Mardi 23 Janvier 2018

Rwanda

(Le Monde 02/10/17)
Un livre recueille les témoignages de ces héros « exceptionnellement normaux » qui ont protégé des vies au péril de la leur. C’est un livre où se côtoient des notions difficilement réconciliables. Les histoires de mort, de peur, de violences inouïes ou d’actes d’un altruisme presque inimaginable y coexistent, comme les membres d’une même famille monstrueuse, à travers les récits d’êtres « exceptionnellement normaux », comme l’auteur, Jacques Roisin, les qualifie avec tendresse. Qui sont-ils ? Des hommes et des femmes du groupe hutu qui, au milieu du génocide rwandais, en 1994, ont sauvé des hommes, des femmes et des enfants appartenant au groupe tutsi, ceux dont l’élimination était programmée, mais aussi tous ceux qu’écrasaient les rouages de la logique...
(Xinhua 29/09/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le gouvernement rwandais a présenté ses priorités de développement pour les sept prochaines années alors que le pays se concentre sur l'accélération du progrès vers le statut de pays à revenu intermédiaire. En présentant la stratégie de développement du gouvernement jusqu'en 2024, le Premier ministre rwandais Edouard Ngirente a déclaré au Parlement que le pays ambitionnait d'atteindre le statut de pays à revenu intermédiaire en 2020. Le gouvernement envisage de renforcer la production agricole en intensifiant la mécanisation des activités agricoles jusqu'à une part de 50%, contre 25% actuellement, et en augmentant la surface de terres irriguées à 102 284 hectares en 2024...
(Xinhua 29/09/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le Procureur général du Rwanda, jean Bosco Mutangana, a appelé jeudi ses homologues de la Communauté d'Afrique de l'Est à poursuivre en justice les suspects de participation au génocide au Rwanda. Ce haut responsable s'exprimait à l'ouverture de la 6ème assemblée générale annuelle de l'Association des procureurs d'Afrique de l'Est à Kigali, capitale du Rwanda. M. Mutangana a rappelé que le Rwanda avait émis des actes d'accusation à l'encontre de plusieurs suspects de génocide rwandais. Il a demandé aux procureurs de veiller à ce que ces suspects soient poursuivis en justice ou extradés vers le Rwanda. Ayub Mwenda, procureur général adjoint de Tanzanie, a déclaré que son pays était prêt à livrer tout suspect qui serait accusé...
(APA 29/09/17)
APA-Juba (Soudan du Sud) - L’Assemblée législative nationale de transition du Soudan du Sud a approuvé la nomination du rwandais Eugene Torero pour superviser le fonctionnement du corps chargé d’évaluer et de percevoir les taxes intérieures, les droits de douane et autres revenus spécifiés par la loi, a annoncé jeudi le ministère des Finances dans un communiqué. Une partie du débat au Parlement national a porté sur la désignation ou non d’un Sud Soudanais ou d’un étranger en tant que premier Directeur général de l’organisme de recouvrement des recettes. Selon le président de la Commission planification économique à l’Assemblée nationale, David Nailo Mayo, Torero possède une vaste expérience qui profitera au Soudan du Sud. Par ailleurs, le ministère des Finances...
(Agence Ecofin 29/09/17)
La Ville de Kigali, via le Kigali Employment Service Centre (KESC), a lancé son programme "KESC, Youth Entrepreneurship Business Education" en partenariat avec ENTREPRENARIUM Foundation. Ce programme consiste en une formation à l'entrepreneuriat dispensée à un groupe de jeunes diplômés sélectionnés par KESC. Les jeunes aspirants entrepreneurs s'équipent ainsi des compétences nécessaires pour développer une entreprise viable et durable au Rwanda. Le premier groupe de 42 participants, âgé de 29 ans en moyenne, a assisté en septembre à une Master class sur les fondamentaux de l'entrepreneuriat tels que: Business et entrepreneuriat, la méthodologie Lean Startup, le canevas du modèle économique, la proposition de valeur, l’étude et analyse de marché, la segmentation, l’analyse concurrentielle, le positionnement et le marketing. La volonté...
(Agence Ecofin 28/09/17)
(Agence Ecofin) - Tous les Rwandais auront accès à l’électricité et à l’eau d’ici 2024 grâce aux technologies de la communication. C’est ce qu’a affirmé Edouard Ngirente, le Premier ministre rwandais au Parlement. « Au cours des sept prochaines années, tous les Rwandais auront accès à l’électricité et à l’eau contre un accès respectif de 34,5% et 85% aujourd’hui.» a affirmé le responsable. L’atteinte de cet objectif entre dans le cadre d’un programme gouvernemental qui s’étendra sur la période concernée et qui ambitionne également de faciliter l’accès aux services publics grâce aux nouvelles technologies. « Ce programme a pour ambition d’accélérer le développement inclusif.», a affirmé M. Ngirente. Pour y parvenir, le gouvernement assurera 100% de ses services en ligne...
(APA 28/09/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Les 9200 réfugiés rwandais au Congo ont été conviés par la représentation du Haut Commissariat aux réfugiés (HCR), au terme d’une réunion avec les gouvernements congolais et rwandais (26-27 septembre à Brazzaville), à choisir entre l’intégration dans leur pays d’accueil ou le rapatriement avant la fin de leur statut de réfugié fixée au 31 décembre 2017. «Chaque réfugié rwandais au Congo, devra opter, soit pour son intégration dans la société congolaise, soit pour le rapatriement au Rwanda », a dit le représentant du HCR, Cyr Modeste Kwamé, qui faisait jeudi à Brazzaville le point sur les conclusions de la réunion avec les autorités de deux pays. Selon Kwamé, « après le 31 décembre, date de la clause...
(Jeune Afrique 27/09/17)
La rencontre - très discrète - de diplomates rwandais et français à Kigali, au début du mois, renforcerait une relation franco-rwandaise en péril depuis 1994. Paris et Kigali entretenant des relations tendues (la France n’a d’ailleurs toujours pas d’ambassadeur au Rwanda), la première rencontre, en tête à tête, entre les présidents Emmanuel Macron et Paul Kagame, en marge de l’Assemblée générale, le 18 septembre, a été scrutée de près. Cet entretien avait été préparé lors d’une très discrète visite à Kigali, début septembre, de Rémi Maréchaux, directeur Afrique au Quai d’Orsay, et de Marie Audouard, conseillère adjointe pour l’Afrique à l’Élysée, au cours de laquelle ils s’étaient entretenus avec Louise Mushikiwabo, la ministre rwandaise des Affaires étrangères. Cette rencontre au...
(BBC 27/09/17)
L'opposante rwandaise Diane Rwigara est en garde à vue dans les locaux de la police où elle est interrogée en même temps que sa mère et sa soeur, après leur arrestation samedi. "Lors de l'enquête en cours, la police a découvert des preuves crédibles liant le trio à des infractions contre la sécurité de l'Etat", d'après un communiqué du porte-parole de la police rwandaise Theos Badege. Mme Rwigara, sa mère et sa soeur, avaient déjà été interpellées début septembre avant d'être relâchées, après une semaine d'interrogatoire selon sa famille. Elles étaient alors entendues pour des faits présumés d'évasion fiscale. Diane Rwigara était également soupçonnée de contrefaçon de documents dans le cadre de sa tentative de candidature à la présidentielle du...
(Le Figaro 27/09/17)
Le parquet de Paris a ouvert une enquête après une plainte de l'ONG Sherpa. La banque est soupçonnée d'avoir transféré des fonds utilisés pour acheter des armes en juin 1994. La justice française va enquêter sur le rôle de la banque BNP Paribas, accusée d'avoir financé l'achat d'armes par le gouvernement rwandais en plein génocide. Le parquet de Paris a confirmé lundi l'ouverture d'une information judiciaire le 22 août pour «complicité de génocide et complicité de crimes contre l'humanité», après la plainte avec constitution de partie civile déposée en juin par l'ONG Sherpa. Les investigations ont été confiées à deux juges du pôle génocides et crimes de guerre du tribunal de grande instance de Paris qui instruit déjà plus de...
(AFP 26/09/17)
L'opposante rwandaise Diane Rwigara, qui avait tenté de se présenter à la dernière présidentielle face à l'homme fort du pays Paul Kagame, était interrogée lundi par la police, tout comme sa mère et sa soeur, après leur arrestation samedi, selon une source policière. "Lors de l'enquête en cours, la police a découvert des preuves crédibles liant le trio à des infractions contre la sécurité de l'Etat", d'après un communiqué du porte-parole de la police rwandaise Theos Badege, que l'AFP a pu consulter lundi. Mme Rwigara, sa mère et sa soeur, avaient déjà été interpellées début septembre avant d'être relâchées, après une semaine d'interrogatoire selon sa famille. Elles étaient alors entendues pour des faits présumés d'évasion fiscale tandis que Diane Rwigara...
(RFI 26/09/17)
Au Rwanda, l'étau se resserre autour de l'ancienne candidate à la présidentielle Diane Rwigara. D'abord accusée de fraude fiscale, Diane Rwigara est désormais aussi accusée de faux et d'usage de faux pour des signatures présentées lors de la présidentielle au Rwanda. Après un mois de convocations quasi quotidiennes de la police et une fouille complète de son domicile, Diane Rwigara, sa sœur et leur mère ont finalement été placées en détention préventive ce samedi. La police rwandaise a cinq jours, avant de décider s'il y a lieu, oui ou non, de demander des poursuites judiciaires. Antoine Rwigara, le frère de Diane, basé aux Etats-Unis dénonce une arrestation arbitraire et politique. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170926-rwanda-famille-diane-rwigara-denonce-...
