Jeudi 26 Avril 2018

L'Afrique espère que le libre-échange lui permettra d'obtenir des bénéfices gagnant-gagnant avec ses partenaires (président de l'UA)

L'Afrique espère que le libre-échange lui permettra d'obtenir des bénéfices gagnant-gagnant avec ses partenaires (président de l'UA)
(Xinhua 22/03/18)

L'Afrique espère que sa Zone de libre-échange continentale (ZLEC) lui permettra d'obtenir des bénéfices gagnant-gagnant avec ses partenaires, a annoncé mercredi à Kigali le président de l'Union africaine (UA) et président rwandais, Paul Kagame.

La ZLEC élargira l'actuel partenariat entre l'Afrique et ses partenaires, a indiqué M. Kagame lors d'une conférence de presse à l'issue de la 10e session extraordinaire de l'Assemblée de l'UA sur la ZLEC.

Avec la Zone de libre-échange continentale, l'Afrique et ses partenaires auront un marché beaucoup plus vaste qui profitera à tous, a-t-il noté.

"Jusqu'à présent, les partenaires extérieurs de l'Afrique, la Chine et d'autres, ont de bonnes relations avec l'Afrique", a déclaré le président nigérien Mahamadou Issoufou.

L'Afrique et ses partenaires extérieurs travailleront ensemble dans le cadre de la ZLEC et l'Afrique pourra partager la croissance portée par la ZLEC avec ses partenaires extérieurs, en particulier avec la Chine.

Quarante-quatre pays africains ont signé mercredi un accord portant création de la ZLEC au cours d'une session extraordinaire.

L'accord sera soumis pour ratification à tous les pays membres, conformément à leur législation nationale.

La ZLEC vise à créer un marché continental unique pour les marchandises et les services et à établir la libre circulation des hommes d'affaires et des investissements. L'UA estime qu'elle accélérera la création de l'Union douanière continentale et de l'Union africaine des douanes.

La ZLEC devrait créer un marché africain d'une population de 1,2 milliard et d'un PIB de 2.500 milliards de dollars, selon l'UA.

Commentaires facebook