Mercredi 13 Décembre 2017

La BAD lance une nouvelle stratégie pour transformer l’agriculture africaine

La BAD lance une nouvelle stratégie pour transformer l’agriculture africaine
(Agence Ecofin 23/10/17)

Akinwumi Adesina (photo), le président de la Banque africaine de développement (BAD) a dévoilé le 19 octobre dernier, en marge de la remise du Prix mondial de l’alimentation 2017 aux USA, la nouvelle stratégie de l’Organisation pour le développement de l’agriculture africaine.

Baptisée « Technologies pour la transformation de l’agriculture en Afrique (Technologies for African Agricultural Transformation-TAAT) », celle-ci ambitionne de moderniser l’agriculture africaine, grâce à la mise au point et à la diffusion à grande échelle des technologies appropriées d’accroissement de la productivité agricole sur le continent.

Elle se concentra entre autres sur le bétail, les cultures vivrières (riz, maïs, soja, igname, haricots, l’arachide, niébé, le mil), et ainsi que sur les principaux produits d’exportation du continent (cacao, noix de cajou, huile de palme, horticulture, café).

En outre, l’initiative devrait voir la réalisation de 655 actions et permettra de produire 513 millions de tonnes de denrées alimentaires, contribuant ainsi à fait sortir à l’horizon 2025, environ 250 millions d’Africains de la pauvreté.

« TAAT est née de cette consultation majeure et regroupe des acteurs mondiaux de l'agriculture : le Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale, la Banque mondiale, la FAO, le FIDA, le PAM, la Fondation Bill et Melinda Gates, l’AGRA, la Fondation Rockefeller et les organismes nationaux et régionaux de recherche agricole. C'est le renforcement des efforts le plus important pour accélérer l'adoption de la technologie agricole en Afrique.», explique M. Adesina.

Pour rappel, cette nouvelle feuille de route va de pair avec la Stratégie « Nourrir l’Afrique (2016-2025) », de l’institution financière portant sur la transformation de l’agriculture africaine.

Espoir Olodo

Commentaires facebook