Dans le monde | Africatime
Jeudi 30 Mars 2017

Dans le monde

(AFP)

Plus de 225.000 personnes avaient signé mercredi une pétition pour demander à la Première dame des Etats-Unis de payer elle-même les frais jugés élevés de sa sécurité à New York ou bien de venir habiter à la Maison Blanche.

"Le contribuable paie une somme exorbitante d'argent pour protéger la Première dame dans la Trump Tower située à New York", font valoir les signataires sur le site change.org.

Au moment où il faut aider à alléger la dette, soulignent-ils, "cette dépense ne produit aucun résultat positif pour le pays et ne devrait plus être financée".

(AFP)

Le Mexique, troisième pays le plus dangereux au monde pour les journalistes après la Syrie et l'Afghanistan, a connu en mars une augmentation spectaculaire de la violence contre la presse dans un contexte d'impunité croissante.

Le rédacteur en chef d'un quotidien de l'Etat de Veracruz, à l'est du Mexique, a été visé mercredi "quasiment à bout portant" à l'aube et se trouvait dans un état très grave selon Jorge Morales, secrétaire exécutif de la Commission de protection des journalistes de cet Etat.

(AFP)

Les Congolais du Mbongwana Star, la chanteuse malienne Oumou Sangaré, le Nigérian Seun Kuti, héritier de l'afrobeat de Fela, proposeront différents courants de la musique africaine de jeudi à samedi à la Grande Halle de La Villette dans le cadre du festival 100% Afriques.

Une exposition, "Afriques Capitales", est consacrée à la création africaine contemporaine dans l'espace urbain, explique Anne Sanogo, responsable de la programmation musicale. "On a eu l'idée de construire trois soirées de concerts autour de grandes métropoles de grandes régions".

(AFP)

Un jeune pêcheur philippin a pu rentrer à Manille mercredi après avoir survécu à un calvaire de 58 jours en mer, donné pour mort, ayant dérivé sans nourriture ni eau sur son petit bateau ayant dérivé jusqu'à l'est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Rolando Omongos, 21 ans, a raconté son incroyable aventure à son retour à Manille - le premier voyage en avion de sa vie -, trois semaines après avoir été secouru par un bateau de pêche japonais.

(AFP)

Le gouvernement britannique de Theresa May a activé mercredi l'article 50 du traité de Lisbonne, lançant ainsi officiellement le divorce avec l'Union européenne (UE). Voici ce que l'on sait sur les prochaines étapes:

- Calendrier

(AFP)

Des centaines de personnes ont uni leurs mains mercredi sur le pont de Westminster, à Londres, pour former une chaîne humaine en guise d'hommage aux quatre victimes décédées une semaine plus tôt dans un attentat.

Une minute de silence a été observée à 14h40 locales, soit l'heure précise à laquelle Khalid Masood a foncé dans la foule au volant d'une voiture et tué trois personnes sur le pont menant à Big Ben avant de poignarder à mort un policier stationné devant le Parlement et d'être abattu par la police.

(AFP)

Donald Trump a choisi de tourner le dos à l'action climatique, mais Etats et villes américains ne vont pas forcément le suivre, pas plus que les pays engagés dans la transition énergétique qu'exige l'accord de Paris, prévoient des experts.

"Ceux qui ont été aux avant postes de la transition énergétique aux Etats-Unis, ce sont les Etats fédérés et les villes", souligne Célia Gautier, du Climate Action Network, si bien que "l'action en faveur du climat va se poursuivre".

(AFP)

Un lot de lettres comprenant des missives de Jackie Kennedy à l'ambassadeur britannique aux Etats-Unis, soupirant éconduit juste avant son remariage avec Aristote Onassis, a été vendu 100.000 livres (près de 116.000 euros) mercredi aux enchères à Londres.

La veuve de John Fitzgerald Kennedy y exprime toute son amitié pour David Ormsby Gore, en poste à Washington sous la présidence de Kennedy et au-delà, de 1961 à 1965, tout en l'éconduisant et en lui expliquant pourquoi elle allait épouser le richissime armateur grec Aristote Onassis.

(AFP)

Symboles d'un capitalisme financier hors de contrôle, ils se posent en victimes expiatoires: d'anciens banquiers islandais, condamnés pour leur rôle dans la crise de 2008, contestent devant la justice européenne les conditions de leurs procès.

