| Africatime
Vendredi 09 Décembre 2016
(AFP 08/12/16)
L'Église catholique a lancé jeudi à Kinshasa de nouvelles négociations entre Congolais pour permettre à la République démocratique du Congo de sortir de l'impasse politique à moins de quinze jours de la fin du mandat du président Joseph Kabila, a rapporté un journaliste de l'AFP. "Nous nous retrouvons ici pour la séance inaugurale des discussions politiques pour un plus large consensus sur le processus électoral", a déclaré Mgr Marcel Utembi, président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco), en accueillant les 30 participants à ce dialogue qui pourrait durer jusqu'à mardi.
(AFP 08/12/16)
"Recevoir du courrier par la poste, c'est une première pour moi, en plus à domicile !" Odette Tshibambe, étudiante d'une trentaine d'années, n'en revient pas qu'un facteur frappe à sa porte à Kinshasa. Et pour cause: l'homme en jaune est un ressuscité après plusieurs décennies d'agonie de la Poste en République démocratique du Congo. Depuis 1985-86 et jusqu'à récemment, la Société congolaise de poste et de télécommunication (SCPT) ne remplissait plus sa mission de livraison du courrier, témoigne Anifa Kayumba, chef de l'immense centre de tri de Kinshasa où attendent...
(RFI 08/12/16)
En RDC, la direction de la chaîne Canal Congo télévision (CCTV) dénonce une descente brutale de police dans ses locaux de Matadi, dans la province du Bas-Congo. Une dizaine de policiers ont interrompu les programmes, saccagé les studios et blessé trois journalistes, selon Patrick Palata, un des directeurs de cette chaîne, propriété de l'opposant Jean-Pierre Bemba.
(RFI 08/12/16)
En RDC, un nouveau cycle de discussions politiques devrait débuter ce vendredi. Des responsables du Rassemblement de l'opposition ont confirmé qu'ils participeraient à ce dialogue organisé par les évêques avec les signataires de l'accord de septembre. La crise politique en RDC a aussi conduit à des violences les 19 et 20 septembre 2016 et la Commission nationale des droits de l'homme a rendu son rapport ce mercredi. La CNDH estime que les forces de l'ordre, les manifestants et les organisateurs...
(Le Monde 08/12/16)
Goma, 23 mars 2009. Dans la capitale de la province du Nord-Kivu ébranlée par la guerre civile, le gouvernement congolais et la rébellion politico-militaire du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) signent un accord de paix. Les tractations ont été longues et suivies de près dans les capitales des pays des Grands Lacs, comme au Rwanda, où le président, Paul Kagamé, est accusé de soutenir ce groupe armé. Mais aussi à plus de 6 500 km de là,...
(AFP 07/12/16)
Les principales familles politiques congolaises devraient se réunir avant la fin de la semaine pour des négociations de la dernière chance en vue d'une solution pacifique à la crise politique qui mine le pays, a-t-on appris mercredi de sources concordantes Le mandat du président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, s'achève le 20 décembre, mais la présidentielle devant déboucher sur sa succession n'a pas été organisée. L'enjeu des discussions attendues est de parvenir à un accord politique le plus large possible...
(AFP 07/12/16)
Une association congolaise a dénoncé mardi une hausse "alarmante" des violences sexuelles dans la région de Butembo, ville de l'est de la République démocratique du Congo, où sont apparues récemment de nouvelles milices. Ces violences sont commises tant par des miliciens que par des éléments "égarés" de l'armée congolaise, déplore Edgar Mateso, premier vice-président de la Société civile de Butembo, dans le nord de la province du Nord-Kivu, appelant les autorités judiciaires à "ouvrir des enquêtes sur ces faits afin d'identifier les auteurs de...
(Jeune Afrique 07/12/16)
La Commission chargée d'organiser les élections en République démocratique du Congo a annoncé ce mardi avoir évalué à 1,8 milliard de dollars le budget pour financer les scrutins prévus dans la Constitution. La date de l'élection présidentielle en revanche n'est toujours pas connue. Le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Corneille Nangaa, vient de présenter ce budget au gouvernement, comme l’exige l’accord signé le 18 novembre au terme du dialogue politique mené par le pouvoir en place avec...
(RFI 07/12/16)
La Commission nationale électorale indépendante (Céni) n’a pas pu rendre public mardi 6 décembre le calendrier électoral, comme annoncé la veille. Son président, Corneille Nangaa, a plutôt annoncé le début des consultations avec les parties prenantes aux prochaines élections. L’idée est ainsi de requérir les derniers avis et considérations avant la publication dudit calendrier électoral dans les tout prochains jours. Pour de nombreux observateurs, les responsables de la Céni sont contraints d’attendre le deuxième dialogue, celui qui mettra face-à-face le rassemblement et la majorité d’ici la fin de la semaine. Est donc attendu un face-à-face entre le rassemblement des forces acquises au changement...
(RFI 07/12/16)
Nouveau bras de fer entre les mouvements citoyens et le gouvernement congolais, mais cette fois-ci à Bunia, dans l’est du pays. Dans cette petite ville, la justice congolaise a inculpé cinq militants de la Lucha pour incitation à la désobéissance civile. La semaine dernière, ils avaient organisé une conférence de presse pour lancer à Bunia la campagne Bye Bye Kabila appelant le chef de l’Etat et les autres institutions de l’Etat à démissionner le 19 décembre. Malgré l’interdiction formulée par le maire de la ville, un autre mouvement citoyen, Filimbi, entend braver l’interdit...
