| Africatime
Jeudi 23 Février 2017
(La Tribune 23/02/17)
L’Aéroport International Modibo KEITA-Sénou du Mali s’ouvre à de nouvelles destinations africaines. Au mois de juin prochain, Bamako va inaugurer une nouvelle ligne aérienne le reliant à Kigali. Après CEIBA international c’est autour de la compagnie aérienne Rwandair de desservir le Mali. En 2013 à Durban (Afrique du Sud), un mémorandum d'entente relatif au transport aérien avait été signé entre le Mali et le Rwanda. Ce processus a abouti à la naissance de cette nouvelle ligne aérienne qui va relier les deux capitales. RWANDAIR devient ainsi la 17ème compagnie aérienne à desservir le Mali après la compagnie aérienne équato-guinéenne, CEIBA Intercontinental. Le vol inaugural est prévu au mois de juin prochain.
(Le Monde 22/02/17)
C’était l’année du génocide au Rwanda mais aussi celle de la fin de l’apartheid en Afrique du Sud. Pieter Hugo a mis en scène des enfants nés après les événements, héritiers d’une histoire complexe. Ils n’ont pas connu l’année 1994, et c’est ce qui a décidé Pieter Hugo à faire le portrait d’enfants au Rwanda et en Afrique du Sud. Dans les bois, dans les champs, sur la terre nue, ils posent et, parfois, ont participé aux petites mises en scène qui rendent leur regard plus frappant, leurs visages plus énigmatiques. Aucun d’entre eux n’était né en 1994 et ils sont pourtant les produits, indirects, complexes, de la fracture historique de cette année-là. A l’origine, ce devait être l’avènement de...
(Jeune Afrique 21/02/17)
Qui succédera à Jimmy Mulisa à la tête de la sélection nationale ? La Fédération rwandaise de football (Ferwafa), qui avait lancé un appel à candidatures, a reçu 52 CV. Après un premier tri, elle en a retenu huit : ceux des Belges Georges Leekens et Paul Put, des Allemands Winfried Schäfer et Antoine Hey, du Nigérian Samson Siasia, du Britannique Peter James Butler, du Suisse Raoul Savoy et du Portugais Rui Águas. Aucun Français ne figure dans cette short-list. Pourtant, Bernard...
(RFI 20/02/17)
Sa réputation de bâtisseur a, à présent, franchi toutes les frontières en Afrique. Et la façon dont il construit son pays lui vaut l’admiration et les louanges des autres Africains. Qui rêvent, sans doute, d’un tel dirigeant chez eux, d’un tel leadership pour leur peuple. Magali Lagrange : Les grèves à répétition, dans l’enseignement, ces dernières semaines, viennent rappeler que l’éducation n’est pas la priorité des gouvernements de nombre de pays du continent. Pourtant, l’éducation est, avec la santé, un...
(La Tribune 20/02/17)
Dans sa dernière revue annuelle sur l’efficacité du développement dans le domaine de l’agriculture en Afrique, la Banque Africaine de Développement(BAD), a dressé un constat alarmant. Cet accord de financement entre le Royaume-Uni et le Rwanda pourrait bien faire naître un espoir. Encore faut-il savoir dépenser ces fonds utilement. C'est une bonne nouvelle. Au Rwanda, l'agriculture représentait l'année dernière une contribution d'environ 30 % au produit intérieur brut (PIB). Le nouvel accord de financement entre Kigali et le département britannique...
(Le Matin.ch 17/02/17)
Le Rwanda ayant décidé de se séparer de Johnny McKinstry, son sélectionneur nord-irlandais, la course pour sa succession est ouverte. Dans un premier temps, les responsables de la Fédération ont établi un listing de 60 noms, dont celui de deux techniciens suisses (Pierre-André Schürmann et Raoul Savoy). Après un premier écrémage, la liste restreinte est désormais composée de sept noms. Raoul Savoy, ancien sélectionneur de la Gambie et de la République de Centrafrique, en fait partie. Pour Le Matin, le...
