RDC | Africatime
Samedi 10 Décembre 2016

RDC

(AFP 09/12/16)
Les participants aux nouvelles négociations entre Congolais ont mis en place vendredi trois commissions, chargées de dégager le consensus sur les points de blocage à la base de l'impasse politique actuelle en République démocratique du Congo, a-t-on appris des organisateurs. Les évêques catholiques congolais pilotent depuis jeudi à Kinshasa le dialogue de la dernière chance, en vue de résoudre la crise qui menace de replonger la RDC dans la violence, à pratiquement dix jours de la fin du mandat du président Joseph Kabila, le 20 décembre, qui n'a pas organisé la présidentielle désignant son successeur. "Nous avons examiné les listes, validé les mandats et précisé les matières à traiter dans les trois commissions instituées par...
(AFP 09/12/16)
L'Union européenne s'apprête à sanctionner sept hauts responsables de la République démocratique du Congo (RDC) accusés d'y entraver le processus démocratique, à l'approche du 20 décembre, date à laquelle le président Joseph Kabila est censé rendre le pouvoir, ont indiqué vendredi plusieurs sources européennes. Les gels d'avoirs et interdictions de séjour dans l'UE ciblant ces sept personnalités --"essentiellement des responsables sécuritaires", selon l'une de ces sources-- pourraient être décidés lundi à l'occasion d'une réunion à Bruxelles des ministres des Affaires étrangères des 28. "Les sanctions seront certainement sur la table", a déclaré un haut responsable européen. Et "elles devraient être adoptées", d'après un diplomate. "Au niveau technique, c'est prêt, mais la décision politique doit être prise par les ministres", a...
(RFI 09/12/16)
En RDC, d'ultimes négociations ont démarré jeudi 8 décembre entre majorité et opposition sous l'égide de l'église catholique. L'objectif est de trouver une issue à la crise politique en cours alors que le 19 décembre marque la fin du deuxième et dernier mandat de Joseph Kabila sans que des élections aient pu être organisées. En octobre, un accord politique avait été trouvé entre le pouvoir et une frange de l'opposition. Mais les poids lourds de l'opposition l'ayant rejeté, la commission épiscopale du Congo s'est proposée de remettre les acteurs politiques autour d'une même table.
(BBC 09/12/16)
John Mpaliza a marché de Reggio Emilia en Italie jusqu'au Parlement européen à Bruxelles, a constaté la BBC sur place. L'Italien d'origine congolaise est parti de Reggio Emilia le 23 octobre dernier et a marché pendant 47 jours, en compagnie de son ami, Riccardo Montanari jusqu'à la capitale européenne, en traversant la Suisse, l'Allemagne, la France et le Luxembourg. Une soixantaine de personnes venues d'Italie, dont des étudiants et des représentants de la société civile, les ont rejoints pour parcourir...
(BBC 09/12/16)
Début ce 8 décembre, à Kinshasa, d'un nouveau dialogue politique pour trouver une issue à l'impasse politique. Ce round de pourparlers entre majorité et opposition, se tient sous l'égide de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco). A onze jours de la fin officielle du mandat du Président Joseph Kabila, ce dialogue est qualifié de « dialogue de la dernière chance » par de nombreux observateurs. "Nous nous retrouvons ici pour la séance inaugurale des discussions politiques pour un plus...
(RFI 09/12/16)
Ce sont les dernières révélations issues des archives d'Edward Snowden, cet ancien consultant pour l'agence américaine de renseignements, la NSA. Le journal français Le Monde et le site The Intercept se sont penchés sur une nouvelle série de documents portant sur l'Afrique. Le continent intéresse beaucoup les services de renseignements américains et britanniques depuis des années, et notamment la République démocratique du Congo. Parmi les 20 pays africains surveillés, la République démocratique du Congo est celui qui a été le plus ciblé, le plus écouté.
(Le Monde 09/12/16)
Le ministre de l’industrie a fait une tournée européenne pour porter la « bonne parole » du chef de l’Etat et faire oublier le report de la présidentielle à 2018. Attablé à une terrasse de la place du Trocadéro, à Paris, en cette fin de soirée de décembre, l’homme enchaîne les cigarettes mentholées, dans le frimas de la terrasse parisienne. Un vin chaud pour s’adoucir la gorge, une petite écharpe pour se protéger, et un discours bien rôdé. « Sous...
(AFP 08/12/16)
L'Église catholique a lancé jeudi à Kinshasa de nouvelles négociations entre Congolais pour permettre à la République démocratique du Congo de sortir de l'impasse politique à moins de quinze jours de la fin du mandat du président Joseph Kabila, a rapporté un journaliste de l'AFP. "Nous nous retrouvons ici pour la séance inaugurale des discussions politiques pour un plus large consensus sur le processus électoral", a déclaré Mgr Marcel Utembi, président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco), en accueillant les 30 participants à ce dialogue qui pourrait durer jusqu'à mardi.
(AFP 08/12/16)
"Recevoir du courrier par la poste, c'est une première pour moi, en plus à domicile !" Odette Tshibambe, étudiante d'une trentaine d'années, n'en revient pas qu'un facteur frappe à sa porte à Kinshasa. Et pour cause: l'homme en jaune est un ressuscité après plusieurs décennies d'agonie de la Poste en République démocratique du Congo. Depuis 1985-86 et jusqu'à récemment, la Société congolaise de poste et de télécommunication (SCPT) ne remplissait plus sa mission de livraison du courrier, témoigne Anifa Kayumba, chef de l'immense centre de tri de Kinshasa où attendent...
(RFI 08/12/16)
En RDC, la direction de la chaîne Canal Congo télévision (CCTV) dénonce une descente brutale de police dans ses locaux de Matadi, dans la province du Bas-Congo. Une dizaine de policiers ont interrompu les programmes, saccagé les studios et blessé trois journalistes, selon Patrick Palata, un des directeurs de cette chaîne, propriété de l'opposant Jean-Pierre Bemba.
(RFI 08/12/16)
En RDC, un nouveau cycle de discussions politiques devrait débuter ce vendredi. Des responsables du Rassemblement de l'opposition ont confirmé qu'ils participeraient à ce dialogue organisé par les évêques avec les signataires de l'accord de septembre. La crise politique en RDC a aussi conduit à des violences les 19 et 20 septembre 2016 et la Commission nationale des droits de l'homme a rendu son rapport ce mercredi. La CNDH estime que les forces de l'ordre, les manifestants et les organisateurs...
(Le Monde 08/12/16)
Goma, 23 mars 2009. Dans la capitale de la province du Nord-Kivu ébranlée par la guerre civile, le gouvernement congolais et la rébellion politico-militaire du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) signent un accord de paix. Les tractations ont été longues et suivies de près dans les capitales des pays des Grands Lacs, comme au Rwanda, où le président, Paul Kagamé, est accusé de soutenir ce groupe armé. Mais aussi à plus de 6 500 km de là,...
(AFP 07/12/16)
Les principales familles politiques congolaises devraient se réunir avant la fin de la semaine pour des négociations de la dernière chance en vue d'une solution pacifique à la crise politique qui mine le pays, a-t-on appris mercredi de sources concordantes Le mandat du président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, s'achève le 20 décembre, mais la présidentielle devant déboucher sur sa succession n'a pas été organisée. L'enjeu des discussions attendues est de parvenir à un accord politique le plus large possible...
(AFP 07/12/16)
Une association congolaise a dénoncé mardi une hausse "alarmante" des violences sexuelles dans la région de Butembo, ville de l'est de la République démocratique du Congo, où sont apparues récemment de nouvelles milices. Ces violences sont commises tant par des miliciens que par des éléments "égarés" de l'armée congolaise, déplore Edgar Mateso, premier vice-président de la Société civile de Butembo, dans le nord de la province du Nord-Kivu, appelant les autorités judiciaires à "ouvrir des enquêtes sur ces faits afin d'identifier les auteurs de...
(Jeune Afrique 07/12/16)
La Commission chargée d'organiser les élections en République démocratique du Congo a annoncé ce mardi avoir évalué à 1,8 milliard de dollars le budget pour financer les scrutins prévus dans la Constitution. La date de l'élection présidentielle en revanche n'est toujours pas connue. Le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Corneille Nangaa, vient de présenter ce budget au gouvernement, comme l’exige l’accord signé le 18 novembre au terme du dialogue politique mené par le pouvoir en place avec...
