| Africatime
Jeudi 23 Mars 2017
(BBC 17/03/17)
Le Rwanda va abriter à partir de lundi une manœuvre militaire impliquant une dizaine de pays africains. La manouvre appelée "tranquillité en Afrique" vise à répondre aux problèmes africains par des solutions africaines. Placée sous l'égide de l'Union Africaine, cette opération va regrouper des troupes en provenance de l'Algérie, d'Angola, du Bénin, du Burkina Faso, du Tchad, d'Egypte et de l'Afrique du Sud. Selon Martin Nzaramba, directeur des opérations, cette manœuvre militaire vise à concrétiser la volonté des Etats africains à résoudre par leurs propres efforts les problèmes de sécurité sur le continent.
(AFP 16/03/17)
Quarante-quatre musulmans rwandais accusés de "terrorisme" et arrêtés après que la police eût abattu début 2016 un religieux musulman soupçonné de recruter pour le groupe Etat islamique, ont comparu mercredi devant la Haute cour de Kigali, a constaté une journaliste de l'AFP. La justice rwandaise n'a pas publié d'acte d'accusation pour ces 44 hommes et femmes, parmi lesquels figurent quelques mineurs. Augustin Kabeya, un de leurs avocats, a indiqué à l'AFP que si les charges diffèrent d'un accusé à l'autre, elles sont toutes "liées au terrorisme". A ce jour, aucune attaque terroriste jihadiste n'a été recensée sur le territoire rwandais, mais les autorités avaient assuré en janvier 2016....
(RFI 16/03/17)
Au Rwanda, 44 musulmans rwandais accusés de «terrorisme» ont comparu mercredi 15 mars à Kigali. Déjà reporté précédemment, l'examen sur le fond de l'affaire a été cette fois-ci renvoyé au 4 avril, la défense ayant demandé plus de temps pour prendre connaissance du dossier. Les prévenus avaient été arrêtés après que la police a abattu en janvier 2016 un religieux musulman rwandais soupçonné de recruter pour le compte du groupe Etat islamique en Syrie. Sans en apporter la preuve, elle...
(RFI 14/03/17)
Des centres de recherches congolais et rwandais vont travailler de concert pour approfondir la recherche scientifique autour du lac Kivu situé à la frontière entre les deux pays. Ce projet d'1,3 million d'euros, et financé par le gouvernement néerlandais, a été annoncé vendredi 10 mars par le Rwanda. Il a pour objectif de mieux connaître la biodiversité et la géodynamique du lac Kivu et de ses environs. En novembre 2015 le Rwanda et la RDC ont signé un protocole d'entente...
(AFP 10/03/17)
Douze pays africains ont lancé jeudi au Congo, à Oyo (400 km au nord de Brazzaville), un "Fonds bleu pour le Bassin du Congo" visant à subventionner des projets au profit des riverains, selon un journaliste de l’AFP. "L’initiative a deux grandes ambitions : la préservation des forêts et des eaux du Bassin du Congo, mais aussi aider les populations à accéder à une meilleure qualité de vie", a expliqué à l’AFP Benazir Hilali. Madame Hilali est la coordonnatrice des...
(Jeune Afrique 07/03/17)
La population rwandaise semble apporter un soutien sans faille au pouvoir. L’obéissance à l'autorité est-elle une caractéristique spécifique à la société rwandaise ? « La manière dont on bat les tambours, c’est la manière dont on danse », dit un proverbe rwandais. « La discipline était inscrite dans nos gènes bien avant la colonisation, assure en écho un bon connaisseur des traditions de son pays. Au Rwanda, si l’autorité donne le ton, la population suit. » « Tout le monde...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Au Rwanda, l’éducation sexuelle traditionnelle favorise l’éjaculation féminine. Combattues par l’Église catholique, ces pratiques subsistent, comme le montre le documentaire d'Olivier Jourdain, "L’Eau sacrée." Il était une fois, au Rwanda, une reine terriblement frustrée par les guerres qui retenaient son époux loin de la chambre à coucher. Au point qu’elle dut se résoudre à faire appel à un serviteur pour la contenter. Craignant des représailles du monarque, ledit serviteur approcha son pénis tremblant du clitoris de la reine, provoquant aussitôt...
