| Africatime
Mardi 30 Août 2016
(RFI 30/08/16)
En Centrafrique, une cour pénale spéciale doit en principe voir le jour pour juger les violations des droits humains commises dans le pays depuis 2003. Vendredi dernier, une étape de plus a été franchie avec la signature d’un accord entre le gouvernement centrafricain et les Nations unies pour la mise en place de cette cours. A Bangui, le gouvernement salue un accord historique pour le pays et parle d’un pas de plus vers la paix. Le ministre de la Justice Flavien Mbata revient sur cet accord avec Esteban Galiano.
(Journal de Bangui 30/08/16)
Une assemblée générale des éléments de l’ex-Séléka est en préparation à Bria. De sources bien informées, un comité préparatoire a été créé pour préparer cette rencontre. Un commandant de l’ex-Séléka contacté depuis Bria, a indiqué qu’un comité a été mis en place pour organiser cette assemblée générale qui, selon lui va réunir toutes les branches de ce mouvement, « nous sommes encore dans les préparatifs. Il y a déjà le comité qui est mis en place et qui travaille. Dès que tout sera prêt, la date sera communiquée y compris les points à l’ordre du jour », a-t-il annoncé. Difficile pour le moment de connaitre les noms de ceux qui sont désignés pour piloter ce comité préparatoire. Le président de...
(Journal de Bangui 30/08/16)
’ONG nationale Coopération Internationale de l’Amertume et la pêche(COOIAP), a distribué du 20 au 27 aout 2016 des semences et outils agricoles à 2000 ménages dans la Sangha Mbaéré. Ce don s’inscrit dans le cadre d’appui aux groupes vulnérables après la crise. Il s’agit des semences de maïs et d’arachides accompagnées des houes, selon le président de l’ONG COOIAP, Caetano ThumbaDjuma, « nous avons apporté 34 tonnes aux groupements et à la population de la Sangha-Mbaéré. Au moins 2000 ménages...
(MondAfrique 29/08/16)
De plus en plus critiquée par la population et le gouvernement, la force onusienne de la Minusca en Centrafrique est frappée de plein fouet par deux nouvelles affaires. D’abord, le retour en Centrafrique le 3 août de Jean-Francis Bozizé, le fils de l’ex président François Bozizé, a accentué la brouille avec les autorités du pays. Visé par un mandat d’arrêt international émis en 2014 par la justice centrafricaine pour « torture, détournement de deniers publics, complicité d’assassinat et association de...
(APA 29/08/16)
APA-Bangui (Centrafrique) - Le ministre de l’Education nationale, Moukadas Nour, a décidé de fermer une centaine d’établissements scolaires privés de Bangui et environs pour non autorisation de fonctionner et infrastructures inadéquates, a-t-on appris de source officielle. Selon un arrêté ministériel reçu à APA, le but de cette mesure est de permettre aux élèves d’avoir accès à un établissement bien construit pour la rentrée prochaine fixée au 15 septembre prochain. C'est une première depuis que le pays connait la crise en 2013. Face au nombre croissant des enfants à scolariser et au manque d’infrastructures étatiques pour les accueillir...
(APA 29/08/16)
APA-Bangui (Centrafrique) - Les banques commerciales et les établissements de crédit installés en Centrafrique vont à partir de mardi mettre à la disposition de leurs clients des prêts scolaires qui sont des pratiques que ces institutions financières avaient l’habitude de faire avant d’être obligées de les arrêter à cause de la crise traversée par le pays. Plafonné à 500.000 FCFA, le prêt scolaire est un crédit octroyé traditionnellement par les banques aux clients pour leur permettre de disposer de ressources...
(Agence Ecofin 29/08/16)
(Agence Ecofin) - Opérateur de logistique intégrée, présent au Cameroun sur le ferroviaire (Camrail), le portuaire (DIT et SEPBC), le shipping (SOCOPAO)… le groupe Bolloré vient de sceller avec l’administration douanière camerounaise, un partenariat en vue de la sécurisation du transit, sur le territoire camerounais, des marchandises à destination du Tchad et de la République centrafricaine. Selon les termes de ce partenariat, souligne un communiqué officiel rendu public par le logisticien français, il sera question pour le groupe Bolloré de contribuer à «l’amélioration de la...
(RFI 29/08/16)
En République centrafricaine, le secteur de l’élevage se reconstruit peu à peu. La guerre civile avait porté un coup terrible à cette activité. D’après la FAO, l’agence des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation, ce secteur a reculé de 77% par rapport à son niveau d’avant la crise. Les razzias et les vols de bétail sont les causes principales de cette situation. Aujourd’hui, il faut restructurer la filière élevage et cela commence par relancer les campagnes de vaccination de bétail.
(APA 29/08/16)
APA-Bangui (Centrafrique) - Certains joueurs cadres des Fauves de Bas Oubangui de football ont déclaré forfait pour le dernier match des éliminatoires de la CAN face à la RDC, a annoncé lundi à Bangui l’entraineur de l’équipe nationale, Hervé Loungoundji, après une séance d’entrainement avec la majorité des joueurs convoqués. Les joueurs ayant déclaré forfait sont blessés ou ont simplement décliné l’invitation à venir jouer, préférant rester dans leurs clubs en ce début de championnat européen. C’est le cas de...
(RFI 26/08/16)
L’épidémie de choléra a fait 380 morts en République démocratique du Congo depuis le début de l'année, a annoncé mercredi 24 août l’Organisation mondiale de la Santé. La RDC est pourtant loin d’être une exception dans la région. Ces derniers mois, les cas de choléra se sont multipliés en Afrique centrale et dans la région des Grands Lacs. Résurgence ou aggravation, le choléra est aujourd’hui un enjeu de santé publique pour les Etats d’Afrique centrale. La Centrafrique a connu cinq...
