Vendredi 23 Février 2018
(AgoraVox 10/06/13)
Le temps passe et la solution militaire prônée par le Conseil de sécurité de l’ONU devient de moins en moins évidente pour imposer la paix dans l’Est du Congo. La Résolution 2098 créant une brigade offensive chargée de neutraliser les groupes armés, rentre, jour après jour, dans une certaine caducité, bien avant le déploiement effectif de ses 3.069 soldats. Un mirage de plus ? En tout cas, on ne sait toujours pas à quelle date cette brigade sera en effectif suffisant sur le territoire congolais pour amorcer la mission entendue de « nettoyage » des maquis qui pullulent dans le Kivu. La fébrilité sud-africaine En Afrique du Sud, pays devant fournir l’essentiel des effectifs, une forme de panique gagne les...
(AFP 10/06/13)
JOHANNESBURG (AFP) - (AFP) - L'ex-président sud-africain Nelson Mandela a passé dimanche une troisième nuit à l'hôpital où il a été admis dans un état "préoccupant", laissant l'Afrique du Sud en prières, partagée entre inquiétude, résignation et le souhait que sa fin de vie reste digne. Rien de nouveau ne filtrait ce lundi matin sur son état, la présidence n'ayant toujours pas divulgué d'information depuis l'annonce de son hospitalisation dans la nuit de vendredi à samedi pour une infection pulmonaire récidivante. Un mutisme sans doute lié à l'absence d'évolution majeure dans un sens ou dans un autre et, jusqu'à nouvel ordre, le dernier bulletin de santé --état "préoccupant mais stable"-- reste valable. Selon des journalistes, Mandela aurait reçu deux fois...
(RFI 10/06/13)
L’équipe du Mali a frôlé la catastrophe face à celle du Rwanda, ce 9 juin 2013 à Bamako, en éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Menés 1-0 par des Rwandais réduits à dix, les Maliens ont arraché le nul 1-1 en fin de partie. Ce résultat ne fait pas l’affaire des Aigles au classement du groupe H. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique-foot/20130609-coupe-monde-2014-mali-tenu-echec...
(AFP 09/06/13)
PRETORIA (AFP) - (AFP) - L'Afrique du Sud attendait dimanche avec fatalisme des nouvelles de la santé de l'ex-président Nelson Mandela, hospitalisé la veille dans un état "préoccupant" pour une pneumonie, et beaucoup de ses compatriotes exprimaient le voeu que leur bien-aimé "Madiba" puisse simplement finir sa vie "dans la dignité". Le héros de la lutte contre l'apartheid, qui fêtera ses 95 ans le 18 juillet, faisait la une des journaux du dimanche. Mais la présidence n'avait toujours donné aucune information sur son état depuis l'annonce de son hospitalisation, dans la nuit de vendredi à samedi. Samedi matin, le porte-parole de la présidence avait simplement indiqué qu'il souffrait d'une rechute de sa pneumonie, et que son état s'était aggravé dans...
(AFP 08/06/13)
JOHANNESBURG (AFP) - (AFP) - L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, 94 ans, idole de tout un peuple, a de nouveau été hospitalisé samedi pour une infection pulmonaire et se trouve dans un état "préoccupant mais stable", a annoncé la présidence sud-africaine dans un communiqué au ton plus grave que d'ordinaire. "Ce matin vers 01H30 (23H30 GMT vendredi) son état s'est détérioré et il a été transféré dans un hôpital de Pretoria. Son état est toujours préoccupant mais stable", a dit le porte-parole de la présidence Mac Maharaj, qui s'est contenté de lire le communiqué. "Madiba", comme l'appellent affectueusement ses compatriotes, fêtera ses 95 ans le 18 juillet. Il est apparu très affaibli sur les dernières images de lui qui ont...
