Jeudi 17 Août 2017

Centrafrique

(La Voix de l'Amérique 17/08/17)
Une attaque d'ex-combattants séléka du Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC) contre un site des déplacés a été repoussée ce matin par un groupe local d'auto-défense. Bilan : au moins trois morts et des blessés. Selon des sources locales contactées par VOA Afrique, l'attaque a visé très tôt ce matin le site des déplacés de PK3, non loin de la base de la Mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca). Des hommes armés assimilés aux combattants du FPRC, faction Abdoulaye Hissen ont tenté d'investir ce camp de fortune. L’attaque finalement repoussée par un groupe d'auto-défense après plusieurs minutes d'échanges de tirs. Bilan, au moins trois ex-séléka tués et des blessés dans les deux...
(Jeune Afrique 17/08/17)
Fin juillet, Didacien Kossimatchi, directeur des examens et concours universitaires, et par ailleurs proche du chef de l’État, Faustin-Archange Touadéra, avait accusé Abdoul Karim Meckassoua de fomenter un putsch, notamment avec l’aide de mercenaires tchadiens. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/465760/politique/centrafrique-accuse-de-...
(Agence d'information d'afrique centrale 17/08/17)
Le président de la Croix-Rouge centrafricaine, Antoine Mbao-Bogo, a condamné les tueries des volontaires de la Croix-Rouge et appelle au respect du Droit humanitaire international(DIH) et à la cessation des violences. Onze volontaires de la Croix-Rouge ont été tués depuis le début de l’année 2017. La condamnation d’Antoine Mbao-Bogo intervient alors que la CRCA organise des sessions de renforcement des capacités des volontaires sur la gestion des catastrophes. Antoine Mbao-Bogo s’est dit inquiet et préoccupé. « La Croix-Rouge centrafricaine et...
(AFP 16/08/17)
Le Tchad a appelé à son tour la communauté internationale à "redoubler de vigilance et d'engagement" en Centrafrique, après les mises en garde d'un haut responsable des Nations unies sur des "signes avant-coureurs de génocide" dans le pays voisin. "Tout comme Monsieur Stephen O'Brien, le Tchad exprimé ses vives inquiétudes et estime qu'une telle perspective pourrait avoir des conséquences sécuritaires et humanitaires dramatiques pour toute la région et en particulier sur le Tchad qui abrite déjà des centaines de milliers...
(AFP 16/08/17)
Six organisations humanitaires "implorent" le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres de prendre des "mesures immédiates" face à la crise sécuritaire et humanitaire en Centrafrique, dans une lettre ouverte parvenue mardi à l'AFP. "Au moins 821 civils ont été tués depuis le début de l'année", selon les six ONG qui estiment que le conflit atteint "le même niveau" de violences qu'en décembre 2013 au plus fort des massacres de masse entre milices Séléka défendant les musulmans et anti-Balaka majoritairement chrétiennes. "A cette époque, les Nations unies avaient déclaré un niveau d'urgence 3 (...). Nous vous implorons de prêter la même attention à la crise subie par des millions de personnes qui souffrent dans ce pays"...
(AFP 16/08/17)
"J'étais parmi les cadavres et les blessés": Jonas Ngobo, de la Croix-Rouge centrafricaine, a survécu à un massacre dans le sud-est de la Centrafrique, région isolée qui subit une flambée de violences depuis début mai, avec pour conséquence des milliers de réfugiés en RD Congo voisine. Jonas Ngobo, 54 ans, a vu mourir plusieurs de ses collègues humanitaires dans la tuerie du 5 août à Gambo à environ 450 km à l'est de la capitale Bangui. Six au total, selon...
(Xinhua 16/08/17)
GENEVE, (Xinhua) -- Le nombre de personnes déplacées en République centrafricaine (RCA) a fortement augmenté au cours des derniers mois, passant de 440.000 fin avril à 600.000 aujourd'hui, en raison d'un regain de violence, a indiqué mardi une porte-parole du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), Donaig Le Du. "Nous disons depuis trois ans que la République centrafricaine est l'un des pires pays au monde pour un enfant. Malheureusement, cela est plus vrai que jamais", a dit Mme Le...
(L'Opinion 16/08/17)
Après trois ans et demi de mutisme, Michel Djotodia a fini par sortir de son silence. Début août, l’ex-président centrafricain, à la réputation de taiseux, a accordé une interview à la correspondante de France 24 au Bénin, son pays d’accueil. Un entretien très court et parfaitement maîtrisé. Objectif : appeler à un droit d’inventaire des présidences successives de Centrafrique, montrer sa disponibilité si la justice le convoque, manifester sa volonté de participer au processus de pacification. Cette sortie médiatique vise à...
(AFP 14/08/17)
Le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra a affirmé dimanche que la justice sera "implacable" envers les groupes armés qui ravagent le pays en toute impunité, à l'occasion de la fête de l'indépendance du 13 août. "Je demande aux groupes armés d'arrêter toutes les hostilités, conformément à leurs engagements", a déclaré le président Faustin-Archange Touadéra dans un discours aux Centrafricains à Bangui, fêtant sans fastes le 57ème anniversaire de l'indépendance du pays qui peine à sortir du conflit provoqué en 2013 par la prise de pouvoir par la rébellion de la Séléka. "Je demande au commanditaires des crimes d'arrêter leurs machinations et artifices coupables, car la justice sera implacable"...
(Atlantico 14/08/17)
Atlantico : Le lundi 7 août, l'organisation des Nations unies alertait de "signes avant-coureurs de génocides" en Centrafrique. Quelles sont les causes de la crise actuelle ? Comment la situation a-t-elle évolué suite à la fin de l'opération Sangaris menée par la France jusqu'en 2016 ? Thierry Vircoulon : Ce n'est pas parce que l'armée française est partie et que des élections ont été organisées en 2016 que le conflit était résolu en Centrafrique comme le prouve la flambée de...
(RFI 14/08/17)
En République centrafricaine (RCA), la communauté humanitaire lance un appel commun. Environ 35 organisations non gouvernementales (ONG) tentent, depuis des semaines, d'alerter sur le regain alarmant de violences dans le pays. Joint par RFI, Stephen O'Brien, sous-secrétaire général de l'ONU aux Affaires humanitaires, pointe ouvertement, désormais, le risque d'un génocide. Meurtres de civils, violences sexuelles sur les femmes et les enfants ou encore le nombre de déplacés en constante augmentation... tous les signaux sont au rouge. Le comité de coordination...
(BBC 14/08/17)
Faustin-Archange Touadéra a lancé cet avertissement à l'occasion de la célébration du 57ème anniversaire de l'indépendance du pays. Un anniversaire fêté sans fastes, selon l'Agence France Presse. "Je demande aux commanditaires des crimes d'arrêter leurs machinations et artifices coupables, car la justice sera implacable" a déclaré le président Touadera dans un discours à la nation. Depuis le mois de juillet, la Centrafrique connait des violences, notamment dans le centre et dans l'Est. Ces violences ont entraîné la mort d'au moins...
(RFI 14/08/17)
Le Tchad a annoncé, jeudi 10 août, sa décision de supprimer l'obligation de visas pour les ressortissants des Etats membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Joint par RFI, Hissein Brahim Taha, ministre tchadien des Affaires étrangères, souligne que son pays devient ainsi le premier à mettre en application une décision prise par les chefs de l’État de l'organisation régionale, il y a plus de quatre ans.
(Autre média 14/08/17)
L’ONU s’inquiète de la dégradation de la situation sécuritaire en Centrafrique où des combats entre groupes armés rivaux ont été signalés dans plusieurs régions du pays au cours des dernières semaines, faisant des dizaines de morts, ce qui a poussé un responsable onusien à parler de « signes avant-coureurs de génocide ». Excepté la capitale Bangui où les forces onusiennes de la Minusca apportent un précieux soutien aux faibles troupes gouvernementales, les habitants des autres régions restent à la merci...
