Lundi 22 Janvier 2018

Rwanda

(AFP 25/09/17)
Des gardes forestiers financés par le Fonds mondial pour la nature (WWF) sont accusés de violations des droits de l'homme "systématiques et généralisées" envers les pygmées au Cameroun, en République démocratique du Congo et en Centrafrique, selon un rapport de l'ONG Survival International. "Ce rapport documente de graves abus qui ont lieu depuis 1989 jusqu’à aujourd’hui au Cameroun, en République du Congo et en République centrafricaine par ces gardes financés et équipés par le WWF et la Wildlife Conservation Society (WCS), la société mère du zoo de New York", indique le rapport publié lundi par l'ONG britannique. En janvier, Survival avait porté plainte auprès de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)contre le WWF pour complicité d'abus contre des...
(Le Monde 25/09/17)
Tribune. La collection « Que sais-je ? », qui met « à la portée de tous le savoir des meilleurs spécialistes », a publié en avril dernier un ouvrage du juriste Filip Reyntjens consacré au génocide des Tutsi au Rwanda (PUF, 128 pages, 9 euros). On ne peut que se réjouir du fait que ce sujet, sous haute tension politique à cause du rôle joué par l’Etat français au Rwanda, fasse l’objet d’une synthèse accessible. Mais s’il mime l’objectivité scientifique, cet ouvrage a tout du brûlot politique : l’ensemble du texte semble guidé par un seul but : dénoncer le Front Patriotique Rwandais (FPR), coupable de crimes innombrables – « peut-être » de « génocide » au Congo – et...
(Le Monde 25/09/17)
Deux grandes ONG environnementales sont visées par les accusations de Survival International. Il ne s’agit pas de bavures isolées. Les témoignages de Pygmées rassemblés par l’ONG Survival International dans trois pays du bassin du Congo – Cameroun, Centrafrique et Congo-Brazzaville – font la lumière sur les violences infligées aux peuples des forêts pour les tenir à distance des aires naturelles protégées. La lecture du rapport intitulé « Comment allons-nous survivre ? La destruction des tribus du bassin du Congo au nom de la conservation ? », auquel Le Monde a pu avoir accès en exclusivité, laisse un profond sentiment de malaise. Près de trente ans après les grandes campagnes pour la défense des peuples autochtones contre le « colonialisme vert...
(Agence Ecofin 23/09/17)
(Agence Ecofin) - Symbion Energy a signé avec Highland Group Holding Ltd (HGHL), un accord relatif à une injection conjointe de 100 millions $ dans le projet de construction d’une centrale à gaz de méthane sur le lac Kivu. L’infrastructure d’un coût estimé à 370 millions $ aura une capacité de 106 MW. Le lac a un potentiel estimé à 55 milliards de mètres cubes de gaz naturel. Environ 500 MW d’électricité pourraient être générés sur 40 ans avec cette ressource, affirment les experts. 25 MW d’électricité y sont déjà produits. « Les travaux sont prévus pour démarrer en novembre 2017 et ce nouvel investissement nous permettra de disposer d’au moins 22 MW au bout de 18 mois pour commencer...
(RFI 22/09/17)
Au Rwanda, s'est ouvert hier, jeudi 21 septembre, le procès de membres du parti des Forces démocratiques unifiées (FDU) inculpés de tentative de création d'un groupe armé. Boniface Twagirimana, le vice-président des Forces démocratiques unifiées (FDU) comparaissait, ce jeudi 21 septembre, pour la première fois devant la justice rwandaise. Le parti de Victoire Ingabire, emprisonnée, elle, depuis 2011, reconnaît comme leurs membres, 7 des 9 prévenus sur le banc des accusés. Tous sont inculpés pour avoir tenté de créer un groupe armé. Les FDU dénoncent des accusations fantaisistes, un dossier monté de toute pièce.
(Xinhua 22/09/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le Rwanda a rejoint jeudi le monde entier pour célébrer la Journée internationale de la paix avec un accent particulier sur l'unité et la réconciliation entre les Rwandais et la génération future. Les célébrations qui ont eu lieu dans les édifices parlementaires dans la capitale Kigali, ont attiré des représentants du gouvernement, des jeunes, des membres d'organisations de la société civile et des milieux universitaires. S'exprimant lors de la cérémonie, le président de la Commission nationale de l'unité et de la réconciliation (NURC), John Rucyahana, a déclaré que le niveau de paix, d'unité et de réconciliation réalisé jusqu'à ici doit être bien protégé et consolidé afin de réaliser un avenir meilleur...
(Xinhua 22/09/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Une nouvelle stratégie nationale de dix ans pour promouvoir l'agroforesterie a été dévoilée mercredi dans la capitale du Rwanda, Kigali. La stratégie vise à soutenir les efforts du pays d'Afrique de l'Est pour faire face à la restauration forestière de 2 millions d'hectares d'ici 2020. Elle est dirigée par l'Autorité de gestion de l'eau et des forêts du Rwanda en collaboration avec le ministère de l'Agriculture, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Centre mondial d'agroforesterie. Elle fait partie de la campagne mondiale baptisée Bonn Challenge visant à restaurer 150 millions d'hectares de terres déboisées et dégradées dans le monde d'ici 2020 et 350 millions d'hectares d'ici 2030. La stratégie agro-forestière devrait améliorer...
(Xinhua 22/09/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le Rwanda devrait déployer 140 soldats supplémentaires pour renforcer la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en République centrafricaine (MINUSCA), a annoncé jeudi le ministère rwandais de la Défense. "Suite à la demande des Nations unies, le gouvernement du Rwanda a accepté le déploiement d'une force supplémentaire d'une compagnie d'infanterie motorisée avec 140 soldats au bataillon d'infanterie déjà déployé à Bangui", a déclaré le ministère dans un communiqué. Une fois déployée, la force supplémentaire devrait s'attaquer aux attentats récurrents contre les populations, a-t-il précisé. Le déploiement a commencé samedi dernier avec des équipements d'aviation avant le déploiement de troupes le 26 septembre, a indiqué le communiqué, ajoutant que les nouvelles troupes seront temporairement déployées pour...
(Financial Afrik 22/09/17)
Kigali: Les délégués des pays africains sont réunis à Kigali pendant deux jours pour préparer une position commune africaine ayant trait au Traité des Semences ou Traité International sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture, selon Francisco Lopez, responsable technique de ce Traité. «Des délégués de tous les pays membres de la FAO se réuniront à Kigali dans une rencontre mondiale ayant trait à la mise en œuvre du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture. Beaucoup d’événements parallèles auront lieu, dont les échanges des organisations paysannes sur le recherches effectuées, ainsi que sur le financement de l’agriculture », a-t-il indiqué. Il a rappelé que 144 pays qui ont ratifié le Traité seront présents, ainsi que...
(Jeune Afrique 21/09/17)
Lors de son passage à New York, le président du Rwanda Paul Kagame a estimé que "la démocratie à l'Occidentale" ne pouvait pas s'appliquer à tout le monde et a fustigé un double discours de la part des pays occidentaux. « La démocratie occidentale, qu’est-ce que cela veut dire ? », a demandé de manière rhétorique Paul Kagame, mardi 19 septembre, devant un public rassemblé au Council for Foreign Relations, à New York. Le président du Rwanda, de passage aux États-Unis pour l’Assemblée générale de l’ONU, a profité de la discussion pour fustiger le « diktat » des « pays de l’extérieur » du continent. Paul Kagame réagissait à des critiques suite à sa réélection, le 4 août, pour un...
(BBC 21/09/17)
Au Rwanda, l'opposant Boniface Twagirimana, vice-président du mouvement FDU Inkingi et huit autres personnes ont été arrêtées. Ils ont été inculpés pour tentative de création d'un groupe armé et de renversement du gouvernement. Ils risquent la perpétuité s'ils sont reconnus coupables, mais ils ont rejeté ces accusations. La chef du parti, Victoire Ingabire, est en détention depuis 2013 pour conspiration pour former un groupe armé. Lire sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41347937
(La Tribune 20/09/17)
Après le Kenya et la Tanzanie, le projet «Afrique de l’Est : autonomisation des femmes dans le commerce» du Centre du commerce international (CCI) marque un arrêt au Rwanda. Mais ici, l’accent est mis sur le tourisme dont le développement est devenu ces derniers mois un des chevaux de bataille du gouvernement. Des femmes d’affaires bénéficient de formations visant à affiner leurs compétences en la matière. Il faut plus de femmes dans l'entrepreneuriat touristique et surtout plus de femmes aux entreprises florissantes dans ce secteur. C'est en substance le leitmotiv du «East Africa : Empowering Women in Trade» (Afrique de l'Est : autonomisation des femmes dans le commerce au Rwanda). Il s'agit d'un projet du Centre du commerce international -agence...
