| Africatime
Vendredi 27 Mars 2015
(AFP 27/03/15)
L'ONU a renouvelé jeudi pour un an le mandat de sa mission en République démocratique du Congo (RDC) et a décidé d'en réduire les effectifs militaires de 10%, sur fond de tensions avec Kinshasa qui réclame un départ rapide des Casques bleus. Selon une résolution du Conseil de sécurité adoptée unanimement jeudi, la Monusco verra ses effectifs réduits de 2.000 hommes, sur près de 20.000 soldats autorisés. La résolution souligne aussi la nécessité de rendre la Monusco plus souple et mobile, et plus efficace sur le terrain. Le Conseil indique "son intention de rendre cette réduction d'effectifs permanente" dès que des progrès auront été faits dans la démocratisation et la stabilisation du pays et "pour...
(RFI 27/03/15)
En République démocratique du Congo (RDC), le mandat de la Monusco, la mission des Nations unies en RDC, a bien été renouvelé à New York, ce jeudi 26 mars, au Conseil de sécurité, pour une année supplémentaire. Il prévoit une réduction du nombre de casques bleus, soit 2 000 en moins, ou encore 10 % des troupes en moins. C'est moins que ce que réclamait Kinshasa qui plaide pour un retrait rapide de la Monusco. La résolution a finalement été adoptée à l'unanimité, mais après des négociations assez vives ces derniers jours. Kinshasa réclamait le départ d'au moins 6 000 casques bleus dès 2015, mais pour les Nations unies c'est trop tôt. La situation sécuritaire est encore trop volatile, en...
(RFI 26/03/15)
Ce jeudi 26 mars, le Conseil de sécurité de l'ONU doit se réunir pour adopter une résolution prolongeant le mandat de la mission des Nations unies pour le Congo (Monusco), pour un an supplémentaire. Certains aspects de ce mandat deviennent de plus en plus difficiles à respecter, tant les relations entre la mission et le gouvernement congolais sont devenues tendues, comme avant chaque cycle électoral. Le mandat de la Monusco a fait l’objet de vives discussions ces dernières semaines, avec...
(Xinhua 26/03/15)
KINSHASA, (Xinhua) -- Le gouvernement de la RDC et la Mission de l'ONU pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) ont commencé à discuter du renouvellement du partenariat mercredi à Kinshasa, a annoncé à la presse le chef de la MONUSCO et représentant spécial du secrétaire général de l'ONU en RDC, Martin Kobler. "Nous a beaucoup de défis, en particulier encore à l'est avec la sécurité, il faut renouveler le partenariat avec le gouvernement", a indiqué M. Kobler. "Ce n'est pas...
(Dw-World 26/03/15)
L'offensive conjointe que les FARDC devaient mener avec la Monusco contre les FDLR a été annulée en janvier à la suite d'un différend entre les deux partenaires portant notamment sur qui devrait diriger l'opération. Dans l'Est du pays, les FARDC poursuivent leur traque contre les rebelles rwandais FDLR se poursuit, mais les forces vives du Nord-Kivu s'inquiètent de la présence de ces rebelles dans le sud du territoire de Lubero, où ils auraient concentré leurs positions. Pendant ce temps, l'on...
(Radio Okapi 26/03/15)
Le Premier ministre congolais, Matata Ponyo, a évalué mercredi 25 mars avec les bailleurs de fonds de la RDC le bilan de l’action de son gouvernement. Il a notamment évoqué les résultats obtenus par son équipe dans les domaines de la securité, de l’économie, de la santé, de l’éducation et des infrastructures. Matata Ponyo est à la tête du gouvernement congolais depuis avril 2012. Le Premier ministre a salué le retour de la paix et la securité dans la majeure...
