Samedi 24 Février 2018

Rwanda

(Le Monde 14/12/17)
Après avoir épuisé tous les recours en France, l’association Survie s’apprête à saisir la Cour européenne des droits de l’homme pour contester la loi française. C’est sous une pluie fine et gelée que François Graner et des représentants de l’association Survie franchissent, d’un pas décidé, les portes de l’Institut François-Mitterrand, mercredi 13 décembre au matin. L’accueil du personnel est à l’image de la météo : glacial. Le chercheur et les militants de Survie, inlassables pourfendeurs d’une Françafrique perçue comme le deus ex machina des affaires du continent, étaient venus remettre symboliquement une clé d’un mètre de long à Dominique Bertinotti, mandataire des archives du président Mitterrand. Il s’agissait de l’inviter à « ouvrir enfin le second verrou » des documents...
(AFP 13/12/17)
Une clé pour enfin ouvrir le "verrou" des archives: un chercheur français a symboliquement déposé mercredi une grande clé en bois devant l'entrée de l'Institut François Mitterrand à Paris pour réclamer l'ouverture des archives de l'Elysée sur le génocide au Rwanda. "Demain (jeudi), nous saisissons la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH). C'est une manière démocratique et normale d'essayer de faire évoluer les choses", a annoncé à l'AFP ce chercheur en physique, François Graner, auteur de plusieurs ouvrages sur le génocide de 1994 au Rwanda qui a fait, selon l'ONU, 800.000 morts, très majoritairement au sein de la minorité tutsi. Accompagné de Thomas Borrel, membre de l'association Survie, François Graner s'est rendu mercredi matin à l'Institut François Mitterrand pour...
(AFP 13/12/17)
Le cabinet d’avocat américain Cunningham Levy Muse, engagé par le gouvernement rwandais, publie un rapport préliminaire sur le « rôle des officiels français dans le génocide contre les Tutsis ». Il recommande à l’Etat rwandais de poursuivre une « investigation complète » sur la « connaissance, la conduite et la complicité des responsables français ». C’est une nouvelle étape dans la longue controverse sur le rôle de la France au Rwanda entre 1990 et 1994. Le cabinet d’avocat américain Cunningham Levy Muse publie ce mercredi 13 décembre un rapport « sur le rôle des responsables français dans le génocide contre les Tutsis ». Il avait été commandé par le gouvernement rwandais dans le cadre de son enquête sur les responsabilités...
(Jeune Afrique 13/12/17)
Le ministre rwandais de la défense, James Kabarebe, était convoqué le 14 décembre par un juge parisien qui entendait le confronter à un ancien militaire rwandais accusant le FPR d'être impliqué dans l'attentat du 6 avril 1994. Contestant la crédibilité de ce témoin de la 25e heure, ses avocats ont sèchement décliné la convocation. Jeune Afrique révèle en exclusivité la teneur de leur arguments. « Il est exclu d’envisager qu’un ministre de la Défense en exercice se rende en France pour être confronté à une personne aussi problématique. » Lundi 11 décembre, à Paris, dans le cabinet du juge antiterroriste Jean-Marc Herbaut, les avocats de James Kabarebe ont écarté d’un revers de robe le scénario proposé à leur client. En...
(Jeune Afrique 13/12/17)
Kagamé, Ouattara, Condé... Plusieurs chefs d'État africains ont assisté à ce forum destiné à favoriser l'investissement dans le continent. Réussites, couacs et... quelques indiscrétions. Après l’Africa Investments Forum & Awards organisé à Paris le 23 novembre, l’Égypte tenait, le week-end dernier, son propre événement dédié aux affaires sur le continent. « Africa 2017, des affaires pour l’Afrique, l’Égypte et le monde » est le slogan sous lequel s’est tenu ce forum continental dans la ville balnéaire de Charm el-Sheikh. Après un galop d’essai en 2016 où il s’était fait représenter par son Premier ministre, le président égyptien, Abdelfattah al-Sissi, peut se targuer d’avoir remporté un premier pari, celui d’avoir su intéresser cette année ses homologues du continent. Le Guinéen Alpha...
(Agence Ecofin 13/12/17)
La Fondation américaine Bill & Melinda Gates, allouera entre 2018 et 2020, une enveloppe de 300 millions $ au profit de la recherche agricole dans les pays d’Afrique et d’Asie de l’Est, fragilisés par les effets du changement climatique. C’est ce qu’a annoncé l’institution hier, en marge du « One Planet Summit » qui s’est tenu à Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de soutenir l’adoption d’outils et de technologies permettant aux agriculteurs les plus pauvres d’adapter leurs activités à la hausse des températures, aux phénomènes climatiques extrêmes (sécheresse et inondation), et à la baisse de la fertilité des sols. Dans le cadre de cette stratégie, le montant sera consacré au développement d’actions...
(Agence Ecofin 12/12/17)
Dans une analyse de marché, Goldman Sachs recommande à Bharti Airtel de sortir des marchés du Kenya, du Rwanda et de la Tanzanie et de vendre ses tours télécoms dans cinq marchés non-rentables pour réduire ses charges et augmenter ses marges en Afrique. La banque d’investissement insiste sur une évidence à laquelle s’était déjà rendu Sunil Bharti Mittal, le président du groupe télécoms indien, en janvier 2017. Prenant part au World Economic Forum de Davos en Suisse, l’homme d’affaires avait dévoilé l’intention de la société de fusionner et de céder certains de ses actifs Goldman Sachs insiste sur la sortie de Bharti Artel du Kenya, du Rwanda et de Tanzanie parce que ces trois marchés enregistrent les marges financières les...
(Jeune Afrique 12/12/17)
Au Rwanda, l’éducation sexuelle traditionnelle favorise l’éjaculation féminine. Combattues par l’Église catholique, ces pratiques subsistent, comme le montre le documentaire d'Olivier Jourdain, "L’Eau sacrée" disponible en DVD depuis le 11 décembre 2017 et sous-titré en huit langues, dont le français. Il était une fois, au Rwanda, une reine terriblement frustrée par les guerres qui retenaient son époux loin de la chambre à coucher. Au point qu’elle dut se résoudre à faire appel à un serviteur pour la contenter. Craignant des représailles du monarque, ledit serviteur approcha son pénis tremblant du clitoris de la reine, provoquant aussitôt un royal jaillissement. Le kunyaza était né et n’allait pas tarder à se répandre au pays des Mille Collines. Selon l’une des nombreuses variantes...
(RFI 11/12/17)
Après Human Rights watch, c'est au tour du Comité des Nations unies pour la prévention de la torture de se montrer préoccupé par la situation au Rwanda. Non seulement la législation ne serait pas conforme aux standards internationaux, mais il y aurait aussi une absence de volonté du gouvernement rwandais d'enrayer le phénomène. C'est ce qui ressort des conclusions de ce comité, empêché de travailler lors de sa visite au Rwanda en octobre 2017. Selon le comité, le Rwanda devrait d'abord revoir sa politique pénale envers la torture, punie aujourd'hui uniquement de six mois à deux ans de prison.
(APA 11/12/17)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le Rwanda a été désigné pour accueillir la 20è édition de la Conférence internationale sur le Sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA en Anglais), a annoncé samedi à Abidjan, le Président de l’ICASA, Dr Ihab Ahmed par ailleurs Président de la Société africaine anti-Sida (SAA), à la clôture de la 19è édition de cette conférence présidée par le Vice-Président ivoirien, Daniel Kablan Duncan. Se félicitant du choix de son pays, la ministre Rwandaise de la santé, Dr Diane Gashumba a promis une ‘’garantie pour le succès dans l’organisation de cette conférence’’.
(Le Point 06/12/17)
Porté depuis 2012 par Aphrodice Mutangana et ses acolytes, KLab est l'incubateur d'innovations rwandais le plus dynamique. Tout le monde y accourt. Dirigeants d'entreprise, présidents, ministres, jeunes entrepreneurs : tous se bousculent pour visiter le Rwanda. Ses parcs nationaux, ses animaux, son aéroport, mais pas que. Depuis 2012, l'un des endroits les plus visités de la capitale Kigali est bien le KLab, un incubateur qui accueille entrepreneurs, porteurs de projets et jeunes enfants avides d'apprendre à coder. Il y a quelques mois, même la chaîne de télévision internationale TV5 Monde a choisi Kigali et le KLab pour sa nouvelle offre numérique 100 % africaine. L'occasion pour la chaîne francophone de remettre ce 6 décembre le prix TV5Monde de l'innovation à...
(Agence Ecofin 04/12/17)
Le gouvernement rwandais et la Banque mondiale ont signé un accord financier d’une valeur de 125 millions $ au titre de l’Opération d’appui aux politiques de développement (DPO) du secteur énergétique rwandais. L’information a été rapportée par le quotidien The New Times. Cette enveloppe prendra la forme d’un prêt concessionnel et permettra d’accompagner les actions entreprises par le pays, en faveur du secteur énergétique, dans le cadre de sa Stratégie nationale de transformation portant sur la période 2017-2024. En outre, elle devrait contribuer, entre autres, à renforcer la transparence et la responsabilité dans les programmes d’électrification, améliorer la qualité des services d’approvisionnement, réduire les pertes d’énergie et assurer la viabilité financière sur le long terme du secteur énergétique. Cet appui...
