Vendredi 20 Avril 2018
(AFP 13/08/13)
DOUAI, 13 août 2013 (AFP) - La justice française a renvoyé mardi au 12 septembre la décision d'extrader ou non l'ancien chef d'Etat-major de l'armée de terre rwandaise, Laurent Serubuga, que le Rwanda souhaite juger pour crimes génocidaires. L'avocat de l'ancien militaire, Me Thierry Massis, a rappelé qu'il ne s'agissait pas "de juger les faits mais de statuer sur le mandat d'extradition", dont il a souligné le caractère "arbitraire" devant la chambre d'instruction de la cour d'appel de Douai (Nord). Arrivé en France en 1998, le septuagénaire, atteint d'un cancer de la prostate selon son avocat, vivait d'allocations pour personnes âgées dans un foyer d'immigrés, lorsqu'il a été arrêté le 11 juillet dans le Nord en vertu d'un mandat d'arrêt...
(AFP 13/08/13)
DOUAI, 13 août 2013 (AFP) - La justice française a renvoyé mardi au 12 septembre la décision d'extrader ou non l'ancien chef d'Etat-major de l'armée de terre rwandaise, Laurent Serubuga, que le Rwanda souhaite juger pour crimes génocidaires. L'avocat de l'ancien militaire, Me Thierry Massis, a rappelé qu'il ne s'agissait pas "de juger les faits mais de statuer sur le mandat d'extradition", dont il a souligné le caractère "arbitraire" devant la chambre d'instruction de la cour d'appel de Douai (Nord). Le septuagénaire, atteint d'un cancer de la prostate selon son avocat, est recherché par les juridictions rwandaises qui l'accusent d'avoir aidé à organiser le génocide. Celui-ci a fait plus de 800.000 morts d'avril à juillet 1994 au Rwanda, selon l'ONU,...
(AFP 13/08/13)
La chambre d'instruction de la cour d'appel de Douai (nord de la France)donnera mardi son avis sur la demande d'extradition de l'ancien colonel rwandais Laurent Serubuga, que le Rwanda souhaite juger pour «massacre collectif», et qui a été interpellé le 11 juillet dans le Nord. La France n'a encore jamais extradé de personnes recherchées par la justice rwandaise pour leur rôle dans le génocide de 1994, et les parties civiles ont peu d'espoir que ce dossier connaisse un sort différent, quelle que soit la décision des magistrats de Douai. «Laurent Serubuga est recherché par les juridictions du Rwanda pour +massacre collectif+ et +atteinte aux biens des personnes+», a expliqué à l'AFP le parquet général de Douai. «Nous allons émettre le...
( 13/08/13)
Le week-end dernier a été fortement agité politiquement à Kinshasa. Cette fébrilité a été provoquée par des déclarations fort controversées de M. Léon Kengo wa Dondo faites samedi dernier lors de sa rencontre avec une frange de’ l’Opposition à la paroisse catholique Notre-Dame de Fatima à Kinshasa Combe, et lors de sa rencontre le même jour au Palais u Peuple avec des représentants de l’Opposition (sans UDPS, sans le MLC, sans l’UNC) et de la majorité. A Fatima, le président du Sénat, en sa qualité de membre du « présidium », a soutenu qu’à l’issue des concertations, chacun devra se retrouver ! Au cours de la rencontre du Palais du Peuple, il a même soutenu sans ambages qu’un gouvernement d’Union...
(Slate Afrique 12/08/13)
Près de 2.000 Rwandais, considérés comme illégaux en Tanzanie, sont rentrés dans la précipitation au Rwanda ces derniers jours, intimidés disent-ils par les autorités tanzaniennes dans un contexte de tensions entre les deux pays, a affirmé samedi à l'AFP un responsable rwandais."Depuis lundi, jusqu'à hier soir (vendredi), nous avons reçu environ 1.900 personnes," a déclaré Jean-Claude Rwahama, un responsable du ministère rwandais en charge des réfugiés. Selon lui, la plupart ont pu rejoindre "des proches dans différentes régions du Rwanda", mais Kigali a mis en place un centre de transit à Kirehe, localité rwandaise à une dizaine de km de la frontière tanzanienne, pour les accueillir. Le président tanzanien, Jakaya Kikwete, avait annoncé fin juillet sa volonté d'expulser, sous deux...
