RDC | Africatime
Jeudi 25 Août 2016

RDC

(AFP 24/08/16)
Les Nations unies ont exprimé mercredi à Kinshasa leur préoccupation face à l'extension d'une épidémie de choléra en République démocratique du Congo qui a touché 15.000 personnes et fait plus de 380 morts depuis le début de l'année. "La situation est très préoccupante, le choléra est en train de se propager" en RDC où "on a déjà franchi la barre de 15.000 cas depuis le 1er janvier", a déclaré à l'AFP Eugène Kabambi, chargé de communication de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en RDC. Le pays a enregistré "382 décès" des suites du choléra de janvier à juillet 2016, a-t-il ajouté. Cette épidémie "poursuit son extension non seulement le long du fleuve Congo mais...
(AFP 24/08/16)
Deux personnes soupçonnées de vouloir rejoindre les auteurs d'une série de massacres dans la région de Beni, ont été "lynchées puis brûlées" mercredi par la population de Butembo, dans l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris de sources locales. "Je condamne la mort de ces deux personnes lynchées puis brûlées par la foule", a déclaré à l'AFP Sikuli Uvasaka Makala, maire de la ville de Butembo dans la province du Nord-Kivu (est). "Ces gens ont été tués parce qu'ils tentaient de rejoindre les égorgeurs de Beni", a expliqué à l'AFP un jeune manifestant, sous couvert d'anonymat. Un autre a affirmé qu'ils venaient de Lubero, plus au sud, et "transitent par Butembo pour Beni où ils tuent à la...
(RFI 24/08/16)
En RDC, les travaux du comité préparatoire du dialogue congolais inclusif, en vue de la tenue de l'élection présidentielle dans le pays, se sont ouverts ce mardi matin à Kinshasa avec des acteurs politiques et de la société civile. Mais une grande partie de l'opposition a déjà décliné cette invitation du facilitateur Edem Kodjo. Selon le rassemblement de l'opposition, les préalables à la tenue du dialogue ne sont pas encore réunis. Les délégués étaient relativement nombreux ce 23 août au matin à l’ouverture des travaux du comité préparatoire du dialogue congolais inclusif.
(Jeune Afrique 24/08/16)
e 19 août, le gouvernement congolais a ordonné la libération de 24 prisonniers politiques et d'opinion. Problème : certains détenus sont déjà dehors tandis que d'autres n'ont pas vu leur nom inscrit sur la liste des personnes à libérer. Et ceux qui ont bénéficié de la mesure n'ont toujours pas été libérés. Jeune Afrique fait le point. Libres mais (encore) en prison À quelle date seront-ils libérés ? Christopher Ngoie Mutamba, Fred Bauma, Yves Makwambala et Jean-Marie Kalonji, quatre militants...
(AFP 24/08/16)
Les Nations unies ont dénoncé mercredi à Kinshasa l'arrestation la veille de 32 personnes en marge de la journée ville morte décrétée par une frange de l'opposition en République démocratique du Congo (RDC). "Hier [mardi] nous avons enregistré 32 cas d'arrestations" par la police et l'Agence nationale de renseignement (ANR), a déclaré à l'AFP José-Maria Aranaz, directeur du Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l'Homme en RDC (BCNUDH). Ces arrestations ont eu lieu dans la capitale Kinshasa et...
(Le Phare Online 24/08/16)
Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a encouragé mardi tous les acteurs politiques en République démocratique du Congo (RDC) à mettre fin à l’impasse entourant le processus électoral. Le chef de l’ONU « continue de suive attentivement la situation en République démocratique du Congo (RDC), en particulier l’évolution du dialogue politique. Il prend note de la tenue aujourd’hui à Kinshasa d’une réunion du comité préparatoire au dialogue, à l’initiative du facilitateur de l’Union africaine, Edem Kodjo », a dit...
(Xinhua 24/08/16)
KINSHASA, (Xinhua) -- Le facilitateur de l'Union africaine (UA) Edem Kodjo a lancé mardi à Kinshasa les travaux du comité préparatoire du dialogue politique convoqué par le président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila. Le lancement s'est déroulé devant quelques délégués et représentants de l'opposition politique, mais aussi des ambassadeurs de la mission de l'ONU en RDC (Monusco). Dans son discours prononcé lors de la cérémonie d'ouverture, M. Kodjo a indiqué que ce dialogue politique entre les...
(Radio Okapi 24/08/16)
Le prix du litre de l’essence à la pompe passe de 1 440 Francs congolais (environ 1.3 USD) à 1 490 francs congolais (1.4 USD), soit une augmentation de 50 Francs congolais (0.05 USD). La décision a été prise lundi 22 août par la structure des prix qui réunit le groupement des sociétés des pétroliers privés (GSPP) et les délégués du ministère de l’économie et des hydrocarbures. Avec cette décision, le prix du gazoil passe de 1 130 Francs congolais...
(Radio Okapi 24/08/16)
Deux personnes ont été blessées à Kinshasa, dont un policier et un chauffeur, lors de la journée « ville morte » organisée en RDC. La Police nationale congolaise (PNC) qui a livré ce bilan mardi 23 août indique que les deux blessés ont été admis dans un centre hospitalier pour des soins. Selon le porte-parole de la PNC, le colonel Mwanamputu, ces deux personnes ont été blessées à la suite de la destruction d’un bus de la société TRANSCO par...
(Le Potentiel Online 24/08/16)
Le gynécologue congolais, le Dr Denis Mukwege, ‘‘ réparateur des femmes’’, a invité les jeunes à vaincre la peur et demandé aux Églises de ne pas freiner l’élan patriotique des citoyens en cette période pré-électorale en RDC. Il a lancé cet appel lors d'une conférence-débat tenue samedi 20 août à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu, renseigne la Voix de l’Amérique. Celui qu’on a surnommé aussi ‘‘ange de Bukavu’’ « a exhorté les églises à ne pas jouer un rôle...
(Xinhua 24/08/16)
Le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a pris note de la tenue d'une réunion du comité préparatoire au dialogue politique à Kinshasa en RDC, a-t-on appris d'un communiqué publié mardi par le porte-parole de M. Ban. "Le secrétaire général continue de suivre attentivement la situation en République démocratique du Congo (RDC), en particulier l'évolution du dialogue politique. Il prend note de la tenue, aujourd'hui à Kinshasa, d'une réunion du Comité préparatoire au dialogue, à l'initiative du facilitateur de l'Union africaine, Edem Kodjo", fait savoir le communiqué. "Le secrétaire général rappelle que dans sa résolution 2277 (2016) le Conseil de sécurité des Nations Unies...
(Dw-World 24/08/16)
Des Congolais de l'étranger appellent l'opposition rassemblée derrière Etienne Tshisekedi à participer au dialogue voulu par Kinshasa. En République démocratique du Congo, le Rassemblement, une coalition de l'opposition, a appelé mardi, 23 août à une journée "ville morte" sur toute l'étendue du territoire national. Un mot d'ordre pour boycotter les travaux préparatoires au dialogue politique qui se sont ouverts justement hier, à Kinshasa. Ce dialogue est placé sous la houlette du facilitateur de l'Union africaine, l'ancien Premier-Ministre togolais, Edem Kodjo...
(Radio Okapi 24/08/16)
Appelé à démissionner et accusé d’avoir trafiqué la liste des prisonniers politiques de l’opposition, le ministre de la Justice et Droits humains, Alexis Thambwe Mwamba, fustige ses détracteurs de la plate-forme Rassemblement et de quelques ONG de défense des droits de l’homme. « Je n’ai pas inventé cette liste. Elle m’a été remise de manière officielle avec copie au président de l’Assemblée [nationale]. Et nous n’avons traité que cette liste là. Elle a été remise de manière officielle », a...
(La Voix de l'Amérique 24/08/16)
Des délégués de cette composante ont chahuté le facilitateur lors du démarrage des travaux du comité préparatoire mardi à Kinshasa. La première réunion du comité préparatoire s’est tenue en dépit du mot d’ordre de ville morte lancé par l’opposition qui récuse le facilitateur Edem Kodjo. Un seul couac lors de cette réunion : la société civile a soulevé une motion qui a provoqué un chahut. " Le fait qu’on ait refusé notre motion a provoqué des réactions dans la salle...
(Xinhua 24/08/16)
KINSHASA, (Xinhua) -- Des coups de feu ont retenti lundi soir dans le quartier de Limete à Kinshasa en République démocratique du Congo (RDC), ont rapporté des témoins joints par Xinhua, ajoutant que le siège de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS, opposition) avait été encerclé par les forces de l'ordre. Alors que la panique s'est emparée des riverains, le porte-parole de la police nationale, le colonel Mwana Mputu, a assuré qu'il n'y avait aucun problème grave,...
