Samedi 20 Janvier 2018

Rwanda

(Libération 11/10/17)
Sur le papier, le Rwanda est l'un des champions du monde de l’égalité des genres : c’est le pays avec le plus haut taux de femmes parlementaires (64%) et il est 5e du rapport mondial sur la parité du World Economic Forum, derrière les pays nordiques (la France est 17e). Deux décennies après le génocide de 1994, des politiques volontaristes promeuvent l'accès des femmes à tous les niveaux : éducation, économie, politique. Mais alors que la première génération de jeunes femmes nées après le génocide a voté cet été pour la première fois lors de l'élection présidentielle, elles témoignent d’une autre réalité au quotidien. Divine, Chanceline et Bernadette sont trois jeunes femmes issues d'un milieu rural, toutes nées après le...
(AFP 10/10/17)
L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) a accusé l'armée rwandaise de recourir à la torture pour extorquer des aveux à des suspects détenus illégalement, dans un rapport publié mardi. HRW affirme avoir documenté 104 cas de personnes détenues illégalement et, pour une majorité d'entre elles, victimes d'actes de torture - bastonnades, décharges électriques, simulacres d'exécution -, dans les centres de détention de l'armée rwandaise entre 2010 et 2016, selon le rapport de 102 pages intitulé "Nous t'obligerons à avouer: torture et détention militaire illégale au Rwanda".
(RFI 10/10/17)
En France, la justice française qui enquête sur l’attentat de 1994 contre l’avion du président rwandais, Juvénal Habyarimana, vient d'ordonner la confrontation d'un nouveau témoin qui corrobore les accusations contre le régime actuel avec deux autres personnes déjà mises en examen, dont le ministre de la Défense James Kabarebe. Ce témoin affirme avoir eu la garde des deux missiles antiaériens qui ont, selon lui, servi à abattre l'avion, sur ordre de son chef, l’actuel président rwandais Paul Kagame. A ce jour, deux thèses s'affrontent toujours. L’avion a-t-il été abattu depuis la colline de Massaka ou bien de Kanombe ? Deux lieux et deux thèses diamétralement opposées. D'un côté, celle du commando des rebelles du Front patriotique rwandais (FPR) de Kagame,...
(AFP 09/10/17)
Le juge français qui enquête sur l'attentat de 1994 contre le président rwandais Habyarimana a ordonné la confrontation d'un nouveau témoin, qui corrobore les accusations contre le régime actuel, avec deux personnes déjà mises en examen dont le ministre de la Défense, a appris l'AFP lundi de source proche du dossier. Ce témoin affirme avoir eu la garde, au quartier général de l'ex-rébellion tutsi, de deux missiles antiaériens qui ont, selon lui, servi à abattre l'avion sur ordre de son chef Paul Kagame, l'actuel président du Rwanda. Le soir du 6 avril 1994, l'avion de Juvénal Habyarimana, un Hutu, avait été abattu en phase d'atterrissage à Kigali par au moins un missile. Cet attentat est considéré comme le déclencheur du...
(Le Point 09/10/17)
Le moins que l'on puisse dire, c'est que la démocratie ne se porte pas bien en Afrique centrale. Pourquoi ? Eléments d'explications. Les régimes bâtis sur les ruines de guerres civiles en Angola, au Burundi, au Congo, en République démocratique du Congo (RDC), en Ouganda et au Rwanda ont reposé sur des forces politico-militaires. Hormis au Kenya, en Tanzanie et en Zambie, où le multipartisme a été rétabli au début des années 1990 et a perduré malgré des élections entachées de violences, partout les espérances démocratiques ont été trahies ou manipulées. Entre juin 2015 et août 2017, la région a ainsi connu un enchaînement ininterrompu d'élections générales. Les scrutins du Burundi en 2015 et de la RDC, initialement prévu en...
(Agence Ecofin 06/10/17)
Le gouvernement rwandais a récemment imposé une interdiction sur les exportations de lait cru afin d’améliorer la performance du sous-secteur, rapporte The NewTimes. Cette restriction commerciale s’adresse principalement à quatre districts de la Province de l’Ouest en l’occurrence Rubavu, Rutsiro, Nyabihu et Ngororero dont les pratiques de collecte, de transport et de vente ne répondent pas aux lignes directrices prescrites par le Ministère de l’Agriculture et des Ressources Animales (MINAGRI). D’après Geraldine Mukeshimana (photo), en charge du portefeuille, le lait ne sera désormais expédié que sous une forme...
(Jeune Afrique 06/10/17)
La compagnie nationale rwandaise poursuit son déploiement en Afrique de l’Ouest. Après le Gabon, le Congo et la Côte d'Ivoire, elle a inauguré, le 3 octobre, une nouvelle ligne commerciale entre son hub de Cotonou et Dakar. En attendant de nouvelles dessertes sur Bamako et Conakry. Le 3 octobre, vers 19 heures, le Boeing 737 de RwandAir, compagnie nationale du pays des Mille collines, a foulé pour la première fois le tarmac de l’aéroport Léopold-Sédar-Senghor de Dakar, sous les crépitements et flashs de la nuée de photoreporters et les vivats d’officiels et invités. La compagnie aérienne rwandaise assurera désormais des vols hebdomadaires entre son hub béninois et la capitale sénégalaise. « Dakar permettra à notre base de Cotonou de grandir...
(La Tribune 05/10/17)
La compagnie aérienne rwandaise, Rwandair, renforce sa présence en Afrique de l’ouest en déployant ses ailes à Dakar. La ligne commerciale qui lie désormais depuis ce mardi, 3 octobre, Kigali à Dakar, contribuera à accroître le volume des échanges commerciaux entre le Sénégal et le Rwanda. Quant à la compagnie Rwandair qui veut dominer le ciel africain, la desserte de Dakar a un potentiel énorme. L'arien, outil de la diplomatie économique entre Dakar et Kigali. Les deux capitales ont lancé ce mardi 3 octobre une ligne commerciale, pour accroître le volume de leurs échanges. Le vol inaugural de cette nouvelle liaison aérienne entre les deux pays, effectué par un avion de la compagnie Rwandair, s'est posé hier à l'Aéroport international...
(Financial Afrik 05/10/17)
La compagnie nationale rwandaise Rwandair a démarré depuis le 03 octobre 2017 ses trois vols hebdomadaires à partir de Dakar. Cotonou était jusque-là le hub ouest africain de Rwandair en Afrique de l’ouest. L’Ambassadeur du Rwanda au Sénégal Dr Mathias Harebamungu a officiellement procédé au lancement des activités de Rwandair au Sénégal en soutenant cette nouvelle ligne qui rapproche le Sénégal et le Rwanda, est un pas de plus tant sur le plan économique que dans l’intégration. Les deux pays vont tirer profit de cette nouvelle relation dans le domaine des transports. Pour les autorités sénégalaises, l’arrivée de cette nouvelle compagnie va contribuer au rayonnement de la plate-forme aéroportuaire du pays à quelques mois de l’ouverture officielle en décembre de...
(AFP 04/10/17)
L'opposante rwandaise Diane Rwigara, qui avait tenté de se présenter à la dernière présidentielle face à l'homme fort du pays Paul Kagame, a été inculpée avec sa mère et sa soeur pour "incitation à l'insurrection", a-t-on appris mardi de source judiciaire. Les trois femmes ont été formellement inculpées après avoir subi, selon les dires de Diane Rwigara, des interrogatoires quasi quotidiens au Centre d'investigation de la police rwandaise pendant les trois premières semaines de septembre, puis d'être placées en garde à vue le 22 septembre. "L'accusation a décidé de demander en justice la détention provisoire d'Adeline Rwigara (la mère, NDLR), Diane Rwigara et Anne Rwigara (la soeur, NDLR)", a déclaré à l'AFP Faustin Nkusi, un porte-parole du bureau du procureur...
(RFI 04/10/17)
Après une dizaine de jours passés en garde à vue précédée de nombreux interrogatoires, l'opposante rwandaise Diane Rwigara, qui avait tenté de se présenter à la dernière présidentielle face à l'homme fort du pays Paul Kagame, vient d'être inculpée avec sa mère et sa soeur pour « incitation à l'insurrection ». Le porte-parole du bureau du procureur rwandais, Faustin Nkusi, vient de l'annoncer : après plus de dix jours de garde à vue dans les locaux de la police, Diane Rwigara, sa soeur et sa mère viennent d'être inculpées. Le principal motif d'inculpation est lourd : « incitation à l'insurrection », un crime passible de dix à quinze ans de prison au Rwanda. L'opposante rwandaise est également poursuivie, cette fois...
(APA 04/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La ligne commerciale Dakar-Kigali assurée par Rwandair, officiellement inaugurée mardi soir, constitue un ‘’signal fort’’ pour la coopération entre les deux pays, a soutenu Dr Mathias Harebamungu, ambassadeur du Rwanda au Sénégal. Le vol inaugural de Rwandair en provenance de Kigali, avec une escale à Cotonou, est arrivé à 18h50 (locales Gmt) à l’aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar. "Ce vol est une noble action. Il traduit volonté des deux chefs d'Etats à rapprocher davantage les deux pays et à inscrire de nouvelles pages de leur coopération’’, a dit l’ambassadeur du Rwanda au Sénégal, soulignant qu’il constitue aussi ‘’un signal très fort pour la coopération entre nos deux pays’. Il a aussi invité l'Afrique à défendre...
