| Africatime
Mardi 30 Septembre 2014
(BBC 30/09/14)
En septembre 2000, les dirigeants du monde entier ont souscrit à une série de huit Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) qui doivent être atteints d’ici à 2015. Chaque objectif vise à améliorer la vie des enfants à travers le monde, notamment dans les domaines de la santé, de l'éducation et d’opportunités économiques. Parmi les propositions, la réduction du nombre d'enfants dans les pays en développement qui meurent avant leur cinquième anniversaire revêt une importance clé. Mahimbo Mdoe, de l'agence onusienne pour l'enfance UNICEF, explique comment les pays se sont attaqués à ce problème, évoquant un modèle de réussite : le Malawi. Des progrès ont été réalisés même s’il y a encore des décès...
(APA 30/09/14)
La Banque africaine de développement (BAD) a célébré, lundi, à son siège statutaire d’Abidjan, l’année africaine de l’Agriculture et de la sécurité alimentaire, au cours de laquelle, les Chefs d’Etat africains ont été invités à appliquer la déclaration de Maputo en consacrant au moins 10% de leur budget national à l’Agriculture. Cette célébration a été marquée par des exposés d'experts et des expositions de représentants agricoles ivoiriens. Après le mot de bienvenue délivré par Aly Abou-Sabaa, Vice-Président de la BAD, chargé des Operations (OSVP), le Pr Wiseman Nkuhlu, de l'Université de Pretoria en Afrique du Sud, a exposé sur le...
(AFP 29/09/14)
Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a confirmé lundi en appel les peines de prison à perpétuité contre les chefs du parti au pouvoir au Rwanda au moment du génocide contre les Tutsi de 1994. "La chambre d’appel, siégeant en audience publique, confirme la peine d'emprisonnement à vie prononcée par la chambre de première instance", a déclaré le juge Theodor Meron à Arusha, en Tanzanie, où siège le TPIR. Matthieu Ngirumpatse, ancien président du Mouvement républicain national pour...
(Le Point 29/09/14)
Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a confirmé lundi en appel les peines de prison à perpétuité contre les chefs du parti au pouvoir au Rwanda au moment du génocide contre les Tutsi de 1994, dans l'un de ses derniers jugements avant sa fermeture fin 2014. Matthieu Ngirumpatse, ex-président du Mouvement républicain national pour la démocratie et le développement (MRND) de l'ancien président Juvénal Habyarimana, et Edouard Karemera, l'ex-vice président du parti, avaient été condamnés en première instance...
(Xinhua 29/09/14)
KIGALI, 29 septembre (Xinhua) -- La Commission de développement du Rwanda (RDB) ambitionne de porter son revenu touristique à 860 millions de dollars d'ici l'an 2017, a déclaré samedi Yamina Karitanyi, responsable chargé du tourisme et de la conservation à la RDB, à l'occasion de la Journée mondiale du tourisme, célébrée le 27 septembre. M, Karitanyi a affirmé que la célébration de cette journée est l'occasion pour le Rwanda de réfléchir sur les investissements dans les installations pour répondre à...
(20minutes 29/09/14)
RWANDA - Les deux hommes, Matthieu Ngirumpatse et Edouard Karemera, avaient été condamnés en première instance en décembre 2011 pour génocide et crimes contre l'humanité... Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a confirmé lundi en appel les peines de prison à perpétuité contre les chefs du parti au pouvoir au Rwanda au moment du génocide contre les Tutsi de 1994. «La chambre d'appel, siégeant en audience publique, confirme la peine d'emprisonnement à vie prononcée par la chambre de...
(AgoraVox 29/09/14)
C’est le titre d’un édifiant article d’Ann Garrison sur Global Research, au sujet des récents évènements macabres au Pays des Mille Collines, et qui devrait interpeller les pays de la région. Pour rappel, les crises politiques au Rwanda ont toujours eu des conséquences désastreuses sur ses voisins immédiats, le Congo étant l’exemple le plus tragique. L’auteure américaine n’hésite pas à parler d’un second génocide qui serait « lent, silencieux et systématique ». Si le mot « génocide » est d’une...
