Dimanche 25 Juin 2017
(Le Point 06/04/17)
L'African Institute for Mathematical Sciences pose ses valises au Rwanda, un pays déjà en pointe dans la fabrique des futurs leaders économiques. Modèle. Le premier et le plus grand réseau africain de centres d'excellence, l'African Institute for Mathematical Sciences (AIMS), a annoncé ce 4 mars le lancement d'AIMS au Rwanda, en partenariat avec le gouvernement du Rwanda. Objectif : bâtir un écosystème panafricain qui utilisera l'innovation, l'apprentissage et les recherches scientifiques pour trouver des solutions aux défis que doit relever le continent. « Nous reconnaissons tous que le modèle éducatif d'AIMS est un outil important pour assurer le développement et les progrès sur notre continent », a expliqué le président Paul Kagame. Ambitions Fondé en 2003 par le cosmétologue et...
(Agence d'information d'afrique centrale 06/04/17)
Depuis la rencontre entre les présidents Paul Kagame et Joseph Kabila à Rubavu en août 2016, les deux pays multiplient les accords de coopération dont le tout dernier est l' accord d’exploitation pétrolière du lac Kivu. Entre le Rwanda et la RDC, les relations sont plutôt au beau fixe. On est bien loin de l’époque où les deux pays voisins s’entraccusaient au motif d’être la source de déstabilisation de l’un contre l’autre. La signature le mardi 4 avril à Rubavu à l’Ouest du Rwanda d’un accord de coopération bilatérale portant sur l’exploitation pétrolière du lac Kivu est révélatrice du bon climat de paix qui règne actuellement de part et d’autre de la frontière. Au terme de cet accord, les deux...
(Xinhua 05/04/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Des réfugiés rwandais dans divers pays ont été appelés lundi à se rapatrier volontairement au milieu des préoccupations quant au délai imminent pour la mise en œuvre de la clause de cessation. Le Rwanda estime qu'environ 280.000 Rwandais pourraient encore vivre en tant que réfugiés dans 20 pays dans le monde dont le plus grand nombre, soit près de 245.000 personnes, vivent en République démocratique du Congo. S'exprimant lors d'une réunion à Kigali, le représentant du HCR au Rwanda, Azam Saber, a déclaré que "nous souhaiterions encourager davantage de réfugiés rwandais vivant à l'étranger de rentrer chez eux parce que le Rwanda est sûr et le gouvernement rwandais...
(RFI 05/04/17)
Y a t-il du pétrole dans le lac Kivu ? C'est la question à laquelle le Rwanda et la RDC souhaitent répondre. Les deux pays ont en effet signé ce mardi 4 avril à Rubavu dans l'ouest du Rwanda un accord de coopération portant sur l'exploration pétrolière dans ce lac de 2 700 km qu'ils se partagent. Selon la ministre rwandaise des Affaires étrangères, c’est un signe que les relations entre les deux voisins sont au beau fixe. Il semble bien loin le temps où la RDC accusait son voisin de jouer un rôle déstabilisateur dans le Nord-Kivu. Le Rwanda et la RDC se sont engagés ce mardi à se lancer dans la prospection pétrolière dans les profondeurs du lac...
(Xinhua 05/04/17)
KIGALI, (Xinhua) -- La ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, a déclaré mardi que les relations du pays avec l'Afrique du Sud s'étaient considérablement améliorées. La ministre a tenu ces propos lors d'une conférence de presse sur les relations diplomatiques du Rwanda avec différents pays dans le monde. "Les relations du Rwanda avec l'Afrique du Sud se sont améliorées. Nos relations sont dans une bien meilleure situation qu'il y a quelques années", a-t-elle dit. Les deux pays ont été de l'avant et ont dépassé certaines des tensions qu'ils connaissaient depuis 2010, a observé Mme Mushikiwabo. Le Rwanda et l'Afrique du Sud ont rompu leurs relations diplomatiques en 2010 quand Kigali a accusé Johannesburg de servir de refuge aux fugitifs...
