Mardi 23 Janvier 2018

Rwanda

(AFP 06/01/18)
Le Rwanda a démenti vendredi avoir conclu un accord avec Israël pour accueillir des milliers de migrants soudanais ou érythréens en situation irrégulière que l’État hébreu souhaite expulser. "Il y a eu des négociations par le passé, mais il n'y a eu aucun accord. Cette histoire d'un accord entre Israël et le Rwanda est une fausse information", a déclaré à l'AFP le secrétaire d’État aux Affaires étrangères, Olivier Nduhungirehe, en précisant que ces discussions avaient eu lieu il y a trois ans. Israël a lancé mercredi un programme destiné à imposer à 38.000 migrants africains en situation irrégulière, en majorité des Érythréens et des Soudanais, de choisir entre quitter le pays d'ici fin mars, ou être emprisonnés pour une durée...
(MondAfrique 04/01/18)
Le président rwandais, Paul Kagame, a pris ses fonctions, le 1er janvier 2018, de président en exercice de l’Union africaine. Depuis le Sommet de Kigali de juillet 2016, Paul Kagame exerce une magistrature d’influence sur l’organisation continentale dont il a remodelé la structure interne et réformé sa gestion financière. Il a notamment bénéficié de l’expérience et des compétences de son compatriote, ancien président de la Banque Africaine de Développement, Donald Kaberuka, l’inventeur de la taxe de 0,2 % sur les importations. Kagame, révolutionnaire atypique Ancien compagnon de guérilla de Yoweri Museveni et ancien chef de guerre du Front Patriotique Rwandais, Paul Kagame (60 ans) est resté un révolutionnaire atypique, surtout dans la conduite des affaires d’un Etat qui est souvent...
(Jeune Afrique 03/01/18)
Pas une journée sur les réseaux sociaux sans lire la fascination pour Kigali, ville propre. Pas une journée dans la presse africaine sans un article élogieux sur Kigali, ville où tout fonctionne. Kigali est le modèle à suivre, et l’injonction est forte : soyez Kigali ! Kigali réussit, ses rues sont entretenues, ses infrastructures opérationnelles, internet pénètre même les transports publics, et les investisseurs du monde entier viennent à Kigali, délaissant de plus en plus Nairobi. Pourtant, au-delà de cette fascination, de cette réussite insolente que le monde entier veut voir, Kigali pose de vraies questions. Interrogeons-nous donc sur le « modèle Kigali ». Cette réussite signifierait avant tout l’échec cuisant des autres villes. L’histoire semble pourtant simple : les habitants de Kigali...
(Agence Ecofin 02/01/18)
Robert Ford (photo), le vice- président exécutif de la chambre des technologies de l’information et de la communication du Rwanda, a révélé que le Japon veut aider le pays à se doter de son tout premier satellite de télécommunications. Il s’est exprimé sur le sujet en prélude à la mission de prospection d’une délégation de 12 hommes d’affaires japonais, organisée par la Chambre des TIC du Rwanda et l’ambassade du Japon, du 11 au 15 décembre 2017, à Kigali. Selon M. Ford, le Rwanda a « l’intention de lancer le premier satellite rwandais en 2020. C'est notre objectif. Nous avons déjà lancé les premières actions dans ce sens, avec l'envoi de quatre premiers étudiants qui partent aujourd'hui (11 décembre 2017...
(RFI 02/01/18)
Plusieurs milliers de réfugiés rwandais pourraient perdre leur statut de réfugié, notamment dans des pays comme l’Ouganda, la Zambie ou le Congo-Brazzaville. A partir du 1er janvier 2018, ces pays pourront appliquer une clause de cessation du statut de réfugié pour les citoyens rwandais ayant fui leur pays entre 1959 et 1994. Une clause demandée depuis des années par Kigali, qui estime qu’il n’y a plus de raison pour leurs ressortissants de vivre à l’étranger. Le processus est soutenu par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) qui a promis de ne pas abandonner ces réfugiés. Au Congo-Brazzaville où vivent environ 9 000 Rwandais, ceux-ci s’inquiètent. Selon le docteur Eric Ndayishimiye, le président de cette communauté, la quasi-totalité...
(AFP 29/12/17)
La police ougandaise a annoncé vendredi avoir inculpé pour "terrorisme" 45 citoyens rwandais qui avaient été arrêtés le 11 décembre à la frontière entre l'Ouganda et la Tanzanie. "Nous avons arrêté 43 suspects rwandais à la frontière avec la Tanzanie le 11 décembre 2017, et après une enquête plus poussée deux autres suspects ont été arrêtés. Tous avaient de faux documents d'identification et de voyage", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police ougandaise, Emilian Kayima. "L'enquête a été menée à son terme et les 45 citoyens rwandais ont été inculpés de possession de faux documents, de fausse identité et de graves accusations de terrorisme, car leurs intentions pointaient vers cela", a-t-il ajouté. Selon M. Kayima, ils sont détenus...
(Jeune Afrique 23/12/17)
Le Sénégal est le troisième pays du continent à accueillir des Rwandais condamnés par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR). Parmi les détenus transférés début décembre, Edouard Karemera et Mathieu Ngirumpatse, les deux principaux responsables de l'ancien parti présidentiel, qui purgent une peine de prison à vie pour leur rôle dans le génocide des Tutsis. Quatre Rwandais jugés et condamnés par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) pour leur rôle dans le génocide contre les Tutsis, en 1994, ont été transférés en toute discrétion au Sénégal, à la prison de Sébikotane...
(RFI 23/12/17)
La justice sud-africaine a décidé d'expulser un Rwandais qui avait avoué à la police avoir été envoyé par Kigali pour surveiller et tuer des opposants rwandais en Afrique du Sud. C'est la dernière histoire en date d'une trop longue série de témoignages et d'assassinats. On se souvient de Patrick Karegeya, l'ex-chef des renseignements extérieurs étranglé dans un hôtel fin 2013 ou de la tentative contre le général Nyamwasa en pleine Coupe du monde en 2010. Et même si ce Rwandais s'est rendu de son plein gré - et qu’il avait même bénéficié un temps du programme de protection des témoins -, il se retrouve expulsé vers son propre pays parce qu'il n'aurait pas respecté les règles migratoires. Ce qui inquiète...
(AFP 22/12/17)
Après presque vingt ans de rebondissements, la justice française vient de clore l'information judiciaire sur l'attentat contre le président rwandais Habyarimana, épisode déclencheur du génocide de 1994: reste à décider d'un non-lieu ou d'un procès, dans ce dossier qui empoisonne les relations entre les deux pays. Au terme de l'enquête, sept personnes sont inculpées, toutes issues du clan de Paul Kagame, l'actuel président du Rwanda. Il revient désormais au parquet de donner sa position sur leur sort judiciaire dans ce dossier emblématique des rapports compliqués entre Paris et Kigali, sur fond de débat sur les responsabilités françaises à l'époque du génocide.
(AFP 22/12/17)
L'attitude de la France lors du génocide au Rwanda, qui a fait entre avril et juillet 1994 quelque 800.000 morts selon l'ONU, principalement au sein de la minorité tutsi, est depuis plus de 20 ans l'objet de très vives controverses. - Génocide - Le 6 avril 1994, l'avion du président Juvénal Habyarimana, un Hutu, est abattu au-dessus de Kigali. Le 7, début des massacres à grande échelle. Les Tutsi sont accusés par le pouvoir, alors dominé par les Hutu, de collusion avec la rébellion du Front patriotique rwandais (FPR, à majorité tutsi) venue d'Ouganda et entrée dans le Nord depuis 1990. Quelque 500 parachutistes français évacuent (opération Amarylis) plus d'un millier de ressortissants français et étrangers. - Turquoise - Le...
(RFI 22/12/17)
L’information est tombée en fin de matinée ce jeudi 21 décembre, annoncée par le quotidien Libération : en France, l’enquête sur l’attentat contre le président rwandais Juvénal Habyarimana, assassiné le 6 avril 1994, est désormais terminée. La justice française enquêtait sur cette affaire depuis 1998. Près de 20 ans d’investigation, plusieurs dizaines de milliers de pages de dossiers, des auditions en pagaille, sept mises en examen à l’arrivée. Au final, trois juges se seront succédé sur ce dossier extrêmement sensible. Le premier, Jean-Louis Bruguière, avait délivré en 2006 des mandats d’arrêt contre neuf proches de l’actuel régime. Ce qui avait entraîné une rupture temporaire des relations diplomatiques entre les deux pays. Fait marquant : son successeur Marc Trévidic a effectué...
(Jeune Afrique 20/12/17)
Le 16 décembre s’achevait à Kigali le congrès célébrant le 30e anniversaire du Front patriotique rwandais (FPR). Hier rébellion politico-militaire, le parti présidé depuis bientôt vingt ans par Paul Kagame a façonné le « nouveau Rwanda », suscitant tantôt l’admiration, tantôt des critiques acerbes. Le politologue Jean-Paul Kimonyo, par ailleurs militant de la première heure et conseiller à la présidence, revient pour Jeune Afrique sur cette improbable odyssée… En décembre 1987, Jean-Paul Kimonyo, alors étudiant, vivait en exil au Sénégal après avoir grandi au Burundi – et avant d’émigrer au Canada. Né dans une famille d’anciens notables contraints de fuir le « Pays des mille collines » au moment où s’y instaurait un régime d’apartheid qui ne disait pas son...
(Agence Ecofin 20/12/17)
Le groupe télécoms Bharti Airtel est parvenu à un accord avec Millicom International Cellular SA pour l’acquisition de 100% de sa filiale Tigo Rwanda Limited. Bharti Airtel qui opère déjà au Rwanda, explique que cette opération a pour but de positionner l’entreprise comme le numéro deux du marché, derrière MTN, et consolidera le marché des télécoms rwandais. Selon Sunil Bharti Mittal (photo), le président de Bharti Airtel, l’acquisition de Tigo Rwanda entre dans le cadre des mesures proactives prises par le groupe en Afrique « pour consolider et réorganiser la structure du marché dans les derniers pays restants où ses activités sont à la traîne, en raison de la baisse des parts de marché et de la présence de trop...
(Jeune Afrique 20/12/17)
Le groupe luxembourgeois Millicom se désengage du Rwanda en cédant sa filiale à la société indienne Bharti Airtel, en cohérence avec sa stratégie de retrait du continent africain. Millicom a annoncé le 19 décembre avoir conclu un accord avec Bharti Airtel pour la vente de sa filiale rwandaise, opérée sous le nom de Tigo Rwanda. Cette transaction doit encore être validée par les autorités rwandaises. « La vente de nos activités au Rwanda est cohérente avec notre stratégie de se concentrer sur la fourniture de services avancés de données mobiles et fixes en Amérique du sud », précise Mauricio Ramos, le directeur général de Millicom, dans un communiqué. En effet, si l’Afrique compte pour 44 % des abonnés de Millicom,...
(APA 19/12/17)
APA-Brazzaville(Congo) - Le représentant du secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies(ONU) pour la région des grands Lacs, Saïd Djinnit, a, au sortir d’une audience avec le président congolais, lundi à Brazzaville, s’est dit préoccupé par la ‘’paix et la sécurité dans les grands Lacs et principalement en République démocratique du Congo(RDC). Le diplomate onusien a rencontré le chef de l’Etat congolais Sassou N’Guesso en sa double qualité de président en exercice le de la CIRGL (Conférence internationale de la Région des grands Lacs et du Mécanisme régional de suivi de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République démocratique du Congo et la région. Ils ont saisi l’occasion de cette retrouvaille pour faire le point...
