Coopération : l’Union européenne renforce son soutien à l’Afrique centrale | Africatime
Dimanche 19 Février 2017

Coopération : l’Union européenne renforce son soutien à l’Afrique centrale

Coopération : l’Union européenne renforce son soutien à l’Afrique centrale
(Agence d'information d'afrique centrale 24/06/15)

Le Programme indicatif régional du onzième Fonds européen de développement (FED) pour cette partie du continent africain vient d’être signé, le 23 juin, par le Commissaire européen pour la Coopération internationale et le développement, Neven Mimica.

Ce programme d’un montant de 350 millions d’euro porte sur la période 2014-2020. La signature de ce document a eu lieu à Bruxelles, en présence des ministres et des représentants de la région d’Afrique centrale, du secrétaire général de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (Ceeac) et du président de la Commission de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac).

Selon un communiqué de la Délégation de l’Union européenne en RDC, le programme, dont la mise en œuvre fera l’objet d’un suivi par un comité de pilotage, couvrira trois domaines. Il s’agit notamment de l’intégration et la coopération politiques dans le domaine de la paix et de la sécurité (43 millions d’euros), l’intégration économique et le commerce au niveau régional (211 millions d’euros, dont 135 millions qui transiteront par le Fonds fiduciaire pour les infrastructures) et le développement durable des ressources naturelles et de la biodiversité (88 millions d’euros). Il est, par ailleurs, également prévu un montant supplémentaire de 8 millions d’euros pour l’assistance à la coopération technique et aux ordonnateurs régionaux.

Parlant de ce programme, le Commissaire Mimica a déclaré que « l’intégration régionale n’est viable que si elle vient de l’intérieur ». Elle constitue, a-t-il souligné, un moyen d’atteindre les objectifs stratégiques définis dans l’accord de Cotonou et de s’appuyer sur les avancées qui ont déjà été réalisées par la Ceeac et la Cemac dans les domaines de l’intégration économique et monétaire, de la paix et de la sécurité, des infrastructures et de l’environnement et des ressources naturelles.

Il est indiqué que la région d’Afrique centrale, qui compte environ 160 millions d’habitants, dont près de la moitié vivent en République démocratique du Congo, comprend onze pays dont l’Angola, le Burundi, le Cameroun, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine, la République du Congo, la République démocratique du Congo, le Rwanda, Sao Tomé-et-Principe et le Tchad. Cependant, la Guinée équatoriale, qui n’a jamais signé l’accord de Cotonou révisé, ne peut donc pas bénéficier directement d’une aide dans le cadre du FED.

Les fonds dégagés précédemment en faveur de l’Afrique centrale au titre du 10e Fonds européen de développement, note-t-on, s’élevaient à 165 millions d’euros.

Lucien Dianzenza

Commentaires facebook