Mercredi 22 Novembre 2017

Centrafrique

(AFP 22/11/17)
Médecins sans frontières (MSF) a annoncé mardi soir avoir cessé ses activités dans la ville de Bangassou (sud-est de la Centrafrique) d'où elle a évacué son personnel humanitaire pour des raisons de sécurité. "Suite à un violent braquage à main armée la nuit du 20 novembre, l’organisation internationale humanitaire Médecins sans frontières (MSF) a évacué ses 58 personnel centrafricains et internationaux de Bangassou, cessant de fait toutes ses activités dans cette ville du sud-est", selon un communiqué. "Nous ne pouvons pas mettre la vie de notre personnel en danger alors qu’il est attaqué de même que les structures de santé que nous soutenons", a écrit Frédéric Lai Manantsoa, chef de mission pour MSF en Centrafrique...
(La Tribune 22/11/17)
Les pierres précieuses extraites en République centrafricaine (RCA) ne rapportent quasiment rien à l'Etat, encore moins aux artisans miniers. Pour cause, des méthodes d'extraction encore artisanales, alors qu'une bonne partie des sites d'extraction seraient aujourd'hui sous contrôle des rebelles. Les pierres précieuses ne contribuent presque en rien aux recettes de la République centrafricaine. C'est ce qu'a affirmé le ministre centrafricain des mines et de la géologie, Léopold Mboli-Fatran. Les pierres précieuses extraites en République centrafricaine (RCA) ne rapportent «presque rien à l'Etat, et encore moins aux artisans miniers», a déclaré dimanche dernier le ministre à l'issue d'une conférence internationale sur le diamant africain organisée à l'intention de dix pays producteurs et exportateurs par le Conseil mondial du diamant à Bruxelles...
(Xinhua 22/11/17)
La bourgade centrafriaine de Dembia dans la préfecture du Mbomou (sud-est) a été attaquée par des rebelles de l'Unité pour la paix en Centrafrique (UPC) du chef rebelle Ali Darass, a appris mardi Xinhua auprès du député de la ville centrafricaine de Rafaï (sud-est), Benjamin Zangabérou. "Ces rebelles ont fait irruption dans la localité et ont tué deux personnes. Pris de peur, les habitants se sont cachés en brousse. Les rebelles ont profité de cette absence pour piller les maisons",...
(AFP 21/11/17)
Accusé d'accointances avec des groupes armés mais incontournable dans les médiations de paix, le Tchad, est redevenu un partenaire majeur de la Centrafrique, autant indispensable qu'encombrant pour Bangui. En 2014, le Tchad avait subi un sérieux revers après avoir imposé par la force le président Michel Djotodia : la France était intervenue pour mettre fin aux exactions de la rébellion qui l'avait porté au pouvoir, l'ex-Séléka, poussant Djotodia au départ. Pointé du doigt pour connivence avec cette coalition de milices à dominante musulmane (responsable d'innombrables violences contre les populations), N'Djamena avait alors fermé son ambassade, la frontière entre les deux pays et rappelé ses troupes....
(AFP 21/11/17)
Six préfets centrafricains, parmi les 16 nommés fin août, n'ont toujours pas réussi à rejoindre leur préfecture d'affectation faute de moyens logistiques et en raison de l'insécurité, a-t-on appris mardi auprès du ministre de l'Administration du territoire. "Six préfets n'ont pas pu rejoindre leur préfecture. C'est des zones où règne l'insécurité, où certains groupes politico-militaires ont exprimé une hostilité à la venue des préfets", a déclaré à l'AFP le ministre Jean-Serge Bokassa joint par téléphone depuis Libreville. Deux préfets n'ont...
(Jeune Afrique 21/11/17)
Une modification dans la liste des officiers chargés d'enquêter pour la Cour pénale spéciale - chargée d'enquêter sur les violations graves des droits humains commises en Centrafrique depuis 2003 - est au centre d'un bras de fer entre avec les bailleurs, Minusca, France et États-Unis en tête. La Cour pénale spéciale (CPS) est l’institution qui concentre tous les espoirs en Centrafrique. Outil majeur de la réconciliation et de la transition, soutenue par la Mission de maintien de la paix en...
(RFI 21/11/17)
Lundi 20 novembre était la Journée internationale des droits de l'enfant. En Centrafrique, pays où ces droits sont régulièrement bafoués en raison des crises successives et de l'absence de considération de la part des adultes, c'est une jeune fille qui a été choisie pour parler aux députés et remplacer le temps d'une matinée le président de l'Assemblée nationale. « Bonjour madame la présidente... » Entrée solennelle dans le bureau de Karim Meckassoua, le président de l'Assemblée nationale centrafricaine, pour Sandra,...
(Le Monde 21/11/17)
L’ancien journaliste au « Monde » Jean-Pierre Tuquoi retrace l’histoire, tragique et absurde, de la République centrafricaine. Une nation peut-elle être condamnée à l’échec, victime d’une maladie originelle en apparence incurable ? Le premier mérite de Jean-Pierre Tuquoi, ancien journaliste au Monde, est de rappeler que le mal centrafricain ne relève pas d’une fatalité. Illustration caricaturale d’Etat failli, la République centrafricaine, dont le nom a changé à six reprises, évoque un point géographique et non une histoire. Peut-être parce que...
(Xinhua 21/11/17)
Une forte pluie s'est abattue jeudi dernier sur la ville centrafricaine de Ndélé (nord-est), causant de nombreux dommages matériels et humains, a appris dimanche Xinhua auprès d'une source locale. Près d'une centaine de maisons se sont écroulées, causant parfois des dégâts humains. Des femmes enceintes et des bébés ont notamment été transportés vers l'hôpital de la ville, a précisé la source. Le choix des sites de ces logements et la qualité des constructions ont été mis en cause. Lors de...
(AFP 20/11/17)
Plus de 5.000 victimes de crimes de guerre commis en Centrafrique pour lesquels a été condamné l'ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba demandent des réparations individualisées devant la Cour pénale internationale (CPI). "La plupart des victimes rencontrées ont tout perdu et insistent pour que des compensations individuelles soient attribuées" par la CPI, a fait savoir la Fédération internationale des ligues des Droits de l'homme (FIDH) dans un communiqué lundi. L'ancien riche homme d'affaires de 55 ans avait été condamné à une...
(APA 20/11/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - La circulation des mototaxis a été interdite au-delà de 18 heures dans les 3e et 5e arrondissements de Bangui, une mesure rendue publique ce lundi suivant un arrêté du ministre de la Sécurité publique, le Général Henri Wanzet Linguissara, qui compte ainsi faire infléchir la courbe de l’insécurité dans ces endroits de la capitale centrafricaine. Les forces de défense intérieure sont chargées de veiller à l’application de cet arrêté. Il y a une semaine, un jet de...
(Xinhua 20/11/17)
Une forte pluie s'est abattue jeudi dernier sur la ville centrafricaine de Ndélé (nord-est), causant de nombreux dommages matériels et humains, a appris dimanche Xinhua auprès d'une source locale. Près d'une centaine de maisons se sont écroulées, causant parfois des dégâts humains. Des femmes enceintes et des bébés ont notamment été transportés vers l'hôpital de la ville, a précisé la source. Le choix des sites de ces logements et la qualité des constructions ont été mis en cause. Lors de la crise intercommunautaire à Bangui, quelques ressortissants de la préfecture du Bamingui-Bangoran (nord-est)...
(Xinhua 20/11/17)
Le président d'un parti politique centrafricain, le Mouvement démocratique pour le renouveau et l'évolution de Centrafrique (MDREC), Joseph Bendounga, a dit avoir porté plainte contre le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra au Conseil d'Etat pour "violation de la Constitution du 30 mars 2016", a appris samedi un correspondant de Xinhua. L'alibi de M. Bendounga est la nomination, par le chef de l'Etat, des chefs rebelles au cabinet de la présidence de la République, au cabinet de la Primature, au gouvernement, aux...
(Xinhua 20/11/17)
Le ministre centrafricain des Mines et de la Géologie, Léopold Mboli-Fatran, a déclaré que les pierres précieuses extraites en République centrafricaine (RCA) ne rapportent presque rien à l'Etat, et encore moins aux artisans miniers, a appris dimanche Xinhua. M. Mboli-Fatran, qui revenait d'une conférence internationale sur le diamant africain organisée à l'intention de dix pays producteurs et exportateurs par le Conseil mondial du diamant à Bruxelles, a indiqué que la gestion des ressources naturelles et la répartition des bénéfices issus...
