Lundi 25 Septembre 2017

RDC : des miliciens de la secte Bundu dia Kongo attaquent la prison centrale de Makala à Kinshasa

RDC : des miliciens de la secte Bundu dia Kongo attaquent la prison centrale de Makala à Kinshasa
(Xinhua 17/05/17)

KINSHASA, (Xinhua) -- Des miliciens de la secte Bundu dia Kongo ont attaqué la prison centrale de Makala à Kinshasa mercredi matin vers 4h pour libérer leur leader, Ne Mwanda Nsemi, et plusieurs autres prisonniers, a confirmé Alexis Thambwe Mwamba, ministre congolais de la Justice.

"Ne Mwanda Nsemi a ainsi pris la fuite, avec d'autres prisonniers. Mais la situation est sous contrôle. Des éléments des forces de l'ordre envoyés en renfort viennent d'entrer dans la prison où le chef des opérations de la police sur place a été pris à parti par les miliciens Bundu dia Kongo", a déclaré mercredi matin le ministre de la Justice Alexis Thambwe Mwamba à la télévision nationale RTNC.

Selon le ministre de la Justice, Ne Mwanda Nsemi est en fuite mais "nous ne tarderons pas à mettre la main dessus".

Bundu dia Kongo est une secte mystico-religieuse dont le chef spirituel, Ne Mwanda Nsemi, s'attaque aux symboles de l'Etat, aux forces de l'ordre et exige aux personnes non originaires du Kongo-Central de quitter cette province.

Il y a quelques semaines, les forces de sécurité ont tué, lors d'un combat, une douzaine d'adeptes de ce mouvement religieux à Kimpense et à Kinshasa, et ont arrêté leur chef Ne Mwanda Nsemi.

Commentaires facebook