(AFP 20/09/17)
Le président du Nigeria Muhammadu Buhari a appelé mardi les dirigeants du monde réunis pour l'Assemblée générale de l'ONU à condamner le "nettoyage ethnique" contre la minorité musulmane des Rohingyas en Birmanie. Comparant la crise birmane au génocide de 1994 au Rwanda et aux massacres de 1995 en Bosnie, il a lancé à la tribune: "La communauté internationale ne peut pas rester silencieuse". Plus de 420.000 personnes ont fui au Bangladesh voisin pour échapper à la campagne de représailles de l'armée...
(Xinhua 20/09/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Une trentaine de jeunes Rwandais se sont joints lundi à des experts chinois en bambou dans la capitale rwandaise Kigali pour célébrer la Journée mondiale du bambou. Les experts chinois de l'Equipe de l'aide chinoise sur le bambou au Rwanda, ont entrepris des projets de formation sur la culture, le traitement et l'utilisation du bambou au Rwanda depuis 2009. Plus de 1.300 Rwandais ont été formés depuis lors. Ils proposent également des conseils techniques sur la plantation, le traitement et l'utilisation des bambous, formé des techniciens rwandais et fourni du matériel pédagogique, des outils et des matières premières nécessaires. Des jeunes, y compris Miss Popularité du Rwanda, Honorine Hirwa Uwase, ont visité la plantation de bambous cultivés...
(AFP 19/09/17)
Les présidents français et rwandais Emmanuel Macron et Paul Kagame se sont entretenus à New York lundi en marge de l'Assemblée générale de l'ONU, une rencontre peu courante entre les dirigeants des deux pays dont les relations sont empoisonnées par le génocide rwandais de 1994. La présidence rwandaise a indiqué dans un tweet que les deux hommes ont discuté de "collaboration sur des questions d'intérêt mutuel, dont la paix et la sécurité en Afrique". Le Rwanda accuse depuis des années la France, à l'époque soutien du régime extrémiste hutu rwandais à l'origine du génocide de 1994, de participation aux massacres qui ont fait en à peine 100 jours, à partir d'avril 1994, environ 800.000 morts, essentiellement parmi la minorité tutsi...
(Agence Ecofin 19/09/17)
(Agence Ecofin) - Le siège de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) a abrité le 15 septembre à Libreville, le lancement de l’Accord sur la facilitation des échanges de l’Organisation Mondiale pour le commerce (OMC) en Afrique centrale. Claude Sinzogan, représentant de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique présent à la cérémonie, a expliqué que globalement, le projet vise à renforcer l’intégration régionale à travers des actions visant à stimuler le commerce et la compétitivité. Ceci, afin de contribuer à une croissance économique inclusive dans les pays membres de la Communauté. Cet Accord entend également renforcer les capacités du Secrétariat général de la Ceeac en matière de facilitation des échanges afin de lui permettre...
(La Croix 18/09/17)
Le contentieux judiciaire n’est pas réglé sur les responsabilités concernant le génocide rwandais 1 – L’opération Noroît en 1990 Le Rwanda, colonie belge, accède à l’indépendance en 1962. La France entretient des relations proches avec ce pays francophone de 1975 à 1994, fournissant une assistance financière et militaire au gouvernement de Juvenal Habyarimana. En juillet 1975, un accord d’assistance militaire est signé entre la France et le Rwanda. Son contenu ne sera jamais publié au Journal officiel. D’octobre 1990 à décembre 1993, l’armée française conduit l’opération Noroît qui comptera jusqu’à 600 militaires. Elle est destinée à contrer l’offensive du Front patriotique rwandais, le FPR, constitué d’exilés tutsis, depuis le nord du Rwanda. 2 – L’opération Turquoise en 1994 Le 6...
(Belga 18/09/17)
Le MR a déposé une proposition de loi à la Chambre qui vise à réprimer la négation du génocide rwandais en s’inspirant de la législation qui punit déjà les négationnistes de la Shoah. Une loi de 1995 sanctionne toute personne qui nie, minimise, justifie ou approuve le génocide des Juifs commis par les nazis durant la IIe Guerre mondiale. Le MR souhaite mettre en place un dispositif semblable pour l’un des deux génocides reconnus depuis lors par une juridiction internationale, à savoir les crimes de masse commis au Rwanda et en ex-Yougoslavie. Depuis 2009, les autorités rwandaises et des associations qui défendent les rescapés du génocide réclament l’adoption d’une loi réprimant la négation des massacres de 1994, qui ont fait...
(BBC 16/09/17)
La Grande-Bretagne a dénoncé vendredi le "harcèlement et l'arrestation" de personnalités de l'opposition rwandaise depuis l'élection présidentielle du 4 août. "Il est inquiétant de voir que des figures de l'opposition sont ciblées. Je suis préoccupé par les arrestations et les difficultés judiciaires des dernières semaines ", a déclaré dans un communiqué l'ambassadeur britannique à Kigali, William Gelling. Dans son communiqué, M. Gelling a également réitéré les inquiétudes des chancelleries occidentales sur la conduite de l'élection présidentielle. Il a regretté le "manque de clarté dans le processus d'enregistrement" des candidatures, qui a empêché certaines personnes de se présenter, ainsi que certaines "irrégularités dans le comptage et la compilation des résultats". Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41280577
(Xinhua 16/09/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Il y a un décalage entre les secteurs du commerce et de l'agriculture au Rwanda qui affecte la productivité agricole et commerciale, a déclaré mercredi un rapport de la FAO. Le rapport sur la coordination entre l'agriculture et l'élaboration des politiques commerciales au Rwanda a été publié dans la capitale rwandaise Kigali. Il indique que les organismes commerciaux et agricoles doivent commencer à travailler ensemble pour la complémentarité. Au Rwanda, la majorité de la population est employée dans des secteurs liés à l'agriculture, mais les initiatives visant à améliorer la productivité agricole dans le pays sont souvent entravées par des goulets d'étranglement liés au marché et au commerce, selon l'étude menée par l'Organisation des Nations unies pour...

Pages

(Jeune Afrique 30/11/16)
Le procureur général du Rwanda vient de saisir la justice française d'une demande d'entraide judiciaire dans le cadre d'une enquête criminelle pour complicité de génocide visant vingt officiers de l'arme française. Après une salve d’avertissements, Kigali vient de jeter un pavé dans la Seine, à proximité du Quai de l’Horloge qui borde le Palais de justice de la capitale française. Le 21 novembre, le procureur général du Rwanda, Richard Muhumuza, adressait à Jean-Claude Marin, procureur général près la cour de Cassation, à Paris, une demande d’entraide judiciaire de nature à raviver les tensions diplomatiques entre la France et le Rwanda. Dans ce courrier de deux pages, transmis au haut magistrat français via le Quai d’Orsay, son homologue rwandais sollicite en...
(AFP 30/11/16)
"Il ne suffit pas d'avoir été garde du corps du président pour être génocidaire". Le Rwandais Pascal Simbikangwa a de nouveau clamé son innocence mardi devant le tribunal français qui le juge en appel pour complicité dans les massacres de 1994. Premier Rwandais condamné en France pour le génocide des Tutsi en 1994, il avait été condamné en 2014 à 25 ans de réclusion criminelle. Depuis le 25 octobre, il est rejugé pour "complicité de génocide" et "complicité de crimes contre l'humanité". Le verdict de ce procès-fleuve est attendu samedi, au terme de six semaines durant lesquelles Simbikangwa n'a cessé de clamer son innocence. Cet ex-officier de la garde présidentielle de Juvénal Habyarimana, reconverti dans la police politique après un...
