Mercredi 21 Février 2018

RDC

(AFP 21/02/18)
La voilà donc: les autorités congolaises ont présenté mercredi leur "machine à voter" au centre de toutes les polémiques depuis que les États-Unis ont laissé entendre qu'elle pourrait fausser les résultats des élections prévues le 23 décembre. "Ce n'est pas une machine à tricher" mais "une machine à simplifier" et à "réduire le coût" des élections, a proclamé d'entrée le rapporteur de la commission électorale (Céni), Jean-Pierre Kalamba, lors d'une présentation à la presse mercredi. "Sans machine à voter, il n'y aura pas d'élections le 23 décembre 2018", avait prévenu il y a quelques jours le président de la Céni, Corneille Nangaa. La communauté internationale maintient la pression sur Kinshasa pour tenir ce scrutin à...
(AFP 21/02/18)
Le secrétaire général du parti présidentiel en République démocratique du Congo, Henri Mova Sakanyi, a été nommé vice-Premier ministre et ministre de l'Intérieur par le président Joseph Kabila, a annoncé mardi soir la télévision d'Etat. Le secrétaire général du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) remplace l'actuel ministre, Emmanuel Ramazani Shadary, en poste depuis décembre 2016. "Ce n'est pas une surprise pour ceux qui sont au fait de la gestion des affaires de l'Etat", a déclaré à l'AFP une source de la présidence, se refusant à d'autres précisions. "Ce n'est pas un désaveu de M. Ramazani", avance une autre source, qui fait un lien avec une récente réforme des statuts du PPRD. Cette réforme a été...
(APA 21/02/18)
APA-Kinshasa (RD Congo) - Le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et de la sécurité de la RDC, Emmanuel Ramazani Shadary a été démis de ses fonctions et remplacé par Henri Mova Sakanyi, selon une ordonnance du président de la République lue mardi soir à la télévision nationale. Rien n’a été dit sur ce qui est reproché au vice-Premier ministre sortant qui occupait ce poste depuis mai 2017. Durant son mandat de moins d’une année, Ramazani Shadary a eu notamment à...
(AFP 21/02/18)
Un élu de l'opposition en République démocratique du Congo, poursuivi pour "offense au chef de l'Etat", a été jugé dans sa chambre d'hôpital, a indiqué mardi sa défense qui dénonce l'acharnement du pouvoir. Le député provincial de Kinshasa Gérard Mulumba a comparu "devant un tribunal qui a siégé dans son lieu d'hospitalisation", a déclaré à l'AFP son avocat, Me Léon Ngombwa. "C'est un acharnement du pouvoir qui veut le faire condamner par tous les moyens à travers un procès qui...
(AFP 21/02/18)
Un travailleur humanitaire congolais, enlevé samedi dans l'est de la République démocratique du Congo avec deux de ses collègues qui ont été tués, a été libéré après 48 heures de détention, a-t-on appris mardi auprès de son ONG. "Il a été libéré hier (lundi) à 18H00 (16H00 GMT). On l'a retrouvé avec quelques plaies sur la figure" à Kibirizi, dans le territoire de Rutshuru, dans la province du Nord-Kivu, a déclaré à l'AFP Richard Kahindo, responsable de l'ONG Hydraulique sans...
(AFP 21/02/18)
Sur le marché mondial, le cobalt des iPhone d'Apple ou des batteries Tesla coûte 82.000 dollars la tonne, son prix de référence à la Bourse des métaux de Londres, multiplié par 2,7 en deux ans. En République démocratique du Congo, le pays qui a assuré les deux tiers de la production mondiale en 2017, un "creuseur" (mineur artisanal) vend son minerai brut tout au plus 7.000 dollars la tonne aux négociants chinois. Ces négociants gèrent la plupart des comptoirs d'achat visibles autour de la cité minière de Kolwezi (sud-est), dont l'un s'appelle, par dérision ou provocation, le "dépôt Apple". Du petit "dépôt Apple" jusqu'aux smartphones et aux véhicules électriques supposés libérer l'humanité des hydrocarbures...
(Jeune Afrique 21/02/18)
Le Katanga, c’était le fief de Katumbi. Autrefois épicentre de la contestation, la province et son chef-lieu, Lubumbashi, ont été délibérément affaiblis. Le clocher de la cathédrale ne domine plus Lubumbashi. Depuis quelques mois, un nouvel édifice le surpasse, à un jet de pierre de là. Un centre commercial aux vitres teintées, dont le curieux nom s’étale en lettres blanches : Hypnose. Planté au cœur de la ville, le bâtiment n’est pas encore achevé, et le gouverneur du Haut-Katanga, Célestin Pande...
(Jeune Afrique 21/02/18)
L’opposant doit-il rester à Bruxelles, au risque de voir sa popularité s’étioler, ou retourner au pays et peut-être mettre sa sécurité en danger ? Un choix cornélien, après vingt mois d’exil. Le rendez-vous a été fixé au Sea Grill, restaurant chic de Bruxelles, où tombe ce jour-là une pluie glacée. En vingt mois d’exil contraint, loin des ciels limpides du Katanga, sa province d’origine, Moïse Katumbi a pris ses marques en Belgique. C’est d’ailleurs là que l’opposant a provisoirement élu domicile...
(Jeune Afrique 21/02/18)
Deux humanitaires ont été assassinés samedi 17 février dans le Nord-Kivu, où ils travaillaient pour l’ONG Hydraulique sans Frontières. Les auteurs du double meurtre n’ont pas encore été identifiés. « Nous avons perdu deux collègues travailleurs humanitaires tués dans l’exercice de leurs fonctions par des personnes armées non-identifiés », indique le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha) dans un communiqué diffusé lundi 19 février. Le drame s’est déroulé samedi aux abords du village de Mushikiri,...
(Jeune Afrique 21/02/18)
Avant d’officialiser sa candidature à la présidentielle, Katumbi avait pris ses précautions avec MCK. Où en est l'affaire aujourd'hui ? Pour ne pas s’exposer à des représailles financières, Moïse Katumbi avait vendu son entreprise de sous-traitance minière, Mining Company of Katanga (MCK), au français Necotrans. La transaction, d’un montant total de 120 millions de dollars (97 millions d’euros), avait été conclue fin 2015. Seuls 20 millions de dollars étaient payables comptant. Le solde devait être réglé dans un délai de...
(Jeune Afrique 21/02/18)
A Bruxelles, deux cabinets d'avocats ont été chargés par les proches du président Joseph Kabila de défendre les intérêts des personnalités sanctionnées par l'Union européenne. L'un a été désigné par le ministre des Affaires étrangères, l'autre par le ministre de la Justice. Deux cabinets d’avocats belges se disputent la défense des quinze proches du président Joseph Kabila en butte aux sanctions de l’UE. Le 21 février 2017, le premier pool, conduit aujourd’hui par Me Philippe Chansay Wilmotte, a reçu une...
(APA 21/02/18)
APA Kinshasa (RD Congo) - Cinq membres du gouvernement de la RD Congo mènent, à partir de ce mardi, dans les provinces du Kwilu et du Kwango (centre-ouest du pays), des enquêtes de terrain, au sujet de la présence « inquiétante » pour les populations de ces deux provinces, des troupeaux des zébus venus de l’Est du pays à plus de mille kilomètres de là. Composée des ministres de l’Economie, de l’Environnement, de l’Agriculture, de la Pêche et de l’élevage,...
(RFI 21/02/18)
Quelque 224 millions de personnes ont été sous-alimentées en Afrique en 2016, quatre millions de plus qu'en 2015. L'insécurité alimentaire s'est aggravée, c'est le constat de la conférence régionale de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, organisée à Khartoum jusqu'à la fin de la semaine. Les conflits et les aléas climatiques sont en cause, mais également l'absence d'un soutien public suffisant aux agriculteurs africains, estime la Fondation Farm. Près d'une personne sur quatre est sous-alimentée en...
(AFP 20/02/18)
Des sources militaires congolaises ont affirmé lundi avoir tué huit rebelles ougandais musulmans des Allied Democratic Forces (ADF), dont trois responsables, après des "violents combats" dans l'est de la République démocratique du Congo. "Huit ADF ont été tués parmi lesquels trois responsables dans les affrontements dans la vallée de Mapobu", a déclaré à l'AFP un responsable des opérations militaires dans la province du Nord-Kivu. Parmi les responsables rebelles tués figure "le plus connu, Mohammed", a dit un autre officier ayant...
