| Africatime
Jeudi 30 Mars 2017
(Jeune Afrique 01/03/17)
Le Rwandais Henry Gaperi, commissaire général de l’Office togolais des Recettes (OTR) depuis janvier 2014, quitte ses fonctions à la suite d'une décision prise lors du Conseil des ministres de samedi à Lomé. L’intérim est assuré par l’actuel commissaire des douanes, Kodzo Adedze. Limogeage, fin de contrat, démission ? Les raisons de la fin du bail de Henry Gaperi à la tête de l’Office togolais des Recettes (OTR) restent inconnues. La décision a été prise le 25 février à l’issue du Conseil des ministres présidé par le chef de l’État Faure Gnassingbé. Kodzo Adedze, jusqu’ici commissaire des douanes et des droits indirects, est chargé d’assurer l’intérim en attendant la nomination d’un nouveau titulaire au poste. Nommé commissaire général de l’OTR...
(Xinhua 28/02/17)
Un sommet régional prévu lundi à Arusha dans le nord de la Tanzanie a été reporté. Le Sommet des chefs d'État d'Afrique de l'Est devait discuter entre autres questions des Accords de partenariat économique (APE) avec l'Union européenne, et il est désormais prévu au 6 avril, selon un communiqué publié par la Communauté d'Afrique de l'Est. Ce communiqué indique que le 18ème Sommet de la CAE sera précédé par d'autres réunions techniques à partir du 30 mars. Le report de ce sommet est dû au fait que deux pays de la région avaient d'autres activités prévues à cette date, et ont demandé en conséquence le report du sommet au 30 mars (date d'ouverture du sommet) et au 6 avril (date...
(RFI 27/02/17)
Dernier volet de notre série sur un sujet habituellement tabou : les règles féminines. Nous l’avons vu, nombre de jeunes filles manquent régulièrement l’école lorsqu’elles ont leurs règles et parfois décrochent tout simplement du système scolaire. Depuis 2010, les autorités rwandaises tentent de trouver une solution à ce problème et demandent aux écoles publiques primaires et secondaires de réserver aux jeunes filles une pièce où elles peuvent se laver et avoir gratuitement accès à des serviettes hygiéniques.
(African Manager 25/02/17)
Le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes a examiné aujourd’hui le rapport présenté par le Rwanda sur les mesures prises par ce pays pour donner effet aux dispositions de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes. Présentant ce rapport, Mme Espérance Nyiarasafari, Ministre du genre et de la promotion de la famille du Rwanda, a rappelé que le principe d’égalité entre les hommes et les femmes était consacré à par la Constitution. De surcroît, l’article 16 de la loi fondamentale prohibe et punit toute forme de discrimination fondée sur le genre, a-t-elle souligné.
(Xinhua 25/02/17)
Les Etats membres de la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) sont en train d'accélérer un examen complet des Barrières tarifaires communes (CET) afin de protéger les industries naissantes, ont rapporté vendredi des officiels. La secrétaire permanente du ministère kenyan chargé des Affaires liées à la CAE, du Travail et de la Protection sociale, Betty Maina, a déclaré que la CAE étudiera les critères utilisés dans la classification des marchandises qui entrent dans la CAE. "L'intention de cette étude est d'établir les règles du commerce et d'attirer les investissements dans la région", a expliqué Mme Maina lors de la troisième réunion du réseau des industriels de la CAE. "L'étude incluera également des réformes des modèles d'exemption des taxes afin de créer...
(La Voix de l'Amérique 25/02/17)
Les femmes marchandes de la région des Grands lacs battent campagne auprès des autorités administratives et douanières dans la zone frontalière entre le Rwanda et la RDC en vue de la réduction des tracasseries douanières. Regroupées au sein de l’association dénommée Commerçantes solidaires pour la paix dans la région des grands lacs (COSOPAX), elles affirment vouloir développer le petit commerce entre Bukavu et Cyangugu, les deux villes frontalières de la RDC et du Rwanda. Elles ont transmis vendredi leurs doléances auprès de la ministre provinciale de l’agriculture au Sud Kivu, du maire de la ville de Bukavu et des délégués des services rattachés à la douane du Rwanda et de la RDC. Selon la Commission diocésaine justice et paix qui...
(La Voix de l'Amérique 24/02/17)
Alors qu'il marche dans les rues de Kigali, Henri Nyakarundi est frustré de ne pas pouvoir charger son téléphone. Cinq ans plus tard, il revient de son pays avec une invention : un kiosque solaire permettant de recharger son téléphone et de se connecter à l'internet, autogéré par un entrepreneur. Henri Nyakarundi est né au Rwanda en 1978. Après le génocide, sa famille part s'installer au Burundi en 1996. Il n'y restera qu'une année, avant de partir faire ses études d'informatique aux Etats-Unis, dans une université de Géorgie. Quand il revient à Kigali pour la deuxième fois de sa vie en 2008, il n'en revient toujours pas. "Tout le monde avait un portable dans la main", se rappelle-t-il, étonné d'un...
