| Africatime
Lundi 25 Juillet 2016
(AFP 25/07/16)
Un "rassemblement" d'opposition congolaise présidée par l'opposant historique Etienne Tshisekedi a annoncé dimanche son refus de participer au "dialogue national" prévu fin juillet en République démocratique du Congo, dans un communiqué transmis à l'AFP à Bruxelles. Dans ce communiqué, qui est signé d'Etienne Tshisekedi et daté de Bruxelles, le "Rassemblement des Forces Politiques et Sociales de la RDC Acquises au Changement" récuse également le facilitateur de l'Union africaine (UA) pour le "dialogue national" en RDC, l'ex-premier ministre togolais Edem Kodjo. Ce rassemblement "déplore la précipitation avec laquelle M. Kodjo a lancé, unilatéralement, l'invitation pour les travaux préparatoires...
(AFP 25/07/16)
Six personnes ont été tuées par des assaillants non identifiés dans une région de l'est de la République démocratique du Congo, en proie à des troubles, a-t-on appris samedi de source locale. "Six personnes de toutes les communautés confondues ont été tuées" dans la nuit du vendredi à samedi à Bwalanda, a déclaré à l'AFP Alphonse Mahano, délégué du gouverneur de la province du Nord-Kivu dans la région. M. Mahano faisait allusion aux communautés Hutu, Hunde et Nande vivant à Bwalanda, localité du territoire de Rutshuru, situé à environ 150 km au nord-ouest de Goma, capitale du Nord-Kivu. Une source militaire a confirmé l'attaque. Selon M. Mahano, "trois [victimes] ont été découpées à la machette" et trois autres "brûlées dans...
(Jeune Afrique 25/07/16)
Le "Rassemblement" de l'opposition a récusé dimanche le facilitateur de l'Union africaine, Edem Kodjo, dans un communiqué signé Étienne Tshisekedi. Le « Rassemblement » de l’opposition a récusé le facilitateur de l’Union africaine, Edem Kodjo, qui venait pourtant d’annoncer le début des travaux du comité préparatoire du dialogue, pour le 30 juillet. Cette récusation a été l’objet d’un communiqué signé du président de l’UDPS Étienne Tshisekedi. Celui-ci « déplore la précipitation avec laquelle Edem Kodjo a lancé, unilatéralement, la préparation...
(BBC 25/07/16)
Le Rassemblement des forces acquises au changement, une coalition d'opposants réunis autour d'Etienne Tshisekedi, récuse Edem Kodjo, le facilitateur du dialogue politique désigné par l'Union africaine. Dans un communiqué signé par M. Tshisekedi, ce regroupement d'opposants reproche à l'ancien Premier ministre togolais d'être proche de la majorité présidentielle en RDC. Augustin Kabuya, le porte-parole d'Etienne Tshisekedi, accuse Edem Kodjo d'être "partial" et de "rouler" pour la majorité présidentielle congolaise. Le Rassemblement des forces acquises au changement a fait part de...
(RFI 25/07/16)
Le «rassemblement» de l'opposition récuse le facilitateur de l'Union africaine, Edem Kodjo, après son annonce du début des travaux du comité préparatoire du dialogue. Le «rassemblement» de l'opposition récuse le facilitateur de l'Union africaine, Edem Kodjo, qui vient d'annoncer le début des travaux du comité préparatoire du dialogue, pour le 30 juillet. Cette récusation a été l'objet d'un communiqué signé du président de l'UDPS Etienne Tshisekedi, lu en présence de plusieurs leaders des différentes composantes du rassemblement : UDPS, Dynamique,...
(Le Monde 25/07/16)
Médecin engagé, le célèbre gynécocologue congolais reste inflexible sur le respect de la Constitution, réclame la tenue de l’élection présidentielle le 27 novembre et plaide pour une « alternance démocratique ». Sauf que l’élection présidentielle n’a jamais été aussi incertaine et que le président Joseph Kabila et son entourage proposent de retarder la tenue du scrutin. C’est le fameux « glissement » dénoncé par l’opposition et par la société civile dont les jeunes de Filimbi (sifflet en swahili) et du...