(RFI 07/12/16)
La Commission nationale électorale indépendante (Céni) n’a pas pu rendre public mardi 6 décembre le calendrier électoral, comme annoncé la veille. Son président, Corneille Nangaa, a plutôt annoncé le début des consultations avec les parties prenantes aux prochaines élections. L’idée est ainsi de requérir les derniers avis et considérations avant la publication dudit calendrier électoral dans les tout prochains jours. Pour de nombreux observateurs, les responsables de la Céni sont contraints d’attendre le deuxième dialogue, celui qui mettra face-à-face le rassemblement et la majorité d’ici la fin de la semaine. Est donc attendu un face-à-face entre le rassemblement des forces acquises au changement...
(RFI 07/12/16)
Nouveau bras de fer entre les mouvements citoyens et le gouvernement congolais, mais cette fois-ci à Bunia, dans l’est du pays. Dans cette petite ville, la justice congolaise a inculpé cinq militants de la Lucha pour incitation à la désobéissance civile. La semaine dernière, ils avaient organisé une conférence de presse pour lancer à Bunia la campagne Bye Bye Kabila appelant le chef de l’Etat et les autres institutions de l’Etat à démissionner le 19 décembre. Malgré l’interdiction formulée par le maire de la ville, un autre mouvement citoyen, Filimbi, entend braver l’interdit...
(AFP 06/12/16)
La Commission chargée d'organiser les élections en République démocratique du Congo a annoncé mardi avoir évalué à 1,8 milliard de dollars le budget pour le financement des scrutins prévus dans la Constitution. La Céni a déposé au gouvernement le 9 novembre un budget évalué à "plus ou moins 1,8 milliard de dollars" pour prendre en charge l'ensemble du processus électoral prévu par le cadre légal congolais, a déclaré le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) Corneille Nangaa. "Un...
(AFP 06/12/16)
Une journaliste congolaise arrêtée dans le nord-est de la République démocratique du Congo a été libérée après quatre jours de détention, a-t-on appris mardi auprès de son avocat. Elle "a été libérée hier" (lundi), a déclaré à l'AFP Me Augustin Yaongonda à propos de sa cliente, Adèle Uvon, reporter à la Radio-Télévision Lobiko, chaîne locale de Bunia, capitale de la province de l'Ituri. Mme Uvon avait été arrêtée jeudi dans cette ville, alors qu'elle s'apprêtait à couvrir une manifestation organisée...
(AFP 06/12/16)
La Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (Monusco) se prépare à faire face à des violences à l'approche de la fin du mandat du président Joseph Kabila, a indiqué lundi le représentant spécial de l'ONU en RDC. S'adressant au Conseil de sécurité qui tenait des consultations sur la situation dans le pays, où au moins 31 personnes sont mortes dans des affrontements entre vendredi et dimanche, Maman Sambo Sidikou a fait part d'un "sentiment d'appréhension" à deux semaines...

Pages

(RFI 09/12/16)
En RDC, d'ultimes négociations ont démarré jeudi 8 décembre entre majorité et opposition sous l'égide de l'église catholique. L'objectif est de trouver une issue à la crise politique en cours alors que le 19 décembre marque la fin du deuxième et dernier mandat de Joseph Kabila sans que des élections aient pu être organisées. En octobre, un accord politique avait été trouvé entre le pouvoir et une frange de l'opposition. Mais les poids lourds de l'opposition l'ayant rejeté, la commission épiscopale du Congo s'est proposée de remettre les acteurs politiques autour d'une même table.
(BBC 09/12/16)
John Mpaliza a marché de Reggio Emilia en Italie jusqu'au Parlement européen à Bruxelles, a constaté la BBC sur place. L'Italien d'origine congolaise est parti de Reggio Emilia le 23 octobre dernier et a marché pendant 47 jours, en compagnie de son ami, Riccardo Montanari jusqu'à la capitale européenne, en traversant la Suisse, l'Allemagne, la France et le Luxembourg. Une soixantaine de personnes venues d'Italie, dont des étudiants et des représentants de la société civile, les ont rejoints pour parcourir avec eux les derniers kilomètres. Surnommé le «Marcheur pour la Paix », M. Mpaliza a déclaré, en arrivant au Parlement européen, qu'il est venu alerter l'opinion internationale sur un «génocide» actuellement en cours à Béni, dans la province du Nord-Kivu,...
(RFI 09/12/16)
Ce sont les dernières révélations issues des archives d'Edward Snowden, cet ancien consultant pour l'agence américaine de renseignements, la NSA. Le journal français Le Monde et le site The Intercept se sont penchés sur une nouvelle série de documents portant sur l'Afrique. Le continent intéresse beaucoup les services de renseignements américains et britanniques depuis des années, et notamment la République démocratique du Congo. Parmi les 20 pays africains surveillés, la République démocratique du Congo est celui qui a été le plus ciblé, le plus écouté.
(AFP 08/12/16)
"Recevoir du courrier par la poste, c'est une première pour moi, en plus à domicile !" Odette Tshibambe, étudiante d'une trentaine d'années, n'en revient pas qu'un facteur frappe à sa porte à Kinshasa. Et pour cause: l'homme en jaune est un ressuscité après plusieurs décennies d'agonie de la Poste en République démocratique du Congo. Depuis 1985-86 et jusqu'à récemment, la Société congolaise de poste et de télécommunication (SCPT) ne remplissait plus sa mission de livraison du courrier, témoigne Anifa Kayumba, chef de l'immense centre de tri de Kinshasa où attendent...
(RFI 08/12/16)
En RDC, la direction de la chaîne Canal Congo télévision (CCTV) dénonce une descente brutale de police dans ses locaux de Matadi, dans la province du Bas-Congo. Une dizaine de policiers ont interrompu les programmes, saccagé les studios et blessé trois journalistes, selon Patrick Palata, un des directeurs de cette chaîne, propriété de l'opposant Jean-Pierre Bemba.
(RFI 08/12/16)
En RDC, un nouveau cycle de discussions politiques devrait débuter ce vendredi. Des responsables du Rassemblement de l'opposition ont confirmé qu'ils participeraient à ce dialogue organisé par les évêques avec les signataires de l'accord de septembre. La crise politique en RDC a aussi conduit à des violences les 19 et 20 septembre 2016 et la Commission nationale des droits de l'homme a rendu son rapport ce mercredi. La CNDH estime que les forces de l'ordre, les manifestants et les organisateurs...
(AFP 07/12/16)
Une association congolaise a dénoncé mardi une hausse "alarmante" des violences sexuelles dans la région de Butembo, ville de l'est de la République démocratique du Congo, où sont apparues récemment de nouvelles milices. Ces violences sont commises tant par des miliciens que par des éléments "égarés" de l'armée congolaise, déplore Edgar Mateso, premier vice-président de la Société civile de Butembo, dans le nord de la province du Nord-Kivu, appelant les autorités judiciaires à "ouvrir des enquêtes sur ces faits afin d'identifier les auteurs de...
(Jeune Afrique 07/12/16)
La Commission chargée d'organiser les élections en République démocratique du Congo a annoncé ce mardi avoir évalué à 1,8 milliard de dollars le budget pour financer les scrutins prévus dans la Constitution. La date de l'élection présidentielle en revanche n'est toujours pas connue. Le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Corneille Nangaa, vient de présenter ce budget au gouvernement, comme l’exige l’accord signé le 18 novembre au terme du dialogue politique mené par le pouvoir en place avec...
(RFI 07/12/16)
La Commission nationale électorale indépendante (Céni) n’a pas pu rendre public mardi 6 décembre le calendrier électoral, comme annoncé la veille. Son président, Corneille Nangaa, a plutôt annoncé le début des consultations avec les parties prenantes aux prochaines élections. L’idée est ainsi de requérir les derniers avis et considérations avant la publication dudit calendrier électoral dans les tout prochains jours. Pour de nombreux observateurs, les responsables de la Céni sont contraints d’attendre le deuxième dialogue, celui qui mettra face-à-face le rassemblement et la majorité d’ici la fin de la semaine. Est donc attendu un face-à-face entre le rassemblement des forces acquises au changement...
(RFI 07/12/16)
Nouveau bras de fer entre les mouvements citoyens et le gouvernement congolais, mais cette fois-ci à Bunia, dans l’est du pays. Dans cette petite ville, la justice congolaise a inculpé cinq militants de la Lucha pour incitation à la désobéissance civile. La semaine dernière, ils avaient organisé une conférence de presse pour lancer à Bunia la campagne Bye Bye Kabila appelant le chef de l’Etat et les autres institutions de l’Etat à démissionner le 19 décembre. Malgré l’interdiction formulée par le maire de la ville, un autre mouvement citoyen, Filimbi, entend braver l’interdit...
