Jeudi 26 Avril 2018

Rwanda

(AFP 06/03/18)
Six responsables religieux ont été arrêtés au Rwanda pour s'être opposés à la fermeture de plus de 700 églises non conformes aux normes de sécurité et d'hygiène, récemment décidées par le gouvernement, a annoncé mardi la police locale. "Après la suspension d'églises qui ne remplissaient pas les normes requises, certains leaders religieux ont commencé à tenir des rencontres illégales pour s'opposer et faire obstruction à la directive", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police rwandaise, Theos Badege. "La police a commencé à enquêter pour trouver les cerveaux derrière cet acte illégal", a-t-il ajouté, précisant que six responsables d'églises pentecôtistes, dont l'évêque Innocent Rugagi, avaient ainsi été arrêtés.
(RFI 03/03/18)
Devant la Cour d'appel de Bruxelles a débuté ce vendredi un procès intenté par des survivants du génocide rwandais à l'encontre de l'État belge et de trois officiers du contingent belge de la force onusienne présente au Rwanda en 1994 au déclenchement du génocide. Avec notre bureau à Bruxelles Le 11 et le 12 avril 1994, les casques bleus belges sont à l'aéroport de Kigali pour évacuer les civils belges du Rwanda. Mais cette évacuation représente l'abandon des civils rwandais que ces casques bleus protégeaient jusque-là. La ...
(Jeune Afrique 02/03/18)
Le 11 avril 1994, plus de 2 000 Rwandais menacés qui avaient cru pouvoir trouver refuge dans l’enceinte de l'École technique officielle (ETO), à Kigali, étaient massacrés par des miliciens hutus. A partir du 2 mars, la cour d'appel de Bruxelles doit statuer sur la responsabilité de l'État belge, accusé de « non assistance à personnes en danger », dans cet épisode tragique du génocide. L’affaire du massacre de l’ETO est de retour devant la justice belge, 24 ans après les faits. Le procès civil, intenté par trois familles de rescapés rwandais déterminés à faire reconnaître la responsabilité de l’État et de trois officiers de l’armée belge accusés de crimes de guerre par omission d’agir, s’ouvre ce vendredi 2 mars...
(APA 02/03/18)
APA-Libreville (Gabon) - Le Sommet des chefs d’Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) sur la sécurité et la paix dans la sous-région, initialement prévu les 5 et 6 mars à Libreville, a été reporté à une date ultérieure, a appris APA auprès de l’institution régionale. Ce report est annoncé alors que se tient depuis mercredi, la 19-ème session ordinaire de la commission de défense et de sécurité(CDS) du COPAX dans la capitale gabonaise. Les chefs d’Etat-major généraux, les commandants en chef de gendarmerie et de police, les hauts responsables des ministères des Affaires étrangères et des relations extérieures et les hauts responsables de la CEEAC ont planché sur le rapport de leurs travaux démarrés...
(RFI 02/03/18)
Fondée en 2008, la start-up américaine Bridge International Academies a ouvert des centaines d’écoles privées à bas coût en Afrique, principalement au Kenya, mais aussi en Ouganda, au Liberia et au Nigeria. Or aujourd’hui, ces établissements sont de plus en plus controversés. Ce 1er mars, 88 organisations de la société civile du monde entier ont envoyé une lettre aux investisseurs de Bridge International Academies pour leur demander de cesser leur soutien à cette start-up américaine d'écoles à bas coût sur le continent africain fondée en 2008. Parmi les destinataires, on compte le patron de Facebook Mark Zuckerberg et le fondateur de Microsoft Bill Gates, dont les fondations sont des investisseurs directs. Mais l'on retrouve aussi des investisseurs indirects, comme la...
(RFI 01/03/18)
L'Observatoire des droits de l'homme au Rwanda dénonce les « massacres » de 11 réfugiés congolais par la police rwandaise. Un bilan rendu public lundi 26 février par le Haut-Commissariat de l'ONU aux réfugiés. Ces violences ont éclaté jeudi dernier, après plusieurs jours de sit-in, dans les camps de Kibuye et de Kiziba, dans l'ouest du Rwanda. Les réfugiés protestaient contre la réduction de leurs rations alimentaires. La répression des manifestations du 22 février a causé « la mort tragique de 11 réfugiés (8 dans la localité de Karongi et trois dans le camp de Kiziba ) », a indiqué dans un communiqué le HCR, qui se dit à la fois « choqué et perturbé ». Le coordonnateur de l'Observatoire...
(AFP 28/02/18)
Les autorités rwandaises ont annoncé mercredi que 714 églises et une mosquée doivent fermer dans Kigali, parce qu'elles ne sont pas en conformité avec les normes de sécurité et d'hygiène. "Certaines églises conduisent leurs services de prière dans des structures de mauvaise qualité et sales, au détriment de la santé et de la sécurité des gens", a déclaré Anastase Shyaka, le chef du comité chargé d'évaluer les organisations publiques et privées. "Des cas de nuisances sonores ont aussi été rapportés et certaines (églises) opèrent sans les autorisations requises", a-t-il ajouté. Cette fermeture, qui affecte surtout des églises pentecôtistes...
(Agence Ecofin 28/02/18)
Le groupe télécoms sud-africain Vodacom a officiellement fait son entrée au Rwanda à travers sa branche Vodacom Business. La filiale qui s’est associée à Axiom Networks, un fournisseur local de services de connectivité pour les entreprises, souhaite proposer ses solutions de connectivité qui incluent des services à valeur ajoutée et Internet des objets, aux organisations non gouvernementales ainsi qu’aux agences gouvernementales du pays. Le 22 février 2018, Vodacom Business a d’ailleurs rencontré les clients de son partenaire pour se présenter. Pour Johnny Kayihura, cofondateur et président-directeur général d'Axiom Networks, l'entrée de Vodacom Business sur le marché local suscitera davantage de concurrence parmi les acteurs du secteur. Cette concurrence engendra une plus grande variété de services aux consommateurs, s’est-il réjoui, expliquant...
(AFP 27/02/18)
Le Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR) a annoncé lundi que 11 réfugiés congolais avaient été tués par la police rwandaise lors de la dispersion d'une manifestation contre des rationnements de nourriture jeudi. Un précédent bilan, donné le lendemain du drame par les autorités rwandaises, faisait état de cinq morts. La répression des manifestations du 22 février a causé "la mort tragique de 11 réfugiés (8 dans la localité de Karongi et trois dans le camp de Kiziba - ouest)", a indiqué dans un communiqué le HCR, qui se dit à la fois "choqué et perturbé".
(AFP 24/02/18)
Un collectif d'organisations congolaises de protection de l'environnement a appelé au retrait des armées congolaise et rwandaise du parc des Virunga, après des affrontements les ayant opposé la semaine dernière et qui mettent en péril l'existence des gorilles de montagnes. Dans une lettre adressée au secrétariat de la Conférence internationale sur la région des grands lacs (CIRGL), 11 ONG congolaises invitent l'organisation à demander à la RDC et au Rwanda "de retirer leurs armées" de cette zone du massif des Virunga situé entre les volcans Sabinyo et le mont Mikeno à la frontière entre les deux pays. La présence permanente de ces deux armées de part et d'autre de la frontière met "en péril...
(RFI 24/02/18)
Au Rwanda, des manifestations de réfugiés congolais du camp de Kiziba, dans la province de l'Ouest, ont dégénéré. Jeudi 22 février, cinq réfugiés congolais ont été tués et une vingtaine blessés dans ce camp, au cours de manifestations qui auraient tourné à l'émeute, selon la police rwandaise. Des faits qui sont largement corroborés par le bureau du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés dans ce pays, qui demande une enquête. La tension n'a cessé de monter depuis mardi 20 février, lorsqu’environ 700 réfugiés congolais du camp de Kiziba ont marché sur la ville de Kibuye, à quelque 17 km à l'ouest de leur camp, pour protester contre une réduction de 25% de leur ration alimentaire en janvier. Cela après...
(AFP 23/02/18)
Cinq réfugiés congolais ont été tués et une vingtaine blessés par la police lors de la dispersion d'une manifestation dans un camp situé au Rwanda, a annoncé vendredi la police à Kigali. La répression de cette manifestation dans le camp de réfugiés de Kiziba, dans l'ouest du Rwanda, est intervenue après plusieurs jours de protestation contre la réduction des rations alimentaires. "Des manifestants violents armés de pierres, de bâtons et de projectiles en fer ont agressé et blessé sept policiers", a affirmé le porte-parole de la police rwandaise, Theos Badege. Les policiers ont donc été "contraints d'utiliser des gaz lacrymogènes pour disperser" ces manifestants.
(RFI 23/02/18)
Au Rwanda, des manifestations de réfugiés congolais du camp de Kiziba, dans la province de l'Ouest, ont dégénéré. Jeudi 22 février, cinq réfugiés congolais ont été tués et une vingtaine blessés dans ce camp, au cours de manifestations qui auraient tourné à l'émeute, selon la Police rwandaise. Des faits qui sont largement corroborés par le bureau du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés dans ce pays, qui demande une enquête. La tension n'a cessé de monter depuis mardi 20 février, lorsqu’environ 700 réfugiés congolais du camp de Kiziba ont marché sur la ville de Kibuye, à quelque 17 km à l'ouest de leur camp, pour protester contre une réduction de 25% de leur ration alimentaire en janvier. Cela après...
(Agence Ecofin 23/02/18)
Commercial Bank of Africa (CBA) a finalement obtenu les approbations réglementaires des banques centrales du Kenya, du Rwanda et de l’Ouganda pour la finalisation du rachat la filiale au Rwanda de Crane Bank, un groupe bancaire passé en 2017 sous le contrôle de la Development Finance Company of Uganda (DFCU). La CBA dont le premier actionnaire est une holding d’investissement appartenant à la famille du président Uhuru Kenyatta, est l’une des plus importantes banques privées d’Afrique de l’Est. Bien que le montant de l’opération n’ait pas été communiqué, cette acquisition permet au groupe bancaire kényan d’être immédiatement présent au Rwanda sans avoir à suivre le difficile processus d’obtention des licences. « Notre pénétration du marché bancaire rwandais marque une étape...
(Reuters 23/02/18)
Au Rwanda, au moins cinq réfugiés congolais ont été tués et plus de 20 blessés après qu’une manifestation a dégénéré en violences, a annoncé, vendredi 23 février, la police du pays. Sept policiers ont aussi été blessés, a-t-elle précisé. Environ 3 000 réfugiés congolais protestaient depuis mardi devant un bureau des Nations unies contre la décision du Haut Commissariat aux réfugiés (HCR) de réduire les rations alimentaires distribuées dans leur camp. Jeudi, la police rwandaise a tenté de disperser la foule en tirant des gaz lacrymogènes, a expliqué son porte-parole. « Nous avons utilisé la force après avoir prévenu que les forces de sécurité allaient intervenir, a dit Theos Badege sur la radio publique. Ils ont commencé à lancer des...
(Agence Ecofin 22/02/18)
En 2017, les recettes d’exportations de thé du Rwanda se sont élevées à 72,6 milliards de francs (85,4 millions $). Ce montant affiche une légère hausse de 9% comparativement à l’année précédente et surpasse les attentes des autorités (78 millions $). D’après le Conseil national des exportations agricoles (NAEB), cette progression tient à un accroissement des volumes transformés par les usines ainsi qu’à un relèvement des prix appliqués sur le marché international. Alors que la quantité totale de thé traité a crû de 7,6% à 108 344 tonnes, le kilogramme de feuille s’est ainsi échangé en 2017 à 3,21 $ contre 2,6 $, un an plus tôt. Pour rappel, presque l’intégralité du thé produit au Rwanda est acheminée vers le...
