Samedi 25 Novembre 2017
(Le Point 14/11/17)
La jeune professeure de la diaspora rwandaise prône une décolonialité en toutes lettres, elle s'en est expliquée aux Ateliers de la Pensée à Dakar. Si vous rencontrez quelque part dans sa Belgique flamande natale, ou ailleurs en Europe, Olivia Rutazibwa, docteure en Sciences politiques, maîtresse de conférences à l'université de Porthsmouth en Angleterre et non moins jeune femme bien de son temps, même si vous êtes dans les meilleures dispositions à l'égard de l'autre en général, et même si vous avez milité la semaine dernière contre le racisme, vous risquez de lui demander d'où elle vient, et quel est (donc) son parcours jusqu'à ce poste d'universitaire ? Vous lui aurez posé toutes ces questions avec une curiosité dénuée de tout...
(AFP 13/11/17)
Des dirigeants africains ont appelé lundi à aider leurs Etats à assurer leur propre sécurité, y compris par une adaptation des interventions internationales aux réalités locales, à l'ouverture du Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique. "La réponse militaire doit être solidaire et globale pour ne laisser aucun sanctuaire aux groupes terroristes", a déclaré le président sénégalais Macky Sall...
(Jeune Afrique 13/11/17)
La 4e édition du Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique s'est ouverte ce lundi à Dakar. Les présidents rwandais, Paul Kagamé, et malien, Ibrahim Boubacar Keïta, ont fait le déplacement. Pendant deux jours, les grands enjeux sécuritaires africains seront au centre des discussions à Dakar. Les 13 et 14 novembre, la capitale sénégalaise accueille la 4e édition du Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique. Cette année, près de 800 personnes – militaires, experts, diplomates… – participeront à ce qui s’est imposé, depuis 2013, comme l’un des rendez-vous majeur pour les questions de sécurité sur le continent. Comme lors des trois précédentes éditions, Macky Sall a ouvert les travaux de ce Forum. «...
(Xinhua 13/11/17)
Les présidents Paul Kagamé (Rwanda) et Ibrahima Boubacar Keïta (Mali) sont arrivés dimanche à Dakar où ils prendront part lundi au Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité. Ils ont été accueillis par le président sénégalais Macky Sall. Le Premier ministre tchadien, Albert Pahimi Padacké, est également arrivé dimanche à Dakar où sont attendus plus de 500 participants, acteurs régionaux et internationaux au plus haut niveau, autorités politiques et militaires, experts et universitaires, diplomates, représentants d'organisations internationales, de la société civile et du secteur privé.
(APA 13/11/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Les Présidents Paul Kagame (Rwanda) et Ibrahim Boubacar Keïta (Mali) sont arrivés dimanche soir à Dakar, pour prendre part au Forum international de Dakar sur la Paix et la Sécurité qui débute lundi. Ils ont été accueillis par leur hôte, le président du Sénégal Macky Sall. Le Premier ministre tchadien Albert Pahimi Padacké est lui aussi déjà arrivé à Dakar ce dimanche. Selon ses organisateurs, sont attendus à cette édition près de 700 participants composés d’acteurs régionaux et internationaux, d’autorités politiques et militaires, d’experts et universitaires, de diplomates, de représentants d’organisations internationales, de la société civile et du secteur privé. Au cours des deux jours de débat, la rencontre mettra l’accent sur la nécessité d’approches intégrées, en...
(APA 13/11/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Rwanda a empoché le 16e et dernier ticket pour la phase finale de la 5ème édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) prévue en 2018 au Maroc, à l’issue dimanche des barrages l’ayant opposé à l’Ethiopie. [Img : CHAN 2018 : Le Rwanda s’empare du dernier ticket] Forts de leur succès 3-2 obtenu à l’extérieur à l’aller, les « Amavubi » se sont contentés d’un nul blanc (0-0) au retour, dimanche, synonyme de qualification pour eux. Eliminés au dernier tour éliminatoire dans la zone Centre-Est, l’Ethiopie et le Rwanda ont été cooptés pour disputer les barrages en deux manches à la suite du désistement de l’Egypte...
(AfricaNews 10/11/17)
Des multinationales du Canada et d’Australie exploiteront bientôt le coltan dont regorge le sol du Rwanda. Un atout de plus pour l‘économie rwandaise déjà florissante. L’annonce a été faite le 09 novembre par le directeur général de l’Office national des Mines et du Pétrole (ONMP). Selon Francis Gatare, deux entreprises du Canada et d’Australie ont entamé des discussions avec le Rwanda afin d’exploiter le Coltan. Ce métal qui permet de produire le nobium et le tantalum, eux-mêmes utilisés dans la fabrication des produits électroniques comme les téléphones portables et les ordinateurs. D’après des sources proches, ces deux pays bien que gros producteurs de coltan avec le Brésil (80%) sont attirés par des conditions géologiques rwandaises favorables, car le sol rwandais...
