Rwanda | Africatime
Jeudi 26 Mai 2016

Rwanda

(AFP 26/05/16)
"Je ne pouvais rien faire" : bourgmestre de Kabarondo quand débute le génocide rwandais en avril 1994, Octavien Ngenzi, qui se défend devant la cour d'assises de Paris d'avoir participé aux massacres, a plaidé jeudi l'impuissance d'un fonctionnaire méticuleux. Le 7 avril au matin, il entend à la radio que l'avion du président hutu Juvénal Habyarimana a été abattu. Les consignes sont claires, ne pas sortir, éviter les rassemblements. "Je me suis demandé ce qu'on allait devenir", se souvient le fonctionnaire, nommé par décret présidentiel, alors en poste depuis huit ans, et élu du parti au pouvoir au niveau préfectoral. Il affirme avoir sillonné les différents secteurs de sa commune les jours suivants, où les...
(Autre média 26/05/16)
Le pays est sur la bonne voie, aidé notamment par l'U.E. L'Union européenne et le gouvernement du Rwanda ont signé le 10 mai, un accord de financement d'un montant de 177 millions euros (Frw157 milliards), pour soutenir le secteur de l'énergie rwandais, au cours des cinq prochaines années. Les fonds permettront au Rwanda d'améliorer l'approvisionnement en électricité, son acheminement et la distribution. Ce financement sera également utilisé dans la gestion du secteur de l'énergie afin d'augmenter sensiblement le nombre de citoyens pouvant avoir accès à l'énergie sous ses différentes formes: l'électricité, l'énergie solaire, la biomasse. L'énergie est l'une des principales priorités pour le Rwanda.
(Jeune Afrique 26/05/16)
Après le génocide rwandais, l'écriture s'est imposée comme une urgence. Pour exorciser la souffrance et fixer la mémoire. Ainsi, les écrivains restent marqués par le massacre, même si peu à peu certains sont tentés par la fiction… Lorsqu’elle a vu le film germano-britannique Shooting Dogs, en 2005, Scholastique Mukasonga a dû quitter la salle. La romancière rwandaise savait, bien sûr, ce qui s’était passé dans son pays en 1994, elle qui a perdu 37 membres de sa famille dans le...
(Angola Press 26/05/16)
Luanda - L'ambassadeur de Rwanda en Angola, Alfred Garuba Kalisa, a souligné ce mercredi, à Luanda, l'engagement de l'Angola à la présidence de la Région des Grands Lacs, notamment dans la résolution des conflits et le resserrement des relations entre les Etats membres. Le diplomate rwandais a fait cette déclaration, lors de son intervention au colloque à l’Institut Supérieur Polytechnique Atlantida (ISPA) sous le thème : le « Rôle de l’Angola dans la Région des Grands Lacs», dans le cadre...
(Xinhua 25/05/16)
KIGALI, (Xinhua) -- Le Rwanda envisage d'exporter de l'énergie renouvelable aux autres pays de la région vers 2021, selon un haut responsable du ministère de l'Infrastructure. "En 2021, le Rwanda aura une capacité de production d'énergie suffisante qui va même permettre à notre pays d'exporter de l'électricité à un plus large éventail de pays voisins dans le cadre d'un effort transfrontalier pour répondre à la demande énergétique régionale", a affirmé James Musoni, ministre rwandais de l'Infrastructure, en évoquant le rôle de la politique énergétique dans la transformation de l'économie nationale, au cours d'un show télévisé dimanche. Parlant aux journalistes lundi, M. Musoni a affirmé que le Rwanda...
(African Manager 25/05/16)
Le Rwanda est déjà dans les starting-blocks pour exporter de l’énergie renouvelable vers les autres pays de la région à l’horizon 2021… alors qu’on a commencé à peine à en produire sur le continent ! Décidément le pays s’est définitivement détaché des images sordides de la terrible guerre civile de 1994 (environ 800 000 morts selon l’ONU). James Musoni, le ministre rwandais de l’Infrastructure, a déclaré en grande pompe à la télévision ce week-end : « En 2021, le Rwanda...
(AFP 24/05/16)
Bourgmestre de Kabarondo, Octavien Ngenzi a affirmé mardi à la cour d'assises de Paris avoir dû gérer une "montée de l'insécurité" dans sa commune rurale du sud-est du Rwanda mais sans y percevoir de graves tensions ethniques, jusqu'au déclenchement du génocide. Accusé avec son prédécesseur à la tête de la commune, Tito Barahira, d'avoir participé aux massacres en avril 1994, Ngenzi nie toute implication dans le génocide. Il dresse, depuis le début du procès mi-mai à Paris, un tableau presque idyllique de la vie à Kabarondo...
(RFI 24/05/16)
Au Rwanda, après l'expulsion de l'avocate néerlandaise en charge de la défense de l'opposante rwandaise Victoire Ingabire, les services de l'immigration se justifient. La semaine dernière après avoir tenté de rencontrer, en vain, sa cliente emprisonnée depuis 2010 notamment pour conspiration, maître Caroline Buisman a été sommée de quitter le Rwanda. Elle avait alors dénoncé une volonté des autorités rwandaises de couper sa cliente du monde extérieur, alors que cette dernière a récemment déposé un recours en révision de son procès à la Cour africaine des droits de l'homme. Faux, rétorquent les services de l'immigration, qui reprochent à l'avocate d'avoir violé la loi rwandaise...
(Autre média 24/05/16)
L’entreprise ghanéenne Mint Innovations, spécialisée dans les nouvelles technologies, en partenariat avec le Collège des sciences et des technologies de l'université du Rwanda, vient de proposer des robots au musée de l’histoire naturelle du Rwanda, en vue d'améliorer la gestion et la conservation de ce patrimoine. Certains de ces robots sont calqués sur la structure de quelques-uns des objets exposés dans le musée. "Cette initiative de prendre exemple sur les objets exposés au sein du musée découle du fait que...
(RFI 23/05/16)
Au Rwanda, l’avocate de l’opposante rwandaise, Victoire Ingabire, n’a pu rendre visite à sa cliente. Caroline Buisman dit avoir demandé, à deux reprises, un visa pour le Rwanda. Sans réponse, au bout de trois mois, elle est finalement entrée dans le pays avec un visa touristique. Jointe, par RFI, elle explique comment elle a été sommée de quitter le Rwanda. Caroline Buisman, avocate néerlandaise de l'opposante rwandaise, Victoire Ingabire, s’est vue obligée, jeudi 19 mai, de quitter le Rwanda. Elle...
(AFP 23/05/16)
"P.R.E", "N.P" : Floride Uwinkesha, agent communautaire en charge de la santé maternelle de la localité rurale de Nyarukombe, dans l'est du Rwanda, tape soigneusement une série de lettres sur son vieux portable noir et rouge, puis appuie sur la touche "envoyer". En quelques secondes depuis le salon de sa patiente, elle vient d'enregistrer Marceline Mwubahamana, 31 ans et enceinte de trois mois, dans la base de données "RapidSMS" du ministère rwandais de la Santé, un programme de suivi médical...
(7sur7 23/05/16)
L'avocate néerlandaise de l'opposante rwandaise emprisonnée Victoire Ingabire Umuhoza, Me Caroline Buisman, a reçu l'ordre de quitter le Rwanda sans pouvoir rencontrer sa cliente, a dénoncé dimanche le parti de Mme Inhabire, les Forces démocratiques unifiées (FDU)-Inkingi. L'avocate devait assister Mme Ingabire lors de son procès devant la Cour Africaine des droits de l'homme et des peuples. Mais arrivée à Kigali le 14 mai "avec un visa en bonne et due forme", elle s'est présentée le lundi 16 mai au...
(Xinhua 23/05/16)
KIGALI, (Xinhua) -- Le Rwanda a demandé au Canada d'extrader Henri Jean-Claude Seyoboka, suspect du génocide rwandais de 1994. Seyoboka, qui vit au Canada depuis 1996, se voit retirer par le gouvernement canadien le statut de réfugié. Faustin Nkusi, porte-parole de l'Autorité nationale de poursuite judiciaire (NPPA), a affirmé que le Rwanda demande au Canada d'accélérer l'extradition de Seyoboka. "Selon des enquêtes, Seyoboka était un soldat sous le régime génocidaire et a demandé l'asile au Canada, sans avoir mentionné son...
(France 24 23/05/16)
Onze artistes ont réalisé une chanson pour appeler à la paix dans la région des Grands lacs troublée par les conflits réguliers depuis le milieu des années 1990. Grande première : ces artistes, hommes et femmes, viennent à la fois du Burundi, du Rwanda et de République démocratique du Congo. "Ta paix, c'est ma paix, ma réussite, c’est ta sécurité" : 11 artistes de la région des Grands lacs chantent, en kiswahili, l’évidence d’un destin commun. Des chanteurs rwandais, burundais...