(AFP 06/12/16)
Une journaliste congolaise arrêtée dans le nord-est de la République démocratique du Congo a été libérée après quatre jours de détention, a-t-on appris mardi auprès de son avocat. Elle "a été libérée hier" (lundi), a déclaré à l'AFP Me Augustin Yaongonda à propos de sa cliente, Adèle Uvon, reporter à la Radio-Télévision Lobiko, chaîne locale de Bunia, capitale de la province de l'Ituri. Mme Uvon avait été arrêtée jeudi dans cette ville, alors qu'elle s'apprêtait à couvrir une manifestation organisée...
(RFI 06/12/16)
Le 27 novembre dernier, une trentaine de Hutus ont été massacrés dans un site de déplacés en RDC. Une attaque attribuée aux Maï Maï Mazembe. L'armée a confirmé, ce lundi, l'arrestation de 21 de ses membres. Certains auraient avoué leur participation à ce massacre, selon le porte-parole de l'armée au Nord-Kivu, qui assure qu'ils seront traduits en justice. Que sait-on des Maï Maï Mazembe ? C'est au Sud-Lubero, dans la région de Buleusa, que le nom des Maï Maï Mazembe...
(AFP 05/12/16)
Vingt-trois personnes ont été tuées dans des affrontements survenus entre vendredi et dimanche dans la région de Tshikapa, dans le centre de la République démocratique du Congo, selon un bilan officiel donné lundi. Ces violences ayant opposé policiers et soldats à la milice d'un ancien chef coutumier local ont fait "13 morts et 14 blessés dans les rangs des forces de l'ordre, 10 morts du côté de la milice", a affirmé sur la télévision publique Hubert Mbingho N'Vula, vice-gouverneur du...
(RFI 05/12/16)
Des violences secouent depuis plusieurs jours Tshikapa, le chef-lieu de la nouvelle province du Kasaï dans le centre de la RDC. Cela dure depuis vendredi, mais la situation s'est fortement dégradée samedi soir avec des affrontements entre forces de sécurité et de très jeunes miliciens. Ce sont même de très jeunes miliciens, âgés de 4 à 12 ans selon des témoins. Plusieurs sources pensent avoir reconnu des partisans du chef traditionnel Kamwina Nsapu dont les autorités ont annoncé la mort...
(AFP 05/12/16)
Un journaliste d'un site d'information congolais a été arrêté dimanche à Kinshasa et détenu pendant six heures par des agents de "services de sécurité" de la RDC avant d'être relâché, a-t-on appris auprès de son employeur. Tchèque Bukasa "a été libéré après six heures de détention au camp [militaire] Kokolo", dans le nord de la capitale de la République démocratique du Congo, a déclaré à l'AFP Patient Ligodi, directeur de publication du site d'information Actualité.cd. M. Bukasa qui travaille également...
(AFP 05/12/16)
Les violents affrontements qui ont éclaté mardi à Tshikapa, dans le centre de la République démocratique du Congo, entre forces de sécurité et partisans d'un chef traditionnel tué en août, ont repris ce week-end, a-t-on appris dimanche de sources concordantes. Quatre miliciens, partisans du chef Kamwina Nsapu tué par les forces de sécurité, ont notamment trouvé la mort samedi soir au cours de ces violences dans la capitale de la province du Kasaï. "Les miliciens ont réussi à investir la...
(RFI 05/12/16)
Le calme est revenu à Tshikapa, dans le centre de la République démocratique du Congo, après deux jours d'affrontements entre miliciens et forces de l'ordre. Les FARDC, l’armée congolaise, parlent d'un conflit coutumier qui a dégénéré. Selon d'autres sources sur place, il s'agirait plutôt de la milice du grand chef Kamwina Nsapu abattu dans le territoire de Dibaya il y a plusieurs semaines. La version officielle évoque un conflit de pouvoir coutumier dans la localité de Mbawu qui aurait dégénéré...
(BBC 05/12/16)
Le ministère des Affaires étrangères de la Belgique a recommandé lundi de "reporter tout voyage non essentiel" en République démocratique du Congo (RDC). "Vu les tensions politiques et les risques de nouvelles manifestations (...), il est recommandé de reporter provisoirement tout voyage non essentiel vers la République démocratique du Congo", peut-on lire sur le site du ministère. Par ailleurs, le Belges qui "doivent impérativement se rendre" dans l'ancien Congo belge sont invités à s'enregistrer auprès du ministère, précise le communiqué...
(BBC 05/12/16)
Après les violences de ce week-end à Tshikapa, dans le centre de la RDC, le calme semble revenu. Joint par la radio des nations unies en RDC, radio Okapi, Hubert Mbingo Nvula, vice-gouverneur de la province du Kasai, a nié la présence de miliciens du chef traditionnel Kamwina Nsapu dans la ville Tshikapa. Un chef traditionnel tué en août dernier. Hubert Mbingo Nvula dément également l'information selon laquelle 5 personnes avaient été tuées par des balles perdues, et trois miliciens...
(Jeune Afrique 03/12/16)
Un nouveau dialogue est nécessaire en République démocratique du Congo pour éviter au pays de sombrer dans une situation incontrôlable. C'est l'avis de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco). "L'heure est grave" prévient la Cenco. A environ deux semaines de la fin du second et dernier mandat du président Joseph Kabila, les évêques catholiques congolais signalent que les risques de violence menacent la paix et la stabilité de la RDC. Ces derniers notent que la crise politique s'est aggravée dans ce pays après l'accord signé entre la majorité présidentielle, une frange de l'opposition et la société civile...

Pages

(AFP 06/12/16)
La Commission chargée d'organiser les élections en République démocratique du Congo a annoncé mardi avoir évalué à 1,8 milliard de dollars le budget pour le financement des scrutins prévus dans la Constitution. La Céni a déposé au gouvernement le 9 novembre un budget évalué à "plus ou moins 1,8 milliard de dollars" pour prendre en charge l'ensemble du processus électoral prévu par le cadre légal congolais, a déclaré le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) Corneille Nangaa. "Un travail est en cours entre la Céni et le gouvernement pour voir (...) les possibilités de réduction substantielle de ce budget au regard des difficultés que connait le pays", a-t-il ajouté. "Ce budget tient compte...
(Jeune Afrique 06/12/16)
En République Démocratique du Congo, l'industrie des services financiers par mobile est aujourd'hui dominée par les opérateurs téléphoniques. La banque TMB a décidé de s'y mettre. L’armada de commerciaux qui travaillent pour elle cherchent leurs nouveaux clients dans la périphérie de Kinshasa. Leur objectif : convaincre le chaland des avantages du mobile-banking. Gérer ses comptes bancaires, effectuer ses transactions, payer ses factures et retirer de l’argent auprès d’un distributeur grâce à son téléphone portable… Le service peut s’avérer utile dans une zone dépourvue d’agences bancaires et où la majorité des transactions se font en cash. TMB propose à ses futurs clients de créer leur compte gratuitement, elle se rémunère en prélevant une commission sur les opérations qu’ils effectuent par la...
(Agence Ecofin 06/12/16)
Suite au succès de la réalisation d’une diligence raisonnable, Kisenge Mining (KMP) a exercé son option pour former une joint-venture (JV) avec Armadale, sur le projet aurifère Mpokoto, en RD Congo. Les deux parties avaient conclu, en septembre dernier, un protocole d’accord qui devait évoluer vers un accord de JV, à la fin du processus de diligence raisonnable. Selon les termes de l’accord de JV, KMP, anciennement appelée African Mining Services, pourrait acquérir une participation initiale de 25%, dans le...
(Agence Ecofin 29/11/16)
La RD Congo a produit, au troisième trimestre 2016, 268 393 tonnes de cuivre soit une augmentation de 0,6% par rapport au troisième trimestre 2015. L’information a été donnée par la Banque Centrale qui a souligné que, malgré cette augmentation, la production cumulée des trois premiers trimestres de l’année, a baissé de 10%, à 734 643 tonnes, par rapport à 2015. Selon l’institution financière, cette baisse de 10% est due à la baisse mondiale des prix du cuivre, qui a...
