Samedi 24 Février 2018
(AFP 17/09/13)
KIGALI, 17 septembre 2013 (AFP) - La coalition menée par le Front patriotique rwandais (FPR), parti du président Paul Kagame, s'acheminait mardi vers une large victoire aux législatives, recueillant 76% des bulletins déjà dépouillés, a annoncé mardi la Commission électorale nationale (NEC). Le FPR et ses alliés recueillent 3.395.962 voix sur 4.462.917 bulletins dépouillés. Un peu moins de six millions de Rwandais étaient inscrits sur les listes électorales. Ces résultats portent sur 60% des districts, a précisé à l'AFP le président de la NEC, Kalisa Mbanda. Le Parti Social-démocrate (PSD) est crédité de 13,01% et le Parti libéral (PL) de 9,38% des suffrages déjà dépouillés. Le PS-Imberakuri arrive en troisième position avec 0,56%, suivi des quatre petits candidats indépendants, tous...
(Radio Okapi 17/09/13)
Le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende a qualifié lundi 16 septembre de « provocations infantiles », le kidnapping dimanche d’un sergent-major congolais par des policiers rwandais sur la zone neutre à la frontière entre les deux pays. Le sous-officier enlevé sera libéré ce mardi, ont indiqué des sources militaires. « Nous protestons de la manière la plus ferme contre de telles pratiques qui ne sont pas loin du banditisme. C’est quelque chose de totalement inacceptable surtout que nous ne sommes pas en état de belligérance avec le Rwanda, a affirmé Lambert Mende, appelant ce pays à être sérieux et cesser avec des provocations infantiles ». Pour lui, le sergent major Munanga Kusakana détenu au Rwanda « avait bien le...
(AFP 16/09/13)
Le Front patriotique rwandais (FPR), au pouvoir depuis la fin du génocide en 1994, était le grand vainqueur attendu des législatives de lundi au Rwanda, peu susceptibles de remettre en cause son hégémonie.Le Front patriotique rwandais (FPR), au pouvoir depuis la fin du génocide en 1994, était le grand vainqueur attendu des législatives de lundi au Rwanda, peu susceptibles de remettre en cause son hégémonie. Les quelque 15.000 bureaux de vote répartis à travers le pays ouvert à 07H00 (05H00 GMT) sous un grand soleil ont officiellement fermé à 15H00 (13H00 GMT). "Il n'y a pas eu de demande de prolonger" la durée du scrutin, a déclaré à l'AFP le président de la Commission nationale électorale (NEC), Kalisa Mbanda, sans...
(France 24 16/09/13)
Les élections législatives ont débuté lundi au Rwanda, où la population doit départager quelque 410 candidats. Un scrutin sans grande surprise qui devrait voir la victoire du parti du président Paul Kagame. Six millions de Rwandais sont appelés aux urnes, lundi 16 septembre, pour élire leurs députés dans un scrutin qui devrait conforter l'hégémonie du Front patriotique rwandais (FPR) du président Paul Kagame, au pouvoir depuis la fin du génocide en 1994. La participation, déjà très élevée lors des législatives de 2008, devrait être importante dans les 15 000 bureaux de vote répartis à travers le pays, qui ont ouvert à 7h ce matin. "Les files d’attente sont rares, mais cela ne présage pas de la participation. Des chansons sont...
(La Croix 16/09/13)
Les députés du Front patriotique rwandais, le parti au pouvoir depuis 1994, devraient remporter les élections législatives du 16 septembre.Six millions de Rwandais sont appelés à élire leurs députés, lundi 16 septembre, un scrutin qui devrait conforter l’hégémonie du tout-puissant Front patriotique rwandais (FPR) du président Paul Kagame, au pouvoir depuis 1994. Selon la Commission électorale nationale (NEC), 410 candidats, répartis sur quatre listes hormis une poignée de candidats indépendants, briguent les suffrages des électeurs. UNE ATTAQUE À LA GRENADE La campagne s’est déroulée dans l’indifférence générale selon les observateurs sur place. Aucune effervescence préélectorale n’était perceptible dans la capitale, Kigali, où seules quelques affiches, principalement du FPR, rappelaient l’approche du scrutin. Seul incident de taille, deux personnes ont été...