(Agence Ecofin 26/09/17)
(Agence Ecofin) - Les chiffres publiés par l'Institut rwandais des statistiques montrent que la croissance économique a reculé à 4%, au deuxième trimestre de cette année, contre 7,5% au cours de la même période, l’an dernier. Selon les autorités locales, l’activité économique devrait reprendre de plus belle aux troisième et quatrième trimestre, portée par un accroissement significatif dans les secteurs de la construction, l’agriculture et les services qui ont connu une faible hausse au cours du second trimestre. « Il y aura une nette amélioration et pour les deux prochains trimestres, nous reviendrons à une croissance normale », a déclaré Claver Gatete, le ministre des finances. Au cours du second trimestre 2017, le commerce de gros et de détail a...
(RFI 26/09/17)
Une enquête a été ouverte à Paris le 22 août dernier pour déterminer le rôle de la banque française BNP Paribas dans le génocide au Rwanda, qui a fait en 1994 près d’un million de morts, en immense majorité des Tutsis. A l’origine de cette enquête : la plainte déposée en juin dernier par trois associations, Sherpa, le Collectif des parties civiles pour le Rwanda et Ibuka France. Les accusations sont très graves. Les trois associations soupçonnent le groupe BNP Paribas d’avoir contribué au financement d’un achat d’armes au profit des miliciens hutus. Et cela en plein génocide des Tutsis et en violation d'un embargo voté par l’ONU. « La BNP aurait accepté de transférer les 14 et 16 juin...
(Xinhua 26/09/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Les gouvernements du Congo, du Rwanda et le Haut-commissariat des Nations Unies aux réfugiés (HCR) se réunissent les 26 et 27 septembre à Brazzaville, afin d'étudier les modalités de mise en œuvre de la clause de cessation du statut des réfugiés rwandais au Congo. Une délégation du gouvernement rwandais est arrivée à Brazzaville pour la circonstance, a-t-on appris de source proche du ministère congolais des Affaires étrangères, mais sans plus de précisions. Au cours de leur réunion les trois parties vont faire le point sur la situation des réfugiés rwandais au Congo, évaluer les conditions de leurs retour et réintégration dans leur pays d'origine, en vue de définir les stratégies à mettre en œuvre par chaque partie...
(APA 26/09/17)
APA-Brazzaville (Congo) – Brazzaville, la capitale congolaise, abrite le 19 octobre prochain la huitième réunion de haut niveau de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), axée sur l’examen des mécanismes aptes à mettre fin aux crises qui secouent cette partie du continent africain, a annoncé mardi à Brazzaville la Coordination des agences des Nations Unies au Congo. Organisée par la République du Congo, en coordination avec les Nations Unies et l'Union Africaine (UA), la réunion se penchera dans le détail sur « les progrès et les défis dans la mise-en-œuvre des engagements pris dans l’Accord-cadre signé à Addis-Abeba, en Éthiopie, en février 2013.» Les travaux, souligne la Coordination des agences de l’ONU, mettront « l'accent sur...
(Jeune Afrique 26/09/17)
Dans son livre, Annick Kayitesi-Jozan revient sur son parcours, ses souvenirs et les atrocités commises durant le génocide au Rwanda. En langue rwandaise, « bonjour » se dit « mwaramutse ». Littéralement : « Tu n’es pas mort dans la nuit ? » L’« incertitude de l’existence » traduite dans cette expression hante les pages de Même Dieu ne veut pas s’en mêler, le dernier livre d’Annick Kayitesi-Jozan. Rescapée du génocide des Tutsis, recueillie en France en 1994 à l’âge de 14 ans, elle avait raconté son histoire une décennie plus tard dans Nous existons encore (Michel Lafon) avec l’appui d’une coauteure. Pour cette autobiographie cathartique, elle tient cette fois la plume, avec laquelle elle détaille les épreuves traversées dans toute leur...
(AFP 25/09/17)
Des juges français ont été désignés pour enquêter sur une plainte d'ONG qui accusent la banque BNP Paribas d'avoir financé un achat d'armes au profit de la milice hutu pendant le génocide de 1994 au Rwanda, a appris lundi l'AFP de source proche du dossier. L'information judiciaire a été ouverte le 22 août pour "complicité de génocide et complicité de crimes contre l'humanité" et confiée à des magistrats du pôle génocides et crimes de guerre du tribunal de grande instance de Paris, où sont déjà instruits environ 25 dossiers liés au génocide rwandais, a confirmé à l'AFP le parquet de Paris. L'association anticorruption Sherpa, le Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR) et l'organisation non gouvernementale Ibuka France (Mémoire...
(RFI 25/09/17)
Après un mois ponctué de coups de théâtres, d'annonces surprenantes et de disparitions mystérieuses sur fond de convocations quasi-quotidiennes de la police, Diane Rwigara, sa soeur et leur mère, sont placées en détention préventive depuis samedi 23 septembre. L'opposante et ancienne candidate à la présidentielle est sous le coup d'une enquête pour faux et usage de faux, tandis que sa soeur et sa mère font officiellement l'objet d'une enquête pour fraude fiscale. Cette fois c'est officiel, Diane Rwigara, sa soeur et leur mère sont en garde à vue dans les locaux de la police depuis deux jours. Elles sont accusés d'« atteintes à la sécurité de l'Etat » selon un communiqué du porte-parole de la police rwandaise, Theos Badege. Aucune...
(Xinhua 25/09/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Une femme d'affaires rwandaise, Diane Shima Rwigara, qui avait souhaité se présenter à l'élection présidentielle d'août dernier, a été arrêtée pour des accusations de menace à la sécurité de l'Etat et de falsification de signatures, a annoncé la police dimanche. Agée de 35 ans, Diane Shima Rwigara a été arrêtée samedi avec sa mère et sa soeur, selon un communiqué publié par la police. "Au cours d'une enquête, la police a découvert des éléments crédibles qui prouveraient que ces trois femmes menaceraient la sécurité de l'Etat", indique le communiqué. La décision de les arrêter a été prise en raison de "leur refus constant de coopérer avec la police et de révéler publiquement des informations qui, légalement, devraient...

Pages

(APA 09/01/17)
APA-Kigali (Rwanda) - Les tribunaux rwandais ont jugé et condamné, l’année dernière, 121 personnes reconnues coupables de corruption, selon le bureau du médiateur de la république qui, pourtant, souligne que ce chiffre représente la moitié des justiciables épinglés en 2015 par les juridictions du pays. Les 121 mis en cause sont pour la plupart des fonctionnaires de l’Etat, des agriculteurs et des automobilistes. Leurs noms, âge et adresses ont été rendus publics sur les sites web du médiateur et du ministère du Travail. La plus grande affaire mise en cause a concerné un employé de la fonction publique qui a été épinglé pour un pot-de-vin de 54 000 de dollars. Pour ce délit, il a écopé de trois ans de...
(APA 06/01/17)
APA Kigali (Rwanda) - La mairie de Kigali, la capitale rwandaise, a instruit aux entreprises et organisations à but non lucratif qui opèrent dans des locaux construits à des fins résidentielles, de s’installer dans des complexes commerciaux, d’ici 3 mois, à partir du 1er janvier 2017. Parfait Busabizwa, adjoint au maire de Kigali chargé du développement économique, a indiqué mercredi à la presse que toutes ces entreprises ont été informées et qu’elles ont trois mois à compter du 1er janvier pour se plier à l’instruction ou devoir faire face à la fermeture. La directive des autorités de la ville de Kigali verra des milliers d’entreprises et des organisations non gouvernementales (ONG) qui opèrent à partir de locaux résidentiels et des...
(RFI 31/12/16)
A Kigali, le journaliste rwandais Robert Mugabe est convoqué par la police tous les jours depuis une semaine. La police a confirmé qu'elle l’interrogeait, mais sans préciser les éventuelles accusations qui pèseraient sur lui. Ce journaliste indépendant dirige Great Lakes Voices, un blog qui aborde régulièrement des sujets sensibles. Ces jours-ci, le journaliste Robert Mugabe est peu présent sur les réseaux sociaux. Il passe ses journées au service des enquêtes criminelles à Kigali. Il est interrogé depuis une semaine pour des motifs qui n’ont pas été précisés officiellement. Mercredi, sur son compte Twitter...
(Jeune Afrique 27/12/16)
La libération anticipée, début décembre, de l’historien Ferdinand Nahimana, principal idéologue du génocide contre les Tutsis, et du prêtre Emmanuel Rukundo, respectivement condamnés à trente ans et à vingt-trois ans de prison, a provoqué la fureur du gouvernement rwandais, de la Commission nationale de lutte contre le génocide (CNLG) et de l’association de rescapés Ibuka. Si Kigali critique de longue date la « clémence excessive » du juge Theodor Meron, président du Mécanisme pour les tribunaux pénaux internationaux (MTPI), à qui l’on doit nombre de réductions de peine en appel et de libérations anticipées, la complaisance des autorités maliennes à l’égard des génocidaires rwandais incarcérés à Koulikoro (à 60 km de Bamako) semble tout aussi problématique.
(AFP 21/12/16)
Le quotidien gouvernemental ougandais New Vision s'est excusé mercredi pour la publication d'une caricature portant sur le génocide de 1994 au Rwanda, qui a déclenché un tollé dans le pays voisin. La caricature montre le président rwandais Paul Kagame assis à l'intérieur d'un confessionnal, et le pape François à genou à l'extérieur, implorant le pardon pour le rôle de l’Église dans le génocide. Dans ce dessin, le pape demande...
