Dimanche 24 Septembre 2017
(Agence Ecofin 21/09/17)
(Agence Ecofin) - La compagnie minière listée sur TSX, First Cobalt Corp a annoncé qu’elle ne finalisera pas la transaction rendue publique le 1er mai dernier, portant sur l’acquisition d’un projet d’exploration de sept prospects de cuivre/cobalt en Rd Congo. La junior minière canadienne explique ce revirement entre autres par l’instabilité du climat des investissements qui prévaut dans le pays depuis quelques mois et par sa décision de se focaliser sur ses actifs de Cobalt Camp, à Ontario (Canada) En effet, explique-t-elle, Cobalt Camp héberge d’importantes ressources minérales de cobalt et le nombre élevé des cibles d’exploration disponibles dans l’immédiat compense, apprend-on, celles abandonnées en Rd Congo. Rappelons que ce pays d’Afrique centrale est le...
(APA 20/09/17)
APA Kinshasa (RD Congo) - Les travaux de construction du barrage hydro-électrique de Katende situé à environ 80 km de Kananga, dans la province du Kasaï central (centre de la RDC), seront incessamment relancés, a-t-on appris mardi, au terme de la visite le week dernier à Kinshasa du ministre indien des affaires extérieures, Chandra Prakash, qu’accompagnait l’ambassadrice de la RDC à New Delhi, Rosette Mossi. Au terme de leurs échanges, les deux parties ont convenu de confier la suite des travaux à la société du secteur public indien LPCC en remplacement de la firme privée indienne Angélique International qui a avait démarré les travaux en 2011. La présence du ministre indien des Affaires extérieures à Kinshasa avait pour but de...
(RFI 20/09/17)
En République démocratique du Congo, la Gécamines, le principal groupe du secteur minier dans le pays, vient d’engager des audits afin de comprendre les résultats négatifs enregistrés par ses partenariats avec les multinationales d’origine étrangère. Chute de la production, personnel pléthorique, sites non rentables affectant chaque année les résultats de la Gécamines. Tous ces facteurs ont conduit la Générale des carrières des mines à un endettement record. Au début des années 2000, l’entreprise publique congolaise était même menacée de liquidation...
(Agence Ecofin 19/09/17)
(Agence Ecofin) - La compagnie congolaise Gécamines a annoncé lundi avoir engagé une série d’audits, avec l’appui d’un cabinet de réputation mondiale, pour comprendre les résultats négatifs enregistrés ces dernières années par la plupart de ses partenariats avec des entreprises extérieures. Les premières conclusions soulèvent des problèmes de gestion, de minoration de revenus. En effet, explique-t-elle dans un communiqué de presse transmis à l’Agence Ecofin, les objectifs et prévisions annoncés dans le cadre de la stratégie initiée par l’Etat congolais...
(Agence Ecofin 19/09/17)
(Agence Ecofin) - Le siège de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) a abrité le 15 septembre à Libreville, le lancement de l’Accord sur la facilitation des échanges de l’Organisation Mondiale pour le commerce (OMC) en Afrique centrale. Claude Sinzogan, représentant de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique présent à la cérémonie, a expliqué que globalement, le projet vise à renforcer l’intégration régionale à travers des actions visant à stimuler le commerce et la...
(Jeune Afrique 15/09/17)
Pour la troisième année consécutive, les entrepreneurs congolais et d'ailleurs du « réseau Makutano » se sont donnés rendez-vous à Kinshasa. Une grand-messe de trois jours, du 14 au 16 septembre, pour parler industrialisation de la RD Congo. Mais pas seulement. À Makutano, le networking n’attend pas. À l’hôtel Sultani où la troisième édition de ce forum d’affaires s’ouvrira ce vendredi 15 septembre à Kinshasa, les participants et intervenants interagissent déjà et essayent d’établir des connexions. Dans le rôle de...