(AFP 20/02/18)
Deux humanitaires congolais ont été tués samedi dans la province agitée du Nord-Kivu par des personnes armées non identifiées et un autre a été pris en otage, a annoncé lundi le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) en République démocratique du Congo. "Nous avons perdu deux collègues travailleurs humanitaires tués dans l’exercice de leurs fonctions par des personnes armées non identifiées", écrit Ocha dans un communiqué. Les deux hommes étaient employé au sein de l'ONG congolaise Hydraulique sans frontières (Hyfro), spécialisée dans des projets d'assainissement d'eau. "Nous avons également appris le maintien en otage d’un autre collègue de la même organisation", indique Ocha.
(AFP 20/02/18)
L'épiscopat en République démocratique du Congo a demandé aux Congolais de "demeurer debouts et vigilants" lundi, à six jours d'une troisième "marche pacifique" à l'appel d'un collectif catholique contre la "dictature" et pour le départ du président Kabila. "Nous n'abandonnerons jamais notre engagement pour l’avènement d'un Etat de droit", a écrit dans un communiqué la conférence épiscopale (Cenco) à l'issue d'une assemblée plénière des évêques. Le second mandat du président Kabila a pris fin le 20 décembre 2016.
(RFI 20/02/18)
La crise s’aggrave en République démocratique du Congo (RDC) pour les évêques catholiques qui ont livré ce 19 février les conclusions de leur assemblée générale extraordinaire. L’occasion de clarifier leur positionnement dans cette crise et notamment leur soutien au Comité laïc de coordination, organisateur des marches du 31 décembre et du 21 janvier. « Nous n’abandonnerons jamais notre engagement pour l’avènement d’un Etat de droit en RDC » ont déclaré les évêques. « Répression sanglante », « campagne de dénigrement...
(RFI 20/02/18)
Les évêques catholiques n’abandonneront « jamais » leur « engagement pour l’avènement de l’Etat de droit » en RDC. C'est la conclusion de l’Assemblée générale de la Cenco, la conférence épiscopale, qui s'était réunie en urgence face à l’aggravation de la crise sociopolitique que traverse le pays et après plusieurs manifestations réprimées dans le sang. L'occasion pour les évêques d'expliciter leur soutien unanime au comité laïc de coordination, organisateur de ces marches. L'abbé Donatien Nsholé, secrétaire général et porte-parole de...
(APA 20/02/18)
APA Kinshasa (RD Congo) - Les évêques membres de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) invitent la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à lever les équivoques et les suspicions sur la « machine à voter » en acceptant sa « certification » par des experts nationaux et internationaux, dans leur déclaration reçue lundi à APA. Dans cette déclaration rendue publique au terme de leur assemblée plénière extraordinaire tenue du 15 au 17 février, les évêques catholiques de la RD...
(AFP 20/02/18)
Greenpeace et d'autres défenseurs de l'environnement ont déploré mardi à Kinshasa la réattribution par les autorités de la République démocratique du Congo de trois concessions forestières à des firmes chinoises malgré un moratoire en vigueur depuis 2002. "Le ministre congolais de l’Environnement, Amy Ambatobe, a rétabli environ 650.000 ha de concessions forestières illégales qui avaient été annulées en août 2016", regrettent dans un communiqué ces ONG congolaises et internationales. "Les trois concessions rétablies le 1er février 2018 ont été attribuées...

Pages

(AFP 21/02/18)
Un travailleur humanitaire congolais, enlevé samedi dans l'est de la République démocratique du Congo avec deux de ses collègues qui ont été tués, a été libéré après 48 heures de détention, a-t-on appris mardi auprès de son ONG. "Il a été libéré hier (lundi) à 18H00 (16H00 GMT). On l'a retrouvé avec quelques plaies sur la figure" à Kibirizi, dans le territoire de Rutshuru, dans la province du Nord-Kivu, a déclaré à l'AFP Richard Kahindo, responsable de l'ONG Hydraulique sans frontières (Hyfro). La nouvelle de la libération de cet humanitaire a été confirmée à l'AFP par le responsable administratif local, François Bakundakabo. Lundi, le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) en RDC...
(Jeune Afrique 21/02/18)
Deux humanitaires ont été assassinés samedi 17 février dans le Nord-Kivu, où ils travaillaient pour l’ONG Hydraulique sans Frontières. Les auteurs du double meurtre n’ont pas encore été identifiés. « Nous avons perdu deux collègues travailleurs humanitaires tués dans l’exercice de leurs fonctions par des personnes armées non-identifiés », indique le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha) dans un communiqué diffusé lundi 19 février. Le drame s’est déroulé samedi aux abords du village de Mushikiri, dans le territoire de Rutshuru (province du Nord-Kivu), rapporte l’Ocha. Quatre humanitaires de l’ONG congolaise Hydraulique sans Frontières seraient alors tombés dans une embuscade. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/533752/politique/rdc-deux-humanitaires-congo...
(APA 21/02/18)
APA Kinshasa (RD Congo) - Cinq membres du gouvernement de la RD Congo mènent, à partir de ce mardi, dans les provinces du Kwilu et du Kwango (centre-ouest du pays), des enquêtes de terrain, au sujet de la présence « inquiétante » pour les populations de ces deux provinces, des troupeaux des zébus venus de l’Est du pays à plus de mille kilomètres de là. Composée des ministres de l’Economie, de l’Environnement, de l’Agriculture, de la Pêche et de l’élevage,...
(AFP 20/02/18)
Greenpeace et d'autres défenseurs de l'environnement ont déploré mardi à Kinshasa la réattribution par les autorités de la République démocratique du Congo de trois concessions forestières à des firmes chinoises malgré un moratoire en vigueur depuis 2002. "Le ministre congolais de l’Environnement, Amy Ambatobe, a rétabli environ 650.000 ha de concessions forestières illégales qui avaient été annulées en août 2016", regrettent dans un communiqué ces ONG congolaises et internationales. "Les trois concessions rétablies le 1er février 2018 ont été attribuées...
(RFI 20/02/18)
« Le corps des femmes était le champ de bataille des hommes ». Cette phrase est de Julienne Lusenge, militante congolaise (RDC) qui s'engage depuis trente ans en faveur des femmes victimes de violences dans l'est du pays. La présidente de l'association Solidarités des femmes pour la paix et le développement intégral (Sofepadi) est à l'honneur de la conférence annuelle sur les droits de l'homme et la démocratie à Genève ce mardi 20 février. Le « Geneva Summit for Human...
(APA 20/02/18)
APA Kinshasa (RD Congo) - Le nouveau bilan de l’attaque du véhicule de la Réserve de faune à Okapi (RFO) d’Epulu, survenue samedi sur la route nationale numéro 4 entre Beni (Nord-Kivu) et Mambasa (Ituri) , fait état de sept morts, selon Justin Mwendelwa, un responsable de la RFO cité par radio onusienne Okapi. Deux autres personnes ayant succombé des suites de leurs blessures dans la nuit de samedi à dimanche dans l’hôpital d’Oïcha, selon la source.Le samedi 17 février,...
(AFP 19/02/18)
La famille d'une des victimes de la répression des marches de catholiques contestant le régime du président Joseph Kabila en République démocratique du Congo a porté plainte contre chef de la police de Kinshasa pour "assassinat", selon un document parvenu lundi à l'AFP. La famille Kapangala, a porté "plainte contre le général Sylvano Kasongo (...) et les éléments de la police congolaise sous son commandement en date du 21 janvier 2018 pour l'assassinat de Mme Thérèse-Dechade Kapangala Mwanza", selon une...
(AFP 19/02/18)
Cinq personnes ont été tuées samedi dans une embuscade tendue par de présumés rebelles ougandais musulmans des Forces démocratiques alliées (ADF) à Beni dans l'est de la République démocratique du Congo théâtre des massacres réguliers de civils, ont déclaré des responsables locaux. "Trois femmes et deux hommes ont été tués et huit autres personnes blessées vers 10h00 (08h00 GMT) sur l'axe Eringeti-Oïcha dans le territoire de Beni (Nord-Kivu)", a déclaré à l'AFP Léon Bahungako, chef de la localité d'Eringeti. "Nous avons reçu cinq corps criblés de balles. Nous apportons des soins à quatre personnes blessées, quatre autres sont transférées à l’hôpital d'Oïcha"...
(RFI 19/02/18)
En République démocratique du Congo (RDC), l’épidémie de choléra menace de se répandre le long du fleuve Congo. Un décès a été constaté à bord d'un bateau, dans la province de la Mongala. Les autorités de Kinshasa et l'OMS ont dépêché des experts avec du matériel et des médicaments à Lisala, chef-lieu de la province. Un bateau, parti de Kinshasa vers Kisangani, avait à son bord, sans le savoir, des personnes malades. Au niveau de la toute nouvelle province de...