(APA 20/11/17)
APA-Bangui(Centrafrique) - S’il y a une chose dont on ne donne pas d’importance en Centrafrique, ce sont les toilettes publiques. Le constat est d’actualité à l’occasion de la célébration ce dimanche de la journée mondiale des toilettes. Certaines familles mais aussi des administrations publiques n’en disposent pas. Cette situation s’explique par des habitudes régionale et culturelle selon certaines personnes interrogées par APA. Mireille Yamaganda, une sociologue dit avoir remarqué que dans les zones du pays où il y a des...
(Xinhua 20/11/17)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appris avec consternation les rapports sur la vente aux enchères des migrants africains en Libye comme esclaves, affirme un communiqué publié ce week-end par l'UA. Le président "condamne fermement ces actes méprisables qui sont en contradiction avec les idéaux des Pères fondateurs de notre Organisation et des instruments africains et internationaux pertinents, y compris la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples", selon le communiqué. Le président a appelé à la fin immédiate de ces pratiques et d'autres actes criminels de traite des êtres humains. Il a appelé à une action rapide pour identifier tous les auteurs et complices...
(APA 18/11/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Le renversement de deux camions en surcharge de marchandises et de personnes a fait, entre mercredi et jeudi en Centrafrique, 24 morts dont 21 étaient des passagers d’un des véhicules. Ces derniers sont pour la plupart des enfants et le camion à bord duquel ils étaient s’est renversé, dans la nuit de mercredi à jeudi, à 150 km de Bangui, après l’éclatement d’une de ses roues de devant. Le second camion dont trois des passagers sont morts,...
(AFP 16/11/17)
Le Conseil de sécurité de l'ONU a voté mercredi à l'unanimité un prolongement d'un an de sa mission de paix en Centrafrique qui sera renforcée de 900 militaires et devra être plus mobile et réactive. Ce renforcement de la Minusca avait été demandé par le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres qui a mis en garde contre un risque de nettoyage ethnique dans le pays. En vertu de la résolution adoptée, rédigée par la France, la force est autorisée...
(AFP 16/11/17)
Le groupe armé Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC), à la tête d'une coalition de groupes armés participant aux violences qui meurtrissent le pays depuis 2013, a déclaré "suspendre" sa participation au programme de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR). "Le bureau politique (du FPRC) suspend toutes les négociations en cours avec le gouvernement, et retire ses représentants auprès du comité" du DDR, selon un communiqué daté du 13 novembre et signé par le leader du groupe armé, Nourredine Adam.
(APA 16/11/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Le renouvellement de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) ce mercredi au siège des Nations Unies à New York pour un an par tous les 15 membres du Conseil de sécurité s’accompagne d’un renforcement de la force de la mission de maintien de la paix de près d’un millier d’hommes. La résolution 2387 (2017), adoptée à l’unanimité, autorise une augmentation effective de 900 militaires afin de permettre à la...

Pages

(AFP 22/11/17)
Médecins sans frontières (MSF) a annoncé mardi soir avoir cessé ses activités dans la ville de Bangassou (sud-est de la Centrafrique) d'où elle a évacué son personnel humanitaire pour des raisons de sécurité. "Suite à un violent braquage à main armée la nuit du 20 novembre, l’organisation internationale humanitaire Médecins sans frontières (MSF) a évacué ses 58 personnel centrafricains et internationaux de Bangassou, cessant de fait toutes ses activités dans cette ville du sud-est", selon un communiqué. "Nous ne pouvons pas mettre la vie de notre personnel en danger alors qu’il est attaqué de même que les structures de santé que nous soutenons", a écrit Frédéric Lai Manantsoa, chef de mission pour MSF en Centrafrique...
(AFP 21/11/17)
Six préfets centrafricains, parmi les 16 nommés fin août, n'ont toujours pas réussi à rejoindre leur préfecture d'affectation faute de moyens logistiques et en raison de l'insécurité, a-t-on appris mardi auprès du ministre de l'Administration du territoire. "Six préfets n'ont pas pu rejoindre leur préfecture. C'est des zones où règne l'insécurité, où certains groupes politico-militaires ont exprimé une hostilité à la venue des préfets", a déclaré à l'AFP le ministre Jean-Serge Bokassa joint par téléphone depuis Libreville. Deux préfets n'ont pu rejoindre leur préfecture pour des raisons logistiques, et quatre en raison de l'insécurité. Les préfets du Haut-Mbomou (sud-est), de la Nana Gribizi (centre), de la Haute Kotto (nord-est), de la Vakaga (extrême-nord), de la Basse-Kotto (centre-est), et de la...
(Xinhua 21/11/17)
Une forte pluie s'est abattue jeudi dernier sur la ville centrafricaine de Ndélé (nord-est), causant de nombreux dommages matériels et humains, a appris dimanche Xinhua auprès d'une source locale. Près d'une centaine de maisons se sont écroulées, causant parfois des dégâts humains. Des femmes enceintes et des bébés ont notamment été transportés vers l'hôpital de la ville, a précisé la source. Le choix des sites de ces logements et la qualité des constructions ont été mis en cause. Lors de...
(APA 20/11/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - La circulation des mototaxis a été interdite au-delà de 18 heures dans les 3e et 5e arrondissements de Bangui, une mesure rendue publique ce lundi suivant un arrêté du ministre de la Sécurité publique, le Général Henri Wanzet Linguissara, qui compte ainsi faire infléchir la courbe de l’insécurité dans ces endroits de la capitale centrafricaine. Les forces de défense intérieure sont chargées de veiller à l’application de cet arrêté. Il y a une semaine, un jet de...
(Xinhua 20/11/17)
Une forte pluie s'est abattue jeudi dernier sur la ville centrafricaine de Ndélé (nord-est), causant de nombreux dommages matériels et humains, a appris dimanche Xinhua auprès d'une source locale. Près d'une centaine de maisons se sont écroulées, causant parfois des dégâts humains. Des femmes enceintes et des bébés ont notamment été transportés vers l'hôpital de la ville, a précisé la source. Le choix des sites de ces logements et la qualité des constructions ont été mis en cause. Lors de la crise intercommunautaire à Bangui, quelques ressortissants de la préfecture du Bamingui-Bangoran (nord-est)...
(APA 20/11/17)
APA-Bangui(Centrafrique) - S’il y a une chose dont on ne donne pas d’importance en Centrafrique, ce sont les toilettes publiques. Le constat est d’actualité à l’occasion de la célébration ce dimanche de la journée mondiale des toilettes. Certaines familles mais aussi des administrations publiques n’en disposent pas. Cette situation s’explique par des habitudes régionale et culturelle selon certaines personnes interrogées par APA. Mireille Yamaganda, une sociologue dit avoir remarqué que dans les zones du pays où il y a des...
(APA 18/11/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Le renversement de deux camions en surcharge de marchandises et de personnes a fait, entre mercredi et jeudi en Centrafrique, 24 morts dont 21 étaient des passagers d’un des véhicules. Ces derniers sont pour la plupart des enfants et le camion à bord duquel ils étaient s’est renversé, dans la nuit de mercredi à jeudi, à 150 km de Bangui, après l’éclatement d’une de ses roues de devant. Le second camion dont trois des passagers sont morts,...
(AFP 14/11/17)
Les civils centrafricains, souvent pris pour cibles dans les violences, "doivent être protégés" et la mission de l'ONU en Centrafrique (Minusca) "renforcée" pour "éviter que le pays entier ne retombe dans la guerre civile", appelle l'ONG Norwegian Refugees Council (NRC) dans un communiqué mardi. "Si nous devons éviter que le pays entier ne retombe dans la guerre civile, il y a un besoin urgent d'une meilleure protection des populations civiles", estime la directrice régionale de l'ONG, Marianne Irion. Ce besoin...
(Xinhua 13/11/17)
Les tensions entre les communautés chrétienne et musulmane de la capitale centrafricaine Bangui ont ressurgi suite à de multiples attaques y survenues depuis samedi, mettant en question les efforts du gouvernement centrafricain et de la communauté internationale à encourager la cohésion sociale, a constaté dimanche sur place un correspondant de Xinhua. Samedi soir entre 19h et 20h heures locales, deux assaillants non identifiés sur une moto ont largué une grenade dans un cabaret à Km5, un quartier à Bangui dont les habitants ...
