| Africatime
Vendredi 04 Septembre 2015
(AFP 04/09/15)
Le Haut Commissaire aux droits de l'Homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, a appelé vendredi à Bangui à une approche "bien plus robuste" contre les groupes armés qui, dans plusieurs régions de Centrafrique, continuent de commettre de nombreux crimes en toute impunité. "Je pense qu’il faudrait une approche bien plus robuste envers ces groupes armés, afin qu’ils commencent à comprendre qu’ils ne peuvent impunément bafouer l’état de droit quand, où et comme ils le souhaitent", a-t-il déclaré dans une déclaration à la presse dans la capitale centrafricaine, dont l'AFP a reçu copie à Libreville. "Les dirigeants les plus connus, qui ont tant de sang sur les mains, ne sont ni arrêtés, ni poursuivis, ni jugés, ni...
(APA 04/09/15)
APA-Bangui (Centrafrique) - Le Chargé d'affaires de l'Ambassade de France en Centrafrique, Romain Bilhome, et le Président de l'Autorité nationale des élections (ANE), Dieudonné Kombo Yaya ont signé, vendredi à Bangui, une convention de financement de 1,200 milliard de FCFA pour appuyer le processus électoral en cours en Centrafrique. Ce financement du gouvernement français va permettre à l'ANE de travailler en publiant le fichier électoral et en imprimant les cartes d'électeurs avec la photo du titulaire. Le processus électoral en Centrafrique souffre d'un budget déficitaire que le gouvernement tente de résoudre avec l'appui de la communauté internationale. La semaine dernière, l'Union Européenne avait octroyé plus d'un milliard de francs CFA à l'ANE pour l'aider dans l'organisation des élections générales en...
(RFI 04/09/15)
En Centrafrique, les autorités de transition travaillent à un report des élections. Initialement, les scrutins devaient démarrer le 4 octobre par le référendum constitutionnel, suivi du premier tour des législatives et de la présidentielle le 18 octobre et du second tour le 22 novembre. Problème, le processus a pris beaucoup de retard et le calendrier semble désormais impossible à tenir en l'état. En théorie, le premier des scrutins, le référendum constitutionnel, devait se tenir dans un mois, le 4 octobre. Or, le corps électoral n'a pas été convoqué. Et pour cause, les listes d'électeurs ne sont pas établies et les cartes...
(Dw-World 04/09/15)
Après deux précédents reports, les autorités de la transition en Centrafrique avaient fixé au 18 octobre le premier tour de la présidentielle et des législatives. Compte tenu des difficultés rencontrées sur le terrain Alexandre-Ferdinand Nguendet le président du CNT, le parlement de transition a estimé cette semaine que l'Autorité nationale des élections et le gouvernement doivent prendre leur responsabilité pour revoir le calendrier électoral. Pour le moment aucun nouveau calendrier n’est proposé. Mais déjà, le 4 octobre, les centrafricains doivent...
(France TV Info 04/09/15)
Les diamants centrafricains sont de retour sur le marché international. Le gouvernement a obtenu une levée partielle de l'embargo sur ses pierres précieuses. Mais la filière reste sous surveillance en raison du trafic illégal des diamants de la guerre qui se poursuit au profit des chefs rebelles. Des pierres précieuses d’une qualité rare, prisées pour leur utilisation dans les bijoux et les montres. Les experts classent le diamant centrafricain parmi les cinq premiers au monde. Mais de nombreux Centrafricains maudissent cette richesse qu’ils considèrent comme responsable de leur malheur. Comme l’indique International Crisis Group, «la RCA est un Etat qui a longtemps cessé d’exister. Et le diamant y est pour quelque chose.»
(RFI 04/09/15)
L'armée française est une nouvelle fois au cœur d’un scandale de viols en Centrafrique. Les Nations unies ont rendu publiques des allégations d'abus sexuels sur une jeune fille par un soldat de la force française Sangaris. Le ministère français de la Défense assure que toute la vérité sera faite. Pierre Bayle, le porte-parole du ministère français de la Défense, l’assure désormais, l’armée française prend au sérieux les nouvelles accusations de viols envers un soldat de la force Sangaris déployée en...
