Vendredi 23 Février 2018
(Romandie 02/07/13)
BRUXELLES - Le cinéaste belge Thierry Michel a affirmé mardi qu'il ne pourrait pas se rendre au Cameroun sur demande expresse de la République démocratique du Congo (RDC) et qu'un film, qui avait irrité Kinshasa, avait été retiré du programme d'un festival de Yaoundé. L'affaire Chebeya, un crime d'Etat ?, consacré à Floribert Chebeya, militant des droits de l'homme congolais retrouvé mort en juin 2010 après avoir été convoqué par la police de Kinshasa, vient d'être interdit de projection par le gouvernement camerounais sur demande expresse du gouvernement congolais, a déclaré dans un communiqué Thierry Michel. Le film de 2012 devait être présenté en compétition officielle au festival Ecrans Noirs, qui se déroule en ce moment à Yaoundé. Thierry Michel...
(Afrique Expansion 02/07/13)
KINSHASA, République démocratique du Congo - L'opposition congolaise a rejeté les "consultations nationales" convoquées la semaine dernière par le président de la République démocratique du Congo (RDC) Joseph Kabila, indique un communiqué commun publié à Kinshasa. L'opposition politique congolaise n'est "pas concernée" par tout dialogue qui ne prend pas en compte "la situation sociale des Congolaises et Congolais" ainsi que "le problème de la légitimité du pouvoir, des violations des droits humains (...) des pillages et bradages des ressources naturelles, les biens mal acquis", affirme ce texte, publié lundi et signé de 60 responsables de l'opposition. Le principal parti d'opposition du pays, l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), n'est pas signataire de cette déclaration, mais a déjà...
(KongoTimes 02/07/13)
La République démocratique du Congo (RDC) ne figure pas sur la liste des 6 pays subsahariens bénéficiaires des 7 milliards USD inscrits par les Etats-Unis dans le « Power Africa », une nouvelle « initiative de 5 ans visant à doubler l'accès à l'électricité en Afrique subsaharienne » annoncée dimanche 30 juin en Afrique du Sud par le président américain Barack Obama. Cette nouvelle initiative américaine « va aider les pays à développer de façon responsable des ressources récemment découvertes, construire des centrales et des lignes électriques, et élargir les solutions de mini-réseaux et de systèmes hors réseau ». Les premiers pays concernés sont l'Ethiopie, le Ghana, le Kenya, le Liberia, le Nigeria et la Tanzanie « affectés par des...
( 02/07/13)
Selon un rapport provisoire du groupe d’experts de l’ONU sur la RDC, le Mouvement du 23-Mars et les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), deux rébellions rwandophones antagoniques qui opèrent dans l’Est du pays, ont été très affaiblies par de récentes tensions internes et des désertions. Depuis plusieurs semaines, un calme relatif semble revenu dans l’Est de la RDC. Plusieurs rébellions et groupes armés y opèrent toujours, mais les affrontements se font plus rares. L’explication se trouve peut-être dans le rapport intermédiaire du Groupe d’Experts de l’ONU sur la RDC, transmis au Conseil de sécurité le 20 juin. Selon le document, révélé le 29 juin par Inner City Press (un blog généralement très critique vis à vis opérations de...
(7sur7.cd 02/07/13)
La situation en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud ont figuré parmi les points au centre des entretiens entre le président américain Barack Obama et le président sud-africain Jacob Zuma le samedi 29 juin 2013 à Pretoria. Concernant la situation en RDC, les deux personnalités se sont engagées à ne lésiner sur aucun moyen pour restaurer la paix dans l’Est de la RDC ; Barack Obama a demandé au président Jacob Zuma de jouer son leadership fort dans la crise dans l’Est de la RDC. Le président américain a réaffirmé le soutien des Etats-Unis à l’envoi de la brigade spéciale des Nations Unies dans l’Est de la RDC avec pour mission de neutraliser les groupes armés qui...