(Xinhua 17/02/18)
Plus de 76 personnes tuées à l'arme blanche suite aux violences interethniques qui ravagent depuis le mois de décembre dernier, la province de l'Ituri, située dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), selon les Fonds des Nations-Unies pour l'enfance (UNICEF). A en croire le communiqué de l'UNICEF, parmi les personnes tuées, il y a une majorité de femmes et d'enfants. Suite à cette situation, le bureau de l'ONU pour l'enfance s'est déclaré particulièrement préoccupé par la situation...
(AFP 16/02/18)
L'Unicef a affirmé vendredi avoir documenté 76 cas de personnes tuées à l'arme blanche depuis décembre en Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, en proie à des affrontements communautaires, chiffre mis en cause par les autorités. L’Unicef est "très préoccupé par la situation des plus de 46.000 enfants qui sont en fuite à cause des violences" entre les communautés Hema et Lendu en Ituri. "Plus de 76 meurtres à l’arme blanche ont été documentés, parmi eux...
(AFP 15/02/18)
Les autorités congolaises ont promis de renforcer la sécurité dans la province de l'Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, en proie à des affrontements communautaires qui ont provoqué le déplacement de plus de 200.000 personnes. "Nous ne comprenons pas pourquoi ces tueries alors que vous avez toujours vécu ensemble", a déclaré à Djugu le ministre de l'Intérieur Emmanuel Ramazani Shadary, devant plusieurs centaines des déplacés. Les affrontements entre les communautés Hema (éleveurs) et Lendu (agriculteurs) ont fait plusieurs dizaines de morts, depuis le mi-décembre, selon des sources humanitaires.
(AFP 15/02/18)
Le Conseil norvégien des réfugiés a plaidé jeudi pour une "augmentation massive du financement" et d'humanitaires travaillant dans des zones de conflits en République démocratique du Congo, qui compte aujourd'hui 4,5 millions des déplacés. "La priorité pour la RDC est une augmentation massive du financement et d’humanitaires travaillant dans des zones de conflit, y compris au Nord-Kivu. Autrement, la communauté humanitaire ne sera pas en mesure de gérer la situation et fera inévitablement face à des calamités certaines", écrit dans...
(AFP 15/02/18)
L'ONG International Rescue Committee a reconnu mercredi avoir elle aussi eu à déplorer trois cas d'abus sexuels en République démocratique du Congo, tout en assurant avoir fait le nécessaire en saisissant la police et en renvoyant le personnel impliqué. Le journal britannique The Sun avait rapporté plus tôt que l'IRC, présidée par l'ex-ministre britannique des Affaires étrangères David Miliband mais dont le siège est à New York, avait notamment été citée pour des allégations de fraude et de harcèlement sexuel...
(RFI 15/02/18)
Les accrochages se sont déroulés mardi 13 février après-midi vers Bikenge, dans le parc des Virunga, au pied du mont Visoke. La RDC accuse l'armée rwandaise d'avoir fait une incursion sur son sol et a saisi le mécanisme conjoint de vérification de la région des Grands Lacs (CRIGL) pour enquêter. Il y aurait des morts dans chaque camp. Selon le porte-parole de l'armée congolaise dans la zone, cela faisait près d'une semaine que des troupes - au départ non identifiées...
(RFI 15/02/18)
Alors que le pays fait face à la crise des réfugiés sud-soudanais, une nouvelle vague de réfugiés arrive depuis l'est de la RDC. Elle fait suite aux nouvelles violences qui ont lieu en Ituri notamment. Près de 40 000 Congolais ont traversé la frontière depuis le mois de janvier, soit autant que l'année 2017. Sur le terrain, le Haut Commissariat aux réfugiés essaie de faire face à cette nouvelle urgence. Mais la situation reste précaire. La plupart des réfugiés traversent...
(AFP 14/02/18)
Cinq personnes sont mortes et 11 blessées mardi lors d'un accident du cortège du président Joseph Kabila sur une route du sud-ouest de la République démocratique du Congo, a-t-on appris auprès de la présidence congolaise. "Hier soir, sur la route de Matadi à la hauteur de Kimpese, un véhicule de l'escorte présidentielle a été heurté par un poids lourd qui transportait du ciment", a déclaré à l'AFP Yvon Ramazani, expert en communication à la présidence de la RDC. "Trois militaires...
(Jeune Afrique 14/02/18)
En nommant Mgr Fridolin Ambongo, un homme d'Église qui ne mâche pas ses mots, archevêque coadjuteur de Kinshasa, où il succédera au cardinal Laurent Monsengwo, le pape François adresse un message de fermeté au président Kabila. Nous sommes le 29 juillet 1984 à Bwamanda, actuelle province du Sud-Ubangi, dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo. Mobutu est candidat unique à sa réélection. Les Zaïrois n’ont le choix qu’entre deux bulletins : le vert pour le président-maréchal, et le rouge...
(AFP 13/02/18)
Environ 200.000 personnes ont été déplacées en deux mois de conflits intercommunautaires en Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris mardi de sources humanitaires. "Depuis mi-décembre, environ 200.000 personnes ont été déplacées en Ituri, affectées par les violences" qui opposent les communautés Hema (éleveurs) et Lendu (agriculteurs), ont déclaré à l'AFP plusieurs sources humanitaires en RDC. Les affrontements entre les deux communautés ont fait plusieurs dizaines de morts. A Genève, le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a fait état de plus de 22.000 réfugiés congolais qui ont fui ces violences et traversé le lac Albert la semaine dernière pour rejoindre l'Ouganda.
(AFP 13/02/18)
La République démocratique du Congo et le Congo-Brazzaville ont déclaré lundi vouloir coopérer pour obtenir une "contrepartie" financière de la communauté internationale à la protection de tourbières contenant des quantités énormes de carbone et qui, si elles étaient cultivées, aggraveraient le réchauffement planétaire. Les tourbières couvrent 145.000 km2 d'un espace marécageux à cheval entre le Congo et la RDC, soit une zone un peu plus grande que l'Angleterre. Les experts estiment qu'elles stockent environ trente milliards de tonnes de carbone. Cela représente autant de carbone que les émissions d'énergie fossile de toute l'humanité sur trois ans.

Pages

(AFP 21/02/18)
Sur le marché mondial, le cobalt des iPhone d'Apple ou des batteries Tesla coûte 82.000 dollars la tonne, son prix de référence à la Bourse des métaux de Londres, multiplié par 2,7 en deux ans. En République démocratique du Congo, le pays qui a assuré les deux tiers de la production mondiale en 2017, un "creuseur" (mineur artisanal) vend son minerai brut tout au plus 7.000 dollars la tonne aux négociants chinois. Ces négociants gèrent la plupart des comptoirs d'achat visibles autour de la cité minière de Kolwezi (sud-est), dont l'un s'appelle, par dérision ou provocation, le "dépôt Apple". Du petit "dépôt Apple" jusqu'aux smartphones et aux véhicules électriques supposés libérer l'humanité des hydrocarbures...
(RFI 21/02/18)
Quelque 224 millions de personnes ont été sous-alimentées en Afrique en 2016, quatre millions de plus qu'en 2015. L'insécurité alimentaire s'est aggravée, c'est le constat de la conférence régionale de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, organisée à Khartoum jusqu'à la fin de la semaine. Les conflits et les aléas climatiques sont en cause, mais également l'absence d'un soutien public suffisant aux agriculteurs africains, estime la Fondation Farm. Près d'une personne sur quatre est sous-alimentée en Afrique en 2016, la détérioration de la situation préoccupe la FAO réunie pour sa conférence régionale à Khartoum. Les guerres et le passage d'El Niño ont certes eu un impact négatif sur les productions et les circuits agricoles dans certains...
(AFP 19/02/18)
Des rebelles ont voulu l'exécuter, des ONG l'ont accusé de plusieurs trafics, l'arrivée des Chinois a bousculé son empire: le magnat George Forrest a bâti l'une des plus grandes fortunes d'Afrique dans les crises qui secouent encore "son pays", la République démocratique du Congo. A 2.000 km de la capitale Kinshasa et ses lourdes incertitudes politiques, c'est un septuagénaire élégant -veste bleu à col Mao, pochette ton sur ton- qui reçoit dans ses bureaux de Lubumbashi (sud-est), la relativement paisible...
