| Africatime
Lundi 08 Février 2016
(AFP 08/02/16)
Le Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC), une faction de l'ex-rébellion de la Séléka, a capturé le week-end dernier et remis aux forces américaines un chef de l'Armée de résistance du seigneur (LRA), le commandant "Sam", a affirmé lundi à l'AFP l'un de ses chefs. "Nos éléments ont capturé le commandant +Sam+ le week-end dernier dans la localité de Mbangana, dans le nord-est", a déclaré lors d'un entretien téléphonique le commandant Mahamat Déa du FPRC, s’exprimant en sango, la langue nationale centrafricaine. "Ils nous ont appelés et demandé la conduite à tenir. Nous avons souhaité que les autorités centrafricaines, les Nations unies, soient présentes pour le livrer. Mais un problème de communication a...
(AFP 08/02/16)
Les deux anciens Premiers ministres qui s'affronteront dimanche prochain au second tour de la présidentielle centrafricaine, Anicet-Georges Dologuélé et Faustin Archange Touadéra, ont reçu le soutien respectif des candidats arrivés en troisième et quatrième positions, a-t-on appris dimanche à Bangui. Désiré Nzanga Kolingba, troisième avec 12,04 % de suffrages à la présidentielle du 30 décembre dernier, a officialisé son soutien à M. Dologuélé, arrivé en tête avec 23,74 % des voix. "Plus qu'un accord électoral, il s’agit d’un engagement politique", a précisé à l’AFP...
(APA 08/02/16)
APA-Bangui(Centrafrique) - Le parti Rassemblement démocratique centrafricain (RDC) et son candidat à l’élection présidentielle Désiré Bilal Nzanga Kolingba, arrivé 3ème au premier tour de la présidentielle, ont conclu un accord politique pour ce second tour avec Anicet Georges Dologuélé, arrivé en tête au premier tour du scrutin. Signé dimanche, cet accord appelle les partisans du RDC à voter au second tour pour Anicet Georges Dologuélé qui, selon eux, incarne l'unité nationale. Faustin Archange Touadéra, le challenger de Dologuélé, a pour...
(APA 08/02/16)
Le candidat du parti du Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC) à l’élection présidentielle Désiré Bilal Nzanga Kolingba arrivé 3ème au premier tour du scrutin ont signé ce dimanche un accord politique pour le second tour avec Anicet Georges Dologuélé classé à la première place. Cet accord appelle les partisans du RDC a voté au second tour pour Anicet Georges Dologuélé qui selon eux incarne l’unité nationale. Cependant Faustin Archange Touadéra a également enregistré ce dimanche un soutien de poids de la...
(BBC 08/02/16)
L’Organisation des Nations Unies (ONU) a reconnu que sa mission de maintien de la paix en République centrafricaine a besoin de s’améliorer, après qu’un rapport d'Amnesty International a souligné que ses troupes ne sont pas à la hauteur. Le représentant de l’ONU dans le pays, Parfait Onanga-Anyanga, a déclaré que les casques bleus avaient été pris par surprise par la flambée de violence en septembre dernier dans la capitale, Bangui. L’incident avait fait plus de 75 morts. Parfait Onanga-Anyanga a...
(AFP 08/02/16)
La justice française enquête sur de nouvelles accusations de viols portées par deux enfants contre des soldats de Sangaris, la force française en Centrafrique qui fait déjà l'objet d'investigations par les gendarmes français sur des allégations d'abus sexuels susceptibles de concerner 14 militaires. Le parquet de Paris a étendu vendredi son enquête pour "viols sur mineurs de (moins de) 15 ans par personnes abusant de l'autorité conférée par leurs fonctions et complicité de ces viols", après les témoignages d'une soeur...
