| Africatime
Samedi 27 Août 2016
(Le Monde 27/08/16)
Il y a une blague que Paul Kagamé a lancé au moins une fois. « Où habites-tu ? », demande le président à l’un de ses compatriotes. L’intéressé tente un début de réponse, que le chef de l’Etat interrompt : « Ne t’embête pas. De toute façon, je sais où habitent tous les Rwandais ! » La plaisanterie en dit long. Aux manettes de son pays depuis vingt-deux ans, Paul Kagamé se sait tout-puissant. En décembre 2015, 98 % des électeurs se sont prononcés pour un changement de la Constitution, qui permettra au chef de l’Etat de briguer un nouveau septennat dans un an – voire de se maintenir au pouvoir jusqu’en 2034. Ils doivent...
(RFI 27/08/16)
La semaine dernière, trois musulmans rwandais accusés par la police de mener une campagne de recrutement de jihadistes ont été abattus par les forces de l'ordre à Bugarama, une localité du sud-ouest du pays. Trois autres personnes ont été arrêtées. Depuis le début de l'année, ce n'est pas la première fois que des Rwandais accusés d'avoir des liens avec des organisations terroristes sont tués. A Bugarama, la police a assuré avoir fait usage de la force car les six suspects, cinq hommes et une femme, ont refusé d'obtempérer au moment de leur arrestation et ont tenté de s'enfuir.
(Jeune Afrique 27/08/16)
Le Conseiller spécial du Secrétaire général de l'ONU sur la prévention du génocide, Adama Dieng, s'est déclaré préoccupé par les déclarations de Pascal Nyabenda, président de l'Assemblée nationale du Burundi. Celui-ci avait qualifié le génocide au Rwanda de « montages génocidaires contre le gouvernement dit hutu de Kigali », qui était au pouvoir à l'époque. « Cette déclaration irresponsable pourrait être interprétée comme la négation du génocide et a le potentiel d’enflammer les tensions ethniques, à l’intérieur et à l’extérieur des frontières du Burundi », a déclaré dans un communiqué Adama Dieng, jeudi 25 août. Le Conseiller ...
(AfricaNews 27/08/16)
Le président de l’Assemblée nationale au burundi, par ailleurs cacique du pouvoir en place avait accusé la communauté internationale d’avoir orchestré le génocide au Rwanda. Une déclaration qui selon l’ONU “pourrait être interprétée comme la négation du génocide et a le potentiel d’enflammer les tensions ethniques”. Le pouvoir burundais ouvre une nouvelle polémique autour du génocide rwandais. A l’origine de cette nouvelle controverse, le président de l’Assemblée nationale burundaise, Pascal Nyabenda. Sur le site web du parti au pouvoir, le...
(AFP 27/08/16)
La France s'est effondrée au classement international de la parité au Parlement. Avec ses 26,2% de femmes députées, elle occupe désormais le 60e rang. Une rétrogradation inquiétante. La France chute de la 36e à la 60e place dans le dernier classement international de la parité au Parlement. Avec 26,2% de femmes élues à l'Assemblée nationale, la France se trouve au niveau de pays comme l'Irak ou le Soudan du Sud, selon le guide de la parité du Haut conseil à...
(Média Terre 27/08/16)
Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila et son homologue rwandais, Paul Kagame ont opté pour le renforcement de leur coopération dans le domaine de l’énergie, notamment pour exploiter le gaz méthane dans le lac Kivu. Cette option a été actée vendredi 12 août 2016, au cours d’une séance de travail dans la ville rwandaise de Rubavu, une étape de la visite du président Kabila au Rwanda En matière d’exploitation de gaz méthane, le Rwanda est plus...