(Agence Ecofin 04/12/17)
Emerging Africa Infrastructure Fund s’est engagé à hauteur de 21,6 millions $ dans le cadre d'une initiative de Partenariat Public-Privé (PPP), pour la construction d'une infrastructure d'adduction d'eau au Rwanda. L'institution de financement arrangera un prêt sénior de 19 millions $ et un autre prêt junior de 2,6 millions $, pour le compte de Metito, une société leader mondial dans la gestion des adductions d'eau et maison mère à 100% de la Kigali Water Ltd. Le projet, d'un coût total de 60,8 millions, $ bénéficiera aussi d'un prêt de 18 millions $ de la Banque Africaine de Développement, portant le total de l'endettement au profit du projet, à hauteur de 40,6 millions $. Le reste du financement sera apporté par...
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le président de la BAD, Akinwumi Adesina a présenté les objectifs de cette stratégie. Ils se déclinent en cinq axes qui visent à éclairer l'Afrique, à l'alimenter en énergie et la nourrir ; travailler à l’industrialiser ; intégrer le continent et...
(AFP 01/12/17)
Le président français Emmanuel Macron a précisé jeudi son projet de lutte contre les réseaux criminels de passeurs de migrants en Libye, plaidant pour le déploiement de forces policières africaines, l'envoi de troupes française n'étant pas à l'ordre du jour. "Nous avons des échanges bilatéraux avec des pays africains pour contrôler les trafics, d'une manière structurée dans une +task force+", a déclaré Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Accra, dernière étape de sa tournée africaine. "Il appartient aux Etats africains d'opérer sur leur sol et de mener des opérations de police...
(AFP 30/11/17)
Le 5e sommet Europe-Afrique a débouché mercredi soir sur une série de mesures d'urgence pour mettre un terme à l'esclavage de migrants en Libye, devenu un des thèmes centraux des débats. Evacuation d'urgence des Africains désirant quitter la Libye, "task force" policière et de renseignement, commission d'enquête mais aussi une communication pour dissuader les jeunes de tenter l'exode sont prévus, a annoncé le président français Emmanuel Macron à l'issue d'une réunion d'urgence de neuf pays sur le sujet. Après le scandale international né de la diffusion d'images de marché aux esclaves en Libye, l'immigration s'est imposée comme le thème majeur du sommet qui réunit environ 80 chefs d'Etat...
(AFP 29/11/17)
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu en visite au Kenya a annoncé mardi que son pays allait ouvrir une ambassade au Rwanda en vue de renforcer l'influence diplomatique de l'Etat hébreu en Afrique. Avec ses déplacements en Afrique, M. Netanyahu cherche à convaincre les pays de ce continent de soutenir Israël au sein des institutions internationales telles l'ONU, où Israël est vivement critiqué pour l'occupation des territoires palestiniens. "Nous allons ouvrir une ambassade à Kigali", a indiqué le bureau de Benjamin Netanyahu en le citant à l'issue d'une rencontre avec le président rwandais Paul Kagame au Kenya. L'ouverture de cette ambassade "fait partie de l'extension de la présence d'Israël en Afrique et de l'approfondissement de sa coopération avec les Etats...
(AFP 29/11/17)
Les chefs d'Etat et de gouvernement arrivaient progressivement mercredi à Abidjan pour le cinquième sommet Union européenne (UE) - Union africaine (UA), qui se penchera principalement sur les questions d'immigration et de sécurité, avec l'ambition de donner un meilleur avenir à la jeunesse africaine. Parmi les 83 dirigeants attendus, la chancelière allemande Angela Merkel, le secrétaire général de l'ONU Antiono Gutteres, le président rwandais Paul Kagame, entre autres, ont été accueillis par le président ivoirien Alassane Ouattara, hôte du sommet, avant l'ouverture officielle à 14 heures (locales et GMT).
(AFP 29/11/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi à Ouagadougou la création d'un fonds d'un milliard d'euros pour les PME en Afrique, financé par la Banque publique française d'investissement et l'Agence française de développement (AFD). Lors d'une allocution à la communauté française au Burkina Faso, il a expliqué avoir "l'objectif de multiplier ce fonds par dix, ce qui est tout à fait faisable si nous faisons appel à nos alliés européens ou à d'autres financeurs privés, européens ou non européens". "Il y a un potentiel dans l'agriculture, la filière de valorisation de la production agricole et le numérique" notamment, a-t-il dit. "Ce dynamisme est une nécessité pour faire face au défi démographique", a poursuivi le chef de l'Etat, rappelant que...
(Agence Ecofin 29/11/17)
Selon le rapport sur le commerce et l'investissement de la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE) paru au cours de ce mois, les échanges commerciaux entre les pays membres et le reste du monde ont chuté de 19,5 % pour la deuxième année consécutive, en 2016. L’année dernière, le commerce global de la région la plus dynamique d’Afrique est tombé à 44,6 milliards $, loin des 55,4 milliards $ totalisés en 2015. Ce ralentissement continu observé depuis 2015, est essentiellement dû à la chute des prix des produits d’exportation et du trend de la demande mondiale. En effet, la morosité de l’environnement économique mondial a été défavorable à l’Afrique de l’Est. Une situation qui a fortement contribué à la baisse des...

Pages

(RFI 29/04/17)
Au Rwanda on les appelle les « potiers ». Les Twas sont, aux côtés des Hutus et des Tutsis, le troisième groupe ethnique du pays. Descendants des premiers habitants du Rwanda, ils représentent moins de 1% de la population et font partie des Rwandais les plus pauvres du petit pays des Grands lacs. Le plus souvent, ils vivent en marge de la société, loin, bien loin, du développement de Kigali.
(APA 28/04/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - La population de Kaga-Bandoro, au nord est de la Centrafrique, a érigé des barrières et brulé des pneus jeudi pour protester contre le retrait du contingent onusien plus particulièrement burundais et rwandais exigeant par contre le départ des soldats pakistanais qu’elle accuse de passiveté face aux éléments armés. La MINUSCA a déploré la marche et dit être en pourparlers avec les autorités locales, selon son porte parole Vladimir Montéro ce jeudi dans une radio privée de Bangui. La ville de Kaga Bandoro a été touchée à plusieurs reprises par des attaques des groupes armés contre la population civile. Les manifestants disent être déçus de l’abandon par la MINUSCA, « c’est avec beaucoup de regrets que nous avons...
(Jeune Afrique 27/04/17)
Incarnation d’un pays autrefois déchiré et aujourd’hui en voie de résilience, Nelly Mukazayire, rwandaise, entend laisser derrière elle les fantômes du génocide. «Ma mère a joué un rôle dans la destruction de ce pays. Même si cette dette n’est pas la mienne, je compte faire le maximum pour contribuer à la reconstruction. » Le 4 avril, Nelly Mukazayire a soufflé ses trente-cinq bougies. Comme nombre de Rwandais, elle en a allumé une nouvelle, trois jours plus tard, en mémoire des victimes du génocide. Née d’une mère hutue et d’un père tutsi, elle est parvenue à ressortir vivante du tunnel macabre où un million de ses compatriotes ont péri, d’avril à juillet 1994. Mais, pour elle, le fardeau est encore plus...
(Agence Ecofin 27/04/17)
(Agence Ecofin) - Au Rwanda, les chenilles légionnaires ont endommagé 10 600 hectares (ha) de maïs, soit 17% des superficies totales dédiées à la culture (63 000 ha). C’est ce qu’a indiqué à Reuters, Telesphore Ndabamenye, en charge de la sécurité alimentaire à l'Office rwandais de l'agriculture (RAB), qui dit craindre une extension des dégâts à toutes les exploitations. Ces dégâts enregistrés viennent confirmer les craintes formulées au mois de mars, et font du pays le 11e touché par les parasites. Dans le cadre de la lutte contre les ravageurs, le gouvernement a déjà déployé des troupes dans les zones concernées. « Tous nos soldats sont à l’œuvre pour nettoyer les chenilles des exploitations.»...
(AFP 26/04/17)
Les autorités burundaises ont refusé l'entrée sur leur territoire d'un convoi d'aide alimentaire en provenance du Rwanda, pays qu'elles accusent d'attiser la crise politique au Burundi, a-t-on appris mardi auprès de l'ONU et de la police. Le convoi de 10 camions transportant 300 tonnes de nourriture est arrivé vendredi à la frontière entre le Rwanda et le Burundi. "Les formalités douanières ont été faites mais la police (burundaise) n'a pas fait passer le convoi", a explique mardi la directrice adjointe du Programme alimentaire mondial (PAM) au Burundi, Nicole Jacquet, lors d'une conférence de presse à Bujumbura.
(RFI 26/04/17)
Mardi 25 avril, un convoi d'aide alimentaire du PAM a été refoulé vers le Rwanda. Dix camions transportant 300 tonnes de nourriture arrivés à la frontière rwando-burundaise vendredi n'ont donc n'ont pas pu entrer sur le territoire burundais. Selon le porte-parole de la police burundaise, Pierre Nkurikiyé, cité par l'AFP, le Burundi connait une insécurité en provenance du Rwanda depuis deux ans et s'il y a des objets ou des personnes qui proviennent de ce pays « des mesures doivent être prises ». Le Burundi est actuellement en proie à une période de soudure particulièrement difficile, due à de mauvaises récoltes.