(Xinhua 23/02/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le vice-président indien Shri Hamid Ansari a déclaré mardi que davantage de mesures pourraient être prises pour renforcer le commerce avec le Rwanda tout en encourageant les entreprises indiennes à saisir les opportunités offertes par le Rwanda. "Le Rwanda a une économie dynamique et figure parmi les pays qui facilitent le plus les affaires, fournissant de nombreux avantages aux investisseurs. Nous partageons avec le Rwanda cette forte volonté de fournir une gouvernance démocratique stable et des opportunités pour la croissance et la prospérité de nos peuples". Il a fait ces remarques mardi lors qu'il s'adressait aux étudiants rwandais au Collège des sciences et de la technologie de l'Université du Rwanda. Au cours des six dernières années, un...
(La Tribune 23/02/17)
L’Aéroport International Modibo KEITA-Sénou du Mali s’ouvre à de nouvelles destinations africaines. Au mois de juin prochain, Bamako va inaugurer une nouvelle ligne aérienne le reliant à Kigali. Après CEIBA international c’est autour de la compagnie aérienne Rwandair de desservir le Mali. En 2013 à Durban (Afrique du Sud), un mémorandum d'entente relatif au transport aérien avait été signé entre le Mali et le Rwanda. Ce processus a abouti à la naissance de cette nouvelle ligne aérienne qui va relier les deux capitales. RWANDAIR devient ainsi la 17ème compagnie aérienne à desservir le Mali après la compagnie aérienne équato-guinéenne, CEIBA Intercontinental. Le vol inaugural est prévu au mois de juin prochain.
(Le Monde 22/02/17)
C’était l’année du génocide au Rwanda mais aussi celle de la fin de l’apartheid en Afrique du Sud. Pieter Hugo a mis en scène des enfants nés après les événements, héritiers d’une histoire complexe. Ils n’ont pas connu l’année 1994, et c’est ce qui a décidé Pieter Hugo à faire le portrait d’enfants au Rwanda et en Afrique du Sud. Dans les bois, dans les champs, sur la terre nue, ils posent et, parfois, ont participé aux petites mises en scène qui rendent leur regard plus frappant, leurs visages plus énigmatiques. Aucun d’entre eux n’était né en 1994 et ils sont pourtant les produits, indirects, complexes, de la fracture historique de cette année-là. A l’origine, ce devait être l’avènement de...
(Agence Ecofin 21/02/17)
(Agence Ecofin) - Le vice-président Indien, Shri M. Hamid Ansari, est depuis le 19 février 2017 au Rwanda pour une visite de travail de trois jours. A la tête d’une délégation de 27 membres dont 15 innovateurs, le numéro deux de l’Etat indien voudrait renforcer la coopération de son pays avec le Rwanda dans plusieurs secteurs d’activité dont les technologies de l’information et de la communication. Un forum d’affaires et d’exhibition est d’ailleurs prévu pour mettre en relation les acteurs des différents secteurs ciblés. Pour ce qui est du secteur TIC en particulier, au-delà des partenariats d’affaires, le renforcement de la collaboration entre le Rwanda et l’Inde vise également la multiplication par deux du volume...
(Agence d'information d'afrique centrale 21/02/17)
Selon un communiqué du HCR, c’est depuis le 20 février que le rapatriement volontaire de réfugiés rwandais vivant en République democrarique du Congo (RDC) a repris. Avec le premier convoi de l’année, cent réfugiés rwandais sont rentrés chez eux par la grande barrière de Goma, dans la province du Nord-Kivu. Les opérations de rapatriement sont organisées par le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) conjointement avec les autorités de la RDC et du Rwanda. Plusieurs centaines de candidats au rapatriement attendent encore leur retour dans les semaines à venir. Ces refugiés, qui ont abandonné leurs villages depuis des années à cause de l’insécurité, sont confrontés au problème de réintégration dans la communauté. Pour faciliter leur bonne réintégration,...
(Jeune Afrique 21/02/17)
Qui succédera à Jimmy Mulisa à la tête de la sélection nationale ? La Fédération rwandaise de football (Ferwafa), qui avait lancé un appel à candidatures, a reçu 52 CV. Après un premier tri, elle en a retenu huit : ceux des Belges Georges Leekens et Paul Put, des Allemands Winfried Schäfer et Antoine Hey, du Nigérian Samson Siasia, du Britannique Peter James Butler, du Suisse Raoul Savoy et du Portugais Rui Águas. Aucun Français ne figure dans cette short-list. Pourtant, Bernard Simondi, Denis Lavagne, Nasser Sandjack, Yannick Salomon, Sébastien Desabre, Didier Gomes da Rosa, Daniel Bréard et Denis Goavec, qui pour la plupart ont une certaine expérience en Afrique, avaient postulé.
