Dimanche 22 Avril 2018
(Agence Ecofin 20/02/18)
Malgré les nombreuses pressions dont il fait l’objet, l’exécutif rwandais compte bien appliquer l’interdiction d’importation de vêtements de seconde main en provenance des USA. Cette disposition décidée en 2015 par la Communauté Est-Africaine (CEA), visait à couper d’ici la fin de l’année 2018, l’approvisionnement en vêtements ainsi que de chaussures à bas prix, originaires du pays de l’Oncle Sam. En réponse à cette mesure, les USA avaient agité le spectre d’une suspension du Rwanda ainsi que de l’Ouganda et de la Tanzanie de l’AGOA, un programme qui leur permet d’écouler leurs produits en franchise de droits de douane sur le marché américain sur la période 2015-2025. « La position du Rwanda n’a pas changé. Nous voulons construire une industrie textile...
(Le Monde 20/02/18)
En Chine, rien ne remplace le guanxi (le réseau) : des liens interpersonnels qui régissent aussi bien les rapports amicaux que les relations dans les affaires et la politique. La confiance vient du guanxi et, pour cela, il faut se rencontrer. Ainsi fonctionne, aussi, la diplomatie chinoise. Avec 79 visites dans 43 pays d’Afrique en dix ans, le pays est particulièrement actif sur le continent. « La Chine attache beaucoup d’importance aux relations personnelles et à ces rencontres en face à face. Elle est le seul pays à avoir instauré ce principe de visites aussi régulières et nombreuses », explique Hannah Ryder, ancienne diplomate de l’ONU et directrice à Pékin du cabinet de consultant Development Reimagined. En reprenant le fil...
(AFP 19/02/18)
La ministre française des Sports Laura Flessel poursuivait samedi une visite officielle au Rwanda où elle a mis en avant "la diplomatie du sport", dans un contexte de relations bilatérales empoisonnées depuis des années par le génocide de 1994, a-t-on appris de source officielle. Vendredi, Mme Flessel s'est entretenue avec son homologue rwandaise Julienne Uwacu. "Un entretien fructueux" centré sur la promotion du sport féminin et le développement de partenariats entre la France et le Rwanda sur certaines disciplines, notamment le cyclisme, s'est félicité la ministre française.
(Jeune Afrique 19/02/18)
Le Rwanda, l'Ouganda et la Tanzanie ont décidé en 2016 d'augmenter les barrières douanières sur les importations de vêtements d'occasion. Sous la pression des industriels américains du secteur, les États-Unis réclament une levée de ces restrictions. Harry Sullivan, directeur par intérim pour les affaires économiques et régionales du Bureau des affaires africaines de l’administration américaine, a exprimé le souhait que les pays de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC), notamment le Rwanda, la Tanzanie et l’Ouganda, annulent les restrictions instaurées depuis 2016 sur les importations de vêtements d’occasion. Une annonce qu’il a livré le 13 février, lors d’une téléconférence de presse portant sur le bilan 2017 du Pacte Africain pour la Croissance et les Opportunités (Africa Growth Opportunity Act, Agoa)...
(Agence Ecofin 19/02/18)
Au Rwanda, les revenus d’exportation provenant des produits horticoles se sont établis à 21 millions $ en 2017, soit un chiffre en hausse de 75% par rapport au résultat enregistré un an plus tôt. Cette performance vient confirmer la dynamique croissante entamée par le sous-secteur depuis quelques années. « Presqu’inexistant il y a cinq ans, le sous-secteur horticole est actuellement un important contributeur aux exportations rwandaises.», a affirmé Bill Kayonga, directeur général du Conseil national des exportations agricoles (NAEB). Pour rappel, le Rwanda envisage de tirer 140 millions $ du sous-secteur horticole à l’horizon 2020. La filière contribue actuellement pour 3% du PIB rwandais et pour près de 10% au PIB agricole. Ses principaux articles sont entre autres la carotte,...
(Jeune Afrique 17/02/18)
Laura Flessel a entamé le 18 février une visite de trois jours au Rwanda, à l'occasion du Championnat africain de cyclisme sur route. C'est le premier déplacement officiel d'un membre du gouvernement français au « pays des mille collines » depuis 2010. Depuis la visite de Nicolas Sarkozy et de son ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, en 2010, aucun membre du gouvernement français n’avait fait le déplacement au Rwanda. Ce dernier passage avait eu lieu trois mois après la reprise officielle des relations diplomatiques entre les deux pays. Un agenda chargé À Kigali pour un déplacement de trois jours, la ministre française des Sports...
(Xinhua 17/02/18)
Vendredi, le général Bruno Mandevu, commandant des opérations SOKOLA 2, des forces armées régulières de la République démocratique du Congo (RDC) dans le Nord-Kivu, a confirmé la présence de l'armée rwandaise sur le sol de la RDC. Selon le général Bruno, les autorités de l'armée congolaise ont d'abord reçu les renseignements de la part de l'Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN), en charge de la protection de parc dans cette partie du pays, sur la présence des militaires rwandais sur le sol congolais. Dans des images publiées ce vendredi, l'ICCN a découvert trois positions d'hommes armés inconnus. C'est notamment vers Visoke, Sabinyo et Karisimbi en plein parc des Virunga. Selon les autorités de l'armée de la RDC,...
