Vendredi 20 Avril 2018

Rwanda

(RFI 23/12/17)
La justice sud-africaine a décidé d'expulser un Rwandais qui avait avoué à la police avoir été envoyé par Kigali pour surveiller et tuer des opposants rwandais en Afrique du Sud. C'est la dernière histoire en date d'une trop longue série de témoignages et d'assassinats. On se souvient de Patrick Karegeya, l'ex-chef des renseignements extérieurs étranglé dans un hôtel fin 2013 ou de la tentative contre le général Nyamwasa en pleine Coupe du monde en 2010. Et même si ce Rwandais s'est rendu de son plein gré - et qu’il avait même bénéficié un temps du programme de protection des témoins -, il se retrouve expulsé vers son propre pays parce qu'il n'aurait pas respecté les règles migratoires. Ce qui inquiète...
(AFP 22/12/17)
Après presque vingt ans de rebondissements, la justice française vient de clore l'information judiciaire sur l'attentat contre le président rwandais Habyarimana, épisode déclencheur du génocide de 1994: reste à décider d'un non-lieu ou d'un procès, dans ce dossier qui empoisonne les relations entre les deux pays. Au terme de l'enquête, sept personnes sont inculpées, toutes issues du clan de Paul Kagame, l'actuel président du Rwanda. Il revient désormais au parquet de donner sa position sur leur sort judiciaire dans ce dossier emblématique des rapports compliqués entre Paris et Kigali, sur fond de débat sur les responsabilités françaises à l'époque du génocide.
(AFP 22/12/17)
L'attitude de la France lors du génocide au Rwanda, qui a fait entre avril et juillet 1994 quelque 800.000 morts selon l'ONU, principalement au sein de la minorité tutsi, est depuis plus de 20 ans l'objet de très vives controverses. - Génocide - Le 6 avril 1994, l'avion du président Juvénal Habyarimana, un Hutu, est abattu au-dessus de Kigali. Le 7, début des massacres à grande échelle. Les Tutsi sont accusés par le pouvoir, alors dominé par les Hutu, de collusion avec la rébellion du Front patriotique rwandais (FPR, à majorité tutsi) venue d'Ouganda et entrée dans le Nord depuis 1990. Quelque 500 parachutistes français évacuent (opération Amarylis) plus d'un millier de ressortissants français et étrangers. - Turquoise - Le...
(RFI 22/12/17)
L’information est tombée en fin de matinée ce jeudi 21 décembre, annoncée par le quotidien Libération : en France, l’enquête sur l’attentat contre le président rwandais Juvénal Habyarimana, assassiné le 6 avril 1994, est désormais terminée. La justice française enquêtait sur cette affaire depuis 1998. Près de 20 ans d’investigation, plusieurs dizaines de milliers de pages de dossiers, des auditions en pagaille, sept mises en examen à l’arrivée. Au final, trois juges se seront succédé sur ce dossier extrêmement sensible. Le premier, Jean-Louis Bruguière, avait délivré en 2006 des mandats d’arrêt contre neuf proches de l’actuel régime. Ce qui avait entraîné une rupture temporaire des relations diplomatiques entre les deux pays. Fait marquant : son successeur Marc Trévidic a effectué...
(Jeune Afrique 20/12/17)
Le 16 décembre s’achevait à Kigali le congrès célébrant le 30e anniversaire du Front patriotique rwandais (FPR). Hier rébellion politico-militaire, le parti présidé depuis bientôt vingt ans par Paul Kagame a façonné le « nouveau Rwanda », suscitant tantôt l’admiration, tantôt des critiques acerbes. Le politologue Jean-Paul Kimonyo, par ailleurs militant de la première heure et conseiller à la présidence, revient pour Jeune Afrique sur cette improbable odyssée… En décembre 1987, Jean-Paul Kimonyo, alors étudiant, vivait en exil au Sénégal après avoir grandi au Burundi – et avant d’émigrer au Canada. Né dans une famille d’anciens notables contraints de fuir le « Pays des mille collines » au moment où s’y instaurait un régime d’apartheid qui ne disait pas son...
(Agence Ecofin 20/12/17)
Le groupe télécoms Bharti Airtel est parvenu à un accord avec Millicom International Cellular SA pour l’acquisition de 100% de sa filiale Tigo Rwanda Limited. Bharti Airtel qui opère déjà au Rwanda, explique que cette opération a pour but de positionner l’entreprise comme le numéro deux du marché, derrière MTN, et consolidera le marché des télécoms rwandais. Selon Sunil Bharti Mittal (photo), le président de Bharti Airtel, l’acquisition de Tigo Rwanda entre dans le cadre des mesures proactives prises par le groupe en Afrique « pour consolider et réorganiser la structure du marché dans les derniers pays restants où ses activités sont à la traîne, en raison de la baisse des parts de marché et de la présence de trop...
(Jeune Afrique 20/12/17)
Le groupe luxembourgeois Millicom se désengage du Rwanda en cédant sa filiale à la société indienne Bharti Airtel, en cohérence avec sa stratégie de retrait du continent africain. Millicom a annoncé le 19 décembre avoir conclu un accord avec Bharti Airtel pour la vente de sa filiale rwandaise, opérée sous le nom de Tigo Rwanda. Cette transaction doit encore être validée par les autorités rwandaises. « La vente de nos activités au Rwanda est cohérente avec notre stratégie de se concentrer sur la fourniture de services avancés de données mobiles et fixes en Amérique du sud », précise Mauricio Ramos, le directeur général de Millicom, dans un communiqué. En effet, si l’Afrique compte pour 44 % des abonnés de Millicom,...
(APA 19/12/17)
APA-Brazzaville(Congo) - Le représentant du secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies(ONU) pour la région des grands Lacs, Saïd Djinnit, a, au sortir d’une audience avec le président congolais, lundi à Brazzaville, s’est dit préoccupé par la ‘’paix et la sécurité dans les grands Lacs et principalement en République démocratique du Congo(RDC). Le diplomate onusien a rencontré le chef de l’Etat congolais Sassou N’Guesso en sa double qualité de président en exercice le de la CIRGL (Conférence internationale de la Région des grands Lacs et du Mécanisme régional de suivi de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République démocratique du Congo et la région. Ils ont saisi l’occasion de cette retrouvaille pour faire le point...
(RFI 16/12/17)
La justice française les avait convoqués, mais comme attendu, ils ne sont pas venus. Le ministre rwandais de la Défense James Kabarebe, et l'officier de l’armée rwandaise Franck Nziza devaient être confrontés jeudi 14 et vendredi 15 décembre à un ancien militaire rwandais, James Munyandinda. Ce dernier accuse les 2 hommes d’avoir joué un rôle dans l’attentat contre l’avion de l’ex-président rwandais Juvénal Habyarimana, le 6 avril 1994. En leur absence, les deux juges français en charge du dossier en ont profité pour réauditionner ce nouveau témoin. James Munyandinda a une nouvelle fois donné sa version des faits aux juges Nathalie Poux et Jean-Marc Herbault, sans toutefois apporter d’éléments nouveaux. Cet ancien soldat de l’armée patriotique rwandaise a maintenu ses...
(AFP 15/12/17)
Le ministre rwandais de la Défense, inculpé dans l'enquête sur l'attentat de 1994 contre le président Habyarimana, prélude au génocide rwandais, a refusé d'être confronté chez le juge français au nouveau témoin qui accuse le régime actuel, a indiqué vendredi à l'AFP son avocat. Le général James Kabarebe et un autre suspect rwandais ne se sont pas rendus jeudi à Paris à la convocation du juge d'instruction, a indiqué Me Bernard Maingain, leur avocat avec Me Léon-Lef Forster. Le juge du pôle antiterroriste Jean-Marc Herbaut voulait les confronter au témoignage récent d'un de leurs anciens compagnon d'armes, qui s'est signalé en mars à la justice française. James Munyandinda affirme avoir eu la garde au quartier général de l'ex-rébellion tutsi de...
(Le Monde 15/12/17)
Inquiet du phénomène, le Programme des Nations unies pour l’environnement prépare un rapport inédit sur l’explosion du marché des véhicules d’occasion. Des dizaines d’épaves de Golf et de Mercedes sont alignées et empilées sur le bord de la route et jusqu’au pied des immeubles délabrés. Ces voitures-là ont rendu depuis longtemps leur dernier souffle. Mais l’air est irrespirable. Matatus (minibus bondés ornés de graffitis bariolés), camions, voitures… la plupart hors d’âge, jouent du klaxon et du volant pour tenter de progresser de quelques mètres dans un immense flot anarchique qui s’ébroue au milieu des piétons et des vendeurs de rue. Fin de journée banale dans les faubourgs déshérités de Nairobi. Dans quelques années, c’est ici, dans les bouchons de la...
(Le Monde 14/12/17)
Après avoir épuisé tous les recours en France, l’association Survie s’apprête à saisir la Cour européenne des droits de l’homme pour contester la loi française. C’est sous une pluie fine et gelée que François Graner et des représentants de l’association Survie franchissent, d’un pas décidé, les portes de l’Institut François-Mitterrand, mercredi 13 décembre au matin. L’accueil du personnel est à l’image de la météo : glacial. Le chercheur et les militants de Survie, inlassables pourfendeurs d’une Françafrique perçue comme le deus ex machina des affaires du continent, étaient venus remettre symboliquement une clé d’un mètre de long à Dominique Bertinotti, mandataire des archives du président Mitterrand. Il s’agissait de l’inviter à « ouvrir enfin le second verrou » des documents...
