Vendredi 20 Octobre 2017
(RFI 02/10/17)
En RDC, le délai de 90 jours prévu par la loi pour convoquer le corps électoral, et donc pour organiser un scrutin d'ici le 31 décembre 2017, vient d'être dépassé. Et ce même si, dans un accord signé par le pouvoir et l'opposition, l'ensemble de la classe politique s'engageait à organiser des élections d'ici la fin de l'année. Le président de la Commission électorale (Céni), Corneille Nangaa, affirme qu'il a annoncé publiquement il y a plusieurs semaines déjà que les élections ne pourront être organisées d'ici le 31 décembre. Selon lui, il était techniquement trop juste d'organiser les trois scrutins; la présidentielle, les législatives et les provinciales le même jour, d'ici la fin de l'année. Le président de la Commission...
(Le Point 02/10/17)
. Pas un jour sans qu'on ne signale des incidents meurtriers au pays de Joseph Kabila où le désordre le dispute à l'insécurité. Une semaine ordinaire en République démocratique du Congo : des affrontements ont opposé pendant deux jours d'affilée un groupe armé aux forces gouvernementales aux abords de la ville d'Uvira, située au bord du lac Tanganyika et à environ 120 km au sud de Bukavu, dans la province du Sud-Kivu (est). Ce groupe est dirigé par un ancien officier des forces armées en rupture de ban communément appelé Yakutumba, qui ambitionne de renverser le président Joseph Kabila. Un nouveau mouvement rebelle dénommé Coalition de l'alliance pour l'article 64 Les forces gouvernementales, démotivées et mal équipées, avaient, dans un...
(Jeune Afrique 02/10/17)
Léonard She Okitundu, vice-Premier ministre congolais en charge des Affaires étrangères, est attendu ce lundi à l'Assemblée nationale pour expliquer la motivation de la décision de son gouvernement d'invalider les passeports semi-biométriques en RD Congo. Une mesure qui a déjà contraint l'Union européenne à réagir. C’est en son nom que le communiqué officiel controversé avait été signé. Deux semaines après la publication de cette mesure décriée qui invalide les passeports semi-biométriques en RD Congo, Léonard She Okitundu, chef de la diplomatie congolaise, est appelé à répondre ce 2 octobre à la question orale avec débat introduite par le député Juvénal Munubo Mubi, cadre de l’Union pour la nation congolaise (UNC) de Vital Kamerhe. Initialement prévue le 27 septembre, cette plénière...
(Xinhua 02/10/17)
Au moins 12 personnes ont trouvé la mort samedi matin dans le crash d'un Antonov-12 de l'armée qui s'est écrasé quelques minutes après son décollage de l'aéroport de N'djili à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC), selon une source du ministère de la Défense. D'après cette même source proche du ministre de la Défense de la RDC, parmi les morts il y a six expatriés et six Congolais, membres de l'équipage de l'appareil qui se rendait à Bukavu, dans l'est du pays. D'autres sources auprès du service de l'aéroport renseignent que l'appareil aurait connu un problème technique après son décollage et perdu le contact avec la tour de contrôle. Des sources militaires renseignent que l'Antonov 12, transportait des munitions,...
(APA 02/10/17)
La RD Congo accuse un déficit de 4 millions d’unités de logement dans l’ensemble des villes de ce pays, selon une enquête de l’ONU-Habitat datant de 2015. Le ministre de l’Urbanisme et de l’habitat, Joseph Kokonyangi Witanene a cependant estimé, dans son message à l’occasion de la journée mondiale de l’habitat célébrée le 1er octobre de chaque année, que ce déficit doit s’être creusé davantage au regard du boum démographique que connait le pays. C’est pourquoi, a-t-il annoncé, le gouvernement congolais a initié un projet de création d’un Fonds national de l’habitat (FONHAB) pour lever des financements nécessaires à la construction des logements sociaux. Pour lui, ce fonds devrait converger vers la mise sur pieds d’une banque de l’habitat, structure...
(AFP 01/10/17)
Les seize militants pro-démocratie arrêtés samedi à Kisangani (nord-est) pour avoir réclamé la convocation de la présidentielle au plus tard le 31 décembre en République démocratique du Congo ont été relaxés après 12 heures de détention, selon des sources concordantes. "Nos camarades ont été relâchés après avoir passé douze heures en interrogatoire à la police", a déclaré à l'AFP Blaise Munduka, coordonnateur d'un collectif d'ONG à l'origine de la manifestation, indiquant que le gouverneur de la province de la Tshopo dont Kisangani est la capitale...
