| Africatime
Dimanche 23 Novembre 2014
(AFP 22/11/14)
Le chef rebelle congolais Cobra Matata s'est rendu vendredi soir aux autorités congolaises à Bunia, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, où il a semé la désolation pendant des années pour le contrôle notamment de ressources naturelles, a-t-on appris de source officielle. "Il s'est rendu hier soir (vendredi) vers 22h30 heures locales (20h30 GMT). Il s'est rendu avec trois autres officiers de son état-major. Lui est général, les trois autres sont colonels", a déclaré à l'AFP Monulphe Bosso, conseiller en communication du gouverneur de la province Orientale, Jean Bamanisa. Ces membres déserteurs des Forces armées de la RDC (FARDC) "sont venus en tenue de l'armée, avec les bérets verts, mais sans les...
(AFP 22/11/14)
Au moins neuf personnes ont été tuées dans une zone de l'est de la République démocratique du Congo (RDC) théâtre de récents massacres perpétrés par des rebelles ougandais, a-t-on appris vendredi de source officielle. "On a neuf corps qu'on (a déposés) à la morgue. Les corps ont été retrouvés à l'intérieur de la forêt", a déclaré à l'AFP Julien Paluku, gouverneur de la province du Nord-Kivu, sans être en mesure de préciser comment les victimes avaient été tuées. "On continue les recherches pour savoir s'il y a encore d'autres corps (dans la forêt), car le bilan pourrait être plus lourd",...
(RFI 22/11/14)
Dans l’est de la RDC, une nouvelle tuerie est venue endeuiller la zone de Beni vendredi. Les corps de dix personnes ont été emmenés à la morgue de l’hôpital le plus proche, mais d’après des rescapés sur place, il pourrait y avoir entre 50 et 80 victimes. Une attaque particulièrement violente qui survient après une quinzaine de jours de relative accalmie. Vendredi soir, l’armée congolaise continuait à chercher les corps des victimes. L’attaque a eu lieu à une dizaine de...
(Afrikarabia 22/11/14)
Au moins neuf tués dans une énième attaque près de Béni jeudi soir 20 novembre 2014. La Société civile parle d’une cinquantaine de morts et demande l’intervention de l’armée et des casques bleus de la Monusco, présents à Béni. Depuis début octobre, environ 120 personnes avaient été tués par des présumés rebelles ougandais dans la région de Béni, au Nord-Est de la République démocratique du Congo (RDC). Le bilan devrait encore s’alourdir avec cette nouvelle tuerie de jeudi, localisée à...
(Le Parisien 22/11/14)
500 000 femmes ont été violées en RDC depuis le début du conflit, un pays où le viol est devenu une arme de destruction massive. «Le corps des femmes est un champ de bataille» explique le «Docteur Miracle», comme le surnomme les victimes de mutilations sexuelles qu'il soigne en RDC. «Le viol est commis pour terroriser des communautés entières. Les malades que nous soignons ont toutes la même histoire. Après avoir été violées, elles subissent des tortures atroces qui portent...
(AFP 21/11/14)
L'épidémie d'Ebola est "terminée en République démocratique du Congo", a confirmé vendredi l'Organisation mondiale de la santé dans un communiqué, une semaine après l'annonce faite par les autorités congolaises. Apparue au mois d'août dans une région enclavée de la province de l’Équateur (nord-ouest), l'épidémie a contaminé 66 personnes dont 49 n'ont pas survécu, selon les chiffres officiels. Au 20 novembre, 42 jours se sont écoulés depuis que le dernier cas négatif a été recensé permettant, selon les standards de l'OMS,...
(RFI 21/11/14)
Que se passe-t-il à Beni dans l’est de la RDC ? C’est la question qui se pose depuis plusieurs semaines, après une série d’attaques non revendiquées sur des civils dans la zone, attaques qui ont fait plus de 100 morts en un mois. Mercredi soir, c’est une patrouille de la Mission de l’ONU au Congo qui, pour la première fois, a été attaquée tout près de la route et d'une position de l'armée congolaise. Pendant ce temps dans la ville...
(Jeune Afrique 21/11/14)
On le sait : la chute de Blaise Compaoré a été énormément suivie et commentée dans les pays africains. En RDC notamment, où l'hypothèse d'une révision constitutionnelle en vue d'une réélection de Joseph Kabila en 2016 agite les esprits. La chute de Blaise Compaoré au Burkina Faso semble avoir refroidi à Kinshasa les partisans d'une révision constitutionnelle susceptible de permettre au président Joseph Kabila de rester en poste après 2016. Pour plusieurs diplomates et analystes, l'option désormais privilégiée pour permettre...
(AFP 21/11/14)
"Ça ne suffit pas !" Comme Martin Byamungu, de nombreux déplacés du camp de Tundula, dans le Sud-Est de la République démocratique du Congo se plaignent de l'insuffisance des vivres offerts par le Programme alimentaire mondial (PAM). Pas assez, mais mieux que rien : malgré une pluie battante, 1.360 personnes sont réunies pour recevoir la ration mensuelle à Tundula, à environ 80 kilomètres au nord de Kalemie, chef-lieu du district de Tanganyika, dans le Nord déshérité de la province du...
(Radio Okapi 21/11/14)
Le budget de l’État exercice 2015 a été adopté jeudi 20 novembre à l’Assemblée nationale. Il est chiffré à 8 422,1 milliards de francs congolais soit environ 9 milliards 120 millions de dollars américains. Les députés ont légèrement modifié à la hausse le projet initial du gouvernement en y ajoutant 58,9 milliards de francs congolais (environ 63 millions de dollars). D’après la commission économique et financière (Ecofin), cette augmentation se justifie entre autre par le souci de mettre en œuvre...
