| Africatime
Vendredi 29 Avril 2016
(RFI 28/04/16)
Dans sa résolution 2281, le Conseil de sécurité vient de renouveler le mandat de la Minusca en Centrafrique jusqu'au 31 juillet. Une prorogation de trois mois afin de permettre la conduite d'un examen stratégique de la mission créée en avril 2014. La mission onusienne devra ajuster son mandat à la situation actuelle. Deux ans après la création de la Minusca, certains enjeux ont changé en Centrafrique. La transition est terminée et les élections ont abouti à la mise en place de nouvelles autorités. Selon le Conseil de sécurité, le mandat de la mission onusienne doit donc être ajusté. Dans sa résolution, il demande au secrétaire général de discuter avec le gouvernement centrafricain pour faire en...
(Jeune Afrique 28/04/16)
Selon les informations de Jeune Afrique, la Banque des États de l'Afrique centrale (Beac) va distribuer plusieurs dizaines de milliards de F CFA de dividendes à ses actionnaires. La Banque des États de l’Afrique centrale fait preuve de générosité après son bénéfice exceptionnel de 160,8 milliards de F CFA en 2015 (245 millions d’euros). Selon les informations de Jeune Afrique, la banque centrale, que dirige Lucas Abaga Nchama, a décidé de renforcer ses fonds propres à hauteur de 89,9 milliards de F CFA et d’octroyer une prime de bilan de 4,4 milliards de F CFA à l’ensemble du personnel. Elle va aussi distribuer 53,2 milliards de F CFA de dividendes à ses actionnaires (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad et...
(Alakhbar 28/04/16)
ALAKHBAR - Les autorités mauritaniennes ont décidé de satisfaire les revendications de dix de leurs gendarmes contestataires servant au sein de la mission de maintien de la paix de l’ONU en Centrafrique. Les dix gendarmes, qui protestaient contre de faibles salaires, devront bénéficier d’une augmentation de 100 Mille Ouguiyas à leur salaire et des billets d'avion pour passer des vacances en Mauritanie. La Mauritanie dispose en Centrafrique d’un contingent de 570 éléments dont 450 militaires, 120 gendarmes et 12 observateurs...
(Le Monde 28/04/16)
Dans une déclaration sans concessions publiée par nos confrères du site mauritanien Cridem, Linda Thomas-Greenfield, la secrétaire d’Etat américaine adjointe, dénonce les chefs d’Etat qui s’accrochent au pouvoir. Cette année sera déterminante pour la démocratie enAfrique. Six pays ont déjà tenu des élections présidentielles en 2016 et onze autres se préparent à des scrutins. Les dirigeants africains ont l’occasion de faire progresser la démocratie et d’ancrer leur héritage en instaurant les conditions d’une passation pacifique du pouvoir. Leurs actes seront...
(Médiapart 27/04/16)
Touadera et son équipe semblent prendre les choses en mains. Visite impromptues dans les administrations pour constater les absences. des fonctionnaires. Un air nouveaux souffle sur Bangui... LES ECURIES D’AUGIAS Le nettoyage des écuries d’Augias a commencé en Centrafrique. Les signes et les symboles, ne trompent pas. Ils confirment l’avènement d’une nouvelle pratique politique. La sortie, de la longue sieste, où était plongée l’administration centrafricaine, risque d’être brutale, mais salutaire. Touadera et son équipe on entreprit, et c’est tant mieux, de secouer l’arbre à cola pour faire...
(Alwihda 27/04/16)
Le nouveau président Centrafricain, Faustin Archange Touadera, a effectué, ce mardi 26 avril 2016, sa toute 1ère visite de travail de 24 heures, à Brazzaville. Arrivé dans la capitale congolaise par l’aéroport international Maya-maya, le Chef de l’Etat centrafricain a foulé le sol congolais pour deux motifs : féliciter Denis Sassou N’Guesso pour sa réélection et lui exprimer la reconnaissance du peuple centrafricain, pour implication dans la crise. Faustin Archange Touadera, qui a été accueilli à sa descente d’avion par...