(Les Afriques 12/08/13)
Pour la plupart des 16 Etats africains notés par S&P, l’émission d’obligations en devises (Eurobonds) sur le marché international est une alternative à la cherté de leur marché domestique. Mais, gare au risque de change et au retournement de tendances. Focus. Il y a ce paradoxe qui constitue la grosse pierre dans le jardin de l’embellie de l’économie africaine. En dépit de leurs taux de croissance élevée, les pays du continent sont restés pauvres, dépendant du cours des matières premières et de la demande chinoise … Ce qui explique la déconnexion entre la croissance de leur économie et l’amélioration de la qualité de leur crédit. En effet, des 16 pays notés par S&P (Standard & Poor's), aucun n’est dans une...
(AFP 11/08/13)
JOHANNESBURG, 11 août 2013 (AFP) - Nelson Mandela, hospitalisé depuis plus de deux mois à 95 ans, "fait des progrès lents mais réguliers", mais "est toujours dans un état critique", a indiqué dimanche la présidence sud-africaine. "L'ancien président Nelson Mandela est toujours soigné dans un hôpital de Pretoria et les médecins ont indiqué au président Jacob Zuma" qu'il "fait des progrès lents mais réguliers", a indiqué la présidence dans un communiqué. "L'équipe médicale a également rappelé que, bien que sa santé s'améliore régulièrement, Madiba restait dans un état critique", a-t-elle ajouté, appelant le héros de la lutte anti-apartheid de son nom de clan, affectueusement adopté par les Sud-Africains. "Continuons à prier pour le rétablissement de Madiba et pour sa santé",...
(AFP 10/08/13)
KIGALI, 10 août 2013 (AFP) - Près de 2.000 Rwandais, considérés comme illégaux en Tanzanie, sont rentrés dans la précipitation au Rwanda ces derniers jours, intimidés disent-ils par les autorités tanzaniennes dans un contexte de tensions entre les deux pays, a affirmé samedi à l'AFP un responsable rwandais. "Depuis lundi, jusqu'à hier soir (vendredi), nous avons reçu environ 1.900 personnes," a déclaré Jean-Claude Rwahama, un responsable du ministère rwandais en charge des réfugiés. Selon lui, la plupart ont pu rejoindre "des proches dans différentes régions du Rwanda", mais Kigali a mis en place un centre de transit à Kirehe, localité rwandaise à une dizaine de km de la frontière tanzanienne, pour les accueillir. Le président tanzanien, Jakaya Kikwete, avait annoncé...
(RFI 10/08/13)
Le Parti démocratique vert rwandais a été officiellement reconnu vendredi par les autorités rwandaises. Le parti d’opposition, créé en 2009, par des transfuges du FPR, le Front patriotique rwandais, au pouvoir, tentait depuis plusieurs années de s'enregistrer, sans succès. Cet enregistrement intervient alors que des élections législatives doivent se tenir en septembre prochain au Rwanda. Cependant, il n’est pas sûr que malgré cette reconnaissance, le parti puisse y participer. Dans le petit bureau du Parti démocratique vert on est entre joie et étonnement après que les autorités rwandaises ont reconnu officiellement le parti d’opposition au cours d’une cérémonie où toute la presse rwandaise était conviée. Jean-Claude Ntezimana, secrétaire général du parti, est satisfait : « Nous sommes très contents, ce...
( 09/08/13)
Le Parti démocratique vert rwandais a été officiellement reconnu vendredi par les autorités rwandaises, et devient le deuxième parti, après celui au pouvoir, enregistré dans le pays. L'autorisation été officiellement remise au parti par le Conseil de la bonne gouvernance du Rwanda, organe habilité à enregistrer les formations politiques, au siège du Conseil. "Cela a été un long processus, nous sommes reconnaissants d'avoir finalement obtenu une licence", a déclaré le chef du parti, Frank Habineza aux journalistes. Le Parti démocratique vert tentait depuis plusieurs années d'être reconnu, mais jusqu'à récemment, l'organisation de son congrès fondateur, préalable indispensable à l'enregistrement officiel, avait toujours capoté. Jusqu'ici, le seul autre parti reconnu par les autorités rwandaises est le PS Imberakuri, enregistré en août...
