| Africatime
Samedi 23 Août 2014
(AFP 22/08/14)
Soixante-et-un journaux congolais interdits de parution faute d'autorisation ont droit à un délai de 45 jours pour se mettre en règle, a-t-on appris vendredi de source officielle. Un "délai de 45 jours" est accordé aux organes de presse en "difficulté et qui veulent régulariser" leur situation, a précisé à l'AFP le ministre des Médias, Lambert Mende. Il répondait ainsi à la requête de l'ONG congolaise Journaliste en danger (JED), partenaire de Reporters sans frontière, qui a demandé vendredi dans un communiqué un "moratoire" pour les médias visés.
(AFP 22/08/14)
Le ministre congolais de la Santé, le Dr Félix Kabange Numbi, a annoncé vendredi que la fièvre hémorragique d'origine indéterminée qui a fait treize morts depuis le 11 août dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo était "sous contrôle". La situation "est sous contrôle au niveau de Boende, et surtout l'axe jusqu'au niveau de Lokolia. (...) Jusqu'à présent la maladie est contenue dans les aires de Lokolia et Watsikengo", a-t-il déclaré à la presse, de retour de ces régions situées dans la province de l'Equateur. Il a rappelé que 13 personnes - dont une femme enceinte, cinq personnels...
(AFP 22/08/14)
Il est encore trop tôt pour affirmer que c'est une fièvre hémorragique qui a causé la mort de 13 personnes dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo, ont averti vendredi l'OMS et Médecins sans frontières (MSF). "Beaucoup sont morts en présentant des symptômes hémorragiques, mais il y a aussi des paludismes graves qui peuvent aussi donner ce type de symptômes, ou la fièvre typhoïde", a déclaré à l'AFP sous couvert d'anonymat un responsable de l'Organisation mondiale de la...
(AFP 22/08/14)
La République démocratique du Congo a menacé vendredi de suspendre le processus de rapatriement de quelque 29.000 réfugiés Angolais si un nouvel incident se produisait à la frontière avec les autorités angolaises, qui ont déjà refusé le passage de 66 personnes. "Si la même chose se produit, nous allons stopper le rapatriement et demander une rencontre urgente avec les autorités angolaises pour établir de nouvelles modalités pratiques, repartir sur de nouvelles bases et éviter de tels problèmes", a expliqué à...
(Reuters 22/08/14)
Une maladie, aux symptômes proches du virus Ebola, a fait au moins treize morts en RD Congo depuis le 11 août. En attendant les résultats d'analyses, l'OMS refuse de se prononcer sur l'origine de cette épidémie. C'est une maladie dont l'origine reste encore "indéterminée". Depuis le 11 août, au moins 13 personnes ont succombé à une fièvre hémorragique, dont les symptômes ressemblent à Ebola, dans le nord de la République démocratique du Congo. Le bureau africain de l’Organisation mondiale de...
(AFP 22/08/14)
Treize personnes sont mortes d'une fièvre hémorragique "d'origine indéterminée" depuis le 11 août dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo, pays où a été découvert le virus Ebola qui a fait plus de 1.300 morts en Afrique de l'ouest, a-t-on appris auprès du ministre de la Santé. "Treize personnes sont mortes depuis le 11 août d'une fièvre hémorragique d'origine indéterminée. Les treize personnes décédées ont présenté une fièvre, des diarrhées, des vomissements et, en phase terminale, des vomissements...
(RFI 22/08/14)
En République démocratique du Congo, une maladie inconnue a fait 13 victimes dans la province de l'Équateur. Vomissements, de fortes diarrhées et de fièvre, des symptômes qui pourraient ressembler à Ebola. Pas de confirmation pour le moment, des prélèvements ont été effectués. Il faudra quelques jours encore pour connaître le résultat. Treize personnes sont mortes d'une fièvre hémorragique « d'origine indéterminée » depuis le 11 août dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo, pays où a été découvert...
(AFP 22/08/14)
Avocats sans frontières (ASF) a estimé jeudi qu'il était "crucial" de protéger les centaines de victimes parties civiles dans le procès d'un ex-officier supérieur de l'armée jugé pour crimes contre l'humanité dans l'est de la République démocratique du Congo. Le colonel Bedi Mobuli Engangela est jugé depuis le 11 août pour des crimes contre l'humanité qui auraient été perpétrés par lui-même ou par ses hommes entre 2005 et 2007 à Kalehe, une localité de la province du Sud-Kivu (Est). Pour...
(RTL 22/08/14)
Treize personnes sont mortes d'une fièvre hémorragique "d'origine indéterminée" depuis le 11 août dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo. C'est dans ce pays qu'a été découvert le virus Ebola, qui a fait plus de 1.300 morts en Afrique de l'ouest, a-t-on appris auprès du ministre de la Santé. "Treize personnes sont mortes depuis le 11 août d'une fièvre hémorragique d'origine indéterminée. Les treize personnes décédées ont présenté une fièvre, des diarrhées, des vomissements et, en phase terminale,...
(Le Potentiel Online 22/08/14)
Annonce alarmante d’une maladie d’origine inconnue qui endeuille les populations du secteur de Djera situé non loin de Boende dans la province de l’Equateur. Survenance malheureuse qui coïncide avec l’apparition de la fièvre hémorragique d’Ebola dans quelques pays d’Afrique de l’Ouest assortie d’ores et déjà d’un millier de morts. Toutefois, l’OMS appelle, sous réserve des résultats d’analyse des échantillons aux laboratoires, à ne pas tirer des conclusions hâtives. Pas suffisant pour empêcher la psychose ! Une maladie inconnue et mystérieuse...