(BBC 24/08/16)
Le Trésor américain va geler les avoir deux fils de Joseph Kony, leader de cette rébellion. Ces sanctions financières américaines contre les rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur veulent couper les sources de financement de la rébellion de l'Armée de résistance du Seigneur. Cette rébellion d'origine ougandaise est active au Soudan du Sud, en République démocratique du Congo et en République centrafricaine. Le Trésor américain interdit donc à tout ressortissant américain de faire des affaires avec eux. Cette initiative américaine entre dans le cadre de l'effort international...
(AFP 23/08/16)
L'appel de l'opposition à observer une "journée ville morte" mardi sur le territoire de la République démocratique du Congo a été partiellement suivi à Kinshasa et ignoré dans d'autres grandes villes du pays, selon des journalistes de l'AFP. A Kinshasa, à la mi-journée, sur le Boulevard du 30 juin, le centre des affaires de la capitale congolaise, la circulation était fluide, loin des habituels bouchons de l'heure de pointe. "J'ai relié Kitambo magasin à la gare centrale en sept minutes,...
(AFP 23/08/16)
Deux personnes ont été tuées à la machette dans la région de Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo, théâtre d'une série de massacres attribués aux rebelles ougandais de Forces démocratique alliées (ADF), a-t-on appris mardi de source militaire. "L'incursion des ADF à Kiteya près d'Oïcha, a fait deux tués à la machette, cinq blessés, sept maisons brûlées et quatre motos incendiées", a déclaré à l'AFP le lieutenant Mak Hazukay, l'un des porte-parole de l'armée dans le Nord-Kivu...
(Jeune Afrique 23/08/16)
L’essentiel de l'opposition congolaise a appelé à une journée « ville morte » et à la grève générale sur tout le territoire national ce mardi 23 août. L'objectif : protester contre la tenue de pourparlers avec le pouvoir en place et récuser le médiateur désigné par l'Union africaine (UA), l'ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo. Edem Kodjo avait été choisi pour décrisper le climat politique en République démocratique du Congo, alors qu'une élection présidentielle doit se tenir à la fin...
(BBC 23/08/16)
L'appel à une "Journée ville morte", lancé ce mardi par l'opposition congolaise, a été suivi à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo. Dans les quartiers visités ce matin par notre correspondant, la plupart des magasins sont fermés. Les embouteillages sur les routes de la capitale ont fait place à une circulation très fluide. Moins suivi dans d'autres villes Dans d'autres villes, les activités se sont déroulées comme normalement, comme d'habitude. Cette initiative a été lancée par l'opposition...

Pages

(AFP 24/08/16)
Les Nations unies ont exprimé mercredi à Kinshasa leur préoccupation face à l'extension d'une épidémie de choléra en République démocratique du Congo qui a touché 15.000 personnes et fait plus de 380 morts depuis le début de l'année. "La situation est très préoccupante, le choléra est en train de se propager" en RDC où "on a déjà franchi la barre de 15.000 cas depuis le 1er janvier", a déclaré à l'AFP Eugène Kabambi, chargé de communication de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en RDC. Le pays a enregistré "382 décès" des suites du choléra de janvier à juillet 2016, a-t-il ajouté. Cette épidémie "poursuit son extension non seulement le long du fleuve Congo mais...
(AFP 24/08/16)
Deux personnes soupçonnées de vouloir rejoindre les auteurs d'une série de massacres dans la région de Beni, ont été "lynchées puis brûlées" mercredi par la population de Butembo, dans l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris de sources locales. "Je condamne la mort de ces deux personnes lynchées puis brûlées par la foule", a déclaré à l'AFP Sikuli Uvasaka Makala, maire de la ville de Butembo dans la province du Nord-Kivu (est). "Ces gens ont été tués parce qu'ils tentaient de rejoindre les égorgeurs de Beni", a expliqué à l'AFP un jeune manifestant, sous couvert d'anonymat. Un autre a affirmé qu'ils venaient de Lubero, plus au sud, et "transitent par Butembo pour Beni où ils tuent à la...
(BBC 24/08/16)
Le Trésor américain va geler les avoir deux fils de Joseph Kony, leader de cette rébellion. Ces sanctions financières américaines contre les rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur veulent couper les sources de financement de la rébellion de l'Armée de résistance du Seigneur. Cette rébellion d'origine ougandaise est active au Soudan du Sud, en République démocratique du Congo et en République centrafricaine. Le Trésor américain interdit donc à tout ressortissant américain de faire des affaires avec eux. Cette initiative américaine entre dans le cadre de l'effort international...
(MSF 23/08/16)
MSF mobilise des centaines de travailleurs et des ressources considérables pour soutenir les autorités congolaises dans leur campagne de vaccination de grande ampleur contre la fièvre jaune durant laquelle 10,5 millions de personnes seront vaccinées. MSF organise le travail de 100 équipes de 16 personnes dans trois zones de santé de Kinshasa. 58 expatriés et 103 travailleurs congolais de MSF seront en charge de mener cette campagne visant à vacciner 760 000 personnes, soit 10% de la population cible de...
(AFP 22/08/16)
Une organisation de défense des médias a exigé lundi des autorités congolaises la "réouverture" de sept médias qui restent encore fermés en République démocratique du Congo (RDC) après que le gouvernement eut décidé de rouvrir deux chaînes de télévisions appartenant aux opposants. Journaliste en danger (JED) "prend acte de la décision du gouvernement congolais de rouvrir deux médias, proches de l'opposition, interdits arbitrairement de fonctionner depuis quelques années" et "demande la réouverture" des sept qui restent encore fermés, écrit cette...
(RFI 22/08/16)
En République Démocratique du Congo, le procès des auteurs présumés d'une série de massacres a débuté hier, samedi 20 au matin, à Béni, dans la province du Nord-Kivu dans l'est du pays. Selon le président de la Cour opérationnelle du Nord-Kivu, les accusés sont poursuivis pour leur «participation à un mouvement insurrectionnel, crimes contre l'humanité par meurtre et terrorisme» à Oïcha, à une vingtaine de kilomètres de Béni, localité où ils ont été arrêtés. A 9h samedi, six hommes de différentes nationalités, deux Ougandais, un Tanzanien et trois Congolais, ont comparu devant le tribunal militaire de Béni.
(BBC 22/08/16)
La journée de ce dimanche a été tendue à Butembo, ville à une quarantaine de kilomètre de Beni dans la province du Nord-Kivu. Des jeunes de Butembo et chauffeurs des taxi-motos en colère s'en sont pris à un bus et ses passagers qu'ils soupçonnent d'appartenir au groupe d'assaillants qui ont récemment massacré des civils à Beni. Un témoin affirme que "les taxis-motos ont intercepté le bus, suivis par un groupe de jeunes. Ils ont fouillé le bus et trouvé à...
(AFP 20/08/16)
Six hommes de nationalités différentes ont comparu samedi à la première audience du procès de plusieurs dizaines d'auteurs présumés d'une série de massacres attribués à des rebelles ougandais dans la région de Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo. Pour cette audience inaugurale, six accusés ont été présentés devant ce tribunal militaire d'exception dans la ville de Beni, siégeant "en premier et dernier ressort", a précisé le colonel Jean-Paulin Esosa, président de la Cour opérationnelle du Nord-Kivu (est). Le colonel Esosa préside ce procès, dont le jugement ne sera pas susceptible d'appel.
(Autre média 20/08/16)
Le soleil est omniprésent en République démocratique du Congo (RDC). Même en pleine saison des pluies, il est très courant d’utiliser ici ce qui nous sert de parapluie pour se protéger des rayons solaires. Plus que le soleil, c’est d’abord l’accueil et la joie de vivre des gens qui l’habitent qui ont rendu ce pays si chaleureux à mes yeux. Peuple fier, les Congolais se font un plaisir de faire découvrir les perles qui se cachent dans leur pays. Les...
(AFP 19/08/16)
Des personnes arrêtées lors des manifestations antigouvernementales à Beni au lendemain d'un massacre de 51 civils dans cette ville de l'est de la République démocratique du Congo ont été relâchées, ont annoncé vendredi les autorités locales. "Nous venons de les relâcher, ils sont désormais libres", a déclaré à l'AFP le maire de Beni, Edmond Masumbuko Nyonyi. Dans la cour de l'état-major de la police congolaise, un journaliste de l'AFP a vu une soixantaine de ces anciens détenus en train de...
