| Africatime
Samedi 20 Décembre 2014
(AFP 20/12/14)
Deux assaillants ont été "brûlés vifs" par la population après une attaque menée dans la nuit de vendredi à samedi contre la ville de Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris de source officielle. "L'auditorat militaire a été attaqué vers 21h00 par des assaillants qui ne sont pas encore connus. Ils ont été repoussés par l'armée", a déclaré à l'AFP le maire de Beni, Bwanakawa Nyonyi. Un porte-parole militaire a confirmé l'attaque, sans donner plus de précisions. "Arrivé au petit matin, la population a brûlé deux de ces assaillants et trois autres sont entre les mains de l'armée. Les deux...
(Radio Okapi 20/12/14)
La Cour pénale internationale (CPI) est satisfaite de son action judiciaire en RDC en 2014, en dépit des critiques formulées sur son éventuelle partialité. Le chargé de la sensibilisation et de l’information de la CPI en RDC, Paul Madidi, a dressé ce bilan, vendredi 19 décembre, au cours d’un échange avec la presse à Kinshasa. La RDC compte cinq ressortissants détenus ou jugés à la Haye pour des crimes commis soit sur le sol congolais soit à l’étranger. Il s’agit de Thomas Lubanga, Matthieu Ngudjolo, Germain Katanga, Bosco Ntaganda et Jean-Pierre Bemba Gombo. La cour, affirme Paul Madidi, peut noter à son actif la confirmation du verdict à l’encontre de Thomas Lubanga, condamné à 14 ans de prison. Thomas Lubanga...
(AgoraVox 20/12/14)
Le chef militaire du M23, le colonel Sultani Makenga, aurait négocié avec le régime de Joseph Kabila et obtenu une amnistie et le droit de réintégrer avec son grade les rangs des FARDC (armée nationale congolaise). L’information aurait pu passer pour un canular si elle ne venait pas de la célèbre journaliste belge Colette Braeckman. Nul ne sait encore les modalités de son retour au Congo, mais les autorités de Kinshasa et leurs homologues ougandais pourraient profiter de la «...
(Radio Okapi 20/12/14)
Le gouvernement de cohésion nationale se met à pied d’œuvre pour réaliser les six objectifs lui assignés par le chef de l’Etat, a affirmé son porte-parole, Lambert Mende, vendredi 19 décembre à Kinshasa lors de sa première conférence de presse depuis sa reconduction à ce poste. Il a balayé les accusations d’ingratitude envers la communauté internationale portées contre le président Joseph Kabila. Réagissant aux critiques formulées contre le chef de l’Etat accusé d’ingratitude envers la communauté internationale, le porte-parole du...
(Radio Okapi 20/12/14)
L’Association de défense des droits de patients (ADP) plaide pour l’amélioration du système de santé et la mise en place d’un cadre légal qui sécurise les patients en RDC. Cette structure a pris cet engagement, vendredi 19 décembre, au cours de sa sortie officielle à Kinshasa. L’ADP se fixe également comme objectif de lutter contre les inégalités constatées dans l’accès aux soins de santé de qualité. «Il y a des femmes qui meurent à l’accouchement faute d’assistance et des enfants...
(AFP 19/12/14)
Le projet international pour la stabilisation de l'Est de la République démocratique du Congo, déchiré par les conflits armés depuis plus de vingt ans, est "en danger", estime le cercle de réflexion International Crisis Group (ICG) dans une étude reçue jeudi à Kinshasa. "L'intégralité du programme de stabilisation des provinces de l'Est est en danger", écrit ICG, estimant que l'échec de ce projet ne ferait que "prolonger le statu quo tragique d'attaques et de pillages perpétrés par des groupes armés contre une population déjà brutalisée". La RDC, tout particulièrement sa partie orientale
(AFP 19/12/14)
Les premiers éléments du M23 rapatriés de l'Ouganda sont arrivés à la base de Kamina, au Katanga. Le coordonnateur du Mécanisme national de suivi en RDC, François Muamba s'en félicite et rejette la responsabilité de la lenteur sur les ex-dirigeants de l'ex-rébellion. Du côté Ouganda, on relativise cette lenteur. Au cours d'un entretien avec des journalistes, François Muamba a accusé ceux qu'il a appelés « le quarteron », autrement dit les anciens dirigeants de l'ex-rébellion du M23. Selon le coordonnateur...
(RFI 19/12/14)
En RDC, alors que le président Joseph Kabila, en début de semaine, n’a pas voulu clarifier quand se tiendraient les différentes échéances électorales qui attendent le Congo, et notamment la présidentielle de 2016, la Mission des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (Monusco) a appelé une nouvelle fois le pays à publier ce calendrier pour recevoir l’appui de la communauté internationale. Joseph Kabila « veut avoir de bonnes élections. Et c’est ce qu’il dit toujours. Nous...
(L'Observateur (RDC) 19/12/14)
Le salon Lubumbashi du Grand Hôtel de Kinshasa a servi de cadre le samedi 13 décembre à la présentation de la seconde édition du rapport de suivi de la situation économique et financière 2014 pour la République démocratique du Congo, rapport qui a été réalisé par le groupe de la Banque Mondiale. Tournant autour du thème » Renforcer l’Etat et transformer la richesse minière en vecteur de croissance, de développement et de cohésion nationale « , ce rapport présente les...