(RFI 16/12/17)
La justice française les avait convoqués, mais comme attendu, ils ne sont pas venus. Le ministre rwandais de la Défense James Kabarebe, et l'officier de l’armée rwandaise Franck Nziza devaient être confrontés jeudi 14 et vendredi 15 décembre à un ancien militaire rwandais, James Munyandinda. Ce dernier accuse les 2 hommes d’avoir joué un rôle dans l’attentat contre l’avion de l’ex-président rwandais Juvénal Habyarimana, le 6 avril 1994. En leur absence, les deux juges français en charge du dossier en ont profité pour réauditionner ce nouveau témoin. James Munyandinda a une nouvelle fois donné sa version des faits aux juges Nathalie Poux et Jean-Marc Herbault, sans toutefois apporter d’éléments nouveaux. Cet ancien soldat de l’armée patriotique rwandaise a maintenu ses...
(AFP 15/12/17)
Le ministre rwandais de la Défense, inculpé dans l'enquête sur l'attentat de 1994 contre le président Habyarimana, prélude au génocide rwandais, a refusé d'être confronté chez le juge français au nouveau témoin qui accuse le régime actuel, a indiqué vendredi à l'AFP son avocat. Le général James Kabarebe et un autre suspect rwandais ne se sont pas rendus jeudi à Paris à la convocation du juge d'instruction, a indiqué Me Bernard Maingain, leur avocat avec Me Léon-Lef Forster. Le juge du pôle antiterroriste Jean-Marc Herbaut voulait les confronter au témoignage récent d'un de leurs anciens compagnon d'armes, qui s'est signalé en mars à la justice française. James Munyandinda affirme avoir eu la garde au quartier général de l'ex-rébellion tutsi de...
(Le Monde 15/12/17)
Inquiet du phénomène, le Programme des Nations unies pour l’environnement prépare un rapport inédit sur l’explosion du marché des véhicules d’occasion. Des dizaines d’épaves de Golf et de Mercedes sont alignées et empilées sur le bord de la route et jusqu’au pied des immeubles délabrés. Ces voitures-là ont rendu depuis longtemps leur dernier souffle. Mais l’air est irrespirable. Matatus (minibus bondés ornés de graffitis bariolés), camions, voitures… la plupart hors d’âge, jouent du klaxon et du volant pour tenter de progresser de quelques mètres dans un immense flot anarchique qui s’ébroue au milieu des piétons et des vendeurs de rue. Fin de journée banale dans les faubourgs déshérités de Nairobi. Dans quelques années, c’est ici, dans les bouchons de la...
(Le Monde 14/12/17)
Après avoir épuisé tous les recours en France, l’association Survie s’apprête à saisir la Cour européenne des droits de l’homme pour contester la loi française. C’est sous une pluie fine et gelée que François Graner et des représentants de l’association Survie franchissent, d’un pas décidé, les portes de l’Institut François-Mitterrand, mercredi 13 décembre au matin. L’accueil du personnel est à l’image de la météo : glacial. Le chercheur et les militants de Survie, inlassables pourfendeurs d’une Françafrique perçue comme le deus ex machina des affaires du continent, étaient venus remettre symboliquement une clé d’un mètre de long à Dominique Bertinotti, mandataire des archives du président Mitterrand. Il s’agissait de l’inviter à « ouvrir enfin le second verrou » des documents...
(AFP 13/12/17)
Une clé pour enfin ouvrir le "verrou" des archives: un chercheur français a symboliquement déposé mercredi une grande clé en bois devant l'entrée de l'Institut François Mitterrand à Paris pour réclamer l'ouverture des archives de l'Elysée sur le génocide au Rwanda. "Demain (jeudi), nous saisissons la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH). C'est une manière démocratique et normale d'essayer de faire évoluer les choses", a annoncé à l'AFP ce chercheur en physique, François Graner, auteur de plusieurs ouvrages sur le génocide de 1994 au Rwanda qui a fait, selon l'ONU, 800.000 morts, très majoritairement au sein de la minorité tutsi. Accompagné de Thomas Borrel, membre de l'association Survie, François Graner s'est rendu mercredi matin à l'Institut François Mitterrand pour...

Pages

(Agence Ecofin 06/10/17)
Le gouvernement rwandais a récemment imposé une interdiction sur les exportations de lait cru afin d’améliorer la performance du sous-secteur, rapporte The NewTimes. Cette restriction commerciale s’adresse principalement à quatre districts de la Province de l’Ouest en l’occurrence Rubavu, Rutsiro, Nyabihu et Ngororero dont les pratiques de collecte, de transport et de vente ne répondent pas aux lignes directrices prescrites par le Ministère de l’Agriculture et des Ressources Animales (MINAGRI). D’après Geraldine Mukeshimana (photo), en charge du portefeuille, le lait ne sera désormais expédié que sous une forme...
(Jeune Afrique 03/10/17)
Si le Rwanda n’a pas encore réagi officiellement, de nouvelles turbulences avec la France sont à prévoir... En cause, l’information judiciaire instruite à Paris depuis près de vingt ans sur l’attentat du 6 avril 1994 visant l’avion du président hutu Juvénal Habyarimana. En septembre 2016, l’instruction (close depuis le mois de janvier précédent) avait été rouverte inopinément au prétexte d’entendre Kayumba Nyamwasa, un ancien officier de l’armée rwandaise réfugié en Afrique du Sud, qui accuse le Front patriotique rwandais (FPR) d’en être à l’origine.
(Agence Ecofin 29/09/17)
La Ville de Kigali, via le Kigali Employment Service Centre (KESC), a lancé son programme "KESC, Youth Entrepreneurship Business Education" en partenariat avec ENTREPRENARIUM Foundation. Ce programme consiste en une formation à l'entrepreneuriat dispensée à un groupe de jeunes diplômés sélectionnés par KESC. Les jeunes aspirants entrepreneurs s'équipent ainsi des compétences nécessaires pour développer une entreprise viable et durable au Rwanda. Le premier groupe de 42 participants, âgé de 29 ans en moyenne, a assisté en septembre à une Master class sur les fondamentaux de l'entrepreneuriat tels que: Business et entrepreneuriat, la méthodologie Lean Startup, le canevas du modèle économique, la proposition de valeur, l’étude et analyse de marché, la segmentation, l’analyse concurrentielle, le positionnement et le marketing. La volonté...
(APA 28/09/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Les 9200 réfugiés rwandais au Congo ont été conviés par la représentation du Haut Commissariat aux réfugiés (HCR), au terme d’une réunion avec les gouvernements congolais et rwandais (26-27 septembre à Brazzaville), à choisir entre l’intégration dans leur pays d’accueil ou le rapatriement avant la fin de leur statut de réfugié fixée au 31 décembre 2017. «Chaque réfugié rwandais au Congo, devra opter, soit pour son intégration dans la société congolaise, soit pour le rapatriement au Rwanda », a dit le représentant du HCR, Cyr Modeste Kwamé, qui faisait jeudi à Brazzaville le point sur les conclusions de la réunion avec les autorités de deux pays. Selon Kwamé, « après le 31 décembre, date de la clause...
(Jeune Afrique 27/09/17)
La rencontre - très discrète - de diplomates rwandais et français à Kigali, au début du mois, renforcerait une relation franco-rwandaise en péril depuis 1994. Paris et Kigali entretenant des relations tendues (la France n’a d’ailleurs toujours pas d’ambassadeur au Rwanda), la première rencontre, en tête à tête, entre les présidents Emmanuel Macron et Paul Kagame, en marge de l’Assemblée générale, le 18 septembre, a été scrutée de près. Cet entretien avait été préparé lors d’une très discrète visite à Kigali, début septembre, de Rémi Maréchaux, directeur Afrique au Quai d’Orsay, et de Marie Audouard, conseillère adjointe pour l’Afrique à l’Élysée, au cours de laquelle ils s’étaient entretenus avec Louise Mushikiwabo, la ministre rwandaise des Affaires étrangères. Cette rencontre au...
(BBC 27/09/17)
L'opposante rwandaise Diane Rwigara est en garde à vue dans les locaux de la police où elle est interrogée en même temps que sa mère et sa soeur, après leur arrestation samedi. "Lors de l'enquête en cours, la police a découvert des preuves crédibles liant le trio à des infractions contre la sécurité de l'Etat", d'après un communiqué du porte-parole de la police rwandaise Theos Badege. Mme Rwigara, sa mère et sa soeur, avaient déjà été interpellées début septembre avant d'être relâchées, après une semaine d'interrogatoire selon sa famille. Elles étaient alors entendues pour des faits présumés d'évasion fiscale. Diane Rwigara était également soupçonnée de contrefaçon de documents dans le cadre de sa tentative de candidature à la présidentielle du...
(AFP 25/09/17)
Des gardes forestiers financés par le Fonds mondial pour la nature (WWF) sont accusés de violations des droits de l'homme "systématiques et généralisées" envers les pygmées au Cameroun, en République démocratique du Congo et en Centrafrique, selon un rapport de l'ONG Survival International. "Ce rapport documente de graves abus qui ont lieu depuis 1989 jusqu’à aujourd’hui au Cameroun, en République du Congo et en République centrafricaine par ces gardes financés et équipés par le WWF et la Wildlife Conservation Society (WCS), la société mère du zoo de New York", indique le rapport publié lundi par l'ONG britannique. En janvier, Survival avait porté plainte auprès de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)contre le WWF pour complicité d'abus contre des...
(Le Monde 25/09/17)
Deux grandes ONG environnementales sont visées par les accusations de Survival International. Il ne s’agit pas de bavures isolées. Les témoignages de Pygmées rassemblés par l’ONG Survival International dans trois pays du bassin du Congo – Cameroun, Centrafrique et Congo-Brazzaville – font la lumière sur les violences infligées aux peuples des forêts pour les tenir à distance des aires naturelles protégées. La lecture du rapport intitulé « Comment allons-nous survivre ? La destruction des tribus du bassin du Congo au nom de la conservation ? », auquel Le Monde a pu avoir accès en exclusivité, laisse un profond sentiment de malaise. Près de trente ans après les grandes campagnes pour la défense des peuples autochtones contre le « colonialisme vert...
(Financial Afrik 22/09/17)
Kigali: Les délégués des pays africains sont réunis à Kigali pendant deux jours pour préparer une position commune africaine ayant trait au Traité des Semences ou Traité International sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture, selon Francisco Lopez, responsable technique de ce Traité. «Des délégués de tous les pays membres de la FAO se réuniront à Kigali dans une rencontre mondiale ayant trait à la mise en œuvre du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture. Beaucoup d’événements parallèles auront lieu, dont les échanges des organisations paysannes sur le recherches effectuées, ainsi que sur le financement de l’agriculture », a-t-il indiqué. Il a rappelé que 144 pays qui ont ratifié le Traité seront présents, ainsi que...
(Xinhua 20/09/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Une trentaine de jeunes Rwandais se sont joints lundi à des experts chinois en bambou dans la capitale rwandaise Kigali pour célébrer la Journée mondiale du bambou. Les experts chinois de l'Equipe de l'aide chinoise sur le bambou au Rwanda, ont entrepris des projets de formation sur la culture, le traitement et l'utilisation du bambou au Rwanda depuis 2009. Plus de 1.300 Rwandais ont été formés depuis lors. Ils proposent également des conseils techniques sur la plantation, le traitement et l'utilisation des bambous, formé des techniciens rwandais et fourni du matériel pédagogique, des outils et des matières premières nécessaires. Des jeunes, y compris Miss Popularité du Rwanda, Honorine Hirwa Uwase, ont visité la plantation de bambous cultivés...