(RFI 25/07/16)
Environ six mois après sa nomination, Edem Kodjo semble avoir trouvé une voie de sortie. Le facilitateur désigné par l'Union africaine pour la RDC a annoncé samedi 23 juillet le début des travaux préparatoires du dialogue pour le 30 juillet. Selon l'ancien Premier ministre togolais, tous les obstacles à la tenue du dialogue tombent d'eux-mêmes. Mais l'opposition sous l'égide d'Etienne Tshisekedi n'a pas encore dit son dernier mot. Edem Kodjo en est convaincu : les travaux du Comité préparatoire du...
(Xinhua 25/07/16)
KINSHASA, (Xinhua) -- Le Parlement de la République démocratique du Congo (RDC) a dénoncé l'ingérence des députés belges qui avaient proposé de couper l'aide bilatérale directe à la RDC en cas de non organisation du scrutin présidentiel dans le délai constitutionnel, selon un communiqué signé vendredi soir par Aubin Minaku, président de l'assemblée nationale. "Le Bureau de l'Assemblée nationale rappelle le principe universel de non-ingérence cristallisée par la résolution 2625 de l'Assemblée général des nations unies relatives aux principes de...
(RFI 25/07/16)
Condamné depuis juin à effectuer trois ans de prison dans une affaire de spoliation immobilière, Moïse Katumbi conteste sa peine et demande à ce que la Cour suprême de RDC se prononce sur un éventuel nouveau procès. L'opposant congolais accuse les juges de Lubumbashi d'être à la solde du pouvoir en place. Le jugement du tribunal de paix de Kamalondo avait été rendu en l'absence de l'accusé, à l’étranger officiellement pour des soins de santé autorisés par les autorités judiciaires...
(RFI 25/07/16)
Le président Kabila a gracié vendredi 22 juillet six militants condamnés à Goma qui devaient être libérés dans moins d'un mois. Ces jeunes ont écrit une lettre au chef de l'Etat, une lettre rendue publique. Ils refusent d'être remis en liberté anticipée par solidarité avec leurs camarades et notamment des mouvements citoyens qui sont eux toujours détenus. Dans une interview à RFI, le ministre de la Justice Alexis Thambwe Mwamba garantit: ils vont «sortir de force».
(RFI 25/07/16)
En République démocratique du Congo, six militants du mouvement citoyen Lucha (Lutte pour le changement) ont bénéficié d’une ordonnance de grâce présidentielle. Mais ils ont annoncé samedi 23 juillet qu’ils refusaient cette offre de liberté. Pour leur avocat, Me Mugisho, cette mesure a été prise pour qu'ils « aient une dette morale » envers Joseph Kabila. Quelques heures après le départ du haut commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, vendredi 22 juillet, le chef de l’Etat congolais Joseph...
(RFI 25/07/16)
En République démocratique du Congo, des milliers de jeunes se sont rassemblés samedi 23 juillet pour demander que les élections se tiennent dans le respect des délais constitutionnels. Ils ont également demandé au docteur Denis Mukwege, le célèbre chirurgien prix des droits de l'homme de l'ONU, d'être leur porte-voix. Lors d’une manifestation pour demander que les élections se tiennent dans les délais constitutionnels, des jeunes ont désigné comme leur porte-parole le docteur Denis Mukwege. « Ils m’ont remis un sifflet...
(AFP 25/07/16)
Les autorités zambiennes décidé dimanche d'annuler un concert du célèbre chanteur congolais Koffi Olomide, au centre d'une polémique pour avoir donné un coup de pied à l'une de ses danseuses, ce qui lui a déjà valu d'être expulsé du Kenya. Koffi Olomide devait se produire la semaine prochaine dans un salon de l'agriculture à Lusaka. "A la suite du regrettable incident au Kenya concernant Koffi Olomide, la Compagnie du salon agricole et commercial de Zambie a décidé d'annuler son concert",...
