Samedi 20 Janvier 2018

Rwanda

(Le Monde 23/11/17)
Pour Human Rights Watch, « passages à tabac, électrochocs et simulacres d’exécution » infligés par l’armée sèment la peur chez de nombreux Rwandais. Jeudi 23 et vendredi 24 novembre, le Rwanda est à l’ordre du jour d’une séance ordinaire du Comité contre la torture des Nations unies, un organe chargé de surveiller la manière dont les pays appliquent la Convention internationale contre la torture. Ce sera l’occasion pour les experts indépendants du comité d’interpeller le gouvernement rwandais sur sa propre mise en œuvre du traité, ratifié par Kigali en 2008, et d’examiner des allégations selon lesquelles ce dernier viole la convention. Le comité va avoir du pain sur la planche. Depuis au moins sept ans, l’armée rwandaise a fréquemment arrêté,...
(AFP 23/11/17)
Le Rwanda est prêt à accueillir jusqu'à 30.000 migrants africains vivant dans des conditions inhumaines en Libye où une récente vente d'esclaves noirs à suscité l'indignation dans le monde, a annoncé mercredi à l'AFP la chef de la diplomatie rwandaise, Louise Mushikiwabo. "Le Rwanda discute actuellement pour voir comment il peut aider à accueillir des migrants prisonniers en Libye", a déclaré la ministre rwandaise des Affaires étrangères. "Le nombre et les moyens (de les accueillir) sont encore en discussion, mais le Rwanda estime à environ 30.000" le nombre de migrants pouvant être accueillis, a-t-elle ajouté.
(APA 23/11/17)
APA - Dakar (Sénégal) - Le Rwanda s’est dit disposé à collaborer « étroitement » avec l'Union Africaine, le secteur privé et d’autres partenaires, afin d’assurer des ‘’conditions d'accueil et de confort minimum’’ aux Africains encore retenus captifs en Libye, indique un communiqué parvenu jeudi à APA. « Le Rwanda n'a pas la prétention de pouvoir accueillir tout le monde, mais la porte est grande ouverte », note un communiqué du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et de la Communauté de l'Afrique de l'Est. Réaffirmant la philosophie politique du Rwanda actuel et son histoire, Kigali refuse de rester silencieux alors que des êtres humains se font maltraiter et vendre comme du bétail. Le Rwanda se dit choqué par...
(APA 23/11/17)
APA-Kigali (Rwanda) - Le gouvernement rwandais a adressé mercredi un « message de solidarité envers nos frères et sœurs africains encore retenus captifs » en Libye, en réaction à la diffusion d’images télévisées montrant la vente de migrants comme esclaves dans ce pays. « Le Rwanda, comme le monde entier, a vu avec horreur les images du drame qui se joue en ce moment en Lybie, où des hommes, des femmes et des enfants qui ont décidé de prendre le chemin de l'exil se retrouvent réduits en esclavage. Considérant la philosophie politique du Rwanda actuel et notre histoire, nous ne pouvons pas rester silencieux alors que des êtres humains se font maltraiter et vendre comme du bétail », indique un...
(La Tribune 23/11/17)
La Banque africaine et de développement (BAD) et le Fonds pour la croissance de l'Afrique (AGTF) vont débloquer 171 millions de dollars pour approvisionner en eau plus d’un million de personnes au Rwanda. Le pays aux mille collines ambitionne de se hisser à la catégorie des Etats à revenu intermédiaire à l’horizon 2020. Si dans de nombreux secteurs, le Rwanda fait figure de proue en matière de progrès sur le continent, la crise de l'eau semble un facteur de pauvreté dans le pays des mille collines. C'est dans ce contexte que la Banque africaine de développement (BAD) en partenariat avec le Fonds pour la croissance de l'Afrique (AGTF) s'est engagée à débloquer 171 millions de dollars pour approvisionner en eau...
(RFI 23/11/17)
L’avalanche de réactions se poursuit suite aux images, diffusées par CNN, de personnes vendues comme esclaves en Libye. Le Niger a ainsi demandé que la question migratoire soit débattue lors du sommet Union européenne-Union africaine qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochains à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Des voix s'élèvent également chez les diasporas africaines d'Europe pour que les dirigeants africains protègent leurs ressortissants et fassent mieux que de négocier des enveloppes d'aide au développement. « Dans la région de Kayes, les centres de santé, les écoles… c'est la diaspora qui fait tout », peste Toudo Traoré, président de l'Union des Maliens de Montreuil. Son association finance des projets de développement vers le village de Kirané Kaniaga. Les...
(La Tribune 22/11/17)
Le concert mondial des condamnations a été interminable face à la « découverte » de l’horreur de migrants africains réduits et vendus en esclaves en Libye. Dans un dernier appel à l’aide désespéré, l’Union africaine (UA) a demandé un appui pour le rapatriement de ces migrants. Le Rwanda est le premier pays à avoir concrètement réagi en acceptant de recevoir sur son sol certains migrants ou aider à leur rapatriement. Le Rwanda, nouvel eldorado des migrants africains ? L'image est peut-être flatteuse mais le petit pays d'Afrique australe est en train de montrer la voie.
(RFI 22/11/17)
Le troisième procès en lien avec le génocide au Rwanda se profile en France. Accusé d'avoir transporté des miliciens sur les lieux de massacres des Tutsis en 1994, Claude Muhayimana, a été renvoyé devant les assises pour complicité de génocide et de crimes contre l'humanité. Après les procès d'un ancien officier de l'armée rwandaise en 2014 et de deux bourgmestres en 2016, la justice française décide à nouveau de juger des crimes en lien avec ce génocide qui a fait plus de 800 000 morts au sein de la minorité tutsie, selon l'ONU. Mais l'ordonnance de mise en accusation contre Claude Muhayimana n'a satisfait aucune partie. Renvoyé devant les assises, cet ancien chauffeur rwandais n'est accusé que de complicité de...
(AFP 20/11/17)
Le Franco-Rwandais Claude Muhayimana est renvoyé devant la cour d'assises en France pour "complicité" du génocide de 1994 au Rwanda, accusé d'avoir transporté des miliciens ayant perpétré des massacres de Tutsi, a appris lundi l'AFP de source judiciaire et auprès des parties civiles. Le juge d'instruction a ordonné le 9 novembre le renvoi aux assises de cet ancien chauffeur d'hôtel pour complicité de génocide et de crimes contre l'humanité par aide et assistance, tout en abandonnant les poursuites pour une partie des faits, conformément aux réquisitions du parquet de Paris. C'est la troisième fois que la justice française ordonne un procès en lien avec ce génocide qui a fait 800.000 morts, selon l'ONU, très majoritairement au sein de la minorité...
(Agence Ecofin 20/11/17)
Les acteurs publics et privés du secteur des TIC et télécommunications rwandais se mobilisent pour accélérer l’adoption de l’Internet haut débit partout au Rwanda. Ils se sont réunis à cet effet à Kigali, le 16 novembre 2017 au cours du Rwanda Internet Governance Forum, organisé par l’Association des Technologies de l’information et de la communication du Rwanda sous le thème : « le haut débit comme service ». Au cours de cette rencontre, les différents acteurs présents - opérateurs télécoms, fournisseurs de services, régulateurs du marché télécoms, représentants du gouvernement - ont convenu de renforcer leurs partenariats. Faciliter l’accès de tous au haut débit, Charles Gahungu, le directeur technique de Korea Rwanda Network (KTRN), le fournisseur en gros de connectivité...
(Xinhua 20/11/17)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appris avec consternation les rapports sur la vente aux enchères des migrants africains en Libye comme esclaves, affirme un communiqué publié ce week-end par l'UA. Le président "condamne fermement ces actes méprisables qui sont en contradiction avec les idéaux des Pères fondateurs de notre Organisation et des instruments africains et internationaux pertinents, y compris la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples", selon le communiqué. Le président a appelé à la fin immédiate de ces pratiques et d'autres actes criminels de traite des êtres humains. Il a appelé à une action rapide pour identifier tous les auteurs et complices...
(AFP 17/11/17)
Vingt-trois ans après le génocide au Rwanda, la justice française refuse de faire entendre les anciens plus hauts responsables militaires français dans l'enquête sur de possibles responsabilités de l'armée en marge du massacre de Bisesero en juin 1994, une décision qui rompt, selon les parties civiles, l'espoir d'un procès. Dans sa décision du 31 octobre, la cour d'appel de Paris, confirmant un précédent refus du juge, n'a pas estimé nécessaire d'auditionner l'amiral Jacques Lanxade, l'ancien chef d'état-major des armées, et son adjoint de l'époque, le général Raymond Germanos, comme le réclamaient l’association Survie, la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH et LDH)...
(RFI 17/11/17)
L'ex-amiral Jacques Lanxade et l'ex-général Raymond Germanos ne seront pas auditionnés par la justice française, dans l'enquête sur les possibles responsabilités de l'armée française lors du génocide rwandais de 1994. La cour d'appel de Paris a confirmé, ce jeudi, la décision prise par le juge qui mène l'instruction. Cette enquête concerne les faits survenus à Bisesero entre les 27 et le 30 juin 1994. Les militaires de la force Turquoise sont accusés de n'avoir prêté secours à des civils tutsis que trois jours après avoir constaté qu'ils étaient menacés par des génocidaires hutus. D'après le juge d'instruction, la force sur place disposait d'une certaine autonomie et leurs actes ne dépendraient pas de l'état-major de l'époque. Une vision que réfute Clémence...
(RFI 17/11/17)
L'ex-amiral Jacques Lanxade et l'ex-général Germanos ne seront pas auditionnés par la justice française dans l'enquête sur les possibles responsabilités de l'armée française lors du génocide rwandais de 1994. La cour d'appel de Paris a confirmé ce jeudi 16 novembre la décision prise en août dernier par le juge qui mène l'instruction. Cette enquête concerne les faits survenus à Bissesero entre les 27 et 30 juin 1994. Les militaires de la force Turquoise sont accusés de n'avoir prêté secours à des civils tutsi que trois jours après avoir constaté qu'ils étaient menacés par des génocidaires hutus. Sans l'audition de l'ancien chef d'état-major et de son adjoint, les parties civiles redoutent que l'instruction aboutisse à un non-lieu. Un non-lieu, c'est quand...
(AFP 16/11/17)
Vingt-trois ans après le génocide au Rwanda, la justice française refuse d'entendre les anciens hauts responsables militaires français sur d'éventuelles responsabilités de l'armée en marge du massacre de Bisesero, une décision qui douche les espoirs des parties civiles d'obtenir un procès. Cette enquête, emblématique de la controverse sur le rôle de la France lors du génocide qui a fait en 1994 quelque 800.000 morts selon l'ONU, principalement au sein de la minorité tutsi, a depuis un an son pendant au Rwanda: en novembre 2016, Kigali a lancé une procédure contre 22 officiers français accusés d'implication dans le génocide. Parmi eux, l'ex-amiral Jacques Lanxade, chef d'état-major des armées de 1991 à 1994...