(Médiapart 17/12/16)
A l’occasion de la journée internationale des droits de l’homme (10 décembre) ainsi que celle de lutte contre les génocides (9 décembre), l’association TUZA pour la Modération des Grands Lacs a mis le Rwanda au centre de ses préoccupations. Dans sa réunion annuelle du 11 décembre 2016, elle a rappelé que la persistance des réfugiés est une menace pour la paix. La consolidation de la liberté et la démocratie étant le préalable pour maintenir la paix du pays. L’association a ainsi apporté son soutien à l’engagement politique de l’un de ses adhérents qui attend mettre ces valeurs au service de la nation rwandaise. « Il y a un sérieux problème jamais débattu au Rwanda : la peur des réfugiés et...
(RFI 15/12/16)
Le Mécanisme de l'ONU pour les tribunaux internationaux, qui a pris le relais du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), a annoncé mercredi 14 décembre avoir accordé une libération anticipée à deux des condamnés du TPIR pour leur rôle dans le génocide au Rwanda, un historien et un abbé qui avaient écopé de lourdes peines, respectivement trente et vingt-trois ans de prison. Ils avaient déjà tous deux accompli les deux tiers de leur peine. Il s'agit de l'historien Ferdinand Nahimana et de l'abbé Emmanuel Rukundo, deux des figures parmi les plus connues des condamnés du TPIR, et qui étaient tous deux ...
(BBC 15/12/16)
Le Mécanisme de l'ONU pour les Tribunaux pénaux internationaux (MTPI), a annoncé mercredi avoir accordé la libération anticipée à l'historien Ferdinand Nahimana et à l'abbé Emmanuel Rukundo, condamnés par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) pour leur participation au génocide de 1994. Condamnés respectivement à 30 ans et 23 ans d'emprisonnement, les deux hommes étaient détenus à Koulikoro, au Mali, en vertu d'un accord sur l'exécution des peines signé entre les Nations unies et Bamako. "Même si les crimes dont Nahimana a été reconnu coupable sont très graves, le fait qu'il a déjà...
(AFP 13/12/16)
"Nous sommes ici pour commémorer, sentir que nous sommes toujours ensemble même s'ils sont morts", confie Darcy, un réfugié de 32 ans, venu comme 200 autres Burundais rendre hommage lors d'une messe à Kigali à ses compatriotes disparus les 11 et 12 décembre 2015 à Bujumbura. Le 11 décembre, trois casernes militaires - deux dans la capitale burundaise Bujumbura, et une dans une province voisine - font l'objet d'une attaque coordonnée par des groupes armés hostiles au président burundais Pierre Nkurunziza. Dans la foulée, les forces de sécurité procèdent à des ratissages dans les quartiers...
(RFI 13/12/16)
Des Burundais réfugiés à Kigali se sont réunis ce lundi 12 décembre dans la capitale rwandaise lors d'une messe organisée en mémoire de leurs compatriotes tués il y a un an, les 11 et 12 décembre 2015. Le 11 décembre 2015, trois casernes militaires avaient été la cible d'une attaque simultanée de groupes armés hostiles au président Pierre Nkurunziza. S'en est suivi une violente répression: les forces de sécurité ont procédé à des ratissages dans les quartiers contestataires au cours desquels elles sont notamment accusées d'avoir procédé à des exécutions sommaires. L'église Régina à Kigali raisonne de chants et de prières en kirundi. Devant l'autel, face à quelque 200 Burundais, la voix entrecoupée de sanglots, une femme raconte comment son...
(BBC 09/12/16)
Un Rwandais recherché dans son pays pour son implication présumée au génocide de 1994 a été arrêté jeudi à Blantyre, capitale du Malawi, où il vivait depuis 2003, selon la police. "Nous avons procédé aujourd'hui à l'arrestation de Vincent Murekezi, sur instruction du directeur chargé des poursuites judiciaires", a déclaré le porte-parole de la police, James Kadazera cité par l'AFP. "Nous attendons désormais des instructions de nos supérieurs sur la marche à suivre", a -t-il dit. Les autorités de Kigali réclament depuis 2009 l'arrestation et l'extradition de plusieurs Rwandais, vivant au Malawi, accusés d'avoir participé au génocide de 2014 ayant fait 800.000 morts parmi la minorité tutsi et des Hutu. Dans un communiqué, le ministère malawite des Affaires étrangères a...
(AFP 08/12/16)
Un Rwandais recherché dans son pays pour sa participation au génocide de 1994 a été arrêté jeudi au Malawi, où il vivait depuis 2003, a-t-on appris auprès de la police. "Nous avons procédé aujourd'hui (jeudi) à l'arrestation de Vincent Murekezi, sur instruction du directeur chargé des poursuites judiciaires" au Malawi, a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police, James Kadazera. M. Murekezi est recherché pour des "faits liés au génocide", a-t-il précisé en référence aux massacres de 1994 au Rwanda qui ont fait quelque 800.000 morts parmi la minorité tutsi et les Hutu modérés. "Nous attendons désormais des instructions de nos supérieurs sur la marche à suivre", a encore dit M. Kadazera. Kigali réclame depuis 2009 l'arrestation et l'extradition...
(Jeune Afrique 08/12/16)
Au terme d’un procès en appel qui s’est tenu du 25 octobre au 3 décembre, Pascal Simbikangwa est devenu le premier Rwandais à avoir été condamné pour génocide par la justice française. Son avocat, Fabrice Epstein, et le « Klarsfeld du Rwanda », Alain Gauthier, confrontent leur vision de ce précédent historique. Interview croisée. Pendant cinq semaines, ils se sont côtoyés devant la cour d’assises de Bobigny. L’un sur le banc de la défense, l’autre sur celui des parties civiles. Assisté de sa consœur Alexandra Bourgeot, commise d’office comme lui, Fabrice Epstein y défendait le Rwandais Pascal Simbikangwa, dont la condamnation à 25 ans de prison pour « génocide et complicité de crimes contre l’humanité » a été confirmée en...
(Le Monde 08/12/16)
Vingt Français sont concernés par des investigations. Le procureur général rwandais espère la coopération de Paris. La menace planait depuis plusieurs semaines. Elle a été mise à exécution. Le Rwanda a annoncé, mardi 29 novembre, l’ouverture d’une enquête « sur le rôle de certains agents et/ou fonctionnaires du gouvernement français dans le génocide commis contre les Tutsi au Rwanda en 1994 », qui, d’après l’ONU, a fait 800 000 morts. L’enquête porte sur vingt personnes, mais « ce n’est que le début. Si des allégations visent des responsables politiques français, nous enquêterons sur eux », prévient le procureur général, tout en formulant le souhait que la France se montrera coopérative pour que les individus mis en cause soient entendus à...
(RFI 06/12/16)
Trente-trois ex-miliciens hutus rwandais des FDLR vivant dans la province troublée du Sud-Kivu dans l'est de la République démocratique du Congo, ont regagné le Rwanda depuis janvier, a annoncé mercredi la Mission de l'ONU en RDC. Depuis 2001, quelque 12 000 ex-combattants sont rentrés dans leur pays selon l'ONU. Les FDLR, opposés au gouvernement de Kigali sont présents dans l'est du pays depuis la fin du génocide au Rwanda en 1994, au cours duquel environ 800 000 personnes ont été tuées, essentiellement parmi la minorité tutsi. Certains FDLR sont accusés d'avoir participé aux massacres.
(Jeune Afrique 02/12/16)
L’enthousiasme provoqué par l’annonce d’excuses officielles de l’Église catholique concernant le génocide des Tutsis est vite retombé : ce n’est pas l’institution, encore moins le Vatican, mais des individus qui auraient failli en 1994. «L’Église catholique du Rwanda s’excuse pour son rôle dans le génocide de 1994, vingt-deux ans après ! Mieux vaut tard que jamais ! » Le 20 novembre, réagissant sur Twitter à la demande de pardon formulée quelques heures plus tôt par la Commission épiscopale rwandaise, la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, est sans doute allée un peu vite en besogne. Lue dans plusieurs églises du pays, la déclaration symbolique des neuf évêques apparaît en effet plus circonscrite que les apparences...
(L'Union 02/12/16)
Les Premières dames du Gabon et du Rwanda, Sylvia Bongo Ondimba et Jeannette Kagame, ont visité, mercredi, en marge de la 8e session extraordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC, l’Institut de cancérologie de Libreville (I C L) et La Maison d’Alice d’Angondjé. C'est l'ICL qui a eu la primeur de cette visite. Sur les lieux, la première Dame du Rwanda s'est rendue dans les services de l'oncologie médicale, radiothérapie, médecine nucléaire, laboratoire de biologie des tumeurs. Jeannette Kagame a été édifié sur un pan de la politique en matière de lutte contre le cancer au Gabon. Par la suite, Sylvia Bongo Ondimba a invité son hôte à visiter la maison de vie, dénommée...
(AFP 01/12/16)
Un "crachat au visage des victimes" du génocide: les ONG parties civiles au procès en appel en France du Rwandais Pascal Simbikangwa ont dénoncé mercredi dans leurs plaidoiries le "mépris" et les "mensonges" de l'accusé, qui clame son innocence. Premier Rwandais condamné en France pour le génocide des Tutsi en 1994, cet ex-officier de la garde présidentielle avait été condamné en 2014 à 25 ans de réclusion criminelle. Depuis le 25 octobre, cet homme de 56 ans est rejugé pour "complicité de génocide" et "complicité de crimes contre l'humanité". "Comment oser dire que l'on a rien vu, rien entendu, alors qu'il y a eu 67.000 morts dans les rues de Kigali qui était un charnier à ciel ouvert? J'ai le...
