Mercredi 13 Décembre 2017
(RFI 28/08/13)
Au Rwanda, la campagne électorale pour les élections législatives du 16 septembre prochain a commencé lundi 26 août. Face au Front patriotique rwandais, l’ex-rebellion qui a mis fin au génocide des Tutsi en 1994 et au pouvoir depuis, trois partis sont en lice : le Parti social démocrate, le parti libéral et le PS-Imberakuri. Sur les 80 sièges de la chambre des députés, 53 seront occupés par les partis politiques, le reste étant réservé à des groupes d’intérêts, comme les femmes, les jeunes et les handicapés. Mais selon certains observateurs cette élection est sans enjeu. Lors des dernières législatives, le parti du président Paul Kagame avait raflé 78% des sièges.Pluralisme politique ou multipartisme de façade ? Trois formations sont en...
(Gabon Eco 28/08/13)
La 2ème édition de la réunion entre les ministres de l’agriculture des pays d’Afrique subsaharienne et d’Argentine organisée le 20 août à Buenos Aires et qui a vu la participation de José Graziano Da Silvano, Directeur Général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture ( FAO) a été le cadre d’échanges fructueux entre partenaires des deux continents. C’est autour du thème « Une agriculture efficace pour un développement agricole durable » qu’ont évolué les débats lors de cette assemblée. Le Directeur Général de la FAO a tenu à souligner à cette occasion le potentiel considérable d’un partenariat Sud-Sud, en l’occurrence entre les pays d’Afrique et ceux d’Amérique latine, qui permet selon lui, de « renforcer, dans les deux...
(Xinhua 28/08/13)
LIVINGSTONE (Zambie), 28 août (Xinhua) -- L'industrie touristique en Afrique ne reçoit pas suffisamment d'assistance financière pour stimuler son développement, a déclaré mercredi un haut responsable de l'ONU.Ce déséquilibre doit être traité dans les pays les moins avancés (PMA), a indiqué le Secrétaire général de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) à l'occasion de l'assemblée générale en cours co-organisée par la Zambie et le Zimbabwe. Il a ajouté que le secteur touristique pouvait être un facteur de développement et réduire la pauvreté dans les pays en développement, en insistant sur le besoin de faire de ce secteur une priorité pour l'assistance financière. "Le tourisme doit devenir une priorité en matière de financements si nous devons aller de l'avant, et l'OMT travaille...
(AFP 27/08/13)
NAIROBI, 27 août 2013 (AFP) - Le premier a menacé de "frapper" le second, le second de faire subir au premier "de sinistres conséquences". Les présidents rwandais Paul Kagame et tanzanien Jakaya Kikwete tentent depuis de calmer le jeu, mais jamais l'escalade verbale n'avait été si loin. Tout a commencé fin mai, au cinquantenaire de l'Union africaine à Addis Abeba. Irrité de l'instabilité chronique en Afrique des Grands Lacs, Jakaya Kikwete conseille à ses homologues de République démocratique du Congo (RDC) Joseph Kabila, d'Ouganda Yoweri Museveni et du Rwanda Paul Kagame de négocier avec les rebelles qui les combattent. Paul Kagame, qui a mis fin au génocide des Tutsi dans son pays en 1994 avant de prendre le pouvoir, se...
(AFP 27/08/13)
JOHANNESBURG, 27 août 2013 (AFP) - L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, hospitalisé depuis début juin dans un hôpital de Pretoria, "reste dans un état critique mais stationnaire", a indiqué mardi le président Jacob Zuma dans un discours en Malaisie. "L'ancien président Mandela est toujours à l'hôpital où il reçoit des soins, et reste dans un état critique mais stationnaire", a déclaré M. Zuma dans un discours diffusé par ses services en Afrique du Sud, en acceptant en son nom une distinction spéciale pour sa contribution en faveur de la paix de la Mahathir Global Peace Foundation. Nelson Mandela, héros de la lutte anti-apartheid âgé de 95 ans, avait été hospitalisé en urgence le 8 juin pour une infection pulmonaire, et...