(RFI 06/03/17)
Le spectre de la famine plane sur l’Afrique de l’Est. L'état de famine a été déclaré au Soudan du Sud il y a deux semaines et l’état de « catastrophe nationale » en Somalie. La situation est mauvaise également en Ethiopie, en Ouganda, au Kenya et dans une moindre mesure, en Tanzanie. La faute à la sécheresse qui frappe depuis trois ans tout l’est du continent mais aussi, en Somalie et au Soudan du Sud, aux crises politico-sécuritaires majeures qui...
(AFP 04/03/17)
L'épouse rwando-britannique d’un membre de l’opposition rwandaise en exil, portée disparue depuis deux semaines au Rwanda, est aux mains de la police rwandaise qui l’accuse de "crimes graves", ont annoncé vendredi la police et son mari. Les autorités rwandaises "ont reconnu détenir Violette et semblent l’accuser de travailler avec des criminels", a déclaré à l’AFP Faustin Rukundo, époux de Violette Uwamahoro, assurant tenir cette information des autorités britanniques. Sollicité par l’AFP, le porte-parole de la police rwandaise, Theos Badege, a renvoyé à ses déclarations au journal pro-gouvernemental en ligne KT Press.
(Agence Ecofin 03/03/17)
(Agence Ecofin) - Les porteurs de projets TIC, les développeurs et autres tech entrepreneurs en herbe qui étudient à l’Université nationale du Rwanda peuvent désormais exprimer leur créativité au sein du tout nouveau centre d’innovations, inauguré dans l’enceinte de l’institution d’enseignement supérieur. Baptisé « UR Innovation Hub », ledit bâtiment a été construit au collège des Arts de l'Université avec le soutien de la société des télécommunications Airtel Rwanda. Pour Pudence Rubingisa, le vice-chancelier adjoint aux Finances et à l’Administration...
(RFI 27/02/17)
Dernier volet de notre série sur un sujet habituellement tabou : les règles féminines. Nous l’avons vu, nombre de jeunes filles manquent régulièrement l’école lorsqu’elles ont leurs règles et parfois décrochent tout simplement du système scolaire. Depuis 2010, les autorités rwandaises tentent de trouver une solution à ce problème et demandent aux écoles publiques primaires et secondaires de réserver aux jeunes filles une pièce où elles peuvent se laver et avoir gratuitement accès à des serviettes hygiéniques.
(Xinhua 25/02/17)
Les Etats membres de la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) sont en train d'accélérer un examen complet des Barrières tarifaires communes (CET) afin de protéger les industries naissantes, ont rapporté vendredi des officiels. La secrétaire permanente du ministère kenyan chargé des Affaires liées à la CAE, du Travail et de la Protection sociale, Betty Maina, a déclaré que la CAE étudiera les critères utilisés dans la classification des marchandises qui entrent dans la CAE. "L'intention de cette étude est d'établir...
(Agence d'information d'afrique centrale 21/02/17)
Selon un communiqué du HCR, c’est depuis le 20 février que le rapatriement volontaire de réfugiés rwandais vivant en République democrarique du Congo (RDC) a repris. Avec le premier convoi de l’année, cent réfugiés rwandais sont rentrés chez eux par la grande barrière de Goma, dans la province du Nord-Kivu. Les opérations de rapatriement sont organisées par le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) conjointement avec les autorités de la RDC et du Rwanda. Plusieurs centaines de...