(RFI 01/12/16)
Paris accuse réception de la demande de coopération judiciaire que lui a adressé Kigali dans le cadre de l'enquête ouverte mardi au Rwanda sur le rôle d'une vingtaine de responsables français durant le génocide de 1994. Cela fait des années que le Rwanda accuse la France d'avoir participé aux massacres qui, à partir d'avril 1994, ont fait environ 800 000 morts, essentiellement parmi la minorité tutsie. Cette fois, le parquet demande à la France de lui permettre d'entendre les personnalités qu'elle soupçonne d'en être responsables, pour l'essentiel des hauts gradés de l'armée française qui a toujours nié une quelconque responsabilité. Le Quai d’Orsay le confirme, la demande rwandaise a bien été transmise au ministère français de la Justice pour examen,...
(AFP 30/11/16)
Trente-trois ex-miliciens hutu rwandais vivant dans la province troublée du Sud-Kivu dans l'est de la République démocratique du Congo, ont regagné le Rwanda depuis janvier, a annoncé mercredi la Mission de l'ONU en RDC (Monusco). "Au Sud-Kivu, 33 ex-combattants des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) et 83 de leurs dépendants ont été rapatriés au Rwanda de janvier à novembre 2016", a déclaré Félix-Prosper Basse, porte-parole de la Monusco, lors d'une conférence de presse. Ces retours...

Pages

(Agence Ecofin 03/05/17)
(Agence Ecofin) - En janvier dernier, le président directeur général du groupe télécoms indien Bharti Airtel, Sunil Bharti Mittal, avait révélé que des fusions et des cessions d’actions étaient envisagées dans certaines de ses filiales africaines peu rentables, pour améliorer leurs performances et réduire la dette du groupe. Selon deux sources internes à l’entreprise, que cite le journal indien The Economic Times, six filiales ont été identifiées par Bharti Airtel. Il s’agit du Rwanda, du Niger, du Congo, de la Tanzanie, du Kenya et du Tchad. D’après Christian de Faria, le président d’Airtel Afrique, la branche du groupe télécoms indien a rencontré au cours de la dernière année financière « des vents contraires alimentés par les fluctuations monétaires, les problèmes...
(La Tribune 02/05/17)
Au Rwanda, les dépenses budgétaires vont connaitre une légère hausse cette année en raison notamment des coûts que va engendrer le déroulement des prochaines élections qu'organisera le pays dans quelques mois. Les autorités comptent sur la hausse des recettes d'exportations pour maintenir l'équilibre même si les caisses de l'Etat vont devoir encore compter sur l'appui des partenaires et supporter une nouvelle hausse du poids des dettes que le pays espère à nouveau contracter. Les élections alourdissent le budget rwandais. Pour l'exercice 2017/2018, qui ne commence qu'à partir du mois de juin au Rwanda, le ministre des finances Claver Gatete vient de présenter, vendredi dernier, son projet de budget.
(Agence Ecofin 28/04/17)
(Agence Ecofin) - En raison des élections présidentielles prévues en août prochain, les dépenses gouvernementales devraient augmenter de 7% à 2,53 milliards $ pour le compte de l’exercice fiscal 2017/18 qui commence en juin prochain. Claver Gatete, le ministre rwandais des Finances qui s’exprimait au parlement ce vendredi dans le cadre de la présentation du budget 2017, a indiqué que 17% de ce budget serait financé par les donateurs, le reste provenant des recettes et de la dette. Selon le ministre, le gouvernement rwandais prévoit d’atteindre environ 1,6 milliard de $ de recettes cette année. « Nos recettes d'exportation devraient augmenter de 21,6%, essentiellement en raison de l'augmentation de 40%...
(APA 20/04/17)
Selon le dernier rapport ‘’Africa’s Pulse’’ de la Banque mondiale, publié, mercredi, la Côte d’Ivoire fait partie des 7 pays qui continuent de montrer une résilience économique et ayant affiché des taux de croissance annuels supérieurs à 5,4 % entre 2015 et 2017. L’Éthiopie, le Kenya, le Mali, la Côte d’Ivoire, le Rwanda, le Sénégal et la Tanzanie qui, à en croire cette institution, '‘continuent de montrer une résilience économique, aidés en cela par la demande intérieure’’. La Banque mondiale rappelle que ces pays qui ont affiché des taux de croissance annuels supérieurs à 5,4 % entre 2015 et 2017, concentrent près de 27 % de la population de la région et représentent 13 % de son Produit intérieur brut...
(Jeune Afrique 12/04/17)
Des flacons de patchouli made in Rwanda ? Depuis quand le patchouli pousse-t-il en Afrique ? Depuis que des entrepreneurs rwandais ont décidé de se lancer dans la production d'huiles essentielles. Nicholas Hitimana, patron de l’entreprise Ikirezi, est l’un d’entre eux. Il fait pousser du patchouli sur le sol rwandais, après avoir eu l’idée d’en importer il y a quelques années directement d’Indonésie. Cela lui a permis de se développer dans un secteur en expansion dans le pays : les huiles essentielles. Géranium, pyrèthre et donc patchouli : il produit chaque année une tonne d’huile, qu’il exporte en très grande partie à l’étranger où les huiles essentielles servent à fabriquer des parfums, « de luxe », ajoute Nicholas Hitimana.
(Xinhua 12/04/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Des experts des technologies de l'information et de la communication (TIC) de toute l'Afrique et au-delà doivent se réunir le mois prochain à Kigali, capitale du Rwanda, pour discuter de la transformation de l'Afrique grâce au pouvoir de la technologie. Le Rwanda accueillera du 10 au 12 mai le troisième sommet Transform Africa 2017, qui portera principalement sur le développement de villes connectées en Afrique grâce au pouvoir des TIC. S'adressant aux journalistes mardi, le ministre de la Jeunesse et des TIC, Jean Philbert Nsengimana, a déclaré que la position du Rwanda comme fer de lance du programme de villes connectées en Afrique était la raison pour laquelle ce pays a été choisi pour accueillir pour la...
(Agence Ecofin 11/04/17)
(Agence Ecofin) - Le Rwanda exploite son potentiel en centrale thermique à biomasse pour renforcer sa capacité électrique. Le pays a en effet procédé à l’inauguration de la centrale à biomasse de Gishoma d’une capacité de 15 MW. L’infrastructure, dont le coût de mise en place s’est élevé à 39,2 millions $, fournira éminemment de l’énergie au réseau électrique. Dans le même temps, une seconde centrale à biomasse de 80 MW est en construction à Gisagara. Devant coûter environ 350 millions $, elle sera achevée d’ici 2019. L’entrée en service de ces deux infrastructures de production électrique augmentera de moitié la capacité électrique du pays qui s’élève actuellement à 190 MW. Elle entre dans le cadre de la politique énergétique...
(Le Point 06/04/17)
L'African Institute for Mathematical Sciences pose ses valises au Rwanda, un pays déjà en pointe dans la fabrique des futurs leaders économiques. Modèle. Le premier et le plus grand réseau africain de centres d'excellence, l'African Institute for Mathematical Sciences (AIMS), a annoncé ce 4 mars le lancement d'AIMS au Rwanda, en partenariat avec le gouvernement du Rwanda. Objectif : bâtir un écosystème panafricain qui utilisera l'innovation, l'apprentissage et les recherches scientifiques pour trouver des solutions aux défis que doit relever le continent. « Nous reconnaissons tous que le modèle éducatif d'AIMS est un outil important pour assurer le développement et les progrès sur notre continent », a expliqué le président Paul Kagame. Ambitions Fondé en 2003 par le cosmétologue et...
(Agence d'information d'afrique centrale 06/04/17)
Depuis la rencontre entre les présidents Paul Kagame et Joseph Kabila à Rubavu en août 2016, les deux pays multiplient les accords de coopération dont le tout dernier est l' accord d’exploitation pétrolière du lac Kivu. Entre le Rwanda et la RDC, les relations sont plutôt au beau fixe. On est bien loin de l’époque où les deux pays voisins s’entraccusaient au motif d’être la source de déstabilisation de l’un contre l’autre. La signature le mardi 4 avril à Rubavu à l’Ouest du Rwanda d’un accord de coopération bilatérale portant sur l’exploitation pétrolière du lac Kivu est révélatrice du bon climat de paix qui règne actuellement de part et d’autre de la frontière. Au terme de cet accord, les deux...
(Agence Ecofin 05/04/17)
(Agence Ecofin) - Durant le mois de juillet 2017, le Rwanda accueillera un sommet africain sur l’e-commerce. L’évènement se tiendra durant le « YouthConnekt », une initiative lancée depuis 2012 par le gouvernement et les Nations Unies pour promouvoir l’entrepreneuriat auprès des jeunes. La tenue du sommet a été confirmée par Mukhisa Kituyi, le secrétaire général de la conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, lors de sa visite au Rwanda, au cours du mois de mars dernier. Sur un continent où l’accès à Internet se développe à grande vitesse, Mukhisa Kituyi estime que le moment est propice pour les jeunes africains de faire preuve d’ingéniosité et d’investir dans des segments à forte valeur ajoutée de la...