(RFI 28/11/16)
La police nationale évoque l'implication des motards dans la criminalité en hausse dans la capitale pour justifier des restrictions dans leurs horaires. Mais l'autorité urbaine, elle, exige un temps de réflexion pour mieux encadrer ceux qui font le transport sur des motos. Héritier a un diplôme de l'enseignement supérieur des techniques appliquées. Trois ans durant, il a cherché un emploi sans succès. Le jeune homme a alors décidé de rejoindre les rangs des taxis-motos. Mais, voilà, les responsables de la...
(Jeune Afrique 17/11/16)
La Gécamines s'oppose fermement à la cession, pour 1,136 milliard de dollars, à une filiale du chinois BHR Partners, des 30 % de Lundin Mining dans FT Holdings, qui contrôle 80 % de la mine de cuivre de Tenke. C’est ce qu’indique un communiqué publié aujourd’hui par le producteur congolais de métal rouge suite à l’annonce de l’accord de vente de Lundin Mining hier. La Gécamines réaffirme au passage son droit de préemption sur Tenke Fungurume Mining (TFM), qu’il détient à hauteur de 20 %. L’entreprise nationale congolaise ne veut pas se voir contrainte dans un partenariat avec des sociétés totalement nouvelles...
(RFI 17/11/16)
Global Witness, une ONG qui milite contre la corruption dans le domaine des ressources naturelles, dénonce les modalités d’un accord minier impliquant la Gécamines, l’entreprise nationale des mines du Congo, et une société privée. Selon l’ONG, la transaction serait largement en faveur de cette dernière qui appartient à un proche du président Kabila, au détriment de l’Etat congolais pour qui le manque à gagner représenterait environ 880 millions de dollars. Tout commence à la signature d’un accord sur un transfert...
(Jeune Afrique 17/11/16)
Deux rapports publiés en 2015, puis début novembre 2016, contestaient les pratiques de Feronia actif dans l'exploitation de palmiers à huile et sa proximité avec le Bernabé Kikaya Bin Karubi. Le groupe canadien et le conseiller diplomatique du Président Joseph Kabila dénonce vivement ces accusations. Le rapport publié mercredi 2 novembre – après une première publication en juin 2015 – sur la proximité entre le conseiller diplomatique du Président Joseph Kabila et le groupe canadien Feronia qui avait racheté en...
(Jeune Afrique 17/11/16)
Ahmed Kalej Nkand n’est pas rancunier. Plus de deux ans après avoir été démis de ses fonctions d’administrateur-directeur général de la Gécamines, en juillet 2014, sur une accusation de surfacturation d’équipements miniers, le Congolais, qui vit à Lubumbashi, a finalement été blanchi à la mi-octobre 2016 par la justice. Mais, soucieux de se préparer un avenir, Kalej a décidé de mettre sous le boisseau son différend avec le tout-puissant patron des patrons congolais, Albert Yuma Mulimbi, président de la compagnie...
(Agence Ecofin 17/11/16)
(Agence Ecofin) - Le dossier Tenke Fungurume (TF) qui capte les attentions, depuis plusieurs mois, en RD Congo, n’est pas proche de son épilogue. En effet, réagissant à la décision du retrait de Lundin du projet de cuivre TF, par la vente de sa participation de 24%, à BHR Partners, Gécamines a déclaré sa «ferme opposition» à cette nouvelle transaction. La société, acteur de premier plan du secteur minier congolais, a expliqué que ce retrait «concerté» avec la firme américaine...
(AFP 16/11/16)
La République démocratique du Congo a transféré à une compagnie appartenant à un homme d'affaires israélien proche du président congolais Joseph Kabila des royalties qui lui revenaient par le biais de la compagnie publique minière nationale Gécamines, affirme mardi l'ONG britannique Global Witness. Global Witness soutient que cet accord prive l'Etat congolais de recettes pouvant aller jusqu'à 880 millions de dollars sur plusieurs années, "plus que les dépenses publiques annuelles du Congo dans le domaine de la santé" ce que conteste fermement Fleurette Group, la société de Dan Gertler, diamantaire israélien intime de la famille Kabila. Signé en janvier 2015, cet accord de transfert porte sur des redevances....
(Jeune Afrique 16/11/16)
L’ONG britannique Global Witness estime dans un document rendu public mardi qu’un accord tripartite de janvier 2015 aurait fait perdre 880 millions de dollars de royalties initialement dues à la Générale des carrières et des mines. Et ce au profit d’une société immatriculée au îles Caïmans, filiale du groupe Fleurette de Dan Gertler. C’est une nouvelle affaire minière qui émerge en RD Congo. Elle met encore une fois en cause une transaction entre un groupe minier international, la Générale des...
(Agence Ecofin 16/11/16)
(Agence Ecofin) - La multinationale Lundin a décidé de vendre sa participation de 24% dans le projet Tenke Fungurume à la compagnie chinoise BHR Partners pour un montant s’élevant à 1,14 milliard $. La clôture de la transaction est prévue pour le premier semestre 2017, et est sujette à l’obtention des approbations réglementaires. Selon les termes de l’accord, si le prix du cuivre dépasse 3,50 $/Ib dans la période de 24 mois à compter du 1er janvier 2018, BHR devra...
(Agence Ecofin 14/11/16)
BIAC) - Les actionnaires de la BIAC informent le public qu’en décidant le 4 novembre 2016 en assemblée générale extraordinaire de la dissolution de la banque, les actionnaires ne poursuivent qu’un seul objectif : préserver les intérêts des épargnants, du personnel et des créanciers de la banque. Cette décision s’appuie sur les articles 56 et 59 de la loi du 2 février 2002 sur les établissements de crédit qui prévoit la dissolution volontaire et renvoie au droit commun en l’occurence...
(Radio Okapi 12/11/16)
Au cours d’une conférence de presse vendredi 11 novembre à Kinshasa, le bureau de représentation de la Banque mondiale en RDC a évalué son engagement au pays dans le secteur de l’agriculture. Selon le directeur des opérations de cette institution financière, Ahmadou Moustapha Ndiaye, l’apport de la Banque mondiale pour la RDC est évalué à 450 millions de dollars américains, soit 15 % du cout global. Parlant des défis à relever, M. Moustapha s’est exprimé en ces termes : «Nous...
(Jeune Afrique 11/11/16)
Dans un avis au public daté du 10 novembre, la Banque centrale du Congo tente de rassurer quant à l'avenir de la 4ème banque de RDC, dont les actionnaires ont annoncé la liquidation. Dans son texte, l’autorité de tutelle rappelle que « la décision de dissolution a été prise par les actionnaires défaillants sans le concours de l’administration provisoire, ni de l’autorité de régulation et de contrôle bancaire qui ont à leur charge la responsabilité du redressement de la Biac...
(Financial Afrik 11/11/16)
La banque centrale du Congo (BCC) a récusé la décision des actionnaires de la Banque internationale pour l’Afrique au Congo (BIAC) de dissoudre leur banque et de désigner un liquidateur afin d’arrêter leur surendettement vis-à-vis de la BCC. La BCC a réagi dans un communiqué rendu public, jeudi 10 novembre, pour s’opposer à toute tentative de dissolution de la BIAC. «La BCC déclare nulle et de nul effet la dissolution de la BIAC par les actionnaires pour vice de procédure...
(Les Afriques 10/11/16)
Placée sous administration provisoire, la Banque internationale pour l’Afrique au Congo (BIAC) est confrontée à d’énormes difficultés. Depuis quelques mois, la banque manque de liquidités et les clients se retirent. Une plainte avait même été déposée au parquet général de la RDC contre ses dirigeants par la Banque centrale, le 31 mai dernier. À la suite d’une assemblée générale tenue le 11 octobre dernier, le président du Tribunal du commerce de Kinshasa a décidé de dissoudre volontairement la BIAC. Depuis...
(Agence Ecofin 10/11/16)
(Agence Ecofin) - Selon la Banque centrale du Congo (BCC), la décision de dissolution de la Banque internationale pour l'Afrique au Congo (BIAC) par ses actionnaires, annoncée ce début de semaine, est « nulle et de nul effet ». L’institution invoque « un vice de procédure » et « une violation de la législation » : « Dès qu'une banque est mise sous administration de la Banque centrale, personne n'a le droit de la liquider, y compris les actionnaires ou...
(AFP 09/11/16)
La Banque centrale du Congo (BCC) a rejeté mercredi la décision prise la veille par la troisième banque commerciale de la République démocratique du Congo de se dissoudre, alimentant la polémique entre les deux institutions bancaires, a constaté mercredi l'AFP. Mardi, les actionnaires de la Banque internationale pour l'Afrique au Congo (BIAC), en difficulté depuis des mois, avaient décidé de dissoudre leur banque et de désigner un liquidateur afin d'arrêter leur surendettement vis-à-vis de la BCC qui avait placé la...