(AFP 19/08/16)
La campagne massive de vaccination contre la fièvre jaune lancée en juillet dans une commune de Kinshasa a été étendue cette semaine à toute la capitale de la République démocratique du Congo (RDC) et à quatre provinces touchées par cette épidémie venue d'Angola. Jeudi à Kinshasa, on pouvait voir de longues files de Congolais devant les centres de santé, attendant qu'on leur administre le précieux vaccin. Le 20 juillet, les autorités congolaises et l'ONU avaient lancé cette campagne à partir de la commune déshéritée de Kisenso où 80 cas suspects avaient été enregistrés et où quatre personnes étaient décédées de la maladie. Elles avaient alors prévu d'élargir la campagne sur l'ensemble de la région touchée lors de la deuxième...
(RFI 19/08/16)
En RDC, les autorités traditionnelles, en coordination avec l’armée congolaise, sont toujours à la recherche des disparus ou victimes du massacre du weekend dernier. Il y a encore des disparus, des corps également inaccessibles puisqu’ils se situaient dans des zones où les FARDC sont en opération. Mardi 16 août, une première opération de recherche avait permis d’en retrouver deux et de les enterrer. Mais, au cours d’opérations de sécurisation de la périphérie de Beni, l’armée congolaise avait repéré et combattu...
(AFP 18/08/16)
Trois personnes, dont un policier, ont été tuées mercredi dans des violences à Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo, au dernier jour du deuil national en mémoire d'une cinquantaine de civils massacrés ce weekend dans cette ville. En début de soirée, la tension restait vive à Beni, où des coups de feu sporadiques étaient entendus et des manifestants continuaient à bloquer des artères à l'aide de barricades, selon un correspondant de l'AFP. Dans un premier incident, un...
(RFI 18/08/16)
A Béni, la justice militaire a annoncé l'ouverture d'un procès contre les auteurs présumés des tueries intervenues depuis deux ans dans la région. La première audience devrait se tenir ce samedi 20 août. Ce sont 200 personnes environ, qui devraient comparaître lors de ce procès, selon le Premier avocat général de l'armée. Parmi eux, des Ougandais, des Tanzaniens, des Rwandais, des Congolais et même des Sud-Soudanais, tous membres présumés des ADF dont un peu plus d’une vingtaine ont été présentés...
(BBC 18/08/16)
Cent cinquante policiers congolais déployés en République Centrafricaine (RCA) réclament le paiement de leurs pécules après avoir travaillé pour l'Union africaine et l'ONU en République Centrafricaine (RCA). Ils exigent le paiement de 21 mois d'arriérés de solde à ces deux institutions internationales. Le montant dû à chacun d'entre eux s'élève à plusieurs milliers de dollars.Les policiers rentrés de la RCA en janvier dernier disent être menacés par des membres de leur hiérarchie depuis qu'ils ont commencé à réclamer le paiement...
(Xinhua 18/08/16)
BENI (RDC), (Xinhua) -- Trois personnes ont été tuées mercredi à Beni, ville de la province du Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), au cours d'une manifestation organisée par la population pour dénoncer les massacres perpétrées par les rebelles ougandais des ADF. Le maire de Beni a indiqué que les échaufourées entre manifestants et policiers ont fait trois morts, un policier et deux civiles. "La police a tiré sur nous alors qu'on manifestait pacifiquement", a expliqué...
(Xinhua 18/08/16)
KINSHASA, ( Xinhua) -- Médecins Sans Frontières (MSF) mobilise des ressources humaines et matériels considérables pour soutenir les autorités congolaises dans une campagne de vaccination de grande ampleur contre la fièvre jaune, durant laquelle 10,5 millions de personnes seront vaccinées dans les dix prochains jours, a déclaré mercredi à Kinshasa la coordinatrice d'urgence pour MSF, Axelle Ronsse. "MSF organise le travail de 100 équipes de seize personnes dans trois zones de santé de Kinshasa. 58 expatriés et 103 travailleurs congolais...
(La Voix de l'Amérique 18/08/16)
En RDC, la société civile du Sud-Kivu est en pleine campagne de collecte de fonds, vivres et autre assistance en faveur des populations meurtries de Béni, au Nord-Kivu voisin. Le territoire de Béni et ses environs sont en proie à une série de massacres principalement à l'arme blanche, ayant causé la mort de plus de 700 personnes depuis octobre 2014, selon l'ONU. La dernière tuerie d'envergure a vu 51 civils tués dans la nuit de samedi à dimanche 14 août...
(AFP 17/08/16)
Un manifestant a été tué par balle mercredi lors de heurts avec les forces de l'ordre au cours d'une manifestation anti-gouvernementale à Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris de source hospitalière. "Cette personne a été tuée par une balle qui est entrée par le dos sans sortir de son corps", a déclaré à l'AFP le Dr Jérémie Muhindo de l'hôpital de Beni, où plusieurs centaines de personnes manifestaient contre l'inaction des autorités contre les violences...
(AFP 17/08/16)
Trois agents de l'organisation catholique Caritas-Congo ont été libérés mercredi, un jour après leur enlèvement dans une zone de l'est de la République démocratique du Congo où des rebelles hutus des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) sont actifs, a déclaré un porte-parole de l'organisation humanitaire. "Les trois agents de Caritas Goma enlevés vers Mweso ont été relâchés", a rapporté Guy-Marin Kamandji, chargé de communication de Caritas-Congo, sans préciser les circonstances de cette libération. Lundi, l'organisation avait annoncé l'enlèvement...

Pages

(Radio Okapi 24/08/16)
Le prix du litre de l’essence à la pompe passe de 1 440 Francs congolais (environ 1.3 USD) à 1 490 francs congolais (1.4 USD), soit une augmentation de 50 Francs congolais (0.05 USD). La décision a été prise lundi 22 août par la structure des prix qui réunit le groupement des sociétés des pétroliers privés (GSPP) et les délégués du ministère de l’économie et des hydrocarbures. Avec cette décision, le prix du gazoil passe de 1 130 Francs congolais (environ 1 USD) à 1 200 Francs congolais (environ 1.1 USD), soit une hausse de septante francs congolais. Selon le vice-président du groupement des sociétés pétrolières privées, Emery Bope, il s’agit tout simplement « d’un...
(Radio Okapi 23/08/16)
La RDC a reçu, lundi 22 août, au moins 200 millions de dollars américains du gouvernement de la Norvège. Ce financement s’inscrit dans le cadre du projet REDD+ qui consistera à mobiliser 1 milliard de dollar afin de lutter contre la déforestation et le changement climatique, a affirmé le ministre des Finances, Yav Mulang, qui a reçu cette somme. « Les ressources mises à notre disposition sont importantes. Ce qui est à préciser est l’ambition que nous avons pris avec notre plan d’investissement RED qui situe le niveau de ‘l’enveloppe globale sur une période de 5 ans à 1 milliard de dollar américain », a déclaré Yav Mulang, à l’issue de sa rencontre avec le ministre norvégien en charge du...
(Financial Afrik 22/08/16)
La République démocratique du Congo (RDC) s’est dotée d’une nouvelle loi sur les assurances, promulguée le 17 mars 2015. Après une année de transition, le Code des assurances de la RDC est officiellement entré en vigueur le 17 mars 2016. Il reste seulement que les animateurs de l’Autorité de Régulation et de Contrôle des Assurances (ARCA) soient nommés par le gouvernement congolais pour que les nouvelles compagnies d’assurance soient agréées avant qu’elles ne commencent à opérer. Ainsi pourra s’achever le...
(Jeune Afrique 20/08/16)
Après la Banque centrale du Congo, en juin dernier, c'est au tour du gouvernement de la RD Congo d'abaisser sa prévision de croissance économique, ramenée à +4,3 %, contre +6,6 % annoncés plus tôt cette année. Réunie lundi le 15 août, la « troïka stratégique » a procédé à une mise à jour des prévisions de croissance du PIB de la RD Congo. Ce comité exécutif, qui rassemble notamment les ministres du Budget, de l’Économie, des Finances, et le gouverneur...
(Agence Ecofin 20/08/16)
(Agence Ecofin) - Le gouvernement congolais a annoncé, dans un communiqué publié le 19 août, avoir revu à la baisse ses prévisions de croissance pour 2016 à 4,3% contre une prévision antérieure de 5,3%, en raison notamment de la faiblesse des cours des matières premières. Les autorités qui tablaient initialement sur une croissance de 9% cette année avaient déjà abaissé leurs prévisions de croissance à trois reprises, en août et juin derniers, en raison de la chute de la demande...