(AFP 16/09/13)
Un incident impliquant un sous-officier de République démocratique du Congo (RDC) et des forces rwandaises s'est déroulé dimanche à la frontière des deux pays, l'armée de RDC parlant de "kidnapping", celle du Rwanda d'arrestation d'un soldat "lourdement armé" en territoire rwandais. Un incident impliquant un sous-officier de République démocratique du Congo (RDC) et des forces rwandaises s'est déroulé dimanche à la frontière des deux pays, l'armée de RDC parlant de "kidnapping", celle du Rwanda d'arrestation d'un soldat "lourdement armé" en territoire rwandais. "Le sergent Mulanga Kusakala revenait d'une visite de famille et, pendant qu'il se baladait dans la zone neutre, trois policiers rwandais lui ont sauté dessus et l'ont tiré du côté rwandais", a déclaré à l'AFP le lieutenant-colonel Olivier...
(RFI 16/09/13)
La SADC, la communauté de développement de l'Afrique Australe s’inquiète de la situation en République Démocratique du Congo. L’organe régional l’a fait savoir dans un communiqué à l’issue d’un sommet cette semaine en Namibie, auquel assistait le président congolais Joseph Kabila. Les pays d’Afrique d’australe disent être inquiets du déploiement des troupes rwandaises à la frontière avec la RDC. Ils expriment également leur espoir que le Rwanda n'envisage pas d'envahir la République Démocratique du Congo. La SADC «s'inquiète du déploiement des troupes rwandaises à la frontière et exprime son espoir que le Rwanda n'envisage pas d'envahir la RDC». Ce sont les mots utilisés par l’organisation régionale. Ils sont forts et traduisent la réelle inquiétude de la SADC qui craint qu’une...
(Agence Ecofin 16/09/13)
n mars 2013, le groupe panafricain des télécommunications Liquid Telecom a acquis la société Kenya Data Networks qu’il a remis sur le marché sous le nom de Liquid Telcom Kenya. L’objectif de cette restructuration et de la relance de l’opérateur de réseau et d’Infrastructures Internet, était d’apporter aux consommateurs de la région Afrique de l’Est une meilleure qualité de services Internet. En effet, comme l’explique Sam Nkuzi, le président directeur général de Liquid Telecom Rwanda, « avec le réseau Liquid, les pays situés à l’intérieur des terres comme le Rwanda, l’Ouganda et le Burundi ne seront plus affectés par les coupures de fibre optique au Kenya. Nous pouvons actuellement fournir une sauvegarde sûre au Kenya en cas d’interruption de la...
(AFP 16/09/13)
KIGALI, 16 septembre 2013 (AFP) - Les Rwandais ont commencé à élire leurs députés lundi, dans un scrutin qui devrait conforter l'hégémonie du Front patriotique rwandais (FPR) du président Paul Kagame, au pouvoir depuis la fin du génocide en 1994. Les 15.000 bureaux de vote répartis à travers le pays ont ouvert à 07H00 (05H00 GMT) sous un grand soleil. Ils devraient fermer à 15H00 (13H00 GMT). Quelque six millions de personnes sont appelées aux urnes, pour départager 410 candidats répartis sur quatre listes -- en plus d'une poignée de candidats indépendants. La campagne, marquée dans ses derniers jours par le décès de deux personnes dans l'explosion de grenades, a suscité peu d'intérêt. Mais une participation très élevée est attendue,...
(L'Avenir Quotidien 16/09/13)
Selon des sources crédibles, un soldat congolais a été enlevé hier dimanche dans la zone neutre et amené au Rwanda, au moment où se tiennent les pourparlers de Kampala. Ceci a provoqué la colère des FARDC qui se sont rendues en masse dans la zone pour en découdre avec les militaires rwandais. Le Gouvernement congolais invite la population au calme et à ne pas céder à la provocation d’un pays qui a toujours nourri des visées expansionnistes et qui a du mal à accepter de lourdes pertes infligées à ses militaires par les FARDC à l’occasion de la guerre de sept jours Il y a de plus en plus de signes clairs qui traduisent la volonté du Gouvernement rwandais de...