(Agence Ecofin 04/04/17)
(Agence Ecofin) - Le gouvernement britannique a doublé son financement à l’export pour le Rwanda, le faisant passer de 50 millions de £ à 100 millions de £ (plus de 102 milliards de francs rwandais). Cette annonce a été faite par l’envoyé spécial du Royaume-Uni chargé des affaires commerciales, lord Dolar Popat. Cette hausse permettra aux entreprises britanniques de disposer de jusqu’à 100 millions de livres sterling d’avance du gouvernement britannique pour exporter leurs produits, services et expertise vers le marché rwandais. L’officiel a déclaré que la révision à la hausse des financements à l’exportation prouve l'engagement du Royaume-Uni à échanger avec le Rwanda et à consolider les liens économiques entre les deux nations. «Il (le financement, ndlr) peut aider...
(Agence Ecofin 04/04/17)
(Agence Ecofin) - Les Brasseries et Limonaderies du Rwanda (Bralirwa), le principal brasseur rwandais, a annoncé hier, un bénéfice avant impôts de 2,67 milliards de francs rwandais (3,2 millions $) pour son exercice 2016. Ce montant révélé par Reuters fait ressortir une forte baisse de 68 % par rapport aux 8,25 milliards de francs rwandais (10 millions $) perçus en 2015. D’après la compagnie, le résultat enregistré s’explique essentiellement par l’augmentation de ses coûts de vente. Ceux-ci se sont établis à 63,1 milliards de francs rwandais en 2016, contre 57,91 milliards de francs rwandais, un an plus tôt (+ 9%). Conséquence de cette spirale négative, le bénéfice par action a baissé de 80,3 % pour se fixer à 1,36 franc...
(Agence Ecofin 31/03/17)
Les travaux de construction de la centrale hydroélectrique des chutes de Rusumo ont été lancés par le Burundi, le Rwanda et la Tanzanie. D’une capacité de 80 MW, l’infrastructure fournira 26,6 MW à chacun de ces pays. Sa construction est prévue pour durer trois ans. Elle sera conduite par un consortium chinois, composé de CGCOC Group Ltd et de Jiangxi Water & Hydropower Construction Company Ltd, qui effectuera les travaux de génie civil tandis qu’un autre consortium réunissant l’Allemand Andritz Hydro GmbH et l’Indien Andritz Hydro PVT Ltd s’occupera de l’installation de l’équipement électromécanique de la centrale. Le coût des travaux de construction de la centrale a été estimé à 340 millions $ qui ont été mobilisés avec l’appui de...
(Agence Ecofin 31/03/17)
(Agence Ecofin) - Le taux de mise en pension de la Banque centrale du Rwanda est maintenu à 6,25%, une valeur qui a été fixée depuis décembre 2016, suite à une réduction de 25 points de base du taux. John Rwangombwa (photo), le gouverneur de l’institution, l’a précisé le mercredi dernier. En réduisant ce taux, la banque escomptait soutenir le financement au secteur privé. Ce maintien reflète la stabilité des perspectives économiques et la maîtrise de l’inflation dans le pays. Le mois dernier, l’institution a projeté pour 2017, une croissance économique de 6,3%, principalement portée par le développement des petits agriculteurs ainsi que des secteurs de la construction et des services. Elle a également annoncé que le taux d’inflation devrait...
(APA 30/03/17)
APA-Kigali (Rwanda) - Le déficit commercial du Rwanda a diminué de 25,2% au cours des deux premiers mois de 2017 par rapport à la même période l'année dernière, a annoncé jeudi le gouverneur de la banque centrale, John Rwangombwa à l’occasion des réunions trimestrielles de Comité de stabilité financière et de la politique monétaire. Le déficit est passé d'environ 296,57 millions de dollars au cours des deux premiers mois de 2016 à environ 221,8 millions de dollars en janvier et en février de cette année, grâce à une diminution de 11,9% des importations et une augmentation du 39,1% des exportations. La réduction du déficit commercial a par conséquent atténué la pression sur le franc rwandais et réduit sa dépréciation, s’est...
(Angola Press 30/03/17)
Luanda- (Angop) - Le Rwanda a promis d’échanger son expérience avec l’Angola dans le domaine du développement urbain, qualifié d’exemplaire parmi les pays africains. L’ambassadeur rwandais Alfredo Gakuba a tenu ces propos, mercredi, lors des entretiens avec la ministre angolaise de l’Urbanisme et Habitat, Branca do Espírito Santo, au cours desquels les deux personnalités ont abordé les questions liées à la coopération bilatérale dans le domaine de l’urbanisme et habitat. En mission diplomatique en Angola depuis février dernier, Alfred kalisa, a émis les souhaits de partager avec les angolais le défi de l’urbanisation de la ville de Kigali, capitale du Rwanda. L’intérêt est stimulé par le fait que l’Angola relève les défis dans le domaine du développement urbain. Des questions...
(La Tribune 28/03/17)
Après le déploiement de sa nouvelle stratégie pour booster son commerce vers l’Afrique de l’Est, le Rwanda vient de lancer un nouveau système de suivi électronique du fret sous-régional. Objectif : réduite les coûts du transport des marchandises et limiter l’évasion fiscale. Bouchées doubles pour sécuriser la politique visant à doper la force de frappe commerciale du Rwanda. Le gouvernement local vient de lancer un nouveau système de suivi électronique du fret au niveau de la sous-région est-africaine. Baptisé Rects, ce système vise à réduire les coûts de transport des marchandises entre le Rwanda, l'Ouganda et le Kenya. Ces trois pays, d'abord en raison de la densité des échanges, puis pour répondre de l'accord...
(La Tribune 24/03/17)
Pas question de dormir sur ses lauriers pour le Rwanda. Après avoir engagé de nombreux chantiers pour son développement économique, le pays de Paul Kagamé veut doper ses exportations. Sa piste : le marché sous-régional. Un plan pour la construction de nouveaux marchés équipés au niveau des frontières rwandaises vient d'être lancé dans ce sens. Maximiser sur le potentiel sous-régional pour améliorer son positionnement commercial, telle est la visée actuelle de Kigali qui envisage de doper ses exportations en passant par le marché est-africain. Les autorités envisagent en effet la construction de huit marchés transfrontaliers au niveau des frontières de Rwanda avec la RDC, le Burundi, l'Ouganda et la Tanzanie, a annoncé à la presse locale James Tayebwa, chargé de...
(APA 21/03/17)
APA-Kigali (Rwanda) - Le président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, entame ce mardi une visite de deux jours au Rwanda, a confirmé son bureau dans un communiqué. Cette visite, qui l’emmènera également en Tanzanie, est sa deuxième dans la région en tant que président de la Banque mondiale. Au Rwanda, Kim devrait visiter le projet Zipline Drone, la zone économique spéciale de Kigali et le centre d’innovation des TIC, kLab. Au deuxième jour de sa visite, le président de la Banque mondiale prononcera une conférence publique au Centre des congrès de Kigali. L’accent sera mis dans son discours sur la nécessité de changer les approches du développement afin de répondre aux aspirations des sept milliards de...
(Agence Ecofin 21/03/17)
(Agence Ecofin) - Le gouvernement rwandais veut allouer 95 000 hectares (ha) à la culture de blé, d’ici 2019. C’est ce qu’a annoncé Mark Cyubahiro Bagabe, directeur général du Conseil rwandais de l’agriculture (RAB). Cet accroissement des superficies consacrées au blé devrait permettre, selon le dirigeant, de booster la production locale afin de réduire le montant dédié à l’importation de la céréale qui se situe entre 35 et 40 millions de dollars par an. En parallèle à l’augmentation des superficies, le gouvernement mise sur l’adoption de variétés améliorées de blé pour accroître la production. Dans ce cadre, le RAB a mis sur le marché rwandais, au début de cette année, 10 nouvelles variétés de blé résistantes au stress et à...

Pages

(Le Vif 17/07/13)
Le texte réformant la loi rwandaise controversée sur l'"idéologie du génocide", accusée de limiter la liberté d'expression, a été adopté par la Chambre des députés, a annoncé mardi à l'AFP un parlementaire. "Le projet de loi a été voté hier (lundi) à la Chambre des députés (...) à l'unanimité", a déclaré le président de la Commission des droits de la personne, de l'unité nationale et de la lutte contre le génocide, François Byabarumwanzi. Le gouvernement avait déposé en novembre au Parlement une série d'amendements à la loi controversée de 2008 punissant "l'idéologie de génocide", afin de répondre aux critiques selon lesquelles elle servait à museler la presse et l'opposition. Pour le Rwanda, cette loi est destinée à éviter la réédition...
(L'Avenir Quotidien 08/07/13)
Le leader Shark XI Fc a été accroché par l’Ac Rangers sur le score de 1-1, vendredi au stade des Martyrs de la Pentecôte, en match remis de la 25ème journée du championnat de l’Entente provinciale de football de Kinshasa (Epfkin). Pourtant, le leader était le premier à ouvrir la marque par l’un de ses buteurs-maison, Ndibu à la 54è minute. La réplique de l’Ac Rangers n’a pas tardé. Elle est venue de son capitaine emblématique Gérard Munkunku deux minutes seulement après le but de Shark XI Fc (56è minute). Malgré ce match nul, ce dernier club est déjà champion avec ses 65 points en 29 sorties ; le championnat devrant s’arrêter à la 30è journée. Son poursuivant direct, le...
