Jeudi 21 Septembre 2017
(France 24 14/09/17)
Plusieurs vidéos tournées début septembre près de Walikale, au Nord-Kivu, témoignent de l’état catastrophique des routes autour de ce village en pleine saison des pluies. Un problème récurrent, qui a des conséquences économiques pour la population, expliquent nos Observateurs. Faite de terre comme la très large majorité des routes de RDC, la route vers Walikale se transforme en véritable bourbier à chaque saison des pluies, entre août et octobre. Les images ont été postées sur Facebook la semaine dernière, tournées par une personne réalisant le trajet entre Walikale et Goma, et qui demande à garder l’anonymat. On y voit une route bardée d’énormes trous gorgés d’eau et dans lesquels s’engouffrent des camions chancelant, qui manquent de se renverser. Ces images...
(AFP 13/09/17)
Les deux experts des Nations unies assassinés il y a six mois en République démocratique du Congo ont été induits en erreur par une fausse traduction la veille de leur mort par des agents doubles, affirme mercredi Radio France Internationale (RFI). La Suédo-Chilienne Zaida Catalan et l'Américain Michael Sharp ont été assassinés le 12 mars à Bunkonde dans le Kasaï (centre) où ils enquêtaient sur des fosses communes. Des violences au Kasaï opposent depuis septembre 2016 les forces de sécurité et les milices Kamuina Nsapu, du nom d'un chef traditionnel tué en août 2016. RFI publie sur son site le script d'une conversation des deux experts la veille de leur mort avec un adepte des Kamuina Nsapu s'exprimant en tshiluba,...
(AFP 13/09/17)
Le nonce apostolique en République démocratique du Congo, Luis Mariano Montemayor, s'est rendu lundi et mardi au chevet des déplacés du Kasaï (centre) en proie depuis un an à des violences qui retardent d'après les autorités le processus électoral, a constaté un correspondant de l'AFP. "Ne rendez pas le mal par le mal", a déclaré le représentant du pape lors d'une messe à Luiza (Kasaï-central) où les violences ont aussi touché des lieux de culte. "Je demande à tous les hommes de bonne volonté de mobiliser les moyens pour une assistance humanitaire urgente", a ajouté le nonce apostolique en rendant visite à des déplacés, avant de rencontrer mardi plusieurs ONGs pour évaluer la situation humanitaire et des droits de l'homme...
(APA 13/09/17)
APA-Kinshasa (RD Congo) - La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a enclenché, mardi 12 septembre, le dernier sprint pour l’enrôlement des électeurs en RD Congo en entamant ces opérations dans les provinces du Kasaï et du Kasaï central ainsi que dans quelques territoires de la province de Lomami, au centre du pays, où lesdites opérations n’avaient pu être organisées suite aux violences que ces différentes entités avaient connues. Ces opérations prenant trente jours dans chaque province, leur clôture dans ces provinces de l’espace du Kasaï est donc prévue à la mi-décembre 2017. Cela rend presque hypothétique l’organisation des élections présidentielle et législatives nationales et provinciales « avant fin 2017 » comme cela est prévu dans l’accord politique signé le 31...
(Xinhua 13/09/17)
KANANGA, (Xinhua) -- La Commission électorale nationale indépendante (CENI) de la République démocratique du Congo (RDC) compte enrôler 3.098.015 électeurs, soit 1.535.000 au Kasaï-Central et 1.563.015 dans le Kasaï, a déclaré mardi à Kananga, porte-parole de la CENI, Jean-Pierre Kalamba, lors de l'enrôlement des électeurs. L'enrôlement des électeurs a débuté le 12 septembre à Kananga dans la province du Kasaï-Central et à Tshikapa dans la province du Kasaï. Selon la CENI, cette opération d'enrôlement devrait prendre trois mois. La CENI a indiqué avoir ouvert quinze centres pilotes pour chaque ville, soit trois par commune. Elle a délivré, ce mardi, les deux premières cartes d'électeur, simultanément au Kasaï et au Kasaï-Central. A Kananga, la cérémonie s'est déroulée au lycée Buena Muntu,...