(France TV Info 19/08/16)
C’est une région qui regorge de ressources naturelles. Du cuivre, du cobalt et même de l’uranium. C’est dans une mine du Katanga que fut extrait l’uranium qui a servi à fabriquer la première bombe atomique. Des richesses qui ne profitent pas vraiment aux populations locales. Elles contribuent en revanche à polluer leur environnement. Géopolis a recueilli le témoignage de l’ONG Umoja. Les habitants de la ville de Likasi, à 150 kilomètres de Lubumbashi, la capitale du Katanga, en savent quelque...
(Financial Afrik 18/08/16)
Avec une prise de participation de 13% du capital élargi de CASA Mining Ltdl, Ortac Resources Ltd signe son entrée dans le secteur aurifère de la RD Congo. Une prise de participation consécutive à sa souscription à 166 667 actions de 0,30 de dollars Us de CASA Mining pour une considération totale de 50 000 de dollars Us, a expliqué, le 12 août, la compagnie d’exploration et développement cotée à Londres. Selon le site d’information Rutilance qui donne l’information, Ortac...
(Le Point 17/08/16)
Le débat entre opposition et pouvoir fait rage. Mais une question fait l'unanimité : la Gécamines, fleuron du secteur minier, ne peut et ne doit pas mourir. Considérée comme une véritable institution au Congo-Kinshasa, l'illustre compagnie minière, spécialisée dans l'exploitation du cuivre dans l'ex-Katanga, a connu ses heures de gloire durant les décennies passées, avant de connaître un trou d'air, cumulant les difficultés. Mais l'espoir d'un redressement est permis. Reprise en main en 2010 par Albert Yuma Mulumbi, le patron...
(Agence Ecofin 17/08/16)
(Agence Ecofin) - Selon des chiffres avancés mardi par la Banque centrale, la RD Congo a produit au cours du premier semestre 2016 un total de 466 250 tonnes de cuivre, soit une chute de 14%. Cette baisse de la production est due à la suspension des opérations de traitement sur plusieurs mines de cuivre du pays en raison de la baisse mondiale des prix du métal. L’information représente une très mauvaise nouvelle pour l’économie du pays, dont environ 95%...
(Le Monde 16/08/16)
« C’est chaque jour qu’on se serre la ceinture ! » Pas besoin d’insister pour qu’Antoine, cadre de la Banque centrale à la retraite, reconnaisse que les temps sont vraiment durs. « On ne peut pas acheter les extras : confiture, beurre, jambon, fromage… Tout ça, c’est fini ! On ne connaît même plus le goût de ces choses-là. On se concentre sur l’essentiel, c’est-à-dire le fufu [pâte à base de farines] ou le riz, et puis les légumes, le...
(Agence Ecofin 16/08/16)
(Agence Ecofin) - La Gécamines a déclaré que la société chinoise China nonferrous metal mining (CNMC) pourrait investir, à hauteur de 2 milliards $, dans le développement de son projet de cuivre Deziwa, en RD Congo, en contrepartie d’une participation de 51%. Selon les termes de l’accord, annoncé en juin, et dont le montant n’avait pas été révélé, le projet de cuivre Deziwa sera confié pendant un temps à la CNMC qui en assurera le financement, la construction et l’exploitation...
(Agence Ecofin 16/08/16)
(Agence Ecofin) - Selon le journal congolais Le Potentiel, l’opérateur de téléphonie mobile Yozma Time Turns risque de perdre sa licence d’exploitation de réseau public de télécommunications de 2ème génération en République démocratique du Congo (RDC). Citant des sources proches du dossier, le journal Le Potentiel souligne que le vice-Premier ministre et ministre des Postes et Télécommunications, Thomas Luhaka Losenjola, a reçu des « instructions fermes » de sa hiérarchie et aurait déjà signé un arrêté à cet effet. Le...
(Agence Ecofin 13/08/16)
(Agence Ecofin) - La compagnie minière Ivanhoe Mines, se basant sur des résultats de forage au gisement Kakula, de sa mine Kamoa en RD Congo, a déclaré avoir réalisé ce qui peut s’avérer être la plus importante découverte de cuivre en Afrique «La découverte à Kakula, dans la partie sud du projet Kamoa, est énorme. Des discussions sont en cours pour décider de la manière dont cette incroyable découverte pourrait affecter la stratégie de développement du projet», a déclaré le...
(Afriquinfos 13/08/16)
Ce site est situé dans la ceinture de cuivre de la République Démocratique du Congo, à 25 km à l’ouest de Kolwezi et à 270 km de Lubumbashi. «Des découvertes précédentes ont déjà établi que Kamoa est le plus grand gisement de cuivre de haute qualité encore inexploité dans le monde. Maintenant, nos derniers résultats de forage indiquent que Kakula, dans la partie sud du projet Kamoa, pourrait se révéler être la découverte de cuivre la plus importante d’Afrique», s’est...
(AFP 12/08/16)
Dans cette rivière, les poissons ont disparu depuis des lustres, tués par les acides et les rejets des mines", dit Héritier Maloba en regardant les eaux troubles de la Katapula qui se déversent à ses pieds, en République démocratique du Congo. Cet affluent du fleuve Congo est l'un des principaux cours d'eau qui arrosent Lubumbashi, la deuxième ville du pays, où la pollution engendrée par des années d'exploitation minière se fait clairement sentir. Pour M. Maloba, chômeur de 30 ans, les parties de pêche de son enfance ne sont plus qu'un vague souvenir. Lubumbashi est l'ex-capitale de l'ancienne province du Katanga, dont les fabuleuses ressources en cuivre ont commencé à être exploitées...
(Jeune Afrique 12/08/16)
Le groupe canadien a annoncé des découvertes exceptionnelles de minerais dans la partie sud de Kamoa, un important gisement de cuivre situé à la pointe sud-est de la RDC. Ces découvertes doivent être confirmées par une expertise indépendante d'ici la fin septembre 2016. Dans un communiqué au ton particulièrement optimiste publié jeudi 11 août, le groupe canadien Ivanhoe Mines a annoncé les résultats des tests d’exploration de la zone de Kakula, la partie sud du gisement de cuivre de Kamoa...
(Jeune Afrique 10/08/16)
Le potentiel hydroélectrique des chutes d’Inga, sur le fleuve Congo – le plus puissant d’Afrique –, fait rêver les Congolais et les ingénieurs de toutes nationalités depuis les années 1950. À disposition, à 400 km de Kinshasa, quelque 42 000 mégawatts, grâce à une pente d’une centaine de mètres entraînant un débit moyen de 20 000 m3 par seconde. De quoi électrifier la moitié du continent si l’on faisait partir du site de gigantesques autoroutes électriques reliant l’Afrique du Sud à l’Égypte,...
(Radio Okapi 10/08/16)
Le gouvernement provincial du Kongo-Central a, depuis samedi 6 août, baissé de 50% la taxe sur les ciments gris importés, à Matadi. Elle est passée de 3 000 francs congolais (3, 15 dollars américains) à 1 500 francs congolais (1, 58 USD) par sac de ciment gris de 50 kilos. Le gouverneur Jacques Mbadu a pris cette mesure à travers quatre arrêtés qu’il a signés sur le commerce transfrontalier et péages au Kongo Central. Les importateurs du ciment gris en...
(Agence Ecofin 09/08/16)
(Agence Ecofin) - « Permettre à la société de se remettre sur la voie de son redressement et de générer des ressources pour son développement industriel et social », tel est le but du nouveau programme de production et d’investissement de la Gécamines. Le président du conseil d’administration, Albert Yuma Mulimbi, s’est adressé personnellement aux employés pour leur présenter ledit programme et solliciter leur plein engagement pour sa réalisation. 24 mois pour produire 74 000 tonnes de cathodes de cuivre...
(Afriquinfos 05/08/16)
Abidjan (Afriquinfos) – Dans son rapport 2016 intitulé «Perspectives économiques en Afrique» rendu public ce mercredi 3 août, la BAD, la Banque africaine de développement, projette la croissance économique de la RDC cette année à 7%. Soit une légère baisse de 1,8% par rapport au résultat de l’année dernière. Cette projection confirme la tendance baissière de l’économie congolaise depuis deux années consécutives. Le taux de croissance économique de la République démocratique du Congo (RDC) est passé de 9.2% en 2014...

