| Africatime
Mercredi 22 Octobre 2014
(AFP 22/10/14)
Plusieurs manifestations violentes ont éclaté depuis mardi dans l'est de la République démocratique du Congo pour demander le départ de la mission de l'ONU, la Monusco, accusée de n'avoir pas empêché de récents massacres. Le territoire de Beni a été ensanglanté par une succession d'attaques meurtrières attribuées aux rebelles islamistes ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF): environ 80 civils ont péri en moins de quinze jours, dont 30 à Beni même dans la nuit du 15 au 16 octobre. Après les massacres, le chef de la Monusco, Martin Kobler, avait appelé au "lancement, le plus tôt possible, d'actions militaires FARDC (armée congolaise)-Monusco conjointes et déterminantes" contre l'ADF, qui a déjà perdu face à eux de...
(AFP 22/10/14)
Deux jeunes ont été tués et un autre a été grièvement blessé par balle mardi soir dans l'est de la République démocratique du Congo alors qu'ils attaquaient des soldats de l'ONU, décriés depuis une série de massacres dans la région, a affirmé mercredi une fédération d'associations. A Mbau, dans le territoire de Beni, "des jeunes hostiles à la présence de la Monusco avaient intercepté une patrouille mixte" de l'armée congolaise et des Casques bleus, chargés de la protection des civils, indique la Société civile de la province du Nord-Kivu dans un communiqué. Comme ils voulaient "procéder au lynchage des soldats...
(AgoraVox 22/10/14)
Le 15 octobre 2014, l’assemblée nationale a estimé recevable le projet de budget du gouvernement pour l’exercice 2015 – estimé à environ 9 milliards USD – présenté deux jours plutôt. Envoyé pour amendement à la Commission économique et financière de la chambre basse du Parlement, ce texte devra être transmis au Sénat avant d’être soumis à la signature du Président de la République pour promulgation. Le Premier ministre, Augustin Matata Ponyo, a souligné à cette occasion l’engagement du gouvernement dans...
(Agence d'information d'afrique centrale 22/10/14)
Entretemps, le Conseil de sécurité de l'ONU « étudie d'éventuelles mesures », a indiqué Ban-Ki-moon sans toutefois les détailler. L’étau se resserre de plus en plus sur le gouvernement congolais depuis l’expulsion du chef du Bureau des droits de l'homme des Nations unies en RDC. Des réactions fusent de partout et vont presque toutes dans le sens de condamner cette mesure, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. Si en interne, les associations des droits de l’homme ont érigé un...
(AFP 22/10/14)
"Carnage" : Le mot revient dans la bouche de plusieurs déplacés traumatisés et affamés qui se sont réfugiés dans la chapelle de Ndalya après de récents massacres qui ont fait environ 80 morts dans l'est de la République démocratique du Congo. "Je suis arrivée d'Eringeti samedi soir. Le carnage s'est arrêté à quelques mètres de ma maison. Nous avons vécu une situation horrible. Ma soeur a été tuée", raconte Cécile, 24 ans, une mère de quatre enfants qui a perdu...
(APA 22/10/14)
APA-Kinshasa (RD Congo) - Les attaques armées répétées dans les territoires de Beni, Lubero et Walikale dans la Province du Nord-Kivu (Est de la RD Congo) ont poussé des milliers de personnes à fuir leur village pour se réfugier dans la province orientale (Nord-Est du pays) voisine, a appris APA mercredi de source proche du bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) en RDC. OCHA relève, dans un rapport publié mercredi à Kinshasa, que l e 17 octobre,...
(Dw-World 22/10/14)
De vives tensions ont cours à Beni, dans l'est de la République du Congo. Les populations de la localité sont descendues dans les rues pour demander le départ de la mission des Nations unies, la Monusco. Deux jeunes ont été tués et un grièvement blessé par balle mardi soir dans l'est de la République démocratique du Congo alors qu'ils attaquaient des soldats de l'ONU et des soldats congolais, selon la Société civile de la province du Nord-Kivu dans un communiqué...
(APA 22/10/14)
APA-Kinshasa (RD Congo) - Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a fait appel mercredi de la décision de la chambre préliminaire II de cette cour ordonnant la mise en liberté des quatre proches de Jean-Pierre Bemba et demandé à la chambre d'appel que les suspects ne soient pas libérés jusqu'à ce que celle-ci rende son jugement sur cet appel, a annoncé Geneviève Delonois. La porte-parole de l'équipe-pays des Nations Unies en République démocratique du Congo (RDC) donnait une...
(France 24 22/10/14)
Un drone de la Monusco s’est écrasé à 3 kilomètres au nord de Goma lundi dans la matinée, sans toutefois faire de victimes. Cet accident intervient 9 mois après le crash d’un autre drone de la mission onusienne, près de l’aéroport de la capitale de la province du Nord-Kivu, à la suite de problèmes techniques. La cause de ce nouveau crash n’est pas encore connue. Plusieurs drones de la Monusco (Mission de l’organisation des Nations unies pour la stabilisation en...
(Le Point 22/10/14)
Son combat est d'abord pour la dignité des femmes, premières victimes des conflits qui ravagent l'est de son pays, la RD Congo. Cela dure depuis plus de vingt ans et expose le Dr Denis Mukwege au danger. Pour preuve, cet homme régulièrement menacé a échappé de peu à la mort un soir d'octobre 2012, grâce au sacrifice d'un domestique. Des hommes armés étaient tout simplement venus chez lui pour le tuer. "Depuis quinze ans, je suis témoin d'atrocités de masse...