(France 24 12/08/17)
Les combats entre groupes armés ensanglantent depuis le début de l’année l’est de la Centrafrique, où l’État est quasi-invisible et l’ONU débordée. Les organisations humanitaires s’alarment de la reprise des massacres interethniques. "Vous aviez trois missions : mettre fin au chaos, accompagner les forces internationales et permettre la tenue d’élections. Ces trois missions sont remplies, personne ne peut le contester." Les paroles de l'ex-ministre de la Défense français Jean-Yves Le Drian, le 31 octobre 2016 à Bangui, félicitant les troupes de la force Sangaris qui, après trois ans d’opération de maintien de la paix...
(La Croix 12/08/17)
Les groupes armés prolifèrent en Centrafrique pour le contrôle du territoire et de ses ressources, selon un rapport publié le jeudi 10 août par un groupe de réflexion Enough Project. Chez les combattants, la soif de pillage prime sur défense d’une communauté religieuse. Le rapport publié jeudi 10 août par Enough Project, un groupe de réflexion sur les crises humanitaires, montre l’évolution des groupes présents en Centrafrique (RCA), et de leurs préoccupations. Quand la religion laisse place à l’économie Alors...
(AFP 12/08/17)
L'Afrique centrale continue de marcher à petit pas vers la libre-circulation avec l'accord du Tchad annoncé vendredi mais un nouveau refus de la Guinée équatoriale la veille. Le Tchad a accepté de supprimer le 8 août l'obligation de visa pour les ressortissants des pays de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (Cémac, Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon et Guinée équatoriale et Tchad), selon une note ministérielle parvenue à l'AFP vendredi. La veille, la Guinée équatoriale avait réitéré son refus, sauf...
(Afrique sur 7 12/08/17)
La Centrafrique a été secouée ces jours-ci avec de nouveaux affrontements entre groupes armés qui ont fait une vingtaine de morts. Information prise, il se trouve que depuis le mercredi dernier 09 août 2017, des combattants ex rebelles de la Séléka et une bande armée à Béma, se sont affrontés dans le sud de la Centrafrique. Des groupes armés identifiés comme étant des ex-rebelles de la Séléka et une bande armée se sont affrontés à sang à Bema, en Centrafrique,...
(France TV Info 12/08/17)
La Centrafrique est l'un des pays les plus dangereux au monde. Ce vendredi les ONG publient un communiqué pour dénoncer les violences à l'égard des civils. En Centrafrique, la situation est de plus en plus alarmante. Mercredi 9 août, six volontaires de la Croix-Rouge sont morts, et depuis le début de l'année 2017, on compte plus de 180 incidents, attaques ou assassinats. Après cette nouvelle tuerie, une trentaine d'ONG publient un communiqué ce vendredi, pour dénoncer les violences à l'égard...
(APA 12/08/17)
APA-Bangui (Centrafrique) – Cent quarante-quatre musulmans de Centrafrique quittent Bangui mardi prochain à destination de la Mecque en Arabie Saoudite, pour y accomplir le Hadj, a annoncé, vendredi à Bangui, El Hadj Laurent Gon Baba, président du comité d’organisation du pèlerinage à la Mecque de la RCA. Dans un premier temps, ces pèlerins seront transportés de Bangui à Douala au Cameroun par la compagnie Camerco, puis ils prendront, le 17 août, un vol de la compagnie saoudienne Fly Nas Air...

Pages

(Agence d'information d'afrique centrale 17/08/17)
Le président de la Croix-Rouge centrafricaine, Antoine Mbao-Bogo, a condamné les tueries des volontaires de la Croix-Rouge et appelle au respect du Droit humanitaire international(DIH) et à la cessation des violences. Onze volontaires de la Croix-Rouge ont été tués depuis le début de l’année 2017. La condamnation d’Antoine Mbao-Bogo intervient alors que la CRCA organise des sessions de renforcement des capacités des volontaires sur la gestion des catastrophes. Antoine Mbao-Bogo s’est dit inquiet et préoccupé. « La Croix-Rouge centrafricaine et ses volontaires, ainsi que tout le mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge expriment leurs vives préoccupations suite aux violences perpétrées contre les humanitaires, plus précisément les volontaires de la Croix-Rrouge centrafricaine. Nous sommes affligés,...
(AFP 16/08/17)
Six organisations humanitaires "implorent" le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres de prendre des "mesures immédiates" face à la crise sécuritaire et humanitaire en Centrafrique, dans une lettre ouverte parvenue mardi à l'AFP. "Au moins 821 civils ont été tués depuis le début de l'année", selon les six ONG qui estiment que le conflit atteint "le même niveau" de violences qu'en décembre 2013 au plus fort des massacres de masse entre milices Séléka défendant les musulmans et anti-Balaka majoritairement chrétiennes. "A cette époque, les Nations unies avaient déclaré un niveau d'urgence 3 (...). Nous vous implorons de prêter la même attention à la crise subie par des millions de personnes qui souffrent dans ce pays"...
(AFP 16/08/17)
"J'étais parmi les cadavres et les blessés": Jonas Ngobo, de la Croix-Rouge centrafricaine, a survécu à un massacre dans le sud-est de la Centrafrique, région isolée qui subit une flambée de violences depuis début mai, avec pour conséquence des milliers de réfugiés en RD Congo voisine. Jonas Ngobo, 54 ans, a vu mourir plusieurs de ses collègues humanitaires dans la tuerie du 5 août à Gambo à environ 450 km à l'est de la capitale Bangui. Six au total, selon...
(La Croix 12/08/17)
Les groupes armés prolifèrent en Centrafrique pour le contrôle du territoire et de ses ressources, selon un rapport publié le jeudi 10 août par un groupe de réflexion Enough Project. Chez les combattants, la soif de pillage prime sur défense d’une communauté religieuse. Le rapport publié jeudi 10 août par Enough Project, un groupe de réflexion sur les crises humanitaires, montre l’évolution des groupes présents en Centrafrique (RCA), et de leurs préoccupations. Quand la religion laisse place à l’économie Alors...
(France TV Info 12/08/17)
La Centrafrique est l'un des pays les plus dangereux au monde. Ce vendredi les ONG publient un communiqué pour dénoncer les violences à l'égard des civils. En Centrafrique, la situation est de plus en plus alarmante. Mercredi 9 août, six volontaires de la Croix-Rouge sont morts, et depuis le début de l'année 2017, on compte plus de 180 incidents, attaques ou assassinats. Après cette nouvelle tuerie, une trentaine d'ONG publient un communiqué ce vendredi, pour dénoncer les violences à l'égard...
(APA 12/08/17)
APA-Bangui (Centrafrique) – Cent quarante-quatre musulmans de Centrafrique quittent Bangui mardi prochain à destination de la Mecque en Arabie Saoudite, pour y accomplir le Hadj, a annoncé, vendredi à Bangui, El Hadj Laurent Gon Baba, président du comité d’organisation du pèlerinage à la Mecque de la RCA. Dans un premier temps, ces pèlerins seront transportés de Bangui à Douala au Cameroun par la compagnie Camerco, puis ils prendront, le 17 août, un vol de la compagnie saoudienne Fly Nas Air...
(APA 12/08/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Huit ophtalmologues soudanais de la fondation ‘’Al Basar Internationale’’ dispensent depuis ce vendredi à l’hôpital général de Bangui des soins gratuits en faveur des Centrafricains souffrant de maladies des yeux. [Img : Huit ophtalmologues soudanais au chevet des malades des yeux en RCA] Ainsi, jusqu’au 15 août, ils comptent traiter quatre mille personnes à raison de 750 devant être opérées des yeux et 200 autres bénéficiant d’une consultation par jour. Des verres correcteurs et d’autres médicaments seront...
(Jeune Afrique 11/08/17)
C'est une ville morte, où les communautés s'observent désormais avec méfiance. Depuis le début des violences à Zemio, une localité située dans le sud-est de la Centrafrique, le prêtre Jean Alain Zembi tente de venir en aide aux déplacés. Malgré les rancœurs, il rêve toujours de paix et de réconciliation. Depuis plusieurs jours, un calme précaire règne à Zemio. Quelques tirs d’armes automatiques résonnent parfois dans les rues, vite étouffés par un silence de mort. Entre le quartier musulman et...
