| Africatime
Mardi 02 Septembre 2014
(AFP 01/09/14)
Le capitaine rwandais en retraite David Kabuye, récemment arrêté en compagnie de deux hauts gradés, a comparu lundi à Kigali pour "possession illégale d'arme à feu", alors qu'il était initialement suspecté comme eux de "crimes contre l'Etat". Lors d'une audience de procédure consacrée à une éventuelle remise en liberté, le procureur Boniface Budengeri a reproché à David Kabuye, arrêté le 20 août, de détenir une arme non enregistrée et réclamé son incarcération pour 30 jours pour "finaliser le dossier" d'accusation. Le général en retraite Frank Rugasara, ancien haut responsable du ministère de la Défense, et le colonel d'active Tom Byabagamba, ancien chef de la garde présidentielle, deux...
(Le Congolais 01/09/14)
Comme dans un conte de fées, les ex-rebelles du M23/RDF, qui ont trouvé refuge au Rwanda et en Ouganda lors de leur déroute en novembre 2012, se sont volatilisés dans la nature. Cette évasion aux contours flous donne raison à la France qui avait sonné le tocsin sur une éventuelle réorganisation de ce mouvement rebelle. Après avoir subi en novembre 2012 une cuisante défaite face à la grande offensive menée par les Forces armées de la RDC, les ex-rebelles du M23/RDF n’avaient d’autre issue que l’exil. C’est avec armes et munitions qu’ils ont traversé la frontière en direction du Rwanda...
(Afrik.com 01/09/14)
Le 17 août, la CAF a annoncé la disqualification du Rwanda pour la phase de groupes des éliminatoires de la CAN 2015, qui débute samedi prochain, et prononcé la réintégration du Congo. Protestant contre la sanction infligée en raison de la double identité de Dady Birori, les Amavubi avaient décidé de faire appel auprès de la CAF. L’instance dirigeante du football africain a examiné la requête du Rwanda le 27 août mais n’y a pas donné suite. "Toute équipe qui...
(PANA 01/09/14)
Le ministre de la Santé et de l’Action Sociale, Awa Marie Coll Seck, a indiqué samedi à Dakar lors de la célébration de la 12ème Journée africaine de médecine traditionnelle, que la flore africaine est caractérisée par une grande diversité de richesses avec plus de 30.000 espèces médicinales qui sont exploitées sans précaution. Le Pr Awa Marie Coll Seck a tenu ses propos alors qu'elle présidait la cérémonie officielle de la Journée placée sous le thème : 'Collaboration entre les...
(RFI 30/08/14)
Au Rwanda, deux des trois hauts gradés arrêtés récemment pour crimes contre la sécurité de l'Etat ont été présentés ce vendredi 29 août devant un tribunal militaire, qui leur a signifié leurs chefs d’inculpation. La même semaine, un autre ancien cadre de l'armée, le capitaine retraité David Kabuye, avait lui aussi été arrêté. Le général Rusagara et le colonel Byabagamba ont été arrêtés respectivement le 18 et le 23 août. C’est en tenue militaire, entouré de quelques proches, dont Marie Baine, son épouse que Tom Babyagamba a comparu. L’ancien chef de la garde présidentielle est accusé...
(Le Griot 30/08/14)
Selon un communiqué du groupe de la Banque Mondiale publié jeudi 28 août, le taux de croissance du Rwanda en 2014 sera de 5,7%, au lieu des 7,2% initialement prévus par cette institution internationale. Cette baisse des prévisions de croissance est due, selon l’institution de Bretton Woods, à deux facteurs majeurs : d’une part le retard mis par le gouvernement pour investir dans l’énergie et le transport, et d’autre part la diminution des prêts accordés au secteur privé. Les nouvelles...