Pages

(Jeune Afrique 22/08/16)
Structures déficientes, ressources incertaines… Les clubs congolais sont tous à la peine. Ou presque. En RD Congo, le football ne manque ni de ressources ni de talents, mais il est confronté à des problèmes qui ralentissent considérablement son développement, alors que la sélection nationale fait partie du top 5 africain (les Léopards ont décroché la troisième place de la CAN 2015). « En RD Congo, il y a le TP Mazembe et les autres. Le club de Moïse Katumbi est riche et bien structuré. D’autres pourraient l’être. C’est à se demander si on veut vraiment faire du pays une puissance africaine, car on ne traite pas les problèmes comme il le faudrait », explique un...
(Agence d'information d'afrique centrale 17/08/16)
L’entraîneur français du TP Mazembe, Hubert Velud, est revenu sur la défaite de son club le 14 août à Sekombi face à Medeama SC du Ghana en match comptant pour la cinquième journée de la phase des groupes de la Coupe de la CAF. C’est sur le fil que Mazembe s’est incliné face à Medeama SC -qui évoluait à domicile- par deux buts à trois. Et le technicien français a indiqué sur le site web officiel du club lushois : « Encaisser trois buts, c’est trop lorsqu’on veut avoir un résultat positif à l’extérieur. La seule image que j’ai aimée dans ce match, c’est la prestation de mes joueurs en deuxième mi-temps. À 2-0, on a eu la capacité de...
(Radio Okapi 12/08/16)
Les Léopards de la RDC ont avancé de trois places dans le classement de la Fédération internationale de football association (FIFA), publié vendredi 12 août, à Zurich (Suisse). Ils occupent la 56è position alors qu’au classement dernier ils étaient à la 59è place sur le plan mondial. En Afrique, les Congolais ont stagné à la 9è place avant les Capverdiens dans un classement dominé par les Algériens qui pointent à la 32è sur le plan mondial. Les Ghanéens ont détrôné...
(Radio Okapi 04/08/16)
A trois jours du match de la Super Coupe du Congo entre le TP Mazembe et le FC Renaissance du Congo, le club de Lubumbashi n’est pas encore assuré de sa prise en charge pour se déplacer à Kindu au Maniema. Dans une correspondance du 2 août dernier, les Corbeaux indiquent qu’ils n’ont reçu « aucune disposition pratique quant à leur voyage et leur séjour de la part de la Ligue de football du Maniema». Le duel de la Super...
(RFI 28/07/16)
Le Tout Puissant Mazembe, champion d’Afrique en titre, s’est qualifié pour les demi-finales de la Coupe de la Confédération, ce 27 juillet à Lubumbashi. Le club congolais est en effet certain de finir premier ou deuxième du groupe A, grâce à sa victoire 1-0 face au Mouloudia Bejaia. Le Tout Puissant Mazembe (TPM) est devenu le tout premier club qualifié pour les demi-finales de coupes d’Afrique de clubs 2016, ce 27 juillet. Si les Congolais n’ont pas atteint le dernier...
(RFI 25/07/16)
La quatrième journée de la phase de groupes de la Coupe de la Confédération 2016 se déroule ces 26 et 27 juillet. Dans la poule A, le Tout Puissant Mazembe peut assurer sa qualification en demi-finales de la compétition s’il bat le Mouloudia Bejaia, mercredi. On pourrait connaître dès cette semaine la ou les premières équipes qualifiées pour les demi-finales de la Coupe de la Confédération 2016. Le Tout Puissant Mazembe (TPM) semble en effet en bonne posture pour décrocher...
(Afrik.com 12/07/16)
Convoité de longue date par la sélection de RD Congo, l’ancien joueur de Chelsea, Gaël Kakuta (Hebei China) aurait fini par dire oui aux Léopards. Le milieu offensif de 25 ans pourrait même effectuer ses grands débuts en septembre. "Steven N’Zonzi (FC Séville), Gaël Kakuta (Hebei China), Aaron Tshibola (Reading), (...) ça fait partie des gens qui sont susceptibles de nous rejoindre dans les prochains jours, donc on y travaille." Présent en conférence de presse la semaine dernière, le sélectionneur...
(Afrik.com 07/07/16)
Présent en conférence de presse mardi, le sélectionneur de la RD Congo, Florent Ibenge, a balayé toute l’actualité. De son ressenti sur le groupe éliminatoire du Mondial 2018 à sa situation avec Vita Club en passant par le cas Mbokani ou les binationaux ciblés, morceaux choisis. - Le tirage au sort des éliminatoires du Mondial 2018 "Un tirage au sort n’est bon qu’après, quand on se qualifie. Dire qu’il est facile avant, c’est manquer de respect aux autres équipes (la...
(Agence d'information d'afrique centrale 07/07/16)
Le tournoi des U-17 que Brazzaville aura le privilège d’abriter du 25 au 31 juillet, témoigne de la volonté des dirigeants des fédérations à relancer la machine au sein de l’Union des fédérations de football d’Afrique centrale (Uniffac) L’Uniffac dans sa vision stratégique s’appuiera sur la jeunesse pour gagner non seulement le pari sa renaissance mais aussi celui de rendre plus compétitives les équipes de sa zone. « Nous nous appesantissons sur la jeunesse parce que nous avons remarqué comme...
(Agence d'information d'afrique centrale 28/06/16)
Les Léopards de la RDC ont fini à la quatrième place de la 16e édition du tournoi de la Cosafa Castle Cup organisé en Namibie. Après avoir été écartée en demi-finale par les Zèbres du Botswana aux tirs au but, la RDC s’est à nouveau inclinée, le samedi 25 juin 2016 au Sam Nujoma Stadium de Windhoek, face au Swaziland par zéro but à un, à l’issue de la petite finale du tournoi. Pour cette rencontre, le sélectionneur Florent Ibenge...
(RFI 25/06/16)
Les équipes de Tunisie, de Libye, de RD Congo et de Guinée seront à la lutte pour une place en phase finale de la Coupe du monde 2018. Tunisiens et Congolais sont favoris du groupe A de ces éliminatoires. D’un côté, deux pays qui ont déjà disputé la Coupe du monde : la RD Congo (1974) et la Tunisie (1978, 1998, 2002 et 2006). Et de l’autre, la Libye et la Guinée, qui rêvent d’une grande première. Le groupe A...
(Autre média 24/06/16)
A 24 heures du tirage au sort des groupes éliminatoires du Mondial 2018, la RD Congo et le Maroc, qui ne seront pas têtes de série, représentent les sélections les plus redoutées par les favoris. Ces derniers notent aussi les progrès accomplis par le Sénégal, qui sera lui dans le pot 1. L’attente est à son comble ! C’est ce vendredi à 15H GMT que les 20 sélections africaines encore en lice pour une qualification au Mondial 2018 vont être...
(Jeune Afrique 24/06/16)
Mercredi 22 juin le TP Mazembe s’est imposé 3-1 à Kinshasa au stade des Martyrs face au DC Motema Pembe. À la suite d’un penalty en faveur des Corbeaux, de graves incidents ont émaillé la fin de la rencontre, comme le raconte à Jeune Afrique Hubert Velud, l’entraîneur français du club de Lubumbashi. À égalité avec Sanga Balendé, qui a terminé son championnat, le club doit accueillir Muungano dimanche 26 juin. Cependant ce dernier serait d’après nos informations sur le...
(RFI 22/06/16)
Pendant l’Euro, des Congolais soutiennent avec ferveur la Belgique. Motif : l’ex-force coloniale aligne plusieurs footballeurs originaires de la République démocratique du Congo. D’autres fans de ballon rond, eux, estiment qu’ils ne sont pas de vrais Congolais. Norbert Masesa a chaussé les crampons huit ans en Belgique, avant de rentrer au pays. Aujourd’hui retraité, ce mordu de football suit l’Euro 2016 avec appétit. Et aucune hésitation sur son équipe fétiche : « La Belgique, c’est ma deuxième patrie parce que...
(Paris-Match 09/06/16)
Popole Misenga, un Congolais ayant fui son pays ravagé par la guerre, et obtenu le statut de réfugié au Brésil, participera aux JO de Rio. «Je me bats pour ma vie», a confié Popole Misenga à l’AFP. Ce Congolais de 24 ans n’en avait que neuf quand il a dû fuir la région de Bukavu, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), où les violences perdurent encore aujourd'hui (le conflit qui s’éternise est considéré comme le plus meurtrier...