(RFI 08/09/17)
Le Conseil constitutionnel français se penche depuis jeudi 7 septembre sur les conditions d'accès aux archives des anciens présidents et ministres. En 2015, L'Elysée avait annoncé la déclassification des archives de la présidence sur le Rwanda pour la période 1990-95. Mais depuis, le chercheur François Graner s'est vu refuser l'accès à ces documents par la personne en charge des archives de François Mitterrand. Il faut dire que l'autorisation de consulter les archives des ex-présidents et ministres fait l'objet de conditions spécifiques.
(Jeune Afrique 08/09/17)
Depuis plusieurs années déjà, Kigali est passée à l’heure de l’économie 2.0. Découverte de l'un des incubateurs de start-up les plus connus de la capitale rwandaise. Un petit clic pour un véritable déclic, matérialisé par les différents incubateurs de start-up qui voient le jour à travers le pays. Le kLab (Knowledge Lab) est le plus ancien d’entre eux. Créé en 2012, en plein cœur du nouveau quartier d’affaires de la capitale, ce laboratoire est aujourd’hui le point de passage obligé des geeks de Kigali. « L’objectif est d’aider les gens à concrétiser leurs idées dans le domaine des nouvelles technologies. De leur donner le goût de l’entrepreneuriat et le sens de l’initiative », explique Aphrodice Mutangana, qui ne semble pas...
(Xinhua 05/09/17)
KIGALI, (Xinhua) -- La police rwandaise a annoncé lundi avoir arrêté deux hauts fonctionnaires, chargés respectivement de la gestion de l'eau et de l'énergie, pour irrégularités dans les procédures d'appel d'offres. Ancien directeur de la Société de l'eau et de l'assainissement (WASAC) James Sano et directeur général de la compagnie Energy Development Corporation Limited (EDCL) Emmanuel Kamanzi ont été arrêtés samedi, a déclaré la police dans un communiqué lundi. Sano James a été arrêté pour avoir prétendument accordé illégalement un contrat public dans le cadre d'un appel d'offres, et avoir abusé de biens d'intérêt public. L'enquête révèle qu'il a organisé illégalement un appel d'offres avec un candidat unique qu'est Cerrium advisory Ltd, selon la police. Le contrat a pour coût...
(BBC 31/08/17)
Elle est l'une des critiques les plus virulentes du président rwandais Paul Kagame. Diane Shima Rwigara, qui avait tenté en vain de se présenter à l'élection présidentielle du 4 août au Rwanda, semble avoir disparu. La police rwandaise dit avoir perquisitionné le domicile de sa famille hier soir à Kigali, pour des accusations de fraude fiscale, mais assure qu'elle n'a pas été arrêtée. Selon plusieurs sources, des hommes armés habillés en civils ont encerclé le domicile de l'opposante pendant toute la nuit avant de procéder à la perquisition mercredi matin. Depuis, plus de nouvelles de l'opposante et de trois membres de sa famille. Ses amis et sa famille se disent inquiets. Seule femme candidate à la Présidentielle au Rwanda, Diane...
(Xinhua 31/08/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le gouvernement rwandais a promis un soutien continu aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies dans le monde. Le ministre rwandais de la Défense, James Kabarebe, a pris l'engagement mardi lors d'une réunion préparatoire des opérations de paix de l'ONU dans la capitale rwandaise. Plus de 100 délégués des troupes de maintien de la paix des Nations Unies et des pays fournisseurs de financement participent à la réunion de deux jours qui a débuté mardi pour discuter des modalités pour améliorer les opération de maintien de la paix. Les participants discutent des problèmes tels que la protection des personnes civiles à risque, les alertes précoces, et le déploiement rapide des forces de maintien de...
(RFI 26/08/17)
Au Rwanda, le président Paul Kagame a entamé il y a une semaine son troisième mandat de sept ans. Elu avec près de 99% des voix, il est considéré par certains comme un homme fort qui a su mener le Rwanda au-delà du génocide, et par d'autre comme un dictateur. Les organisations de droits de l'Homme comme Amnesty International ou Human Rights Watch dénoncent la répression et les atteintes à la liberté d'expression, une situation qui empêche les défenseurs des droits humains de travailler sur ces questions sensibles. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170826-rwanda-lutte-liberte-expression
(Le Monde 26/08/17)
Situé dans l’est du pays, il a dû relever plusieurs défis : après le génocide, sa superficie avait été réduite et sa population animale décimée. Le cœur d’Amour s’est soudain arrêté de battre. « Reculez lentement le véhicule, chuchote le guide. Sur la droite, près des grands arbres, il y a un éléphant. » Depuis un moment, Amour plissait les yeux comme s’il voulait percer la végétation particulièrement dense dans cette partie du parc. Il avait répété plusieurs fois que la zone était réputée pour abriter des pachydermes, mais il n’en avait pas encore vu malgré la taille imposante de l’animal. A présent, le géant est là, à une cinquantaine de mètres. Au fond d’une clairière, sa silhouette se détache...
(Xinhua 24/08/17)
KAMONYI, Rwanda, (Xinhua) -- "On attend que son corps refasse surface pour voir s'il y a des restes intacts", ne peut que se désoler Donata Mukanyana, dont le mari a été tué vendredi dernier par un crocodile à Kamonyi au centre du Rwanda. Aux critiques des villageois disant qu'ils n'ont pas d'autre choix que d'aller chercher de l'eau à la rivière, les autorités assurent qu'elles font tout pour leur assurer un approvisionnement en eau potable et réduire ainsi les attaques de reptiles. Mme Mukanyana, 43 ans, et les habitants vivant le long de la rivière Nyabarongo dans la Province du Sud souffrent de ces attaques sur les villageois et le bétail. Ce mois-ci, sept personnes déjà ont été tuées par...
(La Voix de l'Amérique 22/08/17)
Au Rwanda, des drones viennent au secours des malades dans des salles d’urgence en livrant des poches de sang dans un délai record. Une invention made in Rwanda qui a déjà sauvé de nombreuses vies. Auparavant, il fallait attendre trois heures, voire une demi-journée pour avoir une poche de sang dans des cliniques de l’ouest de du Rwanda. Aujourd’hui, 15 à 20 minutes suffisent pour une livraison de sang sécurisée dans des hôpitaux isolés de grandes villes ou difficile d’accès suite au mauvais état de route. Depuis octobre 2016, le Rwanda - en collaboration avec la société Américaine "Zipline" - ont lancé cette expérience avec une dizaine de drones qui livrent des poches de sang, vaccins et du matériel d'urgence...
(The New Times 17/08/17)
Africans have for long been subjected to the thinking that prosperity and stability can only be achieved through western prescriptions. Trying other approaches like Rwanda has done, means being labeled rebellious and inviting trouble. But as John Micklethwait and Adrian Woodridge discuss in their book, The Fourth Revolution: The Global Race to Reinvent the State, the western model is broken and unworkable and, as such, has lost the power to shape the world in its own image. Despite the reality that every society is capable of evolving on its own as the west did, western media is deployed to demonise bad students who try to challenge the prescribed order that every society must evolve according to the dictates of Western...

Pages

(La Tribune 23/11/17)
La Banque africaine et de développement (BAD) et le Fonds pour la croissance de l'Afrique (AGTF) vont débloquer 171 millions de dollars pour approvisionner en eau plus d’un million de personnes au Rwanda. Le pays aux mille collines ambitionne de se hisser à la catégorie des Etats à revenu intermédiaire à l’horizon 2020. Si dans de nombreux secteurs, le Rwanda fait figure de proue en matière de progrès sur le continent, la crise de l'eau semble un facteur de pauvreté dans le pays des mille collines. C'est dans ce contexte que la Banque africaine de développement (BAD) en partenariat avec le Fonds pour la croissance de l'Afrique (AGTF) s'est engagée à débloquer 171 millions de dollars pour approvisionner en eau...
(Agence Ecofin 20/11/17)
Les acteurs publics et privés du secteur des TIC et télécommunications rwandais se mobilisent pour accélérer l’adoption de l’Internet haut débit partout au Rwanda. Ils se sont réunis à cet effet à Kigali, le 16 novembre 2017 au cours du Rwanda Internet Governance Forum, organisé par l’Association des Technologies de l’information et de la communication du Rwanda sous le thème : « le haut débit comme service ». Au cours de cette rencontre, les différents acteurs présents - opérateurs télécoms, fournisseurs de services, régulateurs du marché télécoms, représentants du gouvernement - ont convenu de renforcer leurs partenariats. Faciliter l’accès de tous au haut débit, Charles Gahungu, le directeur technique de Korea Rwanda Network (KTRN), le fournisseur en gros de connectivité...
(Jeune Afrique 14/11/17)
Alors que le secteur aérien connaît une bonne croissance en Afrique, les compagnies du continent ont du mal à réaliser des profits. En cause, une taille encore modeste et d'importants frais, notamment en termes de taxes et d'approvisionnement en kérosène. Si une poignée d’entre eux a préféré se rendre au salon aéronautique de Dubaï, il n’était pas question pour la plupart des dirigeants du secteur aérien africain de manquer à l’appel de leur grand-messe annuelle qui se tient jusqu’à ce mardi soir à Kigali. D’autant plus que sous la coupole multicolore du Convention Centre de la capitale rwandaise, les 495 délégués de la 49e assemblée générale de l’Association des compagnies aériennes aériennes africaines (Afraa) ont pu mettre tous les sujets...
(AfricaNews 10/11/17)
Des multinationales du Canada et d’Australie exploiteront bientôt le coltan dont regorge le sol du Rwanda. Un atout de plus pour l‘économie rwandaise déjà florissante. L’annonce a été faite le 09 novembre par le directeur général de l’Office national des Mines et du Pétrole (ONMP). Selon Francis Gatare, deux entreprises du Canada et d’Australie ont entamé des discussions avec le Rwanda afin d’exploiter le Coltan. Ce métal qui permet de produire le nobium et le tantalum, eux-mêmes utilisés dans la fabrication des produits électroniques comme les téléphones portables et les ordinateurs. D’après des sources proches, ces deux pays bien que gros producteurs de coltan avec le Brésil (80%) sont attirés par des conditions géologiques rwandaises favorables, car le sol rwandais...
(Agence Ecofin 07/11/17)
La quatrième édition du SME & Banking Africa Forum se tiendra à Kigali, au Rwanda. Elle est organisée en partenariat avec la SFI/IFC, AfricSearch, le Groupe OCP, ESPartners et Afreximbank entres autres. Exclusivement dédié au financement des PME africaines, le SME & BANKING Africa Forum permet aux entreprises africaines d’accéder au financement à travers les banques, les fonds d’investissements, les fonds de garantie, des fondations et Business Angels. Il permet également aux entrepreneurs d’accroître leurs réseaux d’affaires et de bénéficier de conseils de spécialistes en développement d’entreprises et en levée de fonds. Rencontres B2B, Master classes thématiques pour les PME et Institutions Financières, Business sessions sectorielles sur les opportunités d’affaires en Afrique et SME Solution Center pour des conseils personnalisés...
