RDC | Africatime
Samedi 21 Janvier 2017

RDC

(AFP 21/01/17)
L'ONG américaine Centre Carter appelle le gouvernement de la République démocratique du Congo à "publier le contrat" de cession d'une des plus grandes mines de cuivre du pays à des investisseurs chinois, selon un communiqué parvenu vendredi à l'AFP. "L'accord pour le transfert des parts sociales de TFM [Tenke Fungurume Mining, la société qui exploite la mine NDLR] est le dernier d’une liste croissante de transactions non-divulguées" impliquant l'entreprise publique minière congolaise Gécamines, déplore le Centre Carter. "Ce manque de transparence [de la part de Gécamines] empêche le monitoring de cette entreprise et ne permet pas d’assurer que les ressources minières de la RDC...
(Xinhua 21/01/17)
KAMPALA, (Xinhua) -- L'armée ougandaise a arrêté mercredi 101 anciens combattants du groupe rebelle M23 de la République démocratique du Congo (RDC) lorsqu'ils tentaient de fuir vers leur pays dans des circonstances peu claires. Ofwono Opondo, porte-parole du gouvernement ougandais, a déclaré jeudi à Xinhua par téléphone que les combattants qui avaient fui vers l'ouest de l'Ouganda en 2013 ont été interceptés à bord de quatre taxis à Mbarara et Kabale en route vers l'est de la RDC. M. Ofwono a précisé que les combattants qui avaient campé à l'école de formation militaire de Bihanga à Ibanda sont actuellement détenus à la caserne militaire de Makenke à Mbarara. "Ces personnes ont été arrêtées sur leur chemin de retour à bord...
(AFP 21/01/17)
Le match nul entre la RD Congo et la Côte d'Ivoire (2-2), alors que la RDC a mené au score à deux reprises, laisse un "goût amer" à son sélectionneur Florent Ibenge même si son équipe reste proche d'une qualification pour les quarts de la CAN-2017, a-t-il estimé vendredi. Q: Le scénario du match vous laisse-t-il des regrets ? R: "Le score est plutôt logique. Le déroulement du match nous laisse un peu un goût amer. On aurait pu mieux...
(Afrique Actualité 21/01/17)
La ville de Kinshasa est confrontée au problème de pollution sonore depuis des années. A la base, les débits de boissons et les églises de réveil. Les débits de boissons voient le jour, pour la plupart, à la suite de la situation socioéconomique difficile que traverse le pays depuis environ deux décennies. Pour tenter de survivre, chaque citoyen croit qu'un débit de boissons peut sauver la situation. Au moins sur dix parcelles qui se suivent, on trouve un débit de...
(Jeune Afrique 21/01/17)
Alors que la RD Congo pouvait valider son ticket pour le tour suivant en cas de victoire, les Léopards ont concédé le nul face au champion d'Afrique en titre ivoirien vendredi à Oyem (2-2). Les Léopards et les Éléphants n’ont pu se départager vendredi au cours d’un match rythmé. En première mi-temps, les Congolais ont profité des largesses défensives ivoiriennes pour faire parler la puissance athlétique de Kabananga et M’bokani. Bien aidé par le marquage laxiste de Serge Aurier, dès...
(RFI 20/01/17)
Un duel au sommet opposait, ce vendredi 20 janvier à Oyem, la RD Congo aux champions en titre, la Côte d’Ivoire. Les Congolais ont mené par deux fois, mais les Ivoiriens ont réussi à revenir au score pour pouvoir toujours rêver d’une qualification en quarts de finale de la CAN 2017. Cette rencontre entre les Léopards et les Eléphants était l’affiche de la deuxième journée de ce groupe C de la phase de poules de la CAN 2017. Sous un temps lourd et humide, où les nuages ont quelque peu menacé de déverser une pluie torrentielle, les deux équipes sont donc entrées sur le terrain pour en découdre.
(AFP 20/01/17)
La revanche n'est pas passée loin: la RD Congo, tenue en échec par la Côte d'Ivoire (2-2), le champion en titre qui l'avait éliminée en demies lors de l'édition précédente, s'est toutefois rapprochée des quarts de la CAN-2017, vendredi à Oyem. La RDC n'a pas réussir à faire aussi bien que le Sénégal la veille, qualifié après seulement deux journées. Mais au vu du calibre de ses adversaires (Maroc et Côte d'Ivoire contre Tunisie et Zimbabwe), la performance des "Léopards"...
(AFP 20/01/17)
Le président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou Nguesso, a effectué une visite jeudi à Kinshasa où il a rencontré les évêques catholiques, le Premier ministre ainsi que le chef de la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo, a constaté un journaliste de l'AFP. Les différents interlocuteurs de M. Sassou ont indiqué que ce dernier a notamment abordé la question de la mise en application de l'accord de cogestion de la RDC signé le 31 décembre entre la majorité et...
(RFI 20/01/17)
Le président du Congo-Brazzaville était jeudi 19 janvier à Kinshasa. Pas de tête-à-tête entre les deux chefs d'Etat... Après le déjeuner offert au Palais de la nation, le président Joseph Kabila a pris congé de son hôte pour se rendre dans l'Est. Denis Sassou-Nguesso a souvent été sollicité pour aider à la facilitation dans la résolution de la crise en RDC. Denis Sassou-Nguesso s'est intéressé aux négociations directes entre la majorité présidentielle et l'opposition dans la perspective des élections libres,...
(RFI 20/01/17)
Les discussions entre opposition et majorité doivent reprendre à 16h, ce vendredi. Elles trainent en longueur. Les différentes parties ne se sont toujours pas mis d'accord sur ce qu'elles appellent « l'arrangement particulier », sans lequel l'accord signé le 31 décembre dernier ne pourra pas être pleinement appliqué. Et les évêques s'impatientent. La patience des évêques aurait-elle des limites ? Le président de la Cenco a en tout cas donné jusque samedi inclus aux deux parties pour se mettre d'accord, sans dire toutefois ce qui pourrait se passer dans le cas contraire. « S'il y a de la bonne volonté, c'est tout à fait faisable.
(Radio Vatican 20/01/17)
Les évêques de République démocratique du Congo n’auraient pas l’intention de poursuivre leur mission de médiation politique au-delà du 21 janvier 2017. Ils l’auraient fait savoir mercredi 18 janvier 2017, lors d’une plénière, à toutes les parties prenantes du processus de transition. Lors de cette réunion, il était question des propositions des sous-commissions ad hoc concernant la répartition des responsabilités dans le gouvernement de transition, ainsi que dans le Conseil National de Suivi de l’Accord (CNSA). Selon la radio onusienne...
(La Libre 20/01/17)
Alors que les évêques congolais s’efforcent de faire préciser par les camps en présence les modalités précises de l’Accord de la Saint-Sylvestre - supposé baliser la prolongation au pouvoir d’un an du président Joseph Kabila, hors mandat, et l’organisation de la présidentielle fin 2017 - on peut s’interroger sur la portée réelle de cette entente. Pour tenter d’y voir plus clair, "La Libre Belgique" a interrogé le professeur émérite Paule Bouvier, qui bénéficie d’une profondeur de champ sans égale pour...
(Afriquinfos 20/01/17)
Kinshasa (Afriquinfos) –Sassou-Nguesso, était en visite à Kinshasa ce jeudi 19 janvier. Les deux chefs-d ‘Etat n’ont pas eu de longues discussions privées. Le président Joseph Kabila a pris congé de son hôte pour se rendre dans l’Est après le déjeuner offert au Palais de la nation. Souvent sollicité pour faciliter la crise en RDC, Denis Sassou-Nguesso s’est intéressé aux négociations directes entre la majorité présidentielle et l’opposition dans la perspective des élections libres, démocratiques et transparentes d’ici la fin...
(Afrique sur 7 20/01/17)
L’accord politique signé entre les acteurs politiques congolais, sous l’égide de la Cenco, a du mal à trouver application. Eu égard à certains points d’achoppement entre pouvoir et opposition, le clergé s’est encore engagé pour trouver un « arrangement particulier ». Alors que les Congolais avaient jubilé le 31 décembre dernier après la signature de l’accord politique, qu’un nouveau blocage s’annonce. En effet, la majorité et l’opposition ont, jusque-là, du mal à s’accorder sur certains points clés de l’accord. Il...