(RFI 22/04/17)
La chenille légionnaire progresse en Afrique de l’Est. Après l’Ouganda, le Kenya c’est au tour du Rwanda d’être touché par une invasion de ce ravageur qui s’attaque aux cultures. Selon l'Office rwandais de l'agriculture (RAB), la totalité des 30 districts du pays est touchée à différents degrés. L’insecte s’attaque essentiellement au maïs. La chenille légionnaire inquiète dans un pays ou près de 80% de la population dépend de l’agriculture même si les autorités assurent que la menace est sous contrôle. Jacqueline Urayeneza écarte les feuilles d’un pied de maïs et attrape une petite chenille qu’elle écrase entre deux doigts. Puis d’un geste, l’agricultrice arrache la plante et la jette au loin. « Juste bonne à donner à manger aux chèvres...
(AFP 19/04/17)
Une invasion de chenilles légionnaires, qui ont déjà causé des ravages en Afrique australe, se propage en Afrique de l'Est, touchant désormais le Rwanda, après l'Ouganda et plus récemment le Kenya, ont annoncé mercredi des sources officielles à Kigali. Cette "chenille légionnaire d'automne", originaire des Amériques et récemment arrivée en Afrique vraisemblablement par des vols commerciaux, s'attaque notamment au maïs, au blé, au millet ou au riz et a déjà détruit...
(Radio Okapi 15/04/17)
Réunis vendredi 14 avril à Goma au Nord-Kivu, une trentaine de jeunes du Rwanda et de la RDC ont discuté de la paix dans la région des Grands Lacs et des différends qui ont souvent opposé leurs pays. A l’initiative de l’ONG Amka Africa (en français: réveille-toi Afrique), ils ont notamment reconnu que la méfiance et les préjugés caractérisent encore les rapports sociaux entre les jeunes des deux pays qui se sont souvent accusés de se déstabiliser par rébellions interposées. «Même si on ne le dit pas, il y a une méfiance entre les jeunes. Comment on pourra construire cette région s’il y a la méfiance ? », s’interroge Fiston Muhindo de la RDC qui note cependant des améliorations dans...
(AFP 12/04/17)
Les autorités rwandaises ont menacé, violenté et poursuivi en justice des habitants de l’ouest du pays qui se sont opposés, même modérément, à des politiques d’expropriation, a dénoncé vendredi Human Rights Watch (HRW). "Les autorités militaires et civiles de l’ouest du Rwanda ont arrêté, passé à tabac ou menacé des personnes qui ont contesté de récentes décisions du gouvernement visant à forcer certains habitants à quitter leurs terres", a déclaré l’organisation de défense des droits de l’Homme dans un rapport. Selon HRW, la répression concerne deux affaires: un ancien litige foncier à Nyamyumba, dans le district de Rubavu (nord-ouest), où les autorités locales ont forcé en novembre 2016 trente familles à quitter leurs terres agricoles au bénéfice d’une famille ayant...
(AFP 11/04/17)
Le courant équatorial cyclique du Pacifique El Nino est lié à un important changement de la répartition des cas de choléra en Afrique, une observation qui pourrait aider à une meilleure préparation et à une réduction du nombre de malades et de la mortalité. Durant les années où ce courant chaud est actif, l'Afrique de l'Est recense environ 50.000 cas de plus annuellement tandis que le sud du continent en dénombre 30.000 de moins par rapport aux années où El Nino est absent, ont déterminé des chercheurs dont l'étude était publiée lundi dans les Comptes rendus de l'académie américaine des sciences (PNAS). Ceux-ci se sont appuyés sur plus de 17.000 observations annuelles de flambées de choléra sur l'ensemble du continent...
(RFI 08/04/17)
Les 23e commémorations du génocide des Tutsi au Rwanda ont débuté vendredi 7 avril. La période de deuil s’étendra sur 100 jours, comme la durée des massacres de 1994 déclenchés par le régime extrémiste hutu de l'époque et perpétrés par une grande partie de la population. Vingt-trois ans après, la douleur est toujours très vive pour les rescapés des tueries qui ont fait environ 800 000 morts et des centaines de milliers d'orphelins. Notre journaliste a rencontré Sylvie Mukankubana, 23 ans, qui fait partie des rescapés, lors de cette première journée de deuil national.
(Jeune Afrique 05/04/17)
Selon les chiffres du HCR obtenus par Jeune Afrique, de nombreux intellectuels burundais en exil ont choisi le Rwanda comme pays de destination. Les paysans des collines, eux, ont préféré trouver refuge en Tanzanie. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En janvier 2017, selon le décompte du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) obtenu par Jeune Afrique, plus de 80 % des réfugiés burundais ayant un niveau universitaire étaient installés au Rwanda, soit 5 615 personnes sur un total de 6 885. Toujours selon les mêmes chiffres, la Tanzanie constitue la première destination des Burundais candidats à l’exil, mais aussi de ceux qui n’ont pas fréquenté d’école dans leur parcours, soit 123 603 personnes. Ils constituent ainsi 57% du total...
(Xinhua 05/04/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Plus de deux ans après l'échéance du 1er janvier 2015 fixée par l'ONU pour l'application de la clause de cessation, le statut des réfugiés rwandais demeure inchangé au Cameroun, aucune mesure n'ayant été décidée par le gouvernement dans ses négociations avec cette communauté et le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR). D'après les estimations, plus de 2.000 Rwandais vivent au Cameroun après avoir fui les violences dans leur pays et s'identifient parmi les quelque 20.146 réfugiés urbains déclarés notamment à Yaoundé et Douala, les deux principales villes du pays. Ces réfugiés se répartissent en deux catégories. La première se compose d'une vague de réfugiés arrivés entre 1959 et 1998 et la deuxième, la plus importante, a...
(Xinhua 05/04/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Des experts scientifiques et de recherche ont demandé aux économies africaines de mettre l'accent sur la promotion de l'éducation et la recherche en sciences mathématiques afin de stimuler l'innovation en Afrique. Ils ont fait l'appel lundi lors d'un événement pour lancer un centre de l'Institut africain des sciences mathématiques (AIMS) dans la capitale rwandaise Kigali. L'AIMS est un réseau panafricain de centres d'excellence d'éducation post-doctorale, de recherche et de sensibilisation en sciences mathématiques sur le continent. S'exprimant lors de l'événement, le professeur Neil Turok, fondateur de l'AIMS, a déclaré que l'institution cherche à permettre aux étudiants les plus brillants d'Afrique de s'épanouir en tant que penseurs indépendants, solutionneur de problèmes et innovateurs capables de propulser le futur...
(RFI 04/04/17)
Au Rwanda, une émeute a éclaté lundi matin dans la prison de Gasabo à Kigali. Elle a été rapidement contenue et n'a pas fait de blessés, selon les autorités. Les émeutes et même les manifestations sont extrêmement rares au Rwanda, pays souvent critiqué pour ses atteintes à la liberté d'expression. Selon la presse rwandaise, cette émeute pourrait être liée à un incendie qui s'est déclaré dans cette même prison vendredi. La prison de Gasabo héberge 5 400 détenus, des prisonniers de droit commun et des condamnés pour génocide. « On a eu très peur », explique un commerçant devant la prison de Gasabo.
(Jeune Afrique 03/04/17)
Le président rwandais Paul Kagamé a officiellement lancé lundi l’« Écosystème de la connaissance », un projet de l’Institut africain pour les sciences mathématiques (AIMS) dont le financement est estimé à un montant compris entre 50 à 60 millions de dollars sur cinq ans. La capitale rwandaise accueillera également le prochain « Next Einstein forum » en 2018... C’est un joli coup. Ce lundi 3 avril, le gouvernement rwandais a officiellement lancé l’« Écosystème de la connaissance » de l’Institut africain pour les sciences mathématiques (AIMS).
(RFI 03/04/17)
Les travaux de construction de la centrale hydroélectrique sur les chutes de Rusumo à la frontière entre le Rwanda, la Tanzanie et le Burundi ont commencé jeudi 30 mars. Ce projet financé grâce à la Banque mondiale devrait permettre aux trois pays voisins de se partager à parts égales 80 mégawatts (MW) d'électricité. Une « étape importante » pour la production d'électricité dans la région et « un signe fort de coopération entre les pays d'Afrique de l'Est », a déclaré le ministre tanzanien de l'Energie, Sospeter Muhongo, lors de la cérémonie marquant...
(AFP 31/03/17)
Les autorités rwandaises ont menacé, violenté et poursuivi en justice des habitants de l’ouest du pays qui se sont opposés, même modérément, à des politiques d’expropriation, a dénoncé vendredi Human Rights Watch (HRW). "Les autorités militaires et civiles de l’ouest du Rwanda ont arrêté, passé à tabac ou menacé des personnes qui ont contesté de récentes décisions du gouvernement visant à forcer certains habitants à quitter leurs terres", a déclaré l’organisation de défense des droits de l’Homme dans un rapport. Selon HRW, la répression concerne deux affaires: un ancien litige foncier à Nyamyumba, dans le district de Rubavu (nord-ouest), où les autorités locales ont forcé en novembre 2016 trente familles à quitter leurs terres agricoles au bénéfice d’une famille ayant...