(Le Potentiel Online 16/09/13)
Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies et Secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), soutient dans la présente réflexion que « l’Afrique peut inventer : brûler les étapes dans des domaines inattendus ». Il suffit d’ouvrir un magazine ou un journal à grand tirage pour en apprendre sur les innovations qui déferlent sur l'Afrique, du M-Pesa, service de transfert d'argent par téléphone mobile inventé au Kenya et qui a révolutionné les pratiques bancaires en Afrique, au Square Kilometer Array, le plus grand et le plus puissant radiotélescope jamais construit au monde, qu’abrite l’Afrique du Sud. On est bien loin d’un sentiment largement répandu! Ces réalisations africaines constituent-elles une surprise? Pas vraiment! L’Afrique a la...
(AFP 15/09/13)
KINSHASA, 15 septembre 2013 (AFP) - Un sergent de l'armée de la République démocratique du Congo a été "kidnappé" dimanche à Goma, dans l'Est, par trois policiers rwandais qui ont franchi la frontière pour l'enlever, a affirmé dimanche un porte-parole militaire. "Le sergent Mulanga Kusakala revenait d'une visite de famille, et pendant qu'il se baladait dans la zone neutre trois policiers rwandais lui ont sauté dessus et l'ont tiré du côté rwandais", a déclaré à l'AFP le lieutenant-colonel Olivier Hamuli, porte-parole de l'armée dans la province du Nord-Kivu, dont Goma est la capitale. "C'est un kidnapping (...) Il était dans la zone neutre, pas au Rwanda. C'est la population qui a alerté les autorités. (...) La tension est vive au...
(AFP 15/09/13)
PARIS, 15 septembre 2013 (AFP) - Le dénouement approche dans la zone Afrique des qualifications pour le Mondial-2014 avec le tirage au sort lundi au Caire des barrages entre les dix dernières équipes encore en lice, qui s'affronteront en matches aller-retour pour décrocher les cinq billets disponibles pour le Brésil. Il y a eu un nouveau rebondissement jeudi avec la sanction frappant le Cap-Vert pour avoir aligné un joueur suspendu. Initialement qualifié pour ces barrages, le Cap-Vert a finalement dû laisser sa place à la Tunisie. Cette dernière se retrouve même tête de série, puisque selon le règlement de la Fifa, les cinq équipes les mieux placées au dernier classement de la fédération internationale sont protégées. Les cinq têtes de...
(AFP 14/09/13)
KIGALI, 14 septembre 2013 (AFP) - Quelque six millions de Rwandais éliront leurs députés à partir de lundi, un scrutin qui devrait conforter l'hégémonie du tout-puissant Front patriotique rwandais (FPR) du président Paul Kagame, au pouvoir depuis 1994. Selon la Commission électorale nationale (NEC), 410 candidats, répartis sur quatre listes hormis une poignée de candidats indépendants, briguent les suffrages des électeurs. La campagne n'a pas semblé susciter l'enthousiasme. Aucune effervescence pré-électorale n'était perceptible dans la capitale, Kigali, où seules quelques affiches, principalement du FPR, rappelaient l'approche du scrutin. Seul incident, une personne a été tuée et 14 blessées vendredi soir dans l'explosion d'une grenade jetée devant un marché de Kigali. Une série d'attaques similaires, non revendiquée, avait visé la capitale...
(AFP 14/09/13)
WINDHOEK, 14 septembre 2013 (AFP) - La communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) a fait part vendredi soir de son inquiétude face au déploiement de troupes rwandaises à la frontière avec la République démocratique du Congo, et a émis l'espoir qu'aucune invasion de la RDC n'était à l'ordre du jour. La SADC "s'inquiète du déploiement des troupes rwandaises à la frontière et exprime son espoir que le Rwanda n'envisage pas d'envahir la RDC ce qui compliquerait une situation déjà délicate", a indiqué l'organisation diplomatique régionale, à l'issue d'un sommet en Namibie auquel assistait le président congolais Joseph Kabila. La SADC a aussi "appelé les voisins de la RDC et toutes les nations à contribuer à la paix, à la...
