Jeudi 25 Mai 2017

Le Rwanda enregistre une croissance de 5,9% en 2016

Le Rwanda enregistre une croissance de 5,9% en 2016
(Xinhua 17/03/17)
Claver Gatete, ministre rwandais des Finances et de la Planification Economique

KIGALI, (Xinhua) -- Le Rwanda a enregistré une croissance de 5,9% de son PIB en 2016, ce qui est inférieur au taux de 6,9% enregistré en 2015, selon les chiffres publiés par l'Institut national de la statistique du Rwanda (NISR).

Le rapport publié mercredi a indiqué un ralentissement économique dans le pays de l'Afrique de l'Est en raison de l'instabilité de l'économie mondiale.

Claver Gatete, ministre rwandais des Finances et de la Planification Economique, a déclaré lors d'une conférence de presse, juste après la publication des statistiques du PIB, que l'économie rwandaise reste forte malgré la croissance lente enregistrée en 2016.

"Notre économie reste vulnérable aux risques potentiels provenant de l'économie mondiale, ce qui fait dérailler notre dynamique de croissance. Si nous essayions d'améliorer le secteur manufacturier, nous tirons profit des recettes d'exportation et donc de solides résultats économiques", a-t-il ajouté.

M. Gatete a cité les secteurs qui ont contribué à la croissance de l'économie, notamment l'agriculture qui a augmenté de 4%, l'industrie de 3% et les services de 7%, ainsi que les industries émergentes en ligne avec les produits "Made in Rwanda", les textiles, le cuir et les vêtements qui ont augmenté de 10%, et la transformation des aliments de 8%.

Les chiffres indiquent que la part de l'agriculture dans le PIB est passée de 33 à 30%, alors que la contribution du secteur industriel au PIB est passée de 14% l'an dernier à 17%.

Selon Yusuf Murangwa, directeur général de NISR, le secteur de la construction n'a progressé que de 5%, après un taux de croissance très élevé de 15% en 2015.

"Le ralentissement est dû à la liquidation de certains grands projets de construction au début de 2016", a-t-il expliqué.

L'agriculture demeure l'un des principaux moteurs de l'économie rwandaise, représentant un tiers du PIB du pays et employant environ 80% de la population totale.

Le pays vise à réaliser un taux de croissance annuel de 11,5% dans le cadre du deuxième programme de développement économique et de réduction de la pauvreté (EDPRS II).

Commentaires facebook