(AFP 16/11/17)
La justice française a décidé de ne pas entendre l'ex-chef d'état-major des armées dans l'enquête sur les possibles responsabilités de l'armée française lors du génocide de 1994 au Rwanda, ont annoncé jeudi à l'AFP les parties civiles, qui redoutent ainsi un "non lieu". La cour d'appel de Paris a confirmé, le 31 octobre, le refus du juge d'instruction d'auditionner l'ex-amiral Jacques Lanxade et son adjoint de l'époque, l'ex-général Raymond Germanos, comme le réclamaient l’association Survie, la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH et LDH) et les autres parties civiles, qui accusent la force Turquoise d'avoir sciemment abandonné aux génocidaires hutu des centaines de Tutsi des collines de Bisesero...
(Jeune Afrique 14/11/17)
Alors que le secteur aérien connaît une bonne croissance en Afrique, les compagnies du continent ont du mal à réaliser des profits. En cause, une taille encore modeste et d'importants frais, notamment en termes de taxes et d'approvisionnement en kérosène. Si une poignée d’entre eux a préféré se rendre au salon aéronautique de Dubaï, il n’était pas question pour la plupart des dirigeants du secteur aérien africain de manquer à l’appel de leur grand-messe annuelle qui se tient jusqu’à ce mardi soir à Kigali. D’autant plus que sous la coupole multicolore du Convention Centre de la capitale rwandaise, les 495 délégués de la 49e assemblée générale de l’Association des compagnies aériennes aériennes africaines (Afraa) ont pu mettre tous les sujets...
(RFI 14/11/17)
Le Forum de Dakar a commencé lundi 13 novembre dans la capitale sénégalaise. Cette rencontre réunit 800 intervenants, acteurs politiques, experts, chercheurs, membres de la société civile et se veut un lieu informel pour évoquer les questions de sécurité. La première journée a été marquée par le débat entre les chefs d’Etat et hauts responsables d’institutions présents. Sur la grande scène, il est le premier à avoir pris la parole lundi au Forum de Dakar. Moussa Faki Mahamat, président de la commission de l’Union africaine, a placé la barre très haut.
(Le Point 14/11/17)
La jeune professeure de la diaspora rwandaise prône une décolonialité en toutes lettres, elle s'en est expliquée aux Ateliers de la Pensée à Dakar. Si vous rencontrez quelque part dans sa Belgique flamande natale, ou ailleurs en Europe, Olivia Rutazibwa, docteure en Sciences politiques, maîtresse de conférences à l'université de Porthsmouth en Angleterre et non moins jeune femme bien de son temps, même si vous êtes dans les meilleures dispositions à l'égard de l'autre en général, et même si vous avez milité la semaine dernière contre le racisme, vous risquez de lui demander d'où elle vient, et quel est (donc) son parcours jusqu'à ce poste d'universitaire ? Vous lui aurez posé toutes ces questions avec une curiosité dénuée de tout...
(AFP 13/11/17)
Des dirigeants africains ont appelé lundi à aider leurs Etats à assurer leur propre sécurité, y compris par une adaptation des interventions internationales aux réalités locales, à l'ouverture du Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique. "La réponse militaire doit être solidaire et globale pour ne laisser aucun sanctuaire aux groupes terroristes", a déclaré le président sénégalais Macky Sall...

Pages

(AFP 29/06/17)
Trois associations ont annoncé qu'elles déposaient jeudi en France une plainte visant la banque BNP Paribas pour "complicité de génocide, de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité" dans le cadre du génocide de 1994 au Rwanda. L'association anticorruption Sherpa, le Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR) et l'organisation non gouvernementale Ibuka France (Mémoire et Justice) accusent le groupe bancaire d'avoir permis le "financement de l'achat de 80 tonnes d'armes, ayant servi à la perpétration du génocide".
(Le Monde 29/06/17)
Selon les informations recueillies par « Le Monde » et Radio France, la banque est accusée d’avoir financé un achat illégal d’armes au profit de Kigali durant le génocide, en juin 1994. C’est une plainte inédite qu’a déposée, mercredi 28 juin à Paris, l’association Sherpa, qui se fixe pour objectif de défendre les victimes de crimes économiques. L’ONG s’est constituée partie civile avec l’association Ibuka et le Collectif des parties civiles pour le Rwanda : selon les informations recueillies par Le Monde et Radio France, elle accuse la banque BNP Paribas de « complicité de génocide, de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre » pour avoir financé un achat d’armes au profit du gouvernement extrémiste hutu de Kigali,...
(RFI 29/06/17)
A Kigali, au Rwanda, s'est achevé, ce mercredi 28 juin, le tout premier forum de l'OMS sur la santé en Afrique. Pendant deux jours, des décideurs, des professionnels de la santé, des membres du secteur privé et de la société civile ont échangé dans la capitale rwandaise autour du thème: «Les populations d'abord: le chemin vers la couverture sanitaire universelle en Afrique». A l'issue de ces deux jours de discussions, les participants se sont accordés sur une série de recommandations pour améliorer l'accès à la santé pour tous sur le Continent. C'est un appel à une action commune entre les différentes parties prenante du secteur qui a été lancé, le 28 juin 2017, à l'issue de ce tout premier forum...
(France TV Info 29/06/17)
Les associations Sherpa, le Collectif des parties civiles pour le Rwanda et Ibuka ont déposé plainte, avec constitution de partie civile, contre BNP Paribas pour "complicité de génocide, de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre" dans le contexte du génocide rwandais, selon les informations recueillies par franceinfo et le journal Le Monde. Selon cette plainte, la banque aurait contribué au financement d’un achat illégal d’armes à destination du Rwanda en juin 1994, en plein génocide, malgré un embargo sur les armes voté par l’ONU. Le génocide des Tutsis et des Hutus modérés a fait près d’un million de morts au Rwanda, entre avril et juillet 1994. C’est la première fois qu’une telle plainte est déposée contre une banque,...
(RFI 28/06/17)
A Kigali au Rwanda s'est ouvert ce mardi 27 juin le premier forum de l'OMS sur la santé en Afrique. Un millier de participants, décideurs, professionnels de la santé, membres du secteur privé et de la société civile, sont réunis autour du thème : «Les populations d'abord : la route vers la couverture sanitaire universelle en Afrique». Ce forum est présenté par l'OMS comme une plateforme permettant de discuter des défis et des solutions pour améliorer la santé sur le continent. La route vers la couverture santé universelle en Afrique commence à Kigali et pour l'heure, il s'agit de renforcer la collaboration et les échanges d'idées entre les différents acteurs du secteur. Tel est le mot d'ordre de cette première...
(Le Monde 27/06/17)
Selon la revue « XXI », un ordre officiel avait été donné pendant l’opération « Turquoise » de réarmer les génocidaires des tutsis, quelques mois après les massacres .La revue XXI publie mercredi 28 juin une enquête sur le rôle de la France lors du génocide des tutsis du Rwanda en 1994, qui affirme que les autorités françaises ont sciemment réarmé les responsables des massacres, violant ainsi l’embargo sur les armes décrété par l’Organisation des Nations unies (ONU) dans ce pays d’Afrique de l’Est. Intitulé « Réarmez-les », l’article de Patrick de Saint-Exupéry, cofondateur de la revue, s’appuie sur le témoignage d’un haut fonctionnaire qui a pu consulter les archives sur le conflit rwandais. Lorsque l’Elysée annonça en 2015 l’ouverture...
(RFI 27/06/17)
Ce mardi 27 juin s’ouvre à Kigali au Rwanda le tout premier forum du bureau régional pour Afrique de l’OMS sur la santé à travers le continent. Pendant deux jours, décideurs et experts de la santé vont échanger autour du thème : « Les populations d’abord : la route vers la couverture sanitaire universelle en Afrique—». Un forum pour discuter des défis et tenter de trouver des solutions pour améliorer la santé sur le continent. Faire en sorte à l’horizon 2030 de « permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge ». Tel est l’un des objectifs du programme de développement durable adopté par l’ONU en 2015. Ce tout premier forum...
(Xinhua 27/06/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le premier Forum africain de la santé de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) devrait débuter dans la capitale rwandaise Kigali mardi, qui est largement considéré comme une plate-forme importante pour discuter de stratégies novatrices sur les défis persistants en matière de santé publique en Afrique. Le forum de deux jours, organisé sous le thème "Mettre les gens en premier: la voie de la couverture universelle de la santé en Afrique", vise à promouvoir le renforcement de la gouvernance de la santé publique et à explorer des moyens concrets pour que les partenaires contribuent à la réforme du travail de l'OMS dans la région africaine. Les participants devraient délibérer sur l'amélioration de la sécurité sanitaire, les progrès...
(RFI 19/06/17)
Depuis trois mois, des milliers d'étudiants rwandais n'ont plus cours. En cause : la suspension totale ou partielle en plein milieu d'année scolaire de 10 universités privées du pays qui n'ont pas répondu aux exigences d'un audit sur la qualité de l'enseignement. Mais les étudiants et les universités ont bien du mal à comprendre cette décision. Portail cadenassé, salles de classe vides... L'université Mahatma Gandhi de Kigali a des airs de campus fantôme. Mi-mars, les autorités rwandaises ont annoncé la suspension de ses programmes estimant que l'université manquait notamment de matériel et n'offrait donc pas une formation de qualité. Une suspension jugée brutale et faite au dépend des étudiants, pour Litan Acharjee, un des enseignants. « Ce n'était pas la...
(Le Monde 19/06/17)
Vingt ans après, une quinzaine de rescapés tutsi ont rédigé leurs « cahiers de mémoire », s’adressant à leurs morts. Retour sur un douloureux travail de reconstitution de soi. C’était un jour d’avril, à Kigali, au Rwanda. Un groupe d’hommes et de femmes a pris place dans une salle. On a distribué des cahiers. Ils étaient une quinzaine alors. Il s’agissait de raconter un monde détruit, le leur, celui de leurs proches, tués pendant le génocide. C’était en 2014, peu de temps après la vingtième commémoration des trois mois durant lesquels près d’un million d’hommes, de femmes et d’enfants furent massacrés au milieu des leurs. Les tueurs étaient hutu. Les victimes, dans leur écrasante majorité, tutsi. Les quinze personnes qui...
(AFP 16/06/17)
Les autorités du Malawi ont condamné vendredi de violents incidents qui ont récemment opposé des réfugiés originaires de communautés rivales du Rwanda et du Burundi dans un camp proche de la capitale administrative du pays Lilongwe. "En tant que pays hôte, nous sommes très déçus de ce comportement. Cela doit cesser sur le champ", a déploré la ministre malawite de l'Intérieur et de la Sécurité, Grace Chiuma, dans un communiqué. Ces derniers jours, la presse locale a rapporté de vives tensions entre Rwandais et Burundais dans le camp Dzaleka, à une quarantaine de kilomètres de Lilongwe.
(RFI 14/06/17)
Traditionnellement dans la culture rwandaise, manger au vu et au su de tous ne se faisait pas. La nourriture était d’ailleurs presque un sujet tabou et les repas se prenaient exclusivement au sein du foyer familial. De nos jours, si une certaine pudeur autour de la nourriture persiste, les mentalités changent. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170614-rwanda-traditionnellement-mange-pas-...
