Vendredi 26 Mai 2017
(Xinhua 26/05/17)
KINSHASA, (Xinhua) -- La Commission européenne a mis à disposition un financement initial humanitaire de 100.000 euros pour permettre à la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) de fournir un soutien essentiel dans les zones touchées par Ebola, a indiqué jeudi un communiqué de l'ambassade de délégation de l'Union européenne (UE) en RDC. Cette décision fait suite à l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola déclarée en RDC le 12 mai dernier. Selon le chargé de communication de la Délégation de l'UE à Kinshasa,, Cyprien Banyanga, ce financement devra permettre à 150 volontaires de la Croix-Rouge congolaise de mener une campagne de sensibilisation porte-à-porte ciblant près de 6.000 personnes dans le district...
(APA 26/05/17)
APA-Kinshasa (RD Congo) - La province du Bas-Uélé (nord-est de la RDC) a signé mercredi 24 mai un contrat d’investissement de l’ordre de 50 millions de dollars avec une firme suisse pour l’installation d’un parc agro-industriel afin de relancer la culture du cacao dans la région. Selon le gouverneur du Bas-Uélé, Armand Kasumbu, cité par radio Okapi, deux pépinières de cacao seront préparées à partir du mois d’août prochain dans les territoires de Dingila et Buta pour servir dans les six mois à venir tous les habitants de la province qui aimeraient se lancer dans cette culture. Aucune indication n’a cependant été donnée sur les projections de la production attendue grâce à ce financement de la firme suisse. «Les études...
(RFI 26/05/17)
La lutte contre les minerais de conflit se poursuit dans l’Est de la République démocratique du Congo. Une première chaîne d’approvisionnement d’or extrait par des creuseurs de manière artisanale vient de voir le jour dans la province de l’Ituri au bout de 18 mois d’expérimentation. Un projet pour une commercialisation du métal jaune responsable qui n’entretient pas des conflits. Le projet dit « or juste » a démarré à Mambassa dans l’Ituri en 2015. Joanne Lebert, directrice générale de l’ONG...
(La Tribune 24/05/17)
Après avoir récupéré de larges champs de résidus miniers de cobalt et de cuivre en RDC, l'opérateur minier australien Cape Lambert signe un nouveau contrat en Zambie pour exploiter l'une des plus grandes décharges du pays, elle aussi débordante de résidus de Cobalt de bonne qualité. Nouveau deal pour le secteur minier zambien. Après l'annonce de son accord de joint-venture avec la société congolaise Paragon Mining pour développer les projets de cuivre et de cobalt dans les régions de Kipushi...
(Jeune Afrique 19/05/17)
Après deux ans d'atermoiements, le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) envisage finalement de réintroduire la réforme du code minier, a indiqué l'agence Reuters, vendredi 19 mai. Le ministère des Mines prépare actuellement une nouvelle loi de réforme du code minier, qui sera bientôt présentée aux législateur. Contacté par Reuters, le ministre des Mines Martin Kabwelulu n’était pas disponible pour commenter la nouvelle. En mars 2015, un projet de loi de révision du code minier, qui prévoyait, entre...
(Agence Ecofin 19/05/17)
Proparco a accordé un prêt de 15 millions d’euros sur 10 ans à Rougier Afrique International, principale filiale du groupe Rougier, pour la préservation et la gestion durable de ses concessions forestières en Afrique Centrale. Marquant le premier investissement de Proparco en République centrafricaine depuis de nombreuses années, ce financement participera au développement socio-économique d’une région enclavée. Ce prêt financera le démarrage des activités en République Centrafricaine où le groupe a obtenu une concession forestière de 270 000 hectares en...
(Agence Ecofin 19/05/17)
(Agence Ecofin) - La compagnie minière Alphamin a conclu des protocoles d’accord non contraignants, portant sur un financement total de 80 millions $ pour son projet d’étain Bisié, en RD Congo. La société a déclaré qu’elle travaille diligemment avec les potentiels prêteurs pour obtenir de leur part, des «engagements inconditionnels». « Nous sommes convaincus de la réussite des processus de due diligence des potentiels prêteurs et avons hâte de travailler avec eux afin d’obtenir des engagements de financement inconditionnels.», a...
(Agence Ecofin 19/05/17)
(Agence Ecofin) - La compagnie minière Ivanhoe Mines a réévalué la ressource minérale du gisement Kakula de son projet de cuivre Kamoa, en RD Congo. Le gisement héberge désormais des ressources indiquées de 116 millions de tonnes titrant 6,09% de cuivre et des ressources inférées de 12 millions de tonnes titrant 4,45% de cuivre à une teneur de coupure de 3%. Avec cette nouvelle estimation, le projet Kamoa-Kakula contient un total d’environ 1 milliard de ressources minérales indiquées titrant 3,02%...
(La Tribune 18/05/17)
Bientôt, l’or de la république démocratique du Congo ne servira plus à financer les groupes armés. L'ONG Partenariat Afrique Canada vient de mettre en place une chaîne d’approvisionnement responsable libre de conflit, un canal qui régule l’extraction artisanale et la commercialisation de la pierre précieuse. Détails. La RDC est une véritable mine d'or. Les réserves minières du pays sont parmi les plus importantes en Afrique. Seulement, cette richesse profite peu aux Congolais. La plupart des mines sont exploitées de manières...
(Xinhua 18/05/17)
Les Etats membres du Marché Commun d'Afrique Orientale et Australe (COMESA) ont été appelés mercredi à accroître la production agricole nationale pour accroître le commerce intra-régional. La ministre kényane des Affaires étrangères, Amina Mohamed, a déclaré lors d'un forum régional sur l'agriculture que la facture totale des importations de nourriture du COMESA s'élevait à 29 milliards de dollars en 2016. "Cela montre que nous pouvons accroître le commerce intra-régional si nous commençons à vendre des produits agricoles grâce à une...