(RFI 13/11/17)
Alors que le processus de justice internationale est en cours en Centrafrique, le pays est toujours occupé par les groupes armés. Le risque d'impunité est grand et le travail de la Cour pénale spéciale, juridiction hybride composée de magistrats internationaux et centrafricains, va être long et fastidieux. Il est la figure internationale de la Justice en Centrafrique. Le Congolais Toussaint Muntazini Mukimapa, le procureur spécial de la Cour pénale spéciale, est l'invité Afrique de RFI ce lundi matin. « Il...
(Xinhua 13/11/17)
Le Mouvement patriotique pour la Centrafrique (MPC) et le Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC), deux mouvements issus de l'ancienne rébellion à dominante musulmane Séléka, ont fait savoir cette semaine qu'ils étaient fermement opposés à l'installation du préfet de la Nana-Gribizi (centre-nord), Augustin Tombeau. "Le préfet peut venir, mais pas avec plus de deux agents de sécurité", a déclaré samedi le porte-parole du MPC, Algoni Tidjani. Selon lui, le nouveau préfet compterait dans sa suite des policiers,...
(RFI 11/11/17)
L'opération d'évacuation des anciens combattants de la seleka, cantonnés dans trois camps de Bangui, n'a toujours pas lieu bien que leur recensement ait débuté cette semaine. Alors que le gouvernement a besoin de ces terrains pour stocker du matériel et y établir ses militaires, la situation est tendue. En cause, une indemnité qui n'est pas suffisante pour ces anciens rebelles. Reportage dans l'un de ces camps à la rencontre des ex-combattants. « Tu vois que les bâtiments sont détruits, c'est...
(APA 09/11/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Un camion en surcharge de marchandises et de personnes s’est renversé sur l’axe Bouca-Bangui (300 km), faisant notamment 21 morts parmi ses passagers, a-t-on appris jeudi de source proche du ministère des Transports. La plupart de ces victimes de ce drame qui s’est produit mardi sont des petits commerçants qui se rendaient à Bangui, la capitale centrafricaine, pour se ravitailler en produits vivriers. Les blessés ont été évacués dans certains hôpitaux de Bangui. Le mauvais état de...
(RFI 08/11/17)
A Bangui s'ouvre ce 8 novembre le Forum des investisseurs, dont 36 arrivant de l'étranger viendront voir mercredi et jeudi si la Centrafrique est désormais un vivier pour développer leur économie alors que la sécurité dans le pays est toujours partiellement aux mains des groupes armés et que le climat des affaires est toujours instable. C'est un véritable pari dans lequel s'est lancé le gouvernement en tentant de séduire les rares entreprises qui vont peut-être tenter leur chance en RCA...
(AFP 06/11/17)
Un travailleur humanitaire centrafricain a été tué samedi dans des circonstances indéterminées à l'est de Kaga Bandoro, dans le nord de la Centrafrique, a annoncé dimanche le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). "Nous sommes consternés et bouleversés par le meurtre de notre collègue Youssouf, qui illustre à nouveau un manque flagrant de respect pour la vie humaine", a dit Jean-François Sangsue, chef du CICR à Bangui, dans un communiqué. "Le fait que cette attaque ait eu lieu alors que notre collègue convoyait des articles d’assistance destinés aux victimes du conflit en République centrafricaine rend cet acte...
(Xinhua 06/11/17)
Un total de 1.750 victimes d'une inondation en août dernier dans la ville centrafricaine de Kouango (centre-sud) viennent de recevoir de la Croix rouge centrafricaine (CRCA) des kits comprenant du bois de construction, des outils de couchage, nattes et moustiquaires imprégnés, et des instruments de cuisine, a appris samedi Xinhua auprès de ladite organisation. D'après le chef de la gestion des catastrophes au CRCA, Jean-Moïse Modessi-Waguédo, les pluies diluviennes d'août dernier ont occasionné une inondation aux conséquences très dommageables :...
(Xinhua 06/11/17)
Le Premier ministre centrafricain, Simplice-Mathieu Sarandji, a officiellement lancé une campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite. En plus de l'administration du vaccin antipoliomyélitique oral (VPO), les enfants de 0 à 5 ans recevront, du 3 au 6 novembre, un cachet d'albendazole, un antiparasitaire, et un cachet de vitamine A. Les parents, eux, se verront remettre des moustiquaires imprégnées d'insecticide. M. Sarandji a rappelé que faute de vaccination, 179 enfants sur 1.000 meurent à cause de pathologies bénignes. Il a...
(Xinhua 03/11/17)
Le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) est en train d'élaborer de nouvelles stratégies pour aider à transformer l'agriculture du continent, a déclaré jeudi un haut responsable de l'organisation. Diran Makinde, Conseiller principal du NEPAD pour l'industrialisation, la science, la technologie et l'innovation, a déclaré que les stratégies visent à répondre aux défis de développement auxquels fait face le secteur agricole en Afrique subsaharienne. "Les stratégies devraient contribuer à l'amélioration de la science, la technologie et l'innovation commerciale...
(Xinhua 31/10/17)
Le gouvernement se propose de faire subir, coûte que coûte, aux écoliers et élèves des préfectures de la Basse Kotto, du Mbomou et du Haut-Mbomou (sud-est), ainsi que de la Haute Kotto (centre-nord) en novembre prochain les examens et concours comptant pour l'année scolaire 2016-2017, a appris lundi Xinhua auprès d'une autorité du ministère de l'Education nationale. "Des missions ont été dépêchées, il y a de cela un mois, dans les inspections académiques du sud-est dans le but d'évaluer la...
(Xinhua 31/10/17)
L'armée ougandaise a fait savoir lundi que certains de ses soldats étaient jugés pour des crimes sexuels commis en République centrafricaine (RCA). Le brigadier Richard Karemire, porte-parole de l'armée ougandaise, a indiqué, dans une interview accordée à Xinhua, que le procès des soldats incriminés, qui avaient participé à une mission de l'Union africaine en RCA pour lutter contre les rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur (Lord's Resistance Army, LRA), avait débuté suite à des enquêtes sur ces crimes. "Nous...

Pages

(La Tribune 22/11/17)
Les pierres précieuses extraites en République centrafricaine (RCA) ne rapportent quasiment rien à l'Etat, encore moins aux artisans miniers. Pour cause, des méthodes d'extraction encore artisanales, alors qu'une bonne partie des sites d'extraction seraient aujourd'hui sous contrôle des rebelles. Les pierres précieuses ne contribuent presque en rien aux recettes de la République centrafricaine. C'est ce qu'a affirmé le ministre centrafricain des mines et de la géologie, Léopold Mboli-Fatran. Les pierres précieuses extraites en République centrafricaine (RCA) ne rapportent «presque rien à l'Etat, et encore moins aux artisans miniers», a déclaré dimanche dernier le ministre à l'issue d'une conférence internationale sur le diamant africain organisée à l'intention de dix pays producteurs et exportateurs par le Conseil...
(Xinhua 20/11/17)
Le ministre centrafricain des Mines et de la Géologie, Léopold Mboli-Fatran, a déclaré que les pierres précieuses extraites en République centrafricaine (RCA) ne rapportent presque rien à l'Etat, et encore moins aux artisans miniers, a appris dimanche Xinhua. M. Mboli-Fatran, qui revenait d'une conférence internationale sur le diamant africain organisée à l'intention de dix pays producteurs et exportateurs par le Conseil mondial du diamant à Bruxelles, a indiqué que la gestion des ressources naturelles et la répartition des bénéfices issus du commerce du diamant africain, entre l'Etat et les producteurs, étaient parmi les questions abordées à cette occasion. Selon lui, le constat général est que les populations dans de nombreux pays, même en RCA, ne profitent pas assez des retombées...
(Agence Ecofin 13/11/17)
Le forum des investisseurs de Bangui en République Centrafricaine, qui s’est achevé le 9 novembre 2017, n’aura pas été marqué par des signatures de contrats ou d’engagements de financements. « Le processus avec des investisseurs prend beaucoup de temps. Ici, nous avons discuté avec des partenaires, nous leurs avons présenté des projets, c’était une première phase. Maintenant, il y a un comité de suivi qui a été mis en place, et qui fera en sorte que les différents engagements puisse...