(APA 11/08/17)
APA-Bangui(Centrafrique) - Des ex combattants antibalaka et séléka ont envahi depuis lundi, les locaux de la représentation du Fonds des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) à Bangui en guise de protestation, bloquant ainsi les activités de cette agence onusienne. Ces manifestants sont les 700 ex-combattants bénéficiaires du projet de réduction de la violence communautaire (CVR). Ils exigent la mise à disposition du cheptel (cabris, chèvres, moutons et porcs) qui leur avait été promis pour démarrer l’élevage, domaine dans...
(APA 11/08/17)
APA-Bangui(Centrafrique) - Un policier, membre du contingent de la police rwandaise de l’Unité de Police Constituée(UPC) de la Mission intégrée multidimensionnelle de stabilisation des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA), Emmanuel Musabe, s’est donné la mort, a-t-on appris vendredi, à Bangui, de source proche de la mission onusienne en Centrafrique Les faits se déroulés le 3 Aout dernier, mais l’information a été rendue publique mercredi dernier, par la police rwandaise selon la source onusienne. Les motifs de son acte ne...
(BBC 11/08/17)
L'établissement était bloqué depuis lundi par 350 ex-combattants qui avaient élu domicile devant le siège de la FAO à Bangui. Ces derniers sont des bénéficiaires du projet CVR, Réduction de violences communautaire, formés dans le domaine de l'élevage de porcs. Ils ont accepté de libérer les locaux suite à une médiation du Premier Ministre. Ces anciens combattants réclamaient la remise de leurs kits d'élevages après trois mois de formation. Ils semblent avoir obtenu en partie gain de cause puisque que...
(Jeune Afrique 10/08/17)
D’après un bilan encore non définitif, six volontaires de la Croix-Rouge centrafricaine ont été tués la semaine dernière à Gambo, dans le sud-est du pays, par des hommes non identifiés. « L’attaque a eu lieu le 3 août à Gambo, dans la préfecture de Mbomou, précise à Jeune Afrique Gérald Bikomdi, responsable de la communication à la Croix-Rouge centrafricaine. Mais nous l’avons appris seulement hier, à cause de l’absence de couverture téléphonique dans cette zone. » « Nous ne connaissons pas exactement le nombre de victimes parmi les volontaires de la Croix-Rouge, mais il tourne autour de six personnes »...
(Agence d'information d'afrique centrale 10/08/17)
Les ex-combattants Anti-Balaka et Séléka sont mécontents depuis lundi de la FAO. Ils exigent de cette institution des kits dans le cadre de réduction des violences communautaires dont la FAO est chargée de la mise en œuvre. Ils étaient 766 ex-combattants, hommes et femmes à suivre, durant trois mois, une formation dans les filières mécanique, agriculture et élevage. Ceci dans le cadre du projet de réduction des violences communautaires financé par la Minusca en collaboration avec la section DDRR, pour...
(AFP 09/08/17)
Six personnes faisant partie d'un groupe de volontaires de la Croix rouge centrafricaine ont été tuées le 3 août dans de violents combats à Gambo, dans le sud de la Centrafrique, selon un nouveau bilan communiqué par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). "La Croix-Rouge et le Croissant-Rouge sont choqués et attristés par la mort violente de six volontaires de la Croix-Rouge, plus tôt cette semaine, en Centrafrique", indique le CICR dans un communiqué reçu mercredi par l'AFP. Un...
(AFP 09/08/17)
Le pape François a dénoncé mercredi les récentes attaques contre des communautés chrétiennes au Nigeria et en Centrafrique, appelant à une fin de "la haine" lors de son audience publique devant des fidèles au Vatican. "Je suis resté profondément peiné par la tragédie survenue dimanche dernier au Nigeria à l'intérieur d'une église où ont été tuées des personnes innocentes", a déclaré le pontife argentin, dans un appel à la fin de l'audience . "Et malheureusement ce matin nous avons des...
(Afrique sur 7 09/08/17)
La Croix Rouge fait en ce moment le deuil de ses agents tués à Gambo dans de violents combats qui ont opposé des fractions rebelles armées rivales en Centrafrique. Les infortunés agents humanitaires ont eu moins de grâce en perdant la vie par le fait des balles assassines de ces hors la loi. Des agents humanitaires de la croix Rouge au chiffre de trois, ont récemment perdu la vie du fait des combats très violents entre groupes rebelles armés à...
(Radio Vatican 09/08/17)
Au terme de l’audience générale de ce mercredi 9 août 2017, le Pape s’est exprimé sur l’attaque survenue dimanche dans une église du Nigeria, près de Lagos, dans une région habituellement calme. Au moins 12 personnes ont perdu la vie dans ce qui serait un règlement de compte lié au trafic de drogue. «Je souhaite que cesse toute forme de haine et de violence et que ne se répètent plus de crimes aussi honteux, perpétrés dans des lieux de culte,...
(AFP 04/08/17)
De Bangui à Brazzaville, les mauvais résultats cette année du baccalauréat hypothèquent l'avenir des jeunes générations victimes des maux de l'Afrique centrale, de la guerre larvée en Centrafrique aux crises politiques et économiques ailleurs. "J'ai le bac! J'ai le bac!". Ces hurlements de joie d'une jeune fille, entendus à la proclamation des résultats devant le lycée Léon-Mba sur l'élégant front de mer de Libreville, est loin d'être partagé dans toute la sous-région: 5,74% des candidats ont été admis en Centrafrique au premier tour avant les épreuves de rattrapage, 14,81% au Gabon, 27,66% au Congo-Brazzaville, 46% au Cameroun... "Les résultats catastrophiques reflètent le niveau de nos élèves.
(Libération 03/08/17)
Les locaux d'organisations non gouvernementales internationales ont été attaqués le week-end dernier en République centrafricaine lors de combats entre deux groupes armés. De nouvelles attaques contre les humanitaires, alors que la situation générale du pays se détériore. La trêve n’aura pas duré : alors que la journée de lundi s’était déroulée sans heurts, Batangafo, ville centrafricaine de quelque 20 000 habitants à la frontière tchadienne, s’est embrasé le lendemain. Une réplique des violences extrêmes du week-end : pour une broutille,...
(Le Monde 03/08/17)
L’Afrique en villes (4). Depuis la guerre civile, la capitale centrafricaine n’est reliée à l’extérieur que par l’aéroport, le corridor vers le Cameroun et le fleuve Oubangui. La route de Bangui jusqu’au Cameroun, via Bossembélé, Bouar puis la frontière, à Bokolo, n’est plus ce qu’elle était. Il y a certes quelques passages troués comme un champ de bataille, mais Romaric ne s’en plaint pas. Quelle route africaine n’en a pas ? Ce qui a changé la vie de Romaric et...

Pages

(AFP 12/08/17)
L'Afrique centrale continue de marcher à petit pas vers la libre-circulation avec l'accord du Tchad annoncé vendredi mais un nouveau refus de la Guinée équatoriale la veille. Le Tchad a accepté de supprimer le 8 août l'obligation de visa pour les ressortissants des pays de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (Cémac, Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon et Guinée équatoriale et Tchad), selon une note ministérielle parvenue à l'AFP vendredi. La veille, la Guinée équatoriale avait réitéré son refus, sauf pour les détenteurs de "passeports diplomatiques, officiels et de service (...) si le séjour a une durée de moins de trois mois". Les six membres de la Cémac étaient parvenus en 2013 à un accord...
(APA 09/08/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Tous les marchés de vente de bois de la ville de Bangui sont restés déserts ce mardi, confirmant la grève de trois jours décidée par les vendeurs de bois regroupés dans l’association « ami bois » pour manifester leur mécontentement face aux tracasseries dont ils font l’objet de la part des agents des Eaux et Forêts. Au seuil de tous les marchés de bois des arrondissements de Bangui, des banderoles sont affichées avec ces inscriptions : « pas de vente de bois » et « Bangui sans bois ». Pour le secrétaire général de l’association « ami bois », Hervé Békébombia l’exploitation artisanale du bois est autorisée par le ministère des Eaux et Forêts. Malheureusement, sous pression...
(Financial Afrik 08/08/17)
Les rumeurs portant sur la dévaluation du F CFA de la zone Cemac( Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale) « sont sans aucun fondement », disait le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale(Beac), Abbas Mahamat Tolli, le 11 juillet dernier en conférence de presse à Yaoundé. Selon le gouverneur, les indicateurs sont rassurants car le taux de couverture du F CFA serait largement supérieur, se stabilisant autour de 60% en 2017 contre 14,8% en 1993. Mais...