(BBC 27/09/14)
Près de deux mois après, l'énigme demeure entière sur l'origine d'une quarantaine de corps découverts sur le lac Rweru à la frontière entre le Rwanda et le Burundi. Aucun pays ne revendique ces corps, alors que les enquêtes traînent. D’après des médias locaux au Rwanda et au Burundi, les cadavres ont été découverts par des pêcheurs Burundais dans le lac Rweru en juillet et août dernier. Les circonstances entourant leur mort demeurent floues. A Kigali tout comme à Bujumbura, les autorités affirment que rien ne prouve que les cadavres proviennent de leur pays respectif.
(Xinhua 27/09/14)
BUJUMBURA (Xinhua) -- Les Etats-Unis ont exprimé leur "profonde préoccupation" concernant la découverte de plus de 40 corps emballés dans des sacs en plastique sur le lac Rweru qui borde le Burundi et le Rwanda, et exhorté les deux pays à mener une enquête, a indiqué vendredi un communiqué de presse de l'ambassade des Etats-Unis au Burundi. "Nous demandons instamment aux gouvernements burundais et rwandais de mener une enquête rapide, approfondie, impartiale et concertée sur ces décès, avec l'aide de...
(FIDH.org 27/09/14)
Depuis juillet 2014, des cadavres de personnes probablement exécutées ont été retrouvées dans le lac Rweru à la frontière du Rwanda et du Burundi. Nos organisations s’inquiètent de ces découvertes macabres et appellent les autorités rwandaises et burundaises à inviter une Commission internationale d’enquête indépendante à faire la lumière sur l’identité, l’origine et les circonstances dans lesquelles ces personnes ont été tuées. Depuis la mi-juillet, les riverains du lac Rweru rapportent avoir vu flotter sur les eaux une quarantaine de...
(AFP 26/09/14)
L'ancien chef de la garde présidentielle rwandaise et un général en retraite, accusés d'incitation au soulèvement contre le pouvoir du président Paul Kagame, ont plaidé non coupable vendredi devant un tribunal militaire de Kigali. Accusés d'"incitation à l'insurrection" "ou au trouble à l'ordre public", le colonel Tom Byabagamba et le général retraité Frank Rusagara, arrêtés en août, sont également accusés d'avoir "commis un acte destiné à ternir l'image du pays ou du gouvernement". Frank Rusagara est en outre accusé de "possession illégale d'arme à feu" et Tom Byabagamba de rétention de preuve.
(AFP 26/09/14)
La cour d'appel de Paris a confirmé jeudi le renvoi aux assises de deux anciens bourgmestres rwandais, Tito Barahira et Octavien Ngenzi, pour leur participation présumée au génocide des Tutsi en 1994, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. Renvoyés aux assises pour génocide et crimes contre l'humanité, les deux hommes, qui contestent les faits, peuvent encore se pourvoir en cassation. Contactés par l'AFP, leurs avocats ne se sont pas prononcés sur ce point vendredi. Tito Barahira, 63 ans, et Octavien...
(AFP 26/09/14)
Les Etats-Unis ont demandé au Burundi et au Rwanda de mener d'urgence "des enquêtes impartiales", "avec le concours d'experts" internationaux, sur les cadavres retrouvés flottants dans un lac qui sépare les deux pays, selon un communiqué reçu vendredi. Officiellement, six cadavres -- quatre mi-août puis deux autres en septembre -- ont été retrouvés ligotés dans des sacs de jute apparus dans le lac Rweru, à quelque 270 km au nord-ouest de la capitale burundaise Bujumbura, après avoir descendu la rivière...
