Jeudi 21 Septembre 2017

RDC: 400 cas de paludisme répertoriés parmi les déplacés de Bwito

RDC: 400 cas de paludisme répertoriés parmi les déplacés de Bwito
(Radio Okapi 13/09/17)
Dans la moustiquaire, un enfant victime de paludisme reçoit des soins dans un hopital à Kinshasa.

Environ 400 cas de paludisme ont été répertoriés au centre de santé de Rusamambo en groupement Ikobo, dans le territoire de Walikale (Nord-Kivu) rien que pour le mois d’août, renseignent les sources médicales.

Les mêmes sources affirment qu’en plus du paludisme, 299 cas d’infections pulmonaires aigus ont été aussi répertoriés. La majorité des malades enregistrés sont des enfants de déplacés de moins de 5 ans, venus de Misingi, Kikuku, Nyanzale, Mutanda, Bwalanda dans la chefferie de Bwito. Ces personnes déplacées ont fui les conflits inter-ethniques qui opposent les communautés dans la région de Nyanzale depuis deux ans.

Les responsables de ce centre font face au manque de médicaments et plaident pour une prise charge des malades. Selon eux, la cause principale de ces maladies est la vulnérabilité des déplacés. A cela s’ajoute le manque de moustiquaires imprégnées d’insecticide et d’eau potable.

D’après les mêmes sources, depuis le désengagement de l’ONG Médical international Corps dans l’aire de santé de Rusamambo, au mois de juin dernier, la prise en charge des malades pose problème. Car le centre de santé de Rusamambo éprouve d’énormes difficultés pour s’approvisionner en médicaments essentiels.

Ils demandent l’aide du gouvernement congolais et des humanitaires pour prendre en charge ces malades.

Commentaires facebook