Jeudi 23 Novembre 2017
(7sur7 12/06/13)
Le Rwanda ne négociera jamais avec les ex-génocidaires hutus de 1994 en partie réfugiés en République démocratique du Congo (RDC), en dépit de l'accord-cadre sur la pacification de l'est du Congo signé en février à Addis Abeba, a affirmé mercredi sans ambages la ministre rwandaise des Affaires étrangères du Rwanda, Louise Mushikiwabo. "La position du Rwanda par rapport à ce groupe (les Forces démocratiques de Libération du Rwanda, FDLR, ndlr) est très claire: le Rwanda ne va jamais négocier avec des individus qui par leurs actions mais surtout par leur idéologie continuent à prôner l'extermination d'une partie des Rwandais. Ça, c'est catégorique", a-t-elle affirmé à la presse à l'issue d'un entretien avec le ministre belge de la Coopération au développement,...
(Dw-World 12/06/13)
Les personnalités étrangères se succèdent à Kigali depuis quelques semaines. Le Rwanda, un temps sous pression internationale, semble avoir réussi à s'imposer comme un partenaire clé dans la région des Grands Lacs. En l'espace de quelques semaines, la capitale rwandaise a reçu la visite de personnalités comme le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, le ministre allemand du Développement Dirk Niebel et, en ce moment, celle de Jean-Pascal Labille, ministre belge des Entreprises publiques et de la Coopération. La visite du ministre belge revêt un caractère particulier car les relations entre Kigali et Bruxelles s'étaient fortement dégradées ces derniers mois. Pourquoi ce balet de personnalités ? Écoutez ci-dessous la réponse de Georges Berghezan, chercheur au Groupe de recherche et d'information...
(Jeune Afrique 12/06/13)
Trois hommes, membres présumés des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), ont été mis en accusation en Allemagne. Ils sont notamment soupçonnés d’avoir assuré des fonction de commandement au sein de leur mouvement. Trois Allemands d'origine rwandaise, membres présumés des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), ont été mis en accusation, a annoncé mardi 11 juin, le parquet fédéral de Karlsruhe, dans le sud-ouest de l’Allemagne. « Le parquet fédéral a renvoyé devant les tribunaux le 27 mai Bernard T., 49 ans, Felicien B. 44 ans et Jean Bosco U., 67 ans, de nationalité allemande, soupçonnés d'appartenir à l'organisation terroriste étrangère, FDLR », a indiqué le parquet. Les trois suspects, arrêtés le 5 décembre 2012, ont au plus...
(Le Soir 12/06/13)
Le ministre belge de la Coopération au Développement, Jean-Pascal Labille, est arrivé mardi soir à Kigali pour sa première fois au Rwanda avec l'objectif de renforcer le dialogue bilatéral et de confirmer l'importance que la Belgique continue d'attacher à ce pays d'Afrique centrale, en dépit de relations souvent en dents de scie entre Bruxelles et Kigali, près de vingt ans après le génocide de 1994. La Belgique est en effet le troisième bailleur de fonds bilatéral du Rwanda. En 2011, les deux pays ont conclu un Programme indicatif de coopération (PIC) portant sur un montant de 160 millions d'euros et axé sur trois secteurs prioritaires: la santé, la décentralisation et l'énergie, avec une tranche "conditionnelle de 40 millions d'euros, liée...
(Le Potentiel Online 12/06/13)
Encore des preuves documentées. Des hauts gradés sont pris la main dans le sac dans le blanchiment de minerais de la maffia. Les circuits huilés de certification dans ces pays voisins sont transformés en véritable blanchisserie. De nouvelles recherches de Global Witness révèlent l’implication de militaires de haut rang dans le commerce de l’or dans l’Est du Congo. Ils sont Burundais, Congolais et Rwandais. Les exportations frauduleuses des tonnes d’or, du tantale et du tungstène font l’affaire des rebelles et officiers congolais, ainsi que des structures étatiques burundaises et rwandaises. On ne le dira jamais assez, la guerre qui frappe la République démocratique du Congo a comme soubassement, la prédation et le pillage des ressources naturelles, principalement les minerais. Le...