(AFP 16/02/18)
Six soldats de la République démocratique du Congo ont été tués mercredi dans des combats pour repousser une incursion de soldats rwandais "sur le territoire congolais", a annoncé vendredi un responsable de l'armée congolaise, une version rejetée par Kigali. L'armée congolaise a enregistré "au total six morts dans ses rangs et quatre blessés dont deux graves", a déclaré à la presse le général Bruno Mandevu, commandant de l'opération Sokola 2, chargée de la traque des rebelles hutu rwandais de Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR). "Alors que nous avions observé l'ordre de cesser le feu venu de Kinshasa, à la demande des autorités militaires de Kigali, les soldats rwandais...
(RFI 16/02/18)
La ministre française des Sports est en visite officielle au Rwanda jusqu’au 18 février. Laura Flessel a rencontré ce vendredi matin son homologue Julienne Uwacu à Kigali. Une heure d’entretien pour marquer le début du réchauffement des relations diplomatiques entre les deux pays. L’ambiance est toute à fait cordiale. Les ministres sont sorties de leur tête-à-tête souriantes. La ministre rwandaise des Sports a insisté sur une visite qui « marque », a-t-elle affirmé. Julienne Uwacu a évoqué un premier pas qui pourrait ouvrir plus de portes. Leurs discussions se sont concentrées sur les possibles échangés en termes de formation, mais aussi de partenariats publics et privés. Elle a aussi évoqué la force du sport. Ce qu’a confirmé la ministre française...
(RFI 16/02/18)
La ministre des Sports française Laura Flessel est arrivée ce 15 février au soir à Kigali, au Rwanda, dont elle repartira le 18 février. Au mois de janvier, l'ancien président français Nicolas Sarkozy s'était déjà rendu dans le pays lors d'une visite axée sur les affaires. Même si le programme de la ministre est tourné essentiellement vers le sport, on peut y voir un début de réchauffement des relations diplomatiques. La ministre française des Sports Laura Flessel rencontre ce 16 février au matin son homologue rwandaise Julienne ...
(Xinhua 16/02/18)
L'armée rwandaise a déclaré jeudi que trois soldats de la République démocratique du Congo (RPDC) avaient été tués dans un échange de coups de feu alors qu'ils attaquaient une de ses positions dans le district de Musanze, dans le nord du Rwanda. Cette déclaration fait suite aux accusations lancées mercredi par Kinshasa selon lesquelles des soldats rwandais avaient mené une incursion sur son territoire. Le général Eugene Nkubito, commandant de la IIe Division des Forces armées rwandaises (FAR), a indiqué que des militaires de l'armée de la RDC (FARDC) avaient attaqué jeudi vers 7h heure locale une position des FAR dans le village d'Iterambere et que trois des assaillants avaient été tués. Le général Nkubito a fait état de cette...
(RFI 15/02/18)
Les accrochages se sont déroulés mardi 13 février après-midi vers Bikenge, dans le parc des Virunga, au pied du mont Visoke. La RDC accuse l'armée rwandaise d'avoir fait une incursion sur son sol et a saisi le mécanisme conjoint de vérification de la région des Grands Lacs (CRIGL) pour enquêter. Il y aurait des morts dans chaque camp. Selon le porte-parole de l'armée congolaise dans la zone, cela faisait près d'une semaine que des troupes - au départ non identifiées - avaient été repérées près de la frontière, côté congolais. D'où la décision mardi d'envoyer des hommes sur place pour en avoir le coeur net. « C'est lors de cette patrouille que nos hommes sont tombés sous le feu ennemi...
(Xinhua 15/02/18)
La République démocratique du Congo (RDC) a fait état de violents combats opposant tard dans la soirée de mardi l'armée congolaise (FARDC), aux éléments de l'armée rwandaise (RDF), dans l'est de la RDC. Selon les sources de l'armée régulière de la RDC, les combats ont éclaté après une incursion de l'armée rwandaise en territoire congolais. Le combat entre les deux armées s'est déroulé sur le sol congolais à la frontière avec le Rwanda au pied du mont Nikeno dans la province du Nord-Kivu (est), selon le porte-parole des opérations de l'armée congolaise dans l'est du pays. D'autres sources affirment qu'il y a eu des morts de part et d'autre sans donner de précisions sur les nombres exacts des personnes tuées...
(Agence Ecofin 15/02/18)
L’Organisation Internationale des Migrations (IOM), agence des Nations Unies, a lancé ce 15 février 2018 une application mobile destinée à sécuriser les déplacements des migrants d’Afrique de l’Est et de la corne de l’Afrique. L’innovation baptisée « MigApp », a été déployée au Burundi, au Kenya, en Ouganda, en Tanzanie, en Ethiopie, au Rwanda, à Djibouti, au Soudan du Sud et en Somalie. D’après IOM, le choix de ces pays découle de leur fort taux d’utilisation du mobile. « MigApp » sert de guichet unique où les migrants peuvent accéder à des informations actualisées, fiables et pratiques ainsi qu'aux services de l'OIM. Alex Dougan, le chef de projet « MigApp » de l'OIM, explique que l'application a été développée «...