(Jeune Afrique 03/10/17)
Si le Rwanda n’a pas encore réagi officiellement, de nouvelles turbulences avec la France sont à prévoir... En cause, l’information judiciaire instruite à Paris depuis près de vingt ans sur l’attentat du 6 avril 1994 visant l’avion du président hutu Juvénal Habyarimana. En septembre 2016, l’instruction (close depuis le mois de janvier précédent) avait été rouverte inopinément au prétexte d’entendre Kayumba Nyamwasa, un ancien officier de l’armée rwandaise réfugié en Afrique du Sud, qui accuse le Front patriotique rwandais (FPR) d’en être à l’origine.
(La Voix de l'Amérique 03/10/17)
A peine onze réfugiés rwandais sur les 9.200 enregistrés au Congo-Brazzaville se sont manifestés pour retourner au Rwanda. Tous les autres ne veulent pas rentrer. Ils redoutent toujours le pouvoir de Kigali. Les gouvernements congolais et rwandais, ainsi que le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) ont rappelé à Brazzaville aux réfugiés rwandais que bientôt ils ne seront plus que de simples étrangers en séjour au Congo. Selon la ministre des Affaires sociales, Antoinette Dinga Dzondo, dès le 1er janvier 2018, tous les réfugiés rwandais installés au Congo seront en situation de clandestinité. « En ce moment-là, nous appliquerons les lois et règlements en la matière », a déclaré la ministre Dinga Dzondo qui a exhorté les réfugiés...
(RFI 03/10/17)
La Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (Cnuced), a publié lundi 2 octobre un rapport sur l’économie de l’information 2017 sous le titre « Numérisation, commerce et développement ». Sur le continent africain, l’économie numérique évolue rapidement. C’est le constat que dresse le rapport de la Cnuced, qui reconnaît d'emblée d’importantes inégalités en Afrique : les rythmes d’évolution diffèrent selon les pays. Malgré un internet haut débit moins répandu, le continent enregistre le taux de croissance le plus élevé dans le numérique. Les dépenses en achat de matériel de communication suivent la même évolution. Par exemple en 2015, la Zambie a consacré 120 millions de dollars contre moins de 20 millions de dollars en 2000 à...
(RFI 02/10/17)
Au Rwanda, le 4 août dernier, le président sortant Paul Kagame a écrasé ses adversaires avec plus de 98 % des voix. Et pourtant, après cette élection, la répression s’est accentuée. Ainsi l’opposante Diane Rwigara vient-elle d’être arrêtée, en compagnie de sa sœur et de sa mère. Pourquoi ce durcissement ? La chercheuse américaine Ida Sawyer est la directrice pour l’Afrique centrale de l’ONG Human Rights Watch (HRW) qui vient de publier un rapport sur le Rwanda. En ligne de Bruxelles, elle répond aux questions de Christophe Boisbouvier. RFI : Il y a eu beaucoup d’intimidations contre les opposants rwandais avant l’élection du 4 août, est-ce que cela a changé depuis cette élection ? Ida Sawyer : Oui donc, nous...
(Le Monde 02/10/17)
Depuis 1994, le rôle de la France dans le génocide au Rwanda divise les militaires et les politiques. 2017, le « Que sais-je ? » « inverse » les rôles Le 25 septembre, un collectif d’historiens signe, dans Le Monde, une tribune dénonçant la parution d’un « Que sais-je ? » écrit par Filip Reyntjens consacré au Rwanda. Ils lui reprochent d’attribuer une responsabilité « historique et politique » au FPR, le parti de Paul Kagamé, minorant le rôle des génocidaires, le gouvernement hutu de l’époque. « Rien ne peut justifier cette inversion des responsabilités. » 2005, le colonel Jacques Hogard monte au front Dans Les Larmes de l’honneur. 60 jours dans la tourmente du Rwanda, Jacques Hogard défend l’armée...
(Le Monde 02/10/17)
Un livre recueille les témoignages de ces héros « exceptionnellement normaux » qui ont protégé des vies au péril de la leur. C’est un livre où se côtoient des notions difficilement réconciliables. Les histoires de mort, de peur, de violences inouïes ou d’actes d’un altruisme presque inimaginable y coexistent, comme les membres d’une même famille monstrueuse, à travers les récits d’êtres « exceptionnellement normaux », comme l’auteur, Jacques Roisin, les qualifie avec tendresse. Qui sont-ils ? Des hommes et des femmes du groupe hutu qui, au milieu du génocide rwandais, en 1994, ont sauvé des hommes, des femmes et des enfants appartenant au groupe tutsi, ceux dont l’élimination était programmée, mais aussi tous ceux qu’écrasaient les rouages de la logique...
(Xinhua 29/09/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le gouvernement rwandais a présenté ses priorités de développement pour les sept prochaines années alors que le pays se concentre sur l'accélération du progrès vers le statut de pays à revenu intermédiaire. En présentant la stratégie de développement du gouvernement jusqu'en 2024, le Premier ministre rwandais Edouard Ngirente a déclaré au Parlement que le pays ambitionnait d'atteindre le statut de pays à revenu intermédiaire en 2020. Le gouvernement envisage de renforcer la production agricole en intensifiant la mécanisation des activités agricoles jusqu'à une part de 50%, contre 25% actuellement, et en augmentant la surface de terres irriguées à 102 284 hectares en 2024...
(Xinhua 29/09/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le Procureur général du Rwanda, jean Bosco Mutangana, a appelé jeudi ses homologues de la Communauté d'Afrique de l'Est à poursuivre en justice les suspects de participation au génocide au Rwanda. Ce haut responsable s'exprimait à l'ouverture de la 6ème assemblée générale annuelle de l'Association des procureurs d'Afrique de l'Est à Kigali, capitale du Rwanda. M. Mutangana a rappelé que le Rwanda avait émis des actes d'accusation à l'encontre de plusieurs suspects de génocide rwandais. Il a demandé aux procureurs de veiller à ce que ces suspects soient poursuivis en justice ou extradés vers le Rwanda. Ayub Mwenda, procureur général adjoint de Tanzanie, a déclaré que son pays était prêt à livrer tout suspect qui serait accusé...

Pages

(Xinhua 25/02/17)
Les Etats membres de la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) sont en train d'accélérer un examen complet des Barrières tarifaires communes (CET) afin de protéger les industries naissantes, ont rapporté vendredi des officiels. La secrétaire permanente du ministère kenyan chargé des Affaires liées à la CAE, du Travail et de la Protection sociale, Betty Maina, a déclaré que la CAE étudiera les critères utilisés dans la classification des marchandises qui entrent dans la CAE. "L'intention de cette étude est d'établir les règles du commerce et d'attirer les investissements dans la région", a expliqué Mme Maina lors de la troisième réunion du réseau des industriels de la CAE. "L'étude incluera également des réformes des modèles d'exemption des taxes afin de créer...
(Agence d'information d'afrique centrale 21/02/17)
Selon un communiqué du HCR, c’est depuis le 20 février que le rapatriement volontaire de réfugiés rwandais vivant en République democrarique du Congo (RDC) a repris. Avec le premier convoi de l’année, cent réfugiés rwandais sont rentrés chez eux par la grande barrière de Goma, dans la province du Nord-Kivu. Les opérations de rapatriement sont organisées par le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) conjointement avec les autorités de la RDC et du Rwanda. Plusieurs centaines de candidats au rapatriement attendent encore leur retour dans les semaines à venir. Ces refugiés, qui ont abandonné leurs villages depuis des années à cause de l’insécurité, sont confrontés au problème de réintégration dans la communauté. Pour faciliter leur bonne réintégration,...
(AFP 16/02/17)
La cour d'appel de Stockholm a confirmé mercredi la condamnation à perpétuité pour génocide d'un Suédois d'origine rwandaise, impliqué dans le massacre de milliers de personnes au Rwanda en 1994. L'accusé, Claver Berinkindi, 61 ans, avait été naturalisé suédois en 2012, dix ans après son arrivée dans le pays. À l'époque, la Suède ignorait qu'il avait été condamné par contumace en 2007 par un tribunal rwandais. Ayant retrouvé la trace de cet homme qui s'était installé à Eskilstuna (centre de la Suède), la justice rwandaise avait transmis le dossier à son homologue suédoise, qui a mené sa propre enquête.
(AFP 15/02/17)
Le magistrat gambien Hassan Bubacar Jallow, qui a occupé de hautes fonctions au sein de tribunaux de l'ONU, est devenu mercredi le nouveau président de la Cour suprême de Gambie, pays où des juges étrangers étaient traditionnellement nommés à des postes-clés. M. Jallow, nommé par le nouveau président de Gambie Adama Barrow à ce poste qui en fait le premier magistrat du pays, fut de 2002 à 2003 juge de la Chambre d’appel du Tribunal spécial pour la Sierra Leone, puis Procureur du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) siégeant à Arusha (Tanzanie). Les nouvelles autorités gambiennes, issue de la présidentielle du 1er décembre qui a mis fin à 22 ans de règne autoritaire du président Yaya Jammeh, a...
(Africa Top sports 13/02/17)
52 techniciens étrangers ont postulé pour le poste vacant de sélectionneur du Rwanda. C’est ce que révèle la FERWAFA (Fédération rwandaise de football) sur son site internet. Le successeur de l’Irlandais Johnny McKinstry devrait être connu dans les prochaines semaines. A la date limite de dépôt de candidatures le 7 février dernier, Winfried Schafer, Tom Saintfiet, Geroges Leekens qui vient de quitter l’Algérie, le Nigérian Samson Siasia ou encore le Français Sebastien Desabre figurent parmi les postulants. Le Comité exécutif de la Ferwafa devrait se réunir dans les prochaines semaines pour prendre une décision et nommer le sélectionneur des Amavubi. Toute la liste Adyam Kuzyavez (Russie), Antoine Hey (Allemagne), Alberto Nieto Sandoval Loro (Espagne), Antonio Flores (Espagne), Bernard Simondi (France),...