(AFP 09/08/13)
KIGALI, 9 août 2013 (AFP) - Le Parti démocratique vert rwandais a été officiellement reconnu vendredi par les autorités rwandaises, devenant le deuxième parti, après celui au pouvoir, enregistré dans le petit pays d'Afrique des Grands Lacs, a constaté un journaliste de l'AFP. La licence a été officiellement remise au parti par le Conseil de la bonne gouvernance du Rwanda, organe habilité à enregistrer les formations politiques, au siège du Conseil. "Cela a été un long processus, nous sommes reconnaissants d'avoir finalement obtenu une licence", a déclaré le chef du parti, Frank Habineza, à l'AFP. Le Parti démocratique vert tentait depuis plusieurs années de s'enregistrer, mais jusqu'à récemment, l'organisation de son congrès fondateur, préalable indispensable à l'enregistrement officiel, avait toujours...
( 09/08/13)
Après l’épisode Ntaganda, les rwandais affirment qu’ils ne vont pas extrader « immédiatement » les quatre chefs rebelles réclamés par le gouvernement de la République démocratique du Congo. Le gouvernement congolais a émis le 26 juillet dernier des mandats d’arrêt pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre, torture et d’autres infractions à l’encontre des chefs rebelles du M23 qui ont trouvé refuge à Kigali. Il s’agit donc de l’ancien chef politique de la rebelle du M23, Jean-Marie Runiga, et les commandants militaires Baudouin Ngaruye, Eric Badege et Innocent Zimurinda. L’ONU a pour sa part indiqué que Ngaruye et Zimurinda peuvent être responsables de crimes de guerre. La rwandaise ministre des Affaires étrangères, Louis Mushikiwabo, a déclaré jeudi « le gouvernement...
( 09/08/13)
Lors d’une réunion du bureau politique du FPR tenue le 07 .08.2013, au petit stade Amahoro, le Président Paul Kagame a fustigé l’ incohérence et l’hypocrisie des donateurs occidentaux dans le soutien aux projets de développement de son pays. Kagame dit qu’il y avait injustice et l’incohérence, parfois inhérente, de l’aide internationale et a exhorté les dirigeants membres de son parti FPR de se lever pour eux-mêmes et de leur nation. Lors d’une réunion du bureau politique du FPR tenue le 07 .08.2013, au petit stade Amahoro, le Président Paul Kagame a fustigé l’ incohérence et l’hypocrisie des donateurs occidentaux dans le soutien aux projets de développement de son pays. Kagame dit qu’il y avait injustice et l’incohérence, parfois inhérente,...
(L'Avenir Quotidien 09/08/13)
Selon de sources dignes de foi, les autorités rwandaises "examinent" les demandes d’extradition d’anciens responsables du mouvement rebelle M23, dont son ex-président Jean-Marie Runiga, émises par la République démocratique du Congo (RDC), ont-elles indiqué aujourd’hui. La demande congolaise "a été reçue et est examinée", "le ministère de la Justice du Rwanda travaille avec le ministère de la Justice de la Rdc pour déterminer le sort de la requête", a déclaré la chef de la diplomatie rwandaise Louise Mushikiwabo. "L’extradition est (...) un long processus, c’est un processus légal avant tout," a estimé la ministre des Affaires étrangères devant la presse à Kigali. La Rdc a émis le 25 juillet trois mandats d’arrêts contre quatre ex-responsables de la rébellion du Mouvement...
(Le Potentiel Online 09/08/13)
L’Ougandais Yoweri Kaguta Museveni a décidé de voler au secours du Rwandais Paul Kagame en agitant à nouveau le spectre d’un génocide des Rwandais. Il redoute l’efficacité d’une offensive de la Brigade spéciale d’intervention visant à traquer des groupes armés, au nombre desquels figure le M23. La pression exercée directement sur Mary Robinson et le département d’Etat a payé d’autant plus que la mission principale de la traque est au point mort. L’ultimatum de la Brigade internationale s’est ainsi estompé suite à l’agitation de l’épouvantail de ce fonds de commerce de mauvais goût. La stabilisation de l’Est de la République démocratique du Congo a frôlé un tournant décisif, il y a quelques jours. D’un côté, les FARDC ont repris du...