(Jeune Afrique 21/05/16)
Semaine riche en événements pour le Rwanda... Présent lundi 17 mai à Karongi sur la rive orientale du lac Kivu, le président Paul Kagame y a inauguré la première centrale électrique au monde dont l’énergie soit tirée du gaz méthane. Un projet longtemps confiné au purgatoire des idées orphelines, qui a dû attendre les bons décideurs pour se concrétiser. Tirant profit d’une ressource disponible en quantités quasi illimitées, le Rwanda – et son voisin congolais quand il voudra s’y mettre – aura ainsi de quoi satisfaire ses besoins en énergie et, qui plus est, grâce à un gaz létal dont l’extraction progressive devrait enrayer...
(Agence Ecofin 21/05/16)
(Agence Ecofin) - Le Rwanda progresse dans sa transformation numérique. Le pays, qui veut moderniser complètement son administration et son économie en remplaçant le papier par le numérique d’ici 2018, annonce la mise en place prochaine d’une infrastructure à clé publique (PKI) pour sécuriser les transactions électroniques. C’est Jean Philbert Nsengimana (photo), le ministre des technologies de l’information et de la communication, et de la Jeunesse, qui l’a dévoilé en début de semaine au cours d’un atelier sur l’utilisation prochaine...
(AFP 20/05/16)
Vingt-deux ans après, il est encore impossible en France d'évoquer sans croiser le fer la genèse du génocide rwandais. Aux assises de Paris, où deux anciens bourgmestres sont jugés, la galaxie des spécialistes du pays des mille collines s'est à nouveau enflammée. Ils sont les "témoins de contexte" auxquels revient la lourde tâche d'expliquer aux jurés les circonstances historiques des crimes imputés à Tito Barahira et Octavien Ngenzi, qui risquent la prison à vie pour génocide. Un génocide "planifié" ou "spontané" ? Un "double génocide" des Tutsi puis des Hutu ?...
(BBC 20/05/16)
Au Rwanda, la révolution technologique aide le pays à prendre un nouveau virage après le génocide. De retour au Rwanda après une absence de plusieurs années, Milton Nkosi, correspondant de la BBC en Afrique du Sud, raconte les changements technologiques étonnants qu’a subis le pays. La capitale rwandaise Kigali était aussi active qu’une ruche la semaine du 11 au 13 mai 2016 alors que la ville accueillait le Forum Economique Mondial sur l'Afrique. Le pays aux mille collines veut secouer...
(RFI 20/05/16)
Les autorités du Burundi accusent une fois encore le Rwanda d'actes d'agression. Cette fois, elles publient un rapport entier sur la question. Vingt-cinq pages pour démontrer comment le Rwanda s'ingère dans les affaires burundaises et arme des groupes rebelles, pour déstabiliser le régime de Pierre Nkurunziza. Publié un an après la tentative de coup d'Etat de mai 2015, ce rapport commence par un rappel d'histoire. Il remonte jusqu'en 1959. Cette année-là, de milliers de Rwandais se sont réfugiés au Burundi...
(RFI 20/05/16)
Nouvelle charge diplomatique du Burundi contre le Rwanda. Les autorités viennent de publier un document de 25 pages, un mémorandum pour expliquer comment Kigali essaie de déstabiliser le régime en place à Bujumbura. Thierry Vircoulon, analyste à l'International Crisis Group, décrypte ce document pour RFI. « Ce rapport fait partie des efforts de lobbying du régime burundais pour désigner le Rwanda comme l’ennemi public N° 1. Des efforts de lobbying en direction d’Addis Abeba, New York et la communauté internationale...

Pages

(Angola Press 26/05/16)
Luanda - L'ambassadeur de Rwanda en Angola, Alfred Garuba Kalisa, a souligné ce mercredi, à Luanda, l'engagement de l'Angola à la présidence de la Région des Grands Lacs, notamment dans la résolution des conflits et le resserrement des relations entre les Etats membres. Le diplomate rwandais a fait cette déclaration, lors de son intervention au colloque à l’Institut Supérieur Polytechnique Atlantida (ISPA) sous le thème : le « Rôle de l’Angola dans la Région des Grands Lacs», dans le cadre de la Journée de l’Afrique, célébrée le même jour. Alfred Garuba Kalisa a mis en relief la contribution de l’Angola dans la pacification de la région, suite à sa grande expérience dans ce domaine. “L’Angola...
(AFP 24/05/16)
Bourgmestre de Kabarondo, Octavien Ngenzi a affirmé mardi à la cour d'assises de Paris avoir dû gérer une "montée de l'insécurité" dans sa commune rurale du sud-est du Rwanda mais sans y percevoir de graves tensions ethniques, jusqu'au déclenchement du génocide. Accusé avec son prédécesseur à la tête de la commune, Tito Barahira, d'avoir participé aux massacres en avril 1994, Ngenzi nie toute implication dans le génocide. Il dresse, depuis le début du procès mi-mai à Paris, un tableau presque idyllique de la vie à Kabarondo...
(AFP 23/05/16)
"P.R.E", "N.P" : Floride Uwinkesha, agent communautaire en charge de la santé maternelle de la localité rurale de Nyarukombe, dans l'est du Rwanda, tape soigneusement une série de lettres sur son vieux portable noir et rouge, puis appuie sur la touche "envoyer". En quelques secondes depuis le salon de sa patiente, elle vient d'enregistrer Marceline Mwubahamana, 31 ans et enceinte de trois mois, dans la base de données "RapidSMS" du ministère rwandais de la Santé, un programme de suivi médical...
(7sur7 23/05/16)
L'avocate néerlandaise de l'opposante rwandaise emprisonnée Victoire Ingabire Umuhoza, Me Caroline Buisman, a reçu l'ordre de quitter le Rwanda sans pouvoir rencontrer sa cliente, a dénoncé dimanche le parti de Mme Inhabire, les Forces démocratiques unifiées (FDU)-Inkingi. L'avocate devait assister Mme Ingabire lors de son procès devant la Cour Africaine des droits de l'homme et des peuples. Mais arrivée à Kigali le 14 mai "avec un visa en bonne et due forme", elle s'est présentée le lundi 16 mai au...
(Xinhua 23/05/16)
KIGALI, (Xinhua) -- Le Rwanda a demandé au Canada d'extrader Henri Jean-Claude Seyoboka, suspect du génocide rwandais de 1994. Seyoboka, qui vit au Canada depuis 1996, se voit retirer par le gouvernement canadien le statut de réfugié. Faustin Nkusi, porte-parole de l'Autorité nationale de poursuite judiciaire (NPPA), a affirmé que le Rwanda demande au Canada d'accélérer l'extradition de Seyoboka. "Selon des enquêtes, Seyoboka était un soldat sous le régime génocidaire et a demandé l'asile au Canada, sans avoir mentionné son...
(Agence Ecofin 21/05/16)
(Agence Ecofin) - Le Rwanda progresse dans sa transformation numérique. Le pays, qui veut moderniser complètement son administration et son économie en remplaçant le papier par le numérique d’ici 2018, annonce la mise en place prochaine d’une infrastructure à clé publique (PKI) pour sécuriser les transactions électroniques. C’est Jean Philbert Nsengimana (photo), le ministre des technologies de l’information et de la communication, et de la Jeunesse, qui l’a dévoilé en début de semaine au cours d’un atelier sur l’utilisation prochaine...
(AFP 20/05/16)
Vingt-deux ans après, il est encore impossible en France d'évoquer sans croiser le fer la genèse du génocide rwandais. Aux assises de Paris, où deux anciens bourgmestres sont jugés, la galaxie des spécialistes du pays des mille collines s'est à nouveau enflammée. Ils sont les "témoins de contexte" auxquels revient la lourde tâche d'expliquer aux jurés les circonstances historiques des crimes imputés à Tito Barahira et Octavien Ngenzi, qui risquent la prison à vie pour génocide. Un génocide "planifié" ou "spontané" ? Un "double génocide" des Tutsi puis des Hutu ?...
(RFI 20/05/16)
Nouvelle charge diplomatique du Burundi contre le Rwanda. Les autorités viennent de publier un document de 25 pages, un mémorandum pour expliquer comment Kigali essaie de déstabiliser le régime en place à Bujumbura. Thierry Vircoulon, analyste à l'International Crisis Group, décrypte ce document pour RFI. « Ce rapport fait partie des efforts de lobbying du régime burundais pour désigner le Rwanda comme l’ennemi public N° 1. Des efforts de lobbying en direction d’Addis Abeba, New York et la communauté internationale...
