Télévision Numérique Terrestre: StarTimes pose les bases de la révolution en RDC ! | Africatime
Jeudi 18 Septembre 2014

Télévision Numérique Terrestre: StarTimes pose les bases de la révolution en RDC !

Télévision Numérique Terrestre: StarTimes pose les bases de la révolution en RDC !
(La Prospérité 30/07/13)

Du nouveau dans l’univers de la télévision en République Démocratique du Congo. Au moment où l’Afrique, dans son ensemble, prépare son passage de l’analogie au numérique, StarTimes, un géant dans le domaine, vient d’étendre ses tentacules au Congo-Kinshasa, en posant déjà les bases de cette grande révolution technologique. Avec un prix défiant toute concurrence, ce nouvel opérateur entend desservir toutes les couches sociales. A seulement 34.000 Francs Congolais pour un abonnement mensuel de 9300 Francs Congolais, on se tape une diversité des chaînes numériques, nationales comme internationales. Une autre nouveauté, l’installation du kit StarTimes est simple et rapide. Elle peut aussi se faire sans une antenne parabolique. Cerise sur le gâteau, le signal de cette nouvelle technologie est imperturbable, qu’il pleuve ou qu’il sèche. La cérémonie de pré-lancement de ce géant de la télévision numérique est intervenue hier, lundi 29 juillet à Fleuve Congo Hôtel, en présence de son Président Directeur General, Philippe Zou et de plusieurs autres partenaires et invités.
Grâce à StarTimes, tous les congolais ont la possibilité d’accéder à la télévision numérique terrestre, la très prisée TNT et ce, à n’importe quel moment de l’année. Il est facile d’obtenir un signal clair qui résiste aux intempéries, notamment la pluie, le vent et même la tempête. Avec StarTimes, point n’est besoin d’utiliser des antennes paraboliques, trop encombrants dans les toitures et murs. StarTimes, ce nouvel operateur spécialisé dans la haute technologie de la radiodiffusion et de la télévision Numérique, vient apporter des solutions aux multiples problèmes de la numérisation et de la qualité des fréquences télévisées en RDC.
Parmi les témoins privilégiés de l’arrivée de ce géant, les journalistes présents hier au Fleuve Congo Hôtel.
Prenant la parole pour la circonstance, le Directeur Général de STARTIMES Medias, Philippe Zou a eu des mots plus simples et clairs pour démontrer que StarTimes constitue un vecteur social, culturel et économique pour les congolais, comme c’est le cas dans plus de treize pays africains où cet opérateur est installé depuis plusieurs années.
«STARTIMES est là. Découvrez une nouvelle technologie, une nouvelle expérience et un nouveau Choix », ce slogan résume assez bien l’apport de cette seule entreprise chinoise dans son secteur à être autorisée par l’Etat d’exercer à l’étranger. A en croire son PDG, StarTimes continue son ambition, en innovant dans le secteur de la radiodiffusion et télévision Numérique. Sa stratégie est hors du commun car, elle combine les satellites avec la technologie des télévisions terrestres.
Le chargé des Relations Publiques de Startimes Media (RDC), Rodrigue Kalombo, en présentant l’historique, la vision, la stratégie de développement, le parcours effectué jusqu\'à nos jours en Afrique par StarTimes, a ajouté une dose de crédibilité qu’il faut accorder à cette entreprise qui se compte parmi les cent les plus potentielles en Chine, selon le magazine Forbes. Bien après cette présentation, le Directeur technique, Fabrice et le Directeur des ventes Bobozo Ruddy ont, à leur tour, parlé de StarTimes dans leurs domaines respectifs notamment le Service de vente, de distribution, de livraison à domicile et la technique.
Nouveau en RDC, StarTimes est loin d’être un nouveau né au monde. C’est depuis 1988 que cette société médiatique a vu le jour en Chine, précisément à Beijing. Dans sa vision, StarTimes permet à toutes les familles africaines d’avoir accès à la Télévision Numérique Terrestre, à un prix pour tous.
D’ici 2015, l’Afrique dans son ensemble devait passer de l’analogie au Numérique et StarTimes pose les bases de cette révolution, à travers la TNT (Télévision Numérique Terrestre).
Il sied de signaler que le service après vente de cette entreprise est gratuit. Ainsi, a-t-on indiqué, la relation entre StarTimes et ses abonnés sera un mariage de longue vie, dans lequel les partenaires se satisfont mutuellement et n’ont aucune envie de se lâcher.
Philomène Mwaluke

COMMENTAIRES
0
Commentaires
Connectez - vous afin de pouvoir commenter ce contenu