(RFI 20/01/17)
Pour la première fois, l'Ouganda a reconnu que des anciens rebelles congolais du M23 s'étaient bien échappés de la base ou ils étaient cantonnés, près de la frontière avec la RDC. Les autorités ougandaises avouent être sans nouvelle de 40 autres et assurent avoir réussi à en arrêter 101, alors qu'ils tentaient de passer la frontière. Dimanche dernier, Kinshasa avait affirmé qu'au moins 200 de ces hommes avaient réussi à s'échapper. Le gouvernement ougandais a annoncé jeudi l'arrestation de 101...
(Le Figaro 20/01/17)
Plus de 1000 patients ont été victimes d’un médicament falsifié ou mal étiqueté en République démocratique du Congo, dont une majorité d’enfants. Onze personnes sont mortes. En décembre 2014, plus de mille habitants du district d’Ituri, en République démocratique du Congo, furent victimes d’une étrange épidémie: des spasmes dans le cou interprétés comme des raideurs firent penser à une épidémie de méningite. Mais l’épidémiologie ne correspondait pas, et les autres symptômes cliniques de la méningite, notamment la fièvre, étaient absents...
(France 24 20/01/17)
Les premiers sont des chasseurs-cueilleurs semi-nomades, qui vivent dans les forêts. Les seconds sont sédentaires, vivent du commerce et utilisent les infrastructures publiques. Les deux communautés, Pygmées et Lubas, vivaient jusqu’il y a quelques années en paix à l’est de la République démocratique du Congo. Mais depuis quatre ans, les massacres inter-ethniques se multiplient. Les habitants de Manono, petite ville située au sud-est de la République démocratique du Congo, sont parmi les témoins de ce déchaînement de violences. Le 20...
(Xinhua 20/01/17)
KINSHASA, (Xinhua) -- Plus de 2500 victimes de résidus explosifs de guerre (REG), dont les mines et les armes sous-munitions à l'échelle nationale ont été relevées à ce jour en République démocratique du Congo (RDC), indique le service de lutte anti-mines des Nations Unies (UNMAS). Plus de 9 millions de mètres carrés de surfaces sur le territoire national ont été dépollués et déminés, selon un communiqué de l'UNMAS. La même source indique que 3574 mines antipersonnel et 196 mines antichars...
(RFI 20/01/17)
Le dernier chiffre des Nations unies fait état de près de 400 000 déplacés dans la province du Tanganyika où, malgré le déploiement de l'armée, la tension reste vive. Un conflit entre Pygmées et Lubas aurait déjà fait au moins 148 morts, des centaines de blessés et une cinquantaine de viols, toujours selon l'ONU. Dans la localité de Manono, la dernière attaque remonte au 20 décembre dernier, une attaque des Pygmées après la mort d'un des chefs de la communauté...
(APA 20/01/17)
Les Léopards de la RDC, leaders du groupe C après leur succès face aux Lions d’Atlas du Maroc (1-0) défient les Eléphants de Côte d’Ivoire, tenants du titre, tenus en échec par les Eperviers du Togo (0-0) pour leur cinquième confrontation en phase finale de CAN, vendredi au stade d’Oyem au Gabon, avec un air de revanche. En quatreoppositions de phase finale de cette compétition, la Côte d’Ivoire totalisedeux victoires contre une pour la RDC et un match nul. La...

Pages

(Xinhua 21/01/17)
KAMPALA, (Xinhua) -- L'armée ougandaise a arrêté mercredi 101 anciens combattants du groupe rebelle M23 de la République démocratique du Congo (RDC) lorsqu'ils tentaient de fuir vers leur pays dans des circonstances peu claires. Ofwono Opondo, porte-parole du gouvernement ougandais, a déclaré jeudi à Xinhua par téléphone que les combattants qui avaient fui vers l'ouest de l'Ouganda en 2013 ont été interceptés à bord de quatre taxis à Mbarara et Kabale en route vers l'est de la RDC. M. Ofwono a précisé que les combattants qui avaient campé à l'école de formation militaire de Bihanga à Ibanda sont actuellement détenus à la caserne militaire de Makenke à Mbarara. "Ces personnes ont été arrêtées sur leur...
(Afrique Actualité 21/01/17)
La ville de Kinshasa est confrontée au problème de pollution sonore depuis des années. A la base, les débits de boissons et les églises de réveil. Les débits de boissons voient le jour, pour la plupart, à la suite de la situation socioéconomique difficile que traverse le pays depuis environ deux décennies. Pour tenter de survivre, chaque citoyen croit qu'un débit de boissons peut sauver la situation. Au moins sur dix parcelles qui se suivent, on trouve un débit de boissons avec plusieurs dénominations telles que « Nganda », « Bistrots », « Kuzu », « Terrasse » etc. Dans sa chanson « Zando ya ba nani ? (à qui le marché ?)», un célèbre artiste musicien congolais s'est posé...
(Afriquinfos 20/01/17)
Kinshasa (Afriquinfos) –Sassou-Nguesso, était en visite à Kinshasa ce jeudi 19 janvier. Les deux chefs-d ‘Etat n’ont pas eu de longues discussions privées. Le président Joseph Kabila a pris congé de son hôte pour se rendre dans l’Est après le déjeuner offert au Palais de la nation. Souvent sollicité pour faciliter la crise en RDC, Denis Sassou-Nguesso s’est intéressé aux négociations directes entre la majorité présidentielle et l’opposition dans la perspective des élections libres, démocratiques et transparentes d’ici la fin...
(Le Figaro 20/01/17)
Plus de 1000 patients ont été victimes d’un médicament falsifié ou mal étiqueté en République démocratique du Congo, dont une majorité d’enfants. Onze personnes sont mortes. En décembre 2014, plus de mille habitants du district d’Ituri, en République démocratique du Congo, furent victimes d’une étrange épidémie: des spasmes dans le cou interprétés comme des raideurs firent penser à une épidémie de méningite. Mais l’épidémiologie ne correspondait pas, et les autres symptômes cliniques de la méningite, notamment la fièvre, étaient absents...
(France 24 20/01/17)
Les premiers sont des chasseurs-cueilleurs semi-nomades, qui vivent dans les forêts. Les seconds sont sédentaires, vivent du commerce et utilisent les infrastructures publiques. Les deux communautés, Pygmées et Lubas, vivaient jusqu’il y a quelques années en paix à l’est de la République démocratique du Congo. Mais depuis quatre ans, les massacres inter-ethniques se multiplient. Les habitants de Manono, petite ville située au sud-est de la République démocratique du Congo, sont parmi les témoins de ce déchaînement de violences. Le 20...
(RFI 20/01/17)
Le dernier chiffre des Nations unies fait état de près de 400 000 déplacés dans la province du Tanganyika où, malgré le déploiement de l'armée, la tension reste vive. Un conflit entre Pygmées et Lubas aurait déjà fait au moins 148 morts, des centaines de blessés et une cinquantaine de viols, toujours selon l'ONU. Dans la localité de Manono, la dernière attaque remonte au 20 décembre dernier, une attaque des Pygmées après la mort d'un des chefs de la communauté...
(Radio Okapi 20/01/17)
En l’espace des trois ans, 12 kilomètres de voirie dans six villes de la RDC ont été réhabilités dans le cadre du Programme de développement urbain (PDU), a annoncé le représentant de la Banque mondiale (BM) dans ce projet, chiffré à 100 millions de dollars américains. Il l’a déclaré jeudi 19 janvier à Kinshasa à l’ouverture d’un atelier d’évaluation du PDU. Ce projet qui doit être réalisé en six ans est issu de l’accord conclu entre la République démocratique du...
(AFP 19/01/17)
Une chercheuse de l'organisation américaine Human Rights Watch (HRW), contrainte en août dernier de quitter la République démocratique du Congo en raison du refus des autorités congolaises de renouveler son visa, a annoncé mercredi son retour dans ce pays. "Je suis très heureuse d'être de retour en République démocratique du Congo, après une longue période d'absence due à l'annulation" puis "le non renouvellement de mon visa en août dernier", écrit Ida Sawyer sur son compte Twitter. "Alors qu'il m'a été de nouveau permis de séjourner en RD Congo, j'espère que ceci reflète un effort plus large du gouvernement
(Agence Ecofin 19/01/17)
(Agence Ecofin) - Le gouvernement provincial du Nord Kivu, en RD Congo, a approuvé le développement du projet d’étain Bisié, géré par la compagnie minière Alphamin Resources. Il a créé un comité spécial pour aider et guider la société au cours de la période de construction de la mine et des opérations initiales. « Le gouvernement provincial s'est engagé à créer un environnement favorable à l'investissement privé dans un partenariat gagnant-gagnant », a commenté le gouverneur du Nord Kivu, Julien...