(Radio Canada 20/05/16)
Un citoyen de Gatineau et ancien militaire dans l'armée rwandaise fait face à la déportation dans son pays natal, le Rwanda. Le Canada soupçonne Henri Jean-Claude Seyoboka de crimes contre l'humanité pendant le génocide de 1994. Henri Jean-Claude Seyoboka a rencontré, jeudi matin, à Montréal, des représentants de l'Agence canadienne des services frontaliers. Selon M. Seyoboka, l'Agence doit communiquer avec lui dans les prochains jours pour procéder à sa déportation vers le Rwanda, où il craint le pire. « Ils...
(Jeune Afrique 19/05/16)
Une cour d'assises française juge deux Rwandais suspectés de génocide, au titre de la compétence universelle. Pour la deuxième fois en vingt-deux ans… Le moins que l'on puisse dire, c'est que ni la justice internationale ni les pays tiers n'ont brillé par leur empressement à débusquer et à punir les coupables. Lorsqu’on lui demande ce qu’il pense du surnom dont son couple est affublé par les médias – « les Klarsfeld du génocide contre les Tutsis » -, Alain Gauthier...
(Financial Afrik 19/05/16)
Le Centre d’Excellence du Rwanda qui sera ouvert en août prochain apportera des réponses aux questions de développement, selon le Président Directeur Général de cet Institut Panafricain des Sciences Mathématiques, Thierry Zomahoun (TH). Lire ci-dessous l’interview qu’il a accordée à l’Agence Rwandaise d’Information (ARI), partenaire de Financial Afrik dans la région des Grands Lacs, en marge du récent 26ème Forum Mondial sur l’Economie (WEF) de Kigali. Comment ce présente le centre d’excellence du Rwanda? Nous sommes un Réseau de Centres d’Excellence (CE) dont la mission principale est de former les jeunes scientifiques africains. On est entrain de préparer l’ouverture de (CE) pour le mois d’août.
(Le Parisien 19/05/16)
Etrange incident ce mercredi dans l’ambassade du Rwanda. En fin de matinée, sept personnes sont entrées dans le petit bâtiment de la rue Jadin (XVIIIe) et ont déversé des sacs de farine, avant de prendre la fuite. La police, alertée après l’incident, n’a procédé à aucune interpellation. Le mobile de cette surprenante « attaque à la farine » reste ignoré. Elle est intervenue alors que deux anciens « bourgmestres » rwandais soupçonnés d’avoir participé à des massacres de Tutsis en...
(RFI 18/05/16)
Ils sont désormais une trentaine de pays, fournisseurs de casques bleus à l'ONU, à adhérer aux « principes de Kigali », une déclaration appelant à mieux protéger les civils dans les opérations de maintien de la paix. Cette initiative, lancée par le Rwanda l’an dernier, repose sur un constat d’échec : les missions de l’ONU, notamment en République démocratique du Congo ou en République centrafricaine, n’ont pas toujours été à la hauteur lorsqu’il est question de protection des civils. Lorsqu’il...
(BBC 18/05/16)
Les autorités du Burundi ont annoncé que plus de 1 300 Burundais ont été expulsés du Rwanda depuis une semaine. Selon un responsable d'une commune de la province frontalière du Rwanda, ceux qui ont refusé d'aller dans les camps ont été dépouillés de leurs biens et expulsés. Des dizaines de milliers de Burundais ont trouvé refuge au Rwanda en fuyant les violences nées de la contestation de la candidature et de l'élection du Président Nkurunziza pour un troisième mandat. Ceux...
(Le Pays 18/05/16)
Depuis la fin de la semaine écoulée, de nombreux réfugiés burundais dont le nombre, à en croire des médias burundais, avoisinerait le millier, ont été expulsés du Rwanda et renvoyés dans leur pays. Pour Kigali, ces expulsions ont eu lieu dans le cadre d’opérations de routine visant des ressortissants étrangers en situation irrégulière et « ne visaient pas les Burundais en particulier ». De plus, les autorités rwandaises jurent, la main sur le cœur, qu’il a été préalablement demandé à...
(RFI 17/05/16)
Le Rwanda a expulsé, depuis vendredi 13 mai, plus de 1 500 Burundais qui étaient pourtant installés, pour la plupart, depuis des années dans le pays. Les autorités officielles rwandaises les considérant comme des immigrés illégaux ont précisé que ces expulsions ne visaient « pas particulièrement les Burundais ». Cela fait des mois que les relations diplomatiques entre le Rwanda et le Burundi sont exécrables, Bujumbura accusant Kigali de chercher à renverser le président Pierre Nkurunziza. En froid avec le...
(AFP 15/05/16)
Un soldat congolais a été tué dans la nuit de samedi à dimanche lors d'une attaque de rebelles hutu rwandais contre une position de l'armée dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris de source militaire. L'attaque, commise par les Force démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) a eu lieu vers minuit (22h00 GMT) dans le secteur de Kibati, localité à une quinzaine de kilomètres au nord de Goma, la capitale de la province du Nord-Kivu, a...
(Jeune Afrique 14/05/16)
Alors que vient de s'ouvrir, devant les assises de Paris, le procès pour génocide de deux anciens bourgmestres rwandais, le désistement de dernière minute d'une procureure fait polémique. Décryptage. Pavé dans la mare ou pétard mouillé ? En renonçant in extremis à siéger sur le banc du ministère public aux côtés de l’avocat général Philippe Courroye, lors du procès de deux bourgmestres rwandais qui s’est ouvert le 10 mai, la vice-procureure du pôle génocide et crimes contre l’humanité du TGI...
(AFP 13/05/16)
Une épouse n'a pas senti monter la haine, un fils n'a vu aucun corps: le génocide rwandais de 1994 est encore abstrait alors que s'achève la première semaine du procès de deux anciens bourgmestres rwandais jugés à Paris pour leur participation aux massacres. Etrange atmosphère dans cette salle d'assises où nul ne maîtrise mieux le contexte que les accusés, Tito Barahira et Octavien Ngenzi, qui s'appliquent à présenter un profil lisse, se cantonnant à décrire une administration de bon père de famille au service de leur commune rurale de Kabarondo. Les deux hommes, qui se sont succédé à la tête de cette localité...
(Libération 13/05/16)
Les trois premiers jours d'audience ont été consacrés à l'examen des personnalités de Tito Barahira et Octavien Ngenzi. Leur vie entière a été décrite. Mais pas encore les dix jours de 1994 où les ex-bourgmestres sont accusés d'avoir mis en œuvre le génocide des Tutsis dans leur village de Kabarondo. Un procès historique d’une telle ampleur ressemble à une fouille archéologique. Il y a toujours plusieurs strates encombrantes à déblayer avant d’atteindre l’objet antique recherché, qu’on sortira de terre minutieusement...

Pages

(Autre média 26/05/16)
Le pays est sur la bonne voie, aidé notamment par l'U.E. L'Union européenne et le gouvernement du Rwanda ont signé le 10 mai, un accord de financement d'un montant de 177 millions euros (Frw157 milliards), pour soutenir le secteur de l'énergie rwandais, au cours des cinq prochaines années. Les fonds permettront au Rwanda d'améliorer l'approvisionnement en électricité, son acheminement et la distribution. Ce financement sera également utilisé dans la gestion du secteur de l'énergie afin d'augmenter sensiblement le nombre de citoyens pouvant avoir accès à l'énergie sous ses différentes formes: l'électricité, l'énergie solaire, la biomasse. L'énergie est l'une des principales priorités pour le Rwanda.
(Xinhua 25/05/16)
KIGALI, (Xinhua) -- Le Rwanda envisage d'exporter de l'énergie renouvelable aux autres pays de la région vers 2021, selon un haut responsable du ministère de l'Infrastructure. "En 2021, le Rwanda aura une capacité de production d'énergie suffisante qui va même permettre à notre pays d'exporter de l'électricité à un plus large éventail de pays voisins dans le cadre d'un effort transfrontalier pour répondre à la demande énergétique régionale", a affirmé James Musoni, ministre rwandais de l'Infrastructure, en évoquant le rôle de la politique énergétique dans la transformation de l'économie nationale, au cours d'un show télévisé dimanche. Parlant aux journalistes lundi, M. Musoni a affirmé que le Rwanda...
(African Manager 25/05/16)
Le Rwanda est déjà dans les starting-blocks pour exporter de l’énergie renouvelable vers les autres pays de la région à l’horizon 2021… alors qu’on a commencé à peine à en produire sur le continent ! Décidément le pays s’est définitivement détaché des images sordides de la terrible guerre civile de 1994 (environ 800 000 morts selon l’ONU). James Musoni, le ministre rwandais de l’Infrastructure, a déclaré en grande pompe à la télévision ce week-end : « En 2021, le Rwanda...
