Lundi 25 Septembre 2017
(RFI 25/09/17)
Après un mois ponctué de coups de théâtres, d'annonces surprenantes et de disparitions mystérieuses sur fond de convocations quasi-quotidiennes de la police, Diane Rwigara, sa soeur et leur mère, sont placées en détention préventive depuis samedi 23 septembre. L'opposante et ancienne candidate à la présidentielle est sous le coup d'une enquête pour faux et usage de faux, tandis que sa soeur et sa mère font officiellement l'objet d'une enquête pour fraude fiscale. Cette fois c'est officiel, Diane Rwigara, sa soeur et leur mère sont en garde à vue dans les locaux de la police depuis deux jours. Elles sont accusés d'« atteintes à la sécurité de l'Etat » selon un communiqué du porte-parole de la...
(Le Monde 25/09/17)
Tribune. La collection « Que sais-je ? », qui met « à la portée de tous le savoir des meilleurs spécialistes », a publié en avril dernier un ouvrage du juriste Filip Reyntjens consacré au génocide des Tutsi au Rwanda (PUF, 128 pages, 9 euros). On ne peut que se réjouir du fait que ce sujet, sous haute tension politique à cause du rôle joué par l’Etat français au Rwanda, fasse l’objet d’une synthèse accessible. Mais s’il mime l’objectivité scientifique, cet ouvrage a tout du brûlot politique : l’ensemble du texte semble guidé par un seul but : dénoncer le Front Patriotique Rwandais (FPR), coupable de crimes innombrables – « peut-être » de « génocide » au Congo – et...
(Le Monde 25/09/17)
Deux grandes ONG environnementales sont visées par les accusations de Survival International. Il ne s’agit pas de bavures isolées. Les témoignages de Pygmées rassemblés par l’ONG Survival International dans trois pays du bassin du Congo – Cameroun, Centrafrique et Congo-Brazzaville – font la lumière sur les violences infligées aux peuples des forêts pour les tenir à distance des aires naturelles protégées. La lecture du rapport intitulé « Comment allons-nous survivre ? La destruction des tribus du bassin du Congo au...
(RFI 22/09/17)
Au Rwanda, s'est ouvert hier, jeudi 21 septembre, le procès de membres du parti des Forces démocratiques unifiées (FDU) inculpés de tentative de création d'un groupe armé. Boniface Twagirimana, le vice-président des Forces démocratiques unifiées (FDU) comparaissait, ce jeudi 21 septembre, pour la première fois devant la justice rwandaise. Le parti de Victoire Ingabire, emprisonnée, elle, depuis 2011, reconnaît comme leurs membres, 7 des 9 prévenus sur le banc des accusés. Tous sont inculpés pour avoir tenté de créer un groupe armé. Les FDU dénoncent des accusations fantaisistes, un dossier monté de toute pièce.
(Jeune Afrique 21/09/17)
Lors de son passage à New York, le président du Rwanda Paul Kagame a estimé que "la démocratie à l'Occidentale" ne pouvait pas s'appliquer à tout le monde et a fustigé un double discours de la part des pays occidentaux. « La démocratie occidentale, qu’est-ce que cela veut dire ? », a demandé de manière rhétorique Paul Kagame, mardi 19 septembre, devant un public rassemblé au Council for Foreign Relations, à New York. Le président du Rwanda, de passage aux...
(BBC 21/09/17)
Au Rwanda, l'opposant Boniface Twagirimana, vice-président du mouvement FDU Inkingi et huit autres personnes ont été arrêtées. Ils ont été inculpés pour tentative de création d'un groupe armé et de renversement du gouvernement. Ils risquent la perpétuité s'ils sont reconnus coupables, mais ils ont rejeté ces accusations. La chef du parti, Victoire Ingabire, est en détention depuis 2013 pour conspiration pour former un groupe armé. Lire sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41347937
(La Tribune 20/09/17)
Après le Kenya et la Tanzanie, le projet «Afrique de l’Est : autonomisation des femmes dans le commerce» du Centre du commerce international (CCI) marque un arrêt au Rwanda. Mais ici, l’accent est mis sur le tourisme dont le développement est devenu ces derniers mois un des chevaux de bataille du gouvernement. Des femmes d’affaires bénéficient de formations visant à affiner leurs compétences en la matière. Il faut plus de femmes dans l'entrepreneuriat touristique et surtout plus de femmes aux...
