Lundi 25 Septembre 2017
(Atlas Info.fr 29/07/13)
Cécile Kyenge, première femme de couleur ministre en Italie, a à nouveau fait l'objet d'une agression raciste. Lors d'un rassemblement de son Parti Démocratique (PD) à Cervia, dans le nord du pays, des inconnus ont lancé des bananes en direction de la ministre de l'Intégration, ont indiqué samedi les médias italiens. Mme Kyenge a réagi en parlant de "claque pour la pauvreté" et de "gaspillage de biens de consommation". L'opinion publique italienne apprécie énormément la réaction sereine qui fut la sienne et soutient la ministre. Ophtalmologue originaire du Congo, Cécile Kyenge est depuis avril la première ministre de couleur d'Italie. Depuis lors, elle est régulièrement la cible de manifestations racistes. Il y a quelques semaines un membre du parti de...
(Afrik.com 29/07/13)
Le manque d’électricité n’a pas que des inconvénients en République démocratique du Congo. Il est même générateur d’emplois pour certains. Dans la capitale, Kinshasa, les métiers de la débrouille poussent comme des champignons. Les nouvelles technologies ont fait naître de nouveaux métiers de la débrouille dans les rues de Kinshasa. A côté des traditionnels cireurs de chaussures et laveurs de pied, on trouve désormais des voleurs « d’électricité », des personnes qui chargent des téléphones mobiles. Ces nouveaux métiers profitent aux plus pauvres. Des métiers de la débrouille Le manque d’électricité conduit à l’apparition de métiers de la débrouille. Ainsi, certains utilisent des fils électriques qu’ils dénudent pour y brancher des fils reliés à une série de prises installées sur...
(Xinhua 29/07/13)
KINSHASA (Xinhua) - Voici les principales informations des médias de la République démocratique du Congo (RDC) diffusées aujourd’hui. Agence congolaise de presse L'ambassadeur Sud-Africain NJ Mashimbye a déclaré la semaine dernière, à Kinshasa, que son pays est prêt à soutenir la nouvelle Commission électorale nationale indépendante (CENI) de la RDC, à l'issue de son entretien avec l'abbé Apollinaire Muholongu Malumalu, président de cette institution électorale. L'Afrique du Sud qui est un partenaire traditionnel de la RDC dans les domaines de la paix, de la réconciliation et du développement notamment, entend développer une coopération privilégiée avec la CENI dans l'accompagnement des prochaines échéances électorales. La Prospérité La RDC s'achemine progressivement vers des horizons prometteurs en matière de lutte contre la pénurie...
(Xinhua 29/07/13)
KINSHASA -- Les activités hostiles à l'ordre public menées par des miliciens Bakata Katanga dans l'ensemble de la province cuprifère du Katanga (sud-est de la RDC), doivent cesser, a indiqué dimanche à la presse, le président de l'assemblée provinciale du Katanga, Gabriel Kyungu wa Kumwanza. "Nous demandons aux commanditaires de cette initiative macabre de mettre fin à cette aventure", a souligné M. Kyungu, avant d'annoncer qu'il effectuera une tournée dans la province pour encourager les habitants à dialoguer pour trouver des solutions à ce problème et de dissuader les jeunes. Pour M. Kyungu, les activité des Bakata Katanga ne sont pas les signes d'un malaise au Katanga, mais plutôt le fruit d'aventure que certains ont voulu embarquer les jeunes pour...
( 29/07/13)
"La protection des civils désigne l'ensemble des procédures et des structures développées pour protéger les populations vulnérables contre les effets des conflits armés". C’est ce qui ressort du message du colonel Jean-Louis Nuremberg, chef de Mission du conseil et d'assistance de l'Union européenne en matière de réforme du secteur de la sécurité en RDC (EUSEC), à l'occasion de la cérémonie de présentation de la doctrine " opérations civils-militaires et affaires civiles " des Fardc. C’était vendredi le 26 juillet 2013, à l'Etat-major de la force terrestre, au camp Kokolo. Dans son mot, le colonel Jean-Louis Nuremberg a souligné que le Concept et Doctrine d'emploi des opérations civilo-militaires et affaires civiles, traite surtout des actions que doivent mener les commandants d'unité...