(AFP 22/10/14)
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a demandé mardi à la République démocratique du Congo (RDC) de revenir sur sa décision d'expulser le chef du Bureau des droits de l'homme des Nations unies en RDC, qui y avait dénoncé des bavures policières. A la suite de cette décision, le Conseil de sécurité de l'ONU "étudie d'éventuelles mesures", a ajouté M. Ban sans toutefois les détailler. Ban a aussi demandé à Kinshasa d'arrêter de menacer d'autres membres de ce Bureau,...
(AFP 22/10/14)
Quelques centaines de personnes ont participé mardi à Oicha, une localité de l'est de la République démocratique du Congo, à une marche hostile à la mission de l'ONU (Monusco), critiquée pour n'avoir pas pu empêcher de récents massacres dans la région, a constaté l'AFP. La foule était principalement constituée de jeunes gens et de femmes âgées. Les manifestants portaient pour certains des croix et chantaient en swahili (langue la plus parlée dans la zone): "Nous voulons le départ de la...
(La Croix 22/10/14)
Les élus européens ont salué mardi soir l’engagement de ce gynécologue congolais qui soigne les victimes de violences sexuelles. Il n’aime pas la « stupidité humaine ». Elle l’empêche de faire son métier, celui de « donner la vie ». Au lieu de ça, le docteur ­Denis Mukwege « répare les femmes depuis quinze ans. » Au Sud-Kivu, ce gynécologue congolais a fondé l’hôpital de Panzi pour prendre en charge les femmes victimes de violences sexuelles. Le viol est devenu une...
(RFI 22/10/14)
La question des rebelles hutus rwandais est de nouveau au centre des discussions dans la région des Grands Lacs. Lundi 20 octobre, la communauté de développement d’Afrique australe et la conférence internationale pour la région des Grands Lacs se sont réunies en Angola pour faire le point sur le désarmement des Forces de libération démocratiques du Rwanda (FDLR), ce groupe rebelle toujours actif dans l’est de la RDC depuis 20 ans. Fin mai les FDLR avaient demandé à déposer leurs...
(PANA 22/10/14)
Environ 3,4 millions d’unités de production informelle (Upi) sont dénombrées dans l’ensemble des centres urbains de la Rd Congo, dont 26,1 % dans la ville de Kinshasa, souligne le rapport de la 2ème enquête 1-2-3 de l’Institut national des statistiques (Ins), remis mercredi à la PANA. Selon cette étude réalisée en 2012, le secteur informel occupe 88,6% des actifs dans l’ensemble du pays. Caractérisée par une main d’œuvre non protégée (96%), et un taux de salarisation très faible ainsi que...
(Le Figaro 22/10/14)
Plusieurs fois pressenti pour le Nobel de la paix, il hérite finalement du prix Sakharov, nommé en hommage au dissident soviétique Andrei Sakharov, qui récompense les personnes ou organisations qui consacrent leur existence à la défense des droits de l'homme et des libertés. Les présidents des groupes politiques qui décernent le prix, se sont prononcés à l'unanimité, a annoncé mardi à Strasbourg le président du Parlement, Martin Schulz. Denis Mukwege, 59 ans, «l'homme qui répare les femmes» selon le titre...
(Le Monde 22/10/14)
Le prix Sakharov a été attribué, mardi 21 octobre, par le Parlement européen au gynécologue congolais Denis Mukwege. Il est récompensé pour son travail auprès des femmes victimes de viols et de violences sexuelles lors de conflits armés, notamment en République démocratique du Congo (RDC). Le docteur Mukwege, dont le nom a été plusieurs fois avancé pour le prix Nobel de la paix, est connu pour être à l'origine de l'hôpital et de la Fondation de Panzi, dans l'est de...
(RFI 22/10/14)
A Strasbourg, le Parlement européen a décerné, ce mardi 21 octobre, le prix Sakharov 2014 pour les droits de l'homme au gynécologue congolais Denis Mukwege, 59 ans, qui soigne dans sa clinique de Bukavu les femmes victimes de viols et de violences sexuelles dans les conflits armés de l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Le prix sera remis solennellement le 26 novembre à Strasbourg. C’est le médecin congolais, Denis Mukwege, qui a été finalement récompensé. Les chefs des...
(Les Afriques 22/10/14)
Denis Mukwege a remporté mardi le prix Sakharov 2014 décerné par le Parlement européen. Depuis quatorze ans, ce gynécologue soigne inlassablement les femmes du Kivu, en République démocratique du Congo. Il a passé sa vie à soigner les femmes violées dans les conflits survenus en République démocratique du Congo. Denis Mukwege a remporté hier mardi le prix Sakharov 2014 décerné par le Parlement européen et qui récompense les figures militantes pour les droits de l'Homme et la liberté d'expression. Candidat...
(Afrikarabia 22/10/14)
Dans un entretien à Afrikarabia, Vital Kamerhe répond à l’invitation d’un dialogue autour de Joseph Kabila mais refuse tout poste au sein de l’exécutif. Le leader de l’UNC craint également un glissement du calendrier électoral et promet de nouvelles manifestations dans la rue. Afrikarabia – Le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, a déclaré au cours d’une émission de la RTNC que le président Joseph Kabila serait favorable à un dialogue avec l’opposition. Le président serait donc prêt à discuter avec...

Pages