(Le Figaro 04/09/15)
Le Haut commissaire aux droits de l'homme de l'ONU a révélé jeudi des allégations d'abus sexuel sur une jeune fille commis par un membre de la force militaire française basé en Centrafrique. Un nouveau soldat français basé en Centrafrique serait impliqué dans un cas d'abus sexuel sur une jeune femme. Selon le Haut commissaire aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein, qui a rendu publique l'information jeudi, les faits allégués se seraient produits il y a environ un an...
(The Associated Press 04/09/15)
GENÈVE – Un autre soldat français est soupçonné d’avoir agressé sexuellement une adolescente en République centrafricaine. L’armée française est déjà ébranlée par des allégations selon lesquelles des soldats ont agressé des enfants n’ayant parfois que neuf ans, en leur offrant de l’eau ou des friandises en retour de services sexuels. L’affaire a éclaté au grand jour en avril dans les pages du quotidien britannique The Guardian, même si les autorités françaises étaient au courant depuis l’été dernier. Aucune accusation n’a encore été déposée. Lors d’un déplacement en République centrafricaine jeudi...
(France Info 04/09/15)
Des militaires français sont une nouvelle fois impliqués dans une affaire d'abus sexuels en Centrafrique, après un premier scandale en avril et un autre en juillet au Burkina Fasso. Le Haut-Commissaire aux droits de l'Homme de l'ONU accuse un soldat de Sangaris d'avoir abusé d'une jeune fille qui a donné naissance à un enfant en avril. Les autorités françaises se sont engagées à enquêter. Pour l'armée française, c'est précisément le type de cas à éviter. La faute d'un homme ou...
(APA 04/09/15)
APA-Bangui (Centrafrique) - Une campagne de traitement de la fistule obstétricale, la 5ème du genre, a démarré vendredi dans les trois villes centrafricaines de Bambari, Kaga Bandoro et Bossangoa, à l'initiative du ministère centrafricain de la Santé et de la population, avec l'appui du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) et de certaines organisations humanitaires. Au cours de cette campagne de sept jours, un groupe de médecins gynécologues centrafricains et étrangers va pratiquer des opérations chirurgicales sur les...
(Agence d'information d'afrique centrale 04/09/15)
Dans un rapport transmis cette semaine au Conseil de sécurité des Nations unies(ONU), un groupe d’experts onusiens dénonce l’accroissement du commerce illicite entre des groupes armés centrafricains et des trafiquants à destination du Cameroun voisin. Le rapport encore confidentiel du groupe d’experts de l’ONU, épingle également des trafiquants venus du Tchad. Cependant, les experts internationaux ne parviennent pas encore à établir les responsabilités notamment celles des autorités camerounaises et tchadiennes. « 140.000 carats des diamants, d’une valeur de 24 millions...
(AFP 03/09/15)
L'armée française est une nouvelle fois impliquée dans une affaire d'abus sexuels en Centrafrique, après un premier scandale en avril dans ce pays et un autre en juillet au Burkina Faso, qui ternissent son image malgré sa volonté affichée de punir sévèrement les coupables. L'affaire, révélée jeudi par le Haut Commissaire aux droits de l'homme de l'ONU, porte sur "des allégations d’abus sexuel d'une jeune fille" par un soldat de la force française Sangaris. "La jeune fille, probablement en fin d'adolescence au moment des faits allégués, a donné naissance à un enfant en avril"...
(RFI 03/09/15)
Un nouveau cas de viol présumé par un militaire français de l'opération Sangaris en Centrafrique a été révélé. C’est le haut commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad al-Hussein, en visite dans le pays en ce moment, qui a sorti l’information. Le haut commissaire aux droits de l'homme indique que l'ONU a été mise au courant de ce dernier cas présumé le 30 août dernier. Les faits remonteraient à environ un an. Selon le communiqué des Nations unies,...