( 08/06/13)
La Cirgl a accepté de restituer à la RDC les 20 millions de dollars mis à sa disposition pour le déploiement de la force neutre dont une grande partie a été utilisée dans les réunions sécuritaires communes et les actions préalables. De l’argent gaspillé ! En tout cas de nombreux Congolais sont tentés d’émettre cette conclusion eu égard au feuilleton de la force neutre internationale pour laquelle la RDC s’est investie financièrement en guise de contribution à sa matérialisation. Près de 20 millions de dollars ont, en effet, été sortis du Trésor pour renflouer les caisses de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (Cirgl) qui devrait assurer le déploiement de cette force. Cette dernière a été la...
(Star Africa 07/06/13)
La sélection nationale du Rwanda effectue un déplacement difficile ce week – end à Bamako au Mali. Eric Nshimiyimana, le nouveau sélectionneur, a battu le rappel de 22 Amavubis pour cette expédition malienne qui s’inscrit dans le cadre de la 4è journée des éliminatoires de la Coupe du monde, Brésil 2014. Rappelons qu’au match aller, les Aigles du Mali ont survolé le Rwanda sur le score de 2 buts à 1. Une autre défaite ce week – end mettra définitivement hors de course la sélection rwandaise. Les 22 Amavubi convoqués Gardiens 1. Ndoli Jean Claude (APR FC) 2. Mutuyimana Evariste (Police FC) Défenseurs 3. Nirisarike Salomon (Royal Antwerp) 4. Bayisenge Emery (APR FC) 5. Ngaboyisibo Jean Bosco (APR FC) 6...
(Jeune Afrique 07/06/13)
Pour le Rwanda de Paul Kagamé il n'est pas question de négocier avec les FDLR ni de participer à un sommet sur la sécurité africaine... en France. Double no de Kigali en marge du dernier sommet de l'Union africaine, à Addis-Abeba. Le premier concerne la suggestion du président tanzanien Jakaya Kikwete de négocier avec les rebelles hutus des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), qualifiés de « terroristes » par le Rwanda. Ibuka, l'influente organisation de survivants du génocide, n'hésite pas à parler d'« insulte » et somme Kikwete de se rétracter sous peine de « saboter » par avance l'action de la force d'intervention rapide en cours d'installation dans l'est de la RDC - laquelle force est dirigée...
(Ips News 07/06/13)
GOMA, RD Congo, 7 juin (IPS) - Négocier avec les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), "c’est légitimer leur cause et encourager l’impunité", affirme à IPS, Jean Pierre Dusingimungu, président d’Ibuku, l’association qui regroupe les survivants du génocide des Tutsi au Rwanda, en 1994. Dusingimungu réagissait ainsi à la proposition du président de la Tanzanie, Jakaya Kikwete, faite le 26 mai au sommet de l’Union africaine (UA) à Addis-Abeba, demandant au Rwanda et à l’Ouganda de négocier avec leurs rebelles respectifs, une condition pour pacifier l’est de la République démocratique du Congo (RDC), occupé par ces rebelles. Kikwete se référait aux négociations entre la RDC et les rebelles du M23. "Kikwete, dont le pays abrite le...
(Digitalcongo 07/06/13)
Rejet catégorique par l’ambassadeur de Tanzanie à Kinshasa de toute idée pour son pays de présenter des excuses exigées par les autorités rwandaises courroucées de l’obligation leur intimée par le président tanzanien Jakaya Kikwete de dialoguer avec les rebelles Fdlr pour marquer la nécessaire démocratisation du Rwanda préalable au retour de la paix dans les Grands Lacs L’ambassadeur de la Tanzanie en RDC, Emedy Ngaza, a rejeté toute idée pour Dar-es-Salam de s’excuser auprès de Kigali, qui a protesté contre la proposition du Président Tanzanien d’un dialogue entre le Rwanda, l’Ouganda et leurs rebellions respectives, faite le 26 mai à Addis-Abeba, en marge du sommet de l’Union africaine. « S’opposer à la proposition du Président Tanzanien d’un dialogue entre, le...