(Gabon Actu 30/11/16)
Cinq chefs d’Etat participent au sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) qui aura lieu ce mercredi à Libreville, a annoncé mardi le porte parole du gouvernement gabonais, Alain Claude Bilie By Nze. Il s’agit du rwandais Paul Kagame, du centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, du tchadien Idriss Deby Itno, de celui de la Guinée Equatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo et de Sao Tomé et Principé, Evaristo Carvalho. Le Burundi sera représenté par son Premier vice-président et la République alors que le Cameroun par son Premier ministre. « C’est un sommet qui va se tenir autour des problématiques de paix et de sécurité en Afrique centrale. Nous avons...
(AFP 29/11/16)
Avec ses pèlerins et ses miracles, la petite ville de Kibeho, dans le sud du Rwanda, est devenue un Lourdes en miniature au pays des Mille collines depuis que, selon l'Église, la Vierge Marie est apparue à trois collégiennes pour la première fois le 28 novembre 1981. Sur le parvis de l'église en briques, face à une estrade entourée de drapeaux bleu et jaune, les fidèles se massent, certains assis dans l'herbe, pour assister à la messe en plein air, dite en kinyarwanda, en français et en anglais. Ils sont des milliers de pèlerins à avoir convergé...
(AFP 29/11/16)
Le géant suisse de l'industrie pharmaceutique Novartis va étendre début 2017 au Rwanda son programme de médicaments "à prix abordables" contre les maladies chroniques les plus courantes, selon un communiqué du groupe publié mardi. Le Rwanda sera le troisième pays à faible revenu qui va bénéficier de ce programme, après le Kenya et l'Ethiopie. Dès le début de l'année prochaine, les patients rwandais auront accès plus facilement à 15 traitements contre les maladies cardio-vasculaires et respiratoires, le diabète et le cancer, selon Novartis. Lancé en septembre 2015, ce programme, appelé "Novartis Access", a permis de distribuer 100.000 traitements par mois au Kenya, en Ethiopie, et également au Liban par le biais du CICR. Novartis vend ces médicaments aux gouvernements, aux...
(RFI 29/11/16)
Des milliers de fidèles venus du Rwanda et des pays frontaliers ont convergé ce lundi vers la petite ville de Kibeho dans le sud du Rwanda. Un pèlerinage à l'occasion des célébrations annuelles marquant l'anniversaire de la première apparition, selon l'Eglise catholique, de la Vierge Marie, le 28 novembre 1981 à trois collégiennes rwandaises. Sac sur le dos ou posé sur la tête, les milliers pèlerins sont venus en bus, à pied ou encore à vélo. Certains arrivés la veille, et n'ayant pas les moyens de s'offrir une chambre dans l'un des hôtels de la petite bourgade, se réveillent d'une nuit difficile à même la pelouse du sanctuaire. Selon l'Eglise catholique, qui l'a reconnu officiellement 2001, il y a 35...
(AFP 25/11/16)
La société civile n’est pas satisfaite du rythme de rapatriement. 33 ex-combattants des Forces démocratiques de libération du Rwanda et 83 de leurs dépendants ont été rapatriés au Rwanda de janvier à novembre 2016. A cette occasion, les délégués de la section Désarmement, démobilisation et réinsertion de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC, ont expliqué aux journalistes que, grâce à une série d’activités de sensibilisation et démobilisation volontaire organisées par le Bureau DDR au Sud-Kivu, plus de 100 Rwandais vivant au fin fond de la province ont accepté de rentrer au Rwanda et parmi eux, 33 ex-combattants FDLR. En réaction, le Bureau de coordination de la Société civile du Sud-Kivu estime que ce rythme de rapatriement...
(Radio Vatican 25/11/16)
À l’occasion de la clôture de l’Année de la miséricorde, les évêques rwandais se sont excusés publiquement, « au nom de tous les chrétiens », pour toutes les péchés commis par l’Église lors du génocide de 1994, lors duquel quelque 800 000 Rwandais, essentiellement des Tutsis, ont été tués. Ce dimanche 20 novembre, une lettre de la Conférence épiscopale a été lue dans toutes les paroisses du pays. Une demande de pardon pour les individus. En tant qu’institution, l'Église catholique rwandaise n’a pas n'a pas participé au génocide, mais a déjà formulé des excuses en 2000. « Nous demandons pardon au nom de tous les chrétiens (impliqués dans le génocide) pour toute forme de péchés commis. Nous regrettons que des...
(AFP 24/11/16)
Le gouvernement rwandais a jugé "inadéquates" les excuses présentées par l'église catholique rwandaise pour le rôle de certains de ses membres lors du génocide rwandais de 1994, qui a fait environ 800.000 morts, affirmant que le Vatican lui-même devrait demander pardon pour ces crimes. "Au vu de l'échelle à laquelle ces crimes ont été commis, des excuses de la part du Vatican seraient amplement justifiées", a soutenu le gouvernement rwandais dans un communiqué publié mercredi soir, assurant que de telles excuses avaient déjà été présentées par l'Eglise catholique pour des crimes selon lui "de plus petite ampleur". Dimanche, une lettre d'excuses signée par les évêques des neuf diocèses du Rwanda avait été lue dans les églises du pays à l'occasion...
(RFI 23/11/16)
Le vélo est un moyen de transport très populaire au Rwanda. Il l’est particulièrement dans le Bugesera, le district le moins vallonné du pays des Mille collines. Mais dans cette région, le vélo n’est pas l’apanage des hommes. Bien au contraire… Les femmes se sont aussi emparées du deux-roues qui les aide à se déplacer, ou à effectuer les tâches de la vie quotidienne.
(RFI 22/11/16)
L’Eglise catholique du Rwanda a une nouvelle fois demandé, ce dimanche 20 novembre, pardon « pour tous les chrétiens » qui ont été impliqués dans le génocide en 1994 dans une lettre signée par les évêques du pays. Le rôle de l’Eglise dans le génocide est controversé. L’institution a été à plusieurs reprises mise en cause pour sa proximité avec le régime hutu extrémiste de l’époque et pour l’implication de prêtres et de religieux dans les massacres qui ont fait en à peine 100 jours à partir d’avril 1994 environ 800 000 morts essentiellement parmi la minorité tutsi. L’Eglise catholique rwandaise avait déjà...
(AFP 21/11/16)
L'Eglise catholique du Rwanda a une nouvelle fois demandé pardon "pour tous les chrétiens" impliqués dans le génocide en 1994, qui a fait environ 800.000 morts, a-t-on appris lundi auprès du président de la Commission épiscopale du pays. Une lettre d'excuses signée par les évêques représentant les neuf diocèses du Rwanda, et transmise lundi à l'AFP, a été lue dimanche dans toutes les églises du pays à l'occasion de la clôture par le pape François de l'"Année sainte de la miséricorde". "Nous demandons pardon pour tous les chrétiens qui ont été impliqués dans le génocide, nous demandons pardon pour eux", a déclaré lundi à l'AFP l'évêque Philippe Rukamba, président de la Commission épiscopale rwandaise, rappelant que l'Eglise catholique rwandaise avait...
(AFP 18/11/16)
Le Canada a extradé vers Kigali un officier de l'ancienne armée rwandaise soupçonné de participation au génocide des Tutsi de 1994, a-t-on appris vendredi auprès du parquet général du Rwanda. "Jean-Claude Seyoboka est arrivé la nuit dernière entre minuit et une heure du matin", a déclaré à l'AFP Jean-Bosco Mutangana, qui dirige l'unité "Crimes internationaux" du parquet rwandais. M. Seyoboka avait le grade de sous-lieutenant en 1994. Il sera jugé pour "génocide, extermination et meurtres constitutifs de crimes contre l'humanité", selon un communiqué du parquet.
(AFP 18/11/16)
"Il m'a sauvé trois fois la vie. C'est dire que son rôle pesait lourd": au procès en appel en France du Rwandais Pascal Simbikangwa, un témoin a involontairement mis à mal jeudi la défense en soulignant le pouvoir de vie et de mort dont jouissait le génocidaire présumé. Premier Rwandais condamné en France pour le génocide des Tutsi en 1994, l'ex-officier de la garde présidentielle reconverti dans la police politique comparaît depuis le 25 octobre devant la cour d'assises de Seine-Saint-Denis, deux ans après son premier procès. Appelé jeudi à la barre, Isaïe Harindintwari a rappelé qu'il connaissait bien l'accusé...
