| Africatime
Mardi 23 Septembre 2014
(Marianne 23/09/14)
A l'heure où notre pays a décidé d'intervenir en Irak, il existe d'autres théâtres d'opérations militaires françaises qui ont disparu des écrans radars médiatiques. C'est le cas notamment de la Centrafrique. Le pays n'est toujours pas stabilisée, les actes de brigandage viennent s'ajouter aux affrontements communautaires. Quant aux forces armées de maintien de la paix — notamment les troupes françaises — elles sont accusées de tous les maux. Le 16 septembre dernier, après des cérémonies en grande pompe, la Centrafrique s’est réveillée avec une nouvelle force de maintien de la paix dans ses rues. Les soldats de la force africaine ont échangé leurs casques vert olive pour de beaux casques bleus de la force onusienne...
(La Voix de l'Amérique 23/09/14)
Dans une interview exclusive accordée à Bagassi Koura, l’envoyé spécial de la VOA en Centrafrique, le ministre des Mines Joseph Agbo demande l’allègement voire la levée de l’embargo sur l’exportation du diamant centrafricain. La RCA a été suspendue de Kimberley (un mécanisme mis en place pour contrôler le diamant des zones de guerre) en mai 2013, en raison de la guerre civile dans ce pays. « On comprend le mobile qui avait présidé à cet embargo sur l’exportation de nos diamants, » explique le ministre Agbo, rappelant que la RCA est l’un des pays fondateurs du processus de Kimberley. «...
(APA 23/09/14)
Le directeur général de l’Etat-major militaire de l’Union Européenne, le général Wolfgang Wosolsobe, a annoncé avoir eu, lundi, avec le Premier ministre centrafricain, Mahamat Kamoun, un entretien portant les modalités de prolongation du mandant de l’Eufor-RCA et la restructuration de l’armée de la RCA. La rencontre s’est déroulée à la Primature à Bangui, en présence du chef de délégation de l’Union européenne, Jean-Pierre Raymondet Commoy, et du commandant de l’Eufor-RCA, le général Thierry Lion. ‘’Je suis venu discuter avec les...
(RFI 23/09/14)
L’un des volets de l’action de la Minusca, la Mission des Nations unies en Centrafrique, concerne la lutte contre l’impunité et le rétablissement d’un système judiciaire efficace. Le chantier est énorme : l’ascendant que les groupes armés ont pris dans le pays empêche les juges de s’en prendre à eux. Les avocats et les simples justiciables vont et viennent dans le hall du palais de justice de Bangui. Des audiences se tiennent. En apparence, la capitale dispose toujours d’un secteur...
(RFI 23/09/14)
Au Cameroun, des affrontements ont eu lieu lundi entre des bandes armées et les forces de défense à Ngaoui dans la région de l'Adamaoua, à la frontière avec la République centrafricaine. Le pays, déjà en proie à une guerre ouverte contre Boko Haram le long de sa frontière avec le Nigeria, doit aussi faire face à sa frontière avec la RCA à des incursions d’éléments incontrôlés de Seleka et anti-balaka qui sèment la terreur dans la région. L’accrochage dans la...
(Centrafrique Libre 23/09/14)
Le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, accompagné d’une équipe des ressortissants de la ville de Boda, s’est rendu dans cette localité pour échanger avec la population. Lors de cette rencontre, le ministre a lancé le redéploiement de l’autorité de l’Etat en installant le nouveau sous-préfet et quelques agents. Les fonctionnaires et agents de l’Etat commencent à s’installer dans la ville de Boda. Le sous préfet, quelques agents de santé, des gendarmes et des policiers et quelques...
(Radio Ndeke Luka 23/09/14)
Le premier vice-président de la mairie du village industriel de Ngakobo à 61 km (sud-est) de Bambari, dans la préfecture de la Ouaka, Fidèle Gaza, a été tué lundi par des hommes armés assimilés à d'ex-Séléka. L'acte s'est produit au centre-ville, contrôlé par les ex-éléments de cette ancienne rébellion. Joint au téléphone par RNL, un témoin des faits qui a requis l'anonymat, retrace les circonstances de cette tuerie. « C'était aux environs de 8 heures que des éléments armés de...
(Centrafrique Libre 23/09/14)
Le président de la délégation spéciale de la ville de Ngakobo, Fidèle Zagua a été abattu ce matin aux environs de 9 heures, heure locale, par un groupe d’hommes armés considérés comme des ex-Séléka. C’est au plein centre ville que le premier citoyen de cette ville a été assassiné. L’information a été confirmée par plusieurs sources jointes dans la ville. « Je vous confirme cette information. Le maire a été abattu par des hommes armés qui étaient à bord d’une...
(Cameroon-Tribune 23/09/14)
Les maires francophones entendent contribuer à la reconstruction de la capitale centrafricaine. La commune de Bangui vient de bénéficier d’un décaissement de trois millions d’euros, soit 2 milliards de F. Don de l’Association internationale des maires francophones (AIMF), cet argent est destiné à l’exécution d’un ensemble de projets dans la capitale centrafricaine notamment l’entretien et l’embellissement de la ville. Concrètement, il s’agit de l’adressage de la ville, de l’appui aux écoles et centres de santé endommagés, et de l’approvisionnement en...
(APA 23/09/14)
Douze Camerounais ont été enlevés dans les encablures de la ville Garoua-Boulai (Est) frontalière de la République centrafricaine par des rebelles centrafricains qui en ont fait leurs otages, a appris lundi APA de source officielle. Selon le communiqué du gouvernement, le rapt serait intervenu pendant le week-end, alors que les populations vaquaient à leurs occupations champêtres. Les mêmes sources précisent que les ravisseurs se seraient présentés comme des partisans d’Abdoulaye Miskine, un chef rebelle centrafricain qui serait en détention au...