(AFP 01/10/17)
Trois personnes ont été tuées dans un échange de tirs à balles réelles entre deux militaires congolais qui se disputaient la même femme dans le Kasaï, région troublée du centre de la République démocratique du Congo, a indiqué dimanche un responsable local. La fusillade a eu lieu vendredi soir lors de la cérémonie traditionnelle de remise de dot par le nouveau prétendant, un militaire, qui voulait épouser une femme divorcée d'un autre militaire appartenant au même régiment des Forces armées de la RDC déployé dans le Kasaï. Après son divorce, "la femme souhaitait se remarier avec un autre militaire. Le vendredi soir, le nouvel amant s'est présenté dans la famille de la femme pour verser la dot. Son ex-mari est...
(AFP 30/09/17)
Un avion de transport Antonov de l’armée congolaise s’est écrasé samedi matin à une centaine de kilomètres à l’est de Kinshasa, faisant "plusieurs dizaines" de morts parmi les passagers, a-t-on appris de sources concordantes. L’appareil, qui venait de décoller en direction du Kivu (est), transportait "plusieurs dizaines de personnes", selon une source aéroportuaire qui a requis l’anonymat, et s’est écrasé dans la commune de N’sélé, qui fait partie du grand Kinshasa, à une centaine de km du centre de la capitale congolaise. Il n’y a eu "aucun survivant", selon une source municipale sur place jointe par l’AFP...
(Le Monde 30/09/17)
L’accroissement récurrent de la maladie jette une lumière crue sur la déliquescence des infrastructures sanitaires et la paupérisation de la population congolaise. L’alerte au choléra est régulièrement lancée en République démocratique du Congo (RDC). Année après année, la « maladie des mains sales » franchit de nouveaux seuils de propagation, faisant de la RDC le pays le plus touché d’Afrique centrale. Cette fois-ci, l’épidémie a été déclarée le 9 septembre par les autorités et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Vingt des vingt-six provinces du pays sont touchées : 568 morts et 27 881 « cas suspects » ont été relevés par l’OMS depuis début le début de l’année. Trois semaines après la déclaration de l’épidémie, plus de 17 000...
(APA 30/09/17)
APA Kinshasa (RDC) - Six éléments des Forces armées de la République démocratique du Congoo (FARDC) sont morts dans le crash d’un Antonov 12 survenu samedi matin, près de l’aéroport de Ndjili à Kinshasa, a-t-on appris de source aéroportuaire. L’avion qui avait décollé de l’aéroport de Ndolo, en plein centre-ville de la capitale congolaise, se rendait à Bukavu, au Sud-Kivu (est du pays), avec une importante cargaison militaire dont la nature n’a pas été précisée. Des combats opposent depuis le début de la semaine les FARDC aux factions Mai-Mai de la faction Yakutumba qui ont tenté sans succès à plusieurs reprises de prendre les villes d’Uvira et Fizi dans cette province du Sud-Kivu.
(AFP 30/09/17)
La délégation de l'Union européenne en République démocratique du Congo a décidé vendredi de ne plus délivrer de visa européen sur des passeports semi-biométriques congolais en application d'une mesure contestée du gouvernement congolais de les invalider, selon un communiqué. Dans une décision rendue publique le 15 septembre, le gouvernement congolais avait décidé le retrait, à dater du 16 octobre 2017, des passeports semi-biométriques qui circulent actuellement en même temps que les passeports biométriques. Cette mesure a conduit les pays européens représentés en RDC "à suspendre, jusqu’à nouvel ordre, l’émission de vignettes visa sur les passeports...
(RFI 30/09/17)
Un « plan Marshall » pour la République démocratique du Congo (RDC) : voilà le nom du programme développé par l’économiste Noël Tshiani. Ancien responsable de la Banque mondiale en Afrique, il est aujourd’hui candidat à la future élection présidentielle. Il pose un constat sévère sur la manière dont le pays a été administré ces deux dernières décennies : alors que le Congo a le potentiel pour être un pays prospère, des années de mauvaise gestion l’ont conduit au bord de la faillite. Noël Tshiani expose un plan de long terme pour sortir du marasme : il faudrait, d’après lui, quinze ans pour que le pays renoue avec une économie solide. Ce qu'il explique au micro d’Édouard du Penhoat. Lire...
(RFI 30/09/17)
L'Unicef appelle ses partenaires à se joindre à la réponse humanitaire dans le Kasaï. Plus de 1,2 million d'enfants ont besoin d'aide humanitaire dans cette partie de la RDC que Marie-Pierre Poirier, directrice régionale pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre vient de visiter. Elle estime qu'il est temps de replacer les enfants dans des conditions de vie convenable avec une éducation qui convient. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170930-rdc-kasai-unicef-enfants-refugies-poi...
