Lundi 23 Octobre 2017

Présidentielle en RDC : pas avant 2019 !

Présidentielle en RDC : pas avant 2019 !
(La Tribune 12/10/17)
Dépouillement des bulletins de vote pour des candidats aux élections de 2011 en RDC, en présence des temoins le 28/11/2011 à Kinshasa

Très attendue, la réunion devrait être houleuse, ce jeudi lors du conclave entre le gouvernement, la CENI et le Conseil national de suivi de l'accord de la Saint-Sylvestre (CNSA). Corneille Naanga, le président de la CENI, devrait répéter ce qu’il a déjà dit aux délégués des partis politiques et des associations. Faute d’un calendrier claire qu’il est incapable de publier, les élections présidentielles, législatives, provinciales et locales ne devraient pas avoir lieu avant 2019, soit trois ans après la fin constitutionnelle du second mandat de Joseph Kabila.

De « glissement » en annonces dilatoires, il faut désormais être dans le secret divin pour prévoir la date exacte de la tenue des élections générales en RDC. Après l'annonce de la publication d'un calendrier qui fixait la tenue de l'échéance à fin 2018, Corneille Naanga use désormais des mathématiques pour justifier un nouveau report de la date de ces élections attendues depuis fin 2016.

Au terme deux jours de rencontres avec les acteurs politiques et la société civile, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a estimé que son institution a besoin d'un délai de 504 jours pour pouvoir organiser les élections.

La rhétorique justificative est toujours la même pour tous les reports annoncés depuis décembre 2016. En plus de raisons logistiques comme l'acheminement du matériel électoral et le recrutement du personnel, l'institution indique vouloir terminer le processus d'inscription des électeurs notamment dans les régions troublées des Kasaï et des Kivu qui retardent ce processus.

Lire la suite sur: http://afrique.latribune.fr/politique/2017-10-12/presidentielle-en-rdc-p...

Commentaires facebook