(Jeune Afrique 21/05/16)
Semaine riche en événements pour le Rwanda... Présent lundi 17 mai à Karongi sur la rive orientale du lac Kivu, le président Paul Kagame y a inauguré la première centrale électrique au monde dont l’énergie soit tirée du gaz méthane. Un projet longtemps confiné au purgatoire des idées orphelines, qui a dû attendre les bons décideurs pour se concrétiser. Tirant profit d’une ressource disponible en quantités quasi illimitées, le Rwanda – et son voisin congolais quand il voudra s’y mettre – aura ainsi de quoi satisfaire ses besoins en énergie et, qui plus est, grâce à un gaz létal dont l’extraction progressive devrait enrayer...
(BBC 20/05/16)
Au Rwanda, la révolution technologique aide le pays à prendre un nouveau virage après le génocide. De retour au Rwanda après une absence de plusieurs années, Milton Nkosi, correspondant de la BBC en Afrique du Sud, raconte les changements technologiques étonnants qu’a subis le pays. La capitale rwandaise Kigali était aussi active qu’une ruche la semaine du 11 au 13 mai 2016 alors que la ville accueillait le Forum Economique Mondial sur l'Afrique. Le pays aux mille collines veut secouer...
(Autre média 19/05/16)
Le 26ème forum économique mondial, après Davos, se tenait à Kigali au Rwanda avec un axe majeur de développement orienté sur les nouvelles technologies pour compenser la baisse du cours des matières premières Un forum important dans un contexte de ralentissement de l’économie Africaine, le Rwanda se place sur les nouvelles technologies ? Des prévision à la baisse mais des entrepreneurs néanmoins confiants ? Thierry Barbaut : Une réelle opportunité pour diversifier les modèles économiques et contrer la chute du...
(Agence Ecofin 18/05/16)
(Agence Ecofin) - Au Rwanda, le développeur américain ContourGlobal a procédé à la mise en service de la centrale à gaz du lac Kivu. D’une capacité de 26 MW, l’infrastructure est localisée dans le district de Karongi et l’énergie qu’elle produira sera cédée au réseau électrique national. « Il s’agit d’une seule étape, mais une très importante et positive étape. C’est une indication de ce qui peut être fait pour redresser les défis énergétiques auxquels nous sommes confrontés», a déclaré...
(AFP 17/05/16)
Le Rwanda a inauguré lundi une centrale électrique au méthane sur le lac Kivu (ouest), une installation unique au monde qui transforme une menace mortelle en source d'énergie et doit à terme augmenter de plus de 60% la capacité de production d'électricité du pays. La centrale électrique KivuWatt a été inaugurée lundi par le président rwandais Paul Kagame, a indiqué à l'AFP Augusta Mutoni, une responsable de Rwanda Energy Group (REG), l’entreprise publique de production et de distribution d'électricité. Située à Kibuye, près de la frontière avec la République démocratique du Congo (RDC), cette centrale électrique construite par la société américaine ContourGlobal produit depuis fin décembre 26 mégawatts...
(RFI 17/05/16)
Le Rwanda a officiellement inauguré ce lundi 16 mai la centrale KivuWatt de l'entreprise américaine ContourGlobal qui a commencé à produire 26 MW d'électricité à partir du méthane contenu dans le lac Kivu, à la frontière entre le Rwanda et la République démocratique du Congo. Le lac Kivu est le seul au monde dont la concentration en gaz est suffisamment importante pour être exploitée commercialement. Le projet est donc une installation unique au monde qui transforme une potentielle menace mortelle en une source d'énergie et doit à terme augmenter de plus de 60% la capacité de production d'électricité du pays.
(Agence Ecofin 17/05/16)
(Agence Ecofin) - En marge du Forum économique mondial sur l’Afrique, qui s’est tenu du 11 au 13 mai 2016 à Kigali au Rwanda, le pays a signé un accord avec le groupe Suédois Ericsson pour accentuer l’utilisation du Mobile Money et booster le m-commerce. Le Rwanda, avec l’aide d’Ericsson, mettra sur pied une solution nationale de paiement interopérable. Elle sera associée à la solution « M-commerce Interconnect » d’Ericsson. La plateforme obtenue connectera entre eux les fournisseurs de services...
(Agence Ecofin 16/05/16)
Malgré le ralentissement de son économie, l’Afrique du Sud reste le pays le plus attractif pour investisseurs sur le continent, selon l’édition 2016 du baromètre de l’attractivité de l’Afrique publié par le cabinet d'audit Ernst & Young. Intitulée «Attractivité de l’Afrique en 2016: Naviguer dans les incertitudes en Afrique» (Africa attractiveness 2016: Navigating Africa’s current uncertainties), l’étude évalue les progrès réalisés dans les domaines de la gouvernance, la diversification, les infrastructures, les opportunités d'affaires et le développement humain ainsi que la résilience...
(RFI 14/05/16)
Le 26e Forum économique mondial pour l'Afrique s'est achevé vendredi 13 mai à Kigali, la capitale rwandaise. Pendant trois jours, décideurs et entrepreneurs se sont penchés sur les opportunités pour l'Afrique de l'économie numérique à l'heure de la «Quatrième révolution industrielle», cette transition numérique de l'économie mondiale qui transforme en profondeur les sociétés. Mais avant d'entrer de plain-pied dans ce nouveau stade de la révolution industrielle, les défis sont encore nombreux pour le Continent.
(Xinhua 13/05/16)
KIGALI, (Xinhua) -- Le président rwandais Paul Kagame a appelé jeudi l'Afrique à saisir les opportunités présentées par la 4ème Révolution industrielle pour se faire un partenaire à part entière sur la scène internationale. M. Kagame a tenu ces propos lors de l'ouverture du Forum économique mondial (WEF) sur l'Afrique à Kigali, capitale rwandaise. "L'Afrique ne doit pas continuer à faire du rattrapage quand la 5ème Révolution arrive", a-t-il indiqué. M. Kagame a appelé à faire de l'Afrique "un continent libre de pitié et d'inquiétude, une place d'opportunité et de partenariat".
(RFI 13/05/16)
A Kigali, la 26e édition du Forum économique mondial pour l'Afrique se penche depuis mercredi 11 mai sur les opportunités de l'économie numérique pour la croissance et le bien-être du continent. Les nouvelles technologies se développent en Afrique pour le meilleur, mais aussi pour le pire. Plus de 1200 participants dont au moins dix chefs d’Etat participent à ce Forum. De la petite escroquerie sur Internet au cyber sabotage de grande ampleur... Avec le développement de l'usage d'Internet sur le continent, notamment via les téléphones portables, de nouveaux risques apparaissent.
(Financial Afrik 13/05/16)
Au deuxième jour du Forum économique mondial sur l’Afrique, le Rwanda Development Board a annoncé le lancement de son projet phare Kigali Innovation City (KIC). Le projet se décline comme un écosystème dynamique de grappes technologiques, dans lesquelles les entreprises nationales et les TIC vont innover et livrer des produits et services pour les marchés mondiaux. Innovation, la marque de la productivité économique alimentera la transformation numérique de l’Afrique des économies agraires à des économies fondées sur le savoir. Un...
(Agence Ecofin 12/05/16)
(Agence Ecofin) - Le Rwanda a signé avec l’Union européenne (UE), un accord de financement d’une valeur de 177 millions €. Ces fonds contribueront au développement du secteur énergétique du pays sur les 5 prochaines années. Claver Gatete, le ministre rwandais de l’économie et des finances, a affirmé que ce financement servirait à l’amélioration de la fourniture, de la transmission et de la distribution de l’électricité dans le pays. « Cette subvention de 177 millions € accordée à l’énergie aidera...
(AFP 11/05/16)
Le 26e Forum économique mondial pour l'Afrique, consacré aux nouvelles technologies, s’est ouvert mercredi à Kigali, dans un contexte de chute des cours des matières premières qui met en lumière la nécessité de diversifier de nombreuses économies du continent. Pendant trois jours, plus de 1.200 participants issus de plus de 70 pays, dont au moins dix chefs d'Etat et de gouvernement, vont échanger dans la capitale rwandaise sur le thème "Connecter les ressources de l'Afrique à travers la transformation numérique"...
(RFI 11/05/16)
Le 26e Forum économique mondial pour l'Afrique, consacré aux nouvelles technologies, s'ouvre ce mercredi 11 mai 2016 à Kigali, au Rwanda. Plus de 1 200 participants, issus de plus de 70 pays ; 600 dirigeants d’entreprises dont plus de la moitié sont africains, mais également 10 chefs d’Etat du continent au moins, vont échanger autour du thème « Connecter les ressources de l'Afrique à travers la transformation numérique ». Des paiements par téléphone mobile, des drones pour acheminer des vaccins.....
(Le Point 11/05/16)
C'est dans un pays qui se veut la locomotive des transformations digitales sur le continent que s'ouvre le 26e Forum économique mondial sur l'Afrique. Tout un programme. Généralisation des paiements par téléphones portables, utilisation de drones pour acheminer des vaccins : 1 200 entrepreneurs et décideurs vont se pencher à partir de mercredi à Kigali sur les opportunités de l'économie numérique pour l'Afrique, confrontée à un ralentissement de sa croissance. Les opportunités du numérique au menu des discussions Plusieurs pays...