(Sputnik 08/11/17)
Jacques Morel, auteur notamment du livre « La France au cœur du génocide », spécialiste sur le Rwanda. Il a rassemblé durant douze ans plusieurs documents sur l’implication de la France au Rwanda. Il a répondu par écrit à nos questions. C'est un énième rebondissement dans l'instruction sur les causes de l'attentat de 1994 qui provoqua la mort de l'équipage français de l'avion du président rwandais, Juvénal Habyarimana, de la mort de ce dernier et de son homologue burundais. Un attentat qui est considéré comme le point de départ du génocide rwandais. Cette instruction a été ouverte 4 ans après les faits. Il est important de rappeler qu'il existe deux thèses concernant les responsabilités, la première décrit la France comme...
(Agence Ecofin 07/11/17)
La quatrième édition du SME & Banking Africa Forum se tiendra à Kigali, au Rwanda. Elle est organisée en partenariat avec la SFI/IFC, AfricSearch, le Groupe OCP, ESPartners et Afreximbank entres autres. Exclusivement dédié au financement des PME africaines, le SME & BANKING Africa Forum permet aux entreprises africaines d’accéder au financement à travers les banques, les fonds d’investissements, les fonds de garantie, des fondations et Business Angels. Il permet également aux entrepreneurs d’accroître leurs réseaux d’affaires et de bénéficier de conseils de spécialistes en développement d’entreprises et en levée de fonds. Rencontres B2B, Master classes thématiques pour les PME et Institutions Financières, Business sessions sectorielles sur les opportunités d’affaires en Afrique et SME Solution Center pour des conseils personnalisés...
(Agence Ecofin 06/11/17)
Selon Melissa Rousset, une spécialiste de la finance digitale, on verra se développer dans les prochaines années, en Afrique de l'ouest francophone, le crédit scoring, une technique qui consiste à évaluer la capacité de remboursement d’un demandeur de prêts, grâce à l'analyse des données le concernant. Le crédit scoring, très développé en Afrique de l'est, a permis d'y améliorer l'inclusion financière. Jusqu'à présent, la décision de donner ou non une suite favorable à un demandeur de crédit, repose encore largement sur des outils d'évaluation préconçues et peu flexibles. Par exemple, plusieurs consommateurs de crédit de communication téléphonique ne s'en rendent pas toujours compte, mais derrière le service de prolongation du temps ou du volume des appels, se cache un service...
(Jeune Afrique 03/11/17)
Dans un récent rapport, la Commission nationale rwandaise des droits de l’homme accusait l'ONG américaine d'avoir menti sur les exécutions extra-judiciaires et d'avoir présenté comme assassinées des personnes toujours vivantes. Human Rights Watch maintient ses accusations, soupçonnant les autorités rwandaises d'avoir fait pression sur les familles. Le bras de fer entre le Rwanda et Human Rights Watch (HRW) continue. Après avoir été accusée par Kigali d’avoir délibérément menti dans un rapport sur les exécutions extra-judiciaires dans le pays, l’ONG de défense des droits de l’homme persiste et signe. HRW accuse les autorités rwandaises de chercher à « nier les meurtres » et d’avoir fait pression sur les familles des victimes. Selon les auteurs du rapport initial de HRW, ces dernières...
(Jeune Afrique 03/11/17)
L'édition 2018 du classement Doing Business établi par la Banque mondiale vient de paraître. Si Maurice, le Rwanda et le Maroc signent comme l'an passé les meilleures performances africaines, il convient de souligner la performance de Kigali, qui fait son entrée dans le top 50 mondial. Depuis quinze ans, la Banque mondiale mesure chaque année la qualité de l’environnement des affaires à travers le monde, avec son classement Doing Business, dont l’édition 2018 vient de paraître. 190 économies sont passées à la loupe, à travers des critères qui vont de l’électrification à la facilité de création d’entreprise, en passant par la pression fiscale et la protection du droit à la propriété. En tête du palmarès, comme l’année dernière, la Nouvelle-Zélande,...
(RFI 03/11/17)
En Ouganda, l’ouverture du procès fin octobre 2017, à Kampala, de plusieurs policiers ougandais ayant participé à l'arrestation et au retour forcé du Rwandais Joël Mutabazi, ancien membre de la garde présidentielle de Paul Kagame, met en lumière un phénomène qui semble plus vaste qu’il n’y paraît. Actuellement, des gens disparaissent en Ouganda. Sont-ils rapatriés de force au Rwanda ? Mercredi 1er novembre, une femme, qui préfère rester anonyme pour sa sécurité, s’est présentée au bureau de l’ONG ougandaise The Pan-African Development Education and Advocacy Programme (PADEAP), qui apporte du soutien aux réfugiés. Elle est rwandaise, elle vit en Ouganda depuis 2001 avec son mari et ses cinq enfants. Mais son mari, qui a fui les persécutions dans son pays,...