(APA 22/02/18)
APA Kinshasa (RD Congo) - Une équipe du Mécanisme conjoint de vérification de la Conférence internationale sur la région des Grands-lacs (CIRGL) est descendue depuis mardi dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) pour enquêter sur les récents affrontements entre les armées congolaise et rwandaise dans le parc des Virunga, a annoncé mercredi le porte-parole de la MONUSCO. Florence Marshall a indiqué que les deux pays ont sollicité l’intervention du mécanisme conjoint de vérification et qu’une enquête est actuellement en cours. La CIRGL devra notamment déterminer les causes des derniers combats entre les forces armées des deux pays. Sur le sol congolais, l’équipe de la CIRGL a visité trois endroits touchés...
(La Tribune 21/02/18)
La Banque européenne d'investissement prévoit pour le Rwanda une enveloppe de 69 millions d'euros d'investissements dans les infrastructures et le secteur privé. Cet appui devrait être confirmé cette semaine lors d'une visite d'une délégation de la Banque au pays. Une délégation de la Banque européenne d'investissement (BEI) est attendue à Kigali d'ici la fin de cette semaine. Selon le ministère rwandais des finances et de la planification économique qui a apporté l'information, à cette occasion, l'institution financière européenne devrait confirmer un appui financier de 69 millions d'euros d'investissement dans les infrastructures et le secteur privé au Rwanda.
(Agence Ecofin 21/02/18)
Le Rwanda lancera 50 licences minières, cette année. Ces licences seront relatives à des métaux comme l’or, mais encore le tantale et l’étain. Pour ces deux dernières matières premières, le pays est respectivement le second producteur mondial et le troisième producteur africain. Cette décision vise à augmenter l’investissement dans le pays de 1/5. Selon Clare Akamanzi, qui dirige le Conseil pour le développement du Rwanda (RDB), la mesure permettra d’attirer 2 milliards $ d’investissements, cette année, contre 1,67 milliard $, en 2017. Le développement du secteur minier vise à permettre au Rwanda de gagner un point de croissance en la faisant passer de 6%, en 2017, à 7%, cette année. Outre les projets miniers, le pays recherche un investissement de...
(RFI 21/02/18)
Quelque 224 millions de personnes ont été sous-alimentées en Afrique en 2016, quatre millions de plus qu'en 2015. L'insécurité alimentaire s'est aggravée, c'est le constat de la conférence régionale de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, organisée à Khartoum jusqu'à la fin de la semaine. Les conflits et les aléas climatiques sont en cause, mais également l'absence d'un soutien public suffisant aux agriculteurs africains, estime la Fondation Farm. Près d'une personne sur quatre est sous-alimentée en Afrique en 2016, la détérioration de la situation préoccupe la FAO réunie pour sa conférence régionale à Khartoum. Les guerres et le passage d'El Niño ont certes eu un impact négatif sur les productions et les circuits agricoles dans certains...

Pages

(APA 11/12/17)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le Rwanda a été désigné pour accueillir la 20è édition de la Conférence internationale sur le Sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA en Anglais), a annoncé samedi à Abidjan, le Président de l’ICASA, Dr Ihab Ahmed par ailleurs Président de la Société africaine anti-Sida (SAA), à la clôture de la 19è édition de cette conférence présidée par le Vice-Président ivoirien, Daniel Kablan Duncan. Se félicitant du choix de son pays, la ministre Rwandaise de la santé, Dr Diane Gashumba a promis une ‘’garantie pour le succès dans l’organisation de cette conférence’’.
(Agence Ecofin 28/11/17)
Le gouvernement rwandais prévoit d’ajouter à son stock de volailles, environ 4 millions d’individus supplémentaires à l’horizon 2023. L’annonce a été faite par Geraldine Mukeshimana (photo), ministre rwandaise de l’agriculture et des ressources animales. D’après la dirigeante, cette manœuvre permettra d’accroître la production d’œufs actuellement de 7 914 tonnes par an de plus de 143% sur cette période afin de répondre aux besoins de la population en protéines animales contribuant ainsi à l’amélioration de son état nutritionnel. Pour rappel, la population de volailles du Rwanda comprend actuellement 7 millions d’individus. La demande en œufs du pays a été estimée en 2015 à environ 13 200 tonnes. Le pays satisfait la totalité de ses besoins grâce à des importations principalement en...
(RFI 24/11/17)
Suite à la diffusion des images de migrants africains vendus aux enchères comme esclaves en Libye, le Rwanda se dit prêt à accueillir jusqu'à 30 000 migrants sur son sol. Une annonce faite mercredi par la ministre des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo qui indique que le nombre exact, les moyens et les modalités sont encore l'objet de discussions. Les images de CNN ont suscité une avalanche de réactions diplomatiques indignées. Mardi, le président de la Commission de l'Union africaine a lancé un appel. « J'exhorte les Etats membres qui disposent des moyens logistiques requis à les mettre à la disposition pour faciliter l'évacuation de la Libye des migrants africains qui le désirent », a déclaré Moussa Faki Mahamat, avant de...
(APA 23/11/17)
APA-Kigali (Rwanda) - Le gouvernement rwandais a adressé mercredi un « message de solidarité envers nos frères et sœurs africains encore retenus captifs » en Libye, en réaction à la diffusion d’images télévisées montrant la vente de migrants comme esclaves dans ce pays. « Le Rwanda, comme le monde entier, a vu avec horreur les images du drame qui se joue en ce moment en Lybie, où des hommes, des femmes et des enfants qui ont décidé de prendre le chemin de l'exil se retrouvent réduits en esclavage. Considérant la philosophie politique du Rwanda actuel et notre histoire, nous ne pouvons pas rester silencieux alors que des êtres humains se font maltraiter et vendre comme du bétail », indique un...
(RFI 23/11/17)
L’avalanche de réactions se poursuit suite aux images, diffusées par CNN, de personnes vendues comme esclaves en Libye. Le Niger a ainsi demandé que la question migratoire soit débattue lors du sommet Union européenne-Union africaine qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochains à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Des voix s'élèvent également chez les diasporas africaines d'Europe pour que les dirigeants africains protègent leurs ressortissants et fassent mieux que de négocier des enveloppes d'aide au développement. « Dans la région de Kayes, les centres de santé, les écoles… c'est la diaspora qui fait tout », peste Toudo Traoré, président de l'Union des Maliens de Montreuil. Son association finance des projets de développement vers le village de Kirané Kaniaga. Les...
(RFI 22/11/17)
Le troisième procès en lien avec le génocide au Rwanda se profile en France. Accusé d'avoir transporté des miliciens sur les lieux de massacres des Tutsis en 1994, Claude Muhayimana, a été renvoyé devant les assises pour complicité de génocide et de crimes contre l'humanité. Après les procès d'un ancien officier de l'armée rwandaise en 2014 et de deux bourgmestres en 2016, la justice française décide à nouveau de juger des crimes en lien avec ce génocide qui a fait plus de 800 000 morts au sein de la minorité tutsie, selon l'ONU. Mais l'ordonnance de mise en accusation contre Claude Muhayimana n'a satisfait aucune partie. Renvoyé devant les assises, cet ancien chauffeur rwandais n'est accusé que de complicité de...
(Le Point 14/11/17)
La jeune professeure de la diaspora rwandaise prône une décolonialité en toutes lettres, elle s'en est expliquée aux Ateliers de la Pensée à Dakar. Si vous rencontrez quelque part dans sa Belgique flamande natale, ou ailleurs en Europe, Olivia Rutazibwa, docteure en Sciences politiques, maîtresse de conférences à l'université de Porthsmouth en Angleterre et non moins jeune femme bien de son temps, même si vous êtes dans les meilleures dispositions à l'égard de l'autre en général, et même si vous avez milité la semaine dernière contre le racisme, vous risquez de lui demander d'où elle vient, et quel est (donc) son parcours jusqu'à ce poste d'universitaire ? Vous lui aurez posé toutes ces questions avec une curiosité dénuée de tout...
(RFI 03/11/17)
En Ouganda, l’ouverture du procès fin octobre 2017, à Kampala, de plusieurs policiers ougandais ayant participé à l'arrestation et au retour forcé du Rwandais Joël Mutabazi, ancien membre de la garde présidentielle de Paul Kagame, met en lumière un phénomène qui semble plus vaste qu’il n’y paraît. Actuellement, des gens disparaissent en Ouganda. Sont-ils rapatriés de force au Rwanda ? Mercredi 1er novembre, une femme, qui préfère rester anonyme pour sa sécurité, s’est présentée au bureau de l’ONG ougandaise The Pan-African Development Education and Advocacy Programme (PADEAP), qui apporte du soutien aux réfugiés. Elle est rwandaise, elle vit en Ouganda depuis 2001 avec son mari et ses cinq enfants. Mais son mari, qui a fui les persécutions dans son pays,...
(Xinhua 03/11/17)
Le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) est en train d'élaborer de nouvelles stratégies pour aider à transformer l'agriculture du continent, a déclaré jeudi un haut responsable de l'organisation. Diran Makinde, Conseiller principal du NEPAD pour l'industrialisation, la science, la technologie et l'innovation, a déclaré que les stratégies visent à répondre aux défis de développement auxquels fait face le secteur agricole en Afrique subsaharienne. "Les stratégies devraient contribuer à l'amélioration de la science, la technologie et l'innovation commerciale pour la transformation agricole rurale", a déclaré Makinde jeudi à Xinhua lors d'un symposium sur la bioéconomie régionale à Kigali. Il a ajouté que le NEPAD prévoit la promotion d'une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs en fournissant un environnement de...
(Libération 11/10/17)
Sur le papier, le Rwanda est l'un des champions du monde de l’égalité des genres : c’est le pays avec le plus haut taux de femmes parlementaires (64%) et il est 5e du rapport mondial sur la parité du World Economic Forum, derrière les pays nordiques (la France est 17e). Deux décennies après le génocide de 1994, des politiques volontaristes promeuvent l'accès des femmes à tous les niveaux : éducation, économie, politique. Mais alors que la première génération de jeunes femmes nées après le génocide a voté cet été pour la première fois lors de l'élection présidentielle, elles témoignent d’une autre réalité au quotidien. Divine, Chanceline et Bernadette sont trois jeunes femmes issues d'un milieu rural, toutes nées après le...
(Agence Ecofin 06/10/17)
Le gouvernement rwandais a récemment imposé une interdiction sur les exportations de lait cru afin d’améliorer la performance du sous-secteur, rapporte The NewTimes. Cette restriction commerciale s’adresse principalement à quatre districts de la Province de l’Ouest en l’occurrence Rubavu, Rutsiro, Nyabihu et Ngororero dont les pratiques de collecte, de transport et de vente ne répondent pas aux lignes directrices prescrites par le Ministère de l’Agriculture et des Ressources Animales (MINAGRI). D’après Geraldine Mukeshimana (photo), en charge du portefeuille, le lait ne sera désormais expédié que sous une forme...
