Dimanche 20 Août 2017

RDC: paralysie des activités commerciales suite à l'appel de l'opposition à des journées ville morte

RDC: paralysie des activités commerciales suite à l'appel de l'opposition à des journées ville morte
(Xinhua 09/08/17)

KINSHASA, (Xinhua) -- Les activités commerciales sont restées paralysées mardi à Kinshasa et ses environs suite à l'appel à deux journées ville morte lancé par l'opposition congolaise qui réclame l'organisation d'élections à la fin de l'année.

Dans la capitale de la République démocratique du Congo (RDC), les commerces situés le long du boulevard du 30-Juin sont restés presque tous fermés et la circulation était très timide depuis le matin. Même constat sur l'avenue du Commerce où les portes des magasins n'ont pas ouvert.

A travers les rues de la ville et les environs, des patrouilles de police ont été vues en train de sécuriser les édifices publics et les commerces fermés.

Selon des sources jointes par Xinhua, les activités étaient en revanche normales dans d'autres villes du pays, dont Goma (est) et Lubumbashi (sud) où les commerces étaient ouverts.

Le Rassemblement de l'opposition a appelé samedi dernier à deux journées ville morte à travers le pays pour mettre la pression sur le gouvernement et la Commission électorale nationale indépendante (CENI) en vue d'organiser les élections générales prévues fin 2017, conformément à l'accord signé le 31 décembre dernier.

La RDC traverse une crise politique engendrée par la non tenue des élections prévues par la Constitution à la fin de l'année 2016. L'opposition accuse le président Joseph Kabila, dont le mandat a expiré le 19 décembre dernier, de retarder volontairement la tenue de ces élections. Depuis l'an dernier, le pays a déjà enregistré plusieurs violences et des morts en raison de cette situation.

Les Nations Unies et plusieurs partenaires de la RDC, dont l'Union européenne et les Etats-Unis, ont réitéré leur appel en faveur de l'application intégrale de l'accord politique de décembre 2016 pour permettre l'organisation apaisée de ces élections.

Commentaires facebook