(AFP 11/11/17)
Des grognements, des bêlements, le cliquettement des sabots... Richard Ngueringu, ancien combattant des milices auto-proclamées d'"auto-défense" anti-balaka en Centrafrique, distribue les grains de maïs aux cochons et aux agneaux. A Bambari, dans le centre du pays, il a laissé les armes pour devenir agriculteur. "Avant les troubles, j'étais éleveur. Quand mes parents sont décédés j'ai repris la ferme. On a grandi là dedans. (Je veux) montrer ce que nos pères avaient fait pour nous nourrir, nous aider et aider nos familles", raconte avec assurance ce colosse, montrant les murs de la ferme de ses énormes mains. En raison des violences qui secouent le pays depuis 2013, beaucoup de cultivateurs ont abandonné la terre.
(Xinhua 11/11/17)
Avec un financement de 25 milliards de francs CFA (44,3 millions de dollars) de la Banque mondiale, le gouvernement de la République centrafricaine (RCA) se propose de réhabiliter les routes reliant les régions du nord, frontalières avec le Tchad, a appris jeudi Xinhua auprès du Ministère de l'économie, du plan et de la coopération. Au Forum international des investisseurs de Bangui, Noël Gbégba, coordonnateur du projet de connectivité rurale à la représentation de la Banque mondiale en RCA, a mis...
(RFI 10/11/17)
En Centrafrique, le Forum des investisseurs s'est achevé jeudi 9 novembre et laisse un goût d'inachevé. Une trentaine d'entreprises étrangères étaient présentes. Pour la plupart, elles se sont dites enthousiastes à l'idée de s'implanter dans le pays. Mais certaines conditions, comme la sécurité, sont toujours à revoir. C'était une vision optimiste qu'a présentée le groupe Rougier, spécialiste dans la production de bois. Implantée depuis 2015 en Centrafrique, l'entreprise forestière ne voit que des avantages à venir s'installer dans le pays.
(La Tribune 10/11/17)
C’est le prolongement du forum de novembre 2016 à Bruxelles. Bangui accueille depuis mercredi une centaine d’hommes d’affaires étrangers dans le cadre d’une rencontre de deux jours qui devront permettre aux opérateurs économiques centrafricains de convaincre les bailleurs et investisseurs à investir en RCA, un pays en pleine crise depuis des années. Il faut le dire toute suite, c'est un pari audacieux que de tenter d'attirer les investisseurs étrangers en Centrafrique, au vu de l'instabilité du pays. Qui serait téméraire...
(Agence Ecofin 10/11/17)
Décimée par des années d’instabilité, la République Centrafricaine essaye de se relever et reconnaît le rôle important que peuvent jouer les investisseurs dans ce processus. Le ministre Come Hassa, en charge du commerce et de l’industrie, a bien voulu expliquer à l’Agence Ecofin, les enjeux de cet événement qui bénéficie de l’appui des bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux. Agence Ecofin : La République Centrafricaine accueille ce forum des investisseurs, un an après la rencontre de Bruxelles. Quel est le...
(La Tribune 09/11/17)
Très loin de ses prévisions de 1,6% en début d'année, le taux de croissance économique dans la Communauté économique et monétaire de l'Afrique de centrale (CEMAC) ne devrait pas dépasser 0,2% cette année, a-t-on appris d'un communiqué du Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale. C'est presqu'un aveu d'échec pour la Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) et les Etats de la zone de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique...
(Jeune Afrique 09/11/17)
Réunis à N’Djamena, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale sont parvenus à régler nombre de dossiers épineux… À commencer par la suppression des visas. Une conjoncture économique défavorable peut avoir des vertus. En butte à des difficultés budgétaires et en quête de relance, l’Afrique centrale bouge enfin. Le 31 octobre, au cours d’un sommet convoqué à N’Djamena, au Tchad, les chefs d’État ont fait aboutir en quelques traits de plume une pile de dossiers...
(Agence Ecofin 09/11/17)
En ouverture d'un forum des investisseurs qui se déroule à Bangui en République Centrafricaine, Samuela Isopi (photo), la représentante de l'Union Européenne a annoncé la finalisation prochaine d'un accord de financement dans la mise en place d'un réseau de fibre optique dans ce pays, en partenariat avec la Banque africaine de développement. Cet engagement viendra concrétiser la participation européenne au plan de redressement de l'économie centrafricaine, mise à rude épreuve par des années d'instabilités socio-politiques. Mme Isopi a par ailleurs...
(Xinhua 08/11/17)
Les cotonculteurs de la préfecture centrafricaine de la Nana-Gribizi (centre) ont reçu du ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Honoré Feïzouré, la somme de 99 millions de francs CFA (environ 175.000 dollars) représentant les arriérés de la campagne agricole 2011-2012, a appris mardi Xinhua auprès dudit ministère. Cet argent sera réparti entre les cotonculteurs des localités de Sibut, Dékoa et Mala regroupés en 18 groupements d'intérêts ruraux (GIR) dans la préfecture de la Nana -Gribizi. M. Féïzouré a expliqué...
(Agence Ecofin 07/11/17)
Les différentes mesures prises par la Beac, la Banque centrale des Etats de l’Afrique centrale (réduction des coefficients des réserves obligatoires des banques, réduction des plafonds de refinancement de certains Etats, etc.), ainsi que par les Etats membres (resserrement des dépenses publiques, élargissement de l’assiette fiscale, priorisation de certains investissements, conclusion de programme d’ajustement avec le FMI, etc.) de la Cemac (Cameroun, Gabon, Congo, Guinée équatoriale, Tchad et RCA), n’ont pas réussi à faire redécoller la croissance économique dans cet...
(Xinhua 06/11/17)
De nombreux clients en République centrafricaine (RCA) regrettent que les commerçants n'acceptent plus les pièces de 5, 10, 25, 50 et 500 francs CFA, a constaté dimanche Xinhua sur l'un des marchés de la capitale centrafricaine. Ce phénomène a commencé à gagner certaines villes de provinces. N'étant pas en mesure d'expliquer le motif de ce rejet, une commerçant déclare : "Ces pièces ne sont plus tolérées par les grossistes du Kilomètre 5, d'où le rejet de ces pièces par les...
(APA 06/11/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) a, au lendemain de sa 3ème réunion ordinaire de l'année, tenue le 2 novembre dans la capitale tchadienne, N’Djamena, noté un «renforcement du cadre macroéconomique» dans la sous-région par rapport à 2016. Dans un communiqué publié lundi depuis le Cameroun, et se basant sur les données économiques, monétaires et financières mises à jour de l'année 2017, il constate ainsi une légère reprise...
(Xinhua 03/11/17)
Les nouveaux présidents de la Commission de la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC) ont été investis jeudi dans leurs fonctions au cours d'une audience solennelle de prestation de serment devant la Cour de justice communautaire qui siège dans la capitale tchadienne. Le nouveau président de l'exécutif de la CEMAC, Daniel Ona Ondo, et la vice-présidente, Fatima Haram Açyl, ainsi que les quatre commissaires se sont engagés au cours de cette cérémonie à laquelle assistaient le président tchadien Idriss Déby Itno qui assure la présidence en exercice de la CEMAC, son premier ministre Pahimi Padacket ...
(APA 02/11/17)
APA – Douala (Cameroun) - L’Union européenne a débloqué 40 milliards de francs CFA pour la préservation et la conservation de l’environnement dans le cadre du sixième volet de l’opération Ecosystème des forêts d’Afrique centrale (ECOFAC 6), a-t-on appris mercredi à Douala. Sur cette enveloppe, 10 milliards de francs CFA sont dédiés aux activités de conservation des écosystèmes au Cameroun, une somme qui vient s’ajouter aux 90 millions de francs CFA déjà injectés dans les cinq premières phases depuis 1992...
(APA 02/11/17)
APA – Douala (Cameroun) - La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) va débloquer 1,7 milliard de francs CFA pour accompagner l’intégration communautaire, ont décidé les chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) au terme de leur sommet extraordinaire, tenu mardi à Ndjamena, au Tchad. « Passant à l'examen des points inscrits à son ordre du jour, la Conférence a pris acte de la décision d'ouverture intégrale de leurs frontières, prise par...