(Jeune Afrique 03/10/17)
Si le Rwanda n’a pas encore réagi officiellement, de nouvelles turbulences avec la France sont à prévoir... En cause, l’information judiciaire instruite à Paris depuis près de vingt ans sur l’attentat du 6 avril 1994 visant l’avion du président hutu Juvénal Habyarimana. En septembre 2016, l’instruction (close depuis le mois de janvier précédent) avait été rouverte inopinément au prétexte d’entendre Kayumba Nyamwasa, un ancien officier de l’armée rwandaise réfugié en Afrique du Sud, qui accuse le Front patriotique rwandais (FPR) d’en être à l’origine.
(Agence Ecofin 29/09/17)
La Ville de Kigali, via le Kigali Employment Service Centre (KESC), a lancé son programme "KESC, Youth Entrepreneurship Business Education" en partenariat avec ENTREPRENARIUM Foundation. Ce programme consiste en une formation à l'entrepreneuriat dispensée à un groupe de jeunes diplômés sélectionnés par KESC. Les jeunes aspirants entrepreneurs s'équipent ainsi des compétences nécessaires pour développer une entreprise viable et durable au Rwanda. Le premier groupe de 42 participants, âgé de 29 ans en moyenne, a assisté en septembre à une Master class sur les fondamentaux de l'entrepreneuriat tels que: Business et entrepreneuriat, la méthodologie Lean Startup, le canevas du modèle économique, la proposition de valeur, l’étude et analyse de marché, la segmentation, l’analyse concurrentielle, le positionnement et le marketing. La volonté...
(APA 28/09/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Les 9200 réfugiés rwandais au Congo ont été conviés par la représentation du Haut Commissariat aux réfugiés (HCR), au terme d’une réunion avec les gouvernements congolais et rwandais (26-27 septembre à Brazzaville), à choisir entre l’intégration dans leur pays d’accueil ou le rapatriement avant la fin de leur statut de réfugié fixée au 31 décembre 2017. «Chaque réfugié rwandais au Congo, devra opter, soit pour son intégration dans la société congolaise, soit pour le rapatriement au Rwanda », a dit le représentant du HCR, Cyr Modeste Kwamé, qui faisait jeudi à Brazzaville le point sur les conclusions de la réunion avec les autorités de deux pays. Selon Kwamé, « après le 31 décembre, date de la clause...
(Jeune Afrique 27/09/17)
La rencontre - très discrète - de diplomates rwandais et français à Kigali, au début du mois, renforcerait une relation franco-rwandaise en péril depuis 1994. Paris et Kigali entretenant des relations tendues (la France n’a d’ailleurs toujours pas d’ambassadeur au Rwanda), la première rencontre, en tête à tête, entre les présidents Emmanuel Macron et Paul Kagame, en marge de l’Assemblée générale, le 18 septembre, a été scrutée de près. Cet entretien avait été préparé lors d’une très discrète visite à Kigali, début septembre, de Rémi Maréchaux, directeur Afrique au Quai d’Orsay, et de Marie Audouard, conseillère adjointe pour l’Afrique à l’Élysée, au cours de laquelle ils s’étaient entretenus avec Louise Mushikiwabo, la ministre rwandaise des Affaires étrangères. Cette rencontre au...
(BBC 27/09/17)
L'opposante rwandaise Diane Rwigara est en garde à vue dans les locaux de la police où elle est interrogée en même temps que sa mère et sa soeur, après leur arrestation samedi. "Lors de l'enquête en cours, la police a découvert des preuves crédibles liant le trio à des infractions contre la sécurité de l'Etat", d'après un communiqué du porte-parole de la police rwandaise Theos Badege. Mme Rwigara, sa mère et sa soeur, avaient déjà été interpellées début septembre avant d'être relâchées, après une semaine d'interrogatoire selon sa famille. Elles étaient alors entendues pour des faits présumés d'évasion fiscale. Diane Rwigara était également soupçonnée de contrefaçon de documents dans le cadre de sa tentative de candidature à la présidentielle du...
(AFP 25/09/17)
Des gardes forestiers financés par le Fonds mondial pour la nature (WWF) sont accusés de violations des droits de l'homme "systématiques et généralisées" envers les pygmées au Cameroun, en République démocratique du Congo et en Centrafrique, selon un rapport de l'ONG Survival International. "Ce rapport documente de graves abus qui ont lieu depuis 1989 jusqu’à aujourd’hui au Cameroun, en République du Congo et en République centrafricaine par ces gardes financés et équipés par le WWF et la Wildlife Conservation Society (WCS), la société mère du zoo de New York", indique le rapport publié lundi par l'ONG britannique. En janvier, Survival avait porté plainte auprès de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)contre le WWF pour complicité d'abus contre des...
(Le Monde 25/09/17)
Deux grandes ONG environnementales sont visées par les accusations de Survival International. Il ne s’agit pas de bavures isolées. Les témoignages de Pygmées rassemblés par l’ONG Survival International dans trois pays du bassin du Congo – Cameroun, Centrafrique et Congo-Brazzaville – font la lumière sur les violences infligées aux peuples des forêts pour les tenir à distance des aires naturelles protégées. La lecture du rapport intitulé « Comment allons-nous survivre ? La destruction des tribus du bassin du Congo au nom de la conservation ? », auquel Le Monde a pu avoir accès en exclusivité, laisse un profond sentiment de malaise. Près de trente ans après les grandes campagnes pour la défense des peuples autochtones contre le « colonialisme vert...
(Financial Afrik 22/09/17)
Kigali: Les délégués des pays africains sont réunis à Kigali pendant deux jours pour préparer une position commune africaine ayant trait au Traité des Semences ou Traité International sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture, selon Francisco Lopez, responsable technique de ce Traité. «Des délégués de tous les pays membres de la FAO se réuniront à Kigali dans une rencontre mondiale ayant trait à la mise en œuvre du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture. Beaucoup d’événements parallèles auront lieu, dont les échanges des organisations paysannes sur le recherches effectuées, ainsi que sur le financement de l’agriculture », a-t-il indiqué. Il a rappelé que 144 pays qui ont ratifié le Traité seront présents, ainsi que...
(Xinhua 20/09/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Une trentaine de jeunes Rwandais se sont joints lundi à des experts chinois en bambou dans la capitale rwandaise Kigali pour célébrer la Journée mondiale du bambou. Les experts chinois de l'Equipe de l'aide chinoise sur le bambou au Rwanda, ont entrepris des projets de formation sur la culture, le traitement et l'utilisation du bambou au Rwanda depuis 2009. Plus de 1.300 Rwandais ont été formés depuis lors. Ils proposent également des conseils techniques sur la plantation, le traitement et l'utilisation des bambous, formé des techniciens rwandais et fourni du matériel pédagogique, des outils et des matières premières nécessaires. Des jeunes, y compris Miss Popularité du Rwanda, Honorine Hirwa Uwase, ont visité la plantation de bambous cultivés...

Pages

(Agence Ecofin 30/01/18)
Le fournisseur de connectivité Internet par satellite, Al Yah Satellite Communications Company (Yahsat), a lancé un nouveau satellite dans l’espace le 25 janvier 2018, afin de renforcer sa présence en Afrique. L’équipement baptisé Al Yah 3 va étendre la couverture commerciale de la bande Ka de Yahsat à 19 nouveaux marchés africains, atteignant ainsi une couverture de 60% de la population du continent, rapporte le site d’informations itwebafrica.com. Parmi les nouveaux marchés que couvrira Al Yah 3, figurent l'Algérie, le Botswana, le Bénin, le Burundi, le Cameroun, le Congo, la Côte d'Ivoire, la République démocratique du Congo, la Gambie, le Ghana, la Libye, le Maroc, le Mozambique, le Malawi, le Sénégal, le Rwanda et le Zimbabwe. Avec le nouveau satellite...
(Agence Ecofin 29/01/18)
D'après le chef de l'Etat nigérien Mahamadou Issoufou, qui accordait une interview à la presse, lors du sommet de l'Union africaine (UA) qui s'achève ce jour à Addis-Abeba, en Ethiopie, le nouveau président en exercice de l’Union africaine, Paul Kagame, a convoqué une réunion extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement du continent, à Kigali, au Rwanda, le 21 mars 2018, en vue du lancement officiel de la zone de libre-échange continentale (ZLEC). Pour le président nigérien, le lancement de cette zone démontre la volonté des pays africains d’aller vers une intégration réussie et de mettre en commun les efforts pour l’aboutissement des projets communautaires. «Pour échanger, il faut des produits ; donc pour cela il faut qu’on lève les...
(Agence Ecofin 29/01/18)
L’opérateur de téléphonie mobile MTN affûte ses armes pour la rude bataille qui s’annonce sur le marché télécoms rwandais. La société qui fera bientôt face à un nouvel opérateur, né de la fusion entre Airtel et Tigo, est engagée dans une opération d’amélioration de la couverture de son réseau 3G. Bart Hofker (photo), le président directeur général de MTN Rwanda, a expliqué qu’en utilisant une nouvelle technologie ; la U900, tous les sites télécoms de l’entreprise qui sont encore en 2G basculeront automatiquement vers la 3G. La société télécoms a mobilisé 20 millions de dollars US pour cette opération. MTN est conscient de la puissance que détiendra Airtel, une fois l’absorption de Tigo achevée et veut la contrer. La filiale...
(Agence Ecofin 26/01/18)
L’Autorité de régulation des services d’utilité publique du Rwanda (RURA) a donné à Airtel Rwanda Ltd, son approbation pour l’acquisition de 100% d’actions de Tigo Rwanda Ltd, la filiale locale du groupe télécoms Millicom International Cellular (MIC). Les deux sociétés télécoms qui étaient parvenues à un accord, le 17 décembre 2017, avaient besoin du feu vert du régulateur télécoms pour poursuivre et clore le processus d’absorption administratif et financier entamé. Une fois achevée, l’acquisition de Tigo Rwanda Ltd, dont le montant n’a toujours pas été dévoilé, fera d’Airtel Rwanda Ltd, le plus grand opérateur télécoms du pays, en matière de parts de marché, devant MTN. Au 31 décembre 2017, dans un marché de 8 819 217 abonnés, la filiale du...
(Jeune Afrique 22/01/18)
Le constructeur automobile allemand Volkswagen investit 20 millions de dollars pour une usine d'assemblage et des services de partage de véhicules. Le constructeur automobile allemand a annoncé jeudi 18 janvier la création d’une usine d’assemblage au Rwanda, dont la capacité de production augmentera de façon progressive de plusieurs centaines de véhicules à la mi-2018 à 5 000 véhicules par an. Les véhicules Volkswagen assemblés au Rwanda – les modèles Passat et Polo initialement, puis peut-être à terme le SUV Teramont – seront destinés au marché domestique. Volkswagen prévoit de lancer conjointement plusieurs services de partage de véhicules, avec la start-up rwandaise Awesomity Lab, à la fois dans les domaines de l’autopartage, du covoiturage et de la VTC. Lire la suite...
(Agence Ecofin 18/01/18)
L’entreprise floricole rwandaise, Bella Flowers envisage d’acheminer sur le marché intérieur, un volume de 6,2 millions de tiges de roses coupées, soit une hausse de 20% par rapport à l’année dernière (5,15 millions), indique Newtimes. « L’industrie floricole est encore à ses débuts au Rwanda et il y a un immense potentiel pour la croissance de l’industrie et de la floriculture.», souligne Elizabeth Kung’u, directrice commerciale de la compagnie. Plus largement, explique Gopal Patil, responsable des fermes et directeur général par intérim de la firme, l’entreprise s’est fixée un objectif de production de 100 000 tiges de roses coupées par jour, un stock destiné aussi bien au marché local qu’à l’exportation. Bella Flowers exploite une ferme floricole de 35 hectares...
