| Africatime
Lundi 27 Février 2017
(African Manager 25/02/17)
Le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes a examiné aujourd’hui le rapport présenté par le Rwanda sur les mesures prises par ce pays pour donner effet aux dispositions de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes. Présentant ce rapport, Mme Espérance Nyiarasafari, Ministre du genre et de la promotion de la famille du Rwanda, a rappelé que le principe d’égalité entre les hommes et les femmes était consacré à par la Constitution. De surcroît, l’article 16 de la loi fondamentale prohibe et punit toute forme de discrimination fondée sur le genre, a-t-elle souligné. La Ministre a ensuite fait part de cinq objectifs fixés par...
(Xinhua 23/02/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le vice-président indien Shri Hamid Ansari a déclaré mardi que davantage de mesures pourraient être prises pour renforcer le commerce avec le Rwanda tout en encourageant les entreprises indiennes à saisir les opportunités offertes par le Rwanda. "Le Rwanda a une économie dynamique et figure parmi les pays qui facilitent le plus les affaires, fournissant de nombreux avantages aux investisseurs. Nous partageons avec le Rwanda cette forte volonté de fournir une gouvernance démocratique stable et des opportunités pour la croissance et la prospérité de nos peuples". Il a fait ces remarques mardi lors qu'il s'adressait aux étudiants rwandais au Collège des sciences et de la technologie de l'Université du Rwanda. Au cours des six dernières années, un...
(Le Monde 22/02/17)
C’était l’année du génocide au Rwanda mais aussi celle de la fin de l’apartheid en Afrique du Sud. Pieter Hugo a mis en scène des enfants nés après les événements, héritiers d’une histoire complexe. Ils n’ont pas connu l’année 1994, et c’est ce qui a décidé Pieter Hugo à faire le portrait d’enfants au Rwanda et en Afrique du Sud. Dans les bois, dans les champs, sur la terre nue, ils posent et, parfois, ont participé aux petites mises en...
(RFI 20/02/17)
Sa réputation de bâtisseur a, à présent, franchi toutes les frontières en Afrique. Et la façon dont il construit son pays lui vaut l’admiration et les louanges des autres Africains. Qui rêvent, sans doute, d’un tel dirigeant chez eux, d’un tel leadership pour leur peuple. Magali Lagrange : Les grèves à répétition, dans l’enseignement, ces dernières semaines, viennent rappeler que l’éducation n’est pas la priorité des gouvernements de nombre de pays du continent. Pourtant, l’éducation est, avec la santé, un...
(RFI 10/02/17)
Les députés rwandais ont adopté ce mercredi 8 février une loi visant à faire du swahili la quatrième langue officielle du pays aux côtés du kinyarwanda, la langue locale, du français et de l’anglais. Le swahili est la langue la plus parlée d'Afrique subsaharienne et c’est aussi, depuis 2004, une des langues officielles de l'Union africaine. Si le swahili est peu utilisé au Rwanda, il s’agit surtout pour le pays de respecter les engagements qu’il a pris au moment de son intégration au sein la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est.
(Xinhua 10/02/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Les législateurs rwandais ont adopté mercredi la loi établissant le kiswahili comme une langue officielle en plus de l'anglais, du français et du kinyarwanda. Cela signifie que cette langue sera principalement utilisée à des fins administratives, y compris dans certains documents officiels. Défendant la décision au Parlement, la ministre rwandaise des Sports et de la Culture Julienne Uwacu a souligné l'importance de la langue pour les Rwandais. Le Rwanda a rejoint la Communauté de l'Afrique de l'Est...
(Le Nouvel Observateur 10/02/17)
Pétrifié par sa propre cécité pendant le génocide de 1994, l'historien Stéphane Audoin-Rouzeau, éminent spécialiste de la Grande Guerre, s'est livré à une véritable introspection sur le rôle politique du chercheur. Entretien. L'OBS. Estimez-vous avoir davantage failli en tant qu'historien qu'en tant que citoyen, la plupart d'entre nous ayant participé à «l'abandon» des victimes ? Stéphane Audoin-Rouzeau. Lorsque le génocide des Tutsis s'est produit, j'avais presque 40 ans, et j'allais devenir professeur d'université, à l'issue d'une bonne formation en histoire...