(Agence Ecofin 26/03/15)
(Agence Ecofin) - En République démocratique du Congo (RDC) le gouvernement a récemment lancé trois sociétés dans le secteur agricole. La création de ces compagnies, dont les activités sont liées à celles du parc agro-industriel de Bukanga Lonzo, participera à une exploitation optimale de cette infrastructure, indiquent les officiels. En effet, la première compagnie, baptisée Société du Parc Agro-industriel de Bukanga Lonzo, se chargera de gérer et d’aménager le site tandis que la seconde se chargera de l’exploitation du parc...
(Agence Ecofin 26/03/15)
(Agence Ecofin) - En Rd Congo, l’image du chanteur Fally Ipupa sera désormais associée à celle de la marque Airtel. Il est devenu l’ambassadeur national de cet opérateur de téléphonie mobile. Fally Ipupa Dicaprio et Airtel Rd Congo ont signé le contrat de partenariat ce 24 mars 2015. « Airtel, mon réseau. Congo, mon pays. Fally, mon Ambassadeur ». Ainsi va se matérialiser cette association d’images. Fally Ipupa va représenter Airtel partout, même dans l’arrière pays. Le chanteur ne sera...
(Agence Ecofin 26/03/15)
(Agence Ecofin) - Près de 200 participants réunis le 23 mars 2015 à Brazzaville en république du Congo, se sont séparés sur l’engagement de travailler en vue de permettre l’accès aux services financiers formels pour un plus grand nombre de personnes, parmi les populations d’Afrique centrale. « Nous allons voir avec les Etats membres, comment les recommandations qui ont été formulées ici pourront être mise en œuvre », a fait savoir Lucas Abaga Nchama, le gouverneur de la Banque des...
(AFP 25/03/15)
Les militants du mouvement congolais pro-démocratie Lutte pour le changement (Lucha) se sentent "plus que jamais en danger" depuis une rencontre africaine controversée à Kinshasa qui s'est soldée par des arrestations, a affirmé mercredi un responsable de cette organisation. "Nous nous sentons plus que jamais en danger en raison non seulement de notre engagement, mais aussi de l'ampleur qu'a pris cette affaire de la réunion de jeunes militants congolais avec leurs camarades sénégalais et burkinabè à Kinshasa" le 15 mars, a déclaré à l'AFP l'un des principaux cadres de Lucha...
(AFP 25/03/15)
Bafulero ou Barundi? Qui étaient là les premiers? Dans la plaine congolaise de la Ruzizi, à la frontière avec le Burundi, le récit des origines des deux communautés nourrit depuis près d'un siècle une violence ravivée de nos jours par la pauvreté et le chômage. Se rendre aujourd'hui dans la Ruzizi, côté congolais, c'est plonger dans l'histoire douloureuse de l'ex-Zaïre, qui fut colonie belge jusqu'en 1960. Dans un paysage d’Éden, la plaine verdoyante de la Ruzizi s'étend autour de la rivière éponyme marquant la frontière entre la République démocratique du Congo et le Burundi, des escarpements de Kamanyola...
(Courrier International 25/03/15)
Alors que les Nations unies débattent de l'avenir des casques bleus au Congo, la FIDH demande le renouvellement et le renforcement du mandat de la Monusco à la veille de scrutins électoraux cruciaux. Combien de temps restera encore la mission des Nations unies en République démocratique du Congo (RDC) ? Le plus important contingent de casques bleus dans le monde est présent au Congo depuis 1999, pour un coût annuel estimé à 1,5 milliard de dollars. Son avenir est en discussion à New-York, où deux thèses s'affrontent : la communauté internationale plaide pour un retrait progressif, alors que les autorités congolaises souhaiteraient voir partir les casques bleus le plus rapidement possible.
(Le Phare Online 25/03/15)
Le Conseil de Sécurité devrait se prononcer, ce jeudi 26 mars 2015, sur le renouvellement ou non du mandat de la Monusco (Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation au Congo). On rappelle qu’il y a une semaine, des sons discordants ont été entendus à New York. D’un côté, le ministre congolais des Affaires Etrangères, Raymond Tshibanda, a plaidé pour le retrait progressif des casques bleus de l’ONU du territoire congolais, en raison de l’augmentation de la capacité...