(La Tribune 17/01/18)
Le Conseil d’administration du FMI vient d’approuver un décaissement de 25, 8 millions de dollars en faveur du Rwanda dans le cadre des deux programmes d’assistance technique et financière dont bénéficie le pays. Après une croissance certes robuste mais en deçà de son potentiel les deux dernières années, le FMI s’attend à un rebond du dynamisme de l’économie rwandaise pour les deux prochaines années avec un taux prévu de 7 à 7,5%. L'année s'annonce sous de bons auspices pour l'économie rwandaise. Le FMI s'attend en effet à un retour du dynamisme historique de la croissance du PIB du pays pour les deux prochaines années avec une projection moyenne comprise entre 7 et 7,5%. En 2016 et 2017, le rythme de...
(La Tribune 17/01/18)
Les autorités tanzaniennes et rwandaises se sont entendues le week-end dernier sur la construction d'une ligne ferroviaire de 400 km qui reliera à terme le Rwanda au port de Dar es-Salaam. Les travaux de la future infrastructure seront pris en charge par les deux pays. Bientôt une ligne ferroviaire entre la Tanzanie et le Rwanda. Les deux pays ont convenu dimanche dernier de construire une ligne ferroviaire de 400 kilomètres de long allant d'Isaka à Kigali. Ce projet infrastructurel s'inscrit dans un projet plus large de développement et de rénovation du rail en Tanzanie à partir du port de Dar es-Salaam, sur l'océan Indien. D'après les autorités des deux pays, les échanges continueront entre les deux parties afin que ce...
(AFP 15/01/18)
Les présidents tanzanien John Magufuli et rwandais Paul Kagame ont conclu un accord dimanche sur la construction d'une voie ferrée de 400 km entre leurs deux pays, a annoncé le chef de l'Etat tanzanien, selon lequel les travaux devraient débuter en 2018. La construction de ce tronçon s'inscrit dans un projet plus large de développement et de rénovation du rail en Tanzanie à partir du port de Dar es Salaam, sur l'océan Indien, et doit permettre de favoriser les échanges commerciaux avec le Rwanda, pays enclavé qui ne dispose pas de la moindre voie ferrée. Ce projet ferroviaire doit également concurrencer un projet similaire entrepris au Kenya, qui a pour but de relier le port de Mombasa, le plus important...
(Agence Ecofin 15/01/18)
Au Rwanda, le district de Nyamasheke, localisé dans la province de l’Ouest, abrite depuis peu, une nouvelle usine de thé. Dénommée Gatare Tea Company, l’infrastructure d’un coût de réalisation de 10,5 milliards de francs rwandais (12,3 millions $) est née de l’association entre la maison de thé Rwanda Mountain Tea et la Coopérative des producteurs de thé de Gatare (COTHEGA). Elle est dotée d’une capacité journalière de transformation de 20 tonnes de thé vert en thé noir et vise initialement une production annuelle de 6 000 tonnes de la feuille. Son implantation dans la région devrait permettre de créer, pour les acteurs de la filière, un débouché d’écoulement plus accessible, résolvant ainsi les difficultés de transport et de conditionnement inhérentes,...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Les entreprises fournissant de l’électricité hors réseau en Afrique de l’Est et de l’Ouest, pourront désormais bénéficier d’une enveloppe financière de 10,3 milliards de shillings kényans (plus de 100 millions $) mise à disposition par la Banque africaine de développement (BAD). Ce financement est l’un des instruments de l’Energy Inclusion Off-Grid Energy Access Fund qui a pour objectif d’intégrer l’énergie hors réseau dans le processus d’électrification du continent, relaie Business Daily. Le programme fournit, en effet, aux compagnies des prêts en monnaies locales et en devises fortes. « Ce fonds sera géré par Lion’s Head Global Partners depuis ses bureaux situés à Nairobi, Lagos et Londres, en se focalisant, dans un premier temps, sur l’Afrique de l’Est, ainsi que sur...
(Agence Ecofin 10/01/18)
Afin d’accroître sa présence dans les zones rurales où l’accès aux services télécoms est faible, l’opérateur de téléphonie mobile MTN Rwanda a signé un accord d’intégration de réseau avec la société Vanu Rwanda. Selon Anthony Masozera, le président directeur général de Vanu Rwanda ; filiale de la compagnie américaine Vanu Inc. spécialisée dans la fourniture aux opérateurs télécoms d’un accès au réseau mobile solaire dans les zones enclavées ou peu couvertes, coopérer avec MTN « aura un impact transformateur sur la vie des Rwandais». L'alliance avec MTN, Vanu Rwanda indique qu’elle permettra de combler le fossé numérique en fournissant des services qui ne sont jusqu’ici pas disponibles pour la population rurale. En plus des services voix et données, cette coopération...
(Agence Ecofin 02/01/18)
Robert Ford (photo), le vice- président exécutif de la chambre des technologies de l’information et de la communication du Rwanda, a révélé que le Japon veut aider le pays à se doter de son tout premier satellite de télécommunications. Il s’est exprimé sur le sujet en prélude à la mission de prospection d’une délégation de 12 hommes d’affaires japonais, organisée par la Chambre des TIC du Rwanda et l’ambassade du Japon, du 11 au 15 décembre 2017, à Kigali. Selon M. Ford, le Rwanda a « l’intention de lancer le premier satellite rwandais en 2020. C'est notre objectif. Nous avons déjà lancé les premières actions dans ce sens, avec l'envoi de quatre premiers étudiants qui partent aujourd'hui (11 décembre 2017...
(Agence Ecofin 20/12/17)
Le groupe télécoms Bharti Airtel est parvenu à un accord avec Millicom International Cellular SA pour l’acquisition de 100% de sa filiale Tigo Rwanda Limited. Bharti Airtel qui opère déjà au Rwanda, explique que cette opération a pour but de positionner l’entreprise comme le numéro deux du marché, derrière MTN, et consolidera le marché des télécoms rwandais. Selon Sunil Bharti Mittal (photo), le président de Bharti Airtel, l’acquisition de Tigo Rwanda entre dans le cadre des mesures proactives prises par le groupe en Afrique « pour consolider et réorganiser la structure du marché dans les derniers pays restants où ses activités sont à la traîne, en raison de la baisse des parts de marché et de la présence de trop...
(Jeune Afrique 20/12/17)
Le groupe luxembourgeois Millicom se désengage du Rwanda en cédant sa filiale à la société indienne Bharti Airtel, en cohérence avec sa stratégie de retrait du continent africain. Millicom a annoncé le 19 décembre avoir conclu un accord avec Bharti Airtel pour la vente de sa filiale rwandaise, opérée sous le nom de Tigo Rwanda. Cette transaction doit encore être validée par les autorités rwandaises. « La vente de nos activités au Rwanda est cohérente avec notre stratégie de se concentrer sur la fourniture de services avancés de données mobiles et fixes en Amérique du sud », précise Mauricio Ramos, le directeur général de Millicom, dans un communiqué. En effet, si l’Afrique compte pour 44 % des abonnés de Millicom,...
(Jeune Afrique 13/12/17)
Kagamé, Ouattara, Condé... Plusieurs chefs d'État africains ont assisté à ce forum destiné à favoriser l'investissement dans le continent. Réussites, couacs et... quelques indiscrétions. Après l’Africa Investments Forum & Awards organisé à Paris le 23 novembre, l’Égypte tenait, le week-end dernier, son propre événement dédié aux affaires sur le continent. « Africa 2017, des affaires pour l’Afrique, l’Égypte et le monde » est le slogan sous lequel s’est tenu ce forum continental dans la ville balnéaire de Charm el-Sheikh. Après un galop d’essai en 2016 où il s’était fait représenter par son Premier ministre, le président égyptien, Abdelfattah al-Sissi, peut se targuer d’avoir remporté un premier pari, celui d’avoir su intéresser cette année ses homologues du continent. Le Guinéen Alpha...
(Agence Ecofin 13/12/17)
La Fondation américaine Bill & Melinda Gates, allouera entre 2018 et 2020, une enveloppe de 300 millions $ au profit de la recherche agricole dans les pays d’Afrique et d’Asie de l’Est, fragilisés par les effets du changement climatique. C’est ce qu’a annoncé l’institution hier, en marge du « One Planet Summit » qui s’est tenu à Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de soutenir l’adoption d’outils et de technologies permettant aux agriculteurs les plus pauvres d’adapter leurs activités à la hausse des températures, aux phénomènes climatiques extrêmes (sécheresse et inondation), et à la baisse de la fertilité des sols. Dans le cadre de cette stratégie, le montant sera consacré au développement d’actions...
(Agence Ecofin 12/12/17)
Dans une analyse de marché, Goldman Sachs recommande à Bharti Airtel de sortir des marchés du Kenya, du Rwanda et de la Tanzanie et de vendre ses tours télécoms dans cinq marchés non-rentables pour réduire ses charges et augmenter ses marges en Afrique. La banque d’investissement insiste sur une évidence à laquelle s’était déjà rendu Sunil Bharti Mittal, le président du groupe télécoms indien, en janvier 2017. Prenant part au World Economic Forum de Davos en Suisse, l’homme d’affaires avait dévoilé l’intention de la société de fusionner et de céder certains de ses actifs Goldman Sachs insiste sur la sortie de Bharti Artel du Kenya, du Rwanda et de Tanzanie parce que ces trois marchés enregistrent les marges financières les...
(Le Point 06/12/17)
Porté depuis 2012 par Aphrodice Mutangana et ses acolytes, KLab est l'incubateur d'innovations rwandais le plus dynamique. Tout le monde y accourt. Dirigeants d'entreprise, présidents, ministres, jeunes entrepreneurs : tous se bousculent pour visiter le Rwanda. Ses parcs nationaux, ses animaux, son aéroport, mais pas que. Depuis 2012, l'un des endroits les plus visités de la capitale Kigali est bien le KLab, un incubateur qui accueille entrepreneurs, porteurs de projets et jeunes enfants avides d'apprendre à coder. Il y a quelques mois, même la chaîne de télévision internationale TV5 Monde a choisi Kigali et le KLab pour sa nouvelle offre numérique 100 % africaine. L'occasion pour la chaîne francophone de remettre ce 6 décembre le prix TV5Monde de l'innovation à...
(Agence Ecofin 04/12/17)
Le gouvernement rwandais et la Banque mondiale ont signé un accord financier d’une valeur de 125 millions $ au titre de l’Opération d’appui aux politiques de développement (DPO) du secteur énergétique rwandais. L’information a été rapportée par le quotidien The New Times. Cette enveloppe prendra la forme d’un prêt concessionnel et permettra d’accompagner les actions entreprises par le pays, en faveur du secteur énergétique, dans le cadre de sa Stratégie nationale de transformation portant sur la période 2017-2024. En outre, elle devrait contribuer, entre autres, à renforcer la transparence et la responsabilité dans les programmes d’électrification, améliorer la qualité des services d’approvisionnement, réduire les pertes d’énergie et assurer la viabilité financière sur le long terme du secteur énergétique. Cet appui...

