Mardi 23 Janvier 2018
( 03/07/13)
Par rapport à la guerre dans l'Est congolais, Barack Obama a opté pour le service minimum. Une exhortation aux pays voisins qui soutiennent les groupes armés en RDC de cesser de le faire. Un appel au président Kabila à réformer les forces armées. Ce sera tout. Un message aussi sympathique que pathétique. Mais rien de vraiment nouveau. Aucun pas supplémentaire de franchi par Obama. A Kigali, Kampala et surtout à Kinshasa, Bukavu et Goma, le sermon du chef de la Maison Blanche sonne comme du déjà entendu. Reconnus - y compris par l'ONU- comme sponsors du M23, le Rwanda et, dans une moindre mesure, l'Ouganda verront même une " évolution " dans le discours de Obama. Le président américain n'a...
(AFP 03/07/13)
PARIS, 3 juillet 2013 (AFP) - Une information judiciaire a été ouverte à Paris, pour génocide et crimes contre l'humanité, contre Claude Muhayimana, un Rwandais dont Kigali réclame l'extradition pour sa participation présumée aux tueries de 1994, a annoncé mercredi à l'AFP une source judiciaire. Cette instruction, ouverte le 25 juin au pôle "crimes contre l'humanité" du Tribunal de grande instance (TGI) de Paris, fait suite à une plainte déposée début juin par le Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR), une organisation traquant les génocidaires présumés. Le CPCR accuse notamment M. Muhayimana de crimes dans la ville de Kibuye, dans l'ouest du pays, et ses alentours. Parallèlement, M. Muhayimana est visé par une demande d'extradition du Rwanda. La...
(Afrikarabia 03/07/13)
Le prochain rapport intermédiaire du groupe d'experts de l'ONU sur la situation en République démocratique du Congo a été divulgué ce week-end par Inner City Press. Dans ce rapport plus contrasté que le précédent, l'ONU révèle que le soutien du Rwanda au M23 est désormais "limité" et que l'armée régulière (FARDC) "collabore" avec le groupe armé des FDLR. Le tout nouveau rapport préliminaire du groupe d'experts de l'ONU sur la République démocratique du Congo daté du 20 juin 2013 a fuité ce dimanche et été mis en ligne en exclusivité par Inner City Press (rapport accessible en anglais ici). Le rapport final 2012 avait suscité une vive polémique l'an passé en accusant le Rwanda et l'Ouganda de soutenir les rebelles...
(Afrikarabia 03/07/13)
Samedi 29 juin 2013, la maire socialiste de cette petite commune de la Drôme a inauguré une stèle « à la mémoire du génocide des Tutsi du Rwanda en 1994 » et une plaque en souvenir de Jean Carbonare (1926-2009), qui habitait dans la commune. C’est la seconde stèle posée en France après celle de Cluny (Saône-et-Loire), en avril 2011. D’autres monuments sont prévus dans diverses villes de France. La scène s’est produite le 28 janvier 1993 devant des millions de téléspectateurs. Invité de Bruno Mazure dans le « 20 heures » de France 2, Jean Carbonare, Dieulefitois depuis 1970, tire la sonnette d’alarme. Il rentre d’une mission internationale d’enquête menée au Rwanda par d’importantes ONG, dont la Fédération internationale...
( 03/07/13)
Les pays entourant le Congo doivent prendre l’engagement de cesser de financer des groupes armés qui empiètent sur l’intégrité territoriale et la souveraineté du Congo. Et ils ont signé un papier à présent, la question maintenant est le respectent-ils ? Nous sommes préparés à travailler avec qui que ce soit pour essayer de rendre cela possible. Enfin, cependant, les pays concernés doivent reconnaitre qu’il est dans leur propre intérêt de le faire». Ces propos émanent bien du Président des USA, Barack Obama, à l’étape de la Tanzanie le lundi dernier, lors de sa récente tournée en Afrique. Il répondait à une question, non des journalistes mais celle de son homologue tanzanien sur la crise en Rdc, un pays qui souffre...