(RFI 27/03/17)
Au Rwanda, près de 200 officiers supérieurs, issus de six des treize pays membres de la Capacité africaine de réponse immédiate aux crises de l'Union africaine (CARIC), sont réunis, pour une semaine, depuis samedi 25 mars, dans le pays pour y mener des exercices de commandement. Nommés « Tranquillité en Afrique » ce sont les troisièmes du genre. La CARIC a été créée en 2O13 comme dispositif transitoire en attendant que la Force africaine en attente (FAA) soit totalement opérationnelle. Ce dispositif repose sur la base du volontariat. En novembre 2016, l'Union africaine avait estimé que la CARIC était prête à répondre rapidement aux crises sécuritaires et à contribuer aux opérations de soutien à la paix. C'est l'intervention française au...

Pages

(Agence Ecofin 20/07/17)
(Agence Ecofin) - Dentsu Aegis Network, l'une des principales compagnies mondiales de communication médiatique et de marketing numérique a signé un accord d'affiliation avec Impact Africa Limited (iAfrica), une agence de marketing et de relations publiques rwandaise. Grâce à cette opération Dentsu Aegis renforce sa présence en Afrique. Le groupe dispose déjà dans son réseau en Afrique subsaharienne des agences People Input du Sénégal, Insel du Ghana, Outori du Nigéria et Urban Afrika Media du Zimbabwe. iAfrica est basée à Kigali, au Rwanda, et dispose de bureaux au Rwanda, au Burundi, en Tanzanie, au Kenya, au Congo, en RDC, au Sud-Soudan, en Éthiopie et en Ouganda. La nouvelle agence affiliée à Dentsu Aegis offre une gamme variée de services dont...
(AFP 19/07/17)
Sous un hangar de tôle dans le sud-est du Rwanda, Nicholas Hitimana brandit un récipient en plastique contenant un précipité vert: de l'huile essentielle de géranium tout juste distillée dans un imposant alambic, et qui sera vendue à l'exportation plus de 200 dollars le kilo. Pionnier des huiles essentielles au Rwanda, M. Hitimana dit avoir compris il y a plus de 10 ans "l'intérêt de développer des cultures à haute valeur commerciale" dans une nation vallonnée de 26.000 kilomètres carrés qui compte relativement "peu de terres arables", même si l'agriculture représente 30% du PIB et emploie 80% de la population. "Sur un hectare, si l'on cultive du haricot, on gagne environ 2.000 dollars par an, alors que sur la même...
(Xinhua 19/07/17)
KIGALI, (Xinhua) -- La Banque mondiale a annoncé lundi un crédit de 120 millions de dollars pour soutenir le développement des compétences au Rwanda. Le directeur de la Banque mondiale au Rwanda, Yasser El-Gammal, a indiqué que le financement devrait aider à la mise en œuvre des programmes dans le cadre du plan de développement du Rwanda - le Deuxième stratégie de développement économique et de réduction de la pauvreté (EDPRS2). "Cela aidera également le Rwanda à atteindre son objectif de créer plus de 200.000 emplois hors ferme, tel que prescrit dans le plan EDPRS2", a-t-il expliqué lors de la cérémonie de signature de l'opération de financement à Kigali, capitale du Rwanda. Le prêt concessionnel de 38 ans sera alloué...
(Jeune Afrique 19/07/17)
À une dizaine de kilomètres de Kigali, la future Innovation City regroupera bientôt un complexe universitaire, des bureaux régionaux de grandes entreprises et un incubateur. Des grues surplombent une fourmilière d’ouvriers qui s’activent entre des bâtiments en construction… La future Innovation City de Kigali n’est encore qu’un vaste chantier. Située à une dizaine de kilomètres de la capitale, cette future Silicon Valley rwandaise devrait ouvrir ses portes dès 2018. Un futur pôle de technologie 2.0 « Nous allons réunir sur un même site les différentes composantes de l’économie de la connaissance et ainsi accélérer la croissance des nouvelles technologies au Rwanda, s’enthousiasme Steve Mutabazi, le responsable des nouvelles technologies du gouvernement rwandais, qui a imaginé le projet pour le Bureau...
(Jeune Afrique 19/07/17)
À Kigali, le Tap&Go est devenu un réflexe pour les usagers des bus. Le système de paiement par carte, développé par AC Group, revendique déjà 1 million d’utilisateurs au Rwanda. « Cela permet aux opérateurs de transport d’éviter les fraudes et d’adapter le service aux besoins des consommateurs », explique Patrick Buchana, directeur général et fondateur d’AC Group. Après avoir conquis le marché local, l’entreprise se déploie aujourd’hui au Cameroun. « Nous avons déjà 80 000 souscripteurs à Yaoundé et à Douala, et nous sommes en négociations avec plusieurs autres pays sur le continent », avance le dirigeant. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/455342/economie/rwanda-nouveau-systeme-d...
(Xinhua 19/07/17)
KIGALI, (Xinhua) -- La session inaugurale du sommet africain YouthConnekt, prévue mercredi à Kigali, capitale du Rwanda, aura pour premier objectif de promouvoir la création d'emplois grâce à l'esprit d'entreprise et au développement des compétences chez les jeunes, selon les organisateurs. Cette conférence réunira environ 2.500 participants dont plus de 100 jeunes entrepreneurs. Elle est organisée conjointement par le gouvernement du Rwanda, par la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), et par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Le ministre rwandais de la Jeunesse et des TIC, Jean Philbert Nsengimana, a déclaré aux journalistes mardi que cet événement aurait pour principal but de motiver et de soutenir les jeunes en Afrique afin...
(France TV Info 17/07/17)
La plainte des opérateurs économiques américains du secteur des textiles de seconde main risque de mettre fin aux bénéfices commerciaux liés à la loi sur la croissance économique et les opportunités d'Affaires en Afrique (AGOA) dont jouissent l’Ouganda, le Rwanda et la Tanzanie. A l'origine de ce différend commercial, la volonté de ces pays d'interdire l'importation des vêtements d'occasion. Pas de fripes, pas d'AGOA (African Growth Opportunity Act, ou loi sur la croissance économique et les opportunités d'Affaires en Afrique). Mais l’Ouganda, le Rwanda et la Tanzanie, pour qui une éviction auraient d'importantes conséquences économiques, notamment en termes d'emplois, ne comptent pas se laisser faire, indique The East African. Ces trois pays membres de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC)...
(La Tribune 13/07/17)
Le rapport du SDG Index and Dashboards vient de classer le Rwanda parmi les 10 premiers pays d'Afrique subsaharienne ayant réalisé les meilleures performances pour atteindre les Objectifs de développement durable, fixés par la communauté internationale à l'horizon 2030. Mieux encore, le pays est classé 1er en Afrique de l'Est. Pour sa seconde édition, le rapport SDG Index and Dashboards (tableaux et indices des Objectifs de développement durable) classe le Rwanda dans le top 10 des pays qui ont réussi des avancées dans la réalisation des ODD en Afrique subsaharienne. Publié ce 11 juillet dans la capitale rwandaise Kigali par le Centre des Objectifs de développement durable...
(Xinhua 13/07/17)
Le Rwanda se classe parmi les 10 premiers pays d'Afrique sub-saharienne en termes de progrès vers la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), un ensemble d'objectifs à l'horizon 2030 mis en place sous l'égide des Nations unies, selon le rapport SDG Index and Dashboards (tableaux et indices des ODD) publié mardi à Kigali. Ce rapport sur la réalisation des ODD en Afrique, publié pour la seconde édition par le Centre des objectifs de développement durables pour l'Afrique (SDGC/A) et par le Réseau des solutions de développement durable (Sustainable Development Solutions Network, SDSN), fournit une représentation chiffrée et cartographiée des progrès en matière d'ODD. Cette étude portant sur 157 pays du monde classe le Rwanda au premier rang au niveau...
(Agence Ecofin 12/07/17)
Agence Ecofin) - Après plus d’un mois de négociations avec l’Autorité de régulation des services publics du Rwanda (Rura), qui se sont soldés par un échec, l’opérateur de téléphonie mobile MTN Rwanda s’est finalement résigné à régler son amende administrative de 8,5 millions de dollars US (7,03 milliards francs rwandais). La sanction lui avait été infligée, le 17 mai dernier, pour violation des termes de sa licence télécoms, matérialisée par le déménagement de ses services informatiques, en dehors du Rwanda pour les installer en Ouganda. Même si les négociations étaient menées par MTN Group, c’est MTN Rwanda qui règlera l’amende, a expliqué Bart Hofker, le président-directeur général de la filiale rwandaise du groupe télécoms sud-africain. Il a souligné que cette...