Pages

(AFP 05/02/16)
La Confédération africaine de Football (CAF) a débuté vendredi midi à Kigali une réunion où elle pourrait décider qui des cinq candidats à la présidence de la Fifa elle soutiendra, a constaté une journaliste de l'AFP. "La réunion du comité exécutif a commencé et va durer jusqu'à tard", car beaucoup de points vont être abordés, a indiqué à l'AFP Sarah Kamel, responsable du bureau du secrétaire général de la CAF. Un éventuel choix de la confédération africaine pourrait s'avérer décisif sur l'issue de l'élection du successeur de Joseph Blatter le 26 février à Zurich. Avec 54 pays affiliés, la CAF dispose en effet du plus gros réservoir de voix au Congrès de la Fédération internationale devant l'UEFA (Europe, 53 voix),...
(RFI 30/01/16)
Le premier quart de finale du Championnat d’Afrique des nations voit s'affronter le Rwanda, pays hôte de la compétition, et la RD Congo, samedi 30 janvier (14 heures) à Kigali. Le 10 janvier dernier, à Gisenyi, sur les rives du Lac Kivu, qui sépare les deux pays, le Rwanda s’imposait 1 but à 0 face à son voisin congolais, en match amical de préparation au CHAN. « C'est un match entre voisins, c'est un derby » Les deux équipes sont de nouveau face à face aujourd’hui, mais c’est une place en demi-finale de la compétition qui est en jeu. Alors, si l’émotion sera au rendez-vous, il ne faudra pas oublier l’enjeu, estime le sélectionneur de la RDC Florent Ibengé. «...
(La Tempête des Tropiques 27/01/16)
Malgré la qualification de l’équipe nationale de la RDC pour les quarts de finale de la 4ème édition du Championnat d’Afrique des Nations de football (CHAN) qui se joue présentement au Rwanda, plusieurs Congolais digèrent encore mal la défaite cinglante des Léopards entrainés par Florent Ibenge, lundi dernier face aux Lions Indomptables du Cameroun (1 – 3). Les observateurs avertis mettent cette défaite sur le compte d’une option négative prise par le staff technique des Léopards qui, en alignant plusieurs réservistes face aux Lions camerounais, aurait préféré laisser à ces derniers la première place du groupe B, afin d’éviter la Côte d’ivoire pour affronter le Rwanda en quarts de finale. Mais, à quelques heures du match capital contre les Rwandais,...
(Autre média 25/01/16)
Les pieds à Kigali, l’esprit à Huye. C’était un peu l’état d’esprit du Maroc à l’heure d’aborder son dernier match de poule du CHAN 2016, face au Rwanda. Tenus en échec par le Gabon (0-0), battus par la Côte d’Ivoire (0-1), les Lions de l’Atlas n’avaient plus qu’une infime chance de se qualifier pour les quarts de finale. Il leur fallait pour cela s’imposer sur un score large cet après-midi et espérer un succès des Gabonais face aux Ivoiriens sur un score moins important. Des calculs d’apothicaire en somme auxquels les Marocains voulaient se rattacher. Malheureusement pour eux, le miracle n’a pas eu lieu. Les hommes de Mohamed Fakhir se sont largement imposés (4-1) mais dans l’autre match de la...
(APA 24/01/16)
Les Eléphants de Côte d’Ivoire ont validé leur ticket pour les quarts de finale de la 4è édition du championnat d’Afrique des nations (CHAN), en battant, dimanche à Huye, le Gabon (4-1 ) dans le dernier match du groupe A, rejoignant, ainsi le Rwanda quoique humilié (1-4) par le Maroc. Quatre buts de Baudelaire Essis Aka (18è), Franck Djédjé Guiza (62è) et Davy Boua Koffi (73è) et Mondésir Blé (85’) ont scellé le sort des Panthères du Gabon qui ont réagi par Salem Boupendza (50è) pour l’égalisation avant le feu d’artifice des Eléphants qui les qualifie pour la première fois en quart de finale du CHAN. Dans l’autre match du groupe, le Maroc a pulvérisé le Rwanda (4-1) à Kigali...
(APA 21/01/16)
APA-Abidjan (Côte d'Ivoire) - Le Rwanda, pays organisateur de la 4è édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) qualifié pour le second tour après ses deux victoires, regarde, désormais, dans le rétroviseur pour savoir qui de la Côte d’Ivoire, du Gabon et du Maroc s’adjugera le deuxième ticket qualificatif dans le groupe A pour le tour suivant. Deux matches pour autant de victoires (1-0 face à la Côte d'Ivoire et 2-1 devant le Gabon), le Rwanda (1er, 6pts+2), déjà, qualifié pour les quarts de finale de la compétition attend les dernières rencontres du groupe, dimanche, pour connaître la sélection qui l'accompagnera au 2nd tour de ces phases finales du CHAN. La Côte d'Ivoire (2è, 3pts+0) suivie du Gabon (3è, 1pt-1)...
(RFI 20/01/16)
Le Rwanda est la première équipe qualifiée pour les quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations. Les Rwandais, hôtes du Chan 2016, sont assurés de finir 1ers ou 2es du groupe A. Ils ont battu 2-1, ce 20 janvier à Kigali, des Gabonais en péril après deux matches. Objectif minimum rempli pour l’équipe hôte du Championnat d’Afrique des nations. Le Rwanda a en effet décroché sa place en quarts de finale du Chan 2016, ce 20 janvier au Stade Amahoro. Quoiqu’il arrive, les Rwandais sont assurés de finir au moins 2es du groupe A, quelque soit le score de Maroc-Côte d’Ivoire ce mercredi.
(Afrik.com 20/01/16)
Pays hôte du CHAN 2016, le Rwanda a validé sa qualification pour les quarts de finale en alignant un deuxième succès consécutif face au Gabon (2-1) mercredi. Avec un seul point au compteur, les Panthères voient en revanche l’élimination se rapprocher. Le Rwanda confirme. Tombeurs de la Côte d’Ivoire (1-0) lors du match d’ouverture, les Amavubi ont validé leur billet pour les quarts de finale en enchaînant un deuxième succès contre le Gabon (2-1) lors de la 2e journée de la phase de groupes du CHAN 2016 ce mercredi au stade Amahoro de Kigali. A l’issue d’une première période plutôt fermée et pauvre en occasions nettes, Ernest Sugira ouvrait la marque en faveur des locaux en reprenant une frappe de...
(RFI 20/01/16)
A 30 ans seulement, Johnny McKinstry dirige l’équipe nationale du Rwanda durant le Championnat d’Afrique des nations 2016. Ce Nord-Irlandais, féru de tactique et de beau jeu, semble promis à un brillant avenir. Portrait. « La valeur n’attend point le nombre des années », écrivait le dramaturge Corneille. Cette idée s’applique bien à Johnny McKinstry. A 30 ans seulement, ce dernier dirige l’équipe nationale de football du Rwanda, après avoir déjà conduit celle de Sierra Leone en pleine crise Ebola. On lui donnerait pourtant le Bon Dieu sans confession, avec son visage doux, ses tâches de rousseur, sa raie toujours bien peignée et sa cravate parfaitement ajustée pendant les matchs. Mais le Nord-Irlandais, malgré ses airs de premier communiant, a...
(Radio Okapi 16/01/16)
Le Rwanda, pays hôte, croise la Côte d’Ivoire, en match d’ouverture de la 4è édition du Championnat d’Afrique des Nations (Chan 2016), au stade national Amahoro, à Kigali. Cette compétition, prévue du 16 janvier au 7 février, est réservée aux joueurs évoluant dans leurs championnats nationaux. La seconde affiche de la première journée du groupe A mettra aux prises les Lions d'Atlas du Maroc aux Panthères du Gabon. Les Léopards de la RDC entrent en lice de cette compétition, dimanche 17 janvier à 14 heures heure de Kinshasa, face aux Walias d’Ethiopie, dans le cadre du groupe B. Les Palancas Negras d’Angola et les Lions Indomptables du Cameroun, deux nations d’Afrique Centrale, vont se mesurer quelques heures plus tard dans...
(RFI 16/01/16)
L’équipe du Rwanda entame son Championnat d’Afrique des nations face à celle de Côte d’Ivoire, ce 16 janvier à Kigali. Un match d’ouverture du Chan 2016 durant lequel les Rwandais rêvent de briller face à des Ivoiriens qui préfèrent rester humbles, malgré la victoire des Eléphants à la CAN 2015. Le moment est enfin venu par le Rwanda, 91e au classement Fifa et qui a disputé une seule grande compétition continentale : la Coupe d’Afrique des nations 2004. Les Rwandais entament à domicile le quatrième Championnat d’Afrique des nations (Chan 2016), ce 16 janvier à Kigali. « Nous savons que ce sera très difficile car notre premier adversaire, la Côte d’Ivoire a une équipe très forte, assure le sélectionneur du...
(Jeune Afrique 15/01/16)
En 2011, le Rwanda avait déjà accueilli la CAN des moins de 17 ans. La venue du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) du 16 janvier au 7 février à Kigali, Butare et Gisenyi, les trois sites retenus pour recevoir les seize équipes de football qualifiées, souligne l’importance croissante accordée par le Rwanda au sport en général… et au football en particulier. « Il y a une volonté étatique de participer au développement du sport. Et l’organisation de ce CHAN fait partie du processus », confirme le Français Richard Tardy, aujourd’hui ancien directeur technique national et ex-sélectionneur des footballeurs de moins de 17 ans et 20 ans. « Le pays organise déjà depuis 1988 le tour cycliste du Rwanda [interrompu de...
(Angola Press 14/01/16)
Luanda - La sélection nationale « Palancas Negras» séjourne depuis mercredi, à Kigali, au Rwanda, pour disputer du 16 janvier au 7 février la phase finale du Championnat Africain des Nations (CHAN) réservé aux joueurs qui évoluent dans leurs respectifs pays. Conduite par le vice-président de la Fédération Angolaise de Football (FAF), Osvaldo Saturnino de Oliveira « Jesus », la délégation angolaise est composée de 37 personnes, parmi lesquelles 23 joueurs et l’équipe technique. L’équipe nationale débute la compétition le 17 janvier face au Cameroun, alors que le 21 janvier elle sera aux prises avec la République Démocratique du Congo et son troisième match sera contre l’Ethiopie. Voici la liste des joueurs retenus pour cette compétition africaine : Landu, Mário,...
(AFP 13/01/16)
"Tout est prêt" au Rwanda pour accueillir à partir de samedi l'édition 2016 du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN-2016), a assuré mercredi le président de la Fédération rwandaise de football (Ferwafa) et du comité local d’organisation, Vincent Nzamwita. "Nous sommes tout à fait prêts pour accueillir cette compétition de haut niveau", qui se déroulera au Rwanda du 16 janvier au 7 février, a déclaré à l’AFP M. Nzamwita. Accueillir cette compétition est "un grand honneur" pour le Rwanda, a-t-il assuré. Les préparatifs de l'événement sont largement relayés par la presse locale.
(BBC 11/01/16)
Le Rwanda a dominé dimanche la République Démocratique du Congo (RDC) en match amical (0-1) disputé dimanche au stade Umuganda de Gisenyi (Rwanda). Le but de la victoire a été marqué par Tuyisenge Jacques à la 49ème minute. La rencontre s'inscrivait dans le cadre des préparatifs du championnat d'Afrique des nations (Chan) qui aura lieu au Rwanda du 16 janvier au 7 février.