(Jeune Afrique 10/05/16)
Les ambitions du Rwanda, qui veut devenir un pôle de conférences internationales, vont connaître une importante avancée mercredi 11 mai alors que le président Paul Kagamé ouvre le 26e Forum économique mondial sur l’Afrique. Cette conférence est le plus important événement qui se tiendra à Kigali cette année, avec plus de 1 500 personnalités politiques de haut rang, des hommes d’affaires et des intellectuels présents dans la capitale pour trois jours de débats. Le Rwanda était un choix évident pour accueillir un sommet dont le thème est « Connecter les ressources africaines à travers la transformation numérique ».

Pages

(APA 18/05/16)
APA-Dakar (Sénégal) - Le sélectionneur de l’équipe nationale de football du Sénégal, Aliou Cissé, a rendu publique, mercredi à Dakar, une liste de 23 joueurs pour la double confrontation contre le Rwanda en amical le 28 mai et en éliminatoire de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017 contre le Burundi le 4 juin. Le jeune technicien a gardé le noyau dur de son groupe qui enregistre cependant trois nouveautés : les retours de « l'Espagnol » Pape Kouly Diop et de « l'Italien » Ibrahima Mbaye, et la première sélection du défenseur rennais Fallou Diagne. Ce dernier, auteur d'une saison réussie avec son club, frappait avec insistance, ces derniers mois, à la porte de...
(Africa Top sports 21/04/16)
Le Rwanda affrontera le Sénégal en match amical le 28 mai prochain au stade Amahoro de Kigali à l’occasion des prochaines dates FIFA. C’est ce qu’a révélé ce jeudi la Ferwafa (Fédération rwandaise de football) sur son site internet. Cette rencontre servira également de préparation aux Amavubi pour leur match de la 5è journée des éliminatoires de la CAN 2017 contre le Mozambique. Malgré une deuxième place, le Rwanda n’est pas très bien logé dans son groupe (6 points) qui comprend également le Ghana, bien en tête. Ce sera également un match de préparation pour le Sénégal qui s’apprête à affronter le Burundi le 4 juin dans les qualifications. Les Lions de la Teranga n’ont plus besoin que d’un point...
(Xinhua 29/03/16)
PORT-LOUIS, (Xinhua) -- L'île Maurice a battu le Rwanda 1-0 samedi au stade Anjalay dans un match comptant pour les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations de football 2017. Après cette victoire, l'île touristique de l'océan Indien ravi la deuxième place du groupe H à son adversaire du jour et se replace pour une éventuelle qualification. L'unique but de la partie a été signé par Francis Rasolofonirina sur un corner de la droite de Kevin Bru à la 59e...
(Africa Top sports 25/03/16)
Hôte du dernier Championnat d’Afrique des Nations 2016, le Rwanda retrouve les éliminatoires de la CAN 2017 avec une double confrontation avec L’île Maurice. Les Amavubi du Rwanda ne sont pas pour le moment dans des conditions idéales pour valider leur billet pour le Gabon. Deuxième du groupe H des éliminatoires de la CAN 2017, le Rwanda devrait cravacher dur pour rejoindre Libreville. Et le sélectionneur du Rwanda Johnny McKinstry en est conscient. Le technicien irlandais du Rwanda sait que...
(Africa Top sports 24/03/16)
Deux ans de plus pour John McKinstry. Le sélectionneur de l’équipe de football du Rwanda a été prolongé jusqu’en 2018. C’est ce qu’a annoncé mercredi la Ferwafa (Fédération rwandaise de football). Les Amavubi préparent cette semaine la double confrontation contre l’Ile Maurice en éliminatoires de la CAN 2017. La Ferwafa souligne les résultats probants de McKinstry depuis son recrutement. Arrivé à la tête du Rwanda en mars 2015, l’Irlandais a notamment permis aux Amavubi d’inscrire leur premier but à l’extérieur...
(Africa Top sports 17/03/16)
Les Amavubi du Rwanda ne sont pas pour le moment dans des conditions idéales pour valider leur billet pour le Gabon. Deuxième du groupe H des éliminatoires de la CAN 2017, le Rwanda devrait cravacher dur pour rejoindre Libreville. Avant la double confrontation face à l’Ile Maurice pour le compte de la 3ème et 4ème journée des éliminatoires de la CAN 2017, le sélectionneur du Rwanda Johnny McKinstry fait le point sur les chances de qualification des Amavubi, dans un...
(Star Africa 17/03/16)
Hôte du dernier Championnat d’Afrique des Nations Orange 2016, le Rwanda retrouve les éliminatoires de la CAN 2017 avec une double confrontation avec L’île Maurice fin mars. Le sélectionneur des Amavubi, Johny McKinstry, a convoqué 26 joueurs qui sont majoritairement des locaux ayant participé au dernier CHAN. Seuls Quentin Kwame Rushenguziminega (Lausane Sport) et Elias Uzamukunda (Le Mans) évoluent en Europe Le Rwanda compte 3 points, suite à son succès contre le Mozambique (1-0) et sa défaite face au Ghana...
(TV5 29/02/16)
L'une, championne au Rwanda, vient de remporter une deuxième place dans sa première grande course internationale. Les autres, de l'équipe nationale de cycle féminin en Afghanistan, sont proposées au prix Nobel de la paix 2016. Les troisièmes se promènent, et par ces simples balades à vélo font bouger les lignes à Gaza. Partout les femmes avancent à bicyclette, et font avancer le monde. Elles pédalent contre les stéréotypes depuis des années. Et pour cela elles subissent les insultes, les accusations d'immoralité, et les menaces de mort. Les vélocipédistes de l'équipe de femmes d'Afghanistan n'en ont cure, et continuent à avaler les kilomètres. Ce courage a conduit, en ce mois de février 2016, un groupe de 118...
(RFI 07/02/16)
La finale du Championnat d’Afrique des nations de football (Chan 2016) va opposer les équipes de la RD Congo et du Mali, ce 7 février à Kigali. La RDC, déjà sacrée en 2009 et favorite de cette édition, devra résister à une jeunesse malienne sans complexes. La République Démocratique du Congo confirmera-t-elle son statut de spécialiste du Championnat d’Afrique des nations de football ? Ou le Mali décrochera-t-il son premier trophée continental chez les séniors ? Congolais et Maliens s’affrontent...
(AFP 05/02/16)
La Confédération africaine de Football (CAF) a débuté vendredi midi à Kigali une réunion où elle pourrait décider qui des cinq candidats à la présidence de la Fifa elle soutiendra, a constaté une journaliste de l'AFP. "La réunion du comité exécutif a commencé et va durer jusqu'à tard", car beaucoup de points vont être abordés, a indiqué à l'AFP Sarah Kamel, responsable du bureau du secrétaire général de la CAF. Un éventuel choix de la confédération africaine pourrait s'avérer décisif...
(RFI 30/01/16)
Le premier quart de finale du Championnat d’Afrique des nations voit s'affronter le Rwanda, pays hôte de la compétition, et la RD Congo, samedi 30 janvier (14 heures) à Kigali. Le 10 janvier dernier, à Gisenyi, sur les rives du Lac Kivu, qui sépare les deux pays, le Rwanda s’imposait 1 but à 0 face à son voisin congolais, en match amical de préparation au CHAN. « C'est un match entre voisins, c'est un derby » Les deux équipes sont...
(La Tempête des Tropiques 27/01/16)
Malgré la qualification de l’équipe nationale de la RDC pour les quarts de finale de la 4ème édition du Championnat d’Afrique des Nations de football (CHAN) qui se joue présentement au Rwanda, plusieurs Congolais digèrent encore mal la défaite cinglante des Léopards entrainés par Florent Ibenge, lundi dernier face aux Lions Indomptables du Cameroun (1 – 3). Les observateurs avertis mettent cette défaite sur le compte d’une option négative prise par le staff technique des Léopards qui, en alignant plusieurs...
(Autre média 25/01/16)
Les pieds à Kigali, l’esprit à Huye. C’était un peu l’état d’esprit du Maroc à l’heure d’aborder son dernier match de poule du CHAN 2016, face au Rwanda. Tenus en échec par le Gabon (0-0), battus par la Côte d’Ivoire (0-1), les Lions de l’Atlas n’avaient plus qu’une infime chance de se qualifier pour les quarts de finale. Il leur fallait pour cela s’imposer sur un score large cet après-midi et espérer un succès des Gabonais face aux Ivoiriens sur...