(Agence Ecofin 02/11/17)
Au sortir du sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale), qui s’est achevé le 31 octobre 2017, à Ndjamena, la capitale tchadienne, la décision a été prise de passer l’éponge sur une partie importante des arriérés accumulés par les Etats membres, au titre de la mise à disposition de la taxe communautaire d’intégration (TCI), mécanisme autonome de financement de la communauté. «Abordant la question du financement de la Communauté et au...
(La Tribune 31/10/17)
Entre 2009 et ce jour, le montant cumulé des arriérés de cotisations des six pays membres de la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale s'élève à plus de 200 milliards de francs CFA, soit plus de 350 millions de dollars, a annoncé le ministre tchadien de l'économie et de la planification du développement, Nguéto Tiraïna Yambaye. Le montant cumulé des arriérés de cotisation des six pays membres de la Communauté économique et monétaire des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC), Cameroun, le Congo Brazzaville, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine et le Tchad...

Pages

(APA 23/09/17)
APA-Bangui(Centrafrique) - Le club Stade Centrafricain (Scaf) a remporté jeudi soir la coupe de la ligue en dominant l’équipe Réal Comboni par tirs au but 6 à 5. Le score de cette finale au temps réglementaire a été d’un but partout entre les deux équipes de cette première ligue de football. Signalons que depuis 9 ans le Scaf n’a pas remporté une grande compétition sur la scène nationale. Cette victoire le propulse avec la possibilité de représenter la RCA dans des compétitions de la Confédération Africaine de Football(CAF). L’année dernière, la coupe de la ligue a été remportée par les Anges de Fatima.
(Journal de Bangui 12/09/17)
L’Angola a effacé la République Centrafricaine sur la marque de 66 à 44. Match décisif pour les deux équipes dont la victoire est la clé des quarts de finale, la République Centrafricaine gardait l’amer souvenir de son élimination en quart de finale par l’Angola en 2015 et tenait sa revanche. De l’autre côté, l’Angola voulait montrer aux centrafricains qu’ils sont toujours supérieurs dans les duels alléchants. Les Fauves de Bas-Oubangui, ragaillardis de leur victoire la veille sur l’Ouganda s’étaient mobilisés pour une victoire historique avec leurs nombreux fans à Dakar. Quant aux angolais défaits par le Maroc, n’admettaient pas une élimination en poule. Disposant d’un banc garni, les colosses angolais ont fermé hermétiquement leur raquette aux centrafricains après le 1e...
(APA 30/08/17)
APA - Bangui (Centrafrique) - Le ministre centrafricain des sports, Sylvère Ngarso, a assuré lundi à Bangui, ‘’un dénouement rapide ‘’ du contentieux opposant l’ex entraineur de l’équipe nationale de football, Jules Accorsi, à la Fédération de football. La RCA mise sur un financement promis par des partenaires espagnols qui souhaitent injecter 5 milliards de FCFA pour le développement des disciplines sportives en RCA, pour éponger les arriérés de salaire de l’ex entraineur dont le montant se lève à 96...
(APA 23/08/17)
APA Bamako Mali - Le Mali a largement dominé, mardi soir, la Centrafrique 97 à 38 dans le match entrant dans le cadre de la quatrième journée de l’afro basket dames sénior qui se joue à Bamako. Galvanisé par son public, le Mali a déroulé son jeu comme il l’entendait. Le score est toujours resté en faveur du Mali et l’écart n’a cessé de se creuser en faveur des Aigles. A la fin du premier quart-temps le score était de...
(APA 17/07/17)
APA-Bangui(Centrafrique) - Les fédérations athlétisme, de Taekwondo et le Comité paralympique centrafricain sont les disciplines sportives qui sont retenues pour représenter la RCA aux 8 ème jeux de la Francophonie qui auront lieu du 21 au 30 juillet prochain à Abidjan en Côte d’ Ivoire. Ces athlètes qui ont commencé plus de deux mois leur préparation à Bangui doivent quitter Bangui pour Abidjan dans 48 heures. Au total onze sportifs seront à Abidjan pour défendre les couleurs de la RCA...
(APA 21/06/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Le président de la Fédération centrafricaine de boxe, Fredy Kéna, a demandé au gouvernement centrafricain une allocation de cinq millions de FCFA destinée à payer les frais et autres droits de participation des boxeurs du pays engagés au championnat africain de boxe qui se déroule actuellement à Brazzaville en République du Congo. Si jusqu’à jeudi cette enveloppe n’est pas remise à la Confédération africaine de boxe, les quatre pugilistes qui participent au championnat de Brazzaville verront leurs...
(RFI 12/06/17)
La première journée des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations 2019 de football s’est achevée ce 11 juin 2017 sur des victoires de l’Algérie, du Bénin, de la République centrafricaine et de la Tunisie. Pas de grosse surprise pour la fin de la « première journée » des éliminatoires de la CAN 2019 de football, ce 11 juin 2017. Dans le groupe J, l’équipe de Tunisie s’est imposée 1-0 face à l’Egypte, finaliste de la CAN 2017, lors d’un...
(RFI 12/06/17)
L’équipe de la République centrafricaine s’est installée en tête du groupe H en compagnie de la Guinée, en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019. Les Centrafricains ont battu les Rwandais 2-1, ce 11 juin 2017 à Bangui, durant la première journée de la phase de groupes. La République centrafricaine et la Guinée ont pris les commandes du groupe H, en éliminatoires de la CAN 2019. Alors que les Guinéens ont créé la surprise en Côte d’Ivoire (2-3) la...
(APA 12/06/17)
APA-Bangui (Centrafrique-) - L’équipe nationale de football de la RCA a battu celle du Rwanda sur le score de 2 buts à 1 dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la CAN 2019 au Cameroun. Les buts centrafricains sont intervenus à la 47ème et 93ème minute tandis que le but rwandais a été inscrit à la 90 eme minute. Avec cette victoire, la RCA partage domine la tête de la poule H avec la Guinée Conakry qui...
(APA 09/06/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Les internationaux centrafricains de football qui préparent leur première rencontre de la poule H contre le Rwanda dans le cadre des éliminatoires de la CAN, refusent depuis jeudi soir de s’entrainer, au motif qu’ils n’ont pas encore perçu leurs anciennes primes. Elles concernent plus particulièrement, les primes des matchs amicaux joués en mars dernier contre la Gambie et le Maroc. Ainsi, le sélectionneur national, le Suisse Raoul Savoy s’est retrouvé tout seul jeudi soir sur l’aire de...
(APA 06/06/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Les cinq derniers internationaux de la RCA évoluant à l’étranger sont attendus mardi à Bangui en vue du match contre le Rwanda prévu dimanche prochain dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la CAN, annonce la fédération centrafricaine de football dans un communiqué reçu à APA. Vianney Mabidé, Salif Keita, Momi, Habibou, et Limane Moussa sont les joueurs attendus et font partie des 13 footballeurs évoluant à l’étranger qui ont accepté de venir sur...
(Mediacongo 30/05/17)
Huit associations nationales de l'Union des fédérations de football d'Afrique centrale participent du 30 au 31 mai au séminaire " Fifa Forward " que l'instance mondiale du sport-roi a créé afin de financer les projets de développement de la discipline de ses sociétaires. La République démocratique du Congo, le Cameroun, la République Centrafricaine, le Tchad, la République du Congo, la Guinée Equatoriale, Sao Tomé et Principe ainsi que le Gabon seront informés sur le programme, sa quintessence, ses objectifs et les ...
(APA 05/05/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Treize équipes prendront part au championnat de basketball de la ligue de Bangui qui démarre ce vendredi après-midi au palais des sports par la rencontre opposant BEAC à Zarasclo. Ce championnat est marqué par le retour de Red Stars Ndongo club, une équipe du quartier Km5 dans le 3ème arrondissement de Bangui, absente depuis trois ans du championnat à cause des violences communautaires qui ont empêché ses joueurs de s’entrainer. C’est sous la direction d’un nouveau bureau...
(Autres 28/03/17)
Ce lundi, l’équipe nationale de Centrafrique accueillait la Gambie pour un match amical. Appelé en sélection, l’attaquant du RC Lens Habib Habibou n’a pas pris part à cette rencontre. Comme prévu, le joueur n’était pas présent avec sa sélection. Selon les médias locaux, le joueur à quitté le stage national suite à un problème familial. Sans son attaquant, la Centrafrique s’est incliné 2-1. L’avant-centre lensois pourrait retrouver la tunique nationale lors des éliminatoires de la CAN 2019, le 9 juin...