(Digitalcongo 02/07/13)
Ayant choisi la Tanzanie comme ultime étape de sa grande tournée africaine, Barack Obama a tiré profit de son séjour de 48 heures à Dar Es Salaam pour évoquer le dossier congolais. Il a appelé les pays frontaliers de la RDC à cesser de soutenir les groupes armés. C'est la seconde fois que Barack Obama, premier président afro-américain, se rend en Afrique subsaharienne et sa première grande tournée sur le continent. Barack Obama a promis que les Etats-Unis seraient aux côtés des Africains sur la voie de la prospérité et de la paix. En voyage en Tanzanie, le président américain a appelé les pays frontaliers de la République démocratique du Congo à cesser de soutenir les groupes armés qui y...
(Ici Lomé 02/07/13)
Sénégal - L’Union des ressortissants rwandais au Sénégal (URRS) invite le gouvernement de Paul Kagamé à revenir à la célébration de la fête de l’Indépendance le 1er juillet, et non le 4 comme il l’a imposé pour marquer la fin du génocide de 1994. «Au Rwanda, nous avons des problèmes avec les dates. Le mois de juillet est particulièrement intéressant. Le 1er juillet 1962 le pays s'est libéré des Belges et est devenu indépendant. Le 4 juillet 1994, le Front patriotique rwandais (FPR), mouvement rebelle dirigé par l'actuel président Paul Kagamé a pris le pouvoir à Kigali. Depuis lors, les nouvelles autorités du Rwanda ont voulu réécrire l'histoire du pays. C'est ainsi que l'hymne et le drapeau national ainsi que...
( 02/07/13)
ASI24 - DAKAR La société de M. Elumelu, HEIRS HOLDINGS, s’est engagée lundi, en Tanzanie, à verser 2,5 milliards de dollars à l’initiative du plan d’Obama pour l’électricité en Afrique, rapporte l’Organisation de la Presse Africaine pour Heirs Holdings. Le groupe d’investissement africain est le plus important investisseur à avoir conduit une initiative panafricaine dirigée par les États-Unis en matière d’électricité. À la veille de son départ pour Dar es Salam, en Tanzanie, dans le cadre d’une délégation de chefs d’entreprises de renom triés sur le volet par la Maison-Blanche pour rencontrer le président Obama, Tony O. Elumelu, a réitéré son message encourageant les États-Unis et les investisseurs internationaux à s’engager de manière proactive auprès du secteur privé africain afin...
( 02/07/13)
Selon un rapport provisoire du groupe d’experts de l’ONU sur la RDC, le Mouvement du 23-Mars et les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), deux rébellions rwandophones antagoniques qui opèrent dans l’Est du pays, ont été très affaiblies par de récentes tensions internes et des désertions. Depuis plusieurs semaines, un calme relatif semble revenu dans l’Est de la RDC. Plusieurs rébellions et groupes armés y opèrent toujours, mais les affrontements se font plus rares. L’explication se trouve peut-être dans le rapport intermédiaire du Groupe d’Experts de l’ONU sur la RDC, transmis au Conseil de sécurité le 20 juin. Selon le document, révélé le 29 juin par Inner City Press (un blog généralement très critique vis à vis opérations de...
(7sur7.cd 02/07/13)
La situation en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud ont figuré parmi les points au centre des entretiens entre le président américain Barack Obama et le président sud-africain Jacob Zuma le samedi 29 juin 2013 à Pretoria. Concernant la situation en RDC, les deux personnalités se sont engagées à ne lésiner sur aucun moyen pour restaurer la paix dans l’Est de la RDC ; Barack Obama a demandé au président Jacob Zuma de jouer son leadership fort dans la crise dans l’Est de la RDC. Le président américain a réaffirmé le soutien des Etats-Unis à l’envoi de la brigade spéciale des Nations Unies dans l’Est de la RDC avec pour mission de neutraliser les groupes armés qui...