(La Voix de l'Amérique 07/06/16)
Après le départ de la 4e édition, le Tour cycliste international de la RDC ne roulera pas dans l'est du pays. Parti de Kisangani, les 108 coureurs d’Europe et d’Afrique sont bloqués à Kinshasa après plusieurs tentatives d'atterrissage sur les aéroports de Goma , Kindu et Kisangani. La direction de la course a decide l'annulation de plusieurs étapes du 4ème Tour Cycliste de la RDC : il s'agit des étapes de Kindu, Goma, Kolwezi-Likasi et Likasi-Lubumbashi. Cela fait suite au...
(Agence d'information d'afrique centrale 07/06/16)
C’est le statu quo au classement dans le groupe B des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017. Les Léopards de la RDC et les Fauves du Bas-Oubangui ont chacun battu leurs adversaires, respectivement les Barea du Madagascar et les Palancas Negras d’Angola. En déplacement en terre malgache, les Léopards de la RDC ont fait fort en disposant des Barea par six buts à un, en match de la cinquième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations dont la phase finale est prévue pour janvier et février 2017 au Gabon.
(Le Monde 06/06/16)
A Kinshasa, les amoureux de boxe sont sonnés. Mohamed Ali s’est éteint vendredi 3 juin à Phoenix, aux Etats-Unis, des suites d’une insuffisance respiratoire. La légende de la boxe avait 74 ans, et en avait passé trente-deux à se battre contre la maladie de Parkinson. Mais dans la capitale de la République démocratique du Congo, on évoque rarement les ravages de la maladie. On garde plutôt en tête l’image d’un maître du ring. D’un roi qui avait remporté chez eux...
(RFI 06/06/16)
Personnalité marquante du XXe siècle, sur et en dehors des rings, Mohamed Ali est décédé vendredi 3 juin à l’âge de 74 ans, après un long combat contre la maladie de Parkinson. Boxeur mythique, engagé contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis et contre la guerre du Vietnam, de nombreux hommages dans le monde entier lui sont rendus. Il était admiré aussi en Afrique, particulièrement en République démocratique du Congo (RDC) où il avait livré l'un de ses combats les plus...
(Radio Okapi 06/06/16)
Les Léopards de la RDC ont battu, dimanche 5 juin au stade Rabemanajara de Mahajanga, les Bareas de Madagascar par le score de 6 buts à 1, dans le cadre de la 5e journée des éliminatoires de la CAN Gabon 2017. Les buteurs congolais sont Cédric Bakambu (2’ et 82’), Paul-José Mpoku (20’ et 65’), Yannick Bolasie (42’) et Jordan Botaka (90+1). La bande à Florent Ibenge n’a mis qu’une minute pour trouver le chemin des filets adverses. Cédric Bakambu...

Pages

(Jeune Afrique 23/08/16)
Originaire de la République démocratique du Congo, l’enfant de Lubumbashi installé en Belgique a trouvé sa voie dans la musique. «Imagine : tu grandis en Europe et tu t’appelles ‘la peste’ ou ‘le diable’… » Baloji Tshiani en a fait l’expérience, son prénom signifiant « groupe de sorciers » en tshiluba, l’une des quatre langues nationales de sa RD Congo natale. Toute sa jeunesse, il a été le bouc émissaire facile de tous les malheurs qui pouvaient s’abattre sur la famille. Alors qu’en lui donnant ce prénom, puisé dans le patrimoine culturel des Balubakat (les Baluba du Katanga), son père convalescent voulait simplement saluer la naissance de son garçon, coïncidant avec sa propre guérison. « Étymologiquement,...
(Le Monde 12/08/16)
Longtemps, Sandrine Ebène de Zorzi, née à Kinshasa, a pensé qu’elle était Française. Quand ses cousines écoutaient Koffi Olomidé, chanteur populaire congolais, elle n’était pas intéressée, et préférait la vie parisienne et ses études d’ébénisterie. « J’étais différente, je fumais des clopes, j’avais un scooter, se souvient-elle en riant. Elles, elles mettaient Koffi à fond, mais maintenant, moi aussi j’adore ! » Aujourd’hui, Sandrine revendique à 100 % ses racines franco-congolaises. C’est justement à mi-chemin entre Paris et Kinshasa qu’elle a créé Kiti Makasi, « chaise solide » en lingala. Sobre mais élégante, cette chaise, qui fait aujourd’hui la renommée de l’ébéniste, l’a ramené à ses origines congolaises, elle qui a grandi à Paris. Bois sacré Dans son appartement du...
(Le Monde 10/08/16)
La star de la rumba congolaise nie tout. Les accusations de viols et de séquestrations sur des danseuses qui ont porté plainte en France où Koffi Olomidé est toujours poursuivi et sous le coup d’un mandat d’arrêt international ? « Des témoignages bidons ». Le violent coup de pied donné à une de ses danseuses à l’aéroport de Nairobi et dont la vidéo postée sur le web a provoqué l’émoi et une procédure judiciaire en République démocratique du Congo ?...
(Jeune Afrique 05/08/16)
Filmé en train de frapper l’une de ses danseuses, le pape de la rumba congolaise a passé quatre jours derrière les barreaux à Kinshasa, avant d'être libéré sous caution samedi 30 juillet. En quatre jours top chrono, le « dieu » de la musique congolaise est tombé de son Olympe pour descendre aux enfers. Arrêté, menottes aux poignets, dans son imposante résidence kinoise le 26 juillet, Koffi Olomidé est rapidement passé devant un juge avant d’être mis en détention provisoire...
(Le Monde 01/08/16)
Intégrer la troupe de danseuses de Koffi Olomidé a longtemps fait rêver les jeunes filles des quartiers populaires de Kinshasa. Et cela relevait du privilège que d’être choisie par le « patron ». Qu’importe si une taquinerie en vogue dans cette mégapole de plus de dix millions d’habitants voulait qu’une dame vêtue de façon sexy soit « habillée comme une danseuse de Koffi ». Car le roi de la rumba congolaise fait partie de ces légendes contemporaines africaines qui a...
(AFP 30/07/16)
La défense du célèbre chanteur congolais Koffi Olomide, emprisonné pour "coup et blessures volontaires" sur une de ses danseuses, a demandé vendredi la "libération provisoire" de son client, quatre jours après son inculpation. "Nous avons sollicité sa libération provisoire auprès du parquet", a déclaré à l'AFP un membre du collectif de la défense de Koffi Olomide, sous couvert d'anonymat, confirmant une information du parquet. "Le tribunal pourra se prononcer dans deux jours", a ajouté cet avocat du chanteur. A la...
(RFI 30/07/16)
Koffi Olomide a finalement été placé sous mandat de dépôt, ses avocats n'ont pas réussi à obtenir la liberté provisoire pour la star congolaise qui est accusée d'avoir battu l'une de ses danseuses au Kenya. La scène avait été enregistrée et tourne en boucle depuis sur les réseaux sociaux. L'artiste congolais va donc passer au moins quinze jours de plus en prison. La réaction de son avocat Me Ruffin Lukoo.
(La Voix de l'Amérique 28/07/16)
De l'aéroport international de Ndjili à la résidence du president de l'UDPS, des milliers de Kinois, ont accompagné pendant 5 heures le cortège de Tshisekedi, L'opposant congolais Etienne Tshisekedi est rentré à Kinshasa mercredi après-midi après daux ans passés en Belgique pour raison de santé. De l'aéroport international de Ndjili à la résidence du president de l'UDPS, des milliers de Kinois, militants des partis membres du rassemblement de l'opposition ou autre curieux ont accompagné pendant 5 heurres le cortège de...
(La Voix de l'Amérique 28/07/16)
Le chanteur congolais a passé ses deux premières nuits à la prison centrale de Makala de Kinshasa. Il n’est pas encore emprisonné, mais en détention préventive, a précisé, dans une interview à VOA Afrique, le procureur général de Kinshasa, Romuald Pumbwe. "Après son audition, Koffi Olomide a été placé sous mandat d’arrêt provisoire. Il est à la prison de Makala parce que chez nous, la maison d’arrêt est annexée à cette prison centrale", indique le procureur en charge du dossier...
(Le Monde 28/07/16)
Si certains fans du roi de la rumba congolaise, qui a été incarcéré mardi 26 juillet à Kinshasa pour « coups et blessures volontaires » sur l’une de ses danseuses, espèrent une indulgence de la justice congolaise, d’autres ont gardé un goût amer de son passage à Abidjan fin 2015. Grande admiratrice du chef de village de Molokai, Bakarissa Traoré, 27 ans, esthéticienne fait défiler sur son téléphone portable les images de l’arrestation du chanteur. Soudain, elle marque un arrêt...