(La Croix 18/09/17)
Le contentieux judiciaire n’est pas réglé sur les responsabilités concernant le génocide rwandais 1 – L’opération Noroît en 1990 Le Rwanda, colonie belge, accède à l’indépendance en 1962. La France entretient des relations proches avec ce pays francophone de 1975 à 1994, fournissant une assistance financière et militaire au gouvernement de Juvenal Habyarimana. En juillet 1975, un accord d’assistance militaire est signé entre la France et le Rwanda. Son contenu ne sera jamais publié au Journal officiel. D’octobre 1990 à...
(Jeune Afrique 15/09/17)
Le Conseil constitutionnel français a confirmé, ce vendredi, une disposition qui permet à la "mandataire" des archives de l'ancien président français François Mitterrand, Dominique Bertinotti, de refuser l'accès à certains de ses documents. François Graner, le physicien à l'origine de cette procédure, auteur d'un livre sur le rôle de la France au Rwanda, dénonce une "décision politique" et annonce son intention de saisir la Cour européenne des droits de l'Homme. Jeune Afrique : Le Conseil constitutionnel vient de donner tort...
(RFI 15/09/17)
Le Conseil constitutionnel a débouté ce vendredi matin un chercheur qui contestait certaines limitations imposées par la loi pour accéder aux archives des ex-présidents et ministres. François Graner, spécialiste du Rwanda, s'était vu refuser par la mandataire en charge des archives de François Mitterrand la consultation de documents datant de l'époque du génocide. Le Code du patrimoine accorde en effet à ces personnalités de l'exécutif ou à leur mandataire, dans les 25 ans suivant le décès de la personnalité, une...
(Le Parisien 15/09/17)
Un citoyen qui enquête sur le génocide au Rwanda exige l’accès aux archives élyséennes de l’ancien président, portant sur cette période, mais bloquées par sa mandatrice. Le conseil constitutionnel doit statuer sur ce conflit. A l’époque du génocide des Tutsi du Rwanda, en 1994, François Graner, 51 ans, directeur de recherches au CNRS, en a 28. Et comme la plupart de ses contemporains, ce jeune chercheur en physique des matériaux cellulaires «ne (comprend) rien à ce qui se passe». L’extermination de plus de 800 000 Tutsis par des extrémistes hutus dans ce petit pays d’Afrique de l’Est et la question, d’emblée posée, d’une complicité de l’Etat français dans les massacres...
(Jeune Afrique 15/09/17)
Les gardiens de la Constitution française ont débouté François Graner de sa demande. Ce chercheur français contestait le droit de Dominique Bertinotti, mandataire de François Mitterrand, de lui refuser l'accès à certaines archives relatives à la période du génocide des Tutsis du Rwanda. Le couperet est tombé, ce vendredi 15 septembre. Les membres du Conseil constitutionnel français ont débouté François Graner de sa demande relative aux archives de l’ancien président français François Mitterand sur le génocide des Tutsis du Rwanda. Ce physicien français, qui enquête à ses heures perdues sur le rôle de Paris dans ce drame, s’était en effet vu refuser l’accès...
(Jeune Afrique 13/09/17)
L'ancien prêtre Jean Ndorimana donne son point de vue sur la situation de l'Église catholique rwandaise, dont il remarque que la vie est toujours largement liée à ses errements durant le génocide et à son implication dans la genèse de l'idéologie raciste qui a conduit au génocide de 1994. Jean Ndorimana, 65 ans a la voix mate et humide. Cet ancien prêtre – il l’a été de 1980 à 2009 – et titulaire d’un doctorat en droit canon est rentré en conflit avec une partie du clergé catholique rwandais après avoir écrit sur les errements de l’institution religieuse durant le génocide.