(Agence Ecofin 05/04/17)
(Agence Ecofin) - Durant le mois de juillet 2017, le Rwanda accueillera un sommet africain sur l’e-commerce. L’évènement se tiendra durant le « YouthConnekt », une initiative lancée depuis 2012 par le gouvernement et les Nations Unies pour promouvoir l’entrepreneuriat auprès des jeunes. La tenue du sommet a été confirmée par Mukhisa Kituyi, le secrétaire général de la conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, lors de sa visite au Rwanda, au cours du mois de mars dernier. Sur un continent où l’accès à Internet se développe à grande vitesse, Mukhisa Kituyi estime que le moment est propice pour les jeunes africains de faire preuve d’ingéniosité et d’investir dans des segments à forte valeur ajoutée de la...
(Xinhua 05/04/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Plus de deux ans après l'échéance du 1er janvier 2015 fixée par l'ONU pour l'application de la clause de cessation, le statut des réfugiés rwandais demeure inchangé au Cameroun, aucune mesure n'ayant été décidée par le gouvernement dans ses négociations avec cette communauté et le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR). D'après les estimations, plus de 2.000 Rwandais vivent au Cameroun après avoir fui les violences dans leur pays et s'identifient parmi les quelque 20.146 réfugiés urbains déclarés notamment à Yaoundé et Douala, les deux principales villes du pays. Ces réfugiés se répartissent en deux catégories. La première se compose d'une vague de réfugiés arrivés entre 1959 et 1998 et la deuxième, la plus importante, a...
(Jeune Afrique 05/04/17)
Selon les chiffres du HCR obtenus par Jeune Afrique, de nombreux intellectuels burundais en exil ont choisi le Rwanda comme pays de destination. Les paysans des collines, eux, ont préféré trouver refuge en Tanzanie. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En janvier 2017, selon le décompte du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) obtenu par Jeune Afrique, plus de 80 % des réfugiés burundais ayant un niveau universitaire étaient installés au Rwanda, soit 5 615 personnes sur un total de 6 885. Toujours selon les mêmes chiffres, la Tanzanie constitue la première destination des Burundais candidats à l’exil, mais aussi de ceux qui n’ont pas fréquenté d’école dans leur parcours, soit 123 603 personnes. Ils constituent ainsi 57% du total...
(Xinhua 05/04/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Des experts scientifiques et de recherche ont demandé aux économies africaines de mettre l'accent sur la promotion de l'éducation et la recherche en sciences mathématiques afin de stimuler l'innovation en Afrique. Ils ont fait l'appel lundi lors d'un événement pour lancer un centre de l'Institut africain des sciences mathématiques (AIMS) dans la capitale rwandaise Kigali. L'AIMS est un réseau panafricain de centres d'excellence d'éducation post-doctorale, de recherche et de sensibilisation en sciences mathématiques sur le continent. S'exprimant lors de l'événement, le professeur Neil Turok, fondateur de l'AIMS, a déclaré que l'institution cherche à permettre aux étudiants les plus brillants d'Afrique de s'épanouir en tant que penseurs indépendants, solutionneur de problèmes et innovateurs capables de propulser le futur...
(Le Monde 04/04/17)
Deux livres, l’un de Jean-Hervé Bradol et Marc Le Pape et l’autre de Filip Reyntjens, relatent ce « génocide de cent jours » au Rwanda. Sa genèse, son déroulé, ses traumatismes hantent toujours le pays. Le 6 avril 2017 marquera le 23e anniversaire du début du génocide de cent jours des Tutsi au Rwanda. Près d’un quart de siècle après, le « crime des crimes » commis dans la région africaine des Grands Lacs continue de ronger la conscience de ceux qui l’ont touché du doigt : témoins, victimes, bourreaux, chercheurs, militaires, humanitaires… D’autres drames ont jalonné d’horreur les années de l’immédiat après-guerre froide : conflits en Tchétchénie, effondrement de la Yougoslavie...