(RFI 25/03/15)
En République démocratique du Congo, le jeune activiste du mouvement pro-démocratie Lucha, dont les proches étaient sans nouvelles depuis samedi soir, a finalement été libéré mardi 24 mars. RFI a pu le joindre peu de temps après. Il raconte avoir été brutalement enlevé à quelques rues de chez lui puis conduit dans une maison, à environ 30 minutes de route. Après deux journées sans voir personne, il dit avoir subi deux interrogatoires dont l'un a duré plus de deux heures,...
(RFI 25/03/15)
Notre invité ce matin est le président de l’Assemblée nationale congolaise, Aubin Minaku, également secrétaire général de la majorité présidentielle. Il revient sur l’arrestation, il y a 10 jours, de militants pro-démocratie ainsi que sur une réunion de la majorité qui s’est tenue le week-end dernier et la question épineuse de la présidentielle en 2016.
(Jeune Afrique 25/03/15)
Les autorités congolaises, qui ont durement mis fin à la rencontre entre les mouvements citoyens étrangers et congolais la semaine dernière, ont trouvé en Washington un responsable à ce qu'elles décrivent comme une tentative de destabilisation. Les autorités de Kinshasa en sont convaincues : derrière l'opération de sensibilisation avortée organisée à la mi-mars par les militants associatifs ouest-africains de Y'en a marre et du Balai citoyen se profile une tentative de déstabilisation voulue et orchestrée par les Américains.
(Radio Okapi 25/03/15)
Le directeur général de la Société nationale d’électrique, Eric Mbala, affirme que les perturbations observées ces derniers jours dans la fourniture de l’électricité à Kinshasa sont occasionnées par une panne sur une machine au barrage hydro-électrique d’Inga au Bas-Congo. Selon lui, cette panne occasionne un déficit d’électricité dans la capitale congolaise. «Cette perturbation est née depuis le 16 mars suite à une panne que nous avons sur un des groupes à Inga 2, le G23. Nous-mêmes nous nous sommes rendus...
(La Tempête des Tropiques 25/03/15)
Un député national a fait remarquer, lundi 23 mars dernier, que la proposition de loi portant interdiction de l’homosexualité en République Démocratique du Congo ne figure pas dans le calendrier des travaux de la session parlementaire ordinaire ouverte la semaine passée. L’élu national a fait cette remarque dans la salle des Congrès du Palais du peuple, siège du parlement, au cours d’une séance plénière consacrée à l’examen et adoption du projet de ce calendrier. Il a rappelé que cette proposition...
(Radio Okapi 25/03/15)
Douze miliciens bantous, accusés d’exactions sur les membres de communautés des pygmées, ont été arrêtés lundi 23 mars au village de Mukwaka, 24 km de Nyunzu centre. Ils devraient être transférés devant la justice à Kalemie pour être jugés. L’administrateur de territoire de Nyunzu, Robert Mujing Nguz Karim, reproche aux miliciens bantous l’incendie des maisons, les pillages des biens, les coups et blessures, tortures sur des membres de communautés des Pygmées. Il avait dépêché son assistant chargé de l’administration et...
(La Tempête des Tropiques 25/03/15)
Cette recrudescence de l’insécurité risque d’avoir des conséquences graves sur l’accès à l’aide humanitaire, aux soins et sur les activités économiques C’est une véritable spirale de la violence qui ne cesse de se développer dans la province du Nord-Kivu. Le Week-end dernier, 18 personnes ont été kidnappées à Goma et dans le territoire de Rutshuru. Des sources de la police et d’autres sources concordantes sur place à Rutshuru ont confirmé ce chiffre hier mardi 24 mars. Pas plus tard que...

Pages