(AFP 21/11/15)
Cours d'anglais, de nutrition ou de yoga, en plus des quatre heures sur le vélo: c'est le quotidien du cycliste Valens Ndayisenga au centre d'entraînement de Musanze (nord), ouvert l'an dernier pour révéler les talents locaux et placer le Rwanda au coeur de la carte du cyclisme africain. "Ce centre est parfait pour s'entraîner. On est bien encadrés et soutenus", explique avant d'enfourcher son vélo le vainqueur du Tour du Rwanda 2014. En s'élançant dimanche lors du prologue de l'édition 2015 du Tour, il remettra en jeu son titre dans une épreuve qui s'impose peu à peu comme une étape incontournable du circuit cycliste en Afrique. Idéalement situé à 2.000 mètres d'altitude, au pied du parc naturel des Volcans, l'"Africa...
(APA 16/11/15)
La Confédération africaine de football (CAF) a procédé, dimanche, au tirage au sort des groupes du Championnat d'Afrique des Nations (CHAN 2016) qui aura lieu du 16 janvier au 7 février prochain au Rwanda. Le pays organisateur, le Rwanda évoluera dans le Groupe A aux côtés du Gabon , du Maroc et de la Côte d'Ivoire, quand le Groupe B se compose de la RDC, de l'Angola, du Cameroun et de l'Ethiopie. La Tunisie, le Nigeria, le Niger et la Guinée se retrouvent dans le Groupe C. Enfin, le Groupe D est formé par le Zimbabwe, le Mali, l'Ouganda et la Zambie.
(AFP 16/11/15)
Le Rwanda, pays hôte du Championnat d'Afrique des nations 2016 (CHAN), a été placé dans le "groupe de la mort" aux côtés de la Côte d'Ivoire et du Maroc lors du tirage au sort dimanche à Kigali. Le Maroc a réussi à se qualifier pour le CHAN en battant deux fois la Libye, tenante du titre et absente cette année de la compétition, ainsi que la Tunisie à l'extérieur. La Côte d'Ivoire a de son côté écarté le Ghana, finaliste des éditions 2009 et 2014. Le Nigeria, troisième l'année dernière, se retrouve dans le groupe du Niger, de la Guinée et de la Tunisie, vainqueur en 2011. Le CHAN se joue tous les deux ans et seuls les joueurs évoluant...
(Atlas Info.fr 16/11/15)
Le Maroc a hérité du groupe A aux côtés du Rwanda, pays organisateur, de la Côte d'Ivoire et du Gabon, suite au tirage au sort, dimanche à Kigali, de la phase finale du championnat d'Afrique des nations des joueurs locaux (CHAN-2016), qui se déroulera du 16 janvier au 7 février prochains. Le match d'ouverture opposera, le 16 janvier, le pays organisateur à la Côte d'Ivoire. Le groupe A sera basé à Kigali, au stade Amahoro, le groupe B à Butare, le groupe C au stade Nyamirambo (Kigali), et le groupe D à Gisenyi. Il convient de rappeler que la participation de la sélection marocaine des locaux à ce CHAN-2016 sera la deuxième du genre, après celle de 2014, en Afrique...
(BBC 24/10/15)
L’entraineur de Rayon Sport a quitté ses fonctions affirmant ne pas avoir été payé depuis deux mois par son club. Arrivé en début de saison au Rwanda, David Donadei n’aura pas tenu longtemps à la tête de l’équipe qui évolue en première division du championnat rwandais. Avant de quitter le territoire, l’entraineur a tenu à mettre au clair la situation. Il s’est exprimé longuement face aux journalistes présents. ''L’hôtel dans lequel je logeais m’a mis à la rue en pleine nuit, car le comité n’a pas payé les frais de logement et de nourriture. En aucun cas, je n’ai eu un quelconque problème avec le personnel de l’hôtel''. D’après lui, les dirigeants de Rayon Sport ont invoqué un problème de...

Pages

(RFI 09/05/16)
Ce roman évoque l'esprit de Nyabinghi, figure féminine anticoloniale vénérée par les rastas. Une légende dont la romancière avait entendu parler dans son enfance, mais qu'elle avait complètement oubliée. Jusqu'à ce voyage en Guadeloupe… Après « Notre-Dame du Nil », Prix Renaudot en 2012 où elle revenait sur les prémices du génocide rwandais au cours duquel elle a elle-même perdu presque toute sa famille, l’écrivaine Scholastique Mukasonga publie « Cœur Tambour » aux éditions Gallimard. RFI : Dans Cœur Tambour, vous nous racontez l’histoire de Kitami, une chanteuse à succès, aux pouvoirs surnaturels, célèbre dans le monde entier pour ses concerts dignes de cérémonies rituelles. Cette chanteuse voue un culte à son tambour, habité par l’esprit de Nyabinghi. Cette figure...
(Autre média 26/04/16)
La prison « 1930 », situé au coeur de la capitale rwandaise, sera très prochainement transformée en musée. Les rwandais, ainsi que les touristes étrangers, pourront visiter les lieux et apprendre davantage sur l'histoire du pays. Le maire de Kigali, Monique MAKARULIZA a déclaré : « C'est un bâtiment qui appartient au gouvernement. Après avoir transféré tous les détenus, nous allons transformer le bâtiment de la prison « 1930 » en musée. L'idée est d'en faire non pas un musée historique dédié à la Prison - 1930 » mais un musée consacré à l'histoire du pays.
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière pour le continent africain. Dans les années 1950, la rumba congolaise dominait le continent et si elle est toujours aussi présente sur la scène africaine, c'est notamment grâce à Papa Wemba qui avec le groupe Zaïko Langa Langa a dépoussiéré...
(Le Temps.ch 19/03/16)
La tragédie du Rwanda a suscité des dizaines d’ouvrages – essais, récits, fictions. Ce qui caractérise les ouvrages de Scholastique Mukasonga, c’est le regard porté sur les prémices des massacres de 1994. Dans Notre-Dame du Nil (Prix Renaudot 2012), c’est dans un collège de jeunes filles que se préparaient l’exclusion puis l’extermination des Tutsis. Volcanique Cœur tambour est un triptyque, aux panneaux de taille inégale, dont la figure centrale est une reine mythique, sorcière ou bienfaitrice, Kitami, dite aussi Nyabingui. Au centre du premier tableau, une chanteuse africaine qui a fait, sous le nom de la reine, une carrière fulgurante aux Etats-Unis. Elle a fini sa vie en prêtresse, du type chamanique, dans sa propriété des Antilles, entourée de jeunes...
(Jeune Afrique 16/02/16)
L'un des objectifs du festival Amani (« paix » en swahili) a été atteint, les 12 et 13 févier, avec le passage sur scène de deux artistes rwandais, Angel Mutoni et Kode, acclamés par un public chaleureux. Un petit pas de plus contre les préjugés dans la région des Grands lacs. Le 7 février, les supporteurs des léopards n’en ont pas cru leurs yeux : le président rwandais, Paul Kagamé, remettait la coupe du championnat d’Afrique des nations de football (CHAN) au capitaine congolais, après leur victoire finale à Kigali face au Mali, et après avoir défait le Rwanda. À l’occasion de leur voyage de nombreux fans avaient découvert le pays des milles collines et un accueil chaleureux auquel ils...
(AFP 14/12/15)
Un enfant syrien mort sur une plage et l'émotion est à son comble. Plus que pour les milliers de victimes assassinées il y a 20 ans en Afrique centrale: dans "Compassion. L'histoire de la mitraillette", le metteur en scène suisse Milo Rau dénonce l'indignation à géométrie variable des Occidentaux. Des meubles renversés, une mer de débris. La pièce présentée en avant-première à Rennes (ouest de la France) s'ouvre sur un décor de cauchemar, après le passage de génocidaires. Une belle femme blonde montre d'un air détaché la photo d'Aylan, ce petit Syrien retrouvé mort noyé à la fin de l'été, dont l'image a déclenché une vague d'émotion dans le monde. Puis, d'un ton tout aussi neutre, la jeune femme revit...
(RFI 19/10/15)
Le chanteur belge d'origine rwandaise Stromae a enflammé la capitale du Rwanda, Kigali, lors d'un concert très attendu au cours duquel il a multiplié les références à ses origines, pour le plus grand plaisir du public. Ce concert avait une portée hautement symbolique. Le père de l'auteur de « Papaoutai » est en effet mort assassiné lors du génocide de 1994. Ses origines rwandaises, Stromae ne les évoque que rarement en public. Mais ce samedi à Kigali, le ton était tout autre : « Une venue à Kigali, ça se fête n'est-ce pas ? » ; « Comme vous le savez, je suis à moitié belge... et à moitié rwandais ! », a lancé le chanteur, ponctuant sa prestation de...
(AFP 18/10/15)
Le chanteur belge d'origine rwandaise Stromae a enflammé Kigali samedi lors d'un concert très attendu, au cours duquel il a multiplié les références à ses origines, pour le plus grand plaisir du public rwandais. "On est très content d'avoir Stromae ici surtout qu'on était déçus la dernière fois car il n'était pas venu", explique Roger Mambo, 21 ans qui pour l'occasion a revêtu une fine cravate sous une veste de sport. "Mais on n'est plus fâché!", sourit-il ravi sur un des côtés du stade de l'Université libre de Kigali (ULK) où se déroule le concert. A la grande déception de ses fans, le chanteur avait dû annuler en juin les deux derniers concerts de sa première tournée en Afrique, prévus...
(RFI 17/10/15)
Le chanteur belge d'origine rwandaise Stromae achève sa tournée africaine ce samedi 17 octobre 2015 à Kigali. Ce concert est très attendu au Rwanda et promet d'être chargé d'émotion. Le père du chanteur a en effet été tué pendant le génocide de 1994. Qu'en pensent les Rwandais ? Quel accueil réservent-ils à Stromae ? Elément de réponse : le concert pourrait accueillir jusqu'à 20 000 personnes, du jamais-vu dans la capitale. A Kigali, l'accueil sera en principe chaleureux et enthousiaste. Les Rwandais sont impatients, d’autant que Stromae avait dû annuler son concert au Rwanda en juin dernier pour des raisons de santé. Le message des Rwandais : Stromae peut se sentir chez lui dans la capitale, où de grandes affiches...
(AFP 16/10/15)
Le Rwanda attend avec impatience le concert samedi à Kigali de "l'enfant du pays", le chanteur belge d'origine rwandaise Stromae, pour un moment hautement symbolique, son père ayant été assassiné pendant le génocide de 1994. Les Rwandais espèrent que l'auteur de "Papaoutai" ne leur fera pas une nouvelle fois faux bond. A la grande déception de ses fans, il avait dû annuler en juin les deux derniers concerts de sa première tournée en Afrique, prévus à Kinshasa et Kigali, pour raisons de santé. Il avait souffert des effets secondaires d'un traitement antipaludique. Les deux concerts ont été reprogrammés en octobre. Il a enchanté ses fans congolais samedi dernier à Kinshasa et les Rwandais l'attendent à bras ouverts. "Je suis très...
(L'Observateur (RDC) 06/10/15)
La star belge a été arrêtée par la police à San-Francisco aux Etats-Unis où il se trouve en tournage du clip de son nouvel album. Motif : elle et ses compagnons ont oublié de mettre leurs ceintures de sécurité. Si tout peut aller, cette fois-ci, bien, le chanteur belge va retourner en République démocratique du Congo (RDC) et au Rwanda pour livrer en octobre les deux concerts qu’il n’a pas pu assurer en juin en République démocratique du Congo puis au Rwanda, le pays natal de son père. Sauf que la star belge a eu quelques soucis avec la police de San-Francisco aux Etats-Unis où elle se trouve pour tourner une video. Motif : personne n’a mis sa ceinture de...