(Gabon Eco 23/09/14)
La préservation de la paix et de la sécurité en Afrique centrale était au centre d'une réunion organisée récemment à Libreville par le Comité des ambassadeurs des pays membres de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC). Comment préserver la paix et la sécurité en Afrique centrale? Cette question était à l'ordre du jour de la réunion le weekend à Libreville du Comité des ambassadeurs des pays de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC). La...
(La Voix de l'Amérique 22/09/14)
Dans un entretien accordé à la Voix de l’Amérique depuis Washington, la présidente de la transition centrafricaine a refusé de s'engager sur un nouveau calendrier. Vous dîtes que la Centrafrique est redevenu un pays fréquentable. L'ambassade américaine à Bangui vient d'ailleurs de rouvrir. Quelles les zones qui vous préoccupe toujours ? Catherine Samba-Panza : "La sécurité est revenue nettement à Bangui. Mais dans certaines localités de l'est, il reste encore beaucoup de poches d'insécurité. Avec l'arrivée des Casques bleus, nous...
(Cameroon-Tribune 22/09/14)
La présidente de Transition pense que toutes les conditions ne sont pas réunies pour la tenue d’un scrutin en février 2015. Catherine Samba-Panza s’est finalement prononcée sur la question au cours de son récent séjour aux Etats-Unis. Dans un entretien accordé à la chaîne de radio La Voix de l’Amérique, la présidente de transition pense que toutes les conditions ne sont pas réunies pour des élections en février 2015. Comment organiser des élections quand la moitié du pays est encore...
(Dw-World 22/09/14)
Le père Kinvi a été honoré pour avoir sauvé la vie de centaines de civils musulmans qui étaient pris pour cible lors de violences interconfessionnelles en République centrafricaine. Human Rights Watch souligne "son courage sans faille et son dévouement dans la protection des civils ". Il revient sur son engagement au micro d'Ibrahima Bah. Cliquez sur la photo pour entendre l'entretien ou lisez la retranscription ci-dessous : Interview avec le Père Bernard Kinvi Kinvi: En janvier 2014, quand la guerre...
(RFI 22/09/14)
Depuis le 15 septembre dernier, la Minusca a officiellement pris le relai de la Force africaine, la Misca. Sur le terrain, son déploiement se fait progressivement, entre attente de l’arrivée des nouveaux contingents et chantiers pour l’installation des équipes. Bria, le chef-lieu de la Haute Kotto est une ville un peu particulière de l’est de la Centrafrique. C’est à la fois la capitale du diamant et un fief de la Seleka. Mais Bria sera aussi, dans le dispositif de la...
(RFI 22/09/14)
En Centrafrique, le pire a été évité en matière de sécurité alimentaire. En dépit du lourd impact de la crise sur le monde rural, les paysans ont réussi à planter, grâce à l’aide internationale. Pas de famine dans les campagnes, donc, mais beaucoup de paysans restent dans une situation fragile, car la production de cette saison agricole sera loin d’être exceptionnelle. Aujourd'hui Bimon, un village situé à une trentaine de kilomètres de la capitale qui alimente traditionnellement Bangui, va mieux,...
(APA 22/09/14)
Le Premier ministre centrafricain, Mahamat Kamoun, a souligné la nécessité pour les institutions de son pays de ‘’parler d’une seule voix », relevant que cette attitude est plus que nécessaire en ce qui concerne les institutions majeures que sont la Présidence de la république, la Primature et le Conseil national de transition (CNT). »Nous avons passé en revue le contexte politique, la situation des finances publiques très alarmantes qui nécessitent des mesures ardues et courageuses à prendre et j’ai demandé...
(La Presse Canadienne 22/09/14)
Les Nations unies ont officiellement pris en charge cette semaine le maintien de la paix en Centrafrique, déchirée par des violences intercommunautaires qui ont fait des milliers de morts depuis près de deux ans. La Presse en a discuté avec Jocelyn Coulon, directeur du Réseau de recherche sur les opérations de paix, affilié à l'Université de Montréal. «Tout est à refaire en Centrafrique... from scratch», résume Jocelyn Coulon. Le pays est effectivement ruiné par plusieurs décennies de crises successives. La...
(Xinhua 22/09/14)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Neuf personnes dont un chef de village de l'Est du Cameroun ont été enlevées lors d'un assaut mené samedi matin par les combattants du Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC), groupe rebelle créé par Abdoulaye Miskine détenu depuis un an à Yaoundé, a-t-on appris samedi soir d'une source sécuritaire dans la région. Ces otages, selon cette source, sont des villageois de la localité de Béthanie frontalière de la République centrafricaine ( RCA) et proche des bases du...
(Agence Centrafrique Presse 20/09/14)
Dans un entretien accordé à la Voix de l’Amérique depuis Washington, la présidente de la transition centrafricaine a refusé de s’engager sur un nouveau calendrier. Vous dîtes que la Centrafrique est redevenu un pays fréquentable. L’ambassade américaine à Bangui vient d’ailleurs de rouvrir. Quelles les zones qui vous préoccupe toujours ? Catherine Samba-Panza : “La sécurité est revenue nettement à Bangui. Mais dans certaines localités de l’est, il reste encore beaucoup de poches d’insécurité. Avec l’arrivée des Casques bleus, nous...

Pages