(Agence Ecofin 06/11/17)
Selon Melissa Rousset, une spécialiste de la finance digitale, on verra se développer dans les prochaines années, en Afrique de l'ouest francophone, le crédit scoring, une technique qui consiste à évaluer la capacité de remboursement d’un demandeur de prêts, grâce à l'analyse des données le concernant. Le crédit scoring, très développé en Afrique de l'est, a permis d'y améliorer l'inclusion financière. Jusqu'à présent, la décision de donner ou non une suite favorable à un demandeur de crédit, repose encore largement sur des outils d'évaluation préconçues et peu flexibles. Par exemple, plusieurs consommateurs de crédit de communication téléphonique ne s'en rendent pas toujours compte, mais derrière le service de prolongation du temps ou du volume des appels, se cache un service...
(Jeune Afrique 03/11/17)
L'édition 2018 du classement Doing Business établi par la Banque mondiale vient de paraître. Si Maurice, le Rwanda et le Maroc signent comme l'an passé les meilleures performances africaines, il convient de souligner la performance de Kigali, qui fait son entrée dans le top 50 mondial. Depuis quinze ans, la Banque mondiale mesure chaque année la qualité de l’environnement des affaires à travers le monde, avec son classement Doing Business, dont l’édition 2018 vient de paraître. 190 économies sont passées à la loupe, à travers des critères qui vont de l’électrification à la facilité de création d’entreprise, en passant par la pression fiscale et la protection du droit à la propriété. En tête du palmarès, comme l’année dernière, la Nouvelle-Zélande,...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades que sont le Nigeria et...
(Xinhua 28/10/17)
L'Union africaine (UA) et ZTE, une entreprise chinoise spécialisée dans le secteur de l'information et des télécommunications, ont lancé jeudi un projet de système de surveillance de la santé intelligente au siège de l'UA à Addis-Abeba. Les deux parties avaient signé l'année dernière l'accord sur le projet, pour renforcer la coopération dans le domaine des TIC et de la transformation numérique intelligente, et fournir à la Commission de l'UA un centre de surveillance de la santé intelligente. Le Centre de surveillance de la santé intelligente offre une plate-forme opportune pour contribuer aux efforts de développer une solution de soins de santé durable, a déclaré Albert M. Muchanga, Commissaire à l'Industrie et au Commerce de l'UA, à la cérémonie d'inauguration. Le...
(Agence Ecofin 26/10/17)
Selon la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), si la question du changement climatique n'est pas abordée, il y aura des conséquences désastreuses. « Comme je l'ai déjà dit, si nous ne faisons rien en ce qui concerne le changement climatique maintenant, dans 50 ans, nous serons, grillés et rôtis.», a déclaré Christine Lagarde (photo), lors d'un débat mardi à la Future Investment Initiative de Riyad, en Arabie saoudite. « Des décisions sont nécessaires à ce stade, ce qui implique que probablement dans 50 ans, le pétrole sera une matière première de second rang.», a ajouté Mme Lagarde. Selon la dirigeante, le changement climatique et l'inégalité croissante sont les deux questions clés imminentes. « Si nous n'abordons pas ces...
(Financial Afrik 17/10/17)
roparco et FMO ont investi 30 millions d’euros à parts égales dans la Banque Populaire du Rwanda (BPR). Le montant accordé sous forme de prêt a été arrangé par l’institution française. Filiale du fonds Atlas Mara, la Banque Populaire du Rwanda, active dans l’accompagnement des PME, est la deuxième établissement bancaire du pays en termes de dépôts. La cérémonie de signature du prêt est intervenu le 14 octobre à Washington en marge des assemblées générales du FMI et de la Banque Mondiale. Les échanges de documents ont été paraphés par d’une part Gregory Clemente, CEO de Proparco et son homologue Linda Broekhuizen du FMO. D’autre part, Atlas Mara était représenté par Sanjeev Anand, directeur général de la branche banque.
(APA 13/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - La croissance économique en Afrique subsaharienne devrait ressortir à 2,4 % en 2017, contre 1,3 % en 2016, selon la dernière édition d’Africa’s Pulse, un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines parvenu ce jeudi à APA à Brazzaville. Les anticipations d’avril dernier, tablaient sur une progression de 2,6 %, rappelle le rapport. Au deuxième trimestre de cette année , les deux principales locomotives du continent — l’Afrique du Sud et le Nigéria — ont renoué avec la croissance après respectivement deux et cinq mois de performances négatives, entraînant dans leur sillage la croissance régionale. Par ailleurs, l’amélioration de la conjoncture internationale, à la faveur notamment de la hausse des...
(Jeune Afrique 06/10/17)
La compagnie nationale rwandaise poursuit son déploiement en Afrique de l’Ouest. Après le Gabon, le Congo et la Côte d'Ivoire, elle a inauguré, le 3 octobre, une nouvelle ligne commerciale entre son hub de Cotonou et Dakar. En attendant de nouvelles dessertes sur Bamako et Conakry. Le 3 octobre, vers 19 heures, le Boeing 737 de RwandAir, compagnie nationale du pays des Mille collines, a foulé pour la première fois le tarmac de l’aéroport Léopold-Sédar-Senghor de Dakar, sous les crépitements et flashs de la nuée de photoreporters et les vivats d’officiels et invités. La compagnie aérienne rwandaise assurera désormais des vols hebdomadaires entre son hub béninois et la capitale sénégalaise. « Dakar permettra à notre base de Cotonou de grandir...
(La Tribune 05/10/17)
La compagnie aérienne rwandaise, Rwandair, renforce sa présence en Afrique de l’ouest en déployant ses ailes à Dakar. La ligne commerciale qui lie désormais depuis ce mardi, 3 octobre, Kigali à Dakar, contribuera à accroître le volume des échanges commerciaux entre le Sénégal et le Rwanda. Quant à la compagnie Rwandair qui veut dominer le ciel africain, la desserte de Dakar a un potentiel énorme. L'arien, outil de la diplomatie économique entre Dakar et Kigali. Les deux capitales ont lancé ce mardi 3 octobre une ligne commerciale, pour accroître le volume de leurs échanges. Le vol inaugural de cette nouvelle liaison aérienne entre les deux pays, effectué par un avion de la compagnie Rwandair, s'est posé hier à l'Aéroport international...
(Financial Afrik 05/10/17)
La compagnie nationale rwandaise Rwandair a démarré depuis le 03 octobre 2017 ses trois vols hebdomadaires à partir de Dakar. Cotonou était jusque-là le hub ouest africain de Rwandair en Afrique de l’ouest. L’Ambassadeur du Rwanda au Sénégal Dr Mathias Harebamungu a officiellement procédé au lancement des activités de Rwandair au Sénégal en soutenant cette nouvelle ligne qui rapproche le Sénégal et le Rwanda, est un pas de plus tant sur le plan économique que dans l’intégration. Les deux pays vont tirer profit de cette nouvelle relation dans le domaine des transports. Pour les autorités sénégalaises, l’arrivée de cette nouvelle compagnie va contribuer au rayonnement de la plate-forme aéroportuaire du pays à quelques mois de l’ouverture officielle en décembre de...
(APA 04/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) - La ligne commerciale Dakar-Kigali assurée par Rwandair, officiellement inaugurée mardi soir, constitue un ‘’signal fort’’ pour la coopération entre les deux pays, a soutenu Dr Mathias Harebamungu, ambassadeur du Rwanda au Sénégal. Le vol inaugural de Rwandair en provenance de Kigali, avec une escale à Cotonou, est arrivé à 18h50 (locales Gmt) à l’aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar. "Ce vol est une noble action. Il traduit volonté des deux chefs d'Etats à rapprocher davantage les deux pays et à inscrire de nouvelles pages de leur coopération’’, a dit l’ambassadeur du Rwanda au Sénégal, soulignant qu’il constitue aussi ‘’un signal très fort pour la coopération entre nos deux pays’. Il a aussi invité l'Afrique à défendre...
(RFI 03/10/17)
La Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (Cnuced), a publié lundi 2 octobre un rapport sur l’économie de l’information 2017 sous le titre « Numérisation, commerce et développement ». Sur le continent africain, l’économie numérique évolue rapidement. C’est le constat que dresse le rapport de la Cnuced, qui reconnaît d'emblée d’importantes inégalités en Afrique : les rythmes d’évolution diffèrent selon les pays. Malgré un internet haut débit moins répandu, le continent enregistre le taux de croissance le plus élevé dans le numérique. Les dépenses en achat de matériel de communication suivent la même évolution. Par exemple en 2015, la Zambie a consacré 120 millions de dollars contre moins de 20 millions de dollars en 2000 à...
(APA 29/09/17)
APA-Juba (Soudan du Sud) - L’Assemblée législative nationale de transition du Soudan du Sud a approuvé la nomination du rwandais Eugene Torero pour superviser le fonctionnement du corps chargé d’évaluer et de percevoir les taxes intérieures, les droits de douane et autres revenus spécifiés par la loi, a annoncé jeudi le ministère des Finances dans un communiqué. Une partie du débat au Parlement national a porté sur la désignation ou non d’un Sud Soudanais ou d’un étranger en tant que premier Directeur général de l’organisme de recouvrement des recettes. Selon le président de la Commission planification économique à l’Assemblée nationale, David Nailo Mayo, Torero possède une vaste expérience qui profitera au Soudan du Sud. Par ailleurs, le ministère des Finances...
(Agence Ecofin 28/09/17)
(Agence Ecofin) - Tous les Rwandais auront accès à l’électricité et à l’eau d’ici 2024 grâce aux technologies de la communication. C’est ce qu’a affirmé Edouard Ngirente, le Premier ministre rwandais au Parlement. « Au cours des sept prochaines années, tous les Rwandais auront accès à l’électricité et à l’eau contre un accès respectif de 34,5% et 85% aujourd’hui.» a affirmé le responsable. L’atteinte de cet objectif entre dans le cadre d’un programme gouvernemental qui s’étendra sur la période concernée et qui ambitionne également de faciliter l’accès aux services publics grâce aux nouvelles technologies. « Ce programme a pour ambition d’accélérer le développement inclusif.», a affirmé M. Ngirente. Pour y parvenir, le gouvernement assurera 100% de ses services en ligne...
(Le Figaro 27/09/17)
Le parquet de Paris a ouvert une enquête après une plainte de l'ONG Sherpa. La banque est soupçonnée d'avoir transféré des fonds utilisés pour acheter des armes en juin 1994. La justice française va enquêter sur le rôle de la banque BNP Paribas, accusée d'avoir financé l'achat d'armes par le gouvernement rwandais en plein génocide. Le parquet de Paris a confirmé lundi l'ouverture d'une information judiciaire le 22 août pour «complicité de génocide et complicité de crimes contre l'humanité», après la plainte avec constitution de partie civile déposée en juin par l'ONG Sherpa. Les investigations ont été confiées à deux juges du pôle génocides et crimes de guerre du tribunal de grande instance de Paris qui instruit déjà plus de...

Pages

(BBC 16/11/16)
La 2e étape du Tour du Rwanda, qui menait ce mardi les coureurs jusqu'à Karongi, a été remportée par Valens Ndayisenga. Vainqueur de l'épreuve il y a deux ans, le cycliste rwandais s'empare de la première place au classement général avec 1 minute 25 secondes d'avance sur son compatriote, Joseph Areruya. L'étape de ce mardi était la première qui soit particulièrement exigeante dans ce Tour du Rwanda, qui comprend six ascensions au programme. Mercredi, la troisième étape conduira les coureurs de Karoni à Rusizi sur 119,5 kilomètres.