(Agence Ecofin 11/07/17)
(Agence Ecofin) - La Banque mondiale a octroyé au Rwanda, une enveloppe de 50 millions $ au profit de l’amélioration de l’accès à l’électricité hors réseau, rapporte New Times. L’accord de financement a été signé par Claver Gatete, ministre rwandais des Finances et de la Planification économique et Yasser El-Gammal, représentant de l’institution financière au Rwanda. Ce montant sera alloué via la Banque rwandaise de développement (BRD) et ira au fonds pour les énergies renouvelables. Il devrait permettre en particulier de renforcer la collaboration entre les institutions financières et le secteur privé, afin de faciliter le financement des projets de mini-réseaux et d’améliorer la fourniture de systèmes électriques autonomes de qualité fonctionnant à partir d’énergies renouvelables. Plus globalement, ce financement...
(Xinhua 06/07/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le produit intérieur brut (PIB) du Rwanda a progressé de 1,7% au premier trimestre de 2017 par rapport à la même période de 2016, selon les chiffres publiés mercredi par l'Institut national de la statistique du Rwanda (INSR). Au premier trimestre, le PIB aux prix actuels du marché était estimé à 1.817 milliards de francs rwandais (environ 2,1 milliards de dollars), contre 1.593 milliards de francs rwandais au même trimestre de l'année dernière, selon le rapport. Cela indique que le secteur des services a contribué jusqu'à 46% du PIB alors que l'agriculture a pesé pour 32%. Le secteur industriel a contribué 15% du PIB et 7% a été attribué à l'ajustement des taxes et des subventions aux...
(La Tribune 01/07/17)
Le gouvernement rwandais est en négociation avec la Banque africaine d'import et export pour un financement de 500 millions de dollars afin de prendre en charge de nouveaux projets, a-t-on appris du ministre rwandais en charge des finances, Claver Gatete. La Banque compte déjà des engagements à hauteur de 155 millions de dollars dans le pays. La 24ème assemblée générale (AG) annuelle de la Banque africaine d'import et export (Afreximbank) qui lieu en ce moment au centre de conférence de Kigali est une occasion de négociation pour les dirigeants rwandais. En marge de la rencontre, les autorités du pays sont en discussion avec l'institution bancaire pour le déblocage en leur faveur d'une enveloppe de 500 millions de dollars. Le ministre...
(Agence Ecofin 30/06/17)
(Agence Ecofin) - Afrexim Bank, la banque multilatérale de financement du commerce en Afrique a officialisé vendredi 30 juin 2017, deux accords de prêts d'un montant global de 110 millions $, en marge des activités de sa 24ème assemblée générale annuelle qui se déroule à Kigali au Rwanda. Le premier accord est une facilité de 10 millions $, et a été signé avec la Banque de Développement du Rwanda. L'argent permettra à cette institution, d'apporter un appui financier concessionnel, à des acteurs intervenant dans la chaine de valeur de la production dans ce pays. L'opération est un prêt d'une maturité de 7 ans. Le deuxième accord de financement d'un montant de 100 millions $, a été signé avec Heirs Holding,...
(APA 30/06/17)
La Banque centrale populaire du Maroc est en discussions avancées pour une prise de participation dans Bank of Kigali, la plus grande banque du Rwanda avec un total d'actif estimé à plus de 774 millions de dollars en 2015. Cette information, révélée par le journal rwandais « The News Time » et relayée par la presse électronique marocaine, émane d’une déclaration de la directrice générale de Bank of Kigali, Diane Karusisi, lors de l’assemblée générale annuelle de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) qui a démarré mercredi 28 juin à la capitale rwandaise. « Nous n’avons pas de calendrier précis », a-t-elle déclaré. « La BCP a seulement exprimé sn intérêt. Nous examinons toutes les options, mais nous n’avons pris aucune...
(La Tribune 29/06/17)
Afeximbank accueille à Kigali, ce mercredi 28 juin, son Assemblée annuelle des actionnaires. L'occasion pour le gotha des experts du commerce et du développement de creuser en profondeur la question du développement du commerce africain, et d'en faire un véritable catalyseur de l'industrialisation et du développement, et ainsi mettre fin à la tenace dépendance du continent à ses ressources naturelles. Corridors régionaux, ouverture des frontières, harmonisation des procédures... les solutions font l'unanimité. Mais une chose manque encore : l'action. « Comment peut-on construire une économie sur une base qui n'est pas prévisible ? », s'interroge cyniquement le docteur Hippolyte Fofack, Economiste en chef d'Afreximbank lors de son intervention en marge de l'Assemblée générale annuelle de la Banque Africaine d'Import-Export (Afreximbank),...
(Agence Ecofin 29/06/17)
(Agence Ecofin) - AfreximBank et le gouvernement du Rwanda sont en discussion, pour le financement de nouveaux projets, a fait savoir Claver Gatete, le ministre en charge des finances et de la planification économique, en ouverture des travaux de la 24ème AG annuelle d'Afrexim Bank. « L'Afrique a besoin d'institutions financières solides, et solides comme AfreximBank, afin d'atteindre son programme de développement », a fait savoir M. Gatete dans son discours de circonstance. Son pays a déjà reçu des appuis financiers d’un montant global de 155 millions $ de la part de l’institution basée en Egypte. Ils ont servi à financer plusieurs projets, dont la construction, à Kigali, d’un centre de conférence aux standards internationaux. Le responsable rwandais a par...
(Agence Ecofin 29/06/17)
(Agence Ecofin) - Au Rwanda, les entreprises touristiques locales et internationales qui envisagent d'opérer dans le pays peuvent désormais obtenir leurs licences en ligne. Les entreprises intéressées peuvent demander leurs licences sur la plateforme www.tourismregulation.rw . Après le test de ce mode d’attribution réalisé en novembre 2016, le bureau du développement rwandais a décidé de lancer la phase active du projet. Pendant la phase de test, les participants, un groupe d’entreprises sélectionnées à cet effet, a eu à soumettre une demande de licence en ligne avec une série de pièces justificatives et à payer des frais de dossier s’élevant à un peu plus de 97 dollars. Après cette étape, le bureau de développement rwandais a effectué des inspections physiques chez...
(Agence Ecofin 21/06/17)
(Agence Ecofin) - Le Bureau du représentant américain au commerce (USTR) a annoncé sur son site web, l'ouverture d'un réexamen extraordinaire des conditions d’éligibilité du Rwanda, de la Tanzanie et de l’Ouganda à l’Africa Growth and Opportunity Act (AGOA). Dans le cadre de cette procédure, l’institution indique qu’elle collaborera avec certaines agences américaines de commerce et précise qu’une audience publique sera organisée, le 13 juillet prochain, dans la capitale américaine, Washington. Cette révision intervient en réponse à la pétition soumise à l’USTR, le 21 mars dernier, par l’Association américaine de l’industrie des matières secondaires du textile (SMART) à propos de l’interdiction des importations de vêtements d’occasion à bas prix, décidée en mars 2016, par la Communauté Est-Africaine (EAC) dont font...
(Financial Afrik 19/06/17)
La Commercial Bank of Africa (CBA), appartenant à la famille du président Kenyatta serait intéressée par l’achat de la banque rwandaise Crane Bank Rwanda, filiale du groupe bancaire Ougandais du même nom. L’acquisition de cette dernière sera l’occasion pour la banque familiale d’asseoir sa puissance en Afrique de l’Est, en rajoutant le Rwanda à la liste de pays où elle dispose d’une banque active.

Pages

(Xinhua 08/05/14)
LIBREVILLE (Xinhua) - La sélection nationale de football du Gabon U20, les "Panthéreaux", est à Kigali depuis mardi, où elle affrontera ce dimanche les Amavubi, le onze national rwandais de moins de 20 dans le cadre des éliminatoires aller de la CAN U20 dont la phase finale se jouera au Sénégal en 2015. "La tâche ne sera pas facile, mais relever le défi n'est pas aussi une chose impossible pour les Panthéreaux. On doit se battre comme d'habitude pour donner la victoire à notre pays", a déclaré le coach de la sélection nationale gabonaise, Rigobert Nzamba.
(Belga 28/04/14)
Le coach belge du Rayon Sports, Luc Eymael (54 ans), a été suspendu pour deux ans par la fédération rwandaise de football (Ferwafa). Selon la presse locale, cette sanction fait suite au comportement violent à l'égard de l'arbitre qu'aurait eu Eymael au terme du match de championnat le 20 avril contre l'AS Kigali (1-1). L'annonce a été faite par le vice-président de la Ferwafa, Vedaste Kayiranga. Eymael a également écopé d'une amende de 750 dollars (542 euros) et il y a de fortes chances que son nom soit retiré de la liste des sept candidats au poste de sélectionneur du Rwanda. Après avoir travaillé avec les jeunes principalement au FC Liégeois, Eymael a entraîné la Rus Sartoise (D4), le FC...
(Afrique Inside 07/03/14)
Une belle victoire, deux nuls encourageants et enfin deux défaites, les équipes africaines qualifiées pour le mondial brésilien n'ont pas connu le même sort hier soir. Amicales mais importantes, ces rencontres entrent dans le cadre de la préparation de la Coupe du Monde de football. Cinq équipes représenteront l’Afrique lors de la grande messe du football mondial qui aura lieu en juin prochain au Brésil. Les grosses cylindrées du continent qui ont traditionnellement bien des difficultés à franchir le second tour de la compétition, tenteront une nouvelle fois de faire bonne figure malgré des statistiques qui ne tournent pas...