(RFI 13/09/17)
Le vendredi 15 septembre, à 10 heures du matin, nous saurons si toutes les archives de François Mitterrand sur le Rwanda seront accessibles ou non. C’est en effet à ce moment que le Conseil constitutionnel français dira si la mandataire de François Mitterrand, Dominique Bertinotti, est, oui ou non, en droit de refuser l’accès à certaines archives de l’ancien président français. A l’origine de cette procédure, il y a un chercheur physicien, membre de l’association Survie et auteur du Sabre...
(La Tribune 11/09/17)
Les Chinois sont plus que jamais intéressés par l’investissement au Rwanda. Cette fois, c’est dans le secteur du textile qu’ils renforcent la mise avec l’entrée en jeu de Huajian Group, important exportateur chinois de chaussures connu notamment pour ses gros investissements en Ethiopie, qui s’apprête à construire une usine. Un investissement global de plus d’un million de dollars sur dix ans avec, à la clé, la création de 20 000 emplois. Une nouvelle usine de textile « chinoise » sortira...
(RFI 08/09/17)
Le Conseil constitutionnel français se penche depuis jeudi 7 septembre sur les conditions d'accès aux archives des anciens présidents et ministres. En 2015, L'Elysée avait annoncé la déclassification des archives de la présidence sur le Rwanda pour la période 1990-95. Mais depuis, le chercheur François Graner s'est vu refuser l'accès à ces documents par la personne en charge des archives de François Mitterrand. Il faut dire que l'autorisation de consulter les archives des ex-présidents et ministres fait l'objet de conditions spécifiques.
(Jeune Afrique 08/09/17)
Depuis plusieurs années déjà, Kigali est passée à l’heure de l’économie 2.0. Découverte de l'un des incubateurs de start-up les plus connus de la capitale rwandaise. Un petit clic pour un véritable déclic, matérialisé par les différents incubateurs de start-up qui voient le jour à travers le pays. Le kLab (Knowledge Lab) est le plus ancien d’entre eux. Créé en 2012, en plein cœur du nouveau quartier d’affaires de la capitale, ce laboratoire est aujourd’hui le point de passage obligé...
(RFI 07/09/17)
Nouvelle interpellation dans les rangs de l'opposition au Rwanda. Après la candidate déboutée à la présidentielle du mois d'août, Diane Rwigara, c'est au tour du vice-président du FDU-Inkingi, Boniface Twagirimana, d'être interpellé. Selon des témoins, il a été arrêté avec quatre autres personnes à son domicile à Kigali, mercredi 6 septembre. Un autre membre de l'exécutif du FDU aurait également été arrêté à Gisenye ainsi que trois autres militants. En tout, huit personnes sont retenues par la police. Lire la...
(RFI 07/09/17)
Au Rwanda, il y a une semaine, un des frères de Diane Rwigara avait assuré que l'opposante rwandaise, sa mère et une deuxième soeur étaient portées disparues après une perquisition de la police à leur domicile de Kigali suivie d'une arrestation. Depuis, personne n'avait eu de leurs nouvelles jusqu'à il y a deux jours (lundi), lorsque la police a interpellé devant la presse les trois femmes à leur domicile. Contacté par RFI, le porte-parole de la police rwandaise explique que...
(La Tribune 07/09/17)
La Banque mondiale vient de publier son analyse annuelle de l’économie rwandaise. Reconnaissant l’exemplarité de ce pays d’Afrique de l’Est en la matière, l’institution de Bretton Woods note tout de même des points à améliorer pour un plus grand rayonnement du Rwanda sur le plan économique : l’investissement pour le développement de l’export. Le Rwanda a plus à gagner en capitalisant sur ses activités d'export. C'est ce qui ressort de la 10e édition du Rwanda Economic Update de la Banque...

Pages