(AFP 18/11/16)
Penchés sur des ordinateurs, des étudiants universitaires suivent un cours d'insertion professionnelle. Dans une salle de classe adjacente, d'autres planchent sur un test de mathématiques. La scène peut sembler banale, sauf qu'elle se déroule au coeur d'un camp de réfugiés au Rwanda. Depuis l'automne 2015, avec le soutien de l'ONG Kepler, l'université américaine Southern New Hampshire a investi le camp de Kiziba, dans l'ouest du Rwanda, créé au début de la première guerre du Congo (1996-1997). Ce camp accueille plus de 17.000 réfugiés, essentiellement des Congolais qui ont fui l'instabilité et les persécutions ethniques dans l'est de la République démocratique du Congo...
(Dw-World 10/11/16)
Dans le camp de Mahama, vivent près de 55 000 personnes qui ont fui la crise politique et ses violences au Burundi. On peut voir des tentes estampillées à l’effigie du HCR à perte de vue. Niché dans la verdure, le camp est bien entretenu mais la vie y est quand même très difficile. La saison des pluies qui vient de démarrer constitue l’une des préoccupations des habitants.
(Les Afriques 10/11/16)
Les pays d’Afrique centrale, où est situé le bassin du Congo, plaident pour une coalition internationale pour la préservation de cet important massif forestier dont la destruction contribue au réchauffement climatique. Le monde joue gros quant à l’avenir de la planète, tout au moins sur le plan des changements climatiques, à la faveur de la 22ème Conférence des parties (COP22) qui se tient actuellement à Marrakech, au Maroc. Dans ce concert pour la préservation de l’environnement, les pays du bassin du Congo, composés essentiellement de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (Ceeac), veulent faire entendre leur voix, au regard des menaces qui pèsent sur cet immense massif forestier, le plus important au monde après celui de l’Amazonie en...
(La Presse Canadienne 03/11/16)
Quand les manifestations ont commencé au Burundi, le policier a reçu ordre de tirer dans la foule. À balles réelles. Mais le colonel Richard Spiros Hagabimana a refusé, ce qui lui a valu d'être arrêté et torturé. En compagnie de Pacifique Nininahazwe, un des leaders de l'opposition, il était de passage à Montréal pour attirer l'attention sur la crise qui déchire son pays et qui pourrait mener à un génocide, selon certains observateurs. Rencontre. LE POLICIER QUI REFUSAIT DE TIRER DANS LA FOULE Avant même le début des manifestations suivant l'annonce de la candidature du président burundais Pierre Nkurunziza, le 25 avril 2015, Richard Spiros Hagabimana a compris que la répression serait sanglante. Alors chef adjoint des opérations de la...
(RFI 31/10/16)
Robert Mugabe, un journaliste indépendant rwandais, dit avoir fait l'objet de trois agressions coup sur coup par des hommes en civils dont certains étaient armés et se sont présentés comme des « agents de la sécurité » de l'Etat sans plus de précisions. Au cours de l’une de ses agressions son téléphone portable a été dérobé. Le journaliste dit craindre pour sa sécurité et celle de ses sources d'information. Robert Mugabe anime notamment un blog Great Lakes Voice qui aborde régulièrement des sujets réputés sensibles. Premier incident le 11 octobre.
(Xinhua 27/10/16)
KIGALI, (Xinhua) -- Le ministre rwandais de la Gestion des catastrophes et des Affaires de réfugiés, Seraphine Mukantabana, a réitéré mercredi la position de son gouvernement sur la nécessité de reloger les réfugiés burundais à d'autres pays. "Nous voulons parler avec des responsables du HCR sur la façon de mettre en œuvre cette décision", a déclaré Seraphine Mukantabana aux journalistes à Kigali, en marge d'une réunion de haut niveau pour discuter de la question des réfugiés. La réunion de Kigali a rassemblé des responsables rwandais et du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), en vue de discuter des plans stratégiques pour la gestion de l'asile au Rwanda, et de renforcer le partenariat entre l'agence onusienne et le...

Pages

(Agence Ecofin 21/03/17)
(Agence Ecofin) - La société chinoise Huawei Technologies a signé un accord de partenariat avec le gouvernement du Rwanda. Les deux parties sont parvenues à cet accord, en marge de la réunion de la Commission sur la large bande, organisée par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) à Hong Kong, en Chine, du 15 au 17 mars 2017. L’assistance de Huawei au Rwanda prévoit le partage, par l’entreprise technologique, de son expertise pour la réalisation de plusieurs infrastructures TIC, notamment des centres de données régionaux, le réseau national à haut débit, un réseau électrique intelligent, baptisé « Smart Grid», l’introduction des outils TIC dans l’éducation afin d’améliorer le niveau d’apprentissage dans le pays. L’objectif de la collaboration entre Huawei et le...
(Xinhua 17/03/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le Rwanda a enregistré une croissance de 5,9% de son PIB en 2016, ce qui est inférieur au taux de 6,9% enregistré en 2015, selon les chiffres publiés par l'Institut national de la statistique du Rwanda (NISR). Le rapport publié mercredi a indiqué un ralentissement économique dans le pays de l'Afrique de l'Est en raison de l'instabilité de l'économie mondiale. Claver Gatete, ministre rwandais des Finances et de la Planification Economique, a déclaré lors d'une conférence de presse, juste après la publication des statistiques du PIB, que l'économie rwandaise reste forte malgré la croissance lente enregistrée en 2016. "Notre économie reste vulnérable aux risques potentiels provenant de l'économie mondiale...
(Agence Ecofin 16/03/17)
(Agence Ecofin) - L'économie rwandaise a enregistré une croissance de 5,9% en 2016 contre 6,9% en 2015, a annoncé le bureau national des statistiques le 15 mars. Durant l’année écoulée, la croissance a été tirée par les secteurs de l'agriculture, l'industrie et les services, a-t-on précisé de même source. La part de l'agriculture dans le PIB est ainsi passée de 33 à 30 % tandis que la contribution du secteur industriel au PIB est passée de 14 % en 2015 à 17% en 2016. Bien qu’il ait réalisé des progrès considérables sur le plan économique, depuis le génocide de 1994, le Rwanda dépend encore largement de l’aide étrangère pour financer son développement. L’aide étrangère représente environ 40% du budget du...
(Agence Ecofin 14/03/17)
(Agence Ecofin) - La Banque mondiale a approuvé un prêt de 46 millions $ (37,2 milliards de francs rwandais), destiné à accompagner les efforts du gouvernement rwandais dans l’amélioration et la diversification agricoles. Cet accord financier a été signé par Yasser El-Gammal, représentant de l’institution financière au Rwanda et Claver Gatete, ministre rwandais des finances et de la planification économique. « Le montant alloué servira à financer l’intensification de la production agricole et animale, la recherche, le transfert technologique ainsi que la professionnalisation des agriculteurs », indique Jean Claude Kayisinga, secrétaire permanent au ministère rwandais de l’agriculture...
(AfricaNews 13/03/17)
64 % : c’est le taux d’augmentation du prix d’achat garanti aux planteurs de café du Rwanda. Annonce de la National Agricultural Export Development Board , l’organisme en charge de l’exportation des produits agricoles du pays. Désormais le prix d’achat du kilogramme de café passera donc de 150 francs rwandais (0.18 dollars) à 246 francs rwandais (0.30 dollars). L’objectif affiché par la National Agricultural Export Development Board est d’encourager les cultivateurs de café à produire davantage un café de meilleur qualité. Le café est un produit stratégique pour le Rwanda. Il représente la deuxième source de devises du pays. Il fait vivre près de 355 000 planteurs, d’après les chiffres officiels. Avec une production moyennes de 22 000 tonnes par...
