Lundi 23 Avril 2018
(AFP 07/03/18)
La réunion initialement convoquée mardi entre le président Joseph Kabila et les sept principaux opérateurs miniers de son pays, la République démocratique du Congo (RDC), autour d'une réforme du Code minier contestée, est reportée à mercredi, a-t-on appris de source officielle. "Je confirme le report pour mercredi de la séance de travail entre le président de la République et des opérateurs miniers", a déclaré à l'AFP Valery Mukasa, directeur de cabinet du ministre congolais des Mines. "J'ignore les raisons qui ont conduit à ce report", a-t-il dit au téléphone en début de soirée. Pourtant des sources de la présidence persistent en disant: "La réunion pourra se tenir aujourd'hui (mardi) à tout moment".
(Xinhua 07/03/18)
Au moins sept personnes ont été tuées dans une attaque lancée par des présumés rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF) lundi dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), selon la source militaire sur place. Les rebelles ougandais ont fait une incursion dans la localité de Mangolikene, territoire de Beni, et ont également kidnappé sept autres personnes, dont un bébé dans la soirée de lundi, selon la source jointe mardi par Xinhua. Les assaillants ont amené dans la forêt toutes ces personnes kidnappées, et l'armée est sur leur trace pour essayer de les retrouver, selon la même source. Les rebelles ougandais ADF ont multiplié les attaques sur les routes et les kidnappings des habitants locaux depuis la semaine...
(AFP 07/03/18)
Des centaines de personnes se sont réunies mardi à la paroisse Saint Benoît de Kinshasa, où le militant Rossy Mukendi a été tué il y a dix jours, pour une messe en sa mémoire, qui a pris les allures d'une réunion politique, a rapporté une journaliste de l'AFP. A l'entrée de cette paroisse située à Lemba, un quartier populaire du centre de Kinshasa, trônait le portrait de Rossy Mukendi Tshimanga, imprimé sur une toile. Les traces de sang y étaient encore visibles. "La rue n'est pas une tombe, c'est le cercueil du dictateur congolais", pouvait-on lire sur cette toile. Rossy Mukendi, 35 ans, initiateur du mouvement "Collectif 2016", a été tué par balle le 25 février dans la répression de...
(Agence Ecofin 07/03/18)
La compagnie listée sur ASX, AVZ Minerals, a annoncé mercredi, la signature d’un mémorandum d’entente (MoU) avec Guangzhou Tinci Materials Technology, pour un investissement potentiel dans son projet de lithium Manono, en RDC. La contrepartie à gagner pour Tinci, présenté comme le plus grand fabricant d’électrolyte de batteries au monde, est la possibilité de s’approvisionner en la production de la mine. Le MoU fait suite aux rencontres et discussions engagées en Chine avec un certain nombre d’entités pour un investissement potentiel et des opportunités de prélèvement. AVZ, a invité Tinci, et plusieurs autres groupes à visiter les opérations en RDC pour davantage de discussions officielles et mieux apprécier l’énorme potentiel du projet Manono. AVZ Minerals, dirigé par Klaus Eckhof, détient...
(AFP 07/03/18)
Avachi sur une chaise près de la gendarmerie d'Obo, dans l'extrême sud-est de la Centrafrique, Patrick Kidega a le regard vide: ce solide gaillard confie à l'AFP avoir été kidnappé à 15 ans en Ouganda par des miliciens de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), une des guérillas les plus sanglantes du monde. "Un soir, en Ouganda, je suis revenu à la maison après l'école et, juste en arrivant, les hommes de la LRA sont sortis de la brousse, ils ont pris tous les gens du village, mes parents étaient ligotés aussi. Ils ont emmené tout le monde en brousse, mais ils n'ont gardé que les enfants", raconte-il aujourd'hui, vêtu d'un maillot du FC Barcelone. Au total, il aura passé...
(RFI 07/03/18)
Ils étaient bien au rendez-vous, les PDG des grandes sociétés minières présentes en RDC. Mais le rendez-vous avec Joseph Kabila prévu pour ce mardi 6 mars a été reporté, peut-être à demain. Les patrons de Glencore, le géant du cobalt, de CMOC, la compagnie chinoise ou encore de Randgold, la société sud-africaine spécialisée dans l'or, tous sont vent debout contre le nouveau Code minier. Ils avaient demandé début février ce rendez-vous avec le chef de l'Etat congolais qui doit promulguer cette loi. Aucune explication officielle n'a été donnée, ni de nouvelle date ou même de lieu annoncé pour cette rencontre au sommet. Sans doute demain, murmure-t-on. Un report qui n'est pas tout à fait anodin, car le ministre congolais des...
(RFI 07/03/18)
Selon la Fondation Bill Clinton pour la Paix, plusieurs magistrats actuellement en service ont été intégrés sans concours. Le dernier concours de recrutement des magistrats date de 2010 : plus de 2000 postulants pour seulement 984 réussites. Dans le lot, les recruteurs ont remplacé beaucoup de lauréats par des gens qui n'avaient pas participé au concours. C'est du moins ce que révèle la Fondation Bill Clinton pour la Paix. « Nous avons constaté qu'en 2010, il y avait 2367 reçus au concours ; lors de leur nomination par l'ordonnance du chef de l'Etat, nous avons constaté que seulement 984 ont été nommés. Curieusement, sur ce lot, on trouve 152 noms de gens qui ne sont pas passés par le concours...