(Afrik.com 14/09/17)
Un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a révélé que plus de 500 victimes ont été déclarées mortes après le déclenchement d’une épidémie de choléra qui a frappé la République Démocratique du Congo. Selon l’OMS, l’épidémie s’est propagée et a atteint des proportion inquiétante dans 20 des 26 provinces du Congo avec au moins 528 personnes mortes après avoir été infectées et plus de 1500 cas suspects par semaine depuis la fin du mois de juillet 2017. La...
(Agence Ecofin 13/09/17)
(Agence Ecofin) - Au premier semestre 2017, le secteur minier de la Rd Congo a généré des revenus de 294,3 millions $, soit une hausse de 9% en glissement annuel. C’est ce qu’a déclaré le ministère des finances relayé par Reuters mardi, qui indique également une augmentation de 140% des revenus tirés du secteur du gaz et du pétrole. Fin août, la Banque centrale du pays a déclaré des hausses respectives de 15% à 553 811 tonnes et de 27%...
(Financial Afrik 13/09/17)
Au terme de ses assemblées générales tenues à Dakar le 12 septembre 2017, le fonds Africa 50 enregistre l’entrée de deux nouveaux actionnaires. Il s’agit de la République Démocratique du Congo (RDC) et de la Guinée. Présent à l’ouverture des travaux, le président Macky Sall du Sénégal à réitéré son soutien au fonds en tant que catalyseur du secteur privé et du financement des infrastructures. Quant au président de la BAD, Akinwimi Adesina, il a appelé à l’implication du secteur...
(APA 12/09/17)
APA-Kinshasa (RD Congo) - Le portefeuille de la Société financière de développement ( IFC) dans la filière ciment en RDC pour la période 2014-2015 s’élève à 145,1 millions USD, a fait savoir le représentant résident de l’IFC en RDC, Babacar Faye, lors de son intervention à l’occasion de l’EXPOBETON organisée du 7 au 10 septembre au Shark Club à Kinshasa. Ce portefeuille se répartit comme suit : 95,3 millions pour PPC Barnet/RDC, la dernière-née des cimenteries congolaises dans le Congo...
(AFP 06/09/17)
La société d'Etat congolaise minière de Kilo-Moto (Sokimo) a annoncé aujourd'hui une reprise d'activités dans une importante mine d'or de la République démocratique du Congo à l'arrêt depuis 20 ans pour un coût estimé à 5,3 millions de dollars."Nous avons coulé notre premier lingot d'or qui pèse 1,466 kg à l'issue d'un premier test qui s'est révélé prometteur hier (lundi), a déclaré Kakura Wapol, directeur général de Sokimo lors d'une conférence de presse. "Notre projection à moyen terme est de...
(Xinhua 06/09/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- La République démocratique du Congo s'est jointe mardi à la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) pour la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Cette adhésion est validée par la signature le 5 septembre à Brazzaville d'un accord entre le vice-Premier ministre et ministre de l'Intérieur de la RDC, Emmanuel Ramazani Shadari, avec le président de la commission de la CEMAC, Pierre Moussa. La RDC devient ainsi membre associé du Groupe...
(AFP 05/09/17)
Les sociétés pétrolières et le gouvernement de la République démocratique du Congo ont commencé lundi des discussions pour désamorcer la crise d'approvisionnement en carburants des stations-services, conséquence de la dépréciation du franc congolais par rapport au dollar. Dans la capitale, Kinshasa, la plupart des stations Total ou Egen étaient fermées, ont rapporté des journalistes de l'AFP dans la commune de la Gombe. Celles qui étaient ouvertes étaient prises d'assaut par des files d'automobilistes dans ce quartier qui est le moteur économique et administratif de la mégapole d'environ 10 millions d'habitants. "Il n'y a pas d'approvisionnement depuis jeudi", selon l'un des pompistes.