(AFP 09/02/17)
L'Assemblée nationale rwandaise a adopté mercredi une loi visant à faire du swahili la quatrième langue officielle du pays, avec le kinyarwanda, la langue nationale, ainsi que le français et l'anglais, a rapporté jeudi la presse locale. Il s'agit pour Kigali d'honorer un des engagements pris lors de son entrée en 2007 au sein de la Communauté d'Afrique de l'Est, une organisation dont les trois fondateurs – Kenya, Ouganda et Tanzanie - utilisent le swahili comme langue officielle, aux côtés de l'anglais. Le texte devra encore être soumis au Sénat avant d'être promulgué par le président Paul Kagame. Adopter "le swahili comme langue officielle, c'est d'un côté nous acquitter d'une obligation...
(Xinhua 07/02/17)
COTONOU, (Xinhua) -- La première session de la Commission mixte de coopération entre le Bénin et le Rwanda, visant à consolider le cadre juridique et les bases opérationnelles à même de donner une impulsion nouvelle à la coopération bilatérale entre les deux pays, se tiendra dans la première quinzaine du mois de septembre prochain à Kigali, a appris lundi Xinhua de source diplomatique à Cotonou, la capitale économique du Bénin. Selon cette même source proche du ministère béninois des Affaires...
(AFP 06/02/17)
Un opposant rwandais tout juste rentré d'exil a annoncé samedi sa candidature à l'élection présidentielle d'août 2017 en tant qu'indépendant face au président sortant Paul Kagame, lors d'une conférence de presse à Kigali. "L'alternance fait partie des éléments de la stabilité d'un pays (...) Nous avons une génération aujourd'hui au pouvoir, il faut qu'une autre génération se prépare", a déclaré à la presse Philippe Mpayimana. Âgé de 46 ans, le journaliste de profession est un quasi-inconnu au Rwanda, pays qu'il a quitté en 1994 pour la République démocratique du Congo (RDC) en même temps que des centaines de milliers de Rwandais hutu fuyant l'avancée du Front patriotique rwandais (FPR) du président...
(RFI 06/02/17)
Un opposant rwandais tout juste rentré d'exil a annoncé samedi à Kigali sa candidature à l'élection présidentielle d'août 2017 en tant qu'indépendant face au président sortant Paul Kagame. Arrivé mardi à dans la capitale rwandaise depuis Paris, Philippe Mpayimana est le troisième candidat déclaré à la présidentielle d'août 2017, après l'annonce en décembre de la candidature de Frank Habineza, le président de la seule formation d'opposition reconnue par les autorités et celle de Paul Kagame. Agé de 46 ans, ce...
(Le Matinal 04/02/17)
La ministre des Affaires étrangères de la République rwandaise était en visite officielle au Bénin le jeudi 2 février 2017. Ce séjour entre dans le cadre du renforcement de la coopération entre les deux pays. Louise Mushikiwabo, la patronne de la diplomatie rwandaise a effectué hier une visite au Bénin. Elle a été accueillie par son homologue béninois, Aurelien Agbénonci, à l’aéroport international Bernardin Cardinal Gantin de Cotonou. Cette visite intervient dans le cadre du suivi et de la concrétisation...
(Agence Ecofin 03/02/17)
(Agence Ecofin) - En marge du sommet de l’Union Africaine (UA) à Addis Abeba, en Ethiopie, s’est tenue le 31 janvier 2017 une réunion du conseil d’administration de l’alliance Smart Africa. Au cours de cette réunion des nations africaines qui ont en commun le désir de booster leur croissance économique grâce aux technologies de l’information et de la communication, Paul Kagamé, le président rwandais, par ailleurs président de l’alliance Smart Africa, a appelé ses homologues à tout mettre en œuvre pour faire de l’accès aux TIC une réalité dans leurs pays. Pour le chef de l’Etat rwandais, le potentiel de transformation des TIC que tous les grands cabinets d’étude...