(Agence Ecofin 19/02/18)
En fin de semaine dernière, Aimé Ngoy Mukena (photo), le ministre congolais en charge du pétrole a déclaré que le droit positif en vigueur dans le pays n’interdit pas l’exploration du pétrole dans les aires protégées. Ceci après que le journal allemand Die Tageszeitung a révélé que le président Kabila a autorisé l'exploration du parc national de Salonga, la plus grande réserve de forêt tropicale pluviale d’Afrique, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est aussi la deuxième plus grande...
(Jeune Afrique 17/02/18)
Alors que le gouvernement congolais s'apprête à lancer son nouveau code minier, rien ne va plus entre le président de la Gécamines, la société d'État qui exploite le cuivre et le cobalt de la RDC, et le directeur général de Glencore, son partenaire suisse pour les mines de Kamoto et de Mutanda. Leur présence simultanée à l’événement Mining Indaba, organisé du 5 au 8 février, n’y a rien fait. Albert Yuma est resté sourd aux demandes d’entretien des représentants de...
(Agence Ecofin 14/02/18)
L’entreprise britannique de consultation WSP a été désignée pour conduire le développement de la ligne d’interconnexion électrique de 330 kV qui reliera la République du Congo et la Zambie. L’infrastructure s’étendra entre les localités de Kolwezi en RDC et de Solwezi en Zambie. La compagnie réalisera donc dans un premier temps, une étude de faisabilité en trois étapes afin d’explorer plusieurs options et de recommander la meilleure pour la mise en place de l’infrastructure. Ces analyses impliqueront l’itinéraire de la...
(Jeune Afrique 14/02/18)
Vendredi 23 février, le BPI Hub de Paris accueillera la deuxième édition des rencontres Start IT Congo, une rencontre entre entrepreneurs et influenceurs de la RDC et d’ailleurs. Haweya Mohamed, la directrice générale d’Afrobytes, Christian Kamayou, le patron de My African start-up, on encore Cédric Longange, président de la Chambre de commerce britannico-congolaise, s’exprimeront sur des sujets tels que l’impact social des entrepreneurs de la diaspora congolaise, l’écosystème numérique de la RDC ou encore les pièges à éviter pour lancer...
(Xinhua 14/02/18)
Les arriérés de cotisations des pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) s'élèvent à 35 milliards de francs CFA, a déclaré mardi dans la capitale tchadienne, Mangaral Banté, conseiller des réformes institutionnelles de l'organisation. "L'institution fait face à un problème de sous-financements chronique qui s'aggrave au fil des temps. Le taux de recouvrement des contributions des Etats membres est en baisse régulière. Il est passé de 73% en 2013 à 11% en 2017", a fait...
(RFI 12/02/18)
C’est l’un des minerais les plus convoités du XXIe siècle. Pas de voiture électrique sans cobalt. Et la semaine dernière, au salon Indaba Mining Africa en Afrique du Sud, les autorités de RDC ont confirmé leur intention de multiplier par cinq les taxes sur le cobalt. Comment réagissent les groupes miniers chinois et anglo-saxons ? Elisabeth Caesens est la fondatrice de l’ONG Resource Matters. En ligne du Cap, en Afrique du Sud, elle raconte la « bataille » du cobalt...
(AFP 10/02/18)
La République démocratique du Congo, premier producteur mondial de cobalt, veut multiplier par cinq sa taxe sur ce minerai rare très prisé dans les nouvelles technologies, d'après son nouveau code minier dont l'AFP a eu copie vendredi. La loi, qui prévoit aussi de "taxer les super-profits" des géants du secteur en RDC, est en attente de promulgation par le président congolais Joseph Kabila. Le taux de la redevance sur les "métaux stratégiques" est porté à 10% dans la dernière version...
(AFP 09/02/18)
La République démocratique du Congo, premier producteur mondial de cobalt, minerai très utilisé par les nouvelles technologies, veut porter à 10% la taxe sur les "métaux stratégiques" dans son nouveau code minier dont l'AFP a eu copie vendredi. La loi est en attente de promulgation par le président congolais Joseph Kabila. Le taux de la redevance sur les "métaux stratégiques" est porté à 10% dans la dernière version adoptée en commission mixte paritaire Assemblée-Sénat le 27 janvier, contre 5% dans le projet de loi initial examiné en décembre à l'Assemblée, puis en janvier au Sénat.
(Jeune Afrique 09/02/18)
Les professionnels du secteur minier africain se sont retrouvés au Cap, du 5 au 8 février, pour la conférence Mining Indaba, dans un contexte de hausse du prix des minerais. Un seul trouble-fête : la RDC, qui prévoit une réforme du code minier, rendu plus contraignant, et de renégocier les contrats de partenariats de la Gécamines au Katanga. La conférence Mining Indaba, qui rassemblait du 5 au 8 février plus de 5000 professionnels du secteur extractif africain au Cap, en...
(La Tribune 09/02/18)
En Afrique du Sud, le conglomérat diamantaire De Beers a récemment décroché une dizaine de licences d’exploration minière. Au-delà, le numéro 1 mondial du diamant envisage son retour au Zimbabwe et en RDC. Détails. De Beers pourrait bientôt réinvestir au Zimbabwe et en RDC, a laissé entendre Phillip Barton, directeur général de l'unité sud-africaine du groupe diamantaire, en marge du plus grand rendez-vous annuel du secteur minier en Afrique, Mining Indaba, qui se tient à Cape Town du 5 au...
(RFI 08/02/18)
La grande messe des investissements miniers sur le continent, Indaba Mining, se poursuit au Cap, en Afrique du Sud. L'occasion pour les gouvernements et les investisseurs de faire valoir la bonne santé de leurs entreprises, leurs choix politiques. En plein bras de fer sur le futur code minier entre le gouvernement congolais et les entreprises, beaucoup de regards étaient tournés vers les officiels congolais. Lundi, c'est Albert Yuma, le patron de la Gecamines (Société Générale des carrières et des mines...
(Xinhua 07/02/18)
La croissance du PIB en Afrique était estimée à 3,6% en 2017, selon la Banque africaine de développement (BAD) qui voit des perspectives "beaucoup plus prometteuses" avec un taux de croissance de 4,1% en 2018 et 2019. "Les perspectives de croissance sont beaucoup plus prometteuses et nous prévoyons une accélération de la croissance du PIB de l'Afrique à 4,1% en 2018 et 2019", a déclaré le président de la BAD, Akinwumi Adesina, lors d'une cérémonie officielle pour présenter les progrès...
(Le Point 06/02/18)
La loi sur la sous-traitance promulguée le 8 février 2017 est claire en son article 6 et ne souffre que quelques exceptions. Si elle a eu peu d'échos dans le grand public, en revanche, dans le monde des affaires, elle est loin d'être passée inaperçue. Notamment dans le secteur minier, le premier concerné et pour lequel elle aurait été concoctée. « La loi a surtout été élaborée pour le secteur minier. On l'a étendue à d'autres branches. Il existait un...
(AFP 05/02/18)
La République démocratique du Congo a obligé la compagnie belge Brussels Airlines à réduire ses fréquences de vol vers Kinshasa de sept à quatre par semaine à partir de lundi, après un regain de tensions entre les deux pays. "Le nombre des fréquences hebdomadaires allouées à votre compagnie Brussels Airlines est réduit de sept à quatre à partir du lundi 5 février 2018", a indiqué le directeur général de l'aviation civile, Jean Tshiumba Mpunga, dans un courrier adressé à la représentante de Brussels Airlines à Kinshasa. L'Autorité de l'aviation civile avance comme justification l'absence "de réciprocité dans l'exploitation des services aériens internationaux entre la République démocratique du Congo...
(RFI 05/02/18)
Coup d'envoi ce lundi 5 février de la grand-messe des investissements miniers au Cap, en Afrique du Sud. Mining Indaba, c'est le nom de cette rencontre qui va durer quatre jours. L'occasion pour les grands patrons de faire le point sur la santé de leurs entreprises. Albert Yuma, le président du conseil d'administration de la Gecamines, l'entreprise minière publique congolaise et patron des patrons congolais, va y donner, ce lundi, une conférence de presse très attendue. On attend notamment les...
(Agence Ecofin 02/02/18)
Selon BMI Research, une firme de recherche et filiale de Fitch Group, la RDC devrait être, en 2018, le marché minier à plus fort taux de croissance au monde. «Nous prévoyons que l’industrie minière de la RDC enregistre un taux de croissance moyen de 17,7% en 2018, surperformant les autres marchés miniers comparables.», a déclaré la firme, relayée jeudi par Mining Review. BMI pense que cette croissance sera portée par une hausse des prix des matières premières, ainsi que la...