(Burkina24 25/07/16)
 
00:00
Après avoir été expulsé du Kenya pour avoir donné un « coup de pied » à une de ses danseuses à l’aéroport de Nairobi, Koffi Olomidé a dû annuler un concert en Zambie où les autorités l’on classé « persona non grata« . Les autorités zambiennes ont annulé la participation de l’artiste-chanteur congolais à un salon de l’agriculture à Lusaka, la capitale de la Zambie, prévu pour la semaine prochaine. Tout est parti de ce fameux coup de pied infligé...
(Xinhua 25/07/16)
Les médiateurs des pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centraleang) seront en conclave du 26 au 27 juillet prochain à Libreville dans le cadre de la bonne gouvernance démocratique, a annoncé jeudi à Libreville, le Médiateur de la République gabonaise, Laure Olga Gondjout. La rencontre de Libreville sera axée autour du thème : «Pour l'avènement d'une paix durable en Afrique centrale, quel rôle pour le médiateur». Elle est l'initiative du médiateur la République gabonaise, en partenariat...
(RFI 25/07/16)
La quatrième journée de la phase de groupes de la Coupe de la Confédération 2016 se déroule ces 26 et 27 juillet. Dans la poule A, le Tout Puissant Mazembe peut assurer sa qualification en demi-finales de la compétition s’il bat le Mouloudia Bejaia, mercredi. On pourrait connaître dès cette semaine la ou les premières équipes qualifiées pour les demi-finales de la Coupe de la Confédération 2016. Le Tout Puissant Mazembe (TPM) semble en effet en bonne posture pour décrocher...
(AFP 24/07/16)
Le facilitateur de l'Union africaine (UA) pour le "dialogue national" en République démocratique du Congo a annoncé samedi que les travaux préparatoires seraient lancés le 30 juillet. "Le 30 juillet, nous lancerons les travaux du comité préparatoire" au dialogue nationale en RDC, a déclaré l'ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo à la presse à Kinshasa. Le comité a pour mission de "préparer l'ordre du jour du dialogue", élaborer "un règlement intérieur du dialogue qui va suivre [et] résoudre toutes les questions logistiques et matérielles"...
(AFP 24/07/16)
Les autorités kényanes ont expulsé samedi le célèbre chanteur congolais Koffi Olomide, arrêté la veille pour avoir donné un coup de pied à l'une de ses danseuses, a-t-on appris auprès de son avocat. Le chanteur de 59 ans, qui devait donner un concert samedi à Nairobi, a été expulsé par avion en fin de matinée, en direction de la République démocratique du Congo. "Je peux vous confirmer que mon client Koffi Olomide a été expulsé dans la matinée et je...
(RFI 23/07/16)
En République démocratique du Congo, six militants du mouvement des jeunes indignés opposés à toute prolongation du mandat du président Joseph Kabila ont bénéficié vendredi 22 juillet d'une grâce présidentielle. Les six militants de la Lucha (Lutte pour le changement), condamnés en mars à six mois de prison pour « tentative d'incitation à la révolte », se sont vus accorder une « remise de la peine » après quatre mois de détention. Les mesures de grâce accordées par le président Kabila sont générales. Elles concernent notamment les moins de 30 ans, les plus de 65 ans, les femmes, les personnes handicapées, toutes condamnées...
(AFP 22/07/16)
Six militants du mouvement des jeunes indignés opposés à toute prolongation du mandat du président congolais Joseph Kabila, condamnés pour "tentative d'incitation à la révolte", ont bénéficié vendredi d'une grâce présidentielle, après avoir passé quatre mois en prison. Les six militants de la Lucha (Lutte pour le changement), condamnés en appel le 4 mars à six mois de prison, se sont vu accorder une "remise de peine", selon une ordonnance lue à la télévision publique. "La remise de la peine restant à subir est accordée à Madame Kabuo...

Pages