(Jeune Afrique 28/07/16)
Lieu atypique où se retrouvent locaux et expatriés, le Tarmac des auteurs se rêve en authentique théâtre congolais. Tous les sujets de société y sont passés en revue. Avec humour et subtilité. Le doute se lit sur le visage de celui qui débarque pour la première fois au Tarmac des auteurs. « Est-ce la bonne adresse ? Suis-je à l’endroit qu’indiquent les affiches en centre-ville ? » Impossible de ne pas s’interroger tant le théâtre, situé à Kitambo, commune du nord-ouest de...
(Jeune Afrique 28/07/16)
Grand et svelte, barbichette, la voix un brin rauque, David-Minor Ilunga a du style. À bientôt 30 ans, ce jeune Kinois est l’un des auteurs les plus prometteurs du théâtre congolais contemporain. Après avoir longtemps hésité à rejoindre le monde artistique. Adolescent, il craignait d’être perçu comme un clown. Jusqu’à ce que l’un de ses enseignants, plus perspicace et plus tenace que les autres, l’oblige à monter sur les planches lors d’un festival scolaire après avoir décelé son talent naissant...
(RFI 27/07/16)
En RDC, le chanteur Koffi Olomidé a été placé sous mandat d’arrêt provisoire et se trouve actuellement au centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa, plus connu sous le nom de prison de Makala. La superstar congolaise est suspectée de « coups et blessure volontaires » à l’encontre de l’une des danseuses de son groupe. C’est à la prison de Makala que Koffi Olimidé va passer la nuit après une journée qui a débuté à 6h du matin par son...
(Jeune Afrique 27/07/16)
Le leader du groupe Quartier latin, actuellement incarcéré à la prison centrale de Makala après avoir frappé l'une de ses danseuses au Kenya, n'en est pas à ses premiers déboires avec la justice. Ces dernières années, deux affaires ont particulièrement attiré l'attention sur le comportement potentiellement violent de l'artiste. Rififi à Kinshasa Le 16 août 2012, le chanteur congolais sort libre du tribunal de Gombe, petite commune de Kinshasa. Son public l’acclame. Pourtant les faits qui étaient reprochés à l’artiste...
(Jeune Afrique 27/07/16)
Actuellement exposé par la galerie Imane Farès, à Paris, le Congolais Sammy Baloji a trouvé dans le métal rouge le fil conducteur d’une histoire de Lubumbashi expurgée des non-dits coloniaux. Opiniâtre, déterminé, curieux, Sammy Baloji n’en finit pas de creuser, excavant les trous noirs de la mémoire pour en extraire des tombereaux d’histoires oubliées. Face à la pelleteuse violant la terre katangaise à la recherche de cuivre et de coltan, le Congolais de Lubumbashi s’est armé de patience, extirpant peu...
(RFI 26/07/16)
En RDC, le chanteur Koffi Olomidé a été interpellé tôt ce mardi matin. Il a été conduit au parquet et doit être entendu par un juge. Le célèbre chanteur est sous le feu des critiques depuis qu'il a été filmé en train de donner un coup de pied à une de ses danseuses, à l'aéroport de Nairobi, le week-end dernier. Le Kenya a ensuite décidé de l'expulser et la Zambie, où il devait se produire dans les prochains jours, a...
(Agence Ecofin 26/07/16)
(Agence Ecofin) - « Koffi Olomidé a été interpellé tôt ce matin en exécution d’un mandat du procureur qui voudrait l’interroger », a déclaré le général Célestin Kanyama, chef de la police de Kinshasa, ce 26 juillet 2016. On apprend aussi que l’arrestation a eu lieu au domicile du chanteur. Le scandale qui éclabousse Koffi Olomidé depuis vendredi dernier, 22 juillet 2016, a donc pris une tournure judiciaire. La star congolaise avait, en effet, assené un violent coup de pied...
(RFI 25/07/16)
C’est ce qu’on appelle un « buzz » ou plutôt un « bad-buzz » sur Internet. La super-star congolaise Koffi Olomidé a été mise en cause ce week-end dans une vidéo devenue virale. Sur ces images, on voit le chanteur se diriger vers deux de ses danseuses et lancer un violent coup de pied en direction de celle de gauche. La vidéo a déclenché d’innombrables condamnations et le lendemain, Koffi Olomidé a été expulsé du Kenya, où il devait se...
(AFP 25/07/16)
Les autorités zambiennes décidé dimanche d'annuler un concert du célèbre chanteur congolais Koffi Olomide, au centre d'une polémique pour avoir donné un coup de pied à l'une de ses danseuses, ce qui lui a déjà valu d'être expulsé du Kenya. Koffi Olomide devait se produire la semaine prochaine dans un salon de l'agriculture à Lusaka. "A la suite du regrettable incident au Kenya concernant Koffi Olomide, la Compagnie du salon agricole et commercial de Zambie a décidé d'annuler son concert",...
(Burkina24 25/07/16)
 
00:00
Après avoir été expulsé du Kenya pour avoir donné un « coup de pied » à une de ses danseuses à l’aéroport de Nairobi, Koffi Olomidé a dû annuler un concert en Zambie où les autorités l’on classé « persona non grata« . Les autorités zambiennes ont annulé la participation de l’artiste-chanteur congolais à un salon de l’agriculture à Lusaka, la capitale de la Zambie, prévu pour la semaine prochaine. Tout est parti de ce fameux coup de pied infligé...

Pages

(RFI 24/08/16)
En RDC, les travaux du comité préparatoire du dialogue congolais inclusif, en vue de la tenue de l'élection présidentielle dans le pays, se sont ouverts ce mardi matin à Kinshasa avec des acteurs politiques et de la société civile. Mais une grande partie de l'opposition a déjà décliné cette invitation du facilitateur Edem Kodjo. Selon le rassemblement de l'opposition, les préalables à la tenue du dialogue ne sont pas encore réunis. Les délégués étaient relativement nombreux ce 23 août au matin à l’ouverture des travaux du comité préparatoire du dialogue congolais inclusif.
(Jeune Afrique 24/08/16)
e 19 août, le gouvernement congolais a ordonné la libération de 24 prisonniers politiques et d'opinion. Problème : certains détenus sont déjà dehors tandis que d'autres n'ont pas vu leur nom inscrit sur la liste des personnes à libérer. Et ceux qui ont bénéficié de la mesure n'ont toujours pas été libérés. Jeune Afrique fait le point. Libres mais (encore) en prison À quelle date seront-ils libérés ? Christopher Ngoie Mutamba, Fred Bauma, Yves Makwambala et Jean-Marie Kalonji, quatre militants de la société civile dont les noms ont été repris sur la liste des 24 personnes concernées par la « mesure de décrispation politique » en RD Congo, croupissent encore dans les cellules du Centre pénitentiaire et de rééducation de...
(Dw-World 24/08/16)
Des Congolais de l'étranger appellent l'opposition rassemblée derrière Etienne Tshisekedi à participer au dialogue voulu par Kinshasa. En République démocratique du Congo, le Rassemblement, une coalition de l'opposition, a appelé mardi, 23 août à une journée "ville morte" sur toute l'étendue du territoire national. Un mot d'ordre pour boycotter les travaux préparatoires au dialogue politique qui se sont ouverts justement hier, à Kinshasa. Ce dialogue est placé sous la houlette du facilitateur de l'Union africaine, l'ancien Premier-Ministre togolais, Edem Kodjo...
(La Voix de l'Amérique 24/08/16)
Des délégués de cette composante ont chahuté le facilitateur lors du démarrage des travaux du comité préparatoire mardi à Kinshasa. La première réunion du comité préparatoire s’est tenue en dépit du mot d’ordre de ville morte lancé par l’opposition qui récuse le facilitateur Edem Kodjo. Un seul couac lors de cette réunion : la société civile a soulevé une motion qui a provoqué un chahut. " Le fait qu’on ait refusé notre motion a provoqué des réactions dans la salle...
(BBC 24/08/16)
Le Trésor américain va geler les avoir deux fils de Joseph Kony, leader de cette rébellion. Ces sanctions financières américaines contre les rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur veulent couper les sources de financement de la rébellion de l'Armée de résistance du Seigneur. Cette rébellion d'origine ougandaise est active au Soudan du Sud, en République démocratique du Congo et en République centrafricaine. Le Trésor américain interdit donc à tout ressortissant américain de faire des affaires avec eux. Cette initiative américaine entre dans le cadre de l'effort international...