( 02/07/13)
Le président américain Barack Obama, en voyage en Tanzanie, a appelé les pays frontaliers de la République démocratique du Congo à cesser de soutenir les groupes armés qui y opèrent. "Les paysentourant le Congo doivent prendre l'engagement de cesser de soutenir les groupes armés" opérant en RDC, a déclaré M. Obama lors d'une conférence de presse à Dar es Salaam. M. Obama n'a cité aucun pays nommément mais le Rwanda et l'Ouganda ont été accusés à plusieurs reprises, notamment par des experts de l'ONU, de soutenir le M23, une rébellion qui combat l'armée de RDC depuis mi-2012 dans la province du Nord-Kivu. Tant Kigali que Kampala ont démenti ces accusations. Barack Obama a parallèlement appelé son homologue de RDC Joseph...
(Burundi– AGnews 02/07/13)
Une année après le jubilé, un nouveau départ pour préserver l’indépendance nationale et l’héritage du Prince Louis RWAGASORE. »: dixit S.E. Nkurunziza Pierre, le très populaire président africain du Burundi. Les cérémonies de la Célébration du 51 ème anniversaire de l’indépendance du Burundi ont été une réussite en ce 1er juillet, à Bujumbura. Après le recueillement au mausolée du muganwa (prince) Louis Rwagasore ( fils ainé de SAR Mwambutsa IV, Mwami (Roi) d’ Ingoma Y’Uburundi – Royaume millénaire du Burundi- ), les festivités se sont poursuivies au boulevard de l’indépendance en compagnie des hôtes du jour. Le Président du Burundi et son épouse ont reçu : S.E. Uhuru Kenyatta ( fils de Kenyatta, le libérateur du Kenya ), Président du...
(L'Avenir Quotidien 02/07/13)
Selon des révélations d’un nouveau rapport, contredisant le précédent, le groupe d’experts de l’ONU note curieusement qu’il ne dispose à ce jour d’aucune indication de soutien de l’Ouganda aux rebelles. De même, selon ses propres mots, il dit avoir recueilli des preuves d’un soutien continu, mais limité, au M23 en provenance du Rwanda Et comme pour jeter de la poudre aux yeux d’un borgne, l’ONU affirme que l’armée régulière, c’est-à-dire les FARDC sont de mèche avec le groupe armé des FDLR Quand Museveni est dédouané, Kagame blanchi, Fardc assimilées aux FDLR,… le lobbying rwandais a fait ses preuves et la Rdc devrait encore ouvrir l’œil et le bon, surtout avec le fameux déploiement de la brigade onusienne qui n’est pas...
(Xinhua 02/07/13)
NAIROBI -- Le Kenya a affirmé lundi que l'intégration de la Communauté de l'Afrique de l'Est (CAE) est en marche et qu'elle sera renforcée avec la signature du protocole d'union monétaire en novembre prochain. La réunion du Conseil des ministres de la CAE, prévue en août prochain, doit préparer le terrain en vue de l'adoption du protocole par les dirigeants des États membres, trois mois plus tard, a indiqué la secrétaire d'État chargée des Affaires est- africaines, Phyllis Kandie, lundi à Nairobi, à l'occasion du 3e anniversaire de la conclusion du protocole sur le marché commun. "Les États partenaires sont actuellement dans la phase d'harmonisation de leurs textes de loi, particulièrement en matière de commerce, afin de s'adapter aux dispositions...
(Le Potentiel Online 02/07/13)
Abdou Diouf, secrétaire général de la Francophonie, a reconduit, pour une mission de quatre ans, Clément Duhaime dans ses fonctions d’administrateur de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). « Particulièrement satisfait de la relation qui me lie à l’administrateur depuis 2006, j’ai choisi de le reconduire dans ses fonctions pour favoriser la continuité et la poursuite des efforts entrepris par M. Duhaime pour moderniser notre organisation» a déclaré Abdou Diouf. Le secrétaire général a procédé à cette nomination après consultation du Conseil permanent de la Francophonie (CPF), conformément à la Charte de la Francophonie. Cette instance, qui rassemble les représentants personnels des chefs d’Etat et de gouvernement de l’OIF, a salué cette décision. Avant de devenir administrateur de l’Organisation internationale...