(AFP 26/09/15)
Stromae va conclure sa tournée internationale en retournant en Afrique et en donnant en octobre les deux concerts qu'il n'a pas pu assurer en juin en République démocratique du Congo, puis au Rwanda, le pays natal de son père, selon sa page Facebook. "Kinshasa, Kigali, je suis heureux d'annoncer que je viendrai clôturer ma tournée chez vous!", écrit la star belge sur les réseaux sociaux en dévoilant ces deux nouveaux concerts, le 10 octobre à l'Hôtel Pullman de Kinshasa, puis le 17 octobre à l'ULK Stadium de Kigali. Malade en raison des effets secondaires liés à un traitement antipaludique, Stromae avait dû écourter sa première tournée africaine en juin et n'avait pu assurer les deux concerts prévus en RDC et...
(AFP 25/09/15)
Le chanteur Stromae va conclure sa tournée internationale en retournant en Afrique et en donnant en octobre les deux concerts qu'il n'a pas pu assurer en juin en République démocratique du Congo puis au Rwanda, le pays natal de son père, selon sa page Facebook. "Kinshasa, Kigali, je suis heureux d'annoncer que je viendrai clôturer ma tournée chez vous!", écrit la star belge sur les réseaux sociaux en dévoilant ces deux nouveaux concerts, le 10 octobre à l'Hôtel Pullman de Kinshasa, puis le 17 octobre à l'ULK Stadium de Kigali. Malade en raison des effets secondaires liés à un traitement antipaludique, selon son entourage, Stromae avait dû écourter sa première tournée africaine en juin et n'avait pu assurer les deux...
(Jeune Afrique 03/09/15)
Ancien journaliste devenu écrivain après une rencontre personnelle avec l'Histoire, Jean Hatzfeld publie son cinquième livre sur le génocide rwandais, Un papa de sang, utile complément à sa fondamentale « trilogie des marais ». Jean Hatzfeld n’en a pas cru ses yeux turquoise. En avril de l’année dernière, les journalistes français de retour des commémorations du génocide ont décrit, à longueur d’articles, une jeunesse urbaine et entreprenante, proclamant la fin des « ethnies » et des rancœurs du passé dans un anglais parfait. Malaise chez l’écrivain français. « Je me suis dit : c’est le contraire. Ces gamins leur ont dissimulé quelque chose. » « Ces gamins », Jean Hatzfeld les connaît pour les avoir portés sur ses frêles genoux...
(Le Monde 02/09/15)
Avec Un papa de sang, l’écrivain et ancien reporter de guerre Jean Hatzfeld signe son cinquième livre en quinze ans sur le génocide rwandais de 1994. Pour ce nouvel ouvrage, il a ren­contré des enfants de tueurs et de rescapés. Retour sur une incroyable aventure humaine et littéraire. Vingt ans après le massacre des Tutsi, une évolution est notable. Les enfants de tueurs commencent à employer le terme de « génocide ». A lire « Un papa de sang », on découvre néanmoins que peu cherchent à ­connaître le détail de ce qui s’est passé et à interroger leurs parents. Y a-t-il là une paralysie de la ­vérité ? Ce qu’ils savent vraiment reste un mystère. Peut-être tout, en réalité. Il est, en...
(Le Point 31/08/15)
"En 1994, entre le lundi 11 avril à 11 heures et le samedi 14 mai à 14 heures, environ 50 000 Tutsis, sur une population d'environ 59 000, ont été massacrés à la machette, tous les jours de la semaine, de 9 h 30 à 16 heures, par des miliciens et voisins hutus, sur les collines de la commune de Nyamata, au Rwanda." Ainsi Jean Hatzfeld introduisait Dans le nu de la vie, son premier livre sur le génocide tutsi, publié en 2000. Les rescapés y disaient les semaines passées à se cacher dans les marais, sous les papyrus, pour échapper aux lames. Il y eut ensuite Une saison de machettes, où les tueurs hutus, depuis leur prison, racontaient à...
(AFP 15/06/15)
Le phénomène musical belge Stromae, porté depuis 2013 par le succès de son album "Racine carrée", a dû annuler une dizaine de concerts, dont un très symbolique au Rwanda, à cause des effets secondaires liés à un traitement antipaludique pris pour sa tournée en Afrique. La star internationale avait commencé le 13 mai à Dakar une série de concerts en Afrique -la première sur ce continent dont son père est originaire - qui devait le conduire dans huit villes en finissant par Kigali. L'étape au Rwanda, où son père a péri dans le génocide de 1994, était la plus attendue. Le chanteur reconnaissait lui-même sa portée symbolique, confiant à Dakar avant son premier concert : "Quand je vais me rapprocher...
(AFP 13/05/15)
L'artiste belge d'origine rwandaise Stromae a confié mardi à Dakar, première étape d'une tournée inédite en Afrique qui s'achèvera au Rwanda, s'attendre à ressentir des émotions de plus en plus fortes en se rapprochant du pays où son père a péri dans le génocide de 1994. "Quand je vais me rapprocher de plus en plus du Rwanda, étant donné que c'est vraiment la terre directe de mes ancêtres, du côté de mon père en tout cas, j'avoue que là d'un point de vue personnel, je ne sais pas vraiment à quoi m'attendre", a dit Stromae. "Ce seront pas mal de choses en moi qui vont ressortir et je ne sais pas à quoi m'attendre, honnêtement", a-t-il ajouté lors d'une conférence...
(Jeune Afrique 17/04/15)
Stromae a annoncé vendredi les dates de sa première tournée africaine. Le chanteur de "Papaoutai" se rendra au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cap Vert au Cameroun, au Gabon, au Congo en RDC et au Rwanda, pays dont son père est originaire et où il se rend pour la première fois de sa vie. Préparez-vous, Stromae débarque bientôt en Afrique, peut-être à côté de chez vous. Le chanteur belge d'origine rwandaise a annoncé vendredi 17 avril avril sur sa page Facebook les dates de sa tournée sur le continent. Fils d'un père rwandais et d'une mère flamande, Stromae se rendra à Dakar, Praia (Cap Vert), Douala, Abidjan les 13, 16, 19 et 23 mais, puis à Libreville, Brazzaville, Kinshasa et...
(Afriquinfos 13/01/15)
Kigali (© 2015 Afriquinfos) - Lady Ka, artiste rwandaise souhaite mettre sur pied un spectacle alliant défilé de mode et danse chorégraphique où chaque pays africain sera représenté. L’objectif, selon elle, est de proposer autre chose que ce qui est présenté lors des défilés classiques.«Lady Ka Fashion», c’est ainsi que l’artiste veut dénommer ce nouveau concept selon lequel le mannequin esquisse des pas de danse tout en défilant. Selon elle, cette innovation sera une manière de « sortir le mannequin de ce côté figé où il ne s’exprime pas». «Quand on les fait danser, leur personnalité ressort plus, et ça montre tous les accessoires» a expliqué l’artiste. Le concept « Lady Ka Fashion » consistera à « monter une équipe...

Pages

(RFI 25/01/18)
Ils sont 8 460 ex-réfugiés rwandais au Congo-Brazzaville à se retrouver sans papier depuis le 31 décembre 2017, suite à ce qu'on appelle la « clause de cessation de leur statut ». Une politique proposée par le HCR à tous les pays qui accueillaient des réfugiés rwandais ayant fui le Rwanda entre 1959 et 1998 et mise en œuvre par le gouvernement congolais en consultation avec Kigali. Ces réfugiés devaient bénéficier de plusieurs options : retour au Rwanda, intégration locale ou exemption. Une association congolaise, l'Adhuc, avait plusieurs fois mis en garde les autorités congolaises comme le HCR, leur demandant de maintenir ce statut de réfugié. Le bilan est là : 802 ont vu leur statut de réfugié maintenu, 104...
(Jeune Afrique 22/01/18)
Le constructeur automobile allemand Volkswagen investit 20 millions de dollars pour une usine d'assemblage et des services de partage de véhicules. Le constructeur automobile allemand a annoncé jeudi 18 janvier la création d’une usine d’assemblage au Rwanda, dont la capacité de production augmentera de façon progressive de plusieurs centaines de véhicules à la mi-2018 à 5 000 véhicules par an. Les véhicules Volkswagen assemblés au Rwanda – les modèles Passat et Polo initialement, puis peut-être à terme le SUV Teramont – seront destinés au marché domestique. Volkswagen prévoit de lancer conjointement plusieurs services de partage de véhicules, avec la start-up rwandaise Awesomity Lab, à la fois dans les domaines de l’autopartage, du covoiturage et de la VTC. Lire la suite...
(Jeune Afrique 22/01/18)
L'ex-chef de l'État français s'est rendu au Rwanda et en Côte d'Ivoire les 15 et 16 janvier dernier. Il s'est entretenu avec Paul Kagame et Alassane Ouattara. Cyrille Bolloré, fils de Vincent Bolloré, était présent avec lui à Kigali. Les visites de personnalités françaises au Rwanda sont rares, tant les relations entre les deux pays demeurent tendues. Celle de Nicolas Sarkozy à Kigali, le 15 janvier, est un cas à part. Selon l’un de ses proches, « il a conservé un lien de confiance avec Paul Kagame ». Il fut, en 2010, le premier – et pour l’instant l’unique – président français en exercice à se rendre au Rwanda depuis le génocide de 1994. Il y avait alors reconnu de...
(Jeune Afrique 18/01/18)
Alors que les parents du Sud-Africain Neil Turok s’étaient battus pour la démocratie, l’astrophysicien s’est, lui, associé à Paul Kagame pour la recherche. Séduit par la « rationalité » de sa gouvernance. L’histoire commence sous l’apartheid, en 1962, dans la région du Cap. Le petit Neil n’a que 3 ans lorsque ses parents, Ben et Mary Turok, sont jetés en prison. Ce couple est blanc, mais il veut la libération de la majorité noire. Il milite donc aux côtés du Congrès national africain (ANC) de Nelson Mandela, alors interdit. Les Turok passeront respectivement trois ans et six mois en détention, avant de s’exiler avec leur fils, d’abord au Kenya, puis en Tanzanie et en Grande-Bretagne. Depuis, le petit Neil est...
(La Tribune 17/01/18)
Le Conseil d’administration du FMI vient d’approuver un décaissement de 25, 8 millions de dollars en faveur du Rwanda dans le cadre des deux programmes d’assistance technique et financière dont bénéficie le pays. Après une croissance certes robuste mais en deçà de son potentiel les deux dernières années, le FMI s’attend à un rebond du dynamisme de l’économie rwandaise pour les deux prochaines années avec un taux prévu de 7 à 7,5%. L'année s'annonce sous de bons auspices pour l'économie rwandaise. Le FMI s'attend en effet à un retour du dynamisme historique de la croissance du PIB du pays pour les deux prochaines années avec une projection moyenne comprise entre 7 et 7,5%. En 2016 et 2017, le rythme de...
