Mardi 12 Décembre 2017

Rwanda: des rebelles FDLR remis par la Monusco aux autorités puis torturés

Rwanda: des rebelles FDLR remis par la Monusco aux autorités puis torturés
(RFI 12/10/17)
Cérémonie de reddition et désarmement volontaires des ex-combattants FDLR le 28 décembre 2014 à Buleusa au Nord-Kivu.

Au Rwanda, Human Rights Watch vient de dénoncer le recours régulier à la détention illégale et à la torture dans des centres de détentions non officiels par l'armée de ce pays. L'organisation de défense des droits de l'homme, qui s'appuie sur des témoignages recueillis auprès d'ex-détenus et de membres de familles de personnes torturées, a documenté dans son dernier rapport plus d'une centaine d'arrestations illégales entre 2010 et 2016, et cela en toute impunité. Et parmi ces cas, une dizaine serait celle de rebelles hutus des FDLR en provenance de la République démocratique du Congo voisine.

Depuis des années, des milliers de combattants hutus des rebelles des FDLR ont accepté volontairement d'être rapatriés au Rwanda, un retour au pays qui se fait dans le cadre d'un programme Désarmement, démobilisation, rapatriement, réintégration et réinstallation (DDR/RR) des groupes rebelles étrangers encore actifs en RDC.

Tous ces combattants sont remis par la Monusco aux autorités rwandaises, à charge pour elles de les placer dans des centres qui doivent les préparer à un retour à la vie civile.

Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171012-rwanda-rebelles-fdlr-remis-monusco-au...

Commentaires facebook