| Africatime
Lundi 22 Décembre 2014
(Le Soir 22/12/14)
La Belgique ne versera pas un montant de 40 millions d’euros d’aide au développement au Rwanda, une « tranche incitative » que la Coopération au développement liait, en plus des montants prévus, à la réalisation d’un certain nombre de conditions telles que la bonne gouvernance et le respect de la liberté de la presse.Le ministre de la Coopération Alexander De Croo a décidé de ne pas octroyer ces 40 millions d’euros, a rapporté dimanche la VRT. L’aide au développement de la Belgique à l’égard du Rwanda s’élève à 160 millions d’euros sur la période 2011-2014. À côté de cette somme, un montant de 40 millions pouvait être libéré en cas de progrès significatifs entrepris par...
(Belga 22/12/14)
Le gouvernement belge a décidé de ne pas verser une somme prévue de 40 millions d'euros d'aide au développement au Rwanda, car les conditions d'aide n'ont pas été respectées, a rapporté dimanche la télévision belge VRT. Selon la chaîne VRT, le montant de 40 millions d'euros pourraient être libéré en cas de progrès "significatifs" entrepris par Kigali en matière de dialogue politique, de bonne gouvernance et de développement des médias. "Ces progrès n'ont pas été constatés", a-t-on indiqué citant le ministre belge de la Coopération Alexander De Croo. Le cabinet du ministre a précisé dans un commentaire écrit à la VRT que "sur base d'une évaluation interne il avait été décidé il y a un mois déjà de ne pas...
(RFI 20/12/14)
Après Louise Mushikiwabo, la ministre des Affaires étrangères rwandaise - qui avait dénoncé le paternalisme du discours du président Hollande mettant en garde « les dirigeants qui voudraient s’accrocher au pouvoir à tout prix », lors du sommet de la Francophonie -, c’est au tour de Paul Kagame de tancer la communauté internationale, accusée d’ingérence dans les affaires du pays. Dans un discours en anglais, Paul Kagame a notamment pointé du doigt les bailleurs internationaux, bien que le budget du...
(L'Avenir Quotidien 19/12/14)
Les statistiques de la BNR (Banque Nationale du Rwanda) montrent que pour le seul Coltan, les recettes enregistrées sont de l’ordre de 134.5 millions de dollars au moment où tous les minerais exportés ont réalisé une somme de 226.2 millions de dollars. KT Press a interviewé M. Evode Imena, Secrétaire d’Etat aux Ressources naturelles qui a indiqué que le Rwanda a l’objectif de réaliser 400 millions de dollars de recettes provenant des minerais exportés pour 2017 et de créer des...
(RFI 19/12/14)
C’est une information RFI : le général Jean Bosco Kazura avait été cité par le groupe d’experts des Nations unies dans son rapport d’avril 2001. Cet officier supérieur rwandais a commandé pendant un an et demi les troupes de la Minusma, la force onusienne déployée au Mali. C’est l’une des raisons pour lesquelles le Haut commissariat aux droits de l’homme avait fait part de ses réticences avant sa nomination au département des opérations de maintien de la paix. Le DPKO...
(PANA 19/12/14)
L'économie rwandaise a progressé au troisième trimestre de 7,8% en glissement annuel, contre 6,1% au deuxième trimestre et 7,5% au premier trimestre, a annoncé mercredi, l'Institut National de la Statistique du Rwanda (NISR). Le Produit intérieur brut (PIB) a atteint 1,393 milliard de francs rwandais (2,048 milliards de dollars) au cours des trois premiers trimestres, a indiqué pour sa part, le ministre rwandais des Finances et de la Planification économique, Claver Gatete. 'Au troisième trimestre de 2014, 47% du PIB...