(La Voix de l'Amérique 09/02/17)
Un juge fédéral a condamné et conclu qu'un réfugié rwandais vivant à Cedar Rapids, en Iowa, "a participé activement au génocide rwandais". Gervais Ngombwa, 56 ans, était un des dirigeants du MDR-Power, un parti politique anti-Tutsi qui, selon les témoins, a tué plusieurs Tutsis et encouragé les efforts pour tuer les Tutsis cherchant un refuge dans les églises. La cour s'est appuyée sur les condamnations de génocide prononcées par Ngombwa dans les tribunaux locaux "Gacaca" au Rwanda.
(RFI 08/02/17)
Au Rwanda, environ 200 policiers ont été renvoyés pour corruption. La police rwandaise, selon un porte-parole, entend livrer une guerre « sans pitié » aux dessous de table. Le limogeage de 198 policiers, décidé au dernier conseil des ministres, concerne de simples agents, mais également des inspecteurs et même un commissaire. Selon le porte-parole de la police, Theos Badege, la plupart des policiers licenciés auraient sollicité des pots-de-vin. Kigali a maintes fois dit sa volonté de lutter contre la corruption. Le Rwanda est le pays le moins corrompu sur le continent africain après le Botswana, selon Transparency International. Sa représentante à Kigali, Marie-Immaculée Ingabire, se réjouit du renvoi des policiers corrompus. « On apprécie beaucoup parce que justement cela montre...
(APA 07/02/17)
APA-Kigali (Rwanda) - Le gouvernement rwandais a licencié 198 officiers de la Police nationale impliqués dans une affaire de corruption, a-t-on appris lundi de source officielle. Expliquant ces licenciements intervenus la semaine dernière, le commissaire adjoint à la police (CAP) Theos Badege a déclaré lundi lors d’une conférence de presse que les fautes auxquelles les suspects sont liés sapaient les valeurs fondamentales de la force et vont à l’encontre de la politique nationale. Selon Badege, la transparence, la responsabilité, la sauvegarde de l’Etat de droit et l’intégrité, entre autres valeurs fondamentales, doivent définir la conduite professionnelle de chaque agent de police tout en servant efficacement les populations.
(BBC 07/02/17)
Le gouvernement rwandais a licencié 200 policiers impliqués dans la corruption, rapporte AP. Selon l'agence de presse, le porte-parole de la police Theos Badege a déclaré qu'il n'y aurait «aucune pitié» envers les agents corrompus. Le licenciement des policiers a été approuvé lors d'une réunion du Cabinet tenue vendredi dernier. Elle a été présidée par le chef d'Etat Paul Kagame. Le Rwanda a été salué par les pays donateurs pour les mesures prises contre les fonctionnaires corrompus.
(Xinhua 04/02/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le Rwanda a annoncé des plans pour entreprendre de nourrir plus d'un million de personnes vulnérables avec des aliments enrichis dans tout le pays, en vue d'éradiquer la malnutrition en particulier chez les enfants. Cette campagne pour produire des aliments enrichis en nutriments essentiels pour combattre la malnutrition était soutenue par la création d'une compagnie de traitement des aliments enrichis, Africa Improved Foods (AIF) Rwanda, basée dans la zone économique spéciale dans le district de Gasabo, dans la ville de Kigali. L'enrichissement des aliments consiste à ajouter des micronutriments pour renforcer la qualité nutritionnelle des aliments, afin d'aider les personnes qui les mangent à bénéficier d'un métabolisme optimal et d'une croissance normale. S'adressant aux journalistes vendredi, le...
(Agence Ecofin 30/01/17)
(Agence Ecofin) - Le conglomérat industriel Rai group devrait procéder prochainement à la signature d’un accord avec le gouvernement rwandais, portant sur la mise en place d’une plantation de cannes à sucre de 8 000 hectares, afin de satisfaire la demande nationale en sucre. C’est ce qu’a confié François Kanimba, le ministre rwandais du commerce et de l'industrie au Rwanda today. Cette plantation nécessitera un investissement de 300 millions $, et sera localisée dans le district de Kayonza, dans l’Est du pays. En choisissant de se déployer dans le secteur sucrier rwandais, le groupe Rai espère ainsi talonner le groupe Madhvani, l’un des leaders est-africains du sucre et propriétaire de la compagnie Kabuye sugar. Celle-ci représente la seule usine de...
(Le Parisien 28/01/17)
Plus de 20 ans après le génocide rwandais, un prêtre hutu de 62 ans est mort jeudi, à Trappes, des suites d’un arrêt cardiaque. Le sexagénaire avait été interpellé l’an dernier par les gendarmes pour crime contre l'humanité à son domicile du square Henri Wallon. La justice reprochait à Martin Kabalira, ex-aumônier militaire proche du pouvoir et de la famille du l'ancien président rwandais Habyarimana, d'avoir fait tuer entre 25 et 1000 étudiants d'une université et leur famille en les désignant aux tueurs armés de machettes. Entre d'avril à juillet 1994, l'Onu a déploré 800 000 morts, victimes de l'élimination systématique du peuple Tutsi par les Hutus. Selon nos informations, 90 personnes accusées d'avoir participé à cette horreur se cachent...
(Radio Canada 26/01/17)
Des élèves du Rwanda n'ont plus à marcher deux heures pour aller à la maternelle, grâce à des bénévoles de Sudbury. L'organisme Le Chemin de la lumière/Inzira y'urumuri a amassé suffisamment de dons dans le Nord de l'Ontario pour construire une classe dans le village de Kavumu, et c'est avec beaucoup de satisfaction qu'ils ont assisté à son inauguration pendant le temps des Fêtes.
(Xinhua 25/01/17)
La police rwandaise a annoncé lundi avoir intercepté douze ressortissants burundais soupçonnés d'être transportés vers des pays du Moyen-Orient dans le cadre d'un programme de traite des êtres humains. Les Burundais ont été interceptés plus tôt ce mois-ci à la frontière d'Akanyaru entre le Rwanda et le Burundi sur leur chemin vers le Rwanda, l'Ouganda et le Kenya, a indiqué la police. Selon le porte-parole adjoint de la police, Lynder Nkuranga, les Burundais, dont onze femmes, étaient destinés à Oman, à l'Arabie saoudite et au Qatar. La police a indiqué que trois suspects dont un Burundais et deux Kenyans avaient été arrêtés dans le cadre de l'affaire. S'exprimant au quartier général de la police rwandaise, les victimes ont affirmé que...
(Xinhua 23/01/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Dans la capitale rwandaise, Kigali, la fête du printemps chinoise a été marqué cette année dans un grand hôtel local. Cet événement de deux jours les 19 et 20 janvier est organisé conjointement par le ministère rwandais de la Culture et des Sports et par l'ambassade de Chine au Rwanda. La Fête du printemps est l'un des plus grands moments de l'année pour les Chinois, et il est célébré selon la tradition au moment du changement d'année lunaire. C'est l'occasion pour les gens de rentrer dans leur région d'origine pour se réunir en famille. La Nouvelle Année lunaire débutera cette année le 28 janvier 2017, marquant l'entrée dans l'Année du Coq pour les Chinois, selon le zodiaque...
(Xinhua 20/01/17)
KIGALI, (Xinhua) -- La ville de Kigali est en train de mettre en application la disposition du règlement municipal qui permet aux autorités de pénaliser les gens qui achètent des marchandises auprès des vendeurs ambulants afin d'éradiquer la vente de rue. Les autorités invoquent le règlement municipal de mai 2015 sur les affaires illégales et la gestion des marchés libres. Il prévoit une amende de 12 dollars américains pour les contrevenants, les vendeurs et les acheteurs. L'application de la loi entrera en vigueur une semaine après l'annonce de mercredi par la ville, selon les autorités. Les autorités municipales soutiennent que le commerce ambulant compromet le développement des affaires, l'hygiène et la sécurité ainsi que la croissance économique du pays. S'adressant...
(Agence Ecofin 20/01/17)
Lors du World Economic Forum de Davos qui se tient du 17 au 20 janvier 2017, à Davos en Suisse, Irina Bokova, la directrice générale de l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) a présenté le Rwanda comme un des exemples de réussite du développement d’Internet dans le monde. La responsable a appelé les nombreux pays qui présentent encore un faible taux de pénétration d’Internet à faire preuve du même leadership national que ce pays d’Afrique de l’Est pour connecter et améliorer les conditions de vie des 3,9 milliards de personnes qui ne le sont pas encore. Irina Bokova s’exprimait lors d’une séance spéciale de la Commission « Le large bande au service du développement...
(Xinhua 19/01/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le ministère rwandais de la Santé a publié une alerte à l'épidémie de grippe aviaire quelques jours après le signalement de cette maladie en Ouganda, pays voisin. Cette alerte mercredi survient au lendemain de l'annonce par le ministère de l'Agriculture d'une interdiction temporaire sur l'interdiction d'importation de poulet et d'autres produits de volaille des pays affectés, dont l'Ouganda et plusieurs pays européens. On soupçonne la présence d'un foyer de cette maladie autour du lac Victoria, où des oiseaux migratoires ont été retrouvés morts dans les régions d'Entebbe, de Masaka et de Karangala. Dans un communiqué, le ministère rwandais de la Santé a déclaré qu'on soupçonnait...