(Le Potentiel Online 29/07/13)
1995-2013, l’Eglise Liloba Na Nzambe a accompli dix-huit ans d’existence. Ce n’est pas certes pas beaucoup mais c’est à suffisance un élément indicatif de l’âge de maturité. Ce qui lui permet de s’affirmer en tant qu’Eglise à part entière, couramment appelée « confession religieuse ». Cette confirmation a été fournie le dimanche 28 juillet 2013 où les fidèles de l’Eglise Liloba Na Nzambe ont fait le plein du mythique stade des Martyrs de Kinshasa. C’était à l’occasion de la célébration de la 18ème édition de la sainte cène selon la promesse faite par le Seigneur Jésus Christ de Nazareth à ses disciples : « Vous ferez cela en mémoire de moi ». Deux ans d’affilée, l’Eglise Liloba Na Nzambe (Parole...
(Le Griot 29/07/13)
arton51840-ce4a4Les gouvernements japonais et congolais ont procédé, le lundi 22 juillet matin, à la signature et à l’échange des notes de l’aide financière, non remboursable, octroyée par le premier au second. Inscrite dans le cadre de la Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique (TICAD) et de l’appui à la relance économique de la RDC, cette aide va, pour le gouvernement congolais, consister à fournir des produits sélectionnés qui devront être commercialisés à des prix inférieurs à ceux pratiqués sur le marché. Selon une source proche du dossier, les recettes contribueront à alimenter le fonds de contrepartie, lequel dernier servira à assurer le développement socio-économique dudit pays. Ainsi, le soutien que le Japon apporte à la RD Congo,...
(RFI 29/07/13)
Kinshasa a émis trois mandats d’arrêt internationaux contre quatre membres du M23 réfugiés au Rwanda depuis mars dernier, après une scission du groupe armé. Il s’agit de l’ex-président du mouvement Jean-Marie Runiga, et des colonels Baudouin Ngaruye, Eric Badege et Innocent Zimurinda. Kigali n’a pas encore réagi à cette demande d’extradition, mais l’accueil qui leur avait été réservé avaient, pour les analystes, alimenté les soupçons de soutien du Rwanda à la rébellion. Les quatre hauts gradés, visés par des sanctions de l’ONU, sont entre autres poursuivis pour « constitution d’un mouvement insurrectionnel », « crime de guerre », « crime contre l’humanité » et enrôlement d’enfants. Les quatre hauts responsables du Mouvement du 23-Mars accueillis par le Rwanda en mars...
(Sud Quotidien 29/07/13)
Si la Banque mondiale conseille aux pays africains de diversifier leur économie, sa filiale privée, la Sfi(Société financière internationale), elle, s’en met les poches en investissant notamment dans le pétrole africain… Le hic c’est qu’elle règne sur ce secteur notamment dans lequel aucun investissement ne peut se faire sans qu’il ne porte la patte de la Sfi. Pire, dans le secteur bancaire, l’institution financière qui veut aider à redresser le climat des affaires en Afrique va même jusqu’à concurrencer directement les banques commerciales africaines, sans être exposées aux mêmes risques ni soumises aux mêmes contraintes dans l’accès au financement. Le sujet est encore « tabou » dans certaines économies en Afrique, mais il ne résiste pas à l’analyse à l’aune...
( 29/07/13)
Des élèves qui ont échoué à l’épreuve de l’examen d’Etat édition 2013 ont saccagé leurs écoles samedi 27 juillet à Mbuji-Mayi, dans le Kasaï-Oriental. D’autres établissements scolaires visés par ces élèves ont été épargnés grâce à l’intervention de la police. D’autres candidats malheureux ont pris en chasse les chefs des centres de passation d’examen d’Etat et les responsables de leurs établissements. Le directeur de la province éducationnelle Kasaï-Oriental I appelle ces élèves au calme. Les candidats malheureux ont saccagé les bureaux du complexe scolaire Mulacom. Ils ont ensuite tenté de démolir le complexe Arc en ciel III, avant d’être dispersés par la police. Les forces de l’ordre les ont aussi empêchés de démolir les bâtiments de l’institut Kakonlongo wa Bondo,...