(Xinhua 11/03/17)
KIGALI, (Xinhua) -- La Banque mondiale a approuvé un financement de 46 millions de dollars aux efforts du Rwanda pour accroître la productivité agricole et promouvoir le développement des chaînes de valeur. Les responsables du Rwanda et de la Banque mondiale ont signé jeudi l'accord de financement, ouvrant ainsi la voie au versement de fonds qui soutiendront les efforts du pays en vue de développer une agriculture inclusive. Claver Gatete, ministre rwandais des Finances et de la Planification économique, a déclaré que les fonds seront alloués à la transformation agricole et à l'amélioration de l'agriculture commerciale.
(APA 10/03/17)
APA-Kigali (Rwanda) - Le président rwandais Paul Kagame, a exhorté les pays africains à négocier plus sérieusement entre eux et favoriser la coopération, face aux incertitudes mondiales en raison des tendances nationalistes croissantes de certaines des plus grandes puissances économiques du monde. Kagamé s’exprimait mercredi lors d’une conférence du Wall Street Journal sur l’investissement en Afrique, donnant son point de vue sur le passé et l’avenir économique du continent en réponse aux questions du directeur de cette publication, Gerald Baker. Le dirigeant rwandais a déclaré que la montée du nationalisme dans certains pays occidentaux qui ont travaillé en étroite collaboration avec l’Afrique...
(Agence Ecofin 10/03/17)
(Agence Ecofin) - Au Rwanda, le Conseil national des exportations agricoles (NAEB) a annoncé une hausse de 64 % du prix minimum garanti aux caféiculteurs. Le prix du kilogramme de café est désormais de 246 francs rwandais (Rwf) contre 150 Rwf, appliqué précédemment. D’après Pie Ntwari, responsable de la communication et des relations publiques de la NAEB, cette révision à la hausse, décidée par l’exécutif rwandais, devrait permettre de stimuler les producteurs et, par ricochet, d’augmenter la production. Outre le volume, cette revalorisation des prix au producteur permettra, selon le dirigeant, d’améliorer la qualité du café produit, le long de la chaîne d’approvisionnement. Pour rappel, 400 000 producteurs rwandais sont impliqués dans la culture du café. Le pays des mille...
(Xinhua 10/03/17)
OYO (Congo), (Xinhua) -- Neuf ministres des pays africains on signé le 9 mars à Oyo, une localité du nord du Congo, un mémorandum d'accord de création du Fonds bleu pour le bassin du Congo. Ce fonds initié par le président congolais, Denis Sassou N'Guesso et accueilli favorablement par les pays africains participant à la COP22 au mois de novembre 2016, à Marrakech, au Maroc, vise à promouvoir "l'économie bleue" dans la zone géographique de douze pays arrosés par le fleuve Congo, deuxième plus long au monde après l'Amazonie, et ses affluents. Il s'agit notamment de pays d'Afrique centrale que sont l'Angola, le Burundi, la République centrafricaine, le Congo, la République démocratique du Congo, le Gabon, le Rwanda, et le...
(Agence Ecofin 09/03/17)
(Agence Ecofin) - La banque rwandaise Bank of Kigali a annoncé, dans un communiqué rendu public le 8 mars, avoir réalisé un bénéfice avant impôt de 30 milliards de francs (37,04 millions de dollars) en 2016, en hausse de 16,5% par rapport à 2015. Le revenu net d'intérêts de la banque cotée sur le Rwanda Stock Exchange a atteint à 21,2 milliards de francs l’an passé contre 17,5 milliards un an auparavant. Première banque rwandaise en termes des actifs, Bank of Kigali entend verser des dividendes d'une valeur de 8,3 milliards de francs, soit environ 12,3 francs par action. A noter que cet établissement détient une part de marché de plus de 32 %.
(APA 09/03/17)
APA-Brazzaville(Congo) - Les ministres délégués de huit pays membres du Bassin du Congo (Angola, Burundi, Congo, RD Congo, RCA, Gabon, Rwanda, Tchad), et du Maroc, ont procédé jeudi à Oyo (département de la cuvette à environ 415 km, au nord de Brazzaville), à la signature d’un mémorandum d’accord portant création du Fonds Bleu du Bassin du Congo dont le but est la préservation des forêts de cette zone. Ce mémorandum d’accord de 13 articles a été signé en présence des présidents congolais Denis Sassou N’Guesso, et togolais Faure Gnassingbé ; des anciens présidents du Nigéria Olusegun Obasanjo et d’Alpha Omar Konaré du Mali et de bien d’autres hautes personnalités des Nations Unies et de la Fondation de Brazzaville partenaire de...
(Xinhua 08/03/17)
KIGALI, (Xinhua) - Les investisseurs du Programme de coopération dans les énergies renouvelables Afrique - UE (RECP) recherchent de "bonnes affaires" dans le secteur privé en pleine évolution des énergies renouvelables au Rwanda, a rapporté le Bureau de développement du Rwanda (RDB). Cette délégation d'hommes d'affaires fait partie de la mission commerciale dans ce petit pays d'Afrique centrale regroupant une vingtaine d'entreprises européennes et africaines du secteur de l'énergie solaire et de l'énergie hydraulique à petite échelle. Le RDB a ouvert lundi un forum économique de deux jours avec les investisseurs du RECP, sous la forme de sessions d'ouverture de réseaux et d'appariements entre entreprise à Kigali, la capitale du pays. Le Rwanda accueille du 6 au 8 mars 2017...
(Jeune Afrique 01/03/17)
Le Rwandais Henry Gaperi, commissaire général de l’Office togolais des Recettes (OTR) depuis janvier 2014, quitte ses fonctions à la suite d'une décision prise lors du Conseil des ministres de samedi à Lomé. L’intérim est assuré par l’actuel commissaire des douanes, Kodzo Adedze. Limogeage, fin de contrat, démission ? Les raisons de la fin du bail de Henry Gaperi à la tête de l’Office togolais des Recettes (OTR) restent inconnues. La décision a été prise le 25 février à l’issue du Conseil des ministres présidé par le chef de l’État Faure Gnassingbé. Kodzo Adedze, jusqu’ici commissaire des douanes et des droits indirects, est chargé d’assurer l’intérim en attendant la nomination d’un nouveau titulaire au poste. Nommé commissaire général de l’OTR...
(Xinhua 28/02/17)
Un sommet régional prévu lundi à Arusha dans le nord de la Tanzanie a été reporté. Le Sommet des chefs d'État d'Afrique de l'Est devait discuter entre autres questions des Accords de partenariat économique (APE) avec l'Union européenne, et il est désormais prévu au 6 avril, selon un communiqué publié par la Communauté d'Afrique de l'Est. Ce communiqué indique que le 18ème Sommet de la CAE sera précédé par d'autres réunions techniques à partir du 30 mars. Le report de ce sommet est dû au fait que deux pays de la région avaient d'autres activités prévues à cette date, et ont demandé en conséquence le report du sommet au 30 mars (date d'ouverture du sommet) et au 6 avril (date...
(La Voix de l'Amérique 25/02/17)
Les femmes marchandes de la région des Grands lacs battent campagne auprès des autorités administratives et douanières dans la zone frontalière entre le Rwanda et la RDC en vue de la réduction des tracasseries douanières. Regroupées au sein de l’association dénommée Commerçantes solidaires pour la paix dans la région des grands lacs (COSOPAX), elles affirment vouloir développer le petit commerce entre Bukavu et Cyangugu, les deux villes frontalières de la RDC et du Rwanda. Elles ont transmis vendredi leurs doléances auprès de la ministre provinciale de l’agriculture au Sud Kivu, du maire de la ville de Bukavu et des délégués des services rattachés à la douane du Rwanda et de la RDC. Selon la Commission diocésaine justice et paix qui...
(La Voix de l'Amérique 24/02/17)
Alors qu'il marche dans les rues de Kigali, Henri Nyakarundi est frustré de ne pas pouvoir charger son téléphone. Cinq ans plus tard, il revient de son pays avec une invention : un kiosque solaire permettant de recharger son téléphone et de se connecter à l'internet, autogéré par un entrepreneur. Henri Nyakarundi est né au Rwanda en 1978. Après le génocide, sa famille part s'installer au Burundi en 1996. Il n'y restera qu'une année, avant de partir faire ses études d'informatique aux Etats-Unis, dans une université de Géorgie. Quand il revient à Kigali pour la deuxième fois de sa vie en 2008, il n'en revient toujours pas. "Tout le monde avait un portable dans la main", se rappelle-t-il, étonné d'un...