(La Tribune 08/08/17)
Le Fonds monétaire international craint des retombées de la crise des réserves de changes dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale sur le franc CFA. Alex Segura-Ubiergo, le chef de mission de l'institution de Brettons Woods au Gabon, a partagé ses inquiétudes en ce sens avec la presse locale. L'information a rapidement fait du chemin telle une traînée de poudre. Surtout vu la sensibilité de la question de la dévaluation du franc CFA, en ces...
(APA 04/08/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - L’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) a accordé à la Centrafrique un appui financier de 15 milliards de FCFA destiné à la réalisation de certains travaux à l’aéroport de Bangui pour qu’il réponde aux normes internationales recommandées par l’OACI, a annoncé le ministre des Transports. Théodore Jousso qui s’exprimait jeudi à Bangui à son retour du Conseil des ministres de l’ASECNA tenu à Madagascar, a souligné que cette aide...
(APA 03/08/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - La RCA figure parmi un lot de 38 pays africains dont la gouvernance est en recul, indique la Banque mondiale dans un rapport dont APA a reçu copie jeudi. Le rapport est basé sur l’analyse de la gestion économique, des politiques structurelles et des mesures sociales des Etats africains. La RCA, qui après trois ans de transition politique, a retrouvé le chemin de la légalité constitutionnelle, connait une situation de gouvernance lamentable à cause des violences qui...
(APA 03/08/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Le ministre des Ressources minières d’Afrique du Sud, Mosebenzi Zwane, en fin de mission ce jeudi en RCA a signé, mercredi soir, avec son hôte centrafricain, Léopold Mboli Fatran, un protocole d’accord visant à renforcer la coopération minière entre les deux pays. Grâce à cet accord signé en présence du chef de l’Etat, Faustin Archange Touadéra, la RCA bénéficiera de l’expertise sud-africaine dans le domaine de l’exploitation et de l’exploration minière. Bangui pourra également faire connaissance avec...
(Agence Ecofin 31/07/17)
(Agence Ecofin) - C’est à Douala, la capitale économique du Cameroun que les experts de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), ont planché sur les attendus du projet d’adoption du dispositif réglementaire en matière d’exploitation des ressources du sous-sol dans l’espace communautaire. En gestation depuis mai 2016, ce projet de code minier sous-régional, initié par le projet REMAP (renforcement pour la gouvernance des matières premières) et la coopération Allemande pour le développement (GIZ), a été présenté aux autorités...
(APA 28/07/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Robert Mba, directeur de la coopération financière de la République d’Allemagne, en visite à Bangui, a signé vendredi, avec le ministère centrafricain de la Santé, une convention financière d’un montant de 6 milliards de FCFA pour la reconstruction des services de santé dans quatre régions sanitaires de la RCA. Selon Robert Mba, les régions sanitaires bénéficiaires de ce financement seront déterminées par les autorités centrafricaines. La RCA compte 7 régions sanitaires dont la capitale Bangui. L’aide allemande...
(APA 27/07/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Les responsables de la société Shelter Africa Centre, basée à Naïrobi, et spécialisée dans l’immobilier et le logement, en mission en Centrafrique, envisagent de créer une banque de l’habitat en Centrafrique. Femi Adewole de Shelter Africa Centre qui a rencontré le ministre de l’Habitat Gaby Francky Lefa pour discuter du projet, a fait remarquer que l’ambition de son entreprise est de trouver des solutions aux difficultés des agents de l’Etat qui manquent de logements décents. Avec la...
(APA 26/07/17)
APA-Brazzaville (Congo) - La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a adopté son nouveau plan stratégique 2017-2022 dans le but de procéder aux réformes financières et mettre en œuvre des programmes de diversification des économies dans les six pays de la zone de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), a appris APA ce mercredi auprès des services de la communication de cet institution bancaire . Ce nouveau plan stratégique de la BDEAC 2017-2022, adopté...
(APA 26/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le résultat net des 52 banques en activité dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) est passé de 124 milliards de francs CFA en 2105 à 87 milliards de francs CFA en 2016, soit une baisse en valeur relative de 37 milliards de francs CFA et une diminution en valeur absolue de 30 %, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Cette forte régression est la conséquence de la conjoncture...
(Jeune Afrique 25/07/17)
Dans sa dernière lettre d'Afrique centrale, la direction du Trésor français étudie les éventuels changements structurels dans les économies de la zone Cemac qui pourraient tirer la croissance économique. Des changements trop légers pour permettre une vraie « émergence », de l'avis des experts qui ont rédigé le rapport. Pour évaluer les perspectives de croissance de la zone Cemac, le Trésor français a étudié les changements structurels qui pourraient intervenir dans ces économies.
(APA 25/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le règlement pacifique des contentieux bancaires au sein des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) préoccupe la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC) qui a opté de mettre sur pied un cadre réglementaire et juridique approprié pour gérer efficacement ces différends, a-t-on appris lundi auprès de cette institution sous-régionale. Selon un communiqué dont APA a obtenu copie, le régulateur du secteur bancaire en Afrique centrale vient d’organiser à Ndjamena, la...
(APA 24/07/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - L’Union européenne a accordé à la Centrafrique une aide budgétaire de 13 milliards de FCFA, aux termes d’un accord samedi à Bangui par le président Faustin Archange Touadéra et le directeur général du développement de la coopération de la Commission de l’Union européenne, Stéfano Manservisi, en visite dans la capitale centrafricaine. Cet appui financier est destiné à l’amélioration des services de santé, de l’éducation et la réhabilitation de certaines infrastructures en Centrafrique, a expliqué le ministre de...
(Agence Ecofin 24/07/17)
Selon Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la Banque centrale des six Etats de la Cemac, par ailleurs président de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac), l’enveloppe des créances irrécouvrables dans cet espace communautaire représente 15 à 17% du volume global des crédits octroyés par les banques. Le président de la Cobac a fait cette révélation au cours du forum justice-banque, qui s’est déroulé le 19 juillet dernier à Ndjamena, la capitale tchadienne. Cette rencontre entre autorités judiciaires, dirigeants de...
(APA 21/07/17)
APA-Bangui (Centrafrique) – Les bailleurs de fonds, suite à leurs promesses faites à Bruxelles en 2016, ont déjà décaissé une enveloppe de prés de 940 millions de FCFA en faveur de la République Centrafricaine, indique le rapport à mi-parcours de l’avancement du plan de relèvement et de consolidation de la paix, présenté jeudi à Bangui par le ministre centrafricain de l’Economie. Selon Félix Moloua, grâce à cet argent, le gouvernement a pu favoriser l’amélioration de certaines situations humanitaires. Les membres du secrétariat permanent du Plan national de relèvement et de consolidation de la paix pour la République Centrafricaine (RCPA)...
(APA 21/07/17)
Le président de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC), le Tchadien Abbas Mahamat Tolli, a déploré jeudi à N’Djaména la faiblesse des crédits accordés par les banques de la sous-région, soulignant qu’avec des prêts équivalant à 15% du PIB de la zone CEMAC il est quasi-impossible d’envisager un développement économique. Img : La faiblesse des crédits bancaires plombent le développement de la CEMAC (responsable) «Malgré son expansion rapide au cours des dernières années, le financement bancaire en faveur de...
(Agence Ecofin 20/07/17)
Halilou Yerima Boubakary (photo), le secrétaire général (SG) de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac), menace de sanctionner des commissaires aux comptes des établissements de crédit dans la zone Cemac. C’est le fait saillant qui ressort de la 4ème rencontre bisannuelle, tenue fin juin, à Libreville, au Gabon. Le responsable accuse certains Commissaires aux comptes de ne pas produire la revue du reporting Cerber qui « constitue un manquement, les exposant aux sanctions prévues par la réglementation en vigueur...
(APA 19/07/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Le Fonds monétaire international (FMI) a procédé au versement en faveur de la Centrafrique d’une deuxième tranche de prêt de 16,3 millions de dollars soit 9,5 milliards de FCFA tout en augmentant son programme d’aide en direction de ce pays qui passe de 116,5 millions de dollars à 132 millions sur trois ans, a annoncé dans un communiqué rendu public mardi à Bangui le ministre des Finances, Henri Marie Dondra, Avec ce nouvel appui financier accordé dans...