(Xinhua 13/06/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le milliardaire chinois Jack Ma, l'un des principaux entrepreneurs dans le monde du e-commerce, fondateur et président exécutif du groupe Alibaba devrait assister à l'inauguration du sommet YouthConnekt Africa, qui se tiendra le mois prochain, dans la capitale rwandaise, Kigali. Le Rwanda organisera la rencontre du 19 au 21 juillet qui se concentrera principalement sur l'esprit d'entreprenariat des jeunes et sur l'exploration et l'exploitation des opportunités sur le continent, a annoncé dimanche le ministère rwandais de la jeunesse et des TIC. "Jack Ma devrait arriver au Rwanda et partager ses compétences entrepreneuriales avec nos jeunes. Nous sommes en contact avec le groupe Alibaba, et nous l'attendons le mois prochain à Kigali pour le sommet YouthConnekt Africa", a...
(Jeune Afrique 09/06/17)
Après trois ans de combat judiciaire, la loi sur la liberté de la presse punit désormais la négation de tous les crimes contre l’humanité. Y compris le génocide dont furent victimes les Tutsis au Rwanda. Cela fait vingt-trois ans qu’Annick Kayitesi appréhende l’heure d’aller se coucher. Cette rescapée du génocide des Tutsis sait que trop de fantômes l’attendent dans son sommeil. Les comptines pour enfants ne lui sont malheureusement d’aucun secours. L’une d’elles lui a même valu des insomnies plus fiévreuses encore : le Fais dodo, Colas mon p’tit frère revu et corrigé par Canal+. Par une froide soirée de décembre 2013, la chaîne française avait en effet cru bon de diffuser un « sketch » sur le génocide rwandais. Un...
(Iwacu 09/06/17)
D’après Pierre Nkurikiye, porte-parole de la police burundaise, 91 burundais ont été renvoyés du Rwanda, ce jeudi 8 juin, via la frontière Gasenyi en commune Busoni de la province Kirundo. Il précise que des femmes, des enfants et des vieillards sont directement rentrés dans leurs familles. « Seize jeunes sont retenus dans une salle de transit au Chef-lieu de la commune Kirundo pour identification », a ajouté le porte-parole de la police. Pour rappel, 87 autres burundais accusés d’être en « situation irrégulière » avaient été refoulés en avril de cette année et plus de 1500 avaient subi le même sort entre mai et juin 2016.
(AFP 08/06/17)
Un spécialiste hongrois de la protection des animaux a été tué par un rhinocéros noir dans le parc national de l'Akagera, dans l'Est du Rwanda, où l'espèce a été réintroduite en mai, a annoncé dans un communiqué transmis à l'AFP jeudi par l'ONG gérant ce parc. Les informations sur les circonstances exactes de la mort de Krisztián Gyöngyi "sont encore en train d'être rassemblées", a indiqué l'organisation African Parks, qui a simplement précisé que l'intéressé a été tué mercredi matin alors "qu'il était sur le terrain en train de pister les animaux dans le parc". "Kris a joué un rôle très important dans les efforts de réintroduction" du rhinocéros noir d'Afrique de l'Est au Rwanda, où il se trouvait pour...
(Jeune Afrique 02/06/17)
Né en 1945 d’une mère rwandaise et d’un père blanc au Congo belge, Charles François Gérardin, a été enlevé à sa mère alors qu’il n’avait que 5 ans. Comme 283 autres enfants métis, après l’indépendance, il est expulsé en Belgique, une terre alors inconnue pour lui. Aujourd’hui devenu « l’un des derniers témoins » de ce drame oublié, âgé de 71 ans, Charles se bat au sein de l’association « Métis de Belgique » pour aider les victimes et leurs descendants à retrouver leur famille. Le 25 avril dernier, l’Église catholique leur a adressé pour la première fois ses excuses, se reconnaissant toutefois de « bonnes intentions » – ce qui est loin d’aller de soi pour des déracinés qui...
(RFI 23/05/17)
Au Rwanda, depuis la rentrée dernière, a ouvert à Kigali le sixième centre de formation de l’Institut africain des sciences mathématiques (Aims). L’Aims est un réseau panafricain d’écoles fondé en 2003 au Cap par le cosmologiste sud-africain Neil Turok. Le centre du Rwanda forme une quarantaine d’étudiants originaires de dix pays d’Afrique jusqu’au niveau master. Tous n’ont qu’un but : trouver des solutions aux problèmes africains grâce aux sciences mathématiques.
(APA 12/05/17)
APA - Kigali (Rwanda) - Plusieurs leaders africains dont les présidents Mahamadou Issouffou du Niger, Ibrahima Boubacar Keita du Mali et Ismaïl Omar Guelleh de Djibouti, ont pris part ce jeudi à Kigali, aux cotes de leur homologue rwandais, Paul Kagamé, à l’ouverture officielle de la troisième conférence de Transform Africa Summit, a constaté l’envoyé spécial de APA. Le thème retenu pour ce sommet est «Villes Intelligentes, Développement accéléré». La rencontre à laquelle ont assisté aussi la vice-présidente de Zambie, Inonge Wina, et le Premier ministre de Sao Tomé et Principe, Patrice Emery Trovoada , se veut une plateforme leader de la communauté des TIC en Afrique pour l’accélération de la révolution numérique en cours sur le continent. Un moment...
(Xinhua 09/05/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Située sur l'une des collines du "Pays aux mille collines", le projet de Vision City s'inscrit dans les efforts du gouvernement rwandais pour répondre aux défis du logement à Kigali, capitale du pays. La première phase de ce projet, qui est le plus important projet de logement au Rwanda, consiste en 504 unités de villas et d'appartements. Une fois ces quatre phases achevées, le projet aura la capacité d'accueillir plus de 22.000 personnes, selon ce plan. "Chaque fois que je viens ici travailler, je vois ce projet, je voudrais vivre ici, je vais travailler dur", raconte Sandrine Umubyeyi, une Rwandaise qui travaille sur le site pour la China Civil Engineering Construction Corporation (CCECC), compagnie chinoise qui assure...

Pages

(Agence Ecofin 23/08/17)
(Agence Ecofin) - En 2016/2017, les exportations rwandaises de viande ont généré 22,9 millions $, soit une hausse de 30% par rapport à la valeur affichée au terme de l’exercice précédent. Cette embellie s’explique aussi bien par la progression des volumes expédiés que par les bons prix observés au niveau du marché mondial. Selon les données de l’Office rwandais des exportations agricoles reprises par Newtimes, alors que le stock de viande acheminé a connu une hausse de 17% en s’établissant à 6 200 tonnes, le kilogramme de viande s'échangeait pour sa part à 3,67 $, contre 3,33 $, en 2015/2016. Pour rappel, ces résultats enregistrés au niveau du segment de la viande s’inscrivent globalement dans l’amélioration de la performance de...
(APA 22/08/17)
APA-Kampala (Ouganda) - Le Kenya et le Rwanda ont levé l’interdiction d’importation de produits à base de volaille de l’Ouganda suite à une déclaration selon laquelle ce pays fournisseur était débarrassé de la grippe aviaire hautement pathogène. La déclaration a été faite le week-end par le ministère ougandais de l’Agriculture, de l’industrie animale et des pêches. L’épidémie de grippe aviaire a été déclarée en Ouganda le 15 janvier 2017 affectant les volailles domestiques et sauvages. On estime que 10.000 volailles sauvages sont mortes alors que 50.000 oiseaux domestiques ont été emportés par la grippe aviaire. Selon le ministre de l’agriculture, Christopher Kibanzanga, la surveillance dans tous les districts touchés autour des rives des îles du lac Victoria et de Kalangala...
(Agence Ecofin 21/08/17)
(Agence Ecofin) - Au terme de l’année fiscale 2016/2017, les recettes d’exportation du café du Rwanda se sont établies à 49,7 milliards de francs rwandais (58,5 millions $), soit un léger recul de 3,6% par rapport à l’exercice précédent et en deçà de l’objectif visé (67,8 millions $), rapporte Newtimes. Selon l’Office rwandais des exportations agricoles (NAEB), cette contre-performance intervient malgré la bonne tenue des prix mondiaux sur la période (3,16 $/kg contre 3,10$/kg, l’année précédente) et s’explique par une baisse des volumes exportés, liée à la forte sécheresse ayant régné en 2016, de juillet à août et d’août à décembre. Le stock de fèves expédiées a affiché une diminution de 5,4% comparativement à la saison précédente, en s’établissant à...
(La Voix de l'Amérique 18/08/17)
Des jeunes Rwandais se lancent pour innover et créer de l’emploi. Et Internet, c’est leur point commun. En plein cœur de Kigali, deux laboratoires, l’un de recherche et l’autre de fabrication, ont été installés par des jeunes entrepreneurs pour encourager l’entrepreneuriat. Bienvenu à K Lab, (Kigali laboratory), un des laboratoires de Kigali où des jeunes développent leurs projets. Un autre laboratoire de fabrication, souvent appelé "Fablab", se trouvent à côté des bureaux. C'est là où tous ces projets prennent forme. La directrice du laboratoire, Dusabe Miriam, montre le hardware où les machines et imprimantes 3D, ainsi que les prototypes de drones made in Rwanda sont installés. "C’est un espace d’innovation pour des personnes qui ont des idées innovatrices. Nous avons...
(Agence Ecofin 14/08/17)
(Agence Ecofin) - Le principal brasseur rwandais Bralirwa a annoncé avoir achevé son premier semestre 2017 le 30 juin dernier, sur un léger recul de 3,8% de son chiffre d’affaires. Celui-ci s’est en effet établi à 41,3 milliards de francs rwandais (50 millions $) contre 43 milliards de francs rwandais (52 millions $) un an plus tôt. D’après l’entreprise, ce résultat s’explique par des ventes en volume qui ont reculé de 15,4%, en passant de 888 000 hectolitres (hl) à 751 000 hl du fait de la hausse des prix de ses produits, tant sur le segment des bières que des boissons non alcoolisées, en août 2016 et en janvier dernier, dans un contexte de concurrence fortement accrue. Malgré cette...
(APA 09/08/17)
APA-Kigali (Rwanda) - Construction of the Bugesera International Airport is set to be launched on Wednesday following an agreement between the government and a Portuguese construction firm Mota Engil in September last year. President Paul Kagame is expected to be among the guests at the ground breaking in Bugesera District Tuesday. The first phase of the project is set to be complete by December 2018 upon which the airport will have a capacity to handle about 1.7 million passengers every year. On completion of the airport construction, the firm will run the facility’s operations for 25 years with an option to extend its hold by another 15 years. The first phase is expected to cost an estimated $418 million while...
(Le Monde 04/08/17)
Taux de scolarisation, construction de latrines… Depuis 2006, des contrats de performance fixent des objectifs à la population. Le culte du résultat a imprégné toute la société. C’est un jour de fête, un de ceux où on prend son voisin par le bras pour chanter à tue-tête : « Tous ensemble, les Rwandais travaillent pour développer et construire leur pays/Tous ensemble, nous travaillons pour faire de notre Rwanda un paradis. » Gishari est en liesse en ce samedi matin de juin. Parmi les quatorze secteurs que compte le district de Rwamagana, à 50 km à l’est de Kigali, Gishari arrive en tête du classement annuel pour son développement en matière d’éducation, de santé, de vie sociale… Lancés en 2006, les...