( 12/06/13)
Un général rwandais, Jean-Bosco Kazura, a été choisi pour commander la Minusma, la mission de l’ONU qui doit être déployée au Mali, selon le gouvernement rwandais. La ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, s’est déclarée “fière” de cette nomination sur son compte Twitter. Jean-Bosco Kazura a été jadis commandant adjoint de la Mission de l’Union africaine au Darfour, avant le déploiement de casques bleus en 2007. Combattant de la première heure du Front patriotique rwandais, Jean-Bosco Kazura a pris part à la rébellion qui a mis fin au génocide et installé Paul Kagamé au pouvoir, en 1994 au Rwanda. Il avait été nommé en 2010 responsable de la formation et des opérations des RDF. Le poste de commandant de...
(L'Expression (alg) 12/06/13)
Aujourd'hui donc, débuterait en principe, le travail exclusivement consacré à la préparation du déplacement de l'EN à Kigali pour affronter le Rwanda. La sélection algérienne qui a eu quartier libre depuis lundi après-midi avant de reprendre du service aujourd'hui au Centre technique national de Sidi Moussa, pour préparer son match de dimanche prochain à Kigali face au Rwanda dans le cadre des éliminatoires du groupe «H» de la Coupe du monde. Ainsi et au lendemain de sa retentissante victoire contre le Bénin (1-3) dimanche dernier à Porto Novo, les Verts ont regagné Alger, à bord d'un vol spécial de la compagnie nationale Air Algérie. Arrivés à Sidi Moussa, les joueurs de Halilhodzic ont effectué une séance de décrassage avant d'être...
(RFI 12/06/13)
L’ONU a nommé, ce mardi 11 juin, un général rwandais à la tête de la Mission de l’Onu en cours de déploiement, au Mali (Minusma). Jean-Bosco Kazura a été préféré au candidat tchadien, le général Oumar Bikimo, qui a commandé le contingent tchadien au Mali. Pourquoi le Tchad, qui a le plus gros contingent au Mali, n’a-t-il pas obtenu le poste ? Et comment le Rwanda, qui n’a pas de contingent au Mali, a-t-il réussi à l’obtenir ? Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20130611-mali-dessous-nomination-commandant-rw...
(Jeune Afrique 11/06/13)
Signé par la RDC et dix autres pays, attesté par trois organismes régionaux africains ainsi que par les Nations unies, l'Accord cadre d’Addis-Abeba est le document conceptuel à partir duquel l'Envoyée spéciale du Secrétaire général des Nations unies (SGNU), Mary Robinson, ancienne présidente de la République d’Irlande, a été chargée de proposer une feuille de route ainsi que d’en assurer le suivi. L’accord en question met en évidence le besoin urgent d'accélérer les réformes en RDC, en coopération renforcée avec les pays clés de la région des Grands Lacs, en particulier le Congo, le Rwanda et l'Ouganda. Y aurait-il enfin du nouveau sous le soleil ? Pour commencer, avec cet accord on part d’une perspective plus large, mettant l'accent sur...
(Le Soir 11/06/13)
Didier Reynders à la veille du départ de son collègue de la Coopération. A la veille du départ du ministre Jean-Pascal Labille pour Kigali, quels sont vos sentiments ? Je suis ravi d’avoir un Ministre de la Coopération qui s’intéresse à l’Afrique et souhaite s’y investir. Nous nous sommes concertés avant son départ, avons eu plus de quatre réunions à propos de l’Afrique centrale afin de bien coordonner l’action de la Belgique et ce lundi encore nous nous sommes vus longuement… Etes vous en froid avec le président Kagame ? Pas que je sache : à Addis Abeba, lors de l’anniversaire de l’Union africaine et d’une réunion parallèle sur les Grands Lacs nous nous sommes rencontrés et j’ai répété que...