Pages

(APA 17/07/17)
APA-Bangui(Centrafrique) - Les fédérations athlétisme, de Taekwondo et le Comité paralympique centrafricain sont les disciplines sportives qui sont retenues pour représenter la RCA aux 8 ème jeux de la Francophonie qui auront lieu du 21 au 30 juillet prochain à Abidjan en Côte d’ Ivoire. Ces athlètes qui ont commencé plus de deux mois leur préparation à Bangui doivent quitter Bangui pour Abidjan dans 48 heures. Au total onze sportifs seront à Abidjan pour défendre les couleurs de la RCA à ces jeux de la Francophonie. En plus de ces sportifs, la délégation centrafricaine comprendra également des artistes musiciens plus particulièrement ceux qui font la danse traditionnelle et les conteurs. La RCA a toujours participé...
(APA 21/06/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Le président de la Fédération centrafricaine de boxe, Fredy Kéna, a demandé au gouvernement centrafricain une allocation de cinq millions de FCFA destinée à payer les frais et autres droits de participation des boxeurs du pays engagés au championnat africain de boxe qui se déroule actuellement à Brazzaville en République du Congo. Si jusqu’à jeudi cette enveloppe n’est pas remise à la Confédération africaine de boxe, les quatre pugilistes qui participent au championnat de Brazzaville verront leurs victoires obtenues sur le ring attribuées à leurs adversaires, a indiqué Fredy Kéna, dans une déclaration faite mardi. En attendant un geste de la part du gouvernement, le bureau fédéral rappelle avoir lui-même payé les frais de transport des boxeurs...
(RFI 12/06/17)
La première journée des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations 2019 de football s’est achevée ce 11 juin 2017 sur des victoires de l’Algérie, du Bénin, de la République centrafricaine et de la Tunisie. Pas de grosse surprise pour la fin de la « première journée » des éliminatoires de la CAN 2019 de football, ce 11 juin 2017. Dans le groupe J, l’équipe de Tunisie s’est imposée 1-0 face à l’Egypte, finaliste de la CAN 2017, lors d’un...
(RFI 12/06/17)
L’équipe de la République centrafricaine s’est installée en tête du groupe H en compagnie de la Guinée, en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019. Les Centrafricains ont battu les Rwandais 2-1, ce 11 juin 2017 à Bangui, durant la première journée de la phase de groupes. La République centrafricaine et la Guinée ont pris les commandes du groupe H, en éliminatoires de la CAN 2019. Alors que les Guinéens ont créé la surprise en Côte d’Ivoire (2-3) la...
(APA 12/06/17)
APA-Bangui (Centrafrique-) - L’équipe nationale de football de la RCA a battu celle du Rwanda sur le score de 2 buts à 1 dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la CAN 2019 au Cameroun. Les buts centrafricains sont intervenus à la 47ème et 93ème minute tandis que le but rwandais a été inscrit à la 90 eme minute. Avec cette victoire, la RCA partage domine la tête de la poule H avec la Guinée Conakry qui...
(APA 09/06/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Les internationaux centrafricains de football qui préparent leur première rencontre de la poule H contre le Rwanda dans le cadre des éliminatoires de la CAN, refusent depuis jeudi soir de s’entrainer, au motif qu’ils n’ont pas encore perçu leurs anciennes primes. Elles concernent plus particulièrement, les primes des matchs amicaux joués en mars dernier contre la Gambie et le Maroc. Ainsi, le sélectionneur national, le Suisse Raoul Savoy s’est retrouvé tout seul jeudi soir sur l’aire de...
(APA 06/06/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Les cinq derniers internationaux de la RCA évoluant à l’étranger sont attendus mardi à Bangui en vue du match contre le Rwanda prévu dimanche prochain dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la CAN, annonce la fédération centrafricaine de football dans un communiqué reçu à APA. Vianney Mabidé, Salif Keita, Momi, Habibou, et Limane Moussa sont les joueurs attendus et font partie des 13 footballeurs évoluant à l’étranger qui ont accepté de venir sur...
(Mediacongo 30/05/17)
Huit associations nationales de l'Union des fédérations de football d'Afrique centrale participent du 30 au 31 mai au séminaire " Fifa Forward " que l'instance mondiale du sport-roi a créé afin de financer les projets de développement de la discipline de ses sociétaires. La République démocratique du Congo, le Cameroun, la République Centrafricaine, le Tchad, la République du Congo, la Guinée Equatoriale, Sao Tomé et Principe ainsi que le Gabon seront informés sur le programme, sa quintessence, ses objectifs et les ...
(APA 05/05/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Treize équipes prendront part au championnat de basketball de la ligue de Bangui qui démarre ce vendredi après-midi au palais des sports par la rencontre opposant BEAC à Zarasclo. Ce championnat est marqué par le retour de Red Stars Ndongo club, une équipe du quartier Km5 dans le 3ème arrondissement de Bangui, absente depuis trois ans du championnat à cause des violences communautaires qui ont empêché ses joueurs de s’entrainer. C’est sous la direction d’un nouveau bureau...
(Autres 28/03/17)
Ce lundi, l’équipe nationale de Centrafrique accueillait la Gambie pour un match amical. Appelé en sélection, l’attaquant du RC Lens Habib Habibou n’a pas pris part à cette rencontre. Comme prévu, le joueur n’était pas présent avec sa sélection. Selon les médias locaux, le joueur à quitté le stage national suite à un problème familial. Sans son attaquant, la Centrafrique s’est incliné 2-1. L’avant-centre lensois pourrait retrouver la tunique nationale lors des éliminatoires de la CAN 2019, le 9 juin...
(APA 27/03/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Les footballeurs centrafricains croiseront le fer ce lundi en match amical à Rabat, au Maroc, avec leurs homologues de la Gambie. Ce match est le second des ‘’Fauves de Bas Oubangui’’, l’équipe nationale centrafricaine, en stage à Rabat pour préparer sa rencontre contre le Rwanda comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Cette rencontre amicale contre les ‘’Scorpions’’ de la Gambie est la seconde pour les ‘’Fauves de Bas Oubangui’’ qui ont livré...
(APA 17/03/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - L’équipe nationale de football de Centrafrique est attendue samedi au Maroc où elle livrera à partir du 24 mars deux matchs amicaux contre d’abord les Lions de l’Atlas, puis face aux Scorpions de la Gambie. Selon le sélectionneur Hervé Loungoundji, les deux rencontres se joueront dans la ville marocaine de Kenitra Ces matchs rentrent dans le cadre du contrat de partenariat que la Fédération royale marocaine de football a signé le mois dernier avec son homologue centrafricaine...
(APA 03/03/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - L’ancien capitaine de la sélection camerounaise de football, François Omam Biyick, 51 ans, a été nommé entraîneur de la Centrafrique pour un mandat de deux ans, a appris APA de sources concordantes. Assisté d’un compatriote, Jean-Baptiste Bisseck, il aura principalement pour tâche de qualifier le pays à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) qu’accueille le Cameroun en 2019. François Omam Biyik, en dehors des 47 buts marqués avec les "Lions indomptables", a surtout marqué les esprits sur...
(AfricaNews 27/02/17)
L’ancien Lion Indomptable du Cameroun, François Oman Biyik a été nommé sélectionneur de l’équipe nationale de football de la République centrafricaine. François Oman Biyik a paraphé un contrat de deux ans, rapporte des médias locaux. Si les négociations entre le technicien camerounais et le ministère des Sport ont véritablement avancé, il ne reste plus qu’à la fédération Centrafricaine de football de jouer sa partition dans les tout prochains jours, nous révèle le site de camfoot. L’ex-capitaine des Lions aura pour...
(APA 27/02/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Les seize joueurs de la ligue de football de Bangui convoqués pour préparer les éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, démarrent leurs entraînements lundi, a-t-on appris samedi à l’issue de la rencontre entre le sélectionneur national, Hervé Loungoundji, et la Fédération centrafricaine de football. Il est prévu deux jours d’entrainement par semaine et, à deux semaines de la première journée des éliminatoires qui aura lieu en juin, les seize joueurs locaux seront rejoints par leurs...