(La Tribune 17/01/18)
Les autorités tanzaniennes et rwandaises se sont entendues le week-end dernier sur la construction d'une ligne ferroviaire de 400 km qui reliera à terme le Rwanda au port de Dar es-Salaam. Les travaux de la future infrastructure seront pris en charge par les deux pays. Bientôt une ligne ferroviaire entre la Tanzanie et le Rwanda. Les deux pays ont convenu dimanche dernier de construire une ligne ferroviaire de 400 kilomètres de long allant d'Isaka à Kigali. Ce projet infrastructurel s'inscrit dans un projet plus large de développement et de rénovation du rail en Tanzanie à partir du port de Dar es-Salaam, sur l'océan Indien. D'après les autorités des deux pays, les échanges continueront entre les deux parties afin que ce...
(Jeune Afrique 16/01/18)
Devant le Conseil des droits de l'homme de l'ONU, six États ont réclamé à Paris de déclassifier les documents concernant sa politique au Rwanda avant, pendant et après le génocide des Tutsis au Rwanda en 1994. « La France a des obligations par rapport à son devoir de vérité, son devoir de mémoire. Elle doit prendre en compte les allégations portées sur son propre rôle. Nous demandons la déclassification de tous les documents sur la période qui précède et qui suit le génocide », martèle François Ngarambe, l’ambassadeur du Rwanda à Genève, joint par Jeune Afrique. L’Examen périodique universel (EPU) – mécanisme du Conseil des droits de l’homme de l’ONU mis en place pour dresser l’état des lieux dans chacun...
(La Tribune 16/01/18)
L’ancien président français a été reçu ce lundi 15 janvier par le président rwandais. A Kigali, Nicolas Sarkozy qui était notamment en compagnie de Cyrille Bolloré, s’est entretenu avec les responsables de l’Agence rwandaise de développement sur les opportunités d’investissements dans divers secteurs. Une vision qui intervient alors que les relations entre la France et le Rwanda sont toujours tendues, mais chez Kagamé, Sarkozy a plutôt bonne presse depuis son passage à l’Elysée. L'ancien président Nicolas Sarkozy a été reçu en grande pompe par Paul Kagamé ce lundi 15 janvier à Urugwiro Village, le siège de la présidence rwandaise. C'est ce qu'a annoncé, quelques heures après l'entretien, le cabinet du chef de l'Etat rwandais qui dans un Tweet a confirmé...
(AFP 15/01/18)
Les présidents tanzanien John Magufuli et rwandais Paul Kagame ont conclu un accord dimanche sur la construction d'une voie ferrée de 400 km entre leurs deux pays, a annoncé le chef de l'Etat tanzanien, selon lequel les travaux devraient débuter en 2018. La construction de ce tronçon s'inscrit dans un projet plus large de développement et de rénovation du rail en Tanzanie à partir du port de Dar es Salaam, sur l'océan Indien, et doit permettre de favoriser les échanges commerciaux avec le Rwanda, pays enclavé qui ne dispose pas de la moindre voie ferrée. Ce projet ferroviaire doit également concurrencer un projet similaire entrepris au Kenya, qui a pour but de relier le port de Mombasa, le plus important...
(Jeune Afrique 12/01/18)
L'année 2018 sera à quitte ou double pour l'avenir ou le devenir de certaines démocraties africaines. L'attention va se concentrer sur le Zimbabwe, pays en pleine refonte. Mais le Cameroun de Paul Biya, le Mali d'IBK ont aussi rendez-vous dans les urnes. Enfin le feuilleton des élections congolaises devrait connaitre son lot de rebondissements. Détails en infographie. Qui aurait cru que les Zimbabwéens choisiraient en 2018 le successeur de Robert Mugabe ? Sous la contrainte, « Bob », 93 ans dont 37 au pouvoir, a annoncé sa démission le 21 novembre 2017. Mais après l’intérim d’Emmerson Mnangagwa, la prochaine élection présidentielle sera-t-elle libre et transparente ? Rien ne permet de l’affirmer. Au Cameroun, Paul Biya, 84 ans, devrait quant à lui rempiler...
(La Tribune 11/01/18)
Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi effectuera du 12 au 16 janvier, une nouvelle tournée africaine qui le conduira au Rwanda, en Angola, au Gabon et à Sao Tomé-et-Principe. La visite qui s’inscrit dans le cadre d’une pratique devenue désormais traditionnelle pour les chef de la diplomatie chinoise vise également à préparer le prochain Forum de la coopération Chine-Afrique prévu dans quelques mois. Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi est de retour en Afrique. Du 12 au 16 janvier, le chef de la diplomatie chinoise effectuera des visites officielles au Rwanda, en Angola, au Gabon et à Sao Tomé-et-Principe selon l'agence officielle Xinhua. La tournée du chef de la diplomatie chinoise en Afrique se veut avant...
(RFI 09/01/18)
Au Rwanda, le groupe de travail de l'ONU sur la détention arbitraire condamne l'arrestation, il y a plus de trois ans, de trois ressortissants rwandais, dont l'ancien chef de la garde présidentielle de Paul Kagame. Frank Kanyambo Rusagara, Tom Byabagamba et François Kabayiza sont détenus arbitrairement estiment les Nations unies dans un avis adopté en décembre dernier qui demandent aussi leur libération immédiate. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20180109-rwanda-onu-denonce-detention-arbitrai...
(AFP 06/01/18)
Le Rwanda a démenti vendredi avoir conclu un accord avec Israël pour accueillir des milliers de migrants soudanais ou érythréens en situation irrégulière que l’État hébreu souhaite expulser. "Il y a eu des négociations par le passé, mais il n'y a eu aucun accord. Cette histoire d'un accord entre Israël et le Rwanda est une fausse information", a déclaré à l'AFP le secrétaire d’État aux Affaires étrangères, Olivier Nduhungirehe, en précisant que ces discussions avaient eu lieu il y a trois ans. Israël a lancé mercredi un programme destiné à imposer à 38.000 migrants africains en situation irrégulière, en majorité des Érythréens et des Soudanais, de choisir entre quitter le pays d'ici fin mars, ou être emprisonnés pour une durée...
(MondAfrique 04/01/18)
Le président rwandais, Paul Kagame, a pris ses fonctions, le 1er janvier 2018, de président en exercice de l’Union africaine. Depuis le Sommet de Kigali de juillet 2016, Paul Kagame exerce une magistrature d’influence sur l’organisation continentale dont il a remodelé la structure interne et réformé sa gestion financière. Il a notamment bénéficié de l’expérience et des compétences de son compatriote, ancien président de la Banque Africaine de Développement, Donald Kaberuka, l’inventeur de la taxe de 0,2 % sur les importations. Kagame, révolutionnaire atypique Ancien compagnon de guérilla de Yoweri Museveni et ancien chef de guerre du Front Patriotique Rwandais, Paul Kagame (60 ans) est resté un révolutionnaire atypique, surtout dans la conduite des affaires d’un Etat qui est souvent...
(Jeune Afrique 03/01/18)
Pas une journée sur les réseaux sociaux sans lire la fascination pour Kigali, ville propre. Pas une journée dans la presse africaine sans un article élogieux sur Kigali, ville où tout fonctionne. Kigali est le modèle à suivre, et l’injonction est forte : soyez Kigali ! Kigali réussit, ses rues sont entretenues, ses infrastructures opérationnelles, internet pénètre même les transports publics, et les investisseurs du monde entier viennent à Kigali, délaissant de plus en plus Nairobi. Pourtant, au-delà de cette fascination, de cette réussite insolente que le monde entier veut voir, Kigali pose de vraies questions. Interrogeons-nous donc sur le « modèle Kigali ». Cette réussite signifierait avant tout l’échec cuisant des autres villes. L’histoire semble pourtant simple : les habitants de Kigali...
(RFI 02/01/18)
Plusieurs milliers de réfugiés rwandais pourraient perdre leur statut de réfugié, notamment dans des pays comme l’Ouganda, la Zambie ou le Congo-Brazzaville. A partir du 1er janvier 2018, ces pays pourront appliquer une clause de cessation du statut de réfugié pour les citoyens rwandais ayant fui leur pays entre 1959 et 1994. Une clause demandée depuis des années par Kigali, qui estime qu’il n’y a plus de raison pour leurs ressortissants de vivre à l’étranger. Le processus est soutenu par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) qui a promis de ne pas abandonner ces réfugiés. Au Congo-Brazzaville où vivent environ 9 000 Rwandais, ceux-ci s’inquiètent. Selon le docteur Eric Ndayishimiye, le président de cette communauté, la quasi-totalité...
(Jeune Afrique 23/12/17)
Le Sénégal est le troisième pays du continent à accueillir des Rwandais condamnés par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR). Parmi les détenus transférés début décembre, Edouard Karemera et Mathieu Ngirumpatse, les deux principaux responsables de l'ancien parti présidentiel, qui purgent une peine de prison à vie pour leur rôle dans le génocide des Tutsis. Quatre Rwandais jugés et condamnés par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) pour leur rôle dans le génocide contre les Tutsis, en 1994, ont été transférés en toute discrétion au Sénégal, à la prison de Sébikotane...
(RFI 23/12/17)
La justice sud-africaine a décidé d'expulser un Rwandais qui avait avoué à la police avoir été envoyé par Kigali pour surveiller et tuer des opposants rwandais en Afrique du Sud. C'est la dernière histoire en date d'une trop longue série de témoignages et d'assassinats. On se souvient de Patrick Karegeya, l'ex-chef des renseignements extérieurs étranglé dans un hôtel fin 2013 ou de la tentative contre le général Nyamwasa en pleine Coupe du monde en 2010. Et même si ce Rwandais s'est rendu de son plein gré - et qu’il avait même bénéficié un temps du programme de protection des témoins -, il se retrouve expulsé vers son propre pays parce qu'il n'aurait pas respecté les règles migratoires. Ce qui inquiète...
(AFP 22/12/17)
L'attitude de la France lors du génocide au Rwanda, qui a fait entre avril et juillet 1994 quelque 800.000 morts selon l'ONU, principalement au sein de la minorité tutsi, est depuis plus de 20 ans l'objet de très vives controverses. - Génocide - Le 6 avril 1994, l'avion du président Juvénal Habyarimana, un Hutu, est abattu au-dessus de Kigali. Le 7, début des massacres à grande échelle. Les Tutsi sont accusés par le pouvoir, alors dominé par les Hutu, de collusion avec la rébellion du Front patriotique rwandais (FPR, à majorité tutsi) venue d'Ouganda et entrée dans le Nord depuis 1990. Quelque 500 parachutistes français évacuent (opération Amarylis) plus d'un millier de ressortissants français et étrangers. - Turquoise - Le...
(RFI 22/12/17)
L’information est tombée en fin de matinée ce jeudi 21 décembre, annoncée par le quotidien Libération : en France, l’enquête sur l’attentat contre le président rwandais Juvénal Habyarimana, assassiné le 6 avril 1994, est désormais terminée. La justice française enquêtait sur cette affaire depuis 1998. Près de 20 ans d’investigation, plusieurs dizaines de milliers de pages de dossiers, des auditions en pagaille, sept mises en examen à l’arrivée. Au final, trois juges se seront succédé sur ce dossier extrêmement sensible. Le premier, Jean-Louis Bruguière, avait délivré en 2006 des mandats d’arrêt contre neuf proches de l’actuel régime. Ce qui avait entraîné une rupture temporaire des relations diplomatiques entre les deux pays. Fait marquant : son successeur Marc Trévidic a effectué...

Pages