(AFP 16/02/17)
La cour d'appel de Stockholm a confirmé mercredi la condamnation à perpétuité pour génocide d'un Suédois d'origine rwandaise, impliqué dans le massacre de milliers de personnes au Rwanda en 1994. L'accusé, Claver Berinkindi, 61 ans, avait été naturalisé suédois en 2012, dix ans après son arrivée dans le pays. À l'époque, la Suède ignorait qu'il avait été condamné par contumace en 2007 par un tribunal rwandais. Ayant retrouvé la trace de cet homme qui s'était installé à Eskilstuna (centre de la Suède), la justice rwandaise avait transmis le dossier à son homologue suédoise, qui a mené sa propre enquête.
(La Tribune 16/02/17)
D'après l'indice national des prix à la consommation du National institute of statistics in Rwanda, le taux d'inflation annuel du Rwanda a atteint 7,4% en janvier dernier. Une nette augmentation par rapport à l'année écoulée, imputée à la flambée des prix des denrées alimentaires dans le pays. C'est d'une grande conséquence sur l'économie du Rwanda. L'indice national des prix à la consommation (IPC) établi par l'institut national de statistiques du Rwanda (NISR), montre que le Rwanda a atteint un taux...
(La Tribune 14/02/17)
Depuis le rapport de la Rwanda Environment Management Authority qui révélait en juillet dernier la grande inexploitation des gisements de minéraux au Rwanda, le gouvernement ne lésine plus les efforts pour déterminer le niveau réel du potentiel minier du pays. Le programme national d’exploration lancé en octobre vient d’aboutir à la découverte de nouveaux minéraux et pierres précieuses. Un tournant décisif pour ce secteur qui compte dans la Vision 2020 poursuivie par Kigali. C'est désormais officiel ! Il n'y a pas que le coltan, l'or, le tungstène, le béryl ou l'étain au Rwanda. Les autorités ont récemment découvert de nouveaux minéraux dont des éléments de terres rares, des pierres précieuses, du cobalt...
(La Tribune 10/02/17)
L’Etat s’apprête à céder ses participations dans le capital d’I&M Bank. Le produit de la vente sera directement réinvesti dans la construction d’un nouvel aéroport. Un deal pensé par Kigali pour renforcer son leadership sous-régional sur le marché de l’aérien. Le Rwanda ne cesse d'avancer ses pions pour remporter le pari de devenir un incontournable sur le plan économique à travers le continent. En témoigne encore la dernière décision du gouvernement : vendre ses participations dans le capital d'I&M Bank Rwanda, parmi les plus importantes institutions bancaires du pays pour financer son projet de nouvel aéroport. L'annonce vient d'être faite par Claver Gatete, ministre des Finances et de la Planification économique.
(RFI 10/02/17)
Les députés rwandais ont adopté ce mercredi 8 février une loi visant à faire du swahili la quatrième langue officielle du pays aux côtés du kinyarwanda, la langue locale, du français et de l’anglais. Le swahili est la langue la plus parlée d'Afrique subsaharienne et c’est aussi, depuis 2004, une des langues officielles de l'Union africaine. Si le swahili est peu utilisé au Rwanda, il s’agit surtout pour le pays de respecter les engagements qu’il a pris au moment de son intégration au sein la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est.
(Le Nouvel Observateur 10/02/17)
Pétrifié par sa propre cécité pendant le génocide de 1994, l'historien Stéphane Audoin-Rouzeau, éminent spécialiste de la Grande Guerre, s'est livré à une véritable introspection sur le rôle politique du chercheur. Entretien. L'OBS. Estimez-vous avoir davantage failli en tant qu'historien qu'en tant que citoyen, la plupart d'entre nous ayant participé à «l'abandon» des victimes ? Stéphane Audoin-Rouzeau. Lorsque le génocide des Tutsis s'est produit, j'avais presque 40 ans, et j'allais devenir professeur d'université, à l'issue d'une bonne formation en histoire...
(La Voix de l'Amérique 09/02/17)
Un juge fédéral a condamné et conclu qu'un réfugié rwandais vivant à Cedar Rapids, en Iowa, "a participé activement au génocide rwandais". Gervais Ngombwa, 56 ans, était un des dirigeants du MDR-Power, un parti politique anti-Tutsi qui, selon les témoins, a tué plusieurs Tutsis et encouragé les efforts pour tuer les Tutsis cherchant un refuge dans les églises. La cour s'est appuyée sur les condamnations de génocide prononcées par Ngombwa dans les tribunaux locaux "Gacaca" au Rwanda.