(AFP 19/01/17)
La RD Congo peut se qualifier pour les quarts de finale si elle bat la Côte d'Ivoire vendredi à Oyem dans la CAN-2017, où le Maroc, face au Togo, doit absolument éviter une deuxième défaite. Un petit but seulement a été marqué lors de la première journée de ce groupe C, et il fut congolais. Forte de cet avantage, la RDC de Florent Ibenge ferait coup double en battant les Eléphants: elle prendrait ainsi sa revanche sur la demi-finale de...
(France TV Info 18/01/17)
C’est une région où prolifèrent des groupes armés. Une région très convoitée pour ses richesses naturelles. Le Nord-Kivu serait devenu le fief d’un groupe islamiste dénommé «Défense Musulmane Internationale/ADF». Le journaliste congolais Nicaise Kibel’bel Oka y a mené une longue enquête. Il explique à Géopolis comment un califat est en gestation dans la région des Grands Lacs. Il règne dans ces contrées une barbarie exercée au nom de la charia, explique Nicaise Kibel’bel à Géopolis. Le journaliste d’investigation congolais connaît...
(RFI 17/01/17)
En République démocratique du Congo (RDC), le conflit qui oppose les communautés Pygmées et Bantous dans le district du Tanganyika, ne perd pas en intensité. Depuis six mois, des affrontements éclatent régulièrement entre les membres de ces groupes et le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l'homme a déjà compté 158 morts, 250 blessés, des milliers de déplacés et des dizaines de cas de femmes violées. Rien que sur la semaine qui vient de s'écouler, 24 personnes ont été tuées, pour la plupart des femmes. Depuis ce week-end, les forces armées congolaises ont déployé des renforts dans le territoire de Moba, nouvel épicentre de la crise qui oppose les Pygmées de l’ethnie twa...
(Afrikarabia 16/01/17)
Des officiers de l’armée congolaise (FARDC) sont accusés par l’ONU de se livrer au trafic d’or et de protéger les activités frauduleuses d’entreprises minières. Le commerce illégal de minerais semble toujours florissant en République démocratique du Congo (RDC) à lire le rapport du groupe d’experts de l’ONU sur la situation sécuritaire dans l’Est du pays - à télécharger ici. Toujours en proie à une soixantaine de groupes armés, la région des Kivu reste toujours la plaque tournante de trafics en...
(RFI 16/01/17)
En République démocratique du Congo (RDC), les médias fermés administrativement ne sont toujours pas rouverts alors que cela était prévu par les mesures de décrispation prévues dans l'accord signé sous l'égide de la Cenco le 31 décembre 2016. Pour le président de l'Union nationale de la presse congolaise, Kasonga Tshilunde, il s'agit d'une violation de cet accord.
(AFP 15/01/17)
Les autorités congolaises ont annoncé dimanche l'entrée sur le territoire de la République démocratique du Congo de 200 ex-combattants du "Mouvement du 23 mars" (M23), un groupe rebelle défait en 2013, en provenance de l’Ouganda voisin où ils étaient réfugiés. "Deux colonnes d'anciens éléments de la rébellion du M23 ont franchi hier la nuit les frontières en provenance de l'Ouganda investissant le village d'Ishasha", a annoncé à l'AFP Lambert Mende, le porte-parole du gouvernement congolais. "Comment nos voisins ougandais avec...
(RFI 12/01/17)
Frédéric Boyenga Bofala, président du parti d'opposition Unir-MN et son accompagnateur Pablo Diumbu Ndjeka, deux Français d'origine congolaise, ont disparu le 17 novembre à Kinshasa après avoir été arrêtés à leur hôtel. Le parti Unir assure que tous les deux avaient été invités par le ministre de l'Intérieur congolais pour participer à des discussions politiques. Près de deux mois plus tard, l'avocat de l'un des deux Français a décidé de porter plainte en France. Une plainte contre X pour dispariton...
(APA 12/01/17)
APA-Kinshasa (RD Congo) - Les besoins immédiats des victimes des inondations de Boma, dans la province du Kongo Central (ouest de la RD Congo), sont estimés à 2,3 millions de dollars américains, a indiqué mercredi au cours d’une conférence de presse le porte-parole de l’équipe pays des Nations unies en RD Congo, Aude Rossignol, citant le gouverneur du Kongo Central, Jaques Mbadu. D’importantes inondations dues aux pluies diluviennes survenues dans la nuit du 26 au 27 décembre 2016 dans la...
(Afrique Actualité 12/01/17)
Les autorités sanitaires angolaises ont annoncé avoir identifié deux premiers cas de zika sur leur territoire. Il s'agit d'un touriste de nationalité française et d'un habitant de la capitale, Luanda. Le responsable du ministère de la Santé a révélé, dimanche dernier à la télévision publique (TPA) que le premier cas du virus transmis par le moustique, a été recensé, il y a deux mois. Aussi, a-t-il fait savoir, cela impliquait un Français qui était en transit à travers le pays...
(AFP 11/01/17)
26 personnes ont été tuées en huit jours dans des affrontements entre les forces de sécurité et les partisans d'un chef traditionnel tué en août au centre de la République démocratique du Congo, selon un bilan des autorités provinciales. "Le bilan depuis le début de l'année 2017 est de 26 pertes en vies humaines dont 4 civils, 9 éléments des forces de l'ordre et 12 miliciens" ainsi que "l'épouse d'un chef de groupement", selon un communiqué dimanche du gouverneur Alex Kande de la province du Kasaï central (centre) parvenu à l'AFP mercredi. "Le mouvement insurrectionnel de Kamwina Nsapu s'est anarchiquement transformé en guérilla meurtrière", déplore M. Kande, accusant "les miliciens"...
(APA 11/01/17)
APA-Kinshasa (RD Congo) - Les affrontements entre partisans d’un chef traditionnel et forces de sécurité, dans le Kasaï central (centre de la RD Congo), ont fait 25 morts en l’espace d’une semaine, a-t-on appris à Kinshasa. Le gouverneur du Kasaï central, Alex Kandé, a indiqué dans un communiqué, que depuis le début de cette année 25 personnes dont 9 éléments des forces de l’ordre, 12 miliciens et 4 civils, ont trouvé la mort. Les affrontements ont été déclenchés par les...

Pages

(AFP 21/01/17)
L'ONG américaine Centre Carter appelle le gouvernement de la République démocratique du Congo à "publier le contrat" de cession d'une des plus grandes mines de cuivre du pays à des investisseurs chinois, selon un communiqué parvenu vendredi à l'AFP. "L'accord pour le transfert des parts sociales de TFM [Tenke Fungurume Mining, la société qui exploite la mine NDLR] est le dernier d’une liste croissante de transactions non-divulguées" impliquant l'entreprise publique minière congolaise Gécamines, déplore le Centre Carter. "Ce manque de transparence [de la part de Gécamines] empêche le monitoring de cette entreprise et ne permet pas d’assurer que les ressources minières de la RDC...
(Autre média 18/01/17)
Depuis un an déjà, la monnaie de la République démocratique du Congo, le franc congolais perd sans arrêt des points face au dollar. On en est déjà à 30% de perdu dans le rapport. Malgré toutes les mesures des autorités, la dépréciation semble une fatalité, dans ce contexte de crise économique et de chute de niveau vie au Congo. La crise économique se sent à plein nez maintenant au Congo. Le pays traverse une crise monétaire grave avec une dépréciation sans arrêt de la monnaie locale, le franc congolais. D'après les chiffres officiels disponibles, la monnaie locale a perdu déjà 30% depuis 2016 face au dollar. Une dégringolade monétaire qui se ressent dans le pays tel un coup de massue,...
(RFI 18/01/17)
En République démocratique du Congo, cela fait maintenant un an que la monnaie nationale dévisse face au dollar. Depuis 2016, le franc congolais a perdu près de 30% par rapport au billet vert. Ce week-end, la Banque centrale du Congo a décidé de doubler son taux directeur, passant de 7 à 14%, afin de juguler l'inflation liée à la perte de valeur de la monnaie nationale. Mais ces mesures apparaissent inefficaces alors que l'économie du pays est en pleine crise...
(Jeune Afrique 18/01/17)
9 mai 2016 - 17 janvier 2017 : il aura fallu huit mois pour que la revente à un groupe chinois de la participation de l'américain Freeport-McMoRan Inc. dans la mine géante de cuivre de Tenke-Fungurume, dans la province du Katanga, au sud de la République démocratique du Congo (RDC), reçoive l'accord de Kinshasa. C'est désormais chose faite, a fait savoir mardi le ministre des mines. Le champ est libre. Il n’y a plus d’objections côté congolais au changement de...