(Jeune Afrique 07/03/18)
Harmed Kili Baka, conseiller à la Primature de la RDC et gendre du Premier ministre Bruno Tshibala, a été suspendu de ses fonctions pour trente jours ce mardi 6 mars. En cause : un violent accrochage avec le directeur de cabinet de son beau-père, lundi soir. Michel Nsomue Msomue, directeur de cabinet du Premier ministre Bruno Tshibala, a transmis ce mardi 6 mars une lettre à Harmed Kili Baka, conseiller technique en charge des PME et PMI au sein de la Primature. Michel Nsomue Msomue y notifie le conseiller, également gendre du Premier ministre, de « la suspension de [ses] fonctions au sein dudit Cabinet, pour une durée de 30 jours. » Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/539802/politique/rdc-le-gendre-de-bruno-tshi...
(APA 07/03/18)
APA-Libreville (Gabon)- La Communauté Economique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) a annoncé, mardi, la création d’un centre régional de lutte contre le terrorisme en Afrique centrale. Le communiqué final des travaux du Conseil des ministres qui s’est achevés dimanche dernier, mais rendu public mardi, informe que la création d’un centre régional de lutte contre le terrorisme a été débattue dans le cadre de la stratégie de sécurisation des intérêts vitaux dans le Golfe de Guinée, ainsi que la mise en œuvre de la convention de Kinshasa sur les armes légères et de petit calibre. Mais avant d’aboutir à la mise en œuvre de la stratégie régionale, les ministres de la CEEAC veulent d’abord procéder à l’activation, à la reconfiguration et...
(AFP 06/03/18)
Le trafic ferroviaire entre la République démocratique du Congo et l'Angola a repris lundi après 34 ans de suspension à cause de l'insécurité, facilitant l'évacuation des matières premières congolaises vers le port angolais de Lobito, a-t-on appris mardi de sources concordantes. "Le premier train parti lundi de RDC transportant 50 containers est arrivé au quai de la gare de Luau en province de Moxico (est de l'Angola) après 34 ans" d'interruption de trafic, selon la présidence congolaise. Il doit poursuivre sa route jusqu'à Lobito, port angolais sur l'océan atlantique. Cette voie entre Dilolo (sud-est de RDC) et Lobito (ouest de l'Angola) "fait gagner en distance et en temps" pour acheminer "matières premières et autres marchandises d’exportation en provenance du Katanga",...
(AFP 06/03/18)
Le président Joseph Kabila a convoqué mardi les sept principaux opérateurs miniers de son pays, la République démocratique du Congo (RDC), pour une réunion autour d'une réforme du Code minier qui envisage de multiplier par cinq une taxe sur le cobalt, selon une lettre parvenue à l'AFP. Adopté au Parlement fin janvier, le Code minier révisé n'attend plus que sa promulgation par le chef de l’État. Les opérateurs du secteur ont sollicité cette rencontre pour exprimer leurs "craintes face à la révision à la hausse du taux de redevance versée à l’État", selon un spécialiste du secteur. Le président Kabila "me charge de vous informer qu'il accepte de vous accorder une audience, le mardi 06 mars 2018", a écrit le...
(La Tribune 06/03/18)
Suite à leur demande d'audience, les chefs des entreprises minières en République démocratique du Congo vont rencontrer ce mardi 6 mars le président Joseph Kabila. Seule condition, le chef d'Etat a exigé de ces derniers de se présenter en personne, alors que les débats devraient se focaliser sur la révision du Code minier, adopté au Parlement et toujours contesté par les opérateurs miniers. Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, rencontre ce mardi les patrons d'entreprises minières opérant dans le pays. L'annonce de cette démarche a été faite par le ministre congolais des Mines, Martin Kabwelulu, qui a averti qu'aucun patron ne devra pour cette audience, se faire représenter. Le ministre a indiqué avoir envoyé une correspondance...
(Jeune Afrique 06/03/18)
Joseph Kabila, président de la RDC, a une intense activité diplomatique ces dernières semaines. Une sollicitude qui, selon une source onusienne, a pour but de « faire baisser la pression interne et internationale ». Quatre chefs d’État – Denis Sassou Nguesso (Congo), João Lourenço (Angola), Ali Bongo Ondimba (Gabon) et Emmerson Mnangagwa (Zimbabwe) – se sont récemment entretenus avec Joseph Kabila. Ce dernier a rendu visite, à Lusaka, au Zambien Edgar Lungu, et a échangé, le 23 février, avec Leila Zerrougui, cheffe de la Monusco, à Kinshasa. « Simple coïncidence de calendrier », selon Barnabé Kikaya Bin Karubi, conseiller diplomatique de Kabila. Le diplomate congolais rappelle en effet que la tripartite entre la RDC, le Congo-Brazzaville et l’Angola, organisée le...
