Dimanche 25 Juin 2017
(Le Potentiel Online 25/06/13)
Un débat sur l’Est du Congo a eu lieu le mardi 18 juin 2013 au parlement néerlandais. Il a connu la participation d’Alphonse Muambi, lobbyiste congolais-néerlandais ; Pascal Richard, coordinateur du projet de la région de Grands Lacs ; et de François-Xavier De Donnea, président de la commission des Affaires étrangères au parlement belge et membre du parti libéral MR, parti cher à Louis Michel. Le débat intitulé « East-Congo–when will there be peace? » a été organisé à l’attention des parlementaires néerlandais, aux journalistes et tous ceux qui s’intéressent au Congo. Ce débat a été organisé par AWEPA, une organisation des parlementaires européens pour l’Afrique et qui travaille en partenariat avec les parlements africains au renforcement de la démocratie...
(Le Pays 25/06/13)
L’espoir est-il encore permis de revoir l’icône de la lutte anti-apartheid, Nelson Mandela, « sur pied » ? En tout cas, le brusque changement sémantique de ces dernières 48 heures ne fait pas penser au meilleur. En effet son état de santé s’est brutalement détérioré au point que ses médecins parlent maintenant d’« état critique ». Est-on en train de préparer l’opinion au pire ? Sans aucun doute. En effet, tout être humain naît, grandit et meurt et la Sainte Bible ne passe pas par quatre chemins pour le dire : « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras poussière ». C’est une évidence, une loi de la nature et nul n’échappera à la Faucheuse. La mort est...
( 24/06/13)
Chef d'état-major général de l'armée rwandaise - Le chef de l'Etat rwandais Paul Kagame a procédé dimanche à la nomination du général Patrick Nyamvumba, 46 ans, ancien commandant de la force hybride Union Africaine/Nations unies au Darfour (MINUAD) comme nouveau chef d'état-major général de l'armée rwandaise. Dans un communiqué officiel rendu public à Kigali, la présidence de la République à Kigali annonce que le général Nyamvumba entrera en fonction immédiatement pour remplacer le Lieutenant général Charles Kayonga, 51 ans, qui a occupé ce poste depuis avril 2010. Dans cette nouvelle reforme de l'armée rwandaise, le président Kagame a nommé le général Major Jack Nziza, comme inspecteur général de l'armée rwandaise, un poste nouvellement créé dans la haute hiérarchie militaire de...
( 24/06/13)
Le Produit intérieur brut (PIB) du Rwanda augmente de 5,9% au premier trimestre 2013 - Le Produit intérieur brut (PIB) du Rwanda a progressé de 5,9 pour cent au premier trimestre 2013, un rythme moins soutenu que la croissance de 7 pour cent enregistrée au même trimestre de l'an 2012, a annoncé vendredi l'Institut national de la statistique du Rwanda (INSR). D'après des statistiques officielles, le PIB a totalisé 1,122 milliards de francs rwandais (1,7 milliard de dollars) sur les trois premiers mois. Au cours du premier trimestre, la valeur ajoutée de la production industrielle rwandaise a augmenté de 14% en base annuelle, soit un apport de 2,1 points à la croissance du PIB en général, selon la même source...
(Alterinfo 24/06/13)
« Je ne comprenais pas pourquoi l’Europe, qui prône la défense des droits humains et de la démocratie, s’accommode tant du trucage des élections au Rwanda et en RDC et de la violation des droits de la personne dans ces deux pays. Je m’étonnais aussi du silence persistant en Europe sur le harcèlement des militants des droits humains et leur assassinat tant au Rwanda qu’en RDC. J’ai donc décidé d’enquêter dans « l’arrière-cuisine » de la diplomatie européenne » - Charles Onana « Pour les dirigeants de Bruxelles, les millions de morts du Congo ont nécessairement moins d’importance que les « 800.000 » victimes tutsi du Rwanda. Ces victimes congolaises ont d’autant moins d’importance que leurs bourreaux sont précisément des...