(Air Journal 04/08/17)
La compagnie aérienne RwandAir a annoncé l’ouverture d’une base à Cotonou, un protocole d’accord étant signé dans la foulée par les gouvernements du Rwanda et du Bénin pour la création conjointe d’une compagnie nationale béninoise. Basée à l’aéroport de Kigali, la compagnie nationale rwandaise a annoncé le 1er aout 2017 avoir reçu du gouvernement béninois des « droits de septième liberté », qui lui permettent de se baser dans un pays tiers et d’y opérer des vols sans passer par son propre pays. Elle va donc stationner à l’aéroport de Cotonou-Cadjehoun « dans un futur proche » deux Boeing 737 (elle ne précise pas s’il s’agit de -700 de 120 sièges ou de -800 pouvant accueillir 16 passagers en classe...
(Jeune Afrique 03/08/17)
Pourtant située dans une zone troublée et très loin de la mer, la capitale rwandaise s’est hissée au troisième rang africain pour les congrès, grâce à des investissements massifs dans les infrastructures d’accueil. Dans le petit monde du tourisme d’affaires, Kigali a créé la sensation : à l’occasion de la publication du dernier classement de l’International Congress and Convention Association (ICCA), en juin, la capitale rwandaise s’est hissée au troisième rang africain par le nombre de congrès accueillis. « En 2016, nous avons accueilli 42 conférences [dont 18 ont été retenues pour le classement de l’ICCA] et nous visons le chiffre de 50 pour 2017 », explique Frank Murangwa, directeur exécutif du Rwanda Convention Bureau (RCB, l’office des congrès du Rwanda)...
(RFI 03/08/17)
Le Rwanda élit ce vendredi son président de la République. Le chef de l'Etat sortant Paul Kagame brigue un troisième mandat. En économie, son équipe a récemment parié sur le développement des services. Aéroport, centre de conférences... le gouvernement de Kigali a massivement investi dans les infrastructures. Objectif : passer du statut d’Etat à faible revenu et majoritairement rural, à celui de pays à revenu élevé avec une économie centrée sur les services. Un pari ambitieux que certains qualifient de risqué, dans un pays où la classe moyenne est embryonnaire et où 39% de la population vit toujours avec moins de deux dollars par jour. Pour les autorités, miser sur les services et transformer l’économie du Rwanda est crucial. D’ici...
(Xinhua 03/08/17)
Les Etats membres de la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) feront de l'intégration de leurs marchés de capitaux une priorité afin d'accroître les investissements étrangers dans la région. Le PDG de l'Autorité des marchés de capitaux du Kenya, Paul Muthaura, a déclaré aux journalistes à Nairobi que la pleine intégration des marchés de capitaux nationaux nécessitera la mise en place de 21 directives du Conseil des ministres de chaque Etat membre. "A ce jour, tous les Etats partenaires de la CAE ont mis en place sept lois et accélèrent la mise en place des régulations restantes", a indiqué M. Muthaura. Les Etats membres de la CAE sont le Kenya, l'Ouganda, la Tanzanie, le Rwanda, le Burundi et le Soudan du...
(AFP 31/07/17)
Le parti au pouvoir à Kigali, le Front patriotique rwandais (FPR), contrôle d'Xne main de fer depuis 20 ans la sphère politique, mais il est aussi accusé de phagocyter l'économie via son bras financier, le fonds d'investissement Crystal Ventures. Premier employeur privé du pays, dont les actifs sont estimés à quelque 500 millions de dollars, le fonds d'investissement est présent dans presque tous les secteurs de l'économie: de l'agroalimentaire à la sécurité privée en passant par l'immobilier et le BTP. Crystal Ventures est née sous le nom de "Tristar" en 1995, un an après la prise de pouvoir du FPR de Paul Kagame, qui venait de renverser le régime hutu extrémiste et de mettre un terme au génocide qui a...
(AFP 31/07/17)
Au troisième étage d'une galerie marchande flambant neuve du centre de Kigali, quelques commerçants désœuvrés discutent en ce mardi matin, accoudés à une rambarde devant leurs boutiques désertées par les clients. L'immeuble aux vitres bleutées est un des nombreux bâtiments ayant récemment transfiguré le paysage de la capitale, et qui incarnent l'ambition rwandaise d'une économie de service portée par une classe moyenne prospère et qualifiée, se substituant à une nation encore majoritairement peuplée d'agriculteurs pauvres. Sauf que cette vision est encore très lointaine, avec une classe moyenne embryonnaire et 39% de la population qui vit avec moins de deux dollars par jour. Et les observateurs mettent en garde: le marché rwandais est relativement petit et le pari du développement agressif...
(APA 31/07/17)
APA - Kigali (Rwanda) - Le tourisme devrait rapporter environ 444 millions USD de recettes en 2017 par rapport aux 404 millions de dollars obtenus l’année dernière, a annoncé vendredi un haut responsable de l’Agence nationale en charge de la promotion des investissements, le Rwanda Development Board (plus communément appelé RDB) Cette augmentation des revenus est le fruit des efforts continus de promotion du tourisme, ainsi que la stratégie consistant à motiver les entrepreneurs, et à organiser des rencontres, des conférences, des événements et des expositions (MICE), a expliqué Clare Akamanzi, la directrice du RDB Elle a fait savoir que, d’après les projections totales, la MICE devrait verser 64 millions de dollars, en hausse par rapport aux 47 millions de...
(RFI 27/07/17)
Au Rwanda, le tourisme est un secteur stratégique qui représente la plus importante rentrée de devises pour le pays. Afin de développer le secteur, le petit pays des Grands Lacs mise désormais sur le marché de niche du haut de gamme. L’illustration la plus récente de cette stratégie a été le doublement du prix du permis de visite aux gorilles – l’attraction phare du Rwanda – qui est passé à 1500 dollars en mai. Si le gouvernement se dit confiant, le secteur de l’industrie touristique est un peu plus inquiet. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170727-rwanda-mise-tourisme-haut-gamme
(Financial Afrik 24/07/17)
Quelles sont les tendances 2017 à la Rwanda Stock Exchange ? Les tendances 2017 s’annoncent mieux que celles de l’année passé. En 2016, le volume des transactions avait diminué et nous n’avons pas eu d’IPO. Nous avions enregistré une croissance sur les instruments de la dette, notamment les bonds de Trésor. Pour cette année, les indices sont en hausse. Nous avons enregistré une IPO à la fin du premier trimestre avec la cession des participations de l’Etat dans I&M Bank, désormais en Bourse. D’autres introductions en Bourse sont en cours de discussion. Nous avons également de nouveaux produits sur lesquels nous sommes entrain de travailler. Cette année s’inscrit véritablement sous le signe de l’innovation avec de nouveaux produits dont les...
(Xinhua 21/07/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Des experts et responsables ont lancé un appel aux jeunes d'Afrique jeudi, les invitant à se concentrer sur l'esprit d'entreprise et la création d'emplois pour exploiter les millions d'opportunités qu'offre ce continent. Cet appel a été lancé par un panel intitulé "Comment arriver à 50 millions d'emplois pour 2020?", à l'occasion du premier sommet africain YouthConnekt qui s'est ouvert officiellement ce jeudi à Kigali, capitale du Rwanda. "L'avenir des jeunes africains réside en Afrique, pas en Europe ou au fond de la mer Méditerranée. Nos jeunes africains devraient être en première ligne de la création d'emplois d'innovateurs et d'entrepreneurs"...
(Jeune Afrique 20/07/17)
Un jeune rwandais a créé une application qui permet aux entreprises de suivre en temps réel leurs ventes et leurs stocks. TorQue, c'est son nom, est une belle réussite pour Jean Niyotwagira, qui a su convaincre Bralirwa, la plus importante entreprise brassicole du Rwanda. « Au début, je voulais juste créer ma société, même si je ne savais pas vraiment dans quel domaine », relate Jean Niyotwagira. Diplômé de l’Institut des sciences et des technologies de Kigali, il imagine et développe, dès 2011, une application qui permet aux distributeurs de suivre en temps réel leurs ventes et leurs stocks. Grâce à TorQue, « des distributeurs peuvent se lancer sans avoir besoin d’investir une fortune », explique son concepteur. Le jeune...
(Agence Ecofin 20/07/17)
(Agence Ecofin) - Dentsu Aegis Network, l'une des principales compagnies mondiales de communication médiatique et de marketing numérique a signé un accord d'affiliation avec Impact Africa Limited (iAfrica), une agence de marketing et de relations publiques rwandaise. Grâce à cette opération Dentsu Aegis renforce sa présence en Afrique. Le groupe dispose déjà dans son réseau en Afrique subsaharienne des agences People Input du Sénégal, Insel du Ghana, Outori du Nigéria et Urban Afrika Media du Zimbabwe. iAfrica est basée à Kigali, au Rwanda, et dispose de bureaux au Rwanda, au Burundi, en Tanzanie, au Kenya, au Congo, en RDC, au Sud-Soudan, en Éthiopie et en Ouganda. La nouvelle agence affiliée à Dentsu Aegis offre une gamme variée de services dont...
(AFP 19/07/17)
Sous un hangar de tôle dans le sud-est du Rwanda, Nicholas Hitimana brandit un récipient en plastique contenant un précipité vert: de l'huile essentielle de géranium tout juste distillée dans un imposant alambic, et qui sera vendue à l'exportation plus de 200 dollars le kilo. Pionnier des huiles essentielles au Rwanda, M. Hitimana dit avoir compris il y a plus de 10 ans "l'intérêt de développer des cultures à haute valeur commerciale" dans une nation vallonnée de 26.000 kilomètres carrés qui compte relativement "peu de terres arables", même si l'agriculture représente 30% du PIB et emploie 80% de la population. "Sur un hectare, si l'on cultive du haricot, on gagne environ 2.000 dollars par an, alors que sur la même...

Pages

(Africa Top sports 22/08/15)
Le Rwanda a dévoilé sa présélection de joueurs pour affronter le Ghana lors de la 2è journée des éliminatoires de la CAN 2017 le 6 septembre prochain à Kigali. Le sélectionneur John McKinstry offre une première convocation à Quentin Rushenguziminega, l’attaquant de Lausanne en Suisse. On évoquait pour vous il y a quelques semaines, les discussions entamées avec Quentin Rushenguziminega pour son avenir international avec les Amavubis. Reste à savoir si le joueur a donné son accord. La présélection de McKinstry comporte 6 joueurs expatriés et 22 locaux. Avant de jouer le Ghana, le Rwanda sera en amical le 28 août prochain contre l’Ethiopie. Goalkeepers : Kwizera Olivier (APR FC), Ndoli Jean Claude (APR FC), Eric Ndayishimiye (Rayon Sports) Defenders...