(RFI 26/09/14)
Plus d’un an après le meurtre de Gustave Makonene, coordinateur des travaux de l’ONG Transparency International à Rubavu, dans l’ouest du Rwanda, la police rwandaise a annoncé ce jeudi avoir arrêté deux policiers suspectés du meurtre du militant anticorruption. Le corps sans vie de Gustave Makonene avait été découvert dans la matinée du 18 juillet 2013 sur une route près du lac Kivu. Les deux suspects, Isaac Ndabarinze et Nelson Iyakaremye ont été brièvement présentés à la presse ce jeudi...
(APA 26/09/14)
Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), qui doit fermer ses portes à la fin de l’année, rendra ses jugements d’appel lundi dans trois procès impliquant cinq anciennes personnalités rwandaises, parmi lesquelles les deux plus hauts responsables de l’ex-parti présidentiel, a appris APA vendredi de source judiciaire. Deux autres affaires impliquant sept personnes sont encore pendantes devant la chambre d’appel. L’arrêt le plus attendu sera prononcé lundi dans le procès de l’ancien président du Mouvement républicain national pour la...
(RFI 26/09/14)
Après le Rwanda, le Burundi a annoncé que son enquête était terminée concernant les corps retrouvés flottant sur le lac Rweru. Pourtant, il n'y a eu aucune autopsie effectuée sur les quatre corps que les autorités burundaises avaient repêchés. Les riverains du lac et de la rivière Kagera parlent de dizaines de cadavres. Après l'Union européenne, le département d'Etat américain, joint par RFI, dit aujourd'hui avoir appelé les deux pays à mener des enquêtes promptes, poussées et indépendantes avec l'assistance d'experts en médecine médico-légale indépendants et internationaux....
(Xinhua 26/09/14)
WASHINGTON (Xinhua) -- Les Etats-Unis ont appelé jeudi le Burundi et le Rwanda à enquêter sur les morts mystérieuses du lac Rweru, qui se trouve à la frontière entre les deux pays. "Les Etats-Unis font part de leur vive préoccupation concernant la découverte de plusieurs cadavres en juillet et en août de cette année, dont certains étaient ligotés et enveloppés dans du plastique, dans le lac Rweru", a indiqué la porte-parole du département d'Etat Jennifer Psaki dans un communiqué. "Nous...
(Xinhua 26/09/14)
NAIROBI, 26 septembre (Xinhua) -- L'Afrique pourrait devenir un marché unique du transport aérien, permettant ainsi de ne plus avoir besoin des accords bilatéraux de services aériens d'ici début 2016, a annoncé mercredi un lobby industriel. Le secrétaire général de l'African Airlines Association (AFRAA), Elijah Chingosho, a déclaré à Xinhua que les textes réglementaires et le cadre institutionnel légal devraient être finalisés en octobre. "Des recommandations seront bientôt formulées qui permettront à l'Union Africaine de mener des négociations....
(Agence Ecofin 26/09/14)
La Société Africaine des Biocarburants et des Energies renouvelables (SABER), dont le siège social est à Lomé (Togo) vient d’être accréditée comme Observateur, auprès du Secrétariat du Fonds Vert pour le Climat, basé à Songdo en Corée du Sud. Cette accréditation vient confirmer et renforcer le positionnement stratégique de la SABER dans le champ de la gouvernance climatique, en tant que mécanisme financier africain, intervenant dans le secteur des énergies renouvelables. A ce jour, seules une trentaine d’entités privées dans...
(AFP 25/09/14)
La police rwandaise a annoncé jeudi avoir arrêté deux policiers suspectés du meurtre en juillet 2013 d'un militant anticorruption travaillant pour l’ONG Transparency International. "Cette fois-ci, nous avons des preuves convaincantes que nous avons réellement les deux réels suspects", a déclaré devant la presse Theos Badege, chef de la brigade criminelle rwandaise, ajoutant que le transfert du dossier au parquet interviendrait d'ici la fin de la semaine. Le corps sans vie de Gustave Makonene, qui coordonnait les travaux de Transparency International à Rubavu

Pages