Pages

(Jeune Afrique 16/11/16)
Florent Ibenge, le sélectionneur de la RD Congo, imaginait le Maroc s'imposer samedi soir à Marrakech lors du choc du groupe C contre la Côte d’Ivoire, en qualifications pour la Coupe du Monde 2018. Une rencontre qui s’est soldée par un match nul (0-0)... Samedi soir, dans un stade de Marrakech chaud bouillant, le Maroc a concédé son deuxième match nul après celui obtenu au Gabon (0-0) le mois dernier. « Je voyais les Marocains s’imposer chez eux, où ils sont quasiment invincibles. Et puis, la Côte d’Ivoire devait faire face à plusieurs absences importantes : le gardien Gbohouo, Seri, Bailly, Gervinho. Je pense que les Éléphants, avant le coup d’envoi, auraient tout de suite...
(RFI 14/11/16)
Malgré une première période difficile et un but de la Guinée sur penalty à la 23e minute, la RDC est revenue dans son match en seconde mi-temps pour s’offrir une victoire à l’extérieur (2-1) ce dimanche 13 novembre. Neeskens Kebano et Yannick Bolasie sont les deux buteurs congolais. Mise sous pression par la victoire de la Tunisie contre la Libye (1-0), la RD Congo devait s’imposer à Conakry en Guinée ce dimanche 13 novembre pour rester en tête du groupe A des éliminatoires du Mondial 2018. Sauf que le Syli National, déjà dos au mur, devait lui aussi absolument se relancer à domicile. Une RDC en souffrance en première période Dès l’entame de la rencontre, les Guinéens se sont portés...
(AfricaNews 10/11/16)
La République démocratique du Congo rêve d’une nouvelle participation à une phase finale de coupe du monde, 42 ans après la première en 1974 en Allemagne. Les Léopards ont fait du mondial Russie 2018 un objectif majeur. Logée dans le groupe A des éliminatoires avec la Libye, la Tunisie et la Guinée, la RDC a pris un bon départ en écrasant la Libye lors de la première journée, 4-0. Dimanche, elle tentera de confirmer ce bon départ à Conakry face...
(Radio Okapi 10/11/16)
A l’issue de leur première session d’entraînement de mardi 8 novembre dans la soirée, les Léopards ont affirmé à Radio Okapi leur détermination à «se qualifier pour la Coupe du monde». Ils seront reçus par le Syli National de la Guinée dimanche 13 novembre à Conakry, en match de la 2e journée –zone Afrique des éliminatoires de la coupe du monde- Russie 2018. Vingt-deux joueurs étaient présents à la première session d’entraînement de mardi 8 novembre dans la soirée, interrompue...
(RFI 08/11/16)
L’entraîneur français, Hubert Velud, connaît une première année mouvementée, mais surtout pleine de succès avec le Tout Puissant Mazembe. Au niveau continental, il aura remporté deux titres, la Supercoupe de la CAF le 20 février, et la Coupe de la Confédération de la CAF le dimanche 6 novembre. Pourtant le parcours de l’équipe congolaise aura été semé d’embûches. Après trois saisons sous la direction de l’entraîneur français Patrice Carteron, c’est Hubert Velud, son compatriote, qui reprend les rênes du club...
(Jeune Afrique 07/11/16)
Dimanche, le TP Mazembe a remporté pour la première fois de son histoire la Coupe de la Confédération face aux Algériens du MO Bejaïa (4-1, 1-1 à l’aller). Hubert Velud, l’entraîneur français des Corbeaux, revient sur ce succès. Jeune Afrique : Cette large victoire face à un adversaire réputé pour sa solidité défensive a-t-elle été plus facile à obtenir que prévu ? Hubert Velud : On a su se rendre cette finale retour plus facile, en marquant au bout de...
(RFI 07/11/16)
Déjà quintuple vainqueur de la Ligue des champions de la CAF, détenteur de trois Supercoupes de la CAF et d’une Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe, le club congolais a décroché ce dimanche 6 novembre sa première Coupe de la Confédération en battant les Algériens du MO Béjaïa 4-1 lors de la finale retour à Lubumbashi. Hubert Velud, le coach de Mazembe, avait prévenu : après le match nul favorable 1-1 obtenu par les Corbeaux à Blida en Algérie face...
(RFI 03/11/16)
Le match retour de la Coupe de la Confédération se déroule ce dimanche 6 novembre à Lubumbashi en République Démocratique du Congo. Le TP Mazembe part avec un court avantage après son nul en Algérie, 1-1, face au MO Bejaïa. Hubert Velud, l’entraîneur des Congolais, malgré une certaine prudence, ne pense qu’à la victoire. Le TP Mazembe part favori ce dimanche 6 novembre pour le match retour de la Coupe de la Confédération et pourra remporter son 7e titre en...
(Afrik.com 02/11/16)
Le sélectionneur de la RD Congo, Florent Ibenge, a opté pour la continuité dans la pré-liste de 26 Léopards retenus pour affronter la Guinée le 13 novembre en match éliminatoire du Mondial 2018. Alors qu’Afobe et Assombalonga pourraient fêter leur première cape, le technicien a aussi appelé 4 joueurs spécialement pour qu’ils puissent se mettre en règle pour jouer avec la RDC à l’avenir. Après sa gifle infligée à la Libye (4-0) pour débuter la phase de groupes des éliminatoires...
(Jeune Afrique 24/10/16)
Soufrant d'une "gonarthrose tricompartimentale du genou gauche", Pierre Ndaye Mulamba, ex-international congolais détenteur du record de buts inscrits lors d’une Coupe d'Afrique des nations, doit se rendre à l'étranger pour des soins appropriés, selon son médecin qui a établi, fin juillet, une attestation médicale allant dans ce sens. Mais depuis, rien ne bouge. « C’est triste ! Nous attendons que le gouvernement débloque les fonds nécessaires pour que M. Ndaye soit transféré dans un centre médical approprié à l’étranger »,...
(APA 20/10/16)
APA-Abidjan (Côte d'Ivoire) - La sélection ivoirienne de football de Côte d’Ivoire, championne en titre des nations de football partage le Groupe C de la CAN 2017 avec le Maroc, la République démocratique du Congo et le Togo à l’issue du tirage au soir effectué, mercredi soir, à Libreville au Gabon. L’équipe de Côte d’Ivoire tête de liste du groupe C évoluera dans la ville d’Oyem. Le groupe A est composé du Gabon (pays organisateur), du Cameroun et de la...
(Jeune Afrique 19/10/16)
Vainqueurs de la CAN en 1968 et 1974, ils ont été de véritables stars. Jamais leur performance n’a été égalée. Mais aujourd’hui, les anciennes gloires du ballon rond ont le sentiment d’avoir été abandonnées. Ils demandent des comptes. Il est 18 heures passées et le soleil vient de se coucher sur Kinshasa. Loin du centre-ville, dans le vacarme quotidien des quartiers populaires et mouvementés, la capitale congolaise bouillonne encore. Les klaxons des taxis ne couvrent pas les airs de rumba...
(La Voix de l'Amérique 06/10/16)
L'attaquant congolais de Hull City (1ère division anglaise) a accepté de jouer à nouveau pour l’équipe nationale congolaise après avoir annoncé début avril dernier qu’il mettait fin à sa carrière internationale. Dieumerci Mbokani montera sur la pelouse samedi prochain lors du match RDC-Libye comptant pour la 1ère journée du dernier tour des éliminatoires, Zone Afrique, du mondial Russie 2018. "Je suis de retour et je vais m'investir à 100%", a indiqué M. Mbokani à TopCongo, radio partenaire de VOA Afrique...
(Jeune Afrique 04/10/16)
Il y a encore trois jours, Presnel Kimpembe jouait un match de quatrième division française avec la réserve du Paris Saint-Germain. Il est aujourd’hui convoqué en équipe de France. Parcours d’un défenseur dont l’avenir, prometteur, aurait également pu se jouer avec la RD Congo. Presnel Kimpembe pourrait honorer sa première sélection en équipe de France, lors des matchs de qualifications pour la Coupe du monde 2018 face à la Bulgarie et les Pays-Bas. Sélectionné par Didier Deschamps suite à une...