En 2008, la petite Islande, écrasée par le poids de son système financier hypertrophié, mettait un genou à terre, nationalisait dans l'urgence trois banques en faillite (Kaupthing, Glitnir, Landsbanki) et appelait le Fonds monétaire international à la rescousse, une première dans un pays d'Europe occidentale en 25 ans.

(AFP)

La Maison Blanche a exprimé mercredi son souhait que le Royaume-Uni reste un "leader" en Europe au moment où Londres déclenchait formellement la procédure de sortie de l'Union européenne.

"Nous respectons la volonté des électeurs britanniques (...) Nous voulons que le Royaume-Uni reste un leader fort en Europe", a déclaré Sean Spicer, porte-parole de Donald Trump.

(AFP)

A Sunderland, terre pro-Brexit dans le nord-est de l'Angleterre, des habitants ravis d'être entrés mercredi de plain-pied dans le processus de divorce de l'Union européenne exhortaient leur Première ministre Theresa May à imposer ses conditions.

"C'est nous qui partons. Cela devrait se faire selon nos conditions", déclare à l'AFP Tom Curras, mineur à la retraite. "On devrait leur dire, +on part, on va faire du commerce avec le monde -- c'est à prendre ou à laisser", ajoute celui qui a travaillé dans la mine locale avant qu'elle ne ferme dans les années 1980.

(AFP)

Le photographe de l'Agence France-Presse dans la ville libyenne de Benghazi, Abdallah Douma, a été arrêté dans la nuit de mardi à mercredi à son domicile par la "police" dépendant des autorités de l'est du pays, a indiqué sa famille.

Des hommes des services des "investigations générales" ont effectué une descente dans la maison familiale et ont arrêté Abdallah Douma pour sa couverture photo, pour l'AFP, d'un concert public en présence de jeunes hommes et de jeunes femmes dans une université samedi à Benghazi, ont assuré à l'AFP des membres de sa famille.

(AFP)

Une Palestinienne, qui avait tenté d'attaquer au couteau mercredi des policiers israéliens, a été tuée par balles à une entrée de la vieille ville de Jérusalem-Est, a annoncé une porte-parole de la police.

Cette femme, qui sortait de la vieille ville de Jérusalem par la porte de Damas, s'est approchée de policiers et a sorti un couteau. Les policiers ont alors ouvert le feu dans sa direction, a ajouté la porte-parole.

Aucun policier n'a été blessé, selon elle.

(AFP)

Juges partiaux, écoutes illégales, instruction à charge : l'ex-banquier islandais Sigurdur Einarsson, condamné à quatre ans de prison pour sa responsabilité dans la crise financière de 2008, dénonce auprès de la Cour européenne des droits de l'Homme les conditions de son procès.

Dans un entretien exclusif à l'AFP, l'ancien président de la banque islandaise Kaupthing accuse la justice islandaise d'avoir envoyé derrière les barreaux des "boucs-émissaires" dans le but d'apaiser la colère des épargnants ruinés.

(AFP)

"Vous nous manquez déjà", a dit mercredi le président du Conseil européen Donald Tusk à l'adresse du Royaume-Uni qui venait de lancer le Brexit, tout en promettant que les Européens défendraient leurs "intérêts" dans les "négociations difficiles" qui peuvent désormais s'ouvrir.

(AFP)

Le train met neuf heures pour traverser l'Angleterre. A son bord, des hommes, femmes, étudiants, cadres, retraités, jeunes. Tous ont en tête le Brexit, déclenché mercredi par la Première ministre Theresa May.

Il est près de midi quand la rame de quatre voitures entre dans la petite gare de Durham, cité du nord-est anglais connue pour sa cathédrale, majestueux édifice de la fin du XIe siècle où furent tournées plusieurs scènes de la saga "Harry Potter".

(AFP)

Jusqu'à 146 migrants sont portés disparus après un nouveau naufrage au large de la Libye, selon le récit livré mercredi à l'ONU par le seul survivant, un jeune Gambien secouru la veille en mer.

Ils venaient du Nigeria, de Gambie ou encore du Mali, il y avait parmi eux cinq enfants et plusieurs femmes enceintes, a raconté cet adolescent de 16 ans à un représentant du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) à l'hôpital de Lampedusa, l'île italienne la plus proche des côtes libyennes.

