Vendredi 20 Avril 2018
(AFP 29/03/18)
Plus de 300 enfants ont été directement affectés par des violences en République démocratique du Congo, sur une période de trois semaines, a annoncé jeudi la mission de l'ONU au Congo (Monusco) dans un compte-rendu reçu par l'AFP. "Au cours de la période du 1er au 23 mars 2018, le conflit armé en RDC et ses corollaires, les violences physiques, sexuelles et psychologiques, ont directement affecté plus de 300 enfants", lit-on dans ce document. Ces violences, en cours dans la région du Kasaï (centre), dans l'Ituri (nord-est) et dans les deux provinces du Kivu (est) "représentent une augmentation de 57% en comparaison au mois de février 2018", note la section de la protection de l'enfant...
(AFP 29/03/18)
Une organisation congolaise de défense de la presse a exigé mercredi la "libération immédiate" d'un journaliste détenu pour "diffamation" du Kasaï, au centre de la République démocratique du Congo. Journaliste en danger (JED) "exige la libération immédiate" du journaliste Serge Olivier Nkongolo, "détenu dans un cachot du parquet près le tribunal de grande instance de Tshikapa pour +diffamation+", écrit l'organisation dans un communiqué. M. Nkongolo travaille à la radio Kilimandjaro, une station émettant à Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï. Il a été convoqué mercredi par le parquet "à la suite d’une plainte déposée par M. Timothée Iyambo, conseiller juridique du gouverneur du Kasaï", ajoute JED. Le journaliste a été auditionné sur un article qu’il a publié sur son...
(Le Monde 28/03/18)
Ce natif de Brazzaville a dû quitter le Congo pour fuir la guerre. A 26 ans, après avoir été repéré par Booba, le rappeur rencontre le succès. Même si ses clips font des millions de vues sur Internet, il veut rester anonyme. Pour éviter d’évoquer son passé douloureux, le rappeur Siboy, en tournée, prétexte d’abord des problèmes de mémoire… à 26 ans ? « Non, mais c’est parce que je fume beaucoup, se défend-il, ça a un peu atteint mes...
(AFP 27/03/18)
L'Union européenne a annoncé lundi une aide de 60 millions d'euros destinée à la République démocratique du Congo ou aux réfugiés congolais à l'étranger et le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a lancé "un appel de fonds de 504 millions de dollars". "La Commission européenne a annoncé aujourd'hui (lundi) l'octroi d'une aide d'urgence de 49,5 millions d'euros afin de faire face à l'aggravation de la crise humanitaire en République démocratique du Congo (RDC)", a indiqué Bruxelles au terme des trois jours de visite en RDC du commissaire à l'Aide humanitaire, Christos Stylianides. "Un montant supplémentaire de 10,9 millions d'euros sera alloué aux pays voisins (Tanzanie, Rwanda et République du Congo)...
(RFI 27/03/18)
Le commissaire européen à l'Aide humanitaire, Christos Stylianides, espère toujours que les autorités congolaises participeront à la levée de fonds qui sera organisée le 13 avril 2018. Cette conférence des donateurs sur la RDC a pour objectif de réunir 1,7 milliard de dollars, pour faire face aux crises humanitaires dans le pays. Pour le gouvernement congolais, le niveau de la crise humanitaire n'est pas aussi « excessif » dans le pays qu'on le prétend. Malgré toutes les réunions avec les autorités congolaises, dont le vice-ministre des Affaires étrangères, le diplomate européen n'a pas pu obtenir des garanties de la part...
(RFI 27/03/18)
Deux nouvelles arrestations dans l'assassinat de deux experts de l'ONU au Kasaï Central. C'est ce qu'annoncent les autorités locales. Il s'agit d'un policier, Tshibamba Mutombo, et d'un présumé chef milicien, Vincent Manga. Plus d'un an après l'assassinat de Michael Sharp et de Zaida Catalan, les hommes auraient été arrêtés par les renseignements militaires congolais près de Bunkonde, non loin du lieu où les deux corps avaient été retrouvés. Manix Kabuanga, le vice-gouverneur de la province, est allé s'enquérir de la...
