Mercredi 26 Juillet 2017
(AFP 26/07/17)
Deux journalistes de l'Agence France-Presse (AFP) ont été interpellés et malmenés mardi à Kinshasa par trois agents présumés des services de renseignement militaire alors qu'ils couvraient la grève des médecins dans un hôpital public de la capitale de République démocratique du Congo. Après avoir réalisé une interview avec le directeur de l'hôpital général de Kinshasa, les deux journalistes ont été interpellés par trois personnes se présentant comme des agents de la Demiap (Détection militaire des actions anti-patrie, renseignements militaires, NDLR).
(RFI 26/07/17)
Le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l'homme publie le bilan des violations des droits de l'homme commises sur les six premiers mois de l'année en RDC. Un monitoring exigé par le Conseil de sécurité de l'ONU. Selon ce rapport, les agents de l'Etat restent responsables de la majorité des violations des droits de l'homme au Congo - avec 58% en moyenne - au cours de ce premier semestre. Mais derrière ce pourcentage se cache un chiffre encore plus inquiétant : au moins 591 exécutions sommaires commises par des agents de l'Etat dont 35 femmes et 170 enfants. A titre de comparaison, les groupes armés - toutes affiliations confondues - sont responsables d'au moins 345 meurtres. Cette tendance...
(AFP 26/07/17)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Une délégation conjointe de l'ONU et de l'Union africaine (UA) a rencontré mardi à Kinshasa des femmes leaders congolaises dans le cadre d'une discussion sur l'implication des femmes avec pour mission de montrer que ces dernières ne sont pas seulement des victimes mais également des agentes de la paix et du développement. 100% féminine, la délégation est composée de la vice-secrétaire générale des Nations Unies, Amina J. Mohammed, de la directrice exécutive de l'ONU-Femmes,...
(AFP 25/07/17)
Les médecins congolais ont poursuivi lundi une grève avec service minimum entamée vendredi dans les hôpitaux publics de la capitale Kinshasa, pour interpeller les autorités sur la baisse de leur pouvoir d'achat sur fond de chute du franc congolais. "Cette grève vise à mettre le gouvernement devant ses responsabilités face au pouvoir d'achat des médecins", a déclaré à l'AFP le Dr Mankoy Badjoky, président du Syndicat national des médecins (Synamed) de la RDC. "Les médecins ont perdu plus de la moitié de leur pouvoir d'achat", a-t-il estimé. "Nous sommes en concertation avec le gouvernement. Nous maintenons le service minimum dans les hôpitaux publics...
(RFI 25/07/17)
En République démocratique du Congo, la première journée de grève générale dans l’administration publique n’a pas du tout été une réussite. Arriérés de salaires, perte du pouvoir d'achat, le niveau de vie des fonctionnaires n'a cessé de baisser et le mécontentement des agents de la fonction publique est, nous dit-on, perceptible dans tout le pays. Pourtant, l'appel à la grève du Collectif des syndicats a été peu suivi, ce lundi 24 juillet, dans la capitale comme en province. Ils avaient...
(RFI 24/07/17)
En République démocratique du Congo, les fonctionnaires ont entamé ce lundi matin une grève générale. La décision a été prise vendredi dernier. En cause, leur rémunération insuffisante. A Kinshasa comme dans le reste du pays, le mouvement est peu suivi. Il n’y a que quelques dizaines de grévistes devant le bâtiment administratif de la fonction publique ce midi. Les nombreux fonctionnaires, qui étaient rassemblés à la place Golgotha, sont rentrés dans les bureaux, a confié un directeur qui lui-même est...
(RFI 24/07/17)
Le collectif des syndicats de l’administration publique confirme la grève générale des fonctionnaires sur toute l’étendue de la RDC à partir de ce lundi 24 juillet. Ce débrayage a été décidé vendredi au cours d’une assemblée générale convoquée sur la place Golgotha, au bâtiment du ministère de la Fonction publique. La question de la modicité des salaires oppose le collectif des syndicats et le gouvernement. « La vie du fonctionnaire congolais n’est pas du tout enviable. Les rémunérations sont insuffisantes...
(RFI 24/07/17)
C'est un témoignage dont tout le monde parle à Kananga et qui a créé la surprise. Jean-Bosco Mukanda, témoin vedette du procès des assassins présumés des deux experts onusiens, était appelé lundi à la barre, il ne s'est pas présenté et a finalement témoigné ce jeudi 21 juillet. Un témoignage attendu, car celui-ci était mis en cause par l'un des principaux accusés comme étant lui-même milicien et présent au moment des faits. Selon les informations recueillies par RFI, Jean-Bosco Mukanda...
(La Voix de l'Amérique 24/07/17)
"J'invite et encourage la communauté internationale à ne pas abandonner les millions de personnes dans le besoin en RDC. Qu’attendons-nous de plus pour agir ? " a déclaré Stephen O'Brien, Secrétaire général adjoint de l’Onu aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d'urgence, au terme d’une visite deux jours dans la région du Kasaï où 3,8 millions de personnes sont désormais déplacées à cause des violences entre les forces de sécurité et des miliciens. M. O'Brien a lancé un appel...
(Le Monde 24/07/17)
Le plan de « gestion durable » de l’AFD fait l’impasse sur la protection de la plus grande tourbière tropicale, un écosystème vieux de 11 000 ans. Deuxième revers pour l’Agence française de développement (AFD, partenaire du Monde Afrique) : son projet de « gestion durable des forêts » a de nouveau été retoqué par la Norvège, qui finance l’Initiative pour les forêts d’Afrique centrale (CAFI), lors d’une réunion organisée le 18 juillet à Kinshasa. Ce projet est dénoncé avec...