(AFP 11/06/13)
KIGALI, 11 juin 2013 (AFP) - Le général rwandais Jean-Bosco Kazura, ancien numéro deux de la Mission de l'Union africaine au Soudan, va prendre le commandement de la Mission de l'ONU en cours de déploiement au Mali (Minusma), a annoncé mardi à l'AFP la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo. "Le général Jean-Bosco Kazura commandera la Minusma", la Mission des Nations-Unies pour la stabilisation du Mali, a déclaré la ministre, sans vouloir donner d'autres détails dans l'immédiat. Le Rwanda est depuis le 1er janvier et pour deux ans membre non permanent du Conseil de sécurité de l'ONU. Créée en avril par le Conseil de sécurité de l'ONU, la Minusma, forte de 12.600 Casques bleus maximum, est attendue en juillet...
(AFP 11/06/13)
BERLIN, 11 juin 2013 (AFP) - Trois Allemands d'origine rwandaise, membres présumés des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), ont été mis en accusation, a annoncé mardi le parquet fédéral de Karlsruhe (sud-ouest). "Le parquet fédéral a renvoyé devant les tribunaux le 27 mai Bernard T., 49 ans, Felicien B. 44 ans et Jean Bosco U., 67 ans, de nationalité allemande, soupçonnés d'appartenir à l'organisation terroriste étrangère, FDLR", a indiqué le parquet. Les trois suspects, arrêtés le 5 décembre 2012, ont au plus tard en mai 2011 monté une cellule des FDLR en Allemagne, pour assurer les tâches (au moins partiellement) du chef de la rébellion rwandaise hutu (FDLR), Ignace Murwanashyaka et de son bras droit Straton Musoni, après...
(Jambonews 11/06/13)
Alors qu’on commémore le 19éme anniversaire de la mort des trois évêques assassinés en juin 1994 au Rwanda par le FPR du Président Paul Kagame, une messe à leur mémoire a été célébrée à Bruxelles ce samedi 8 juin 2013. Plusieurs fidèles, notamment plusieurs membres de la diaspora rwandaise vivant en Europe avaient fait le déplacement pour assister à cette messe de mémoire qui s’est tenue à l’église Sainte Cécile dans la commune de Ganshoren au centre de Bruxelles. Cette messe a été coorganisée par le Centre de Lutte contre l’Impunité et l’Injustice au Rwanda (CLIIR), Ibukabose-Rengerabose Mémoire et Justice pour tous, Hotel Rwanda Rusesabagina Foundation, et la famille de Mme Espérance Mukashema dont le fils ainé qui avait 8ans...
(L'Expression (alg) 11/06/13)
Tous les spécialistes reconnaissent que la prestation de l'Equipe nationale face au Bénin, en ramenant cette précieuse victoire de Porto Novo, a été convaincante. Il est vrai que le choix des joueurs et la tactique prônée par Vahid Halilhodzic ont été remarquables et bien payante. Ce qu'il faut retenir du choix des joueurs c'est que celui-ci a été bien réfléchi puisque d'une part les joueurs ayant participé au match ont été très volontaires et surtout très courageux dans leur prestation respective comme ce fut le cas par exemple de Slimani, Feghouli et Taïder, les deux poumons de l'équipe. Le fait que Vahid sacrifie Guedioura pour laisser place à Taïder qui a été excellent prouve si besoin est, que Vahid a...
(RFI 11/06/13)
La force de l’ONU au Mali, la Minusma, sera dirigée par un Rwandais. C’est le général Jean-Bosco Kazura qui a été choisi, malgré l’insistance du Tchad pour prendre ce commandement. Pour prendre le commandement de la Minusma, l’ONU cherchait avant tout un francophone. Une nécessité pour fonctionner avec l’armée malienne, les troupes africaines souvent issues d’Afrique de l’Ouest et les militaires français qui resteront en soutien. Le Tchad était candidat. Un choix justifié par les bonnes performances des soldats tchadiens qui se sont battus aux côtés des Français. Un général présenté par le Tchad a été auditionné, mais il n’a pas convaincu. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20130610-jean-bosco-kazura-general-rwanda-minu...