(RFI 27/03/18)
Alors que les Nations unies s'apprêtent à renouveler aujourd'hui le mandat de leur force en RDC, des militants congolais du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) appellent à ce que le mandat de cette mission soit renforcé. Un mandat plus robuste pour s'assurer notamment que les élections puissent avoir lieu à la fin de l'année et qu'il y ait une alternance démocratique, comme l'explique Ghislain Muhiwa, membre de ce mouvement à Goma. Le peuple a besoin d'un nouvel élan...
(AFP 26/03/18)
Un policier et un chef milicien, meurtriers présumés de deux experts des Nations unies au Kasaï ont été arrêtés samedi dans cette région du centre de la République démocratique du Congo, a-t-on appris lundi de sources concordantes. Le 12 mars 2017, la Suédo-Chilienne Zaida Catalan et l'Américain Michael Sharp ont été tués au cours de leur enquête sur des fosses communes dans cette région ravagée par des troubles entre septembre 2016 et début 2017. Le chef coutumier Vincent Manga, plusieurs fois cité comme auteur de ce double meurtre, a été "arrêté samedi par l'armée"...
(AFP 26/03/18)
Elle porte un tee-shirt à l'effigie de Minnie la souris comme n'importe quelle gamine de dix ans. L'écolière raconte qu'elle s'est fait violer par des miliciens dans l'est de la République démocratique du Congo. Comme des milliers de civils, Cyndie (nom d'emprunt) subit un regain des violences pour des raisons obscures depuis un an dans les villages du Kivu, menacés par des hommes en armes qui tuent, qui violent et qui pillent. La protection des civils représente la priorité des Nations unies, qui renouvellent mardi le mandat de leur force en RDC, la plus importante au monde avec quelque ...
(AFP 24/03/18)
Vingt-sept personnes enlevées début mars par un groupe armé au Sud-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo, ont été libérées et remises vendredi à l'armée congolaise par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), a indiqué l'organisation dans un communiqué. "Retenues par un groupe armé depuis le 3 mars", ces personnes, qui participaient à une mission de l'Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) dans un parc, "ont été remises" à l'armée congolaise, par l'intermédiaire d’une équipe du CICR, selon le communiqué.
(AFP 24/03/18)
Trop alarmistes, les ONG humanitaires opérant en RDC ? C'est ce qu'a affirmé Kinshasa vendredi pour refuser une conférence des donateurs. Pourtant, sur le terrain, des enfants souffrent et meurent de malnutrition sévère au Kasaï, a constaté l'AFP en début de semaine. L'Unicef avait lancé l'alerte fin 2017: 400.000 enfants sont en danger de mort dans cette région diamantifère du centre du pays, ruinée par un conflit entre l'armée et des miliciens coutumiers en 2016-2017. Bilan: au moins 3.000 morts...
(RFI 24/03/18)
Goma est confrontée au phénomène des kidnappings. Depuis 2017, ils se multiplient dans la capitale du Nord-Kivu, à l'est de la RDC. La plupart du temps, les victimes sont des enfants, mais les adultes ne sont pas épargnés. Et les ravisseurs menacent de les tuer si des rançons ne sont pas versées. Des dizaines de cas ont été signalés, sans véritable recensement. Et les auteurs sont rarement poursuivis. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180324-goma-le-phenomene-kidnappings
(AFP 23/03/18)
Des Casques bleus ont découvert jeudi huit corps dans un village de l'Ituri (nord-est de la République démocratique du Congo), a indiqué un porte-parole de la Mission des Nations unies au Congo (Monusco). "Les Casques bleus de la Monusco ont découvert huit corps sans vie, en décomposition, dans un village du territoire de Djugu, hier" jeudi, a déclaré à l'AFP Guy Karema, un porte-parole de la Monusco à Bunia, capitale de la province de l'Ituri. Selon cette source, les personnes...