(Agence d'information d'afrique centrale 16/06/15)
Sans André Ayew et Kwadwo Asamoah, les Black Stars n'ont fait qu'une bouchée des Dodos de l'Ile Maurice (7-1). Après l'ouverture du score d'Atsu, Jordan Ayew et Asamoah Gyan y sont allés de leur doublé. En seconde période, Schlupp et Accam ont alourdi la marque, tandis qu'Andy Sophie réduisait le score à la 31e. De leur côté, le Rwanda a battu les Mambas du Mozambique à Maputo. Un bon coup des Amavubis qui recevront le Ghana le 6 septembre, lors de la dernière journée. Ghana-Maurice : 7-1 (5-1) Buts : Christian Atsu (11e), Jordan Ayew (17e et 38e), Asamoah Gyan (23e et 30e), Jeff Schluppp (66e) et David Accam (92e) pour le Ghana, Andy Sophie (31e) pour l'Ile Maurice Mozambique-Rwanda...
(RFI 15/06/15)
Dans la course à la qualification pour sa première Coupe d'Afrique des Nations depuis 2004, le Rwanda a bien commencé, en battant le Mozambique (0-1), lors de la 1e journée des éliminatoires de la CAN 2017. Les Amavubis ont pris de court leurs hôtes grâce à un but d'Ernest Sugira dès la 4e minute. Le Rwanda, qui affrontera le Ghana début septembre lors de la 2e journée, prend provisoirement la tête du groupe H, en attendant le match qui oppose les Black Stars à l'île Maurice.
(Africa Top sports 27/04/15)
Décidément le football kenyan continue de traverser une longue période de vaches maigres. Dernier revers en date, celui de son équipe U23 qui, quelques jours après avoir été écartée des Jeux Africains par l’Egypte, s’est lourdement inclinée à Lobatse, au Botswana, face aux Young Zebras sur le score de 3 buts à 0, lors du tour préliminaire du Championnat d’Afrique de la catégorie. Arès une phase initiale sans but, les Botswanais ont inscrit deux buts coup sur coup aux 50e et 55e minutes par Onkabetse Makgantai et Omaatla Kebatho. Ce dernier ajoutera un troisième but à quelques minutes du coup de sifflet final. Ce résultat met une nouvelle fois en évidence le manque de répondant physique de l’équipe dirigée par...
(BBC 21/04/15)
Le Rwanda sera l'hôte de la Coupe CECAFA des nations 2015, qui oppose les nations d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Est, en novembre. Le secrétaire général de la CECAFA Nicholas Musonye a confirmé la décision. Le Rwanda va notamment utiliser l'événement pour se préparer à héberger le Championnat d'Afrique des nations de football (CHAN) en janvier prochain. En 2012 et en 2013, la Coupe CECAFA avait été remportée par les pays qui l’accueillaient (respectivement l’Ouganda et le Kenya).
(APA 31/03/15)
Ce dimanche à Lusaka, la Zambie a battu le Rwanda (2-0), dans le cadre d’un match amical entre les deux sélections. Éliminés de la CAN 2015 dès la phase des poules, les Chipolopolos se préparent déjà pour les prochaines compétitions. Et c’est sur une victoire qu’ils commencent leur parcours. Grâce aux buts de Kalaba (61eme) et Mukuka (82eme), la Zambie s’est imposée face au Rwanda 2-0. Une première défaite pour le nouveau sélectionneur des Guêpes, Johnny McKinstry.
(Africa Top sports 27/03/15)
Le Rwanda affronte dimanche prochain à Lusaka la Zambie en match amical. Les Amavubis préparent ainsi les débuts des éliminatoires de la CAN 2017 en juin et par la même occasion, le CHAN 2016, une compétition, que le pays abrite l’an prochain. Ce match sera également le premier pour Johnny McKinstry, nouveau sélectionneur nommé en début de semaine. Il a ainsi dévoilé une liste de 18 joueurs pour cette occasion. la plupart évolue dans le championnat du Rwanda. Sélection Olivier Kwizera, Eric Ndayishimiye, Ismail Nshutiyamagara, Emery Bayisenge, Michel Rusheshangoga, Fitina Ombolenga, James Tubane, Jean Baptista Mugiraneza, Rachid Kalisa, Justin Mico, Patrick Sibomana, Jean Claude Iranzi,Djihad Bizimana, Yannick Mukunzi, Bertrand Iradukunda, Songa Isaie, Haruna Niyonzima, Mutijima Janvier
(Africa Top sports 21/03/15)
Honour Janza le sélectionneur de la Zambie une liste de 26 joueurs pour le match amical du 29 mars prochain à Lusaka contre le Rwanda. Une sélection basée en majeure partie sur des joueurs évoluant dans le championnat local. Les expatriés se nomme Kalaba, Singuluma, Mwape et évoluent soit en RD Congo ou en Afrique du Sud. Janza a inclus des joueurs U23 dans la sélection. Ces derniers rejoindront le stage dès leur retour du Nigéria où ils jouent en aller ce week-end le dernier tour des éliminatoires des Jeux Africains. 5 joueurs sont également issus de la formation U20 éliminée au CHAN de la catégorie en cours au Sénégal. Le match contre la Zambie sera également le premier du...
(Pana 28/02/15)
L'ancien sélectionneur de l'équipe de France, Raymond Domenech, figure sur la liste de 39 candidats qui ont jusqu'ici postulé au poste vacant d'entraîneur de l'équipe nationale du Rwanda, les 'Amavubi' (guêpes), a appris la PANA jeudi, de source sportive à Kigali. 'Nous avons étudié la candidature de Domenech, comme nous l'avons fait pour les autres candidats', a déclaré un responsable du ministère rwandais des Sports et de la Culture qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat à cause de la 'discrétion' autour de ce sujet. L'entraîneur de l'équipe rwandaise sera connu au début du mois prochain, indique la même source, soulignant que ses principales missions seront de qualifier l'équipe pour la Coupe d'Afrique des nations (CAN) de 2017 et la Coupe...
(Pana 12/02/15)
L'entraîneur principal de la formation militaire de football de l'Armée patriotique rwandaise (Apr FC), le technicien serbe Ljupko Petrovic, ne fera pas pas partie de la délégation qui va accompagner le club ce week-end pour le Mozambique en vue de disputer une rencontre avec le club de la Liga Deportivo Muculmana, en match aller comptant pour la phase éliminatoire de la coupe africaine des Clubs champions, apprend-on mercredi de source sportive à Kigali.Le secrétaire général du club rwandais, Adolphe Kalisa, a indiqué que l'entraîneur Ljupko Petrovic est porté disparu dans la nature depuis quelque semaines, sans aucune trace. 'Nous ignorons jusqu'à ce jour l'endroit où l'entraîneur principal serait disparu depuis quelques mois', a ajouté M. Kalisa. Interrogé par la PANA...
(Africa Top sports 16/01/15)
Stephen Constantine n’est plus le sélectionneur du Rwanda. Le technicien chypriote a quitté son poste pour s’engager avec l’Inde. C’est ce qu’annonce l’AIFF (Fédération indienne de football). Constantine revient dans un pays qu’il connait bien. Il a déjà entrainé l’Inde entre 2002 et 2005 avec à la clé une LG Cup et une seconde place aux Jeux Afro-Asiatiques. Il débutera dans ses nouvelles charges au début du mois de février. Il sera également en charge des U23. Constantine avait réussi à hisser le Rwanda à son meilleur classement FIFA (68è). Il avait été déçu de sortir des éliminatoires de la CAN 2015 après la disqualification des Amavubis pour utilisation d’un joueur inéligible. Constantine n’avait pas hésité à tacler la CAF:...
(RFI 02/12/14)
La Confédération africaine de football a dévoilé la répartition des équipes pour le tirage au sort de la CAN 2015, prévu demain, mercredi 3 décembre, à Sipopo. Les 16 qualifiés ont été placés dans quatre pots en fonction des résultats obtenus depuis 2010. La Guinée équatoriale, hôte du tournoi, est tête de séries avec la Côte d’Ivoire, le Ghana et la Zambie. La Confédération africaine de football (CAF) aura attendu ce 1er décembre 2014 pour dévoiler les modalités du tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations 2015. La CAF a accumulé du retard suite au changement...
(Pana 24/11/14)
Le Rwandais Valens Ndayisenga, 20 ans, a remporté dimanche la sixième édition du Tour cycliste du Rwanda en s'imposant en tête du classement général à l'issue d'une ultime étape dans les rues la ville de Kigali, après avoir parcouru une distance totale de 911,6 kilomètres à travers le Rwanda en 24 heures 57 minutes et 10 secondes, a constaté la PANA sur place. Au classement général, son compariote Jean Bosco Nsengimana a réglé le sprint pour la deuxième place devant l'Erythréen Aron Debretsion alors que le Marocain Mraouni Salaeddine s'est classé à la cinquième position à quelque tierces de seconde d'un autre coureur rwandais Joseph Biziyaremye qui a occupé la quatrième place au classement général. La septième et dernière étape...
(AFP 20/11/14)
Vainqueur dimanche du prologue de la sixième édition du Tour du Rwanda cycliste, Janvier Hadi, était encore il y a trois ans vélo-taxi. Sa montée en puissance est à l'image de la petite reine dans son pays: parti de loin, il progresse avec constance. Le rêve de Janvier Hadi, 23 ans, issu d'une famille de modestes cultivateurs, a pris forme en 2011. "J'ai appris qu'il y avait une course pour vélos à pignon fixe à Butare (sud), je me suis dit qu'il fallait que je participe, pour essayer, et finalement, j'ai gagné", se souvient-il. C'est à l'issue de cette course que le jeune homme, coiffé de petites dreadlocks, est repéré et rejoint l'équipe nationale. "Lorsque j'ai commencé, je pensais que...
(L'Equipe 20/11/14)
Après le succès de Mekseb Debesay lundi, c’est un autre érythréen Haile Dawit qui s’est imposé ce mercredi dans les rues de Muhanga dans le sud du Rwanda devant une foule immense. Le coureur de l’équipe nationale d’Erythrée a pu éviter la chute collective à cinq cents mètres de la ligne pour écarter Jean-Bosco Nsengimana, l’un des représentants de la nouvelle génération du cyclisme rwandais formée par l’Américain Jonathan Boyer. A 27 ans, Haile Dawit fait partie de la première génération du cyclisme érythréen qui a pu profiter de l’éclosion de Daniel Teklehaimanot au niveau mondial.
(L'Equipe 18/11/14)
Le jeune rwandais Valens Ndayisenga, 20 ans, s’est imposé ce mardi lors de la 2e étape qui arrivait à Musanze la ville même où Jonathan Boyer a créé son centre d’entraînement en 2008. C’est là, au pied des volcans et du parc national des gorilles des montagnes, que s’étaient amassés des dizaines de milliers de spectateurs pour assister au triomphe d’un des leurs.Ils n’ont pas été déçus du spectacle, Valens Ndayisenga, sociétaire durant le reste de l’année du Centre Mondial UCI à Aigle (Suisse), franchissant la ligne en solitaire après avoir lâché dans la descente de l’avant-dernier col le peloton principal d’où avait déjà sauté le maillot jaune Janvier Hadi. Le Marocain Mouhsine Lahsaini avait quant à lui abandonné dès...