(RFI 04/04/17)
Au Rwanda, une émeute a éclaté lundi matin dans la prison de Gasabo à Kigali. Elle a été rapidement contenue et n'a pas fait de blessés, selon les autorités. Les émeutes et même les manifestations sont extrêmement rares au Rwanda, pays souvent critiqué pour ses atteintes à la liberté d'expression. Selon la presse rwandaise, cette émeute pourrait être liée à un incendie qui s'est déclaré dans cette même prison vendredi. La prison de Gasabo héberge 5 400 détenus, des prisonniers de droit commun et des condamnés pour génocide. « On a eu très peur », explique un commerçant devant la prison de Gasabo.
(Agence Ecofin 04/04/17)
(Agence Ecofin) - Le gouvernement britannique a doublé son financement à l’export pour le Rwanda, le faisant passer de 50 millions de £ à 100 millions de £ (plus de 102 milliards de francs rwandais). Cette annonce a été faite par l’envoyé spécial du Royaume-Uni chargé des affaires commerciales, lord Dolar Popat. Cette hausse permettra aux entreprises britanniques de disposer de jusqu’à 100 millions de livres sterling d’avance du gouvernement britannique pour exporter leurs produits, services et expertise vers le marché rwandais. L’officiel a déclaré que la révision à la hausse des financements à l’exportation prouve l'engagement du Royaume-Uni à échanger avec le Rwanda et à consolider les liens économiques entre les deux nations. «Il (le financement, ndlr) peut aider...
(Agence Ecofin 04/04/17)
(Agence Ecofin) - Les Brasseries et Limonaderies du Rwanda (Bralirwa), le principal brasseur rwandais, a annoncé hier, un bénéfice avant impôts de 2,67 milliards de francs rwandais (3,2 millions $) pour son exercice 2016. Ce montant révélé par Reuters fait ressortir une forte baisse de 68 % par rapport aux 8,25 milliards de francs rwandais (10 millions $) perçus en 2015. D’après la compagnie, le résultat enregistré s’explique essentiellement par l’augmentation de ses coûts de vente. Ceux-ci se sont établis à 63,1 milliards de francs rwandais en 2016, contre 57,91 milliards de francs rwandais, un an plus tôt (+ 9%). Conséquence de cette spirale négative, le bénéfice par action a baissé de 80,3 % pour se fixer à 1,36 franc...
(Jeune Afrique 03/04/17)
Le président rwandais Paul Kagamé a officiellement lancé lundi l’« Écosystème de la connaissance », un projet de l’Institut africain pour les sciences mathématiques (AIMS) dont le financement est estimé à un montant compris entre 50 à 60 millions de dollars sur cinq ans. La capitale rwandaise accueillera également le prochain « Next Einstein forum » en 2018... C’est un joli coup. Ce lundi 3 avril, le gouvernement rwandais a officiellement lancé l’« Écosystème de la connaissance » de l’Institut africain pour les sciences mathématiques (AIMS).
(RFI 03/04/17)
Les travaux de construction de la centrale hydroélectrique sur les chutes de Rusumo à la frontière entre le Rwanda, la Tanzanie et le Burundi ont commencé jeudi 30 mars. Ce projet financé grâce à la Banque mondiale devrait permettre aux trois pays voisins de se partager à parts égales 80 mégawatts (MW) d'électricité. Une « étape importante » pour la production d'électricité dans la région et « un signe fort de coopération entre les pays d'Afrique de l'Est », a déclaré le ministre tanzanien de l'Energie, Sospeter Muhongo, lors de la cérémonie marquant...