(RFI 13/09/17)
C'était il y a six mois, deux experts de l'ONU étaient portés disparus au Kasaï Central. Les corps de Michael Sharp et Zaida Catalan étaient retrouvés deux semaines plus tard. On est toujours sans nouvelles de leurs quatre accompagnateurs congolais. Un procès est en cours à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï. Dans le box des accusés, des miliciens Kamuina Nsapu que la justice militaire pense responsables de ce double meurtre. Des enquêteurs mandatés par l'ONU ont conclu à une version similaire de celle de la justice militaire congolaise en charge du dossier. Mais six mois après cette exécution, un crime inédit au Congo, RFI publie une enquête exclusive qui met en doute la version officielle et suggère la...
(Radio Okapi 13/09/17)
Noël Tshani Mwadiamvita, candidat déclaré à la prochaine présidentielle en RDC, promet de mettre son expérience de banquier au service du développement de la RDC. Il invite toutes les classes sociales congolaises à bien examiner le projet de société de chaque prétendant au poste de chef de l’Etat avant de le soutenir. «Je voudrais devenir chef de l’Etat dans mon pays pour utiliser 35 années d’expérience professionnelle en tant que banquier commercial et banquier de développement. Je voudrais utiliser l’expérience d’avoir travaillé dans 85 pays différents, d’avoir aidé certains pays à sortir du sous-développement, à sortir du groupe des pays à revenus faibles pour devenir pays à revenus intermédiaires. Nous allons créer des emplois pour tout le monde, nous allons...
(Radio Okapi 13/09/17)
La Synergie des missions d’observation citoyenne des élections (SYCOMEL) a présenté, lundi 11 septembre, à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) une ébauche de calendrier électoral. Selon ce chronogramme, la présidentielle est prévue en décembre 2017. Cette structure appelle la CENI à convoquer le corps électoral le 1er octobre 2017, suivant l’esprit et la lettre de l’accord de la Saint Sylvestre. «Nous avons proposé que certaines opérations soient couplées. L’accord de la Saint Sylvestre fixe une échéance [l’organisation des élections en décembre 2017]. Nous sommes en train de voir que le processus avance vers ces échéances sans qu’il y ait une réaction des parties prenantes pour qu’un calendrier définisse clairement comment les opérations vont être séquencées jusqu’au 31 décembre», s’est...
(Agence Ecofin 13/09/17)
(Agence Ecofin) - Au premier semestre 2017, le secteur minier de la Rd Congo a généré des revenus de 294,3 millions $, soit une hausse de 9% en glissement annuel. C’est ce qu’a déclaré le ministère des finances relayé par Reuters mardi, qui indique également une augmentation de 140% des revenus tirés du secteur du gaz et du pétrole. Fin août, la Banque centrale du pays a déclaré des hausses respectives de 15% à 553 811 tonnes et de 27% à 39 535 tonnes des productions de cuivre et de cobalt au premier semestre. Les deux produits constituent les plus grandes richesses minières de la Rd Congo, qui est le premier producteur de cuivre en Afrique et le plus grand...
(Radio Okapi 13/09/17)
Environ 400 cas de paludisme ont été répertoriés au centre de santé de Rusamambo en groupement Ikobo, dans le territoire de Walikale (Nord-Kivu) rien que pour le mois d’août, renseignent les sources médicales. Les mêmes sources affirment qu’en plus du paludisme, 299 cas d’infections pulmonaires aigus ont été aussi répertoriés. La majorité des malades enregistrés sont des enfants de déplacés de moins de 5 ans, venus de Misingi, Kikuku, Nyanzale, Mutanda, Bwalanda dans la chefferie de Bwito. Ces personnes déplacées ont fui les conflits inter-ethniques qui opposent les communautés dans la région de Nyanzale depuis deux ans. Les responsables de ce centre font face au manque de médicaments et plaident pour une prise charge des malades. Selon eux, la cause...