(Le Monde 14/09/13)
Un programme visant à mesurer l'efficacité des traitements antirétroviraux (ARV) administrés aux malades du sida en Afrique, afin de mieux les traiter et de contenir l'épidémie, a été lancé vendredi 13 septembre à Abidjan. Ce programme, dit de "test de charge virale", dont la première phase durera deux ans, concernera plusieurs dizaines de milliers de personnes en Côte d'Ivoire, au Burundi, au Cameroun et en Guinée, a expliqué à l'Agence France-presse Philippe Duneton, directeur général adjoint d'Unitaid, l'organisation internationale qui finance le projet. Huit millions d'habitants de pays en développement, venant en grande majorité d'Afrique, sont actuellement sous antirétroviraux. D'après les statistiques de l'Onusida, les ving-cinq pays les plus frappés par cette épidémie sont tous africains. "L'accès aux traitements ARV,...
(AFP 13/09/13)
KIGALI, 13 septembre 2013 (AFP) - Le Rwanda a pour objectif de faire tomber le taux de pauvreté dans le pays sous la barre des 30% d'ici cinq ans, contre 45% actuellement, a annoncé vendredi le président rwandais Paul Kagame. Le chef de l'Etat s'exprimait à l'occasion du lancement de la 2e phase (2013-2017) du Plan stratégique de développement économique et de réduction de la pauvreté (EDPRS II). Sur les cinq prochaines années, "nous visons une croissance (annuelle moyenne) à deux chiffres de 11,5% et une baisse de la pauvreté d'au moins 15 points, c'est à dire de 45% à moins de 30%, au cours des cinq prochaines années", a déclaré M. Kagame. La première phase de l'EDPRS (2008-2012) a...
(AFP 13/09/13)
KIGALI, 13 septembre 2013 (AFP) - Le Sénat rwandais a approuvé vendredi une série de nominations dans le secteur de la justice, dont le nouveau procureur général, son adjoint et le nouveau président de la Haute cour du Rwanda, a constaté un journaliste de l'AFP. Richard Muhumza, membre du parquet, remplace Martin Ngoga à son poste de procureur général du Rwanda, trois ans avant la fin prévue de son mandat. M. Ngoga ne bénéficie d'aucun nouveau poste dans cette série de nominations. Agnes Mukagashugi, autre membre du parquet, devient procureur général adjoint en remplacement d'Alphonse Hitimana. La nomination de ce dernier comme juge à la Cour suprême n'a pu être entérinée par le Sénat en raison de son absence du...
(Afrik.com 13/09/13)
Les élections législatives se tiendront lundi prochain au Rwanda. Mais alors que la campagne bat son plein, les partis d’oppositions accusent le parti au pouvoir d’intimidations et de mesquineries. Les Rwandais sont appelés aux urnes lundi 16 septembre, pour élire leurs députés. Les candidats en lice se disputent 80 sièges de la Chambre des députés. Alors que la campagne bat son plein, des dysfonctionnements sont d’ores et déjà dénoncés par les partis d’opposition. Ces derniers accusent les élus locaux du parti au pouvoir, le FPR, en particulier des maires de district, d’intimidations. Une équipe de 164 observateurs La présidente du parti d’opposition PS-Imberakuri, Christine Mukabunani, qui s’est confiée à RFI, a dénoncé « des autorités locales qui voulaient intimider des...
(RFI 13/09/13)
À trois jours des élections législatives qui doivent se tenir lundi 16 septembre au Rwanda, des partis politiques se plaignent de l'attitude de certains responsables locaux membres du Front patriotique rwandais au pouvoir et qui manqueraient à leur devoir de réserve. Si la campagne électorale se déroule dans le calme au Rwanda, des voix au sein des partis politiques en lice contre le FPR se sont élevées ces derniers jours pour dénoncer des tracasseries, voire des intimidations de responsables locaux lors de leur campagne. Parmi les plus audibles, le PS-Imberakuri. Sa présidente Christine Mukabunani revient sur un événement qui s’est, selon elle, déroulé récemment dans l’est du pays : « Des autorités locales qui voulaient intimider des gens pour venir...

Pages