(Xinhua 27/08/13)
Les pays africains sont invités à adopter des approches fondées sur les écosystèmes pour faire face au défi croissant de la sécurité alimentaire au milieu des changements climatiques sur le continent. Environ 800 délégués à travers le continent qui ont assisté à la conférence sur la sécurité alimentaire qui vient de s'achever à Nairobi sont favorables aux approches d'adaptation basée sur les écosystèmes comme un outil essentiel pour assurer une alimentation adéquate pour tous. Une adaptation basée sur les écosystèmes (EBA) fournit des alternatives souples, rentables et largement applicables pour la construction de systèmes alimentaires robustes avec moins d'intrants et la réduction des impacts du changement climatique», ont déclaré les participants dans un communiqué conjoint publié lundi. Selon les experts...
(KongoTimes 26/08/13)
Encore une fois, le Rwanda a violé les accords de paix dans les Grands Lacs par une attaque contre la RDC. Les obus qui viennent de faire des dégâts humains et matériels provenaient, en effet, du Rwanda. Il ne peut y avoir d’autres explications au regard des positions des FARDC et du M23 sur terrain. Les troupes de ce dernier se trouve loin de Goma et leurs engins ne sont plus à la portée de cette ville. Le Gouvernement congolais, à travers son porte-parole, n’a pas traîné à le dénoncer et à interpeller la communauté internationale.Depuis plus de six mois, en effet, Kinshasa a montré et démontré sa réelle volonté à œuvrer pour la pacification de l’Est de la RDC...
(Radio Okapi 26/08/13)
Au cours d’une conférence de presse tenue le vendredi 23 août dernier à Kinshasa, le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende Omalanga, affirme que les obus qui sont tombés jeudi dernier dans la ville de Goma ont été tirés depuis le Rwanda. Selon lui, « cet acte du Rwanda dirigé sur les populations civiles est qualifié de crimes de guerre et crimes contre l’humanité». Par conséquent, le gouvernement congolais invite les Nations unies et la Cour pénale internationale d’en tirer les conséquences. Lambert Mende a précisé qu’au total onze obus sont tombés en deux temps dans divers quartiers de la ville de Goma. «Selon les premières indications fournies par nos experts, le plus grand nombre de tirs à la roquette...
(AgoraVox 26/08/13)
Qui veut la paix, dit-on, prépare la guerre.Si les obus sont tombés sur la ville de Goma, tuant plusieurs civils congolais, c’est que l’armée congolaise est en train de perdre la main, malgré les propos rassurants des responsables de la Monusco. Le M23 aura donc réussi à se renforcer, suffisamment pour être en capacité de menacer Goma, voire de reprendre la ville avec l’aide du Rwanda. On sait qu’à Kigali les autorités piaffent d’impatience pour à nouveau franchir la frontière, les guerres du Congo étant indispensables à la prospérité économique du régime de Paul Kagamé, « allaité » par les gisements miniers du Kivu. Depuis 1996, le Rwanda a juste besoin de trois conditions pour intervenir au Congo : une...
(KongoTimes 26/08/13)
Encore une fois, le Rwanda a violé les accords de paix dans les Grands Lacs par une attaque contre la RDC. Les obus qui viennent de faire des dégâts humains et matériels provenaient, en effet, du Rwanda. Il ne peut y avoir d’autres explications au regard des positions des FARDC et du M23 sur terrain. Les troupes de ce dernier se trouve loin de Goma et leurs engins ne sont plus à la portée de cette ville. Le Gouvernement congolais, à travers son porte-parole, n’a pas traîné à le dénoncer et à interpeller la communauté internationale. Depuis plus de six mois, en effet, Kinshasa a montré et démontré sa réelle volonté à œuvrer pour la pacification de l’Est de la...