(APA 24/01/16)
Les Eléphants de Côte d’Ivoire ont validé leur ticket pour les quarts de finale de la 4è édition du championnat d’Afrique des nations (CHAN), en battant, dimanche à Huye, le Gabon (4-1 ) dans le dernier match du groupe A, rejoignant, ainsi le Rwanda quoique humilié (1-4) par le Maroc. Quatre buts de Baudelaire Essis Aka (18è), Franck Djédjé Guiza (62è) et Davy Boua Koffi (73è) et Mondésir Blé (85’) ont scellé le sort des Panthères du Gabon qui ont...
(APA 21/01/16)
APA-Abidjan (Côte d'Ivoire) - Le Rwanda, pays organisateur de la 4è édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) qualifié pour le second tour après ses deux victoires, regarde, désormais, dans le rétroviseur pour savoir qui de la Côte d’Ivoire, du Gabon et du Maroc s’adjugera le deuxième ticket qualificatif dans le groupe A pour le tour suivant. Deux matches pour autant de victoires (1-0 face à la Côte d'Ivoire et 2-1 devant le Gabon), le Rwanda (1er, 6pts+2), déjà, qualifié...
(RFI 20/01/16)
Le Rwanda est la première équipe qualifiée pour les quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations. Les Rwandais, hôtes du Chan 2016, sont assurés de finir 1ers ou 2es du groupe A. Ils ont battu 2-1, ce 20 janvier à Kigali, des Gabonais en péril après deux matches. Objectif minimum rempli pour l’équipe hôte du Championnat d’Afrique des nations. Le Rwanda a en effet décroché sa place en quarts de finale du Chan 2016, ce 20 janvier au Stade Amahoro. Quoiqu’il arrive, les Rwandais sont assurés de finir au moins 2es du groupe A, quelque soit le score de Maroc-Côte d’Ivoire ce mercredi.
(Afrik.com 20/01/16)
Pays hôte du CHAN 2016, le Rwanda a validé sa qualification pour les quarts de finale en alignant un deuxième succès consécutif face au Gabon (2-1) mercredi. Avec un seul point au compteur, les Panthères voient en revanche l’élimination se rapprocher. Le Rwanda confirme. Tombeurs de la Côte d’Ivoire (1-0) lors du match d’ouverture, les Amavubi ont validé leur billet pour les quarts de finale en enchaînant un deuxième succès contre le Gabon (2-1) lors de la 2e journée de...
(RFI 20/01/16)
A 30 ans seulement, Johnny McKinstry dirige l’équipe nationale du Rwanda durant le Championnat d’Afrique des nations 2016. Ce Nord-Irlandais, féru de tactique et de beau jeu, semble promis à un brillant avenir. Portrait. « La valeur n’attend point le nombre des années », écrivait le dramaturge Corneille. Cette idée s’applique bien à Johnny McKinstry. A 30 ans seulement, ce dernier dirige l’équipe nationale de football du Rwanda, après avoir déjà conduit celle de Sierra Leone en pleine crise Ebola...
(Radio Okapi 16/01/16)
Le Rwanda, pays hôte, croise la Côte d’Ivoire, en match d’ouverture de la 4è édition du Championnat d’Afrique des Nations (Chan 2016), au stade national Amahoro, à Kigali. Cette compétition, prévue du 16 janvier au 7 février, est réservée aux joueurs évoluant dans leurs championnats nationaux. La seconde affiche de la première journée du groupe A mettra aux prises les Lions d'Atlas du Maroc aux Panthères du Gabon. Les Léopards de la RDC entrent en lice de cette compétition, dimanche...
(RFI 16/01/16)
L’équipe du Rwanda entame son Championnat d’Afrique des nations face à celle de Côte d’Ivoire, ce 16 janvier à Kigali. Un match d’ouverture du Chan 2016 durant lequel les Rwandais rêvent de briller face à des Ivoiriens qui préfèrent rester humbles, malgré la victoire des Eléphants à la CAN 2015. Le moment est enfin venu par le Rwanda, 91e au classement Fifa et qui a disputé une seule grande compétition continentale : la Coupe d’Afrique des nations 2004. Les Rwandais...

Pages

(Jeune Afrique 26/05/16)
Après le génocide rwandais, l'écriture s'est imposée comme une urgence. Pour exorciser la souffrance et fixer la mémoire. Ainsi, les écrivains restent marqués par le massacre, même si peu à peu certains sont tentés par la fiction… Lorsqu’elle a vu le film germano-britannique Shooting Dogs, en 2005, Scholastique Mukasonga a dû quitter la salle. La romancière rwandaise savait, bien sûr, ce qui s’était passé dans son pays en 1994, elle qui a perdu 37 membres de sa famille dans le génocide. Des témoignages de rescapés, elle en a lu et entendu des quantités. Mais voir les tueries ainsi représentées, sans la médiation des mots et de l’imaginaire, lui était insupportable. « On aurait cru que...
(Autre média 24/05/16)
L’entreprise ghanéenne Mint Innovations, spécialisée dans les nouvelles technologies, en partenariat avec le Collège des sciences et des technologies de l'université du Rwanda, vient de proposer des robots au musée de l’histoire naturelle du Rwanda, en vue d'améliorer la gestion et la conservation de ce patrimoine. Certains de ces robots sont calqués sur la structure de quelques-uns des objets exposés dans le musée. "Cette initiative de prendre exemple sur les objets exposés au sein du musée découle du fait que différents musées du Rwanda doivent désormais se doter de tous les outils technologiques indispensables à leur fonctionnement", déclare Benjamin Nortey, directeur exécutif de Mint Innovations. L’entreprise a aussi proposé un prototype de robot humanoïde qui peut assurer des visites guidées...
(France 24 23/05/16)
Onze artistes ont réalisé une chanson pour appeler à la paix dans la région des Grands lacs troublée par les conflits réguliers depuis le milieu des années 1990. Grande première : ces artistes, hommes et femmes, viennent à la fois du Burundi, du Rwanda et de République démocratique du Congo. "Ta paix, c'est ma paix, ma réussite, c’est ta sécurité" : 11 artistes de la région des Grands lacs chantent, en kiswahili, l’évidence d’un destin commun. Des chanteurs rwandais, burundais...
(RFI 09/05/16)
Ce roman évoque l'esprit de Nyabinghi, figure féminine anticoloniale vénérée par les rastas. Une légende dont la romancière avait entendu parler dans son enfance, mais qu'elle avait complètement oubliée. Jusqu'à ce voyage en Guadeloupe… Après « Notre-Dame du Nil », Prix Renaudot en 2012 où elle revenait sur les prémices du génocide rwandais au cours duquel elle a elle-même perdu presque toute sa famille, l’écrivaine Scholastique Mukasonga publie « Cœur Tambour » aux éditions Gallimard. RFI : Dans Cœur Tambour,...
(Autre média 26/04/16)
La prison « 1930 », situé au coeur de la capitale rwandaise, sera très prochainement transformée en musée. Les rwandais, ainsi que les touristes étrangers, pourront visiter les lieux et apprendre davantage sur l'histoire du pays. Le maire de Kigali, Monique MAKARULIZA a déclaré : « C'est un bâtiment qui appartient au gouvernement. Après avoir transféré tous les détenus, nous allons transformer le bâtiment de la prison « 1930 » en musée. L'idée est d'en faire non pas un musée historique dédié à la Prison - 1930 » mais un musée consacré à l'histoire du pays.
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière...
(Le Temps.ch 19/03/16)
La tragédie du Rwanda a suscité des dizaines d’ouvrages – essais, récits, fictions. Ce qui caractérise les ouvrages de Scholastique Mukasonga, c’est le regard porté sur les prémices des massacres de 1994. Dans Notre-Dame du Nil (Prix Renaudot 2012), c’est dans un collège de jeunes filles que se préparaient l’exclusion puis l’extermination des Tutsis. Volcanique Cœur tambour est un triptyque, aux panneaux de taille inégale, dont la figure centrale est une reine mythique, sorcière ou bienfaitrice, Kitami, dite aussi Nyabingui...
(Jeune Afrique 16/02/16)
L'un des objectifs du festival Amani (« paix » en swahili) a été atteint, les 12 et 13 févier, avec le passage sur scène de deux artistes rwandais, Angel Mutoni et Kode, acclamés par un public chaleureux. Un petit pas de plus contre les préjugés dans la région des Grands lacs. Le 7 février, les supporteurs des léopards n’en ont pas cru leurs yeux : le président rwandais, Paul Kagamé, remettait la coupe du championnat d’Afrique des nations de football...
(AFP 14/12/15)
Un enfant syrien mort sur une plage et l'émotion est à son comble. Plus que pour les milliers de victimes assassinées il y a 20 ans en Afrique centrale: dans "Compassion. L'histoire de la mitraillette", le metteur en scène suisse Milo Rau dénonce l'indignation à géométrie variable des Occidentaux. Des meubles renversés, une mer de débris. La pièce présentée en avant-première à Rennes (ouest de la France) s'ouvre sur un décor de cauchemar, après le passage de génocidaires. Une belle...