( 24/06/13)
«Il est une fois de plus attesté que c’est bien dans le territoire de ce pays voisin que se trouve la main qui arme les criminels du M23», soutient le porte-parole du Gouvernement congolais et ministre des Médias, Lambert Mende Kinshasa a accusé samedi 22 juin les autorités de Kigali de "violation flagrante" de l'Accord-cadre d'Addis-Abeba en forçant 16 étudiants rwandais de se joindre aux forces négatives congolaises du M23. " Le Gouvernement de la République démocratique du Congo déplore et condamne cette violation flagrante de l'Accord-cadre d'Addis-Abeba qui entretient ainsi les conditions de rupture de la paix dans la région des Grands Lacs ", a déclaré son porte-parole et ministre des Médias Lambert Mende Omalanga dans un entretien avec...
(KongoTimes 24/06/13)
La 3ème réunion tripartite entre la RDC, le Rwanda et le HCR s’est clôturée vendredi 21 Juin 2013 à Kigali sur un « consensus » selon lequel « la clause de cessation du statut des réfugiés rwandais en RDC ne sera pas appliquée au 30 juin », comme le demandait le gouvernement rwandais. Satisfait de « voir cette réunion de Kigali aboutir à la même compréhension de la démarche par les différentes parties », le ministre de l’Intérieur de la RDC, a salué « la volonté politique des gouvernements du Rwanda et de la RDC de réussir ce pari déterminant pour l’avenir de notre sous région des Grands Lacs ». Le consensus dégagé « permettra de mettre fin à la...
(AFP 24/06/13)
JOHANNESBURG, 24 juin 2013 (AFP) - L'Afrique du Sud se préparait au pire lundi, réalisant que Nelson Mandela, hospitalisé depuis désormais 17 jours et "toujours dans un état critique", livrait sans doute son dernier combat, alors que les médias du monde entier affluaient à Pretoria. Nelson Mandela "est toujours dans un état critique à l'hôpital. Les médecins font tout leur possible pour s'assurer de son bien-être et de son confort", a déclaré lundi le chef de l'Etat Jacob Zuma devant la presse internationale à Johannesburg. "Je suis allé à l'hôpital hier soir (dimanche)(...) vu l'heure, il dormait déjà, nous l'avons vu, nous avons un peu discuté avec les médecins et avec sa femme Graça Machel. Je ne suis pas en...
(Jambonews 24/06/13)
C’est ce vendredi 21 juin 2013 à 13h50 que l’avion transportant Gérard Karangwa Semushi, le vice-président du PDP-Imanzi a atterri au Rwanda. Accueilli notamment par une dizaine de journalistes qui le pressaient de questions, Gerard Karangwa les a informé qu’il les contacterait le moment venu pour leur faire parvenir les objectifs de son parti. Initialement prévu dans le voyage, l’ancien premier Ministre, Faustin Twagiramungu, qui devait prendre le même avion, n’a quant à lui pas pu en être, faute de visa. Le dernier message de Gérard Karangwa La veille de son départ, à l’Aéroport de Zaventem, en Belgique, Gérard Karangwa a confié à Jambonews être « serein, fier et rempli d’une joie immense » au moment de refouler le sol...
(Fraternité Matin 24/06/13)
En marge du 4e Forum des marchés africains émergent, l’ancien directeur général du Fmi s’est prononcé sur plusieurs questions relatives au développement du continent noir. Que peut apporter de nouveau ce forum dans le débat sur le développement de l’Afrique ? Il n’y a pas de développement véritable si les sociétés ne savent pas où elles vont. Il est donc tout à fait important, de temps en temps, de s’arrêter et d’essayer de voir quel objectif l’on peut s’assigner. Nous avons trouvé cela tellement important que nous avons proposé à l’Inde, la Chine, l’Asie, dans son ensemble, à l’Amérique latine, de faire pour eux, des études, sur le long terme. Nous avons fait, par exemple, une « Inde 2039 »,...