(RFI 26/08/16)
Au Burundi, les propos du CNDD-FDD remettant en cause la véracité du génocide rwandais de 1994 font réagir l’ONU. Hier, le conseiller spécial pour la prévention du génocide a fait connaître son inquiétude vis-à-vis des propos tenus par le CNDD-FDD. Dans son dernier communiqué signé par Pascal Nyabenda, son ex-président aujourd'hui président de l'Assemblée nationale, le parti au pouvoir évoque des « montages » au sujet du génocide qui a eu lieu au Rwanda en 1994. Adama Dieng, l'ancien greffier...
(La Voix de l'Amérique 26/08/16)
Le Conseiller spécial du secrétaire général des Nations Unies pour la prévention du génocide a dénoncé les "propos incendiaires" du président de l'Assemblée Nationale au Burundi Pascal Nyabenda qui nie le génocide rwandais de 1994. Le 16 août 2016, Pascal Nyabanda président de la chambre basse du parlement burundais s'en est pris au pays voisin, le Rwanda. Selon lui, le génocide de 1994 est une fabrication de la communauté internationale, "un montage génocidaire contre le gouvernement dit hutu de Kigali". Dans un communiqué, Adama Dieng, conseil spécial du secrétaire générale de l'ONU pour la prévention du génocide se dit être "choqué" par ces propos.
(Agence Ecofin 26/08/16)
(Agence Ecofin) - La compagnie minière AB Minerals veut construire au Rwanda la première usine africaine de séparation du coltan à échelle industrielle. Le coltan, mot-valise pour colombite-tantalite, est un minerai de couleur noire ou brun rouge dont on extrait le niobium (autrefois appelé colombium) et le tantale. La société a déclaré que l’usine sera opérationnelle à la mi-2017 et qu’elle apportera des opportunités d’industrialisation nécessaires à la région. «Il y a un besoin urgent d’accroître l’industrialisation du secteur minier...
(Afrique sur 7 26/08/16)
Adama Dieng s’est dit offusqué par les propos tenus par Pascal Nyabenda au sujet du génocide rwandais. C’est que, le parti CNDD-FDD a produit un communiqué, le 16 août, dans lequel il remettait en cause cette tragédie. Le conseiller spécial de Ban Ki-Moon a donc voulu rétablir la vérité historique, nous rapporte RFI. L’escalade verbale entre Bujumbura et Kigali a pris une tournure telle qu’Adama Dieng n’a pu rester en marge. En effet, Pascal Nyabenda, président de l’Assemblée nationale burundaise,...
(Le Point 25/08/16)
Au pays des mille collines, les food trucks gagnent du terrain dans une société où la nourriture est traditionnellement presque un sujet tabou. En déambulant dans les rues de Kigali, on est très vite frappé par l'absence de nourriture sur les étalages des vendeurs à la sauvette. Contrairement à la plupart des villes africaines, dans la capitale rwandaise, la culture du « manger dehors » est pour ainsi dire inexistante. Traditionnellement tout au moins. Car avec le retour de la...
(RFI 25/08/16)
Un peu plus de 10 jours après le massacre de Beni qui a fait une cinquantaine de morts, les craintes sécuritaires tournent à la psychose à Butembo, une ville située à une cinquantaine de kilomètres de Beni. La population insatisfaite de la capacité des autorités à les protéger d'éventuels massacres se rend justice elle-même. Mercredi 24 août, deux femmes ont ainsi été brûlées vives, soupçonnées d'être venues créer l'insécurité. Ce devait être un checkpoint improvisé, ce fut un guet-apens sanguinaire. Deux véhicules transportant des voyageurs sont arrêtés à l'entrée de la ville.
(Le Point 24/08/16)
Fort des avantages de son appartenance à plusieurs organisations économiques, le Rwanda veut saisir les opportunités liées à sa récente réadhésion à la CEEAC. Dans le cadre de sa réadmission au sein de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC), huit années après son retrait de ce bloc économique, le Rwanda vise plus que jamais à élargir ses horizons commerciaux pour saisir le maximum d'opportunités en améliorant sa compétitivité. Pour rappel, membre fondateur du CEEAC en 1983, le...
