| Africatime
Lundi 26 Septembre 2016
(RFI 26/09/16)
En République centrafricaine (RCA), la Coordination des affaires humanitaires de l'ONU s'inquiète de la situation humanitaire dans la Ouaka. OCHA, avertit et insiste sur une situation précaire au centre du pays. L'agence des Nations unies dresse le bilan de 3.500 déplacés suite aux violences qui ont secoué les villages environnants de Kouango. Une aide humanitaire d'urgence est en route. Depuis le 10 septembre, des attaques dans les villages environnants de Kouango, dans le centre sud de la République centrafricaine, ont fait plusieurs morts et poussé des milliers de personnes à fuir. La Minusca et le gouvernement envisagent d'envoyer une enquête sur place.
(Xinhua 26/09/16)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Le président de la République centrafricaine (RCA), Faustin Archange Touadéra, a affirmé vendredi que son pays avait "tourné une page sombre de son histoire" avec le retour à l'ordre constitutionnel après trois ans de troubles sanglants. "Les Centrafricains sont plus que jamais déterminés à rompre définitivement avec le cycle de la violence pour aspirer légitimement à la paix, à la sécurité, à la justice, à la liberté et au développement durable", a déclaré M. Touadéra dans un discours devant l'Assemblée générale des Nations Unies. Evoquant sa tâche de reconstruction du pays, il a promis que son gouvernement "ne ménagera aucun effort pour mettre en place un mécanisme de lutte implacable contre la corruption et...
(APA 26/09/16)
APA – Douala (Cameroun) - La Banque africaine de développement a accepté d’octroyer un prêt de 30 milliards de FCFA aux pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) dans le cadre du projet de la « Central African Backbone project » (CAB), a appris APA, lundi, au terme de la 4è session ordinaire de cette structure. Ce financement entre dans le cadre du programme triennal 2016-2019 dont le lancement a eu lieu il y a quelques...
(APA 26/09/16)
APA-Bangui (Centrafrique) - Le Conseil National de la Jeunesse de Centrafrique, appuyé par le Fonds des Nations Unies pour la Population UNFPA et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance UNICEF, lance ce lundi sur toute l’étendue du territoire de la Centrafrique une enquête sur les besoins des jeunes après la crise. Le but de cette enquête est de mettre en place une base de données des jeunes centrafricains afin d’identifier les actions à mener en leur faveur par les...
(APA 26/09/16)
APA – Douala (Cameroun) - Une mission du secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) sillonne actuellement les pays de la région, en vue de sensibiliser ces derniers sur l’application des textes sur le commerce et le libre-échange et l'intégration communautaire dans la région. Conduite par le secrétaire général adjoint de la CEEAC, Thérèse Chantal Mfoula Edjomo, cette mission a rencontré les autorités camerounaises dont le Premier ministre chef du gouvernement, Philemon Yang. « Nous...
(MondAfrique 24/09/16)
Une enquête du Réseau d'information régional des Nations Unies (Irin) révèle le versement d''une importante somme d'argent par l'Onu à une société centrafricaine impliquée dans le trafic de diamants. C’est un autre coup dur qui frappe de plein fouet, la Minusca, la mission de l’Onu en Centrafrique. Après le scandale des viols sur mineurs par des casques bleus, une autre affaire embarrasse au plus haut point les responsables de la mission. Selon une enquête réalisée par le Réseau d’information régional...
(APA 24/09/16)
Une délégation du Groupe Africain pour la Justice et la Fin de l’Impunité a organisé ce jeudi à Bangui une conférence sur la problématique de la création de la Cour Pénale Spéciale Une délégation du Groupe Africain pour la Justice et la Fin de l’Impunité en séjour en Centrafrique a organisé ce jeudi à Bangui une conférence sur la problématique de la création de la Cour Pénale Spéciale en Centrafrique qui existe sur papier depuis 9 mois. Les défis qui...
(Afriquinfos 23/09/16)
Bangui (Afriquinfos) – Une épidémie de choléra sévit depuis le mois dernier en Centrafrique, faisant 19 morts, particulièrement sur l‘île aux Singes, en face de la capitale Bangui. La population y est particulièrement vulnérable, dû à l’absence de sanitaires. Situé dans le deuxième arrondissement de Bangui, l’île aux Singes, ne dispose ni de toilettes, ni de mesures d’hygiène alors que le choléra a déjà fait 19 victimes dans ce pays. La situation sanitaire de l’île favorise le développement de la...
(Agence d'information d'afrique centrale 23/09/16)
Dans son aperçu humanitaire de la semaine, la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a fait état de 3500 déplacés suite aux violences qui ont secoué les villages environnants de Kouango. Ces personnes auraient besoin d’ une aide d’urgence, selon le document de OCHA, dont nous avons eu copie. Les violences de Kouango, selon la coordination des affaires humanitaires, ont fait 19 morts, 13 villages incendiés soit 481 maisons brulées. Le document de Ocha précise que les villages situés entre PK9...
(Opinion Internationale 22/09/16)
Justice, réconciliation nationale en Centrafrique, vivre-ensemble, laïcité. Voilà bien des thèmes qui interrogent aujourd’hui les Français, mais qui concernent aussi de nombreux pays. La Centrafrique sort difficilement d’une période de quasi-guerre civile et, à tout le moins, d’anarchie. La France est intervenue avec l’opération Sangaris et la communauté internationale avec le dispositif de la Minusca. Antoinette Montaigne, ancienne ministre centrafricaine de la Réconciliation nationale, aujourd’hui à la tête de l’Académie de la paix, répond aux questions d’Opinion Internationale sur la...