(Xinhua 03/11/17)
Le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) est en train d'élaborer de nouvelles stratégies pour aider à transformer l'agriculture du continent, a déclaré jeudi un haut responsable de l'organisation. Diran Makinde, Conseiller principal du NEPAD pour l'industrialisation, la science, la technologie et l'innovation, a déclaré que les stratégies visent à répondre aux défis de développement auxquels fait face le secteur agricole en Afrique subsaharienne. "Les stratégies devraient contribuer à l'amélioration de la science, la technologie et l'innovation commerciale pour la transformation agricole rurale", a déclaré Makinde jeudi à Xinhua lors d'un symposium sur la bioéconomie régionale à Kigali. Il a ajouté que le NEPAD prévoit la promotion d'une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs en fournissant un environnement de...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades que sont le Nigeria et...
(APA 31/10/17)
APA-Dakar (Sénégal) – Un match de barrage opposera l’Ethiopie et le Rwanda pour déterminer l’identité du 16e et dernier qualifié pour la phase finale de la 5ème édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) prévue en 2018, annonce la Confédération africaine de football (CAF). Le Comité exécutif de l’instance dirigeante du football continentale a pris cette décision à la suite du désistement de l’Egypte cooptée pour remplacer le Maroc, récemment désigné pays hôte de la compétition, en remplacement du Kenya. Eliminés au dernier tour éliminatoire dans la zone Centre-Est, l’Ethiopie et le Rwanda vont disputer les barrages en deux manches. La manche aller est prévue le 5 novembre en Ethiopie et la manche retour dans une semaine au Rwanda. La...
(Le Monde 30/10/17)
Interrogée par « Le Monde », la chef de la diplomatie rwandaise, Louise Mushikiwabo, a exhorté la France à prendre « ses responsabilités ». Quelques jours après avoir rappelé son ambassadeur à Paris pour consultation, la ministre des affaires étrangères rwandaise, Louise Mushikiwabo, a donné une interview conjointe, dimanche 29 octobre à Kigali, à TV5 Monde, RFI et Le Monde. Elle a déclaré à cette occasion que l’interminable instruction portant sur l’attentat du 6 avril 1994, qui avait coûté la vie au président rwandais de l’époque, Juvénal Habyarimana, ne saurait durer indéfiniment. Cet attentat est considéré comme le déclencheur du génocide qui coûta la vie à 800 000 Tutsi et Hutu modérés. « Il y a un problème avec cette...
(APA 30/10/17)
APA - Addis-Abeba (Ethiopie) - La Confédération Africaine de Football (CAF) a programmé le premier match d’un play-off à deux manches prévu le 5 novembre à Addis-Abeba, entre l’Ethiopie et le Rwanda pour déterminer la 16ème équipe devant participer au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Le match retour aura lieu une semaine plus tard au Rwanda. Le tournoi du CHAN qui est réservé aux joueurs évoluant dans les championnats nationaux de leur pays se déroulera au Maroc du 12 janvier au 4 février 2018. L’Ethiopie et le Rwanda ont été éliminés lors du dernier tour des qualifications dans la zone Est. La décision de la CAF de rappeler les deux équipes fait suite à des inquiétudes quant à une représentation...
(Xinhua 28/10/17)
L'Union africaine (UA) et ZTE, une entreprise chinoise spécialisée dans le secteur de l'information et des télécommunications, ont lancé jeudi un projet de système de surveillance de la santé intelligente au siège de l'UA à Addis-Abeba. Les deux parties avaient signé l'année dernière l'accord sur le projet, pour renforcer la coopération dans le domaine des TIC et de la transformation numérique intelligente, et fournir à la Commission de l'UA un centre de surveillance de la santé intelligente. Le Centre de surveillance de la santé intelligente offre une plate-forme opportune pour contribuer aux efforts de développer une solution de soins de santé durable, a déclaré Albert M. Muchanga, Commissaire à l'Industrie et au Commerce de l'UA, à la cérémonie d'inauguration. Le...
(Xinhua 27/10/17)
Des ressortissants kenyans vivant au Rwanda ont voté jeudi lors d'une nouvelle présidentille kenyane. L'ambassade du Kenya au Rwanda, située dans la capitale rwandaise Kigali, où un bureau de vote a été établi, est ouverte aux électeurs dès 5 heures du matin, selon les responsables de bureau de vote. A l'ambassade, il y a deux bureaux de vote qui ont eu au total 875 électeurs inscrits. "Les gens sont venus en petit nombre. Je suis sûr que vers la fin du mois les gens seront venus en nombre prévu", a déclaré à Xinhua Nuzhat A. Mwinzangu, une responsable de bureau de vote. Elle a appelé les Kenyans au Rwanda qui sont des électeurs inscrits à venir exercer leur droit constitutionnel...

Pages