(Africa Top sports 27/02/14)
Le 5 mars prochain, plusieurs formations seront sur le pont dans le cadre de la Journée FIFA de matchs amicaux. Ce sera le cas du Rwanda et du Burundi qui s’affronteront à Bujumbura. Pour l’occasion, Eric Nshimiyimana, le sélectionneur des Amavubi a dévoilé une liste de 23 joueurs. 3 expatriés figurent dans ce groupe. Haruna Niyonzima (Yang Africans, Tanzanie), Salomon Nirisarike qui évolue en Belgique et Elias Uzamukunda de l’AS Cannes en France. Aucun joueur par contre de l’AS Kigali, un des clubs phares du pays qui prépare son second tour de Ligue africaine des champions contre les Soudanais d’Al Ahli Shandi. Gardiens: Jean Luc Ndayishimiye (Rayon Sport), Olivier Kwizera (APR) Défenseurs: Emery Bayisenge (APR), Amani Uwiringiyimana (Police), Ismael Nshutinamagara...
(Africa Top sports 20/02/14)
Giancarlo Davite, au volant de sa célèbre Subaru Umuleti, a démarré le Championnat de Rwanda sur les chapeaux de roue, en survolant la première des 7 manches, disputée les Samedi et Dimanche derniers, aux alentours de Rugende près de Kigali. 000 2 (1)De formule Sprint, le parcours de ce rallye emprunte une assez longue mais très rapide spéciale (29 km) à parcourir 4 fois, un format qui facilite les reconnaissances. Mais le Sprint de Rugende n’a pas été une partie facile, à en juger par les abandons en cascade : 5 sur … 9 partants. Johnny Murengezi Ivarsen...
(AFP 02/02/14)
LE CAP, (AFP) - La Libye a remporté samedi le Championnat d'Afrique des nations en battant le Ghana 4 tirs au but à 3 (0-0 après la prolongation), au Cap. Les Libyens, invités-surprise de la finale, s'adjugent ainsi leur premier titre continental et prennent une revanche tardive sur leur défaite en finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-1982), il y a 32 ans, contre le Ghana. Au termes d'un match plutôt terne avec peu d'actions et sans but, les Libyens et les Ghanéens ont dû se départager aux tirs au but, comme lors du tour précédent, respectivement face au Zimbabwe et au Nigéria. Grâce à un arrêt du gardien Muhammad Nashnoush et à une frappe du Ghanéen Tijane loin...
(Pana 01/02/14)
Championnat de football du Rwanda - Le championnat national de football de première division du Rwanda dispute ce week-end sa 16ème journée qui sera marquée par le choc AS-Kigali - APR FC. Voici le programme: Muhanga - Rayon Sports Espoir FC - Marines FC Esperance - Amagaju FC Gicumbi FC- Kiyovu Sports Musanze FC - Police FC AS Kigali - APR FC Etincelles - Mukura Victory Sport. Pana 01/02/2014
(AFP 23/01/14)
L’enquête sur le meurtre en juillet d’un militant de l’ONG Transparency International au Rwanda "semble s’être enlisée", a estimé Human Rights Watch (HRW), appelant les autorités du pays à la relancer."L’enquête officielle sur l’assassinat d’un militant anticorruption rwandais semble s'être enlisée au bout de six mois", a dénoncé l’ONG de défense des droits de l’Homme dans un communiqué reçu jeudi, en faisant référence au meurtre en juillet de Gustave Makonene, coordinateur de Transparency Internationale à Rubavu (ouest). Le corps sans vie de M. Makonene avait été découvert dans la matinée du 18 juillet sur une route près du lac Kivu. "Un rapport médical de la police indique qu’il a été étranglé", rappelle HRW. Interrogé par l'AFP, le porte-parole du Parquet...
(Jeune Afrique 20/01/14)
Ancien collaborateur de Joseph Blatter, le Français Jérôme Champagne a annoncé le 20 janvier sa candidature à la présidence de la Fifa (élection en mai 2015). Une institution qu'il souhaite à la fois plus forte et plus démocratique. Il s'en explique. Diplômé de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris, et ancien pigiste à France-Football, Jérôme Champagne (55 ans) embrassa par la suite une carrière de diplomate qui le conduisit successivement à Oman, à Cuba, à Los Angeles et au Brésil. Il intégra ensuite le comité d'organisation de la Coupe du monde 1998, en France, puis la Fédération internationale de football association (Fifa), dont le siège est à Zurich, en tant que conseiller, secrétaire général adjoint, délégué aux projets spéciaux, puis...
(AIP 08/01/14)
Abidjan - Au total, 43 pays sur les 54 associations membres de la Confédération africaine de football (CAF) se sont engagés pour les éliminatoires du 19ème Championnat d’Afrique des nations U20 prévu au Sénégal, en 2015. Le Sénégal, pays hôte de cette compétition, est qualifié d’office, indique la CAF, dans un document posté sur son site web. L’Egypte est la championne d’Afrique en titre de cette catégorie. Elle a remporté le 18ème championnat d’Afrique U-20 face au Ghana, en mars 2013. Par contre, l’équipe nationale des moins de 17 ans s’est engagée pour disputer les éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations des moins de 17 ans (Niger 2015), en même temps que 37 autres pays. Le Sénégal s’est également engagé...
(Rim Web 02/01/14)
L’équipe nationale locale de Mauritanie (Les Mourabitounes) a battu mardi le club Rayon Sport du Rwanda par 2 but à 1, à l’issu d’un match amical dans le cadre des préparatifs du CHAN 2014. Le match se jouait au stade Amhoro de Kigali.Les deux buts mauritaniens ont été marqués par Yacoub Fall à la 3e minute et par Taghiyoullah Denne à la 83è.Il reste trois matchs amicaux aux Mourabitounes. le premier se jouera en Ouganda et les deux autres en Afrique du Sud avant d’affronter la RD Congo pour le premier match de CHAN.La Mauritanie avait réussi sa première qualification en phase finale du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN 2014) en battant le Sénégal par 2 buts à 0, le...
(APA 26/12/13)
Afrique - Le tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2015, initialement prévu en janvier en marge de la 3ème édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), aura finalement lieu au mois d’avril au Maroc, a annoncé la Confédération africaine de football (CAF). Après un premier tour préliminaire concernant les équipes les moins bien classées, sept poules de quatre sélections seront formées. Les premiers tours des éliminatoires de la CAN 2015 auront lieu juste après la Coupe du monde 2014, programmée du 12 juin au 13 juillet. Les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour la phase finale prévue au Maroc. Ces 14 sélections viendront s'ajouter au Maroc, pays organisateur et au Nigeria, tenant du trophée.
(APA 11/12/13)
Vingt-et-un cyclistes issus de neuf pays ont été nominés pour le titre de «Cycliste africain de l’année 2013» qui sera attribué d’ici la fin du mois de décembre, a appris APA, lundi, auprès de la Confédération africaine de cyclisme. Avec quatre nominés, l'Algérie, l'Erythrée et l'Afrique du Sud fournissent le plus gros lot de prétendants. Elles sont suivies du Maroc avec trois nominés et du Rwanda avec deux nominés. La Tunisie, la Côte d'Ivoire, l'Ethiopie et le Burkina, avec chacun un nominé, ferment la marche. Le jury est présidé par le quintuple vainqueur du Tour de France, Bernard Hinault avec un membre d'honneur exceptionnel : Chris Froome, le vainqueur du Tour de France 2013. Créée l'année dernière par les organisateurs...
(APS 02/12/13)
KIGALI (APS) - La sélection rwandaise de volley-ball messieurs s’est qualifiée pour le dernier tournoi qualificatif au Mondial Pologne-2014, grâce à la seconde place décrochée lors du tournoi de la zone 5 disputé à Kigali du 26 au 30 novembre, a indiqué la Confédération africaine de volley-ball. Avec cette qualification, le Rwanda complète le groupe A composé du Cameroun, de l’Algérie, du Nigeria et du Gabon.L’Algérie s’était qualifiée le 22 novembre dernier lors du tournoi qualificatif de la zone 1 qui s’est déroulé en Tunisie en battant son homologue marocaine sur le score de 3 sets à 0. Outre le Rwanda, le tournoi de la zone 5 a permis également au Kenya (3e) de valider son billet pour le dernier...
(RFI 23/11/13)
L'Erythréen Metkel Eyob s'est imposé lors de la 6e et avant-dernière étape du Tour du Rwanda (2.2), courue sur 125.7 kilomètres entre Huye et Kigali. C’est la première victoire pour l’Erythrée. Il devance le Sud-Africain Louis Meintjes (MTN-Qhubeka), vice-champion du monde espoir et le Rwandais Jean-Bosco Nsengiyumva (Rwanda Karisimbi). Le Sud-Africain Dylan Girdlestone reste leader de l'épreuve.
