Lundi 25 Septembre 2017

Rd Congo : la télévision publique a interrompu la retransmission de l’investiture du gouvernement à l’Assemblée nationale

Rd Congo : la télévision publique a interrompu la retransmission de l’investiture du gouvernement à l’Assemblée nationale
(Agence Ecofin 19/05/17)
Parlement congolais

(Agence Ecofin) - En Rd Congo, la Radio télévision nationale congolaise (Rtnc) n’a pas terminé la retransmission en direct de la séance plénière de l’Assemblée nationale consacrée à l’investiture du nouveau gouvernement.

L’office audiovisuel public a dû couper la retransmission de ce 16 mai 2017 à cause des incidents survenus dans l’enceinte du Palais du peuple à Kinshasa. En effet, il y a la protestation bruyante des députés du Rassemblement, opposés au gouvernement conduit par le Premier ministre Bruno Tshibala. Les contestataires se sont mis à siffler dans des instruments appelés « vuvuzuela ». Le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, a prévenu que si la manifestation devait continuer au-delà de quelques minutes, il ferait appel aux forces du maintien de l’ordre pour évacuer les fauteurs de trouble.

La Rtnc a choisi la censure et n’a pas montré cette ambiance surchauffée à ses téléspectateurs. Le mouvement baptisé « Collectif 24 » est monté au créneau pour dénoncer une violation du droit des Congolais à l’information ainsi que la liberté de presse.

Relevant que la Rtnc n’est pas à sa première censure, le secrétaire exécutif du « Collectif 24 », Henri Longanza, a déclaré : « La plénière est une affaire qui concerne tout le monde, et c’est là que sont discutés les différents problèmes sociaux, économiques et politiques. Interrompre le signal pendant le déroulement de la plénière parce que l’opposition est en train de siffler est une violation totale de la liberté d’expression car, la Rtnc est une chaîne publique qui doit privilégier le respect des textes constitutionnels.»

Commentaires facebook