Vendredi 20 Octobre 2017

La situation humanitaire continue à se dégrader en République centrafricaine, selon l'OCHA

La situation humanitaire continue à se dégrader en République centrafricaine, selon l'OCHA
(Xinhua 17/03/17)

NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Le Bureau de la coordination des Affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) a averti jeudi que la situation humanitaire en République centrafricaine continuait à se détériorer, a déclaré à la presse le porte-parole de l'ONU Stephane Dujarric.

En raison de l'augmentation des violences et de la multiplication des zones de conflit depuis 2016, le pays a enregistré plus de 100 000 nouveaux déplacés, a déclaré M. Dujarric au cours de sa conférence de presse quotidienne.

"Cela signifie que près d'un Centrafricain sur cinq est désormais soit déplacé interne soit réfugié à l'étranger. La moitié de la population a maintenant besoin d'aide humanitaire", a-t-il déclaré.

Le financement de l'aide humanitaire est cependant en baisse constante depuis 2014, a-t-il relevé. Pour le moment, à peine 5 % des 399,5 millions de dollars américains nécessaires aux programmes d'aide humanitaire à travers le monde en 2017 ont pu être rassemblés.

Les affrontements entre la Coalition rebelle Seleka, à majorité musulmane, et la Milice anti-Balaka, majoritairement chrétienne, ont plongé ce pays de 4,5 millions d'habitants dans la guerre civile en 2013.

Selon les Nations Unies, plus de la moitié de la population a un besoin urgent d'aide humanitaire. En dépit de progrès significatifs dans les pourparlers de paix et de l'organisation d'élections, la République centrafricaine reste gangrénée par l'instabilité et les troubles sporadiques.

Commentaires facebook