(Jeune Afrique 26/09/16)
Le club de Lubumbashi, abonné aux finales continentales, s'est qualifié dimanche pour la finale de la Coupe de la CAF aux dépens de l'Étoile du Sahel. Il affrontera le MO Bejaïa, vainqueur de son duel contre le FUS Rabat. On connaît désormais le nom des finalistes de la Coupe de la CAF, la petite sœur de la Ligue des champions africaine. Et comme très souvent, parmi eux figure le Tout-Puissant Mazembe, le club de Lubumbashi. Les hommes d’Hubert Velud se...
(Jeune Afrique 14/09/16)
Il est venu à la boxe comme il est venu au monde : à l'improviste. Et pourtant Zack Mwekassa, dit "le guerrier noir", continue de collectionner les titres et surtout d'exercer ce qu'il considère comme un job à part entière : motiver, sur la base de son expérience personnelle, ses quelque 115 000 abonnés Facebook pour "réveiller le champion qui est en eux". Suite de notre série sur les influenceurs africains du web. Sa citation fétiche : « L’homme devrait...
(Radio Okapi 08/09/16)
Les recettes de la rencontre entre la RDC et la République centrafricaine sont évaluées à 175 000 000 de Francs congolais, soit 185 817 USD, a indiqué le ministre des Sports, Denis Kambayi. Ce match comptait pour la dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations-Gabon 2017. Les Léopards de la RDC ont remporté cette rencontre sur le score de quatre buts à un, au stade des Martyrs. «Nous avons fait de bonnes recettes, plus ou moins 175...
(Radio Okapi 05/09/16)
Sept personnes ont été blessées dimanche 4 septembre au Stade des martyrs de Kinshasa, après le match de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2017, remporté par la RDC face à la RCA (4-1). Cinq personnes ont été blessées dans une bousculade survenue après le match. Deux autres personnes ont été attaquées par des bandits avec des armes blanches à la sortie du stade. Elles ont toutes été acheminées à l’hôpital du camp Lieutenant-Colonel Kokolo...
(RFI 05/09/16)
L’équipe de la RD Congo a gagné 4-1 son ultime match des éliminatoires de la CAN 2017 et a donc éliminé celle de Centrafrique, ce 4 septembre 2016 à Kinshasa. Les Léopards de RDC disputeront leur troisième Coupe d'Afrique des nations de suite. Pas de première Coupe d’Afrique des nations de football pour la République centrafricaine. Les Fauves du Bas-Oubangui se sont heurtés à une sélection congolaise supérieure, ce 4 septembre 2016, en éliminatoires de la CAN 2017. Les Congolais,...
(Jeune Afrique 05/09/16)
Le Burkina Faso a décroché son billet face au Botswana pour la Coupe d'Afrique des Nations 2017, tout comme la Tunisie, la RDC, l'Ouganda et le Togo, dernières équipes qualifiées dimanche lors de la sixième et dernière journée des éliminatoires. Ces cinq équipes rejoignent au Gabon le pays-hôte mais aussi le Maroc, l’Algérie, le Cameroun, le Sénégal, le Ghana, l’Égypte, le Mali, le Zimbabwe, la Guinée Bissau et la Côte d’Ivoire, championne d’Afrique en titre. Les Tunisiens ont profité d’une...

Pages

(RFI 30/11/16)
Au Congo-Brazzaville, Bienvenu Mépépé-Sidobé dit « Cœur à cœur » est décédé lundi 28 novembre à Paris à l’âge de 48 ans suite à un accident de la route survenu il y a plus d’une semaine sur la nationale 2 au Congo. Enseignant, comédien, directeur de la coopération et de la communication au ministère de la Culture, il était considéré comme le « Mamane » de Brazza.
(Jeune Afrique 25/11/16)
Entretien avec Shay, jeune rappeuse et sensation forte de cette année 2016. Révélée par Booba, elle s’apprête à sortir "Jolie garce", son premier disque. C’est incontestable, c’est la révélation féminine de l’année 2016. Son titre « PMW » (plus de 30 millions de vues sur YouTube) sorti au début de l’été a mis tout le monde d’accord : elle est celle que tout le monde attendait dans le rap francophone. La rappeuse belge y révèle une identité très affirmée, sensuelle, avec un flow hypnotique et des paroles explicites très assumées. Rien n’est dû au hasard : derrière Shay et son premier disque très réussi, Jolie garce, c’est une histoire de famille, de musique et de travail, où l’Afrique tient une...
(Jeune Afrique 25/11/16)
Fally Ipupa est le prince de la pop congolaise, mais pas seulement. Dans la tradition des paillettes de la sape, il a imposé une sobriété flamboyante. Décryptage d'un style vestimentaire soigné. À 39 ans, Fally Ipupa est considéré comme un dieu vivant dans son pays natal, la RD Congo. Celui qu’on surnommait Anelka, qui s’est rebaptisé Dicap La Merveille – en hommage à l’acteur américain Leonardo Di Caprio – ou encore Hustler, fête cette année ses dix ans de carrière...
(Jeune Afrique 07/11/16)
Dans les bacs depuis fin octobre, "Forever - De génération en génération", l'album posthume de Papa Wemba ne fait pas l'unanimité parmi son public, partagé entre nostalgie et déception. On le retrouve là où il nous a quittés. Avec moins de gras, sans le mabanga – ce name-dropping qui pollue souvent la chanson congolaise -, mais pas au sommet de son art. Dans Forever – De génération en génération, Papa Wemba, décédé le 24 avril sur la scène du Festival...
(Le Monde 31/10/16)
Le label Cantos sort un disque posthume de l’icône de la rumba congolaise et de la « world music », six mois après sa mort brutale. Chapeau melon haut de forme rouge, ample tunique blanche brodée de noir. C’est l’ultime tenue dans laquelle est apparu Papa Wemba, décédé à l’aube du 24 avril sur la scène du Festival des musiques urbaines d’Anoumaba, à Abidjan, en Côte d’Ivoire. C’est en toute logique qu’elle illustre la pochette de l’album posthume du ténor...
(TV5 25/10/16)
L’analyse de l'iconographie politique mêle connaissances historiques et expertise graphique. A Bruxelles, l’exposition Notre Congo ne badine pas avec la critique. Elle dévoile les rouages de la propagande coloniale. De quoi raviver ou éveiller les consciences. Elle a « infusé » les esprits de générations entières en Belgique et au Congo. Le verbe est bien choisi. Elle, c’est la propagande coloniale, dont l’Université Libre de Bruxelles a choisi d’accrocher d’intéressants témoignages aux cimaises de la Salle Allende, au cœur de...
(La Croix 06/10/16)
Cette bande dessinée rend hommage au sens de la débrouille et à la bonne humeur des habitants de Kinshasa alors que la situation se dégrade en RD-Congo. Samuel, 10 ans, vit avec ses parents dans un quartier populaire de la capitale congolaise, Kinshasa. Une vie inédite débute pour son père : nouveau propriétaire d’une voiture d’occasion, il va désormais proposer ses services comme chauffeur. Désormais, il ne travaille plus pour le compte d’un patron – ici, une patronne –, mais pour...
(Jeune Afrique 26/09/16)
Koffi Olomidé tiendrait-il une occasion en or pour redorer son blason auprès de la gent féminine qu’il a scandalisée, pas plus tard qu’en juillet dernier ? La toile bruisse de sa nomination comme "Ambassadeur de la Femme" par l'Union Africaine… En réalité, il s'agit d'une intox. « Si tu n’as pas la force du voleur, aide-le à porter le butin », dit un proverbe ouest-africain, comme s’il fallait se résigner à accompagner le malfaiteur, quand on n’a pas les moyens...
(La Voix de l'Amérique 30/08/16)
Au Sud-Kivu, la première Edition du festival Umoja Grands Lacs se poursuit depuis le 27 août 2016. Ce cadre d’échange culturel et de dialogue entre jeunes des pays de la sous-région de grand lacs est organisé par l’association des jeunes "the futur for all" que l'on peut traduire par "un futur pour tous". C’est dans le beau cadre du collège Alfajiri à Bukavu que se déroule le festival Umoja Grands-Lacs. Un festival qui connait la participation des artistes venus du...
