Mardi 20 Février 2018

Le Rwanda lance la campagne d'une semaine de lutte contre la corruption dans le pouvoir judiciaire

Le Rwanda lance la campagne d'une semaine de lutte contre la corruption dans le pouvoir judiciaire
(Xinhua 13/02/18)
Le juge en chef de la cour suprême rwandaise, Sam Rugege.

Le juge en chef de la cour suprême rwandaise, Sam Rugege, a lancé lundi une semaine de lutte contre la corruption, dédiée au combat contre la corruption dans le pouvoir judiciaire.

S'adressant aux journalistes à Kigali, capitale du Rwanda, M. Rugege a appelé ses compatriotes à se dresser contre la corruption, faisant valoir que l'argent gâché dans la corruption pourrait être alloué au développement d'infrastructures comme la construction de routes, d'écoles et d'hôpitaux.

Cette campagne comprendra notamment le jugement d'affaires liées à la corruption ainsi que des campagnes de sensibilisation dans des tribunaux de tout le pays.

Près de 117 affaires liées à la corruption seront jugées au cours de cette semaine, a déclaré M. Rugege.

Parmi ces affaires figureront des cas de corruption et de mauvaise gestion de contrats publics, a indiqué le procureur général du Rwanda, Jean Bosco Mutangana, lors de cette même conférence de presse.

M. Rugege a également appelé les citoyens à signaler tous les cas de corruption qu'ils rencontreraient parmi les juges, les procureurs, les avocats, et autres responsables publics.

De 2005 à 2017, 35 responsables judiciaires, dont des juges et des greffiers, ont été limogés pour corruption, a-t-il souligné.

Le nombre de coupables est en baisse, a souligné M. Rugege. Fin (Thomas)

Commentaires facebook