(La Voix de l'Amérique 13/09/17)
Dans cette province de l'est de la RDC, moins de 10 % d’enfants ont un acte de naissance selon le dernier rapport de l’organisation de Nations Unies pour la protection de l’enfant (UNICEF). L’Unicef aide depuis 2016 à obtenir des jugements supplétifs en vue de l’établissement de ce document reconnaissant l’existence juridique de chacun. Les plus concernés sont les enfants nés du viol, les orphelins de guerre et les ex-enfants soldat recrutés de force dans les groupes armés. Plus de 1.300 enfants recensés par Unicef ont bénéficié de cet accompagnement dans le territoire de Rutshuru dans l’est de la RDC. "Quand tu arrives dans ce groupe (armé, NDLR), on te donne directement un autre nom. J’ai été recruté de force...
(Financial Afrik 13/09/17)
Au terme de ses assemblées générales tenues à Dakar le 12 septembre 2017, le fonds Africa 50 enregistre l’entrée de deux nouveaux actionnaires. Il s’agit de la République Démocratique du Congo (RDC) et de la Guinée. Présent à l’ouverture des travaux, le président Macky Sall du Sénégal à réitéré son soutien au fonds en tant que catalyseur du secteur privé et du financement des infrastructures. Quant au président de la BAD, Akinwimi Adesina, il a appelé à l’implication du secteur privé pour combler le gap de financement des infrastructures en Afrique. Ce gap est estimé entre 30 à 40 milliards de dollars par an d’ici 2025. La BAD travaillera étroitement avec Africa 40 dans le secteur de l’énergie. De son...
(Le Monde 12/09/17)
Analyste pour l’IFRI, Marc-André Lagrange décrypte la stratégie de déstabilisation intérieure mise en place par le régime pour se maintenir au pouvoir. Pistes désertes, maisons détruites, enclos incendiés : ce sont les rares images des massacres perpétrés au Kasaï, région au centre de la République démocratique du Congo (RDC). Elles ont été tournées par le Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR) à Kamonia, près de la frontière avec l’Angola, où 33 000 réfugiés ont fui les violences. En visite sur place le 10 septembre, le nonce apostolique, Mgr Montemayor, représentant du pape François, a rappelé le nombre de victimes établi par l’Eglise catholique : 3 383 « décès signalés ». Ce bilan provisoire s’ajoute à celui des Nations unies, qui a recensé...
(AFP 12/09/17)
La société civile congolaise a proposé lundi à Kinshasa son propre calendrier électoral, invitant les autorités à présenter leur calendrier officiel afin de sortir la République démocratique du Congo de la crise née du maintien au pouvoir du président Joseph Kabila. Selon ce chronogramme fictif présenté lors d'une conférence de presse, l'élection présidentielle aurait lieu le 31 décembre avec convocation du corps électoral au 1er octobre 2017 et une campagne électorale du 1er au 30 décembre. La société civile invite la Commission électorale (Ceni) à "lever les incertitudes ambiantes sur la tenue des élections devant mettre fin à la crise de légitimité institutionnelle...
(Le Point 12/09/17)
Alors que la Cour constitutionnelle kenyane vient de s'illustrer par son indépendance, celle de RD Congo est menacée par le régime de Joseph Kabila. Un nouveau coup de canif – un de plus – dans l'État de droit, déjà fortement mis à mal en RD Congo. C'est un petit fait. Anecdotique. Tout du moins en apparence. Et c'est l'Institut pour la démocratie, la gouvernance, la paix et le développement en Afrique qui a tiré, il y a quelques jours, la sonnette d'alarme. Selon cette ONG, le gouvernement dirigé par Bruno Tshibala aurait « invité » la Cour constitutionnelle RD congolaise à « procéder sans délai à une révision de son règlement intérieur dans le sens d'une réduction du quorum de...