(AFP 14/02/18)
De violents combats ont éclaté mardi dans l'est de la République démocratique du Congo après une incursion de l'armée rwandaise en territoire congolais, a appris mercredi l'AFP de sources militaires congolaises. "Nos troupes ont mené des combats sur le sol congolais à la frontière avec le Rwanda au pied du mont Nikeno", dans le territoire de Rutshuru dans la province du Nord-Kivu (est), a déclaré à l'AFP le major Guillaume Djike, un porte-parole de l'armée congolaise. "Il y a eu des morts de part et d'autre", a déclaré à l'AFP un haut gradé de l'armée de la RDC, sous couvert d'anonymat. Il semble s'agir d'un problème de démarcation frontalière et le mécanisme conjoint de vérification des frontières (une structure régionale...
(AFP 13/02/18)
L'autorité de surveillance des médias du Rwanda a annoncé avoir ordonné la fermeture pour trois mois d'une radio chrétienne américaine pour avoir diffusé des propos "ignobles" dénigrant les femmes. La radio Amazing Grace FM avait diffusé le 29 janvier un sermon du pasteur local Nicolas Niyibikora qui assurait notamment que les femmes étaient de "dangereuses créatures du mal, allant contre les plans de Dieu". Le sermon avait déclenché des réactions outrées dans tout le pays, et notamment de l'Association nationale des Femmes et de l'association des femmes journalistes auprès de la Commission des médias du Rwanda, qui supervise le secteur des médias. "Le sermon dénigrait les femmes de la manière la plus ignoble", a assuré le chef de la Commission...
(Xinhua 13/02/18)
Le juge en chef de la cour suprême rwandaise, Sam Rugege, a lancé lundi une semaine de lutte contre la corruption, dédiée au combat contre la corruption dans le pouvoir judiciaire. S'adressant aux journalistes à Kigali, capitale du Rwanda, M. Rugege a appelé ses compatriotes à se dresser contre la corruption, faisant valoir que l'argent gâché dans la corruption pourrait être alloué au développement d'infrastructures comme la construction de routes, d'écoles et d'hôpitaux. Cette campagne comprendra notamment le jugement d'affaires liées à la corruption ainsi que des campagnes de sensibilisation dans des tribunaux de tout le pays.
(Agence Ecofin 13/02/18)
Réunis dans le cadre du 5ème Conseil sectoriel sur l'environnement et la gestion des ressources naturelles qui s’est tenu à Arusha, en Tanzanie, du 5 au 9 février 2018, les ministres des pays d’Afrique de l’Est, en l’occurrence le Burundi, le Kenya, le Rwanda, le Soudan du Sud, la Tanzanie et l'Ouganda, ont approuvé un partenariat de coopération entre le secrétariat de la communauté de l'Afrique de l'Est (CAE) et le Centre sur les politiques foncières en Afrique (ALPC). « Je voudrais saluer les efforts des hauts fonctionnaires, des secrétaires permanents et des ministres qui ont travaillé dur cette semaine, aboutissant à des décisions clés pour promouvoir la coopération régionale entre nos Etats partenaires sur des secteurs clés qui favorisent...
(Agence Ecofin 13/02/18)
L’intérêt des Etats de l’Afrique de l’Est pour les infrastructures énergétiques demeure élevé, mais les financiers restent préoccupés par les risques d’ordre politique et financier auxquels sont exposées les opérations réalisées dans cette région. C’est ce qui ressort du sommet est-africain de l’énergie qui s’est tenu du 6 au 8 février dernier, à Kampala. « En tant que banque, nous avons pour mission d’accompagner tous les projets, même ceux qui suscitent des réticences auprès des autres investisseurs. Mais cela nous expose à certains risques, d’ordre politique, si les élections n’ont pas lieu au temps prévu ou d’ordre économique en cas d’instabilité de la monnaie.», a affirmé Lungile Mashele, le spécialiste des énergies à la Banque de développement de l’Afrique australe...
(AFP 09/02/18)
Les autorités rwandaises ont refusé de recevoir une délégation de députés israéliens d'opposition qui voulaient évoquer la question des migrants africains menacés d'expulsion par Israël, a-t-on appris auprès de ces parlementaires. "Nous sommes en mission d'enquête au Rwanda, car nous voulons établir la vérité. Nous avons demandé à rencontrer des officiels rwandais pour discuter de la déportation illégale prévue par Israël de demandeurs d'asile érythréens vers le Rwanda, mais cela nous a été refusé et nous nous demandons pourquoi", a déclaré jeudi soir à l'AFP Michal Rozin, un membre du parti d'opposition Meretz. Israël se prépare à expulser des milliers d'Érythréens et de Soudanais...

Pages