(La Voix de l'Amérique 30/08/14)
Un Rwandais et trois Tanzaniens ont été reconnus coupables de tentative d’assassinat en 2010 contre l'ex-chef d'état-major de l’armée rwandaise. Six hommes étaient jugés pour cette tentative d'assassinat du Général Nyamwasa, âgé de 56 ans, qui vit toujours en exil en Afrique du Sud. Il a échappé de peu à la mort le 10 juin 2010 à Johannesburg, blessé par plusieurs balles dans l'estomac devant chez lui pendant la Coupe du monde de football organisée en Afrique du Sud. Il...
(RFI 29/08/14)
C'était un verdict très attendu en Afrique du Sud et au Rwanda : celui de l'affaire Kayumba, du nom de cet ancien chef d'état-major de l'armée rwandaise qui a été visé, en 2010, par une tentative d’assassinat. Quatre des six accusés ont été reconnus coupables de tentative de meurtre par la justice sud-africaine, où le général vit en exil. Quatre prévenus ont été reconnus coupables de tentative de meurtre : le tireur – que le général Faustin Kayumba Nyamwasa a...
(AFP 29/08/14)
L'ancien chef de la garde présidentielle rwandaise et un général en retraite, récemment arrêtés au Rwanda, ont été accusés vendredi de "propagation de rumeurs" visant à provoquer un soulèvement, vendredi par un tribunal militaire de Kigali, a constaté une journaliste de l'AFP. Le colonel Tom Byabagamba et le général retraité Frank Rusagara sont accusés de "propagation de rumeurs en vue de soulever le peuple contre le gouvernement" et "d'activités visant à ternir l'image du pays", a déclaré devant les prévenus...
(Le Monde 29/08/14)
En 1994, un génocide a été commis au Rwanda, faisant près d’un million de victimes en 100 jours. Ce génocide a été organisé par le gouvernement rwandais de l’époque et exécuté notamment par ses forces armées, les FAR. Ce ne fut pas un déchaînement de violences spontanées de paysans misérables, mais une entreprise démente, structurée et systématique d’éliminations des Tutsi du Rwanda. Un million de victimes en 100 jours, c’est 10 000 personnes éliminées quotidiennement pendant plus de trois mois. Le 22 juin 1994, la France déclenche l’opération « Turquoise », après avoir obtenu un mandat...
(AFP 29/08/14)
Un Rwandais et trois Tanzaniens ont été jugés coupables vendredi d'avoir tenté d'assassiner en 2010 en Afrique du Sud l'ex-chef d'état-major du président rwandais Paul Kagame, un attentat politique commandité au Rwanda, selon la justice sud-africaine. Ils connaîtront leur peine le 10 septembre lors d'une audience distincte, comme le veut la procédure pénale sud-africaine. Brouillé avec le président rwandais Paul Kagame au point de choisir l'exil, l'ancien général avait échappé de peu à la mort le 10 juin 2010 à Johannesburg, blessé de plusieurs balles dans l'estomac devant chez lui pendant la Coupe du monde de football organisée en Afrique du Sud.
(Le Monde 29/08/14)
En l’espace d’une semaine, trois officiers, trois hommes du sérail, ont été arrêtés au Rwanda. Le premier à avoir été appréhendé, le lundi 18 août, par la police militaire est le général Frank Rusagara. Ce haut gradé, mis à la retraite en octobre 2013 avec 700 autres officiers alors qu’il occupait le poste d’attaché de défense à l’ambassade du Rwanda en Grande-Bretagne, n’est pas un stratège des champs de bataille. Il fait plutôt figure d’intellectuel et d’esprit critique dans les...
(AFP 29/08/14)
Une cour martiale rwandaise a ajourné vendredi son verdict dans le procès pour "terrorisme" et "complot" contre le président Paul Kagame du lieutenant Joel Mutabazi, ex-membre de la garde présidentielle rwandaise livré en octobre 2013 au Rwanda par l'Ouganda malgré son statut de réfugié. "La défense a demandé à la Cour de rechercher certaines preuves que nous avons jugé important d'analyser avant que le verdict ne soit rendu", a déclaré le commandant Bernard Rugamba Hategekimana, qui présidait l'audience. Joel Mutabazi et ses 15 co-accusés sont, selon le Parquet, impliqués à divers degrés dans des attaques à la grenade perpétrées au Rwanda depuis 2010 et attribuées par Kigali au Congrès...