(Agence d'information d'afrique centrale 19/01/17)
L’atelier de restitution organisé le 19 janvier par le ministère de la Jeunesse et de l’éducation civique, en partenariat avec le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), a permis de présenter l’expérience "YouthConnekt" Rwanda dans sa vision et ses composantes, et de réfléchir aux stratégies de mise en place de cette initiative au Congo Lancé en 2012, « YouthConnekt » est une initiative conjointe ONU-gouvernement rwandais visant à créer de multiples opportunités pour les jeunes de participer de manière significative au développement social, économique et politique du pays. Le programme combine des composantes sur le développement des compétences, l’esprit d’entreprise, l’accès à l’emploi et les finances, la sensibilisation aux questions liées au développement et la promotion de l’inclusion...
(AFP 11/01/17)
Des juges d'instruction ont rendu un non-lieu dans l'un des dossiers ouverts en France sur le génocide au Rwanda, au bénéfice de Pierre Tegera, visé par un mandat d'arrêt de Kigali mais dont la participation aux massacres en 1994 n'a pu être établie, a appris l'AFP mercredi de sources concordantes. Ce non-lieu a été prononcé le 12 décembre, neuf jours après la confirmation en appel de la condamnation à 25 ans de réclusion criminelle de l'ancien militaire Pascal Simbikangwa, premier Rwandais à avoir été jugé en France en lien avec le génocide des Tutsi, qui a fait 800.000 morts entre avril et juillet 1994. Deux anciens bourgmestres ont eux été condamnés à la perpétuité en mai 2016 et ont fait...

Pages

(Le Point 19/05/17)
Face au déficit d'infrastructures, des initiatives se mettent en place pour faire du drone une bonne solution alternative en matière de transport. En mai 2016, le Rwanda présentait sa première base de drones utilisée pour livrer des lots de sang dans 21 cliniques situées dans la moitié ouest du pays. Cette base, située à Muhanga, à 50 kilomètres à l'ouest de la capitale rwandaise Kigali, était inaugurée par le président Paul Kagame. Ce reportage, publié sur le site du Point Afrique, rappelait que ce continent présente le taux de mortalité maternelle le plus élevé dans le monde en raison des hémorragies post-partum. L'accès aux transfusions sanguines est donc crucial. Une quinzaine de drones permettent de fournir des transfusions de sang...
(Agence Ecofin 19/05/17)
(Agence Ecofin) - L’opérateur de téléphonie mobile Tigo Rwanda a opéré une réduction de ses tarifs d’appels en national et à l’international. Désormais, les populations pourront appeler à 35 Francs rwandais la minute sur le réseau Tigo et vers les réseaux MTN et Airtel. Ils pourront également envoyer des SMS à 15 Francs rwandais l’unité vers le réseau Tigo et vers les autres réseaux. C’est également à 35 Francs rwandais la minute que les populations peuvent désormais appeler vers les USA, l’Inde, la Chine et le Canada. Avec ces nouveaux tarifs, Tigo relance la guerre des prix sur le marché télécoms national. La filiale du groupe Millicom International Cellular (MIC) devient en effet moins chère que l’opérateur leader MTN. La...
(Agence Ecofin 18/05/17)
(Agence Ecofin) - Dans une note publiée le 17 mai 2017, l’Autorité de régulation des services publics du Rwanda (RURA) annonce avoir infligé une sanction administrative de 7,03 milliards francs rwandais (8,5 millions de dollars US) à l’opérateur de téléphonie mobile MTN Rwanda pour violation des termes de sa licence télécoms. Il est reproché à la société télécoms le déménagement de ses services informatiques, en dehors du Rwanda. Le centre IT de MTN Rwanda est actuellement basé en Ouganda. Avant la sanction, le régulateur télécoms souligne qu’il a donné à MTN Rwanda la possibilité de s’expliquer. Le régulateur indique qu’au cours d’une audience que le conseil de régulation a accordée à l’opérateur télécoms, le 4 mai 2017, celui-ci a reconnu...
(Jeune Afrique 17/05/17)
 
00:00
20 minutes, c’est le temps qu’il faut à un drone pour ravitailler le centre de santé de Kabgayi, situé à une quarantaine de kilomètres au sud de Kigali. Régulièrement, l'appareil décolle de son « drone -port » pour livrer des poches de sang à cet hôpital de campagne. Un reportage de « Réussite », l’émission coproduite par le groupe Jeune Afrique, Canal + et Galaxie Presse.
(Xinhua 16/05/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le président rwandais, Paul Kagame, a exprimé récemment sa frustration face à la lenteur des pays africains dans l'intégration numérique, notamment dans l'adoption d'un réseau de tarif unique pour réduire les coûts des appels internationaux. Lors du sommet de Transform Africa 2017 tenu jeudi à Kigali, M. Kagame a indiqué que le retard pour étendre le réseau d'une zone commune n'est pas dû au manque de technologie ou de compétences, mais au manque de volonté parmi certains acteurs. "Le retard qui a été observé n'était pas dû à la technologie, ni à un manque de connaissances... C'est en raison du manque d'urgence de faire en sorte que ce que nous avons mis en place fonctionne pour nous",...
(L'Union 13/05/17)
Intervenant dans le cadre des travaux des assises qui se sont tenues dans la capitale rwandaise, Emmanuel Issoze Ngondet a exprimé, entre autres, la détermination des autorités gabonaises à faire de ce secteur un moteur de la croissance de notre économie. DU haut de la tribune du sommet Transform Africa, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, a, au nom du président de la République, réaffirmé, jeudi dernier, à Kigali (Rwanda), l'ambition des plus hautes autorités gabonaises de contribuer à l'érection '" d'un marché unique africain du numérique". S'adressant à un parterre de chefs d’État et de délégations, il a fait valoir que pour atteindre cet objectif, " l'Afrique avait besoin de la mutualisation des produits de toutes ses intelligences pour...
(La Tribune 12/05/17)
Le gotha du continent est réuni du 10 au 13 mai à Kigali pour parler technologie dans le cadre du sommet Transform Africa. L'objectif de l’événement est d'explorer les pistes pour faire de la technologie le moteur d'un développement inclusif des pays du continent. Une ambition qui n'est possible qu’après une révision du système d'enseignement et de formation. «Les pays d'Afrique doivent assurer collectivement l'accès universel à la technologie». C'est avec cet appel fort qu'a ouvert Paul Kagamé, le président rwandais, la troisième édition du Sommet Transform Africa qui se tient jusqu'au 13 dans la capitale Kigali. En présence des chefs d'Etat africains, comme Faure Gnassingbé (Togo), Ibrahim Boubacar Keita (Mali), Mahamadou Issoufou (Niger) ou encore le vice-président zambien Inonge...
(APA 11/05/17)
APA - Kigali (Rwanda) - Le président rwandais, Paul Kagame, a invité ses pairs africains, à travailler main dans la main pour faire de l'Afrique un continent connecté. Dans son discours à l’ouverture de la troisième édition de transform africa summit ce mardi dans la capitale rwandaise, Kigali, le président Kagamé a estimé que le terme "smart" mobilise la technologie pour réaliser des prouesses et résorber les "écarts numériques" entre les différentes couches des sociétés africaines au moment où seulement 20% d'Africains ont accès à internet. Pour Houlin Zhao secrétaire général de l'union internationale des télécommunications, l'Afrique est " maîtresse de son avenir" et c'est au secteur privé d'être le moteur de ce dynamisme.
(Le Monde 10/05/17)
Pour Jean Philbert Nsengimana, ministre de la jeunesse et des nouvelles technologies, le Rwanda est devenu une « start-up nation à l’africaine ». Kigali, la capitale d’un pays métamorphosé depuis la fin du génocide en 1994 accueille du mercredi 10 mai au vendredi 12 la conférence numérique Transform Africa qui sera consacrée aux Smart Cities africaines. Près de 4 000 délégués viendront des dix-huit pays d’Afrique membres de l’alliance Smart Africa, une initiative voulue par le président du Rwanda Paul Kagamé afin de renforcer le poids du numérique dans le développement économique du continent africain. Entretien avec Jean Philbert Nsengimana, le ministre de la jeunesse et des nouvelles technologies, pour qui le Rwanda, qu’il qualifie de « start-up nation à...
(Agence Ecofin 10/05/17)
(Agence Ecofin) - Au Rwanda, le gouvernement espère que le secteur minier génère 400 millions $, d’ici 2018. C’est ce que rapporte New Times, relayant des propos de Francis Gatare, DG du Rwanda Mines Petroleum and Gas Board (RMPGB), qui indique que l’Etat, en partenariat avec l’association des compagnies minières, prévoit de doubler la production minérale dans les deux prochaines années. Selon M. Gatare, les entités impliquées dans l’exploitation minière au Rwanda, devraient s’appuyer sur la reprise globale des prix des minéraux, et diversifier leurs productions pour «maximiser les gains». Depuis le début de l’année, le prix de la cassitérite, qui affichait 13 000 $/tonne entre 2015 et 2016, a affiché une moyenne...
(Financial Afrik 10/05/17)
La Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) tiendra sa 24e Assemblée Générale Annuelle des Actionnaires (AG) à Kigali du 28 juin au 1er juillet avec la participation de plusieurs dirigeants politiques et d’affaires parmi les plus importants d’Afrique, auxquels se joindront de grands experts internationaux. L’Assemblée Générale annuelle et les activités associées, qui se dérouleront au Centre de Convention de Kigali, auront pour thème : Stimuler le commerce et l’intégration intra-africaine. Paul Kagame, le Président du Rwanda, et Anastase Murekezi, le Premier Ministre, devraient y participer, ainsi que Claver Gatete, le Ministre des Finances et de la Planification Économique. Divers présidents africains en exercice se joindront à eux, d’anciens chefs d’État, ainsi que d’importants dirigeants politiques et d’affaires qui prononceront des discours...