(AFP 13/12/17)
Une clé pour enfin ouvrir le "verrou" des archives: un chercheur français a symboliquement déposé mercredi une grande clé en bois devant l'entrée de l'Institut François Mitterrand à Paris pour réclamer l'ouverture des archives de l'Elysée sur le génocide au Rwanda. "Demain (jeudi), nous saisissons la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH). C'est une manière démocratique et normale d'essayer de faire évoluer les choses", a annoncé à l'AFP ce chercheur en physique, François Graner, auteur de plusieurs ouvrages sur le génocide de 1994 au Rwanda qui a fait, selon l'ONU, 800.000 morts, très majoritairement au sein de la minorité tutsi. Accompagné de Thomas Borrel, membre de l'association Survie, François Graner s'est rendu mercredi matin à l'Institut François Mitterrand pour...
(AFP 13/12/17)
Le cabinet d’avocat américain Cunningham Levy Muse, engagé par le gouvernement rwandais, publie un rapport préliminaire sur le « rôle des officiels français dans le génocide contre les Tutsis ». Il recommande à l’Etat rwandais de poursuivre une « investigation complète » sur la « connaissance, la conduite et la complicité des responsables français ». C’est une nouvelle étape dans la longue controverse sur le rôle de la France au Rwanda entre 1990 et 1994. Le cabinet d’avocat américain Cunningham Levy Muse publie ce mercredi 13 décembre un rapport « sur le rôle des responsables français dans le génocide contre les Tutsis ». Il avait été commandé par le gouvernement rwandais dans le cadre de son enquête sur les responsabilités...
(Jeune Afrique 13/12/17)
Le ministre rwandais de la défense, James Kabarebe, était convoqué le 14 décembre par un juge parisien qui entendait le confronter à un ancien militaire rwandais accusant le FPR d'être impliqué dans l'attentat du 6 avril 1994. Contestant la crédibilité de ce témoin de la 25e heure, ses avocats ont sèchement décliné la convocation. Jeune Afrique révèle en exclusivité la teneur de leur arguments. « Il est exclu d’envisager qu’un ministre de la Défense en exercice se rende en France pour être confronté à une personne aussi problématique. » Lundi 11 décembre, à Paris, dans le cabinet du juge antiterroriste Jean-Marc Herbaut, les avocats de James Kabarebe ont écarté d’un revers de robe le scénario proposé à leur client. En...
(Jeune Afrique 13/12/17)
Kagamé, Ouattara, Condé... Plusieurs chefs d'État africains ont assisté à ce forum destiné à favoriser l'investissement dans le continent. Réussites, couacs et... quelques indiscrétions. Après l’Africa Investments Forum & Awards organisé à Paris le 23 novembre, l’Égypte tenait, le week-end dernier, son propre événement dédié aux affaires sur le continent. « Africa 2017, des affaires pour l’Afrique, l’Égypte et le monde » est le slogan sous lequel s’est tenu ce forum continental dans la ville balnéaire de Charm el-Sheikh. Après un galop d’essai en 2016 où il s’était fait représenter par son Premier ministre, le président égyptien, Abdelfattah al-Sissi, peut se targuer d’avoir remporté un premier pari, celui d’avoir su intéresser cette année ses homologues du continent. Le Guinéen Alpha...
(Agence Ecofin 13/12/17)
La Fondation américaine Bill & Melinda Gates, allouera entre 2018 et 2020, une enveloppe de 300 millions $ au profit de la recherche agricole dans les pays d’Afrique et d’Asie de l’Est, fragilisés par les effets du changement climatique. C’est ce qu’a annoncé l’institution hier, en marge du « One Planet Summit » qui s’est tenu à Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de soutenir l’adoption d’outils et de technologies permettant aux agriculteurs les plus pauvres d’adapter leurs activités à la hausse des températures, aux phénomènes climatiques extrêmes (sécheresse et inondation), et à la baisse de la fertilité des sols. Dans le cadre de cette stratégie, le montant sera consacré au développement d’actions...
(Agence Ecofin 12/12/17)
Dans une analyse de marché, Goldman Sachs recommande à Bharti Airtel de sortir des marchés du Kenya, du Rwanda et de la Tanzanie et de vendre ses tours télécoms dans cinq marchés non-rentables pour réduire ses charges et augmenter ses marges en Afrique. La banque d’investissement insiste sur une évidence à laquelle s’était déjà rendu Sunil Bharti Mittal, le président du groupe télécoms indien, en janvier 2017. Prenant part au World Economic Forum de Davos en Suisse, l’homme d’affaires avait dévoilé l’intention de la société de fusionner et de céder certains de ses actifs Goldman Sachs insiste sur la sortie de Bharti Artel du Kenya, du Rwanda et de Tanzanie parce que ces trois marchés enregistrent les marges financières les...
(Jeune Afrique 12/12/17)
Au Rwanda, l’éducation sexuelle traditionnelle favorise l’éjaculation féminine. Combattues par l’Église catholique, ces pratiques subsistent, comme le montre le documentaire d'Olivier Jourdain, "L’Eau sacrée" disponible en DVD depuis le 11 décembre 2017 et sous-titré en huit langues, dont le français. Il était une fois, au Rwanda, une reine terriblement frustrée par les guerres qui retenaient son époux loin de la chambre à coucher. Au point qu’elle dut se résoudre à faire appel à un serviteur pour la contenter. Craignant des représailles du monarque, ledit serviteur approcha son pénis tremblant du clitoris de la reine, provoquant aussitôt un royal jaillissement. Le kunyaza était né et n’allait pas tarder à se répandre au pays des Mille Collines. Selon l’une des nombreuses variantes...
(RFI 11/12/17)
Après Human Rights watch, c'est au tour du Comité des Nations unies pour la prévention de la torture de se montrer préoccupé par la situation au Rwanda. Non seulement la législation ne serait pas conforme aux standards internationaux, mais il y aurait aussi une absence de volonté du gouvernement rwandais d'enrayer le phénomène. C'est ce qui ressort des conclusions de ce comité, empêché de travailler lors de sa visite au Rwanda en octobre 2017. Selon le comité, le Rwanda devrait d'abord revoir sa politique pénale envers la torture, punie aujourd'hui uniquement de six mois à deux ans de prison.

Pages

(AFP 16/03/17)
Quarante-quatre musulmans rwandais accusés de "terrorisme" et arrêtés après que la police eût abattu début 2016 un religieux musulman soupçonné de recruter pour le groupe Etat islamique, ont comparu mercredi devant la Haute cour de Kigali, a constaté une journaliste de l'AFP. La justice rwandaise n'a pas publié d'acte d'accusation pour ces 44 hommes et femmes, parmi lesquels figurent quelques mineurs. Augustin Kabeya, un de leurs avocats, a indiqué à l'AFP que si les charges diffèrent d'un accusé à l'autre, elles sont toutes "liées au terrorisme". A ce jour, aucune attaque terroriste jihadiste n'a été recensée sur le territoire rwandais, mais les autorités avaient assuré en janvier 2016....
(RFI 16/03/17)
Au Rwanda, 44 musulmans rwandais accusés de «terrorisme» ont comparu mercredi 15 mars à Kigali. Déjà reporté précédemment, l'examen sur le fond de l'affaire a été cette fois-ci renvoyé au 4 avril, la défense ayant demandé plus de temps pour prendre connaissance du dossier. Les prévenus avaient été arrêtés après que la police a abattu en janvier 2016 un religieux musulman rwandais soupçonné de recruter pour le compte du groupe Etat islamique en Syrie. Sans en apporter la preuve, elle avait alors assuré avoir «détecté la formation de réseaux terroristes» dans le pays. La communauté musulmane représente 2% de la population rwandaise. A ce jour, aucune attaque terroriste jihadiste n'a été recensée sur le territoire. La petite salle de la...
(RFI 14/03/17)
Des centres de recherches congolais et rwandais vont travailler de concert pour approfondir la recherche scientifique autour du lac Kivu situé à la frontière entre les deux pays. Ce projet d'1,3 million d'euros, et financé par le gouvernement néerlandais, a été annoncé vendredi 10 mars par le Rwanda. Il a pour objectif de mieux connaître la biodiversité et la géodynamique du lac Kivu et de ses environs. En novembre 2015 le Rwanda et la RDC ont signé un protocole d'entente sur la surveillance et la préservation du lac Kivu. Cet accord prévoyait la mise en place d'un comité d'experts chargés de la surveillance de l'exploitation en cours côté rwandais du gaz méthane piégé dans ses profondeurs. Cela a été fait...
(AFP 10/03/17)
Douze pays africains ont lancé jeudi au Congo, à Oyo (400 km au nord de Brazzaville), un "Fonds bleu pour le Bassin du Congo" visant à subventionner des projets au profit des riverains, selon un journaliste de l’AFP. "L’initiative a deux grandes ambitions : la préservation des forêts et des eaux du Bassin du Congo, mais aussi aider les populations à accéder à une meilleure qualité de vie", a expliqué à l’AFP Benazir Hilali. Madame Hilali est la coordonnatrice des projets à la Fondation Brazzaville, partenaire avec le président congolais Sassou Nguesso dans la mise en oeuvre de cette initiative présentée à Marrakech au Maroc lors de la COP22 en novembre 2016. Les projets éligibles aux financements du Fonds bleu...
