| Africatime
Jeudi 02 Octobre 2014
(AFP 02/10/14)
Le premier témoin du procès des meurtriers présumés d'un officier congolais particulièrement populaire est mort jeudi dans des circonstances non déterminées, au lendemain de la première audience censée faire la lumière sur ce drame, a-t-on appris de sources concordantes. Comparaissant en tant que prévenu pour non-assistance à personne en danger, le sergent-major Arsène Ndabu Ndongala, qui conduisait la jeep dans laquelle est mort le colonel Mamadou Ndala le 2 janvier, avait livré mercredi sa version des faits devant la justice. Il "vient de rendre l'âme à l'hôpital Santé Plus de Beni", a déclaré son avocat
(AFP 02/10/14)
Beni (RD Congo) - Le procès des accusés du meurtre du colonel congolais Mamadou Ndala, figure emblématique des progrès de l'armée pour tenter de ramener la paix dans l'Est de la République démocratique du Congo, s'est ouvert mercredi sous l'oeil d'une population avide de vérité sur sa fin tragique. Près de neuf mois jour pour jour après les faits, celle-ci est encore loin d'avoir éclaté au grand jour et les zones d'ombres autour des circonstances du drame et des commanditaires du meurtre sont nombreuses. Vingt personnes au total sont jugées par la cour opérationnelle militaire du Nord-Kivu pour le meurtre...
(Afrikarabia 02/10/14)
Human Rights Watch (HRW) dénonce les « négligences de l’Etat » dans un camp de combattants démobilisés en République démocratique du Congo (RDC). « Plus de 100 personnes sont mortes de faim et de maladie » selon HWR. Un camp de démobilisés transformé en camp de la mort, c’est le triste constat d’Human Rights Watch (HWR) à Kotakoli, dans la province de l’Equateur à l’Ouest de la République démocratique du Congo (RDC). Selon l’ONG, « plus de 100 personnes parmi...
(Agence d'information d'afrique centrale 02/10/14)
L’enquête menée par Human Rights Watch (HRW) dans le camp de Kotakoli, en septembre 2014, a abouti au constat que quarante-deux combattants démobilisés et au moins cinq femmes et cinquante-sept enfants y sont décédés depuis décembre 2013. C’est à la fois triste et tragique ce qui se passe au camp de Kotakoli situé dans la province de l’Équateur. C’est dans cet ancien centre d’entraînement de commandos militaires délabré construit en 1965 que les anciens combattants démobilisés et leurs dépendants, qui sont près d’une centaine, ont été regroupés dans le cadre du programme Désarmement, Réintégration et Réinsertion (DDR).
(Xinhua 02/10/14)
BUJUMBURA (Xinhua) -- Les jeunes sont les plus grandes victimes des violences sexuelles au Burundi et en RDC, estime Paluku Nzotsi, expert congolais travaillant pour le compte de Management for Developpement Foundation (MDF, maison de consultance internationale basée aux Pays-Bas) en Afrique centrale. En marge de la restitution des résultats d'un sondage d'opinion réalisé en août 2014 par le projet "Biraturaba", exécuté par l'ONG internationale Care International auprès d'un échantillon de 38. 710 jeunes burundais sur la santé sexuelle et reproductive des jeunes, M. Nzotsia a affirmé...
(Agence d'information d'afrique centrale 02/10/14)
L’indice Ibrahim de la gouvernance africaine classe pour l’année 2014 la République démocratique du Congo à la quarante-septième place sur un classement de cinquante-deux pays, avec la note de 34,1%. Spécialisée dans les évaluations qu’elle fait chaque année sur l’état de la gouvernance sur le continent africain, la Fondation Mo Ibrahim vient de publier son dernier rapport sur l’année 2014. Il ressort de ce document que la RDC se classe à la quarante-septième place sur un classement de cinquante deux...
(BBC 02/10/14)
Plus de 100 personnes sont mortes de faim et de maladie dans un camp militaire reculé du nord de la République démocratique du Congo, selon un rapport de Human Rights Watch. Les anciens combattants de groupes armés démobilisés, leurs épouses et leurs enfants avaient été transféré dans ce camp l’an dernier, en attendant leur intégration dans l’armée ou leur retour à la vie civile grâce au programme Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR). Les provisions auraient toutefois été épuisées vers la...
(AgoraVox 02/10/14)
Après avoir rappelé que le budget de l’Etat congolais n’était que de 300 millions de dollars américains, le Premier ministre Augustin Matata Ponyo a insisté sur le fait que « le pays dispose désormais d’un budget qui avoisine les 9 milliards de dollars américains ». « C’est des progrès qui sont réalisés. Nous devons en tenir compte », a commenté devant la presse Augustin Matata Ponyo après avoir déposé au bureau de l’Assemblée nationale, le 29 septembre dernier, le projet...
(Xinhua 02/10/14)
L'épidémie de la maladie à virus Ebola, déclarée en août dans la province de l'Equateur, au nord de la RDC, n'est pas encore contenue, a indiqué Médecins Sans Frontières (MSF). Dans un communiqué reçu mercredi, l'orgnisation médicale humanitaire internationale déplore l'existence de "beaucoup d'idées fausses et de superstitions" autour d'Ebola. "Les précautions à prendre quand on travaille sur une épidémie d'Ebola sont souvent en contradiction avec les pratiques locales. La population a un certain degré de résistance aux messages que...
(7sur7.cd 02/10/14)
Démarche gauche, sinon naïve, initiative quelque peu maladroite et mal orientée, le projet qu’une certaine jeunesse qui se réclame « de fidèles catholiques », mais apparemment manipulée, a lancé hier mercredi 1er octobre 2014 dans la commune de la Gombe, n’a pas récolté les dividendes politiques attendus, ni suscité les remous que ses initiateurs comptaient provoquer au sein de l’église catholique et de l’opinion nationale. En effet, sortis de nulle part et ne faisant partie d’aucune structure de jeunes de...