(L'Equipe 16/11/16)
Le Rwandais Valens Ndayisenga a remporté mardi la deuxième étape du Tour du Rwanda. Victoire qu'il a célébrée en imitant son idole espagnole. Valens Ndayisenga n'a pas raté la mise en scène de son arrivée victorieuse ce mardi sur les bords du Lac Kivu à Karongi, où il a franchi la ligne en imitant le geste du Pistolero d'Alberto Contador, son idole. Le jeune Rwandais de 22 ans, qui s'est imposé en solitaire en prenant du coup une belle option au classement général, a entamé sa carrière professionnelle cette saison en continentale (la 3e division mondiale) dans la réserve de l'équipe World Tour Dimension Data, la première formation africaine à avoir participé au Tour de France en 2015. Dans les...
(Africa Top sports 05/09/16)
Il n’y aura pas de dernière victoire pour le Ghana dans ces éliminatoires de la CAN 2017. Privés d’Asamoah Gyan et d’Andre Ayew, les Black stars ont été contraint au match nul 1-1 par le Rwanda samedi dans un Accra Sports Stadium presque vide. Pourtant, ce sont les hommes d’Avram Grant qui ouvrent le score par Samuel Tetteh à la 24è minute. Malgré des occasions de part et d’autre, avantage aux Black stars à la pause. Au retour des vestiaires, Muhadjiri Hakizimana transforme un joli coup-franc pour les Amavubi. Déjà qualifié avant cette dernière journée, le Ghana termine les qualifications avec 14 points, devant le Rwanda 7 points. L’Ile Maurice (6 points) est pour l’instant 3è devant le Mozambique (4...
(Foot Africa365 22/08/16)
Le sélectionneur du Ghana, Avram Grant, a convoqué 23 joueurs pour la réception du Rwanda, début septembre en éliminatoires de la CAN 2017. Les Black Stars déjà qualifiées, cette rencontre servira de préparation aux futures échéances. Majeed Waris est toujours absent. Joie de Christian Atsu Twasam (R) of Ghana Les 23 Black Stars : Gardiens : Razak Braimah (Cordoue, Espagne), Adam Kwarasey (Rosenborg, Norvège) Richard Ofori (Wa All Stars). Défenseurs : Harrison Afful (Columbus Crew, USA), Daniel Amartey (Leicester City, Angleterre), Jeffrey Schlupp (Leicester City, Angleterre), Baba Rahman (Schalke 04, Allemagne), John Boye (Sivasspor, Turquie), Jonathan Mensah (Anzhi Makhachkala, Russie), Edwin Gyimah (Orlando Pirates, Afrique du Sud), Kadri Mohammed (AshantiGold). Milieux de terrain : Emmanuel Agyemang-Badu (Udinese, Italie), Afriyie Acquah...
(Africa Top sports 22/08/16)
Avram Grant, le sélectionneur du Ghana a dévoilé ce week-end une liste de 23 joueurs pour affronter le Rwanda dans le cadre du dernier match des éliminatoires de la CAN 2017. les Black stars ont déjà validé leur ticket pour le Gabon. A noter le retour en sélection du gardien Adam Kwarasey et la sélection de deux joueurs issus du championnat local. Le gardien Richard Ofori de Wa All Stars et Kadri Mohammed d’AshantiGold. Le reste c’est du classique. pas d’Andre Ayew en raison de sa blessure avec West Ham mais son frère Jordan est bien là. Tout comme Asamoah Gyan Christian Atsu ou encore John Boye. Avec 13 points en 5 matchs, le Ghana est assuré de terminer premier...
(France TV Info 05/08/16)
Plus de 20 ans après avoir échappé au génocide qui a ravagé son pays, il s'apprête à défendre sa place sur les hauteurs de Rio. Telle est l'histoire de Nathan Byukusenge, ce cycliste rwandais âgé de 35 ans. Récit d'une apogée teintée de sang et de souffrance. "Le cyclisme a changé ma vie" En 1994, alors qu'il n'a que 14 ans, Nathan voit plusieurs membres de sa famille périr dans le génocide rwandais. Quelques années plus tard, équipé d'un vélo de fortune, il devient "taxi-cycliste". Des heures durant, il transporte ses clients d'un bout à l'autre de la ville de Kigali. C'est ainsi que débute la grande histoire entre Nathan et le vélo. En 2003, il commence à s'entraîner, avant...
(Africa Top sports 28/07/16)
Le Rwanda termine la phase de groupes de l’Afrobasket U18 sur une victoire. Les jeunes Amavubi se sont imposés non sans peine devant l’Algérie 53-40. Les deux pays se qualifient pour les quarts de finale de la compétition. Très serrée, la rencontre l’a été jusqu’au bout. Le premier quart-temps n’est enlevé par le Rwanda que sur la marque de 11 points à 6. L’Algérie montre le bout de son nez dans le second 10-9 grâce notamment à son adresse à 2 points (50% contre 38). Au retour des vestiaires, le Rwanda reprend le contrôle et ne lâche plus. Grâce à Furaha, 15 points et 15 rebonds, le pays hôte s’impose 13-11 et 20-13 pour remporter le match.
(Africa Top sports 23/07/16)
Trente points d’écart. C’est le plus lourd score dans ce début d’Afrobasket U18 masculin à Kigali. Le Rwanda, pays hôte a été sans pitié devant le Gabon en ouverture de son tournoi ce vendredi 94-64. Très vite, les jeunes Amavubi prennent le contrôle du match, affichant une belle réussite aux shoots (66% à 2 points). Le premier quart temps est enlevé 24-9. L’écart étant déjà creusé dès cette entame de match, le Gabon va faire la course dernière mais s’inclinent de nouveau avant la pause 12-23. Au retour des vestiaires, sous la mène de Nze Mba (21 points), le Gabon reste au contact de son adversaire avec une certaine adresse à 3 points (33% contre 25). Insuffisant 22-25 au 3è...
(Afrik.com 06/06/16)
C’est mal parti pour le Rwanda. En s’inclinant 3-2 à domicile face au Mozambique, les Amavubi ont réalisé une très mauvaise opération samedi à l’occasion de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017. Les hommes de Johnny Mc Kinistry ne peuvent en effet plus rêver de rejoindre le Ghana, qui se déplace à l’Île Maurice dimanche, en tête du groupe. Avec seulement six points au compteur, ils se plombent également dans la course à la qualification parmi les deux meilleurs deuxièmes. Revenus par deux fois au score grâce à un doublé de Tuyisenge (37e, 78e) qui a répondu à Domingues (10e) et Manjate (45e), les Rwandais ont fini par céder dans les dernières minutes sur une ultime réalisation...
(Le Soleil 01/06/16)
Kigali (Rwanda) : « Il y a un bel état d’esprit dans ce groupe. Il y a une mentalité, une solidarité et un vrai respect entre les joueurs ». A la sortie de la victoire de ses troupes sur le Rwanda (2 – 0), samedi au stade Amahoro de Kigali, Aliou Cissé, le coach sénégalais, ne manquait pas d’éloges pour ses éléments. Même si, par ailleurs, il avait reconnu qu’il « y avait encore des choses à améliorer ». Heureusement, est-on tenté d’ajouter ! Car, même si le succès a été net et sans bavures face à des « Amavubi » pas vraiment dangereux, tout ne fut pas rose. Ou plutôt les prestations des uns et des autres n’ont pas...
(APA 18/05/16)
APA-Dakar (Sénégal) - Le sélectionneur de l’équipe nationale de football du Sénégal, Aliou Cissé, a rendu publique, mercredi à Dakar, une liste de 23 joueurs pour la double confrontation contre le Rwanda en amical le 28 mai et en éliminatoire de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017 contre le Burundi le 4 juin. Le jeune technicien a gardé le noyau dur de son groupe qui enregistre cependant trois nouveautés : les retours de « l'Espagnol » Pape Kouly Diop et de « l'Italien » Ibrahima Mbaye, et la première sélection du défenseur rennais Fallou Diagne. Ce dernier, auteur d'une saison réussie avec son club, frappait avec insistance, ces derniers mois, à la porte de la «Tanière ». Cissé s'est...
(Africa Top sports 21/04/16)
Le Rwanda affrontera le Sénégal en match amical le 28 mai prochain au stade Amahoro de Kigali à l’occasion des prochaines dates FIFA. C’est ce qu’a révélé ce jeudi la Ferwafa (Fédération rwandaise de football) sur son site internet. Cette rencontre servira également de préparation aux Amavubi pour leur match de la 5è journée des éliminatoires de la CAN 2017 contre le Mozambique. Malgré une deuxième place, le Rwanda n’est pas très bien logé dans son groupe (6 points) qui comprend également le Ghana, bien en tête. Ce sera également un match de préparation pour le Sénégal qui s’apprête à affronter le Burundi le 4 juin dans les qualifications. Les Lions de la Teranga n’ont plus besoin que d’un point...
(Xinhua 29/03/16)
PORT-LOUIS, (Xinhua) -- L'île Maurice a battu le Rwanda 1-0 samedi au stade Anjalay dans un match comptant pour les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations de football 2017. Après cette victoire, l'île touristique de l'océan Indien ravi la deuxième place du groupe H à son adversaire du jour et se replace pour une éventuelle qualification. L'unique but de la partie a été signé par Francis Rasolofonirina sur un corner de la droite de Kevin Bru à la 59e minute de jeu. L'île Maurice compte désormais six points soit trois de moins que le leader, le Ghana pour le même nombre de matches joués, soit trois. Le Rwanda se retrouve à la troisième place avec trois points et le...
(Africa Top sports 25/03/16)
Hôte du dernier Championnat d’Afrique des Nations 2016, le Rwanda retrouve les éliminatoires de la CAN 2017 avec une double confrontation avec L’île Maurice. Les Amavubi du Rwanda ne sont pas pour le moment dans des conditions idéales pour valider leur billet pour le Gabon. Deuxième du groupe H des éliminatoires de la CAN 2017, le Rwanda devrait cravacher dur pour rejoindre Libreville. Et le sélectionneur du Rwanda Johnny McKinstry en est conscient. Le technicien irlandais du Rwanda sait que la double confrontation face à l’île Maurice s’avère crucial pour la suite des éliminatoires. Raison pour laquelle pour l’acte I prévu ce samedi, les Amavubi du Rwanda se déplacent à Maurice pour repartir avec les 3 points de la victoire...
(Africa Top sports 24/03/16)
Deux ans de plus pour John McKinstry. Le sélectionneur de l’équipe de football du Rwanda a été prolongé jusqu’en 2018. C’est ce qu’a annoncé mercredi la Ferwafa (Fédération rwandaise de football). Les Amavubi préparent cette semaine la double confrontation contre l’Ile Maurice en éliminatoires de la CAN 2017. La Ferwafa souligne les résultats probants de McKinstry depuis son recrutement. Arrivé à la tête du Rwanda en mars 2015, l’Irlandais a notamment permis aux Amavubi d’inscrire leur premier but à l’extérieur en 4 ans face au Mozmabique en éliminatoires de la CAN 2017. Par la suite, il a notamment presque tenu en échec le Ghana dans la même compétition (défaite 0-1) avant de décrocher le prix de « Meilleur entraineur de...