(Jeune Afrique 07/03/17)
La population rwandaise semble apporter un soutien sans faille au pouvoir. L’obéissance à l'autorité est-elle une caractéristique spécifique à la société rwandaise ? « La manière dont on bat les tambours, c’est la manière dont on danse », dit un proverbe rwandais. « La discipline était inscrite dans nos gènes bien avant la colonisation, assure en écho un bon connaisseur des traditions de son pays. Au Rwanda, si l’autorité donne le ton, la population suit. » « Tout le monde va dans le même sens, c’est comme ça depuis que je suis petite, abonde une rescapée qui vit aujourd’hui en Europe. C’est un héritage de la monarchie, qu’on appelait alors ubuhake : une forme de soumission à la cour royale en...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Au Rwanda, l’éducation sexuelle traditionnelle favorise l’éjaculation féminine. Combattues par l’Église catholique, ces pratiques subsistent, comme le montre le documentaire d'Olivier Jourdain, "L’Eau sacrée." Il était une fois, au Rwanda, une reine terriblement frustrée par les guerres qui retenaient son époux loin de la chambre à coucher. Au point qu’elle dut se résoudre à faire appel à un serviteur pour la contenter. Craignant des représailles du monarque, ledit serviteur approcha son pénis tremblant du clitoris de la reine, provoquant aussitôt un royal jaillissement. Le kunyaza était né et n’allait pas tarder à se répandre au pays des Mille Collines. Selon l’une des nombreuses variantes de ce conte populaire rwandais, cet épisode aurait même donné naissance à l’immense lac Kivu. Cela...
(RFI 06/03/17)
Le spectre de la famine plane sur l’Afrique de l’Est. L'état de famine a été déclaré au Soudan du Sud il y a deux semaines et l’état de « catastrophe nationale » en Somalie. La situation est mauvaise également en Ethiopie, en Ouganda, au Kenya et dans une moindre mesure, en Tanzanie. La faute à la sécheresse qui frappe depuis trois ans tout l’est du continent mais aussi, en Somalie et au Soudan du Sud, aux crises politico-sécuritaires majeures qui secouent ces deux derniers pays. Dossier réalisé avec nos correspondants, Douze millions de personnes sont concernées par cette crise alimentaire qui sévit principalement dans six pays de l’Afrique de l’Est : la Somalie, le Soudan du Sud, l'Ethiopie, l'Ouganda, Djibouti,...
(AFP 04/03/17)
L'épouse rwando-britannique d’un membre de l’opposition rwandaise en exil, portée disparue depuis deux semaines au Rwanda, est aux mains de la police rwandaise qui l’accuse de "crimes graves", ont annoncé vendredi la police et son mari. Les autorités rwandaises "ont reconnu détenir Violette et semblent l’accuser de travailler avec des criminels", a déclaré à l’AFP Faustin Rukundo, époux de Violette Uwamahoro, assurant tenir cette information des autorités britanniques. Sollicité par l’AFP, le porte-parole de la police rwandaise, Theos Badege, a renvoyé à ses déclarations au journal pro-gouvernemental en ligne KT Press.
(Agence Ecofin 03/03/17)
(Agence Ecofin) - Les porteurs de projets TIC, les développeurs et autres tech entrepreneurs en herbe qui étudient à l’Université nationale du Rwanda peuvent désormais exprimer leur créativité au sein du tout nouveau centre d’innovations, inauguré dans l’enceinte de l’institution d’enseignement supérieur. Baptisé « UR Innovation Hub », ledit bâtiment a été construit au collège des Arts de l'Université avec le soutien de la société des télécommunications Airtel Rwanda. Pour Pudence Rubingisa, le vice-chancelier adjoint aux Finances et à l’Administration de l'Université, le centre d’innovation, équipé à neuf d’ordinateurs de bureau, d’ordinateurs portables, d’installations de vidéoconférence, d’écrans de télévision, d’une connexion Internet fiable ainsi que de serveurs et de périphériques de stockage, permettra aux étudiants d'acquérir des compétences en matière...
(RFI 27/02/17)
Dernier volet de notre série sur un sujet habituellement tabou : les règles féminines. Nous l’avons vu, nombre de jeunes filles manquent régulièrement l’école lorsqu’elles ont leurs règles et parfois décrochent tout simplement du système scolaire. Depuis 2010, les autorités rwandaises tentent de trouver une solution à ce problème et demandent aux écoles publiques primaires et secondaires de réserver aux jeunes filles une pièce où elles peuvent se laver et avoir gratuitement accès à des serviettes hygiéniques.
(Xinhua 25/02/17)
Les Etats membres de la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) sont en train d'accélérer un examen complet des Barrières tarifaires communes (CET) afin de protéger les industries naissantes, ont rapporté vendredi des officiels. La secrétaire permanente du ministère kenyan chargé des Affaires liées à la CAE, du Travail et de la Protection sociale, Betty Maina, a déclaré que la CAE étudiera les critères utilisés dans la classification des marchandises qui entrent dans la CAE. "L'intention de cette étude est d'établir les règles du commerce et d'attirer les investissements dans la région", a expliqué Mme Maina lors de la troisième réunion du réseau des industriels de la CAE. "L'étude incluera également des réformes des modèles d'exemption des taxes afin de créer...
(Agence d'information d'afrique centrale 21/02/17)
Selon un communiqué du HCR, c’est depuis le 20 février que le rapatriement volontaire de réfugiés rwandais vivant en République democrarique du Congo (RDC) a repris. Avec le premier convoi de l’année, cent réfugiés rwandais sont rentrés chez eux par la grande barrière de Goma, dans la province du Nord-Kivu. Les opérations de rapatriement sont organisées par le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) conjointement avec les autorités de la RDC et du Rwanda. Plusieurs centaines de candidats au rapatriement attendent encore leur retour dans les semaines à venir. Ces refugiés, qui ont abandonné leurs villages depuis des années à cause de l’insécurité, sont confrontés au problème de réintégration dans la communauté. Pour faciliter leur bonne réintégration,...
(AFP 16/02/17)
La cour d'appel de Stockholm a confirmé mercredi la condamnation à perpétuité pour génocide d'un Suédois d'origine rwandaise, impliqué dans le massacre de milliers de personnes au Rwanda en 1994. L'accusé, Claver Berinkindi, 61 ans, avait été naturalisé suédois en 2012, dix ans après son arrivée dans le pays. À l'époque, la Suède ignorait qu'il avait été condamné par contumace en 2007 par un tribunal rwandais. Ayant retrouvé la trace de cet homme qui s'était installé à Eskilstuna (centre de la Suède), la justice rwandaise avait transmis le dossier à son homologue suédoise, qui a mené sa propre enquête.
(AFP 15/02/17)
Le magistrat gambien Hassan Bubacar Jallow, qui a occupé de hautes fonctions au sein de tribunaux de l'ONU, est devenu mercredi le nouveau président de la Cour suprême de Gambie, pays où des juges étrangers étaient traditionnellement nommés à des postes-clés. M. Jallow, nommé par le nouveau président de Gambie Adama Barrow à ce poste qui en fait le premier magistrat du pays, fut de 2002 à 2003 juge de la Chambre d’appel du Tribunal spécial pour la Sierra Leone, puis Procureur du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) siégeant à Arusha (Tanzanie). Les nouvelles autorités gambiennes, issue de la présidentielle du 1er décembre qui a mis fin à 22 ans de règne autoritaire du président Yaya Jammeh, a...
(Africa Top sports 13/02/17)
52 techniciens étrangers ont postulé pour le poste vacant de sélectionneur du Rwanda. C’est ce que révèle la FERWAFA (Fédération rwandaise de football) sur son site internet. Le successeur de l’Irlandais Johnny McKinstry devrait être connu dans les prochaines semaines. A la date limite de dépôt de candidatures le 7 février dernier, Winfried Schafer, Tom Saintfiet, Geroges Leekens qui vient de quitter l’Algérie, le Nigérian Samson Siasia ou encore le Français Sebastien Desabre figurent parmi les postulants. Le Comité exécutif de la Ferwafa devrait se réunir dans les prochaines semaines pour prendre une décision et nommer le sélectionneur des Amavubi. Toute la liste Adyam Kuzyavez (Russie), Antoine Hey (Allemagne), Alberto Nieto Sandoval Loro (Espagne), Antonio Flores (Espagne), Bernard Simondi (France),...
(La Voix de l'Amérique 09/02/17)
Un juge fédéral a condamné et conclu qu'un réfugié rwandais vivant à Cedar Rapids, en Iowa, "a participé activement au génocide rwandais". Gervais Ngombwa, 56 ans, était un des dirigeants du MDR-Power, un parti politique anti-Tutsi qui, selon les témoins, a tué plusieurs Tutsis et encouragé les efforts pour tuer les Tutsis cherchant un refuge dans les églises. La cour s'est appuyée sur les condamnations de génocide prononcées par Ngombwa dans les tribunaux locaux "Gacaca" au Rwanda.
(RFI 08/02/17)
Au Rwanda, environ 200 policiers ont été renvoyés pour corruption. La police rwandaise, selon un porte-parole, entend livrer une guerre « sans pitié » aux dessous de table. Le limogeage de 198 policiers, décidé au dernier conseil des ministres, concerne de simples agents, mais également des inspecteurs et même un commissaire. Selon le porte-parole de la police, Theos Badege, la plupart des policiers licenciés auraient sollicité des pots-de-vin. Kigali a maintes fois dit sa volonté de lutter contre la corruption. Le Rwanda est le pays le moins corrompu sur le continent africain après le Botswana, selon Transparency International. Sa représentante à Kigali, Marie-Immaculée Ingabire, se réjouit du renvoi des policiers corrompus. « On apprécie beaucoup parce que justement cela montre...