(AFP 11/06/13)
JOHANNESBURG, 11 juin 2013 (AFP) - L'hospitalisation de Nelson Mandela, admis à 94 ans dans un état grave pour une infection pulmonaire à répétition, se prolongeait mardi pour la quatrième journée consécutive dans une clinique de Pretoria désormais sous surveillance policière. Lundi soir, une cordon de police a été érigé devant l'accès principal du Mediclinic Heart Hospital, dont la présidence sud-africaine n'a pas confirmé officiellement qu'on y soignait le héros de la lutte anti-apartheid. Mais les médias du monde entier campent devant cet établissement privé en attendant des nouvelles après y avoir vu entrer plusieurs membres de la famille ces derniers jours. Depuis mardi matin, les voitures circulant aux abords de cette clinique spécialisée sont soumis à une fouille minutieuse,...
(AFP 10/06/13)
BRUXELLES, 10 juin 2013 (AFP) - Les comptes de l'ambassade de Belgique au Rwanda ont été totalement débloqués par les autorités rwandaises, ce qui met fin à un conflit diplomatico-judiciaire de 18 mois entre Kigali et son ancienne puissance coloniale, a indiqué lundi le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders. Ce déblocage répond à une décision similaire de la justice belge, qui avait levé le gel des comptes bancaires de l'ambassade du Rwanda à Bruxelles le 29 mars. Ces derniers avaient été bloqués en octobre 2011 à la demande d'un homme d'affaires rwandais, Gaspard Gatera, qui affirmait que le gouvernement de son pays lui devait 189 millions de francs rwandais, soit plus de 200.000 euros, pour l'exécution d'un contrat...
(Liberté 10/06/13)
Coup de tonnerre hier à Bamako, le Mali passe à la trappe et se fait piéger par le Rwanda (1-1) qui, du coup, perd tout espoir de revenir dans la course au Mondial-2014. Un peu plus tôt, l’Algérie s’est offert le Bénin à Porto-Novo et prend la tête du groupe H avec neuf points contre sept pour le Mali et trois pour le Bénin. Le Rwanda ferme la marche avec seulement deux points. En fait, les éliminatoires du Mondial-2014 dans le groupe H ne se passent pas exactement comme prévu par les spécialistes qui avaient prédit plutôt un duel exclusivement algéro-malien pour le seul billet qualificatif au match barrage. Désormais, trois équipes se disputent donc le fameux sésame car dans...
(AFP 10/06/13)
BRUXELLES, 10 juin 2013 (AFP) - Les comptes de l'ambassade de Belgique au Rwanda ont été totalement débloqués par les autorités rwandaises, ce qui met fin à un conflit diplomatico-judiciaire de 18 mois entre Kigali et son ancienne puissance coloniale, a indiqué lundi le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders. Ce déblocage répond à une décision similaire de la justice belge, qui avait levé le gel des comptes bancaires de l'ambassade du Rwanda à Bruxelles le 29 mars. Ces derniers avaient été bloqués en octobre 2011 à la demande d'un homme d'affaires rwandais, Gaspard Gatera, qui affirmait que le gouvernement de son pays lui devait 189 millions de francs rwandais, soit plus de 200.000 euros, pour l'exécution d'un contrat...
(AgoraVox 10/06/13)
Le temps passe et la solution militaire prônée par le Conseil de sécurité de l’ONU devient de moins en moins évidente pour imposer la paix dans l’Est du Congo. La Résolution 2098 créant une brigade offensive chargée de neutraliser les groupes armés, rentre, jour après jour, dans une certaine caducité, bien avant le déploiement effectif de ses 3.069 soldats. Un mirage de plus ? En tout cas, on ne sait toujours pas à quelle date cette brigade sera en effectif suffisant sur le territoire congolais pour amorcer la mission entendue de « nettoyage » des maquis qui pullulent dans le Kivu. La fébrilité sud-africaine En Afrique du Sud, pays devant fournir l’essentiel des effectifs, une forme de panique gagne les...

Pages