(Africa Top sports 17/03/16)
Les Amavubi du Rwanda ne sont pas pour le moment dans des conditions idéales pour valider leur billet pour le Gabon. Deuxième du groupe H des éliminatoires de la CAN 2017, le Rwanda devrait cravacher dur pour rejoindre Libreville. Avant la double confrontation face à l’Ile Maurice pour le compte de la 3ème et 4ème journée des éliminatoires de la CAN 2017, le sélectionneur du Rwanda Johnny McKinstry fait le point sur les chances de qualification des Amavubi, dans un groupe où figurent également le Ghana et le Mozambique. « Nous avons fixé notre objectif à 12 points. À l’issue de la double confrontation contre les Mauriciens, il faudrait en totaliser neuf, indique Johnny McKinstry à FIFA.com. Il nous restera...
(Star Africa 17/03/16)
Hôte du dernier Championnat d’Afrique des Nations Orange 2016, le Rwanda retrouve les éliminatoires de la CAN 2017 avec une double confrontation avec L’île Maurice fin mars. Le sélectionneur des Amavubi, Johny McKinstry, a convoqué 26 joueurs qui sont majoritairement des locaux ayant participé au dernier CHAN. Seuls Quentin Kwame Rushenguziminega (Lausane Sport) et Elias Uzamukunda (Le Mans) évoluent en Europe Le Rwanda compte 3 points, suite à son succès contre le Mozambique (1-0) et sa défaite face au Ghana (0-1). La liste des convoqués : Gardiens: Eric Ndayishimiye (Rayon Sports), Olivier Kwizera (APR Fc), Marcel Nzarora (Police Fc) and Andre Mazimpaka (Mukura VS) Défenseurs: Michel Rusheshangoga (APR Fc), Fitina Omborenga (SC Kiyovu), Celestin Ndayishimiye (Mukura VS), Abouba Sibomana (Gor...
(TV5 29/02/16)
L'une, championne au Rwanda, vient de remporter une deuxième place dans sa première grande course internationale. Les autres, de l'équipe nationale de cycle féminin en Afghanistan, sont proposées au prix Nobel de la paix 2016. Les troisièmes se promènent, et par ces simples balades à vélo font bouger les lignes à Gaza. Partout les femmes avancent à bicyclette, et font avancer le monde. Elles pédalent contre les stéréotypes depuis des années. Et pour cela elles subissent les insultes, les accusations d'immoralité, et les menaces de mort. Les vélocipédistes de l'équipe de femmes d'Afghanistan n'en ont cure, et continuent à avaler les kilomètres. Ce courage a conduit, en ce mois de février 2016, un groupe de 118...
(RFI 07/02/16)
La finale du Championnat d’Afrique des nations de football (Chan 2016) va opposer les équipes de la RD Congo et du Mali, ce 7 février à Kigali. La RDC, déjà sacrée en 2009 et favorite de cette édition, devra résister à une jeunesse malienne sans complexes. La République Démocratique du Congo confirmera-t-elle son statut de spécialiste du Championnat d’Afrique des nations de football ? Ou le Mali décrochera-t-il son premier trophée continental chez les séniors ? Congolais et Maliens s’affrontent en finale du Chan 2016, ce 7 février à Kigali au Rwanda. Il s’agit d’une opposition de styles entre deux équipes aux parcours assez différents durant cette coupe d’Afrique réservée aux joueurs locaux. Une équipe de RDC diminuée mais très...
(AFP 05/02/16)
La Confédération africaine de Football (CAF) a débuté vendredi midi à Kigali une réunion où elle pourrait décider qui des cinq candidats à la présidence de la Fifa elle soutiendra, a constaté une journaliste de l'AFP. "La réunion du comité exécutif a commencé et va durer jusqu'à tard", car beaucoup de points vont être abordés, a indiqué à l'AFP Sarah Kamel, responsable du bureau du secrétaire général de la CAF. Un éventuel choix de la confédération africaine pourrait s'avérer décisif sur l'issue de l'élection du successeur de Joseph Blatter le 26 février à Zurich. Avec 54 pays affiliés, la CAF dispose en effet du plus gros réservoir de voix au Congrès de la Fédération internationale devant l'UEFA (Europe, 53 voix),...

Pages

(Le Point 18/11/16)
À 34 ans, le chanteur-écrivain franco-rwandais reçoit le Goncourt des lycéens 2016 pour son premier roman "Petit pays". Ses impressions, à chaud. Le Point.fr : Après des semaines de marathon, votre premier roman, Petit pays, vient d'être couronné du 29e prix Goncourt des lycéens. Comment avez-vous appris la nouvelle ? Gaël Faye : Fort de mon expérience des autres prix (Petit pays figurait également sur la liste du Fémina, du Médicis, de l'Interallié, de l'Académie française et du Renaudot, NDLR), j'avais réussi à garder un peu de distance. Le plus compliqué, ça a été le Goncourt. Parce que tout le monde est au courant. La famille, les amis, il y a une tension dont on ne peut se préserver. Mais...
(AFP 17/11/16)
Le Goncourt des lycéens, prix littéraire français decerné par un jury de 2.000 adolescents, a été remis jeudi au Franco-Rwandais Gaël Faye pour "Petit Pays", roman sur le quotidien d'un jeune garçon dans un Burundi bouleversé par la montée du conflit entre Hutus et Tutsis. "Je suis très fier et ému", a réagi Gaël Faye qui, à 34 ans, reçoit son premier prix prestigieux. Il est déjà lauréat du prix du roman Fnac (grande enseigne de distribution, notamment de produits culturels). Le jury a salué "la fluidité, la sensibilité des paroles" mais aussi "les thèmes abordés avec notamment la guerre au Rwanda, la découverte identitaire et l'évolution dans la vie adulte". "Petit Pays" (Grasset) a été élu au 1er tour...
(Le Monde 17/11/16)
Le premier roman du rappeur franco-rwandais de 34 ans, grand succès critique et de librairie, prix du roman Fnac 2016, raconte une enfance blessée par la guerre civile. Le Goncourt des lycéens, prix conjointement organisé par la Fnac et le ministère de l’éducation nationale, a été attribué à Gaël Faye pour Petit pays (Grasset). Le choix du primoromancier vient appuyer un beau succès public (troisième place des ventes « littérature » des libraires du réseau Datalib depuis plusieurs semaines) et un accueil critique enthousiaste, soutenu depuis bien avant l’été par un plan média très organisé et porté par la personnalité attachante de l’auteur. Cette insistance à s’imposer est sans doute le principal (mais véniel) défaut de Petit pays, que relevait...
(RFI 17/11/16)
Déjà primé par le prix du roman Fnac et le prix du Premier roman, Petit pays de Gaël Faye a été couronné ce jeudi 17 novembre par le prix Goncourt des lycéens. Rejoint au téléphone par la présidente du jury, réuni dans la ville bretonne de Rennes, l’auteur franco-rwandais de 34 ans a fait part de sa fierté et de son émotion. Après sa chanson du même nom, le musicien et dorénavant écrivain Gaël Faye a réussi à composer une douce mélodie littéraire sur son petit pays des Grands Lacs. Dans Petit Pays, l’auteur, né en 1982 au Burundi, d’une mère rwandaise et d’un père français, raconte des histoires amusantes et graves qui n’arrêtent pas à ravir les lecteurs et...
(Jeune Afrique 17/11/16)
Les lycéens français ont couronné ce jeudi le rappeur Franco-Rwandais Gaël Faye pour son premier roman, « Petit pays ».
(Xinhua 12/11/16)
KIGALI, (Xinhua) -- Quatre sites commémortifs du génocide au Rwanda ont été choisis comme candidats au statut de patrimoine mondial de l'UNESCO. Il s'agit du Centre commémoratif du génocide de Kigali, du Centre commémoratif du génocide de Ntarama dans l'est du Rwanda, du Centre commémoratif du génocide de Murambi dans le sud et du mémorial du génocide de Bisesero dans l'ouest du pays. Cette semaine, la Commission nationale rwandaise pour la lutte contre le génocide a accueilli des experts pour discuter de la candidature au patrimoine mondial de l'UNESCO. La ministre rwandaise des Sports et de la Culture, Julienne Uwacu, a déclaré que le statut de patrimoine mondial de l'UNESCO...
(APA 09/11/16)
APA Kigali (Rwanda) - Le gouvernement rwandais espère avoir satisfait à toutes les exigences requises pour inscrire d’ici 2018, quatre sites commémoratifs du génocide, sur la liste du patrimoine mondial de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), a-t-on appris mercredi, de source officielle. Il s’agit du Centre Mémorial de Kigali situé à Gisozi, du site Mémorial de Ntarama dans le district de Bugesera, le Centre Mémorial de Murambi dans le district de Nyamagabe et le site du Mémorial du génocide de Bisesero dans le district de Karongi. La ministre rwandais des Sports et de la Culture, Julienne Uwacu a déclaré que le gouvernement est en train de se renseigner auprès des experts, des chercheurs...
(TV5 25/10/16)
L’analyse de l'iconographie politique mêle connaissances historiques et expertise graphique. A Bruxelles, l’exposition Notre Congo ne badine pas avec la critique. Elle dévoile les rouages de la propagande coloniale. De quoi raviver ou éveiller les consciences. Elle a « infusé » les esprits de générations entières en Belgique et au Congo. Le verbe est bien choisi. Elle, c’est la propagande coloniale, dont l’Université Libre de Bruxelles a choisi d’accrocher d’intéressants témoignages aux cimaises de la Salle Allende, au cœur de son campus. Une exposition destinée aux étudiants, mais aussi au grand public et aux scolaires, rendue possible grâce au travail de fond de l'ONG Coopération Education Culture (CEC). La diversité des archives que CEC a rassemblées au fil du temps...
(Jeune Afrique 14/10/16)
Dans son autobiographie parue la semaine dernière, le chanteur revient sur son enfance rwandaise, marquée par le génocide de 1994 et l'assassinat de sa famille. Pour la première fois, il accuse expressément les forces du Front patriotique rwandais (FPR) d'en être les auteurs. C’est un souvenir aussi lointain que vivace pour Cornelius Nyungura, plus connu sous le nom de Corneille. Un souvenir que le chanteur canado-rwandais avait déjà évoqué lors de plusieurs entretiens, dont un accordé à Jeune Afrique en novembre 2013. Celui de la mort de sa famille, assassinée sous ses yeux cette nuit du 15 avril 1994 à Kigali, en plein génocide. Dans cette interview, Corneille avait abordé le sujet sans plus s’étendre, affirmant « ne pas savoir...
(BBC 11/10/16)
En 1994, Corneille Nyungura, alors 17 ans et ayant grandi dans une famille relativement aisée, nourrissait le rêve de devenir un grand chanteur dans son pays. Mais sa vie a basculé pendant le génocide de 1994 qui a fait au moins 800.000 morts, des Tutsis et Hutus modérés. Le 15 avril 1994, caché derrière un canapé à son domicile, Corneille a assisté au massacre de sa famille (ses parents, ses deux petits frères et sa petite sœur) par "un escadron de la mort". Devenu citoyen canadien, Corneille est l'un des Rwandais qui exportent le mieux le RnB. Ce drame familial est également développé dans son autobiographie, "Là où il le soleil se disparaît" (XO Editions), qu'il a publiée récemment. Dans...