(Jeune Afrique 25/08/16)
Avec "Congo Requiem", son douzième roman, le Français Jean-Christophe Grangé explore la face sombre de la RD Congo et plonge son lecteur dans une moiteur morbide. Au risque de la caricature. La littérature a ceci d’extraordinaire qu’elle peut se permettre de piller sans appauvrir et de voler sans déposséder. Histoires, décors, personnages, ambiances, situations, l’Afrique dans son ensemble offre un riche terrain de rapines à l’imaginaire des auteurs occidentaux qui y chapardent sans vergogne la matière de leurs créations. Le...
(Jeune Afrique 23/08/16)
Originaire de la République démocratique du Congo, l’enfant de Lubumbashi installé en Belgique a trouvé sa voie dans la musique. «Imagine : tu grandis en Europe et tu t’appelles ‘la peste’ ou ‘le diable’… » Baloji Tshiani en a fait l’expérience, son prénom signifiant « groupe de sorciers » en tshiluba, l’une des quatre langues nationales de sa RD Congo natale. Toute sa jeunesse, il a été le bouc émissaire facile de tous les malheurs qui pouvaient s’abattre sur la famille...
(Le Monde 12/08/16)
Longtemps, Sandrine Ebène de Zorzi, née à Kinshasa, a pensé qu’elle était Française. Quand ses cousines écoutaient Koffi Olomidé, chanteur populaire congolais, elle n’était pas intéressée, et préférait la vie parisienne et ses études d’ébénisterie. « J’étais différente, je fumais des clopes, j’avais un scooter, se souvient-elle en riant. Elles, elles mettaient Koffi à fond, mais maintenant, moi aussi j’adore ! » Aujourd’hui, Sandrine revendique à 100 % ses racines franco-congolaises. C’est justement à mi-chemin entre Paris et Kinshasa qu’elle...
(Le Monde 10/08/16)
La star de la rumba congolaise nie tout. Les accusations de viols et de séquestrations sur des danseuses qui ont porté plainte en France où Koffi Olomidé est toujours poursuivi et sous le coup d’un mandat d’arrêt international ? « Des témoignages bidons ». Le violent coup de pied donné à une de ses danseuses à l’aéroport de Nairobi et dont la vidéo postée sur le web a provoqué l’émoi et une procédure judiciaire en République démocratique du Congo ?...
(Jeune Afrique 05/08/16)
Filmé en train de frapper l’une de ses danseuses, le pape de la rumba congolaise a passé quatre jours derrière les barreaux à Kinshasa, avant d'être libéré sous caution samedi 30 juillet. En quatre jours top chrono, le « dieu » de la musique congolaise est tombé de son Olympe pour descendre aux enfers. Arrêté, menottes aux poignets, dans son imposante résidence kinoise le 26 juillet, Koffi Olomidé est rapidement passé devant un juge avant d’être mis en détention provisoire...
(Le Monde 01/08/16)
Intégrer la troupe de danseuses de Koffi Olomidé a longtemps fait rêver les jeunes filles des quartiers populaires de Kinshasa. Et cela relevait du privilège que d’être choisie par le « patron ». Qu’importe si une taquinerie en vogue dans cette mégapole de plus de dix millions d’habitants voulait qu’une dame vêtue de façon sexy soit « habillée comme une danseuse de Koffi ». Car le roi de la rumba congolaise fait partie de ces légendes contemporaines africaines qui a...
(AFP 30/07/16)
La défense du célèbre chanteur congolais Koffi Olomide, emprisonné pour "coup et blessures volontaires" sur une de ses danseuses, a demandé vendredi la "libération provisoire" de son client, quatre jours après son inculpation. "Nous avons sollicité sa libération provisoire auprès du parquet", a déclaré à l'AFP un membre du collectif de la défense de Koffi Olomide, sous couvert d'anonymat, confirmant une information du parquet. "Le tribunal pourra se prononcer dans deux jours", a ajouté cet avocat du chanteur. A la...
(RFI 30/07/16)
Koffi Olomide a finalement été placé sous mandat de dépôt, ses avocats n'ont pas réussi à obtenir la liberté provisoire pour la star congolaise qui est accusée d'avoir battu l'une de ses danseuses au Kenya. La scène avait été enregistrée et tourne en boucle depuis sur les réseaux sociaux. L'artiste congolais va donc passer au moins quinze jours de plus en prison. La réaction de son avocat Me Ruffin Lukoo.
(La Voix de l'Amérique 28/07/16)
De l'aéroport international de Ndjili à la résidence du president de l'UDPS, des milliers de Kinois, ont accompagné pendant 5 heures le cortège de Tshisekedi, L'opposant congolais Etienne Tshisekedi est rentré à Kinshasa mercredi après-midi après daux ans passés en Belgique pour raison de santé. De l'aéroport international de Ndjili à la résidence du president de l'UDPS, des milliers de Kinois, militants des partis membres du rassemblement de l'opposition ou autre curieux ont accompagné pendant 5 heurres le cortège de...
(La Voix de l'Amérique 28/07/16)
Le chanteur congolais a passé ses deux premières nuits à la prison centrale de Makala de Kinshasa. Il n’est pas encore emprisonné, mais en détention préventive, a précisé, dans une interview à VOA Afrique, le procureur général de Kinshasa, Romuald Pumbwe. "Après son audition, Koffi Olomide a été placé sous mandat d’arrêt provisoire. Il est à la prison de Makala parce que chez nous, la maison d’arrêt est annexée à cette prison centrale", indique le procureur en charge du dossier...
(Le Monde 28/07/16)
Si certains fans du roi de la rumba congolaise, qui a été incarcéré mardi 26 juillet à Kinshasa pour « coups et blessures volontaires » sur l’une de ses danseuses, espèrent une indulgence de la justice congolaise, d’autres ont gardé un goût amer de son passage à Abidjan fin 2015. Grande admiratrice du chef de village de Molokai, Bakarissa Traoré, 27 ans, esthéticienne fait défiler sur son téléphone portable les images de l’arrestation du chanteur. Soudain, elle marque un arrêt...

Pages

(RFI 09/12/16)
En RDC, d'ultimes négociations ont démarré jeudi 8 décembre entre majorité et opposition sous l'égide de l'église catholique. L'objectif est de trouver une issue à la crise politique en cours alors que le 19 décembre marque la fin du deuxième et dernier mandat de Joseph Kabila sans que des élections aient pu être organisées. En octobre, un accord politique avait été trouvé entre le pouvoir et une frange de l'opposition. Mais les poids lourds de l'opposition l'ayant rejeté, la commission épiscopale du Congo s'est proposée de remettre les acteurs politiques autour d'une même table.
(BBC 09/12/16)
John Mpaliza a marché de Reggio Emilia en Italie jusqu'au Parlement européen à Bruxelles, a constaté la BBC sur place. L'Italien d'origine congolaise est parti de Reggio Emilia le 23 octobre dernier et a marché pendant 47 jours, en compagnie de son ami, Riccardo Montanari jusqu'à la capitale européenne, en traversant la Suisse, l'Allemagne, la France et le Luxembourg. Une soixantaine de personnes venues d'Italie, dont des étudiants et des représentants de la société civile, les ont rejoints pour parcourir avec eux les derniers kilomètres. Surnommé le «Marcheur pour la Paix », M. Mpaliza a déclaré, en arrivant au Parlement européen, qu'il est venu alerter l'opinion internationale sur un «génocide» actuellement en cours à Béni, dans la province du Nord-Kivu,...
(BBC 09/12/16)
Début ce 8 décembre, à Kinshasa, d'un nouveau dialogue politique pour trouver une issue à l'impasse politique. Ce round de pourparlers entre majorité et opposition, se tient sous l'égide de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco). A onze jours de la fin officielle du mandat du Président Joseph Kabila, ce dialogue est qualifié de « dialogue de la dernière chance » par de nombreux observateurs. "Nous nous retrouvons ici pour la séance inaugurale des discussions politiques pour un plus...
(RFI 09/12/16)
Ce sont les dernières révélations issues des archives d'Edward Snowden, cet ancien consultant pour l'agence américaine de renseignements, la NSA. Le journal français Le Monde et le site The Intercept se sont penchés sur une nouvelle série de documents portant sur l'Afrique. Le continent intéresse beaucoup les services de renseignements américains et britanniques depuis des années, et notamment la République démocratique du Congo. Parmi les 20 pays africains surveillés, la République démocratique du Congo est celui qui a été le plus ciblé, le plus écouté.