(La Tribune 08/05/17)
Kigali semble décidée à faire son entrée dans le club des grands du secteur minier. L’abondance des ressources, notamment le tantale, stratégique pour les industries électroniques a permis au Rwanda d’assurer 37% de la production mondiale. Tout le défi pour Kigali reste de mettre en place une réelle industrie de transformation pour réduire la part d’exportation des minerais non transformé, à faible valeur ajoutée. La stabilité politique du pays et le statut de bon élève en matière de gouvernance sont autant d’atouts qui pourraient attirer plus d’IDE vers Rwanda. Le Rwanda serait en passe de se positionner comme l'un des acteurs majeurs sur la scène minière mondiale.
(Agence Ecofin 08/05/17)
(Agence Ecofin) - Le groupe Nationwide Equipment, l’un des principaux fournisseurs américains de matériel agricole envisage de louer à court et moyen termes, du matériel agricole aux agriculteurs rwandais d’une valeur de 200 millions $. Se confiant au site rwandais Newtimes, Ed Kostenski, fondateur et président de la compagnie, a indiqué que l’initiative vise à faciliter l’accès des agriculteurs aux machines de production afin de leur permettre d’accroître leur productivité et de stimuler la croissance du secteur agricole. Concernant les modalités de la location, « aucun intérêt ne sera payé sur les équipements pour la première année », a expliqué le dirigeant qui précise que « les bénéficiaires paieront moins de 3% d’intérêt par an sur les cinq prochaines années...
(AfricaNews 04/05/17)
La première usine d’assemblage moto voit le jour dans la capitale économique du Rawanda, Kigali. L’objectif est de réduire le coût des motos dans le pays. Selon les médias locaux, l’usine d’assemblage connu sous le nom de Rwanda Motorcycle Company (RMC) devrait commencer ses activités dans le mois de mai. L’investissement a coûté 1.2 million de dollars. Pour le directeur de la société RMC, McPhee Christopher, ‘‘l’objectif est de promouvoir les produits faits au Rwanda’‘, déclare-t-il a un média local. Dans un premier temps, la société d’assemblage va se concentrer sur les taxi-motos qui constituent le plus grand volume d’assemblage. Nombreux sont les Rwandais qui utilisent ces engins de transport à cause de leur accessibilité à toutes les zones et...
(RFI 04/05/17)
’opération a été lancée en octobre 2016. La livraison de lots de sang par drones à l’échelle d’un pays est une première mondiale dans le domaine médical. Zipline, une start-up californienne, a doublé en taille et couvre des territoires sans cesse plus étendus. De nombreux pays veulent suivre l’exemple du Rwanda, mais le patron de la start-up, Keller Rinaudo, est méthodique et préfère résister à l’appât du gain. Nicolas Champeaux l’a rencontré au « Davos Africain » de Durban. Zipline couvre désormais 20 hôpitaux sur les 50 que comptent le Rwanda. Ses douze drones larguent chaque semaine une centaine de colis, à l’aide de parachutes en papier. Il s’agit de lots de sang pour des besoins de routine mais aussi...
(Burundi– AGnews 04/05/17)
Le province de Cibitoke sensibilise contre le trafic illicite du café -MADE IN BURUNDI – vers le Rwanda A Cibitoke, au Nord-Ouest du Burundi, commune Mugina, zone Nyamakarabo, frontière burundo-rwandaise, jeudi 27 avril 2017, lors de la réunion de sécurité trimestriel avec les administrateurs communaux de la province, les responsables des forces de défense et de sécurité, les chefs de services, ainsi que les membres des comités mixtes de sécurité, M. Iteriteka Joseph, gouverneur de la province Cibitoke, a sensibilisé la population de sa localité sur l’effet néfaste pour l’économie burundaise du trafic illicite du café burundais vers le Rwanda, surtout en cette période de récolte du café. Ce genre de trafic non autorisé procure des devises au Rwanda qui...
(Les Afriques 04/05/17)
En visite de travail de 3 jours au Rwanda, HailemariamDesalegn, Premier ministre éthiopien, a visité entre autres, dernièrement, un projet d’implantation rurale modèle dans l’est du pays. Le Rwanda et l’Éthiopie ont en effet signé un certain nombre d’accords de partenariat, visant à renforcer leur coopération dans divers domaines. Francis Kaboneka, ministre rwandais du gouvernement local, en a profité pour confier que le village modèle de Ntebe, dans le district de Rwamagana, réunit les communautés dans des domaines où elles peuvent travailler ensemble, par exemple dans le secteur agricole, et partager les rendements et bénéfices, tout en ayant un accès facilité à l’école, aux dispensaires, aux infrastructures d’eau, d’électricité et de traitement des déchets. Entamé en 2008 et destiné aux...
(Jeune Afrique 04/05/17)
Créé en 2001 par le cosmologiste sud-africain Neil Turok, l’Institut africain pour les sciences mathématiques (AIMS) a déjà formé plus de 1 200 étudiants originaires de 42 pays, dont près d’un tiers de femmes. Depuis 2016, son siège est situé au Rwanda. Il possède des antennes en Afrique du Sud (depuis 2003), au Sénégal (2011), au Ghana (2012), au Cameroun (2013) et en Tanzanie (2014).
(Xinhua 03/05/17)
KIGALI, (Xinhua) -- La compagnie chinoise China Road and Bridge Cooperation (CRBC) a entamé un projet de mise à niveau de route urbaine à Kigali, capitale du Rwanda, qui devrait améliorer la situation générale en matière de trafic à Kigali et dans le reste de ce pays enclavé. Ce projet d'amélioration de route de 54,56 kilomètres, financé par la Banque chinoise d'import-export sous la forme d'un prêt à taux préférentiel, permettra d'augmenter efficacement la capacité du trafic routier dans les zones urbaines de Kigali, de faciliter les voyages des habitants locaux, de promouvoir le développement du tourisme, et de promouvoir le développement de l'économie locale.
(Agence Ecofin 03/05/17)
(Agence Ecofin) - En janvier dernier, le président directeur général du groupe télécoms indien Bharti Airtel, Sunil Bharti Mittal, avait révélé que des fusions et des cessions d’actions étaient envisagées dans certaines de ses filiales africaines peu rentables, pour améliorer leurs performances et réduire la dette du groupe. Selon deux sources internes à l’entreprise, que cite le journal indien The Economic Times, six filiales ont été identifiées par Bharti Airtel. Il s’agit du Rwanda, du Niger, du Congo, de la Tanzanie, du Kenya et du Tchad. D’après Christian de Faria, le président d’Airtel Afrique, la branche du groupe télécoms indien a rencontré au cours de la dernière année financière « des vents contraires alimentés par les fluctuations monétaires, les problèmes...

Pages

(Africa Top sports 11/11/13)
Il a fallu attendre le quatrième acte de la série des finales pour qu’Espoir BBC s’adjuge le titre de champion de la saison 2013 de basket du Rwanda, ce dimanche. Grâce notamment à Olivier Muhizi qui a marqué 11 des 15 points dans le dernier quart temps, Espoir s’est imposé 76-65 aux dépens de Kigali Basketball Club, et remporte ainsi la série des finales 3 victoires à 1.Il s’agit du deuxième titre d’affilée des hommes de Jean Bahufite. «Nous sommes ravis d’avoir remporté ce trophée parce que honnêtement, nous avons travaillé si dur pour cela. Ce n’était pas facile, mais nous sommes sorti victorieux », a-t-il déclaré après le match. KBC a eu le mérite de mettre fi n à...
(Le Mag 04/10/13)
Le club algérien de handball, le Groupement Sportif des Pétroliers, se serait retiré de la 35e édition du championnat africain de handball qui se déroule à Marrakech du 2 au 13 octobre. Le Maroc est représenté, lors de ce championnat, par deux clubs: le Mouloudia de Marrakech et le Wydad Smara. Ce dernier club se trouve au groupe D avec l’Espérance de Tunisie (Tunisie), GSP (Algérie), l’AS Sonabel (Burkina Faso) et Warriors Club (Tchad). Cependant, l'équipe algérienne se serait retirée de la compétition, selon les médias, prétextant son retrait par la présence du Wydad Smara, un club qui ne représenterait pas le Maroc, selon les algériens, puisque "Smara n'est point une ville marocaine", selon l'équipe algérienne. Le retrait a été...
(Xinhua 23/09/13)
Le Burundi abrite un tournoi professionnel international de tennis du 23 au 28 septembre 2013,apprend-on lundi de M.Libérat Hicintuka, président de la Fédération de Tennis du Burundi (FTB).M.Hicintuka a précisé que ce tournoi dénommé « ITF Pro Circuit Men's Futures » et dont les matchs seront organisés dans les enceintes de l'Entente Sportive de Bujumbura (ESB), verra la participation d'une dizaine de pays africains, asiatiques, américains et européens.Il a cité la Suisse, la Belgique, les Etats-Unis d'Amérique, le Canada, la Serbie, la Hollande, l'Italie, la France, le Chili, la Grande Bretagne, l'Autriche, l'Argentine, l'Inde, le Zimbabwe, le Maroc, l'Ouganda, le Rwanda et le Burundi.L'organisation de ce tournoi international à Bujumbura, a-t-il commenté, est une opportunité offerte au peuple burundais pour...
(Africa Top sports 20/09/13)
C’est le Rwanda qui abritera la 4ème édition du CHAN (Championnat d’Afrique des nations) en 2016. C’est ce qu’a révélé la CAF (Confédération africaine de football) en marge du tirage au sort du CHAN 2014. Le CHAN est une compétition réservée aux joueurs évoluant dans les championnats locaux du continent. L’édition prochaine se tient du 11 janvier au 1 février 2014 en Afrique du Sud. Le tirage au sort a été effectué mercredi dernier au Caire. Démarré en 2009, le CHAN a déjà connu la RD Congo et la Tunisie (tenant du titre) comme vainqueurs.