(Jeune Afrique 23/08/16)
L’essentiel de l'opposition congolaise a appelé à une journée « ville morte » et à la grève générale sur tout le territoire national ce mardi 23 août. L'objectif : protester contre la tenue de pourparlers avec le pouvoir en place et récuser le médiateur désigné par l'Union africaine (UA), l'ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo. Edem Kodjo avait été choisi pour décrisper le climat politique en République démocratique du Congo, alors qu'une élection présidentielle doit se tenir à la fin...
(BBC 23/08/16)
L'appel à une "Journée ville morte", lancé ce mardi par l'opposition congolaise, a été suivi à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo. Dans les quartiers visités ce matin par notre correspondant, la plupart des magasins sont fermés. Les embouteillages sur les routes de la capitale ont fait place à une circulation très fluide. Moins suivi dans d'autres villes Dans d'autres villes, les activités se sont déroulées comme normalement, comme d'habitude. Cette initiative a été lancée par l'opposition...
(Jeune Afrique 23/08/16)
Comme annoncé et malgré la journée ville morte décrétée par le "Rassemblement" de l'opposition congolaise, les travaux préparatoires du dialogue politique ont démarré mardi à Kinshasa. Non sans la présence de certains opposants au régime du président Joseph Kabila. Presque neuf mois après sa convocation par le président Joseph Kabila, le dialogue politique débute enfin en RD Congo. En tout cas, mardi 23 mars, la cérémonie de lancement officiel de ces pourparlers, qui n’en sont pour l’instant qu’au stade des...
(RFI 23/08/16)
En RDC, Le bras de fer continue entre l'opposition et le facilitateur de l'Union africaine Edem Kodjo. Désigné pour décrisper le climat politique en RDC alors qu'une élection présidentielle doit se tenir à la fin de l'année, le facilitateur a choisi de démarrer ce mardi 23 août des travaux préparatoires à un dialogue entre majorité et opposition. Il estime qu'avec la dernière libération de prisonniers, le gouvernement a créé des conditions favorables. Ce n'est pas l'avis du Rassemblement de l'opposition...
(Jeune Afrique 23/08/16)
Les travaux préparatoires au dialogue national ne s’ouvrent pas sous les meilleurs hospices pour le facilitateur de l'Union africaine Edem Kodjo. Une partie de l'opposition a en effet annoncé qu'elle boycotterait l'ouverture, ce mardi 23 août, des négociations censées préparer le dialogue entre la majorité et l'opposition avant l'élection présidentielle congolaise. Les deux principales formations de l’opposition ont d’ores et déjà fait savoir qu’elles ne s’assoiraient pas à la table des négociations. Le « Rassemblement » considère la décision du...
(RFI 23/08/16)
En RDC, Le bras de fer continue entre l'opposition et le facilitateur de l'Union africaine Edem Kodjo. Désigné pour décrisper le climat politique en RDC alors qu'une élection présidentielle doit se tenir à la fin de l'année, le facilitateur a choisi de démarrer ce mardi 23 août des travaux préparatoires à un dialogue entre majorité et opposition. Il estime qu'avec la dernière libération de prisonniers, le gouvernement a créé des conditions favorables. Ce n'est pas l'avis du Rassemblement de l'opposition...
(BBC 23/08/16)
Le facilitateur du dialogue politique en RDCongo, Edem Kodjo, annonce le début des travaux du comité préparatoire ce mardi matin à Kinshasa. Dans ces travaux, le panel d'hommes politiques et d'activistes de la société civile vont notamment désigner l'endroit où se tiendront ces assises, quel en sera l'objet, qui va y participer. L'opposition congolaise semble divisée entre ceux qui veulent aller à ce dialogue sans condition préalable et ceux qui posent des exigences avant leur participation. Le MLC (Mouvement de...
(RFI 23/08/16)
La société civile à Bukavu, dans le Sud-Kivu, a décidé de lancer une grande campagne de collecte de dons en faveur des victimes de Beni. Plus de deux tonnes de marchandises diverses et une centaine de kilogrammes de médicaments ont déjà été récoltées. Elles pourraient être acheminées dès cette semaine, avec l’aide de la société civile du Nord-Kivu. Ce mardi 23 août, le bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu organise le dernier jour de collecte. Ghislaine est...
(Jeune Afrique 23/08/16)
Derrière son nom consensuel à vocation panafricaine, l’ONG américaine United for Africa’s Democratic Future (« unis pour l’avenir démocratique de l’Afrique ») se concentre en réalité sur la RD Congo et préconise le départ du président Joseph Kabila à la fin de son dernier mandat constitutionnel, en décembre. Comme l’a révélé le Groupe d’étude sur le Congo dans son dernier rapport, le 5 août, cette ONG a été créée en 2015 par l’opposant congolais Moïse Katumbi, probablement avec l’aide d’Akin...
(La Voix de l'Amérique 23/08/16)
L’annonce de la libération de prisonniers politique et d’opinion en République démocratique du Congo fait parler. L’opposition estime que les réels concernés n’ont pas été repris sur cette liste signée par le ministre de la Justice. Sur le 24 noms inscrits sur cette fameuse liste, l'opposition affirme que seules 24 personnes étaient encore en prison. Maître Jean Paul Lumbulubu est l'avocat de plusieurs de ceux qui leurs noms inscrits sur cette liste publiée par ministre de la Justice. Les cas...
(Jeune Afrique 23/08/16)
Originaire de la République démocratique du Congo, l’enfant de Lubumbashi installé en Belgique a trouvé sa voie dans la musique. «Imagine : tu grandis en Europe et tu t’appelles ‘la peste’ ou ‘le diable’… » Baloji Tshiani en a fait l’expérience, son prénom signifiant « groupe de sorciers » en tshiluba, l’une des quatre langues nationales de sa RD Congo natale. Toute sa jeunesse, il a été le bouc émissaire facile de tous les malheurs qui pouvaient s’abattre sur la famille...
(Courrier International 22/08/16)
La Commission électorale congolaise (CENI) a officiellement annoncé ce samedi que l’élection présidentielle ne pourra pas être organisée avant la fin de l’année. Un report de 1 à 3 ans est à craindre, plongeant le pays dans une période d’incertitude et d’instabilité. Pour les septiques ou les optimistes qui y croyaient encore, l’élection présidentielle, prévue en novembre 2016 en République démocratique du Congo (RDC), n’aura pas lieu. Le président de la Commission électorale (CENI), Corneille Nangaa, a annoncé lors d’une conférence de presse le report du scrutin « au moins jusqu’à juillet 2017 ». Le « glissement » du calendrier électoral, longtemps annoncé et dénoncé par l’opposition, accusant le président de retarder volontairement...
(Le Point 22/08/16)
Dans ce vaste territoire, la population subit des massacres depuis 2014, symboles d'une guerre sans nom qui fait rage à l'est de la République démocratique du Congo. Le 14 août dernier, le territoire de Beni subissait un nouveau massacre de ses habitants. Pourtant, face à l'ampleur de ces agressions, la réaction de la communauté internationale et du gouvernement congolais reste fantomatique, tout comme on peine à identifier les tueurs. La zone est envahie de centaines de groupes armés violents et...
(RFI 22/08/16)
L'opposition se dit insatisfaite des mesures de décrispation politique annoncées par le ministre de la Justice et parle de provocation dans le fait que le chef d'Edem Kodjo convoque le comité préparatoire du dialogue. Pour l'opposition, aucun préalable n'a été levé pour la tenue de ce dialogue. Elle a donc décrété que mardi prochain, le 23 août serait une journée ville morte. Dans une déclaration lue par Jean-Marc Kabunda, secrétaire général de l’UDPS, le Rassemblement charge le gouvernement de n’avoir libéré que quatre détenus sur une liste de 112 personnes présentée par l’opposition.
(RFI 22/08/16)
En République Démocratique du Congo, le procès des auteurs présumés d'une série de massacres a débuté hier, samedi 20 au matin, à Béni, dans la province du Nord-Kivu dans l'est du pays. Selon le président de la Cour opérationnelle du Nord-Kivu, les accusés sont poursuivis pour leur «participation à un mouvement insurrectionnel, crimes contre l'humanité par meurtre et terrorisme» à Oïcha, à une vingtaine de kilomètres de Béni, localité où ils ont été arrêtés. A 9h samedi, six hommes de différentes nationalités, deux Ougandais, un Tanzanien et trois Congolais, ont comparu devant le tribunal militaire de Béni.

Pages