(Enquête 07/06/13)
Pour la période 2008-2012, l'Afrique a eu son Top Ten en matière de croissance économique. Pour la plupart, des pays en transition sortis de guerres et/ou de pogroms qui ont déconstruit leurs tissus économiques et démembré leurs équilibres socio-démographiques. A l'instar de l’Éthiopie, championne de l'étude, et de la Sierra Leone, classée deuxième. Où l'on voit que les démocraties intégrales ne sont pas forcément des champions quand il s'agit de faire tourner une économie en s'appuyant sur des taux de croissance créateurs de richesses ! Le Rapport co-produit par la Commission économique pour l'Afrique (CEA) et l'Union africaine (UA) pour la période 2008-2012 révèle ainsi la liste des dix pays considérés comme ayant été les plus performants sur la base...
(La Prospérité 07/06/13)
« La paix dans la région des Grands Lacs passe essentiellement par la démocratisation effective des institutions au Rwanda », déclare Julien Paluku, Gouverneur de la Province du Nord-Kivu. L’homme croit dur comme fer que c’est par un dialogue officiel et ouvert entre le pouvoir de Kigali et les rebelles des Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR) notamment, qu’une paix durable pourra s’installer dans la région. Un argument qui tombe après que la Tanzanie ait refusé d’envisager toute démarche de réparation diplomatique avec le Rwanda toujours agacé dit-on, par les propos du président Jakaya Kikwete. Celui-là même qui avait ouvert le bal en proposant le plus officiellement du monde, cette formule magique qui indispose au Rwanda, tous les...
(Africa Top sports 06/06/13)
Adjoint, puis sélectionneur en lieu et place du Serbe Milutin «Micho» Sredojevic, Eric Nshimiyimana a dévoilé la liste des 22 Amavubis du Rwanda qui seront du voyage pour défier le Mali lors de la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe du Monde, Brésil 2014. Une sélection rendue public suite à un stage effectué au nord du pays à Gisenyi. APR se taille la part du Lion malgré sa troisième place à l’issue du championnat. La formation champion Rayon Sport n’a pas été récompensée. Seuls trois joueurs sont dans les 22 retenus ! Cette sélection va disputer également le CHAN des locaux en 2014. Au match aller au stade Amahoro de Kigali, le Mali avait battu le Rwanda 2-1. Avec...
(L'Avenir Quotidien 06/06/13)
Barack Obama a réorganisé son équipe de politique étrangère en nommant Susan Rice au poste de conseiller à la sécurité nationale, après avoir dû renoncer à lui confier le secrétariat d’Etat en décembre en raison de l’hostilité des républicains. L’actuelle ambassadrice des Etats-Unis à l’Onu succédera en juillet à Tom Donilon, démissionnaire, et sera chargée de coordonner la politique étrangère à la Maison blanche, a-t-on appris auprès des services de la présidence. Susan Rice sera elle-même remplacée auprès des Nations unies par Samantha Power, ancienne conseillère à la Maison blanche, professeur à Harvard et lauréate du prix Pulitzer de littérature. Il s’agit d’un retour en grâce pour Samantha Power, qui avait démissionné de l’équipe de campagne de Barack Obama en...
( 05/06/13)
Le ministre tanzanien des Affaires étrangèresassure que son pays ne présentera jamais des excuses au Rwanda.Après la proposition objective du Président tanzanien Jakaya Kikwete sur la crise dans les Grands lacs où il demandait à Paul Kagame de dialoguer avec ses ennemis des FDLR, le Président rwandais était fou furieux. Il a considéré cette allusion à une négociation avec les FDLR comme un crime de la part de son homologue tanzanien à qui il a demandé de présenter des excuses sans autre forme de procès. La Tanzanie vient de répondre par la bouche de son ministre des Affaires étrangères Bernard Membe. Ce dernier est formel et catégorique. Le Président Kikwete ne présentera jamais des excuses au Rwanda. Jakaya Kikwete a...