(RFI 22/09/16)
En République centrafricaine, la sécurité est renforcée dans le centre du pays après les affrontements de la semaine dernière. Les heurts entre ex-Seleka et anti-balaka avaient fait plusieurs victimes, mais Kaga-Bandoro est désormais sécurisée. Dans un premier temps, des éléments de la force onusienne Minusca étaient intervenus pour stopper les violences, puis ce sont les forces de sécurité qui se sont positionnées dans la zone. « Les déploiements de force de sécurité intérieure à Ndomete, à l’entrée de la ville de Kaga-Bandoro, visent à rassurer la population victime des exactions, quelle que soit leur origine »...
(Jeune Afrique 21/09/16)
Dans la nuit du 20 au 21 septembre 1979, une opération menée par les services secrets français aboutit à la destitution de Jean-Bedel Bokassa, alors en déplacement dans la Libye de Kadhafi. Une nouvelle ère s'ouvre après une décennie de règne sans partage du "Napoléon centrafricain" et trois années d'un éphémère empire. La chute de l’empereur autoproclamé de Centrafrique tranche avec le faste de son couronnement, le 4 décembre 1977. Le 21 septembre 1979, c’est presque en catimini que Jean-Bedel Bokassa est destitué. Seul point commun entre les deux événements, que séparent près de 14 ans : la France est présente dans les deux cas.
(Dw-World 21/09/16)
Une juridiction chargée d'enquêter sur et de juger les crimes commis depuis 2003 va être mise en place en Centrafrique. Mais les obstacles restent nombreux. Interview avec Balkissa Idé Siddo, d'Amnesty International. En Centrafrique, le nouveau régime Touadéra est en place depuis six mois, mais les violences ont repris dans le pays. Or les crimes restent souvent impunis, à cause d'une justice encore plus mal en point qu'avant la crise. Mais des efforts sont fournis, appuyés par la communauté internationale,...
(APA 21/09/16)
APA-Bangui(Centrafrique) - La gendarmerie vaticane organisera en faveur de la Centrafrique un concert événement le 17 décembre dans la salle Paul VI du Vatican à Rome, a annoncé Mgr Dieudonné Nzapalaïnga. Selon l’Archevêque de Bangui qui s’exprimait sur une radio privée à l’ouverture de l’année pastorale, cette information émana du commandant du corps de gendarmerie, Domenico Giani qui en a parlé dimanche dernier à l’occasion des 200 ans de la force de sécurité de l’État de la Cité du Vatican...
(APA 20/09/16)
APA-Bangui (Centrafrique) - La Mission Multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA) dénonce, dans un communiqué reçu mardi à APA, ‘’les actes de violence et de pillage’’ survenus samedi à Kaga Bandoro, suite à des tensions entre éléments anti-Balaka et ex-Séléka à Ndomete puis à Kaga Bandoro au centre nord de la Centrafrique. ''La MINUSCA regrette la perte de vies humaines et les blessés enregistrés et dénonce par ailleurs les attaques contre la communauté humanitaire et le personnel des Nations Unies’’, indique le communiqué qui renseigne...
(La Voix de l'Amérique 20/09/16)
Le calme revient progressivement à Kaga Bandoro dans le centre-nord de la RCA. Après les violences meurtrières de ces derniers jours, les activités reprennent timidement. Malgré la psychose encore présente, quelques commerces ont rouvert ce lundi au centre de Kaga Bandoro. Les activités reprennent lentement dans la ville, mais les villages environnants sont encore déserts. La Minusca, la mission de l’ONU en Centrafrique, a renforcé son dispositif militaire sur place, ce qui a réduit le mouvement des hommes armés de l’ex-séléka. Dans un communiqué, le gouvernement a appelé ex -séléka et anti-balaka, deux groupes armés responsables des violences...
(Journal de Bangui 20/09/16)
Les élèves de plusieurs villes de provinces, ont repris les études ce jour conformément au calendrier du ministère de l’Education Nationale. C’est un constat de la rédaction du RJDH qui est entrée en contact avec ses correspondants dans ces villes. La rentrée est effective à Bozoum sauf que, selon Alban Namkomona, notre correspondant dans la région, les élèves ne se sont pas présentés en masse « la rentrée est effective à Bozoum. Ce matin dans presque tous les établissements publics...
(AFP 20/09/16)
APA-Bangui(Centrafrique) - Le marché à bétail, situé précédemment à 45 km de Bangui, se trouve désormais dans le 6ème arrondissement de la capitale centrafricaine, selon un arrêté du ministre de l’Elevage et de la Production animale, Youssouf Yérima Mandio, qui vise ainsi un meilleur contrôle sur la consommation de la viande de bœuf à Bangui. Avec le retour progressif de la sécurité à Bangui, les éleveurs qui s’étaient réfugiés dans les pays voisins sont revenus avec leur troupeau. Cela a...
(APA 20/09/16)
APA Bangui (Centrafrique) - Le Centre Régional sur les Armes Légères (RECSA) a validé le projet de construction d’une armurerie et d’un dépôt de munitions en Centrafrique, a affirmé ce mardi à Bangui le secrétaire exécutif de RECSA Théoneste Mutsindashyaka, après la validation d’un plan d’action nationale pour le contrôle et la gestion des armes légères. Le projet de l’armurerie devrait, selon les responsables de RECSA, répondre au standard international notamment le marquage et le dépôt de munitions prévus par...
(AFP 19/09/16)
La Mission des Nations unies pour la Centrafrique (Minsuca) a révisé lundi à la baisse le bilan humain des dernières violences qui ont touché le centre du pays. "Le nombre total des morts est de six et non de 26 comme il a été indiqué. Une enquête est en cours et nous donnerons des éléments nouveaux à la presse quand nous aurons plus d'éléments", a déclaré dans un communiqué à l'AFP le nouveau directeur de la communication de la Minusca...

Pages