(Agence Ecofin 18/01/17)
(Agence Ecofin) - Toutes les objections à la vente combinée de 3,8 milliards $ des participations de Freeport McMoran et Lundin Mining dans le projet de cuivre Tenke Fungurume, en RD Congo, ont été abandonnées. L’information a été annoncée par Bloomberg, qui rapporte des propos du ministre des mines, Martin Kabwelulu, selon lesquels des accords auraient été conclus entre Gécamines et les autres parties pour régler tous les différends. Selon les détails de l’accord, expliqués par l’agence qui mentionne deux...
(Agence Ecofin 18/01/17)
(Agence Ecofin) - La junior minière Vector Resources a estimé la ressource minérale vierge (inexploitée) de son gisement aurifère Kabotshome, en RD Congo, à 6,96 millions de tonnes. La déclaration a été faite selon le code JORC, et la société a indiqué que le gisement, qui fait partie du projet Maniema, héberge 421 000 onces d’or (soit une teneur de 1,9 g/t). Pour réaliser cette estimation, Vector Resources a effectué une analyse et une vérification approfondies des travaux d’exploration historiques,...
(Jeune Afrique 17/01/17)
DFC est une jeune chaîne de restauration congolaise, née il y a sept ans dans les locaux d'un cybercafé de Kinshasa. Inspiré par les géants du fastfood américain, son créateur Djaffar Amani, aimerait désormais développer des franchises à travers le pays. Du poulet frit, des serveurs coiffés d’une casquette, des frites et un service rapide : DFC ressemble à s’y méprendre à un restaurant de la chaîne amériaiane KFC (kentucky fried chicken). Mais à la sauce congolaise : au menu,...
(Agence Ecofin 16/01/17)
(Agence Ecofin) - En République démocratique du Congo, la banque centrale vient de faire passer son taux directeur de 7% à 14%. La manœuvre qui a été annoncée durant ce week-end, constitue un effort de l’institution pour contenir l’inflation à deux chiffres que connait actuellement le pays. Alors que la Banque centrale misait sur une inflation à 4,2% pour le mois de décembre dernier, celle-ci a finalement été de 11,2%, contraignant la banque à agir sur son taux directeur pour...
(Agence Ecofin 16/01/17)
(Agence Ecofin) - Selon les experts de la communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), le commerce intra-régional reste un potentiel sous exploité. Dans cette partie du continent qui compte pas moins de 160 millions d’habitants, répartis sur 6,6 millions km2, les transactions commerciales entre Etats représentent 1,5 milliard de dollars, soit 2% du total des échanges de la région. D’après le rapport sur les défis et perspectives du commerce en Afrique centrale, «la région Afrique centrale devrait constituer...
(Jeune Afrique 13/01/17)
La transformation de ce carbone à des fins agricoles, pétrolières ou minières aurait des conséquences environnementales très lourdes, ont alerté les auteurs d'une étude publiée dans la revue Nature mercredi. 30 milliards de tonnes de dioxyde de carbone équivalant à 20 années d’émissions aux États-Unis, c’est la quantité colossale de carbone piégée dans une tourbière dont l’ampleur a été découverte puis précisée par des images satellites et des expéditions sur le terrain, a fait savoir l’équipe scientifique internationale dans un...
(Agence Ecofin 13/01/17)
(Agence Ecofin) - Selon la ministre ougandaise du pétrole Irene Muloni, la République Démocratique du Congo a exprimé son intérêt pour le projet ougandais de construction d’un pipeline. « La RDC a ouvertement manifesté son intérêt pour le projet », a expliqué la ministre selon des propos rapportés par le site d’information africabusinesscommunities.com. Pour rappel, l’infrastructure permettra de transporter sur le marché international via le port tanzanien de Tanga, le brut extrait du lac Albert. Selon Mme Muloni, «c’est une...
(RFI 11/01/17)
Début janvier 2016, vingt-deux camions avaient été saisis avec des minerais bruts au poste frontière de Kasumbalesa, en partance vers l'Afrique du Sud. Des responsables du centre d'évaluation avaient évalué la cargaison à plusieurs millions de dollars. Des fortes amendes de l'ordre de plus de trente millions de dollars avaient été imposées aux coupables. Une année après, qu'en est-il de cette affaire ? Les témoins ont peur, l'affaire s'enlise, le minerai saisi a été volé. Et certaines personnes parmi celles...
(Agence Ecofin 11/01/17)
Le climat politique tendu continue à ralentir l’application effective de la loi portant Code des assurances entrée en vigueur au courant de l’année 2016. Beaucoup d’experts craignent un mauvais départ du marché des assurances en RDC, mettant ainsi en péril un processus entamé depuis 2005 mais qui peine à porter des fruits. Pour le secteur privé, la RDC doit maintenir le cap de l’ouverture des assurances à la concurrence au risque d’exposer l’économie nationale. Le monopole exercé durant des décennies...
(Agence Ecofin 11/01/17)
(Agence Ecofin) - La transaction annoncée en septembre dernier, selon laquelle Vector Resources acquerrait 70% de participation dans le projet aurifère Maniema, en RD Congo, a été finalisée. En effet, la junior minière s’est acquittée auprès d’African Royalty, des frais d’acquisition en échange de deux milliards de ses actions. « Nous sommes heureux d’avoir été en mesure d’avancer de manière aussi efficace vers la finalisation de l’acquisition de notre participation de 70% dans le projet aurifère Maniema », a déclaré...
(APA 10/01/17)
APA-Kinshasa (RD Congo) - La société Minière de Bakwanga (MIBA), une entreprise mixte belgo-congolaise implantée à Mbuji-Mayi, dans la province du Kasaï-Oriental (centre de la RD Congo), a produit une gemme de plus de 87 carats, d’une valeur estimée à plus de 6.000.000 de dollars, annonce l’Agence congolaise de presse (ACP) qui ne précise cependant pas la date exacte à laquelle cette pierre a été découverte. Cette gemme, appellation précise d’une pierre précieuse ou d’un diamant blanc, est issue d’un...
(Agence Ecofin 10/01/17)
(Agence Ecofin) - Burey Gold, compagnie minière active sur le projet aurifère Giro, en RD Congo, a changé son nom en «Amani Gold». Le changement de nom a pris effet le 30 décembre 2016, date à partir de laquelle les actions de la société ont commencé à être négociées sous le nouveau symbole «ANL», sur la bourse ASX. En novembre dernier, la compagnie a conclu un accord avec la société émiratie Medidoc FZE, pour acquérir une participation de 60% dans...
(Agence Ecofin 09/01/17)
(Agence Ecofin) - Le géant anglo-suisse Glencore, 6e plus grande compagnie minière au monde selon PwC, a déclaré vendredi dernier vouloir acquérir une plus grande participation dans la mine de cuivre et de cobalt Mutanda, en RD Congo. La société, qui détient déjà 69% du projet, est en train d’étudier les options qui s’offrent à elle, et pourrait bien acheter tout ou une partie de la participation de 31% détenue par son partenaire Fleurette Group. Elle a précisé qu’elle fera...
(Le Monde 04/01/17)
Derrière une situation politique instable se dessine un horizon financier sombre. Tous les indicateurs congolais annoncent l’effondrement. Chaque matin, à l’aube, les vendeurs à la sauvette comme les hommes d’affaires de Kinshasa, Lubumbashi et d’ailleurs consultent deux indicateurs. Le premier s’affiche sur leur smartphone : le cours du cuivre. Le second sur les tableaux noirs qui sont légion dans les centres-ville : le taux de change du franc congolais en dollar. Dans l’économie congolaise, jungle majoritairement informelle, dépourvue de suivi statistique précis et soumise à la volatilité des prix, ces deux chiffres constituent les seules balises. Au sud-est du pays, lovée dans les monts verdoyants et les terrines grise...
(Jeune Afrique 03/01/17)
La Banque centrale a indiqué dans un communiqué publié dimanche 1er janvier que la croissance devrait atteindre 2,9% cette année, contre 7,7% de croissance annuelle moyenne entre 2010 et 2015. Après avoir avancé tout au long du premier semestre 2016 des prévisions de croissance du Produit intérieur brut (PIB) à plus de 5% – dans un contexte pourtant morose pour les matières premières – la Banque centrale a-t-elle décidé de jouer la carte de la prudence ? La semaine dernière...