(APA 07/02/17)
APA-Kigali (Rwanda) - Le gouvernement rwandais a licencié 198 officiers de la Police nationale impliqués dans une affaire de corruption, a-t-on appris lundi de source officielle. Expliquant ces licenciements intervenus la semaine dernière, le commissaire adjoint à la police (CAP) Theos Badege a déclaré lundi lors d’une conférence de presse que les fautes auxquelles les suspects sont liés sapaient les valeurs fondamentales de la force et vont à l’encontre de la politique nationale. Selon Badege, la transparence, la responsabilité, la sauvegarde de l’Etat de droit et l’intégrité, entre autres valeurs fondamentales, doivent définir la conduite professionnelle de chaque agent de police tout en servant efficacement les populations.
(BBC 07/02/17)
Le gouvernement rwandais a licencié 200 policiers impliqués dans la corruption, rapporte AP. Selon l'agence de presse, le porte-parole de la police Theos Badege a déclaré qu'il n'y aurait «aucune pitié» envers les agents corrompus. Le licenciement des policiers a été approuvé lors d'une réunion du Cabinet tenue vendredi dernier. Elle a été présidée par le chef d'Etat Paul Kagame. Le Rwanda a été salué par les pays donateurs pour les mesures prises contre les fonctionnaires corrompus.
(Xinhua 04/02/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le Rwanda a annoncé des plans pour entreprendre de nourrir plus d'un million de personnes vulnérables avec des aliments enrichis dans tout le pays, en vue d'éradiquer la malnutrition en particulier chez les enfants. Cette campagne pour produire des aliments enrichis en nutriments essentiels pour combattre la malnutrition était soutenue par la création d'une compagnie de traitement des aliments enrichis, Africa Improved Foods (AIF) Rwanda, basée dans la zone économique spéciale dans le district de Gasabo, dans la ville de Kigali. L'enrichissement des aliments consiste à ajouter des micronutriments pour renforcer la qualité nutritionnelle des aliments, afin d'aider les personnes qui les mangent à bénéficier d'un métabolisme optimal et d'une croissance normale. S'adressant aux journalistes vendredi, le...

Pages

(Agence Ecofin 29/06/17)
(Agence Ecofin) - Au Rwanda, les entreprises touristiques locales et internationales qui envisagent d'opérer dans le pays peuvent désormais obtenir leurs licences en ligne. Les entreprises intéressées peuvent demander leurs licences sur la plateforme www.tourismregulation.rw . Après le test de ce mode d’attribution réalisé en novembre 2016, le bureau du développement rwandais a décidé de lancer la phase active du projet. Pendant la phase de test, les participants, un groupe d’entreprises sélectionnées à cet effet, a eu à soumettre une demande de licence en ligne avec une série de pièces justificatives et à payer des frais de dossier s’élevant à un peu plus de 97 dollars. Après cette étape, le bureau de développement rwandais a effectué des inspections physiques chez...
(Agence Ecofin 21/06/17)
(Agence Ecofin) - Le Bureau du représentant américain au commerce (USTR) a annoncé sur son site web, l'ouverture d'un réexamen extraordinaire des conditions d’éligibilité du Rwanda, de la Tanzanie et de l’Ouganda à l’Africa Growth and Opportunity Act (AGOA). Dans le cadre de cette procédure, l’institution indique qu’elle collaborera avec certaines agences américaines de commerce et précise qu’une audience publique sera organisée, le 13 juillet prochain, dans la capitale américaine, Washington. Cette révision intervient en réponse à la pétition soumise à l’USTR, le 21 mars dernier, par l’Association américaine de l’industrie des matières secondaires du textile (SMART) à propos de l’interdiction des importations de vêtements d’occasion à bas prix, décidée en mars 2016, par la Communauté Est-Africaine (EAC) dont font...
(Financial Afrik 19/06/17)
La Commercial Bank of Africa (CBA), appartenant à la famille du président Kenyatta serait intéressée par l’achat de la banque rwandaise Crane Bank Rwanda, filiale du groupe bancaire Ougandais du même nom. L’acquisition de cette dernière sera l’occasion pour la banque familiale d’asseoir sa puissance en Afrique de l’Est, en rajoutant le Rwanda à la liste de pays où elle dispose d’une banque active.
(Agence Ecofin 19/06/17)
(Agence Ecofin) - Le groupe bancaire kényan Commercial Bank of Africa (CBA) a indiqué être parvenu à un accord pour l'acquisition de la filiale au Rwanda, du groupe ougandais Crane Bank. La transaction dont le montant n'a pas été communiqué, et qui doit être validée par la Banque centrale du Rwanda, portera la présence en Afrique de l'est, de CBA, à 4 pays, après le Kenya, la Tanzanie et l'Ouganda. Selon les responsables de la CBA, cette acquisition est guidée par sa vision stratégique à long terme qui vise à accroître sa part de marché dans toute la région (Afrique de l'est) en mettant l'accent sur des produits et des solutions novateurs, qui aideront les clients à atteindre leurs objectifs...
(Agence Ecofin 16/06/17)
(Agence Ecofin) - Le conseil d'administration de la Banque Africaine de Développement (BAD), a approuvé l'ouverture d'une ligne de crédit de 20 millions $, au profit de la Banque de Développement du Rwanda. La ressource permettra de soutenir des projets ou des entreprises de différents secteurs dont l'agriculture, la production industrielle ou encore les logements sociaux. « Cette facilité permettra de renforcer et étendre le soutien aux secteurs clés au Rwanda et à soutenir les efforts visant à réaliser les objectifs de développement du gouvernement du Rwanda dans le cadre de sa Vision 2020 », a indiqué la BAD dans un communiqué. Rappelons que cette vision du gouvernement rwandais a pour objectifs principaux la stimulation des secteurs jugés prioritaires, la...
(Jeune Afrique 13/06/17)
Après avoir limogé son directeur général John Mirenge, un ex-financier converti à l’aérien, les autorités rwandaises souhaitent confier les rênes de la compagnie nationale RwandAir, en pleine expansion, à des professionnels du secteur. Il y a sept ans, la compagnie nationale du Rwanda, qui s’appelait alors RwandAir Express, ne possédait encore aucun avion. Elle transportait quelques poignées de touristes entre cinq destinations régionales à l’aide de quelques vieux appareils de location. Depuis, RwandAir a étendu son réseau. Elle dessert désormais 22 destinations, pour la plupart en Afrique, avec une flotte de treize appareils, dont deux Airbus A330 et six Boeing 737.
(RFI 12/06/17)
Cette semaine Afrique en marche vous emmène au FabLab de Kigali au Rwanda. «FabLab» est la contraction de « fabrication » et de « laboratoire ».Comprendre : un laboratoire de fabrication digitale. Ce concept a été inventé par l’institut de technologie du Massachusetts, le fameux MIT. C’est un espace qui met gratuitement à la disposition de jeunes innovateurs des machines outil sophistiquées, pilotées par ordinateur, permettant de créer toute sorte d’objets. Le FabLab de Kigali a ouvert ses portes en mai 2016. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170611-rwanda-reportage-le-fablab-kigali-ce...
(Xinhua 06/06/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le ministre rwandais des Ressources naturelles a fait savoir lundi que son pays avait réaffirmé son engagement à la transformation vers l'économie verte. Ce pays d'Afrique s'est joint lundi au reste du monde pour célébrer la Journée mondiale de l'environnement avec pour thème principal la transition vers l'économie verte, la protection de l'environnement et la réponse à l'impact négatif des changements climatiques. Le ministre, Vincent Biruta, a déclaré lors des célébrations organisées dans le district de Gakenke dans le nord du Rwanda que le pays avait réaffirmé son engagement à la transformation pour une économie verte et que des efforts étaient actuellement déployés pour s'assurer que le Rwanda réduise considérablement son recours aux énergies dérivées du pétrole...
(RFI 06/06/17)
Au Rwanda, l'agriculture représente 30% du PIB, et pour diversifier ce secteur, le pays mise sur les cultures non traditionnelles, pour en faire des huiles essentielles. Dans le sud du pays, l'entreprise Ikirezi s'est spécialisée dans la culture et la transformation des géraniums et du patchouli. Les huiles obtenues sont vendues à l'industrie cosmétique.
(Xinhua 02/06/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le News Times, l'un des plus grands journaux du Rwanda, a publié jeudi un article expliquant les bénéfices de la ligne de chemin de fer à voie normale (Standard Gauge Railway - SGR) construite au Kenya par la Chine et inaugurée plus tôt cette semaine. Cette ligne de 480 km s'étend du port kenyan de Mombasa à Nairobi, la capitale du pays, et représente un investissement total de 3,8 milliards de dollars, ce qui en fait le plus important projet d'infrastructure qu'ait connu le Kenya depuis son indépendance. Elle constitue la première étape d'un grand plan pour construire un réseau ferroviaire en Afrique de l'Est qui reliera à terme le Kenya avec l'Ouganda, le Rwanda, le Burundi...
(La Tribune 01/06/17)
Les prévisions 2017 sont prometteuses pour le « pays des mille collines ». Elles tablent sur une augmentation de 10% des recettes touristiques soit 40 millions de dollars de plus que l’année précédente. Deux locomotives soutenues par le gouvernement de Paul Kagamé tractent cette croissance du secteur touristique : la diversification de la faune sauvage mais aussi et surtout le tourisme des affaires. Les détails. « Nous nous attendons à une augmentation des touristes venus au Rwanda cette année, avec plusieurs stratégies que nous avons mises en place ». Clare Akamanzi, la directrice générale du Rwanda Development Board (RDB) est très optimiste pour le secteur touristique. Selon des statistiques de son bureau, le Rwanda devrait générer 444 millions de dollars...