(Pana 17/11/14)
Le Rwandais Hadi Janvier, 23 ans, a remporté dimanche le prologue de l'édition 2014 du Tour cycliste du Rwanda, parcourant la distance de 3,5 km en 4 minutes, 04 secondes et 00 centième dans les rues de la ville de Kigali, a constaté la PANA sur place. Tôt ce dimanche, la première étape de cette compétition cycliste a relié Kigali à la ville de Kibungo (sud-est) sur 94 km de parcours de cette région des plaines basses dans l'Est du Rwanda. Classement du prologue du Tour du Rwanda: 1. Hadi Janvier - Rwanda (4:04.00) 2. Valens Ndayisenga - Rwanda (4:02.00) 3. Jean Bosco Nsengimana - Rwanda (4:01.35) 4. Du Plooy Rohan - Afrique du Sud (3:59:27) Autres étapes de l'édition...
(RFI 10/11/14)
Pour le Congolais Constant Omari, il est hors de question de reporter la Coupe d’Afrique des nations 2015, prévue du 17 janvier au 8 février, malgré la demande du pays hôte le Maroc. Le membre du Comité exécutif de la Confédération africaine (CAF) assure qu’il en va de la survie de la CAF. RFI : Constant Omari, le Maroc persiste dans sa demande de report de la CAN 2015, par peur d’une propagation du virus Ebola sur son sol. Quelle est aujourd’hui la position de la Confédération africaine de football ? Constant Omari : Ce qui est sûr et certain au jour d’aujourd’hui, c’est qu’il n’est pas question de reporter cette compétition. […] Sur les plans sportif, marketing et financier,...
(Pana 28/10/14)
Frankfurt, Allemagne - Les athlètes africains se sont distingués au marathon 2014 organisé cette année à Frankfurt, en Allemagne, avec les coureurs kenyans qui ont remporté les trois premières places dans la catégorie masculine et une athlète éthiopienne qui a remporté la course chez les femmes. Chez les messieurs, Mark Kiptoo du Kenya a remporté la course en 2 heures, six minutes et 8 secondes, selon le site d'informations, Race News Service. Son coéquipier, Mike Kigen, a été classé deuxième avec un record de 2 :07:00, alors qu'un autre Kenyan a terminé troisième avec un record de 2: 07:08. Aberu Kebede de l'Éthiopie a remporté le titre chez les femmes avec un record de 2:22:22 devançant Sharon Cherop, du Kenya...
(Pana 18/10/14)
La Fédération rwandaise de Football Association (Ferwafa) a annoncé jeudi une série de mesures rigoureuses concernant notamment le licenciement de quelque 28 footballeurs étrangers ayant falsifié leur identité pour obtenir illégalement la nationalité rwandaise afin de pouvoir jouer pour des équipes locales et avoir la chance d'être retenu dans la sélection nationale. Dans l'ensemble, le Ferwafa a annoncé qu'au total 395 joueurs sont actuellement en règle et par conséquent ont une autorisation de jouer durant le championnat rwandais de football de première division qui démarre samedi avec 14 clubs remplissant toutes les conditions exigées, indique-t-on.

Pages

(Jeune Afrique 20/10/14)
Le prix Cartier Women's Initiative 2014, remis le 16 octobre, a récompensé Achenyo Idachaba du Nigéria (pour la zone Afrique subsaharienne) et l'Égyptienne Mariam Hazem (pour la zone Afrique du Nord & Moyen-Orient). Elles étaient trois en lice pour le prix Cartier Women's Initiative 2014 dans la catégorie Afrique subsaharienne. C'est finalement Achenyo Idachaba du Nigéria, 46 ans, qui l'a remporté pour son entreprise MitiMeth spécialisée dans la production d'accessoires pour la maison en jacinthe d’eau tressée. Seule représentante du continent dans la catégorie Afrique du Nord & Moyen-Orient, l'Égyptienne Mariam Hazem, 23 ans, s'est imposée avec Reform...
(Africa Diligence 24/09/14)
Fondée sur la diffusion de signaux numériques par un réseau de réémetteurs hertziens terrestres, la télévision numérique terrestre (TNT) fera officiellement son entrée en Afrique le 17 juin 2015. Un changement de norme qui va bouleverser la carte télévisuelle et générer de nouveaux business. Enquête sur une révolution haute définition porteuse de risques et d’opportunités sur le marché africain. Conformément à l’accord approuvé par les 193 pays membres et autres institutions adhérentes de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), le continent africain basculera le 17 juin 2015 de la télévision analogique vers la télévision numérique. Une période transitoire de cinq ans sera cependant accordée aux pays retardataires pour se conformer à la nouvelle norme internationale, permettant ainsi aux deux systèmes de...
(AFP 08/09/14)
Les pieds frappent le sol en cadence. Les danseuses claquent leurs mains et leurs cuisses en serrant les dents. Le stepping est une danse qui plonge au coeur de l'histoire noire américaine et secoue depuis un an le monde de la mode. Une de ses représentantes, LeeAnet Noble, a conquis le couturier américain Rick Owens à Paris l'automne dernier. Elle revient à New York vendredi à l'occasion de la Fashion week. Dans le studio de Washington où elle répète son spectacle, la jeune femme de 30 ans joue des percussions mais parfois il n'y a pas de musique. Les claquements des mains et des pieds qui font vibrer le sol suffisent à rythmer les mouvements. Le stepping est né aux...
(Le Point 04/09/14)
Les gorilles des montagnes sont particulièrement soignés. Atout touristique, tout est fait pour favoriser leur conservation. Après une demi-heure de route en lacets au départ de Musanze, dans la province du Nord, avec 4X4 et chauffeur privé, une première halte s'impose au pied du parc national des volcans. Propriété de l'Etat, cette zone protégée abrite une partie des derniers gorilles des montagnes. Des groupes de 8 personnes sont constitués depuis le matin. Chaque groupe est accompagné de deux guides, et marche, selon son niveau physique, entre une et six heures. Pendant ce temps, les trackers pistent sans relâche les primates, pour suivre l'emplacement de chaque famille. Notre groupe compte exclusivement des touristes d'Europe et d'Amérique, équipés d'appareils photos haut de...
(AFP 03/09/14)
Hautes de plusieurs mètres, deux imposantes défenses d'éléphant coulées dans le béton symbolisent la porte d'entrée d'un immense palais à l'abandon. "Bienvenue au Ciciba !" pouffe une gamine en haillons. Créé il y a 30 ans pour promouvoir le patrimoine culturel des peuples africains au sud de l'Equateur, le Centre international des civilisations bantoues (Ciciba), basé dans la capitale gabonaise, ne s'est jamais concrétisé malgré les millions d'euros engloutis à sa création. Quelques familles démunies squattent aujourd'hui les ruines de ce vaste chantier à l'abandon, labyrinthe...
(Le Point 12/08/14)
L'Oréal, le leader mondial en tête, les acteurs du cosmétique entendent profiter d'un marché en maturation en Afrique et en diaspora. Lorsqu'elle a lancé son blog de beauté il y a sept ans, Fatou N'diaye n'imaginait pas en vivre un jour. Son site, BlackBeautyBag.com, est aujourd'hui une référence. "J'ai commencé à blogger en 2007 car il était très difficile de trouver des informations sur les besoins spécifiques des peaux noires et des cheveux crépus. Depuis 3 ou 4 ans, l'offre de cosmétiques spécialisés explose enfin en France", témoigne-t-elle. Plus besoin de s'approvisionner aux États-Unis, ni dans les boutiques du quartier Château d'eau à Paris...
(Fasozine 30/05/14)
Quelle Afrique voulons-nous pour les journalistes? Ce questionnement aurait trouvé bonne place au titre des 49è Assemblées annuelles de la Banque Africaine de Développement (BAD) qui ont été tenues à Kigali, au Rwanda, du 19 au 23 mai 2014. La grand’messe qui a eu pour thème «Les 50 années à venir: L’Afrique que nous voulons» a également porté la marque du 50è anniversaire de la Banque. «Messieurs les journalistes, on vous a dit que vous êtes logés à Gashora, donc retournez là-bas». Le ton était martial, de marbre et surtout sans équivoque. Il avait surtout l’avantage de montrer que Mister John Philippe, un personnage qui aurait eu meilleure place dans un camp militaire qu’au sein d’une cellule de communication de...
(RFI 03/04/14)
L’Union africaine a décrété 2014 l’année de l’agriculture. L’organisation non gouvernementale ONE a lancé à cette occasion une vaste campagne musicale pour sensibiliser les décideurs et les citoyens au potentiel de ce secteur. Encore une fois, les artistes africains sont sur le pont. Après avoir chanté contre la guerre, la famine, le fondamentalisme, les voilà mobilisés pour promouvoir cette fois l’agriculture. Ils s’appellent Tiken Jah Fakoly, Femi Kuti, Rachid, Wax Dey, Fally Ipupa, etc. 19 des plus grandes stars de la musique urbaine africaine ont décidé de conjuguer leurs voix pour participer à la transformation de l’image de l’agriculture sur le continent. Cocoa ‘na Chocolate, leur chanson au calibre de tube évident, et chantée dans 10 langues différentes, raconte à...
(Iwacu 19/02/14)
La rédaction Afrique de Radio Netherlands Worldwide a organisé du 13 au 15 février, à Bujumbura, une conférence « BloGlac » qui rassemble des blogueurs de la région des Grands Lacs. Une vingtaine de jeunes Burundais, Rwandais et Congolais s’étaient réunis au King’s Conference center pour « partager leur expérience et échanger sur les réalités qu’ils vivent au quotidien » a renseigné Yves Zihindula, le correspondant de radio Netherlands dans la région des Grands Lacs. L’idée de la conférence était de « créer un lien, un pont entre de jeunes talentueux désirant raconter leur région », les débats étant essentiellement tournés vers des thèmes chers à la région des Grands Lacs, notamment la sécurité et la liberté d’expression. En outre,...
(Gabon Eco 22/01/14)
Depuis jeudi 16 janvier dernier, Tiken Jah Fakoly, le reggaeman d'origine ivoirienne entreprend une tournée visant à valoriser le potentiel de développement économique que représente l'agriculture sur le continent africain. En tournée à travers quelques pays d'Afrique de l'ouest pour des concerts dont l'objectif est de plaider auprès des jeunes, pour une implication accrue dans le secteur de l'agriculture, Tiken Jah Fakoly veut valoriser, à travers ses spectacles, le potentiel de développement économique que représente l'agriculture. « Quand vous allez dans les capitales africaines aujourd'hui, vous voyez beaucoup de jeunes désoeuvrés qui ne font que demander de l'argent. Beaucoup de personnes pensent qu'être agriculteur aujourd'hui, c'est le dernier des métiers, alors que c'est un métier noble. C'est ce qui nous...
(Xinhua 02/01/14)
Les touristes pourront utiliser désormais un visa touristique commun d'ci la fin de 2014 pour voyager librement entre le Rwanda, le Kenya et l'Ouganda, a-t- on appris mercredi d'une source de la Direction de l'immigration du Rwanda. Ils devaient auparavant demander trois visas indépendamment. L'introduction du visa touristique unique renforcera le tourisme dans la région et ajoutera de valeur aux produits touristiques des trois pays africains riches en faune. Le visa touristique unique, qui sera valable 90 jours et coûtera 100 dollars, pourra obtenir à l'entrée des trois pays d'Afrique de l'est, ou à leurs missions diplomatiques à l'étranger. C'est à l'occasion du salon World Tourism Market, qui s'est tenu du 3 au 6 novembre à Londres, que les représentants...