(Jeune Afrique 05/10/16)
Le jury du prix Renaudot et l'académie Goncourt ont dévoilé leurs secondes listes respectivement lundi soir et mardi. Lundi 3 octobre, c’est le jury du prix Renaudot, présidé par Frédéric Beigbeder, qui a ouvert le bal en dévoilant sa seconde sélection. Sur les 18 romans et six essais, ils ont réduit la liste à huit romans et quatre essais. Notre consœur Leïla Slimani est toujours en lice, mais aussi Gaël Faye, lauréat du prix Roman Fnac pour son premier roman Petit pays, qui, avec Laurent Mauvignier et Serge Joncour fait partie des trois ajouts absents de la première sélection. Prochain tour de table, le 24 octobre. C’est mardi que l’académie du Goncourt, présidée par Bernard Pivot, a rendu sa sélection...
(Le Point 04/10/16)
"Petit pays", prix du roman FNAC est sur la liste des prix Goncourt, Fémina, Médicis, Interallié, Académie française et désormais Renaudot ! Entretien sur pause avec l'écrivain-rappeur. On l'attrape au sortir d'un taxi, il court d'un studio (musique) à l'autre (télé, radio) et l'une à après l'autre enchaine les rencontres avec les lecteurs. Gaël Faye n'a pas pu rentrer comme prévu voir sa famille au Rwanda où il s'est installé à Kigali depuis plus d'un an. C'est la famille qui est arrivée. Il court après le temps, n'en revient pas du succès de son premier roman : « on dirait que mon livre a des pattes, il court et j'essaie de le suivre, j'ai l'impression d'être extérieur à ce qui...
(AFP 22/09/16)
Il prépare un nouvel album et se retrouve dans la sélection des prix littéraires français avec un premier roman lumineux. A 34 ans, le rappeur franco-rwandais Gaël Faye connaît un succès inattendu en revisitant ses jeunes années et le pays de ses ancêtres. Figure montante de la scène rap française, le jeune homme au physique à la Stromae jongle entre les studios et les salons du livre. Son roman "Petit pays", paru fin août, est un des succès de la rentrée. En lice pour de prestigieux prix littéraires en France - Goncourt, Médicis et Fémina - il est déjà vendu dans dix-sept pays. Ce roman à hauteur d'enfant conte le quotidien de Gabriel, un métis franco-rwandais qui grandit au Burundi...
(RFI 08/09/16)
Musicien, Gaël Faye vient de publier son premier roman, « Petit Pays », aux éditions Grasset. Le Franco-Rwandais nous livre le récit poignant d'un enfant à Bujumbura dans les années 1990 qui raconte comment les guerres du Burundi et du Rwanda ont mis fin à son insouciance. Récompensé par le premier prix littéraire de la rentrée, décerné par la Fnac, ce livre sélectionné aussi dans la première liste du prix Goncourt, est l'un des grands coups de cœur de la rentrée littéraire. RFI : « Petit pays », c’est aussi le titre d’une de vos chansons. Le pays c’est le Burundi, vous y êtes né, et il sert de cadre à ce livre dont l’action se déroule dans les années...
(Jeune Afrique 07/09/16)
Avec son premier roman, "Petit Pays", le rappeur revient sur son enfance au Burundi et s’annonce comme le phénomène littéraire de la rentrée. À la recherche du temps perdu, Gaël Faye a décliné sa propre recette. Point de madeleine chez ce rappeur franco-rwandais, burundais de cœur, mais un croissant au beurre tartiné de piment africain, métaphore de ses identités entremêlées. À l’heure de publier un premier roman prometteur, Petit Pays (éd. Grasset), qui s’annonce comme l’un des phénomènes de la rentrée littéraire, le trentenaire déraciné ouvre grand les portes de son paradis perdu, déjà entraperçu dans son premier album solo, sorti en 2012 – Pili pili sur un croissant au beurre. « Depuis vingt ans je reviens : la nuit en...
(Dw-World 30/08/16)
Les tensions entre le Rwanda et le Burundi se font sentir jusque dans le domaine culturel: en commune Rugombo de la province de Cibitoke, les autorités burundaise font la chasse aux films en Kinyarwanda. "Si on tente même de jouer de la musique rwandaise, ils viendront confisquer la machine" (Saddam, propriétaire d'une salle de projection) Les propriétaires des maisons de projection de films en commune Rugombo, dans le nord-ouest du pays, sont désœuvrés et inquiets depuis plusieurs jours. Leur commerce consiste en l’organisation de projections de films en langues étrangères, anglais et français, et repris en Kinyarwanda, une langue rwandaise, ce qui est très mal accueilli par les autorités administratives et policières à Rugombo.
(Le Point 24/08/16)
Son premier livre, "Petit pays" en librairie le 24 août, est à lire absolument, en écho à l'album de l'écrivain-rappeur franco-rwandais qui a grandi à Bujumbura. « Je pensais être exilé de mon pays. En revenant sur les traces de mon passé, j'ai compris que je l'étais de mon enfance. Ce qui me paraît bien plus cruel encore. » Pour dire une enfance en pays meurtri, les mots de Gaël Faye ont tant de justesse, douceur et gravité mêlées, qu'on ressort de son premier roman comme d'une bouleversante étreinte. Roman d'une enfance à l'ombre du génocide rwandais « L'année de mes huit ans, la guerre a éclaté au Rwanda. » Gabriel, double de l'auteur, né au Burundi voisin en 1982,...
(Jeune Afrique 26/05/16)
Après le génocide rwandais, l'écriture s'est imposée comme une urgence. Pour exorciser la souffrance et fixer la mémoire. Ainsi, les écrivains restent marqués par le massacre, même si peu à peu certains sont tentés par la fiction… Lorsqu’elle a vu le film germano-britannique Shooting Dogs, en 2005, Scholastique Mukasonga a dû quitter la salle. La romancière rwandaise savait, bien sûr, ce qui s’était passé dans son pays en 1994, elle qui a perdu 37 membres de sa famille dans le génocide. Des témoignages de rescapés, elle en a lu et entendu des quantités. Mais voir les tueries ainsi représentées, sans la médiation des mots et de l’imaginaire, lui était insupportable. « On aurait cru que les génocidaires allaient sortir de...
(Autre média 24/05/16)
L’entreprise ghanéenne Mint Innovations, spécialisée dans les nouvelles technologies, en partenariat avec le Collège des sciences et des technologies de l'université du Rwanda, vient de proposer des robots au musée de l’histoire naturelle du Rwanda, en vue d'améliorer la gestion et la conservation de ce patrimoine. Certains de ces robots sont calqués sur la structure de quelques-uns des objets exposés dans le musée. "Cette initiative de prendre exemple sur les objets exposés au sein du musée découle du fait que différents musées du Rwanda doivent désormais se doter de tous les outils technologiques indispensables à leur fonctionnement", déclare Benjamin Nortey, directeur exécutif de Mint Innovations. L’entreprise a aussi proposé un prototype de robot humanoïde qui peut assurer des visites guidées...
(France 24 23/05/16)
Onze artistes ont réalisé une chanson pour appeler à la paix dans la région des Grands lacs troublée par les conflits réguliers depuis le milieu des années 1990. Grande première : ces artistes, hommes et femmes, viennent à la fois du Burundi, du Rwanda et de République démocratique du Congo. "Ta paix, c'est ma paix, ma réussite, c’est ta sécurité" : 11 artistes de la région des Grands lacs chantent, en kiswahili, l’évidence d’un destin commun. Des chanteurs rwandais, burundais mais aussi congolais se sont réunis à Goma, dans l'est de la RDC sur les rives du lac Kivu, pour dire leur ras-le-bol des conflits à répétition dans cette région d'Afrique. Cette chanson commune entre des artistes de ces trois...

Pages

(Jeune Afrique 20/12/17)
Le groupe luxembourgeois Millicom se désengage du Rwanda en cédant sa filiale à la société indienne Bharti Airtel, en cohérence avec sa stratégie de retrait du continent africain. Millicom a annoncé le 19 décembre avoir conclu un accord avec Bharti Airtel pour la vente de sa filiale rwandaise, opérée sous le nom de Tigo Rwanda. Cette transaction doit encore être validée par les autorités rwandaises. « La vente de nos activités au Rwanda est cohérente avec notre stratégie de se concentrer sur la fourniture de services avancés de données mobiles et fixes en Amérique du sud », précise Mauricio Ramos, le directeur général de Millicom, dans un communiqué. En effet, si l’Afrique compte pour 44 % des abonnés de Millicom,...
(RFI 16/12/17)
La justice française les avait convoqués, mais comme attendu, ils ne sont pas venus. Le ministre rwandais de la Défense James Kabarebe, et l'officier de l’armée rwandaise Franck Nziza devaient être confrontés jeudi 14 et vendredi 15 décembre à un ancien militaire rwandais, James Munyandinda. Ce dernier accuse les 2 hommes d’avoir joué un rôle dans l’attentat contre l’avion de l’ex-président rwandais Juvénal Habyarimana, le 6 avril 1994. En leur absence, les deux juges français en charge du dossier en ont profité pour réauditionner ce nouveau témoin. James Munyandinda a une nouvelle fois donné sa version des faits aux juges Nathalie Poux et Jean-Marc Herbault, sans toutefois apporter d’éléments nouveaux. Cet ancien soldat de l’armée patriotique rwandaise a maintenu ses...
(Le Monde 15/12/17)
Inquiet du phénomène, le Programme des Nations unies pour l’environnement prépare un rapport inédit sur l’explosion du marché des véhicules d’occasion. Des dizaines d’épaves de Golf et de Mercedes sont alignées et empilées sur le bord de la route et jusqu’au pied des immeubles délabrés. Ces voitures-là ont rendu depuis longtemps leur dernier souffle. Mais l’air est irrespirable. Matatus (minibus bondés ornés de graffitis bariolés), camions, voitures… la plupart hors d’âge, jouent du klaxon et du volant pour tenter de progresser de quelques mètres dans un immense flot anarchique qui s’ébroue au milieu des piétons et des vendeurs de rue. Fin de journée banale dans les faubourgs déshérités de Nairobi. Dans quelques années, c’est ici, dans les bouchons de la...
(Le Monde 14/12/17)
Après avoir épuisé tous les recours en France, l’association Survie s’apprête à saisir la Cour européenne des droits de l’homme pour contester la loi française. C’est sous une pluie fine et gelée que François Graner et des représentants de l’association Survie franchissent, d’un pas décidé, les portes de l’Institut François-Mitterrand, mercredi 13 décembre au matin. L’accueil du personnel est à l’image de la météo : glacial. Le chercheur et les militants de Survie, inlassables pourfendeurs d’une Françafrique perçue comme le deus ex machina des affaires du continent, étaient venus remettre symboliquement une clé d’un mètre de long à Dominique Bertinotti, mandataire des archives du président Mitterrand. Il s’agissait de l’inviter à « ouvrir enfin le second verrou » des documents...
(AFP 13/12/17)
Le cabinet d’avocat américain Cunningham Levy Muse, engagé par le gouvernement rwandais, publie un rapport préliminaire sur le « rôle des officiels français dans le génocide contre les Tutsis ». Il recommande à l’Etat rwandais de poursuivre une « investigation complète » sur la « connaissance, la conduite et la complicité des responsables français ». C’est une nouvelle étape dans la longue controverse sur le rôle de la France au Rwanda entre 1990 et 1994. Le cabinet d’avocat américain Cunningham Levy Muse publie ce mercredi 13 décembre un rapport « sur le rôle des responsables français dans le génocide contre les Tutsis ». Il avait été commandé par le gouvernement rwandais dans le cadre de son enquête sur les responsabilités...