(PANA 19/12/14)
Le président du Rwanda, Paul Kagamé, s’est entretenu mercredi à Luanda avec son homologue angolais, José Eduardo dos Santos, sur la situation actuelle de la sécurité dans la région des Grands Lacs, notamment à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC). La rencontre fait suite à une visite de quelques heures que le chef d’Etat rwandais a effectuée en Angola dans le cadre de l’accompagnement de la situation en RDC et en République Centrafricaine (RCA), pays affectés par d’interminables...
(AFP 18/12/14)
L'ancien ministre rwandais, Augustin Ngirabatware, condamné à 35 ans de prison par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) pour sa participation au génocide de 1994, a vu sa peine réduite jeudi de cinq ans en appel. "La chambre d’appel (...) annule la peine de trente-cinq ans d’emprisonnement et impose une peine de trente ans d’emprisonnement", a déclaré le juge Theodor Meron. Augustin Ngirabatware comparaissait devant le Mécanisme pour les tribunaux pénaux internationaux (MTPI), institution chargée des dossiers résiduels...
(AFP 18/12/14)
Assis à son bureau, dans une "maison sécurisée" d'un tranquille quartier d'Arusha (nord tanzanien), Prosper Mugiraneza, regarde des photos de famille d'avant son arrestation au Cameroun en 1999. En 15 ans, il n'a jamais revu son fils aîné. Suspecté par la justice internationale d'avoir participé au génocide au Rwanda en 1994, il avait été inculpé d'"entente en vue de commettre le génocide" et "incitation directe et publique à commettre un génocide" par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR)...
(RFI 18/12/14)
Le contrat du général rwandais, Jean Bosco Kazura, qui a dirigé les troupes de la Minusma, au Mali, pendant un an et demi, n’a pas été renouvelé. Son travail avait pourtant encore été salué, cette semaine sur RFI, par Hervé Ladsous, le patron des opérations de maintien de la paix. En décembre 2013, la journaliste canadienne, Judi Rever, l’avait accusé de crimes de guerre au Rwanda, en 1994, alors qu’il était officier supérieur de l’Armée patriotique rwandaise (APR) du président...
(AFP 17/12/14)
Après 20 ans de travail et 61 condamnations, le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) se prépare à fermer ses portes sur un bilan en demi-teinte: une justice insuffisante, mais qui aura eu le mérite d'exister. Au final, le Tribunal aura "quand même fait son travail" résume Bonaventure Higaniro, gardien du mémorial du génocide de Kamonyi, à une trentaine de kilomètres au sud de Kigali. L'homme aurait préféré que l'ancien maire de la commune, Jean-Paul Akayesu, premier condamné du TPIR, et les accusés suivants, soient jugés au Rwanda. A l'époque du génocide, la localité...
(Le Point 17/12/14)
Créé par l'ONU en 1994, le TPIR devait fermer ce 31 décembre, mais la date a été repoussée pour la tenue d'un dernier procès en appel. Un bilan en demi-teinte, une justice insuffisante, mais qui aura eu le mérite d'exister. En 20 ans, le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a mis en accusation 92 personnes, surtout des hauts responsables politiques ou militaires en fonctions au moment du génocide qui, en trois mois en 1994, a fait au moins...
(AFP 16/12/14)
La cour d'appel d'Oslo a reconnu coupable mardi un Rwandais, déjà condamné en première instance à la peine maximale de 21 ans de prison, pour son rôle dans la mort de 2.000 personnes lors du génocide dans son pays. Sadi Bugingo, 49 ans, devrait connaître la peine retenue par le jury à la mi-janvier. Établi en Norvège depuis 2002, il a été reconnu coupable d'avoir joué un rôle dans deux massacres dans la ville de Kibungo (est du Rwanda) en...
(Agence Ecofin 16/12/14)
(Agence Ecofin) - Le groupe indien des télécommunications Bharti Airtel a annoncé hier la signature d’un accord de cession de plus de 1100 tours télécoms du Rwanda et de Zambie au gestionnaire d’infrastructures télécoms IHS Holding. La valeur de la transaction tournerait autour de 20 milliards de roupies (632 766 696 dollars). D’après une source proche du dossier, la tour télécom aurait été vendue entre 15 millions (474 575 dollars) et 20 millions de Roupies (632 766 dollars) l’unité. À travers cette quatrième opération de cession dans son infrastructure de télécommunications...
