Samedi 18 Novembre 2017

Est de la RDC: plusieurs morts dans l'attaque d'une milice rwandaise

Est de la RDC: plusieurs morts dans l'attaque d'une milice rwandaise
(AFP 11/10/17)
Les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) ont attaqué le village de Bwiza dans la province du Nord-Kivu

Plusieurs personnes ont été tuées mercredi lors de l'attaque d'un village attribuée à une milice d'opposants hutus rwandais de l'est de la République démocratique du Congo, a rapporté un porte-parole de l'armée.

Les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) ont attaqué le village de Bwiza dans la province du Nord-Kivu, a déclaré à la presse le porte-parole, Guillaume Ndjike Kaiko.

"Les FDLR ont attaqué un commissariat de police. Un élément de la police a été tué. Quelques civils ont trouvé la mort", L'armée est intervenue et a mis en "débandade" les miliciens, a-t-il ajouté.

Cinq civils ont été tués, en plus du policier, ainsi qu'un membre de l'Agence nationale de renseignement (ANR), a dit de son côté le délégué du gouverneur dans la région, Jean Lukoo, qui a ajouté que les assaillants avaient "emporté un troupeau de vaches".

Frontalière de l'Ouganda, du Rwanda, du Burundi et de la Tanzanie, l'est de la RDC est le théâtre d'opération de plusieurs groupes armés depuis plus de 20 ans.

Lundi, également dans le Nord-Kivu, deux Casques bleus ont été tués lors d'une attaque attribuée aux rebelles musulmans ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF), qui auraient aussi tué samedi une vingtaine de civils, selon la Mission de l'ONU en RDC (Monusco).

L'armée congolaise avait alors indiqué mener une "opération musclée" contre les ADF, groupe d'opposants au régime du président ougandais Yoweri Museveni.

Créées en 2000, les FDLR sont pour leur part des rebelles hutu rwandais opposés au régime de Paul Kamgame au pouvoir à Kigali depuis la fin du génocide contre les tutsis de 1994, auquel ont participé les membres fondateurs hutus des FDLR.

Disséminés essentiellement dans les provinces du Nord-Kivu et au Sud-Kivu (Est), les FDLR n'ont pas mené d'action militaire d'envergure au Rwanda depuis 2001 mais ils sont régulièrement accusés de commettre des atrocités contre les civils dans les zones sous leur contrôle.

Commentaires facebook