(Jeune Afrique 06/03/18)
Qui sont vraiment ces militants du PPRD qui se font appeler « Jeunes Leaders » et qui se disent prêts à en découdre avec les manifestants anti-Kabila dans les églises ? Bérets rouges vissés sur la tête, chemisette en pagne à l’effigie de Joseph Kabila, propos ouvertement hostiles à l’Église catholique… Les « Jeunes Leaders » du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), la principale formation politique de la Majorité présidentielle (MP), ne se cachent pas derrière le politiquement correct. Au contraire. Ils montrent leurs muscles, prêts à tout – en tout cas dans leur langage – pour « défendre le régime » de Kinshasa. Dans une vidéo interne de cette structure qui se revendique «...
(Le Point 06/03/18)
Le plus vaste pays d'Afrique subsaharienne est, de loin, le premier producteur et exportateur mondial de cobalt, un métal qui entre, avec le lithium, dans la fabrication des batteries lithium-ion des voitures électriques et des smartphones. Ce secteur prend de plus en plus d'importance. Certains pays, dont la France et le Royaume-Uni, se sont accordés une vingtaine d'années pour basculer dans le tout-électrique en matière d'automobiles. Le cobalt est également utilisé dans les superalliages, les pigments et décolorants, les catalyseurs, les pneus et les produits siccatifs, etc. Bref, ce métal se trouve dans des objets du quotidien. La RDC, qui n'a jamais si bien porté son surnom de « scandale géologique », assure, à elle seule, près de deux tiers...
(RFI 06/03/18)
Les services de renseignement de la République démocratique du Congo possèderaient une liste avec le nom de 419 militants, des membres de la société civile, d'associations de défense des droits de l'homme, etc. C'est Asadho, l'Association africaine pour la défense des droits de l'homme, qui publie ce document. Les 419 noms qui s'y trouvent seraient ceux de personnes activement recherchées par les services de renseignement. Comment l'assocation a-t-elle obtenu la liste ? Pourquoi a-t-elle choisi de la rendre publique ? Les explications de son président, Jean-Claude ...
(RFI 06/03/18)
En RDC, le président Joseph Kabila recevra ce mardi 6 mars les plus grands PDG des sociétés minières. L’adoption de la révision du code minier par le Parlement à la mi-décembre n’a finalement pas été promulguée par le président Kabila et le délai de 30 jours a déjà expiré. Mais les miniers s'inquiètent toujours. Ils avaient demandé un rendez-vous début février au chef de l'Etat congolais qui leur a donc finalement été accordé. Pour l'Etat congolais, l'enjeu est d’obtenir davantage des réserves mondiales de cobalt. Son sous-sol détient plus de 50 % des réserves de ce minerai qui, à cause du développement des batteries électriques, a connu une hausse des prix de plus de 70 % l’an dernier. Le premier...
(RFI 06/03/18)
La situation sécuritaire et humanitaire en Ituri, à l'Est de la RDC, est toujours préoccupante suite aux violences communautaires opposants les Hema et les Lendu. Selon les sources gouvernementales, cette situation relève de l'ordre public, mais la proximité de cette province avec les deux Kivu, fragilisés par l'activisme des groupes armés depuis plusieurs années fait craindre le pire. C'est ce qui expliquerait la présence sur place du ministre de la Défense et de son collègue de l'Intérieur. Les différentes statistiques publiées par les agences onusiennes et les sources locales témoignent de l'ampleur de cette crise. Les violences entre les communautés ont une fois de plus éclaté dans la province de l'Ituri en décembre 2017. Elles se sont intensifiées en février...
(APA 06/03/18)
APA Kinshasa (RD Congo) - Des équipements de laboratoire pour le dépistage du VIH/Sida, d’une valeur d’un million et demi de dollars US, ont été remis lundi, à quatre provinces de la république Démocratique du Congo (Rdc), a constaté APA dans la capitale congolaise. Constitués d’équipements de laboratoire, de conservation des échantillons et de production d’énergie, le matériel a été mis à la disposition des provinces du Maniema (centre-est), de la Tshopo (nord-est), du Kasaï oriental (centre du pays) et de la ville-province de Kinshasa la capitale. Selon la 2ème enquête démographique et de santé (EDS-RDC) 2013-2014, le taux moyen national de prévalence du VIH est à 1,2 %, tandis que par province, le Maniema venait en tête avec 4...
(AFP 05/03/18)
Une dizaine de mouvements congolais prodémocratie ont appelé lundi à une grève générale vendredi en République démocratique du Congo pour protester contre la mort de militants tués dans la "répression criminelle" des marches anti-Kabila. "Observons une journée ville morte ce vendredi 9 mars 2018 en mémoire de nos frères et sœurs que l'ennemi a lâchement abattu", a déclaré à la presse Gloria Senga, militante du mouvement Lutte pour le changement (Lucha). Il s'agit d'"honorer les mémoires des vaillants héros tombés sur le champ de bataille en livrant l'ultime combat de leurs vies...

Pages