(La Tribune 23/02/17)
L’Aéroport International Modibo KEITA-Sénou du Mali s’ouvre à de nouvelles destinations africaines. Au mois de juin prochain, Bamako va inaugurer une nouvelle ligne aérienne le reliant à Kigali. Après CEIBA international c’est autour de la compagnie aérienne Rwandair de desservir le Mali. En 2013 à Durban (Afrique du Sud), un mémorandum d'entente relatif au transport aérien avait été signé entre le Mali et le Rwanda. Ce processus a abouti à la naissance de cette nouvelle ligne aérienne qui va relier les deux capitales. RWANDAIR devient ainsi la 17ème compagnie aérienne à desservir le Mali après la compagnie aérienne équato-guinéenne, CEIBA Intercontinental. Le vol inaugural est prévu au mois de juin prochain.
(Agence Ecofin 21/02/17)
(Agence Ecofin) - Le vice-président Indien, Shri M. Hamid Ansari, est depuis le 19 février 2017 au Rwanda pour une visite de travail de trois jours. A la tête d’une délégation de 27 membres dont 15 innovateurs, le numéro deux de l’Etat indien voudrait renforcer la coopération de son pays avec le Rwanda dans plusieurs secteurs d’activité dont les technologies de l’information et de la communication. Un forum d’affaires et d’exhibition est d’ailleurs prévu pour mettre en relation les acteurs des différents secteurs ciblés. Pour ce qui est du secteur TIC en particulier, au-delà des partenariats d’affaires, le renforcement de la collaboration entre le Rwanda et l’Inde vise également la multiplication par deux du volume...
(La Tribune 20/02/17)
Dans sa dernière revue annuelle sur l’efficacité du développement dans le domaine de l’agriculture en Afrique, la Banque Africaine de Développement(BAD), a dressé un constat alarmant. Cet accord de financement entre le Royaume-Uni et le Rwanda pourrait bien faire naître un espoir. Encore faut-il savoir dépenser ces fonds utilement. C'est une bonne nouvelle. Au Rwanda, l'agriculture représentait l'année dernière une contribution d'environ 30 % au produit intérieur brut (PIB). Le nouvel accord de financement entre Kigali et le département britannique pour le développement international (DFID) vise principalement la transformation de l'agriculture. Renforcer la production agricole au bénéfice des plus pauvres Une vision largement partagée par Laure Beaufils, directrice sortante du DFID au Rwanda. Elle appelle le gouvernement à assurer une...
(Agence Ecofin 18/02/17)
(Agence Ecofin) - Il ne faudrait pas passer de l’optimisme qui prévalait quant à la croissance de l’Afrique à un trop grand pessimisme. C’est l’essentiel du message que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde a tenu à passer depuis Bangui en République Centrafricaine où elle était récemment en visite. La dirigeante qui s’exprimait devant des étudiants a déclaré que, bien que le continent ait connu sa croissance la plus faible en deux décennies l’an dernier, et devrait la voir atteindre seulement 2,9% cette année, il fallait garder un regard lucide sur les perspectives du continent. «Nous devons nous méfier de passer du grand optimisme des dernières années quant aux perspectives de l’Afrique subsaharienne, à un pessimisme...

Pages

(Star Africa 07/06/13)
La sélection nationale du Rwanda effectue un déplacement difficile ce week – end à Bamako au Mali. Eric Nshimiyimana, le nouveau sélectionneur, a battu le rappel de 22 Amavubis pour cette expédition malienne qui s’inscrit dans le cadre de la 4è journée des éliminatoires de la Coupe du monde, Brésil 2014. Rappelons qu’au match aller, les Aigles du Mali ont survolé le Rwanda sur le score de 2 buts à 1. Une autre défaite ce week – end mettra définitivement hors de course la sélection rwandaise. Les 22 Amavubi convoqués Gardiens 1. Ndoli Jean Claude (APR FC) 2. Mutuyimana Evariste (Police FC) Défenseurs 3. Nirisarike Salomon (Royal Antwerp) 4. Bayisenge Emery (APR FC) 5. Ngaboyisibo Jean Bosco (APR FC) 6...
(Africa Top sports 06/06/13)
Adjoint, puis sélectionneur en lieu et place du Serbe Milutin «Micho» Sredojevic, Eric Nshimiyimana a dévoilé la liste des 22 Amavubis du Rwanda qui seront du voyage pour défier le Mali lors de la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe du Monde, Brésil 2014. Une sélection rendue public suite à un stage effectué au nord du pays à Gisenyi. APR se taille la part du Lion malgré sa troisième place à l’issue du championnat. La formation champion Rayon Sport n’a pas été récompensée. Seuls trois joueurs sont dans les 22 retenus ! Cette sélection va disputer également le CHAN des locaux en 2014. Au match aller au stade Amahoro de Kigali, le Mali avait battu le Rwanda 2-1. Avec...
(El Watan 05/06/13)
La sélection nationale de football s’est imposée dimanche à Blida face à son homologue burkinabé sur le score de 2 à 0 dans un match amical de préparation avant sa double sortie au Bénin et au Rwanda. Ce match a permis au coach de voir à l’œuvre certains nouveaux éléments, à l’image de Nabil Ghilas et Karim Agouazzi qui ont signé leur baptême du feu, ainsi que le retour de Bougherra dans l’axe central, lequel a été crédité d’une belle prestation. Les Verts ont évolué d’emblée avec trois attaquants classiques, mais n’ont pu inquiéter les vice-champions d’Afrique, amoindris eux aussi de cinq joueurs dont leur star Petroïpa. L’unique but inscrit en première période par Soudani (son 8e but avec l’EN)...
(Linfo.re 31/05/13)
Un spectacle haut en couleurs a marqué l’ouverture officielle du Congrès de la FIFA à Maurice, en présence de nombreuses personnalités locales et étrangères, dont Sepp Blatter, Navin Ramgoolam et Kailash Purryag. Le 63e Congrès de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) s’est ouvert jeudi 31 mai à Maurice sur une note grandiose et lumineuse. Un spectacle haut en couleurs, alliant musiques traditionnelles africaines, asiatiques et modernes, a rythmé la soirée. La cérémonie officielle qui s’est tenue au Centre de Conférence Internationale Swami Vivekananda à Pailles a également réuni de nombreuses personnalités locales et celles du monde footballistique. Ont été aperçus sur les lieux : le président de la FIFA, Sepp Blatter, le premier ministre mauricien Navin Ramgoolam, le...
(Conakry Infos 28/05/13)
Les derniers arbitres figurant sur la liste des candidats pour la Coupe du monde 2014 ont commencé un stage à Rio de Janeiro, le premier d'une série de préparation organisé sur le sol brésilien, selon un communiqué mis en ligne par la FIFA lundi. Venus de 46 pays différents, ces arbitres assisteront à des cours théoriques, se soumettront à des examens cliniques et participeront à une série de tests physiques, selon le communiqué. "Nous entrons dans la dernière ligne droite. A l'issue de cette phase, sans doute la plus intense, nous serons aux portes de la Coupe du monde 2014", a indiqué Massimo Busacca, ancien arbitre international devenu responsable du Département de l'arbitrage de la FIFA, cité par le communiqué...
(Sud Quotidien 27/05/13)
Historique ! Les «Lions» du Sénégal ont remporté la coupe d’Afrique des nations de Beach Soccer, en battant en finale, hier, dimanche 26 mai 2013, les «Eléphants» de la Côte d’Ivoire (4-1), sur la plage Brija de Al Jadida au Maroc. Les poulains de Amadou Diop Boy Bandit conservent ainsi leur titre de champions d’Afrique, acquis il y a deux ans sur la plage d’Ain Diab de Casablanca. Décidée à jouer les grands rôles, sur la terre marocaine, la bande à Jean Koukpaki n’a fait qu’une bouchée des ivoiriens qui ont été mené très rapidement par l’éternel Koukpaki. Ngalla Sylla corse l’addition avant que Ibrahima Baldé n’ajoute un 3ème but. Les «Eléphants» profitent d’un relâchement des «Lions» et réduisent le...