(APA 16/09/13)
Le tirage au sort des barrages des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 de football se déroulera ce lundi midi, en heure du Caire (10h GMT), annonce dimanche la Confédération africaine de football (CAF). La cérémonie sera dirigée par le Directeur des compétitions de la Fédération internationale de football (FIFA), Mustapha Fahmy, avec le concours du directeur de la Coupe du monde, Gordon Savic, et du secrétaire-général de la CAF, Hicham El Amrani. Le président de la CAF et vice-président de la FIFA, Issa Hayatou, sera aussi de la partie. Pour les besoins du tirage, les dix équipes ont été réparties dans deux chapeaux, selon le classement FIFA de septembre. Le chapeau 1 est constitué des cinq premiers au...
(AFP 15/09/13)
PARIS, 15 septembre 2013 (AFP) - Le dénouement approche dans la zone Afrique des qualifications pour le Mondial-2014 avec le tirage au sort lundi au Caire des barrages entre les dix dernières équipes encore en lice, qui s'affronteront en matches aller-retour pour décrocher les cinq billets disponibles pour le Brésil. Il y a eu un nouveau rebondissement jeudi avec la sanction frappant le Cap-Vert pour avoir aligné un joueur suspendu. Initialement qualifié pour ces barrages, le Cap-Vert a finalement dû laisser sa place à la Tunisie. Cette dernière se retrouve même tête de série, puisque selon le règlement de la Fifa, les cinq équipes les mieux placées au dernier classement de la fédération internationale sont protégées. Les cinq têtes de...
(Afrik.com 12/09/13)
La FIFA vient de dévoiler son classement mensuel des sélections nationales. Au niveau mondial, c’est toujours l’Espagne qui domine les débats devant l’Argentine et l’Allemagne. Sur le plan africain, la Côte d’Ivoire, mène toujours la danse, devant le Ghana (24e) et l’Algérie qui se hisse sur la 3e marche. Le Mali est lui éjecté du podium. Avec la décision de la FIFA de sanctionner le Cap Vert et de qualifier la Tunisie pour les barrages du Mondial 2014, l’instance a annoncé qu’elle procédait à une nouvelle mise à jour afin de tenir compte des changements qui viennent d’intervenir. Attendu par les 10 pays barragistes pour la Coupe du monde 2014 dans la zone Afrique, le classement de la FIFA a...
(AFP 02/09/13)
PARIS, 2 septembre 2013 (AFP) - L'Ivoirien Yaya Touré s'est illustré ce week-end avec un somptueux coup franc avec Manchester City contre Hull (2-0) en Angleterre, exercice qui a également souri à son compatriote Siaka Tiéné, sauveur de Montpellier en France. FRANCE Auteur du but de la délivrance pour les Montpelliérains la semaine passée en toute fin de match contre Sochaux (2-1), Tiéné a encore été décisif pour les Héraultais en égalisant à Nice sur coup franc. Auparavant le Sénégalais Souleymane Camara avait une première fois marqué pour permettre à Montpellier de revenir au score. Lors de l'affiche de la 4e journée entre Marseille et Monaco (1-2), le duo défensif de l'OM a passé une soirée difficile dimanche, le Camerounais...
( 27/08/13)
Le Sénégal rencontre ce soir le Rwanda, en match comptant pour les huitièmes de finale de l’Afrobasket 2013. Il faudra assurer ou faire ses valises.Le Rwanda n’est pas inconnu du Sénégal. Il y a un souvenir amer que les Lions gardent de cette équipe. «Nous connaissons bien le Rwanda qui a battu le Sénégal en 2009, alors qu'on avait enchaîné trois victoires de suite, au tour préliminaire. C'est une équipe redoutable», indique Cheikh Sarr, entraineur des Lions. Ces propos sont une invite à ses poulains pour se préparer en conséquence. Ce soir, 17 h 30, le Sénégal est appelé à prendre sa revanche, tout en ne se laissant pas prendre par l’euphorie. Parce que le plus important c’est la qualification...
(Sud Quotidien 26/08/13)
Le Sénégal croise demain mardi, le Rwanda, pour le compte des 8eme de finale de l’Afrobasket. Le Rwanda a terminé 3eme de la poule C derrière la Tunisie et le Maroc. Les Rwandais ont été battus sur le fil lors de 3eme et ultime journée par l’équipe de la Tunisie. Les tenants du titre ont usé hier, de leur expérience pour arracher la victoire (83 à 81) après prolongation. Cheikh Sarr , l’entraîneur du Sénégal s‘était déjà fait une idée sur le jeu du Rwanda. Comme assistant d' Abdourahmane Ndiaye «Adidas», il avait assisté à la défaite (72-59) que le Sénégal avait concédé au 2eme tour de l’Afrobasket 2009 en Lybie. «On connait très bien le Rwanda qui nous a...
(Star Africa 26/08/13)
La Tunisie, champion d’Afrique en titre, a beaucoup souffert cet après-midi face au Rwanda. Les Aigles de Carthage sont certes parvenus à réaliser la passe de trois, mais au forceps (83-81). Contraints au partage des points (74 – 74) à la fin des quatre quart – temps par les Amavubi, il a fallu recourir aux prolongations pour voir les Tunisiens faire le break. Toutefois, tout le mérite revient à l’ailier rwandais Kenneth Gasana, qui a terminé MVP de la partie avec 22 pts, 6 rbds, 7 ass.
(RFI 23/08/13)
L’équipe du Maroc a dominé celle du Rwanda 87-57 dans le groupe B de l’Afrobasket 2013, ce 23 août à Abidjan. Les Marocains se sont imposés grâce notamment à une entame parfaite (30-10 à la fin du premier quart temps) et à un match très complet d’Abderrahim Najah (20 points, 9 rebonds, 3 interceptions) et d’Abdelhakim Zouita (21 points, 8 rebonds, 6 passes, 3 interceptions mais 5 ballons perdus). Les Lions de l’Atlas se sont ainsi relancés après leur courte défaite face à la Tunisie (56-54) lors de leur premier match. Le 25 août, ils joueront contre le Burkina Faso. Les Rwandais, eux, défieront les Tunisiens, champions d’Afrique en titre de basket-ball.
(Burkina24 21/08/13)
Les Étalons du Burkina Faso ont été battus par les basketteurs Rwandais, 80-61, ce 21 Août 2013 à Abidjan, dans le groupe B du Championnat d’Afrique des nations de basket-ball, Afrobasket 2013. Les Étalons ont pourtant fait jeu égal avec les Rwandais dans le premier quart temps (17 partout) et ont atteint la mi-temps avec un léger retard de 6 points, 32-38. Le meilleur marqueur burkinabé de la rencontre, est Bayala avec 20 points et 6 rebonds. Trois Rwandais se sont particulièrement distingués durant la rencontre : Kami Kabangu avec 24 points et 10 rebonds, Cameroun Bradley avec 19 points, 4 rebonds et 2 passes, et Kenneth Gasana avec 22 points, 6 rebonds et 3 passes.
(Africa Top sports 21/08/13)
Le Rwanda bat le Burkina Faso à l’expérience, 80-61, pour leur première sortie dans le groupe B. Pour ses débuts à l’Afrobasket, le Burkina Faso fait jeu égale avec Rwanda dans le premier quart temps (17 partout) et s’appuie sur son banc pour atteindre la mi-temps avec un avantage de 6 points, 32-38. Le chassé-croisé se poursuit à la reprise mais les Etalons marquent le pas au fil du temps. Kabangu (24 pts, 10 rebonds), meilleur marqueur du match, Gasana (22 points) et Bradley (19 pts) en profitent et martyrisent la défense des Etalons. L’écart passe de plus 7 à la fin du troisième quart à plus 19 au buzzer. Meilleur marqueur burkinabé de la rencontre, Bayala (20 points et...
(Journal de Bangui 19/08/13)
Le coup d’envoi de la 27e édition de la Coupe d’Afrique des nations de basket-ball (Afrobasket), aura lieu demain, 20 août 2013, au Palais des Sports Abidjan, La Côte d’Ivoire, pays hôte sera en compétition avec 15 autres candidats pour la conquête du graal continental. Depuis l’existence du championnat d’Afrique des nations de basket-ball masculin en 1962 jusqu’en 2013, seulement sept pays ont pu inscrire leur nom au palmarès des vainqueurs.L’Angola est le pays le plus titré avec 10 trophéesLe dernier titre des Palancas Negras basketteurs remonte à 2009 en Libye. Ils ont par ailleurs perdu trois finales dont celle de 2011 face aux Tunisiens à Magagascar. Logée dans la poule C de cette édition 2013 en compagnie de la...
(AFP 12/08/13)
PARIS, 12 août 2013 (AFP) - L'attaquant gabonais Pierre-Emerick Aubameyang n'a pas raté ses grands débuts sous le maillot du Borussia Dortmund avec un triplé contre Augsbourg (4-0), samedi lors de la 1re journée du Championnat d'Allemagne. Allemagne: Premier match de Bundesliga et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang a claqué un hat-trick pour mettre Dortmund sur la route d'une victoire convaincante à Augsbourg (4-0). "C'est un rêve, un sentiment indescriptible", a déclaré l'attaquant de 24 ans, dont les trois buts (24, 66, 79) sont passés en boucle sur les chaînes allemandes. Présent dans toute la presse au lendemain de son exploit, où il figurait dans l'équipe-type de la 1re journée aux côtés de Franck Ribéry, l'ex-Stéphanois a même obtenu sa place...