(RFI 19/10/15)
Le chanteur belge d'origine rwandaise Stromae a enflammé la capitale du Rwanda, Kigali, lors d'un concert très attendu au cours duquel il a multiplié les références à ses origines, pour le plus grand plaisir du public. Ce concert avait une portée hautement symbolique. Le père de l'auteur de « Papaoutai » est en effet mort assassiné lors du génocide de 1994. Ses origines rwandaises, Stromae ne les évoque que rarement en public. Mais ce samedi à Kigali, le ton était...
(AFP 18/10/15)
Le chanteur belge d'origine rwandaise Stromae a enflammé Kigali samedi lors d'un concert très attendu, au cours duquel il a multiplié les références à ses origines, pour le plus grand plaisir du public rwandais. "On est très content d'avoir Stromae ici surtout qu'on était déçus la dernière fois car il n'était pas venu", explique Roger Mambo, 21 ans qui pour l'occasion a revêtu une fine cravate sous une veste de sport. "Mais on n'est plus fâché!", sourit-il ravi sur un...
(RFI 17/10/15)
Le chanteur belge d'origine rwandaise Stromae achève sa tournée africaine ce samedi 17 octobre 2015 à Kigali. Ce concert est très attendu au Rwanda et promet d'être chargé d'émotion. Le père du chanteur a en effet été tué pendant le génocide de 1994. Qu'en pensent les Rwandais ? Quel accueil réservent-ils à Stromae ? Elément de réponse : le concert pourrait accueillir jusqu'à 20 000 personnes, du jamais-vu dans la capitale. A Kigali, l'accueil sera en principe chaleureux et enthousiaste...
(AFP 16/10/15)
Le Rwanda attend avec impatience le concert samedi à Kigali de "l'enfant du pays", le chanteur belge d'origine rwandaise Stromae, pour un moment hautement symbolique, son père ayant été assassiné pendant le génocide de 1994. Les Rwandais espèrent que l'auteur de "Papaoutai" ne leur fera pas une nouvelle fois faux bond. A la grande déception de ses fans, il avait dû annuler en juin les deux derniers concerts de sa première tournée en Afrique, prévus à Kinshasa et Kigali, pour...
(L'Observateur (RDC) 06/10/15)
La star belge a été arrêtée par la police à San-Francisco aux Etats-Unis où il se trouve en tournage du clip de son nouvel album. Motif : elle et ses compagnons ont oublié de mettre leurs ceintures de sécurité. Si tout peut aller, cette fois-ci, bien, le chanteur belge va retourner en République démocratique du Congo (RDC) et au Rwanda pour livrer en octobre les deux concerts qu’il n’a pas pu assurer en juin en République démocratique du Congo puis...
(AFP 26/09/15)
Stromae va conclure sa tournée internationale en retournant en Afrique et en donnant en octobre les deux concerts qu'il n'a pas pu assurer en juin en République démocratique du Congo, puis au Rwanda, le pays natal de son père, selon sa page Facebook. "Kinshasa, Kigali, je suis heureux d'annoncer que je viendrai clôturer ma tournée chez vous!", écrit la star belge sur les réseaux sociaux en dévoilant ces deux nouveaux concerts, le 10 octobre à l'Hôtel Pullman de Kinshasa, puis...
(AFP 25/09/15)
Le chanteur Stromae va conclure sa tournée internationale en retournant en Afrique et en donnant en octobre les deux concerts qu'il n'a pas pu assurer en juin en République démocratique du Congo puis au Rwanda, le pays natal de son père, selon sa page Facebook. "Kinshasa, Kigali, je suis heureux d'annoncer que je viendrai clôturer ma tournée chez vous!", écrit la star belge sur les réseaux sociaux en dévoilant ces deux nouveaux concerts, le 10 octobre à l'Hôtel Pullman de...
(Jeune Afrique 03/09/15)
Ancien journaliste devenu écrivain après une rencontre personnelle avec l'Histoire, Jean Hatzfeld publie son cinquième livre sur le génocide rwandais, Un papa de sang, utile complément à sa fondamentale « trilogie des marais ». Jean Hatzfeld n’en a pas cru ses yeux turquoise. En avril de l’année dernière, les journalistes français de retour des commémorations du génocide ont décrit, à longueur d’articles, une jeunesse urbaine et entreprenante, proclamant la fin des « ethnies » et des rancœurs du passé dans...
(Le Monde 02/09/15)
Avec Un papa de sang, l’écrivain et ancien reporter de guerre Jean Hatzfeld signe son cinquième livre en quinze ans sur le génocide rwandais de 1994. Pour ce nouvel ouvrage, il a ren­contré des enfants de tueurs et de rescapés. Retour sur une incroyable aventure humaine et littéraire. Vingt ans après le massacre des Tutsi, une évolution est notable. Les enfants de tueurs commencent à employer le terme de « génocide ». A lire « Un papa de sang », on découvre...
(Le Point 31/08/15)
"En 1994, entre le lundi 11 avril à 11 heures et le samedi 14 mai à 14 heures, environ 50 000 Tutsis, sur une population d'environ 59 000, ont été massacrés à la machette, tous les jours de la semaine, de 9 h 30 à 16 heures, par des miliciens et voisins hutus, sur les collines de la commune de Nyamata, au Rwanda." Ainsi Jean Hatzfeld introduisait Dans le nu de la vie, son premier livre sur le génocide tutsi,...
(AFP 15/06/15)
Le phénomène musical belge Stromae, porté depuis 2013 par le succès de son album "Racine carrée", a dû annuler une dizaine de concerts, dont un très symbolique au Rwanda, à cause des effets secondaires liés à un traitement antipaludique pris pour sa tournée en Afrique. La star internationale avait commencé le 13 mai à Dakar une série de concerts en Afrique -la première sur ce continent dont son père est originaire - qui devait le conduire dans huit villes en...

Pages

(Jeune Afrique 26/05/16)
Après le génocide rwandais, l'écriture s'est imposée comme une urgence. Pour exorciser la souffrance et fixer la mémoire. Ainsi, les écrivains restent marqués par le massacre, même si peu à peu certains sont tentés par la fiction… Lorsqu’elle a vu le film germano-britannique Shooting Dogs, en 2005, Scholastique Mukasonga a dû quitter la salle. La romancière rwandaise savait, bien sûr, ce qui s’était passé dans son pays en 1994, elle qui a perdu 37 membres de sa famille dans le génocide. Des témoignages de rescapés, elle en a lu et entendu des quantités. Mais voir les tueries ainsi représentées, sans la médiation des mots et de l’imaginaire, lui était insupportable. « On aurait cru que...
(RFI 24/05/16)
Au Rwanda, après l'expulsion de l'avocate néerlandaise en charge de la défense de l'opposante rwandaise Victoire Ingabire, les services de l'immigration se justifient. La semaine dernière après avoir tenté de rencontrer, en vain, sa cliente emprisonnée depuis 2010 notamment pour conspiration, maître Caroline Buisman a été sommée de quitter le Rwanda. Elle avait alors dénoncé une volonté des autorités rwandaises de couper sa cliente du monde extérieur, alors que cette dernière a récemment déposé un recours en révision de son procès à la Cour africaine des droits de l'homme. Faux, rétorquent les services de l'immigration, qui reprochent à l'avocate d'avoir violé la loi rwandaise...
(RFI 23/05/16)
Au Rwanda, l’avocate de l’opposante rwandaise, Victoire Ingabire, n’a pu rendre visite à sa cliente. Caroline Buisman dit avoir demandé, à deux reprises, un visa pour le Rwanda. Sans réponse, au bout de trois mois, elle est finalement entrée dans le pays avec un visa touristique. Jointe, par RFI, elle explique comment elle a été sommée de quitter le Rwanda. Caroline Buisman, avocate néerlandaise de l'opposante rwandaise, Victoire Ingabire, s’est vue obligée, jeudi 19 mai, de quitter le Rwanda. Elle...
(7sur7 23/05/16)
L'avocate néerlandaise de l'opposante rwandaise emprisonnée Victoire Ingabire Umuhoza, Me Caroline Buisman, a reçu l'ordre de quitter le Rwanda sans pouvoir rencontrer sa cliente, a dénoncé dimanche le parti de Mme Inhabire, les Forces démocratiques unifiées (FDU)-Inkingi. L'avocate devait assister Mme Ingabire lors de son procès devant la Cour Africaine des droits de l'homme et des peuples. Mais arrivée à Kigali le 14 mai "avec un visa en bonne et due forme", elle s'est présentée le lundi 16 mai au...