(Jeune Afrique 03/02/17)
L'historien Stéphane Audouin-Rouzeau nous invite à le suivre dans le sombre voyage qu'il a entrepris lui-même : comprendre le génocide au Rwanda. Rien ne destinait Stéphane Audouin-Rouzeau à s’intéresser au génocide des Tutsis du Rwanda. Cet historien français spécialiste de la Première Guerre mondiale, « conservateur » et « militariste » revendiqué, le confesse d’ailleurs : lorsque cet événement survient, en 1994, il le laisse « indifférent » du fait de la couverture biaisée des médias français à l’époque et d’un...
(AgoraVox 31/01/17)
L’information est restée taboue tout au long du week-end, aussi bien du côté de la MONUSCO (Mission de l’ONU au Congo) que des autorités de Kinshasa. Deux hélicoptères congolais en patrouille dans la zone entre Karisimbi et Mikeno, au Nord-Kivu, se sont écrasés après avoir été touchés par des missiles SAM-7 Strela, les mêmes types de missiles que possède l’armée rwandaise, les RDF, qui avaient été utilisés contre l’avion du président Habyarimana en 1994. L’attaque contre les deux appareils de l’armée congolaise a été menée vendredi 27 janvier 2017 par un commando près de la frontière rwandaise. A côté de l’épave du premier hélicoptère, les trois membres de l’équipage de nationalité russe ont été retrouvés blessés.
(Xinhua 31/01/17)
Des dizaines de rebelles M23 ont fui vers le Rwanda dimanche soir à travers la frontière rwandaise avec la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé lundi le ministère rwandais de la Défense. Le ministère a indiqué dans un communiqué qu'un groupe de 30 personnes désarmées se prétendant être des combattants du M23 sont arrivés sur son territoire dans le secteur de Bugeshi de frontière, district de Rubavu. Des hommes qui se sont échappés des combats avec les forces armées...
(BBC 31/01/17)
L'armée rwandaise a annoncé dans un communiqué que trente combattants de l'ex-mouvement rebelle congolais M23 sont entrés au Rwanda fuyant une offensive de l'armée congolaise. Ces trente personnes ont franchi la frontière dimanche, en provenance de la République démocratique du Congo. D'après les autorités rwandaises qui les ont interceptées, ces hommes disent être des combattants du M23 fuyant une offensive de l'armée congolaise. Kigali assure que certains de ces combattants ont été pris en charge par le Comité international de...
(AFP 30/01/17)
Trente personnes "non armées" se présentant comme des "combattants" du Mouvement du 23 mars (M23), un ancien groupe rebelle congolais, se sont réfugiés au Rwanda, affirmant fuir une offensive de l'armée congolaise, a annoncé lundi l'armée rwandaise. Dimanche matin, "un groupe de personnes non armées se présentant comme des combattants du M23 sont arrivées au Rwanda par la frontière commune entre le Rwanda et la République démocratique du Congo (RDC) dans le secteur de Bugeshi, dans le district de Rubavu", a indiqué l'armée rwandaise dans un communiqué.
(Financial Afrik 30/01/17)
« Il faut que nos mentalités et nos habitudes soient telles qu’elles réalisent les Objectifs de Développement Durables (ODD) à l’horizon 2030. Les entreprises expérimentées impliquées dans ce système complexe sont exhortées à réussir ce grand projet pour le bien des populations », déclare le Président Paul Kagamé lors du lancement officiel, le 27 janvier 2017, du Centre Africain pour les ODD (SDGCA). La cérémonie s’est déroulée en présence de 24 délégués des pays africains, des organisations internationales, des entreprises privées, des académiciens, des chercheurs et des experts des divers secteurs.
(Belga 26/01/17)
Un opposant rwandais exilé en France depuis 2005 et qui souhaitait rentrer au Rwanda a dénoncé mercredi le refus de la compagnie aérienne Brussels Airlines de l'autoriser à embarquer à Bruxelles sur son vol vers Kigali, sur injonction, selon lui, du régime du président Paul Kagame. L'abbé Thomas Nahimana, qui avait tenté un premier retour en novembre dernier avant de rester bloqué à Nairobi, la capitale kenyane, avait prévu de gagner Kigali lundi soir via l'aéroport de Bruxelles et le...

Pages