Vendredi 15 Décembre 2017
(AFP 14/12/17)
Le Premier ministre tanzanien Kassim Majaliwa a appelé jeudi à une enquête de l'ONU sur la mort de 14 Casques bleus tanzaniens, tués une semaine plus tôt dans une attaque attribuée à des rebelles ougandais dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC). Cette attaque est la pire subie par une mission des Nations unies depuis la mort de 24 Casques bleus pakistanais dans la capitale somalienne Mogadiscio en juin 1993. "Le gouvernement tanzanien demande aux Nations unies de mener une vraie enquête, fouillée, transparente", a déclaré M. Majaliwa lors d'une cérémonie à Dar es Salaam...
(AFP 14/12/17)
Parties civiles et ONG ont revendiqué mercredi une victoire historique contre l'impunité des crimes sexuels en zone de conflit avec la condamnation à perpétuité de onze miliciens jugés pour des viols massifs sur des enfants en République démocratique du Congo, des faits qualifiés de "crime contre l'humanité". Sur place, des applaudissements et des cris de soulagement ont salué l'annonce du verdict dans une salle d'audience pleine à craquer devant une juridiction militaire près de Bukavu dans le Sud-Kivu (est de la RDC), région en proie à la violence des groupes armés depuis plus de vingt ans. Parmi les condamnés, figure un notable, Frédéric Batumike, 62 ans...
(Jeune Afrique 14/12/17)
La Cour militaire du Sud-Kivu, dans l'est de la RDC, a reconnu ce mercredi la responsabilité de la milice dirigée par le député provincial Frédéric Batumike pour les crimes de viols commis sur 37 petites filles entre 2013 et 2016 à Kavumu. L'élu local écope d'une peine de prison à perpétuité. C’est une grande première dans l’histoire pénale de la RDC. « Un politicien en poste est reconnu coupable, en tant que supérieur hiérarchique, des crimes commis par lui-même et...
(AFP 14/12/17)
Quatre personnes se sont noyées en fuyant l'attaque d'une milice contre une zone minière du nord-est de la République démocratique du Congo, a-t-on mercredi de source civile et officielle. Les victimes sont mortes dans la rivière Ituri en voulant fuir samedi des dans la province de l'Ituri, selon l'ONG Convention pour le développement des peuples forestiers, une information confirmée par un responsable local, Idrid Koma Kokodila. On est également sans nouvelles depuis samedi de 46 autres personnes qui pourraient avoir été enlevées par la milice et utilisées pour le transport de charges, ont ajouté ces sources à propos de l'incident survenu dans une zone éloignée, à 180 km au nord du chef-lieu provincial, Bunia...
(La Tribune 14/12/17)
L'Union européenne vient de reconduire ses sanctions prises contre des responsables de la RDC en décembre 2016 et en mai dernier. Dans un rapport présenté ce 11 décembre sur la situation politique et économique dans le pays, l'UE a rappelé qu'elle tient à maintenir sa pression sur le régime Kabila. L'Union européenne maintient la pression sur les autorités de la République démocratique du Congo (RDC). Ce début de semaine, dans un rapport portant sur la situation politique, sociale, économique et...
(APA 14/12/17)
APA Kinshasa (RD Congo). Plusieurs hauts cadres de l’Etat sont aux arrêts depuis hier mardi sur instruction du conseiller spécial du chef de l’Etat en matière de bonne gouvernance, lutte contre la corruption, le financement du terrorisme et le blanchiment des capitaux qui a porté à leur charge différents de griefs. Sur la liste des personnes arrêtées figurent le nom du directeur général et le directeur général adjoint de la Direction générale des recettes de Kinshasa (DGRK), le secrétaire général...
(RFI 14/12/17)
La cour militaire de Kavumu, dans l'est de la RDC a rendu son verdict, mercredi 13 décembre : le député provincial Frédéric Batumike et dix de ses miliciens ont été condamnés à la prison à vie. Ils ont été reconnus coupables de crime contre l'humanité pour le meurtre et le viol d'une quarantaine de jeunes enfants entre 2013 et 2016. Deux autres miliciens ont été condamnés à deux ans de prison ; six ont été acquittés. Un procès très symbolique...
(RFI 14/12/17)
Les 14 casques bleus tués dans l'attaque de leur base Monusco en RDC il y a une semaine doivent être enterrés ce jeudi 14 décembre dans leur pays. Une cérémonie d'hommage est prévue à Dar es Salaam, en présence du chef des opérations de maintien de la paix de l'ONU Jean-Pierre Lacroix. Le lendemain, ce dernier est attendu à Goma pour un nouvel hommage. En attendant, l'enquête interne aux Nations unies se poursuit pour mieux comprendre les circonstances de l'attaque...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Une cargaison de minerais frauduleux a été saisie mardi à bord d’un véhicule appartenant au Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), mais mis à la disposition de la Commission nationale pour les réfugiés. Avec un véhicule affichant la mention du HCR, le chauffeur imaginait sans doute échapper aux contrôles de sécurité à l’entrée de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu. Bien mal lui en a pris, car les policiers ont découvert à bord une cargaison de...