(Financial Afrik 04/09/17)
Selon le gouverneur de la Banque centrale, Deogratias Mutombo Mwana Nyembo, l’Etat est en partie responsable des difficultés que traversent ces institutions financières. La mauvaise gestion faisant le reste. Le patron de la Banque centrale s’exprimait, jeudi 31 août 2017, en marge d’une conférence sur l’amélioration du climat des affaires initiée par le premier ministre. Etayant ses propos, le gouverneur de la Banque centrale du Congo est d’avis que le démembrement du territoire national a défavorisé la bonne marche de...
(Jeune Afrique 02/09/17)
Des stations étaient closes vendredi à Kinshasa et plusieurs sociétés distributrices alertent le Premier ministre du "risque d’une forte perturbation de son approvisionnement en produits pétroliers". Vendredi, selon les informations d’un professionnel de la distribution basé à Kinshasa et interrogé par Jeune Afrique, une quinzaine de stations Total étaient fermées alimentant le début de pénurie relevé ces jours derniers par la presse locale. « Engen (station du groupe sud-africain) ne servait quant à lui qu’une partie des clients », affirme notre source.
(RFI 31/08/17)
La RDC va-t-elle connaître une pénurie de carburant ? Kinshasa, la capitale, semble en tout cas être sur la voie. Des longues files des véhicules sont visibles depuis mercredi 30 août. La corporation des pétroliers tire la sonnette d’alarme, assure qu'elle ne peut pas renouveler ses stocks. Le gouvernement se veut plutôt rassurant. Avenue Pierre Mulele, ex 24-Novembre, place Maison Shengen, les automobilistes font la queue à la station-service. Ici, les pompistes ne peuvent livrer que 10 litres de carburants...
(Radio Okapi 31/08/17)
Les opérateurs économiques du secteur pétrolier ne sont plus en mesure d’approvisionner adéquatement la RDC en produits pétroliers. Dans une correspondance adressée au Premier ministre Bruno Tshibala le 28 août, dont Radio Okapi s’est procurée une copie, le Groupement professionnel des distributeurs des produits pétroliers (GPDPP) se plaint de la dégradation régulière de la situation financière des sociétés pétrolières ces derniers mois. De son côté, le gouvernement s’oppose à la hausse de prix du carburant. Suite à cette situation financière,...
(La Tribune 29/08/17)
La firme Global Trade and Finance vient d’annoncer son intention de mobiliser 100 millions de dollars, qu’elle compte injecter dans le secteur de l'énergie en RDC. L’entreprise compte déjà 50 millions de dollars d’investissement dans le secteur minier congolais via des participations dans plusieurs entreprises présentes notamment à Lubumbashi. L'entreprise sud-coréenne Global Trade and Finance (GTF) vient d'annoncer sa volonté d'injecter près de 100 millions de dollars dans le secteur de l'énergie. Un investissement annoncé en marge d'une réunion d'affaire...
(AFP 28/08/17)
Les autorités congolaises ont interdit l'importation de plusieurs produits de grande consommation pour une durée de six mois dans l'ouest de la République démocratique du Congo pour lutter contre la contrebande et protéger l'industrie locale, a déclaré lundi un ministre. "Nous avons décidé la restriction temporaire des importations dans la partie ouest du pays et pour une durée de six mois, du ciment gris, du sucre, de la bière et des boissons gazeuses afin de mettre un terme à la...
(Radio Okapi 28/08/17)
Le ministre du Commerce extérieur, Jean Lucien Bussa, a signé vendredi 25 août des arrêtés ministériels interdisant l’importation du ciment gris et du clinker, des barres de fer, des bières et boissons gazeuses en provenance des pays limitrophes. Ces mesures concernent les postes frontaliers situés dans la partie ouest du territoire national pour une durée de six mois. Ces mesures, indiquent les arrêtés, visent à encourager l’industrie locale qui contribue au budget de l’Etat par le paiement d’impôts, taxes et...

Pages