| Africatime
Jeudi 25 Août 2016
(AFP 24/08/16)
Les Nations unies ont exprimé mercredi à Kinshasa leur préoccupation face à l'extension d'une épidémie de choléra en République démocratique du Congo qui a touché 15.000 personnes et fait plus de 380 morts depuis le début de l'année. "La situation est très préoccupante, le choléra est en train de se propager" en RDC où "on a déjà franchi la barre de 15.000 cas depuis le 1er janvier", a déclaré à l'AFP Eugène Kabambi, chargé de communication de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en RDC. Le pays a enregistré "382 décès" des suites du choléra de janvier à juillet 2016, a-t-il ajouté. Cette épidémie "poursuit son extension non seulement le long du fleuve Congo mais...
(AFP 24/08/16)
Deux personnes soupçonnées de vouloir rejoindre les auteurs d'une série de massacres dans la région de Beni, ont été "lynchées puis brûlées" mercredi par la population de Butembo, dans l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris de sources locales. "Je condamne la mort de ces deux personnes lynchées puis brûlées par la foule", a déclaré à l'AFP Sikuli Uvasaka Makala, maire de la ville de Butembo dans la province du Nord-Kivu (est). "Ces gens ont été tués parce qu'ils tentaient de rejoindre les égorgeurs de Beni", a expliqué à l'AFP un jeune manifestant, sous couvert d'anonymat. Un autre a affirmé qu'ils venaient de Lubero, plus au sud, et "transitent par Butembo pour Beni où ils tuent à la...
(RFI 24/08/16)
En RDC, les travaux du comité préparatoire du dialogue congolais inclusif, en vue de la tenue de l'élection présidentielle dans le pays, se sont ouverts ce mardi matin à Kinshasa avec des acteurs politiques et de la société civile. Mais une grande partie de l'opposition a déjà décliné cette invitation du facilitateur Edem Kodjo. Selon le rassemblement de l'opposition, les préalables à la tenue du dialogue ne sont pas encore réunis. Les délégués étaient relativement nombreux ce 23 août au matin à l’ouverture des travaux du comité préparatoire du dialogue congolais inclusif.
(Jeune Afrique 24/08/16)
e 19 août, le gouvernement congolais a ordonné la libération de 24 prisonniers politiques et d'opinion. Problème : certains détenus sont déjà dehors tandis que d'autres n'ont pas vu leur nom inscrit sur la liste des personnes à libérer. Et ceux qui ont bénéficié de la mesure n'ont toujours pas été libérés. Jeune Afrique fait le point. Libres mais (encore) en prison À quelle date seront-ils libérés ? Christopher Ngoie Mutamba, Fred Bauma, Yves Makwambala et Jean-Marie Kalonji, quatre militants...
(AFP 24/08/16)
Les Nations unies ont dénoncé mercredi à Kinshasa l'arrestation la veille de 32 personnes en marge de la journée ville morte décrétée par une frange de l'opposition en République démocratique du Congo (RDC). "Hier [mardi] nous avons enregistré 32 cas d'arrestations" par la police et l'Agence nationale de renseignement (ANR), a déclaré à l'AFP José-Maria Aranaz, directeur du Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l'Homme en RDC (BCNUDH). Ces arrestations ont eu lieu dans la capitale Kinshasa et...
(Le Phare Online 24/08/16)
Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a encouragé mardi tous les acteurs politiques en République démocratique du Congo (RDC) à mettre fin à l’impasse entourant le processus électoral. Le chef de l’ONU « continue de suive attentivement la situation en République démocratique du Congo (RDC), en particulier l’évolution du dialogue politique. Il prend note de la tenue aujourd’hui à Kinshasa d’une réunion du comité préparatoire au dialogue, à l’initiative du facilitateur de l’Union africaine, Edem Kodjo », a dit...
(Radio Okapi 24/08/16)
Le prix du litre de l’essence à la pompe passe de 1 440 Francs congolais (environ 1.3 USD) à 1 490 francs congolais (1.4 USD), soit une augmentation de 50 Francs congolais (0.05 USD). La décision a été prise lundi 22 août par la structure des prix qui réunit le groupement des sociétés des pétroliers privés (GSPP) et les délégués du ministère de l’économie et des hydrocarbures. Avec cette décision, le prix du gazoil passe de 1 130 Francs congolais...
(Xinhua 24/08/16)
KINSHASA, (Xinhua) -- Le facilitateur de l'Union africaine (UA) Edem Kodjo a lancé mardi à Kinshasa les travaux du comité préparatoire du dialogue politique convoqué par le président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila. Le lancement s'est déroulé devant quelques délégués et représentants de l'opposition politique, mais aussi des ambassadeurs de la mission de l'ONU en RDC (Monusco). Dans son discours prononcé lors de la cérémonie d'ouverture, M. Kodjo a indiqué que ce dialogue politique entre les...
(Radio Okapi 24/08/16)
Deux personnes ont été blessées à Kinshasa, dont un policier et un chauffeur, lors de la journée « ville morte » organisée en RDC. La Police nationale congolaise (PNC) qui a livré ce bilan mardi 23 août indique que les deux blessés ont été admis dans un centre hospitalier pour des soins. Selon le porte-parole de la PNC, le colonel Mwanamputu, ces deux personnes ont été blessées à la suite de la destruction d’un bus de la société TRANSCO par...
(Le Potentiel Online 24/08/16)
Le gynécologue congolais, le Dr Denis Mukwege, ‘‘ réparateur des femmes’’, a invité les jeunes à vaincre la peur et demandé aux Églises de ne pas freiner l’élan patriotique des citoyens en cette période pré-électorale en RDC. Il a lancé cet appel lors d'une conférence-débat tenue samedi 20 août à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu, renseigne la Voix de l’Amérique. Celui qu’on a surnommé aussi ‘‘ange de Bukavu’’ « a exhorté les églises à ne pas jouer un rôle...