(La Voix de l'Amérique 27/04/16)
Plus de 3 000 anciens combattants sont attendus pour le recensement qui leur permettra d'accéder à un programme de réinsertion. À Bangui, la capitale de la Centrafrique, la MINUSCA (Mission intégrée multidimensionnelle de stabilisation des Nations Unies en République centrafricaine) et le gouvernement centrafricain lancent les opérations d’identification socio-professionnelle des ex-combattants. Au moins 3000 ex-combattants de la capitale seront identifiés dans le cadre du processus de DDRR, le programme de désarmement, démobilisation et réinsertion des anciens combattants des groupes armés,...
(Journal de Bangui 27/04/16)
Absent le 16 avril dernier, lors de la prestation de serment de son homologue congolais, Denis Sassou N’Guesso, le nouveau président Centrafricain, Faustin Archange Touadera a effectué le 26 avril une Devant la presse nationale et internationale, le chef de l’Etat Centrafricain, Faustin Archange Touadera, a indiqué qu’il est venu pour, non seulement féliciter le président Denis Sassou N’Guesso pour sa « brillante réélection », mais aussi pour exprimer dans les faits la reconnaissance de son peuple à l’égard du chef de l’Etat congolais pour tous les efforts consentis dans la recherche des solutions au conflit qui déchirait Bangui, et pour son...
(Le Monde 27/04/16)
Qui n’a pas entendu parler des Kayapo d’Amazonie dont le chef Raoni plaide pour les droits de son peuple partout à travers le monde ? Qui ne sait pas que derrière les pots de Nutella, ce ne sont pas seulement les orangs-outans mais d’autres peuples des forêts qui ont été chassés de leurs terres pour faire de la place aux plantations d’huile de palme ? Le sort des populations des forêts denses du bassin du Congo ne reçoit pas la...
(RFI 26/04/16)
Le président Touadéra poursuit ses consultations avec les groupes armés en prélude du programme de « désarmement démobilisation réinsertion », le DDR. Pour le moment, les discussions s'annoncent compliquées. Après un voyage d'une semaine au Vatican à Paris puis à New York, le président Faustin-Archange Touadéra a repris manu militari les consultations avec les groupes armés. « Laissez-moi six mois », voilà ce que le président a dit lundi aux représentants du FPRC, une branche de la Seleka dirigé par...
(Agence d'information d'afrique centrale 26/04/16)
Enrôlés dans les groupes armés, ces jeunes, originaires de la ville de Kaga-Bandoro, ont volontairement déposé les armes la semaine dernière, et opté pour l’agriculture et l’élevage, en vue de relancer des activités socio-économiques. C’est l’Organisation des Nations unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO), en collaboration avec la Minusca, qui appuie cette activité dans le cadre du pré-DDR. « L’appui aux ex-combattants est composé des kits agricoles et de l’élevage. Parmi les 500 ex-combattants enregistrés, 80 d’entre eux se sont...
(APA 26/04/16)
APA-Bangui (Centrafrique) - La Chine, en appui à l’Energie Centrafricaine (ENERCA, société nationale d’électricité), a commencé ce mardi l’installation de panneaux solaires dans tous les commissariats de Bangui, l’université et certaines rues de la capitale. Cette initiative de la Chine est l'une de ses contributions à la reconstruction de la Centrafrique après le conflit qu'il a connu et qui a causé la destruction de plusieurs infrastructures dont une partie du réseau électrique. Les panneaux solaires dans les commissariats de Bangui...
(APA 26/04/16)
Des médicaments périmés plus particulièrement des viagras, et plusieurs autres comprimés utilisés comme des drogues ont été saisis par la compagnie nationale de sécurité (CNS) ce lundi au à travers les coins du marché central de Bangui. Bienvenue Zokoué commandant de la CNS a expliqué que cette opération vise à lutter contre la circulation, la commercialisation et la consommation des faux médicaments mais aussi ceux périmés dans la ville de Bangui. Elle se poursuivra dans les autres provinces de la...