(Xinhua 31/05/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le Rwanda envisage de générer 444 millions de dollars de recettes du tourisme en 2017, contre 404 millions l'an dernier, a annoncé mardi le Rwanda Development Board (RDB). Le RDB a révisé l'objectif annuel en revenus touristiques du pays, un mois après avoir augmenté le prix des permis de trekking de gorille de montagne à 1.500 dollars pour tous les visiteurs. Clare Akamanzi, directrice générale du RDB, a déclaré que les recettes du tourisme proviendraient des efforts continus de promotion du tourisme et d'organisation de conférences et expositions internationales. "Nous nous attendons à une augmentation des touristes venus au Rwanda cette année...
(Jeune Afrique 31/05/17)
Kigali veut attirer des investisseurs étrangers pour professionnaliser un secteur encore artisanal. Mais il lui faudra pour cela faire des efforts de transparence. Le chemin de terre serpente entre les collines de Rutongo. Nous sommes sur le plus grand site minier du Rwanda, exploité par la société Tinco, à une vingtaine de kilomètres au nord de Kigali. Ici, on produit essentiellement de la cassitérite, le minerai d’étain (« tin », en anglais). Avec le tungstène, le tantale et l’or (« gold »), ils forment les « 3TGs », cet ensemble de quatre métaux cruciaux pour l’industrie électronique que l’on trouve en abondance dans la région des Grands Lacs. Au fond de la vallée, les mineurs sont à pied d’œuvre dans...
(Agence Ecofin 31/05/17)
(Agence Ecofin) - Le Bureau de développement du Rwanda (RDB) espère que le secteur du tourisme génèrera, en 2017, 444 millions de dollars, contre 404 millions de dollars en 2016. Selon les acteurs du secteur, cette hausse de 10% des revenus est largement réalisable. Avec l'introduction, depuis quelques mois de lions, puis de rhinocéros il y a quelques semaines, le Rwanda a étoffé sa faune, disposant désormais de tous les animaux du big five (lion, léopard, rhinocéros noir, éléphant et buffle), rendant ainsi ses safaris beaucoup plus attractifs. Aussi, le développement de la flotte de la compagnie aérienne nationale, RwandAir, permet au pays des mille collines d’envisager une sérieuse augmentation du nombre d’arrivées de touristes et par conséquent des revenus...
(Xinhua 31/05/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le Rwanda a entrepris une campagne pour encourager les gens à épargner davantage pour leur retraite. Le ministre des Finances et de la Planification économique du pays, Claver Gatete, a déclaré lundi que le manque d'économies à long terme chez les Rwandais accroîtrait le fardeau des besoins sociaux et de soins de santé pour le gouvernement. "Nous encourageons les régimes d'épargne à long terme afin de s'assurer que les Rwandais accumulent suffisamment d'économies qui peuvent les soutenir dans la vieillesse. Cette campagne vise à influer sur les citoyens pour qu'ils économisent davantage et se préparent plus efficacement pour la retraite", a-t-il préconisé, à l'issue d'une réunion consultative avec les membres du parlement rwandais au sujet d'un programme...
(Agence Ecofin 31/05/17)
Agence Ecofin) - Selon le dernier rapport de la Banque mondiale sur les perspectives du marché des matières premières, le top 3 des plus grands producteurs d’étain du continent africain, en 2016, est constitué de la RD Congo (9e mondial), du Nigéria (11e) et du Rwanda (12e). La surprise de ce classement est le Nigéria qui ravit au Rwanda sa place de 2e producteur du continent. Le rapport indique que le pays ouest-africain, a produit 3 800 tonnes d’étain, en 2016, contre 2 600 tonnes pour le Rwanda, la RD Congo étant en tête avec 4 100 tonnes. En ce qui concerne la production d’étain raffiné, le Nigéria est le seul pays africain figurant dans le classement avec 600 tonnes...
(Financial Afrik 30/05/17)
Le groupe bancaire rwandais, Bank of Kigali, prévoit une introduction croisée de ses actions sur les marchés financiers de Johannesburg, Nairobi ou Londres en 2018. Selon Nathalie Mpaka, directrice financière de la banque, citée par l’agence Bloomberg, « la décision sera prise en décembre prochain. L’orientation sera choisie selon le montant que nous voulons lever». Nathalie Mpaka ajoute qu’«il n’est pas nécessaire d’aller à la bourse de Londres, si c’est juste pour mobilier 50 millions de dollars». La décision a été prise, selon la responsable, pour satisfaire les demandes des investisseurs internationaux qui, pour entrer dans son capital, doivent remplir des exigences et des procédures longues et compliquées. Il faut noter que la Banque valorisée à 164,7 milliards de francs...
(La Tribune 29/05/17)
L'Association internationale de développement, un organisme de la Banque mondiale qui appuie les pays en développement, va accorder au Rwanda un prêt de 81 millions de dollars pour soutenir le secteur des transports du pays. Le secteur des transports du Rwanda va bientôt recevoir un nouvel appui. L'Etat rwandais va bénéficier d'un prêt de 81 millions de dollars de l'Association internationale de développement (IDA) destiné à appuyer les projets prévus dans le secteur des transports. Les fonds permettront au gouvernement de financer la partie rwandaise du programme de transport...
(La Tribune 29/05/17)
Afin de contourner les réglementations d'entrée en capital pour les investisseurs étrangers, Bank of Kigali pense à s'inscrire dans de nouvelles places financières «selon le besoin en capitaux». Détails. Bank of Kigali est prête à tout pour pouvoir lever des fonds. Le groupe bancaire rwandais prévoit une introduction croisée de ses actions sur les marchés financiers de Johannesburg, Nairobi ou Londres en 2018. «La décision sera prise en décembre prochain. L'orientation sera choisie selon le montant que nous voulons lever», explique Nathalie Mpaka, la directrice financière de la banque, citée par Bloomberg. «Nous ne pouvons pas aller à Londres, si c'est juste pour mobilier 50 millions de dollars», ajoute-t-elle. La décision a été prise, selon la responsable, pour satisfaire les...
(Agence Ecofin 26/05/17)
(Agence Ecofin) - La Banque mondiale a approuvé, ce jeudi, un prêt de l'Association Internationale de Développement (IDA) de 81 millions $ pour soutenir le secteur des transports au Rwanda, apprend-on, d’un communiqué de presse publié sur son site officiel. Ces fonds permettront au pays de l’Afrique centrale de financer la phase rwandaise du programme de transport du lac Victoria (LVTP). Il s’agit d’un projet dont l’objectif est d’améliorer la sécurité et circulation des personnes, des biens et services le long du corridor régional de la frontière entre le Rwanda et la Tanzanie jusqu'au passage frontalier de Nemba et Rusizi. « Le LVTP devrait offrir un meilleur accès aux communautés rurales vivant le long du corridor routier qui sont fortement...

Pages

(Jol Press 26/07/13)
"Tu peux laisser derrière toi ce qui te poursuit, mais pas ce qui se passe en toi" - proverbe rwandais. Ambassadeur de bonne volonté de l'Unesco, le célèbre acteur américain Forest Whitaker est le producteur exécutif du film "Rising from Ashes" - Renaître de ses cendres - et le narrateur du film. Le lauréat de l'Oscar du meilleur rôle pour sa prestation dans "The Last King of Scotland' a présenté, il y a quelques jours, avec le metteur-en scène T.C. Johnstone et le producteur Greg Kwedar cette magnifique oeuvre mêlant cyclisme et génocide au Rwanda. De sa voix si particulière, si aisément reconnaissable, il narre avec brio un vrai conte, celui de l`équipe de cyclisme rwandaise, entraînée par un des...
(Le Vif 17/07/13)
Le texte réformant la loi rwandaise controversée sur l'"idéologie du génocide", accusée de limiter la liberté d'expression, a été adopté par la Chambre des députés, a annoncé mardi à l'AFP un parlementaire. "Le projet de loi a été voté hier (lundi) à la Chambre des députés (...) à l'unanimité", a déclaré le président de la Commission des droits de la personne, de l'unité nationale et de la lutte contre le génocide, François Byabarumwanzi. Le gouvernement avait déposé en novembre au Parlement une série d'amendements à la loi controversée de 2008 punissant "l'idéologie de génocide", afin de répondre aux critiques selon lesquelles elle servait à museler la presse et l'opposition. Pour le Rwanda, cette loi est destinée à éviter la réédition...
(L'Avenir Quotidien 08/07/13)
Le leader Shark XI Fc a été accroché par l’Ac Rangers sur le score de 1-1, vendredi au stade des Martyrs de la Pentecôte, en match remis de la 25ème journée du championnat de l’Entente provinciale de football de Kinshasa (Epfkin). Pourtant, le leader était le premier à ouvrir la marque par l’un de ses buteurs-maison, Ndibu à la 54è minute. La réplique de l’Ac Rangers n’a pas tardé. Elle est venue de son capitaine emblématique Gérard Munkunku deux minutes seulement après le but de Shark XI Fc (56è minute). Malgré ce match nul, ce dernier club est déjà champion avec ses 65 points en 29 sorties ; le championnat devrant s’arrêter à la 30è journée. Son poursuivant direct, le...