(Le Monde 09/12/16)
Le ministre de l’industrie a fait une tournée européenne pour porter la « bonne parole » du chef de l’Etat et faire oublier le report de la présidentielle à 2018. Attablé à une terrasse de la place du Trocadéro, à Paris, en cette fin de soirée de décembre, l’homme enchaîne les cigarettes mentholées, dans le frimas de la terrasse parisienne. Un vin chaud pour s’adoucir la gorge, une petite écharpe pour se protéger, et un discours bien rôdé. « Sous...
(RFI 08/12/16)
En RDC, la direction de la chaîne Canal Congo télévision (CCTV) dénonce une descente brutale de police dans ses locaux de Matadi, dans la province du Bas-Congo. Une dizaine de policiers ont interrompu les programmes, saccagé les studios et blessé trois journalistes, selon Patrick Palata, un des directeurs de cette chaîne, propriété de l'opposant Jean-Pierre Bemba.
(RFI 08/12/16)
En RDC, un nouveau cycle de discussions politiques devrait débuter ce vendredi. Des responsables du Rassemblement de l'opposition ont confirmé qu'ils participeraient à ce dialogue organisé par les évêques avec les signataires de l'accord de septembre. La crise politique en RDC a aussi conduit à des violences les 19 et 20 septembre 2016 et la Commission nationale des droits de l'homme a rendu son rapport ce mercredi. La CNDH estime que les forces de l'ordre, les manifestants et les organisateurs...
(Le Monde 08/12/16)
Goma, 23 mars 2009. Dans la capitale de la province du Nord-Kivu ébranlée par la guerre civile, le gouvernement congolais et la rébellion politico-militaire du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) signent un accord de paix. Les tractations ont été longues et suivies de près dans les capitales des pays des Grands Lacs, comme au Rwanda, où le président, Paul Kagamé, est accusé de soutenir ce groupe armé. Mais aussi à plus de 6 500 km de là,...
(Jeune Afrique 07/12/16)
La Commission chargée d'organiser les élections en République démocratique du Congo a annoncé ce mardi avoir évalué à 1,8 milliard de dollars le budget pour financer les scrutins prévus dans la Constitution. La date de l'élection présidentielle en revanche n'est toujours pas connue. Le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Corneille Nangaa, vient de présenter ce budget au gouvernement, comme l’exige l’accord signé le 18 novembre au terme du dialogue politique mené par le pouvoir en place avec...
(RFI 07/12/16)
La Commission nationale électorale indépendante (Céni) n’a pas pu rendre public mardi 6 décembre le calendrier électoral, comme annoncé la veille. Son président, Corneille Nangaa, a plutôt annoncé le début des consultations avec les parties prenantes aux prochaines élections. L’idée est ainsi de requérir les derniers avis et considérations avant la publication dudit calendrier électoral dans les tout prochains jours. Pour de nombreux observateurs, les responsables de la Céni sont contraints d’attendre le deuxième dialogue, celui qui mettra face-à-face le rassemblement et la majorité d’ici la fin de la semaine. Est donc attendu un face-à-face entre le rassemblement des forces acquises au changement...
(RFI 07/12/16)
Nouveau bras de fer entre les mouvements citoyens et le gouvernement congolais, mais cette fois-ci à Bunia, dans l’est du pays. Dans cette petite ville, la justice congolaise a inculpé cinq militants de la Lucha pour incitation à la désobéissance civile. La semaine dernière, ils avaient organisé une conférence de presse pour lancer à Bunia la campagne Bye Bye Kabila appelant le chef de l’Etat et les autres institutions de l’Etat à démissionner le 19 décembre. Malgré l’interdiction formulée par le maire de la ville, un autre mouvement citoyen, Filimbi, entend braver l’interdit...
(RFI 06/12/16)
Le président congolais a reçu lundi 5 décembre la Conférence épiscopale de République démocratique du Congo. Joseph Kabila réitère son soutien à la CENCO dans sa mission politique. Les évêques sont chargés de rencontrer les responsables politiques n'ayant pas participé au dialogue et de les amener à accepter l'accord concernant les élections. Celui-ci prévoit un report de la présidentielle au moins jusqu'en avril 2018 et le maintien de l’actuel président à son poste jusqu'au prochain scrutin, alors que son second et dernier mandat en principe s'achève officiellement le 19 décembre. En recevant la Conférence épiscopale nationale...
(RFI 06/12/16)
Le 27 novembre dernier, une trentaine de Hutus ont été massacrés dans un site de déplacés en RDC. Une attaque attribuée aux Maï Maï Mazembe. L'armée a confirmé, ce lundi, l'arrestation de 21 de ses membres. Certains auraient avoué leur participation à ce massacre, selon le porte-parole de l'armée au Nord-Kivu, qui assure qu'ils seront traduits en justice. Que sait-on des Maï Maï Mazembe ? C'est au Sud-Lubero, dans la région de Buleusa, que le nom des Maï Maï Mazembe...
(Jeune Afrique 06/12/16)
En République Démocratique du Congo, l'industrie des services financiers par mobile est aujourd'hui dominée par les opérateurs téléphoniques. La banque TMB a décidé de s'y mettre. L’armada de commerciaux qui travaillent pour elle cherchent leurs nouveaux clients dans la périphérie de Kinshasa. Leur objectif : convaincre le chaland des avantages du mobile-banking. Gérer ses comptes bancaires, effectuer ses transactions, payer ses factures et retirer de l’argent auprès d’un distributeur grâce à son téléphone portable… Le service peut s’avérer utile dans...
(RFI 05/12/16)
Le calme est revenu à Tshikapa, dans le centre de la République démocratique du Congo, après deux jours d'affrontements entre miliciens et forces de l'ordre. Les FARDC, l’armée congolaise, parlent d'un conflit coutumier qui a dégénéré. Selon d'autres sources sur place, il s'agirait plutôt de la milice du grand chef Kamwina Nsapu abattu dans le territoire de Dibaya il y a plusieurs semaines. La version officielle évoque un conflit de pouvoir coutumier dans la localité de Mbawu qui aurait dégénéré...
(BBC 05/12/16)
Le ministère des Affaires étrangères de la Belgique a recommandé lundi de "reporter tout voyage non essentiel" en République démocratique du Congo (RDC). "Vu les tensions politiques et les risques de nouvelles manifestations (...), il est recommandé de reporter provisoirement tout voyage non essentiel vers la République démocratique du Congo", peut-on lire sur le site du ministère. Par ailleurs, le Belges qui "doivent impérativement se rendre" dans l'ancien Congo belge sont invités à s'enregistrer auprès du ministère, précise le communiqué...
(BBC 05/12/16)
Après les violences de ce week-end à Tshikapa, dans le centre de la RDC, le calme semble revenu. Joint par la radio des nations unies en RDC, radio Okapi, Hubert Mbingo Nvula, vice-gouverneur de la province du Kasai, a nié la présence de miliciens du chef traditionnel Kamwina Nsapu dans la ville Tshikapa. Un chef traditionnel tué en août dernier. Hubert Mbingo Nvula dément également l'information selon laquelle 5 personnes avaient été tuées par des balles perdues, et trois miliciens...
(Jeune Afrique 03/12/16)
Un nouveau dialogue est nécessaire en République démocratique du Congo pour éviter au pays de sombrer dans une situation incontrôlable. C'est l'avis de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco). "L'heure est grave" prévient la Cenco. A environ deux semaines de la fin du second et dernier mandat du président Joseph Kabila, les évêques catholiques congolais signalent que les risques de violence menacent la paix et la stabilité de la RDC. Ces derniers notent que la crise politique s'est aggravée dans ce pays après l'accord signé entre la majorité présidentielle, une frange de l'opposition et la société civile...
(RFI 02/12/16)
En RDC, de nouvelles arrestations de militants de la société civile sont intervenues, ce jeudi, à Bunia, en Ituri, au nord-est du pays. Les personnes arrêtées lançaient la campagne « Bye Bye Kabila » dans la ville, une campagne initiée déjà la semaine dernière à Kinshasa. Sept militants ont été mis derrière les barreaux et un fonds de soutien a été créé.
(Jeune Afrique 02/12/16)
C’est dans les rues de la capitale congolaise que tout pourrait se jouer quand le mandat du président Joseph Kabila aura officiellement expiré, le 19 décembre. Portrait d’une ville gigantesque et bouillonnante, traditionnellement acquise à l’opposition mais difficile à mobiliser. Il est midi. Le soleil écrase le macadam du boulevard Triomphal. De part et d’autre de cette vaste artère dépourvue d’ombre, des terrains vagues et les clôtures infranchissables de l’église du Centenaire, du Palais du peuple et du stade des...

Pages