(Agence Ecofin 03/01/17)
(Agence Ecofin) - La Banque centrale de la RD Congo prévoit une croissance de 2,9% du produit intérieur brut (PIB) du pays en 2017. Alors que les prévisions de croissance de l’année passée ont été revues à la baisse (de 4,3% à 2,5%) lundi dernier, l’institution explique ses nouveaux chiffres par la reprise prévue cette année, des exportations de matières premières. Le pays, qui base une grande partie de son économie sur les revenus de son secteur minier, a subi...

Pages

(AFP 21/01/17)
Le match nul entre la RD Congo et la Côte d'Ivoire (2-2), alors que la RDC a mené au score à deux reprises, laisse un "goût amer" à son sélectionneur Florent Ibenge même si son équipe reste proche d'une qualification pour les quarts de la CAN-2017, a-t-il estimé vendredi. Q: Le scénario du match vous laisse-t-il des regrets ? R: "Le score est plutôt logique. Le déroulement du match nous laisse un peu un goût amer. On aurait pu mieux défendre vers la fin. Mais quand on regarde, ils ont eu aussi beaucoup d'opportunités sur coups de pied arrêtés. C'est un match nul qu'on prend. Ce qui me donne du baume au coeur, c'est que...
(Jeune Afrique 21/01/17)
Alors que la RD Congo pouvait valider son ticket pour le tour suivant en cas de victoire, les Léopards ont concédé le nul face au champion d'Afrique en titre ivoirien vendredi à Oyem (2-2). Les Léopards et les Éléphants n’ont pu se départager vendredi au cours d’un match rythmé. En première mi-temps, les Congolais ont profité des largesses défensives ivoiriennes pour faire parler la puissance athlétique de Kabananga et M’bokani. Bien aidé par le marquage laxiste de Serge Aurier, dès la 11e minute, Junior Kabananga remet intelligemment son ballon sur Neeksens Kebano. Le milieu de terrain de Fulham trouve le petit filet opposé et ouvre le score d’une belle frappe.
(RFI 20/01/17)
Un duel au sommet opposait, ce vendredi 20 janvier à Oyem, la RD Congo aux champions en titre, la Côte d’Ivoire. Les Congolais ont mené par deux fois, mais les Ivoiriens ont réussi à revenir au score pour pouvoir toujours rêver d’une qualification en quarts de finale de la CAN 2017. Cette rencontre entre les Léopards et les Eléphants était l’affiche de la deuxième journée de ce groupe C de la phase de poules de la CAN 2017. Sous un temps lourd et humide, où les nuages ont quelque peu menacé de déverser une pluie torrentielle, les deux équipes sont donc entrées sur le terrain pour en découdre.
(AFP 20/01/17)
La revanche n'est pas passée loin: la RD Congo, tenue en échec par la Côte d'Ivoire (2-2), le champion en titre qui l'avait éliminée en demies lors de l'édition précédente, s'est toutefois rapprochée des quarts de la CAN-2017, vendredi à Oyem. La RDC n'a pas réussir à faire aussi bien que le Sénégal la veille, qualifié après seulement deux journées. Mais au vu du calibre de ses adversaires (Maroc et Côte d'Ivoire contre Tunisie et Zimbabwe), la performance des "Léopards"...
(APA 20/01/17)
Les Léopards de la RDC, leaders du groupe C après leur succès face aux Lions d’Atlas du Maroc (1-0) défient les Eléphants de Côte d’Ivoire, tenants du titre, tenus en échec par les Eperviers du Togo (0-0) pour leur cinquième confrontation en phase finale de CAN, vendredi au stade d’Oyem au Gabon, avec un air de revanche. En quatreoppositions de phase finale de cette compétition, la Côte d’Ivoire totalisedeux victoires contre une pour la RDC et un match nul. La...
(AFP 19/01/17)
Le sélectionneur de la RD Congo Florent Ibenge a prévenu jeudi que si la Côte d'Ivoire, son prochain adversaire vendredi lors de la CAN-2017, "est moins glamour" sans la présence de Yaya Touré ou Gervinho, elle "reste redoutable", en dépit de son entrée en lice poussif contre le Togo (0-0). "Il y a moins de joueurs avec un grand nom. Ils avaient Yaya Touré ou Gervinho capables de faire la différence à tout moment. La génération a changé (par rapport...
(Radio Okapi 19/01/17)
Les Léopards de la RDC croisent les Eléphants de la Côte d’Ivoire, vendredi 20 janvier, au stade d’Oyem, en match de la deuxième journée du groupe C de la CAN 2017. Cette rencontre consacrera également le duel entre deux portiers du TP. Mazembe, à savoir: Matampi Vumi et Sylvain Gbohouo. Le gardien congolais a été impérial lors du match de la première journée, lundi 16 janvier, face au Maroc (1-0). Le second, Ivoirien Sylvain Gbohouo était à la cage lors...
(AFP 19/01/17)
La RD Congo peut se qualifier pour les quarts de finale si elle bat la Côte d'Ivoire vendredi à Oyem dans la CAN-2017, où le Maroc, face au Togo, doit absolument éviter une deuxième défaite. Un petit but seulement a été marqué lors de la première journée de ce groupe C, et il fut congolais. Forte de cet avantage, la RDC de Florent Ibenge ferait coup double en battant les Eléphants: elle prendrait ainsi sa revanche sur la demi-finale de...
(Jeune Afrique 18/01/17)
L'ancien candidat à la présidentielle en RDC, Moïse Katumbi, met à la diète le Tout Puissant Mazembe, le club de football congolais qu'il préside. En exil à Bruxelles depuis plusieurs mois, Moïse Katumbi tente de gérer au mieux le TP Mazembe, dont il est le président-propriétaire. Qualifié pour la Ligue des champions, le club de Lubumbashi dispose toujours de moyens importants pour un club africain, mais son patron a décidé de réduire la voilure. Ainsi, le successeur d’Hubert Velud –...
(Jeune Afrique 18/01/17)
Auteur du but qui a permis à la RD Congo de battre le Maroc lundi soir (1-0) dans le groupe C de la CAN 2017, Junior Kabanaga, l’attaquant du FC Astana (Kazakhstan), est revenu pour Jeune Afrique sur ce succès, tout en se projetant sur le choc face aux Ivoiriens vendredi. Jeune Afrique : La victoire obtenue contre le Maroc est-elle flatteuse ? Junior Kabanaga : À mon avis, non. C’est vrai que les Marocains ont globalement dominé, qu’ils ont...
(AFP 17/01/17)
La RD Congo, dominée dans le jeu mais monstre de réalisme face à une volontaire sélection marocaine (1-0), a profité du faux-pas de la Côte d'Ivoire pour prendre les commandes du Groupe C, lundi lors de son entrée en lice dans la CAN-2017, à Oyem. Jamais la RDC ne s'était imposée face au Maroc, lors de ses quatre derniers face à face en CAN (3 nuls, 1 défaite). Il n'en fallait pas moins pour relever la pression des supporters congolais,...
(Jeune Afrique 17/01/17)
Malgré une assez nette domination du Maroc, la RD Congo a battu les Lions de l’Atlas (1-0) lundi soir à Oyem au Gabon (Groupe C). Lappé Bangoura, le sélectionneur de la Guinée, estime que la victoire des Léopards est assez flatteuse. Jeune Afrique : La RDC, en marquant grâce à Junior Kabananga en début de seconde période, a su faire preuve d’un maximum de réussite… Lappé Bangoura : Oui, car sur l’ensemble du match, elle a eu très peu d’occasions...
(AFP 17/01/17)
La RD Congo a pris de l'avance dans le relevé groupe C grâce à son succès sur le Maroc (1-0), profitant du faux départ de la Côte d'Ivoire championne en titre contre le Togo (0-0), lundi à Oyem, pour leur entrée en lice dans la Coupe d'Afrique des nations. Un simple but, le seul de la journée, aura suffi aux Léopards pour frapper fort: en plus de prendre la première place, les Congolais font le plein de confiance avant le...
(AFP 16/01/17)
Le capitaine de la RD Congo Youssouf Mulumbu a annoncé que les "revendications ont été entendues" sur les primes pour la CAN-2017, enjeu qui avait conduit les joueurs à faire grève de l'entraînement vendredi soir, même s'il a exprimé ses regrets sur la forme, dimanche en conférence de presse. "Les revendications ont été entendues. Aujourd'hui, on a discuté avec le ministre des Sports, la fédération. C'est vrai que peut-être cela a été mal pris mais en fin de compte, on...