(AFP)

Une intense période de négociations de deux ans s'est ouverte mercredi avec le déclenchement de la procédure de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Mais plusieurs semaines devraient encore s'écouler avant que les tractations entre Londres et Bruxelles ne débutent véritablement. Prochaines étapes clés:

- 'Orientations' de l'UE

(AFP)

C'est un dossier explosif qui peut faire dérailler rapidement les négociations du Brexit: la facture que devra régler Londres en quittant l'Union européenne. Son montant est encore flou, mais Bruxelles promet qu'elle sera "salée".

Que recouvre cette facture? Comment se déroulera la négociation? Est-ce que Londres devra payer le montant demandé par l'UE? Voici un aperçu des questions d'argent qui pèseront sur le divorce entre l'UE et le Royaume-Uni.

- Que contiendra la facture? -

(AFP)

L'Union européenne "agira de manière unie et préservera ses intérêts" dans la procédure de négociations qui s'est ouverte mercredi avec Londres pour un retrait du Royaume-Uni, a affirmé le Conseil européen dans un communiqué.

"Nous regrettons que le Royaume-Uni quitte l'UE, mais nous sommes prêts pour la procédure que nous devons désormais suivre", est-t-il précisé dans ce communiqué rédigé au nom des 27 dirigeants des Etats membres de l'Union.

(AFP)

De larges avenues silencieuses, des jardins abandonnés...: le temps semble s'être arrêté dans la ville chrétienne irakienne de Qaraqosh, qui peine à revivre cinq mois après la fuite des jihadistes du groupe Etat islamique (EI).

Qaraqosh voit passer de temps à autre des voitures à pleine vitesse. Mais rares sont celles qui s'y arrêtent sur la route reliant les deux grandes villes du nord de l'Irak, Mossoul et Erbil.

(AFP)

Plusieurs réalisateurs russes, dont Alexandre Sokourov, ont appelé mardi soir à écouter les demandes des manifestants ayant défilé dimanche contre la corruption en Russie, dont plus d'un millier ont été brièvement détenus.

Réalisateur russe le plus connu à l'étranger et faisant office d'autorité morale dans son pays, Alexandre Sokourov a qualifié de "grosse erreur" l'absence de dialogue entre les autorités et les jeunes, qui composaient une large partie des manifestants, et dénoncé le comportement de la police.

(AFP)

Sur le sable brûlant du désert entre le Mexique et les Etats-Unis, les Amérindiens de la tribu Tohono O'odham chantent et dansent en invoquant leur totem, l'aigle, contre le mur de Trump qui menace de couper leur territoire en deux.

Les rythmes de leur danse tribale rompent le silence des lieux. Pieds nus, des femmes aux habits colorés dansent au milieu d'une fumée d'encens, près d'imposants cactus. Au loin, se détache leur montagne sacrée: le Baboquivari, situé en Arizona, aux Etats-Unis.

(AFP)

Deux hommes ont été condamnés pour possession d'une paire de baguettes en ivoire par la justice hongkongaise après une datation au carbone 14 qui a permis d'établir que l'or blanc était postérieur à 1990 et donc illégal, a rapporté mercredi la presse locale.

Hong Kong, considérée comme une plaque tournante de la contrebande de l'ivoire, a annoncé l'année dernière sa décision d'interdire progressivement le commerce de l'ivoire d'ici 2021.

(AFP)

Les dirigeants arabes ont critiqué mercredi, à leur sommet annuel, l'ingérence grandissante de pays étrangers dans les nombreuses crises qui secouent le Moyen-Orient, notamment en Syrie et au Yémen.

Dès l'ouverture des débats à Sweimeh sur la mer Morte, le roi de Jordanie Abdallah II a appelé les pays arabes à "prendre l'initiative pour trouver des solutions à tous les défis qui se posent afin d'éviter les ingérences étrangères dans nos affaires".

(AFP)

Le continent africain, un des principaux partenaires économiques de Pékin, "risque aujourd'hui de devenir une colonie chinoise", a estimé le président du Parlement européen Antonio Tajani dans l'édition de mercredi du quotidien allemand Die Welt.

"L'Afrique risque aujourd'hui de devenir une colonie chinoise, les Chinois ne veulent que les matières premières. La stabilité ne les intéresse pas", a-t-il déclaré.

(AFP)

Bob Dylan, prix Nobel de littérature qui se faisait prier depuis des mois, a accepté de recevoir ce week-end à Stockholm son diplôme et sa médaille des mains de l'Académie suédoise, mais sans donner son discours de réception.