(France 24 23/05/16)
Onze artistes ont réalisé une chanson pour appeler à la paix dans la région des Grands lacs troublée par les conflits réguliers depuis le milieu des années 1990. Grande première : ces artistes, hommes et femmes, viennent à la fois du Burundi, du Rwanda et de République démocratique du Congo. "Ta paix, c'est ma paix, ma réussite, c’est ta sécurité" : 11 artistes de la région des Grands lacs chantent, en kiswahili, l’évidence d’un destin commun. Des chanteurs rwandais, burundais...
(Jeune Afrique 21/05/16)
Semaine riche en événements pour le Rwanda... Présent lundi 17 mai à Karongi sur la rive orientale du lac Kivu, le président Paul Kagame y a inauguré la première centrale électrique au monde dont l’énergie soit tirée du gaz méthane. Un projet longtemps confiné au purgatoire des idées orphelines, qui a dû attendre les bons décideurs pour se concrétiser. Tirant profit d’une ressource disponible en quantités quasi illimitées, le Rwanda – et son voisin congolais quand il voudra s’y mettre – aura ainsi de quoi satisfaire ses besoins en énergie et, qui plus est, grâce à un gaz létal dont l’extraction progressive devrait enrayer...
(RFI 20/05/16)
Les autorités du Burundi accusent une fois encore le Rwanda d'actes d'agression. Cette fois, elles publient un rapport entier sur la question. Vingt-cinq pages pour démontrer comment le Rwanda s'ingère dans les affaires burundaises et arme des groupes rebelles, pour déstabiliser le régime de Pierre Nkurunziza. Publié un an après la tentative de coup d'Etat de mai 2015, ce rapport commence par un rappel d'histoire. Il remonte jusqu'en 1959. Cette année-là, de milliers de Rwandais se sont réfugiés au Burundi...
(RFI 20/05/16)
Nouvelle charge diplomatique du Burundi contre le Rwanda. Les autorités viennent de publier un document de 25 pages, un mémorandum pour expliquer comment Kigali essaie de déstabiliser le régime en place à Bujumbura. Thierry Vircoulon, analyste à l'International Crisis Group, décrypte ce document pour RFI. « Ce rapport fait partie des efforts de lobbying du régime burundais pour désigner le Rwanda comme l’ennemi public N° 1. Des efforts de lobbying en direction d’Addis Abeba, New York et la communauté internationale...
(Radio Canada 20/05/16)
Un citoyen de Gatineau et ancien militaire dans l'armée rwandaise fait face à la déportation dans son pays natal, le Rwanda. Le Canada soupçonne Henri Jean-Claude Seyoboka de crimes contre l'humanité pendant le génocide de 1994. Henri Jean-Claude Seyoboka a rencontré, jeudi matin, à Montréal, des représentants de l'Agence canadienne des services frontaliers. Selon M. Seyoboka, l'Agence doit communiquer avec lui dans les prochains jours pour procéder à sa déportation vers le Rwanda, où il craint le pire. « Ils...
(Jeune Afrique 19/05/16)
Une cour d'assises française juge deux Rwandais suspectés de génocide, au titre de la compétence universelle. Pour la deuxième fois en vingt-deux ans… Le moins que l'on puisse dire, c'est que ni la justice internationale ni les pays tiers n'ont brillé par leur empressement à débusquer et à punir les coupables. Lorsqu’on lui demande ce qu’il pense du surnom dont son couple est affublé par les médias – « les Klarsfeld du génocide contre les Tutsis » -, Alain Gauthier...
(Le Parisien 19/05/16)
Etrange incident ce mercredi dans l’ambassade du Rwanda. En fin de matinée, sept personnes sont entrées dans le petit bâtiment de la rue Jadin (XVIIIe) et ont déversé des sacs de farine, avant de prendre la fuite. La police, alertée après l’incident, n’a procédé à aucune interpellation. Le mobile de cette surprenante « attaque à la farine » reste ignoré. Elle est intervenue alors que deux anciens « bourgmestres » rwandais soupçonnés d’avoir participé à des massacres de Tutsis en...
(RFI 18/05/16)
Ils sont désormais une trentaine de pays, fournisseurs de casques bleus à l'ONU, à adhérer aux « principes de Kigali », une déclaration appelant à mieux protéger les civils dans les opérations de maintien de la paix. Cette initiative, lancée par le Rwanda l’an dernier, repose sur un constat d’échec : les missions de l’ONU, notamment en République démocratique du Congo ou en République centrafricaine, n’ont pas toujours été à la hauteur lorsqu’il est question de protection des civils. Lorsqu’il...
(Dw-World 18/05/16)
Ils sont près de 2000, les Burundais vivant au Rwanda voisins qui sont désormais contraints de rentrer chez eux. La plupart sont établis au Rwanda depuis des années, bien avant la crise au Burundi. Les autorités rwandaises expliquent qu'il s'agit de personnes en situation irrégulière au Rwanda et qu'elles leur avaient proposé cependant de rejoindre les camps de réfugiés. Au Burundi, le pouvoir en place à Bujumbura dit avoir pris les dispositions pour accueillir ces migrants de retour. Toutefois, ces...
(BBC 18/05/16)
Les autorités du Burundi ont annoncé que plus de 1 300 Burundais ont été expulsés du Rwanda depuis une semaine. Selon un responsable d'une commune de la province frontalière du Rwanda, ceux qui ont refusé d'aller dans les camps ont été dépouillés de leurs biens et expulsés. Des dizaines de milliers de Burundais ont trouvé refuge au Rwanda en fuyant les violences nées de la contestation de la candidature et de l'élection du Président Nkurunziza pour un troisième mandat. Ceux...
(RFI 17/05/16)
Le Rwanda a officiellement inauguré ce lundi 16 mai la centrale KivuWatt de l'entreprise américaine ContourGlobal qui a commencé à produire 26 MW d'électricité à partir du méthane contenu dans le lac Kivu, à la frontière entre le Rwanda et la République démocratique du Congo. Le lac Kivu est le seul au monde dont la concentration en gaz est suffisamment importante pour être exploitée commercialement. Le projet est donc une installation unique au monde qui transforme une potentielle menace mortelle en une source d'énergie et doit à terme augmenter de plus de 60% la capacité de production d'électricité du pays.
(RFI 17/05/16)
Le Rwanda a expulsé, depuis vendredi 13 mai, plus de 1 500 Burundais qui étaient pourtant installés, pour la plupart, depuis des années dans le pays. Les autorités officielles rwandaises les considérant comme des immigrés illégaux ont précisé que ces expulsions ne visaient « pas particulièrement les Burundais ». Cela fait des mois que les relations diplomatiques entre le Rwanda et le Burundi sont exécrables, Bujumbura accusant Kigali de chercher à renverser le président Pierre Nkurunziza. En froid avec le...
(BBC 14/05/16)
Le Président rwandais a nié tout soutien aux rebelles burundais, rejetant les accusations contenues dans un rapport de l'ONU. M. Kagamé a affirmé que les troubles au Burundi trouvent leurs sources à l'intérieur du pays et non à l'extérieur. Pour le chef de l'Etat du Rwanda, les auteurs de ce rapport devraient plutôt mettre l'accent sur le redressement du pays, plutôt que d'exacerber les tensions. Le Burundi est en proie à des violences, depuis le 13 mai 2015, découlant de...
(Jeune Afrique 14/05/16)
Alors que vient de s'ouvrir, devant les assises de Paris, le procès pour génocide de deux anciens bourgmestres rwandais, le désistement de dernière minute d'une procureure fait polémique. Décryptage. Pavé dans la mare ou pétard mouillé ? En renonçant in extremis à siéger sur le banc du ministère public aux côtés de l’avocat général Philippe Courroye, lors du procès de deux bourgmestres rwandais qui s’est ouvert le 10 mai, la vice-procureure du pôle génocide et crimes contre l’humanité du TGI...
(RFI 14/05/16)
Le 26e Forum économique mondial pour l'Afrique s'est achevé vendredi 13 mai à Kigali, la capitale rwandaise. Pendant trois jours, décideurs et entrepreneurs se sont penchés sur les opportunités pour l'Afrique de l'économie numérique à l'heure de la «Quatrième révolution industrielle», cette transition numérique de l'économie mondiale qui transforme en profondeur les sociétés. Mais avant d'entrer de plain-pied dans ce nouveau stade de la révolution industrielle, les défis sont encore nombreux pour le Continent.
(Libération 13/05/16)
Les trois premiers jours d'audience ont été consacrés à l'examen des personnalités de Tito Barahira et Octavien Ngenzi. Leur vie entière a été décrite. Mais pas encore les dix jours de 1994 où les ex-bourgmestres sont accusés d'avoir mis en œuvre le génocide des Tutsis dans leur village de Kabarondo. Un procès historique d’une telle ampleur ressemble à une fouille archéologique. Il y a toujours plusieurs strates encombrantes à déblayer avant d’atteindre l’objet antique recherché, qu’on sortira de terre minutieusement...

Pages