(Le Mag 02/01/14)
Un sketch diffusé le 20 décembre dernier sur le génocide au Rwanda a provoqué une vive polémique en France. Canal+ a indiqué lundi soir "regretter" l'interprétation de ce sketch qui entendait parodier "Rendez-vous en terre inconnue", émission de Frédéric Lopez diffusée sur France 2, selon la chaîne. En fait, c'est une adaptation de la comptine "Fais dodo, Colas mon petit frère" dans le sketch qui a particulièrement choqué les gens; une pétition a même été lancée sur internet. "Ce sketch ne visait en aucun cas à porter atteinte à la mémoire de victimes du génocide rwandais", s'est défendu Canal+. Il "visait à caricaturer et dénoncer l'attitude de certains occidentaux ne s'intéressant qu'à eux mêmes, en arrivant dans un pays qui...
(AFP 16/10/13)
LONDRES, 16 octobre 2013 (AFP) - Londres accueille cette semaine la première foire d'art contemporain africain en dehors du continent noir, témoignant de l'émergence d'un marché aux oeuvres profondément ancrées dans les réalités sociales et politiques. "Dans la mentalité de beaucoup de gens (en Occident), l'art africain se résume aux arts premiers", explique Philippe Boutté de la galerie Magnin-A basée a Paris et spécialisée dans l'art africain contemporain. Le public a longtemps vu dans les artistes qu'on exposait "des +Bushmen+, des gens qui auraient fait de l'art sans le savoir", note-t-il avec ironie, "alors que ce sont des vrais artistes". Derrière lui, un imposant trône de l'artiste mozambicain contemporain Gonçalo Mabunda, confectionné uniquement de revolvers, Kalachnikov et autres munitions vestiges...
(Autre média 04/10/13)
Après le succès du 26e festival de rue de Ramonville à la mi-septembre (plus de 24 000 spectateurs accueillis), la 10e « Saison en rue » du festival continue… ce week end à Toulouse et dans l’agglomération.Organisée de mai à octobre sur le territoire du Sicoval et sur la ville de Toulouse, la saison itinérante de spectacles de rue imaginée par l’association Arto propose, samedi 5 octobre dans le quartier des Minimes à Toulouse, le spectacle « Hagati yacu » de la compagnie Uz et coutumes, basée à Uzeste (33). C’est gratuit et sans réservation. Créé en 2013, « Hagati yacu / Entre nous » est « un poème urbain de la guerre, du soleil et de la mélancolie, en...
(Sidwaya 27/09/13)
La 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes le jeudi 26 septembre 2013 à Ouagadougou. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao.C’est le jeudi 26 septembre dernier que la 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes. « Tourisme et Technologies de l’information et de la communication (TIC) : quelles opportunités pour l’Afrique ? », tel est le thème sur lequel se focaliseront les débats et réflexions durant les 4 jours consacrés au salon. Le choix de ce thème est lié à l’essor des TIC qui ont entraîné des changements dans la nature de...
(Gabon Review 10/09/13)
Après le sport et le cinéma, le Gabon engrange un succès sur le plan international par la beauté de ses filles : la troisième dauphine de Miss Gabon 2013, Hillary Ondo, vient de décrocher son premier titre international de beauté. Elle a été élue reine de beauté de l’Afrique au concours Miss Supranational en Biélorussie. Grâce à sa politique permettant au Gabon d’être représenté à toutes les compétitions internationales de beauté, l’association Défis de Femmes peut d’ores et déjà se réjouir. Son poulain Hillary Ondo a été sacré à la cinquième édition de la compétition miss supranational en Biélorussie, le 7 septembre 2013, au côté de 80 concurrentes venues du monde entier. Embarquée dans la course pour le sacre international...
(Huffingtonpost 02/08/13)
VOYAGES - Si plus d'1 million de touristes ont visité le Rwanda en 2012, c'est principalement pour ses paysages à couper le souffle et ses gorilles emblématiques. L'explosion du tourisme au Rwanda, passé de 27.000 voyageurs en 2004 à 1,08 million en 2012, est due à la beauté de sa nature, encore à l'abri d'un tourisme de masse, à ses parcs nationaux, notamment le parc national de l'Akagera qui abrite de nombreuses espèces sauvages, et à ses lacs. Mais, avec cet afflux de nouveaux touristes, la visite des sites mémoriaux du génocide de 1994 est aussi devenue un passage obligé pour comprendre l'histoire douloureuse de ce petit pays d'Afrique centrale. Le pays explique sa promotion de ces sites mémoriaux en...
(Le Soleil 19/07/13)
La candidate venue du Rwanda, Kayibanda Unetesi Aurore a été élue « Miss Fespam 2013 » avec comme dauphine « Miss Congo-France » et « Miss Mali ». En marge des concerts de musique dans les quatre plateaux offerts dans la ville de Brazzaville, l’élection « Miss Fespam 2013 » a été un des moments fort du Festival panafricain de musique. Douze candidates déjà Miss ou dauphine dans leurs pays cette année ou l’année d’avant, des deux Congo, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée Conakry, du Cameroun, du Bénin, de la République Centrafricaine, ont rivalisé de beauté devant un public nombreux au Palais des Congrès de Brazzaville. Le jury présidé par la franco-sénégalaise Hapsatou Sy, directrice d’une ligne de...
(Le Vif 17/07/13)
Le texte réformant la loi rwandaise controversée sur l'"idéologie du génocide", accusée de limiter la liberté d'expression, a été adopté par la Chambre des députés, a annoncé mardi à l'AFP un parlementaire. "Le projet de loi a été voté hier (lundi) à la Chambre des députés (...) à l'unanimité", a déclaré le président de la Commission des droits de la personne, de l'unité nationale et de la lutte contre le génocide, François Byabarumwanzi. Le gouvernement avait déposé en novembre au Parlement une série d'amendements à la loi controversée de 2008 punissant "l'idéologie de génocide", afin de répondre aux critiques selon lesquelles elle servait à museler la presse et l'opposition. Pour le Rwanda, cette loi est destinée à éviter la réédition...
( 15/07/13)
La compréhension du génocide rwandais nécessite de dépasser les frontières du petit pays qu’est le Rwanda. Il est impossible de saisir cette tragédie sans analyser l’intégration forcée du pays au système économique mondialisé, débutée dès la période coloniale. Instrumentalisation des ethnies par la colonisation, soutien à la dictature Habyarimana, politiques néolibérales antisociales, commerce des armes, complicité dans le génocide, ponctions dans le budget national par le biais de la dette sont quelques-unes des responsabilités de puissances étrangères dans l’effondrement de la société rwandaise de 1994. Il s’agit donc de revisiter l’histoire contemporaine du Rwanda sous l’angle des ingérences étrangères. Cette histoire, volée à la population rwandaise, constitue un triste cas d’école pour qui veut comprendre les difficultés que traversent nombre...

Pages

(La Tribune 05/10/17)
La compagnie aérienne rwandaise, Rwandair, renforce sa présence en Afrique de l’ouest en déployant ses ailes à Dakar. La ligne commerciale qui lie désormais depuis ce mardi, 3 octobre, Kigali à Dakar, contribuera à accroître le volume des échanges commerciaux entre le Sénégal et le Rwanda. Quant à la compagnie Rwandair qui veut dominer le ciel africain, la desserte de Dakar a un potentiel énorme. L'arien, outil de la diplomatie économique entre Dakar et Kigali. Les deux capitales ont lancé ce mardi 3 octobre une ligne commerciale, pour accroître le volume de leurs échanges. Le vol inaugural de cette nouvelle liaison aérienne entre les deux pays, effectué par un avion de la compagnie Rwandair, s'est posé hier à l'Aéroport international...
(RFI 04/10/17)
Après une dizaine de jours passés en garde à vue précédée de nombreux interrogatoires, l'opposante rwandaise Diane Rwigara, qui avait tenté de se présenter à la dernière présidentielle face à l'homme fort du pays Paul Kagame, vient d'être inculpée avec sa mère et sa soeur pour « incitation à l'insurrection ». Le porte-parole du bureau du procureur rwandais, Faustin Nkusi, vient de l'annoncer : après plus de dix jours de garde à vue dans les locaux de la police, Diane Rwigara, sa soeur et sa mère viennent d'être inculpées. Le principal motif d'inculpation est lourd : « incitation à l'insurrection », un crime passible de dix à quinze ans de prison au Rwanda. L'opposante rwandaise est également poursuivie, cette fois...
(Jeune Afrique 03/10/17)
Si le Rwanda n’a pas encore réagi officiellement, de nouvelles turbulences avec la France sont à prévoir... En cause, l’information judiciaire instruite à Paris depuis près de vingt ans sur l’attentat du 6 avril 1994 visant l’avion du président hutu Juvénal Habyarimana. En septembre 2016, l’instruction (close depuis le mois de janvier précédent) avait été rouverte inopinément au prétexte d’entendre Kayumba Nyamwasa, un ancien officier de l’armée rwandaise réfugié en Afrique du Sud, qui accuse le Front patriotique rwandais (FPR) d’en être à l’origine.
(La Voix de l'Amérique 03/10/17)
A peine onze réfugiés rwandais sur les 9.200 enregistrés au Congo-Brazzaville se sont manifestés pour retourner au Rwanda. Tous les autres ne veulent pas rentrer. Ils redoutent toujours le pouvoir de Kigali. Les gouvernements congolais et rwandais, ainsi que le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) ont rappelé à Brazzaville aux réfugiés rwandais que bientôt ils ne seront plus que de simples étrangers en séjour au Congo. Selon la ministre des Affaires sociales, Antoinette Dinga Dzondo, dès le 1er janvier 2018, tous les réfugiés rwandais installés au Congo seront en situation de clandestinité. « En ce moment-là, nous appliquerons les lois et règlements en la matière », a déclaré la ministre Dinga Dzondo qui a exhorté les réfugiés...
(RFI 03/10/17)
La Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (Cnuced), a publié lundi 2 octobre un rapport sur l’économie de l’information 2017 sous le titre « Numérisation, commerce et développement ». Sur le continent africain, l’économie numérique évolue rapidement. C’est le constat que dresse le rapport de la Cnuced, qui reconnaît d'emblée d’importantes inégalités en Afrique : les rythmes d’évolution diffèrent selon les pays. Malgré un internet haut débit moins répandu, le continent enregistre le taux de croissance le plus élevé dans le numérique. Les dépenses en achat de matériel de communication suivent la même évolution. Par exemple en 2015, la Zambie a consacré 120 millions de dollars contre moins de 20 millions de dollars en 2000 à...