(La Prospérité 26/08/13)
Le contraire aurait produit un effet d’étonnement inédit dans l’opinion tant nationale qu’internationale qui observe, depuis des années, la crise qui prévaut dans l’Est de la RD. Congo. Malgré les indices concordants sur l’origine des onze obus tombés dans la ville Goma, le jeudi 22 août dernier, Kigali s’arroge, comme à son habitude, le droit de tout nier. Cette fois-ci, le récital démenti du pyromane rwandais n’est pas venu de la voix de Louise Mushikiwabo, la Ministre des Affaires Etrangères, désormais célèbre pour ses contrevérités sur l’implication de son pays. Ayant perdu toute crédibilité, elle est restée sans voix depuis la reprise des hostilités le mercredi 21 août dernier. Le ton est venu plutôt d’un certain Joseph Nzabamwita, porte-parole de...
(Jeune Afrique 26/08/13)
L’armée rwandaise a accusé la République démocratique du Congo (RDC) d'avoir à nouveau bombardé son territoire et averti qu'elle ne resterait pas indéfiniment sans réagir. "Ces bombardements continuels et insensés de l’armée congolaise sont inacceptables et doivent cesser immédiatement", a déclaré dans un communiqué publié vendredi soir le porte-parole de l’armée rwandaise, le général Joseph Nzabamwita. Selon le général rwandais, cinq obus ont atterri vendredi après-midi dans plusieurs villages rwandais frontaliers de la RDC et leur trajectoire laisse penser "qu’ils ont été tirés depuis les positions des FARDC (Forces armées de la RDC) près de Mutaho", un village situé à une vingtaine de km au nord de Goma, ville située de l'autre coté de la frontière, dans l'est de la...
( 26/08/13)
Le Rwanda continue-t-il à bénéficier, jusqu’à ce jour, d’un régime de faveur de la part de la Communauté internationale? Voilà la question que bon nombre de Congolais se posent au regard du dernier exploit de Kigali pour soutenir ses poulains du M23. Juste au moment où la RDC a battu le rappel des troupes pour la tenue des Concertations nationales, Kigali renoue ainsi avec ses vieux instincts belliqueux en RD Congo. Mais, chose curieuse, cette fois-ci, le pays de Paul Kagame s’est même permis d’expédier des bombes en RDC à partir de son territoire, causant des morts et semant la panique dans la ville de Goma en soutien au M23. Et cela, au vu et au su de tout le...
(Xinhua 26/08/13)
La Banque mondiale a appelé samedi que les gouvernements africains à prendre l'initialtive pour soutenir le développement de l'industrie du tourisme sur le continent. La Banque mondiale a lancé cet appel dans un rapport sur le développement du tourisme en Afrique publié à l'occasion de la tenue de l'Assemblée générale de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) à Livingstone, en Zambie. Il est essentiel que les gouvernements africains prennent les devants dans la création des institutions et mécanismes pour soutenir le développement de l'industrie du tourisme, estime la Banque mondiale. Il est temps que l'Afrique développe le tourisme en tant qu'une option de développement dynamique, indique le rapport. Un repsonsable de la Banque mondiale, Eneida Fernandes, en présentant le rapport, a...
(Afrik.com 24/08/13)
Les combats entre l’armée congolaise et les rebelles du M23 ont repris depuis jeudi dernier. Plusieurs obus sont tombés à Goma, ville stratégique du nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Certains parmi ces obus seraient tombés sur le sol rwandais. Ce qui a amené les autorités rwandaises à menacer d’apporter la réplique si...Depuis jeudi, les combats entre l’armée congolaise et les rebelles du M23 ont repris. Plusieurs obus sont tombés à Goma, ville stratégique du nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Quatre personnes avaient été tuées et des dizaines d’autres blessées, avait annoncé vendredi, le lieutenant colonel Prosper Basse, porte-parole militaire des Nations Unies. Des obus avaient été lancés sur Goma. Une...