(Afrik.com 08/07/13)
A l’issue de la première partie de la manche aller des éliminatoires du CHAN 2014, qui va se tenir en Afrique du Sud, le Mali et le Nigeria ont presque validé leur ticket pour le tour suivant à la faveur de leurs larges succès contre le Guinée et la Côte d’Ivoire. De leur côté, le Maroc et le Sénégal ont aussi réalisé une bonne opération en s’imposant devant la Tunisie et la Mauritanie. Les résultats du premier tour aller Tunisie 0-1 Maroc Sénégal 1-0 Mauritanie Mali 3-1 Guinée Nigeria 4-1 Côte d’Ivoire Burkina Faso 1-0 Niger Cameroun - Gabon (suspendu en raison de la décision de la FIFA) RD Congo 2-1 Congo Burundi 1-1 Soudan Le programme des autres rencontres...
(Fraternité Matin 05/07/13)
Le nom de Claude Muyayimana vient de s'ajouter à la longue liste des génocidaires présumés, visés par une enquête de la justice française. Une information judiciaire a été ouverte mercredi 3 juillet 2013 à Paris contre Claude Muhayimana. Ce Français d'origine rwandaise, dont Kigali réclame l'extradition, est accusé de génocide et crimes contre l'humanité. Il aurait, selon l'acte d'accusation, participé à plusieurs massacres de Tutsis dans la ville de Kibuye et ses alentours lors du génocide rwandais de 1994. Le nom de Claude Muyayimana vient de s'ajouter à la longue liste des génocidaires présumés, visés par une enquête de la justice française. L'homme de 52 ans, installé à Rouen depuis près de treize ans, est soupçonné d'avoir participé à plusieurs...
(Afrik.com 04/07/13)
La FIFA vient de dévoiler son classement mensuel des sélections nationales. Au niveau mondial, la Colombie vient chasser l’Argentine pour se glisser dans le trio de tête, juste derrière l’Allemagne (2e) et l’Espagne, toujours leader. Sur le plan africain, la Côte d’Ivoire, 13e nation mondiale, mène toujours la danse devant le Ghana (21e) et le Mali (23e). A l’issue des éliminatoires pour le Mondial 2014, mais aussi et surtout de la Coupe des Confédérations, la FIFA a dévoilé son classement mensuel des sélections nationales. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que des changements sont à noter à tous les niveaux. Car si l’Espagne reste la référence mondiale, devant l’Allemagne, la Colombie vient s’inviter sur la 3e marche du...
(Afrik.com 27/06/13)
La 2e journée de la phase de groupes du Mondial U20 a permis au continent africain de décrocher sa première victoire, grâce au Nigeria, large tombeur de Cuba (3-0). Si les Flying Eagles sont plutôt bien partis pour la qualification, le Ghana et l’Egypte devront gagner pour espérer une participation aux huitièmes de finale. Un nul peut suffire au Mali. Une victoire, deux nuls, cinq défaites. Le bilan des sélections africaines en deux journées de phase de groupes de la Coupe du monde U20 n’est guère reluisant. Pourtant, le Nigeria, tout comme le Mali, ainsi que le Ghana et l’Egypte peuvent encore prétendre à la qualification. Les quatre meilleures troisièmes accéderont en effet aux huitièmes de finale. Les Flying Eagles...
(L'Avenir Quotidien 26/06/13)
Le Rwandais Joseph Biziyaregne a remporté la sixième étape du Tour du Congo de cyclisme qui s’est courue ce mardi 25 juin entre Mosango et Kenge (140 Km). Il a devancé d’une roue le maillot jaune Clain Médéric. Un autre Rwandais Rukondo Hassan termine à la troisième place devant le Congolais Dukua Bumba. Avant cette étape, Joseph Biziyaregne était cinquième au classement général avec 9 minutes de retard sur le maillot jaune. L’entraîneur de l’équipe rwandaise s’est réjoui de cette victoire et de la performance de ses coureurs depuis le début de la course. « Joseph a bien gagné devant le maillot aune. Et puis troisième c’est Emile qui a déjà fait quatre fois deuxième », a-t-il déclaré, saluant au...
(Afrik.com 24/06/13)
Avec trois défaites et un nul à l’issue de la première journée de la phase de groupes de la Coupe du monde U20, les sélections africaines ont raté leur départ. Si certaines, comme le Nigeria, ont laissé augurer de belles promesses, la situation s’annonce déjà compliquée pour d’autres, comme le Ghana. Trois défaites et un nul. Le bilan des sélections africaines à l’issue de la première journée de la phase de groupes de la Coupe du monde U20 (moins de 20 ans), qui se dispute actuellement en Turquie, est peu réjouissant et n’incite guère à l’optimisme. Le Ghana et l’Egypte mal embarqués En tombant dans un groupe A très relevé (Espagne, France, Etats-Unis), le Ghana savait à quoi s’attendre. Pour...
(Afrik.com 17/06/13)
A l’issue des matches du dimanche, retrouvez tous les résultats de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. La Côte d’Ivoire a été la première a validé son billet pour le dernier tour, très vite suivie par l’Algérie, l’Egypte, l’Ethiopie et Tunisie. En revanche, les rêves de Brésil sont déjà terminés pour le Maroc, le Mali et la RD Congo. Cliquez sur le match de votre choix pour y accéder. Dimanche 16 juin Groupe A : Ethiopie 2-1 Afrique du Sud Groupe B : Guinée Equatoriale 1-1 Tunisie Groupe C : Tanzanie 2-4 Côte d’Ivoire Groupe D : Lesotho 0-2 Ghana Groupe G : Mozambique 0-1 Egypte Groupe G : Guinée 2-0 Zimbabwe Groupe H :...
(Afrik.com 17/06/13)
Les capés de Vahid Halilhodzic ont réussi à s’imposer au Rwanda (0-1), de dimanche lors de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 et du coup, augmenter leurs chances de qualification au Mondial brésilien. Si le Mali ne s’impose pas face au Bénin dans la soirée, les Fennecs seraient qualifiés pour le dernier tour. De notre correspondant à Alger L’équipe nationale algérienne qui a bouclé cet après-midi son périple africain a bien réussi sa mission. Elle a damé le pion à son adversaire du jour, le Rwanda (0-1), qui n’a fait montre d’aucune aptitude pouvant lui prédestiner un avenir meilleur dans ses éliminatoires au Mondial brésilien. Les locaux, qui ont pourtant failli revenir de Bamako avec...
(Afrik.com 17/06/13)
A l’issue des matches du dimanche, retrouvez tous les résultats de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. La Côte d’Ivoire a été la première a validé son billet pour le dernier tour, très vite suivie par l’Algérie, l’Egypte, l’Ethiopie et Tunisie. En revanche, les rêves de Brésil sont déjà terminés pour le Maroc, le Mali et la RD Congo. Cliquez sur le match de votre choix pour y accéder. Dimanche 16 juin Groupe A : Ethiopie 2-1 Afrique du Sud Groupe B : Guinée Equatoriale 1-1 Tunisie Groupe C : Tanzanie 2-4 Côte d’Ivoire Groupe D : Lesotho 0-2 Ghana Groupe G : Mozambique 0-1 Egypte Groupe G : Guinée 2-0 Zimbabwe Groupe H :...
(L'Expression (alg) 15/06/13)
Pour le goléador de l'EN, Islam Slimani, auteur d'un doublé face au Bénin: «Après le nul du Mali, on ne changera pas d'objectif, nous viserons la victoire à Kigali.» Les joueurs de l'équipe nationale, qui se trouvent depuis jeudi dernier à Kigali se déclarent optimistes quant à enregistrer un résultat positif face au Rwanda demain au stade Amohoro à partir de 14h30. Et à tout seigneur tout honneur, le capitaine de l'équipe, Madjid Bougherra annonce bien que «pour la coupe du monde, c'est bien parti.» Et pour ce match déterminant contre les Rwandais, Bougherra déclare qu'«il est évident que nous devons gagner au Rwanda. Cela sera difficile, mais nous n'avons pas le choix. Car le Mali jouera en même temps...
(El Watan 14/06/13)
La sélection nationale de football devra atterrir, aujourd’hui, en fin de soirée, à 23h, à l’aéroport international de Kigali, la capitale rwandaise, afin d’affronter, dimanche prochain, au stade Amahoro de Kigali, le Rwanda pour le compte de la cinquième et avant-dernière journée du second tour des éliminatoires du Mondial 2014. Le déplacement s’est effectué à bord d’un vol spécial d’Air Algérie. Contrairement au précédant match, où la délégation était arrivée au Bénin, le 7 juin, alors que la rencontre était prévue le 9 – le staff s’est contenté d’une séance de décrassage, le jour de l’arrivée, et une autre d’entraînement, le lendemain, soit la veille du match, sur la pelouse du terrain du stade Charles-de-Gaulle de Porto-Novo –, le coach...
(El Watan 14/06/13)
Avec deux points pris sur son grand rival, le Mali, lors de la précédente journée des éliminatoires du Mondial 2014, les Verts se déplacent en sérieux concurrent pour affronter le Rwanda ce dimanche à Kigali. Leaders du groupe H avec 9 points, les coéquipiers de Taïder veulent absolument confirmer leur convaincant succès acquis devant le Bénin à Porto-Novo sur le score de 3 buts à 1. Depuis dimanche dernier, le coach Vahid Halilhodzic n’a pas cessé de remobiliser ses troupes, en affirmant même que ce rendez-vous est plus important et encore plus difficile que celui livré sur la pelouse du stade Charles-de-Gaulle de Porto-Novo. Ce qui est vrai, c’est que l’équipe des «Amavubi» (les Guêpes) reste sur un authentique exploit...