(RFI 02/10/17)
Au Rwanda, le 4 août dernier, le président sortant Paul Kagame a écrasé ses adversaires avec plus de 98 % des voix. Et pourtant, après cette élection, la répression s’est accentuée. Ainsi l’opposante Diane Rwigara vient-elle d’être arrêtée, en compagnie de sa sœur et de sa mère. Pourquoi ce durcissement ? La chercheuse américaine Ida Sawyer est la directrice pour l’Afrique centrale de l’ONG Human Rights Watch (HRW) qui vient de publier un rapport sur le Rwanda. En ligne de Bruxelles, elle répond aux questions de Christophe Boisbouvier. RFI : Il y a eu beaucoup d’intimidations contre les opposants rwandais avant l’élection du 4 août, est-ce que cela a changé depuis cette élection ? Ida Sawyer : Oui donc, nous...
(Le Monde 02/10/17)
Depuis 1994, le rôle de la France dans le génocide au Rwanda divise les militaires et les politiques. 2017, le « Que sais-je ? » « inverse » les rôles Le 25 septembre, un collectif d’historiens signe, dans Le Monde, une tribune dénonçant la parution d’un « Que sais-je ? » écrit par Filip Reyntjens consacré au Rwanda. Ils lui reprochent d’attribuer une responsabilité « historique et politique » au FPR, le parti de Paul Kagamé, minorant le rôle des génocidaires, le gouvernement hutu de l’époque. « Rien ne peut justifier cette inversion des responsabilités. » 2005, le colonel Jacques Hogard monte au front Dans Les Larmes de l’honneur. 60 jours dans la tourmente du Rwanda, Jacques Hogard défend l’armée...
(Le Monde 02/10/17)
Un livre recueille les témoignages de ces héros « exceptionnellement normaux » qui ont protégé des vies au péril de la leur. C’est un livre où se côtoient des notions difficilement réconciliables. Les histoires de mort, de peur, de violences inouïes ou d’actes d’un altruisme presque inimaginable y coexistent, comme les membres d’une même famille monstrueuse, à travers les récits d’êtres « exceptionnellement normaux », comme l’auteur, Jacques Roisin, les qualifie avec tendresse. Qui sont-ils ? Des hommes et des femmes du groupe hutu qui, au milieu du génocide rwandais, en 1994, ont sauvé des hommes, des femmes et des enfants appartenant au groupe tutsi, ceux dont l’élimination était programmée, mais aussi tous ceux qu’écrasaient les rouages de la logique...
(BBC 27/09/17)
L'opposante rwandaise Diane Rwigara est en garde à vue dans les locaux de la police où elle est interrogée en même temps que sa mère et sa soeur, après leur arrestation samedi. "Lors de l'enquête en cours, la police a découvert des preuves crédibles liant le trio à des infractions contre la sécurité de l'Etat", d'après un communiqué du porte-parole de la police rwandaise Theos Badege. Mme Rwigara, sa mère et sa soeur, avaient déjà été interpellées début septembre avant d'être relâchées, après une semaine d'interrogatoire selon sa famille. Elles étaient alors entendues pour des faits présumés d'évasion fiscale. Diane Rwigara était également soupçonnée de contrefaçon de documents dans le cadre de sa tentative de candidature à la présidentielle du...
(Le Figaro 27/09/17)
Le parquet de Paris a ouvert une enquête après une plainte de l'ONG Sherpa. La banque est soupçonnée d'avoir transféré des fonds utilisés pour acheter des armes en juin 1994. La justice française va enquêter sur le rôle de la banque BNP Paribas, accusée d'avoir financé l'achat d'armes par le gouvernement rwandais en plein génocide. Le parquet de Paris a confirmé lundi l'ouverture d'une information judiciaire le 22 août pour «complicité de génocide et complicité de crimes contre l'humanité», après la plainte avec constitution de partie civile déposée en juin par l'ONG Sherpa. Les investigations ont été confiées à deux juges du pôle génocides et crimes de guerre du tribunal de grande instance de Paris qui instruit déjà plus de...
(RFI 26/09/17)
Au Rwanda, l'étau se resserre autour de l'ancienne candidate à la présidentielle Diane Rwigara. D'abord accusée de fraude fiscale, Diane Rwigara est désormais aussi accusée de faux et d'usage de faux pour des signatures présentées lors de la présidentielle au Rwanda. Après un mois de convocations quasi quotidiennes de la police et une fouille complète de son domicile, Diane Rwigara, sa sœur et leur mère ont finalement été placées en détention préventive ce samedi. La police rwandaise a cinq jours, avant de décider s'il y a lieu, oui ou non, de demander des poursuites judiciaires. Antoine Rwigara, le frère de Diane, basé aux Etats-Unis dénonce une arrestation arbitraire et politique. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170926-rwanda-famille-diane-rwigara-denonce-...
(RFI 26/09/17)
Une enquête a été ouverte à Paris le 22 août dernier pour déterminer le rôle de la banque française BNP Paribas dans le génocide au Rwanda, qui a fait en 1994 près d’un million de morts, en immense majorité des Tutsis. A l’origine de cette enquête : la plainte déposée en juin dernier par trois associations, Sherpa, le Collectif des parties civiles pour le Rwanda et Ibuka France. Les accusations sont très graves. Les trois associations soupçonnent le groupe BNP Paribas d’avoir contribué au financement d’un achat d’armes au profit des miliciens hutus. Et cela en plein génocide des Tutsis et en violation d'un embargo voté par l’ONU. « La BNP aurait accepté de transférer les 14 et 16 juin...
(Jeune Afrique 26/09/17)
Dans son livre, Annick Kayitesi-Jozan revient sur son parcours, ses souvenirs et les atrocités commises durant le génocide au Rwanda. En langue rwandaise, « bonjour » se dit « mwaramutse ». Littéralement : « Tu n’es pas mort dans la nuit ? » L’« incertitude de l’existence » traduite dans cette expression hante les pages de Même Dieu ne veut pas s’en mêler, le dernier livre d’Annick Kayitesi-Jozan. Rescapée du génocide des Tutsis, recueillie en France en 1994 à l’âge de 14 ans, elle avait raconté son histoire une décennie plus tard dans Nous existons encore (Michel Lafon) avec l’appui d’une coauteure. Pour cette autobiographie cathartique, elle tient cette fois la plume, avec laquelle elle détaille les épreuves traversées dans toute leur...
(RFI 25/09/17)
Après un mois ponctué de coups de théâtres, d'annonces surprenantes et de disparitions mystérieuses sur fond de convocations quasi-quotidiennes de la police, Diane Rwigara, sa soeur et leur mère, sont placées en détention préventive depuis samedi 23 septembre. L'opposante et ancienne candidate à la présidentielle est sous le coup d'une enquête pour faux et usage de faux, tandis que sa soeur et sa mère font officiellement l'objet d'une enquête pour fraude fiscale. Cette fois c'est officiel, Diane Rwigara, sa soeur et leur mère sont en garde à vue dans les locaux de la police depuis deux jours. Elles sont accusés d'« atteintes à la sécurité de l'Etat » selon un communiqué du porte-parole de la police rwandaise, Theos Badege. Aucune...
(Le Monde 25/09/17)
Tribune. La collection « Que sais-je ? », qui met « à la portée de tous le savoir des meilleurs spécialistes », a publié en avril dernier un ouvrage du juriste Filip Reyntjens consacré au génocide des Tutsi au Rwanda (PUF, 128 pages, 9 euros). On ne peut que se réjouir du fait que ce sujet, sous haute tension politique à cause du rôle joué par l’Etat français au Rwanda, fasse l’objet d’une synthèse accessible. Mais s’il mime l’objectivité scientifique, cet ouvrage a tout du brûlot politique : l’ensemble du texte semble guidé par un seul but : dénoncer le Front Patriotique Rwandais (FPR), coupable de crimes innombrables – « peut-être » de « génocide » au Congo – et...
(Le Monde 25/09/17)
Deux grandes ONG environnementales sont visées par les accusations de Survival International. Il ne s’agit pas de bavures isolées. Les témoignages de Pygmées rassemblés par l’ONG Survival International dans trois pays du bassin du Congo – Cameroun, Centrafrique et Congo-Brazzaville – font la lumière sur les violences infligées aux peuples des forêts pour les tenir à distance des aires naturelles protégées. La lecture du rapport intitulé « Comment allons-nous survivre ? La destruction des tribus du bassin du Congo au nom de la conservation ? », auquel Le Monde a pu avoir accès en exclusivité, laisse un profond sentiment de malaise. Près de trente ans après les grandes campagnes pour la défense des peuples autochtones contre le « colonialisme vert...
(RFI 22/09/17)
Au Rwanda, s'est ouvert hier, jeudi 21 septembre, le procès de membres du parti des Forces démocratiques unifiées (FDU) inculpés de tentative de création d'un groupe armé. Boniface Twagirimana, le vice-président des Forces démocratiques unifiées (FDU) comparaissait, ce jeudi 21 septembre, pour la première fois devant la justice rwandaise. Le parti de Victoire Ingabire, emprisonnée, elle, depuis 2011, reconnaît comme leurs membres, 7 des 9 prévenus sur le banc des accusés. Tous sont inculpés pour avoir tenté de créer un groupe armé. Les FDU dénoncent des accusations fantaisistes, un dossier monté de toute pièce.
(Jeune Afrique 21/09/17)
Lors de son passage à New York, le président du Rwanda Paul Kagame a estimé que "la démocratie à l'Occidentale" ne pouvait pas s'appliquer à tout le monde et a fustigé un double discours de la part des pays occidentaux. « La démocratie occidentale, qu’est-ce que cela veut dire ? », a demandé de manière rhétorique Paul Kagame, mardi 19 septembre, devant un public rassemblé au Council for Foreign Relations, à New York. Le président du Rwanda, de passage aux États-Unis pour l’Assemblée générale de l’ONU, a profité de la discussion pour fustiger le « diktat » des « pays de l’extérieur » du continent. Paul Kagame réagissait à des critiques suite à sa réélection, le 4 août, pour un...
(BBC 21/09/17)
Au Rwanda, l'opposant Boniface Twagirimana, vice-président du mouvement FDU Inkingi et huit autres personnes ont été arrêtées. Ils ont été inculpés pour tentative de création d'un groupe armé et de renversement du gouvernement. Ils risquent la perpétuité s'ils sont reconnus coupables, mais ils ont rejeté ces accusations. La chef du parti, Victoire Ingabire, est en détention depuis 2013 pour conspiration pour former un groupe armé. Lire sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41347937
(La Tribune 20/09/17)
Après le Kenya et la Tanzanie, le projet «Afrique de l’Est : autonomisation des femmes dans le commerce» du Centre du commerce international (CCI) marque un arrêt au Rwanda. Mais ici, l’accent est mis sur le tourisme dont le développement est devenu ces derniers mois un des chevaux de bataille du gouvernement. Des femmes d’affaires bénéficient de formations visant à affiner leurs compétences en la matière. Il faut plus de femmes dans l'entrepreneuriat touristique et surtout plus de femmes aux entreprises florissantes dans ce secteur. C'est en substance le leitmotiv du «East Africa : Empowering Women in Trade» (Afrique de l'Est : autonomisation des femmes dans le commerce au Rwanda). Il s'agit d'un projet du Centre du commerce international -agence...

Pages