Dimanche 25 Juin 2017

Kinshasa : quatre morts enregistrés lors de la dernière pluie

Kinshasa : quatre morts enregistrés lors de la dernière pluie
(Agence d'information d'afrique centrale 10/02/17)

Le gouverneur de la ville André Kimbuta exhorte la population kinoise à éviter d’habiter dans des espaces à haut risque tels que le long des rivières et cours d’eau, ou encore sur des terrains accidentés. La pluie diluvienne qui s’est abattue sur Kinshasa le 7 février a causé d’énormes dégâts tant humains que matériels. L’état délabré des routes, le déficit des collecteurs d’eaux dont la plupart sont bouchés de longue date ainsi que les constructions anarchiques dans une ville qui souffre d’une politique d’urbanisation et de voirie bien pensée, ont rajouté au calvaire qu’avaient connu les Kinois.

La vision apocalyptique offerte par la ville de Kinshasa, le temps d’une averse, inspire de nombreuses inquiétudes lorsqu’on sait que d’autres pluies s’annoncent d’après des prévisions météorologiques. Quatre morts et deux personnes disparues, tel est le triste bilan, encore provisoire, dressé par l’Hôtel de ville de Kinshasa. Aussi, face à l’ampleur des dégâts enregistrés notamment dans les cités périphériques où les lotissements ont été faits de manière anarchique sans plan de canalisation d’eau, l’exécutif provincial de la ville de Kinshasa a-t-il tenu un Conseil des ministres élargi aux bourgmestres et aux experts en climat afin de faire l’état des lieux et prendre des mesures urgentes que requiert la situation.

En attendant le rapport définitif attendu des services compétents de l’Hôtel de ville de Kinshasa en rapport avec ce sinistre, des actions urgentes ont été envisagées pour contenir tant soi peu les effets néfastes de la vague des pluies qui s’annoncent dans les prochains jours. Après l’enterrement prioritaire des victimes de ces inondations, l’autorité urbaine envisage quelques actions à mener à grande échelle. Il s’agit notamment du curage des rivières qui traversent Kinshasa dont le débordement du lit à chaque grande pluie crée des inondations dans les quartiers environnants. Il est aussi question de réhabiliter certaines routes d’importance capitale telle que la nationale 1 devenue impraticable à certains endroits, de relancer la lutte antiérosive dans plusieurs quartiers de Kinshasa, etc.

Toutes les maisons et autres immeubles érigés sur des collecteurs d’eau sont également ciblés dans cette opération bien qu’aucune indication n’ait été donnée sur la nature de sanction à infliger à leurs propriétaires. Le gouverneur André Kimbuta en a profité pour sensibiliser et exhorter la population kinoise à éviter d’habiter dans des espaces à haut risque tels que le long des rivières et affluents, ou encore sur des terrains accidentés.

Alain Diasso

Commentaires facebook