(Xinhua 24/06/13)
DAKAR -- Adama Gaye, auteur du livre "La Chine-Afrique : le dragon et l'autruche", a déclaré, à propos de la visite du président américain Obama en Afrique, que les besoins du continent sont tellement importants qu'il ne peut pas avoir une relation unilatérale avec un seul partenaire. Ces besoins du continent sont si importants que "ni les USA seuls ni l'Europe seule ne peuvent les régler", a-t-il déclaré dans une interview à Xinhua, à la veille de l'arrivée du président américain au Sénégal, première étape de sa tournée africaine. Pour lui, il y a de la place pour tout le monde en Afrique : "les USA, la Chine, l'Europe, mais également d'autres acteurs émergents", parce que "l'Afrique est un espace...
(Afrik.com 24/06/13)
Avec trois défaites et un nul à l’issue de la première journée de la phase de groupes de la Coupe du monde U20, les sélections africaines ont raté leur départ. Si certaines, comme le Nigeria, ont laissé augurer de belles promesses, la situation s’annonce déjà compliquée pour d’autres, comme le Ghana. Trois défaites et un nul. Le bilan des sélections africaines à l’issue de la première journée de la phase de groupes de la Coupe du monde U20 (moins de 20 ans), qui se dispute actuellement en Turquie, est peu réjouissant et n’incite guère à l’optimisme. Le Ghana et l’Egypte mal embarqués En tombant dans un groupe A très relevé (Espagne, France, Etats-Unis), le Ghana savait à quoi s’attendre. Pour...
(RFI 22/06/13)
Au Rwanda, le Parti démocratique vert a tenu son congrès fondateur vendredi 21 juin. Une étape importante vers son enregistrement officiel. Ses dirigeants, des dissidents du FPR, le parti au pouvoir, essaient d'obtenir cet enregistrement ainsi que le droit de fonctionner au Rwanda depuis 2009. Un pays où l'activité politique est étroitement contrôlée. Lorsque Frank Habineza rentre au Rwanda en 2009, c'est avec la ferme intention de participer à la présidentielle l'année suivante. Mais le président du Parti vert, comme d'autres partis d'opposition, n'obtient pas l'agrément. Il faut dire que le contexte politique était particulièrement tendu. Une élection présentée comme plus ouverte que par le passé, des attentats à la grenade en plein coeur de Kigali et d'anciens proches du...
(AFP 22/06/13)
JOHANNESBURG, 22 juin 2013 (AFP) - L'ambulance qui transportait de toute urgence Nelson Mandela à l'hôpital le 8 juin est tombée en panne et une autre a dû être appelée mais la santé de l'ex-président sud-africain n'a pas été compromise par cet incident, a annoncé la présidence samedi. "Toutes les mesures ont été prises pour que les conditions médicales entourant l'ancien président ne soient pas menacées par cet incident imprévisible", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la présidence Mac Maharaj. L'ambulance qui transportait l'icône mondiale de la lutte anti-apartheid a connu un problème de moteur sur le chemin conduisant Mandela de sa maison de Johannesburg jusqu'à une clinique de Pretoria. Selon la porte-parole, la seconde ambulance dépêchée sur les...
( 22/06/13)
L'ancien premier ministre rwandais, Faustin Twagiramungu souhaite retourner dans son pays pour "prendre part au débat démocratique". L'ancien premier ministre rwandais, Faustin Twagiramungu n'a pas pu rentrer à Kigali, faute de visa. En exil volontaire en Belgique, il n’a pas été en mesure d’obtenir un visa auprès de l'ambassade rwandaise à Bruxelles. Premier ministre de juillet 1994 à août 1998 et candidat malheureux à l'élection présidentielle en 2003 remportée par Paul Kagame, il avait annoncé son intention de retourner vendredi dans son pays afin de "prendre part au débat démocratique". "Il ne faut pas laisser le pays à la gestion d'un seul homme, en l'occurrence le président Paul Kagame", ajoute celui qui avait été crédité de 3,6% des voix lors...