(7sur7.cd 02/07/13)
Les Bakata Katanga sont une organisation rebelle qui opère depuis bien de temps déjà dans la Province du Katanga, au sud-est de la République Démocratique du Congo. Ces miliciens mettent à mal l'équilibre pacifique de cette région du pays, en réclamant son autonomie. En clair, son retrait de l'ensemble Congo, alors que la Constitution qui régit ce pays a été acceptée par l'ensemble de la population qui s'était prononcée affirmativement lors du référendum organisé fin 2005. La dernière menace en date proférée par ces miliciens a été la mise en œuvre de leurs visées séparatistes le 30 juin 2013. Le spectre d'une éventuelle attaque de la ville de Lubumbashi, capitale du Katanga, a ainsi plané durant toutes les festivités de...
( 02/07/13)
Le président américain Barack Obama, en voyage en Tanzanie, a appelé les pays frontaliers de la République démocratique du Congo à cesser de soutenir les groupes armés qui y opèrent. "Les paysentourant le Congo doivent prendre l'engagement de cesser de soutenir les groupes armés" opérant en RDC, a déclaré M. Obama lors d'une conférence de presse à Dar es Salaam. M. Obama n'a cité aucun pays nommément mais le Rwanda et l'Ouganda ont été accusés à plusieurs reprises, notamment par des experts de l'ONU, de soutenir le M23, une rébellion qui combat l'armée de RDC depuis mi-2012 dans la province du Nord-Kivu. Tant Kigali que Kampala ont démenti ces accusations. Barack Obama a parallèlement appelé son homologue de RDC Joseph...
(Afrik.com 02/07/13)
Depuis plus de six mois, le choléra fait des ravages dans la province du Katanga, en République démocratique du Congo (RDC). Plus de 250 personnes ont péri des suites de la maladie depuis le début de l’année, selon l’Onu. Le choléra tue encore. Au moins 257 personnes ont été emportées par la maladie dans la province du Katanga, en République démocratique du Congo, depuis plus de six mois, a rapporté l’Onu. Cette province est la plus touchée par la maladie parmi les 11 régions du pays. Et parmi les 40 zones de santé, celle de Peweto enregistre beaucoup plus de cas à cause, plus particulièrement, des personnes déplacées. Ces dernières fuient les groupes armés qui sévissent dans cette province riche...
( 02/07/13)
Une soixantaine de dirigeants de l'opposition politique congolaise ont rejeté lundi dans sa forme actuelle la formulée proposée par le président Joseph Kabila pour l'organisation de "consultations nationales", en dénonçant "la composition déséquilibrée" de ce forum avec une "forte dominance des membres de la majorité présidentielle". Dans une déclaration adressée à l'agence Belga après une réunion lundi à Kinshasa, l'opposition congolaise réclame la "représentation égalitaire" entre composantes que sont la majorité présidentielle, l'opposition politique, civile et armée, la société civile y compris la diaspora. L'opposition rejette en outre "le fait que le président de la République (Joseph Kabila), les présidents de deux chambres du Parlement (celui de l'Assemblée nationale, Aubin Minaku, et celui du Sénat, Léon Kengo wa Dondo, ndlr)...
( 02/07/13)
La population kinoise est décidément livrée à la mort. Sa santé apparemment n'est pas tout à fait pris en charge par ceux sensés le faire. Si déjà son environnement dans une grande partie de la ville, est malsaine et donc source de maladies, les médicaments sensés les soigner sont de qualité douteuse et quelconque. Et pour cause ! Plus de 5.000 (cinq mille) pharmacies ouvertes au public à Kinshasa, le sont sans autorisation du ministère de la Santé publique. Et pire encore, elles sont tenues par des mains inexpertes, des non pharmaciens qui s'amusent à manipuler des médicaments comme des simples boutiquiers. Ce constat résulte de l'opération " Mpili " effectuée les 25 et 26 juin derniers dans le cadre...