(Africa Top sports 23/11/13)
A une journée de la fin de la 5è édition du Tour du Rwanda, le Sud-africain Dylan Girdlestone garde le maillot jaune de leader. Il compte 2 min 01 s d’avance sur son compatriote Louis Meintjes et l’Erythréen Eyob Metkel complète le podium.Metkel a réalisé d’ailleurs une belle opération ce samedi en inscrivant son nom au rang des vainqueurs d’étape de cette édition. L’Erythréen, qui détient également le maillot à pois de la montagne, a dominé la 6è étape courue entre Huye et Kigali (125 km). Il devance Louis Meintjes de l’équipe MTN Qhubeka et le Rwandais Jean Bosco Nsengiyumva. La dernière étape se court dimanche entre à Kigali, la capitale rwandaise sur un parcours de 94, 2 km.
(L'Equipe 23/11/13)
L'Algérien Azzedine Lagab a remporté vendredi la 5e étape du Tour du Rwanda. Le Sud-Africain Girdlestone reste leader au général.En remportant la cinquième étape du Tour du Rwanda vendredi au terme d’une journée marquée par une arrivée délicate au sommet d’un véritable mur en pavés ''très flamand'', Azzedine Lagab s’est rappelé au bon souvenir de ses rivaux africains qui le retrouveront la semaine prochaine lors des championnats continentaux en Egypte à Sharm El Sheikh. L’Algérien de 28 ans qui débute pourtant sa saison ici sur les routes du Rwanda, a prouvé qu’il faisait partie des meilleurs coureurs d’Afrique en déposant à 400 mètres de l’arrivée sur une pente abrupte de 10%, le petit grimpeur éthiopien Goytom Biru avec qui il...
(L'Equipe 23/11/13)
Le Sud-Africain Johan Van Zyl (MTN-Qhubeka) a remporté la quatrième étape devant son compatriote Dylan Girdlestone qui a pris le maillot de leader. Les Sud-Africains ont écrasé jeudi la 4e étape du Tour du Rwanda qui franchissait son point culminant avec près de 2.500 mètres entre les cultures d’eucalyptus, de thé et de café. Devant des foules immenses descendues des collines avoisinantes, Johan Van Zyl du team MTN-Qhubeka suivi de son compatriote Dylan Girdlestone de l’équipe nationale d’Afrique du Sud ont fait le show. Le premier, coéquipier de Louis Meintjes, maillot jaune, a profité du travail de Girdlestone parti en conquête de la première place du général.Troisième et deuxième du Tour du Rwanda ces deux dernières années, ce coureur du...
(RFI 20/11/13)
Le Sud-Africain Louis Meintjes, vice-champion du monde espoirs, a remporté mercredi 20 novembre 2013 la 3e étape du Tour du Rwanda entre Rubavu et Kinigi (69,4 km) en battant sur la ligne ses compagnons d’échappée. Après 11 kilomètres de course, son leader porteur du maillot jaune, Jay Robert Thomson avait du abandonner. Louis Meintjes, âgé de 21 ans, qui était 2e du classement général ce matin, a pris du coup la tête du classement général, avec 8 secondes d’avance sur l’Erythréen Metkel Eyob et un autre Sud-Africain, Dylan Girdlestone.
(L'Equipe 20/11/13)
Deux Rwandais se sont affrontés lors du sprint final de la 2e étape du Tour du Rwanda mardi. Le plus jeune, Valens Ndayisenga, l'a emporté, devant Abraham Ruhumuriza.Jonathan Boyer ne pouvait rêver meilleur scénario pour l'arrivée de la deuxième étape dans les rues de Musanze. C'est là, à quelques pas du centre-ville, envahi aujourd'hui par plus de dix milles spectateurs en folie, qu'il a créé son centre d'entraînement en 2006 dans le but de développer le cyclisme dans ce petit pays d'Afrique de l'Est. En voyant débouler deux coureurs rwandais pour le sprint final, le public, déjà très chaud, s'est totalement lâché, encouragé par les deux speakers qui n'ont pas eu peur de faire exploser les décibels. Entre le tout...

Pages

(Jeune Afrique 21/09/17)
Lors de son passage à New York, le président du Rwanda Paul Kagame a estimé que "la démocratie à l'Occidentale" ne pouvait pas s'appliquer à tout le monde et a fustigé un double discours de la part des pays occidentaux. « La démocratie occidentale, qu’est-ce que cela veut dire ? », a demandé de manière rhétorique Paul Kagame, mardi 19 septembre, devant un public rassemblé au Council for Foreign Relations, à New York. Le président du Rwanda, de passage aux États-Unis pour l’Assemblée générale de l’ONU, a profité de la discussion pour fustiger le « diktat » des « pays de l’extérieur » du continent. Paul Kagame réagissait à des critiques suite à sa réélection, le 4 août, pour un...
(BBC 21/09/17)
Au Rwanda, l'opposant Boniface Twagirimana, vice-président du mouvement FDU Inkingi et huit autres personnes ont été arrêtées. Ils ont été inculpés pour tentative de création d'un groupe armé et de renversement du gouvernement. Ils risquent la perpétuité s'ils sont reconnus coupables, mais ils ont rejeté ces accusations. La chef du parti, Victoire Ingabire, est en détention depuis 2013 pour conspiration pour former un groupe armé. Lire sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41347937
(La Tribune 20/09/17)
Après le Kenya et la Tanzanie, le projet «Afrique de l’Est : autonomisation des femmes dans le commerce» du Centre du commerce international (CCI) marque un arrêt au Rwanda. Mais ici, l’accent est mis sur le tourisme dont le développement est devenu ces derniers mois un des chevaux de bataille du gouvernement. Des femmes d’affaires bénéficient de formations visant à affiner leurs compétences en la matière. Il faut plus de femmes dans l'entrepreneuriat touristique et surtout plus de femmes aux entreprises florissantes dans ce secteur. C'est en substance le leitmotiv du «East Africa : Empowering Women in Trade» (Afrique de l'Est : autonomisation des femmes dans le commerce au Rwanda). Il s'agit d'un projet du Centre du commerce international -agence...
(La Croix 18/09/17)
Le contentieux judiciaire n’est pas réglé sur les responsabilités concernant le génocide rwandais 1 – L’opération Noroît en 1990 Le Rwanda, colonie belge, accède à l’indépendance en 1962. La France entretient des relations proches avec ce pays francophone de 1975 à 1994, fournissant une assistance financière et militaire au gouvernement de Juvenal Habyarimana. En juillet 1975, un accord d’assistance militaire est signé entre la France et le Rwanda. Son contenu ne sera jamais publié au Journal officiel. D’octobre 1990 à décembre 1993, l’armée française conduit l’opération Noroît qui comptera jusqu’à 600 militaires. Elle est destinée à contrer l’offensive du Front patriotique rwandais, le FPR, constitué d’exilés tutsis, depuis le nord du Rwanda. 2 – L’opération Turquoise en 1994 Le 6...
(Jeune Afrique 15/09/17)
Le Conseil constitutionnel français a confirmé, ce vendredi, une disposition qui permet à la "mandataire" des archives de l'ancien président français François Mitterrand, Dominique Bertinotti, de refuser l'accès à certains de ses documents. François Graner, le physicien à l'origine de cette procédure, auteur d'un livre sur le rôle de la France au Rwanda, dénonce une "décision politique" et annonce son intention de saisir la Cour européenne des droits de l'Homme. Jeune Afrique : Le Conseil constitutionnel vient de donner tort à votre demande de réforme de l’accès aux archives des anciens président français. Quelle est votre réaction ? François Graner : C’est une déception, bien sûr. Une personne privée peut prendre des décisions sur les ouvertures d’archives. Ce type d’arbitraire,...
(RFI 15/09/17)
Le Conseil constitutionnel a débouté ce vendredi matin un chercheur qui contestait certaines limitations imposées par la loi pour accéder aux archives des ex-présidents et ministres. François Graner, spécialiste du Rwanda, s'était vu refuser par la mandataire en charge des archives de François Mitterrand la consultation de documents datant de l'époque du génocide. Le Code du patrimoine accorde en effet à ces personnalités de l'exécutif ou à leur mandataire, dans les 25 ans suivant le décès de la personnalité, une maitrise totale de la divulgation des documents qu'ils ont versés aux archives. Ce que contestait le chercheur, c'est qu'un particulier, en l'occurrence Dominique Bertinotti, la mandataire désignée par François Mitterrand pour gérer ses archives, soit seul à décider de l'accès...
(Le Parisien 15/09/17)
Un citoyen qui enquête sur le génocide au Rwanda exige l’accès aux archives élyséennes de l’ancien président, portant sur cette période, mais bloquées par sa mandatrice. Le conseil constitutionnel doit statuer sur ce conflit. A l’époque du génocide des Tutsi du Rwanda, en 1994, François Graner, 51 ans, directeur de recherches au CNRS, en a 28. Et comme la plupart de ses contemporains, ce jeune chercheur en physique des matériaux cellulaires «ne (comprend) rien à ce qui se passe». L’extermination de plus de 800 000 Tutsis par des extrémistes hutus dans ce petit pays d’Afrique de l’Est et la question, d’emblée posée, d’une complicité de l’Etat français dans les massacres...