(APA 21/02/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Le recrutement d’un entraîneur expatrié pour l’équipe nationale de football de la Centrafrique dénommée « les Fauves de Bas Oubangui » est bloqué par la FIFA qui exige de la Fédération centrafricaine le règlement des arriérés de salaire du précédent sélectionneur national, a déclaré, mardi à Bangui, Octave Mahamat Adialo. Selon le président de la commission discipline de la Fédération centrafricaine de football, l’Etat doit à Jules Accorci, le technicien français qui a entraîné la Centrafrique de...
(APA 20/02/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - La République Centrafricaine se prépare activement à abriter du 18 au 25 mars à Bangui le tournoi qualificatif de la zone 4 à l’Afro basket 2019 prévu au Congo. Outre la RCA, ce tournoi regroupera la RDC et la Guinée Equatoriale, selon le Président de la Fédération Centrafricaine de basketball Isidore Imbula. Ainsi, le palais des sports est en train de faire peau neuve à travers la réparation de son toit ainsi que l’embellissement de certaines salles...
(APA 11/01/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Le Secrétaire général de la Fédération centrafricaine de basketball, Narcisse Dékézandji, a annoncé, mardi à Bangui, que la Fédération internationale de basketball amateur, exigeait de la RCA le paiement d’une enveloppe de 12600 dollars (6 millions 300 mille FCFA) pour pouvoir participer à ses compétitions durant cette année. Dans le détail, les 12.000 dollars sont une amende infligée à la RCA coupable d’avoir déclaré forfait à l’afro basket des moins de 16 ans de 2015 et les...
(APA 11/11/16)
APA-Bangui(Centrafrique) - La Fédération centrafricaine de volley-ball organise demain samedi son assemblée générale élective pour élire un président ainsi qu’un nouveau bureau. Trois candidats briguent le poste de président : Jérôme Lavou le président sortant, son secrétaire général, Jean Pierre Badékara et Artur Danwili un volleyeur bien connu des amateurs de ce sport en Centrafrique. Le président sortant Jérôme Lavou a expliqué dans une interview qu’il souhaitait rempiler car l’insécurité l’a empêché à mettre en œuvre son plan de développement...
(APA 10/10/16)
APA-Bangui(Centrafrique) - Isidore Imbula a été élu président de la Fédération centrafricaine de basketball pour les quatre prochaines années, en remplacement de Jean De Dieu Mageot qui nétait pas candidat à sa succession. L’élection a eu lieu samedi soir lors d’une assemblée générale et le nouveau président de la fédération avaient deux concurrents Guy Maurice Limbio, Serge Singa Bengba qui, au terme du scrutin, ont reconnu leur défaite. En dehors de cette élection, deux membres de l’ancien bureau de la...

Pages

(AfricaNews 04/07/17)
Une poussée de rap se produit à Bangui la capitale centrafricaine. Quatre ans après le début de la guerre civile, des jeunes veulent utiliser le micro pour apaiser les cœurs. La violence s’entérine en République centrafricaine depuis 2013, début d’une guerre fratricide aux relents politiques et religieux. En dépit de l‘élection d’un nouveau président, de la présence des Nations unies, et même dernièrement d’un accord sous l‘égide de la communauté catholique Saint’Egidio, les tensions ne s’estompent pas. Face à cette nouvelle escalade, des jeunes ont décidé d’y opposer les mots. Mieux des rimes. Avec le hip-hop qu’ils partagent comme passion, ils espèrent que leurs vibes réussiront à cicatriser les meurtrissures des populations centrafricaines. One Force,...
(APA 19/06/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Noémie Guerepou a été élue Miss Centrafrique 2017 à l’issue de la cinquième édition de ce concours organisé dimanche à Bangui avec la participation de 15 prétendantes issues de chaque préfecture de la République centrafricaine. Noémie qui vient de la préfecture de la Haute Kotto a reçu après son sacre une enveloppe financière, un billet d’avion offert par Air France et des dons provenant de sociétés de téléphonie mobile. La lauréate dont les deux dauphines sonT issues des préfectures de l’Ouham Pendé et de la Ouaka a fait part de son désir de mener un plaidoyer auprès des autorités et autres partenaires de la RCA pour que beaucoup d’actions soient entreprises en faveur de l’éducation des enfants...
(APA 29/05/17)
APA-Bangui(Centrafricains)- Cinq artistes musiciens africains de renommé international ont entamé, depuis ce samedi à Bangui, une série de concerts en faveur de la réconciliation nationale et de la paix en République centrafricaine (RCA). Ces artistes viennent du Cameroun, de la République Démocratique du Congo ou encore du Bénin. Il s’agit de Ferre Gola, Lady Ponce, Carelle Fotso, Maalox ou encore Le Doux. Hier, à l’occasion de la fête des mères, ils ont invité les femmes de Centrafrique à prendre part...
(Afriquinfos 20/06/16)
Bangui (Afriquinfos)- L’artiste centrafricain Idylle Mamba, vient de donner un concert à Bangui, la capitale du pays. Le concert, né d’un concept appelé «Smile», avait pour but de soutenir les enfants des camps des déplacés, en leur procurant le sourire à travers la musique. Les organisateurs de l’événement cherchent à donner un peu d’espoir à ces enfants meurtris par les violences interreligieuses qui ont secoué (et continuent dans certaines zones du pays) les Centrafricains. Auguste Saint-Clair Gbogbo, Président du comité...
(La Nouvelle République.fr 29/04/16)
Hier soir, Yanis Thomas, militant de l'association Survie, a animé un débat autour de la Centrafrique, à Bressuire. Le jeune homme de 28 ans vient de publier " Centrafrique : un destin volé, histoire d'une domination française " (collection Dossiers noirs numéro 26, édition Agone, 13 €). Cet ouvrier agricole s'est passionné pour cet état d'Afrique. Pourquoi avoir écrit ce livre sur la Centrafrique ? Yanis Thomas : « Je milite au sein de l'association Survie, qui travaille sur l'action de la France dans ses anciennes...
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière...
(APA 14/03/16)
APA-Bangui(Centrafrique) - Un Centre culturel national dénommé ‘’Catherine Samba Panza’’ et pouvant contenir plus de 100 personnes a été inauguré ce lundi au sein de l’Ecole nationale des arts de Bangui. Inaugurée en présence de sa marraine et de plusieurs membres du gouvernement, l'infrastructure comprend une salle d'animation, une bibliothèque, une médiathèque, un studio d'enregistrement, une vidéothèque et un espace gazonné. C'est le premier du genre à être érigé en Centrafrique. Pour Georges Damien Toukia, chargé de mission au ministère...
(AFP 29/12/15)
"Et ce bordel, combien de temps va-t-il durer?". Dans l'album de BD "Tempête sur Bangui", le dessinateur centrafricain Didier Kassai se met en scène pour décrire sa terreur et celle de ses compatriotes pendant la fracassante prise du pouvoir de la rébellion Séléka à Bangui. D'une très grande fidélité factuelle, et d'une belle facture artistique, "Tempête sur Bangui", qui vient de paraître, retrace la dévastatrice marche de la rébellion à dominante musulmane venue du nord pour s'emparer de Bangui, l'écroulement...
(Jeune Afrique 28/12/15)
Cet enfant de Bria (est de la Centrafrique), de son vrai nom Armani Kombot-Naguemon, est aujourd'hui l'un des DJ africains les plus en vogue. Fils d’un diamantaire franco-centrafricain, petit-fils de Nestor Kombot-Naguemon, ancien ministre et ambassadeur de Centrafrique en France, Armani Kombot-Naguemon n’était pas forcément attendu derrière les platines des meilleurs clubs de la planète. Né à Bangui en 1983, ayant grandi à Bria, il n’a jamais eu une enfance difficile… ce qu’il n’a d’ailleurs jamais prétendu. Élevé dans le...
(Jeune Afrique 14/12/15)
Didier Kasaï signe un album pédagogique sur les récents événements en Centrafrique. La guerre en Centrafrique, Didier Kassaï connaît : il l’a vécue aux premières loges, si l’on peut dire. Cette horreur au quotidien, il l’a déjà partiellement racontée en dessins, son mode d’expression, pour La Revue dessinée. Avec Tempête sur Bangui, il revient aujourd’hui sur l’histoire récente de son pays, se mettant lui-même en scène dans les tourments qu’il a dû traverser avec sa famille. Album pédagogique qui dit...