(Courrier International 12/09/17)
Alors que le Premier ministre congolais est resté plusieurs jours en France, le président Kabila pourrait rencontrer Emmanuel Macron lors de son prochain passage à Paris. Plongé en pleine crise politique, le pouvoir congolais, espère avoir l’oreille attentive du jeune président français. L’arrivée d’un nouveau président à l’Elysée en mai dernier, offre une fenêtre de tire intéressante aux autorités congolaises en mal de soutien international. C’est du moins ce que semble penser Kinshasa qui cherche à se rapprocher de Paris alors que plusieurs caciques congolais sont visés par des sanctions internationales ciblées. L’ONU, les Etats-unis et l’Union européenne accusent le pouvoir de réprimer l’opposition aveuglement et de torpiller le processus électoral. En effet, le président Joseph Kabila, arrivé fin mandat...
(Jeune Afrique 12/09/17)
Plus de 24 000 cas suspects ont été recensés dans tout le pays, et plus de 500 personnes sont mortes depuis le début de l’année. Face à l’ampleur inédite de l’épidémie de choléra en RD Congo, dont la propagation s’accélère, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé samedi avoir enclenché un plan d’urgence pour venir en soutien du gouvernement. Le constat dressé est alarmant. Sur les 26 provinces que compte la RD Congo, 20 sont touchées par l’actuelle épidémie de choléra. Le rythme de propagation est de 1 500 cas suspects supplémentaires identifiés chaque semaine depuis le mois de juillet...
(APA 12/09/17)
APA-Kinshasa (RD Congo) - Le portefeuille de la Société financière de développement ( IFC) dans la filière ciment en RDC pour la période 2014-2015 s’élève à 145,1 millions USD, a fait savoir le représentant résident de l’IFC en RDC, Babacar Faye, lors de son intervention à l’occasion de l’EXPOBETON organisée du 7 au 10 septembre au Shark Club à Kinshasa. Ce portefeuille se répartit comme suit : 95,3 millions pour PPC Barnet/RDC, la dernière-née des cimenteries congolaises dans le Congo central, 30 millions USD pour CIMKO et 19,8 millions USD pour CILU, a-t-il précisé. Babacar Faye a expliqué l’importance accordée par l’IFC à cette filière par le fait que la demande de ciment est très forte dans ce pays. Il...
(BBC 12/09/17)
C'est en principe ce mardi que débute l'enregistrement des électeurs dans le Kasaï. Jean-Pierre Kalamba, porte-parole de la Commission électorale nationale indépendante, précise que l'opération va durer 90 jours. Trois mois, donc, comme pour les autres provinces. En effet dans le reste du pays, l'essentiel des citoyens en âge de voter se sont déjà faits inscrire sur les listes électorales. L'opération devrait prendre fin entre décembre 2017 et janvier 2018. Ceci implique un nouveau report de la présidentielle. Le scrutin ne pourra donc plus se tenir à la fin de l'année, comme le stipule un accord politique signé entre le pouvoir et l'opposition. L'opposition appelle à la publication d'un chronogramme des scrutins. Elle exige également la mise sur pied d'une...
(Radio Okapi 12/09/17)
La Brigade d’intervention de l’ONU doit être renforcée pour éradiquer la menace des rebelles des ADF et FDLR prioritairement, qui s’emploient au terrorisme, ont recommandé lundi 11 septembre à Goma les délégués des onze pays signataires de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba à la conférence des chefs d’Etat de la région des Grands Lacs prévue à Brazzaville au Congo. L’Envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU pour la région des Grands Lacs, Saïd Djinnit, parle de la pression qui doit être faite sur les forces négatives dans la région: «Sur la question de neutralisation des forces négatives, les hauts représentants des pays de la région ont suggéré que la pression reste forte sur ces forces négatives notamment les ADF et les FDLR. Et...

Pages