(APA 08/02/16)
Les cadres du Ministère des Postes et Télécommunication et ceux des Finances ainsi que les 4 exploitants de téléphonie mobile en Centrafrique se sont réunis samedi à Bangui pour diagnostiquer les problèmes liés au non-paiement régulier des taxes et redevances sur l’exploitation des nouvelles technologies en Centrafrique plus particulièrement les téléphones mobiles. Selon André Ndomandji directeur de cabinet de ce Ministère, deux lois ont été votées depuis 1994 pour réglementer le secteur en définissant le cadre d’exploitation et fixant les...
(La Nouvelle Expression 08/02/16)
Un vibrant hommage lui a été rendu par la nation camerounaise, l’Union Africaine, l’ONU, et surtout le peuple centrafricain qui reconnait la contribution du défunt dans la Paix retrouvé dans ce pays. Les obsèques de l’ancien commandant de la Force militaire de la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en République centrafricaine (MINUSCA), le général de division Martin Chomu Tumenta, décédé dans la nuit du 29 au 30 novembre 2015 à l’âge de 61 ans, ont eu lieu...
(RFI 07/02/16)
La campagne pour le second tour de la présidentielle a démarré en Centrafrique. Les partisans de l’outsider Faustin Touadéra, dont plusieurs anciens candidats au premier tour de l'élection, organisaient samedi 6 février une manifestation de soutien dans le centre de la capitale Bangui, afin de lui façonner une image crédible de rassembleur. Reportage. Un musulman enturbanné aux couleurs militaires, un anti-balaka bardé de gris-gris en plein milieu du centre-ville de Bangui, la scène a de quoi surprendre. C'est le début...
(La Croix 06/02/16)
Des casques bleus du bataillon congolais engagé en Centrafrique, sont accusés de violence sexuelle sur des civils.L’ONU est décidé à les sanctionner. La scène est forte et rare. Du jamais vu en République centrafricaine (RCA). Parfait Onanga Anyanga, le chef de la mission onusienne en RCA (Minusca), aussitôt arrivé sur le petit aéroport de Bambari (centre du pays), jeudi 4 février, tançait les Casques bleus de la République du Congo déployés dans la ville. De nouvelles accusations d’exploitation et d’abus...
(AFP 06/02/16)
Les autorités de Brazzaville ont ouvert une enquête après la mise en cause de soldats du contingent congolais de la Mission de l'ONU en Centrafrique (Minusca) accusés d'agressions sexuelles, a-t-on appris vendredi de source officielle. "Il a été convenu dans le cadre d'un mémorandum d'accord entre le gouvernement congolais et le secrétariat général de l'ONU qu'une enquête administrative nationale serait diligentée", a déclaré à l'AFP Thierry Moungalla, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement de la République du Congo. Cette enquête "a été diligentée par le ministère de la Défense et les services compétents afin de vérifier la véracité des allégations et des soupçons qui font l’objet...
(Libération 06/02/16)
Des éléments d'une compagnie de soldats du Congo-Brazaville basés dans le nord-est du pays sont soupçonnés de viols sur mineures. L’ONG Human Rights Watch et l’ONU ont rendu publics jeudi au moins six nouveaux cas d’abus sexuels à Bambari. Dans cette ville située dans le centre du pays, près de 400 casques bleus assurent le maintien de la paix. Et ce sont encore une fois des soldats de la Minusca (Mission intégrée multidimensionnelle de stabilisation des Nations Unies en République...
(RFI 06/02/16)
Areva est accusé de négligence en Centrafrique. WikiLeaks a publié vendredi une série de documents qui pointent du doigt l'attitude du géant français du nucléaire sur son exploitation de Bakouma, à l'est du pays. Le site d'information accuse l’entreprise d'une part de ne pas avoir protégé ses employés contre les radiations d'uranium, d'autre part d'avoir bâclé la réhabilitation du site après son retrait du pays en 2012. Des ouvriers sans protection, en contact parfois direct à mains nues avec de...