(La Nouvelle Expression 22/08/14)
A moins que la Constitution du pays ne soit modifiée, le président congolais Joseph Kabila, qui arrive à la fin de son mandat en 2016, ne peut pas se représenter à la prochaine présidentielle. L’opposition politique, les évêques et diverses associations s’opposent à la modification de la Constitution de la République démocratique du Congo(Rdc). Cette constitution ne permet pas au président Joseph Kabila Kabange de briguer un troisième mandat en 2016. Le mandat du président de la République congolaise est...
(Agence Ecofin 22/08/14)
A l’heure où la majorité présidentielle en RD Congo reste divisée sur la question d'un troisième mandat du président Joseph Kabila, une formation d’opposition compte allait déposer au Parlement dès la prochaine rentrée en octobre, un projet de loi destiné à encourager l'actuel dirigeant à céder le pouvoir, rapporte RFI le 21 août. Il s’agit du Mouvement du renouveau qui a expliqué que cette loi renforcera le statut des anciens chefs d'Etat. «Non à la révision constitutionnelle, mais il est...
(RFI 22/08/14)
En RDC, soixante et un journaux ont été interdits de publication pour ne pas avoir d'autorisation de diffusion. Décision prise par un arrêté du ministère de la Communication ayant pour objectif d'« assainir » l'espace d'information dans le pays. Parmi les journaux concernés, Congo News dont le directeur de publication et éditeur, Mike Mukebayi, a été arrêté tôt ce jeudi matin 21 août chez lui et transféré au parquet de la Gombé pour être entendu. En cause selon son avocat,...
(RFI 22/08/14)
La Commission électorale (Céni) a annoncé hier la révocation de 96 de ses cadres ou agents. Ils sont accusés de « fautes graves », entre autres, « production frauduleuse de cartes d'électeurs », « détournement de fonds » ou « atteinte au bonne mœurs ». La Céni assure avoir mené une enquête interne de 9 mois avant de prendre ces sanctions. Pour le rapporteur de la Céni, Jean-Pierre Kalamba Mulumba, les sanctions prises par l'institution sont une réponse aux critiques...
(Radio Okapi 22/08/14)
Mike Mukebayi, l’éditeur de Congo News, a sa passé la nuit de jeudi à vendredi 22 août en détention au parquet de la Gombe. Il est poursuivi pour diffamation à l’endroit de l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo. Dans un article paru en juillet dernier intitulé «honte et opprobre à un cardinal vendu au régime», Congo News accusait notamment le cardinal Monsengwo de tenir en privé un discours défavorable aux concertations nationales tout en s’interdisant de le faire en...
(La Tempête des Tropiques 22/08/14)
Calicots en mains, ils scandaient des chansons hostiles au pouvoir, de l’autre rive du fleuve Congo. Le continent africain vit au rythme unique de tentative de révision des constitutions, dans le seul but de s’éterniser au pouvoir, alors que des mandats présidentiels, pour la plupart, touchent à leur fin dans deux ans. Ces mouvements sont observés en République démocratique du Congo, au Burkina Faso, au Bénin... où les chefs d’Etat de ces pays, manifestement, n’entendent pas quitter le pouvoir. Au...
(Jeune Afrique 22/08/14)
Alors que Kisangani, dans le nord-est de la RDC, s’apprête à accueillir temporairement des ex-rebelles FDLR, le climat est tendu entre société civile et autorités militaires. Sur place, le général Jean-Claude Kifwa dicte sa loi, tambour battant. Portrait. "Action, réaction." À Kisangani, le commandant de la 9e région militaire des Forces armées de la RDC (FARDC), le général Jean-Claude Kifwa Kambili, a fait sienne la loi du physicien anglais Newton. Le 11 août, il a rappelé aux acteurs de la...
(Congo Independant 22/08/14)
Lors du mini-sommet de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs(CIRGL), qui s’est tenu le jeudi 17 août dans la capitale angolaise, les dirigeants africains présents ont invité le Congo-Kinshasa qui passe pour le "mouton noir" de l’Afrique centrale à «accélérer la mise en œuvre des décisions des chefs d’Etat sur l’éradication des forces négatives». Lors de son message à la nation le 29 juin dernier, «Joseph Kabila» a prétendu que la situation aux quatre coins du pays...
(Radio Okapi 22/08/14)
Le secteur pharmaceutique de la République démocratique du Congo (RDC) est chaotique. Le vice-président de l’Ordre des pharmaciens, Jean-Baptiste Kalonji l’a reconnu jeudi 21 août, à l’ouverture de la session ordinaire de cette organisation. Jean-Baptiste Kalonji a déploré que la RDC soit « le seul pays où les médicaments se retrouvent partout, dans n’importe quelle condition, et qu’ils soient obtenus par n’importe qui ». Il a également regretté que les médicaments soient vendus dans la rue. « Cette situation est...
(L'Avenir Quotidien 22/08/14)
Alors que le Haut Commissariat pour les Réfugiés (HCR) estimait le nombre des réfugiés rwandais partout dans le monde à 100.000, ces derniers se trouvent par ailleurs à 245.000 en République Démocratique du Congo. Ce nombre vient d’être publié par le HCR, après identification et enregistrement, pour la première fois, de tous les réfugiés rwandais. Après ce recensement, le HCR précise qu’ils sont déjà presque 245 000, rien qu’en Rd Congo, à s’être présentés pour se faire enregistrer. Ce recensement...

Pages