(Le Potentiel Online 29/07/13)
L’émergence de la classe moyenne chassera à coup sûr la pauvreté du continent. Le 22 juillet à Brazzaville, la réflexion a tourné autour de la question. Ils étaient quatre chefs d’Etat, un ancien secrétaire général de l’Onu et un ancien Premier ministre belge, parmi tant d’autres personnalités qui ont pris une part active aux travaux du deuxième forum Forbes Afrique à Brazzaville au Congo d’en face. Le thème retenu « Emergence des classes moyennes africaines : financement des infrastructures et nouveaux modes de consommation ». Les exposés étaient de haute facture et les intervenants, eux-mêmes déterminés à laisser des traces indélébiles pour la postérité. Le Congolais Denis Sassou Nguesso, le Burkinabé Blaise Compaoré, le Sud-africain Jacob Zuma, le Ghanéen John...
(Afrik.com 29/07/13)
A l’occasion de la poursuite des éliminatoires au Championnat d’Afrique des nations 2014, le Burkina Faso, le Congo et le mali ont décroché leur ticket pour pour l’Afrique du Sud, à l’issue des matches retour. Bien que battu en Côte d’Ivoire, le Nigeria s’est également qualifié. Dans les manches aller, le Cameroun a pris une option du le Gabon (1-0). Les résultats des matches retour. Niger 1-0 Burkina Faso, 5-6 aux tab (0-1) -Guinée 1-0 Mali (1-3) - Côte d’Ivoire 2-0 Nigeria (1-4) - Ouganda - Tanzanie : 3-1 (1-0) - Congo 1-0 RD Congo (1-2) - Soudan 1-1 Burundi, 3-4 aux tab (1-1) - Rwanda 1-0 Ethiopie, 5-6 aux tab (0-1)- *Les équipes en gras sont qualifiées et rejoignent...
(Jambonews 29/07/13)
C’est un rapport accablant pour le Rwanda que l’ONG qui défend les droits humains, Human Rights Watch (HRW) vient de publier. Ce document qui décrit les atrocités que les rebelles du M23 continuent de perpétrer à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC), apporte également de nouvelles preuves indiquant l’implication large de troupes rwandaises dans ce conflit aux côtés du M23. « Non seulement le Rwanda permet au M23 de se procurer des recrues et de l’équipement sur son territoire, mais aussi les militaires rwandais continuent d’apporter un soutien direct à ce groupe qui commet des exactions », déclare le directeur de la division Afrique de HRW. Daniel Bekele. « Ce soutien renforce un groupe armé qui est responsable...
(AFP 28/07/13)
JOHANNESBURG, 28 juillet 2013 (AFP) - Nelson Mandela, hospitalisé depuis plus d'un mois et demi à Pretoria, reste toujours dans un état "critique", avec "quelques progrès", a indiqué dimanche la présidence sud-africaine, qui a refusé de commenter des information de presse selon lesquelles l'ancien président aurait subi une légère intervention. Selon la chaine de télévision américaine CBS, le héros de la lutte anti-apartheid, 95 ans, aurait subi vendredi une "intervention chirurgicale pour débloquer le tube de dialyse", à sa septième semaine d'hospitalisation dans une clinique de Petoria. Cette opération a été "bénigne", a assuré CBS. Le porte-parole de la présidence, Mac Maharaj n'a pas confirmé ou infirmer. "Il (Mandela) est dans un état critique, stable, mais il y a quelques...
(Le Potentiel Online 27/07/13)
Le gouvernement de la République démocratique du Congo a transmis, le 25 juillet 2013, par les voies diplomatiques d’usage à la République du Rwanda, trois mandats d’arrêts internationaux qui visent quatre de ses ressortissants réfugiés sur le territoire de la République du Rwanda. Il s’agit d’exploits judiciaires signés par l’auditeur général des Forces armées de la République démocratique du Congo, officier du ministère public près la Haute cour militaire, le général major Joseph Ponde Isambwa, à charge d’individus poursuivis pour des crimes relevant de la justice militaire. A en croire un communiqué du ministère des Médias, chargé des Relations avec le Parlement et de l’Initiation à la nouvelle citoyenneté dont la copie est parvenue hier vendredi 26 juillet à notre...