(Afrik.com 09/08/13)
La FIFA vient de dévoiler son classement mensuel des sélections nationales. Au niveau mondial, le trio de tête reste inchangé, avec l’Espagne qui fait toujours figure de nation phare, devant l’Allemagne et la Colombie. Sur le plan africain, la Côte d’Ivoire, 18e nation mondiale, mène toujours la danse, malgré la perte de 5 places devant le Ghana (24e) et le Mali (32e). A l’issue d’un mois de juillet sans rencontres majeures, si ce n’est les éliminatoires du CHAN 2014 ou encore des matches de la zone CONCACAF, la FIFA a dévoilé son classement mensuel des sélections nationales. Au niveau du top 10 mondial, aucun changement n’est à signaler, l’Espagne gardant sa première place devant l’Allemagne et la Colombie. Le tirage...
(Afrik.com 29/07/13)
A l’occasion de la poursuite des éliminatoires au Championnat d’Afrique des nations 2014, le Burkina Faso, le Congo et le mali ont décroché leur ticket pour pour l’Afrique du Sud, à l’issue des matches retour. Bien que battu en Côte d’Ivoire, le Nigeria s’est également qualifié. Dans les manches aller, le Cameroun a pris une option du le Gabon (1-0). Les résultats des matches retour. Niger 1-0 Burkina Faso, 5-6 aux tab (0-1) -Guinée 1-0 Mali (1-3) - Côte d’Ivoire 2-0 Nigeria (1-4) - Ouganda - Tanzanie : 3-1 (1-0) - Congo 1-0 RD Congo (1-2) - Soudan 1-1 Burundi, 3-4 aux tab (1-1) - Rwanda 1-0 Ethiopie, 5-6 aux tab (0-1)- *Les équipes en gras sont qualifiées et rejoignent...
(Jol Press 26/07/13)
"Tu peux laisser derrière toi ce qui te poursuit, mais pas ce qui se passe en toi" - proverbe rwandais. Ambassadeur de bonne volonté de l'Unesco, le célèbre acteur américain Forest Whitaker est le producteur exécutif du film "Rising from Ashes" - Renaître de ses cendres - et le narrateur du film. Le lauréat de l'Oscar du meilleur rôle pour sa prestation dans "The Last King of Scotland' a présenté, il y a quelques jours, avec le metteur-en scène T.C. Johnstone et le producteur Greg Kwedar cette magnifique oeuvre mêlant cyclisme et génocide au Rwanda. De sa voix si particulière, si aisément reconnaissable, il narre avec brio un vrai conte, celui de l`équipe de cyclisme rwandaise, entraînée par un des...
(Le Vif 17/07/13)
Le texte réformant la loi rwandaise controversée sur l'"idéologie du génocide", accusée de limiter la liberté d'expression, a été adopté par la Chambre des députés, a annoncé mardi à l'AFP un parlementaire. "Le projet de loi a été voté hier (lundi) à la Chambre des députés (...) à l'unanimité", a déclaré le président de la Commission des droits de la personne, de l'unité nationale et de la lutte contre le génocide, François Byabarumwanzi. Le gouvernement avait déposé en novembre au Parlement une série d'amendements à la loi controversée de 2008 punissant "l'idéologie de génocide", afin de répondre aux critiques selon lesquelles elle servait à museler la presse et l'opposition. Pour le Rwanda, cette loi est destinée à éviter la réédition...

Pages

(La Voix de l'Amérique 04/08/17)
Près de 6,9 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes pour ce scrutin. Les bureaux de vote ont fermé à 15h (heure locale). Cette élection présidentielle est promise à l'homme fort du pays, le président sortant Paul Kagame. 11h15 à Kigali, Paul Kagame a glissé son bulletin dans l’urne au bureau de vote, accompagné de sa famille, ainsi que d'autres dignitaires du Front patriotique Rwandais (FPR). Le président sortant rwandais reste convaincu de l’emporter devant deux challengers qui restent moins connus des Rwandais. ​6,9 millions d’électeurs sont attendus pour cette présidentielle. Kigali, à elle seule, est scindée en trois districts électoraux, 1673 bureaux de vote. Déjà à 7h, les premiers arrivant...
(Libération 04/08/17)
Après avoir modifié la Constitution, Paul Kagame devrait gagner sa troisième présidentielle, ce vendredi, dans un scrutin où un parti d’opposition concourt. Une première depuis le génocide. Ritha Umubyeyi, 23 ans, s’est levée à l’aube, mercredi, pour être une des premières en haut de la colline de Gasabo à Kigali, capitale du Rwanda. Les drapeaux rouge, blanc et bleu du Front patriotique rwandais (FPR) flottent déjà dans le brouillard matinal alors qu’une foule compacte commence à arriver. Ritha porte un tee-shirt bleu cyan «#MyChoice2017», à l’effigie du président sortant, Paul Kagame, qui tient son dernier meeting avant l’élection présidentielle de ce vendredi. «C’est la moindre des choses de venir le soutenir après tout ce qu’il a fait pour nous, surtout...
(RFI 04/08/17)
Les bureaux de vote ont ouvert au Rwanda où près de 7 millions d'électeurs inscrits ont à départager les trois candidats en lice pour ce scrutin présidentiel : Frank Habineza du parti démocratique vert ((DGRP), le seul parti d’opposition toléré, Philippe Mpayimana, candidat indépendant tout juste rentré d’exil et le président sortant, Paul Kagame, ultra-favori en lice pour un 3e septennat. Il y avait affluence ce vendredi à l'ouverture des bureaux de vote à Kigali (5h TU) où les électeurs font la queue dans le calme. Si le vote n'est pas obligatoire, il est du moins fortement encouragé. Les électeurs viennent voter tôt en général, rapporte notre correspondante. En milieu de matinée, il est fréquent que près de la moitié...
(La Tribune 04/08/17)
La désignation de Paul Kagamé comme futur président de l’Union africaine, en remplacement du Guinéen Alpha Condé, ne laissait déjà plus aucun doute quant à l’issue de la présidentielle de ce 4 août. Archi-favori depuis la modification constitutionnelle qui lui ouvre le boulevard pour la présidence à vie, c’est sur le score de l’homme fort de Kigali que les tergiversations se tournent. Et pourtant deux hommes ont eu « la témérité » de défier dans les urnes, l’ex-guérillero qui règne sur les mille collines depuis bientôt deux décennies. Lorsque les 6,8 millions de Rwandais vont mettre leur bulletin dans l'urne, ce vendredi 4 août, le jeu consistera à départager un candidat qu'ils connaissent depuis des décennies et qui part achi-favori,...
(BBC 04/08/17)
Quelques 6,9 millions de Rwandais sont attendus aux urnes vendredi pour l'élection présidentielle. Les Rwandais de la diaspora ont voté jeudi. Le président sortant Paul Kagame brigue un troisième mandat. Face à Paul Kagame, deux concurrents : Frank Habineza, président du seul parti d'opposition toléré dans le pays (Parti démocratique vert) et Philippe Mpayimana, candidat indépendant. Ces derniers se plaignent du peu de temps dont ils ont disposé pour lever des fonds et faire campagne. "Nous aurions voulu au moins deux mois. Vers la fin de la campagne, le nombre de personnes à nos manifestations a beaucoup augmenté", assure notamment Jean-Claude Ntezimana, secrétaire général du parti vert. Lire sur: http://www.bbc.com/afrique/region-40823122
(France 24 04/08/17)
L’issue de la présidentielle du 4 août au Rwanda fait peu de doute. Annoncé gagnant, Paul Kagame, en lice grâce à une réforme de la Constitution, oppose son bilan économique aux critiques dénonçant les atteintes aux droits de l’Homme. Paul Kagame sera-t-il réélu à la tête du Rwanda, vendredi 4 août, avec un suffrage aussi massif qu’en 2003 (98 %) et 2010 (93 %) ? C’est le seul enjeu, semble-t-il, de l’élection présidentielle rwandaise, qui s’annonce comme une nouvelle consécration pour l’homme fort du pays depuis 1994. Paul Kagame l’a dit lui-même : "Le 4 août prochain, c’est juste une formalité". "Cette élection est un non-événement", assure d’emblée Filip Reyntjens, spécialiste du Rwanda à l’université d’Anvers, interrogé par France 24...
(RFI 04/08/17)
A Bruxelles aussi, les Rwandais de la diaspora se sont pressés dans les isoloirs pour départager les trois candidats à l’élection présidentielle. Dès ce jeudi matin, des dizaines d'expatriés se sont rendus aux urnes, avec pour la plupart un choix déjà bien arrêté. Avant de pouvoir voter, il faut passer par les contrôles de sécurité à l'entrée de la Maison du Rwanda, au sein de l'ambassade du Rwanda à Bruxelles. Depuis ce jeudi matin, les Rwandais arrivent peu à peu. Ils sont 4 500 inscrits sur la liste électorale à Bruxelles, sur les 44 000 électeurs de la diaspora à travers le monde. « Trois personnes c’est assez » Ils doivent choisir entre trois candidats : le président sortant Paul...
(RFI 04/08/17)
Promise en 2015 par François Hollande, l’ouverture des archives françaises sur le génocide des Tutsis au Rwanda de 1994 et l’opération militaire Turquoise n’a été que partiellement respectée. Un collectif rassemblant historiens, militants des droits de l’homme et juristes réclame « l’ouverture immédiate et complète des archives ». « Plus de vingt-trois ans après les faits – l’âge d’une génération qui n’a pas oublié ceux qui ne sont plus là pour parler –, les citoyens français et rwandais ont le droit de connaître le rôle des autorités françaises dans ce génocide. Et le devoir de réclamer la vérité. Nous sommes ces citoyens et demandons l’ouverture immédiate et complète des archives », écrivent les auteurs d’une tribune publiée dans Le Monde...