(RFI 24/08/13)
Le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) tape du poing sur la table en Ouganda et demande aux autorités d'enquêter sur des kidnappings et disparitions de réfugiés rwandais ces deux dernières semaines à Kampala. Un officier rwandais en exil bénéficiant de la protection du HCR a ainsi été enlevé puis relâché grâce à l'intervention de l'agence onusienne. Deux autres réfugiés, dont un ancien membre de la garde présidentielle rwandaise, ont de leur côté disparu et leurs proches pointent du doigt le Rwanda.Où sont passés Innocent Kalisa et Pascal Munyirakiza ? Ces deux Rwandais ont été enregistrés comme réfugiés par le HCR en Ouganda. Et selon l'agence de l'ONU, ils n'ont plus donné de nouvelles depuis qu'ils se sont rendus respectivement à...
(Xinhua 24/08/13)
La République démocratique du Congo (RDC) a accusé le Rwanda, son voisin, de bombarder la ville de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu (est). Le porte-parole du gouvernement congolais Lambert Mende a déclaré vendredi lors d'un point de presse tenu à Kinshasa que 11 obus étaient tombés jeudi après-midi dans divers quartiers de la ville de Goma. "Le gouvernement condamne ses attaques sanglantes contre les populations civiles et les considère comme des crimes de guerre au sens du droit international", a-t-il indiqué. "Selon les premières indications fournies par les experts, le plus grand nombre de tirs à la roquette provenaient du territoire de la République du Rwanda, plus précisément des localités de Mukamira et de Rugero dans le district...
(RFI 24/08/13)
Dans l'est de la République démocratique du Congo, les combats entre les forces congolaises et le M23 se sont poursuivis ce vendredi 23 août, à une quinzaine de kilomètres de Goma. Les Casques bleus sont désormais engagés aux côtés de l'armée congolaise, selon le porte-parole militaire de l'ONU. Décision prise jeudi après que plusieurs obus ont touché la capitale du Nord-Kivu. Kinshasa assure que certains de ces obus ont été tirés depuis le territoire rwandais pour soutenir le M23, ce que dément Kigali. Selon le porte-parole militaire de l'ONU, la Mission des Nations unies pour la stabilisation de la République démocratique du Congo (Monusco) est désormais engagée aux côtés de l'armée congolaise contre le M23. Plusieurs hélicoptères de combats survolent...
(Xinhua 24/08/13)
BEIJING, (Xinhua) -- Sur fond de crise économique mondiale, les pays émergents, notamment la Chine, sont progressivement devenus les nouveaux moteurs de croissance de l'Afrique. En tant que principal investisseur dans le secteur des infrastructures en Afrique, la Chine améliore l'environnement d'investissement et renforce le potentiel de développement du continent. Selon un récent rapport du cabinet d'audit Ernest & Young qui fait état du potentiel d'attraction de l'Afrique en 2013, le taux de croissance des projets d'investissement sur le marché africain des pays émergents a dépassé les 20,7%, contre 8,4% pour les pays développés. Les pays émergents investissent de plus en plus en Afrique. Le nombre de projets dans lesquels ils ont investi sur le continent a bondi de 99...
(Belga 23/08/13)
La plupart des roquettes tombées jeudi sur la périphérie de la ville de Goma, tuant au moins deux personnes, venaient du Rwanda, a affirmé vendredi le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende Omalanga, à Kinshasa."Le plus grand nombre de tirs à la roquette provenaient du territoire de la République du Rwanda, plus précisément des localités de Mukamira et de Rugero, dans le district frontalier de Rubavu et de la localité de Mahuku", a affirmé le porte-parole au cours d'une conférence de presse. "Le gouvernement de la RDC attend de son voisin une explication sur ces faits particulièrement graves", a-t-il dit. Des affrontements ont repris mercredi soir au nord de Goma entre le mouvement rebelle congolais M23 et l'armée congolais, provoquant...

Pages