(Agence Ecofin 02/02/18)
Orange RDC, en partenariat avec le CNED (Centre national d'enseignement à distance), lance aujourd’hui l’offre « Ecole Numérique » qui donne accès aux contenus numériques éducatifs sur smartphone. Cette offre vise à généraliser et faciliter l’accès à ces contenus éducatifs de qualité issus des meilleures universités et centres de formation internationaux auprès des étudiants congolais afin de les accompagner dans leurs études et les soutenir dans leur développement professionnel. Ce lancement est possible aujourd’hui grâce à un partenariat global signé...

Pages

(Jeune Afrique 19/02/18)
Réuni depuis ce dimanche en Chine, le Beijing Sinobo Guoan devrait officialiser très prochainement le transfert de Cédric Bakambu, ancien joueur de Villareal, en Espagne. L’attaquant congolais, qui a coûté 74 millions d'euros au club chinois, deviendra ainsi le joueur africain le plus cher de l’histoire. Le suspense, même s’il ne faisait plus aucun doute que Cédric Bakambu poursuivrait bien sa carrière à la Chinese Super League, le Championnat de football en Chine, prendra définitivement fin dans quelques jours. Le temps, pour les dirigeants du club Beijing Guoan, de finaliser les préparatifs de l’officialisation du transfert du buteur congolais. Depuis le début du mois de janvier, l’attaquant des Léopards attendait ce moment depuis le Portugal,...
(APA 12/01/18)
APA-Dakar (Sénégal) - L'attaquant international RD congolais Cédric Bakambu, a été transféré, jeudi, du club espagnol de Villarreal (Liga) vers la formation chinoise de Beijing Guoan pour la bagatelle de… 74 millions d’euros, devenant ainsi le footballeur africain le plus cher de l’histoire. Pour s’attacher les services de l’attaquant international de la RD Congo pour les quatre prochaines années, le club chinois a levé sa clause libératoire de 40 millions d’euros. Mais en raison des nouvelles taxes imposées par le gouvernement chinois, le Beijing Guoan a déboursé, au total, 74 millions d’euros. Le transfert le plus cher d’un joueur africain était jusque-là celui du milieu de terrain guinéen de Leipzig (élite allemande), Naby Keïta, à Liverpool (élite anglaise) pour la...
(RFI 12/01/18)
La cinquième d’édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2018) se déroule du 13 janvier au 4 février 2018 au Maroc. Le tenant du titre, l’équipe de la RD Congo, est absente du tournoi. La phase finale de ce CHAN 2018 s’annonce donc ouverte. Après la Côte d’Ivoire (2009), le Soudan (2011), l’Afrique du Sud (2014) et le Rwanda (2016), c’est au tour du Maroc d’organiser le Championnat d’Afrique des nations. La cinquième édition de cette compétition, réservée aux joueurs...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Sélectionneur de la République démocratique du Congo (RDC) depuis août 2014, Florent Ibenge, en fin de contrat en février prochain, va prolonger sa mission à la tête des Léopards. La durée de son nouveau contrat sera connue ultérieurement. Ces derniers mois, Florent Ibenge avait donné à voir quelques signes de lassitude. Il ne fallait pas chercher trop loin les raisons de cette fatigue mentale. Le technicien âgé de 56 ans est à la fois le sélectionneur de la RDC, une...
(APA 04/12/17)
APA Kinshasa (RD Congo) - Le président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), Constant Omari Selemani, devrait rempiler à la tête de cette instance, à l’occasion de l’assemblée générale élective annoncée pour le 23 décembre prochain. Elu vice-président de la FECOFA en 2001 dans le comité dirigé par le président Kurara Pova, Constant Omari Selemani a pratiquement pris les rênes de cette fédération depuis le décès de ce dernier en 2002. Il sera cependant lui-même élu président en...
(AFP 29/11/17)
Les footballeurs du Tout-Puissant Mazembe ont reçu un accueil triomphal mardi à leur retour à Lubumbashi après avoir rapporté un nouveau titre continental en République démocratique du Congo, a constaté un correspondant de l'AFP. Des milliers de supporteurs du club appartenant à l'opposant en exil Moïse Katumbi se sont rassemblés sans incident malgré la crise politique qui agite le géant d'Afrique centrale, selon cette même source. De retour d'Afrique du Sud, les joueurs sont arrivés à 21h00 à Lubumbashi où...
(AFP 28/11/17)
Les footballeurs du TP Mazembe, qui ont été de nouveau sacrés rois d'Afrique, vont recevoir une prime de 5.000 dollars chacun de la part de l'Etat congolais, a annoncé lundi la direction du club présidé par l'opposant en exil Moïse Katumbi. La direction du Tout Puissant Mazembe "remercie le ministre des Sports pour son accompagnement", lit-on sur le site du club-phare de la République démocratique du Congo, vainqueur samedi de la Coupe des Confédérations en Afrique du Sud samedi. "Une...
(AFP 27/11/17)
Le retour en République démocratique du Congo du TP Mazembe, qui a été de nouveau sacré roi l'Afrique du football samedi à Pretoria, a été retardé lundi, une décision politique d'après le club dirigé par un opposant, ce que nient les autorités. Vainqueur samedi à Pretoria de la Coupe de la Confédération face aux Sud-africains de Supersport, les "Corbeaux" du TP Mazembe ont appris dans la salle d'embarquement à Johannesburg que leur vol South African Airways pour rentrer à Lubumbashi...
(AFP 27/11/17)
Le Tout Puissant Mazembe (République démocratique du Congo) a remporté pour la deuxième fois consécutive la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) grâce à son match nul 0-0 en finale retour chez les Sud-Africains de SuperSportUnited, samedi à Pretoria. Le club congolais s'était imposé 2-1 lors de la finale aller dimanche dernier à Lubumbashi. Le TP Mazembe, club phare du continent africain, devient la deuxième équipe après l'Etoile Sportive du Sahel (Tunisie) à remporter la compétition sans perdre...
(APA 20/11/17)
APA Kinshasa (RD Congo).- -Le TP Mazembe de la RD Congo s’est difficilement imposé face au SuperSport d’Afrique du Sud sur le score de 2 – 1, en match aller de la finale de la 13ème édition de la Coupe de la Confédération africaine de football joué dimanche au stade TP Mazembe de la commune de Kamalongo à Lubumbashi. A la lumière de la qualité de jeu offerte cet après-midi par l’équipe visiteuse, les Congolais devront aller batailler dur lors...
(AFP 20/11/17)
Malgré un contexte politique tendu, la finale aller de la Coupe africaine de la Confédération de football s'est déroulée sans incident dimanche à Lubumbashi, où le TP Mazembe, club-phare de la République démocratique du Congo et d'un opposant en exil, a dominé les Sud-Africains de Supersport United (2-1). Le TP Mazembe est la vitrine sportive de l'homme d'affaires Moïse Katumbi, candidat déclaré à la succession du président Joseph Kabila. M. Katumbi se trouve en exil en Belgique après sa condamnation...
(APA 23/10/17)
APA-Rabat (Maroc) - Le club congolais du Tout Puissant Mazembe s’est qualifié pour la finale de la Coupe de la Confédération de Football (CAF) après avoir arraché un nul blanc face au club marocain du Fath de Rabat, samedi soir à Rabat. TP Mazembe a décroché son billet suite à son but inscrit lors du match aller qui s’est déroulé à Lubumbashi. Le FUS de Rabat a ainsi raté sa chance d’atteindre la finale deux fois consécutive. L’année dernière, il...
(Jeune Afrique 21/10/17)
La RDC devra battre largement la Guinée, et miser sur une défaite de la Tunisie face à la Libye le 7 novembre, pour espérer se qualifier pour la Coupe du Monde 2018. Cédric Bakambu, l’attaquant des Léopards et de Villareal y croit, même s’il n’ignore rien de la complexité de la tâche. Jeune Afrique : Il faudrait un vrai concours de circonstances heureuses pour que la RDC aille en Russie, l’année prochaine… Cédric Bakambu : L’essentiel, c’est que nous soyons...
(Jeune Afrique 21/10/17)
Samedi soir, le FUS Rabat tentera de se qualifier pour la finale de la Coupe de la CAF face au TP Mazembe, le tenant du titre (0-1 à l’aller). Walid Regragui, le jeune entraîneur marocain (42 ans), sait que la mission s’annonce difficile. Mais aussi que son équipe a remporté tous ses matchs continentaux cette année à domicile. Jeune Afrique : Avez-vous des regrets par rapport au match aller ? Walid Regragui : Nous avions fait soixante-dix bonnes premières minutes...