(Le Monde 04/08/17)
Taux de scolarisation, construction de latrines… Depuis 2006, des contrats de performance fixent des objectifs à la population. Le culte du résultat a imprégné toute la société. C’est un jour de fête, un de ceux où on prend son voisin par le bras pour chanter à tue-tête : « Tous ensemble, les Rwandais travaillent pour développer et construire leur pays/Tous ensemble, nous travaillons pour faire de notre Rwanda un paradis. » Gishari est en liesse en ce samedi matin de juin. Parmi les quatorze secteurs que compte le district de Rwamagana, à 50 km à l’est de Kigali, Gishari arrive en tête du classement annuel pour son développement en matière d’éducation, de santé, de vie sociale… Lancés en 2006, les...
(Dw-World 04/08/17)
Le Burundi héberge depuis plusieurs années de nombreux Rwandais. Ceux qui vivent au Burundi suivent avec attention l'élection dans leur pays. Pour des raisons diplomatiques et politiques certains ne voteront pas. Depuis plusieurs années de nombreux Rwandais vivent au Burundi. Des centaines de personnes s'y sont réfugiées essentiellement pour des raisons politiques. A deux jours des élections présidentielles, les Rwandais qui vivent au Burundi suivent avec attention les élections dans leur pays. Mais la plupart ne pourront pas voter. En effet, jusqu'à présent ceux-ci pouvaient voter dans leur ambassade au Burundi mais cette année ils doivent se rendre sur place, au Rwanda. Nombreux sont ceux qui ne le feront pas pour des questions de sécurité. Contrairement à la veille d'autres...
(La Voix de l'Amérique 04/08/17)
Frank Habineza, le seul dirigeant de l'opposition enregistré en compétition contre le président Paul Kagame lors de l'élection de vendredi, s'est engagé à rejuger les prisonniers politiques s'il était élu. Apparaissant lors du dernier jour de campagne, Frank Habineza a déclaré aux partisans qu'il reprendrait la cause de nombreux dissidents rwandais emprisonnés, "traités de manière injuste" lors de leurs condamnations. "Ce que nous avons décidé, c'est que nous allons mettre en place un tribunal spécial pour rejuger les prisonniers politiques", a-t-il déclaré à un rassemblement de ses partisans dans la capitale Kigali. Les Rwandais votent dans deux jours dans une élection où Paul Kagame est largement favori. Il a été autorisé à un troisième mandat après que les changements constitutionnels...
(Le Monde 04/08/17)
Face aux polémiques sur le rôle des autorités françaises dans le génocide de 1994, un collectif de citoyens plaide pour un accès total aux documents de l’époque. Vingt-trois ans après la fin du génocide des Tutsi rwandais, le rôle des autorités françaises continue de faire l’objet de graves accusations. Les plus récentes indiquent qu’en juin 1994, la France aurait livré des armes aux responsables des massacres, les forces gouvernementales rwandaises, qui s’apprêtaient à passer au Zaïre. Outre qu’à cette date personne n’ignorait que le génocide était consommé, le commerce des armes était interdit par un embargo de l’ONU décidé le 17 mai. Aux accusations répondent des démentis indignés mais, en l’absence d’un accès total aux documents d’époque et d’une réelle...
(RFI 03/08/17)
Et le gagnant est… Il n’y a ni suspense ni enjeux pour l’imminente élection présidentielle rwandaise. Les jeux sont faits depuis longtemps au pays des Mille Collines. Les deux candidats de l’opposition autorisés à se présenter ne font pas le poids face au président sortant Paul Kagame, au pouvoir à Kigali depuis quatorze ans. Crédité de la transformation spectaculaire du pays, ce dernier demeure toutefois une énigme difficile à déchiffrer pour les observateurs tiraillés entre les thuriféraires et les détracteurs du leader incontesté du régime rwandais. Ce 4 août, le Rwanda élit son président. Trois candidats sont en lice, dont Paul Kagame l’homme fort de ce pays de 12 millions d’habitants. Pour les Rwandais, il est le lider maximo qui...
(Jeune Afrique 03/08/17)
Longtemps confinée à l’exil ou réduite au silence, la contradiction semble avoir enfin le droit d’exister au grand jour au Rwanda. Pour la première fois, un parti contestataire a été autorisé à participer à la présidentielle. C’est un bureau de quatre pièces presque vides, avec vue sur un quartier populaire de Kigali. Sur fond de carrelage blanc, quelques étagères, de rares dossiers et deux personnes au travail. En cette fin de matinée, le Parti démocratique vert du Rwanda (DGPR) écrit une nouvelle page de l’histoire du pays des Mille Collines dans un calme monacal. Il s’agit de la première formation d’opposition autorisée à battre campagne lors d’une présidentielle depuis l’indépendance. Le 4 août, son président, Frank Habineza, 40 ans, défiera...
(RFI 03/08/17)
L'élection présidentielle rwandaise démarre ce jeudi 3 août avec le vote des Rwandais de la diaspora. Ils sont quelque 44.000 à être appelés aux urnes dans le monde. L'occasion de revenir sur cette diaspora rwandaise parfois surnommée la «sixième province du Rwanda» avec laquelle Kigali entretient des liens très étroits et dotée d'un poids politique. Depuis la prise de pouvoir du FPR de Paul Kagame, Kigali s'est attelé à renforcer ses liens avec ses ressortissants à l'étranger. « Beaucoup de Rwandais y compris des dirigeants ont longtemps été des membres de la diaspora, exclus de la vie de leur pays », justifie un officiel rwandais.
(Jeune Afrique 03/08/17)
Pourtant située dans une zone troublée et très loin de la mer, la capitale rwandaise s’est hissée au troisième rang africain pour les congrès, grâce à des investissements massifs dans les infrastructures d’accueil. Dans le petit monde du tourisme d’affaires, Kigali a créé la sensation : à l’occasion de la publication du dernier classement de l’International Congress and Convention Association (ICCA), en juin, la capitale rwandaise s’est hissée au troisième rang africain par le nombre de congrès accueillis. « En 2016, nous avons accueilli 42 conférences [dont 18 ont été retenues pour le classement de l’ICCA] et nous visons le chiffre de 50 pour 2017 », explique Frank Murangwa, directeur exécutif du Rwanda Convention Bureau (RCB, l’office des congrès du Rwanda)...
(RFI 03/08/17)
Le Rwanda élit ce vendredi son président de la République. Le chef de l'Etat sortant Paul Kagame brigue un troisième mandat. En économie, son équipe a récemment parié sur le développement des services. Aéroport, centre de conférences... le gouvernement de Kigali a massivement investi dans les infrastructures. Objectif : passer du statut d’Etat à faible revenu et majoritairement rural, à celui de pays à revenu élevé avec une économie centrée sur les services. Un pari ambitieux que certains qualifient de risqué, dans un pays où la classe moyenne est embryonnaire et où 39% de la population vit toujours avec moins de deux dollars par jour. Pour les autorités, miser sur les services et transformer l’économie du Rwanda est crucial. D’ici...
(Jeune Afrique 02/08/17)
« Abanya musanze dusanzwe dufitanye igihango » : « Sachez qu’avec les habitants de Musanze, un pacte sacré nous unit ». C’est en ces termes que le président Paul Kagame, candidat du Front Patriotique Rwandais (FPR) à l’élection présidentielle, a ouvert son allocution de campagne dans le district de Musanze [Ruhengeri, ville du nord du Rwanda d’où étaient originaires de nombreux « durs » du régime de l’ancien président Juvénal Habyarimana et où eurent lieu en 1990 des prémices du génocide des Tutsis, NDLR]. « Uri Inshuti yacu, uri inshuti yacu » : « Tu es notre ami, tu es notre ami », ont scandé à l’unisson une foule d’un demi-million de Rwandais (un record de participation), comme pour réaffirmer...
(RFI 02/08/17)
Ce vendredi 4 août, près de 7 millions de Rwandais sont appelés aux urnes pour la présidentielle. L'issue du scrutin laisse peu de place au suspens et le président sortant Paul Kagame devrait être largement réélu. Ce dernier répète à l'envi que l'élection est jouée depuis le référendum constitutionnel, adopté en 2015 par 98% des Rwandais, lui permettant de briguer ce 3e mandat et de potentiellement diriger le pays jusqu'en 2034. Mais dans un pays contrôlé d'une main de fer par le parti au pouvoir depuis 23 ans, certains s'interrogent sur la sincérité de cet engouement. A chaque meeting, ils sont des milliers à attendre parfois plusieurs heures au soleil le président Paul Kagame. La machine est bien rodée. Des...
(Le Monde 02/08/17)
Le président sortant est en passe d’être réélu, vendredi 4 août, pour un troisième mandat. Il reçoit dans des bureaux discrets, au 4e étage d’un immeuble sans ascenseur situé près du marché populaire de Kimironko, à Kigali. Frank Habineza est « l’opposant » de Paul Kagamé, en lice pour une réélection sans surprise à la tête de l’Etat rwandais, lors de l’élection présidentielle de vendredi 4 août. « En matière de démocratie, je serais meilleur que lui », juge sans ciller le président du Parti démocratique vert (PDV), la seule formation d’opposition autorisée à participer au scrutin. Contrairement au candidat indépendant Philippe Mpayimana – troisième et dernier candidat, cet ancien journaliste a quitté le Rwanda en 1994 avant d’y revenir...

Pages