(RFI 23/03/18)
L’ONU a confirmé mardi 20 mars avoir reçu de nouvelles plaintes concernant des soldats sud-africains. Ils sont accusés d’avoir perpétré des actes de violence et d’abus sexuel sur des civils dans les provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu entre 2014 et 2016. Selon le porte-parole de l’ONU Stéphane Dujarric, il s’agit de cinq nouveaux cas impliquant une fois de plus des soldats sud-africains, qui vont être soumis à un test de paternité. Les victimes sont quatre femmes et une mineure...
(AFP 22/03/18)
"Retour vers l'enfer", "point de non retour", "catastrophe": les superlatifs ne manquent pas pour attirer l'attention du monde sur la situation sécuritaire et humanitaire en République démocratique du Congo, à l'approche d'une conférence humanitaire le 13 avril. Ces mots prennent tout leur sens sur les rives du lac Tanganyika (sud-est), où des dizaines de milliers de déplacés ont fui un conflit communautaire oublié entre Bantous (population africaine majoritaire) et milices de la minorité pygmée : selon les sources, de 500.000...
(AFP 21/03/18)
Le seul mécanisme financier soutenu par l'ONU pour freiner la déforestation, question-clé pour le climat, a bafoué les droits des communautés forestières sur trois continents, dénoncent des experts qui réclament sa réforme. Dernière cible des détracteurs des programmes REDD+ (Réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts): 20 projets dans la province de Mai-Ndombe, en République démocratique du Congo, accusés dans un récent rapport de l'ONG Rights and Resources Initiative (RRI) d'avoir un impact négatif...
(AFP 20/03/18)
Les autorités de République démocratique du Congo ont identifié au sein de la magistrature "plus de 200 individus" ne remplissant pas les conditions pour exercer comme magistrat, a annoncé à la presse mardi le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba. Une commission d'enquête instituée par les autorités depuis octobre "a examiné notamment les qualifications, la régularité des conditions de recrutement des magistrats des sièges et des parquets", selon un enquêteur. Environ 4.000 magistrats civils et militaires sont actuellement en fonction dans le pays. "Plus de 200 individus" vont devoir être "extirpés du corps de la magistrature pour n'y maintenir que des vrais magistrats", a affirmé le ministre.
(RFI 20/03/18)
Le chef des opérations humanitaires de l'ONU, Mark Lowcock, lance un appel à l'aide financière pour la RDC. De retour d'un voyage dans le pays, il a dressé un tableau très sombre de la situation des civils : 1,7 milliards de dollars seront nécessaires pour faire face à la crise humanitaire, a-t-il prévenu. Une réunion des donateurs doit se tenir à Genève le 13 avril 2018. Avec notre correspondante à New York, Marie Bourreau La litanie des chiffres indique l’ampleur de la catastrophe en cours : treize millions de Congolais ont un besoin urgent d’assistance humanitaire, 4,6 millions d’enfants sont sévèrement malnutris et le pays...
(RFI 20/03/18)
On célèbre la francophonie ce mardi 20 mars, et notamment sur RFI. A Kinshasa, pour promouvoir la lecture, le programme « biblio-malle », apporte des livres dans les écoles. En Gambie, pays anglophone, une marche pour fêter la langue française et des activités sont prévues toute la semaine. Le français est l'une des rares langues étrangères enseignées aux écoliers, dans de nombreuses écoles de ce pays entouré de nations francophones. Et pourtant, une fois adultes, peu de Gambiens sont capables...
(AFP 19/03/18)
Au Grand marché de Kinshasa, coeur battant de la plus grande ville francophone du monde, le percepteur des taxes fait appliquer des règlements officiels écrits en français auprès des commerçants avec qui il communique en lingala. Sur le papier, la République démocratique du Congo (70 à 90 milllions d'habitants) est le plus grand pays francophone du monde, devant la France (67 millions). Au quotidien, la réalité linguistique est plus complexe dans l'ex-colonie belge où le français, unique langue officielle selon...

Pages