(Congo24 02/10/14)
La question de la modification de la Constitution divise les kabilistes qui se lancent des quolibets dans les médias ; les uns multiplient des réunions pour couler les autres sans aucune réaction de l’autorité morale. A une année de la fin du mandat de Joseph Kabla à la tête de la République Démocratique du Congo, une grande confusion s’est installée dans le camp de la Majorité présidentielle. Celle-ci qui accusait en longueur des journées la classe politique de l’Opposition d’évoluer...
(Radio Okapi 02/10/14)
Les rebelles burundais du Front national de libération (FNL) ne disposent d’aucun camp d’entrainement dans la province du Sud-Kivu en République démocratique du Congo. Ces rebelles, qui opèrent dans la zone frontalière entre la RDC et le Burundi, sont traqués par les FARDC avec l’appui de la Monusco, a déclaré le porte-parole militaire de la Monusco, le colonel Félix Prosper Basse mercredi 1er octobre à Kinshasa au cours de la conférence de presse hebdomadaire des Nations unies. «La présence des...
(L'Observateur (RDC) 02/10/14)
Depuis mercredi 1er octobre, vingt éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) sont jugés à Beni, dans la province du Nord-Kivu, pour l’assassinat du colonel Mamadou Mustapha Ndala, infractions de terrorisme, vols des effets militaires et non-assistance à personne en danger. C’est sous haute surveillance des forces de sécurité que s’est ouverte la toute première audience de ce procès. Un important dispositif de l’armée et de la police, apprend-on, a été déployé tôt le matin autour...
(RFI 02/10/14)
Voici près de deux mois que la République démocratique du Congo (RDC) se bat contre une épidémie d’Ebola. A ce jour, quarante-deux personnes en sont mortes. Dans la province de l’Equateur, la prise en charge et la lutte contre l’extension de l’épidémie s’organise. Cependant, si les autorités congolaises disent la fin de l’épidémie proche, les médecins sur place ne sont pas encore aussi confiants, ainsi qu’ils l’ont exprimé à RFI. Léa-Lisa Westerhoff, notre correspondante, est la première journaliste internationale à...
(7sur7.cd 02/10/14)
"Il faudra bien réfléchir avant de prendre la décision de réviser la constitution de la République. Si elle aura des conséquences sur la stabilité du pays, il serait mieux de s’abstenir " , a déclaré hier le diplomate germanique, Wolfgang Manig En prélude de la fête de l’unité allemande célébrée le 3 octobre de chaque année, qui exceptionnellement pour l’année 2014, se fête ce jeudi 2 octobre, l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en République démocratique du Congo, Wolfgang Manig...
(BBC 02/10/14)
Un opposant condamné à dix ans de prison pour viols sur mineures en République démocratique du Congo a déposé une plainte devant le Comité des droits de l'Homme de l'ONU. Eugène Diomi Ndongala espère que cette instance internationale pourra annuler sa peine. Dans un communiqué, l'Association congolaise pour l'accès à la justice (Acaj) indique que l'intéressé veut faire reconnaître la "violation des droits fondamentaux" dont il dit avoir été victime. Le Bureau des droits de l'Homme de l'ONU à Genève...
(Xinhua 02/10/14)
Le dernier bilan de l'épidémie d'Ebola dans la province de l'Equateur, dans le nord de la République démocratique du Congo (RDC), s'élève à 70 cas, dont 42 décès, a-t-on appris mercredi auprès du ministàre rc-congolais de la Santé Publique. Il s'agit de 30 cas confirmés, 26 probables et 14 suspects. Parmi les 42 personnes mortes de cette maladie figurent huit personnel de santé. Cas en isolement 3,tous à lokokia. Les autorités suivent 245 personnes qui ont eu des contacts avec...
(L'Observateur (RDC) 02/10/14)
Il ne faut pas se voiler la face. Le système éducatif de la RDC est en chute libre depuis plusieurs décennies déjà. Il suffit de visiter les écoles, de soumettre les apprenants à un test, de suivre ce qui se dit à l’extérieur sur notre niveau d’enseignement pour s’en convaincre. Et pourtant, ci et là, surtout depuis que Matata Ponyo Mapon est aux affaires, un effort est déployé, question de placer notre système éducatif sur orbite. Des écoles sont soit...
(Agence congolaise de presse 02/10/14)
Le ministre des Transports et voies de communications, Justin Kalumba Mwana ngongo, a promis des sanctions sévères à l‟endroit de ceux qui seront impliqués de loin ou de près dans le naufrage du bateau « Maman Onja » survenu le vendredi dernier. Justin Kalumba Mwana ngongo a séjourné à Uvira dimanche 29 septembre 2014 en vue de s‟enquérir de cette situation. Selon les premiers éléments de l‟enquête, le bateau n‟avait aucun document pour lui permettre de naviguer. 25 personnes ont...
(AFP 01/10/14)
Le procès des meurtriers présumés du colonel congolais Mamadou Ndala, chef charismatique d'un bataillon commando tué en janvier, s'est ouvert mercredi à Beni, dans l'Est de la République démocratique du Congo, a constaté un journaliste de l'AFP. Vingt personnes sont jugées par la cour opérationnelle militaire du Nord-Kivu pour le meurtre de ce jeune officier adulé de ses hommes et auréolé de nombreuses victoires contre la rébellion du Mouvement du 23 Mars (M23), défaite en novembre 2013. Basée habituellement à...

Pages