(22 Septembre 21/02/13)
Si le tirage au sort des groupes des éliminatoires de la CAN 2015, qui va se dérouler au Maroc, n’aura lieu que le 10 mars, la Confédération africaine de football (CAF) a rendu publique la composition de trois des 4 chapeaux. Au total, 44 équipes seront en lice pour tenter de rejoindre le pays hôte, qualifié d’office. La CAN 2013 est terminée, vive la CAN 2015 ! A peine la compétition sud-africaine a t-elle sacré les Super Eagles du Nigeria que la Confédération africaine de football a déjà annoncé la composition des chapeaux pour le prochain tirage au sort des groupes pour les éliminatoires. Lors de son assemblée générale, la CAF a donc annoncé un retour à un format de...

Pages

(Jeune Afrique 20/07/17)
Un jeune rwandais a créé une application qui permet aux entreprises de suivre en temps réel leurs ventes et leurs stocks. TorQue, c'est son nom, est une belle réussite pour Jean Niyotwagira, qui a su convaincre Bralirwa, la plus importante entreprise brassicole du Rwanda. « Au début, je voulais juste créer ma société, même si je ne savais pas vraiment dans quel domaine », relate Jean Niyotwagira. Diplômé de l’Institut des sciences et des technologies de Kigali, il imagine et développe, dès 2011, une application qui permet aux distributeurs de suivre en temps réel leurs ventes et leurs stocks. Grâce à TorQue, « des distributeurs peuvent se lancer sans avoir besoin d’investir une fortune », explique son concepteur. Le jeune...
(Jeune Afrique 19/07/17)
La chef de la diplomatie rwandaise assume le référendum de 2015, qui permet à Paul Kagame de briguer un troisième mandat. Elle estime qu’il est le seul à avoir l’envergure nécessaire à cette fonction. Aussi à l’aise en français qu’en anglais, Louise Mushikiwabo est, depuis huit ans, le visage du Rwanda à l’étranger. Le référendum de 2015, en débloquant les verrous constitutionnels qui empêchaient le président Paul Kagame de se représenter, lui a pourtant valu quelques critiques, notamment en provenance du pays de son mari, les États-Unis. Mais alors que le Parti démocrate américain a été balayé lors des dernières élections, le gouvernement de Kigali semble avoir de belles années devant lui.
(Jeune Afrique 19/07/17)
À une dizaine de kilomètres de Kigali, la future Innovation City regroupera bientôt un complexe universitaire, des bureaux régionaux de grandes entreprises et un incubateur. Des grues surplombent une fourmilière d’ouvriers qui s’activent entre des bâtiments en construction… La future Innovation City de Kigali n’est encore qu’un vaste chantier. Située à une dizaine de kilomètres de la capitale, cette future Silicon Valley rwandaise devrait ouvrir ses portes dès 2018. Un futur pôle de technologie 2.0 « Nous allons réunir sur un même site les différentes composantes de l’économie de la connaissance et ainsi accélérer la croissance des nouvelles technologies au Rwanda, s’enthousiasme Steve Mutabazi, le responsable des nouvelles technologies du gouvernement rwandais, qui a imaginé le projet pour le Bureau...
(Jeune Afrique 19/07/17)
À Kigali, le Tap&Go est devenu un réflexe pour les usagers des bus. Le système de paiement par carte, développé par AC Group, revendique déjà 1 million d’utilisateurs au Rwanda. « Cela permet aux opérateurs de transport d’éviter les fraudes et d’adapter le service aux besoins des consommateurs », explique Patrick Buchana, directeur général et fondateur d’AC Group. Après avoir conquis le marché local, l’entreprise se déploie aujourd’hui au Cameroun. « Nous avons déjà 80 000 souscripteurs à Yaoundé et à Douala, et nous sommes en négociations avec plusieurs autres pays sur le continent », avance le dirigeant. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/455342/economie/rwanda-nouveau-systeme-d...
(Le Point 18/07/17)
Pour le président sortant Paul Kagame, l'élection du 4 août semble jouée d'avance. Face à lui, il a deux challengers qui n'entendent pas lui faciliter la tâche. Comme lors des dernières élections présidentielles, Paul Kagame semble bien parti pour remporter les élections du 4 août 2017. Et lui-même ne s'y trompe pas. « Ce serait mentir que de prétendre ignorer le résultat de l'élection présidentielle. Je suis venu vous demander si vous êtes encore sur la voie de ce qui a conduit au référendum et à ses résultats. Si c'est le cas, vous comprendrez que l'élection est jouée » , a-t-il déclaré. Alors que la campagne présidentielle a démarré ce 14 juillet, celui dont la candidature a été rendue possible...
(Jeune Afrique 17/07/17)
Comme Frank Habineza pour le Parti démocrate vert du Rwanda (RDGP) et l’indépendant Philippe Mpayimana, les deux autres candidats retenus par la commission électorale nationale (NEC), Paul Kagame a démarré le 14 juillet sa campagne officielle, avant le scrutin présidentiel du 4 août. Pour démarrer sa tournée, le chef de l’État rwandais et chairman du Front patriotique rwandais (FPR), en quête d’un troisième mandat de sept ans, a commencé sur ses terres, à Ruhango, dans le sud du pays. Une heure avant son arrivée, vendredi 14 juillet, ils étaient déjà plusieurs dizaines de milliers...
(France TV Info 17/07/17)
La plainte des opérateurs économiques américains du secteur des textiles de seconde main risque de mettre fin aux bénéfices commerciaux liés à la loi sur la croissance économique et les opportunités d'Affaires en Afrique (AGOA) dont jouissent l’Ouganda, le Rwanda et la Tanzanie. A l'origine de ce différend commercial, la volonté de ces pays d'interdire l'importation des vêtements d'occasion. Pas de fripes, pas d'AGOA (African Growth Opportunity Act, ou loi sur la croissance économique et les opportunités d'Affaires en Afrique). Mais l’Ouganda, le Rwanda et la Tanzanie, pour qui une éviction auraient d'importantes conséquences économiques, notamment en termes d'emplois, ne comptent pas se laisser faire, indique The East African. Ces trois pays membres de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC)...
(La Libre 17/07/17)
Beaucoup de Congolais vont s’installer de l’autre côté de la frontière, à Gisenyi, plus sûre. Reportage. Dieu est partout mais, le soir, il rentre dormir au Rwanda", dit un proverbe rwandais. Désormais, les habitants de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu (est du Congo) font comme Dieu : ils dorment au Rwanda. Fuyant l’insécurité et les conséquences néfastes de l’absence de services étatiques dignes de ce nom au Congo, ils travaillent le jour dans leur ville, mais, le soir, passent la frontière toute proche qui la sépare de Gisenyi (aujourd’hui officiellement renommée Rubavu) au Rwanda. Nombre d’expatriés œuvrant au Kivu vivent à Gisenyi parce que Goma n’est pas un poste où l’on peut amener sa famille, en raison de l’insécurité. Ils se...
(BBC 15/07/17)
Trois candidats sont en lice pour la présidentielle rwandaise dont le président Kagamé au pouvoir depuis 17 ans. Le président sortant Paul Kagamé du Front Patriotique Rwandais (FPR), Frank Habineza du Parti démocratique vert du Rwanda et Philippe Mpayimana, candidat indépendant, ont 19 jours pour convaincre les électeurs. Ils vont sillonner les différentes régions du pays pour dévoiler leurs programmes politiques. Franck Habineza, candidat du Parti démocratique vert est convaincu de ses chances. "Nous ne mettons pas en doute nos chances de gagner. Nous savons que beaucoup de gens en ont marre de ce même gouvernement depuis 23 ans. Mais ils ne le disent pas parce qu'il y a un climat de peur. Depuis longtemps les gens ont peur de...
(RFI 14/07/17)
Dans l’ouest du Rwanda, Human Rights Watch a documenté au 37 cas d’exécutions extrajudiciaires en moins d’un an. « Tous les voleurs doivent être tués » c’est le titre de ce rapport rendu public jeudi 13 juillet par l’ONG de défense des droits de l’homme. Ces propos, rapportés par le témoin d’une exécution extrajudiciaire perpétrée par des militaires, laissent penser l’ONG qu’il existe une stratégie officiellement approuvée de faire régner la peur parmi la population. Les victimes sont pour la plupart des jeunes hommes, pauvres, suspectés de fraude ou de petits larcins. Une balle dans la tête pour quelques bananes volées… c’est le sort qu’a connu « Innocent », 20 ans, abattu par des militaires fin 2016, selon Human Rights...