(AFP 22/07/17)
L'université de Kinshasa a fait vendredi les frais du climat sécuritaire hypertendu dans la capitale congolaise avec des affrontements entre étudiants et policiers alors que les forces de l'ordre affirment avoir mis "hors d'état de nuire" dans cette opération le "cerveau" de cinq récentes attaques sanglantes dans la mégapole. Sur le campus de l'Unikin (Université de Kinshasa), deux véhicules calcinés étaient encore visibles dans l'après-midi devant le bâtiment de la faculté des sciences économiques, ainsi que des douilles de balles...
(APA 22/07/17)
APA-Kinshasa (RD Congo) - La Grande Bretagne a débloqué un montant de six millions de dollars pour l’assistance humanitaire aux déplacés dans les provinces du Kasaï et du Kasaï-central, a annoncé l’ambassadeur de ce pays en RDC, Graham Zebedee, qui séjourne depuis jeudi à Kananga. Cette assistance de la Grande-Bretagne est une réponse à l’appel lancé en avril dernier par l’UNICEF, a rappelé le diplomate. Cette agence de l’ONU a fait savoir que ses besoins d’aide d’urgence dans les Kasaï...
(RFI 22/07/17)
«Je suis venu voir de mes propres yeux et entendre de mes propres oreilles la vie des populations touchées par la crise humanitaire». Stephen O’Brien, le secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des Affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence, s'est rendu ces derniers jours dans les provinces du Nord et Sud-Kivu, Tanganyika et le Grand Kasaï pour s’enquérir de la situation humanitaire. M. O’Brien a fait cette déclaration hier, vendredi 21 juillet, dans le camp des déplacés de Moni, dans la ville de Kalemie, capitale de la province du Tanganyka. Une province qui compte au moins 500.000 déplacés.
(AFP 21/07/17)
Un des accusés jugés pour l'assassinat des deux experts de l'ONU en République démocratique du Congo a été reconnu par un témoin et dans une vidéo jeudi pendant l'audience du procès devant un tribunal militaire, a-t-on appris des sources concordantes. En mars, deux jeunes experts onusiens - l'Américain Michael Sharp et la Suédo-chilienne Zaida Catalan -, qui enquêtaient sur les violences au Kasaï (centre) et sur des fosses communes, ont été assassinés. La jeune femme a été décapitée. "Le 12 mars, j'ai vu les habitants du village Mulumba Muteba agités se dirigeant vers un endroit. Puis j'ai aperçu un jeune homme qui tenait entre ses mains la tête...
(Agence Ecofin 21/07/17)
(Agence Ecofin) - Dans son nouveau rapport intitulé «Distributeur automatique du régime», l’Ong Global Witness indique qu’en RD Congo, plus de 750 millions de recettes versées par des compagnies minières ont disparu, avant d’arriver au Trésor public entre 2013 et 2015. L’organisation est arrivée à cette conclusion en analysant de récentes données de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE). Selon le rapport, ces fonds, devant servir à financer des services publics essentiels pour le peuple congolais, atteignent 1,3...
(Angola Press 21/07/17)
Luanda - La situation politique et sécuritaire en République démocratique du Congo (RDC) et dans le Royaume du Lesotho méritera une attention particulière au Conseil des ministres de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), qui commence ce jeudi, en Tanzanie. A cet effet, le ministre angolais des Relations Extérieures, Georges Chikoti, conduit une délégation comprenant les secrétaires d'Etat à la Défense, Gaspar Rufino, à l’Intérieur, Eugénio Laborinho, le chef d’état-major général adjoint des FAA, le général José Higino...
(RFI 19/07/17)
En République démocratique du Congo, la Monusco ferme cinq de ses bases au Nord-Kivu. Dans une province où les groupes armés pullulent encore, la mission des Nations unies au Congo retire l'essentiel de ses déploiements permanents dans les territoires du Masisi et du Walikale. Mais aussi au Sud Lubero, avec la fermeture de la base de Luofu. Une conséquence des coupures budgétaires et de la demande de réduction de troupes exigée par le gouvernement congolais. Le conseil de sécurité de...
(AFP 19/07/17)
Un groupe d'experts de l'ONU, dont deux membres ont été tués alors qu'ils enquêtaient sur des fosses communes en République démocratique du Congo, n'a pas exclu l'implication de membres de la sécurité d'Etat dans le crime, selon un rapport que l'AFP a pu consulter. Dans ce document secret, le groupe indique avoir fait des analyses préliminaires des registres d'appels téléphoniques et d'un enregistrement et avoir réalisé des interviews sur le meurtre le 12 mars de l'Américain Michael Sharp et de la Suédo-chilienne Zaida Catalan. Ces deux experts étaient missionnés par le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres pour enquêter sur les violences...
(Xinhua 19/07/17)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Face à une situation d'urgence humanitaire dans le département du Pool, en République du Congo, le gouvernement congolais, les Nations Unies et 16 autres partenaires humanitaires ont lancé un appel de fonds de 23,7 millions de dollars pour financer un plan de réponse humanitaire afin d'aider 138.000 personnes, a indiqué mardi le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA). Les violences et l'insécurité qui secouent certains districts du département du...
(AFP 18/07/17)
Tenke Fungurume Mining (TFM), une des plus grandes sociétés minières privées du sud-est de la République démocratique du Congo, a démenti lundi qu'un incendie dans l'une de ses installations y fait deux morts la semaine dernière. "Le 15 juillet 2017, Tenke Fungurume Mining S.A. (TFM), opérant dans la province du Lualaba en République Démocratique du Congo, a subi un court-circuit électrique dans le transformateur (...), entraînant un incendie localisé, qui a rapidement été maîtrisé", selon un communiqué de la société...

Pages