(La Voix de l'Amérique 16/01/17)
Le président Joseph Kabila a personnellement encouragé les Léopards à jouer pour ramener le trophée de la CAN 2017. Il a adressé un message aux joueurs congolais qui ont repris les entraînements après une courte grève. "Au nom de la Nation entière, le Chef de l’Etat assure, à notre équipe nationale, les Léopards, son indéfectible soutien. Il invite toutes les Congolaises et tous les Congolais à exprimer leurs ambassadeurs en vue de les motiver davantage à ramener en terre congolaise...
(AFP 16/01/17)
Son début de saison, perturbé par une longue blessure, a brisé l'élan de la révélation de la Liga 2016, mais l'attaquant Cédric Bakambu a confié à l'AFP se sentir "capable de faire de grandes choses" en 2017, avec Villarreal et la RD Congo, qui débute sa CAN contre le Maroc lundi. Q: La RDC, 3e lors de la dernière édition, peut-elle aller cette fois jusqu'au bout ? R: "Il y a beaucoup d'attentes autour de notre sélection. On a remporté...
(AFP 16/01/17)
Du lourd lundi à Oyem: la Côte d'Ivoire, tenante du titre, démarre contre le Togo de Claude Le Roy et Adebayor, tandis que le Maroc d'Hervé Renard se mesure aux Léopards de RD Congo, dans le groupe C de la CAN-2017. Les deux "sorciers blancs" français les plus emblématiques entrent ainsi en piste dans l'un des groupes les plus relevés, et n'ont pas intérêt à rater cette première marche. Face aux Ivoiriens champions en titre, Le Roy débute sa 9e...
(Le Monde 14/01/17)
Le Franco-Congolais est l’un des quatre Africains sélectionneurs de toute la compétition continentale. Un paradoxe que l’entraîneur du club de Kinshasa déplore. Pour cette CAN 2017, seuls quatre sélectionneurs nationaux sont africains. Un paradoxe pour cette compétition continentale dont le coup d’envoi sera donné samedi 14 janvier, à Libreville, au Gabon, avec un Guinée-Bissau-Gabon a priori déséquilibré. Florent Ibenge, 55 ans, à la tête de la RD Congo depuis l’été 2014, est avec Baciro Candé (Guinée-Bissau), Aliou Cissé (Sénégal) et...
(AFP 14/01/17)
Les joueurs de la République démocratique du Congo ont fait grève de l'entraînement vendredi soir, alors que leur premier match de la CAN-2017 est prévu lundi contre le Maroc, en raison "d'un problème de primes". "Cela fait des années et des années, c'est toujours la même chose. On se prépare bien pour jouer nos matchs et à la fin il y a toujours un problème de primes", a déclaré Youssouf Mulumbu, capitaine des Léopards, dans une vidéo postée sur les...
(Jeune Afrique 11/01/17)
Jonathan Bolingi est à 22 ans le buteur du TP Mazembe et des Léopards congolais, présentés comme les principaux outsiders de la CAN 2017. Le fils du gardien Mpangi Merikani explique pourquoi la RDC a toutes ses chances dans la compétition. Son père, qui a partagé sa carrière entre la RDC et l’Afrique du Sud, a atteint deux fois les quarts de finale de la CAN avec les Léopards, en 1992 et 1996. Le fiston, né à Kinshasa en 1994,...

Pages

(RFI 30/11/16)
Au Congo-Brazzaville, Bienvenu Mépépé-Sidobé dit « Cœur à cœur » est décédé lundi 28 novembre à Paris à l’âge de 48 ans suite à un accident de la route survenu il y a plus d’une semaine sur la nationale 2 au Congo. Enseignant, comédien, directeur de la coopération et de la communication au ministère de la Culture, il était considéré comme le « Mamane » de Brazza.
(Jeune Afrique 25/11/16)
Entretien avec Shay, jeune rappeuse et sensation forte de cette année 2016. Révélée par Booba, elle s’apprête à sortir "Jolie garce", son premier disque. C’est incontestable, c’est la révélation féminine de l’année 2016. Son titre « PMW » (plus de 30 millions de vues sur YouTube) sorti au début de l’été a mis tout le monde d’accord : elle est celle que tout le monde attendait dans le rap francophone. La rappeuse belge y révèle une identité très affirmée, sensuelle, avec un flow hypnotique et des paroles explicites très assumées. Rien n’est dû au hasard : derrière Shay et son premier disque très réussi, Jolie garce, c’est une histoire de famille, de musique et de travail, où l’Afrique tient une...
(Jeune Afrique 25/11/16)
Fally Ipupa est le prince de la pop congolaise, mais pas seulement. Dans la tradition des paillettes de la sape, il a imposé une sobriété flamboyante. Décryptage d'un style vestimentaire soigné. À 39 ans, Fally Ipupa est considéré comme un dieu vivant dans son pays natal, la RD Congo. Celui qu’on surnommait Anelka, qui s’est rebaptisé Dicap La Merveille – en hommage à l’acteur américain Leonardo Di Caprio – ou encore Hustler, fête cette année ses dix ans de carrière...
(Jeune Afrique 07/11/16)
Dans les bacs depuis fin octobre, "Forever - De génération en génération", l'album posthume de Papa Wemba ne fait pas l'unanimité parmi son public, partagé entre nostalgie et déception. On le retrouve là où il nous a quittés. Avec moins de gras, sans le mabanga – ce name-dropping qui pollue souvent la chanson congolaise -, mais pas au sommet de son art. Dans Forever – De génération en génération, Papa Wemba, décédé le 24 avril sur la scène du Festival...
(Le Monde 31/10/16)
Le label Cantos sort un disque posthume de l’icône de la rumba congolaise et de la « world music », six mois après sa mort brutale. Chapeau melon haut de forme rouge, ample tunique blanche brodée de noir. C’est l’ultime tenue dans laquelle est apparu Papa Wemba, décédé à l’aube du 24 avril sur la scène du Festival des musiques urbaines d’Anoumaba, à Abidjan, en Côte d’Ivoire. C’est en toute logique qu’elle illustre la pochette de l’album posthume du ténor...
(TV5 25/10/16)
L’analyse de l'iconographie politique mêle connaissances historiques et expertise graphique. A Bruxelles, l’exposition Notre Congo ne badine pas avec la critique. Elle dévoile les rouages de la propagande coloniale. De quoi raviver ou éveiller les consciences. Elle a « infusé » les esprits de générations entières en Belgique et au Congo. Le verbe est bien choisi. Elle, c’est la propagande coloniale, dont l’Université Libre de Bruxelles a choisi d’accrocher d’intéressants témoignages aux cimaises de la Salle Allende, au cœur de...
(La Croix 06/10/16)
Cette bande dessinée rend hommage au sens de la débrouille et à la bonne humeur des habitants de Kinshasa alors que la situation se dégrade en RD-Congo. Samuel, 10 ans, vit avec ses parents dans un quartier populaire de la capitale congolaise, Kinshasa. Une vie inédite débute pour son père : nouveau propriétaire d’une voiture d’occasion, il va désormais proposer ses services comme chauffeur. Désormais, il ne travaille plus pour le compte d’un patron – ici, une patronne –, mais pour...
(Jeune Afrique 26/09/16)
Koffi Olomidé tiendrait-il une occasion en or pour redorer son blason auprès de la gent féminine qu’il a scandalisée, pas plus tard qu’en juillet dernier ? La toile bruisse de sa nomination comme "Ambassadeur de la Femme" par l'Union Africaine… En réalité, il s'agit d'une intox. « Si tu n’as pas la force du voleur, aide-le à porter le butin », dit un proverbe ouest-africain, comme s’il fallait se résigner à accompagner le malfaiteur, quand on n’a pas les moyens...
(La Voix de l'Amérique 30/08/16)
Au Sud-Kivu, la première Edition du festival Umoja Grands Lacs se poursuit depuis le 27 août 2016. Ce cadre d’échange culturel et de dialogue entre jeunes des pays de la sous-région de grand lacs est organisé par l’association des jeunes "the futur for all" que l'on peut traduire par "un futur pour tous". C’est dans le beau cadre du collège Alfajiri à Bukavu que se déroule le festival Umoja Grands-Lacs. Un festival qui connait la participation des artistes venus du...
(Jeune Afrique 25/08/16)
Avec "Congo Requiem", son douzième roman, le Français Jean-Christophe Grangé explore la face sombre de la RD Congo et plonge son lecteur dans une moiteur morbide. Au risque de la caricature. La littérature a ceci d’extraordinaire qu’elle peut se permettre de piller sans appauvrir et de voler sans déposséder. Histoires, décors, personnages, ambiances, situations, l’Afrique dans son ensemble offre un riche terrain de rapines à l’imaginaire des auteurs occidentaux qui y chapardent sans vergogne la matière de leurs créations. Le...