(Jeune Afrique 20/10/17)
Hérita Ilunga, ancien capitaine de RDC qui a mis un terme à sa carrière en 2016, a été nommé en septembre dernier membre de la commission en charge de la formation et du développement du football africain au sein de la Confédération Africaine de Football (CAF). Il répond aux questions de Jeune Afrique. Jeune Afrique : Comment s’est déroulée votre nomination au sein de cette commission ? Hérita Ilunga : Lors du symposium organisé en juillet dernier à Rabat, au...
(RFI 09/10/17)
L’équipe de la RD Congo est encore en course pour la qualification en Coupe du monde 2018 grâce à sa victoire 2-1 face à la Libye, ce samedi à Monastir. Mais les Tunisiens n’auront besoin que d’un match nul pour finir premiers du groupe A, lors de la dernière journée des éliminatoires (10 au 12 novembre), grâce à la victoire 4-1 obtenue ce 7 octobre 2017 en Guinée. L’équipe de Tunisie n’est pas encore qualifiée pour la Coupe du monde...
(RFI 04/10/17)
L’équipe de la RD Congo doit s’imposer face à celle de Libye, le 7 octobre 2017 à Monastir, si elle veut avoir une chance de finir en tête du groupe A, devant la Tunisie, en éliminatoires de la Coupe du monde 2018. En cas de contre-performance des « Léopards », les Tunisiens pourraient en effet se qualifier pour la phase finale du tournoi. L’équipe de RD Congo va-t-elle encore échoué à remplir l’un de ses deux grands objectifs ? Les...
(APA 18/09/17)
APA – Dakar (Sénégal) - Le TP Mazembe a réalisé la bonne opération de la manche aller des quarts de finale de la Coupe de la Confédération disputée vendredi et samedi en allant s’imposer sur le terrain de Hilal Obeid (1-2), alors que les autres rencontres ont été sanctionnées par des scores serrés. Menés dès la 22e minute, les « Corbeaux » ont remonté la pente grâce à un doublé de Ben Malango Ngita (29e et 83e mn sp). Avec...
(APA 15/09/17)
APA – Dakar (Sénégal) - Jusque-là 2ème et en progression constante, la RD Congo a été éjectée du podium par la Tunisie dans le classement FIFA du mois de septembre toujours dominé par l’Egypte mais dont le grand bénéficiaire est le Cap-Vert, auteur d’un spectaculaire bond. Malgré la perte de 5 places au niveau moment, l’Egypte reste leader continental du classement FIFA rendu public jeudi par l’instance mondiale. Mais le fait majeur est l’éjection de la RD Congo du podium...
(Afrik.com 12/09/17)
La République démocratique du Congo a surpris le Nigeria, tenant du titre, dans le dernier match du Groupe A ce dimanche. Lukusa Kabongo a été déterminant avec 17 points, 6 rebonds et 6 passes décisives. Le succès historique (83-77) des Congolais contre le Nigeria s’est déroulé à la Salle Omnisport de Radès, dans les environs de Tunis. La RDC a réalisé un exploit ce dimanche en Tunisie en disposant 83-77, après un match très disputé, des champions d’Afrique en titre...

Pages

(Jeune Afrique 16/02/18)
Avec son roman « Un océan, deux mers, trois continents », l’écrivain-chanteur Wilfried N’Sondé plonge dans l’horreur de l’esclavage. Sans se laisser aller aux facilités d’un thème souvent exploré. « Dieu, sais-tu ? Dieu s’est tu… Ils m’ont vendu. » La citation en exergue d’Un océan, deux mers, trois continents, de Wilfried N’Sondé, reprend le refrain de sa propre chanson Chaînes pour la chair. Elle illustre l’ébranlement intérieur d’un homme de Dieu face à l’esclavage. Cet homme, c’est Nsaku Ne Vunda, né vers 1583, baptisé et ordonné prêtre sous le nom de Dom Antonio Manuel au royaume du Kongo, littéralement « le lieu où il ne faut pas se rendre ». Alfonso Ier, roi du Kongo,...
(AFP 12/02/18)
Goma, la capitale du Nord-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo, ravagée depuis 20 ans par des conflits en tous genre, a chanté sa soif de paix, de culture et d'échanges apaisés avec les pays voisins l'espace d'un week-end à l'occasion de son festival annuel Amani. Venu en voisin, l'artiste ougandais Chameleone devait refermer dimanche la page de l'édition 2018 du festival, durant lequel des milliers de jeunes pour un dollar par jour ont pu dès vendredi écouter un des grands noms de la rumba congolaise, Ferré Gola. Sur les rives du lac Kivu, aux faux airs d'Alpes italiennes, au pied des montagnes et des volcans, dans une région hantée par les conflits et les groupes armés, le...
(RFI 12/02/18)
A quelques heures de la clôture du festival Amani à Goma, hier, dimanche 11 février, le chanteur Témé Tan, invité de cette cinquième édition a livré ses impressions. Le musicien, né à Kinshasa, arrivé en Belgique à l'âge de six ans et féru de rumba congolaise avait choisi de jouer sur scène avec des artistes de Goma. Pour lui, le festival Amani, ce qui signifie « paix » en swahili, est un peu le « Woodstock » congolais. On l'écoute...
(RFI 18/01/18)
Reportage Afrique vous emmène aujourd’hui au Musée d’art contemporain et multimédias de Kinshasa. Un lieu d’exposition insolite, installé au premier étage du plus grand échangeur routier de la ville. Il accueille jusqu’au 18 février un photographe de renommée internationale, l’Allemand Wolfgang Tillmans, qui a choisi Kinshasa comme première étape de sa tournée africaine, avec l'exposition. Visite de l’exposition «Fragile», en compagnie du photographe et d’artistes congolais. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180118-rdc-photographe-allemand-wolfgang-ti...
(Jeune Afrique 05/01/18)
La congolaise Laëtitia Kandolo a fait ses armes en tant que styliste free-lance auprès d’artistes internationaux comme Rihanna, Beyoncé, Kanye West ou Madonna. Puis elle a fondé, en 2015, Uchawi (« magie », en swahili), sa propre griffe de prêt‑à-porter mixte, qui privilégie un modèle de fabrication éthique. « Uchawi, c’est un état d’esprit. Chacune des collections de Laëtitia Kandolo raconte une histoire unique. Les fils conducteurs sont le rêve mais aussi le voyage », indique cette Parisienne d’origine kinoise,...
(MondAfrique 03/01/18)
Le dernier film documentaire d’Emmanuel Gras, “Makala”, est un petit chef-d’œuvre de sensibilité et d’élégance et surtout… une grande claque, métaphysique et matérialiste. Makala en swahili signifie « charbon ». Et ce sont bien quelques sacs de charbon qui ont le rôle-titre dans ce film. La matière est là, à chaque plan, on ne peut plus prosaïque : de simples morceaux de bois brûlés dont la fabrication, le transport et la vente sont filmés avec une précision documentaire. Mais le...
(AFP 27/11/17)
Le roi de la rumba congolaise Koffi Olomidé a de nouveau fait parler de lui avec une plainte en justice contre l'un de ses ex-disciples, Ferre Gola, brièvement incarcéré à Kinshasa, a rapporté dimanche la presse en ligne congolaise. Les programmes des nombreuses radios qui rythment la vie de la République démocratique du Congo posent la question, entre deux morceaux de rumba d'hier et d'aujourd'hui: Koffi Olomidé, 61 ans, devait-il porter devant la justice son différend avec Ferre Gola, de...
(Jeune Afrique 13/11/17)
La star a porté plainte contre la marque qui diffusait sa chanson « Miss Lolo » dans l'un de ses spots publicitaires, affirmant qu’aucun contrat n’avait été passé entre eux. Une version que dément la société de production Pygma Communication. Le 14 novembre, le tribunal de Kinshasa devra trancher le litige qui oppose la star ivoirienne Meiway et l’opérateur téléphonique Vodacom. Début avril, lorsqu’un des fans congolais de Meiway lui annonce que sa célèbre chanson Miss Lolo est diffusée dans...
(AFP 07/11/17)
Jeune, Jean-Luther Misoko Nzalayala se destinait au foot, mais une crise de rhumatisme l'a mis sur la touche et l'a poussé vers la musique. Quelques décennies plus tard, son nom est associé à plusieurs milliers de guitares, grattées à Kinshasa, en Europe ou aux Amériques. À 57 ans, Socklo - le pseudonyme dont M. Misoko signe ses œuvres – crée des instruments de musique depuis des années dans le même petit atelier de Lemba, quartier populaire de la capitale de...