(BBC 03/09/15)
Le Haut-Commissaire aux droits de l'homme de l’ONU, Zeid Ra'ad Al Hussein, a déclaré qu’il a été informé le 30 août d'allégations d'abus sexuel commis par un membre de la force militaire française Sangaris sur une jeune fille. Le personnel des Nations Unies en Centrafrique a été informé le 30 août d'allégations d'abus sexuel sur une jeune fille, il y a environ un an, par un membre de la force militaire française Sangaris, a déclaré jeudi le Haut-Commissaire aux droits...
(AFP 03/09/15)
La Centrafrique s'achemine vers un report de la présidentielle et des législatives en raison des difficultés financières et sécuritaires rencontrées par les agents du recensement électoral dans des régions toujours en proie aux violences intercommunautaires. Après deux précédents reports dans un pays toujours instable, les autorités de la transition ont fixé au 18 octobre le premier tour de la présidentielle et des législatives. Auparavant, le 4 octobre, doit avoir lieu un référendum sur le projet de nouvelle constitution qui vient à peine d'être adopté dimanche par le Conseil national de transition (CNT, parlement). "Le CNT estime que l'Autorité nationale des élections et le gouvernement doivent prendre....
(RFI 03/09/15)
Il y aura très probablement un nouveau report des élections présidentielles et législatives ainsi que du référendum en République centrafricaine. Plusieurs membres du gouvernement l'ont confirmé, sans pour autant se prononcer sur de nouvelles échéances. Mais il reste indispensable, selon eux, de respecter le code électoral en ne dépassant par la date du 31 décembre, qui marque la fin de la période de transition. Les élections vont très certainement être une nouvelle fois repoussées. Les élections présidentielle et législatives étaient...
(APA 03/09/15)
APA-Bangui (Centrafrique) - Le gouvernement centrafricain à demandé à l’Autorité nationale des élections (ANE) de publier un nouveau calendrier électoral, a annoncé, jeudi à Bangui, le ministre centrafricain de la Sécurité publique, porte-parole du gouvernement, M. Dominique Said Paguendji, au cours d’une rencontre avec la presse. Selon le ministre de la Sécurité publique, le calendrier électoral en cours n'est plus tenable compte tenu des difficultés que rencontre le processus électoral. Selon ce calendrier électoral, un referendum constitutionnel devait être organisé...
(APA 03/09/15)
APA-Bangui (Centrafrique) - Le Haut Commissaire des Nations unies pour les droits de l’homme, Zeid Rad Al Hossein, est arrivé mercredi à Bangui pour une visite de quatre jours en Centrafrique, destinée à apporter son soutien aux autorités de la Transition pour leurs efforts visant à instaurer une justice transitionnelle dans le pays, afin de mettre fin à l’impunité. La création, grâce à l'appui de la communauté internationale, d'une Cour pénale spéciale pour juger les auteurs des atrocités, est un...
(Radio Vatican 03/09/15)
Un nouveau prix pour l’archevêque de Bangui, en République centrafricaine, Mgr Dieudonné Nzapalainga et l'imam la grande mosquée de la ville, le cheikh Kobine Layama. Déjà récompensés à Genève le mois dernier du prix des droits de l’homme de l'ONU, ils ont reçu le 1er septembre, à Aix-la-Chapelle, au nord de l’Allemagne, le Prix 2015 pour la Paix d'Aix-la-Chapelle.
(APA 03/09/15)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a décidé du retrait de la circulation des coupures dites de basse dénomination (500, 1000 et 2000 FCFA), mises en circulation en mars dernier, du fait de leur vieillissement précoce, a appris APA de sources internes à l’institut d’émission. Même si l'opération n'a pas bénéficié d'une communication spécifique, les mêmes sources affirment que lesdits billets, objets de multiples plaintes de la population pour leur dégradation rapide, une fois rentrés...

Pages