(Jeune Afrique 19/12/14)
Mais à qui pensait donc Joseph Kabila lorsqu'il a prononcé cette petite phrase - c'était à Dakar, le 29 novembre, lors du sommet de la Francophonie : "Nous sommes nombreux qui, si nous pouvions arrêter le temps, aurions souhaité retarder son départ" ? À lui-même, l'oeil fixé sur l'horloge de son second mandat, dont le compte à rebours s'arrêtera en 2016 ? Ou à Abdou Diouf, le secrétaire général sortant ? À Diouf, bien sûr. Et un peu à lui,...
(PANA 19/12/14)
Le président du Rwanda, Paul Kagamé, s’est entretenu mercredi à Luanda avec son homologue angolais, José Eduardo dos Santos, sur la situation actuelle de la sécurité dans la région des Grands Lacs, notamment à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC). La rencontre fait suite à une visite de quelques heures que le chef d’Etat rwandais a effectuée en Angola dans le cadre de l’accompagnement de la situation en RDC et en République Centrafricaine (RCA), pays affectés par d’interminables...
(L'Observateur (RDC) 19/12/14)
Depuis un certain temps, les consommateurs à travers le monde ont constaté avec un sentiment de satisfaction non dissimulée la baisse du prix du baril du pétrole, au grand dam des pays producteurs. Par cette baisse, se sont vu dans l’obligation de revoir leurs budgets de fonctionnement, arrêtés précédemment, en fonction du revenu provenant de ce produit à la baisse. Mais, que pouvaient-ils faire d’autre, sinon que s’incliner à certaines réalités du monde des affaires. En d’autres termes on dirait...
(Radio Okapi 19/12/14)
L’ONG International Crisis Group (ICG) appelle la Monusco, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’Onu dans les Grands lacs ainsi que le Conseil de sécurité de l’Onu à promouvoir une stratégie globale de lutte contre les groupes armés dans l’Est de la RDC. Cette structure a lancé cet appel dans son communiqué officiel, publié mercredi 19 décembre, à Kinshasa. International Crisis Group estime qu’il faudrait mettre fin au statu quo qui s’observe dans l’application de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, signé en février...
(L'Observateur (RDC) 19/12/14)
Inexorablement, l’étau se resserre autour des rebelles ougandais de l’Armée de résistance du seigneur (LRA) encore actifs dans la Province Orientale au travers les quatre opérations militaires conjointes menées pour mettre fin à leur présence sur le territoire congolais. Les Forces armées de la République démocratique du Congo, les troupes de la Mission de l’organisation des Nations Unies pour la stabilisation du Congo et celles du Commandement unifié pour l’Afrique du département de la Défense des Etats-Unis (AfRICOM), constate-t-on sur...
(PANA 19/12/14)
Le gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) a décidé de débuter le marquage des armes détenues par l’Etat et d’autres armes provenant des opérations de désarmement et pour lesquelles il a estimé utile de les réintégrer dans le circuit de la chaîne de défense, dans un communiqué de l’ONU transmis jeudi à la PANA. Selon le communiqué, cette opération a pour but de garantir la traçabilité de toutes ces armes et de réduire la violence armée. Elle va...
(Radio Okapi 19/12/14)
Le coordonnateur du Mécanisme national de suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba, François Muamba accuse le point focal de l’ex-mouvement rebelle M23, René Abandi, de bloquer la mise en ouvre des déclarations de Nairobi, notamment en faisant obstacle au processus de rapatriement des ex-rebelles réfugiés en Ouganda et au Rwanda. François Muamba l’a déclaré lors d’une conférence de presse jeudi 18 décembre à Kinshasa, de retour d’Entebe en Ouganda où il a assisté au rapatriement mardi de la première vague de 120...
(Le Potentiel Online 19/12/14)
Les échanges commerciaux entre la République démocratique du Congo (RDC) et la Corée du Sud, dont la coopération en est à son 51ème anniversaire en 2014, ont été de 260 millions USD en 2013. « « Les exportations de la Corée du Sud ont été de 40 millions de dollars américains et celles de la République du Congo de 60 millions de dollars. Notre pays a importé de la RDC essentiellement du cuivre », a annoncé le chargé d’Affaires de...
(L'Avenir Quotidien 19/12/14)
Initialement annoncé pour hier, suivant des informations ayant fuité d’une source non indiquée, le Conseil des ministres ne se tiendra que dans les jours à venir, à la Cité de l’Union africaine, sous la présidence du Président de la République Joseph Kabila. Le Premier ministre Matata Ponyo, ses 3 Vice-premiers ministres, les 2 ministres d’Etat, les 32 ministres ainsi que les 10 vice-ministres, … une équipe éléphantesque au nom de la Cohésion nationale, auront à se mettre autour d’une même...
(Le Point 19/12/14)
En plusieurs lieux de cette mégalopole, quelque quarante artistes africains, américains, européens et asiatiques exposent leurs oeuvres. En langue lingala, une des plus parlées en République démocratique du Congo (RDC), Yango signifie "c'est ça", et par extension "Avance !" Avec cette biennale, l'idée est bien d'avancer vers la création d'événements qui diffuseraient l'art contemporain en RDC, en manque cruel de visibilité. À Kinshasa, capitale de plus de douze millions d'habitants, comme dans les autres grandes villes du pays, il n'y...
(L'Observateur (RDC) 19/12/14)
Capitale touristique de la RD Congo, la ville de Goma, au bord du lac Kivu, peine à recouvre une sécurité satisfaisante. Chaque semaine presque, elle compte de cas d’assassinats, vols et enlèvements qui déstabilisent toute une population. Au point d’interpeller aujourd’hui l’autorité politico-administrative, militaire et policière pour la restauration de la confiance au sein de la population. C’est au quartier Majengo, dans la périphérie de Goma, que s’est, une fois de plus, illustrée cette insécurité, qui n’a pas dit son...

Pages