(Jeune Afrique 21/10/17)
Le documentaire This Is Congo, présenté à Venise, s’intéresse au défunt colonel de l’armée congolaise Mamadou Ndala. Malgré des lacunes, le film recèle quelques séquences exceptionnelles. Des collines où paissent de paisibles troupeaux de vaches émergent des nuages. Les paysages du Masisi, sur lesquels s’ouvre This Is Congo, ont des airs de paradis. Le colonel Mamadou Ndala, « héros » et « martyr » de l’armée congolaise, y apparaît tel un prophète, un berger veillant sur ses ouailles. Mais, depuis...
(Jeune Afrique 21/09/17)
Un groupe de jeunes, conduit entre autres par le rappeur Lexxus Legal, a été interpellé ce mercredi à Kinshasa alors qu'il manifestait devant le ministère congolais des Affaires étrangères contre l'invalidation annoncée des passeports semi-biométriques. Ils ont finalement été libérés en fin de journée. Mais pas tous. « Nous ne sommes pas un parti politique, nous ne sommes pas non plus de la société civile. Nous sommes simplement des jeunes congolais qui sont lésés. » À peine relâché, Roddy Mawatu...
(Jeune Afrique 11/09/17)
C'est aujourd'hui que Pierre Kwenders dévoile Makanda, son nouvel album. Avec cet opus de 11 titres, le chanteur canadien d'origine congolaise poursuit sa quête permanente d'un « son qui servirait de pont entre les mélodies africaines et celles d'ailleurs ». Interview. Écouter Pierre Kwenders, c’est accepter de voyager. Se laisser surprendre. Dans son nouvel album Makanda at The End of Space, the Beginning of Time, le natif de Kinshasa ne trahit pas cette réputation. Il nous transporte dans des contrées...
(Jeune Afrique 05/08/17)
Le chanteur cartonne avec « Tokooos », un album plus urbain, plus moderne, qui multiplie les collaborations à la fois francophones et anglophones. Cela faisait près de quatre ans que le crooner congolais, âgé aujourd’hui de 39 ans, peaufinait son retour dans les studios de Kinshasa et de Paris. Le travail a payé. Le virage, aussi. Car avec ce quatrième album solo le « Hustler » a choisi de s’écarter de la rumba, qui a fait son succès. Baptisé Tokooos,...
(Jeune Afrique 03/08/17)
Depuis l’âge de 12 ans, Jean Shaka Tshipamba baigne dans le théâtre. Et pas qu’un peu, puisque le comédien est aussi metteur en scène, dramaturge et directeur de troupe. C’est le regretté Mundele Ndombe – de son vrai nom Kalend –, véritable baobab de l’art scénique congolais, qui lui a inoculé le virus du théâtre. « Mundele Ndombe habitait près de chez nous. Il a été mon mentor, en même temps que mon premier metteur en scène. Il me fascinait...
(Jeune Afrique 02/08/17)
Il a remporté de nombreux prix, exposé avec succès en Afrique comme en Europe et est aujourd’hui une valeur sûre de la peinture congolaise. Doudou Mbemba, « Douze » car il est le douzième de sa fratrie, est né à Boma, dans le Kongo-Central, pas si loin de Kinshasa. Il y a une quarantaine d’années, dans les rues poussiéreuses de sa ville natale, il s’amusait, à la plus grande joie de ses camarades, à caricaturer ses professeurs. Une pochade qui...
(RFI 20/07/17)
Depuis plus de vingt ans, les provinces du Nord et Sud-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, sont le théâtre d’un conflit armé ponctué de pillages et de violences. Comme souvent, les femmes sont les premières victimes de cette guerre, où le viol devient une arme. Pour les accompagner sur le chemin de la guérison, Bolewa Sabourin, danseur franco-congolais, organise des ateliers de danse pour aider ces femmes à renouer avec leur corps. Si ce conflit implique plusieurs...
(AFP 17/07/17)
Le concert d'un artiste congolais prévu samedi soir à Paris a été interdit après des débordements d'opposants au régime du président Kabila qui ont conduit à trois interpellations, a annoncé la préfecture de police (PP). "Les opposants au régime congolais, mobilisés pour empêcher la tenue d'un concert d'Héritier Watanabe, et tenus à distance de la salle de l'Olympia, se sont livrés, un peu avant 17h00, à des débordements en particulier vers la place de l'Opéra", a-t-elle précisé dans un communiqué,...
(RFI 17/07/17)
La préfecture de police de Paris a annulé le concert de l'artiste congolais Héritier Watanabe, qui devait se produire ce samedi soir 15 juillet à l’Olympia. La préfecture de Paris soutient que cette décision est motivée par des «débordements inacceptables» sur la voie publique, notamment près de la place de l’Opéra. Trois personnes ont été interpellées. Dans un communiqué, la préfecture explique que des opposants au « régime congolais » se sont livrés ce samedi 15 juillet en fin d’après-midi...
(RFI 15/07/17)
Il est le nouveau visage de la rumba congolaise. C’est Héritier Watanabe. L’artiste qui a remis au goût du jour cette musique en piochant habillement des sonorités RNB ou kuduro participe demain samedi à un grand concert donné à l’Olympia de Paris. Héritier Watanabe répond aux questions de Nathan Chaudet. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170714-musique-heritier-watanabe-concert-ol...
(AfricaNews 11/07/17)
Papa Wemba, Patrice Lumumba et plusieurs autres figures de la politique africaine. Alain Super Ekosa, artiste-peintre a fait de sa passion, un métier. Ce créateur de motifs pour pagne et modèle de vêtement crée ses œuvres en peignant de vieilles chaussures qu’il assemble en lieu et place du bois. Un principe simple selon lui, qui consiste en la collecte de vieilles chaussures dans les rues de Kinshasa en RDC, puis à leur nettoyage. Les chaussures sont ensuite cousues ensemble grâce...

Pages

(Jeune Afrique 21/02/18)
Le Katanga, c’était le fief de Katumbi. Autrefois épicentre de la contestation, la province et son chef-lieu, Lubumbashi, ont été délibérément affaiblis. Le clocher de la cathédrale ne domine plus Lubumbashi. Depuis quelques mois, un nouvel édifice le surpasse, à un jet de pierre de là. Un centre commercial aux vitres teintées, dont le curieux nom s’étale en lettres blanches : Hypnose. Planté au cœur de la ville, le bâtiment n’est pas encore achevé, et le gouverneur du Haut-Katanga, Célestin Pande Kapopo, jure qu’il ne connaît pas l’identité de ses propriétaires. Reste donc la rumeur : il appartiendrait au président lui-même. Joseph Kabila tiendrait-il à marquer sa présence dans l’ex-fief de son principal opposant, Moïse Katumbi ? Selon...
(Jeune Afrique 21/02/18)
L’opposant doit-il rester à Bruxelles, au risque de voir sa popularité s’étioler, ou retourner au pays et peut-être mettre sa sécurité en danger ? Un choix cornélien, après vingt mois d’exil. Le rendez-vous a été fixé au Sea Grill, restaurant chic de Bruxelles, où tombe ce jour-là une pluie glacée. En vingt mois d’exil contraint, loin des ciels limpides du Katanga, sa province d’origine, Moïse Katumbi a pris ses marques en Belgique. C’est d’ailleurs là que l’opposant a provisoirement élu domicile. Du moins lorsqu’il n’est pas en déplacement. La veille de notre rencontre, il était encore à Addis-Abeba, où se tenait le 30e sommet de l’Union africaine (UA). Moïse Katumbi ne fait certes pas partie du club des chefs d’État africains,...
(Jeune Afrique 21/02/18)
Deux humanitaires ont été assassinés samedi 17 février dans le Nord-Kivu, où ils travaillaient pour l’ONG Hydraulique sans Frontières. Les auteurs du double meurtre n’ont pas encore été identifiés. « Nous avons perdu deux collègues travailleurs humanitaires tués dans l’exercice de leurs fonctions par des personnes armées non-identifiés », indique le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha) dans un communiqué diffusé lundi 19 février. Le drame s’est déroulé samedi aux abords du village de Mushikiri,...
(Jeune Afrique 21/02/18)
Avant d’officialiser sa candidature à la présidentielle, Katumbi avait pris ses précautions avec MCK. Où en est l'affaire aujourd'hui ? Pour ne pas s’exposer à des représailles financières, Moïse Katumbi avait vendu son entreprise de sous-traitance minière, Mining Company of Katanga (MCK), au français Necotrans. La transaction, d’un montant total de 120 millions de dollars (97 millions d’euros), avait été conclue fin 2015. Seuls 20 millions de dollars étaient payables comptant. Le solde devait être réglé dans un délai de...