(APA 27/03/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Les footballeurs centrafricains croiseront le fer ce lundi en match amical à Rabat, au Maroc, avec leurs homologues de la Gambie. Ce match est le second des ‘’Fauves de Bas Oubangui’’, l’équipe nationale centrafricaine, en stage à Rabat pour préparer sa rencontre contre le Rwanda comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Cette rencontre amicale contre les ‘’Scorpions’’ de la Gambie est la seconde pour les ‘’Fauves de Bas Oubangui’’ qui ont livré...
(APA 17/03/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - L’équipe nationale de football de Centrafrique est attendue samedi au Maroc où elle livrera à partir du 24 mars deux matchs amicaux contre d’abord les Lions de l’Atlas, puis face aux Scorpions de la Gambie. Selon le sélectionneur Hervé Loungoundji, les deux rencontres se joueront dans la ville marocaine de Kenitra Ces matchs rentrent dans le cadre du contrat de partenariat que la Fédération royale marocaine de football a signé le mois dernier avec son homologue centrafricaine...
(APA 03/03/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - L’ancien capitaine de la sélection camerounaise de football, François Omam Biyick, 51 ans, a été nommé entraîneur de la Centrafrique pour un mandat de deux ans, a appris APA de sources concordantes. Assisté d’un compatriote, Jean-Baptiste Bisseck, il aura principalement pour tâche de qualifier le pays à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) qu’accueille le Cameroun en 2019. François Omam Biyik, en dehors des 47 buts marqués avec les "Lions indomptables", a surtout marqué les esprits sur...
(AfricaNews 27/02/17)
L’ancien Lion Indomptable du Cameroun, François Oman Biyik a été nommé sélectionneur de l’équipe nationale de football de la République centrafricaine. François Oman Biyik a paraphé un contrat de deux ans, rapporte des médias locaux. Si les négociations entre le technicien camerounais et le ministère des Sport ont véritablement avancé, il ne reste plus qu’à la fédération Centrafricaine de football de jouer sa partition dans les tout prochains jours, nous révèle le site de camfoot. L’ex-capitaine des Lions aura pour...
(APA 27/02/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Les seize joueurs de la ligue de football de Bangui convoqués pour préparer les éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, démarrent leurs entraînements lundi, a-t-on appris samedi à l’issue de la rencontre entre le sélectionneur national, Hervé Loungoundji, et la Fédération centrafricaine de football. Il est prévu deux jours d’entrainement par semaine et, à deux semaines de la première journée des éliminatoires qui aura lieu en juin, les seize joueurs locaux seront rejoints par leurs...
(APA 21/02/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Le recrutement d’un entraîneur expatrié pour l’équipe nationale de football de la Centrafrique dénommée « les Fauves de Bas Oubangui » est bloqué par la FIFA qui exige de la Fédération centrafricaine le règlement des arriérés de salaire du précédent sélectionneur national, a déclaré, mardi à Bangui, Octave Mahamat Adialo. Selon le président de la commission discipline de la Fédération centrafricaine de football, l’Etat doit à Jules Accorci, le technicien français qui a entraîné la Centrafrique de...

Pages

(Le Monde 21/11/17)
L’ancien journaliste au « Monde » Jean-Pierre Tuquoi retrace l’histoire, tragique et absurde, de la République centrafricaine. Une nation peut-elle être condamnée à l’échec, victime d’une maladie originelle en apparence incurable ? Le premier mérite de Jean-Pierre Tuquoi, ancien journaliste au Monde, est de rappeler que le mal centrafricain ne relève pas d’une fatalité. Illustration caricaturale d’Etat failli, la République centrafricaine, dont le nom a changé à six reprises, évoque un point géographique et non une histoire. Peut-être parce que cette dernière est trop tragique, trop absurde. Terre bénie des prédateurs, en premier lieu des sultans esclavagistes venus du nord, l’Oubangui-Chari fut une création de la France, lancée à la fin du XIXe siècle à...
(MondAfrique 06/10/17)
Ancien journaliste au “Monde” en charge de l’Afrique et du Maghreb, Jean-Pierre Tuquoi raconte dans son livre “Oubangui-Chari, le pays qui n’existait pas”, à quel point la Centrafrique, appelée aussi l’Oubangui Chari, est une invention française. Ce pays fantôme a été créé de toutes pièces par une poignée de missionnaires sans états d’âme, d’aventuriers extravagants et de militaires jeunes et exaltés. De ce vaste et lointain territoire ont hérité, pendant la période coloniale, des sociétés concessionnaires qui se sont payées sur la bète. Lorsqu’au début des années 1960, l’indépendance fut octroyée à “la Cendrillon de l’Empire” , le pays avait tout pour se déliter. Ce qu’il a fait, dans l’indifférence au fond de l’ancienne puissance coloniale qui n’a pas réussi...
(MondAfrique 05/09/17)
a Centrafrique vit encore des heures très sombres. Les violences des milices continuent de régner en maîtres et de s’étendre quand des signes avant-coureurs de génocide existent. Mais quelle est l’histoire de ce pays colonisé par la France en 1905 et tardivement devenu indépendant en 1960 ? Quelle est histoire de ce « dernier blanc d’Afrique » qui n’a jamais connu de période de stabilité depuis son indépendance et a été secoué à plusieurs reprises par des coups d’État et...
(Jeune Afrique 31/08/17)
Au début de la guerre civile entre 2012 et 2013, Vicky Nelson Wackoro a dû fuir Bangui pour se réfugier en République démocratique du Congo. Depuis, le jeune homme est revenu avec une seule idée en tête : réconcilier chrétiens et musulmans grâce à la capoeira. Sur les photos de sa page Facebook, Vicky Nelson Wackoro s’affiche tout sourire en faisant de la capoeira, cet art martial particulièrement populaire au Brésil, mais qui trouverait ses origines dans la lutte africaine...
(MondAfrique 29/08/17)
La Centrafrique vit encore des heures très sombres. Les violences des milices continuent de régner en maîtres et de s’étendre quand des signes avant-coureurs de génocide existent. Mais quelle est l’histoire de ce pays colonisé par la France en 1905 et tardivement devenu indépendant en 1960 ? Quelle est histoire de ce « dernier blanc d’Afrique » qui n’a jamais connu de période de stabilité depuis son indépendance et a été secoué à plusieurs reprises par des coups d’État et...
(AfricaNews 04/07/17)
Une poussée de rap se produit à Bangui la capitale centrafricaine. Quatre ans après le début de la guerre civile, des jeunes veulent utiliser le micro pour apaiser les cœurs. La violence s’entérine en République centrafricaine depuis 2013, début d’une guerre fratricide aux relents politiques et religieux. En dépit de l‘élection d’un nouveau président, de la présence des Nations unies, et même dernièrement d’un accord sous l‘égide de la communauté catholique Saint’Egidio, les tensions ne s’estompent pas. Face à cette...
(APA 19/06/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Noémie Guerepou a été élue Miss Centrafrique 2017 à l’issue de la cinquième édition de ce concours organisé dimanche à Bangui avec la participation de 15 prétendantes issues de chaque préfecture de la République centrafricaine. Noémie qui vient de la préfecture de la Haute Kotto a reçu après son sacre une enveloppe financière, un billet d’avion offert par Air France et des dons provenant de sociétés de téléphonie mobile. La lauréate dont les deux dauphines sonT issues...
(APA 29/05/17)
APA-Bangui(Centrafricains)- Cinq artistes musiciens africains de renommé international ont entamé, depuis ce samedi à Bangui, une série de concerts en faveur de la réconciliation nationale et de la paix en République centrafricaine (RCA). Ces artistes viennent du Cameroun, de la République Démocratique du Congo ou encore du Bénin. Il s’agit de Ferre Gola, Lady Ponce, Carelle Fotso, Maalox ou encore Le Doux. Hier, à l’occasion de la fête des mères, ils ont invité les femmes de Centrafrique à prendre part...
(Afriquinfos 20/06/16)
Bangui (Afriquinfos)- L’artiste centrafricain Idylle Mamba, vient de donner un concert à Bangui, la capitale du pays. Le concert, né d’un concept appelé «Smile», avait pour but de soutenir les enfants des camps des déplacés, en leur procurant le sourire à travers la musique. Les organisateurs de l’événement cherchent à donner un peu d’espoir à ces enfants meurtris par les violences interreligieuses qui ont secoué (et continuent dans certaines zones du pays) les Centrafricains. Auguste Saint-Clair Gbogbo, Président du comité...