(Le Potentiel Online 02/07/13)
Les traumatismes causés dans l’Est de la République démocratique du Congo par le Rwanda et l’Ouganda, deux pays nommément indexés dans le rapport du groupe d’experts des Nations unies, n’ont pas trouvé intérêt aux yeux du président américain, Barack Obama. Arrivé lundi à Dar es-Salaam, dernière étape de sa tournée africaine, Barack Obama a totalement minimisé l’implication de ces deux pays dans la crise des Grands Lacs, préférant taire leurs noms dans son appel à la stabilisation de cette région africaine. Une preuve de plus de la conspiration internationale dont est victime la RDC. Agressée par ses voisins et humiliée dans sa partie Est avec un bilan macabre de plus de six millions de morts de Congolais tombés gratuitement, la...
(AFP 01/07/13)
DAR ES SALAAM, 1 juillet 2013 (AFP) - Le président américain Barack Obama a appelé lundi à Dar es Salaam les pays frontaliers de la République démocratique du Congo (RDC) à cesser de soutenir les groupes armés qui y opèrent, tout en demandant au président Joseph Kabila de "faire plus et mieux" pour réformer les forces de sécurité du pays. "Les pays entourant le Congo doivent prendre l'engagement de cesser de soutenir les groupes armés" opérant en RDC, a déclaré M. Obama lors d'une conférence de presse dans la capitale économique tanzanienne. Il est arrivé lundi en Tanzanie pour la troisième et ultime étape de sa tournée africaine, après le Sénégal et l'Afrique du Sud. M. Obama n'a cité aucun...
(Agence Ecofin 01/07/13)
(Agence Ecofin) - Le gouvernement du Rwanda a lancé une campagne de sensibilisation des populations sur les délits commis en utilisant Internet. Conduite par le comité de développement du Rwanda (RDB) qu’abrite le ministère de la Jeunesse et des TIC, le but de cette initiative est d’informer tout le monde du danger actuel que représente le cybermonde et la nécessité qu’il y a à prendre des précautions quand on s’y rend. Bien que le niveau d’attaques cybercriminelles soit encore relativement bas dans le pays, Charles Mugisha, le chef du département cybersécurité au RDB demande aux uns et aux autres de chercher des moyens pour se protéger. Ça peut être l’installation d’antivirus authentiques sur son ordinateur, éviter de répondre à des...
(Le Congolais 01/07/13)
Le prochain rapport intermédiaire du groupe d’experts de l’ONU sur la situation en République démocratique du Congo a été divulgué ce week-end par Inner City Press. Dans ce rapport plus contrasté que le précédent, l’ONU révèle que le soutien du Rwanda au M23 est désormais « limité » et que l’armée régulière (FARDC) « collabore » avec le groupe armé des FDLR. Le tout nouveau rapport préliminaire du groupe d’experts de l’ONU sur la République démocratique du Congo daté du 20 juin 2013 a fuité ce dimanche et été mis en ligne en exclusivité par Inner City Press (rapport accessible en anglais ici http://afrikarabia2.blogs.courrierinternational.com/media/01/02/39460789... ). Le rapport final 2012 avait suscité une vive polémique l’an passé en accusant le Rwanda...
(Xinhua 01/07/13)
PRETORIA-- Le président américain Barack Obama a promis samedi de prolonger l'African Growth and Opportunity Act (AGOA), qui permet à certains pays d'Afrique subsaharienne d'exporter des produits sans droits de douane vers les Etats-Unis. Il a fait cette promesse lors d'une conférence de presse télévisée après que son homologue sud-africain Jacob Zuma a demandé aux Etats-Unis de prolonger l'AGOA, qui expire en 2015. "Le commerce entre l'Afrique et les Etats-Unis a atteint les niveaux d'avant la récession mondiale, en grande partie grâce à l'AGOA", a déclaré M. Zuma. M. Obama a annoncé qu'il soutenait les efforts pour améliorer et renouveler l'AGOA et qu'il devrait dans un premier temps convaincre le Congrès américain d'approuver le renouvellement. Avant la conférence de presse,...

Pages