(Le Potentiel Online 27/07/13)
Le commandant de la brigade d’intervention de la Monusco, le général James-Aloys Mwakibolwa, a assuré, le jeudi 25 juillet 2013, qu’aucun groupe armé n’occupera la ville de Goma. Répondant aux habitants de Goma qui redoutent une attaque des rebelles du M23 sur le chef-lieu de la province du Nord-Kivu, le commandant de la Brigade d’intervention de la Mission des Nations unies pour la stabilisation du Congo (Monusco), le général James-Aloys Mwakibolwa : «Si un groupe armé croit qu’il peut prendre la ville de Goma, il fait une perte de temps. Avec la présence de la Monusco et son nouveau mandat, Goma ne tombera jamais», a assuré le commandant de la Brigade d’intervention de la Monusco cité par radiookapi.net.. Par conséquent,...
(La Prospérité 27/07/13)
Déclaration de l'Ambassadeur Lyall Grant, Représentant Permanent de la Mission du Royaume-Uni à l'ONU, prononcée à la réunion du Conseil de Sécurité sur la Situation prévalant dans la région des Grands Lacs. Prononcé pour la première fois à : United Nations. Je vous remercie Monsieur le Président, Et je remercie les Etats-Unis d’avoir convoqué ce débat et pour l’engagement personnel dont fait montre le Secrétaire d’Etat Kerry en le présidant. Il est d’une importance cruciale que le Conseil de Sécurité maintienne son attention sur la région à ce moment essentiel. Je voudrais par ailleurs remercier le Secrétaire Général, son Envoyée Spéciale Madame Mary Robinson, le Président de la Banque Mondiale Monsieur Kim, le Commissaire Lamamra et les Ministres des Affaires...
(La Prospérité 27/07/13)
La reprise du conflit entre les Forces armées congolaises et les groupes armés (le M23 et l'ADF-Nalu) dans la province du Nord-Kivu est un risque direct pour les enfants vivant à l’intérieur et autour des zones où se déroulent les combats. L'UNICEF a reçu des rapports inquiétants d'enfants tués ou blessés dans les affrontements en cours. Les informations disponibles montrent une tendance inquiétante où les enfants sont de plus en plus comptés parmi les victimes. «Les enfants doivent être protégés par toutes les parties au conflit. Toutes les parties au conflit sont responsables de la protection de tous les enfants et des femmes et hommes civils", a déclaré Barbara Bentein, Représentante de l\'UNICEF en RDC. L'UNICEF estime à 2.000 le...
( 27/07/13)
NETTALI.NET (avec APS) - Le journaliste Pierre Yula Omombo, éditeur responsable du journal ‘’Libre Débat » un hebdomadaire d’informations générales paraissant à Kinshasa, a été radié avec interdiction d’exercer la profession de journaliste sur toute l’étendue de la RDC. Selon un communiqué de la Commission de discipline de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC) reçu à APA, il est reproché au journaliste des fautes lourdes dans l’exercice de la profession notamment la dénonciation calomnieuse et la divulgation des sources d’information ayant eu pour conséquence la révocation de quatre agents d’une entreprise publique avec lesquels il avait des relations liées à sa profession. La commission de discipline, tribunal des pairs, rappelle dans le même communiqué que le journaliste Pierre...
(7sur7 26/07/13)
Le vice-Premier ministre et ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a salué vendredi l'initiative prise par le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, de convoquer jeudi une réunion à haut niveau du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la situation en République démocratique du Congo (RDC) et dans la région des Grands Lacs. Cette réunion s'est notamment traduite par l'adoption par le Conseil de sécurité d'une déclaration appelant à la "non-ingérence" dans les affaires congolaises, que même le Rwanda - voisin de la RDC et soupçonné de soutenir la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23) - a approuvée. Dans sa déclaration, le Conseil de sécurité condamne la reprise des combats par la rébellion du M23 et exige son...

Pages