(Afrikarabia 21/11/14)
Les rebelles rwandais ont jusqu’au 2 janvier 2015 pour désarmer avant l’intervention armée des Nations unies. Une action militaire qui ne sera sans doute pas suffisante pour mettre fin à la menace des FDLR, sans règlement politique du dossier. Véritable pomme de discorde entre la République démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda, la question des rebelles hutus rwandais des FDLR peine à trouver une solution. Présent sur le sol congolais depuis la fin du génocide rwandais de 1994, ce...
(7sur7.cd 21/11/14)
A cause de la guerre la RDC traîne une sinistre réputation : capitale mondiale du viol. Elle traîne une autre réputation moins glorieuse : pays des enfants soldats, popularisé par le phénomène Kadogo qui emporta Mobutu en avril 1997. Il faut en finir avec tout ça. Tel est le crédo de l’ancienne ministre du Porte-feuille, Jeannine Mabunda, aujourd’hui Représentante personnelle du chef de l’Etat en charge de la lutte contre les violences sexuelles et le recrutement des enfants. Pour Mabunda,...
(La Prospérité 21/11/14)
Ils ont affiché l’unité. Bruno Mavungu, Félix Tshisekedi, Joseph Kapika et Augustin Kabuya. Toute la Direction de l’Udps/Tshisekedi au grand complet était hier, jeudi 20 novembre, à la permanence du parti, 10ème rue Zinnias, dans la Commune de Limete. Face à eux, des journalistes congolais déterminés à leur tirer le ver du nez. Au sortir du point de presse, une seule conclusion. L’Udps se porte bien. Il n’y a ni crise, ni rébellion des Fédérations. Bruno Mavungu dixit. En l’absence...
(7sur7.cd 21/11/14)
L’entretien entre Joseph Kabila et Laurent Monsengwo n’a pas seulement tourné autour des incidents de Lodja. Mais aussi, la position des évêques contre la révision et les concertations nationales. Le gouvernement de cohésion nationale qui était aussi au menu des échanges entre le Cardinal et le président de la république. A cette question, Joseph Kabila avait promis à l’archevêque de Kinshasa avant son retour de Rome qu’il trouvera un nouveau gouvernement en place. Depuis le retour de Monsengwo au pays...
(Africa Top sports 21/11/14)
Meilleure 3e des éliminatoires, la RD Congo est la dernière équipe qualifiée pour la CAN 2015. Dans le groupe D, les supporters congolais ont eu chaud jusqu’au bout. Malgré une victoire 3-1 face à la Sierra Leone au stade Tata Raphaël, les Léopards étaient provisoirement éliminés après le match nul 0-0 entre la Côte d’Ivoire et le Cameroun. La RDC ne doit sa qualification qu’en terminant meilleur 3e devant l’Egypte battue 2-1 à Monastir par la Tunisie. Et cette victoire...
(L'Avenir Quotidien 21/11/14)
Le projet de la loi des finances de l’exercice 2015 a été votée hier jeudi 20 novembre 2014 ce, après que le rapport de la Commission économique, financière et contrôle budgétaire de l’Assemblée nationale ait été approuvé. A l’issue du vote intervenu après l’approbation du rapport, sur les 367 députés ayant pris part au vote, 347 ont voté positivement contre 9 et 11 abstentions. Le projet sera transmis à la Chambre haute pour une seconde lecture. Il importe de souligner...
(7sur7.cd 21/11/14)
La plate-forme politique «Sauvons la Rd-Congo» via son coordonnateur Martin Fayulu a lancé la campagne de sensibilisation de la population sur l’inopportunité de la révision de la Constitution et de la création de l’office nationale de l’identification de la population-ONIP. Selon Fayulu, cette campagne est déclenchée pour dire non fermement à Joseph Kabila et, tout en rappelant à la population son devoir citoyen fixé dans l’article 64 de la Constitution. Par cette campagne, un appel coriace est lancé à la...
(Radio Okapi 21/11/14)
Au lendemain de la qualification de la RDC à la 30e édition de la Can 2015, le président de la Fédération congolaise de football association (Fecofa), Constant Omari Selemani, plaide pour que le gouvernement congolais puisse faire signer le contrat au staff technique des Léopards. Au cours d’un point de presse tenu jeudi 20 novembre au siège de la Fecofa à Kinshasa, Constant Omari a déclaré: «Nous pensons qu’il est grand temps qu’on finalise le contrat du staff technique de...
(AFP 20/11/14)
Un convoi de policiers de la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo a été attaqué par des hommes armés non identifiés dans l'est du pays, ont indiqué jeudi les Nations unies, sans déplorer de victimes. "Une patrouille de policiers indiens de la Monusco a été attaquée mercredi soir aux alentours de 19h30" (17h30 GMT) à la sortie nord de la ville de Beni, dans le nord de la province du Nord-Kivu, a déclaré à l'AFP Charles Bambara, porte-parole...
(AFP 20/11/14)
"Je ne veux pas rentrer": Cette phrase revient chez de nombreux déplacés traumatisés de Lukwangulo, localité du Sud-Est de la République démocratique du Congo devenue terre d'asile pour les civils fuyant les attaques des rebelles hutu rwandais. "Je suis arrivée en février 2011", raconte Sakina Okenge, 50 ans, désignée chef des femmes du camp de déplacés, "j'ai fui la guerre, les FDLR qui tuaient la population locale. Ce que j'ai vu là-bas ne me permet pas d'y retourner." Les Forces...

Pages