(Jeune Afrique 15/09/17)
Les gardiens de la Constitution française ont débouté François Graner de sa demande. Ce chercheur français contestait le droit de Dominique Bertinotti, mandataire de François Mitterrand, de lui refuser l'accès à certaines archives relatives à la période du génocide des Tutsis du Rwanda. Le couperet est tombé, ce vendredi 15 septembre. Les membres du Conseil constitutionnel français ont débouté François Graner de sa demande relative aux archives de l’ancien président français François Mitterand sur le génocide des Tutsis du Rwanda. Ce physicien français, qui enquête à ses heures perdues sur le rôle de Paris dans ce drame, s’était en effet vu refuser l’accès...
(Jeune Afrique 13/09/17)
L'ancien prêtre Jean Ndorimana donne son point de vue sur la situation de l'Église catholique rwandaise, dont il remarque que la vie est toujours largement liée à ses errements durant le génocide et à son implication dans la genèse de l'idéologie raciste qui a conduit au génocide de 1994. Jean Ndorimana, 65 ans a la voix mate et humide. Cet ancien prêtre – il l’a été de 1980 à 2009 – et titulaire d’un doctorat en droit canon est rentré en conflit avec une partie du clergé catholique rwandais après avoir écrit sur les errements de l’institution religieuse durant le génocide.
(RFI 13/09/17)
Le vendredi 15 septembre, à 10 heures du matin, nous saurons si toutes les archives de François Mitterrand sur le Rwanda seront accessibles ou non. C’est en effet à ce moment que le Conseil constitutionnel français dira si la mandataire de François Mitterrand, Dominique Bertinotti, est, oui ou non, en droit de refuser l’accès à certaines archives de l’ancien président français. A l’origine de cette procédure, il y a un chercheur physicien, membre de l’association Survie et auteur du Sabre et de la machette, aux éditions Tribord. François Graner répond aux questions de Christophe Boisbouvier. RFI : En avril 2015, le président François Hollande a promis l’ouverture de toutes les archives françaises concernant le génocide de 1994 au Rwanda. Aujourd’hui,...
(La Tribune 11/09/17)
Les Chinois sont plus que jamais intéressés par l’investissement au Rwanda. Cette fois, c’est dans le secteur du textile qu’ils renforcent la mise avec l’entrée en jeu de Huajian Group, important exportateur chinois de chaussures connu notamment pour ses gros investissements en Ethiopie, qui s’apprête à construire une usine. Un investissement global de plus d’un million de dollars sur dix ans avec, à la clé, la création de 20 000 emplois. Une nouvelle usine de textile « chinoise » sortira bientôt de terre au Rwanda. Le protocole d'accord y afférent a été signé hier, dimanche 10 septembre, à Kigali par le bureau de développement du Rwanda (RDB) et Huajian Group, un important exportateur chinois de chaussures féminines haut de gamme...
(RFI 08/09/17)
Le Conseil constitutionnel français se penche depuis jeudi 7 septembre sur les conditions d'accès aux archives des anciens présidents et ministres. En 2015, L'Elysée avait annoncé la déclassification des archives de la présidence sur le Rwanda pour la période 1990-95. Mais depuis, le chercheur François Graner s'est vu refuser l'accès à ces documents par la personne en charge des archives de François Mitterrand. Il faut dire que l'autorisation de consulter les archives des ex-présidents et ministres fait l'objet de conditions spécifiques.
(Jeune Afrique 08/09/17)
Depuis plusieurs années déjà, Kigali est passée à l’heure de l’économie 2.0. Découverte de l'un des incubateurs de start-up les plus connus de la capitale rwandaise. Un petit clic pour un véritable déclic, matérialisé par les différents incubateurs de start-up qui voient le jour à travers le pays. Le kLab (Knowledge Lab) est le plus ancien d’entre eux. Créé en 2012, en plein cœur du nouveau quartier d’affaires de la capitale, ce laboratoire est aujourd’hui le point de passage obligé des geeks de Kigali. « L’objectif est d’aider les gens à concrétiser leurs idées dans le domaine des nouvelles technologies. De leur donner le goût de l’entrepreneuriat et le sens de l’initiative », explique Aphrodice Mutangana, qui ne semble pas...
(RFI 07/09/17)
Nouvelle interpellation dans les rangs de l'opposition au Rwanda. Après la candidate déboutée à la présidentielle du mois d'août, Diane Rwigara, c'est au tour du vice-président du FDU-Inkingi, Boniface Twagirimana, d'être interpellé. Selon des témoins, il a été arrêté avec quatre autres personnes à son domicile à Kigali, mercredi 6 septembre. Un autre membre de l'exécutif du FDU aurait également été arrêté à Gisenye ainsi que trois autres militants. En tout, huit personnes sont retenues par la police. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170907-rwanda-arrestation-opposant-vice-pres...
(RFI 07/09/17)
Au Rwanda, il y a une semaine, un des frères de Diane Rwigara avait assuré que l'opposante rwandaise, sa mère et une deuxième soeur étaient portées disparues après une perquisition de la police à leur domicile de Kigali suivie d'une arrestation. Depuis, personne n'avait eu de leurs nouvelles jusqu'à il y a deux jours (lundi), lorsque la police a interpellé devant la presse les trois femmes à leur domicile. Contacté par RFI, le porte-parole de la police rwandaise explique que Diane Rwigara est accusée de faux et usage de faux pour les signatures présentées lors de la présidentielle, alors que sa mère et sa soeur seraient poursuivies pour fraude fiscale. Théos Badege, porte-parole de la police rwandaise, explique que la...
(La Tribune 07/09/17)
La Banque mondiale vient de publier son analyse annuelle de l’économie rwandaise. Reconnaissant l’exemplarité de ce pays d’Afrique de l’Est en la matière, l’institution de Bretton Woods note tout de même des points à améliorer pour un plus grand rayonnement du Rwanda sur le plan économique : l’investissement pour le développement de l’export. Le Rwanda a plus à gagner en capitalisant sur ses activités d'export. C'est ce qui ressort de la 10e édition du Rwanda Economic Update de la Banque mondiale, publié ce 6 septembre sous le titre : «Soutenir la croissance en s'appuyant sur les opportunités d'exportation émergentes». Le rapport de 68 pages dresse un état de l'économie rwandaise dont la croissance, après un repli de trois points de...
(Jeune Afrique 07/09/17)
Paul Kagame gère son pays comme une entreprise. Au sens propre. En plus d’être président de la République et chairman du Front patriotique rwandais (FPR), il est également le patron de facto de Crystal Ventures, fonds d’investissement et bras financier du parti. Créée en 1995, sous l’appellation Tri-Star Investments, avant d’être rebaptisée Crystal Ventures en 2009, « cette compagnie privée financée par la diaspora a été à la base de la reconstruction du pays au lendemain du génocide », rappelle le politologue Jean-Paul Kimonyo. Incontournable dans l’économie rwandaise, Crystal Ventures est aujourd’hui le deuxième employeur du pays derrière l’État, avec un capital estimé à 500 millions de dollars, grâce à ses participations dans les principaux secteurs d’activité, de l’agroalimentaire à...
(Jeune Afrique 06/09/17)
Alors que son pays fait figure de modèle africain en matière de développement, la popularité du président ne se dément pas : Paul Kagame vient d’être réélu avec plus de 98 % des voix. Mais pourra-t‑il encore longtemps capitaliser sur le redressement économique amorcé il y a plus de vingt ans ? Paul Kagame avait donc raison. Le scrutin présidentiel du 4 août était bien « joué d’avance », comme le chef de l’État rwandais l’avait plusieurs fois sous-entendu lors des trois semaines de campagne officielle. Réélu avec 98,63 % des suffrages, celui qui dirige le pays depuis 2000 fait encore mieux que lors des élections précédentes de 2003 et de 2010, où il avait respectivement rassemblé 95 % et 93 %...
(Le Monde 05/09/17)
Selon son avocat, la jeune femme, dont la famille était sans nouvelles depuis plusieurs jours, aurait été interrogée par la police puis ramenée à son domicile. Janvier Rwagatare, avocat de la famille, est formel : « Personne n’a été kidnappé. » L’annonce de l’arrestation de Diane Shima Rwigara, opposante à Paul Kagamé, président du Rwanda, et de quatre membres de sa famille il y a quelques jours laissait pourtant craindre le pire. L’un des oncles de la jeune femme, dont la candidature à l’élection présidentielle du 4 août n’avait pas été validée, affirmait même dans une vidéo publiée sur Internet que la mère de Diane Shima Rwigara, ses deux frères et sa sœur avaient été emmenés « dans un endroit...
(BBC 05/09/17)
L'opposante rwandaise Diane Rwigara, arrêtée il y a une semaine, a été relâchée lundi, selon la police. Il y a une semaine, Mme Rwigara, sa soeur Anne et leur mère Adeline ont été interpellées lundi à leur domicile de Kigali, qui a fait l'objet d'une perquisition. Sa famille et son parti dénonce une "mise en scène" visant à camoufler une "détention illégale" ayant duré une semaine. Diane Rwigara avait tenté en vain de se présenter à la présidentielle du 4 août remportée avec près de 99% des voix par le sortant Paul Kagame. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41167358

Pages