(Afrik.com 08/07/13)
A l’issue de la première partie de la manche aller des éliminatoires du CHAN 2014, qui va se tenir en Afrique du Sud, le Mali et le Nigeria ont presque validé leur ticket pour le tour suivant à la faveur de leurs larges succès contre le Guinée et la Côte d’Ivoire. De leur côté, le Maroc et le Sénégal ont aussi réalisé une bonne opération en s’imposant devant la Tunisie et la Mauritanie. Les résultats du premier tour aller Tunisie 0-1 Maroc Sénégal 1-0 Mauritanie Mali 3-1 Guinée Nigeria 4-1 Côte d’Ivoire Burkina Faso 1-0 Niger Cameroun - Gabon (suspendu en raison de la décision de la FIFA) RD Congo 2-1 Congo Burundi 1-1 Soudan Le programme des autres rencontres...
(Fraternité Matin 05/07/13)
Le nom de Claude Muyayimana vient de s'ajouter à la longue liste des génocidaires présumés, visés par une enquête de la justice française. Une information judiciaire a été ouverte mercredi 3 juillet 2013 à Paris contre Claude Muhayimana. Ce Français d'origine rwandaise, dont Kigali réclame l'extradition, est accusé de génocide et crimes contre l'humanité. Il aurait, selon l'acte d'accusation, participé à plusieurs massacres de Tutsis dans la ville de Kibuye et ses alentours lors du génocide rwandais de 1994. Le nom de Claude Muyayimana vient de s'ajouter à la longue liste des génocidaires présumés, visés par une enquête de la justice française. L'homme de 52 ans, installé à Rouen depuis près de treize ans, est soupçonné d'avoir participé à plusieurs...
(Afrik.com 04/07/13)
La FIFA vient de dévoiler son classement mensuel des sélections nationales. Au niveau mondial, la Colombie vient chasser l’Argentine pour se glisser dans le trio de tête, juste derrière l’Allemagne (2e) et l’Espagne, toujours leader. Sur le plan africain, la Côte d’Ivoire, 13e nation mondiale, mène toujours la danse devant le Ghana (21e) et le Mali (23e). A l’issue des éliminatoires pour le Mondial 2014, mais aussi et surtout de la Coupe des Confédérations, la FIFA a dévoilé son classement mensuel des sélections nationales. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que des changements sont à noter à tous les niveaux. Car si l’Espagne reste la référence mondiale, devant l’Allemagne, la Colombie vient s’inviter sur la 3e marche du...
(Afrik.com 27/06/13)
La 2e journée de la phase de groupes du Mondial U20 a permis au continent africain de décrocher sa première victoire, grâce au Nigeria, large tombeur de Cuba (3-0). Si les Flying Eagles sont plutôt bien partis pour la qualification, le Ghana et l’Egypte devront gagner pour espérer une participation aux huitièmes de finale. Un nul peut suffire au Mali. Une victoire, deux nuls, cinq défaites. Le bilan des sélections africaines en deux journées de phase de groupes de la Coupe du monde U20 n’est guère reluisant. Pourtant, le Nigeria, tout comme le Mali, ainsi que le Ghana et l’Egypte peuvent encore prétendre à la qualification. Les quatre meilleures troisièmes accéderont en effet aux huitièmes de finale. Les Flying Eagles...
(L'Avenir Quotidien 26/06/13)
Le Rwandais Joseph Biziyaregne a remporté la sixième étape du Tour du Congo de cyclisme qui s’est courue ce mardi 25 juin entre Mosango et Kenge (140 Km). Il a devancé d’une roue le maillot jaune Clain Médéric. Un autre Rwandais Rukondo Hassan termine à la troisième place devant le Congolais Dukua Bumba. Avant cette étape, Joseph Biziyaregne était cinquième au classement général avec 9 minutes de retard sur le maillot jaune. L’entraîneur de l’équipe rwandaise s’est réjoui de cette victoire et de la performance de ses coureurs depuis le début de la course. « Joseph a bien gagné devant le maillot aune. Et puis troisième c’est Emile qui a déjà fait quatre fois deuxième », a-t-il déclaré, saluant au...
(Afrik.com 24/06/13)
Avec trois défaites et un nul à l’issue de la première journée de la phase de groupes de la Coupe du monde U20, les sélections africaines ont raté leur départ. Si certaines, comme le Nigeria, ont laissé augurer de belles promesses, la situation s’annonce déjà compliquée pour d’autres, comme le Ghana. Trois défaites et un nul. Le bilan des sélections africaines à l’issue de la première journée de la phase de groupes de la Coupe du monde U20 (moins de 20 ans), qui se dispute actuellement en Turquie, est peu réjouissant et n’incite guère à l’optimisme. Le Ghana et l’Egypte mal embarqués En tombant dans un groupe A très relevé (Espagne, France, Etats-Unis), le Ghana savait à quoi s’attendre. Pour...
(Afrik.com 17/06/13)
A l’issue des matches du dimanche, retrouvez tous les résultats de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. La Côte d’Ivoire a été la première a validé son billet pour le dernier tour, très vite suivie par l’Algérie, l’Egypte, l’Ethiopie et Tunisie. En revanche, les rêves de Brésil sont déjà terminés pour le Maroc, le Mali et la RD Congo. Cliquez sur le match de votre choix pour y accéder. Dimanche 16 juin Groupe A : Ethiopie 2-1 Afrique du Sud Groupe B : Guinée Equatoriale 1-1 Tunisie Groupe C : Tanzanie 2-4 Côte d’Ivoire Groupe D : Lesotho 0-2 Ghana Groupe G : Mozambique 0-1 Egypte Groupe G : Guinée 2-0 Zimbabwe Groupe H :...
(Afrik.com 17/06/13)
Les capés de Vahid Halilhodzic ont réussi à s’imposer au Rwanda (0-1), de dimanche lors de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 et du coup, augmenter leurs chances de qualification au Mondial brésilien. Si le Mali ne s’impose pas face au Bénin dans la soirée, les Fennecs seraient qualifiés pour le dernier tour. De notre correspondant à Alger L’équipe nationale algérienne qui a bouclé cet après-midi son périple africain a bien réussi sa mission. Elle a damé le pion à son adversaire du jour, le Rwanda (0-1), qui n’a fait montre d’aucune aptitude pouvant lui prédestiner un avenir meilleur dans ses éliminatoires au Mondial brésilien. Les locaux, qui ont pourtant failli revenir de Bamako avec...
(Afrik.com 17/06/13)
A l’issue des matches du dimanche, retrouvez tous les résultats de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. La Côte d’Ivoire a été la première a validé son billet pour le dernier tour, très vite suivie par l’Algérie, l’Egypte, l’Ethiopie et Tunisie. En revanche, les rêves de Brésil sont déjà terminés pour le Maroc, le Mali et la RD Congo. Cliquez sur le match de votre choix pour y accéder. Dimanche 16 juin Groupe A : Ethiopie 2-1 Afrique du Sud Groupe B : Guinée Equatoriale 1-1 Tunisie Groupe C : Tanzanie 2-4 Côte d’Ivoire Groupe D : Lesotho 0-2 Ghana Groupe G : Mozambique 0-1 Egypte Groupe G : Guinée 2-0 Zimbabwe Groupe H :...
(L'Expression (alg) 15/06/13)
Pour le goléador de l'EN, Islam Slimani, auteur d'un doublé face au Bénin: «Après le nul du Mali, on ne changera pas d'objectif, nous viserons la victoire à Kigali.» Les joueurs de l'équipe nationale, qui se trouvent depuis jeudi dernier à Kigali se déclarent optimistes quant à enregistrer un résultat positif face au Rwanda demain au stade Amohoro à partir de 14h30. Et à tout seigneur tout honneur, le capitaine de l'équipe, Madjid Bougherra annonce bien que «pour la coupe du monde, c'est bien parti.» Et pour ce match déterminant contre les Rwandais, Bougherra déclare qu'«il est évident que nous devons gagner au Rwanda. Cela sera difficile, mais nous n'avons pas le choix. Car le Mali jouera en même temps...
(El Watan 14/06/13)
La sélection nationale de football devra atterrir, aujourd’hui, en fin de soirée, à 23h, à l’aéroport international de Kigali, la capitale rwandaise, afin d’affronter, dimanche prochain, au stade Amahoro de Kigali, le Rwanda pour le compte de la cinquième et avant-dernière journée du second tour des éliminatoires du Mondial 2014. Le déplacement s’est effectué à bord d’un vol spécial d’Air Algérie. Contrairement au précédant match, où la délégation était arrivée au Bénin, le 7 juin, alors que la rencontre était prévue le 9 – le staff s’est contenté d’une séance de décrassage, le jour de l’arrivée, et une autre d’entraînement, le lendemain, soit la veille du match, sur la pelouse du terrain du stade Charles-de-Gaulle de Porto-Novo –, le coach...
(El Watan 14/06/13)
Avec deux points pris sur son grand rival, le Mali, lors de la précédente journée des éliminatoires du Mondial 2014, les Verts se déplacent en sérieux concurrent pour affronter le Rwanda ce dimanche à Kigali. Leaders du groupe H avec 9 points, les coéquipiers de Taïder veulent absolument confirmer leur convaincant succès acquis devant le Bénin à Porto-Novo sur le score de 3 buts à 1. Depuis dimanche dernier, le coach Vahid Halilhodzic n’a pas cessé de remobiliser ses troupes, en affirmant même que ce rendez-vous est plus important et encore plus difficile que celui livré sur la pelouse du stade Charles-de-Gaulle de Porto-Novo. Ce qui est vrai, c’est que l’équipe des «Amavubi» (les Guêpes) reste sur un authentique exploit...