(APA 26/08/16)
APA-Bangui (Centrafrique) - Le président de la configuration RCA du fonds de la consolidation pour la paix, Omar Hilaler, en visite en Centrafrique, a échangé ce vendredi avec le ministre de l'Economie, Félix Moloua, sur l’appui du Fonds de la consolidation de la paix des Nations Unies pour la sortie de crise en RCA. Pour Omar Hilaler, « durant l’année écoulée ce fonds a aidé à payer le salaire des fonctionnaires, à réaliser des petits projets, à appuyer la société...
(APA 26/08/16)
APA-Bangui (Centrafrique) - Le retour spontané des réfugiés centrafricains a été au cœur d’un échange entre la presse et la représentation du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) à Bangui, jeudi soir. Le Représentant du HCR, M. Kouassi Lazare Etien, a appelé les Centrafricains à renouer avec leur tradition d'accueil et d'hospitalité envers les réfugiés et les déplacés qui souhaitent rentrer chez eux. « Il faut qu'on les reçoive comme les frères et sœurs qui reviennent chez eux,...
(APA 25/08/16)
APA-Bangui(Centrafrique) - Le Président Faustin Archange Touadéra, a ouvert, jeudi à Bangui, les travaux de la 9ème réunion du Groupe international de contact (GIC) sur la Centrafrique qui regroupe les huit principaux partenaires au développement de ce pays. Au menu de cette 9ème rencontre figurent les questions de désarmement, de démobilisation, de réinsertion, de réformes du secteur de sécurité, de Réconciliation et Justice, de l’humanitaire avec en toile de fonds le retour des déplacés, le relèvement économique et l’instauration d’un nouveau cadre politique avec le retour à l’ordre constitutionnel. Le but cette rencontre est de savoir comment faire pour que la paix revienne définitivement en Centrafrique.
(APA 25/08/16)
APA-Bangui (Centrafrique) - Les relations entre la MINUSCA et les autorités centrafricaines sont au beau fixe et la Mission n’a d’autres ambitions que de soutenir le gouvernement, a déclaré mercredi le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Centrafrique, Parfait Onanga Anyanga. « Conformément à son nouveau mandat (Résolution 2301), la MINUSCA va continuer à appuyer les autorités souveraines du pays dans la consolidation de la paix», a-t-il dit, en soulignant que la MINUSCA n’a aucun agenda caché...
(RFI 25/08/16)
En Centrafrique, le site de déplacés de Mpoko est passé en quelques mois de 28 000 à 22 000 personnes. Il faut dire que le gouvernement et la communauté humanitaire s'efforcent d'appuyer le retour des déplacés dans leurs quartiers, dans une optique de fermeture prochaine du site. Mais il existe encore quelques freins au retour. Sourire aux lèvres, regard triste, Marie-Victoire est une jeune femme, mère de 7 enfants. Elle a vécu pendant plus de deux ans, déplacée de chez...
(Jeune Afrique 25/08/16)
Les Camerounais ont toujours manifesté un peu de condescendance envers les Centrafricains. De même, les autorités camerounaises se sont résignées à l’instabilité chronique qui règne à Bangui et aux inconséquences d’une classe politique dépourvue de scrupules pour se maintenir au pouvoir. Alors que depuis 1960, le Cameroun n’a connu que deux chefs de l’État, le palais de la Renaissance de Bangui a vu passer neuf locataires, dont deux fois David Dacko. Les tourments actuels du président Paul Biya viennent, bien...
(RFI 25/08/16)
Les Etats-Unis gèlent les avoirs des deux fils de Joseph Kony, le leader de la LRA, l'Armée de résistance du seigneur. Ce groupe armé sévit depuis plus de 20 ans entre l'Ouganda, la RDC, la Centrafrique et le Soudan. La LRA utilise le braconnage d'éléphants ou le commerce d'ivoire pour se fournir en armes et en munition. Et les Etats-Unis interdisent désormais aux Américains de faire des affaires avec Ali et Salim, les deux fils de Joseph Kony. « Il...
(Africa Top Success 25/08/16)
Après plus d’un an de service aux côtés de la population centrafricaine, douze policiers guinéens ont été décorés mercredi par les Nations Unies en Centrafrique pour leur contribution à la restauration de la paix et de la sécurité dans le pays. Ces casques bleus parmi lesquels figurent trois femmes ont été affectés à Bangui et dans certaines préfectures du pays dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en Centrafrique (MINUSCA). C’est M Parfait Onanga-Anyanga,...
(Journal de Bangui 25/08/16)
La patrie est en danger, nous devons la sauver », a déclaré le président de la République, Faustin Archange Touadera, lors de son bilan des 100 jours au pouvoir. Ce danger est vivement perceptible au regard des derniers évènements qui se sont malheureusement produits dans le pays avec l’évasion des criminels du Km5 ayant bénéficié de la faveur de la Minusca de Bangui jusqu’à Kaga-Bandoro. Cette situation doit réveiller la conscience de tout le peuple centrafricain sur la façon dont...
(Jeune Afrique 25/08/16)
Washington a annoncé mercredi 24 août avoir pris des sanctions économiques à l'encontre des deux fils de Joseph Kony, le leader de la guérilla ougandaise de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA). Le département du trésor américain a annoncé avoir gelé les avoirs détenus dans le pays par Salim et Ali Kony, les deux fils de Joseph Kony, l’Africain le plus recherché du continent. L’agence américaine explique dans un communiqué qu’elle demeure « engagée à prendre des mesures agressives pour...

Pages