(AFP 16/02/17)
La cour d'appel de Stockholm a confirmé mercredi la condamnation à perpétuité pour génocide d'un Suédois d'origine rwandaise, impliqué dans le massacre de milliers de personnes au Rwanda en 1994. L'accusé, Claver Berinkindi, 61 ans, avait été naturalisé suédois en 2012, dix ans après son arrivée dans le pays. À l'époque, la Suède ignorait qu'il avait été condamné par contumace en 2007 par un tribunal rwandais. Ayant retrouvé la trace de cet homme qui s'était installé à Eskilstuna (centre de la Suède), la justice rwandaise avait transmis le dossier à son homologue suédoise, qui a mené sa propre enquête.
(AFP 15/02/17)
Le magistrat gambien Hassan Bubacar Jallow, qui a occupé de hautes fonctions au sein de tribunaux de l'ONU, est devenu mercredi le nouveau président de la Cour suprême de Gambie, pays où des juges étrangers étaient traditionnellement nommés à des postes-clés. M. Jallow, nommé par le nouveau président de Gambie Adama Barrow à ce poste qui en fait le premier magistrat du pays, fut de 2002 à 2003 juge de la Chambre d’appel du Tribunal spécial pour la Sierra Leone,...
(Africa Top sports 13/02/17)
52 techniciens étrangers ont postulé pour le poste vacant de sélectionneur du Rwanda. C’est ce que révèle la FERWAFA (Fédération rwandaise de football) sur son site internet. Le successeur de l’Irlandais Johnny McKinstry devrait être connu dans les prochaines semaines. A la date limite de dépôt de candidatures le 7 février dernier, Winfried Schafer, Tom Saintfiet, Geroges Leekens qui vient de quitter l’Algérie, le Nigérian Samson Siasia ou encore le Français Sebastien Desabre figurent parmi les postulants. Le Comité exécutif...
(La Voix de l'Amérique 09/02/17)
Un juge fédéral a condamné et conclu qu'un réfugié rwandais vivant à Cedar Rapids, en Iowa, "a participé activement au génocide rwandais". Gervais Ngombwa, 56 ans, était un des dirigeants du MDR-Power, un parti politique anti-Tutsi qui, selon les témoins, a tué plusieurs Tutsis et encouragé les efforts pour tuer les Tutsis cherchant un refuge dans les églises. La cour s'est appuyée sur les condamnations de génocide prononcées par Ngombwa dans les tribunaux locaux "Gacaca" au Rwanda.
(RFI 08/02/17)
Au Rwanda, environ 200 policiers ont été renvoyés pour corruption. La police rwandaise, selon un porte-parole, entend livrer une guerre « sans pitié » aux dessous de table. Le limogeage de 198 policiers, décidé au dernier conseil des ministres, concerne de simples agents, mais également des inspecteurs et même un commissaire. Selon le porte-parole de la police, Theos Badege, la plupart des policiers licenciés auraient sollicité des pots-de-vin. Kigali a maintes fois dit sa volonté de lutter contre la corruption...
(APA 07/02/17)
APA-Kigali (Rwanda) - Le gouvernement rwandais a licencié 198 officiers de la Police nationale impliqués dans une affaire de corruption, a-t-on appris lundi de source officielle. Expliquant ces licenciements intervenus la semaine dernière, le commissaire adjoint à la police (CAP) Theos Badege a déclaré lundi lors d’une conférence de presse que les fautes auxquelles les suspects sont liés sapaient les valeurs fondamentales de la force et vont à l’encontre de la politique nationale. Selon Badege, la transparence, la responsabilité, la sauvegarde de l’Etat de droit et l’intégrité, entre autres valeurs fondamentales, doivent définir la conduite professionnelle de chaque agent de police tout en servant efficacement les populations.
(BBC 07/02/17)
Le gouvernement rwandais a licencié 200 policiers impliqués dans la corruption, rapporte AP. Selon l'agence de presse, le porte-parole de la police Theos Badege a déclaré qu'il n'y aurait «aucune pitié» envers les agents corrompus. Le licenciement des policiers a été approuvé lors d'une réunion du Cabinet tenue vendredi dernier. Elle a été présidée par le chef d'Etat Paul Kagame. Le Rwanda a été salué par les pays donateurs pour les mesures prises contre les fonctionnaires corrompus.

Pages