(Star Africa 02/12/15)
NEW YORK — Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'est dit attristé lundi par le décès du général Martin Chomu Tumenta du Cameroun, commandant de la Force de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA). « Nous nous souviendrons du général Tumenta pour son engagement et son dévouement en tant que Commandant de la Force de la MINUSCA, ainsi que la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA)...
(RFI 29/11/15)
François Bozizé a déposé sa candidature pour l'élection présidentielle du 27 décembre en Centrafrique. L'ex-chef d'Etat a attendu la dernière minute. Les dépôts de candidature sont clos depuis vendredi. Toujours réfugié à l'étranger, c'est son porte-parole qui a déposé le dossier. Fançois Bozizé est prêt à faire face à la justice de son pays, mais pour ça il faut qu'il puisse revenir. Et par là même, pouvoir battre le pavé, faire campagne. Ce sont les mots de Béa Bertin, le...
(Le Point 18/11/15)
Témoignage. Didier Kassaï, Centrafricain, entame une série de trois albums qui racontent la violence de la guerre, avec distance et humour. Sur l'image du haut, on distingue des hommes, mains sur la tête, marcher, une kalachnikov pointée dans le dos. Les cocotiers se détachent dans le ciel crépusculaire, le phare jaune d'une jeep éclaire le centre de la vignette. La scène se déroule à Bangui, la capitale de la Centrafrique, et la bande dessinée évoque les pillages quotidiens qui émaillent...
(MondAfrique 27/10/15)
Avec « Tempête sur Bangui », le dessinateur Didier Kassaï propose une vision poignante, réaliste et personnelle des événements récents qui ont secoué sa ville, la capitale centrafricaine Centrafrique, décembre 2012. Les rebelles de la Séléka opposés au Président François Bozizé sont stoppés dans la ville de Damara à proximité de Bangui par des troupes de la Fomac (la force d'Afrique centrale composée congolais, du tchadiens, gabonais, camerounais, guinéens et angolais). Leur face à face aux portes de la ville...
(Agence d'information d'afrique centrale 20/10/15)
Le Vatican a publié le programme détaillé de la visite du pape François en Afrique, au Kenya, en Ouganda et en Centrafrique le mois prochain. Aussi bien les voix officielles que les murmures de coulisses confirment au Vatican que le programme du voyage du pape en Afrique en fin-novembre prochain reste inchangé. C’est toujours du 25 au 30 novembre prochain que le pape effectuera sa toute-première visite sur le continent. Samedi, le Vatican a encore donné consistance à ce programme...
(APA 07/05/15)
APA Bangui (Centrafrique) - Le ministère centrafricain du Tourisme, des Arts, de l’Artisanat et de la Culture a lancé jeudi à Bangui une semaine de promotion touristique et culturelle, en marge du forum national de réconciliation dont les assises ont démarré lundi dernier dans la capitale centrafricaine. A cette occasion, un village touristique et culturel a été installé au parc du cinquantenaire, dans le centre ville de Bangui. Toutes les richesses du patrimoine culturel et touristique centrafricains ont été déployées...
(APA 17/04/15)
APA Bangui (Centrafrique) - Les artistes, musiciens, conteurs, comédiens, écrivains et peintres centrafricains viennent de créer une nouvelle organisation dénommée Collectif des Auteurs et Créateurs de Centrafrique (CACC), une entité censée défendre leurs intérêts encore bafoués dans le pays, a appris APA. Ouverte à tous ceux qui vivent des œuvres de l'esprit en Centrafrique, le CACC, entend relever le défi du respect des droits d'auteurs, mettre en place un syndicat des artistes devant porter très haut leurs revendications. ''Il s'agit...
(Gabon Review 15/04/15)
Le week-end écoulé à Ndjamena au Tchad, Miss Gabon 2014 a été élue reine de la beauté de la zone Afrique centrale. C’était à la faveur de la première édition de ce concours. Après sa performance au concours Miss supranational en décembre 2014 en Pologne, au terme duquel elle avait été élue 2e dauphine parmi 71 candidates venues de divers pays du monde, Miss Gabon 2014 n’a pas fini de surprendre et de gagner des lauriers. Alors que son règne...
(Le Point 06/02/15)
Dans le quartier populaire de Galbadia, à Bangui, se trouve un espace nommé Linga-Téré qui est, depuis vingt ans, la principale structure culturelle de tout le pays, avec son théâtre de verdure, sa radio FM, ses équipements informatiques, ses ateliers de création et résidences d'artistes, bref, un poumon culturel en Centrafrique et un repère pour la jeunesse banguissoise. "Linga", en sango, la langue de la République centrafricaine, désigne un instrument de musique fait d'un tronc d'arbre sur lequel, à coups...
(Xinhua 20/01/15)
La Côte d'Ivoire va expérimenter la diplomatie coutumière en Centrafrique en vue d'aider ce pays à résoudre de manière définitive la crise, ont indiqué lundi à Xinhua des experts ivoiriens. "Nous sommes allés en Centrafrique à l'invitation du Haut commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés (HCR) et d'une ONG. Nous y avons fait une immersion socio-culturelle pour bien comprendre les problèmes", a expliqué l'un des experts, le professeur d'université Urbain Amoa. A en croire M. Amoa, la crise centrafricaine est...

Pages

(La Voix de l'Amérique 17/08/17)
Une attaque d'ex-combattants séléka du Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC) contre un site des déplacés a été repoussée ce matin par un groupe local d'auto-défense. Bilan : au moins trois morts et des blessés. Selon des sources locales contactées par VOA Afrique, l'attaque a visé très tôt ce matin le site des déplacés de PK3, non loin de la base de la Mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca). Des hommes armés assimilés aux combattants du FPRC, faction Abdoulaye Hissen ont tenté d'investir ce camp de fortune. L’attaque finalement repoussée par un groupe d'auto-défense après plusieurs minutes d'échanges de tirs. Bilan, au moins trois ex-séléka tués et des blessés dans les deux...
(Jeune Afrique 17/08/17)
Fin juillet, Didacien Kossimatchi, directeur des examens et concours universitaires, et par ailleurs proche du chef de l’État, Faustin-Archange Touadéra, avait accusé Abdoul Karim Meckassoua de fomenter un putsch, notamment avec l’aide de mercenaires tchadiens. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/465760/politique/centrafrique-accuse-de-...
(L'Opinion 16/08/17)
Après trois ans et demi de mutisme, Michel Djotodia a fini par sortir de son silence. Début août, l’ex-président centrafricain, à la réputation de taiseux, a accordé une interview à la correspondante de France 24 au Bénin, son pays d’accueil. Un entretien très court et parfaitement maîtrisé. Objectif : appeler à un droit d’inventaire des présidences successives de Centrafrique, montrer sa disponibilité si la justice le convoque, manifester sa volonté de participer au processus de pacification. Cette sortie médiatique vise à...
(Atlantico 14/08/17)
Atlantico : Le lundi 7 août, l'organisation des Nations unies alertait de "signes avant-coureurs de génocides" en Centrafrique. Quelles sont les causes de la crise actuelle ? Comment la situation a-t-elle évolué suite à la fin de l'opération Sangaris menée par la France jusqu'en 2016 ? Thierry Vircoulon : Ce n'est pas parce que l'armée française est partie et que des élections ont été organisées en 2016 que le conflit était résolu en Centrafrique comme le prouve la flambée de...
(RFI 14/08/17)
En République centrafricaine (RCA), la communauté humanitaire lance un appel commun. Environ 35 organisations non gouvernementales (ONG) tentent, depuis des semaines, d'alerter sur le regain alarmant de violences dans le pays. Joint par RFI, Stephen O'Brien, sous-secrétaire général de l'ONU aux Affaires humanitaires, pointe ouvertement, désormais, le risque d'un génocide. Meurtres de civils, violences sexuelles sur les femmes et les enfants ou encore le nombre de déplacés en constante augmentation... tous les signaux sont au rouge. Le comité de coordination...