(L'Expression (alg) 13/06/13)
31 ans après, jour pour jour, après la victoire historique des Verts contre l'Allemagne à Gijón, l'EN tentera à tout prix de revenir de Kigali avec une victoire qui lui permettra de se qualifier au match barrage du Mondial 2014. Alors qu'ils devaient rallier Kigali demain, les Verts s'envoleront finalement à destination de la capitale Rwandaise tôt ce matin, à bord d'un avion spécial, sur décision du sélectionneur Vahid Halilhodzic. Le périple africain qui a débuté dimanche dernier par une belle et très importante victoire des Fennecs au Bénin, élira domicile cette fois du côté du Rwanda, où l'EN jouera dimanche prochain une autre carte très attendue pour le compte des éliminatoires du Mondial 2014. Le 16 de ce mois,...
(L'Expression (alg) 12/06/13)
Aujourd'hui donc, débuterait en principe, le travail exclusivement consacré à la préparation du déplacement de l'EN à Kigali pour affronter le Rwanda. La sélection algérienne qui a eu quartier libre depuis lundi après-midi avant de reprendre du service aujourd'hui au Centre technique national de Sidi Moussa, pour préparer son match de dimanche prochain à Kigali face au Rwanda dans le cadre des éliminatoires du groupe «H» de la Coupe du monde. Ainsi et au lendemain de sa retentissante victoire contre le Bénin (1-3) dimanche dernier à Porto Novo, les Verts ont regagné Alger, à bord d'un vol spécial de la compagnie nationale Air Algérie. Arrivés à Sidi Moussa, les joueurs de Halilhodzic ont effectué une séance de décrassage avant d'être...
(L'Observateur Paalga 12/06/13)
A deux journées de la fin des éliminatoires du mondial 2014 dans la zone Afrique, les jeux ne sont pas totalement faits dans la plupart des différents groupes. Toutefois, des équipes sont en bonne posture alors que d’autres espèrent toujours s’accrocher jusqu’au bout. Avant l’ultime journée, les choses pourraient se préciser pour le podium. Mais des concurrents ne sont plus concernés puisque leur sort a été définitivement scellé. En attendant la décantation qui aura forcément lieu, le point de cette 4e journée que nous vous proposons donne un aperçu de la situation des uns et des autres. Rappelons que pour le troisième et dernier tour, les premiers de chaque groupe s’affronteront sous la forme de matches aller et retour du...
(L'Expression (alg) 11/06/13)
Tous les spécialistes reconnaissent que la prestation de l'Equipe nationale face au Bénin, en ramenant cette précieuse victoire de Porto Novo, a été convaincante. Il est vrai que le choix des joueurs et la tactique prônée par Vahid Halilhodzic ont été remarquables et bien payante. Ce qu'il faut retenir du choix des joueurs c'est que celui-ci a été bien réfléchi puisque d'une part les joueurs ayant participé au match ont été très volontaires et surtout très courageux dans leur prestation respective comme ce fut le cas par exemple de Slimani, Feghouli et Taïder, les deux poumons de l'équipe. Le fait que Vahid sacrifie Guedioura pour laisser place à Taïder qui a été excellent prouve si besoin est, que Vahid a...
(Liberté 10/06/13)
Coup de tonnerre hier à Bamako, le Mali passe à la trappe et se fait piéger par le Rwanda (1-1) qui, du coup, perd tout espoir de revenir dans la course au Mondial-2014. Un peu plus tôt, l’Algérie s’est offert le Bénin à Porto-Novo et prend la tête du groupe H avec neuf points contre sept pour le Mali et trois pour le Bénin. Le Rwanda ferme la marche avec seulement deux points. En fait, les éliminatoires du Mondial-2014 dans le groupe H ne se passent pas exactement comme prévu par les spécialistes qui avaient prédit plutôt un duel exclusivement algéro-malien pour le seul billet qualificatif au match barrage. Désormais, trois équipes se disputent donc le fameux sésame car dans...
(RFI 10/06/13)
L’équipe du Mali a frôlé la catastrophe face à celle du Rwanda, ce 9 juin 2013 à Bamako, en éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Menés 1-0 par des Rwandais réduits à dix, les Maliens ont arraché le nul 1-1 en fin de partie. Ce résultat ne fait pas l’affaire des Aigles au classement du groupe H. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique-foot/20130609-coupe-monde-2014-mali-tenu-echec...

Pages

(RFI 02/08/17)
Ce vendredi 4 août, près de 7 millions de Rwandais sont appelés aux urnes pour la présidentielle. L'issue du scrutin laisse peu de place au suspens et le président sortant Paul Kagame devrait être largement réélu. Ce dernier répète à l'envi que l'élection est jouée depuis le référendum constitutionnel, adopté en 2015 par 98% des Rwandais, lui permettant de briguer ce 3e mandat et de potentiellement diriger le pays jusqu'en 2034. Mais dans un pays contrôlé d'une main de fer par le parti au pouvoir depuis 23 ans, certains s'interrogent sur la sincérité de cet engouement. A chaque meeting, ils sont des milliers à attendre parfois plusieurs heures au soleil le président Paul Kagame. La machine est bien rodée. Des...
(Le Monde 02/08/17)
Le président sortant est en passe d’être réélu, vendredi 4 août, pour un troisième mandat. Il reçoit dans des bureaux discrets, au 4e étage d’un immeuble sans ascenseur situé près du marché populaire de Kimironko, à Kigali. Frank Habineza est « l’opposant » de Paul Kagamé, en lice pour une réélection sans surprise à la tête de l’Etat rwandais, lors de l’élection présidentielle de vendredi 4 août. « En matière de démocratie, je serais meilleur que lui », juge sans ciller le président du Parti démocratique vert (PDV), la seule formation d’opposition autorisée à participer au scrutin. Contrairement au candidat indépendant Philippe Mpayimana – troisième et dernier candidat, cet ancien journaliste a quitté le Rwanda en 1994 avant d’y revenir...
(Jeune Afrique 02/08/17)
De Sarajevo, en Bosnie, à l’Ouest ivoirien en guerre, en passant par le Rwanda au temps du génocide, itinéraire du général François Lecointre, nouveau chef d’état-major des armées françaises. Somalie 1992, Rwanda 1994, Sarajevo 1995, Côte d’Ivoire 2006… Nouveau chef d’état-major des armées françaises depuis l’éviction de Pierre de Villiers, François Lecointre (55 ans) a une légitimité opérationnelle et connaît bien le terrain africain. Catholique pratiquant, marié et père de quatre filles, cet ancien élève de Saint-Cyr est connu dans l’armée de terre pour un fait d’armes : la reprise aux Serbes du pont de Vrbanja, à Sarajevo, en Bosnie, en mai 1995. « La ligne était à 20 m. À la tête de sa compagnie, il est parti à la...
(Le Point 02/08/17)
Dans "Unwanted" créé lors du dernier Festival d'Avignon, Dorothée Munyaneza dit et danse la douleur des femmes rwandaises victimes de viol. Il y a trois ans, la chanteuse, auteure et chorégraphe, Dorothée Munyaneza signait avec Samedi détente sa première création, où elle mettait en gestes et en musique son expérience du génocide. Ses courses et ses peurs de jeune fille de douze ans dans un Rwanda à feu et à sang, entre avril et juillet 1994. Ses cauchemars, étrangement liés aux tubes anglo-saxons diffusés par Radio Rwanda dans l'émission Samedi détente. Dans son deuxième spectacle, Unwanted, qui vient d'être présenté au 71e Festival d'Avignon et commence une belle tournée en France et à l'étranger, l'artiste continue de se confronter à...
(RFI 01/08/17)
Ce vendredi 4 août, près 7 millions de citoyens rwandais sont appelés aux urnes pour la présidentielle. Face au tout puissant président sortant Paul Kagame, deux candidats d'opposition : Frank Habineza et Philippe Mpayimana. L'issue du scrutin laisse peu de place au suspense et une large victoire du président Kagame est attendue. Ce dernier n'a d'ailleurs pas hésité à affirmer lors de son premier meeting de campagne que « l'élection est jouée » depuis le référendum l'autorisant à briguer ce 3e mandat. Le parti au pouvoir contrôle d'une main de fer l'espace politique depuis 23 ans, mais c'est aussi une puissance économique, notamment grâce à son bras financier, Crystal Ventures. Crystal Ventures est né en 1995 sous le nom de...
(Le Monde 01/08/17)
Le dernier samedi de chaque mois, les citoyens participent au travail communautaire afin de servir la collectivité ou d’aider des personnes en difficulté. Il est 7 h 30 et, en ce jour de juin, le soleil est déjà haut dans le ciel. Munis d’une pelle, d’une bêche ou d’une simple balayette, les habitants du secteur de Gishari, dans l’est du Rwanda, convergent vers une piste tracée au milieu d’une bananeraie. Dans le district de Rwamagana, mais également partout ailleurs dans le pays, c’est le jour de l’umuganda. Le dernier samedi de chaque mois, de 8 heures à 11 heures, chaque Rwandais doit participer au travail communautaire afin de servir la collectivité (en construisant un pont, une école, un centre de...
(RFI 31/07/17)
Vendredi 4 août, près de 7 millions de Rwandais sont appelés aux urnes pour la présidentielle. Face au président sortant Paul Kagame qui tient le pays d'une main de fer depuis 23 ans, deux petits candidats d'opposition sont en lice. Ce sont des quasi-inconnus pour les Rwandais et ils disposent de peu de moyens financiers. Ils ne risquent pas de faire trembler le président rwandais qui n'avait pas hésité à affirmer lors du lancement de la campagne que l'élection était « jouée » depuis 2015, lorsque les Rwandais ont voté en faveur d'une réforme de la Constitution l'autorisant à briguer ce 3e mandat. De fait, la campagne qui s'achève mercredi 2 août suscite peu d'enthousiasme. Dans les rues de la...