(L'Avenir Quotidien 02/07/13)
Ces deux pays qui entretiennent déjà des relations historiques continuent d’étendre leur coopération bilatérale dans le renforcement des capacités des médias. Ainsi, le rôle de ces derniers dans la résolution des conflits vient d’être au cœur d’un séminaire au Caire qui avait réuni du 23 au 26 juin dernier, plus d’une vingtaine de journalistes venus de Kinshasa. C’est la première formation francophone qu’organise le Centre régional du Caire pour la résolution des conflits et le maintien de la paix en Afrique (CCCPA). Le rôle des médias dans les conflits et les enjeux soient-ils stratégiques, sécuritaires ou économiques, vient d’être défini aux journalistes de la Rd Congo dans le cadre d’un séminaire tenu du 23 au 26 juin dernier dans la...
(L'Avenir Quotidien 02/07/13)
Selon des révélations d’un nouveau rapport, contredisant le précédent, le groupe d’experts de l’ONU note curieusement qu’il ne dispose à ce jour d’aucune indication de soutien de l’Ouganda aux rebelles. De même, selon ses propres mots, il dit avoir recueilli des preuves d’un soutien continu, mais limité, au M23 en provenance du Rwanda Et comme pour jeter de la poudre aux yeux d’un borgne, l’ONU affirme que l’armée régulière, c’est-à-dire les FARDC sont de mèche avec le groupe armé des FDLR Quand Museveni est dédouané, Kagame blanchi, Fardc assimilées aux FDLR,… le lobbying rwandais a fait ses preuves et la Rdc devrait encore ouvrir l’œil et le bon, surtout avec le fameux déploiement de la brigade onusienne qui n’est pas...
(L'Avenir Quotidien 02/07/13)
Le lancement des activités de la Société de Transport au Congo (Transco), s’est déroulé le dimanche 30 juin 2013 dernier, en présence du Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, du Premier ministre, Matata Ponyo, des deux présidents du Parlement congolais et de plusieurs invités de marque. C’est le Chef de l’Etat qui a procédé à la coupure du ruban symbolique, donnant ainsi l’occasion à la Société de transports au Congo (Transco) de mettre ses premiers 200 bus à la disposition du grand public dans la Ville-Province de Kinshasa. Jusqu’ici, deux lignes inaugurales sont prévues, en attendant la fin des travaux de construction d’un pont secondaire appelé Pont ya N’Djili (Pont de N’Djili, en langue française). Il s’agit, selon le ministre...
(Le Potentiel Online 02/07/13)
Abdou Diouf, secrétaire général de la Francophonie, a reconduit, pour une mission de quatre ans, Clément Duhaime dans ses fonctions d’administrateur de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). « Particulièrement satisfait de la relation qui me lie à l’administrateur depuis 2006, j’ai choisi de le reconduire dans ses fonctions pour favoriser la continuité et la poursuite des efforts entrepris par M. Duhaime pour moderniser notre organisation» a déclaré Abdou Diouf. Le secrétaire général a procédé à cette nomination après consultation du Conseil permanent de la Francophonie (CPF), conformément à la Charte de la Francophonie. Cette instance, qui rassemble les représentants personnels des chefs d’Etat et de gouvernement de l’OIF, a salué cette décision. Avant de devenir administrateur de l’Organisation internationale...
(Le Potentiel Online 02/07/13)
Les traumatismes causés dans l’Est de la République démocratique du Congo par le Rwanda et l’Ouganda, deux pays nommément indexés dans le rapport du groupe d’experts des Nations unies, n’ont pas trouvé intérêt aux yeux du président américain, Barack Obama. Arrivé lundi à Dar es-Salaam, dernière étape de sa tournée africaine, Barack Obama a totalement minimisé l’implication de ces deux pays dans la crise des Grands Lacs, préférant taire leurs noms dans son appel à la stabilisation de cette région africaine. Une preuve de plus de la conspiration internationale dont est victime la RDC. Agressée par ses voisins et humiliée dans sa partie Est avec un bilan macabre de plus de six millions de morts de Congolais tombés gratuitement, la...