(Alakhbar 26/04/16)
ALAKHBAR (Nouakchott)-Les autorités mauritaniennes ont décidé de satisfaire les revendications de dix de leurs gendarmes contestataires servant au sein de la mission de maintien de la paix de l’ONU en Centrafrique. Les dix gendarmes, qui protestaient contre de faibles salaires, devront bénéficier d’une augmentation de 100 Mille Ouguiyas à leur salaire et des billets d'avion pour passer des vacances en Mauritanie. La Mauritanie dispose en Centrafrique d’un contingent de 570 éléments dont 450 militaires, 120 gendarmes et 12 observateurs pour...
(MondAfrique 26/04/16)
Le Ministre français des affaires étrangères Jean-Marc Ayrault s’apprête à imposer sa marque en Afrique centrale, largement délaissée par son prédécesseur Laurent Fabius. Plusieurs ambassadeurs français arrivent au terme de leur mission en Afrique centrale et de l’ouest, une région stratégique secouée par de nombreux troubles. C’est l’occasion pour le nouveau ministre des Affaires Etrangères, Jean Marc Ayrault d’imprimer sa marque. Il découvre combien il est difficile de se faire une place au soleil africain face à l’activisme africain de...
(France 24 25/04/16)
La base de la force Sangaris à Sibut, en Centrafrique, à été rétrocédée aux autorités samedi. Une étape supplémentaire d'un désengagement voulu par la France. Néanmoins quelque 300 militaires français devraient rester dans le pays. La force française Sangaris a rétrocédé aux autorités centrafricaines, samedi 23 avril, sa dernière base située en province, à Sibut. "Un symbole, car les militaires français s'y étaient installés depuis février 2014 pour bloquer l'avancée de rebelles qui voulaient s'en emparer", a expliqué l’envoyé spécial de France 24, Anthony Fouchard. Déployée en décembre 2013 après des violences entre des milices majoritairement chrétiennes anti-balaka et des ex-rebelles à dominante...
(RFI 25/04/16)
En Centrafrique, la force française Sangaris a rétrocédé sa dernière base en province. Le camp revient désormais aux autorités centrafricaines après un mois de nettoyage et de rapatriement du matériel sur Bangui. Une page se tourne pour la mission française, qui laisse la place à la Minusca dans les provinces. Près d'une centaine de véhicules, deux cents hommes, des guérites de protection, 700 mètres de mur d'enceinte et presque autant de barbelés... en trois semaines, les militaires français appuyés par une compagnie du génie ont tout acheminé sur Bangui. Des convois impressionnants, longs de plusieurs kilomètres et une page qui se tourne pour la mission française...
(Cameroon-Tribune 25/04/16)
La force française poursuit son désengagement et a rétrocédé sa dernière base en province. La France est en train de mettre fin en cette année 2016 à son opération militaire. La rétrocession de la plate-forme de Sibut marque un véritable tournant dans cette opération qui s’inscrit dans la logique de désengagement progressif voulu par le président français François Hollande. Cette plateforme a servi des opérations dans le nord, puisqu’en fait Sibut occupe un nœud stratégique et permet de contrôler les...
(Xinhua 25/04/16)
YAOUNDE, Xinhua) -- Durement frappée par la chute des cours du pétrole, la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) n'est pas près de se tirer d'affaire en 2016, une année qui s'annonce plus difficile que les précédentes, avec une baisse de recettes encore plus marquée due à une réduction de près de 35% des exportations de brut, selon les prévisions officielles. En 2016, cet espace communautaire, formé du Cameroun, du Congo-Brazzaville, du Gabon, de la Guinée équatoriale, de...
(Agence Ecofin 25/04/16)
(Agence Ecofin) - Ce 22 avril à Libreville, à la faveur d’une journée de réflexion placée sous l’égide de l’UE et du PNUD, les experts en matière d’intégration ont planché sur la mise en œuvre du processus de libre circulation des personnes et des biens dans l’espace Cémac. Selon Mme Rudy Sandu Rojon, directrice adjointe du Bureau régional du PNUD pour l’Afrique centrale : « La construction de pays en paix, inclusifs et résilients est cruciale pour assurer un développement...

Pages