(KongoTimes 04/06/13)
Après la proposition objective du Président tanzanien Jakaya Kikwete sur la crise dans les Grands lacs où il demandait à Paul Kagame de dialoguer avec ses ennemis des FDLR, le Président rwandais était fou furieux. Il a considéré cette allusion à une négociation avec les FDLR comme un crime de la part de son homologue tanzanien à qui il a demandé de présenter des excuses sans autre forme de procès. La Tanzanie vient de répondre par la bouche de son ministre des Affaires étrangères Bernard Membe. Ce dernier est formel et catégorique. Le Président Kikwete ne présentera jamais des excuses au Rwanda. Jakaya Kikwete a donc bien réservé une fin de non-recevoir à la demande loufoque de Paul Kagame. Et...
(KongoTimes 04/06/13)
La proposition du Président tanzanien Jakaya Kikwete qui demande à Paul Kagame de négocier avec ses ennemis des Fdlr a fait tache d’huile. Cinq grands opposants rwandais ont saisi la balle au bond pour interpeller la Communauté internationale. C’est le 31 mai dernier qu’ils ont signé leur communiqué conjoint dans lequel ils secouent la Communauté internationale de soutenir l’idée du Président tanzanien et de faire pression sur Paul Kagame afin de le contraindre à ouvrir ce dialogue interrwandais dans le cadre de la paix globale dans les grands lacs. Les opposants rwandais signataires de ce communiqué ne sont pas des moindres. Parmi eux d’anciens membres du pré-carré de Paul Kagame. Il s’agit de Théogene Rudasingwa, Etienne Masozera, général Faustin Kayumba,...
( 04/06/13)
Après la proposition objective du Président tanzanien Jakaya Kikwete sur la crise dans les Grands lacs où il demandait à Paul Kagame de dialoguer avec ses ennemis des FDLR, le Président rwandais était fou furieux. Il a considéré cette allusion à une négociation avec les FDLR comme un crime de la part de son homologue tanzanien à qui il a demandé de présenter des excuses sans autre forme de procès. La Tanzanie vient de répondre par la bouche de son ministre des Affaires étrangères Bernard Membe. Ce dernier est formel et catégorique. Le Président Kikwete ne présentera jamais des excuses au Rwanda. Jakaya Kikwete a donc bien réservé une fin de non-recevoir à la demande loufoque de Paul Kagame. Et...
( 04/06/13)
Ses propres opposants demandent à la Communauté internationale de soutenir l’idée d’un dialogue inter-rwandais émise par Jakaya Kikwete; La proposition du Président tanzanien Jakaya Kikwete qui demande à Paul Kagame de négocier avec ses ennemis des Fdlr a fait tache d’huile. Cinq grands opposants rwandais ont saisi la balle au bond pour interpeller la Communauté internationale. C’est le 31 mai dernier qu’ils ont signé leur communiqué conjoint dans lequel ils secouent la Communauté internationale de soutenir l’idée du Président tanzanien et de faire pression sur Paul Kagame afin de le contraindre à ouvrir ce dialogue interrwandais dans le cadre de la paix globale dans les grands lacs. Les opposants rwandais signataires de ce communiqué ne sont pas des moindres. Parmi...
( 04/06/13)
Plusieurs pays africains dont le Rwanda, l’Ouganda, le Malawi, le Ghana, l’Ethiopie, le Burkina Faso et le Bénin sont en bonne voie de réduire de 50% l’extrême pauvreté d’ici 2015 conformément aux objectifs du Millénaire fixés par l’ONU. ONE, dans son nouveau « rapport DATA 2013 : Financer la lutte pour la transformation de l’Afrique », évalue les progrès réalisés par les pays d’Afrique subsaharienne dans l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et analyse les liens entre les investissements domestiques dans la santé, l’éducation et l’agriculture et ces progrès. Téléchargez le Rapport ONE Data 2013 http://agenceecofin.com/pdf/815_Rapport_ONE_Data_2013.pdf Plus les Etats africains investissent, plus ils progressent Le rapport montre aussi que les pays d’Afrique subsaharienne ayant affecté au cours...

Pages