(RFI 08/02/17)
Au Rwanda, environ 200 policiers ont été renvoyés pour corruption. La police rwandaise, selon un porte-parole, entend livrer une guerre « sans pitié » aux dessous de table. Le limogeage de 198 policiers, décidé au dernier conseil des ministres, concerne de simples agents, mais également des inspecteurs et même un commissaire. Selon le porte-parole de la police, Theos Badege, la plupart des policiers licenciés auraient sollicité des pots-de-vin. Kigali a maintes fois dit sa volonté de lutter contre la corruption...
(BBC 07/02/17)
Le gouvernement rwandais a licencié 200 policiers impliqués dans la corruption, rapporte AP. Selon l'agence de presse, le porte-parole de la police Theos Badege a déclaré qu'il n'y aurait «aucune pitié» envers les agents corrompus. Le licenciement des policiers a été approuvé lors d'une réunion du Cabinet tenue vendredi dernier. Elle a été présidée par le chef d'Etat Paul Kagame. Le Rwanda a été salué par les pays donateurs pour les mesures prises contre les fonctionnaires corrompus.
(RFI 06/02/17)
Un opposant rwandais tout juste rentré d'exil a annoncé samedi à Kigali sa candidature à l'élection présidentielle d'août 2017 en tant qu'indépendant face au président sortant Paul Kagame. Arrivé mardi à dans la capitale rwandaise depuis Paris, Philippe Mpayimana est le troisième candidat déclaré à la présidentielle d'août 2017, après l'annonce en décembre de la candidature de Frank Habineza, le président de la seule formation d'opposition reconnue par les autorités et celle de Paul Kagame. Agé de 46 ans, ce...
(Jeune Afrique 03/02/17)
Le groupe de BTP portugais Mota-Engil et le géant turc Yapi Merkezi ont été choisis pour la construction d'un tronçon de 400 kilomètres, selon l'agence Bloomberg. Accélération dans le projet d’une nouvelle voie ferrée entre la Tanzanie, le Burundi et le Rwanda. Jeudi, deux sources citées par Bloomberg ont indiqué qu’un contrat de construction de 1,1 milliard de dollars a été octroyé au groupe de BTP portugais Mota-Engil et à son homologue turc Yapi Merkezi.
(Jeune Afrique 03/02/17)
L'historien Stéphane Audouin-Rouzeau nous invite à le suivre dans le sombre voyage qu'il a entrepris lui-même : comprendre le génocide au Rwanda. Rien ne destinait Stéphane Audouin-Rouzeau à s’intéresser au génocide des Tutsis du Rwanda. Cet historien français spécialiste de la Première Guerre mondiale, « conservateur » et « militariste » revendiqué, le confesse d’ailleurs : lorsque cet événement survient, en 1994, il le laisse « indifférent » du fait de la couverture biaisée des médias français à l’époque et d’un...
(Jeune Afrique 01/02/17)
Le lac Kivu, qui sépare Rwanda et RDC, recèle de grandes quantité de méthane. Ce gaz est exploité par Contour Global, qui en fait de l'électricité grâce à ses installations sur et à proximité du lac. Cette sorte de centrale d'un nouveau genre, Kivuwatt, permet de répondre à un quart des besoins en électricité du Rwanda. Kivuwatt, inauguré en mai 2016 par le président rwandais en personne, repose sur un long processus : il s’agit d’abord, depuis une plate-forme off...
(AgoraVox 31/01/17)
L’information est restée taboue tout au long du week-end, aussi bien du côté de la MONUSCO (Mission de l’ONU au Congo) que des autorités de Kinshasa. Deux hélicoptères congolais en patrouille dans la zone entre Karisimbi et Mikeno, au Nord-Kivu, se sont écrasés après avoir été touchés par des missiles SAM-7 Strela, les mêmes types de missiles que possède l’armée rwandaise, les RDF, qui avaient été utilisés contre l’avion du président Habyarimana en 1994. L’attaque contre les deux appareils de l’armée congolaise a été menée vendredi 27 janvier 2017 par un commando près de la frontière rwandaise. A côté de l’épave du premier hélicoptère, les trois membres de l’équipage de nationalité russe ont été retrouvés blessés.

Pages