(AFP 29/09/17)
L'ONU a demandé vendredi à la République démocratique du Congo de publier "dès que possible" un calendrier électoral "réaliste", à l'approche de la date-butoir du 31 décembre pour organiser la succession du président Joseph Kabila. Une résolution en ce sens, déposée par la Tunisie au nom des pays africains, a été adoptée par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU, par 45 voix pour, 1 contre (Etats-Unis) et 1 abstention (Corée du Sud). La résolution demande aux autorités de RDC de "publier, dès que possible, un calendrier électoral réaliste", "conformément à l'accord du 31 décembre 2016", et encourage le gouvernement...
(AFP 29/09/17)
Le gouvernement congolais a annoncé jeudi avoir nettoyé de toute présence rebelle la ville d'Uvira, voisine du Burundi dans l'est de la République démocratique du Congo où des combats ont opposé le matin l'armée à des miliciens. "La cité d'Uvira est nettoyée de toute présence des rebelles", a déclaré à l'AFP le porte-parole du gouvernement congolais Lambert Mende, ajoutant que "l'armée procède depuis l'après-midi à un ratissage méticuleux" dans un village situé à une quinzaine de kilomètres plus loin. "Les rebelles Maï-Maï Yakutumba ont subi des revers sur le lac Tanganyika", a indiqué pour sa part le capitaine Dieudonné Kasereka, l'un des porte-parole de l'armée...
(AFP 29/09/17)
Des militaires présumés, déployés à Kananga dans le centre de la République démocratique du Congo, théâtre de violences meurtrières depuis une année, ont tué un policier vendredi lors d'un cambriolage, a-t-on appris de sources concordantes. Une patrouille de police envoyée pour secourir à l'aube une habitante victime de vol à mains armées "a essuyé des tirs nourris" des cambrioleurs. "Malheureusement, un (policier) a été atteint dans le dos" et il est mort sur le coup, a déclaré à l'AFP le bourgmestre de Kananga, Édouard Ntumba. "Ils ont pris tous les petits effets de la maison et ont tenté de me violer", a déclaré à l'AFP la victime, une jeune commerçante de 33 ans. "J'ai vu six hommes entrer dans ma...
(Le Point 29/09/17)
Une délégation de la Conférence épiscopale nationale du Congo, en "mission de plaidoyer" en Europe, a fait part de ses inquiétudes face à la tournure que prend le processus électoral. Lucides, les prélats congolais sentent bien que les élections prévues cette année, dans le cadre de l'accord dit de la Saint-Sylvestre, sont de plus en plus incertaines. La CENCO s'est impliquée dans ce « dialogue » qui a abouti à la signature de cet accord le 31 décembre 2016. Elle a pris cette initiative après la conclusion, en octobre 2016, d'un premier accord, sous la « facilitation » de l'ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo, dépêché à Kinshasa par l'Union africaine. Le compromis bancal qui est sorti de ces discussions,...
(RFI 29/09/17)
Uvira, ville du Sud-Kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo, a été la cible d'une nouvelle attaque du groupe Maï-Maï Yakutumba ce jeudi matin 28 septembre. Au contraire de la veille, où les assaillants avaient tenté une incursion par les collines qui surplombent la ville, ce jeudi, ils ont pris les FARDC et la Monusco par surprise en attaquant par le lac à l'aide de plusieurs embarcations. L'attaque a été repoussée au bout de plusieurs heures de combat. Le calme est revenu à la mi-journée. Avant l'aube, un peu avant 5h du matin, les premiers tirs résonnent. Cinq embarcations montées de mitrailleuses attaquent les rives d'Uvira, et se heurtent à la force navale congolaise. Une bataille navale s'engage...
(RFI 29/09/17)
En République démocratique du Congo (RDC), la majorité présidentielle lance un appel dit « patriotique » aux exilés à revenir au pays pour se soumettre au verdict du peuple congolais au lieu de chercher une légitimité chez ses ennemis. L’appel intervient au lendemain du discours de Joseph Kabila à la tribune des Nations unies, le week-end des 23 et 24 septembre 2017. Le communiqué de la majorité insiste sur deux points : respect de la souveraineté de la RDC et cohésion nationale pour des élections transparentes, fiables et non génératrices de chaos post-électoral. Dans ce communiqué signé André Alain Atundu, son porte-parole, la majorité présidentielle lance un appel qualifié de « patriotique » à tous les Congolais exilés, un appel...
(Xinhua 29/09/17)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) a annoncé avoir rapidement déployé mercredi des troupes dans la région d'Uvira, dans la province du Sud-Kivu, suite à des violences, selon un communiqué publié jeudi par l'ONU. Ce déploiement intervient en réponse aux affrontements entre de présumés groupes armés et les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans cette région de l'est du pays, a déclaré jeudi la MONUSCO. Les troupes onusiennes déployées ont pour mission de dissuader toute attaque contre Uvira, deuxième ville du Sud-Kivu, et d'éviter une escalade des affrontements. Le commandant-adjoint de la Force de la MONUSCO est sur le terrain afin de...

Pages