(L'Expression (alg) 13/06/13)
31 ans après, jour pour jour, après la victoire historique des Verts contre l'Allemagne à Gijón, l'EN tentera à tout prix de revenir de Kigali avec une victoire qui lui permettra de se qualifier au match barrage du Mondial 2014. Alors qu'ils devaient rallier Kigali demain, les Verts s'envoleront finalement à destination de la capitale Rwandaise tôt ce matin, à bord d'un avion spécial, sur décision du sélectionneur Vahid Halilhodzic. Le périple africain qui a débuté dimanche dernier par une belle et très importante victoire des Fennecs au Bénin, élira domicile cette fois du côté du Rwanda, où l'EN jouera dimanche prochain une autre carte très attendue pour le compte des éliminatoires du Mondial 2014. Le 16 de ce mois,...
(L'Expression (alg) 12/06/13)
Aujourd'hui donc, débuterait en principe, le travail exclusivement consacré à la préparation du déplacement de l'EN à Kigali pour affronter le Rwanda. La sélection algérienne qui a eu quartier libre depuis lundi après-midi avant de reprendre du service aujourd'hui au Centre technique national de Sidi Moussa, pour préparer son match de dimanche prochain à Kigali face au Rwanda dans le cadre des éliminatoires du groupe «H» de la Coupe du monde. Ainsi et au lendemain de sa retentissante victoire contre le Bénin (1-3) dimanche dernier à Porto Novo, les Verts ont regagné Alger, à bord d'un vol spécial de la compagnie nationale Air Algérie. Arrivés à Sidi Moussa, les joueurs de Halilhodzic ont effectué une séance de décrassage avant d'être...
(L'Observateur Paalga 12/06/13)
A deux journées de la fin des éliminatoires du mondial 2014 dans la zone Afrique, les jeux ne sont pas totalement faits dans la plupart des différents groupes. Toutefois, des équipes sont en bonne posture alors que d’autres espèrent toujours s’accrocher jusqu’au bout. Avant l’ultime journée, les choses pourraient se préciser pour le podium. Mais des concurrents ne sont plus concernés puisque leur sort a été définitivement scellé. En attendant la décantation qui aura forcément lieu, le point de cette 4e journée que nous vous proposons donne un aperçu de la situation des uns et des autres. Rappelons que pour le troisième et dernier tour, les premiers de chaque groupe s’affronteront sous la forme de matches aller et retour du...
(L'Expression (alg) 11/06/13)
Tous les spécialistes reconnaissent que la prestation de l'Equipe nationale face au Bénin, en ramenant cette précieuse victoire de Porto Novo, a été convaincante. Il est vrai que le choix des joueurs et la tactique prônée par Vahid Halilhodzic ont été remarquables et bien payante. Ce qu'il faut retenir du choix des joueurs c'est que celui-ci a été bien réfléchi puisque d'une part les joueurs ayant participé au match ont été très volontaires et surtout très courageux dans leur prestation respective comme ce fut le cas par exemple de Slimani, Feghouli et Taïder, les deux poumons de l'équipe. Le fait que Vahid sacrifie Guedioura pour laisser place à Taïder qui a été excellent prouve si besoin est, que Vahid a...
(Liberté 10/06/13)
Coup de tonnerre hier à Bamako, le Mali passe à la trappe et se fait piéger par le Rwanda (1-1) qui, du coup, perd tout espoir de revenir dans la course au Mondial-2014. Un peu plus tôt, l’Algérie s’est offert le Bénin à Porto-Novo et prend la tête du groupe H avec neuf points contre sept pour le Mali et trois pour le Bénin. Le Rwanda ferme la marche avec seulement deux points. En fait, les éliminatoires du Mondial-2014 dans le groupe H ne se passent pas exactement comme prévu par les spécialistes qui avaient prédit plutôt un duel exclusivement algéro-malien pour le seul billet qualificatif au match barrage. Désormais, trois équipes se disputent donc le fameux sésame car dans...

Pages

(Jeune Afrique 05/09/17)
Présumée disparue depuis le 30 août dernier, l’opposante rwandaise Diane Rwigara n’avait en réalité jamais quitté son domicile de Kigali. Faute d'avoir répondu à une convocation dans la matinée, elle était entendue ce lundi 4 septembre au soir par la police de Kigali. Qu’est devenue l’opposante rwandaise Diane Rwigara ? Depuis le 30 août, son sort prête à controverse. Selon l’un de ses frères, Aristide, qui vit aux États-Unis, très vite relayé par plusieurs médias internationaux, elle aurait été kidnappée par les forces de sécurité du régime de Kigali, qui la garderaient depuis au secret, ainsi que sa sœur, deux de ses frères et sa mère. Pourtant, selon le porte-parole de la police rwandaise, Theos Badege, qui a donné aussitôt...
(RFI 05/09/17)
Il y a quatre jours, un frère de l'opposante rwandaise Diane Rwigara, qui vit aux Etats-Unis, avait annoncé, inquiet, que Diana, sa mère et une autre de ses soeurs étaient portées disparues à Kigali après avoir été arrêtées par la police. Mais voilà que ce lundi 4 septembre la police a annoncé avoir interpellé, pour raisons d'enquête, l'opposante ainsi que deux autres membres de sa famille, alors qu'ils se trouvaient à leur domicile dans la capitale rwandaise. Retour sur une affaire rocambolesque et qui renferme de nombreuses zones d'ombre. Ce qui est sûr, c’est que Diane Rwigara, sa soeur et sa mère étaient lundi soir aux mains de la police, alors qu’une vidéo sur leur arrestation qui circule sur les...
(La Tribune 04/09/17)
Au Rwanda, la crise monétaire du pays a continué à s'apaiser entre janvier et juin 2017, a-t-on appris auprès de la Banque centrale du pays. Les pressions sur le franc rwandais face au dollar américain se sont amenuisées alors que l'on assistait à l'amélioration des recettes d'exportation du Rwanda et au recul de la demande du dollar. Le franc rwandais (RWF) se remet petit à petit des difficultés qu'il traverse. Selon le nouveau rapport sur la politique monétaire et la stabilité financière de la Banque centrale rwandaise, la crise monétaire du pays s'est apaisée au premier semestre de l'année en cours. Ainsi les pressions sur le RWF face au dollar américain se sont amoindries durant cette période. L'institution financière explique...
(Reuters 31/08/17)
Le frère de Diane Shima Rwigara affirme qu’elle a été arrêtée à son domicile avec quatre membres de sa famille. Diane Shima Rwigara, une opposante au président rwandais, aurait été arrêtée mardi 29 août à son domicile avec quatre membres de sa famille, selon les déclarations de son frère à Reuters. « La police l’a emmenée, ainsi que tous ceux qui étaient là, ma mère, mon autre sœur et mes deux frères », a dit Aristide Rwigara, lui-même installé aux Etats-Unis, en citant des témoins ayant assisté à l’arrestation. « Ils les ont menottés et ont pris des choses au hasard dans la maison. Des téléphones, des ordinateurs, des bijoux, tout », a-t-il ajouté, précisant ignorer où la police avait...
(RFI 31/08/17)
Au Rwanda, l'un des frères de l'opposante Diane Rwigara, qui vit aux Etats-Unis, s'alarme de la disparition de sa sœur ainsi que de quatre autres membres de sa famille. La police elle dément la disparition de l'ex-candidate à la présidentielle et affirme s'être rendu à sa résidence dans le cadre d'enquêtes préliminaires sur des suspicions d'évasion fiscale. RFI a joint Théo Badege, le porte-parole de la police rwandaise. « Du fait d'enquêtes sur des accusations d'évasion fiscale de son entreprise familiale, la police a affectué des recherches au domicile de Diane Rwigara hier (mardi NDLR) », nous explique Théo Badege. RFI : Diane Rwigara était-elle là ? « Oui elle était là. » RFI : comment expliquez-vous qu'aucun de ses...
(La Tribune 29/08/17)
La Banque de Kigali (Bank of Kigali) entend lever entre 60 et 100 millions de dollars d’ici 2018 afin d’étendre ses activités. Plusieurs options restent encore à l’étude pour la première banque commerciale du Rwanda qui est déjà en négociations avec la banque marocaine BCP pour une probable prise de participation. La Banque rwandaise de Kigali, « Bank of Kigali » voit l'avenir avec beaucoup d'ambitions. La première banque commerciale du Rwanda envisage en effet une levée de fonds d'un montant de 60 à 100 millions de dollars d'ici 2018 afin d'étendre ses activités. C'est ce qu'à confirmer à Reuters, la PDG de la banque, Diane Karusisi.
(RFI 28/08/17)
Au Rwanda, ils sont incontournables dans chaque événement officiel ou cérémonie. Les danseurs traditionnels rwandais du ballet national. Créé en 1974, le ballet vise à promouvoir la culture rwandaise et attirer les touristes dans le pays. Bras en arc de cercle, paumes tournées vers le ciel, les danseuses ondulent. Sourire aux lèvres, Carine répète dans le stade Amahoro avec une dizaine d’autres jeunes femmes du ballet national : « Je suis membre du ballet depuis 2002 mais j’ai commencé à danser à l’âge de 7 ans. Lorsque je danse, je me sens heureuse. Notre danse imite les cornes et la manière de marcher des vaches. » La vache, un symbole de richesse au Rwanda. Puis les danseurs hommes entrent en...