(Xinhua 09/08/13)
Plus de 500 immigrés illégaux rwandais ont quitté la Tanzanie pour regagner leur pays à la suite d'une ordonnance du président tanzanien Jakaya Kikwete, a déclaré jeudi un agent d'immigration tanzanien. Samwel Mahirane, un agent d'immigration au poste frontière de Rusumo dans le district de Ngara, a affirmé qu'environ 520 Rwandais et leur bétail ont traversé le poste frontière vers le Rwanda. "Personne ne les a forcés à retourner dans leur pays", a-t-il dit. Le mois dernier, le président tanzanien Jakaya Kikwete a ordonné à tous les immigrés clandestins en provenance du Rwanda de rentrer à leur pays, avertissant que ceux qui refusent de respecter cet ordre risquent de faire face à des mesures punitives. La plupart des immigrants illégaux...
(RFI 09/08/13)
Les relations entre le Rwanda et la Tanzanie doivent s’améliorer. C’est en substance le message qu'a souhaité faire passer ce jeudi 8 août la ministre des Affaires étrangères rwandaise Louise Mushikiwabo. Des paroles d’apaisement alors que la tension entre les deux pays est à son paroxysme depuis que le président tanzanien Jakaya Kikwete a proposé, en mai dernier, que le Rwanda négocie avec ses ennemis des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), considérés par Kigali comme d’anciens génocidaires.La proposition de Kikwete avait été faite lors d’une réunion à huis clos au sommet de l’Union africaine sur la crise dans l’est du Congo le 26 mai, à Addis-Abeba. Elle avait alors fait bondir la ministre des Affaires étrangères rwandaise.Mais depuis,...
(Xinhua 09/08/13)
Faire passer les Etats africains d'une union régionale à une union continentale demeure un rêve, tant que le traité de l'Union africaine (UA) ne prévoit pas le mode de désignation de la présidence des Etats-Unis d'Afrique, a estimé un expert en sciences politiques de l'université de Namibie, Phanuel Kaapama, dans une interview accordée jeudi à Xinhua. Les Etats-Unis d'Afrique correspondent à l'idée d'une fédération réunissant plus de 50 Etats souverains africains, une proposition faite par l'ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi. "Pour qu'elle se concrétise, il faudra conclure un traité et modifier la Constitution. Et il faudra préciser que faire de celle existant actuellement", a affirmé M. Kaapama. Selon l'universitaire, même si l'idée d'établir les Etats-Unis d'Afrique a été là depuis...
(Xinhua 09/08/13)
Alors que d'autres économies comme celle de la zone euro peinent toujours à se remettre de l' effondrement de l'économie mondiale en 2008, l'économie africaine devrait pour sa part continuer sa croissance, a rapporté mercredi la Banque africaine de développement (BAfD) dans ses perspectives économiques. Ce rapport, publié à Johannesburg, prédit que l'économie africaine devrait enregistrer une croissance de +4,8 % en 2013 et de +5,3 % en 2014. Les pays d'Afrique de l'Ouest, à savoir la Sierra Leone, la Côte d'Ivoire et le Ghana, seront parmi ceux qui connaîtront la plus forte croissance de leur produit intérieur brut (PIB) en 2013- 2014, a indiqué l'économiste en chef de la BAfD Mthuli Ncube lors de la publication de ces perspectives...
(AFP 08/08/13)
JOHANNESBURG, 8 août 2013 (AFP) - Le tout nouveau compte Twitter de l'archevêque anglican Desmond Tutu a été suspendu pendant quelques heures par le réseau social pour "suivi agressif", juste après son lancement, a annoncé jeudi une des fondations de Mgr Tutu. "Twitter n'a pas expliqué comment suivre 30 personnes pouvait être interprété comme un +suivi agressif+ ou s'il fallait blâmer le nombre de gens qui se sont mis à suivre @TutuLegacy en peu de temps", a déploré la Fondation Desmond & Leah Tutu dans un communiqué. "Nous sommes de retour! Merci pour tout le soutien", a tweeté quelques heures plus tard @TutuLegacy. "Twitter dit qu'il est +désolé pour le dérangement+ qu'a causé notre suspension. Nous avons été pris dans...

Pages