"L'Académie suédoise et Bob Dylan sont convenus de se rencontrer ce week-end" à Stockholm où le chanteur américain doit donner un concert, a écrit la secrétaire perpétuelle de l'Académie Sara Danius sur son blog.

(AFP)

Un juge fédéral a approuvé mardi un règlement qui oblige les autorités américaines à payer 97 millions de dollars dans un procès sur la contamination de l'eau potable dans la ville américaine de Flint, exigeant que tous les tuyaux de plomb soient remplacés.

Cet accord intervient trois ans après que l'eau potable de Flint (Michigan) ne soit contaminée par le plomb contenu dans les tuyaux souterrains non traités, en raison de l'utilisation d'une nouvelle source d'eau, la rivière Flint, jugée plus corrosive.

(AFP)

Tous les mois, le Libira propose une nouvelle bière. Le choix récent de cette brasserie branchée de Haïfa, ville côtière israélienne où vivent juifs et Arabes, a valu les pires insultes à ses propriétaires.

En proposant à la dégustation des bouteilles de Shepherds, une bière lancée par des Palestiniens en territoire occupé à quelques dizaines de kilomètres de Haïfa, le Libira s'est attiré les foudres de militants de la droite israélienne.

(AFP)

Le président palestinien Mahmoud Abbas a rencontré mardi soir en Jordanie l'envoyé de Donald Trump à la veille du sommet annuel des dirigeants arabes, au cours duquel les Palestiniens entendent promouvoir leur cause.

Après ce sommet qui s'ouvre mercredi sur les bords de la mer Morte, M. Abbas doit se rendre à la Maison Blanche, de même que le roi Abdallah II de Jordanie et le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, a affirmé le président palestinien. "Toutes ces rencontres auront un impact positif sur la question palestinienne", a-t-il dit.

(AFP)

Des milliers de personnes doivent être évacuées dans les prochains jours de quatre localités assiégées en Syrie en vertu d'un accord entre régime et rebelles, dernier en date d'une série d'ententes ponctuelles visant à mettre fin aux souffrances des habitants.

Sur le front nord du pays en guerre, des combattants arabes et kurdes appuyés par les Etats-Unis, poursuivent leur offensive vers Raqa, bastion du groupe jihadiste Etat islamique (EI). La campagne se concentre sur le secteur de Tabqa, l'un des principaux verrous sur le chemin de Raqa.

(AFP)

Les habitants de Gibraltar, enclave britannique à l'extrême sud de l'Espagne, ont voté à 96% pour le maintien dans l'UE. Mais à l'approche du Brexit, ils assurent que leur attachement au Royaume-Uni, passera avant tout le reste, contrairement à certains Ecossais.

Gibraltar, pépite cédée par l'Espagne à la Grande-Bretagne en 1713, a fait l'objet depuis de nombreuses tensions.

Quand le Royaume-Uni sera sorti de l'Union européenne, ce territoire aux 32.000 habitants sur 7 km2 s'en retrouvera aussi exclu.

(AFP)

Trois décennies après l'effondrement de la dictature aux Philippines, le président Rodrigo Duterte propose un retour à l'autoritarisme afin de résoudre tous les problèmes que la démocratie n'a pas réussi à régler.

Dans une série de discours récents, M. Duterte a averti qu'il faudrait peut-être recourir à la loi martiale pour éviter à l'archipel de 100 millions d'habitants de sombrer dans l'anarchie du fait de la drogue, de la criminalité et du terrorisme.

(AFP)

Des 30 piscines d'Afghanistan, une seule, privée, accueille les filles. Une poignée de pionnières est pourtant décidée à se jeter à l'eau et rêve même de décrocher une invitation aux J0 de Tokyo en 2020.

Lunettes miroir sur le bonnet pour protéger ses yeux bleu piscine, Elena Saboori est de celles-là: nommée à la tête du Comité féminin de natation nouvellement créé, la jeune femme de 25 ans, étudiante en économie, poursuit son rêve sans craindre de boire la tasse.

(AFP)

Le président américain Donald Trump s'est attaqué frontalement au bilan de Barack Obama sur le climat, promettant un renouveau de l'industrie du charbon dans un discours au cours duquel il n'a pas mentionné la question du changement climatique et déclenchant de nombreuses réactions.