(BBC 29/08/14)
Quatre hommes ont été reconnus coupables de tentative d'assassinat de l'ancien chef d'état-major de l'armée rwandaise, le lieutenant- général Faustin Kayumba Nyamwasa. Le général Nyamwasa a été blessé par balle devant son domicile à Johannesburg. Deux autres suspects, dont son ancien chauffeur, ont été acquittés par le magistrat sud-africain Stanley Mkhari. Il s'est exilé en Afrique du Sud après s'être brouillé avec son ancien allié, le président rwandais Paul Kagame. Le Rwanda a nié toute implication dans la fusillade.
(BBC 29/08/14)
Le procès en Afrique du Sud pour tentative d’assassinat de l’ancien chef d’état-major des armées du Rwanda, Faustin Kayumba Nyamwasa, est entré jeudi dans sa dernière phase. Le juge chargé du dossier a présenté dans les détails les preuves de l’accusation et devrait faire de même concernant l’argumentaire de la défense avant de prononcer son verdict. Les six suspects comparaissant dans le cadre de cette affaire sont accusés de tentative de meurtre, de conspiration en vue de commettre un meurtre, de possession illégale d’armes à feu et de munitions. Pascal Kanendekwe, considéré par le procureur comme...
(RFI 29/08/14)
En Afrique du Sud, quatre ans après la tentative d’assassinat contre le général et ancien chef d’état-major rwandais Kayumba Nyamwasa, la justice s’apprête enfin à rendre son verdict. Dans le box des accusés, six hommes. Hier, jeudi 28 août, le juge a commencé la lecture du jugement. C’est devant une salle comble que le juge a commencé la lecture du jugement. Les chefs d’inculpation tout d’abord. Il y en a quatre : « tentatives de meurtre », « possession illégales...
(Agence Ecofin 29/08/14)
(Agence Ecofin) - La Banque mondiale a abaissé, le 28 août, ses prévisions de croissance pour le Rwanda en 2014, pointant notamment du doigt un retard des investissements publics dans les secteurs de l'énergie et du transport ainsi qu’un ralentissement des prêts servis au secteur privé. L’institution de Bretton Woods estime, dans un communiqué, que le PIB du pays Rwanda devrait croître de 5,7 % en 2014, contre un taux 7,2 % annoncé en décembre 2013. Dans son projet de...
(Courrier International 29/08/14)
Il s'agit d'une “semaine décisive” écrit le journal congolais Le Potentiel, qui relate que, du 25 au 30 août, une équipe d'experts et de représentants des autorités locales délimiteront – par des bornes et des bouées – plus de 200 kilomètres de frontière entre la république démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda. “Une frontière à la fois terrestre (de Goma à Gisenyi), lacustre (à travers le lac Kivu) et fluviale (le long de la rivière Ruzizi), marquée par de...
(Xinhua 29/08/14)
KIGALI, (Xinhua) -- Le nouveau pont construit à Rusumo, à la frontière entre le Rwanda et la Tanzanie, a été ouvert mercredi à la circulation. Le pont, long de 82 km, dont la construction a commencé en mai 2012, relie les deux rives de l'Akagera qui sépare la Tanzanie du Rwanda. Il permettra de réduire la circulation sur le pont existant vieux de 40 ans. Il peut supporter plus de 400 tonnes. "L'ancien pont ne supportait que 56 tonnes. C'était...
(L'Observateur Paalga 29/08/14)
Mais à qui diable appartiennent donc les cadavres du lac Rweru ? Au Rwanda ? Au Burundi ? Pour le moment en tout cas, aucun de ces deux pays ne se sent ni de près ni de loin concerné par ces macchabées. Après les corps, au nombre de 5 selon les autorités, mais une quarantaine selon les pêcheurs du lac, le Rweru charrie la polémique. En effet, si, sur les rives burundaises, l’affaire ne semble pas faire trop de vagues,...

Pages