(Jeune Afrique 23/08/16)
Originaire de la République démocratique du Congo, l’enfant de Lubumbashi installé en Belgique a trouvé sa voie dans la musique. «Imagine : tu grandis en Europe et tu t’appelles ‘la peste’ ou ‘le diable’… » Baloji Tshiani en a fait l’expérience, son prénom signifiant « groupe de sorciers » en tshiluba, l’une des quatre langues nationales de sa RD Congo natale. Toute sa jeunesse, il a été le bouc émissaire facile de tous les malheurs qui pouvaient s’abattre sur la famille...
(Le Monde 12/08/16)
Longtemps, Sandrine Ebène de Zorzi, née à Kinshasa, a pensé qu’elle était Française. Quand ses cousines écoutaient Koffi Olomidé, chanteur populaire congolais, elle n’était pas intéressée, et préférait la vie parisienne et ses études d’ébénisterie. « J’étais différente, je fumais des clopes, j’avais un scooter, se souvient-elle en riant. Elles, elles mettaient Koffi à fond, mais maintenant, moi aussi j’adore ! » Aujourd’hui, Sandrine revendique à 100 % ses racines franco-congolaises. C’est justement à mi-chemin entre Paris et Kinshasa qu’elle...
(Le Monde 10/08/16)
La star de la rumba congolaise nie tout. Les accusations de viols et de séquestrations sur des danseuses qui ont porté plainte en France où Koffi Olomidé est toujours poursuivi et sous le coup d’un mandat d’arrêt international ? « Des témoignages bidons ». Le violent coup de pied donné à une de ses danseuses à l’aéroport de Nairobi et dont la vidéo postée sur le web a provoqué l’émoi et une procédure judiciaire en République démocratique du Congo ?...
(Jeune Afrique 05/08/16)
Filmé en train de frapper l’une de ses danseuses, le pape de la rumba congolaise a passé quatre jours derrière les barreaux à Kinshasa, avant d'être libéré sous caution samedi 30 juillet. En quatre jours top chrono, le « dieu » de la musique congolaise est tombé de son Olympe pour descendre aux enfers. Arrêté, menottes aux poignets, dans son imposante résidence kinoise le 26 juillet, Koffi Olomidé est rapidement passé devant un juge avant d’être mis en détention provisoire...
(Le Monde 01/08/16)
Intégrer la troupe de danseuses de Koffi Olomidé a longtemps fait rêver les jeunes filles des quartiers populaires de Kinshasa. Et cela relevait du privilège que d’être choisie par le « patron ». Qu’importe si une taquinerie en vogue dans cette mégapole de plus de dix millions d’habitants voulait qu’une dame vêtue de façon sexy soit « habillée comme une danseuse de Koffi ». Car le roi de la rumba congolaise fait partie de ces légendes contemporaines africaines qui a...
(AFP 30/07/16)
La défense du célèbre chanteur congolais Koffi Olomide, emprisonné pour "coup et blessures volontaires" sur une de ses danseuses, a demandé vendredi la "libération provisoire" de son client, quatre jours après son inculpation. "Nous avons sollicité sa libération provisoire auprès du parquet", a déclaré à l'AFP un membre du collectif de la défense de Koffi Olomide, sous couvert d'anonymat, confirmant une information du parquet. "Le tribunal pourra se prononcer dans deux jours", a ajouté cet avocat du chanteur. A la...
(RFI 30/07/16)
Koffi Olomide a finalement été placé sous mandat de dépôt, ses avocats n'ont pas réussi à obtenir la liberté provisoire pour la star congolaise qui est accusée d'avoir battu l'une de ses danseuses au Kenya. La scène avait été enregistrée et tourne en boucle depuis sur les réseaux sociaux. L'artiste congolais va donc passer au moins quinze jours de plus en prison. La réaction de son avocat Me Ruffin Lukoo.
(La Voix de l'Amérique 28/07/16)
De l'aéroport international de Ndjili à la résidence du president de l'UDPS, des milliers de Kinois, ont accompagné pendant 5 heures le cortège de Tshisekedi, L'opposant congolais Etienne Tshisekedi est rentré à Kinshasa mercredi après-midi après daux ans passés en Belgique pour raison de santé. De l'aéroport international de Ndjili à la résidence du president de l'UDPS, des milliers de Kinois, militants des partis membres du rassemblement de l'opposition ou autre curieux ont accompagné pendant 5 heurres le cortège de...
(La Voix de l'Amérique 28/07/16)
Le chanteur congolais a passé ses deux premières nuits à la prison centrale de Makala de Kinshasa. Il n’est pas encore emprisonné, mais en détention préventive, a précisé, dans une interview à VOA Afrique, le procureur général de Kinshasa, Romuald Pumbwe. "Après son audition, Koffi Olomide a été placé sous mandat d’arrêt provisoire. Il est à la prison de Makala parce que chez nous, la maison d’arrêt est annexée à cette prison centrale", indique le procureur en charge du dossier...
(Le Monde 28/07/16)
Si certains fans du roi de la rumba congolaise, qui a été incarcéré mardi 26 juillet à Kinshasa pour « coups et blessures volontaires » sur l’une de ses danseuses, espèrent une indulgence de la justice congolaise, d’autres ont gardé un goût amer de son passage à Abidjan fin 2015. Grande admiratrice du chef de village de Molokai, Bakarissa Traoré, 27 ans, esthéticienne fait défiler sur son téléphone portable les images de l’arrestation du chanteur. Soudain, elle marque un arrêt...

Pages

(Jeune Afrique 21/01/17)
Alors que la RD Congo pouvait valider son ticket pour le tour suivant en cas de victoire, les Léopards ont concédé le nul face au champion d'Afrique en titre ivoirien vendredi à Oyem (2-2). Les Léopards et les Éléphants n’ont pu se départager vendredi au cours d’un match rythmé. En première mi-temps, les Congolais ont profité des largesses défensives ivoiriennes pour faire parler la puissance athlétique de Kabananga et M’bokani. Bien aidé par le marquage laxiste de Serge Aurier, dès la 11e minute, Junior Kabananga remet intelligemment son ballon sur Neeksens Kebano. Le milieu de terrain de Fulham trouve le petit filet opposé et ouvre le score d’une belle frappe.
(RFI 20/01/17)
Un duel au sommet opposait, ce vendredi 20 janvier à Oyem, la RD Congo aux champions en titre, la Côte d’Ivoire. Les Congolais ont mené par deux fois, mais les Ivoiriens ont réussi à revenir au score pour pouvoir toujours rêver d’une qualification en quarts de finale de la CAN 2017. Cette rencontre entre les Léopards et les Eléphants était l’affiche de la deuxième journée de ce groupe C de la phase de poules de la CAN 2017. Sous un temps lourd et humide, où les nuages ont quelque peu menacé de déverser une pluie torrentielle, les deux équipes sont donc entrées sur le terrain pour en découdre.
(RFI 20/01/17)
Le président du Congo-Brazzaville était jeudi 19 janvier à Kinshasa. Pas de tête-à-tête entre les deux chefs d'Etat... Après le déjeuner offert au Palais de la nation, le président Joseph Kabila a pris congé de son hôte pour se rendre dans l'Est. Denis Sassou-Nguesso a souvent été sollicité pour aider à la facilitation dans la résolution de la crise en RDC. Denis Sassou-Nguesso s'est intéressé aux négociations directes entre la majorité présidentielle et l'opposition dans la perspective des élections libres,...
(RFI 20/01/17)
Les discussions entre opposition et majorité doivent reprendre à 16h, ce vendredi. Elles trainent en longueur. Les différentes parties ne se sont toujours pas mis d'accord sur ce qu'elles appellent « l'arrangement particulier », sans lequel l'accord signé le 31 décembre dernier ne pourra pas être pleinement appliqué. Et les évêques s'impatientent. La patience des évêques aurait-elle des limites ? Le président de la Cenco a en tout cas donné jusque samedi inclus aux deux parties pour se mettre d'accord, sans dire toutefois ce qui pourrait se passer dans le cas contraire. « S'il y a de la bonne volonté, c'est tout à fait faisable.