(Cameroonvoice 15/12/14)
On a envie de s’arracher les cheveux en écoutant d’aucuns se réjouir et se livrer parfois à des dissertations inopportunes et quasiment teintées « d’hommages » et aux allures de propagande, autour du « départ annoncé « du pouvoir » en 2017 » du président rwandais, Paul KAGAME. Ils en viennent – Mon Dieu ! – jusqu’à se lancer dans des comparaisons trop osées avec d’anciens chefs d’État africains, de surcroît, grands hommes et fils dignes d’Afrique noire, – même...
(La Voix de l'Amérique 13/12/14)
C’est l’appel de Human Rights Watch qui affirme que ces deux pays n’ont pas respecté leurs engagements : Kampala et Kigali accordent refuge à d’anciens rebelles sur leur sol, ce qui les place à l’abri de toutes poursuites dénonce l’ONG. ouze mois après leur défaite, de nombreux responsables militaires du Mouvement du 23 Mars se trouvent dans ces deux pays, notamment Sultani Makenga en Ouganda. Une dizaine de ces haut cadres sont accusés de graves violations des droits de l’homme...
(Xinhua 11/12/14)
KIGALI, 11 décembre (Xinhua) -- Trois entreprises de télécommunications mobiles au Rwanda ont annoncé leur participation à la campagne lancée par l'Union africaine (UA) pour mobiliser des fonds en faveur des pays ouest-africains touchés par le virus Ebola. Lors d'une conférence de presse tenue mardi à Kigali, les responsables d'Airtel, Tigo, et MTN ont invité les Rwandais à utiliser la téléphonie mobile pour aider les pays touchés par Ebola. "La communication mobile reste l'outil de communication le plus puissant servant davantage de personnes. L'utilisation de téléphones mobiles pour cette campagne offre une opportunité aux Rwandais pour soutenir collectivement les pays...
(Jeune Afrique 11/12/14)
Le Kenya va mettre à la disposition du Rwanda 30 mégawatts de capacités électriques à partir de juillet prochain. Une ligne à haute tension reliant les deux pays via l'Ouganda devra être construite. Les autorités kényanes ont annoncé le 9 décembre dans un communiqué qu'elles allaient mettre à la disposition du Rwanda 30 mégawatts (MW) de capacités électriques, afin de permettre Kigali de répondre à sa demande croissante en énergie. La livraison de l'électricité, qui débutera en juillet 2015, s'effectuera...
(Xinhua 11/12/14)
LUSAKA (Xinhua) -- Le marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA), le plus important bloc commercial de l'Afrique a connu une augmentation constante de l'intra- commerce depuis la conlusion d'une entente de libre-échange en 2000, a révélé mercredi un rapport de situation. Le COMESA affirme que le commerce intrarégional a régulièrement augmenté, passant de 3 milliards de dollars depuis la création de la zone de libre-échange à 20,9 milliards de dollars, selon le rapport de situation publié lors de...
(RFI 10/12/14)
Le Parti démocratique vert rwandais, un parti d’opposition, a intenté une action contre l’Etat auprès de la Cour suprême pour non respect de la Constitution, et notamment de l’article 5 concernant les langues officielles du pays. Pour la formation politique, une mise de côté du français au profit de l’anglais pénaliserait une partie de la population. Nouveaux billets de banque exclusivement en kinyarwanda et en anglais, documents administratifs non traduits en français. Selon Frank Habineza, le président du Parti démocratique vert rwandais, la langue de Molière tend à disparaître du quotidien des Rwandais, et est de moins en moins utilisée par les institutions étatiques...

Pages