(La Nouvelle République.fr 29/04/16)
Hier soir, Yanis Thomas, militant de l'association Survie, a animé un débat autour de la Centrafrique, à Bressuire. Le jeune homme de 28 ans vient de publier " Centrafrique : un destin volé, histoire d'une domination française " (collection Dossiers noirs numéro 26, édition Agone, 13 €). Cet ouvrier agricole s'est passionné pour cet état d'Afrique. Pourquoi avoir écrit ce livre sur la Centrafrique ? Yanis Thomas : « Je milite au sein de l'association Survie, qui travaille sur l'action de la France dans ses anciennes...
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière...
(APA 14/03/16)
APA-Bangui(Centrafrique) - Un Centre culturel national dénommé ‘’Catherine Samba Panza’’ et pouvant contenir plus de 100 personnes a été inauguré ce lundi au sein de l’Ecole nationale des arts de Bangui. Inaugurée en présence de sa marraine et de plusieurs membres du gouvernement, l'infrastructure comprend une salle d'animation, une bibliothèque, une médiathèque, un studio d'enregistrement, une vidéothèque et un espace gazonné. C'est le premier du genre à être érigé en Centrafrique. Pour Georges Damien Toukia, chargé de mission au ministère...
(AFP 29/12/15)
"Et ce bordel, combien de temps va-t-il durer?". Dans l'album de BD "Tempête sur Bangui", le dessinateur centrafricain Didier Kassai se met en scène pour décrire sa terreur et celle de ses compatriotes pendant la fracassante prise du pouvoir de la rébellion Séléka à Bangui. D'une très grande fidélité factuelle, et d'une belle facture artistique, "Tempête sur Bangui", qui vient de paraître, retrace la dévastatrice marche de la rébellion à dominante musulmane venue du nord pour s'emparer de Bangui, l'écroulement...
(Jeune Afrique 28/12/15)
Cet enfant de Bria (est de la Centrafrique), de son vrai nom Armani Kombot-Naguemon, est aujourd'hui l'un des DJ africains les plus en vogue. Fils d’un diamantaire franco-centrafricain, petit-fils de Nestor Kombot-Naguemon, ancien ministre et ambassadeur de Centrafrique en France, Armani Kombot-Naguemon n’était pas forcément attendu derrière les platines des meilleurs clubs de la planète. Né à Bangui en 1983, ayant grandi à Bria, il n’a jamais eu une enfance difficile… ce qu’il n’a d’ailleurs jamais prétendu. Élevé dans le...
(Jeune Afrique 14/12/15)
Didier Kasaï signe un album pédagogique sur les récents événements en Centrafrique. La guerre en Centrafrique, Didier Kassaï connaît : il l’a vécue aux premières loges, si l’on peut dire. Cette horreur au quotidien, il l’a déjà partiellement racontée en dessins, son mode d’expression, pour La Revue dessinée. Avec Tempête sur Bangui, il revient aujourd’hui sur l’histoire récente de son pays, se mettant lui-même en scène dans les tourments qu’il a dû traverser avec sa famille. Album pédagogique qui dit...
(Star Africa 02/12/15)
NEW YORK — Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est dit attristé lundi par le décès du général Martin Chomu Tumenta du Cameroun, commandant de la Force de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA). « Nous nous souviendrons du général Tumenta pour son engagement et son dévouement en tant que Commandant de la Force de la MINUSCA, ainsi que la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA)...
(RFI 29/11/15)
François Bozizé a déposé sa candidature pour l'élection présidentielle du 27 décembre en Centrafrique. L'ex-chef d'Etat a attendu la dernière minute. Les dépôts de candidature sont clos depuis vendredi. Toujours réfugié à l'étranger, c'est son porte-parole qui a déposé le dossier. Fançois Bozizé est prêt à faire face à la justice de son pays, mais pour ça il faut qu'il puisse revenir. Et par là même, pouvoir battre le pavé, faire campagne. Ce sont les mots de Béa Bertin, le...
(Le Point 18/11/15)
Témoignage. Didier Kassaï, Centrafricain, entame une série de trois albums qui racontent la violence de la guerre, avec distance et humour. Sur l'image du haut, on distingue des hommes, mains sur la tête, marcher, une kalachnikov pointée dans le dos. Les cocotiers se détachent dans le ciel crépusculaire, le phare jaune d'une jeep éclaire le centre de la vignette. La scène se déroule à Bangui, la capitale de la Centrafrique, et la bande dessinée évoque les pillages quotidiens qui émaillent...
(MondAfrique 27/10/15)
Avec « Tempête sur Bangui », le dessinateur Didier Kassaï propose une vision poignante, réaliste et personnelle des événements récents qui ont secoué sa ville, la capitale centrafricaine Centrafrique, décembre 2012. Les rebelles de la Séléka opposés au Président François Bozizé sont stoppés dans la ville de Damara à proximité de Bangui par des troupes de la Fomac (la force d'Afrique centrale composée congolais, du tchadiens, gabonais, camerounais, guinéens et angolais). Leur face à face aux portes de la ville...
(Agence d'information d'afrique centrale 20/10/15)
Le Vatican a publié le programme détaillé de la visite du pape François en Afrique, au Kenya, en Ouganda et en Centrafrique le mois prochain. Aussi bien les voix officielles que les murmures de coulisses confirment au Vatican que le programme du voyage du pape en Afrique en fin-novembre prochain reste inchangé. C’est toujours du 25 au 30 novembre prochain que le pape effectuera sa toute-première visite sur le continent. Samedi, le Vatican a encore donné consistance à ce programme...

Pages

(La Tribune 22/11/17)
Les pierres précieuses extraites en République centrafricaine (RCA) ne rapportent quasiment rien à l'Etat, encore moins aux artisans miniers. Pour cause, des méthodes d'extraction encore artisanales, alors qu'une bonne partie des sites d'extraction seraient aujourd'hui sous contrôle des rebelles. Les pierres précieuses ne contribuent presque en rien aux recettes de la République centrafricaine. C'est ce qu'a affirmé le ministre centrafricain des mines et de la géologie, Léopold Mboli-Fatran. Les pierres précieuses extraites en République centrafricaine (RCA) ne rapportent «presque rien à l'Etat, et encore moins aux artisans miniers», a déclaré dimanche dernier le ministre à l'issue d'une conférence internationale sur le diamant africain organisée à l'intention de dix pays producteurs et exportateurs par le Conseil...
(Jeune Afrique 21/11/17)
Une modification dans la liste des officiers chargés d'enquêter pour la Cour pénale spéciale - chargée d'enquêter sur les violations graves des droits humains commises en Centrafrique depuis 2003 - est au centre d'un bras de fer entre avec les bailleurs, Minusca, France et États-Unis en tête. La Cour pénale spéciale (CPS) est l’institution qui concentre tous les espoirs en Centrafrique. Outil majeur de la réconciliation et de la transition, soutenue par la Mission de maintien de la paix en RCA (Minusca) et le Pnud, elle est chargée d’« enquêter, instruire et juger les violations graves des droits humains et les violations graves du droit international humanitaire commis sur le territoire de la République Centrafricaine depuis le 1er janvier 2003...
(RFI 21/11/17)
Lundi 20 novembre était la Journée internationale des droits de l'enfant. En Centrafrique, pays où ces droits sont régulièrement bafoués en raison des crises successives et de l'absence de considération de la part des adultes, c'est une jeune fille qui a été choisie pour parler aux députés et remplacer le temps d'une matinée le président de l'Assemblée nationale. « Bonjour madame la présidente... » Entrée solennelle dans le bureau de Karim Meckassoua, le président de l'Assemblée nationale centrafricaine, pour Sandra,...
(Le Monde 21/11/17)
L’ancien journaliste au « Monde » Jean-Pierre Tuquoi retrace l’histoire, tragique et absurde, de la République centrafricaine. Une nation peut-elle être condamnée à l’échec, victime d’une maladie originelle en apparence incurable ? Le premier mérite de Jean-Pierre Tuquoi, ancien journaliste au Monde, est de rappeler que le mal centrafricain ne relève pas d’une fatalité. Illustration caricaturale d’Etat failli, la République centrafricaine, dont le nom a changé à six reprises, évoque un point géographique et non une histoire. Peut-être parce que...
