Dimanche 25 Juin 2017

Le Rwanda reçoit 46 millions de dollars de la Banque mondiale pour transformer son secteur agricole

Le Rwanda reçoit 46 millions de dollars de la Banque mondiale pour transformer son secteur agricole
(Xinhua 11/03/17)

KIGALI, (Xinhua) -- La Banque mondiale a approuvé un financement de 46 millions de dollars aux efforts du Rwanda pour accroître la productivité agricole et promouvoir le développement des chaînes de valeur.

Les responsables du Rwanda et de la Banque mondiale ont signé jeudi l'accord de financement, ouvrant ainsi la voie au versement de fonds qui soutiendront les efforts du pays en vue de développer une agriculture inclusive.

Claver Gatete, ministre rwandais des Finances et de la Planification économique, a déclaré que les fonds seront alloués à la transformation agricole et à l'amélioration de l'agriculture commerciale.

"Les fonds permettront une augmentation durable de la productivité agricole qui profitera aux pauvres et contribuera à atteindre une croissance économique durable et une réduction de la pauvreté étant donné que l'agriculture représente 33% de notre PIB", a-t-il ajouté.

Selon l'accord, les fonds soutiendront également l'intensification de l'agriculture et des ressources animales, la recherche, le transfert de technologie et la professionnalisation des agriculteurs, le développement de la chaîne de valeur et l'investissement du secteur privé ainsi que le développement institutionnel et les questions transversales de l'agriculture.

Cet argent aidera le ministère de l'Agriculture et des Ressources animales à finaliser l'élaboration de la nouvelle politique agricole nationale et à concevoir et à développer la quatrième phase de la transformation du secteur agricole (PSTA 4)

Yasser El-Gammal, Directeur pays de la Banque Mondiale pour le Rwanda, a noté que le soutien favoriserait en particulier l'irrigation, le transport ainsi que la recherche et la technologie afin d'accroître la productivité du secteur agricole.

"L'agriculture a un impact énorme sur l'économie rwandaise car elle emploie la majorité de la population. Il est important que le secteur soit durable pour avoir un impact positif sur les populations", a-t-il suggéré.

S'appuyant sur la réalisation du financement précédent, le crédit supplémentaire pour la troisième phase de transformation du secteur de l'agriculture (PSTA 3), le troisième programme de résultats (PforR3) continuera d'appuyer les efforts continus du gouvernement vers l'expansion et le maintien des gains de productivité accrus qui ont amélioré les revenus ruraux et réduit la pauvreté.

Au Rwanda, l'agriculture représente un tiers du PIB du pays, employant environ 80% de la population totale. La transformation et le développement de l'agriculture ont permis d'améliorer le bien-être de la population et la réduction de la pauvreté, en particulier parmi des millions d'agriculteurs ruraux à travers le pays.

La deuxième stratégie de développement économique et de réduction de la pauvreté du pays (EDPRS2) définit un grand nombre de programmes dans le secteur agricole, y compris l'intensification de systèmes de production durables dans la production céréalière et l'élevage.

Commentaires facebook