(APA 03/04/17)
APA-Berkane (Maroc) - Le Bahreïni Lahcen Abbasi et la Rwandaise Niirarokundou Sqlom ont remporté, dimanche, la troisième édition du Semi-marathon international de Berkane, organisée cette année sous le slogan « je cours Berkane ». L’athlète Bahreini a remporté l'épreuve en 1 h 01:31, devant les Kenyans Patrick Mwikya Mutunga (1h 02:13) et Nijiru Kennedy Murithi (1h 02:19). Abbasi avait remporté la deuxième édition avec un chrono de 1h:00:28. Chez les dames, la Rwandaise Niirarokundou Sqlom a réalisé un nouveau record en 1h11:30, devançant l’Ethiopienne Borecha Bekelech Gudeta (1h :11:53) et la Kenyane Gladys Jepkemoi (1h 12:31). Le programme comprenait également une épreuve de 10 km, dominée chez les hommes par les Marocains Lgham Abdelkader en 30min24sec et Charkaoui Mohcine (30:28)...
(AFP 31/03/17)
Les autorités rwandaises ont menacé, violenté et poursuivi en justice des habitants de l’ouest du pays qui se sont opposés, même modérément, à des politiques d’expropriation, a dénoncé vendredi Human Rights Watch (HRW). "Les autorités militaires et civiles de l’ouest du Rwanda ont arrêté, passé à tabac ou menacé des personnes qui ont contesté de récentes décisions du gouvernement visant à forcer certains habitants à quitter leurs terres", a déclaré l’organisation de défense des droits de l’Homme dans un rapport. Selon HRW, la répression concerne deux affaires: un ancien litige foncier à Nyamyumba, dans le district de Rubavu (nord-ouest), où les autorités locales ont forcé en novembre 2016 trente familles à quitter leurs terres agricoles au bénéfice d’une famille ayant...
(RFI 31/03/17)
Joseph Nkusi, virulent critique du gouvernement rwandais, a été arrêté à Kigali en octobre 2016 juste après avoir été expulsé de Norvège. L'Organisation de défense des droits de l'homme Human rights watch avait appelé les autorités rwandaises à veiller à ce que le blogueur ait un procès équitable. L'ouverture de son procès pour «idéologie du génocide» et «incitation à l'insurrection» a été repoussée ce jeudi. La Haute de cour de Kigali s'est en effet déclarée incompétente et pourrait transférer le dossier à une chambre spécialisée. Aucune date pour l'ouverture de ce procès n'a pour l'instant été annoncée.
(Agence Ecofin 31/03/17)
Les travaux de construction de la centrale hydroélectrique des chutes de Rusumo ont été lancés par le Burundi, le Rwanda et la Tanzanie. D’une capacité de 80 MW, l’infrastructure fournira 26,6 MW à chacun de ces pays. Sa construction est prévue pour durer trois ans. Elle sera conduite par un consortium chinois, composé de CGCOC Group Ltd et de Jiangxi Water & Hydropower Construction Company Ltd, qui effectuera les travaux de génie civil tandis qu’un autre consortium réunissant l’Allemand Andritz Hydro GmbH et l’Indien Andritz Hydro PVT Ltd s’occupera de l’installation de l’équipement électromécanique de la centrale. Le coût des travaux de construction de la centrale a été estimé à 340 millions $ qui ont été mobilisés avec l’appui de...
(Agence Ecofin 31/03/17)
(Agence Ecofin) - Le taux de mise en pension de la Banque centrale du Rwanda est maintenu à 6,25%, une valeur qui a été fixée depuis décembre 2016, suite à une réduction de 25 points de base du taux. John Rwangombwa (photo), le gouverneur de l’institution, l’a précisé le mercredi dernier. En réduisant ce taux, la banque escomptait soutenir le financement au secteur privé. Ce maintien reflète la stabilité des perspectives économiques et la maîtrise de l’inflation dans le pays. Le mois dernier, l’institution a projeté pour 2017, une croissance économique de 6,3%, principalement portée par le développement des petits agriculteurs ainsi que des secteurs de la construction et des services. Elle a également annoncé que le taux d’inflation devrait...

Pages