(AFP 06/02/16)
L'ONU va demander des comptes au Tchad sur un responsable centrafricain qui continue de voyager malgré une interdiction de déplacement, indique un rapport d'experts des Nations unies. En mai 2014, le Conseil de sécurité avait frappé de sanctions (gel des avoirs et interdiction de voyager) le numéro deux de l'ex-coalition rebelle Séléka, Nourredine Adam. Mais depuis lors, ce dernier semble avoir continué de se déplacer librement, notamment au Kenya, au Tchad et en Ethiopie, notent les experts du Comité des...
(APA 06/02/16)
Le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour la République centrafricaine et chef de la MINUSCA, Parfait Onanga-Anyanga, a fait part jeudi à Bambari, 380 km au nord-ouest de Bangui, de son indignation et de sa honte à propos des actes d’abus sexuels dont sont accusés des soldats de la mission onusienne. Il a rappelé aux soldats du contingent que «l’exploitation et l’abus sexuel constituent une atteinte grave aux règles des Nations Unies et une violation des droits de...
(RFI 06/02/16)
Au plus fort de la crise en Centrafrique, il ne restait plus qu'un adjoint au maire dans la ville de Kaga-Bandoro, préfecture de la Nana-Grebizi, en plein cœur du pays. La ville est aujourd'hui toujours sous contrôle de l'ex-rébellion Seleka. Mais les autorités administratives font peu à peu leur retour : après le retour d'un préfet il y a un an, puis d'un sous-préfet, la ville a désormais un maire : Chérif Abel est à la tête d'une délégation spéciale...
(APA 06/02/16)
Un forum sur le développement du marché financier de l’Afrique centrale se tiendra du 24 au 25 février 2016 au centre des affaires de Malabo à Sipopo, en Guinée équatoriale, sous l’égide de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (COSUMAF), a-t-on appris vendredi auprès des responsables de cette institution régionale. Des assises dont l’importance n’est plus à signaler, en ce sens qu’elles permettront de restituer l’étude sur le potentiel du marché financier régional, organisée par le...
(AFP 05/02/16)
Areva a négligé la santé de ses salariés travaillant sur le gisement d'uranium de Bakouma, en Centrafrique, ainsi que la réhabilitation du site après son retrait du pays, selon un document révélé par WikiLeaks, dont le contenu est cependant contesté par le groupe nucléaire français. "Les foreurs, aides foreurs et agents de laboratoire qui sont censés être en contact avec les roches minéralisées en uranium ne disposaient d'aucun moyen de protection ni n'étaient sensibilisés sur les mesures de radioprotection pendant leurs activités", selon ce rapport non daté d'un comité de suivi centrafricain publié vendredi par Le Monde et France Inter.
(France Info 05/02/16)
Une enquête de l'ONU a identifié sept nouveaux cas présumés d'abus sexuels de la part de Casques bleus. Elle vise des soldats de la République du Congo (Brazzaville) et de la République démocratique du Congo (RDC). Les contingents incriminés ont été confinés dans leurs casernes. "Nous allons traquer jusqu'au dernier d'entre vous, si vous continuez à salir le drapeau des Nations-Unies." Le représentant spécial de l'ONU en République centrafricaine et chef de la MINUSCA, Parfait Onanga-Anyanga, n'a pas mâché ses...
(RFI 05/02/16)
L'ONG Human Right Watch et l'ONU ont rendu publics au moins six nouveaux cas d'abus sexuels à Bambari, une ville située dans le centre du pays, où près de 400 casques bleus assurent le maintien de la paix. Et c'est encore une fois des soldats de la Minusca qui seraient mis en cause. Les allégations visent des militaires du Congo-Brazzaville. Le chef de l'ONU en Centrafrique s'est immédiatement rendu sur place et a annoncé des mesures fortes. A Bambari, le chef de l'ONU en Centrafrique a montré les muscles. A peine arrivé sur le tarmac de l'aéroport, il a pris à partie les casques bleus positionnés dans la ville.

Pages