(Mediapart 24/08/16)
La première victoire réside dans la légitimité de l’attaque ou de la défense. Après la mise en cause du génocide de 1994 au Rwanda par le parti au pouvoir au Burundi le CNDD-FDD, le 16 Août 2016, le Burundi a franchi la ligne rouge. Seulement, le Rwanda est loin d’être prêt à l’affrontement. Le tollé a été semé par l’accusation du Président Paul Kagame contre son homologue burundais Pierre Nkurunziza « de tueries en cours», lors de son discours du...
(Le Point 24/08/16)
Son premier livre, "Petit pays" en librairie le 24 août, est à lire absolument, en écho à l'album de l'écrivain-rappeur franco-rwandais qui a grandi à Bujumbura. « Je pensais être exilé de mon pays. En revenant sur les traces de mon passé, j'ai compris que je l'étais de mon enfance. Ce qui me paraît bien plus cruel encore. » Pour dire une enfance en pays meurtri, les mots de Gaël Faye ont tant de justesse, douceur et gravité mêlées, qu'on...
(Xinhua 23/08/16)
KIGALI, (Xinhua) -- Le Rwanda cherche à élargir ses horizons commerciaux afin de devenir plus compétitif au niveau régional dans le cadre de la réadmission de ce pays au sein de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC), huit années après son retrait de ce bloc. Membre fondateur du CEEAC en 1983, le Rwanda s'était retiré du bloc en 2008 pour se concentrer sur son adhésion à la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) et au Marché commun pour...
(Xinhua 23/08/16)
KIGALI, (Xinhua) -- Un contingent de 165 membres du personnel d'aviation des Forces de défense rwandaises, dont des pilotes, des ingénieurs de vol et des experts en logistique, doit être déployé dans le cadre de la Mission de l'ONU au Soudan du Sud le 31 août. Ce contingent, déployé pour une mission d'un an, doit remplacer le contingent précédent qui a achevé son service d'un an. Lors d'une présentation d'information à la base aérienne de Busanza à Kigali lundi, le...
(Financial Afrik 22/08/16)
C’est officiel. Le Rwanda réintègre la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC). C’est le ministre rwandais des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, qui l’a officialisé dans une lettre remise au secrétaire général de la CEEAC, Ahmad Allami-Mi, la semaine dernière à Libreville. « Je suis ici au nom de mon pays, le Rwanda, pour officiellement réintégrer d’une manière définitive la CEEAC », a déclaré la chef de la diplomatie rwandaise. Pour rappel, c’est en 2015 que le Rwanda avait engagé le processus de son retour à la CEEAC après l’avoir quitté voilà presque 10 ans.
(RFI 22/08/16)
Au Burundi, le parti au pouvoir, le CNDD-FDD s'en prend une nouvelle fois à son voisin rwandais. Dans un communiqué publié la semaine dernière, mardi 16 août, le parti au pouvoir va jusqu'à remettre en cause le génocide rwandais de 1994. Depuis des mois, le Burundi, dirigé par le président Pierre Nkurunziza, un Hutu, accuse le rwandais Paul Kagama, un Tutsi, de vouloir déstabiliser le Burundi. Le communiqué épingle également le Canada, accusé de planifier une « invasion » dans le pays. C'est la première fois...
(Foot Africa365 22/08/16)
Le sélectionneur du Ghana, Avram Grant, a convoqué 23 joueurs pour la réception du Rwanda, début septembre en éliminatoires de la CAN 2017. Les Black Stars déjà qualifiées, cette rencontre servira de préparation aux futures échéances. Majeed Waris est toujours absent. Joie de Christian Atsu Twasam (R) of Ghana Les 23 Black Stars : Gardiens : Razak Braimah (Cordoue, Espagne), Adam Kwarasey (Rosenborg, Norvège) Richard Ofori (Wa All Stars). Défenseurs : Harrison Afful (Columbus Crew, USA), Daniel Amartey (Leicester City,...

Pages