(La Prospérité 02/07/13)
PRISE DE POSITION DU GROUPE PARLEMENTAIRE UDPS ET ALLIES FACE A LA CONVOCATION DES CONCERTATIONS NATIONALES. Vu l’ordonnance n°13/078 du 26 Juin 2013 portant création,organisation et fonctionnement des concertations nationales. Tout en déplorant le fait qu’en aucune de ses articulations, cette ordonnance ne fait référence à l’Accord-cadre d’Addis-abeba du 24 février 2013 socle de la réconciliation nationale et de l’harmonisation des rapports dans la sous région(Paragraphe 5 accord-cadre) , le Groupe UDPS ET ALLIES regrette le regard fuyant jeté par ce texte sur la résolution 2098 du conseil de sécurité qui a le mérite d’indiquer le schéma critique de la sortie d’impasse (Rés 2098 page 5,pt 5 Engagements accord-cadre),(Rés page 8,pt 14b Dialogue politique transparent, réconciliation nationale, démocratie, élections provinciales,...
(La Prospérité 02/07/13)
1. Réunis à Kinshasa, du 24 au 28 juin 2013, pour leur 50ème Assemblée plénière, Son Eminence le Cardinal, les Archevêques et Evêques, membres de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), ont rendu grâce à Dieu pour le chemin parcouru par l’Eglise-famille de Dieu en RD Congo. Ils ont demandé au Très-Haut de continuer à bénir leur labeur apostolique pour la gloire de son nom et le salut du peuple de Dieu confié à leur sollicitude pastorale. 1. Au cours de ces assises tenues en cette Année de la foi, et dans le but de raviver et de raffermir la foi des fidèles, ils leur ont adressé une exhortation pastorale intitulée « Seigneur augmente en nous la foi »...
(La Prospérité 02/07/13)
Le décor d’un boycott des concertations nationales est en passe d’être déjà planté du côté de l’Opposition politique congolaise. Mais, quelles sont les raisons avancées, pour tourner le dos à ces assises promises et convoquées par le Chef de l’Etat, avant même que le go ne soit donné ? Selon des sources recoupées, l’Opposition voudrait d’une médiation internationale et d’un cadre tout à fait neutre. Parmi les questions à débattre, l’Opposition voudrait, par exemple, qu’on y inscrive la problématique de la légitimité du pouvoir ainsi que la garantie d’exécution des résolutions. Bien plus, les questions des droits et libertés des citoyens et beaucoup d’autres devraient également figurer à l’ordre du jour. Pour certains analystes, c’est mettre la charrue avant le...
(AFP 01/07/13)
DAR ES SALAAM, 1 juillet 2013 (AFP) - Le président américain Barack Obama a appelé lundi à Dar es Salaam les pays frontaliers de la République démocratique du Congo (RDC) à cesser de soutenir les groupes armés qui y opèrent, tout en demandant au président Joseph Kabila de "faire plus et mieux" pour réformer les forces de sécurité du pays. "Les pays entourant le Congo doivent prendre l'engagement de cesser de soutenir les groupes armés" opérant en RDC, a déclaré M. Obama lors d'une conférence de presse dans la capitale économique tanzanienne. Il est arrivé lundi en Tanzanie pour la troisième et ultime étape de sa tournée africaine, après le Sénégal et l'Afrique du Sud. M. Obama n'a cité aucun...
(Congo Independant 01/07/13)
Dans un communiqué daté du vendredi 28 juin 2013, l’UDPS Tharcisse Loseke Nembalemba, estime que les "Concertations nationales" décrétées par "Joseph Kabila" n’aborderont pas les sujets au centre des préoccupations des Congolais. C’est le cas notamment, selon lui, de "la légitimité des institutions issues des élections frauduleuses du 28 novembre 2011". Pour lui, à travers ces assises, le pouvoir kabiliste poursuit trois objectifs majeurs : "faire croire" à la communauté internationale que le Congo-Kinshasa a amorcé la mise en œuvre de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba et la résolution 2098 des Nations Unies; détourner l’attention de l’opinion nationale des graves problèmes politiques, économiques et sociaux qui se posent dans le pays découlant de la mauvaise gouvernance et de l’absence de volonté politique de...

Pages