(Le Potentiel Online 22/06/13)
Kinshasa ne se montre plus favorable à poursuivre avec le schéma des négociations avec le M23, tel que tracé dans le cadre de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL). La résolution portant déploiement d’une brigade d’intervention dans l’Est ayant désormais reçu l’aval du Conseil de sécurité des Nations unies, Kinshasa estime que le moment est venu pour la communauté internationale et d’autres pays de la région des Grands Lacs de fédérer leurs énergies afin de mettre fin à l’aventure militaire dans l’Est de la RDC. En s’écartant du schéma de la CIRGL, Kinshasa s’inscrit désormais dans la logique dictée par l’Onu. Faudrait-il encore qu’il tienne jusqu’au bout pour faire triompher sa cause ? Le blocage a...
(AFP 21/06/13)
BRUXELLES, 21 juin 2013 (AFP) - L'ancien Premier ministre rwandais Faustin Twagiramungu, en exil volontaire en Belgique, n'a pas pu rentrer à Kigali comme il le souhaitait, faute d'avoir obtenu un visa auprès de l'ambassade rwandaise à Bruxelles, a-t-il annoncé vendredi. M. Twagiramungu, Premier ministre de juillet 1994 à août 1998, juste après le génocide, et candidat malheureux à l'élection présidentielle en 2003 remportée par Paul Kagame, avait annoncé son intention de retourner vendredi dans son pays afin de "prendre part au débat démocratique". "Je voulais faire inscrire mon parti, le Rwandan Dream Initiative (RDI), afin d'ouvrir l'espace politique", a-t-il expliqué à l'AFP. Dans ce but, M. Terrafungine, qui possède les nationalités belge et rwandaise, a introduit une demande de...
(Xinhua 21/06/13)
DAR ES SALAAM -- La Tanzanie a appelé jeudi le Rwanda à amener les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) dans les pourparlers de paix. Le Premier ministre Mizengo Pinda a déclaré que la Tanzanie a estimé que le dialogue est la meilleure façon pour résoudre la crise prolongée dans la région des Grands Lacs. Il a fait ces remarques au Parlement à Dodoma en réponse à une question de Rajab Mbarouk Mohammed, un député de Zanzibar, qui voulait savoir la position du gouvernement après que le Rwanda avait critiqué la proposition du président Kikwete Jakaya d'inviter les rebelles aux pourparlers de paix. L'appel à des négociations avec les FDLR avait été fait en mai dernier...
(L'Avenir Quotidien 21/06/13)
* La Rd Congo considère que l’approche de l’application mécanique de la clause de cessation est inopérante dans la mesure où elle n’apportera pas une solution durable aux multiples problèmes que connaît la région, à la suite de la présence de réfugiés rwandais, spécialement, ceux d’entre eux qui se sont constitués en force négative. *L’application de cette clause signifie qu’au 30 juin 2013, environ 127.537 ressortissants rwandais qui sont entrés en Rdc avant le 30 décembre 1998 perdront leur statut de réfugiés et ne pourront plus bénéficier de la protection internationale. *Cet ultimatum du Rwanda devra être examiné avec sagesse par le Gouvernement de la République afin d’éviter de faire une passe en or à ceux qui cherchent des raisons...
(Afriquinfos 21/06/13)
Le groupe bancaire panafricain Ecobank a enregistré pour le compte de l'année 2012 les "meilleurs résultats financiers" en 25 ans d'existence dans 33 pays, a appris jeudi l'agence Xinhua auprès du siège du groupe dans la capitale togolaise. Cette banque panafricaine a réalisé un produit net bancaire de 1,8 milliards de dollars, un résultat avant impôt de 348 millions de dollars représentant et un résultat net consolidé de 286,7 millions de dollars. Il s'agit des progressions respectivement de 46%, 25% et 39% pour le compte de l'année 2012 qualifiées de "meilleurs résultats financiers" de ce groupe bancaire panafricain. "Ces résultats très satisfaisants reflètent le succès de l'intégration de nos deux acquisitions majeures au Ghana et au Nigeria, la forte demande...

Pages