(RFI 31/07/17)
Vendredi 4 août se tient une élection présidentielle au Rwanda. Ce scrutin est sans suspense, car, il y a deux ans, Paul Kagame a fait modifier la Constitution afin de pouvoir briguer un 3e mandat. Officiellement, le président rwandais n’a que deux adversaires, l’opposant Frank Habineza et l’indépendant Philippe Mpayimana. Mais quelle est la situation des autres opposants au régime ? Florent Geel est le responsable du bureau Afrique de la FIDH, la Fédération internationale des droits de l’homme. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170731-florent-geel-rwanda-pourra-developpe...
(Le Monde 31/07/17)
Depuis octobre 2016, des aéronefs survolent le pays pour parachuter des lots de sang au-dessus des hôpitaux qui ont passé commande. Le gain de temps est considérable. Il y a urgence. « Hello. Nous avons besoin de deux poches de sang O + adulte. Notre stock est à zéro. Vous pouvez nous livrer rapidement ? » Envoyé par SMS, le message provient de l’hôpital de Gakoma, un bourg situé dans le sud du Rwanda, à quelques hectomètres de la frontière avec le Burundi. Immédiatement, la réponse fuse de la base de drones située dans les faubourgs de Gitarama, distante d’une cinquantaine de kilomètres à vol d’oiseau : « OK. On prépare la commande et on vous informe quand les poches...
(RFI 29/07/17)
Au Rwanda, c’est un art décoratif ancestral qui a bien failli disparaître au lendemain du génocide. Les Imigongo sont des peintures murales aux motifs abstraits en relief, dont la base est composée de bouse de vache. Cet art a repris vie grâce à des coopératives de femmes rescapées du génocide. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170729-peintures-base-bouse-vache-rwanda-im...
(RFI 27/07/17)
Au Rwanda, le tourisme est un secteur stratégique qui représente la plus importante rentrée de devises pour le pays. Afin de développer le secteur, le petit pays des Grands Lacs mise désormais sur le marché de niche du haut de gamme. L’illustration la plus récente de cette stratégie a été le doublement du prix du permis de visite aux gorilles – l’attraction phare du Rwanda – qui est passé à 1500 dollars en mai. Si le gouvernement se dit confiant, le secteur de l’industrie touristique est un peu plus inquiet. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170727-rwanda-mise-tourisme-haut-gamme
(Jeune Afrique 26/07/17)
Un physicien français, François Graner, s'intéresse au rôle de la France lors du génocide rwandais. S'étant vu refuser l'accès à certains documents officiels produits à l'époque, il a saisi le Conseil constitutionnel. C’est une victoire d’étape qu’a remportée François Graner. Enquêtant à ses heures perdues sur le rôle de Paris lors du génocide des Tutsis du Rwanda, ce physicien français, qui avait déposé un recours devant le Conseil d’État, a obtenu le 28 juin de la plus haute juridiction administrative française qu’elle saisisse le Conseil constitutionnel au sujet de la gestion des archives des anciens présidents. Avant la réforme de 2009, ces derniers avaient coutume de désigner un « mandataire » chargé de contrôler l’accès aux documents produits durant leur...
(France TV Info 25/07/17)
Au Rwanda, des drones sont utilisés pour acheminer des médicaments et du sang. Les colis peuvent ainsi arriver rapidement dans des zones totalement isolées. Une base de drones livreurs de sang a été mise en place au Rwanda. Ces petites machines volantes représentent un enjeu majeur de santé publique dans le pays. Plusieurs fois par jour, la base reçoit les demandes des différents hôpitaux et répond à leurs besoins grâce à des drones ultrasophistiqués, mis au point par une start-up californienne. Plus rapide et moins cher Les opérations ont commencé en octobre 2016. Plus de 750 vols ont déjà été réalisés dans un rayon de 75 kilomètres autour de la base, soit 21 hôpitaux. Le gain de temps est considérable...
(RFI 24/07/17)
Au Rwanda, plus de 800 militaires ont été récemment renvoyés à la vie civile. Parmi ceux qui ont été mis à la retraite, les généraux Jack Nziza et Emmanuel Karenzi Karake. Ce dernier est l’ancien chef des renseignements, brièvement arrêté à Londres en 2015 à la demande de la justice espagnole en vertu d’un mandat d’arrêt émis en 2008 pour l’assassinat de neuf ressortissants espagnols au Rwanda et en RDC voisine à la fin des années 1990. Tous deux sont des personnalités clés du régime de Paul Kagame. Emmanuel Karenzi Karake dit « KK » et Jack Nziza ont été parmi les principaux chefs de l’APR (Armée patriotique rwandaise), l’ex-rébellion de Paul Kagame, qui a pris le pouvoir en 1994...
(Jeune Afrique 24/07/17)
Fondé en 1993, le club de l’armée est aujourd’hui le plus titré du pays. Il a aussi décidé radicalement de politique sportive, en misant sur des Rwandais qu’il se charge de former. Paul Kagamé, le président de la République du Rwanda, est un grand amateur de football, qui n’a jamais caché sa sympathie pour la formation anglaise d’Arsenal. Mais avant de s’installer dans le fauteuil présidentiel en mars 2000, il a très activement participé à la création du club de l’Armée Patriotique Rwandaise Football Club (APR FC) en 1994 alors que le pays sort de la guerre civile et du génocide auquel le Front patriotique rwandais (FPR), dont Paul Kagamé est l’homme fort, a mis un terme. « L’APR FC...
(RFI 22/07/17)
Au Rwanda, la campagne électorale pour la présidentielle a commencé depuis une semaine. Le président sortant qui tient d’une main de fer le pays depuis la fin du génocide en 1994 est donné grand favori et devrait facilement emporter un 3e mandat. Face à Paul Kagame, deux candidats d’opposition sont en lice. Tous deux sont peu connus dans le pays et disposent de moyens financiers très limités. Il s’agit d’un indépendant, Philippe Mpayimana, et du président de la seule formation d’opposition légalement enregistrée du pays, le Parti démocratique vert. Frank Habineza tenait un meeting de campagne ce vendredi 21 juillet à Ntenyo, une localité rurale du sud du Rwanda. Au bord d’une route, quelque deux cents personnes encadrent une estrade...
(RFI 20/07/17)
L'ancien ministre français Hubert Védrine réagit au dernier article de la revue XXI concernant le Rwanda. Dans la dernière édition parue il y a trois semaines, le journaliste Patrick de Saint-Exupéry accusait la France d'avoir ordonné de réarmer les génocidaires hutus, au moment où beaucoup passaient la frontière vers le Zaïre et où les exactions contre les Tutsis étaient déjà connues. Le journaliste mettait directement en cause Hubert Védrine, qui était à l'époque secrétaire général de l'Elysée. Au moment de la parution de l'article, Hubert Védrine avait catégoriquement refusé de commenter les informations de la revue XXI. Trois semaines plus tard, l'ancien ministre « dément en bloc les allégations et accusations » contenues dans l'article. Des « spéculations relancées sans...
(Le Monde 20/07/17)
L’ancien secrétaire général de l’Elysée et ministre des affaires étrangères réagit aux accusations de réarmement des génocidaires des Tutsi par la France. C’est un très lourd soupçon qui pèse sur lui. Celui d’avoir ordonné le réarmement des génocidaires au Rwanda en 1994. Trois semaines après la parution dans la revue XXI d’un article le présentant comme l’auteur d’une note incitant à la livraison d’armes aux Hutu qui venaient de commettre les massacres, Hubert Védrine « dément en bloc les allégations et les accusations fondées sur des spéculations ». « Ces accusations répétées contre l’action de la France au Rwanda (…) ont été maintes fois démenties avec précision par les autorités gouvernementales, parlementaires et militaires françaises. La France a été le...
(Jeune Afrique 20/07/17)
Les Jeux olympiques de la gouvernance permettent d'analyser la politique publique du pays, comme le secteur de l'éducation, de l'agriculture ou encore social, en soulignant les manquements et les réussites du gouvernement. Depuis quatre ans, l’Institute of Policy Analysis and Research-Rwanda (Ipar-Rwanda) est sollicité pour évaluer l’impact des politiques menées par le gouvernement. Chaque année, ce think-tank auquel je collabore passe donc en revue les imihigo (contrats de performance) signés entre la présidence de la République et les institutions centrales et locales, portant sur l’amélioration des services sociaux, la création d’emplois, le développement des infrastructures, la qualité de leurs prestations, etc. À l’issue de ces Jeux olympiques de la gouvernance, les finalistes reçoivent une médaille du chef de l’État. Les...
(Jeune Afrique 20/07/17)
«L’image que les médias vous proposent de l’Afrique est généralement celle d’un continent en crise, victime de catastrophes naturelles, de famines, de drames ou de coups d’État militaires… Eh bien, ce soir, c’est une tout autre image que [nous vous proposons] : celle d’un petit pays – le Rwanda – qui […] cherche à conquérir son indépendance économique et son autonomie, sans crise, sans drame. » Avec une trentaine d’années de recul, ce lancement de la Télévision suisse romande (TSR) peut prêter à sourire – jaune. En cette année 1988, érigé en premier de la classe de « l’Afrique de l’espoir », le Rwanda de Juvénal Habyarimana cumule les satisfecit. Outre la Suisse, la Belgique, la France et la République fédérale...

Pages