(Jeune Afrique 21/02/18)
A Bruxelles, deux cabinets d'avocats ont été chargés par les proches du président Joseph Kabila de défendre les intérêts des personnalités sanctionnées par l'Union européenne. L'un a été désigné par le ministre des Affaires étrangères, l'autre par le ministre de la Justice. Deux cabinets d’avocats belges se disputent la défense des quinze proches du président Joseph Kabila en butte aux sanctions de l’UE. Le 21 février 2017, le premier pool, conduit aujourd’hui par Me Philippe Chansay Wilmotte, a reçu une...
(RFI 21/02/18)
Quelque 224 millions de personnes ont été sous-alimentées en Afrique en 2016, quatre millions de plus qu'en 2015. L'insécurité alimentaire s'est aggravée, c'est le constat de la conférence régionale de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, organisée à Khartoum jusqu'à la fin de la semaine. Les conflits et les aléas climatiques sont en cause, mais également l'absence d'un soutien public suffisant aux agriculteurs africains, estime la Fondation Farm. Près d'une personne sur quatre est sous-alimentée en...
(RFI 20/02/18)
La crise s’aggrave en République démocratique du Congo (RDC) pour les évêques catholiques qui ont livré ce 19 février les conclusions de leur assemblée générale extraordinaire. L’occasion de clarifier leur positionnement dans cette crise et notamment leur soutien au Comité laïc de coordination, organisateur des marches du 31 décembre et du 21 janvier. « Nous n’abandonnerons jamais notre engagement pour l’avènement d’un Etat de droit en RDC » ont déclaré les évêques. « Répression sanglante », « campagne de dénigrement...
(RFI 20/02/18)
Les évêques catholiques n’abandonneront « jamais » leur « engagement pour l’avènement de l’Etat de droit » en RDC. C'est la conclusion de l’Assemblée générale de la Cenco, la conférence épiscopale, qui s'était réunie en urgence face à l’aggravation de la crise sociopolitique que traverse le pays et après plusieurs manifestations réprimées dans le sang. L'occasion pour les évêques d'expliciter leur soutien unanime au comité laïc de coordination, organisateur de ces marches. L'abbé Donatien Nsholé, secrétaire général et porte-parole de...
(RFI 20/02/18)
« Le corps des femmes était le champ de bataille des hommes ». Cette phrase est de Julienne Lusenge, militante congolaise (RDC) qui s'engage depuis trente ans en faveur des femmes victimes de violences dans l'est du pays. La présidente de l'association Solidarités des femmes pour la paix et le développement intégral (Sofepadi) est à l'honneur de la conférence annuelle sur les droits de l'homme et la démocratie à Genève ce mardi 20 février. Le « Geneva Summit for Human...
(RFI 19/02/18)
Une embuscade a été menée le 17 février au matin contre un véhicule de l'Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) non loin d'Eringeti, dans le territoire de Beni, en République démocratique du Congo (RDC). Elle a fait six morts et six blessés dont un grave, selon l'Institut. Il s'agit de civils, et parmi eux plusieurs agents de la réserve de faunes à Okapi (RFO). Le Centre de recherches sur les droits de l'Homme (CRDH) dénonce « un...
(Jeune Afrique 19/02/18)
La passe d'armes entre l'ambassadrice des États-Unis à l'ONU et le ministre congolais des Affaires étrangères a mis en lumière un fait qu'ignorait les familles et proches des deux experts de l'ONU assassinés en mars 2017 : l'administration américaine dispose d'une liste de suspects, et elle l'a transmise aux autorités de la RDC. Intervenant à New York le 12 février à propos de l’enquête sur l’assassinat de deux experts de l’ONU, l’Américain Michael Sharp et la Suédoise Zaida Catalan, en...
(RFI 19/02/18)
En République démocratique du Congo (RDC), la famille de Thérèse Déchade Kapangala, tuée lors des marches du 21 janvier dernier, a décidé de porter plainte pour « assassinat » contre le commissaire provincial de la police de la capitale, Kinshasa, le général Kasongo, ainsi que les policiers sous son commandement. Le courrier a été adressé le 15 février au procureur général de la République et à l'auditeur général des FARDC, l'armée congolaise. Selon des témoins et ses proches, la jeune fille de 24 ans a été tuée d'une balle dans ...
(Jeune Afrique 19/02/18)
Réuni depuis ce dimanche en Chine, le Beijing Sinobo Guoan devrait officialiser très prochainement le transfert de Cédric Bakambu, ancien joueur de Villareal, en Espagne. L’attaquant congolais, qui a coûté 74 millions d'euros au club chinois, deviendra ainsi le joueur africain le plus cher de l’histoire. Le suspense, même s’il ne faisait plus aucun doute que Cédric Bakambu poursuivrait bien sa carrière à la Chinese Super League, le Championnat de football en Chine, prendra définitivement fin dans quelques jours. Le...
(RFI 19/02/18)
En République démocratique du Congo (RDC), l’épidémie de choléra menace de se répandre le long du fleuve Congo. Un décès a été constaté à bord d'un bateau, dans la province de la Mongala. Les autorités de Kinshasa et l'OMS ont dépêché des experts avec du matériel et des médicaments à Lisala, chef-lieu de la province. Un bateau, parti de Kinshasa vers Kisangani, avait à son bord, sans le savoir, des personnes malades. Au niveau de la toute nouvelle province de...
(Jeune Afrique 17/02/18)
Alors que le gouvernement congolais s'apprête à lancer son nouveau code minier, rien ne va plus entre le président de la Gécamines, la société d'État qui exploite le cuivre et le cobalt de la RDC, et le directeur général de Glencore, son partenaire suisse pour les mines de Kamoto et de Mutanda. Leur présence simultanée à l’événement Mining Indaba, organisé du 5 au 8 février, n’y a rien fait. Albert Yuma est resté sourd aux demandes d’entretien des représentants de...
(RFI 17/02/18)
Un nouveau conseiller spécial en matière de sécurité en RDC, un poste resté vacant depuis la défection de Pierre Lumbi devenu opposant dans le G7. Le nouveau, Jean Mbuyu Luyongola, fait son retour dans l'arène du pouvoir. Il avait déjà occupé le poste de conseiller spécial en matière de sécurité tout au début du règne de Joseph Kabila. Avocat et militant des droits de l'homme, maître Mbuyu ou John - comme on le surnomme - est de ceux qui avaient rejoint les rangs de l'Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL) à l'étape de Lubumbashi. C'était en 1997.
(RFI 17/02/18)
La commémoration de la marche des chrétiens de 1992 en RDC a pris une dimension particulière cette année, alors qu'un nouveau bras de fer oppose depuis quelques semaines Kinshasa et l'Eglise catholique. L'abbé Tshomba parle d'« un réarmement spirituel et moral ». A l'époque, ils se battaient pour obtenir du général Mobutu la réouverture de la conférence nationale, synonyme à l'époque de marche vers la démocratie. La manifestation avait été réprimée dans le sang. En souvenir, vendredi 16 février, des...
(RFI 16/02/18)
En RDC, la population de Bukavu est sortie spontanément, ce vendredi, dans les rues de plusieurs quartiers de la ville pour exprimer sa colère après l’assassinat, jeudi en fin de journée, de trois personnes presque au même moment dans trois endroits différents de la ville. Des assassinats qui se multiplient depuis le début de l’année, selon la société civile, et pour la population de Bukavu c’en est trop. La dynamique de la nouvelle société civile de Bukavu dit avoir recensé...
(RFI 16/02/18)
En RDC, une autre propriété privée du président Joseph Kabila a été visée par une attaque des Maï-Maï dans le Nord-Kivu, dans l'est du pays. Des violents affrontements ont opposé jeudi 15 février à l'aube des éléments de la garde républicaine et des Maï-Maï autour de la ferme de Kabasha. L'attaque contre une résidence du président Joseph Kabila a été confirmée par le porte-parole de l'armée congolaise. Mais ce dernier s'est réservé le droit de donner le bilan des affrontements...
(Jeune Afrique 16/02/18)
Avec son roman « Un océan, deux mers, trois continents », l’écrivain-chanteur Wilfried N’Sondé plonge dans l’horreur de l’esclavage. Sans se laisser aller aux facilités d’un thème souvent exploré. « Dieu, sais-tu ? Dieu s’est tu… Ils m’ont vendu. » La citation en exergue d’Un océan, deux mers, trois continents, de Wilfried N’Sondé, reprend le refrain de sa propre chanson Chaînes pour la chair. Elle illustre l’ébranlement intérieur d’un homme de Dieu face à l’esclavage. Cet homme, c’est Nsaku Ne Vunda,...

Pages