(AFP 16/11/17)
Le groupe armé Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC), à la tête d'une coalition de groupes armés participant aux violences qui meurtrissent le pays depuis 2013, a déclaré "suspendre" sa participation au programme de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR). "Le bureau politique (du FPRC) suspend toutes les négociations en cours avec le gouvernement, et retire ses représentants auprès du comité" du DDR, selon un communiqué daté du 13 novembre et signé par le leader du groupe armé, Nourredine Adam.
(RFI 16/11/17)
Ce mercredi 15 novembre, le Conseil de sécurité des Nations unies a voté le renouvellement du mandat de la Minusca pour un an supplémentaire. En un peu plus de trois ans d’existence sur le terrain, l’opération de maintien de la paix en Centrafrique n’a pas convaincu par son efficacité. Son incapacité à empêcher les attaques de groupes armés contre des civils suscite même colère et défiance chez les Centrafricains. Un leitmotiv est asséné depuis des semaines à l’ONU : «...
(Jeune Afrique 14/11/17)
Alors que les violences continuent dans le pays, l’ONU vote ce mercredi 15 novembre le renouvellement du mandat des Casques bleus en république centrafricaine. Deux étudiants militants* cosignent une tribune en faveur de ce renouvellement et réclament une place accrue des jeunes dans les décisions politiques. Ce mercredi, le Conseil de sécurité des Nations unies doit décider du renouvellement du mandat de ses Casques bleus en République centrafricaine (RCA). La recrudescence des violences cette année dans le pays, ravagé par...
(Le Monde 14/11/17)
Le Conseil de sécurité des Nations unies doit voter l’envoi de 900 casques bleus supplémentaires, ce qui porterait leur nombre à 11 650 soldats. L’appel du secrétaire général, Antonio Guterres, a été entendu. Devant la dégradation de la situation sécuritaire et politique en Centrafrique, le Conseil de sécurité de l’ONU doit voter, mercredi 15 novembre, le renouvellement pour un an du mandat de la Minusca (Mission de l’ONU en Centrafrique) et décider de l’envoi de 900 casques bleus supplémentaires, pour...
(RFI 14/11/17)
Après le pic de tensions qui a eu lieu ce week-end entre les quartiers du PK5, à majorité musulmane, et son rival Miskine, le retour au calme revient progressivement à Bangui. Mais la méfiance est toujours de mise entre communautés. « Je ne peux pas aller au PK5 parce que là-bas y a des musulmans qui tuent les gens partout. » Pont Jackson, à quelques centaines de mètres du PK5. Les chauffeurs de taxi ont peur et déposent leurs clients...
(Le Monde 14/11/17)
Le secrétaire général de l’ONU, en poste depuis janvier, a choisi la Centrafrique pour sa première visite à une mission de maintien de la paix, alors que le pays connaît un regain de violence. C’est un poste prestigieux, avec ses moments de noblesse et ses missions impossibles : secrétaire général des Nations unies. L’élu s’engage à être au chevet de la planète dans ce qu’elle a de plus chaotique, de plus menaçant. C’est aussi un poste ingrat, le secrétaire général...
(RFI 13/11/17)
Nouvelles tensions à Bangui après l'explosion d'une grenade dans un bar de la capitale. La journée de dimanche a été secouée par divers incidents. Le bilan est d'au moins huit morts et une vingtaine de blessés. C'était censé être un concert prêchant la paix et la réconciliation dans ce bar dancing à la frontière du PK5, le quartier musulman de la capitale, et le quartier voisin de Miskine. Ces deux quartiers rivaux, où se sont déroulés les plus violents combats...
(RFI 13/11/17)
Alors que le processus de justice internationale est en cours en Centrafrique, le pays est toujours occupé par les groupes armés. Le risque d'impunité est grand et le travail de la Cour pénale spéciale, juridiction hybride composée de magistrats internationaux et centrafricains, va être long et fastidieux. Il est la figure internationale de la Justice en Centrafrique. Le Congolais Toussaint Muntazini Mukimapa, le procureur spécial de la Cour pénale spéciale, est l'invité Afrique de RFI ce lundi matin. « Il...
(RFI 11/11/17)
L'opération d'évacuation des anciens combattants de la seleka, cantonnés dans trois camps de Bangui, n'a toujours pas lieu bien que leur recensement ait débuté cette semaine. Alors que le gouvernement a besoin de ces terrains pour stocker du matériel et y établir ses militaires, la situation est tendue. En cause, une indemnité qui n'est pas suffisante pour ces anciens rebelles. Reportage dans l'un de ces camps à la rencontre des ex-combattants. « Tu vois que les bâtiments sont détruits, c'est...
(RFI 11/11/17)
Dans quelques jours, le 15 novembre, le Conseil de sécurité de l'ONU doit renouveler le mandat de la Minusca. On sait que le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres demandera notamment un renforcement des capacités militaires de la Mission onusienne en RCA, avec 900 casques bleus supplémentaires en renfort des 11 000 déjà déployés sur le terrain. Après un groupe d'ONG françaises mi-octobre, 28 organisations internationales et centrafricaines appellent le Conseil de sécurité à suivre les recommandations du secrétaire...
(RFI 10/11/17)
En Centrafrique, le Forum des investisseurs s'est achevé jeudi 9 novembre et laisse un goût d'inachevé. Une trentaine d'entreprises étrangères étaient présentes. Pour la plupart, elles se sont dites enthousiastes à l'idée de s'implanter dans le pays. Mais certaines conditions, comme la sécurité, sont toujours à revoir. C'était une vision optimiste qu'a présentée le groupe Rougier, spécialiste dans la production de bois. Implantée depuis 2015 en Centrafrique, l'entreprise forestière ne voit que des avantages à venir s'installer dans le pays.
(RFI 10/11/17)
Dans quelques jours, le 15 novembre, le Conseil de sécurité de l'ONU doit renouveler le mandat de la Minusca. On sait que le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres demandera notamment un renforcement des capacités militaires de la Mission onusienne en RCA, avec 900 casques bleus supplémentaires en renfort des 11 000 déjà déployés sur le terrain. Après un groupe d'ONG françaises mi-octobre, 28 organisations internationales et centrafricaines appellent le Conseil de sécurité à suivre les recommandations du secrétaire général pour renforcer la Minusca. Faire de la protection des civils la priorité du mandat, c'est la demande essentielle de ces 28 ONG qui constatent que l'insécurité...
(La Tribune 10/11/17)
C’est le prolongement du forum de novembre 2016 à Bruxelles. Bangui accueille depuis mercredi une centaine d’hommes d’affaires étrangers dans le cadre d’une rencontre de deux jours qui devront permettre aux opérateurs économiques centrafricains de convaincre les bailleurs et investisseurs à investir en RCA, un pays en pleine crise depuis des années. Il faut le dire toute suite, c'est un pari audacieux que de tenter d'attirer les investisseurs étrangers en Centrafrique, au vu de l'instabilité du pays. Qui serait téméraire...
(La Tribune 09/11/17)
Très loin de ses prévisions de 1,6% en début d'année, le taux de croissance économique dans la Communauté économique et monétaire de l'Afrique de centrale (CEMAC) ne devrait pas dépasser 0,2% cette année, a-t-on appris d'un communiqué du Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale. C'est presqu'un aveu d'échec pour la Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) et les Etats de la zone de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique...
(Jeune Afrique 09/11/17)
Réunis à N’Djamena, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale sont parvenus à régler nombre de dossiers épineux… À commencer par la suppression des visas. Une conjoncture économique défavorable peut avoir des vertus. En butte à des difficultés budgétaires et en quête de relance, l’Afrique centrale bouge enfin. Le 31 octobre, au cours d’un sommet convoqué à N’Djamena, au Tchad, les chefs d’État ont fait aboutir en quelques traits de plume une pile de dossiers...
(RFI 08/11/17)
A Bangui s'ouvre ce 8 novembre le Forum des investisseurs, dont 36 arrivant de l'étranger viendront voir mercredi et jeudi si la Centrafrique est désormais un vivier pour développer leur économie alors que la sécurité dans le pays est toujours partiellement aux mains des groupes armés et que le climat des affaires est toujours instable. C'est un véritable pari dans lequel s'est lancé le gouvernement en tentant de séduire les rares entreprises qui vont peut-être tenter leur chance en RCA...

Pages