(AFP 06/12/16)
La Commission chargée d'organiser les élections en République démocratique du Congo a annoncé mardi avoir évalué à 1,8 milliard de dollars le budget pour le financement des scrutins prévus dans la Constitution. La Céni a déposé au gouvernement le 9 novembre un budget évalué à "plus ou moins 1,8 milliard de dollars" pour prendre en charge l'ensemble du processus électoral prévu par le cadre légal congolais, a déclaré le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) Corneille Nangaa. "Un...
(AFP 06/12/16)
Une journaliste congolaise arrêtée dans le nord-est de la République démocratique du Congo a été libérée après quatre jours de détention, a-t-on appris mardi auprès de son avocat. Elle "a été libérée hier" (lundi), a déclaré à l'AFP Me Augustin Yaongonda à propos de sa cliente, Adèle Uvon, reporter à la Radio-Télévision Lobiko, chaîne locale de Bunia, capitale de la province de l'Ituri. Mme Uvon avait été arrêtée jeudi dans cette ville, alors qu'elle s'apprêtait à couvrir une manifestation organisée...
(AFP 06/12/16)
La Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (Monusco) se prépare à faire face à des violences à l'approche de la fin du mandat du président Joseph Kabila, a indiqué lundi le représentant spécial de l'ONU en RDC. S'adressant au Conseil de sécurité qui tenait des consultations sur la situation dans le pays, où au moins 31 personnes sont mortes dans des affrontements entre vendredi et dimanche, Maman Sambo Sidikou a fait part d'un "sentiment d'appréhension" à deux semaines...
(RFI 06/12/16)
Le président congolais a reçu lundi 5 décembre la Conférence épiscopale de République démocratique du Congo. Joseph Kabila réitère son soutien à la CENCO dans sa mission politique. Les évêques sont chargés de rencontrer les responsables politiques n'ayant pas participé au dialogue et de les amener à accepter l'accord concernant les élections. Celui-ci prévoit un report de la présidentielle au moins jusqu'en avril 2018 et le maintien de l’actuel président à son poste jusqu'au prochain scrutin, alors que son second et dernier mandat en principe s'achève officiellement le 19 décembre. En recevant la Conférence épiscopale nationale...
(RFI 06/12/16)
Le 27 novembre dernier, une trentaine de Hutus ont été massacrés dans un site de déplacés en RDC. Une attaque attribuée aux Maï Maï Mazembe. L'armée a confirmé, ce lundi, l'arrestation de 21 de ses membres. Certains auraient avoué leur participation à ce massacre, selon le porte-parole de l'armée au Nord-Kivu, qui assure qu'ils seront traduits en justice. Que sait-on des Maï Maï Mazembe ? C'est au Sud-Lubero, dans la région de Buleusa, que le nom des Maï Maï Mazembe...
(Jeune Afrique 06/12/16)
En République Démocratique du Congo, l'industrie des services financiers par mobile est aujourd'hui dominée par les opérateurs téléphoniques. La banque TMB a décidé de s'y mettre. L’armada de commerciaux qui travaillent pour elle cherchent leurs nouveaux clients dans la périphérie de Kinshasa. Leur objectif : convaincre le chaland des avantages du mobile-banking. Gérer ses comptes bancaires, effectuer ses transactions, payer ses factures et retirer de l’argent auprès d’un distributeur grâce à son téléphone portable… Le service peut s’avérer utile dans...
(Agence Ecofin 06/12/16)
Suite au succès de la réalisation d’une diligence raisonnable, Kisenge Mining (KMP) a exercé son option pour former une joint-venture (JV) avec Armadale, sur le projet aurifère Mpokoto, en RD Congo. Les deux parties avaient conclu, en septembre dernier, un protocole d’accord qui devait évoluer vers un accord de JV, à la fin du processus de diligence raisonnable. Selon les termes de l’accord de JV, KMP, anciennement appelée African Mining Services, pourrait acquérir une participation initiale de 25%, dans le...
(AFP 05/12/16)
Vingt-trois personnes ont été tuées dans des affrontements survenus entre vendredi et dimanche dans la région de Tshikapa, dans le centre de la République démocratique du Congo, selon un bilan officiel donné lundi. Ces violences ayant opposé policiers et soldats à la milice d'un ancien chef coutumier local ont fait "13 morts et 14 blessés dans les rangs des forces de l'ordre, 10 morts du côté de la milice", a affirmé sur la télévision publique Hubert Mbingho N'Vula, vice-gouverneur du...
(AFP 05/12/16)
Un journaliste d'un site d'information congolais a été arrêté dimanche à Kinshasa et détenu pendant six heures par des agents de "services de sécurité" de la RDC avant d'être relâché, a-t-on appris auprès de son employeur. Tchèque Bukasa "a été libéré après six heures de détention au camp [militaire] Kokolo", dans le nord de la capitale de la République démocratique du Congo, a déclaré à l'AFP Patient Ligodi, directeur de publication du site d'information Actualité.cd. M. Bukasa qui travaille également...
(AFP 05/12/16)
Les violents affrontements qui ont éclaté mardi à Tshikapa, dans le centre de la République démocratique du Congo, entre forces de sécurité et partisans d'un chef traditionnel tué en août, ont repris ce week-end, a-t-on appris dimanche de sources concordantes. Quatre miliciens, partisans du chef Kamwina Nsapu tué par les forces de sécurité, ont notamment trouvé la mort samedi soir au cours de ces violences dans la capitale de la province du Kasaï. "Les miliciens ont réussi à investir la...

Pages