(BBC 14/08/17)
Faustin-Archange Touadéra a lancé cet avertissement à l'occasion de la célébration du 57ème anniversaire de l'indépendance du pays. Un anniversaire fêté sans fastes, selon l'Agence France Presse. "Je demande aux commanditaires des crimes d'arrêter leurs machinations et artifices coupables, car la justice sera implacable" a déclaré le président Touadera dans un discours à la nation. Depuis le mois de juillet, la Centrafrique connait des violences, notamment dans le centre et dans l'Est. Ces violences ont entraîné la mort d'au moins...
(RFI 14/08/17)
Le Tchad a annoncé, jeudi 10 août, sa décision de supprimer l'obligation de visas pour les ressortissants des Etats membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Joint par RFI, Hissein Brahim Taha, ministre tchadien des Affaires étrangères, souligne que son pays devient ainsi le premier à mettre en application une décision prise par les chefs de l’État de l'organisation régionale, il y a plus de quatre ans.
(France 24 12/08/17)
Les combats entre groupes armés ensanglantent depuis le début de l’année l’est de la Centrafrique, où l’État est quasi-invisible et l’ONU débordée. Les organisations humanitaires s’alarment de la reprise des massacres interethniques. "Vous aviez trois missions : mettre fin au chaos, accompagner les forces internationales et permettre la tenue d’élections. Ces trois missions sont remplies, personne ne peut le contester." Les paroles de l'ex-ministre de la Défense français Jean-Yves Le Drian, le 31 octobre 2016 à Bangui, félicitant les troupes de la force Sangaris qui, après trois ans d’opération de maintien de la paix...
(La Croix 12/08/17)
Les groupes armés prolifèrent en Centrafrique pour le contrôle du territoire et de ses ressources, selon un rapport publié le jeudi 10 août par un groupe de réflexion Enough Project. Chez les combattants, la soif de pillage prime sur défense d’une communauté religieuse. Le rapport publié jeudi 10 août par Enough Project, un groupe de réflexion sur les crises humanitaires, montre l’évolution des groupes présents en Centrafrique (RCA), et de leurs préoccupations. Quand la religion laisse place à l’économie Alors...
(France TV Info 12/08/17)
La Centrafrique est l'un des pays les plus dangereux au monde. Ce vendredi les ONG publient un communiqué pour dénoncer les violences à l'égard des civils. En Centrafrique, la situation est de plus en plus alarmante. Mercredi 9 août, six volontaires de la Croix-Rouge sont morts, et depuis le début de l'année 2017, on compte plus de 180 incidents, attaques ou assassinats. Après cette nouvelle tuerie, une trentaine d'ONG publient un communiqué ce vendredi, pour dénoncer les violences à l'égard...
(Jeune Afrique 11/08/17)
En Centrafrique, les humanitaires sont devenus les cibles de groupes armés, alors que leur travail est de plus en plus compliqué, du fait de l'augmentation de nombre de déplacés. La fonctionnaire, marocaine, est la représentante spéciale adjointe pour la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca) et coordonnatrice humanitaire en Centrafrique. Alors que les travailleurs humanitaires sont des cibles régulières pour certains groupes armés, elle tire la sonnette d’alarme sur les velléités d’épuration ethnique...
(La Voix de l'Amérique 11/08/17)
Plus d'une vingtaine de personnes ont perdu la vie mercredi dans des affrontements entre groupes armés dans la ville de Béma dans le sud-est. La localité est par ailleurs vidée d'une partie de ses habitants. Les combats ont opposé une bande armée appelée groupe d'auto-défense à une faction ex-Séléka. Mercredi dans la matinée, des hommes armés ont attaqué la position des ex-Séléka et sont parvenus à leur reprendre le contrôle de la ville. Le bilan de ces heurts qui ont...
(Jeune Afrique 11/08/17)
C'est une ville morte, où les communautés s'observent désormais avec méfiance. Depuis le début des violences à Zemio, une localité située dans le sud-est de la Centrafrique, le prêtre Jean Alain Zembi tente de venir en aide aux déplacés. Malgré les rancœurs, il rêve toujours de paix et de réconciliation. Depuis plusieurs jours, un calme précaire règne à Zemio. Quelques tirs d’armes automatiques résonnent parfois dans les rues, vite étouffés par un silence de mort. Entre le quartier musulman et...
(BBC 11/08/17)
L'établissement était bloqué depuis lundi par 350 ex-combattants qui avaient élu domicile devant le siège de la FAO à Bangui. Ces derniers sont des bénéficiaires du projet CVR, Réduction de violences communautaire, formés dans le domaine de l'élevage de porcs. Ils ont accepté de libérer les locaux suite à une médiation du Premier Ministre. Ces anciens combattants réclamaient la remise de leurs kits d'élevages après trois mois de formation. Ils semblent avoir obtenu en partie gain de cause puisque que...
(BBC 11/08/17)
Le Tchad a annoncé jeudi qu'il accorde la libre circulation sur l'ensemble de son territoire aux ressortissants des Etats membres de la communauté économique et monétaire d'Afrique centrale. Selon le ministre tchadien des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et de la Coopération internationale, Hissein Brahim Taha, les ressortissants de la zone Cemac n'auront plus besoin de visas pour entrer dans le pays. "Tout ressortissant de l'un des Etats membres, Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon et Guinée Equatoriale, détenteur d'une pièce d'identité...
(Jeune Afrique 10/08/17)
D’après un bilan encore non définitif, six volontaires de la Croix-Rouge centrafricaine ont été tués la semaine dernière à Gambo, dans le sud-est du pays, par des hommes non identifiés. « L’attaque a eu lieu le 3 août à Gambo, dans la préfecture de Mbomou, précise à Jeune Afrique Gérald Bikomdi, responsable de la communication à la Croix-Rouge centrafricaine. Mais nous l’avons appris seulement hier, à cause de l’absence de couverture téléphonique dans cette zone. » « Nous ne connaissons pas exactement le nombre de victimes parmi les volontaires de la Croix-Rouge, mais il tourne autour de six personnes »...
(Le Monde 08/08/17)
Théodore Jousso, porte-parole du gouvernement, répond aux critiques formulées à l’encontre du président Touadéra et demande à ses concitoyens de la patience. Début août, l’opposant Anicet-Georges Dologuélé, candidat malheureux à la dernière élection présidentielle en Centrafrique, s’en est pris vertement au président Faustin-Archange Touadéra, considérant que le chef de l’Etat n’occupe pas sa fonction. Alors que l’espoir suscité par son élection en 2016 s’est dissipé avec les massacres de ces derniers mois, le porte-parole du gouvernement, Théodore Jousso, demande à...
(Jeune Afrique 08/08/17)
C’est un rapport pointu et éclairant qu’a rendu le Groupe d’experts sur la Centrafrique au Conseil de sécurité des Nations Unies fin juillet. Il permet de mieux comprendre les multiples violences auxquelles le pays fait de nouveau face depuis plusieurs mois maintenant. Dans son rapport, le groupe d’experts sur la Centrafrique relève qu’un certain nombre de violences récemment observées dans le pays sont liées aux affrontements entre la coalition dirigée par le Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique...
(La Tribune 08/08/17)
Le Fonds monétaire international craint des retombées de la crise des réserves de changes dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale sur le franc CFA. Alex Segura-Ubiergo, le chef de mission de l'institution de Brettons Woods au Gabon, a partagé ses inquiétudes en ce sens avec la presse locale. L'information a rapidement fait du chemin telle une traînée de poudre. Surtout vu la sensibilité de la question de la dévaluation du franc CFA, en ces...
(Le Monde 04/08/17)
L’ancien candidat à la présidentielle de 2016 estime que les violences s’étendent à cause du manque de gouvernance et de la passivité de la Minusca. Candidat malheureux face à Faustin-Archange Touadéra lors de l’élection présidentielle de 2016 en Centrafrique, Anicet-Georges Dologuélé est inquiet pour son pays. Les violences s’étendent. La mission des Nations unies, la Minusca, est critiquée pour son manque de réactivité face aux groupes armés qui occupent – et souvent martyrisent – quatorze des seize provinces du pays. Pour le patron de l’Union pour le renouveau centrafricain (URCA), le premier responsable de cette situation est à chercher au palais présidentiel.

Pages