(Jeune Afrique 13/12/17)
Le ministre rwandais de la défense, James Kabarebe, était convoqué le 14 décembre par un juge parisien qui entendait le confronter à un ancien militaire rwandais accusant le FPR d'être impliqué dans l'attentat du 6 avril 1994. Contestant la crédibilité de ce témoin de la 25e heure, ses avocats ont sèchement décliné la convocation. Jeune Afrique révèle en exclusivité la teneur de leur arguments. « Il est exclu d’envisager qu’un ministre de la Défense en exercice se rende en France pour être confronté à une personne aussi problématique. » Lundi 11 décembre, à Paris, dans le cabinet du juge antiterroriste Jean-Marc Herbaut, les avocats de James Kabarebe ont écarté d’un revers de robe le scénario proposé à leur client. En...
(Jeune Afrique 13/12/17)
Kagamé, Ouattara, Condé... Plusieurs chefs d'État africains ont assisté à ce forum destiné à favoriser l'investissement dans le continent. Réussites, couacs et... quelques indiscrétions. Après l’Africa Investments Forum & Awards organisé à Paris le 23 novembre, l’Égypte tenait, le week-end dernier, son propre événement dédié aux affaires sur le continent. « Africa 2017, des affaires pour l’Afrique, l’Égypte et le monde » est le slogan sous lequel s’est tenu ce forum continental dans la ville balnéaire de Charm el-Sheikh. Après un galop d’essai en 2016 où il s’était fait représenter par son Premier ministre, le président égyptien, Abdelfattah al-Sissi, peut se targuer d’avoir remporté un premier pari, celui d’avoir su intéresser cette année ses homologues du continent. Le Guinéen Alpha...
(Jeune Afrique 12/12/17)
Au Rwanda, l’éducation sexuelle traditionnelle favorise l’éjaculation féminine. Combattues par l’Église catholique, ces pratiques subsistent, comme le montre le documentaire d'Olivier Jourdain, "L’Eau sacrée" disponible en DVD depuis le 11 décembre 2017 et sous-titré en huit langues, dont le français. Il était une fois, au Rwanda, une reine terriblement frustrée par les guerres qui retenaient son époux loin de la chambre à coucher. Au point qu’elle dut se résoudre à faire appel à un serviteur pour la contenter. Craignant des représailles du monarque, ledit serviteur approcha son pénis tremblant du clitoris de la reine, provoquant aussitôt un royal jaillissement. Le kunyaza était né et n’allait pas tarder à se répandre au pays des Mille Collines. Selon l’une des nombreuses variantes...
(RFI 11/12/17)
Après Human Rights watch, c'est au tour du Comité des Nations unies pour la prévention de la torture de se montrer préoccupé par la situation au Rwanda. Non seulement la législation ne serait pas conforme aux standards internationaux, mais il y aurait aussi une absence de volonté du gouvernement rwandais d'enrayer le phénomène. C'est ce qui ressort des conclusions de ce comité, empêché de travailler lors de sa visite au Rwanda en octobre 2017. Selon le comité, le Rwanda devrait d'abord revoir sa politique pénale envers la torture, punie aujourd'hui uniquement de six mois à deux ans de prison.
(Le Point 06/12/17)
Porté depuis 2012 par Aphrodice Mutangana et ses acolytes, KLab est l'incubateur d'innovations rwandais le plus dynamique. Tout le monde y accourt. Dirigeants d'entreprise, présidents, ministres, jeunes entrepreneurs : tous se bousculent pour visiter le Rwanda. Ses parcs nationaux, ses animaux, son aéroport, mais pas que. Depuis 2012, l'un des endroits les plus visités de la capitale Kigali est bien le KLab, un incubateur qui accueille entrepreneurs, porteurs de projets et jeunes enfants avides d'apprendre à coder. Il y a quelques mois, même la chaîne de télévision internationale TV5 Monde a choisi Kigali et le KLab pour sa nouvelle offre numérique 100 % africaine. L'occasion pour la chaîne francophone de remettre ce 6 décembre le prix TV5Monde de l'innovation à...
(Jeune Afrique 24/11/17)
De Grace Mugabe à Wassila Ben Ammar en passant par Leïla Trabelsi, Agathe Habyarimana ou encore Simone Gbagbo, beaucoup de femmes sont considérées, à tort ou à raison, comme étant à l'origine de la chute politique de leur mari. Dès les premières heures de la prise de pouvoir par l’armée, le 14 novembre, les plus folles rumeurs ont circulé sur Grace Mugabe. Était-elle en fuite ou détenue par les militaires ? Tout le monde cherchait celle dont l’irrésistible ascension a précipité la chute de son vieux mari. Ses indécentes virées shopping, sac de luxe au bras, auraient pu faire tomber la femme la plus honnie du pays. C’est finalement son goût immodéré du pouvoir qui a causé la révolte de la...
(RFI 24/11/17)
Suite à la diffusion des images de migrants africains vendus aux enchères comme esclaves en Libye, le Rwanda se dit prêt à accueillir jusqu'à 30 000 migrants sur son sol. Une annonce faite mercredi par la ministre des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo qui indique que le nombre exact, les moyens et les modalités sont encore l'objet de discussions. Les images de CNN ont suscité une avalanche de réactions diplomatiques indignées. Mardi, le président de la Commission de l'Union africaine a lancé un appel. « J'exhorte les Etats membres qui disposent des moyens logistiques requis à les mettre à la disposition pour faciliter l'évacuation de la Libye des migrants africains qui le désirent », a déclaré Moussa Faki Mahamat, avant de...
(Le Monde 23/11/17)
Pour Human Rights Watch, « passages à tabac, électrochocs et simulacres d’exécution » infligés par l’armée sèment la peur chez de nombreux Rwandais. Jeudi 23 et vendredi 24 novembre, le Rwanda est à l’ordre du jour d’une séance ordinaire du Comité contre la torture des Nations unies, un organe chargé de surveiller la manière dont les pays appliquent la Convention internationale contre la torture. Ce sera l’occasion pour les experts indépendants du comité d’interpeller le gouvernement rwandais sur sa propre mise en œuvre du traité, ratifié par Kigali en 2008, et d’examiner des allégations selon lesquelles ce dernier viole la convention. Le comité va avoir du pain sur la planche. Depuis au moins sept ans, l’armée rwandaise a fréquemment arrêté,...
(La Tribune 23/11/17)
La Banque africaine et de développement (BAD) et le Fonds pour la croissance de l'Afrique (AGTF) vont débloquer 171 millions de dollars pour approvisionner en eau plus d’un million de personnes au Rwanda. Le pays aux mille collines ambitionne de se hisser à la catégorie des Etats à revenu intermédiaire à l’horizon 2020. Si dans de nombreux secteurs, le Rwanda fait figure de proue en matière de progrès sur le continent, la crise de l'eau semble un facteur de pauvreté dans le pays des mille collines. C'est dans ce contexte que la Banque africaine de développement (BAD) en partenariat avec le Fonds pour la croissance de l'Afrique (AGTF) s'est engagée à débloquer 171 millions de dollars pour approvisionner en eau...
(RFI 23/11/17)
L’avalanche de réactions se poursuit suite aux images, diffusées par CNN, de personnes vendues comme esclaves en Libye. Le Niger a ainsi demandé que la question migratoire soit débattue lors du sommet Union européenne-Union africaine qui se tiendra les 29 et 30 novembre prochains à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Des voix s'élèvent également chez les diasporas africaines d'Europe pour que les dirigeants africains protègent leurs ressortissants et fassent mieux que de négocier des enveloppes d'aide au développement. « Dans la région de Kayes, les centres de santé, les écoles… c'est la diaspora qui fait tout », peste Toudo Traoré, président de l'Union des Maliens de Montreuil. Son association finance des projets de développement vers le village de Kirané Kaniaga. Les...
(La Tribune 22/11/17)
Le concert mondial des condamnations a été interminable face à la « découverte » de l’horreur de migrants africains réduits et vendus en esclaves en Libye. Dans un dernier appel à l’aide désespéré, l’Union africaine (UA) a demandé un appui pour le rapatriement de ces migrants. Le Rwanda est le premier pays à avoir concrètement réagi en acceptant de recevoir sur son sol certains migrants ou aider à leur rapatriement. Le Rwanda, nouvel eldorado des migrants africains ? L'image est peut-être flatteuse mais le petit pays d'Afrique australe est en train de montrer la voie.
(RFI 22/11/17)
Le troisième procès en lien avec le génocide au Rwanda se profile en France. Accusé d'avoir transporté des miliciens sur les lieux de massacres des Tutsis en 1994, Claude Muhayimana, a été renvoyé devant les assises pour complicité de génocide et de crimes contre l'humanité. Après les procès d'un ancien officier de l'armée rwandaise en 2014 et de deux bourgmestres en 2016, la justice française décide à nouveau de juger des crimes en lien avec ce génocide qui a fait plus de 800 000 morts au sein de la minorité tutsie, selon l'ONU. Mais l'ordonnance de mise en accusation contre Claude Muhayimana n'a satisfait aucune partie. Renvoyé devant les assises, cet ancien chauffeur rwandais n'est accusé que de complicité de...
(RFI 17/11/17)
L'ex-amiral Jacques Lanxade et l'ex-général Raymond Germanos ne seront pas auditionnés par la justice française, dans l'enquête sur les possibles responsabilités de l'armée française lors du génocide rwandais de 1994. La cour d'appel de Paris a confirmé, ce jeudi, la décision prise par le juge qui mène l'instruction. Cette enquête concerne les faits survenus à Bisesero entre les 27 et le 30 juin 1994. Les militaires de la force Turquoise sont accusés de n'avoir prêté secours à des civils tutsis que trois jours après avoir constaté qu'ils étaient menacés par des génocidaires hutus. D'après le juge d'instruction, la force sur place disposait d'une certaine autonomie et leurs actes ne dépendraient pas de l'état-major de l'époque. Une vision que réfute Clémence...
(RFI 17/11/17)
L'ex-amiral Jacques Lanxade et l'ex-général Germanos ne seront pas auditionnés par la justice française dans l'enquête sur les possibles responsabilités de l'armée française lors du génocide rwandais de 1994. La cour d'appel de Paris a confirmé ce jeudi 16 novembre la décision prise en août dernier par le juge qui mène l'instruction. Cette enquête concerne les faits survenus à Bissesero entre les 27 et 30 juin 1994. Les militaires de la force Turquoise sont accusés de n'avoir prêté secours à des civils tutsi que trois jours après avoir constaté qu'ils étaient menacés par des génocidaires hutus. Sans l'audition de l'ancien chef d'état-major et de son adjoint, les parties civiles redoutent que l'instruction aboutisse à un non-lieu. Un non-lieu, c'est quand...
(Jeune Afrique 14/11/17)
Alors que le secteur aérien connaît une bonne croissance en Afrique, les compagnies du continent ont du mal à réaliser des profits. En cause, une taille encore modeste et d'importants frais, notamment en termes de taxes et d'approvisionnement en kérosène. Si une poignée d’entre eux a préféré se rendre au salon aéronautique de Dubaï, il n’était pas question pour la plupart des dirigeants du secteur aérien africain de manquer à l’appel de leur grand-messe annuelle qui se tient jusqu’à ce mardi soir à Kigali. D’autant plus que sous la coupole multicolore du Convention Centre de la capitale rwandaise, les 495 délégués de la 49e assemblée générale de l’Association des compagnies aériennes aériennes africaines (Afraa) ont pu mettre tous les sujets...

Pages