(RFI 14/12/17)
Controverse en République démocratique du Congo autour du projet de loi électorale révisée. Le Sénat a envoyé le texte à la commission politique, administrative et juridique sans qu’il ne soit adopté en séance plénière. D'aucuns accusent les sénateurs de ne pas vouloir engager leurs responsabilités. De nombreux sénateurs se sont exprimés contre ce texte du projet de loi électorale révisée qui, selon l'opposition, a été adopté sans consensus à l'Assemblée nationale. Des députés – y compris certains de la majorité...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Le Congolais Jean-François Mombia Atuku n’a pas fini de guerroyer contre les entorses aux droits de l’homme en RDC. Le fondateur du Réseau d’information et d’appui aux ONG (RIAO-RDC), militant de longue date exilé à Dakar depuis 2014, vient de boucler deux semaines d'intense lobbying auprès d'institutions internationales et de banques de développement pour protéger les populations pygmées. En Belgique, en Allemagne et en France, il se compare volontiers à un autre célèbre militant des droits de l’homme, Floribert Chebeya,...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Sélectionneur de la République démocratique du Congo (RDC) depuis août 2014, Florent Ibenge, en fin de contrat en février prochain, va prolonger sa mission à la tête des Léopards. La durée de son nouveau contrat sera connue ultérieurement. Ces derniers mois, Florent Ibenge avait donné à voir quelques signes de lassitude. Il ne fallait pas chercher trop loin les raisons de cette fatigue mentale. Le technicien âgé de 56 ans est à la fois le sélectionneur de la RDC, une...
(RFI 13/12/17)
L'Union européenne a prolongé pour un an les sanctions qu'elle avait décrétées en décembre 2016 puis en mai dernier contre 16 hauts responsables du régime Kabila. Parmi eux, le ministre de l'Intérieur Ramazani Shadari, le porte-parole du gouvernement Lambert Mende ou encore le directeur de l'Agence nationale de renseignement, Kalev Mutondo. Mais aussi des membres de la garde républicaine, de l'armée ou de la police congolaise. Avec notre bureau de Bruxelles, Ces personnalités sont privées de visas pour l'Union européenne, et leurs avoirs dans l'Union sont gelés.
(RFI 13/12/17)
En République démocratique du Congo, 400 000 enfants sont aujourd'hui en état de malnutrition sévère aigue, dans la région du Kasaï. C'est le constat très alarmant dressé par l’Unicef, l'agence de l'ONU pour l'enfance, qui appelle à un programme urgent d'assistance sanitaire et nutritionnelle dans cette région dévastée par la violence depuis l’été 2016. « Ce sont des enfants qui, sans assistance, vont mourir. » Voilà le constat terrible dressé dans le Kasaï par l’Unicef, qui est d'autant plus inquiète que l'année passée a été largement sous-financée. Le Fonds des Nations unies pour l'enfance n'a en effet reçu, en 2017...
(Jeune Afrique 13/12/17)
Quarante-huit heures après son arrivée à Kinshasa, Raphaël Katebe Katoto, le demi-frère de l'opposant Moïse Katumbi, a indiqué mardi à Jeune Afrique qu'il s'agissait cette fois-ci d'un retour définitif dans son pays. Pourquoi maintenant ? « Je rentre m’installer dans mon pays. » Après trois allers-retours entre la Belgique et la RDC cette année – en février, avril et septembre -, facilités notamment par des pourparlers politiques entre le camp du président Joseph Kabila et l’opposition, Raphaël Katebe Katoto a...
(RFI 13/12/17)
Qui sont les responsables des massacres à répétition qui endeuillent le territoire de Béni, dans l'est de la République démocratique du Congo ? La question ressurgit une fois de plus après la mort, jeudi 7 décembre, de 14 casques bleus tanzaniens à Semuliki, la pire attaque jamais subie par une force de l'ONU. Jean-Pierre Lacroix, chef des opérations de maintien de la paix de l'Onu dit « présumer » qu'il s'agit des ADF, le groupe rebelle islamiste ougandais, sans pouvoir...
(Jeune Afrique 13/12/17)
Près de quatre ans après la promulgation de la loi d’amnistie, qui a permis la libération d'un de ses co-accusés, Me Firmin Yangambi, ex-candidat déclaré à la présidentielle en RDC, croupit toujours en prison à Makala. Le défenseur des droits de l’homme a saisi lundi la Cour constitutionnelle. « Manifestement, ma détention qui perdure viole la Constitution de la République et me cause un préjudice énorme », écrit Me Firmin Yangambi à la Cour constitutionnelle. Dans une « requête en...
(RFI 13/12/17)
A cause de l'insécurité et des massacres à répétition entre 2016 et 2017, le nombre d'agriculteurs dans le territoire de Beni a diminué de moitié. Ceux qui continuent d'aller au champ pour vivre le font la peur au ventre. Et le prix de certaines denrées a flambé. 5 000 francs CFA le sceau de farine de manioc (7,62 euros) contre 2 000 francs (3,05 euros) autrefois. Sur le marché de Beni, en deux ans, les prix ont plus que doublé...
(Agence Ecofin 13/12/17)
La compagnie minière Katanga Mining, a annoncé cette semaine le démarrage de la mise en service de la première partie de son circuit de lixiviation installé à la mine de cuivre et de cobalt KCC, en RDC. La première cathode de cuivre a été produite, apprend-on, le 11 décembre 2017. En septembre 2015, la production de cuivre et de cobalt à KCC a été suspendue en attendant la construction du projet de lixiviation WOL (whole ore leach). La société a...
(Agence Ecofin 13/12/17)
La Fondation américaine Bill & Melinda Gates, allouera entre 2018 et 2020, une enveloppe de 300 millions $ au profit de la recherche agricole dans les pays d’Afrique et d’Asie de l’Est, fragilisés par les effets du changement climatique. C’est ce qu’a annoncé l’institution hier, en marge du « One Planet Summit » qui s’est tenu à Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron. Concrètement, il s’agira pour l’organisation de soutenir l’adoption d’outils et de technologies permettant aux agriculteurs...

Pages