(Jeune Afrique 12/05/17)
Une loi, votée au parlement congolais et promulguée en février, prévoit dans un délai de 12 mois l'instauration d'une préférence nationale dans les contrats de sous-traitance privée. Une disposition qui suscite beaucoup d'inquiétudes au sein des entreprises, d'autant plus que son périmètre et ses modalités d'application demeurent très flous. Plusieurs centaines. C’est en théorie le nombre d’entreprises, détenues majoritairement par des actionnaires internationaux et actives dans la fourniture de services en République démocratique du Congo (RDC), qui pourraient être concernées...
(Radio Okapi 12/05/17)
La société civile de Beni révèle dans un communiqué publié mercredi 10 mai qu’entre 2015 et 2017, plus de 7000 tonnes de cacao et de café ont été frauduleusement exportées vers l’Ouganda. Elle s’appuie sur les statistiques avancées par la Fédération des entreprises du Congo (FEC) livrées au cours d’une réunion tenue à Beni avec l’association des exportateurs du Café - Cacao, la FEC, l’Office congolais du café (ONC)L, les autorités administratives ainsi que la police des frontières. «L’estimation des...
(Agence Ecofin 11/05/17)
(Agence Ecofin) - La compagnie minière Amani Gold a conclu avec le chinois Luck Winner Investment, un mémorandum d’entente (MoU) portant sur un investissement de 25 millions $ dans le projet aurifère Giro, en RD Congo. Les fonds qui seront levés par le biais du placement de 500 millions d’actions à un prix unitaire de 5c, seront utilisés pour financer des essais métallurgiques et des forages pour la réalisation des études de faisabilité. Une fois la levée de fonds effectuée,...
(La Voix de l'Amérique 09/05/17)
La province du Nord-Kivu produit annuellement 1 million de tonnes de cassitérite. Pour moderniser et doubler la production dans les mois à venir, le gouvernement congolais vient d’opter pour industrialiser le secteur dans différents sites miniers déjà certifiés, non liés aux conflits armés. La mutation industrielle vient de mettre sur la paille plus de 10 000 creuseurs artisanaux qui travaillaient sur ces sites miniers depuis plusieurs années dans ce territoire situé à plus de 200 kilomètres à l’ouest de Goma...
(Agence Ecofin 09/05/17)
(Agence Ecofin) - Selon le Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (GABAC), pour cause d’asymétries d’information, les activités de la finance mobile en Afrique centrale sont sujettes à plusieurs manquements. Car, la variété d’acteurs répertoriés dans cette chaine d’activités (banque, opérateur, agent, marchand, client utilisateur final), n’appréhendent pas tous de la même manière, les risques liés au blanchissement de capitaux et au financement du terrorisme. L’institution fustige surtout l’attitude des banques, pourtant directement liées aux organismes de...
(Financial Afrik 08/05/17)
Rawbank Sarl, étendra son réseau aux 26 provinces de la République démocratique du Congo. La décision intervient au moment où le premier établissement de crédit de Kinshasa manifeste des ambitions sous régionales et une éventuelle entrée en bourse. La banque s’est fixé une échéance de 3 ans pour couvrir l’ensemble du territoire congolais. « Notre première priorité est de couvrir le Congo et de chercher à s’élargir aux pays voisins avec une liste sur un marché boursier », a déclaré...
(La Voix de l'Amérique 08/05/17)
Lemeilleur.cd est l’identifiant du site internet lancé par un jeune entrepreneur congolais. Il permet, selon son initiateur, Toto Madradu, d’effectuer des comparaisons de prix pour des services comme les prix d’hôtels, des offres des télécom, des services bancaires, sur l’abonnement tv et sur la location des véhicules dans la ville de Kinshasa et la RDC. Le site est opérationnel depuis mi-avril. "Nous voulions faciliter la vie aux usagers des services en leur emmenant dans leurs téléphones mobiles ou ordinateurs des...
(APA 06/05/17)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - Une délégation de la République démocratique du Congo (RDC), conduite par Félicien Mulenda, a visité vendredi à Abidjan des projets d’infrastructures financés par le Contrat de désendettement et de développement (C2D), a-t-on constaté. Le Contrat de désendettement et de développement (C2D) est une partie de la dette ivoirienne envers la France, qui lorsqu’elle est remboursée par l’Etat ivoirien, ce fonds est reversé à la Côte d’Ivoire pour des projets de développement. C’est une suite de l’allègement...
(Jeune Afrique 05/05/17)
L'ONG Global Witness, qui lutte contre l'exploitation illégale des ressources et la corruption, salue la nouvelle réglementation européenne visant à lutter contre la commercialisation de minerais servant à financer des conflits. Toutefois, elle estime qu'il reste encore beaucoup à faire. « Lorsque les gens en Europe achètent un smartphone ou une boite de conserve, ils ne s’attendent pas à ce que ces objets viennent du travail d’esclaves. Ils ne s’attendent pas à ce que que l’argent permette à des criminels...
(Financial Afrik 05/05/17)
Malgré une conjoncture économique défavorable en République démocratique du Congo, provoquée notamment par la baisse des cours des matières premières, Rawbank maintient son rythme de croissance et ses performances, apprend-on d’un communiqué de la banque. En effet, la banque affiche des indicateurs au vert au terme de l’exercice 2016. La taille de son bilan s’établit à 1.314 milliards de francs congolais (1.095 millions de dollars), soit une progression de 31 % par rapport à 2015, supérieure à celle du secteur...

Pages