(Le Monde 13/07/17)
Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou espère le soutien de Kigali, qui prendra la tête de l’Union africaine, dans les instances onusiennes. La séquence diplomatique le ravit. Quelques jours après avoir réservé un accueil triomphal au premier ministre indien Narendra Modi, Benyamin Nétanyahou a salué avec une chaleur égale le président rwandais Paul Kagamé, lundi 10 juillet. Il pouvait ainsi illustrer l’une des lignes de force de sa politique étrangère, consolidée ces dernières années : la diversification des alliances. Si les Etats-Unis demeurent le parrain et l’allié stratégique, Israël veut aussi se rapprocher de pays et de continents qui lui furent autrefois hostiles en raison de leur soutien à la cause palestinienne.
(France TV Info 13/07/17)
A quelques jours de l’élection présidentielle rwandaise, le président Paul Kagamé a effectué une visite de deux jours en Israël pour «développer le commerce et la coopération» avec l’Etat hébreu. L’occasion pour le premier ministre Benjamin Netanyahu de saluer le rôle du Rwanda comme «un pont indispensable» du retour d’Israël sur le continent africain. Entre le président rwandais et le Premier ministre israélien, il est possible de parler d’une entente parfaite, voire d'une relation au beau fixe sur tous les plans. Assaut d'amabilités entre Paul Kagamé et Benjamin Netanyahu La visite de deux jours, les 9 et 10 juillet 2017, que vient d’effectuer Paul Kagamé en Israël et l’assaut d’amabilités dont ont fait preuve les deux hommes l’un envers l’autre...
(La Tribune 13/07/17)
Le rapport du SDG Index and Dashboards vient de classer le Rwanda parmi les 10 premiers pays d'Afrique subsaharienne ayant réalisé les meilleures performances pour atteindre les Objectifs de développement durable, fixés par la communauté internationale à l'horizon 2030. Mieux encore, le pays est classé 1er en Afrique de l'Est. Pour sa seconde édition, le rapport SDG Index and Dashboards (tableaux et indices des Objectifs de développement durable) classe le Rwanda dans le top 10 des pays qui ont réussi des avancées dans la réalisation des ODD en Afrique subsaharienne. Publié ce 11 juillet dans la capitale rwandaise Kigali par le Centre des Objectifs de développement durable...
(La Tribune 11/07/17)
Le président rwandais effectue de nouveau une visite de deux jours en Israël où il est arrivé dimanche dernier. Accueilli avec tous les honneurs par les autorités de l’Etat hébreux, Paul Kagamé est considéré comme l’un des principaux alliés d’Israël en Afrique. A l’heure où Israël lance une véritable offensive sur le continent, le Rwanda compte profiter des opportunités d’investissements ainsi ouvertes afin de drainer plus d’IDE israéliens pour accompagner sa stratégie de développement. L’occasion pour l’Etat hébreu d’appâter d’autres pays africains et ainsi conforter davantage son retour sur le continent. La lune de miel se poursuit de plus belle entre Paul Kagamé et Israël. A quelques jours du début de la campagne électorale pour les prochaines présidentielles à laquelle...
(Jeune Afrique 11/07/17)
Pour avoir présenté un document de voyage orné de l’ancien drapeau rwandais, en vigueur au moment du génocide, une délégation diplomatique française a essuyé un refus de visa des autorités rwandaises. C’est un premier accroc dans la relation, encore embryonnaire, entre les nouvelles autorités françaises et le régime de Kigali. Les 9 et 10 juillet, une délégation officielle française devait se rendre en mission au Rwanda, avant de poursuivre son périple au Cameroun. À sa tête, Rémi Maréchaux, directeur de l’Afrique et de l’océan Indien au ministère des Affaires étrangères, qui devait être accompagné d’un responsable Afrique subsaharienne de l’Agence française de développement (AFD), et d’un conseiller économique. Une audience avait été convenue à Kigali avec Louise Mushikiwabo, la ministre...
(RFI 11/07/17)
Paul Kagamé est actuellement en visite en Israël. Un déplacement de deux jours pour consolider les relations entre les deux pays qui sont excellentes. Le président rwandais a rencontré, ce lundi 10 juillet, le Premier ministre Benyamin Netanyahu. C'est à un homme qu'il présente comme un ami d'Israël que Benyamin Netanyahu a tenu à souhaiter la bienvenue. Le Premier ministre israélien appelle même le président rwandais par son prénom. Et il l'a remercié pour le rôle qu'il a joué dans le rapprochement entre son pays et le continent africain. « J'avais exprimé l'espoir qu'Israël puisse revenir en Afrique de belle manière. Et que l'Afrique puisse revenir en Israël de belle manière. Et nous en avons discuté pendant quelque temps et...
(RFI 11/07/17)
Au Burundi, l’émission de radio Inzamba, diffusée sur Internet depuis le Rwanda, fêtait ce lundi ses deux ans d’existence. Créée par des journalistes en exil au lendemain de la tentative de coup d’Etat du 13 mai 2015, au cours de laquelle les principales radios indépendantes ont été détruites, Izamba produit chaque jour un journal d’information en français et en kirundi diffusé via les réseaux sociaux. L’émission s’échange, parfois sous le manteau, sous la forme de fichier audio via les applications de messagerie. Dans un pays où la liberté d’informer est mise à mal, les journalistes et leurs sources sur le terrain risquent leur vie au quotidien pour continuer d’informer leurs concitoyens. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170711-burundi-2-ans-existence-inzamba-emiss...
(Jeune Afrique 10/07/17)
La publication d’un nouveau témoignage et deux dépôts de plainte émanant d’ONG rouvrent le douloureux dossier du rôle de la France dans le génocide de 1994, au Rwanda, à travers son soutien matériel au gouvernement hutu. En ont-ils discuté sous les ors de l’Élysée, le 14 mai, lors de l’entretien en tête à tête qui scellait leur passation de pouvoir ? François Hollande a-t‑il, ce jour-là, instruit Emmanuel Macron de ce dossier empoisonné qui depuis vingt-trois ans attise en France une controverse incandescente et provoque un embarras notable au sommet de l’État ? Un mois après son investiture, le nouveau président français est à son tour confronté à la polémique lancinante laissée en héritage à ses successeurs par François Mitterrand. Celle-ci peut...
(RFI 10/07/17)
Paul Kagame, le président rwandais, est ce dimanche 9 juillet en visite en Israël. La dernière visite du chef d'Etat rwandais dans le pays remonte à 2013. Kigali est considéré comme le principal allié africain d'Israël. Une visite de deux jours qui vient consolider les liens considérés comme particulièrement chaleureux qui existent entre les deux pays. Au programme : des rencontres avec son homologue israélien Reuven Rivlin et le Premier ministre Benyamin Netanyahu. Pour Emmanuel Nahshon, le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, le président rwandais joue un rôle prépondérant dans le rapprochement entre Israël et le continent africain : « Le président Kagame est l'un des architectes de la stratégie qui permet à Israël de renouveler ses relations...
(RFI 08/07/17)
Au Rwanda, deux candidats d’opposition, dont un candidat indépendant, pourront participer à l’échéance électorale face au président sortant Paul Kagame, qui brigue un troisième septennat, a annoncé hier soir la Commission électorale. À cette occasion Amnesty International publie un rapport intitulé—: «—Rwanda. Un pays en proie à des attaques, des actes de répression et des homicides depuis 20 ans va élire son nouveau président—». Sur une trentaine de pages, l’ONG de défense des droits de l’homme détaille plusieurs cas d’atteintes à la liberté d’expression, et de répression à l’encontre de journalistes, d’hommes politiques et de défenseurs des droits humains. C’est un «—climat de peur—» qui est dénoncé, à l’approche du scrutin présidentiel prévu le 4 août prochain. Christian Rumu est...

Pages