(RFI 20/02/17)
Sa réputation de bâtisseur a, à présent, franchi toutes les frontières en Afrique. Et la façon dont il construit son pays lui vaut l’admiration et les louanges des autres Africains. Qui rêvent, sans doute, d’un tel dirigeant chez eux, d’un tel leadership pour leur peuple. Magali Lagrange : Les grèves à répétition, dans l’enseignement, ces dernières semaines, viennent rappeler que l’éducation n’est pas la priorité des gouvernements de nombre de pays du continent. Pourtant, l’éducation est, avec la santé, un secteur vital pour l’avenir des nations. Et vous nous dites que le leadership véritable commanderait d’en prendre soin, non pas autant, mais mieux que l’armée. Expliquez-nous ! Jean-Baptiste Placca : Une certaine mode voudrait que l’on justifie le gavage de...
(La Tribune 20/02/17)
Dans sa dernière revue annuelle sur l’efficacité du développement dans le domaine de l’agriculture en Afrique, la Banque Africaine de Développement(BAD), a dressé un constat alarmant. Cet accord de financement entre le Royaume-Uni et le Rwanda pourrait bien faire naître un espoir. Encore faut-il savoir dépenser ces fonds utilement. C'est une bonne nouvelle. Au Rwanda, l'agriculture représentait l'année dernière une contribution d'environ 30 % au produit intérieur brut (PIB). Le nouvel accord de financement entre Kigali et le département britannique pour le développement international (DFID) vise principalement la transformation de l'agriculture. Renforcer la production agricole au bénéfice des plus pauvres Une vision largement partagée par Laure Beaufils, directrice sortante du DFID au Rwanda. Elle appelle le gouvernement à assurer une...
(Agence Ecofin 18/02/17)
(Agence Ecofin) - Il ne faudrait pas passer de l’optimisme qui prévalait quant à la croissance de l’Afrique à un trop grand pessimisme. C’est l’essentiel du message que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde a tenu à passer depuis Bangui en République Centrafricaine où elle était récemment en visite. La dirigeante qui s’exprimait devant des étudiants a déclaré que, bien que le continent ait connu sa croissance la plus faible en deux décennies l’an dernier, et devrait la voir atteindre seulement 2,9% cette année, il fallait garder un regard lucide sur les perspectives du continent. «Nous devons nous méfier de passer du grand optimisme des dernières années quant aux perspectives de l’Afrique subsaharienne, à un pessimisme...
(Xinhua 17/02/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Le Rwanda et le Département britannique pour le développement international (DFID) ont signé jeudi un accord de financement représentant 5 millions de livres sterling destinées à la transformation de l'agriculture. Laure Beaufils, directrice sortante du DFID au Rwanda, a appelé le gouvernement à assurer une transformation efficace et productive en intégrant des éléments d'atténuation des changements climatiques. "L'agriculture est la clé à la fois pour la croissance économique et pour la réduction de la pauvreté, aussi nous continuerons de soutenir le gouvernement pour veiller à une croissance du pays plus partagée", a déclaré Mme Beaufils.
(Le Matin.ch 17/02/17)
Le Rwanda ayant décidé de se séparer de Johnny McKinstry, son sélectionneur nord-irlandais, la course pour sa succession est ouverte. Dans un premier temps, les responsables de la Fédération ont établi un listing de 60 noms, dont celui de deux techniciens suisses (Pierre-André Schürmann et Raoul Savoy). Après un premier écrémage, la liste restreinte est désormais composée de sept noms. Raoul Savoy, ancien sélectionneur de la Gambie et de la République de Centrafrique, en fait partie. Pour Le Matin, le Vaudois de 43 ans a accepté de faire le point. Raoul, quelles sont les prochaines étapes à franchir pour devenir sélectionneur des Guêpes du Rwanda? Un entretien est prévu ce jeudi par Skype. Cela devrait durer une petite heure, lors...
(AFP 16/02/17)
La cour d'appel de Stockholm a confirmé mercredi la condamnation à perpétuité pour génocide d'un Suédois d'origine rwandaise, impliqué dans le massacre de milliers de personnes au Rwanda en 1994. L'accusé, Claver Berinkindi, 61 ans, avait été naturalisé suédois en 2012, dix ans après son arrivée dans le pays. À l'époque, la Suède ignorait qu'il avait été condamné par contumace en 2007 par un tribunal rwandais. Ayant retrouvé la trace de cet homme qui s'était installé à Eskilstuna (centre de la Suède), la justice rwandaise avait transmis le dossier à son homologue suédoise, qui a mené sa propre enquête.
(La Tribune 16/02/17)
D'après l'indice national des prix à la consommation du National institute of statistics in Rwanda, le taux d'inflation annuel du Rwanda a atteint 7,4% en janvier dernier. Une nette augmentation par rapport à l'année écoulée, imputée à la flambée des prix des denrées alimentaires dans le pays. C'est d'une grande conséquence sur l'économie du Rwanda. L'indice national des prix à la consommation (IPC) établi par l'institut national de statistiques du Rwanda (NISR), montre que le Rwanda a atteint un taux d'inflation galopant, à 7,4% en janvier 2017. Une augmentation par rapport à décembre 2016 (7,3%) et à janvier 2016 (4,5%), qui attire l'attention sur l'augmentation sans arrêt des prix au pays de Paul Kagame. A en croire les experts du...

Pages