(Radio Vatican 20/01/17)
Les évêques de République démocratique du Congo n’auraient pas l’intention de poursuivre leur mission de médiation politique au-delà du 21 janvier 2017. Ils l’auraient fait savoir mercredi 18 janvier 2017, lors d’une plénière, à toutes les parties prenantes du processus de transition. Lors de cette réunion, il était question des propositions des sous-commissions ad hoc concernant la répartition des responsabilités dans le gouvernement de transition, ainsi que dans le Conseil National de Suivi de l’Accord (CNSA). Selon la radio onusienne...
(La Libre 20/01/17)
Alors que les évêques congolais s’efforcent de faire préciser par les camps en présence les modalités précises de l’Accord de la Saint-Sylvestre - supposé baliser la prolongation au pouvoir d’un an du président Joseph Kabila, hors mandat, et l’organisation de la présidentielle fin 2017 - on peut s’interroger sur la portée réelle de cette entente. Pour tenter d’y voir plus clair, "La Libre Belgique" a interrogé le professeur émérite Paule Bouvier, qui bénéficie d’une profondeur de champ sans égale pour...
(RFI 20/01/17)
Pour la première fois, l'Ouganda a reconnu que des anciens rebelles congolais du M23 s'étaient bien échappés de la base ou ils étaient cantonnés, près de la frontière avec la RDC. Les autorités ougandaises avouent être sans nouvelle de 40 autres et assurent avoir réussi à en arrêter 101, alors qu'ils tentaient de passer la frontière. Dimanche dernier, Kinshasa avait affirmé qu'au moins 200 de ces hommes avaient réussi à s'échapper. Le gouvernement ougandais a annoncé jeudi l'arrestation de 101...
(Le Figaro 20/01/17)
Plus de 1000 patients ont été victimes d’un médicament falsifié ou mal étiqueté en République démocratique du Congo, dont une majorité d’enfants. Onze personnes sont mortes. En décembre 2014, plus de mille habitants du district d’Ituri, en République démocratique du Congo, furent victimes d’une étrange épidémie: des spasmes dans le cou interprétés comme des raideurs firent penser à une épidémie de méningite. Mais l’épidémiologie ne correspondait pas, et les autres symptômes cliniques de la méningite, notamment la fièvre, étaient absents...
(France 24 20/01/17)
Les premiers sont des chasseurs-cueilleurs semi-nomades, qui vivent dans les forêts. Les seconds sont sédentaires, vivent du commerce et utilisent les infrastructures publiques. Les deux communautés, Pygmées et Lubas, vivaient jusqu’il y a quelques années en paix à l’est de la République démocratique du Congo. Mais depuis quatre ans, les massacres inter-ethniques se multiplient. Les habitants de Manono, petite ville située au sud-est de la République démocratique du Congo, sont parmi les témoins de ce déchaînement de violences. Le 20...
(RFI 20/01/17)
Le dernier chiffre des Nations unies fait état de près de 400 000 déplacés dans la province du Tanganyika où, malgré le déploiement de l'armée, la tension reste vive. Un conflit entre Pygmées et Lubas aurait déjà fait au moins 148 morts, des centaines de blessés et une cinquantaine de viols, toujours selon l'ONU. Dans la localité de Manono, la dernière attaque remonte au 20 décembre dernier, une attaque des Pygmées après la mort d'un des chefs de la communauté...
(Jeune Afrique 19/01/17)
Le président Joseph Kabila et les principaux leaders de l’opposition sont parvenus à un accord inédit, mais fragile, pour organiser les élections d’ici à la fin de 2017. Qui ne résout pas tous les problèmes, tant s’en faut. Annoncé par les évêques catholiques congolais dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, « l’accord politique global et inclusif » a été accueilli comme une divine surprise, permettant d’espérer une sortie de crise dans l’année. Le soulagement était tel, après...
(Jeune Afrique 19/01/17)
Le cycle électoral congolais apparaît comme l’un des plus onéreux du continent : 1,8 milliard de dollars sur trois ans pour tous les scrutins. « Nous procédons à quelques aménagements pour rendre ce budget réaliste et réalisable », confie Jean-Pierre Kalamba, porte-parole de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Différents scénarios sont déjà à l’étude, comme changer certains modes de scrutin, regrouper des bureaux de vote et réduire le nombre de partis (plus de 500 aujourd’hui). « Si on ne fait...
(Jeune Afrique 19/01/17)
Maintenant que le président Kabila semble accepter l’idée de passer la main à la fin de l’année, beaucoup dans son camp se verraient bien prendre sa place. Chercherait-il enfin une sortie honorable ? Au pouvoir depuis seize ans, le président Joseph Kabila, dont le second mandat aurait dû se terminer le 19 décembre 2016, vient de consentir à passer le flambeau « au plus tard en décembre 2017 ». Sur le papier, en tout cas. Et le document signé le 31...
(Jeune Afrique 19/01/17)
Si la quasi-totalité des politiques congolais sont tombés d’accord le 31 décembre 2016, tous ne tirent pas les mêmes bénéfices de ce compromis, notamment en vue de la présidentielle. Martin Fayulu, bien placé dans la course GAGNANT Avec Vital Kamerhe, le député de 60 ans s’est longtemps disputé le leadership de la plateforme Dynamique de l’opposition, l’un des principaux regroupements politiques de RD Congo. Mais alors que le premier a boudé le Rassemblement formé autour d’Étienne Tshisekedi et de Moïse...
(RFI 19/01/17)
Dans la province du Tanganyika, l’enrôlement des électeurs est en cours. Un enrôlement sur fond de conflit entre les Lubas et Pygmées, mais aussi de rivalités politiques. Plus de 340 000 déplacés et 5 territoires sur 6 touchés les uns après les autres par ces violences. Et selon les Nations unies, le bilan est d’au moins 158 morts, 205 blessés et cinquante victimes de viols. Le représentant spécial adjoint du secrétaire général et numéro 2 de la Monusco, David Gressly,...
(Le Point 18/01/17)
Alors que le président Kabila est toujours là, la RDC doit de nouveau faire face à ses contradictions politiques et ses incertitudes sociales et économiques. « On a été déçus quand on a appris que Joseph Kabila allait rester au pouvoir encore pendant un an, mais bon, on s'y est fait. On observe les politiques et on verra après », soupire, un tantinet amer, Alain, un habitant de Lemba, une des communes populaires de Kinshasa. À l'évidence, bien des Congolais,...
(La Voix de l'Amérique 18/01/17)
La famille politique du président Joseph Kabila et ses alliés demandent aux évêques catholiques, médiateurs, de tenir compte du poids politique de chaque camp dans la répartition des postes au sein du gouvernement qui sera issu de l’accord du 31 décembre. Les discussions en cours en vue des arrangements particuliers, tenues sous la médiation de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco), butent entre autres à ce point. "Nous ne venons pas du néant. Nous venons des élections qui ont été l’occasion de placer en ordre utile certaines formations politiques et qui leur confèrent un caractère de représentativité assez large. Nous pensons que ceux ont obtenu un quitus du peuple de manière...
(France TV Info 18/01/17)
C’est une région où prolifèrent des groupes armés. Une région très convoitée pour ses richesses naturelles. Le Nord-Kivu serait devenu le fief d’un groupe islamiste dénommé «Défense Musulmane Internationale/ADF». Le journaliste congolais Nicaise Kibel’bel Oka y a mené une longue enquête. Il explique à Géopolis comment un califat est en gestation dans la région des Grands Lacs. Il règne dans ces contrées une barbarie exercée au nom de la charia, explique Nicaise Kibel’bel à Géopolis. Le journaliste d’investigation congolais connaît...
(RFI 18/01/17)
En République démocratique du Congo, cela fait maintenant un an que la monnaie nationale dévisse face au dollar. Depuis 2016, le franc congolais a perdu près de 30% par rapport au billet vert. Ce week-end, la Banque centrale du Congo a décidé de doubler son taux directeur, passant de 7 à 14%, afin de juguler l'inflation liée à la perte de valeur de la monnaie nationale. Mais ces mesures apparaissent inefficaces alors que l'économie du pays est en pleine crise...
(Jeune Afrique 18/01/17)
L'ancien candidat à la présidentielle en RDC, Moïse Katumbi, met à la diète le Tout Puissant Mazembe, le club de football congolais qu'il préside. En exil à Bruxelles depuis plusieurs mois, Moïse Katumbi tente de gérer au mieux le TP Mazembe, dont il est le président-propriétaire. Qualifié pour la Ligue des champions, le club de Lubumbashi dispose toujours de moyens importants pour un club africain, mais son patron a décidé de réduire la voilure. Ainsi, le successeur d’Hubert Velud –...

Pages