(La Tribune 26/08/17)
Le Rwanda, véritable "success story" africaine, ne cesse d’attirer la curiosité internationale. Cette fois, ce sont les entrepreneurs indiens qui ont décidé de poser pied dans ce pays d’Afrique de l’Est. Objectif : renforcer leur empreinte économique. En perspectives, des partenariats avec des entreprises locales, des programmes de formations en innovation technologique, … Le Rwanda séduit et c'est le moins que l'on puisse dire. En séjour jusqu'au 6 septembre prochain, une délégation de 25 entrepreneurs représentant presqu'autant d'entités sillonnent différentes institutions nationales dans le cadre du Programme de croissance de l'innovation Inde-Rwanda (IRIGP), lancé en février dernier lors de la visite à Kigali du vice-président indien Hamid Ansari.
(RFI 26/08/17)
Au Rwanda, le président Paul Kagame a entamé il y a une semaine son troisième mandat de sept ans. Elu avec près de 99% des voix, il est considéré par certains comme un homme fort qui a su mener le Rwanda au-delà du génocide, et par d'autre comme un dictateur. Les organisations de droits de l'Homme comme Amnesty International ou Human Rights Watch dénoncent la répression et les atteintes à la liberté d'expression, une situation qui empêche les défenseurs des droits humains de travailler sur ces questions sensibles. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170826-rwanda-lutte-liberte-expression
(Le Monde 26/08/17)
Situé dans l’est du pays, il a dû relever plusieurs défis : après le génocide, sa superficie avait été réduite et sa population animale décimée. Le cœur d’Amour s’est soudain arrêté de battre. « Reculez lentement le véhicule, chuchote le guide. Sur la droite, près des grands arbres, il y a un éléphant. » Depuis un moment, Amour plissait les yeux comme s’il voulait percer la végétation particulièrement dense dans cette partie du parc. Il avait répété plusieurs fois que la zone était réputée pour abriter des pachydermes, mais il n’en avait pas encore vu malgré la taille imposante de l’animal. A présent, le géant est là, à une cinquantaine de mètres. Au fond d’une clairière, sa silhouette se détache...
(MondAfrique 23/08/17)
Les massacres de civils et les tueries entre bandes armées sont désormais quasi hebdomadaires. Le martyr du peuple centrafricain et les assassinats de Casques bleus semblent devenir une fatalité. Un logiciel usé Les responsables de l’ONU, avec à leur tête un Antonio Gutterres bien décevant, et leurs représentants à Bangui, dont la prestance cache beaucoup d’amateurisme, « condamnent énergiquement » et menacent de traduire en justice les criminels. Des personnalités onusiennes, y compris à Bangui, avancent même imprudemment des « signes avant-coureurs de génocide ». Ces paroles sont devenues totalement inaudibles tant elles sont répétitives.
(Jeune Afrique 21/08/17)
L’une des phrases du discours de Paul Kagame lors de sa prestation de serment, le 18 août à Kigali, semblait destiné à Emmanuel Macron. Le président français avait suscité une petite polémique un mois plus tôt en évoquant le défi "civilisationnel" de l'Afrique. “Africa has no civilizational problems, only assets.” C’est lors d’un discours prononcé en anglais et en kinyarwanda que le chef de l’État rwandais réélu, Paul Kagame, a déclaré, devant une imposante brochette de chefs d’État et quelques 30 000 Rwandais, que “l’Afrique n’avait pas de problèmes d’ordre civilisationnel”, qu’elle n’avait que “des atouts”. Faut-il y voir une réponse Emmanuel Macron, qui déclarait le 8 juillet, en marge du sommet du G20 à Hambourg – où Paul Kagame...
(AFP 19/08/17)
Le président rwandais Paul Kagame a été investi vendredi pour un troisième mandat de sept ans, en présence de 19 chefs d’État africains au stade national de Kigali, après avoir remporté les élections du 4 août avec près de 99% des voix. M. Kagame, homme fort du Rwanda depuis la fin du génocide de 1994, s'en est pris aux critiques qui dénoncent l'absence de liberté d'expression dans son petit pays d'Afrique des Grands lacs. "Chaque pays africain doit faire face aux efforts destinés à nous faire vivre en des termes fixés par d'autres", a déclaré le chef de l'Etat, âgé de 59 ans.
(Jeune Afrique 19/08/17)
Devant des milliers de Rwandais et de très nombreux chefs d'État africains, Paul Kagame a prêté serment ce vendredi 18 août, ouvrant pour de bon son troisième mandat. Des centaines de personnes se pressaient déjà à huit heures et demie ce 18 août aux abords du stade Amaharo − « paix » en kinyarwanda −. Le quartier de Remera, à Kigali, qui jouxte le stade, était quant à lui bouclé et quadrillé par la police. Dans l’enceinte de l’édifice, une foule d’environ 30 000 personnes attendait sagement la prestation de serment du « Perezida » Paul Kagame, 59 ans, chef de l’État depuis 23 ans, et réélu avec plus de 98% des voix début août pour un troisième mandat. De...
(MondAfrique 18/08/17)
Les élections présidentielles au Rwanda se sont déroulées le 4 août 2017 dans un contexte de liberté d’expression ou d’ouverture de l’espace politique très limitée, a déclaré Human Rights Watch le 18 août, jour de la prestation de serment du président Paul Kagame pour un mandat de sept ans. Human Rights Watch a publié une chronologie des violations du droit à la liberté d’expression, d’association et de réunion au Rwanda entre le référendum de décembre 2015, qui a permis au président rwandais de briguer un troisième mandat, et les élections remportées par Kagame, avec un score annoncé de 98,79 pour cent des voix.
(Le Monde 16/08/17)
Alain Ngirinshuti, rescapé du génocide des Tutsi, adresse une lettre ouverte au président de la République française. Monsieur le Président, plus de vingt-trois ans se sont écoulés depuis que s’est produit le dernier génocide du XXe siècle : celui des Tutsi du Rwanda. En moins de trois mois, d’avril à juillet 1994, 800 000 personnes furent assassinées. Pour moi, ce chiffre n’est pas abstrait : les miens ont péri. Vous et moi étions adolescents en ce printemps 1994 : nous avions le même âge. Vous en France, moi au Rwanda. Je ne sais si vous vous souvenez de vos 16 ans. Pour moi, ce fut le temps de la traque de mes proches, celui où nous mourrions sous les coups...
(Le Figaro 14/08/17)
Hôtels de luxe, boutiques modernes, rues impeccables... La capitale du Rwanda apparaît depuis quelques années comme un modèle de développement pour toute l’Afrique. Au point que les ressources humaines des Nations Unies classent Kigali au même niveau que les grandes métropoles occidentales en termes de confort de vie. «Petit Singapour», «Suisse de l’Afrique»... Les surnoms ne manquent pas pour qualifier la réussite du Rwanda, dont le président, Paul Kagame, a été réélu cette semaine avec 98,6 % des voix, et notamment de sa capitale, Kigali. La ville est en effet devenue la vitrine du dynamisme économique de ce petit pays de 12 millions d’habitants, qui se développe à grande vitesse depuis la fin du génocide qui l’a rendu tristement célèbre...
(Le Monde 11/08/17)
Cette application de télémédecine, qui permet le partage de données par des agents communautaires, a sauvé la vie de 590 000 bébés entre 2009 et 2015. Dans son petit bureau situé au deuxième étage du ministère rwandais de la santé, Eric Gaju dirige un département pionnier en matière de santé connectée. Depuis 2009, il coordonne l’initiative RapidSMS, la première application africaine d’e-santé à avoir durablement inversé les chiffres de la mortalité infantile et maternelle d’un pays tout entier. Une sorte de « M-Pesa » de la santé (le système d’argent mobile d’origine kényane est utilisé par près de 30 millions de personnes), qui a sauvé la vie de 590 000 bébés rwandais entre 2009 et 2015, selon un décompte établi...
(Le Monde 08/08/17)
Depuis janvier, la loi punit l’apologie ou la banalisation du génocide de 1994, explique l’avocat de la Communauté rwandaise de France. En France, depuis janvier 2017, le fait de nier, banaliser ou contester le génocide perpétré au Rwanda contre les Tutsi et les Hutu modérés, qui a fait plus de 800 000 morts entre avril et juillet 1994, est passible d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende. À l’origine de cet amendement de l’article 24 bis de la loi sur la liberté de la presse se trouve notamment l’association Communauté rwandaise de France (CRF), défendue par Me Richard Gisagara, lui-même d’origine rwandaise. Comment expliquer l’origine de cette loi qui punit désormais la négation du génocide au Rwanda ?...
(La Tribune 08/08/17)
Paul Kagamé n’a finalement pas détrompé les pronostics sur sa victoire électorale aux présidentielles du 4 août. Le leader du FPR a enregistré un peu plus de 98% des voix selon les premiers résultats de la NEC (97% des voix exprimés) ! Le Bulldozer Kagamé semble avoir tracé la voie pour un maintien au pouvoir jusqu’en 2034 ! Le scrutin présidentiel rwandais aura été une véritable promenade de santé pour Paul Kagamé. La commission électorale rwandais (NEC) a dévoilé des résultats partiels qui indiquent une victoire écrasante de l'homme fort du pays depuis 23 ans, avec un peu plus de 98% des voix. Une annonce faite dans la nuit du 4 au 5 août après le dépouillement de 80% des...

Pages