(Xinhua 24/08/16)
Le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a pris note de la tenue d'une réunion du comité préparatoire au dialogue politique à Kinshasa en RDC, a-t-on appris d'un communiqué publié mardi par le porte-parole de M. Ban. "Le secrétaire général continue de suivre attentivement la situation en République démocratique du Congo (RDC), en particulier l'évolution du dialogue politique. Il prend note de la tenue, aujourd'hui à Kinshasa, d'une réunion du Comité préparatoire au dialogue, à l'initiative du facilitateur de l'Union africaine, Edem Kodjo", fait savoir le communiqué. "Le secrétaire général rappelle que dans sa résolution 2277 (2016) le Conseil de sécurité des Nations Unies...
(Dw-World 24/08/16)
Des Congolais de l'étranger appellent l'opposition rassemblée derrière Etienne Tshisekedi à participer au dialogue voulu par Kinshasa. En République démocratique du Congo, le Rassemblement, une coalition de l'opposition, a appelé mardi, 23 août à une journée "ville morte" sur toute l'étendue du territoire national. Un mot d'ordre pour boycotter les travaux préparatoires au dialogue politique qui se sont ouverts justement hier, à Kinshasa. Ce dialogue est placé sous la houlette du facilitateur de l'Union africaine, l'ancien Premier-Ministre togolais, Edem Kodjo...
(Radio Okapi 24/08/16)
Appelé à démissionner et accusé d’avoir trafiqué la liste des prisonniers politiques de l’opposition, le ministre de la Justice et Droits humains, Alexis Thambwe Mwamba, fustige ses détracteurs de la plate-forme Rassemblement et de quelques ONG de défense des droits de l’homme. « Je n’ai pas inventé cette liste. Elle m’a été remise de manière officielle avec copie au président de l’Assemblée [nationale]. Et nous n’avons traité que cette liste là. Elle a été remise de manière officielle », a...
(La Voix de l'Amérique 24/08/16)
Des délégués de cette composante ont chahuté le facilitateur lors du démarrage des travaux du comité préparatoire mardi à Kinshasa. La première réunion du comité préparatoire s’est tenue en dépit du mot d’ordre de ville morte lancé par l’opposition qui récuse le facilitateur Edem Kodjo. Un seul couac lors de cette réunion : la société civile a soulevé une motion qui a provoqué un chahut. " Le fait qu’on ait refusé notre motion a provoqué des réactions dans la salle...
(Xinhua 24/08/16)
KINSHASA, (Xinhua) -- Des coups de feu ont retenti lundi soir dans le quartier de Limete à Kinshasa en République démocratique du Congo (RDC), ont rapporté des témoins joints par Xinhua, ajoutant que le siège de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS, opposition) avait été encerclé par les forces de l'ordre. Alors que la panique s'est emparée des riverains, le porte-parole de la police nationale, le colonel Mwana Mputu, a assuré qu'il n'y avait aucun problème grave,...
(BBC 24/08/16)
Le Trésor américain va geler les avoir deux fils de Joseph Kony, leader de cette rébellion. Ces sanctions financières américaines contre les rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur veulent couper les sources de financement de la rébellion de l'Armée de résistance du Seigneur. Cette rébellion d'origine ougandaise est active au Soudan du Sud, en République démocratique du Congo et en République centrafricaine. Le Trésor américain interdit donc à tout ressortissant américain de faire des affaires avec eux. Cette initiative américaine entre dans le cadre de l'effort international...
(AFP 23/08/16)
L'appel de l'opposition à observer une "journée ville morte" mardi sur le territoire de la République démocratique du Congo a été partiellement suivi à Kinshasa et ignoré dans d'autres grandes villes du pays, selon des journalistes de l'AFP. A Kinshasa, à la mi-journée, sur le Boulevard du 30 juin, le centre des affaires de la capitale congolaise, la circulation était fluide, loin des habituels bouchons de l'heure de pointe. "J'ai relié Kitambo magasin à la gare centrale en sept minutes,...
(AFP 23/08/16)
Deux personnes ont été tuées à la machette dans la région de Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo, théâtre d'une série de massacres attribués aux rebelles ougandais de Forces démocratique alliées (ADF), a-t-on appris mardi de source militaire. "L'incursion des ADF à Kiteya près d'Oïcha, a fait deux tués à la machette, cinq blessés, sept maisons brûlées et quatre motos incendiées", a déclaré à l'AFP le lieutenant Mak Hazukay, l'un des porte-parole de l'armée dans le Nord-Kivu...
(Jeune Afrique 23/08/16)
L’essentiel de l'opposition congolaise a appelé à une journée « ville morte » et à la grève générale sur tout le territoire national ce mardi 23 août. L'objectif : protester contre la tenue de pourparlers avec le pouvoir en place et récuser le médiateur désigné par l'Union africaine (UA), l'ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo. Edem Kodjo avait été choisi pour décrisper le climat politique en République démocratique du Congo, alors qu'une élection présidentielle doit se tenir à la fin...
(BBC 23/08/16)
L'appel à une "Journée ville morte", lancé ce mardi par l'opposition congolaise, a été suivi à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo. Dans les quartiers visités ce matin par notre correspondant, la plupart des magasins sont fermés. Les embouteillages sur les routes de la capitale ont fait place à une circulation très fluide. Moins suivi dans d'autres villes Dans d'autres villes, les activités se sont déroulées comme normalement, comme d'habitude. Cette initiative a été lancée par l'opposition...

Pages